Principal
L'otite

Angine de poitrine - Symptômes et traitement

Maladie infectieuse, expérience de 11 ans

Date de publication 5 octobre 2018

Le contenu

Qu'est-ce que l'angine? Les raisons de l'occurrence, le diagnostic et les méthodes de traitement seront discutés dans l'article du Dr A. Aleksandrov, un infectiologue ayant 11 ans d'expérience.

Définition de la maladie. Causes de la maladie

Un mal de gorge (du latin “angile” - presser, presser) est une maladie infectieuse aiguë causée exclusivement par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A, qui affecte l'appareil lymphoïde du pharynx. Elle se caractérise cliniquement par un syndrome d’intoxication infectieuse générale, une amygdalite aiguë et une lymphadénite charlotale.

Étiologie

Pour la première fois, le camarade Billroth découvrit le streptocoque en 1874.

Les streptocoques sont encore des bactéries à Gram positif. Ils sont disposés en paires, chaînes. Leur division taxonomique est basée sur les différences de structure du A-lipopolysaccharide (fournit une affinité pour le tissu conjonctif).

Structure du streptocoque:

  1. Protéines de la paroi cellulaire:
  2. M - inhibe la phagocytose, a une affinité pour le tissu conjonctif du coeur;
  3. T - facteur de spécificité de type;
  4. R est une nucléoprotéine;
  5. Protéinase - provoque un gonflement du tissu conjonctif du cœur;
  6. Streptokinase - participe à la traduction de la plasmine en plasminogène, c’est-à-dire qu’elle provoque la fibrinolyse
  7. L'acide lipotéichoïque - a une affinité pour l'épithélium de l'appareil lymphoïde du pharynx, permet la fixation du streptocoque, c'est-à-dire qu'il s'agit d'un récepteur;
  8. Acide hyaluronique - fait partie de la capsule, empêche la phagocytose de l'agent pathogène et dégrade les glycosaminoglycanes;
  9. Streptolysines:
  10. S (hémolyse érythrocytaire, immunosuppression);
  11. O (cardiotoxique - affecte les mitochondries, bloque la respiration des tissus dans le muscle cardiaque et perturbe la conduction des impulsions cardiaques);
  12. Exotoxine érythrogénique - t. La toxine de Dick, qui provoque les manifestations typiques de la scarlatine et, en combinaison avec d'autres facteurs de pathogénicité, affecte les capillaires en provoquant une éruption cutanée très précise. La primo-infection, en règle générale, découle du type de scarlatine et de toutes les infections répétées - du type de mal de gorge, l’immunité étant produite par la toxine de Dick. Cependant, il convient de rappeler que les manifestations de la vie sur Terre sont très étendues et variées et qu’elles ne respectent pas toujours les règles. Parfois, la scarlatine ne se manifeste pas, par exemple sous la forme subclinique, lorsque la maladie primaire est cachée et que l’immunité à la toxine se forme, ou lorsqu’une souche particulière de streptocoque est non toxénique, c'est-à-dire qu'il ne produit pas de toxine et que le premier contact avec l'agent pathogène sera un mal de gorge typique. La scarlatine répétée causée par divers variants de l’antigène du streptocoque est également possible.

Lorsque le corps réagit à différents types de streptocoques, ils produisent une immunité homogène (polyimmunité résistante), qui protège contre les infections, ainsi qu'une mono-immunité (causée par des antigènes M spécifiques du type bactérien), qui ne protège pas contre d'autres types de maladies.

L'agent pathogène est sensible à la dessiccation, meurt lorsqu'il est chauffé à 60 ° C en 30 minutes, extrêmement sensible aux antibiotiques des séries pénicilline et céphalosporine. Les streptocoques se multiplient sur la gélose au sang (provoquant une hémolyse des globules rouges), peuvent se développer dans les produits laitiers, la viande hachée et les salades. [2] [3] [4]

Épidémiologie

Anthroponose Les patients infectés par l'angine, la scarlatine et d'autres formes d'infection à streptocoques (streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A) et porteurs de streptocoque sont à l'origine de l'infection.

Mécanisme de transmission: la transmission par aérosol (transmission aéroportée), alimentaire (associée à la malnutrition) et par contact est possible, en particulier chez les jeunes enfants.

La susceptibilité à l'infection est élevée, la saisonnalité est automne-hiver. Un rôle important dans la propagation de la maladie a une densité de population accrue. [1] [3] [5]

Symptômes de l'amygdalite

La période d'incubation est jusqu'à 2 jours. Le début est chaud.

