Principal
Les symptômes

Otite moyenne adhésive

L'otite moyenne adhésive est un processus inflammatoire chronique de l'oreille moyenne, entraînant la formation d'adhérences et de cordons conjonctifs, entraînant une altération de la perméabilité du tube auditif et la mobilité des osselets auditifs. L'otite moyenne adhésive se manifeste par l'apparition d'un bruit dans l'oreille et d'une déficience auditive qui s'aggrave avec le temps. Les tests de diagnostic obligatoires pour suspecter une otite moyenne adhésive sont un examen ORL, une otoscopie, une audiométrie, une perméabilité auditive du tube auditif et une impédancemétrie. Les mesures thérapeutiques contre l'otite moyenne adhésive consistent en l'introduction d'enzymes protéolytiques, de la lidaza, de l'hydrocortisone et de la physiothérapie. En raison de leur inefficacité, du traitement chirurgical (tympanotomie, tympanoplastie), un appareil auditif est indiqué.

Otite moyenne adhésive

L'oreille moyenne comprend le tube auditif et la cavité tympanique, dans lesquels se trouvent les osselets auditifs (étriers, malleus et incus). La cavité tympanique est séparée du tube auditif par le tympan, qui transmet les vibrations sonores aux osselets auditifs. Ensuite, à travers les os, la vibration se transmet aux structures de l'oreille interne, qui sont responsables de la perception du son et de la transmission des signaux sonores par le nerf auditif jusqu'à la partie appropriée du cerveau.

La perte d'audition avec une otite moyenne adhésive est associée à une diminution de la mobilité des osselets auditifs et du tympan, ce qui entraîne une violation du mécanisme de conduction acoustique allant du tympan à la cochlée de l'oreille interne. Cependant, au fil du temps, une otite moyenne adhésive de longue durée peut nuire à la perception du son en raison de la diminution de la sensibilité des cellules ciliées aux vibrations de l'endolymphe et de la diminution de leurs impulsions au cerveau.

Causes de l'otite moyenne

La cause la plus courante d'otite moyenne adhésive est une otite préalable exsudative ou catarrhale non perforée, une tubo-otite chronique. Le développement d'otites moyennes adhésives après ces maladies peut être déclenché par une antibiothérapie irrationnelle. En raison de la résolution du processus inflammatoire et de la résorption de l'exsudat accumulé dans la cavité tympanique, des brins de fibrine y restent, entraînant la formation d'adhérences au tissu conjonctif et de cordons cicatriciels. Ces derniers sont tressés autour des osselets auditifs et fixés au tympan, bloquant ainsi la mobilité de ces structures, nécessaire à la conduction sonore normale. Dans ce cas, des otites adhésives et des fils peuvent également se former dans le tube auditif, ce qui entraîne une violation de sa perméabilité.

En oto-rhino-laryngologie clinique, il n’est pas rare qu’une otite moyenne adhésive se produise sans otite aiguë ou chronique préalable. Dans de tels cas, la cause de son développement est due à divers processus pathologiques qui entravent la perméabilité du tube auditif et empêchent la ventilation normale de la cavité tympanique. Ceux-ci comprennent: les maladies aiguës des voies respiratoires supérieures (ARVI, pharyngite, trachéite, laryngite), l'amygdalite chronique, les végétations adénoïdes, les processus inflammatoires chroniques des sinus paranasaux et de la cavité nasale (sinusite, sinusite, rhinite), des changements hypertrophiques dans la concha nasale inférieure, la gorge et la tumeur nez, courbure de la cloison nasale.

Symptômes de l'otite adhésive

Les principales plaintes qu'un patient atteint d'otite moyenne adhésive présentent sont la détérioration progressive de l'audition et la présence de bruit dans l'oreille. En posant des questions sur l'histoire de tels patients, il est possible d'identifier une otite aiguë ou chronique notée précédemment. L’étude de l’audition avec une otite moyenne adhésive détermine le caractère conducteur de la perte auditive - perte auditive due à une violation de la conduction sonore.

Les symptômes cliniques de l'otite moyenne adhésive sont peu nombreux et similaires à ceux d'autres maladies de l'oreille. Par conséquent, pour diagnostiquer la cause des modifications identifiées de l'audition, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de mesures de diagnostic et d'exclure d'autres processus pathologiques conduisant à une perte de l'audition conductrice (bouchons de soufre, lésions traumatiques de l'oreille moyenne, tubo-otite, otosclérose, etc.).

Otite Diagnostic

L'examen diagnostique de l'otite moyenne adhésive comprend une inspection visuelle de l'oto-rhino-laryngologiste, la détermination de la perméabilité de la trompe d'Eustache, l'otoscopie, la microscopie, l'audiométrie, l'impédancemétrie et le cathétérisme endoscopique du tube auditif.

L’audition audiométrique révèle chez les patients atteints d’otite moyenne adhésive une diminution de l’audition de gravité variable, jusqu’à surdité complète. Pour déterminer la perméabilité du tube auditif, il est testé en le soufflant dans le Politzer. Avec une otite moyenne adhésive, elle améliore généralement légèrement l'audition ou n'a aucun effet. Toutefois, cela n’indique pas toujours sans équivoque une altération de la perméabilité. Pour la confirmation finale de telles violations, recourir au cathétérisme du tube avec contrôle par otoscope.

Le point le plus important dans le diagnostic de l'otite moyenne adhésive est l'identification du tableau otoscopique caractéristique de la maladie. L'otoscopie (simple et élargie) détermine la dépression du tympan, son opacification et la présence de modifications cicatricielles, provoquant dans certains cas une déformation de la membrane. Dans la cavité du tube auditif, les fils et les adhérences sont également visualisés, parfois complètement oblitérants de sa lumière.

L'étude de la mobilité du tympan et des osselets auditifs est réalisée au cours de l'impédancemétrie acoustique. L'étude consiste à condenser et à évacuer l'air dans le tube auditif, à la suite de quoi le tympan est aspiré et redressé. Avec une otite moyenne adhésive, le mouvement de la membrane est limité ou totalement absent, les réflexes musculaires acoustiques ne sont pas provoqués.

Traitement de l'otite adhérente

La première étape du traitement de l'otite moyenne adhésive consiste à éliminer les facteurs conduisant à une altération de la perméabilité du tube auditif. Cela comprend la désinfection du nasopharynx et des sinus nasaux, l'adénotomie chez l'enfant, la restauration de la respiration nasale normale (élimination de la courbure de la cloison nasale et l'hypertrophie du cornet nasal).

Un effet positif sur l'otite moyenne adhésive a un effet soufflant sur Politzer associé à un pneumomassage du tympan. Utilisé introduction transtubar à travers le cathéter hydrocortisone, acétylcystéine, chymotrypsine, hyaluronidase. L'administration parentérale d'aloès, de corps vitré, de vitamines B, d'ATP, etc. est recommandée pour stimuler les réactions de défense de l'organisme chez les patients présentant une otite moyenne adhésive.

Le traitement médicamenteux de l'otite moyenne adhésive est généralement complété par un traitement de physiothérapie. UHF, thérapie par micro-ondes, massage par ultrasons des rouleaux du tube auditif, thérapie par la boue sont appliqués. Par ultraphonophorèse et électrophorèse endurales, on administre de l'iodure de potassium et de la hyaluronidase.

Souvent, le traitement conservateur de l'otite moyenne adhésive est inefficace. Dans de tels cas, et avec une perte auditive progressive, un traitement chirurgical est indiqué. La réalisation d'une tympanotomie avec dissection de brins adhésifs cicatriciels et la restauration de la mobilité des osselets auditifs avec otite moyenne adhésive ne donne souvent qu'un résultat temporaire, car après la chirurgie, dans la plupart des cas, les adhérences se reproduisent. La tympanoplastie est plus efficace avec le remplacement des osselets artificiels par des osselets. Les patients âgés et atteints d'otite moyenne adhésive bilatérale avec une perte auditive marquée sont montrés des prothèses auditives.

