Principal
Les symptômes

Comment traiter les végétations adénoïdes chez les enfants à la maison: traitement sans chirurgie

Comment traiter les végétations adénoïdes chez les enfants à la maison est une question fréquemment posée par les mères d'enfants de 3 à 6 ans. Les végétations adénoïdes se produisent souvent à cet âge et se développent rapidement sans traitement approprié, provoquant une gêne et nuisant à la santé de l'enfant. Les végétations adénoïdes envahies par la végétation rendent la respiration par le nez impossible, ce qui entraîne une hypoxie et le développement de diverses complications, allant des défauts d'aspect aux retards de développement.

En attendant, si à temps pour chercher une aide médicale, la maladie peut être guérie sans recourir à une intervention chirurgicale. Les moyens modernes permettent un traitement conservateur avec des médicaments, y compris des remèdes populaires et des procédures physiothérapeutiques, avec beaucoup de succès et à la maison, mais seul le médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL) devrait prescrire le traitement et le surveiller.

Traitement des végétations adénoïdes chez les enfants à la maison

Le traitement vise à éliminer les causes de la maladie et à éliminer les symptômes. À la maison, on peut utiliser de nombreux remèdes populaires qui doivent être combinés avec des médicaments classiques.

Le traitement commence par le lavage de la cavité nasale. Cette procédure vise à éliminer l'infection (assainissement), l'exsudat inflammatoire, à réduire l'œdème et à rétablir la perméabilité des voies respiratoires. A cette fin, les moyens suivants sont utilisés:

  1. Saline - l'outil le plus simple et le plus efficace. Préparation d’une solution hypertonique: diluez une cuillerée à thé de sel dans un verre d’eau bouillie tiède et mélangez bien. Chaque narine est lavée avec cette solution 3 à 4 fois par jour et doit être lavée jusqu'à ce qu'une solution limpide soit versée de la cavité nasale, sans écoulement mucopurulent.
  2. Camomille. Préparation d'une décoction: 1 cuillère à café de pharmacie de fleurs de camomille séchées versez 100 ml d'eau bouillante. Insistez une à deux heures, puis filtrez sur de la gaze (pour ne pas filtrer, vous pouvez acheter du thé de camomille en pharmacie, emballé dans des sacs filtrants; dans ce cas, un sac filtrant est pris pour 100 ml d’eau bouillante). Les voies nasales sont lavées de la même manière que la solution saline.
  3. Calendula. Préparez l'infusion: versez une cuillerée à thé de fleurs de souci séchées dans un verre d'eau bouillante, laissez infuser pendant une heure (jusqu'à ce qu'elle soit complètement refroidie), filtrez. L'infusion qui en résulte peut rincer le nez et se gargariser lorsque les amygdales (amygdalites) sont impliquées dans le processus inflammatoire.
La médecine traditionnelle n’est efficace qu’au stade initial de la maladie. Si la médecine traditionnelle n’a pas eu l’effet souhaité, ou si la maladie en est déjà au deuxième stade, une pharmacothérapie est nécessaire.

L'étape suivante du traitement consiste à éliminer l'inflammation, principale cause d'obstruction des voies respiratoires. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les remèdes naturels suivants:

  1. Jus d'aloès - cette plante possède un arsenal complet de phytoncides qui ont des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Les feuilles d’aloès charnues sont coupées, conservées au réfrigérateur pendant environ 6 heures, puis enveloppées dans de la gaze et du jus pressé. Si l'enfant a 3 ans et plus, il peut alors enterrer un jus d'aloès frais et propre de 3 à 5 gouttes dans chaque narine. Les enfants de moins de trois ans sont enterrés avec du jus d'aloès, dilué dans de l'eau bouillie dans un rapport 1: 1. Le jus d'aloès perd rapidement ses propriétés curatives. Il est donc recommandé de presser au frais chaque procédure.
  2. Huile essentielle d'eucalyptus. L'huile d'eucalyptus a un puissant effet antiseptique, mais n'utilisez pas d'huile pure, car elle peut provoquer des brûlures de la muqueuse et une réaction allergique. Avant utilisation, il est agité dans un solvant neutre: de la vaseline ou de l'huile végétale raffinée peut jouer son rôle. Dans une cuillère à café de solvant goutte à goutte 3 gouttes d'huile essentielle, mélangés. Le mélange obtenu est instillé dans le nez - 2 à 3 gouttes 2 à 3 fois par jour.
  3. Propolis. C'est un outil efficace, mais il ne peut être utilisé que si l'enfant n'est pas allergique aux produits apicoles. Prenez une cuillère à thé de propolis, ajoutez 10 cuillerées à thé de légume raffiné ou de beurre, faites fondre au bain-marie jusqu'à ce que tous les ingrédients soient dissous. Après refroidissement, il s'avère que la pommade lubrifie chaque narine avec un coton-tige. Vous pouvez également tremper une turunda de coton dans une pommade encore gelée, puis la refroidir et tasser la cavité nasale. Le temps de tamponnement doit dépasser une heure et demie.
  4. Huile de thuya. L'un des traitements les plus populaires pour les végétations adénoïdes chez les enfants. Il est utilisé à une concentration de 15%. Goutte à goutte d'huile de thuya 2 à 5 gouttes dans chaque narine trois fois par jour. Il est recommandé aux enfants de moins de 3 ans de diluer l'huile avec de l'eau.
  5. Celandine Le bouillon est préparé en versant deux cuillères à soupe du mélange sec et deux verres d’eau et en les faisant bouillir pendant 10-15 minutes à feu doux. Le liquide résultant est refroidi, filtré et utilisé pour rincer le nez et se gargariser.
  6. Huile d'argousier. 2-3 gouttes d'huile dans chaque narine deux fois par jour. Le traitement prend deux semaines.
  7. Carnation Préparer une décoction de dix boutons et un demi verre d’eau. Faire bouillir, insister 2 heures, laisser refroidir et filtrer. Le bouillon de girofle instillé au nez 3 gouttes jusqu'à 4 fois par jour. Le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants atteints de girofle est recommandé par le Dr Komarovsky.

Le traitement à domicile des végétations végétales adénoïdes peut être complété par des préparations à base de plantes immuno-stimulantes, par exemple, l’échinacée. L'extrait d'échinacée peut être acheté à la pharmacie et vous pouvez vous préparer. Pour ce faire, on verse 1 litre d'eau bouillante sur 100 g de matière première, puis on filtre pendant 2 heures. Le bouillon est pris par voie orale, 50 ml trois fois par jour. Cet outil ne peut pas être utilisé pour traiter les enfants de moins de 1 an.

Contrairement aux idées reçues, l'inhalation d'air chaud, la vapeur de solutions d'herbes médicinales en ébullition ou les pommes de terre bouillies ne doivent pas être administrées.

La médecine traditionnelle n’est efficace qu’au stade initial de la maladie. Si la médecine traditionnelle n’a pas eu l’effet souhaité, ou si la maladie en est déjà au deuxième stade, une pharmacothérapie est nécessaire. Le traitement est principalement local. Selon les indications, des médicaments antiallergiques sont prescrits (ils peuvent réduire l'enflure), des anti-inflammatoires et des vasoconstricteurs. Avec le développement de l'adénoïdite, des médicaments systémiques peuvent être prescrits, notamment des antibiotiques et des antipyrétiques.

