Principal
Toux

Le bébé a le nez qui coule 3 semaines

✓ Article vérifié par un médecin

L’organisme nouveau-né est très vulnérable à l’environnement, et il arrive souvent qu’un écoulement nasal survienne à l’âge de deux semaines. Le problème est assez grave car le bébé souffre de troubles du sommeil et d'une mauvaise alimentation en raison de la congestion nasale. Cela s'explique par le fait que le nouveau-né n'est toujours pas capable de respirer par la bouche.

Sans aucun doute, l'apparition d'une rhinite chez le bébé conduit les parents à la panique, mais vous ne devez évidemment pas vous inquiéter et traiter l'enfant de toutes les manières possibles. Les jeunes mères doivent savoir que chez le nouveau-né, une rhinite physiologique peut durer jusqu'à dix semaines. Cependant, vous devez toujours éliminer la nature allergique et infectieuse de la maladie en consultant le médecin local.

Nez qui coule chez le nouveau-né 2 semaines

Causes possibles

Au cours des premières semaines de la vie d'un bébé, un nez qui coule peut être déclenché pour les raisons suivantes:

  1. Maux de rhume.
  2. SRAS.
  3. Manifestations allergiques.
  4. Caractéristiques physiologiques.

Sur la base des causes profondes qui ont conduit à l'apparition de la rhinite chez le nouveau-né, on distingue les types suivants: physiologique, allergique, infectieux.

L'ARVI peut provoquer un écoulement nasal chez le nouveau-né.

Détails sur les types de rhinite chez les nouveau-nés

Les parents doivent distinguer la rhinite physiologique, ce qui est tout à fait normal, des autres types de conditions pathologiques. Par conséquent, si un enfant présente une rhinite infectieuse ou des manifestations allergiques accompagnées d'un nez qui coule, il est alors impossible de recourir à l'auto-traitement - cela peut causer des dommages irréparables à la santé des enfants.

Physiologique

Étant dans l'utérus, l'enfant est complètement protégé des facteurs externes, mais à la naissance, son corps doit s'adapter aux effets de l'environnement. En outre, le nouveau-né doit apprendre à respirer par le nez. Dans le développement intra-utérin, les glandes nasales n'exercent pas du tout leurs fonctions directes, car l'environnement dans l'utérus est humide. Par conséquent, après la naissance, vous devez vous adapter à des conditions inhabituelles. La muqueuse commence à sécréter une quantité incontrôlée de sécrétions, ce qui provoque une rhinite physiologique. Lors du diagnostic d'un tel phénomène, il est nécessaire de prendre en compte le fait que l'écoulement est liquide et transparent et qu'aucun symptôme pathologique ne perturbe davantage le bébé. Par conséquent, cette période d'adaptation est appelée humide.

Avec la rhinite physiologique, l'écoulement est liquide et transparent et l'enfant ne souffre d'aucun symptôme pathologique.

12 semaines de vie sont caractérisées par une adaptation complète à l'environnement extérieur, de sorte que l'écoulement nasal s'arrête pratiquement.

Faites attention! Certains parents peuvent se tromper et commencer à traiter violemment la rhinite physiologique, comme un rhume. Principalement utilisés médicaments vasoconstricteurs standard, qui conduisent à un séchage complet de la muqueuse. La réaction du corps détermine le traitement en tant qu'action menaçante, de sorte que le mucus commence à libérer activement le mucus. En conséquence, le bébé peut développer une rhinite chronique.

Comment puis-je me diagnostiquer?

L'état pathologique se distingue facilement de la physiologie normale. La première chose à laquelle il faut faire attention est la respiration. Le bébé respire facilement avec son nez, ne refuse pas le sein. La consistance de la décharge est liquide et transparente et la température du corps est normale.

Lorsque le corps de l’enfant est infecté, on observe une toux, de la fièvre, une perte d’appétit, un manque de sommeil et des sautes d’humeur. De plus, la sélection sera plus dense.