Prévisions

La valeur pronostique en cas d'otite moyenne adhésive a la prévalence et la profondeur des modifications fibrino-cicatricielles survenant dans les structures de l'oreille moyenne. Malheureusement, ces changements sont irréversibles et ne peuvent être arrêtés. Plus tôt il était possible d'arrêter le processus, moins la perte auditive du patient résultant de la maladie serait prononcée. Dans les cas avancés, en cas d'évolution prolongée de la maladie, de traitement inadéquat ou inopportun, l'otite moyenne adhésive peut entraîner une ankylose complète (raideur) des articulations des osselets auditifs, conduisant à la surdité.

Otite moyenne adhésive: symptômes et traitement de la maladie

L'otite moyenne adhésive est un processus inflammatoire dangereux pouvant provoquer une perte de fonctionnalité de l'organe de l'audition. Comment identifier le début de cette maladie? Comment traiter les otites adhésives?

Caractéristique de la maladie

La forme adhésive de l'otite est caractérisée par une altération de la perméabilité de la trompe d'Eustache lors d'inflammations à divers endroits. À la suite de processus adhésifs, les parois des cavités et des canaux se collent et la mobilité des osselets auditifs est perdue. Dans le contexte de ces changements, les patients commencent à avoir des problèmes de conduction du son.

Des adhérences peuvent également survenir au cours de l'évolution à long terme de la forme aiguë de l'otite ou dans le contexte d'une rechute du type chronique de la maladie. Les masses purulentes accumulées dans la cavité de l'oreille moyenne ne sont pas complètement évacuées dans le conduit auditif, ce qui entraîne la formation de fils de tissu conjonctif. La fibrine crée des cicatrices grossières dans l'organe de l'audition et immobilise les osselets auditifs et la membrane du tympan au fil du temps.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, le syndrome de "l'oreille collante" dépasse son lieu d'implantation - les adhérences se propagent aux zones adjacentes et la trompe d'Eustache est le plus souvent touchée. La violation de la fonctionnalité de ce département du système ORL entraîne la rétraction de la membrane tympanique à l'intérieur de la cavité médiane, sa déformation graduelle due à un allongement prolongé et à une perte de mobilité.

Tous ces processus pathologiques entraînent une détérioration progressive de la fonctionnalité de l'organe de l'audition. En raison de la perte de mobilité des osselets auditifs et du tympan, ainsi que de la prolifération excessive des parois de la cavité moyenne, les patients présentant une otite adhésive développent une perte auditive progressive.

Causes de la pathologie

La maladie peut survenir à l’arrière-plan des processus inflammatoires suivants du système ORL:

  • tubotite chronique;
  • otite moyenne exsudative;
  • otite moyenne catarrhale prolongée;
  • pharyngite;
  • la laryngite;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • la sinusite;
  • amygdalite;
  • courbure du septum nasal;
  • hypertrophie des phalanges nasales;
  • tumeurs localisées dans le nasopharynx.

Le type adhésif d'otite peut être une conséquence de l'inflammation de l'organe de l'audition et peut agir comme une maladie de l'oreille indépendante, provoquée par des processus infectieux du nasopharynx ou des états pathologiques entraînant une faible passabilité de la trompe d'Eustache (courbure du septum nasal, hypertrophie de la conchaeta nasale).

Symptômes de la maladie

Comme les cicatrices et les grumeaux au cours d'une otite adhésive peuvent altérer considérablement la qualité de la perception du son et causer une perte d'audition, il est important d'identifier la maladie à temps et de différencier l'otite adhésive des autres pathologies présentant des symptômes similaires.

Lorsque l'otite adhésive ne présente pas de symptômes spécifiques, la maladie s'accompagne de signes "traditionnels" de perte d'audition:

  • les patients ont rarement de la fièvre;
  • pratiquement aucune décharge ne sort du conduit auditif;
  • il n'y a pas de douleur;
  • il y a une perte auditive progressive et progressive;
  • à mesure que la qualité de la perception sonore augmente, les acouphènes subjectifs augmentent.

Chez les enfants, les symptômes de la maladie sont plus brillants que chez les adultes.

Ainsi, dans le contexte du bruit et de la perte auditive, les bébés peuvent subir une perte d'appétit, une léthargie et une augmentation de la température résultant d'une intoxication. L'enfant peut être dérangé la nuit et transpirer.

Étant donné que l'otite moyenne adhésive chez l'enfant se produit le plus souvent dans le contexte d'organes ORL inflammatoires, les symptômes suivants sont ajoutés aux symptômes concomitants de la congestion de l'oreille:

  • congestion nasale;
  • maux de gorge;
  • inconfort en éternuant.

Le seul signe par lequel l'oto-rhino-laryngologiste sera en mesure de déterminer qu'une otite moyenne adulte se développe chez un adulte ou un enfant - l'apparition d'une perte de l'audition par conduction due à une diminution de la mobilité des osselets auditifs et du tympan.

Otite adhésive de phase

Les experts classifient le déroulement de l'otite moyenne adhérente en phases au cours desquelles certains changements spécifiques se produisent dans l'organe de l'audition.

  1. La phase aiguë de l'otite adhésive prend généralement beaucoup de temps. Pendant cette période, les exsudats s'accumulent dans la cavité tympanique, qui n'a pas le temps de s'en évacuer le long du tube auditif. L'affaiblissement de la ventilation du système ORL et l'intensité insuffisante de la sortie des masses entraînent leur épaississement. Les filaments fibrineux formés dans l'exsudat visqueux lient les osselets auditifs et les immobilisent. À la suite de ces processus, une perte auditive de transmission survient.
  2. La phase chronique est due à la négligence d’une perte auditive croissante et à l’absence de traitement adéquat de la maladie. Les masses visqueuses agissant sur les muqueuses provoquent des processus adhésifs à leur surface. Des cicatrices apparaissent sur les parois de la cavité, le tissu conjonctif se dilate activement, ce qui entraîne le collage des parties opposées de la cavité entre elles.

Diagnostics

Pour le diagnostic correct spécialiste sera important de recueillir un historique complet du patient. Au cours de l'enquête, l'oto-rhino-laryngologiste s'intéressera aux épisodes de rhume, à la présence d'otite dans l'historique de la maladie et à la durée de son évolution. Il est également important pour Laura de savoir quels symptômes accompagnent la perte auditive et l'apparition de bruits subjectifs dans l'oreille.

Le diagnostic de l'otite adhésive a lieu selon le schéma standard:

  1. L'otoscopie vous permet d'évaluer l'état du tympan: présence de rétraction, déformation et degré de cicatrisation de la membrane.
  2. Le degré de compliance de la membrane du tympan est évalué à l'aide de la mesure de l'impédance et de l'entonnoir de Siegle.
  3. La tympanométrie est utilisée pour évaluer le degré de mobilité du tympan et la fonctionnalité des articulations reliant les osselets auditifs.
  4. Pour déterminer le degré de perte auditive, des tests audiométrie et diapason sont effectués.
  5. Le spécialiste peut enregistrer la présence d'adhérences dans la cavité tympanique en soufflant dans les tubes auditifs.
  6. Pour clarifier la gravité des processus adhésifs et cicatriciels, l'oto-rhino-laryngologiste aura besoin des résultats de la tomodensitométrie et de l'IRM de l'os temporal dans l'oreille affectée.

Traitement de l'otite adhérente

Le traitement de l'otite moyenne adhésive vise à arrêter le développement de processus adhésifs et cicatriciels irréversibles, mais il n'est plus possible de rétablir l'audition chez les patients prenant des médicaments. En outre, les experts n’ont toujours pas trouvé de méthode garantie pour se débarrasser d’un état pathologique - c’est pourquoi il est important de consulter un médecin à temps et de commencer le traitement. Une otite moyenne adhésive lancée peut provoquer une perte auditive totale.