Au stade de l'inflammation chronique, le traitement à domicile est complété par la physiothérapie. Appliquer par inhalation, thérapie UHF, électrophorèse, irradiation UV. L'inhalation d'air chaud avec des médicaments améliore la circulation dans les tissus et soulage l'enflure. Le courant ultra-haute fréquence (UHF) est utilisé pour réchauffer l'épaisseur des tissus et améliorer leurs processus métaboliques. En utilisant l'électrophorèse, les médicaments sont livrés directement sur le site de la maladie. Les ovnis favorisent l'assainissement de la membrane muqueuse.

En plus de la thérapie avec des médicaments à la maison et en pharmacie, des exercices de respiration sont souvent prescrits, ce qui, sans effets secondaires, aide à rétablir la passabilité nasale et à éliminer l'hypoxie. Les exercices de respiration permettent un traitement efficace des enfants à la maison sans chirurgie, mais ils doivent être effectués régulièrement, quotidiennement, pendant 3-4 semaines et parfois plus longtemps. Le complexe respiratoire de gymnastique est généralement utilisé par un médecin. Vous pouvez utiliser le complexe prédéfini d’exercices de respiration Strelnikova, qui a été développé pour les chanteurs qui ont des problèmes de voix mais qui a démontré son efficacité dans le cas d’autres maladies des voies respiratoires, y compris chez les enfants.

Au stade de l'inflammation chronique, le traitement à domicile est complété par la physiothérapie. Appliquer par inhalation, thérapie UHF, électrophorèse, irradiation UV.

Il est important de faire attention au microclimat dans la pièce - la température de l'air doit être comprise entre 18 et 20 ° C, tout en tenant compte de l'humidité dans la pièce, qui devrait atteindre 60 à 70% (l'air sec contribue au maintien des processus inflammatoires). Dans certains cas, il est conseillé d'utiliser un humidificateur. Le nettoyage humide doit être effectué régulièrement. L'air marin a un bon effet thérapeutique.

Qu'est-ce qui n'est pas recommandé pour le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants?

Les enfants avec des végétations adénoïdes ne sont pas recommandés pour prendre des bains chauds, aller au bain et généralement surchauffer le corps, en particulier pendant l'exacerbation de l'adénoïdite. Il n’est pas non plus nécessaire d’utiliser des boissons très chaudes et très froides, ainsi que des boissons et des aliments irritant les muqueuses (acides, épicées, épicées). L'hypothermie est contre-indiquée.

Contrairement aux idées reçues, l'inhalation d'air chaud, la vapeur de solutions d'herbes médicinales en ébullition ou les pommes de terre bouillies ne doivent pas être administrées. N'autorisez que la vapeur chaude, pour laquelle utilisez un nébuliseur.

L'application topique d'une solution d'alcool iodée sur la muqueuse nasale et la muqueuse nasopharyngée peut être dangereuse.

Quelles sont les causes du développement des végétations adénoïdes

Les adénoïdes sont une hypertrophie compensatoire de l'amygdale pharyngée, son augmentation en réponse à une inflammation aiguë ou chronique.

L'amygdale est une grande accumulation de tissu lymphoïde dans le nasopharynx, vêtue d'une capsule épithéliale. Cette formation protège les voies respiratoires supérieures de l’infection, le premier prend donc un coup. Dans des conditions d'immunité insuffisamment développée chez les enfants, les amygdales ne font pas toujours face à leur fonction, elles sont souvent enflammées. La stimulation continue (inflammation infectieuse ou allergique) contribue à l'augmentation du volume du tissu lymphoïde. Donc, le corps de l'enfant compense le déficit fonctionnel de l'amygdale, alors il parle d'hypertrophie compensatoire.

Vous pouvez utiliser le complexe prédéfini d'exercices de respiration Strelnikova, qui a été développé pour les chanteurs qui ont des problèmes de voix mais qui a démontré son efficacité dans le cas d'autres maladies des voies respiratoires, y compris les enfants.

Normalement, après une réponse immunitaire, l’amygdale retrouve sa taille normale. Mais souvent dans des conditions d'activité excessive, le tissu est épuisé et reste hypertrophié.

Il convient également de souligner l’inflammation des amygdales nasopharyngées - adénoïdite. Cette maladie se développe plus rapidement que les végétations adénoïdes, mais elle est bien traitable avec des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Le médecin établit un diagnostic différentiel, mais la différence se manifeste également par des manifestations systémiques - augmentation de la température corporelle, détérioration de l'état général de l'enfant atteint d'adénoïdite.

Comment identifier les végétations adénoïdes chez un enfant

Le processus d'hypertrophie tissulaire est long et prend plus d'un mois. Il est donc difficile de remarquer les végétations adénoïdes au début. Les premières manifestations cliniques se produisent lorsque les végétations adénoïdes ont bloqué plus du tiers des voies respiratoires, c'est-à-dire lorsque l'hypertrophie a atteint les deuxième et troisième degrés. Ensuite, les symptômes suivants apparaissent:

  • ronflements bruyants en respirant;
  • ronflement sans raison apparente (nez qui coule, congestion nasale, œdème);
  • apnée du sommeil (brève interruption de la respiration) dans un rêve, suivie de plusieurs respirations réflexes profondes, l'enfant saisit littéralement l'air avec sa bouche dans son sommeil;
  • détérioration notable de la respiration nasale, l'enfant respire par la bouche, raison pour laquelle la bouche est constamment séparée;
  • changer le ton de la voix, qui devient moins résonante;
  • nasal, l'enfant dit "dans le nez";
  • détérioration du sommeil - le patient ne peut pas dormir longtemps, se réveille plusieurs fois au cours de la nuit;
  • diminution de l'activité physique, fatigabilité rapide, léthargie du matin, détérioration de l'endurance et des qualités physiques;
  • déficience cognitive - déficience de la mémoire, temps de réponse accru aux informations sensorielles, déclin de l'activité mentale;
  • perte auditive, otite fréquente.
Les enfants avec des végétations adénoïdes ne sont pas recommandés pour prendre des bains chauds, aller au bain et généralement surchauffer le corps, en particulier pendant l'exacerbation de l'adénoïdite.

Si, chez l’adulte, cette maladie provoque principalement une gêne et qu’il n’ya que rarement des complications, alors, chez l’enfant, des végétations adénoïdes anciennes peuvent avoir des conséquences irréversibles. Le cas est dans un état hypoxique - une quantité insuffisante d'oxygène due à l'absence de respiration nasale. Il a été établi qu’à la suite de la respiration par la bouche, le corps perd environ 20% de l’oxygène. L'organe le plus sensible à l'hypoxie - le cerveau - en souffre. Il se développe activement chez les enfants et sa demande en oxygène est même supérieure à celle des adultes. L'hypoxie à long terme la plus dangereuse pour les enfants de moins de 5 ans peut entraîner des retards de développement, tant mentaux que physiques.

En raison de la respiration constante de la bouche, la structure du crâne facial change, les conques nasales sont déformées, le "type adénoïde" caractéristique du visage est formé d'un ovale allongé et d'une forme modifiée de la bouche. La forme des dents et de la dentition, la morsure et les éléments cartilagineux du crâne sont également affectés.

Il est important de diagnostiquer la maladie rapidement et de la traiter activement. Plus le traitement est commencé tôt, plus les chances de succès du traitement conservateur et du rétablissement complet du corps sont grandes.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le sujet de l'article.