Avec la rhinite physiologique, le bébé respire facilement avec son nez, ne refuse pas le sein.

Attention! Il n’est pas nécessaire de traiter le problème physiologique, après un mois, le bébé s’adapte complètement et les écoulements excessifs du nez disparaissent. Les parents ne peuvent que contribuer à l'adaptation.

Infectieux

Une rhinite infectieuse survient lorsque des microbes pathogènes pénètrent dans la cavité nasale d'un nouveau-né par des gouttelettes en suspension dans l'air. Cette maladie se développera par étapes.

Avec un rhume infectieux chez un enfant, le bébé perd l'appétit, il prend le sein fort, le mucus est libéré par les sinus nasaux

C'est important! Lorsque la rhinite infectieuse est détectée, il est nécessaire de consulter un pédiatre, seul le médecin est en mesure de prescrire le traitement approprié sans risque pour la santé des enfants, sinon l'auto-traitement peut entraîner des complications.

Allergiques

Les manifestations allergiques chez les nouveau-nés sont extrêmement rares. Avec l'air inhalé, des allergènes irritants pénètrent dans les voies nasales. En conséquence, un processus inflammatoire se produit sur la membrane muqueuse irritée, ce qui entraîne une sécrétion abondante de mucus. Les signes caractéristiques de la rhinite allergique seront un gonflement et une congestion nasale.

La question qui se pose est de savoir comment protéger le nouveau-né de la rhinite allergique et comment il peut être déclenché. Tout d’abord, il s’agit de poussière domestique, c’est-à-dire que la pièce où se trouve l’enfant doit être ventilée et nettoyée. Lors du nettoyage humide, aucun produit chimique agressif n'est utilisé (cela peut également provoquer une irritation de la membrane muqueuse). Pendant la période d'adaptation, limitez le bébé aux animaux domestiques, car la laine peut également agir en tant qu'allergène. Et les parents ne sont pas recommandés pour utiliser des odeurs nettes (parfum). En outre, pendant l'allaitement, toutes les mères devraient suivre un régime strict, afin que l'enfant ne soit pas allergique.

Gonflement et congestion nasale sont des signes caractéristiques de la rhinite allergique.

Puis-je aider mon bébé seul?

Malgré les raisons qui ont conduit à l'écoulement nasal du nouveau-né, les parents se verront confier la tâche de fournir une assistance en temps utile et d'améliorer l'état de leur progéniture. Pour cela, il est recommandé:

  1. Réglez la température de la pièce dans laquelle réside le nouveau-né (la température doit être inférieure à 23 degrés).
  2. La pièce doit être ventilée.
  3. Il est nécessaire de surveiller l'humidité de l'air dans la pièce (environ 60%). S'il n'y a pas d'humidificateur d'air, vous pouvez mettre un récipient contenant de l'eau sur la batterie pendant la période de chauffage.
  4. Le nez de l'enfant doit être régulièrement libéré du mucus. Pour ce faire, des aspirateurs et des solutions salines sont utilisés pour l’instillation des sinus nasaux. Ainsi, il sera préférable de déplacer la sécrétion.
  5. Pour aider à la décharge naturelle de mucus, les experts recommandent de relever la tête du lit de 40%.

Pour faciliter la respiration, le nez de l’enfant doit être régulièrement dégagé du mucus.

Quoi ne pas faire?

Très souvent, les parents peuvent suivre le traitement habituel pour les adultes, à savoir commencer le traitement à partir du lavage des sinus nasaux. Cela ne peut pas être fait, car un organisme nouveau-né, proportionnellement à sa structure physiologique, peut avoir de graves complications lorsque du liquide pénètre dans les canaux auditifs.

En raison de la nature bactérienne de la rhinite, il est nécessaire d’exclure du traitement l’utilisation de jus pour l’instillation du nez (betterave, carotte). Cela s'explique par la présence de sucre dans le jus, ce qui crée un environnement favorable au développement des bactéries. Dans la pratique médicale, il y avait des cas où de jeunes mères utilisaient du lait maternel pour l'instillation de buses - de telles actions sont strictement interdites.