Dans la phase aiguë, la maladie est traitée avec les mesures et médicaments suivants:

  • afin de restaurer la fonctionnalité du tube auditif, les procédures de nettoyage et de purge du nasopharynx et des sinus sont effectuées selon Politzer;
  • les antihistaminiques et les gouttes nasales vasoconstricteurs aident à augmenter la lumière du tube auditif;
  • améliorer la ventilabilité du système ORL et augmenter la sortie d'exsudat de la cavité moyenne aide au pneumomassage du tympan;
  • chez les enfants, une adénotomie est pratiquée pour éviter l'évolution à long terme des maladies inflammatoires;
  • en présence d'un septum incurvé du nez, des mesures sont prises pour rétablir sa forme physiologique;
  • Pour soulager le processus inflammatoire dans la cavité tympanique, à l'aide d'un cathétérisme, des stéroïdes et des anti-inflammatoires sont injectés à travers la membrane à travers la membrane.

Si vous êtes diagnostiqué avec une otite adhésive, le traitement des remèdes populaires, vous ne pouvez pas éliminer la maladie.

Pour arrêter le développement du processus pathologique, il est important de suivre les recommandations du médecin traitant et de ne pas remplacer ses rendez-vous par des recettes à domicile. Dans ce cas, l’auto-traitement peut entraîner le développement de pathologies de l’oreille concomitantes et d’une surdité complète.

Intervention chirurgicale

Si les filaments et les adhérences de fibrine immobilisent de manière significative les osselets auditifs ou si le traitement conservateur n’apporte pas l’effet positif souhaité, l’otolaryngologue oriente le patient souffrant d’une otite adhésive vers l’opération.

Pendant la tympanométrie, le chirurgien coupe les adhérences et nettoie les osselets auditifs des fils de fibrine, et la cavité du tambour ouverte assainit en profondeur. Grâce à ces mesures, la mobilité du complexe de transmission du son, situé dans l'oreille moyenne, est restaurée.

L'opération n'est pas en mesure de restituer complètement l'audience aux patients et n'est pas une méthode fiable pour se débarrasser de l'otite adhésive, elle ne donne que des résultats temporaires. Progressivement, l'exsudat recommencera à s'accumuler dans la cavité et le développement des processus adhésifs et cicatriciels se poursuivra.

Aide auditive

Cette mesure est indiquée pour les patients dont les osselets auditifs atteints de maladie de l'oreille moyenne adhésive ont entraîné des modifications irréversibles significatives.

L’audition étant réalisée pendant la tympanométrie, le chirurgien, en plus de la réhabilitation de la cavité tympanique, retire les osselets auditifs endommagés et les remplace par des implants. Pour améliorer la ventilabilité du système ORL, dans certains cas, le tympan est contourné.

Si les mesures prises ne permettent pas au patient de préserver son audition, il est envoyé chez un audiologiste qui choisira la meilleure option en matière de prothèse auditive.

Otite adhésive

Toute maladie inflammatoire procure au patient beaucoup de gêne. L'otite moyenne adhésive se développe dans l'oreille moyenne. Par conséquent, provoque souvent des complications graves. Le plus souvent, il s'agit d'une perte auditive persistante. Grâce aux réalisations de la médecine, le diagnostic de la maladie est réalisé rapidement et le traitement est de grande qualité. Mais cela n'est possible qu'avec une aide rapide.

En bref sur la maladie

On peut comprendre l’otite adhésive par son nom, que cette maladie a reçu du mot latin “adhaesio” (coller ensemble). La classification internationale de l'IBC 10 indique que l'otite adhésive porte le code H74.1. Selon la pathogenèse de la maladie est le résultat d'une stagnation prolongée de fluide dans la cavité de l'oreille moyenne.

Avec la progression du processus pathologique, il y a une violation de la perméabilité de la trompe d'Eustache, qui mène de l'oreille au nez. En conséquence, des adhérences et des zones avec du tissu conjonctif sont formées.

La formation de fibrose dans le tube auditif contribue au rétrécissement de sa lumière. Par conséquent, les osselets auditifs perdent la capacité de se déplacer activement et la conduction des sons se détériore.

L'otite moyenne sous forme adhésive a plusieurs types. Ils diffèrent par la gravité des manifestations cliniques. Les oto-rhino-laryngologistes distinguent ces stades de la maladie:

La première étape est caractérisée par des changements mineurs dans l'état du patient. Un petit nombre de formations adhésives provoque rarement une anxiété chez les patients. Par conséquent, le processus pathologique est souvent détecté sous des formes négligées.

Avec la progression du processus pathologique, la sévérité devient modérée. Dans ce cas, il existe une courbure du tympan due à la formation de filaments de fibrine. De ce fait, l'élasticité de ses tissus est réduite et la déficience auditive est aggravée.

Au stade sévère, les formations fibreuses se développent, ce qui provoque d'autres processus atrophiques dans l'oreille. La cicatrice formée sur le tympan contribue aux processus pathologiques des osselets auditifs.

Le traitement de l'otite adhésive dépend de la gravité de la maladie. À la dernière étape, il est impossible de revenir à l'audience normale. Le traitement ne peut que stopper la progression de la formation d’adhésions.

Causes de l'otite moyenne adhésive

Dans 75% des cas, les adhérences à l'oreille sont précédées d'une eustachite chronique (tubo-otite), une forme non perforante d'inflammation aiguë de l'oreille (catarrhale ou exsudative), qui n'est pas traitée. Après la fin du processus inflammatoire, des filaments de fibrine déjà formés restent dans les tissus du tympan. Le compactage de telles formations pathologiques contribue aux adhérences et au développement de la forme chronique d'otite adhésive.

Il existe un certain nombre de facteurs précipitants qui provoquent une otite moyenne adhésive sans les maladies de l'oreille susmentionnées. Dans de tels cas, la maladie est causée par des maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures. Ceux-ci incluent les maux suivants:

  • la laryngite;
  • ARVI;
  • inflammation dans les sinus maxillaires;
  • végétation adénoïde;
  • la trachéite;
  • la sinusite;
  • processus tumoraux dans les tissus du nasopharynx et du nez;
  • pharyngite;
  • amygdalite chronique;
  • rhinite.

Les pathologies du système broncho-pulmonaire et la courbure de la cloison nasale, une augmentation des coquilles inférieures du nez deviennent des facteurs étiologiques fréquents dans le développement de modifications adhésives de l'oreille. Parfois, une maladie adhésive de l'oreille moyenne est causée par des blessures à l'oreille. Ces conditions provoquent une otite due à des violations persistantes de la ventilation de la cavité tympanique.

Symptômes cliniques typiques

L'intensité des symptômes dépend de la gravité du processus pathologique dans les tissus de l'oreille moyenne. Parmi les principales plaintes causées par une otite moyenne adhésive, les symptômes otiques prévalent:

  • perte auditive progressive et progressive;
  • syndrome de douleur;
  • bruit constant ou périodique dans l'oreille.

En raison du développement excessif du tissu conjonctif et de la déformation du tympan, les patients se plaignent souvent de "tirs" dans l'oreille. Avec la progression du processus pathologique dans les micro-articulations entre les osselets auditifs, la perte d'audition est aggravée. Parmi les manifestations secondaires: léthargie, augmentation de la température corporelle totale, maux de tête, troubles du sommeil. Des plaintes similaires sont plus fréquentes chez les enfants ou les patients affaiblis.

Un petit nombre de symptômes empêche de poser un diagnostic précis basé uniquement sur les manifestations cliniques. Par conséquent, l'otite moyenne adhésive doit être différenciée de l'otosclérose ou de l'inflammation traumatique à l'oreille.

Diagnostics

Un diagnostic adéquat est nécessaire pour un traitement adéquat. Pour cela, vous devez prendre en compte les manifestations cliniques, les données anamnestiques et les résultats de méthodes supplémentaires de recherche et d'examen du médecin oto-rhino-laryngologiste.

Le diagnostic instrumental de la maladie repose sur le comportement de tels examens:

  1. Otoscopie
  2. Imagerie par résonance magnétique (IRM).
  3. Détermination de la perméabilité des trompes d'Eustache.
  4. Audiométrie.
  5. Impédancemétrie (comprend la tympanométrie et la réflexométrie acoustique).
  6. Cathétérisme endoscopique de la trompe d'Eustache.
  7. Tomodensitométrie (CT).