Adénoïdes chez les enfants: causes, symptômes et traitement

L'hypertrophie et l'inflammation de l'amygdale pharyngée sont une cause fréquente de recours auprès d'un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique. Selon les statistiques, cette maladie représente environ 50% de toutes les maladies des voies respiratoires supérieures chez les enfants d'âge préscolaire et primaire. Selon le degré de gravité, cela peut entraîner des difficultés, voire l’absence totale de respiration nasale chez l’enfant, une inflammation fréquente de l’oreille moyenne, une perte de l’audition et d’autres conséquences graves. Pour le traitement des végétations adénoïdes, appliquez des méthodes médicales, chirurgicales et de physiothérapie.

Amygdale pharyngée et ses fonctions

Les amygdales sont des amas de tissu lymphoïde localisés dans le nasopharynx et la cavité buccale. Il y en a 6 dans le corps humain: apparié - palatal et tubal (2 pcs.), Non apparié - lingual et pharyngé. Avec des granules lymphoïdes et des rouleaux latéraux à l'arrière du pharynx, ils forment un anneau pharyngé lymphatique entourant l'entrée des voies respiratoire et digestive. L'amygdale pharyngienne, dont la prolifération pathologique est appelée adénoïdes, est fixée à l'arrière du nasopharynx par la base située à la sortie de la cavité nasale dans la cavité buccale. Contrairement aux amygdales palatines, il n'est pas possible de le voir sans équipement spécial.

Les amygdales font partie du système immunitaire et remplissent une fonction de barrière empêchant toute pénétration ultérieure d'agents pathogènes dans le corps. Ils forment des lymphocytes - cellules responsables de l'immunité cellulaire et humorale.

Chez les nouveau-nés et les enfants dans les premiers mois de la vie, les amygdales sont sous-développées et ne fonctionnent pas correctement. Plus tard, sous l’influence d’une attaque constante d’un petit organisme composé de bactéries pathogènes, de virus et de toxines, le développement actif de toutes les structures de l’anneau lymphatique pharyngé commence. En même temps, l'amygdale pharyngée se forme plus activement que les autres, du fait de sa localisation au tout début des voies respiratoires, dans la zone du premier contact de l'organisme avec des antigènes. Les plis de sa membrane muqueuse s'épaississent, s'allongent, se présentent sous la forme de rouleaux séparés par des rainures. Il atteint son développement complet en 2 ou 3 ans.

À mesure que le système immunitaire se forme et que les anticorps s'accumulent au bout de 9 à 10 ans, l'anneau lymphatique pharyngé subit une régression inégale. La taille des amygdales est considérablement réduite, les amygdales pharyngées sont souvent complètement atrophiées et leur fonction protectrice va aux récepteurs des muqueuses des voies respiratoires.

Causes des végétations adénoïdes

La croissance des végétations adénoïdes se produit progressivement. Les maladies les plus fréquentes des voies respiratoires supérieures (rhinite, sinusite, pharyngite, laryngite, angine de poitrine, sinusite et autres) sont la cause principale de ce phénomène. Chaque contact du corps avec l'infection se produit avec la participation active de l'amygdale pharyngienne, qui augmente légèrement en taille. Après la récupération, lorsque l'inflammation disparaît, elle reprend son état d'origine. Si, au cours de cette période (2 à 3 semaines), l’enfant tombe à nouveau malade, alors, n’ayant pas le temps de revenir à sa taille initiale, l’amygdale augmente à nouveau, mais davantage. Cela conduit à une inflammation persistante et à une augmentation du tissu lymphoïde.

Outre les maladies aiguës et chroniques fréquentes des voies respiratoires supérieures, les facteurs suivants contribuent à l'apparition d'adénoïdes:

  • prédisposition génétique;
  • maladies infectieuses infantiles (rougeole, rubéole, scarlatine, grippe, diphtérie, coqueluche);
  • grossesse et accouchement graves (infections virales au cours du premier trimestre entraînant des anomalies dans le développement des organes internes du fœtus, prise d'antibiotiques et d'autres médicaments nocifs, hypoxie fœtale, traumatismes à la naissance);
  • alimentation inadéquate et suralimentation de l'enfant (excès de sucreries, consommation d'aliments contenant des conservateurs, des stabilisants, des colorants, des arômes);
  • sensibilité aux allergies;
  • immunité affaiblie dans le contexte d'infections chroniques;
  • environnement défavorable (gaz, poussières, produits chimiques ménagers, air sec).

Les enfants de 3 à 7 ans qui assistent à des groupes d’enfants et qui sont en contact constant avec diverses infections sont à risque. Chez un petit enfant, les voies respiratoires sont assez étroites et, dans le cas d'un gonflement même mineur ou d'une croissance de l'amygdale pharyngienne, peuvent se chevaucher complètement et rendre difficile ou impossible la respiration par le nez. Chez les enfants plus âgés, la fréquence d'apparition de cette maladie est fortement réduite car après 7 ans, les amygdales commencent déjà à s'atrophier et la taille du nasopharynx augmente au contraire. Les végétaux adénoïdes gênent déjà la respiration et provoquent un inconfort.

Degrés adénoïdes

En fonction de la taille des végétations adénoïdes, la maladie présente trois degrés:

  • Grade 1 - les végétations adénoïdes sont petites et ne couvrent pas plus d'un tiers de la partie supérieure du nasopharynx. Les problèmes de respiration nasale chez les enfants ne se manifestent que la nuit, le corps en position horizontale.
  • 2 degrés - une augmentation significative de l'amygdale pharyngée, chevauchement d'environ la moitié de la lumière du nasopharynx, la respiration nasale chez les enfants est difficile tant le jour que la nuit;
  • Grade 3 - les végétations adénoïdes occupent la quasi-totalité de la lumière du nasopharynx, l’enfant est forcé de respirer par la bouche 24 heures sur 24.

Symptômes de végétations adénoïdes

Le signe le plus important et le plus évident par lequel les parents peuvent soupçonner des adénoïdes chez les enfants est la respiration nasale régulière et la congestion nasale en l'absence de tout écoulement. Pour confirmer le diagnostic devrait montrer à l'otolaryngologist de l'enfant.

Les symptômes caractéristiques des végétations adénoïdes chez les enfants sont les suivants:

  • perturbation du sommeil, l'enfant dort faiblement avec la bouche ouverte, se réveille, peut pleurer en rêve;
  • ronfler, renifler, retenir le souffle et étouffer les attaques dans le sommeil;
  • bouche sèche et toux sèche le matin;
  • changement de timbre de voix, discours nasal;
  • maux de tête;
  • rhinite fréquente, pharyngite, amygdalite;
  • diminution de l'appétit;
  • perte auditive, mal d'oreille, otite fréquente due au chevauchement du canal reliant le nasopharynx à la cavité de l'oreille;
  • léthargie, fatigue, irritabilité, sautes d'humeur.

Dans le contexte des végétations adénoïdes, les enfants développent une complication telle qu'une adénoïdite ou une inflammation de l'amygdale pharyngée hypertrophiée, qui peut être aiguë ou chronique. Au cours de la phase aiguë, il s'accompagne de fièvre, de douleurs et de sensations de brûlure dans le nasopharynx, d'une faiblesse, d'une congestion nasale, d'un nez qui coule, d'un écoulement mucopurulent, d'une augmentation des ganglions lymphatiques à proximité.