Au contraire, l'utilisation de médicaments contenant de l'eau de mer (Aquamaris, Aqualor) peut améliorer considérablement l'état du bébé. De la médecine traditionnelle, il est préférable d'utiliser des décoctions à base de plantes (elles ne donnent pas d'effets secondaires). Pour instillation du bec est recommandé de prendre une décoction de camomille et de sauge. Ainsi, le mucus est rapidement retiré des voies nasales et l'inflammation se calme.

Aquamaris pour le traitement de la rhinite chez le nouveau-né

Pour normaliser l’état du nouveau-né, il suffit d’utiliser la saumure et de nettoyer régulièrement les voies nasales.

Attention! L'utilisation d'un traitement médicamenteux pour les nourrissons n'est utilisée que dans des cas extrêmes sur décision du thérapeute.

La nécessité d'un traitement médicamenteux

Les parents doivent se rappeler qu'en cas de suspicion d'écoulement nasal chez le nourrisson, il est formellement interdit de choisir lui-même les médicaments. Pour poser un diagnostic, vous devez contacter l'ENT ou le thérapeute.

Ne pas utiliser chez le nourrisson les médicaments vasoconstricteurs, comme le faisaient les adultes. Ces médicaments ne sont valables qu’en dernier recours, à l’âge de un ou deux mois.

Sur rendez-vous du médecin autorisé à utiliser Nazivin Baby, Nazol (pour les enfants). Il est nécessaire de verser au coucher une goutte dans chaque narine. La durée de ce traitement ne doit pas dépasser trois jours, car une utilisation prolongée est lourde de dysfonctionnements de la muqueuse nasale.

Conseils pour éliminer le nez qui coule du nouveau-né

Fondamentalement, dans les ordonnances, le médecin prescrit l'utilisation d'antiseptiques. Protargol est parmi les plus populaires. Parmi les médicaments antiviraux, il faut distinguer Grippferon et Viferon. Comme le bébé peut être assigné immunostimulateur Derinat. Si vous ne commencez pas le traitement à temps de la rhinite infectieuse, les complications possibles sont les suivantes:

Peut-il y avoir une rhinite médicamenteuse chez les nourrissons?

C'est le cas lorsque, par ignorance, les parents commencent à traiter le bébé avec des médicaments vasoconstricteurs. Par exemple, utilisation à long terme de Sanorin ou de Vibrocil. Initialement, l'utilisation de ces gouttes conduit à un assèchement de la muqueuse. Le corps réagira à cela en tant que danger et commencera à libérer encore plus de mucus. Dans le même temps, l'utilisation de gouttes vasoconstricteurs pendant cinq jours entraînera une dépendance. Le résultat après ce traitement est simple: arrêter l'utilisation du médicament conduira à une congestion complète des sinus et, lors du renouvellement, à un soulagement à court terme.

La rhinite médicale est une affection pathologique qui ne disparaît pas tant que le traitement n'est pas arrêté. Par conséquent, il est conseillé d’abandonner l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs. Dans les premiers jours qui suivent l'abandon des médicaments, l'enfant respirera par la bouche, puis la situation redeviendra normale.

Comment enterrer le nez enfant

Faites attention! Il est très important qu’au moment de l’abandon du médicament, l’enfant n’ait pas de processus inflammatoire dans la gorge.

Rhinite prolongée chez le nouveau-né

Il est beaucoup plus difficile de diagnostiquer une rhinite prolongée chez le bébé. Il y a deux causes principales de développement - un traitement inefficace et l'utilisation de remèdes entraînant des complications. Par exemple, lorsqu'un nez qui coule est traité avec des remèdes homéopathiques, l'infection qui se trouve dans les sinus nasaux progresse et provoque le processus inflammatoire du nasopharynx. L'inflammation peut même affecter les tubes auditifs.

