Principal
Toux

Adénoïdes chez les adultes

Les adénoïdes sont les amygdales situées dans le nasopharynx et constituent la première barrière contre les infections et les bactéries. L'inflammation de l'amygdale pharyngée, une adénoïdite, affecte régulièrement les enfants de 3 à 7 ans et ceux qui ont eu des maladies comme la rougeole et la scarlatine.

Quand il atteint l'âge de 10-12 ans, lorsque le système immunitaire est presque complètement formé, l'amygdale pharyngienne diminue et disparaît. Mais les médecins corrigent la présence d'adénoïdes chez certains adultes. Les symptômes et le traitement de ce problème seront abordés dans cet article.

Raisons

Les végétaux adultes peuvent apparaître pour diverses raisons, notamment en raison de caractéristiques génétiques. De tels végétaux peuvent rester de l'enfance. Mais le plus souvent, la cause de la croissance des végétations adénoïdes sont les maladies inflammatoires du rhinopharynx, fréquentes et de longue durée.

L'amygdale nasopharyngée étant constituée de tissu lymphoïde (ce tissu retient l'infection), elle se développe au cours de l'infection. Si l'infection a passé rapidement, l'amygdale diminue rapidement et si le processus est long, des végétations adénoïdes peuvent apparaître.

Symptômes d'adénoïdes chez les adultes

Les symptômes principaux d'adénoïdes adultes ne peuvent pratiquement pas être distingués des signes d'adénoïdes chez les enfants:

  • le ronflement;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • congestion nasale constante;
  • écoulement purulent des voies nasales avec un rhume;
  • nasal et / ou enrouement;
  • mal de tête - survient en raison du manque d'oxygène, qui affecte tous les systèmes et organes du corps, et en premier lieu, le cerveau;
  • maladies fréquentes (infections respiratoires aiguës, rhinite, sinusite, otite moyenne, sinusite).

De la même manière que dans le cas d'un enfant, les végétations adénoïdes «adultes» ont des degrés différents. Au premier stade, il est difficile de respirer la nuit, il est possible que des complications ne soient pas observées pendant le jour. Si la forme de la maladie est aiguë, la température peut augmenter. Les deuxième et troisième étapes passent en douceur de l'un à l'autre. Par conséquent, leurs symptômes ne se séparent pratiquement pas et font référence à ce qui suit:

  • écoulement nasal purulent en grande quantité;
  • le nez respire à peine;
  • dans un rêve ronflant, au troisième stade, la respiration d'une personne endormie est possible;
  • le matin, une toux sèche se manifeste, ce qui peut déranger l'après-midi;
  • souffle prononcé par la bouche.

L'oto-rhino-laryngologiste et les méthodes de recherche modernes permettent de distinguer l'adénoïdite du rhume.

Adénoïdes chez les adultes: photos

Comme les végétations adénoïdes regardent dans le nez chez un adulte, nous proposons de visionner des photos détaillées.

Diagnostics

Sans la rhinoscopie, un diagnostic précis ou même l'identification de la suspicion est presque impossible. Le nasopharynx d'un adulte est très différent de la structure du nasopharynx de l'enfant. Par conséquent, l'examen initial avec l'examen du doigt n'est absolument pas informatif. Par conséquent, la rhinoscopie est prescrite pour la similarité des symptômes adénoïdes chez l'adulte.

Traitement des végétations adénoïdes chez l'adulte

Lors de la détection d'adénoïdes chez l'adulte, le traitement par des méthodes conservatrices ne peut être effectué que sur des adénoïdes du premier degré. Si le nez est très bouché, des médicaments vasoconstricteurs sont instillés en quelques jours ou caressent la bouche avec de la teinture d'eucalyptus. Avec une exacerbation plus aiguë, le traitement des adénoïdes chez l'adulte est effectué avec des antibiotiques, après avoir d'abord identifié la sensibilité des agents infectieux à ceux-ci.

Et comment traiter les végétations adénoïdes chez les adultes quand ils sont gros - deuxième et troisième degré. Dans ce cas, la chirurgie est nécessaire. En général, l'indication sans équivoque pour l'élimination des végétations adénoïdes est l'impossibilité de respirer par le nez. Si le nez ne respire plus, vous risquez de vous endormir toutes les nuits et de ne jamais vous réveiller. Cela semble terrible, mais l’arrêt respiratoire dans un rêve est un phénomène médical bien connu.

De plus, même pendant la veille, une respiration constante par la bouche provoque un assèchement de la membrane muqueuse de la gorge - et ceci provoque une toux sèche. Pas mortel, mais tout gêne le repos, le travail, la vie en général... et avec le temps, la congestion nasale permanente peut causer une fatigue accrue et des maux de tête fréquents.

Adénoïdectomie

Aujourd'hui, en chirurgie, il existe deux manières de retirer les végétations adénoïdes (adénotomie):

  1. Avec l'utilisation de l'endoscope. Un tube est inséré dans la cavité nasale, au bout de laquelle se trouve une caméra de télévision (endoscope). À l'aide d'instruments de microchirurgie, le médecin retire l'amygdale par l'orifice du nez ou de la bouche. L'intervention se déroule sous anesthésie générale et dure 30 à 60 minutes.
  2. Avec l'utilisation d'un instrument chirurgical spécial - l'adénotome. L'opération est réalisée dans un hôpital sous anesthésie locale. Dans la cavité nasale du patient, le médecin insère un mince couteau en forme d'anneau (adénotomie) qui capture et coupe les végétations adénoïdes. Il faut environ 20 minutes pour terminer la procédure.

Il est préférable de ne pas utiliser les remèdes populaires pour le traitement de cette maladie. Des mesures incorrectement prises peuvent entraîner des complications graves qui affecteront l'état du patient à l'avenir.

Adénoïdes chez les adultes

On considère que les végétations adénoïdes sont un problème exclusivement réservé aux enfants. En effet, cette maladie est plus fréquente chez les enfants âgés de 3 à 7 ans. Avec l’âge, le tissu lymphoïde envahi par la végétation est remplacé par du tissu conjonctif et s’atrophie progressivement, la respiration nasale est complètement rétablie. Cependant, comme le montre la pratique, les adultes souffrent souvent d’adénoïdite.

Si la présence d'adénoïdes chez les enfants est détectée lors d'un examen ORL régulier, la situation est différente chez les adultes, car leur nasopharynx est différent et, par conséquent, le problème n'est pas si facile à détecter. Afin de poser un diagnostic précis, il est nécessaire de mener une procédure de recherche en utilisant un équipement optique spécial - la rhinoscopie.

Causes des végétations adénoïdes chez l'adulte

L'amygdale nasopharyngée forme un tissu lymphoïde qui, tout en protégeant le corps humain contre les infections, se développe. Si la maladie inflammatoire du nasopharynx a été guérie rapidement, le tissu après récupération est réduit. Mais les infections fréquentes et à long terme sont tout à fait capables de provoquer l'apparition d'adénoïdes. Par conséquent, dans le groupe à risque, tout d’abord, les personnes appartenant à la catégorie des personnes fréquemment malades tombent.