Méthodes de diagnostic des végétations adénoïdes

Si vous soupçonnez des végétations adénoïdes chez les enfants, vous devez contacter l'ENT. Le diagnostic de la maladie comprend l'anamnèse et l'examen instrumental. Les méthodes suivantes sont utilisées pour évaluer le degré d'adénoïdes, l'état de la membrane muqueuse, la présence ou l'absence de processus inflammatoires: pharyngoscopie, rhinoscopie antérieure et postérieure, endoscopie, radiographie.

La pharyngoscopie consiste à examiner la cavité du pharynx, la cavité pharyngée et les glandes qui, chez les enfants avec des végétations adénoïdes, sont également parfois hypertrophiées.

Avec la rhinoscopie antérieure, le médecin examine soigneusement les voies nasales en les étendant avec un miroir nasal spécial. Pour analyser l’état des végétations adénoïdes selon cette méthode, il est demandé à l’enfant d’avaler ou de prononcer le mot «lampe», tandis que le voile du palais se contracte et provoque l’oscillation des adénoïdes.

La rhinoscopie postérieure est un examen du nasopharynx et des végétations adénoïdes à travers l'oropharynx à l'aide d'un miroir nasopharyngé. La méthode est très informative et permet d’évaluer la taille et l’état des végétations adénoïdes, mais elle peut provoquer chez les enfants un réflexe émétique et des sensations plutôt déplaisantes, ce qui empêchera tout examen.

L'endoscopie est l'étude la plus moderne et la plus informative sur les végétations adénoïdes. L'un de ses avantages est la visualisation: elle permet aux parents de voir eux-mêmes les végétations adénoïdes de leurs enfants. Au cours de l'endoscopie, le degré de végétation adénoïde et le chevauchement des voies nasales et des tubes auditifs, la raison de leur augmentation, la présence d'œdème, de pus, de mucus et de l'état des organes adjacents sont établis. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale, le médecin devant insérer dans la voie nasale un long tube d'une épaisseur de 2 à 4 mm muni d'une caméra au bout, ce qui provoque des sensations désagréables et douloureuses chez l'enfant.

La radiographie, ainsi que l'examen numérique, ne sont actuellement pas utilisés pour le diagnostic des végétations adénoïdes. Il est nocif pour le corps, ne donne pas une idée de la raison pour laquelle l’amygdale pharyngée est élargie et peut provoquer un mauvais réglage du degré de son hypertrophie. Le pus ou le mucus accumulé à la surface des végétations adénoïdes ressemblera exactement à celui des végétations adénoïdes sur la photo, ce qui augmentera par erreur leur taille.

Lorsqu'il détecte une perte auditive chez l'enfant et une otite fréquente, le médecin examine la cavité de l'oreille et l'envoie à l'audiogramme.

Pour une évaluation réelle du degré d'adénoïde, le diagnostic doit être posé pendant la période où l'enfant est en bonne santé ou a dépassé pas moins de deux à trois semaines à partir du moment de la guérison de la dernière maladie précédente (rhume, infection à VIH, etc.).

Traitement

La tactique de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants est déterminée par leur degré, la gravité des symptômes, le développement de complications chez l’enfant. Des médicaments et de la physiothérapie ou une chirurgie (adénotomie) peuvent être utilisés.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement des végétations adénoïdes avec des médicaments est efficace pour le premier, moins souvent - le deuxième degré des végétations adénoïdes, lorsque leur taille n’est pas trop grande et qu’il n’ya pas de troubles prononcés de la respiration nasale libre. Au troisième degré, elle n'est réalisée que si l'enfant présente des contre-indications à l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes.

La pharmacothérapie vise à soulager l’inflammation, le gonflement, l’élimination du rhume, le nettoyage de la cavité nasale et le renforcement du système immunitaire. Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour cela:

  • gouttes vasoconstrictrices (galazoline, farmazolin, naphtyzinum, rinazoline, sanorin et autres);
  • antihistaminiques (diazoline, suprastine, loratadine, erius, zyrtec, phenistil);
  • sprays nasaux d'hormone anti-inflammatoire (flix, nasonex);
  • antiseptiques locaux, gouttes nasales (protargol, collargol, albutsid);
  • solutions salines pour le nettoyage de la morve et l'humidification de la cavité nasale (aigue-marine, marimer, quix, humer, nazomarin);
  • moyens de renforcer le corps (vitamines, immunostimulants).

Une augmentation de l'amygdale pharyngée chez certains enfants n'est pas causée par sa croissance, mais par un œdème provoqué par une réaction allergique du corps en réponse à certains allergènes. Ensuite, pour rétablir sa taille normale, vous n’avez besoin que d’une utilisation locale et systémique des antihistaminiques.

Parfois, les médecins peuvent prescrire des médicaments homéopathiques pour le traitement des végétations adénoïdes. Dans la plupart des cas, leur réception n'est efficace qu'en cas d'utilisation prolongée au cours du premier stade de la maladie et à titre préventif. Au deuxième et surtout au troisième degré des végétations adénoïdes, elles n'apportent généralement aucun résultat. Lorsque les végétations adénoïdes sont généralement prescrits des médicaments "JOB-Kid" et "Adénosan" huile "Tuya-GF", spray nasal "Euphorbium Compositum".

Remèdes populaires

Les remèdes populaires contre les végétations adénoïdes ne peuvent être utilisés qu’après avoir consulté un médecin au début de la maladie, sans aucune complication. Les plus efficaces sont le lavage de la cavité nasale avec une solution de décoctions d’écorce de chêne, de fleurs de camomille et de calendula, feuilles de eucalyptus au sel marin ou aux herbes, qui ont une action anti-inflammatoire, antiseptique et astringente.

Lorsque vous utilisez des herbes, gardez à l'esprit qu'elles peuvent provoquer une réaction allergique chez les enfants, ce qui aggravera encore le cours de la maladie.

Physiothérapie

La thérapie physique pour les adénoïdes est utilisée conjointement avec un traitement médical pour augmenter son efficacité.

Le plus souvent, on prescrit un traitement au laser aux enfants. Un traitement standard comprend 10 séances. 3 cours sont recommandés par an. Les rayons laser de faible intensité aident à réduire l'enflure et l'inflammation, normalisent la respiration nasale et ont un effet antibactérien. En même temps, cela ne concerne pas seulement les végétations adénoïdes, mais aussi les tissus qui les entourent.

En plus de la thérapie au laser, le rayonnement ultraviolet et l'UHF peuvent être appliqués sur la région nasale, la thérapie à l'ozone et l'électrophorèse avec des médicaments.

Des exercices utiles de gymnastique respiratoire, de cure thermale, de climatothérapie et de repos en mer sont également proposés aux enfants avec des végétations adénoïdes.

Vidéo: traitement de l'adénoïdite avec des remèdes maison

Adénotomie

L'élimination des végétations adénoïdes est le traitement le plus efficace contre l'hypertrophie du troisième degré de l'amygdale pharyngée, lorsque la qualité de vie de l'enfant se dégrade considérablement en raison de l'absence de respiration nasale. L'opération est effectuée strictement selon les indications de manière planifiée sous anesthésie dans les conditions d'un hôpital pour malades hospitalisés du département ORL de l'hôpital pour enfants. Cela ne prend pas beaucoup de temps et, en l’absence de complications postopératoires, l’enfant est autorisé à rentrer chez lui le même jour.