L'otoscopie permet de visualiser la cavité de l'oreille moyenne. Lorsque la pathologie sera observée de tels changements:

  • membrane tympanique trouble déformée, éventuellement avec rétraction au milieu;
  • changements cicatriciels avec la fermeture de l'embouchure de la trompe d'Eustache;
  • des cordons fibreux et des adhérences dans la lumière du canal de l'oreille moyenne;
  • l'accumulation de sels de calcium à la surface de la membrane, les changements atrophiques dans les tissus.

Grâce à la résonance magnétique et à la tomodensitométrie, il devient possible de déterminer l'état des structures de l'oreille moyenne, inaccessibles pour étude lors d'un examen de routine. Révélé la sévérité de la maladie et la sévérité de l'adhésion. En audiométrie, l'oto-rhino-laryngologiste évalue le degré de développement du dysfonctionnement de l'audition.

La perméabilité de la trompe d'Eustache est déterminée au moyen d'un test de soufflage sur le Politzer. Dans le cas d'un processus adhésif avec une otite après la procédure, il y a peu ou pas d'amélioration de l'audition. Pour confirmer, effectuer un cathétérisme sous le contrôle de l'otoscopie.

Une impédancemétrie est réalisée pour examiner la mobilité du tympan et des articulations des osselets auditifs. La tympanométrie est basée sur le changement de pression atmosphérique sur le tympan et la détermination de sa résistance. Avec la réflexométrie acoustique, la réaction des muscles intra-auriculaires à un stimulus sonore est enregistrée. Dans le cas d'une otite adhésive, il y a diminution ou absence de réflexes et augmentation de la résistance du tympan.

Traitement de la maladie adhésive oreille moyenne

L'otite moyenne adhésive est une maladie difficile à traiter. Le résultat final dépend de son actualité et de son adéquation. Les oto-rhino-laryngologistes recommandent, tout d’abord, d’éliminer les facteurs ayant provoqué une perturbation de la circulation de l’air dans la trompe d’Eustache. A cette fin, les procédures suivantes sont effectuées:

  1. Reprise de la respiration nasale.
  2. Enlèvement de végétations adénoïdes.
  3. Assainissement des sinus paranasaux, de la cavité nasale et du nasopharynx.

L'adoption de telles mesures est efficace dans le cas du stade initial de développement du processus pathologique. Si les défauts cicatriciels sont prononcés, alors de telles procédures sont nécessaires pour empêcher le processus d'aggraver. La purge selon Politzer associée au pneumomassage du tympan donne un bon effet.

La pharmacothérapie consiste à introduire, par un tube spécial, des médicaments dans la cavité du tube auditif. Le plus souvent utilisé de tels outils:

"Hydrocortisone" va supprimer les poches. Les médicaments restants sont destinés à scinder des formations fibreuses. Pour augmenter les défenses de l'organisme, les oto-rhino-laryngologistes conseillent aux patients de prendre des complexes vitaminiques contenant suffisamment de vitamines B, l'ATP. L'utilisation de biostimulants par voie parentérale est également utile:

En raison de l'électrophorèse et de l'ultraphonophorèse, on procède à l'administration d'hyaluronidase et d'iodure de potassium. Le traitement médicamenteux doit être effectué en conjonction avec des procédures physiothérapeutiques. Le plus souvent utilisé de telles méthodes:

  • UHF;
  • massage par ultrasons du tube auditif;
  • thérapie par micro-ondes;
  • Hirudothérapie;
  • thérapie de boue

Dans la plupart des cas, un traitement conservateur en vain. Ceci est souvent associé à une demande d'aide tardive. Si de telles situations se produisent, une intervention chirurgicale est nécessaire. Dans le même temps, les osselets auditifs sont remplacés par des ossements artificiels - la tympanoplastie. Avec la progression rapide de la surdité, une aide auditive est nécessaire.

Pendant la tympanotomie, une petite incision est faite dans le tympan. À travers ce trou, le chirurgien élimine les adhérences et les cordons fibreux de la cavité de l'oreille moyenne, libérant ainsi les osselets auditifs. Le pus accumulé est éliminé par le cathéter, puis le tube auditif est traité avec des antiseptiques. Mais cette méthode de traitement ne produit pas d'effet durable. Au fil du temps, le tympan se déforme à nouveau et les symptômes réapparaissent.

Complications possibles

Avec un traitement inapproprié ou tardif développent des conséquences graves. Ils provoquent une détérioration de l'état du patient. En l'absence de mesures adéquates pour éliminer certaines d'entre elles, la vie est en danger.

Les complications les plus fréquentes des otites adhésives de l'oreille moyenne sont la perte d'audition et la surdité. De plus, la pathologie a parfois les conséquences suivantes:

  1. Mastoïdite
  2. Névrite du nerf auditif.
  3. Labyrinthite.
  4. Abcès cérébral.
  5. Sepsis

Bien que la surdité gêne le patient, elle ne constitue pas une menace directe pour la vie, contrairement à la septicémie ou à l'abcès. Avec le développement d'un abcès, le pus s'accumule dans la capsule dans le cerveau et peut provoquer divers symptômes. Une telle maladie sur 10% entraîne la mort, sur 30%, l’incapacité du patient.

En cas de septicémie, l'infection se propage par la circulation sanguine à tous les organes. Une telle propagation provoque des dommages à tous les systèmes du corps et un choc septique est également possible. Mortalité dans cet état - 90%.

La névrite du nerf auditif se manifeste par une inflammation qui contribue au développement de modifications atrophiques et dégénératives dans les tissus de la fibre. La pathologie exacerbe le dysfonctionnement de l'audition.

Otite moyenne adhésive prévue

De nombreux facteurs sont importants pour déterminer le pronostic de cette maladie. Parmi eux, la gravité du processus, la rapidité et l'exactitude du traitement, le respect des recommandations du médecin, la présence de conséquences négatives. Le pronostic est favorable pour les patients qui sont venus chez un spécialiste à temps. Dans ce cas, avec l'aide du traitement approprié, le médecin réussit à arrêter le développement de l'otite.

Si les modifications fibro-cicatricielles pathologiques étaient courantes, une issue défavorable est possible - surdité ou surdité. Cela est dû à l'irréversibilité des violations. Egalement un mauvais pronostic pour les patients qui n'étaient pas pressés d'aller chez le médecin ou qui ne se conformaient pas à ses recommandations. Dans ce cas, il existe une raideur des articulations des osselets auditifs et une surdité.

Conseils de traitement et de prévention

Pour prévenir les otites adhésives, il est important d’éliminer les facteurs qui contribuent à la survenue de la maladie. Parmi eux, les processus inflammatoires qui se développent dans la cavité de l'oreille moyenne et dans d'autres organes ORL. Les principales mesures préventives sont:

  1. Traitement en temps opportun de l'otite moyenne aiguë catarrhale ou exsudative.
  2. Respect par le patient des recommandations du médecin concernant la prise de médicaments.
  3. Rééducation de la cavité de l'oreille en cas de processus inflammatoire purulent.
  4. Maintenir le système immunitaire.

Il est également nécessaire de se rappeler qu'une nutrition adéquate stimule les défenses de l'organisme. Avec le développement de toutes les maladies qui affectent les organes ORL ou les voies respiratoires supérieures, vous devriez consulter un médecin pour empêcher une ventilation altérée de la cavité tympanique.

L'otite moyenne adhésive doit être diagnostiquée à temps. Cela dépend de l'efficacité du traitement et du pronostic du patient. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même et recourir aux méthodes de la médecine traditionnelle. La base de la pathologique reste et mènera bientôt à des conséquences irréversibles. Seul un oto-rhino-laryngologiste expérimenté choisira le traitement optimal pour se protéger des conséquences désagréables et dangereuses.

Otite moyenne adhésive

L'otite moyenne adhésive est un processus inflammatoire chronique dans l'oreille moyenne qui entraîne la formation de brins de tissu conjonctif et d'adhérences. Cette maladie provoque une violation de la mobilité des osselets auditifs et de la perméabilité du tube auditif.