Dans certains cas, des végétations adénoïdes peuvent rester chez le patient dès l’enfance. En outre, il existe un certain nombre de causes d'adénoïdite chez l'adulte:

  • prédisposition génétique;
  • perturbation endocrinienne;
  • l'obésité;
  • déséquilibre hormonal.

Symptômes d'adénoïdes chez les adultes

Les symptômes d'adénoïdes adultes sont presque les mêmes que ceux d'adénoïdes de l'enfance:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • congestion nasale constante;
  • écoulement purulent des voies nasales avec un rhume;
  • mal de tête - survient en raison du manque d'oxygène, qui affecte tous les systèmes et organes du corps, et en premier lieu, le cerveau;
  • maladies fréquentes (infections respiratoires aiguës, rhinite, sinusite, otite, sinusite);
  • le ronflement;
  • nasal et / ou enrouement.

Adénoïdes chez l'adulte: diagnostic

Comme mentionné ci-dessus, la principale méthode de diagnostic pour déterminer l'adénoïdite est la rhinoscopie - l'examen des voies nasales à l'aide d'un appareil spécial pour rhinoscopes. La pharyngoscopie est également utilisée (inspection de la cavité buccale) pour détecter un écoulement, couler le long de la paroi arrière, vérifier l’état des amygdales et évaluer de manière générale l’état de l’oropharynx. Pour un diagnostic plus précis et déterminer le degré d'adénoïdes peuvent être appliquées et une radiographie du nasopharynx.

Degrés d'adénoïdite chez l'adulte

De la même manière que dans le cas des enfants, les végétations adénoïdes "adultes" ont des degrés différents:

  • 1 degré - la respiration nasale d'une personne pendant le jour n'est pas difficile, mais pendant le sommeil, en position horizontale, le problème se déclare et le patient ne peut respirer que par la bouche (ceci est dû au gonflement des végétations adénoïdes du fait du sang qui les traverse);
  • 2 degrés - la respiration nasale complète est déjà impossible dans la journée, la bouche du patient est toujours entrouverte et des râles caractéristiques apparaissent la nuit;
  • 3e année - les végétations adénoïdes deviennent si grosses que les problèmes commencent par l’ouïe (ils bloquent le conduit auditif) et la parole.

Comment est le traitement des végétations adénoïdes chez les adultes?

Si nous parlons d'adénoïdes du premier degré, le traitement conservateur peut être assez efficace: l'utilisation de gouttes vasoconstrictrices en cas de congestion nasale sévère et d'antibiotiques en cas d'exacerbation d'adénoïdite (des écoulements pré-baccoraux des voies nasales servent à déterminer les agents d'infection responsables de la sélection de médicaments).

Les adénoïdes 2 et 3 degrés nécessitent généralement un traitement chirurgical. Aujourd'hui, ces opérations entrent dans la catégorie des activités à faible impact et relativement simples. Toute la procédure est réalisée à l'aide d'un appareil endoscopique - ceci réduit les chances que le tissu ne soit pas complètement enlevé, car si cela se produit, les adénoïdes peuvent de nouveau rapidement commencer à déranger le patient.

Après l'opération, la personne reste à l'hôpital pendant au moins un autre jour. Durant cette période, des complications peuvent survenir, telles que des saignements nasaux. Ensuite, pendant un certain temps, le patient devra prendre certaines précautions: ne manger que de la nourriture tiède, liquide ou semi-liquide, pendant environ une semaine, éviter la surcharge physique et les visites au sauna, ne pas bronzer.

Adénoïdes chez l'adulte: quelles peuvent être les complications?

Si vous ne faites pas attention au traitement des végétations adénoïdes, les conséquences dangereuses ne vous retiendront pas sous forme de:

  • maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires - en cas de difficulté à respirer par le nez, les patients respirent par la bouche, de sorte que de l'air froid, non chauffé et non purifié, pénètre directement dans les poumons;
  • otites moyennes aiguës et diminution de la fonction auditive;
  • maux de tête et vertiges;
  • nombreuses maladies des organes internes (rhumatismes, myocardite, etc.) - car les végétations adénoïdes sont une source d’infection dans le corps, capable à tout moment de provoquer des complications graves;
  • activité altérée de l'hypophyse - en raison d'une altération de la circulation sanguine dans le nasopharynx et la cavité nasale, des processus congestifs surviennent dans la région hypophyse-tellar, qui se manifeste par une perte auditive, un retard de développement, une altération de la parole et d'autres symptômes très alarmants et dangereux.

Adénoïdite chez l'adulte: comment prévenir?

La prévention des végétations adénoïdes chez l’adulte comprend tout d’abord un renforcement général du système immunitaire: exposition adéquate à l’air frais, bonne nutrition, durcissement, activité physique, etc.

L'une des principales causes de la prolifération pathologique du tissu lymphoïde sont les maladies inflammatoires avancées du rhinopharynx non protégées. Par conséquent, une autre mesure préventive importante consiste à consulter un médecin et à recevoir une assistance complète et compétente dès les premiers signes d’ARVI ou de grippe.

Enfin, le traitement rapide des caries et des exacerbations de toutes les infections chroniques existantes aidera à prévenir l’apparition d’adénoïdes.

Symptômes d'adénoïdes chez les adultes

Les végétations adénoïdes sont multi-symptomatiques et se caractérisent par un tableau clinique brillant avec de nombreuses manifestations. Les symptômes de la maladie varient d'un patient à l'autre et le stade de développement d'une telle pathologie otolaryngologique complexe joue également un rôle important. Quels sont les symptômes des végétations adénoïdes chez les adultes et à quel point sont-ils dangereux?

Tous les signes de pathologie peuvent être divisés en, en fonction de la localisation, générale et locale (ou focale).

Symptômes locaux

Violation de la respiration nasale

Le premier et le signe le plus évident. Les adénoïdes dans la gorge se développent progressivement, ce qui provoque le développement du symptôme "croissant". Les amygdales pharyngées bloquent avec le temps la lumière du nasopharynx, rétrécissent les voies respiratoires anatomiques.

La manifestation est dangereuse: l'air ambiant n'est pas destiné à l'inhalation directe. Le nez agit comme une barrière. En passant dans les voies respiratoires, l'air ambiant est réchauffé, humidifié et désinfecté. À la suite de la respiration par la bouche, les voies se dessèchent, une toux se produit.

En outre, il y a des signes d'apnée du sommeil (respiration interrompue). L'apnée augmente le risque de mort subite, d'arrêt cardiaque, de crise cardiaque. En cas de violation de la respiration nasale, il est recommandé de consulter un médecin et de commencer le traitement.