Les indications pour l'adénotomie sont:

  • l'inefficacité de la pharmacothérapie à long terme;
  • inflammation des végétations jusqu'à 4 fois par an;
  • l'absence ou la difficulté significative de la respiration nasale;
  • inflammation récurrente de l'oreille moyenne;
  • déficience auditive;
  • sinusite chronique;
  • arrêtez de respirer pendant la nuit;
  • déformation du squelette du visage et de la poitrine.

L'adénotomie est contre-indiquée si l'enfant a:

  • anomalies congénitales des palais durs et mous;
  • tendance accrue à saigner;
  • troubles sanguins;
  • maladie cardiovasculaire grave;
  • processus inflammatoire dans les végétations adénoïdes.

L'opération n'est pas réalisée pendant la période d'épidémie d'influenza et dans le mois qui suit la vaccination prévue.

De nos jours, en raison de l'apparition d'une adénotomie à courte durée d'action pour l'anesthésie générale, les enfants sont presque toujours sous anesthésie générale, évitant ainsi le traumatisme psychologique qu'un enfant subit lors de la procédure sous anesthésie locale.

La technique endoscopique moderne d'élimination des adénoïdes est à faible impact, comporte un minimum de complications, permet à l'enfant de revenir à un mode de vie normal pendant une courte période et minimise le risque de rechute. Pour prévenir les complications postopératoires, il est nécessaire de:

  1. Prendre des médicaments prescrits par un médecin (gouttes nasales vasoconstricteurs et astringentes, antipyrétiques et analgésiques).
  2. Limitez l'activité physique pendant deux semaines.
  3. Ne pas manger de la nourriture solide consistance solide.
  4. Ne prenez pas de bain pendant 3-4 jours.
  5. Évitez l'exposition au soleil.
  6. Ne visitez pas les endroits bondés et les groupes d'enfants.

Vidéo: Comment l'adénotomie est effectuée

Complications adénoïdes

En l'absence de traitement opportun et adéquat, les végétations adénoïdes chez un enfant, en particulier à 2 et 3 degrés, entraînent le développement de complications. Parmi eux se trouvent:

  • maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • risque accru d'infections respiratoires aiguës;
  • déformation du squelette maxillo-facial ("face adénoïde");
  • déficience auditive causée par les végétations adénoïdes bloquant l'ouverture du tube auditif dans le nez et une altération de la ventilation dans l'oreille moyenne;
  • développement anormal de la poitrine;
  • otite moyenne catarrhale et purulente fréquente;
  • troubles de la parole.

Les végétations adénoïdes peuvent entraîner un retard dans le développement mental et physique en raison d'un apport insuffisant d'oxygène au cerveau en raison de problèmes de respiration nasale.

Prévention

La prévention des végétations adénoïdes est particulièrement importante chez les enfants sujets aux allergies ou ayant une prédisposition héréditaire à l’apparition de cette maladie. Selon le pédiatre E. O. Komarovsky, afin de prévenir l'hypertrophie de l'amygdale pharyngienne, il est très important de laisser à l'enfant le temps de retrouver sa taille après une infection respiratoire aiguë. Pour ce faire, après la disparition des symptômes de la maladie et l’amélioration du bien-être de l’enfant, vous ne devez pas vous rendre à la maternelle le lendemain, mais restez à la maison pendant au moins une semaine et marchez activement dehors pendant cette période.

Les mesures de prévention des végétations adénoïdes comprennent les sports favorisant le développement du système respiratoire (natation, tennis, athlétisme), les promenades quotidiennes, le maintien d'une température et d'un taux d'humidité optimaux dans l'appartement. Il est important de manger des aliments riches en vitamines et en micro-éléments.

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant: les conseils du pédiatre

L'une des maladies les plus courantes des voies respiratoires supérieures, que l'on retrouve chez les enfants, peut être appelée adénoïde. Comment traiter la pathologie des amygdales nasopharyngées à la maison, si l'œil nu ne les remarque pas? En effet, sans consultation et observation régulière par un spécialiste, la maladie ne peut être surmontée.

L'âge moyen des patients sensibles à cette maladie est compris entre 1 et 15 ans. Dans ce cas, le plus souvent avec des amygdales enflammées conduisent à un médecin des enfants de la maternelle, et au cours des dix dernières années, on a eu tendance à diagnostiquer la maladie chez les enfants de moins de trois ans.

Adénoïdes: maladie ou normale?

Avant de comprendre comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant, il faut être attentif à toutes les causes possibles de cette affection, qui ne peut en réalité être qualifiée de maladie. Beaucoup ne le savent pas, mais les végétations adénoïdes et les amygdales sont les mêmes organes qui assurent les fonctions immunitaires. En tant que "gardes", placés à l'entrée des voies respiratoires, ils empêchent la pénétration d'agents pathogènes ou de substances nocives dans les poumons. Un amygdale élargie est une réponse locale du corps, qui se défend contre les attaques de virus pathogènes, bactéries, gaz d'échappement, composés chimiques dans l'air, etc. Il ne s'agit pas d'une pathologie, au contraire, le développement d'adénoïdes est un indicateur d'une immunité normale. De plus, pendant l’enfance (jusqu’à environ 7 ans), l’activité des amygdales est augmentée, ce qui ne devrait pas non plus causer d’expériences sérieuses.

Causes et symptômes de l'adénoïdite

Cependant, tous les parents ne doivent pas faire face à ce phénomène et apprendre à traiter les végétations adénoïdes chez les enfants. Les enfants qui souffrent d'amygdales souvent hypertrophiées présentent dans la plupart des cas une prédisposition génétique à la maladie ou aux caractéristiques constitutionnelles du nasopharynx. Et comme la maladie évolue avec une sévérité minime, voire même en son absence, le recours au médecin est reporté indéfiniment. Les amygdales élargies ne provoquent pas de fièvre, la toux et l'écoulement nasal peuvent également être absents. Avec le développement des végétations adénoïdes, l’enfant ressentira une gêne lors de la déglutition. Mais le problème du diagnostic de la pathologie réside dans le fait que les enfants en âge préscolaire précoce, qui constituent le groupe le plus à risque de la maladie, ne sont pas en mesure de reconnaître leurs symptômes et d’en informer les parents. Il est nécessaire de montrer l'enfant au médecin qui vous dira s'il y a un problème et comment traiter correctement les végétations adénoïdes avec les symptômes suivants:

  • le bébé a du mal à respirer par le nez;
  • le plus souvent sa bouche est ouverte, surtout pendant le sommeil;
  • pas de nez qui coule ou, au contraire, une rhinite longue qui ne peut pas être traitée.

Chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes: indications et contre-indications

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant de 3, 7 ou 15 ans? Dans tous les cas, deux options seulement: chirurgicalement au troisième degré ou non chirurgical. Les végétations adénoïdes au stade précoce sont traitées avec des médicaments.

L'élimination des végétations adénoïdes provoque la peur non seulement chez les enfants, mais aussi chez les parents. Dans tous les cas, l'intervention du chirurgien doit être décidée par le médecin traitant. Le plus souvent, on a recours à l'adénotomie lorsque l'activité de la vie d'un enfant présentant des formations envahissantes est problématique. Dans la forme chronique de la maladie (adénoïdite), au contraire, il est recommandé de traiter les végétations adénoïdes sans chirurgie. En règle générale, les indications pour le retrait des amygdales hypertrophiées sont les infections virales respiratoires aiguës fréquentes, l'otite moyenne, les récidives du processus inflammatoire dans le rhinopharynx (au moins une fois par trimestre). La chirurgie peut également être la seule option en cas d’échec du traitement conservateur, de graves violations de la respiration nasale ou même de l’arrêter pendant le sommeil.