Parfois, les remèdes populaires ne peuvent que contribuer au développement de l'infection. Ces cas incluent l'utilisation de:

  1. Lait et miel
  2. Jus d'oignon et d'ail
  3. Grasse signifie.

Comment traiter un nez qui coule chez les enfants

Avec des gouttes de jus agressives, des brûlures de la membrane muqueuse et une inflammation ne sont que compliquées. Et l'utilisation de préparations huileuses peut bloquer la possibilité d'une élimination rapide du mucus, ce qui conduira à la propagation de l'infection au nasopharynx.

Pour se débarrasser d'un long nez qui coule, vous pouvez utiliser des outils d'instillation à base d'eau de mer. Ces médicaments peuvent être utilisés chez les nourrissons jusqu'à six mois. Pas mal avec une infection fait face à une solution saline, qui est instillé dans chaque narine avec deux gouttes. Après cette procédure, vous devez libérer la buse du mucus à l'aide d'un aspirateur.

Ainsi, la rhinite chez le nouveau-né peut être à la fois normale et pathologique, vous ne devez donc pas vous soigner vous-même.

Le nez qui coule chez les nouveau-nés, nous avons 3 semaines

Dites-moi, s'il vous plaît, une méthode efficace et rapide pour faire face à cette contagion, bébé est difficile à respirer, je ne sais pas comment aborder ce bouton.

Kapnite son lait, il pokhikhaet.
ne dis pas de bêtises! Le lait est comme une boîte de Pétri pour les microbes, c'est leur environnement d'élevage, 10 bacilles vont tomber, il va pousser 1000 dans du lait en quelques heures

L'auteur explique, j'explique, les bébés jusqu'à 6 mois ont les voies nasales très étroites, ils ont une rhinite physiologique. Ce n'est pas une maladie, elle disparaît avec la croissance de l'enfant et de son nez. Humidificateur pour vous aider et ne pas envelopper, restez nu dans cette chaleur

  • Merci 2
  • Merci 1
  • Merci 1

Bonjour, quand nous sommes partis en hiver, nous avons réussi à attraper un rhume et l’enfant s’étouffait la nuit, il ne pouvait pas dormir.
Généralement fait ainsi
dans l'après-midi - gouttelettes d'Aquamaris (goutte à goutte, attendez un moment pour ramollir, puis retirez le turundum (humidifiez-le également avec de l'aquamaris), mais pas avec un coton, en aucun cas des particules de coton ne peuvent rester et répandre la muqueuse, j'écrirai le bon chemin, nettoyez SEULEMENT la partie visible du nez, ne pas peler à l'intérieur, si les sucettes ont beaucoup de poire avec un bec en silicone (ne pas oublier de stériliser).
La nuit avant de se coucher (vous pouvez 1 fois par jour) Otrivin (après avoir nettoyé le nez) Une goutte dans la narine.

COMMENT FAIRE TURUND
Acheter des éponges (choisir plus dense, moins shaggy), ils se composent de deux moitiés,
Moitiés divisées
Couper la moitié au milieu - il s'avère un mois
et tordre le sapin de Noël - tordre du rond au droit au bout (partie tranchante)
Turunda s'avère - assez dense, pas épais, sans fils de coton
Je l’ai trouvé une fois sur le site ovulyashki, puis nous l’avons toujours fait.

Méthodes de traitement de la rhinite chez les nouveau-nés à l'âge de 2 semaines

Après 2-3 semaines après la naissance de l'enfant, de nombreux parents remarquent que leurs miettes ont le nez qui coule, ce qui lui cause beaucoup de désagréments. La rhinite chez le nouveau-né se manifeste, tout comme chez l'adulte - avec le nez bouché, les sécrétions muqueuses, et le nourrisson est perturbé par le sommeil et l'alimentation, car il ne sait toujours pas comment respirer par la bouche.