Ronflement

Le ronflement par les végétations adénoïdes est un phénomène secondaire lié au rhume. Il est dangereux d’augmenter le risque de développer une apnée avec toutes les conséquences qui en découlent.

Changement de voix (timbre, coloration)

La voix devient nasale, "décroissante". Cela est dû au chevauchement de l'amygdale pharyngienne élargie des voies nasales.

Les sinus maxillaires, conçus pour agir en tant que résonateurs, cessent d’exercer leurs fonctions, l’air ambiant ne leur tombant tout simplement pas. Le symptôme en lui-même n'est pas dangereux, mais il apporte beaucoup de gêne au patient: à la fois physique et psychologique.

La voix perd sa luminosité, son pouvoir. Si la pharyngite est «connectée», la capacité de parler est complètement perdue.

Toux

Les adénoïdes dans le nez chez les adultes sont également caractérisés par la toux. L'intensité et la nature du réflexe varient d'un cas à l'autre.

Dans les situations «classiques», une toux sèche et persistante est typique de la maladie. Cela dure constamment, augmente le soir et la nuit. La sécrétion de crachats est complètement absente ou la quantité d'exsudat est rare.

Si la pharyngite rejoint, le réflexe de la toux change. Le symptôme devient plus intrusif, une grande quantité de crachats visqueux de teinte verdâtre ou jaunâtre est séparée.

Un symptôme est conditionnellement dangereux: le fait est que la toux augmente le risque de développer un bronchospasme, avec toutes les conséquences que cela entraîne (essoufflement, suffocation).

Cependant, il y a plus d'inconfort physique: la toux est un phénomène douloureux. Avec le temps, cela entraîne des maux de tête et des maux de gorge.

Photo: Adénoïdes à travers l'endoscope

Maux de gorge

Apparaître avec infection du tissu lymphoïde. Des adénoïdes hypertrophiés peuvent également entraîner la formation d'une amygdalite (son angor est considérée comme une forme privée), qui s'accompagne d'une douleur intense à la gorge.

Nez qui coule

Il est considéré comme un signe de sinusite secondaire (inflammation des sinus maxillaires). Observé dans la plupart des cas. Il se caractérise par la libération d’une grande quantité d’exsudat purulent visqueux par le nez et par une douleur dans les sinus.

Sinusite - une pathologie secondaire dangereuse associée à un risque accru de complications infectieuses graves, telles que la méningite, etc.

Perte d'audition

Ce symptôme des végétations adénoïdes chez l’adulte est causé par une otite moyenne (inflammation du tympan).

La patiente supprime tous les symptômes pour un rhume, perdant ainsi un temps précieux. Le danger du processus réside dans la possibilité de perte totale de la capacité d’entendre.

Lorsque le traitement tardif des végétations adénoïdes peut affecter la formation des os du visage - le soi-disant. «Visage adénoïde»

La même manifestation peut être détectée avec des tailles gigantesques de l'amygdale pharyngienne, lorsque des végétations adénoïdes poussent littéralement dans la cavité du tube auditif.

Changements d'apparence

Le soi-disant "visage adénoïde". Changer d'expression faciale, la bouche tout le temps divisée. Chez les patients adultes, les déformations critiques ne sont pas observées car la morsure est déjà formée.

En soi, la manifestation d'une menace pour la santé et surtout la vie ne porte pas. Cependant, il provoque le développement d'un défaut esthétique et des problèmes psychologiques.

Symptômes communs

  • Augmentation de la température corporelle (hyperthermie). En fonction de la pathologie primaire ayant provoqué une augmentation des valeurs du thermomètre, on peut parler de sous-fébrile ou de fébrile (de 37 à 39 degrés). Il est important de noter que les végétations adénoïdes ne sont pas capables de causer de la température. Le symptôme est dangereux en raison du développement possible de complications: des valeurs élevées du thermomètre entraînent souvent une dyskinésie des muscles du cou, une déshydratation rapide, etc.
  • Mal de tête Se produit en raison d'une intoxication du corps.
  • Vertiges.
  • Faiblesse générale, faiblesse.
  • Somnolence.

Symptômes dépendant du degré d'adénodite

À de nombreux égards, les signes spécifiques de la maladie dépendent du degré de développement des végétations adénoïdes.

Signes, symptômes et traitement des végétations adénoïdes chez l'adulte, tels qu'ils ont été supprimés

Les adénoïdes sont une hypertrophie et une prolifération pathologiques des tissus des amygdales nasopharyngiennes, qui résultent du mauvais fonctionnement du système immunitaire. La maladie est plus fréquente chez les enfants de moins de 12 ans. Adénoïdes chez l'adulte, les symptômes et le traitement dépendent du stade de la pathologie, de la liste des contre-indications et des caractéristiques individuelles de la structure.

Quels sont les végétations adénoïdes

Les adénoïdes sont envahies par les amygdales nasopharyngées. Normalement, le corps protège le système broncho-pulmonaire de la pénétration de bactéries avec de l'air provenant de l'environnement extérieur. Avec le développement de la maladie, les amygdales perdent leurs fonctions d'origine, bloquent la lumière du nasopharynx et causent des problèmes respiratoires.

Les raisons de leur apparition

Les amygdales nasopharyngées augmentent en raison de perturbations du système immunitaire et d'inflammations fréquentes. Normalement, après la disparition des agents pathogènes et la réparation des tissus, les processus de régénération sont suspendus. Si les amygdales sont souvent enflammées, le système immunitaire cesse de fonctionner et continue à synthétiser de nouvelles cellules, même après la destruction des bactéries.

La cause la plus courante d'adénoïdes sont les rhumes aigus. Les infections touchent les tissus du nasopharynx, violent l’intégrité du tégument et provoquent la circulation sanguine. Cela augmente la sensibilité et la perméabilité des tissus, ce qui conduit à une irritation grave.

Le système immunitaire doit faire face à des charges excessives, car il est nécessaire non seulement de détruire les agents pathogènes, mais également d'éliminer les dommages microscopiques.

On peut répondre positivement à la question de savoir si les maladies chroniques peuvent être la cause de la croissance des végétations adénoïdes. Pendant la rémission, les lésions cachées restent. Les bactéries sont à l'état dormant, mais peuvent endommager les tissus voisins. Avec la création de conditions favorables et l'affaiblissement de l'immunité, les agents pathogènes entrent dans la phase active. Il existe des symptômes caractéristiques de la forme aiguë de la maladie.

En raison de l'impact constant sur les tissus et de la nécessité de supprimer les foyers cachés, le système immunitaire est altéré. Pour les blessures profondes, les membranes fonctionnelles sont remplacées par des cicatrices internes. Cela complique davantage le travail de tous les organes et systèmes. La protection contre les agents pathogènes s’affaiblit, des troubles respiratoires se produisent et le risque de développer d’autres maladies chroniques augmente.