De plus, avant de traiter chirurgicalement des végétations d'adénoïdes chez un enfant, il est important de s'assurer qu'il n'y a pas de contre-indications. L'adénotomie n'est pas réalisée dans le cas de:

  • la présence dans le passé des enfants de sang et de maladies cardiovasculaires;
  • rhume ou maladie respiratoire;
  • épidémie de grippe.

En outre, l'élimination des amygdales enflammées ne peut pas empêcher la repousse du tissu adénoïde. Pour déclencher une rechute, la moindre partie insignifiante de la partie de l'adénoïde laissée par le chirurgien suffit. Après le retrait des tissus du nasopharynx, le risque de saignement augmente. Il est donc important de limiter l'activité physique du petit patient quelques jours après l'intervention afin de minimiser son exposition au soleil dans une pièce boueuse.

Avant de traiter des végétations chez un enfant à la maison, il est nécessaire de consulter un médecin. Le spécialiste doit systématiquement examiner le patient afin de surveiller la mise en œuvre des prescriptions médicales. Il existe de nombreuses façons de lutter contre l’adénoïdite chez les enfants sans chirurgie. Les suivants sont les plus populaires et les plus efficaces.

Pour mieux te laver le nez?

Quel que soit le degré de maladie, il est important de rincer et d'hydrater régulièrement les voies nasales. Cette procédure facilite la respiration mais elle ne peut être effectuée que 4 à 5 fois par jour. Laver le nez de l'enfant avec des solutions de sel vendues en pharmacie ou préparées à la maison. Le programme de cuisson est élémentaire: 1 cuillère à café de sel de mer ou de table pour 1 tasse d’eau bouillie tiède. Cependant, pour le traitement d'un enfant, les médicaments nasaux sont plus préférables. Leurs avantages:

  • stérilité à cent pour cent;
  • la bonne concentration (pour traiter les végétations adénoïdes nasales chez un enfant, on utilise généralement des solutions salines à 0,67% - il est impossible de maintenir une telle proportion à la maison).

Parmi les médicaments utilisés avec succès dans le traitement des végétations adénoïdes chez les enfants, il convient de noter:

Les astuces pour rincer les voies nasales avec une seringue ou une seringue sont complètement fausses. Les écouter si les parents ne souhaitent pas augmenter le risque de développer une otite moyenne est impossible. C'est pourquoi le rinçage du nez des enfants jusqu'à 7 ans n'est pas recommandé avec de tels appareils.

Vasoconstricteur et antibiotiques

Avec les amygdales élargies du deuxième degré, l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs est ajoutée pour humidifier la membrane muqueuse et se laver le nez, ce qui permettra de rétablir une respiration correcte et d'éliminer les poches. Parmi les nombreux médicaments de ce groupe pharmacologique, les bébés sont particulièrement souvent prescrits:

Il est à noter que les gouttes nasales et les pulvérisateurs vasoconstricteurs ne peuvent pas être appliqués plus de 5 à 7 jours. Cette règle s'applique non seulement au traitement des végétations adénoïdes, mais également à toute autre maladie des voies respiratoires supérieures chez les enfants et les adultes. De tels médicaments créent une dépendance, ce qui peut provoquer le développement d'une rhinite chronique.

Outre les gouttes vasoconstricteurs, d'autres préparations pour le nez sont également utilisées pour les végétations adénoïdes du deuxième degré (par exemple, «Albucid», qui a un effet bactériostatique efficace sur la muqueuse nasopharyngée). En cas de complications ou après une intervention chirurgicale pour enlever les amygdales, on prescrit aux patients des antibiotiques du groupe amoxicilline:

Préparations pour le traitement des végétations adénoïdes

Sur une base individuelle, les médecins peuvent prescrire des médicaments supplémentaires et donner aux parents des recommandations séparées sur la façon de traiter les végétations adénoïdes chez les enfants. Komarovsky Ye.O., pédiatre de renom, ne conseille pas de commencer le traitement par hormonaux dès les premiers jours.

Possédant suffisamment d'expérience et de connaissances en matière de traitement des végétations adénoïdes chez les enfants sans chirurgie, les spécialistes ORL prescrivent parfois le médicament Protargol à l'enfant. Cet outil est populaire parmi les médecins depuis plus de douze ans. Le principe d'action des gouttes nasales "Protargol" consiste à assécher la surface des amygdales dilatées et à en réduire progressivement la taille. Ce médicament est recommandé d'utiliser en cas de survenue d'une infection bactérienne. Contrairement aux gouttes hormonales, la durée du traitement par Protargol n’est pas strictement limitée.

Limfomiozot est un autre remède utilisé pour traiter les végétations adénoïdes chez l’enfant. Il est également produit sous forme de gouttes. Toutefois, contrairement aux préparations ci-dessus, il est utilisé par voie sublinguale (c'est-à-dire sous la langue) pendant un certain temps avant le repas. Il n'est pas recommandé de mélanger ce médicament avec une grande quantité de liquide. Le dosage dépend de l'âge de l'enfant et de son poids.

Utilisation de peroxyde d'hydrogène dans les amygdales enflammées

Il existe d'autres moyens de traiter les végétations adénoïdes chez les patients plus jeunes. À la maison, vous pouvez utiliser le moyen le plus simple, mais non moins efficace: le peroxyde d'hydrogène. Il a une action antiseptique, bactéricide et désinfectante. Pour préparer le médicament, d'autres composants seront également nécessaires (bicarbonate de soude et teinture de calendula).

Mesures supplémentaires dans le traitement de la maladie

En association avec le traitement conservateur des végétations adénoïdes, la physiothérapie donnera un excellent résultat. Afin de faciliter la respiration de l'enfant, un cycle de procédures est prescrit:

On croit que chez les enfants atteints d'adénoïdite, la Crimée et le Caucase ont des conditions climatiques idéales. Un séjour annuel dans ces régions de villégiature avec l'air le plus pur de la montagne ne profitera qu'aux miettes. Dans le même temps, nous ne devrions pas oublier les restrictions alimentaires. Dans le régime alimentaire des bébés devraient prévaloir les légumes frais, les fruits, les produits laitiers. Réduisez au minimum, et si possible excluez, de préférence les pâtisseries et les confiseries.

L'aromathérapie est un autre moyen de traiter les enfants avec des végétations adénoïdes. Les critiques à son sujet sont controversées. L'effet négatif de la procédure est le plus souvent dû à l'ignorance des parents quant à l'inclination de leur enfant pour un produit particulier. Si le bébé ne présente pas de réaction pathologique aux huiles suivantes, vous pouvez les enterrer en toute sécurité dans les voies nasales. Vous pouvez vous assurer que le traitement est sans danger à l'aide d'un simple test d'allergie (test sur le dos de la main). Si la réaction n'est pas suivie, de telles huiles essentielles conviendront à la thérapie:

  • la lavande;
  • arbre à thé;
  • la sauge;
  • basilic.

Vous pouvez égoutter le nez avec l'une des huiles ou un mélange de celles-ci. Dans ce dernier cas, il est important de s'assurer qu'il n'y a pas d'allergie à l'un des composants.

Apprendre à respirer par le nez!