L'oreille moyenne est composée de deux parties: il s'agit de la cavité tympanique, où se trouvent les osselets auditifs (étrier, enclume et malleus) et le tube auditif. Le tympan sert à séparer la cavité tympanique et le tube auditif. De plus, grâce à elle, les vibrations sonores sont transmises aux osselets auditifs. Les vibrations traversent ensuite les os jusqu'aux structures de l'oreille interne, qui sont directement responsables de la transmission et de la perception des signaux sonores via le nerf auditif. Ce n'est qu'après que le son entre dans la partie appropriée du cerveau.

L'otite moyenne adhésive se caractérise par le fait que l'audition est réduite sous l'influence d'une mobilité réduite du tympan et des osselets auditifs. Cela se produit à la suite d'une violation du mécanisme de conduction du son du tympan à la cochlée de l'oreille interne. Mais avec le temps, la maladie peut altérer la perception du son.

Causes de l'otite moyenne adhésive

La cause la plus courante d'otite moyenne adhésive est la tubo-otite chronique, l'otite catarrhale ou exsudative. Après ces maladies, le développement d'une otite moyenne adhésive peut déclencher une antibiothérapie irrationnelle. En conséquence, le processus inflammatoire se dilate et l'exsudat accumulé dans la cavité tympanique est absorbé. La perméabilité est altérée, car des fils cicatriciels et des adhérences du tissu conjonctif y sont formés, le fil de fibrine reste. Des adhésions et des cordons cicatriciels sont attachés au tympan et les osselets auditifs sont tressés, bloquant la mobilité de ces structures, sans lesquelles la conduction sonore normale est impossible. Dans ce cas, les brins et les adhérences d'otite moyenne adhésive se forment également dans le tube auditif, ce qui constitue une violation de sa perméabilité.

En oto-rhino-laryngologie clinique, il existe souvent des cas où l'otite moyenne apparaît comme une maladie indépendante, sans antécédents d'otite chronique ou aiguë. Dans de telles situations, des processus pathologiques empêchant la ventilation normale de la cavité tympanique et empêchant la perméabilité du tube auditif ont une influence déterminante sur son apparition. Ceux-ci incluent:

  • amygdalite chronique;
  • maladies aiguës des voies respiratoires supérieures (pharyngite, ARVI, laryngite, trachéite);
  • les végétations adénoïdes;
  • changements hypertrophiques dans les corbeaux inférieurs;
  • processus inflammatoires chroniques de la cavité nasale et des sinus paranasaux (sinusite, sinusite, rhinite);
  • courbure du septum nasal;
  • tumeurs du pharynx et de la cavité nasale.

Symptômes de l'otite moyenne adhésive

Avec l'otite moyenne adhésive, les principales plaintes du patient sont la perte d'audition et le bruit à l'intérieur de l'oreille. Des antécédents de questionnement plus détaillé ont révélé une otite chronique ou aiguë précédemment observée. En cas d'otite moyenne adhésive, l'étude de l'audition détermine le caractère conducteur de la perte auditive - l'audition est réduite en raison d'une violation de la conduction du son.

Les symptômes cliniques de l'otite moyenne adhésive sont similaires à ceux d'autres maladies de l'oreille. C'est pourquoi un certain nombre de mesures de diagnostic sont utilisées pour diagnostiquer les causes des modifications de l'audition. De ce fait, il est possible d'exclure d'autres processus pathologiques conduisant à une perte d'audition de la conductivité (tubo-otite, lésions traumatiques des structures de l'oreille moyenne, bouchons de soufre, otosclérose, etc.).

Diagnostic de l'otite moyenne adhésive

En cas d'otite moyenne adhésive, l'examen diagnostique comprend:

  • détermination de la perméabilité de la trompe d'Eustache;
  • inspection visuelle de l'otolaryngologist;
  • microscopie;
  • otoscopie;
  • impédance;
  • cathétérisme endoscopique du tube auditif;
  • audiométrie.

L'audiométrie révèle une perte d'audition de divers degrés, voire une surdité totale, chez les patients atteints d'otite moyenne adhésive. Test de soufflage sur Polittseru effectué pour déterminer la perméabilité du tube auditif. En règle générale, avec une otite moyenne adhésive, cela donne un résultat médiocre ou aucun effet. Mais ce n'est pas toujours un signe de perméabilité obstruée. Une telle violation est détectée à l'aide d'un tube de cathétérisme à contrôle otoscopique.

Dans le diagnostic de l'otite moyenne adhésive, le point le plus important est d'identifier le tableau otoscopique caractéristique de la maladie. La présence de modifications cicatricielles ou d'opacification du tympan vous permet de déterminer l'otoscopie (avec augmentation ou simple). Il convient de noter que de tels écarts entraînent souvent une déformation de la membrane. Dans la cavité du tube auditif, les adhérences et les brins sont également visualisés, ce qui peut parfois effacer complètement sa lumière.

La mobilité de parties de l'oreille telles que l'ossicule auditif et la membrane du tambour est examinée au cours de l'impédancemétrie acoustique. L’essence de l’étude consiste à évacuer et à épaissir l’air contenu dans le tube auditif. À la suite de ce processus, le tympan est tiré et redressé. Les mouvements de la membrane avec otite moyenne adhésive sont limités ou absents et il n’ya pas de réflexes musculaires acoustiques.

Traitement de l'otite moyenne adhésive

Dans le traitement de l'otite moyenne adhésive, la première étape consiste à éliminer les facteurs conduisant à la violation de la perméabilité du tube auditif. Cela comprend donc la réalisation d'adénotomies chez les enfants, l'assainissement des sinus nasaux et du nasopharynx, le rétablissement de la respiration normale par le nez (élimination de l'hypertrophie des phares nasaux et la courbure du septum nasal).

En cas d'otite moyenne adhésive, un traitement de purge selon Politzer, associé à un pneumomassage du tympan, a un effet positif. L'administration transstubarique de fluimucil, lidaza, hydrocortisone, chymotrypsine est également pratiquée au moyen d'un cathéter. Il est recommandé aux patients chez qui on a diagnostiqué une otite moyenne de stimuler les réactions de défense de l'organisme avec l'aloès, l'administration parentérale de phytose, l'ATP, les vitamines B, etc. Il est difficile d'imaginer le traitement d'une otite moyenne adhésive sans antihistaminique.

Les traitements de physiothérapie viennent s’ajouter à la pharmacothérapie de l’otite moyenne adhésive. Appliquer une thérapie par micro-ondes, une thérapie par la boue, une UHF, un massage par ultrasons des rouleaux du tube auditif. La lidase et l'iodure de potassium sont administrés par électrophorèse endorale et ultraphonophorèse.

Le traitement conservateur de l'otite moyenne adhésive est souvent inefficace. Un traitement chirurgical est indiqué dans des cas similaires et avec une perte auditive progressive. La réalisation d'une tympanotomie avec restauration de la mobilité des osselets auditifs et la dissection des brins adhésifs cicatriciels ne donne souvent qu'un résultat temporaire. Le fait est que dans la plupart des cas, après l’opération, les adhérences se reforment. La tympanoplastie est plus efficace en remplaçant les osselets auditifs par des osselets artificiels. Des prothèses auditives sont prescrites pour les otites moyennes adhésives bilatérales avec une perte auditive sévère, ainsi que pour les patients âgés.

Généralement, les traitements complexes sont répétés 2 à 3 fois par an. Tout dépend du cas et des caractéristiques individuelles du patient.

Otite moyenne adhésive prévue

Les patients ayant présenté une otite moyenne aiguë, même avec une normalisation de l'image et de l'audition de l'otoscopie, doivent être placés sous la surveillance d'un oto-rhino-laryngologiste pendant six mois. À la fin de cette période, il est nécessaire de subir un examen approfondi supplémentaire afin de s’assurer qu’il n’ya pas de modification de l’oreille (perte auditive légère, altération de la fonction tubulaire, modification de l’image otoscopique, etc.).

Si certaines anomalies ont été identifiées, le traitement doit être répété:

  • souffler du tube auditif;
  • biostimulants;
  • pneumomassage du tympan et plus.

Dans certains cas, une nouvelle opération est désignée (tympanotomie, pontage de la cavité tympanique).