Les jeunes mamans sont le plus concernées, mais vous ne devriez pas paniquer immédiatement et traiter votre bébé avec toutes les méthodes connues, peut-être est-ce juste une rhinite physiologique qui accompagne tous les enfants jusqu'à 10-12 semaines de la vie. Bien sûr, exclure la nature infectieuse de la maladie ne vaut pas la peine, alors avant de tirer des conclusions, consultez le pédiatre du district.

Causes de la rhinite

Au cours des premières semaines de vie, un nez qui coule chez le nouveau-né apparaît généralement pour les raisons suivantes:

  • ARVI, le rhume;
  • caractéristique physiologique des nourrissons;
  • réaction allergique de la muqueuse nasale.

Selon la cause de la maladie, la rhinite est divisée en rhinite infectieuse, allergique et physiologique du nourrisson.

Si la rhinite physiologique est un état tout à fait normal du bébé, en cas de nature infectieuse et allergique de la maladie, les parents doivent toujours consulter un pédiatre. L'autotraitement d'un enfant, en particulier au cours des premières semaines de la vie, est inacceptable.

Physiologique

Après la naissance, tous les enfants passent par la période dite d'adaptation, car étant dans l'utérus, leurs organes respiratoires ne sont pas fonctionnels, ils doivent donc s'habituer à respirer par le nez après la naissance.

Tous les 9 mois de gestation, l’enfant est dans un environnement humide, de sorte que les glandes situées sur la muqueuse nasale n’ont pas besoin d’accomplir leurs tâches directes, d’hydrater la cavité nasale.

Après la naissance, la muqueuse commence à s’adapter à de nouvelles conditions. Au début, elle sécrète une quantité excessive de sécrétions, de sorte que le bébé contracte une rhinite abondante. La consistance de la décharge est liquide, transparente, cette période est classiquement appelée "humide".

Après un certain temps, la muqueuse s'adapte et la quantité de décharge diminue. La formation complète de la cavité nasale se produit à 10-12 semaines de la vie du nouveau-né. Cependant, certains parents prennent une rhinite physiologique pour traiter le symptôme du rhume et commencent à le traiter activement, en utilisant des gouttes vasoconstrictives qui assèchent la muqueuse. Le corps le perçoit comme une menace, libérant plus de mucus, de sorte qu'une rhinite physiologique peut durer beaucoup plus longtemps que d'habitude.

Comment distinguer

Il est facile de distinguer la physiologie d’un état pathologique. Avec la rhinite physiologique, le nouveau-né ne souffre plus de respiration nasale, le bébé est actif, prend le sein ou le biberon sans problème, les sécrétions muqueuses sont claires et il n’ya pas d’autres signes du rhume (température, toux, refus de manger, détérioration du sommeil, etc.).

La rhinite physiologique, ce n'est pas une pathologie, cela n'a pas de sens de traiter un bébé, après 2,5 à 3 mois, son état redevient normal, mais d'aider l'enfant à survivre dans cette période difficile (nous vous expliquerons comment procéder comme indiqué ci-dessous).

Infectieux

Les rhinites infectieuses provoquent le plus souvent des virus qui tombent dans la cavité nasale des gouttelettes en suspension dans l’air. Le cours de la maladie passe par trois étapes de développement:

  • le premier stade est le plus court: il ne dure que quelques heures, caractérisé par une vasoconstriction, une sensation de brûlure, des démangeaisons, une cavité nasale sèche;
  • dans la deuxième étape, qui dure environ 3 jours, les vaisseaux se dilatent, le nez est cassé
  • respiration, du mucus clair sort du nez, le bébé s'agite, perd l'appétit;
  • si l'enfant n'est pas soigné rapidement, la maladie s'aggrave - les sécrétions muqueuses acquièrent une consistance visqueuse, acquièrent une teinte purulente, ce qui indique l'apparition d'une infection bactérienne. Il est beaucoup plus difficile de traiter une telle rhinite.

Le pédiatre doit être engagé dans le traitement du nouveau-né. Si vous ne prenez aucune mesure pour éliminer la pathologie du bébé peut développer des complications graves.