Pour le traitement des végétations adénoïdes chez les bébés, elles ont recours à un massage de la région du cou, ce qui permet d’améliorer le flux sanguin vers les vaisseaux et les tissus du nasopharynx. En outre, la capacité de respirer correctement de l’enfant joue un rôle tout aussi important. Pour apprendre à un enfant à bien respirer, avant la nuit ou la nuit, on lui attache la mâchoire inférieure à l'aide d'un bandage élastique l'empêchant d'ouvrir la bouche et l'obligeant à aspirer de l'air par le nez. Cela devrait être fait jusqu'à ce que l'enfant commence à dormir avec la bouche fermée sans dispositif de retenue.

Savoir comment traiter les végétations à la maison avec des médicaments, de nombreuses personnes oublient les exercices de respiration. Bien sûr, tous les bébés ne peuvent pas faire les exercices. Mais il n'y a rien de difficile dans de telles formations. Il suffit d’intéresser l’enfant, de donner à la manifestation médicale une forme ludique et tout ira bien. Avant de commencer, l’essentiel est de dégager le mucus du nez de l’enfant. Les exercices les plus simples:

  1. Fermez une narine, et à ce moment libre, il est nécessaire de prendre 10 respirations profondes et des exhalations. Ensuite, répétez la procédure en changeant la moitié du nez. Il est conseillé de dialoguer avec le bébé à l'air frais.
  2. Fermez également une narine, par exemple, à droite. Libre de respirer et de retenir votre souffle pendant quelques secondes. Fermez ensuite la narine gauche et la droite pour libérer et expirer. Répétez 10 fois.

Nous traitons les végétations adénoïdes chez les enfants remèdes populaires

La médecine alternative n'est pas moins efficace dans la lutte contre l'adénoïdite. Les remèdes populaires sont totalement sans danger pour les enfants s'ils ne contiennent pas de composants pour lesquels l'enfant est intolérant. Parmi les outils utilisés activement depuis l'Antiquité, les plus efficaces sont:

  • Huile d'argousier. Il soulage l'inflammation et hydrate la muqueuse nasale. Avant l'application nasale, il est conseillé de chauffer la bouteille d'huile à la main ou au bain-marie. Durée du cours - 10-14 jours.
  • Jus de betterave au miel. Le mélange a un effet antiseptique et desséchant. Pour préparer les gouttes, vous avez besoin du jus d'une betterave crue et de deux cuillères à café de miel, après la dissolution complète de laquelle le produit est considéré comme prêt à l'emploi.
  • Infusion d'eucalyptus. Aide à restaurer la fonction respiratoire et empêche la reproduction de la microflore pathogène. L'infusion est préparée à partir de feuilles d'eucalyptus dans un rapport de: 2 c. l matières premières utilisées 300 ml d'eau bouillante. Après une heure d'infusion et d'effort, gargariser plusieurs fois au cours de la journée.

Adénoïdes chez un enfant: signes d'inflammation, traitement et élimination

Les adénoïdes, ou glandes - sont les amygdales du nasopharynx. Ils consistent en un tissu lymphoïde remplissant une fonction protectrice. Ils produisent des cellules immunitaires, formant une barrière contre la microflore pathologique, qui pénètre pendant la respiration. Une augmentation des végétations adénoïdes et de leur inflammation sont des pathologies résultant d'infections. La croissance est plus souvent diagnostiquée chez les enfants, ce qui nécessite un traitement.

Causes de la pathologie adénoïde

La prolifération ou l'hypertrophie des végétations adénoïdes survient chez les jeunes enfants et les adolescents. Cela est dû à la période de formation du système immunitaire et à son adaptation à divers agents infectieux.

Chez les adolescents, les tissus lymphoïdes commencent à diminuer car l'immunité dirige les forces pour protéger le corps contre les micro-organismes.

Maintenant, la croissance des végétations adénoïdes commence à être diagnostiquée chez les enfants de moins de 2 ans. Plus tôt, ce problème n'était rencontré qu'à partir de 3 ans. L'hypertrophie peut être accompagnée d'inflammation, mais le plus souvent, ces maladies se manifestent séparément et il est important de les distinguer. Pour déterminer la pathologie, le médecin doit examiner l’apparence des végétations adénoïdes, interroger les parents, prescrire des tests et des radiographies.

Pourquoi une augmentation des végétations adénoïdes:

  • une immunodéficience de n'importe quelle sévérité peut entraîner la croissance d'adénoïdes, car le degré de résistance du corps est le facteur principal de la pathologie;
  • nutrition insuffisante - la carence en vitamines et en micro-éléments individuels augmente la charge sur les tissus lymphoïdes lors de la lutte contre les agents infectieux, un régime inadéquat sera également un facteur dans l'évolution à long terme de la maladie lorsque les végétaux adénoïdes n'auront pas le temps de se rétablir pendant la rémission;
  • réactions allergiques - conduisent à une amélioration de la fonction de l'amygdale nasopharyngienne, celle-ci commence à agir dans des conditions de stress accru, entraînant sa croissance;
  • les infections chez les enfants - la diphtérie, la rougeole, la scarlatine, la coqueluche peuvent déclencher une inflammation secondaire, puis l'hyperplasie adénoïde sera associée à une adénoïdite;
  • infections chroniques de la cavité buccale et des organes ORL - stomatites fréquentes, pharyngites, amygdalites augmentent la charge sur les végétations adénoïdes, provoquant ainsi leur production constante de lymphocytes;
  • conditions environnementales défavorables, présence fréquente dans une pièce poussiéreuse, inhalation de vapeurs chimiques, contact avec des vernis, plastiques induisant une inflammation permanente des végétaux adénoïdes chez l'enfant, le traitement n'est alors possible qu'après élimination des facteurs de risque externes;
  • maladies héréditaires - anomalie lymphatique-hypoplastique.

Les enfants à l'immunité affaiblie, qui font souvent face à des maladies infectieuses, sont à risque. Dans de très petits cas, le risque de pathologie augmente lorsque vous utilisez des mélanges artificiels.

Différence hypertrophie des végétations adénoïdes de l'adénoïdite

Les végétations adénoïdes hypertrophiées et envahissantes sont une conséquence de la perturbation du système immunitaire dans le contexte des infections. L'adénoïdite, ou rinoadénoïdite, est une inflammation secondaire, une complication des maladies respiratoires aiguës.

La principale différence est que l'hypertrophie ne disparaît pas d'elle-même et que, dans le cas d'une inflammation, les végétations adénoïdes augmentent d'abord, mais retrouvent une taille normale après guérison. À cet égard, il est important de distinguer ces maladies, car avec la croissance des adénoïdes, il existe des indications pour son élimination, et dans le cas de l'adénoïdite, le traitement est effectué par des méthodes conservatrices.

Symptômes d'adénoïdes dans le nez d'un enfant:

  • rhinite fréquente, qui ne se prête pas au traitement;
  • toux et respiration nasale;
  • une augmentation de la fréquence des maladies saisonnières, du SRAS, des maux de gorge, des bronchites.

À mesure que la maladie progresse, des complications surviennent. Ils concernent le cerveau, le système cardiovasculaire, les organes digestifs et le système urogénital. Il s’agit en particulier de la cystite, de la dyspepsie, des troubles de la mémoire, de la perte d’attention, de la tachycardie.