L’otite moyenne adhésive à l’avenir peut provoquer des modifications fibrineuses-cicatricielles des structures de l’oreille moyenne. Malheureusement, ces changements sont irréversibles. Ce processus est recommandé pour arrêter le plus tôt possible. De ce fait, la perte auditive du patient, qui se développe à la suite de la maladie, sera moins prononcée.

Avec une évolution longue de la maladie, dans des cas avancés, un traitement inopiné ou inadéquat, une otite moyenne adhésive peut provoquer une ankylose complète (raideur) des articulations des osselets auditifs. Tout cela mène à la surdité.

Causes et méthodes de traitement de l'otite adhésive

La formation d'adhésions cicatricielles dans la cavité tympanique de l'oreille, apparaissant dans le contexte d'une inflammation chronique, est appelée otite adhésive. Ce processus viole la perméabilité du tube auditif, ce qui entraîne des problèmes auditifs chez les patients. Souvent, le traitement médicamenteux ne résout pas le problème, aussi le traitement est-il effectué chirurgicalement.

Facteurs contribuant à la survenue d'une otite adhésive

Souvent, cette forme de maladie se développe à la suite d'une otite exsudative ou catarrhale. La tubo-otite chronique est souvent la cause de la maladie. Une utilisation incorrecte des antibiotiques dans le traitement des pathologies ci-dessus peut également poser problème.

La progression du processus inflammatoire entraîne l'accumulation d'exsudat dans la cavité tympanique. En conséquence, la perméabilité est violée, des adhérences et des cordons cicatriciels sont formés.

Dans certains cas, l'otite moyenne adhésive peut se développer comme une maladie indépendante. Provoquer son développement peut de telles raisons:

  • maladies respiratoires aiguës telles que trachéite, pharyngite;
  • courbure du septum nasal;
  • inflammation chronique des sinus paranasaux et du nasopharynx;
  • augmentation anormale des conques nasaux inférieurs;
  • prolifération des végétations adénoïdes;
  • amygdalite chronique;
  • tumeurs du rhinopharynx.

Symptômes et méthodes de diagnostic

Le tableau clinique de l'otite adhésive se manifeste par un bruit périodique dans l'oreille affectée et par la détérioration des fonctions auditives. Une histoire de tels patients a généralement une forme aiguë ou chronique d'otite. Dans l'étude de l'oreille chez les patients atteints d'otite adhésive est déterminée par la violation de la conduction acoustique.

Le tableau clinique de la maladie n’est pas très différent de celui des autres maladies des oreilles. La tâche d'un spécialiste est de différencier l'otite adhésive des pathologies telles que l'otospongiose, les bouchons de soufre, la tubo-otite, etc. Un certain nombre de mesures diagnostiques sont prises à cet effet.

Au début, un oto-rhino-laryngologiste effectue une inspection visuelle. Ensuite, en fonction du tableau clinique et des plaintes du patient, il prescrit un diagnostic supplémentaire. Les méthodes d'enquête instrumentales comprennent:

  • otoscopie;
  • audiométrie;
  • mesure de l'impédance acoustique;
  • cathétérisme endoscopique du tube auditif.

L’examen otoscopique permet d’identifier la déformation du tympan: le degré de rétraction, la turbidité, les changements cicatriciels, etc. En utilisant cette méthode, les cordons et les adhérences dans la cavité auditive sont visualisés, ce qui dans les cas graves peut fermer la lumière.

L'audiométrie est nécessaire pour déterminer le degré de perte auditive, jusqu'à la surdité totale.

En utilisant une impédancemétrie acoustique, la mobilité des osselets auditifs et du tympan est étudiée. Au cours de la manipulation, l'air dans le tube auditif s'épaissit et se décharge, entraînant la rétraction du tympan. Dans le cas d'une otite adhésive, elle ne bouge pas du tout ou ses mouvements sont aussi limités que possible.

Méthode Politzer

Pour étudier la perméabilité du tube auditif, en oto-rhino-laryngologie, on utilise une éruption selon Politzer. Il s'agit d'une procédure d'essai qui, avec l'otite moyenne adhésive, contribue à une légère amélioration de l'audition ou ne produit aucun effet. Pour confirmer enfin les violations, effectuez le cathétérisme du tube auditif.

Traitement

La formation de cicatrice est un processus irréversible. Pour éviter les complications, il est nécessaire de consulter un médecin rapidement. La méthode de traitement dépend directement du degré d'otite adhésive. Il est nécessaire d'établir la cause exacte de l'otite adhésive.

En ce qui concerne les enfants, ils retirent le plus souvent les végétations adénoïdes, corrigent un septum nasal courbé et effectuent d’autres manipulations permettant de rétablir la respiration nasale.

Traitement médicamenteux

Une méthode efficace de traitement de la maladie de l'adhésif consiste à souffler dans le Polyter. Ils sont souvent associés à un pneumomassage du tympan.

Après les premiers soins, les médicaments sont injectés à travers le cathéter:

Comme pour toute maladie, le traitement de l'otite moyenne adhérente nécessite le renforcement du système immunitaire. À cette fin, des complexes de vitamines sont prescrits. Si nécessaire, le traitement médicamenteux est complété par des antihistaminiques.

Dans le cadre de traitements complexes, les applications UHF, boue, massage par ultrasons et exposition aux micro-ondes sont activement utilisées.

Parfois, le traitement médicamenteux est inefficace, auquel cas la chirurgie est utilisée.

Traitement chirurgical

En cas de malformations cicatricielles marquées, le seul moyen d’éliminer le problème est de séparer les adhérences par une intervention chirurgicale.

La ruse de telles formations réside dans le fait qu'elles sont sujettes aux rechutes. Restaurer complètement l'audience dans ce cas est problématique. Les osselets auditifs doivent être remplacés par une prothèse en polymère. Dans le cas de lésions bilatérales, en particulier chez les personnes âgées, il peut être nécessaire de porter un appareil auditif.

Méthodes folkloriques

La médecine traditionnelle dans le traitement de l'otite adhésive est rarement utilisée. Les adhésions qui se forment dans le tissu conjonctif nécessitent des mesures radicales, la médecine traditionnelle est impuissante. Mais ce type de traitement ne doit pas être complètement négligé. En utilisant des recettes folkloriques, vous pouvez soulager les symptômes pendant un certain temps et soulager l’inconfort.

Les remèdes suivants sont utilisés pour soulager le syndrome de la douleur:

  • jus de feuilles d'ail et de plantain;
  • miel avec décoction de menthe;
  • le sureau;
  • la propolis;
  • infusion de camomille;
  • géranium

Ces fonds sont utilisés à l'extérieur. Ils doivent être inculqués avec une extrême prudence, car il existe de nombreuses contre-indications à cette méthode de traitement, en particulier une inflammation aiguë.

Vous pouvez utiliser une décoction d’épine de chameau, elle soulage le gonflement et réduit l’inconfort. Les tisanes au miel seront également utiles. Ils soulagent l'inflammation et réduisent la douleur. Vous pouvez acheter des préparations à base de plantes prêtes à l'emploi et les utiliser comme feuilles de thé.

Les conséquences

Si vous n'agissez pas à temps, les conséquences d'une otite adhésive peuvent être tristes. Tout dépend de la gravité des modifications cicatricielles de l'oreille moyenne. Ces processus sont irréversibles. Les médecins ne peuvent que ralentir le processus pathologique, ce qui aura pour effet de réduire la perte auditive.

Un long parcours de la maladie sans traitement adéquat conduit à une perte complète de la mobilité des osselets auditifs. La conséquence de cette condition - la perte complète de l'audition.

Pronostic et prévention des complications

Malgré les conséquences fâcheuses qu'une otite moyenne adhésive peut avoir, dans la plupart des cas, les fonctions auditives de l'oreille affectée sont restaurées. Le développement de la perte auditive et les prothèses des osselets auditifs ne sont pas une phrase, l'état du patient peut être amélioré.

Une amélioration temporaire ne peut garantir que la maladie ne se reproduira pas, même avec le traitement le plus efficace. Une inflammation d'oreille normale peut déclencher la formation d'adhérences et de cordons. Et pendant la chirurgie, le risque de leur apparition augmente plusieurs fois. Tout dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et des pathologies acquises au cours de la vie.