Allergiques

Un nez qui coule de nature allergique chez un nouveau-né se produit moins fréquemment, cependant, une telle pathologie se produit. Les allergènes, ainsi que les virus, pénètrent dans la cavité nasale avec l'air, provoquent une inflammation, irritent les muqueuses et provoquent une sécrétion abondante de sécrétions muqueuses. Ce processus s'accompagne de gonflement et de congestion nasale.

La poussière domestique peut provoquer des allergies chez les bébés ou, au contraire, une utilisation excessive de produits chimiques lors du nettoyage, des poils d'animaux, des odeurs fortes de parfumerie et bien plus encore. De plus, toutes les mères au cours des premières semaines suivant la naissance d'un enfant doivent suivre un régime alimentaire strict. Toute déviation dans le régime alimentaire d'une femme peut affecter négativement l'état du bébé, y compris la rhinite allergique.

Comment aider votre bébé seul

Quelles que soient les raisons qui ont provoqué l'écoulement nasal chez le nouveau-né, la principale tâche des parents consiste à améliorer l'état des miettes.

  1. Surveillez la température de la pièce, elle ne doit pas dépasser 23 ° C.
  2. Aérez régulièrement la pièce où se trouve le lit de bébé.
  3. L'humidité est également importante, elle ne doit pas être inférieure à 60% - placez un récipient contenant de l'eau sur la batterie.
  4. Libérez le nez du nouveau-né de l’accumulation excessive de mucus. Pour cela, utilisez un aspirateur ou une gaze flagellum, mais pré-gouttez la solution saline pour bébé (2 gouttes dans les deux voies nasales), il améliore la sécrétion de sécrétion.
  5. En outre, vous pouvez améliorer le gaspillage naturel de mucus en élevant la tête de lit d’environ 40% par rapport au corps.

En aucun cas, ne rincez pas le nez du bébé, en raison de la particularité de la structure de la cavité nasale, le liquide pénètre facilement dans les canaux auriculaires, ce qui engendre de nombreuses complications. Si votre bébé a la rhinite bactérienne, évitez de traiter avec des remèdes traditionnels à base de jus sucrés (betteraves, carottes) - le sucre est un aliment supplémentaire pour les bactéries. De même, ne faites pas couler le lait maternel dans le nez du nouveau-né. Par conséquent, le traitement d'un enfant est contre-indiqué.

Pour améliorer cette condition, il suffit de verser une solution saline au goutte à goutte, de retirer le mucus du nez et d'optimiser les conditions de vie du nourrisson. La pharmacothérapie n'est utilisée que dans des cas extrêmes.

La faisabilité du traitement médicamenteux

Prescrire des médicaments pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons ne devrait être autorisé que par un pédiatre ou un médecin ORL pédiatrique.

Nous sommes tous habitués au fait qu'il est possible d'améliorer la respiration nasale en prenant des agents vasoconstricteurs: chez les enfants dans les premiers mois de la vie, l'utilisation de tels médicaments n'est permise qu'en dernier recours. Avec l'autorisation du médecin, vous pouvez utiliser l'enfant Nazivin 0,01% ou Nazol Baby. Goutte principalement la nuit, jusqu'à deux fois par jour pour 1 goutte. La durée du traitement est de 3 jours, une utilisation prolongée peut entraîner un dysfonctionnement de la muqueuse nasale.

Parmi les antiseptiques admissibles, on peut distinguer Protargol, mais encore une fois, ce n’est que sur ordonnance du pédiatre. Les médicaments antiviraux sont des bougies Viferon, Grippferon, et pour maintenir le système immunitaire Derinat, ils sont également prescrits par un médecin en fonction de la condition d'un petit patient.

Un écoulement nasal chez un nourrisson peut provoquer l'apparition d'otites, de bronchites, d'ethmoïdites et d'autres complications. Il est donc très important de reconnaître la maladie au stade initial et de consulter rapidement un médecin. L'automédication pour les jeunes enfants est inacceptable.