Avec une adénoïdite chronique, il existe un risque de problèmes auditifs avec une perte auditive. Il peut y avoir des conséquences sous la forme d'une violation de la morsure, d'un allongement de la mâchoire, d'un épaississement des sinus nasaux, qui est défini comme le type de visage adénoïde. L'enfant peut être perturbé par la parole, varier la prononciation des sons individuels. La voix devient nasale, certains mots sont prononcés avec difficulté.

Des complications plus lourdes peuvent également survenir. C'est l'énurésie, l'épilepsie, le développement mental. Ces conséquences sont extrêmement rares en l'absence de traitement de l'adénoïdite chez les enfants. Les symptômes apparaîtront en même temps plus flous et une détermination précise de la cause des écarts graves sera obtenue après une enquête exhaustive.

Étendue de la maladie

L'étendue de la maladie est évaluée après radiographie. Le diagnostic indique la taille des végétations adénoïdes, ce qui vous permet d’établir le stade de développement de la pathologie et, compte tenu des signes qui l’accompagnent, d’effectuer un traitement efficace.

Il y a 3 degrés de croissance des végétations adénoïdes:

  1. La première se manifeste par un long nez qui coule, une difficulté à respirer par le nez, en particulier pendant le sommeil. Les dimensions des végétations adénoïdes correspondent à la troisième partie des choanas. Le traitement est conservateur, comprend les médicaments, la physiothérapie.
  2. Le second - les végétations adénoïdes se développent aux 2/3 du passage nasal. Il est difficile pour l'enfant de respirer, la respiration buccale prévaut, la prononciation des sons est perturbée. Sans traitement ni échec des méthodes conservatrices, des complications surviennent.
  3. La troisième - la respiration nasale n'est pas soutenue, les végétations adénoïdes bloquent complètement le passage nasal. Il devrait être différencié par une accumulation excessive de mucus.

Dans les encyclopédies médicales étrangères, il existe 5 étapes d'adénoïdes, où il existe un intermédiaire entre la première et la deuxième et la cinquième.

En Russie, une telle classification est considérée comme n'ayant aucune valeur diagnostique. Les premier et intermédiaire, ainsi que les quatrième et cinquième étapes sont similaires et nécessitent le même traitement.

Méthodes de diagnostic et de traitement

La thérapie adénoïde est possible de deux manières principales: conservatrice et chirurgicale. À chaque stade, le traitement est différent et il faut toujours enlever les végétations adénoïdes chez les enfants pour rétablir le fonctionnement normal de la respiration nasale et éviter les complications.

Avant le début du traitement, un diagnostic est établi. Pour cela, la radiographie et l'endoscopie sont utilisées. Au stade de l'examen, il est important de déterminer le degré de la maladie, la nature de son évolution, si un processus purulent est présent et quelles sont les complications.

Comment réduire les végétations adénoïdes - les principales mesures thérapeutiques à l'hôpital et à la maison:

  • procédures d'hygiène - lavage des sinus nasaux du mucus;
  • l'utilisation de sprays nasaux et de gouttes pour soulager l'enflure;
  • médicaments anti-inflammatoires topiques;
  • la nomination de médicaments antibactériens;
  • physiothérapie - électrophorèse, UHF, irradiation ultraviolette, lavage au sel, séjour dans les "cavernes à sel";
  • Le traitement au laser est un moyen moderne de réduire les adénoïdes en leur envoyant un faisceau laser, ce qui entraîne une diminution de l'œdème, une diminution de l'inflammation et une augmentation de l'immunité locale.

Les mesures auxiliaires seront la phytothérapie et l’aromathérapie. En l'absence de contre-indications, il est possible de traiter les pathologies des végétations adénoïdes en inhalant les huiles essentielles, en lavant les voies nasales avec une décoction d'herbes médicinales. Le traitement en sanatorium et le changement climatique ont un effet positif. Une mesure importante sera l'augmentation générale de l'immunité. L'enfant doit prendre des complexes vitaminiques, bien manger, rester à l'air frais, de préférence dans les bois, les parcs, loin des industries et des autoroutes.

L'ablation chirurgicale est indiquée en l'absence de résultats de méthodes conservatrices. L'opération est réalisée en cas de récidive fréquente, lorsque les végétations adénoïdes s'enflamment plus de 4 fois par an. Lorsque des complications se développent et que la qualité de vie de l'enfant se dégrade en raison de la pathologie, une méthode de traitement radicale est également envisagée.

Ablation chirurgicale

L'opération principale est l'adénotomie endoscopique. Il est effectué sous anesthésie générale. L'endoscope est inséré dans le pharynx, les adénoïdes sont examinés, leur taille, leur emplacement, leur degré d'inflammation sont évalués. Ensuite, un adénote est injecté par la bouche, ce qui élimine le tissu lymphoïde.

Une adénotomie par aspiration peut également être réalisée. Cette méthode d'élimination implique la connexion d'un adénotome avec une aspiration à travers laquelle le tissu retiré est absorbé. L'opération élimine l'inhalation accidentelle de particules de tissu, minimise le risque de dommages aux tissus environnants.

L'adénotomie traditionnelle présente de nombreux inconvénients et est maintenant très peu utilisée en raison du risque élevé de complications pendant et après la chirurgie. L'intervention est réalisée sans inspection visuelle, car certaines zones pathologiques peuvent passer inaperçues. Le travail du chirurgien "à l'aveugle" augmente le risque de lésions des tissus environnants.

Remèdes populaires

Les recettes de la médecine traditionnelle sont considérées comme soulageant les symptômes de l'élargissement chronique de l'adénoïde. À la maison, vous pouvez préparer des bouillons pour laver le nez et les attelles.

Un bon outil pour le traitement des sinus est la décoction de millepertuis, pied de poil, calendula, prêle. Les herbes sont mélangées en quantités égales et bouillies pendant 10 minutes. Après avoir filtré et refroidi, l'agent peut être instillé dans le nez en 10 à 15 gouttes.

De manière similaire, les décoctions sont utilisées à partir de camomille, graines de lin, serpent highlander, ficelle, trèfle. Les herbes peuvent être utilisées indépendamment et mélangées, tant que l’enfant n’y est pas allergique.

Certaines infusions peuvent être administrées à l'enfant à l'intérieur. Utilisé pour la cuisson du millepertuis, des herbes de saule, des feuilles de mûre, de l'achillée millefeuille, du fil. Les herbes sont mélangées en quantité égale, remplies d'eau bouillante et infusées pendant plusieurs heures. Le produit fini peut prendre un demi-verre jusqu'à 5 fois par jour.

Prévention des complications

Pendant la période de rééducation après la chirurgie et le traitement médicamenteux, l’enfant doit observer un certain régime. L'exercice doit être limité, tout contact avec des porteurs potentiels du virus doit être exclu.

L'enfant doit manger des aliments chauds pour la première fois, ne pas boire chaud ni froid. Il est interdit de faire des compresses chauffantes et de réchauffer le nez.

Beaucoup d'enfants après le traitement continuent de respirer par la bouche par habitude. Dans ce cas, le médecin peut enseigner des exercices de respiration spéciaux qui aideront l’enfant à retrouver une respiration normale plus rapidement.

L'élimination des infections est la principale mesure de prévention de la croissance des végétations adénoïdes. Lorsque les enfants sont constamment parmi leurs pairs, il est impossible d'éviter complètement le contact avec des virus et des bactéries. Pour protéger un enfant, vous devez lui donner des vitamines, lui apprendre les règles d'hygiène buccale et les voies nasales, et expliquer comment se comporter dans des lieux publics où le risque d'infection est élevé.