Si la perte auditive est irréversible et que la mobilité des osselets auditifs est perdue, utilisez un appareil auditif.

Pour réduire le risque de récurrence de la maladie de l'adhésif, il est nécessaire de soutenir le système immunitaire. Il est important de se rappeler que le risque de complications de l'otite augmente avec le rhume.

Régime recommandé

Afin de moins succomber aux virus et aux bactéries, vous devez inclure dans votre alimentation ces aliments:

  • l'ail est un outil puissant pour renforcer le système immunitaire, aide à lutter contre les virus;
  • Poivre bulgare rouge - contient une grande quantité de vitamine C, contribue à renforcer le système immunitaire;
  • le brocoli - un stimulant du système immunitaire, une réserve de vitamines A, E, C;
  • canneberge - a des propriétés anti-inflammatoires;
  • carotte - augmente la résistance du corps aux infections et au rhume, contient de la vitamine A;
  • miel - augmente la résistance du corps, a un effet diaphorétique;
  • kéfir et yogourt - renforcent la microflore du corps, stimulent le système immunitaire;
  • rose sauvage - augmente la résistance du corps aux infections et aux virus, contient de la vitamine C.

Pour éviter les rechutes et les complications de l'otite adhésive, il est nécessaire de consulter un spécialiste après le traitement. À l'avenir, lorsque des symptômes d'anxiété apparaissent, il est important de ne pas tarder et de consulter immédiatement l'oto-rhino-laryngologiste. Il est nécessaire d'exclure l'influence de facteurs externes sur les oreilles et de ne pas oublier de renforcer le système immunitaire.

Otite moyenne adhésive

L'otite moyenne adhésive est une maladie inflammatoire grave des oreilles. Il provoque une perte auditive chez 30% des personnes. Dans certains cas, il est nécessaire d'effectuer une opération chirurgicale pour son traitement. Quelles sont les causes et les symptômes de cette maladie? Comment traiter?

Caractéristiques de la maladie

L'oreille moyenne est intermédiaire entre l'oreille externe, séparée par le tympan, et l'oreille interne, qui est connectée au cerveau. C'est une cavité dans laquelle se trouvent les osselets auditifs (le marteau, l'enclume et l'étrier), transmettant les vibrations sonores. À l'aide du tube auditif, l'oreille moyenne est connectée au nasopharynx pour permettre à l'air d'y pénétrer et créer une certaine pression dans la cavité tympanique. La membrane muqueuse de l'organe produit un fluide spécial qui joue le rôle de lubrifiant. Toute violation de ce système entraîne une perte auditive.

Lorsqu'une infection pénètre dans l'oreille moyenne, le processus inflammatoire commence et s'accompagne d'un œdème, de l'apparition d'ulcères et de la sécrétion d'exsudat. Chez les patients présentant une otite adhésive (ou adhésive), la fibrine est sécrétée dans la cavité tympanique. Cette substance est collante et radine, ainsi la maladie porte un tel nom.

La couche de fibrine s'accumule avec le temps et se transforme en tissu cicatriciel. Sur les osselets auditifs, le tympan et dans le tube auditif, des adhérences, des épaississements et des cordons sont formés. Ces formations violent la mobilité des osselets auditifs et bloquent l'alimentation en air, ce qui réduit l'audition de la personne. Les changements peuvent être petits, moyens et même graves.

Causes de l'otite moyenne adhésive

L'émergence d'une maladie de l'adhésif est souvent une complication d'une otite moyenne suppurée aiguë prolongée, lorsque le rétablissement ne se produit pas longtemps (2 à 3 semaines). La raison de cela - le reste de l'exsudat, qui est libéré en raison de processus inflammatoires en cours. Normalement, il doit passer par le trou dans le tympan et le tube auditif, et une partie de celle-ci est absorbée par la muqueuse elle-même. Mais il arrive que le corps ne s’acquitte pas de cette tâche, par exemple à cause d’un traitement mal administré, le pus reste ainsi.

En outre, la cause de l'otite moyenne adhésive est rarement le SRAS ou les maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures et inférieures, au cours desquelles la perméabilité du tube auditif est altérée, par exemple:

L'infection entre généralement dans l'oreille moyenne par le tube auditif. Cela se produit s’il est endommagé pour une raison quelconque ou si la personne se mouche, tousse ou éternue, ce qui crée une pression et du mucus s’écoulant dans le tube.

C'est également une infection possible à travers un tympan endommagé. Il peut être endommagé à la suite de différentes blessures (par exemple, pendant une opération chirurgicale, l'ingestion de corps étrangers, une brûlure du rhinopharynx, ainsi que le nettoyage négligent du canal de l'oreille).

La probabilité d'avoir une otite après d'autres maladies augmente si une personne a une immunité réduite.

Symptômes de l'otite adhésive

Si une otite purulente montre les premiers signes visibles (douleur aiguë, augmentation de la température corporelle), alors la maladie de l'adhésif de l'oreille moyenne n'est pas aussi perceptible. Par conséquent, les gens peuvent différer une visite chez le médecin pendant une longue période, ce qui entraîne la propagation de la maladie.

Les principaux symptômes de l'otite adhésive sont une perte d'audition, des clics et du bruit dans l'oreille malade et une sensation de congestion. Rarement, les patients se plaignent de douleurs, d'écoulements d'oreille et d'un mauvais état général. Dans l'histoire du patient a généralement un long nez qui coule, préalablement transféré otite chronique et aiguë.

Avec une otite adhésive bilatérale, les deux oreilles deviennent enflammées, les symptômes sont donc observés des deux côtés. Cette forme de la maladie a des projections plus défavorables.

Si vous avez des problèmes d'audition, vous devez contacter l'ENT.

Diagnostic de l'otite adhésive

Le diagnostic de l'otite adhésive n'est pas particulièrement difficile. Il suffit au médecin de procéder à un examen à l’otoscope afin de déceler les signes d’une maladie.

  • la présence de formations et de dépôts de calcaire;
  • la disparition du cône de lumière ou le flou de ses frontières;
  • tympan trouble ou déformé.

Pour vérifier la mobilité du tympan et la perméabilité du tube auditif, effectuez les études suivantes:

  • tympanométrie. Il est réalisé à l'aide de l'entonnoir Siegle, qui est inséré dans l'oreille et fournit de l'air sous pression. Quand une membrane est en bonne santé, ses mouvements sont observés. Lorsqu'il y a violation - elle reste immobile (ou partiellement en mouvement);
  • souffler la trompe d'Eustache selon Politzer. Un ballon est inséré dans la trompe d'Eustache du patient par le nez, par lequel l'air pénètre. Simultanément, l'oreille est observée à travers l'otoscope. Si la perméabilité n'est pas rompue, l'air passera normalement et le médecin entendra un sifflet. Ils peuvent également procéder à un cathétérisme de la trompe d'Eustache lorsqu'un cathéter spécial n'y est pas inséré, ce qui permet d'évaluer sa perméabilité;

En outre, le patient sera envoyé à un audiologiste, qui vérifie l'audience. Après une série d’études audiologiques, le médecin sera en mesure de vérifier la perméabilité à l’air et aux os et d’obtenir des informations sur les dommages causés aux osselets auditifs.

Pour établir l'emplacement exact et la prévalence des adhérences et des cicatrices, des rayons X et une tomographie par ordinateur sont effectués. Les images résultantes et les images informatiques sont utilisées pour un traitement ultérieur.

Otite moyenne adhésive: traitement

La tâche qui incombe principalement au traitement de l'otite moyenne adhésive est la restauration de la perméabilité du tube auditif. Pour ce faire, effectuez la réhabilitation de la cavité nasale et la restauration de la respiration normale. Il est également nécessaire d'éliminer l'œdème et l'inflammation de la membrane muqueuse.