Dans la plupart des cas, le système immunitaire à lui seul fait face à un seul pathogène. Pour l'infection et la prolifération concomitante des amygdales, des facteurs de risque supplémentaires sont nécessaires.

Ceux-ci incluent les conditions suivantes:

  1. Déficit immunitaire sévère. La maladie est caractérisée par une violation directe de la réparation des tissus, la survenue d'une inflammation sans exposition à des facteurs externes et une résistance réduite. Dans les maladies auto-immunes, des végétations adénoïdes peuvent survenir même sans infection préalable.
  2. Caractéristiques de l'âge. Après 40 ans, la gravité des processus dégénératifs augmente, ce qui augmente le risque de développer des maladies auto-immunes et infectieuses.
  3. Caractéristiques anatomiques Un rétrécissement ou un élargissement congénital de la lumière des voies, un nombre insuffisant de cils, une courbure non caractéristique des conduits et d’autres anomalies peuvent provoquer le développement de pathologies aiguës et chroniques. Le risque d'infection augmente.
  4. Episodes fréquents d'allergies. La survenue d'une intolérance individuelle indique un dysfonctionnement du système immunitaire. Avec une exposition régulière aux stimuli, les organes affectés cessent de fonctionner correctement en raison de changements pathologiques. Dans le cas des amygdales nasopharyngées, cela entraîne l'apparition de tissu conjonctif et la perte de propriétés protectrices. Augmente le risque d'infection du corps.
  5. Environnement défavorable. L'apparition d'adénoïdes peut être favorisée par un faible taux d'humidité (moins de 40%), une concentration élevée d'agents pathogènes et de poussière dans l'air, la présence d'irritants chimiques et des radiations.

Degrés adénoïdes

En fonction du degré de croissance, il existe 3 stades de la maladie. La taille des végétations adénoïdes dépend du schéma thérapeutique et du pronostic.

Premier

Les tissus pathologiques chevauchent la lumière de 1/3. A ce stade, les patients demandent rarement de l'aide car ils ne remarquent pas les symptômes. En raison de la taille relativement petite des amygdales, l'inconfort ne gêne pas les patients pendant la journée, de sorte que la qualité de la vie ne se dégrade pas. Les symptômes se manifestent la nuit en position horizontale.

La seconde

Les amygdales envahies par la végétation bloquent la lumière des 2/3. Cela conduit à une nette détérioration de la qualité de la vie. Au stade 2, la maladie ne constitue pas une menace, par conséquent, le traitement est privilégié par les méthodes conservatrices. Cependant, le risque d'augmentation des tissus reste.

Troisième

Les amygdales bloquent la lumière à 70% ou plus. La symptomatologie est prononcée, la pathologie est accompagnée d'attaques d'asphyxie. La dernière étape est la vie en danger. Lors du choix d'un schéma thérapeutique, la préférence est donnée aux méthodes chirurgicales.

Symptômes d'adénoïdes chez les adultes

Les symptômes dépendent du stade de la maladie. Les signes les plus communs de malaise incluent:

  1. Troubles respiratoires. Les amygdales élargies bloquent les voies nasales. Le patient est obligé de respirer par la bouche. Peu à peu, cela devient une habitude. À la dernière étape, le patient peut présenter des attaques d'étouffement. Le plus souvent, ils apparaissent pendant le sommeil.
  2. Nez qui coule constamment. Les symptômes peuvent être dus à une infection du nasopharynx, à une inflammation concomitante, à une augmentation du flux sanguin ou au blocage des voies.
  3. Le ronflement et le ronflement pendant le sommeil. La gravité des symptômes peut varier en fonction de la position du corps.
  4. Inconfort dans la gorge. Les amygdales touchées font mal si une co-infection se développe. Un inconfort relativement faible est associé à une sensibilité accrue du tégument résultant de processus inflammatoires.
  5. Nausées et vomissements. Les symptômes peuvent être dus à une atteinte systémique, à l'écoulement de sécrétions muqueuses à l'arrière du pharynx ou à une irritation de la gorge.
  6. Toux Avec la croissance des amygdales nasopharyngées, l'hydratation naturelle des tissus est perturbée. La gorge se dessèche partiellement et des dommages microscopiques se forment. Des fissures, une sensibilité accrue et un écoulement de mucus entraînent une toux.
  7. Mal de tête Les crises les plus courantes sont causées par des problèmes respiratoires. Les symptômes augmentent avec le développement de maladies infectieuses concomitantes dues à une intoxication générale.
  8. Changer le timbre de la voix. Normalement, les ondes sont amplifiées dans les cavités nasales. Avec le développement des végétations adénoïdes, la résonance est absente en raison du blocage des passages. En conséquence, le nasalisme apparaît.
  9. Déficience auditive. Les tissus envahis peuvent bloquer les trompes d'Eustache. Dans la plupart des cas, cela provoque des bruits parasites, des éclaboussures d’eau et une sensibilité réduite.

Avec un long parcours de la maladie, le crâne est déformé chez une personne. Il y a un rétrécissement de la mâchoire supérieure et des voies nasales. En conséquence, même après la chirurgie et le retrait des amygdales, des problèmes respiratoires persistent.

L'apparition d'adénoïdes s'accompagne de maladies infectieuses récurrentes du nasopharynx et du système broncho-pulmonaire. Ceci est dû à la détérioration de l'immunité locale et des troubles respiratoires. En outre, les amygdales touchées peuvent devenir un foyer d'infection chronique supplémentaire.

Méthodes de diagnostic

Dans la plupart des cas, des végétations adénoïdes peuvent être détectées lors de l'inspection. Pour clarifier le diagnostic, un examen numérique, une rhinoscopie ou une endoscopie peut être effectué. Le plus informatif est la dernière procédure. En utilisant l'appareil photo, le spécialiste peut évaluer l'état général du nasopharynx et détecter les changements pathologiques.

Traitement des végétations adénoïdes chez l'adulte

Au début, les agents sont utilisés pour aider à faire face à l'inflammation et à l'élargissement des tissus. Avec un fort rétrécissement de la lumière, supprimez les processus situés dans le nez et la gorge.

Les médicaments

Les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour prévenir les amygdales élargies. La préférence est donnée aux sprays pour le traitement local. Ils réduisent la sensibilité des tissus et empêchent le passage de la maladie au stade suivant.

Pourquoi les adultes apparaissent-ils et comment les végétations apparaissent-elles?

Les végétations adénoïdes chez les adultes sont assez rares. Le plus souvent, les végétations adénoïdes surviennent chez les enfants de moins de 14 ans, après quoi leur taille diminue rapidement et s’atrophie avec le temps.

À l'heure actuelle, les végétations adénoïdes se rencontrent à l'âge adulte et peuvent se produire pour des raisons complètement différentes, dont beaucoup ne sont pas caractéristiques de l'enfance. Si vous remarquez que le nez qui coule ne disparaît pas pendant longtemps et que le ronflement est apparu, c’est une raison pour vous tester pour les végétations adénoïdes.