À ces fins, procéder à un soufflage ou à un cathétérisme. Avant de les tenir, le nez doit être nettoyé et instillé avec des gouttes vasoconstricteurs. Les deux procédures étant douloureuses, la membrane nasale est traitée avec des analgésiques. Le cycle de purge dure de 3 à 10 séances. Elles sont réalisées en 1 à 2 jours. Elles éliminent complètement les exsudats accumulés et rétablissent une pression normale dans la cavité tympanique. La cathétérisation à l'aide d'un cathéter auriculaire, suivie de l'injection de médicaments directement dans l'oreille moyenne, contribue à la résorption des adhérences et à l'élimination de l'œdème.

Parmi les médicaments qui lavent les oreilles avec une otite moyenne adhésive:

  • Hydrocortisone. Il s’agit d’un glucocorticoïde, c’est-à-dire d’un médicament hormonal. Il inhibe les réactions allergiques, réduit l'inflammation, inhibe le développement du tissu conjonctif.
  • Lidaza. L'ingrédient actif est l'hyaluronidase, dégrade l'acide hyaluronique et conduit au ramollissement des cicatrices, à la résorption des hématomes. Il a des propriétés astringentes.
  • Chymotrypsine. Scinde activement les adhérences de fibrine, qui se forment lors d'une otite adhérente, liquéfie l'exsudat visqueux;
  • Dexaméthasone Il est plus fort que l'hydrocortisone. Il a des propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires.

Des gouttes vasoconstrictrices sont prescrites dans le cadre du traitement.

Les remèdes populaires qui contractent les vaisseaux sanguins empêchent la libération de liquide, soulagent le gonflement et rétablissent une respiration normale:

  • Naphthyzinum;
  • Nazol ou Nazolin;
  • Sanorin.

Ils sont enterrés dans chaque passage nasal 1 à 3 gouttes 2 à 3 fois par jour. L'ingrédient actif de ces médicaments est le nitrate de naphazoline. Ils sont utilisés dans des maladies telles que la rhinite, l'eustachite, la sinusite, la laryngite.

Comment se débarrasser du bruit des otites adhésives? Parmi les médicaments utilisés pour aider à réduire les acouphènes, il y a une solution à 2% de Novocain, 75% d'alcool, Hexonium, Tropacin, Amizil, Sferofizin. Ils sont insérés par une ponction dans le tympan.

En utilisant le ballon Politzer, qui est utilisé pour le soufflage, effectuez un pneumomassage par exposition à des pertes de charge. Ainsi, le tympan est stimulé et sa mobilité est restaurée. Pneumatique en alternance avec soufflage, ce qui permet d’améliorer le résultat.

Les procédures physiothérapeutiques ont un effet positif, tel que:

  • UHF (le chauffage des tissus se produit sous l'action de vibrations électriques ou ultrasoniques). L'UHF améliore la circulation sanguine et d'autres processus métaboliques dans la zone requise, contribue à la régénération et à la récupération rapides, à l'élimination de l'œdème et de l'inflammation;
  • thérapie par micro-ondes (application d'ondes électromagnétiques contribuant également à l'accélération du mouvement des particules et de la chaleur). L'effet est le même qu'avec UHF;
  • électrophorèse interne. Au cours de l'électrophorèse, une électrode émettant un courant continu est utilisée et un tampon imbibé de solution médicamenteuse et appliqué à l'oreille. En outre, l'électrode peut être placée dans le nez. Le courant renforce et prolonge l'effet du médicament, qui est utilisé comme médicament bactéricide, anti-inflammatoire et anti-inflammatoire (iode, alcool, eau distillée, lidaza, etc.). L'électrophorèse est une excellente prévention des cicatrices à l'oreille moyenne.

Le médecin choisit les méthodes de traitement et procède individuellement à des interventions physiques.

Un traitement complet des otites adhésives, comprenant la physiothérapie, le lavage, le soufflage et le massage, contribue dans certains cas à un résultat positif. Bien sûr, pour le rétablissement, il est nécessaire de traiter toutes les maladies associées, de se débarrasser du rhume et de la toux et de réorganiser la bouche et le nez. Pour rétablir la respiration, vous devez redresser le septum incurvé du nez (en cas de problème) et retirer les végétations adénoïdes. Vous ne pouvez pas non plus oublier de renforcer les défenses de votre corps à l'aide d'un complexe de vitamines A et E, des injections d'aloès.

Les méthodes de traitement conservateur sont utilisées au début de l'otite adhésive, lorsque les dommages auditifs ne sont pas aussi graves. Si les adhérences sont nombreuses et que la mobilité des os est sévèrement limitée, un traitement chirurgical est nécessaire.

Il existe deux options pour les opérations avec une otite moyenne adhésive:

  • tympanotomie (ouverture du tympan), après quoi la rééducation du tympan est effectuée. Ainsi, les adhérences sont supprimées et la mobilité des os est retournée. Ensuite, l'intégrité du tympan est restaurée. L'inconvénient de l'opération est qu'elle ne permet pas toujours de rétablir l'audition et qu'il existe également une forte probabilité de rechute.
  • prothèses Le remplacement des osselets auditifs (ou de leurs parties individuelles) est nécessaire si les adhérences et les cicatrices sont présentes en grand nombre et que leur retrait n'aide pas. Avant la prothèse, une tympanotomie est également pratiquée et toutes les pathologies sont retirées de l'oreille moyenne. Une telle opération avec une otite adhésive permet de se débarrasser partiellement ou totalement de la perte auditive, mais il y a un risque que cela ne produise pas de résultats et que l'audition continue à se détériorer.
au contenu ↑

Otite moyenne adhésive: traitement des remèdes populaires

Il est recommandé d'utiliser les méthodes traditionnelles en complément du traitement standard, après consultation d'un médecin.

Parmi les méthodes populaires de traitement des otites adhésives remèdes populaires:

  • décoction de laurier: 5 feuilles versez un verre d'eau bouillie et mettez le feu jusqu'à ébullition. Retirer du feu et laisser reposer quelques heures pour que le bouillon soit infusé. Pour plonger dans le bouillon dans une oreille douloureuse sur 3 gouttes 3 fois par jour. Vous pouvez également le prendre à l'intérieur pour 1 cuillère à soupe. trois fois par jour;
  • Jus d'oignon et gouttes de chlorure de sodium: Mélanger les ingrédients dans des proportions égales. Mettez 2 gouttes dans l'oreille et fermez-la avec un coton-tige, attendez un quart d'heure, puis retirez le coton. Répétez la procédure deux fois par jour.
  • Décoctions à base de plantes: achillée millefeuille, pissenlit, herbe de chélidoine, menthe, racine d'Althea, ortie, racine d'immortelle, millepertuis, dagil, plantain, Ledum - toutes sont utiles dans le traitement de l'otite adhésive. Vous pouvez les utiliser un à la fois ou assembler plusieurs herbes. Pour 2 cuillères à soupe du mélange aura besoin d'un demi-litre d'eau bouillante. Verser le bouillon dans un thermos et laisser toute la nuit. Il est utile d'utiliser à l'intérieur (pendant la journée, vous devez boire 1 tasse). Turundochki trempé dans des bouillons d'herbe, insérer dans le conduit auditif pendant une demi-heure une fois par jour;
  • Écouvillon avec un nœud: enveloppez un oignon râpé dans un bandage, faites un écouvillon. Insérez-le dans l'oreille douloureuse et partez pour la nuit.
au contenu ↑

Conséquences et méthodes de prévention de l'otite adhésive

Une otite moyenne adhésive lancée peut entraîner une perte auditive irréversible et la surdité. Il y a aussi la probabilité de revenir après le traitement et le passage à la forme chronique. Les complications de l'otite adhésive nécessitent un traitement plus grave et prolongé.

Pour prévenir les otites moyennes adhésives, vous devez:

  • traiter en temps voulu et de manière adéquate les otites moyennes suppuratives, ainsi que les maladies virales et infectieuses. Mener à bien leur prévention;
  • mouchez-vous doucement pour que le liquide ne passe pas du nez à l'oreille;
  • renforcer le système immunitaire;
  • faites attention lorsque vous nettoyez les oreilles afin de ne pas endommager le tympan;
  • évitez les courants d’air et l’hypothermie, essuyez soigneusement vos oreilles après le bain.
au contenu ↑

Article Précédent

TELFAST