Dans cet article, nous apprenons si les adultes ont des végétations adénoïdes, quelles maladies et quels symptômes ils se manifestent et quelles méthodes de traitement sont utilisées dans ces cas.

Pourquoi les végétations adénoïdes?

Les adénoïdes sont des amygdales pharyngiennes hypertrophiées pour diverses raisons. En outre, les végétations adénoïdes ont tendance à s'enflammer et l'inflammation des végétations adénoïdes est une maladie distincte, qui a également ses propres causes.

Les végétations adultes se développent pour les raisons suivantes:

  • sinusite fréquente, sinusite ou rhinite allergique;
  • prédisposition génétique;
  • foyers d'infection chroniques dans la gorge, la bouche ou le nez;
  • changements hormonaux;
  • pathologie du système endocrinien.

L'adénoïdite chez l'adulte survient dans de tels cas:

  • avec hypertrophie de l'amygdale pharyngée;
  • dans le contexte d'un rhume ou d'une hypothermie;
  • avec une diminution de l'immunité;
  • comme une maladie concomitante dans les maladies infectieuses;
  • avec une tendance aux allergies;
  • dans des conditions environnementales défavorables;
  • en présence de foyers d'infection chroniques dans les organes voisins.

Tableau clinique

L'amygdale pharyngée est constituée de tissu lymphoïde et fait partie du système immunitaire de l'organisme. Avec son hypertrophie ou inflammation, les défenses sont réduites, ce qui rend le corps plus sensible aux attaques de microorganismes pathogènes. L'amygdale pharyngée est sujette à deux processus pathologiques: la végétation adénoïde et l'adénoïdite.

Symptômes de l'adénoïdite

L'inflammation des végétations adénoïdes et des symptômes chez l'adulte dépend de l'évolution de la maladie, sous forme aiguë ou chronique.

L'adénoïdite aiguë est accompagnée de fièvre, de nez qui coule, de toux, qui se manifeste davantage la nuit. Si vous essayez de décrire la douleur ressentie par les végétations adénoïdes, décrivez une sensation modérée de douleur et de douleur ressentie au fond du nez lors de la déglutition.

La membrane muqueuse de la gorge est hyperémique, il y a un écoulement mucopurulent, une douleur dans la gorge. En outre, il y a un mal de tête, une douleur derrière un palais mou, qui donne dans l'oreille. La maladie peut entraîner une perte auditive du côté affecté et le développement de l'otite moyenne. Le sommeil est perturbé, le ronflement, l'apathie et la léthargie sont présents, l'appétit diminue.

L'adénoïdite chronique se développe en raison d'une inflammation fréquente de l'amygdale pharyngée. Le processus chronique est divisé en différentes formes, en fonction du type et de la gravité de l'inflammation - compensée, sous-compensée ou décompensée; l'état général des forces immunitaires du corps et le degré d'allergie.

Dans l'inflammation chronique, les symptômes suivants sont notés:

  • la respiration nasale est difficile;
  • rhinite constante;
  • rechutes fréquentes, accompagnées d'une élévation de température;
  • une otite ou une sinusite purulente se développe en même temps;
  • sommeil perturbé, capacité d'attention.

Symptômes de croissance adénoïde

Les signes d'adénoïdes chez l'adulte sont presque identiques aux signes de croissance adénoïde chez les enfants (voir Comment comprendre ce qu'un enfant a des végétations adénoïdes? Un indice pour les parents). Les végétations adénoïdes entraînent des troubles du sommeil, du ronflement et de la toux paroxystique la nuit.

Cela se produit parce que le tissu hypertrophié des amygdales recouvre les voies nasales et force la personne à respirer par la bouche. En raison de troubles respiratoires, le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, ce qui nuit à l'activité mentale, à la capacité de concentration et à la mémoire.

Des maux de tête apparaissent, la voix change, la maladie s'accompagne de sensations de congestion nasale et d'oreilles. Dans le contexte des excroissances adénoïdes, les maladies secondaires des voies respiratoires supérieures développent des otites, des sinusites, des amygdalites, car les végétations adénoïdes sont la source directe de l’infection.

En outre, les végétations adénoïdes se développent par étapes, qui dépendent dans une certaine mesure du tableau clinique.

Les degrés de végétation adénoïde sont:

  1. Avec 1 degré, la respiration pendant le jour n'est pas perturbée, une personne ne respire par la bouche que la nuit.
  2. Les adénoïdes 2 degrés chez les adultes couvrent plus de 60% du trou et entraînent une respiration forcée par la bouche, de jour comme de nuit.
  3. La croissance des végétations adénoïdes de 3 degrés entraîne une perte auditive et une altération de la parole.

Tests de diagnostic

La présence d'adénoïdes est déterminée lors d'un rendez-vous avec un oto-rhino-laryngologiste, qui a besoin d'instructions sur la manière de hiérarchiser l'utilisation de diverses méthodes de diagnostic. Initialement, le médecin recueille l'anamnèse et évalue l'état général, puis procède à des études instrumentales, endoscopiques et radiologiques.

L'adénoïdite et les tumeurs adénoïdes sont diagnostiquées avec:

  1. Pharyngoscopie - examen des amygdales et du pharynx à l'aide d'un miroir spécial.
  2. Rhinoscopie antérieure et postérieure - examen des voies nasales pour détecter un œdème, la présence d’un écoulement dans la cavité nasale, la taille des végétations adénoïdes.
  3. Endoscopie du nasopharynx - pour identifier les plus petits changements, tels que l'inflammation des végétations adénoïdes, des changements dans la structure de la membrane muqueuse.
  4. Radiographie du nasopharynx - pour déterminer la taille des végétations adénoïdes et la présence d'exsudat purulent.

Thérapie

Le traitement de l'hyperplasie est possible de manière conservatrice, car les amygdales remplissent une fonction importante dans le corps. Si les enfants espèrent que les végétations adénoïdes se dissoudront avant la puberté, cela n’est guère possible chez les adultes.

Le corps d'un homme adulte est complètement formé et une agréable surprise, comme «il passera tout seul», ne vaut pas la peine d'attendre. Il est nécessaire de mener un traitement complet, car les végétations adénoïdes réduisent les performances et empêchent simplement de vivre pleinement.

Traitement de la toxicomanie

La tâche du traitement médicamenteux est d’enlever le gonflement des plis de la muqueuse nasale et d’arrêter les phénomènes hypertrophiques de l’amygdale pharyngée. Lorsque les végétations adénoïdes sont identifiées, les interventions thérapeutiques sont effectuées conformément au schéma et aux normes établies. En conséquence, les médicaments pour l'oedème et l'inflammation sont prescrits.

Symptômes distinctifs des végétations adénoïdes et spécificité de leur traitement chez l'adulte

L'apparence des végétations adénoïdes sont les plus susceptibles chez les enfants de 3 à 15 ans. Cela est dû au manque de formation du système immunitaire et aux infections fréquentes qui pénètrent dans les organes respiratoires. En vieillissant, la croissance du tissu lymphoïde s'arrête, puis le processus inverse commence.

Les végétations chez les adultes sont diagnostiquées lorsque l’éducation ne diminue pas à la date prévue et continue de croître, manifestant des symptômes marqués et nécessitant un traitement. Cette pathologie est relativement rare et nécessite une clarification de la cause.

L'inflammation de l'amygdale nasopharyngée est-elle après 18 ans?

L'amygdale nasopharyngée est une petite glande constituée de tissu lymphoïde. Il se forme dans l'utérus, à l'âge de 3 à 4 mois de grossesse. En association avec d’autres éléments de l’anneau lymphatique pharyngé, le corps est protégé contre la pénétration:

Les adénoïdes sont une pathologie caractérisée par une augmentation de l'amygdale nasopharyngée, suivie d'une hyperplasie (croissance) de ses tissus.

Pour un diagnostic précis dès le plus jeune âge, symptômes typiques et examen visuel de l’otolaryngologiste. Chez l'adulte, la structure de la cavité buccale est en train de changer. Par conséquent, d'autres types d'examen sont nécessaires pour détecter une inflammation des végétations adénoïdes.

L'endoscopie est aujourd'hui considérée comme la référence en matière de diagnostic. Il s'agit d'une méthode de recherche instrumentale réalisée à l'aide d'un tube flexible (endoscope) équipé d'une caméra vidéo. Auparavant, lorsqu'on leur demandait si les adultes avaient des végétations adénoïdes, les médecins répondaient clairement non et considéraient que l'hypertrophie de l'amygdale pharyngée était une maladie que l'on ne retrouvait que dans la pratique pédiatrique. Maintenant, la pathologie est retrouvée à tout âge, mais après 18 ans, cela se produit rarement.

Symptômes et signes

Les symptômes d'adénoïdes chez les adultes sont divisés en deux groupes - local et général. Les premiers apparaissent comme une inflammation et une prolifération de l'organe du système lymphatique, ainsi qu'une compression des zones environnantes. Ces dernières surviennent dans le contexte du manque d'oxygène et affectent l'état de santé général. Pendant la maladie, les gens remarquent:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • ronflement nocturne;
  • rhinite chronique;
  • écoulement de mucus, parfois de pus, dans le fond de la gorge;
  • diminution du timbre de la voix, due au chevauchement des sinus nasaux;
  • déficience auditive;
  • manque de coordination des mouvements;
  • maux de tête;
  • somnolence;
  • la léthargie;
  • cyanose de la peau et des ongles.

Il arrive que l'absence de traitement entraîne d'autres maladies infectieuses touchant les sinus maxillaires, les glandes et d'autres organes. Sur fond d'inflammation des végétations adénoïdes, les adultes développent une amygdalite, une pharyngite et une sinusite chroniques. Ces pathologies affectent négativement le travail de tout l'organisme et provoquent:

  • faiblesse et augmentation de la fatigue;
  • fièvre
  • perte d'appétit, nausée;
  • fluctuations de la pression artérielle, vertiges;
  • douleurs articulaires.

Les symptômes d'inflammation des végétations adénoïdes chez l'adulte dépendent du degré d'hypertrophie de l'organe lymphatique. Le premier est une violation de la respiration nasale dans un rêve. La seconde provoque des ronflements, des difficultés d’écoulement de l’air par la bouche et la cavité nasale. Le troisième est considéré comme grave et conduit à une déficience auditive, à une altération de la parole et à de fréquentes maladies infectieuses des oreilles, de la gorge et du nez.

Si vous ressentez des symptômes similaires, consultez un médecin. Sans ses conseils, l’usage de drogues et de remèdes populaires n’est pas recommandé. Il arrive que le blocage du nasopharynx et des voies nasales entraîne un arrêt soudain de la respiration pendant le sommeil, un gonflement du cerveau et d’autres conséquences graves.

Raisons

Les causes des symptômes et des signes qui indiquent des végétations adénoïdes chez un adulte sont variées. Le groupe à risque comprend les adultes qui ont traité une inflammation adénoïde dans leur enfance. La maladie provoque:

  • maladies infectieuses fréquentes (ARVI, grippe, mal de gorge, amygdalite, bronchite);
  • pathologies auto-immunes (lorsque les cellules de défense du corps attaquent leurs propres organes);
  • diminution de l'immunité dans le contexte de maladies chroniques (y compris la présence du virus d'Epstein-Barr, de l'herpès simplex, du cytomégalovirus);
  • déséquilibre hormonal (en violation de la glande thyroïde, du cerveau et des organes reproducteurs chez les hommes et les femmes);
  • réactions allergiques (contact régulier avec un antigène provoquant, aucun traitement);
  • mauvaises conditions environnementales;
  • travailler dans des industries dangereuses;
  • exposition aux radiations;
  • prise d'antibiotiques incontrôlée sans consulter un médecin;
  • mauvaise nutrition (carences nutritionnelles persistantes);
  • prédisposition génétique.

Traitement conservateur

Avant de commencer le traitement, il est important d’analyser les symptômes, de poser le diagnostic et d’établir les véritables causes de l’inflammation adénoïde chez l’adulte. Pour ce faire, il est prescrit aux patients un examen visuel de l'oto-rhino-laryngologiste - rhinoscopie postérieure et antérieure (examen de la cavité nasale), ainsi qu'une pharyngoscopie (examen du pharynx, des glandes).

À partir de méthodes de laboratoire, une analyse générale du sang et de l’urine, du contenu de bakposev descendant de la cavité nasale dans la gorge, ainsi qu’un examen cytologique. En outre utilisé:

  • radiographie du nasopharynx en projection latérale;
  • examen endoscopique avec biopsie simultanée;
  • tomodensitométrie (CT).

La possibilité de traitement conservateur et traditionnel des végétations adénoïdes chez l'adulte est déterminée par le médecin et dépend du degré de croissance, de la présence de comorbidités et du bien-être du patient. Ceci est pertinent dans les premiers stades de la maladie, correspondant à 1 degré d'hypertrophie. Parmi les médicaments utilisés:

  • gouttes nasales vasoconstricteurs (naphtyzinum, otrivin);
  • solutions de lavage et de séchage (collargol, protargol);
  • antibiotiques (en fonction des résultats des antibioticogrammes);
  • antihistaminiques (suprastine, diazoline);
  • complexes de vitamines (pick, alphabet).

La liste des procédures de physiothérapie comprend:

  • traitement au laser;
  • électrophorèse;
  • climatothérapie;
  • inhalation.
Avec le traitement correct des végétations adénoïdes, ainsi que l'élimination de la cause, leur taille peut être réduite et les symptômes s'atténuer. Malgré cela, de nombreux oto-rhino-laryngologues estiment qu'il est préférable d'éliminer immédiatement l'amygdale enflammée chez l'adulte pour éviter des conséquences dangereuses.

Comment enlever?

La procédure pour enlever les végétations adénoïdes chez les adultes et les enfants s'appelle une adénotomie. Le type classique de résection implique l'utilisation d'un scalpel conventionnel. Le retrait est effectué sous anesthésie locale, caractérisée par un faible coût et un risque élevé de complications.

Aujourd'hui, la méthode classique est rarement utilisée car de nouveaux types d'interventions chirurgicales mini-invasives plus sûres sont apparus, caractérisés par de faibles effets traumatiques et un faible risque de conséquences désagréables. Les opérations sont effectuées sous anesthésie locale ou générale à l'aide d'un endoscope. La possibilité d'afficher l'image sur le moniteur aide à éliminer toute formation de lymphoïde et à éliminer le risque de récidive. En tant que scalpel, utilisez:

Comment supprimer les végétations adénoïdes chez l'adulte - le chirurgien décide de prendre en compte les caractéristiques de la maladie et les souhaits du patient. Les avantages de la technologie laser incluent:

  • réhabilitation rapide;
  • pas de saignement;
  • exposition au faisceau de haute précision pour éviter d'endommager les organes environnants;
  • inconfort minime pendant et après le retrait.

Les inconvénients des patients tiennent au coût élevé et à la nécessité de procéder à plusieurs procédures avec une prolifération étendue. Pour l'inflammation de l'amygdale pharyngée, différentes techniques d'élimination au laser sont utilisées, à savoir:

  1. La coagulation. Utilisé pour éliminer les grandes formations. Le rayon brûle adénoïde et mène à la mort du foyer envahi.
  2. Coagulation interstitielle. Il est indiqué pour l'inflammation à divers degrés. L'instrument laser évapore les structures sous-muqueuses des tissus de l'intérieur sans affecter la membrane.
  3. Destruction après excision classique. Cette technique élimine les grands foyers envahis. Premièrement, les néoplasmes pathologiques sont enlevés avec un scalpel et les restes sont évaporés avec un laser.
  4. Carbonaté. Élimine les petits végétations par évaporation et lissage des zones pathologiques. Il est indiqué pour les grades 1 et 2 de la maladie.

La cryodestruction ou la cryothérapie implique de geler la formation pathologique d'azote liquide. L'exposition à de basses températures entraîne la mort et la réduction progressive de l'organe lymphatique hypertrophique. Avantages de la procédure:

  • sans sang;
  • traumatisme minimal;
  • effets ciblés sur les zones touchées;
  • réduction de la taille du foyer pathologique;
  • pas besoin d'anesthésie, car l'azote liquide gèle et les terminaisons nerveuses aussi.

L'élimination des végétations adénoïdes chez les adultes atteints de plasma froid (coblation) est réalisée à l'aide d'une électrode en solution saline. Il provoque la destruction des néoplasmes lymphoïdes au niveau moléculaire. Les zones saines ne sont pratiquement pas affectées. Les avantages de la procédure sont les suivants:

  • la capacité d'enlever de petites et grandes formations;
  • indolore et sans effusion de sang;
  • impact minimal sur les tissus environnants;
  • réhabilitation rapide;
  • l'efficacité;
  • pas de conséquences graves.

Une technique de retrait du rasoir consiste à éliminer les tissus malsains par une micro-incision (rasoir ou microdébridage). Il coupe l'adénoïde en parties et l'écrase pour une aspiration ultérieure avec un aspirateur. Le retrait de la tumeur est réalisé sous anesthésie générale ou locale et dure environ 20 minutes. Avantages de l'utilisation du microdébrideur:

  • élimination des végétations adénoïdes à divers degrés;
  • impact minimal sur les tissus sains;
  • pas de cicatrices et risque de saignement.
À ce jour, toutes les chirurgies mini-invasives visant à retirer les végétations adénoïdes chez l'adulte et l'enfant sont effectuées à l'aide d'un endoscope. Cette technique permet d’éliminer complètement l’amygdale pharyngée, d’éliminer les risques de nouvelle croissance et d’autres conséquences dangereuses.

Effets de suppression

Après traitement chirurgical des végétations adénoïdes chez l’adulte, les symptômes désagréables ne disparaissent pas immédiatement. Ceci est dû à l'inflammation et au gonflement des voies respiratoires supérieures, ce qui se manifeste familièrement:

  • sensation de congestion;
  • voix nasale;
  • perte auditive et autres symptômes.

Il arrive qu'après une résection classique d'un patient, des saignements mineurs du nasopharynx et de la cavité nasale soient concernés. Les dommages aux tissus adjacents entraînent des cicatrices et un rétrécissement de la lumière des voies respiratoires. Une autre conséquence désagréable de l'élimination des végétations adénoïdes chez l'adulte est l'épipharyngite atrophique, dont les conséquences sont les suivantes:

  • amincissement de la membrane muqueuse du nasopharynx;
  • l'apparition de sécheresse et de mauvaise haleine.

Les interventions chirurgicales entraînent une diminution de l'immunité locale. Avec un assainissement insuffisant (désinfection) des voies respiratoires supérieures, développent des maux de gorge infectieux, une amygdalite, une pharyngite et d'autres maladies. Des antibiotiques sont prescrits pour éviter une infection postopératoire et une inflammation supplémentaire. Ils doivent boire conformément aux recommandations du médecin. Il se trouve qu’en plus du schéma de base, connectez les remèdes populaires.

Le traitement chirurgical des végétations adénoïdes chez l’adulte est souvent bien toléré et les patients retrouvent rapidement une vie normale. Les symptômes désagréables qui surviennent après une adénotomie sont présents pendant plusieurs jours (selon la technique choisie). Lorsque l'inflammation et l'enflure disparaissent et que les plaies sont cicatrisées, le patient devient plus facile.

Remèdes populaires

Les remèdes populaires de la trousse de secours verte ont longtemps été utilisés pour traiter les végétations adénoïdes, mais les médecins ne les recommandent pas sans consultation préalable.

En effet, sans enquête, il est impossible d'établir un diagnostic et d'évaluer la dynamique du traitement. Il arrive que, sous l’inflammation des végétations adénoïdes chez l’adulte, d’autres maladies dangereuses soient masquées - le cancer et les polypes.

Souvent, les remèdes populaires donnent le résultat en combinaison avec des méthodes conservatrices ou chirurgicales. Avec l'auto-administration, la progression de la maladie est possible, provoquant les effets les plus durs - arrêt de la respiration, manque d'oxygène, dégradation du corps dans son ensemble. En outre, certaines herbes médicinales, ainsi que des médicaments, ont une liste impressionnante de contre-indications et peuvent avoir des conséquences graves. Pour le traitement des végétations adénoïdes et des symptômes désagréables qu’elles provoquent sont utiles:

  • jus de carottes fraîchement pressé (200 gr.) et épinards (120 gr.) - à boire tous les matins avant les repas;
  • une infusion de feuilles de framboise, de fleurs de tilleul, de menthe et de sauge (mélangées dans les mêmes proportions, verser 40 grammes de matière première dans de l'eau bouillante et infuser dans un thermos pendant 3 heures) - utilisez 100 ml avec une cuillère à café de miel ajoutée à une boisson chaude;
  • décoction de graines d'anis, d'origan, de tilleul, d'écorce de saule (1 cuillère à soupe versez 400 ml d'eau bouillante et insistez 20 minutes) - buvez un demi-verre deux fois par jour.
Pour éviter des conséquences désagréables, avant de commencer le traitement des végétations adénoïdes chez les adultes présentant des remèdes populaires, vous devez consulter un médecin, connaître les symptômes de la voix et subir un examen. Avec l’hypertrophie de degré 1, les remèdes à base de plantes sont utiles. Si les formations sont grandes, elles doivent d'abord être opérées.

Vidéo utile

Des informations utiles sur le traitement des végétations adénoïdes sont disponibles dans la vidéo suivante:

Adénoïdes chez les adultes

Pourquoi les végétations adénoïdes sont-elles considérées comme une maladie infantile, en raison de ce qu’elles sont chez l’adulte, de la manière dont elles sont enlevées et du traitement dont elles ont besoin en cas de chirurgie impossible?

Il existe un avis selon lequel les végétations adénoïdes (ou prolifération pathologique de l'amygdale pharyngée) sont exclusivement liées à l'enfance. Il semblerait que cela soit vrai, car normalement, à l'âge de 12 à 16 ans, l'amygdale pharyngienne se dégrade et souvent s'atrophie complètement, ce qui est inutile. Cependant, ces dernières années, on commence à observer de plus en plus de végétations adénoïdes chez les adultes. Pourquoi est-ce que cela se passe?

Pourquoi ai-je besoin d'amygdale pharyngée?

L'amygdale pharyngée est un organe du système immunitaire situé dans la région du nasopharynx. Il fait partie de ce qu'on appelle l'anneau lymphoïde de Pirogov, associé à une amygdale palatine et tubaire jumelée à une amygdale linguale non appariée. L'amygdale pharyngée a pour fonction principale de créer une immunité et de protéger le corps d'un grand nombre d'agents étrangers, avec lesquels la membrane muqueuse de nos voies respiratoires doit entrer en contact.

Les amygdales sont constituées de tissu lymphoïde dans lequel, en cas de contact avec un agent infectieux ou un allergène, il existe une "formation" de cellules spéciales du système immunitaire - les lymphocytes. Ils mémorisent des informations sur chaque nouvel étranger, de manière à ce qu'ils soient immédiatement détruits par le corps.

Normalement, une telle «formation» du système se poursuit, en moyenne, jusqu'à la puberté, puis l'amygdale, ayant rempli sa fonction, rétrécit et disparaît presque complètement. Il est logique que, pour le moment, les végétations adénoïdes soient considérées comme une maladie infantile, car, en théorie, il n’ya pas d’amygdales pharyngiennes chez les adultes.

Pourquoi les végétations adénoïdes persistent chez les adultes

Comme le montre la pratique, tel n'est pas toujours le cas et il existe des facteurs susceptibles d'empêcher son développement inverse, ce qui conduit à la préservation des végétations adénoïdes à l'âge adulte. Ceux-ci incluent:

  • infections fréquentes et prolongées, allergies, exposition à de l'air pollué - une augmentation compensatoire de l'amygdale se produit; elle tente donc de faire face à un niveau de stress élevé du système immunitaire et de protéger l'organisme des substances étrangères;
  • des troubles hormonaux dans le corps - des maladies telles que le diabète, l'obésité et parfois peuvent perturber le travail de l'amygdale pharyngée;
  • Les caractéristiques génétiques du corps ne peuvent malheureusement pas être contrôlées, tandis que les amygdales augmentent pendant l’enfance et restent souvent chez les adultes.

Il existe également une opinion selon laquelle la détection plus fréquente d'adénoïdes chez les adultes n'est pas associée à une détérioration de la santé, mais à une amélioration des méthodes de diagnostic de la maladie. Identifier une augmentation de l'amygdale pharyngée chez un adulte est beaucoup plus difficile que chez un enfant, en raison des particularités de la structure anatomique du nasopharynx.

Symptômes d'adénoïdes chez un adulte

Les manifestations d'adénoïdes sont principalement dues au fait que l'amygdale pharyngienne élargie crée un obstacle au mouvement normal de l'air. Chez l'adulte, les symptômes sont généralement les mêmes que chez l'enfant. Il convient de prêter attention à:

  • nez constamment bouché et difficulté à respirer;
  • changements de voix, nasalisme;
  • ronflement pendant le sommeil, toux;
  • maladies fréquentes des voies respiratoires supérieures (l'amygdale pharyngée pathologique devient elle-même une source d'infection);
  • maux de tête fréquents;
  • oreilles posées, otites fréquentes.

Les combinaisons de symptômes peuvent être très différentes. Dans certains cas, une personne présentera tous les symptômes ci-dessus en même temps, et dans d’autres - certains, parfois, les symptômes se produiront à peu près au même moment, et parfois en alternance. La raison d'aller chez le médecin est l'un de ces symptômes, qui ne se dissipe pas et qui détériore la qualité de la vie.

Diagnostic et traitement

Les symptômes d'adénoïdes n'étant pas très spécifiques, la spécification du diagnostic nécessite un examen détaillé, qui comprend la rhinoscopie (examen de la cavité nasale à l'aide de miroirs spéciaux), ainsi que des méthodes endoscopiques et radiologiques. Dans certains cas controversés, une biopsie est effectuée pour confirmer le diagnostic.

Si la pathologie est confirmée, le traitement chirurgical est le plus souvent prescrit. Or une telle opération est parmi les moins traumatisantes, elle est réalisée sous le contrôle d’un endoscope sous anesthésie locale ou générale. Les méthodes principales actuellement sont le retrait à l'aide d'un laser, d'un cryodestructeur, d'un scalpel à ondes radio, d'un rasoir, etc. Dans certains cas, lorsqu'il est impossible de recourir à la chirurgie (maladies du système de coagulation du sang, maladies infectieuses aiguës, tumeurs malignes), utilisation d'hormones intranasales et utilisation d'agents vasoconstricteurs à la physiothérapie.

Le traitement ne doit pas être craint, mais si possible, il est toujours préférable de prévenir le développement des végétations adénoïdes. Pour cela, il est nécessaire de guérir à temps les maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, de renforcer le système immunitaire et de respecter un mode de vie sain. Prends soin de toi!