  • intoxication infectieuse générale;
  • amygdalite (aiguë, purulente);
  • adénite mandibulaire.

Selon la vision classique, la maladie débute de manière aiguë avec une augmentation de la température corporelle à 38–40 ° C, des frissons, une faiblesse et une transpiration. Fièvre de type constant. La FC correspond à la température corporelle. Il y a un mal de tête (terne, sans localisation claire), des douleurs musculaires et articulaires graves, un mal de gorge sévère dans les premiers jours de la maladie. Au début, le mal de gorge se manifeste lors de la déglutition, puis entre en manifestation permanente et peut céder à l'oreille. La peau du visage est hyperémique, les yeux brillent. Les ganglions lymphatiques maxillaires sont élargis, ils deviennent très douloureux, ont une consistance très élastique et ne sont pas soudés entre eux et les tissus environnants.

Les données obtenues lors de la pharyngoscopie sont très caractéristiques:

  • ouverture de la bouche libre;
  • Les arches palatines, la luette, les amygdales et le palais mou sont très hyperémiques les premiers jours.

Les amygdales sont œdémateuses, rouges («juteuses»), ce qui correspond à une amygdalite catarrhale. Habituellement, ce stade de la maladie n’est pas reconnu (pas à temps) et une visualisation brillante se produit le deuxième jour de la maladie, lorsque des follicules blancs de 2 à 3 mm se forment dans le tissu amygdalien, une amygdalite folliculaire se développe à la surface du tissu amygdalien.

Dès le troisième jour, un écoulement jaune-blanc (pus) - amygdalite folliculaire-lacunaire apparaît dans les interstices.

En outre, dans les formes graves, une amygdalite nécrotique se produit: la couleur gris foncé des amygdales, après le rejet des masses purulentes nécrotiques, il existe des défauts tissulaires.

Il faut se rappeler que la plaque purulente avec amygdalite ne s'étend pas au-delà des amygdales, s’enlève facilement et ne coule pas dans l’eau - l’apparition de toute autre option pour le débit est un motif de doute pour le diagnostic. [2] [3] [5] [6]

Pathogenèse de l'angine

Les portes de l'infection sont les formations lymphoïdes de l'anneau de Pirogov-Langhans. Le streptocoque y pénètre, ainsi que la réaction inflammatoire et la propagation du pathogène, de ses toxines et des produits de la dégradation des bactéries et des cellules du corps le long des canaux lymphatiques dans les ganglions lymphatiques de la lymphadénite.

Avec un cours favorable de ce processus est limité. En cas d'insuffisance de barrière, les streptocoques pénètrent dans la cellulose périmétrale (cellulose para-amygdalienne, abcès para-amygdalien) et causent des dommages toxiques à l'organisme entier. En passant par le tube auditif dans l'oreille moyenne, l'agent pathogène peut provoquer le développement d'une otite moyenne et d'une sinusite. Rarement avec une immunodéficience grave se développe une septicémie.

En réponse à la pénétration d'antigènes bactériens dans le corps du patient, des anticorps se forment qui, lorsqu'ils interagissent avec des antigènes, forment des complexes immuns circulants de l'antigène-anticorps (AG-AT). Normalement, ils sont détruits par phagocytose, complément et ne provoquent pas de réactions immunopathologiques. Cependant, il existe des situations où les mécanismes d'élimination ne fonctionnent pas.

Les complexes immuns se déposent sur la membrane basale des vaisseaux sanguins (reins) et la détruisent. Vient ensuite la destruction du tissu conjonctif sous-jacent. Les conditions pour cela sont:

  • un grand nombre de complexes immuns formés (avec une forte immunité, par exemple chez les adolescents de moins de 17 ans);
  • antigénémie massive (avec traitement tardif, virulence élevée du pathogène);
  • maladies récurrentes fréquentes (2 ans après avoir eu mal à la gorge est une période de risque accru).

L'immunité se développe à partir du troisième jour: les macrophages préparent les antigènes, un superantigène se forme, et ce n'est qu'ensuite qu'il est transféré aux lymphocytes T et B qui produisent des anticorps spécifiques. [1] [3] [4]

Classification et stades de développement de l'angine de poitrine

Selon la gravité de l'angine se produit:

Selon la forme clinique:

  • primaire (apparue pour la première fois ou au plus tôt deux ans après un mal de gorge, transférée plus tôt);
  • répété (résultat de la réinfection de personnes présentant une susceptibilité accrue dans les deux ans à partir de l'angine de poitrine primaire).

Par la nature de l'inflammation des amygdales:

  • catarrhale (rougeur et gonflement des amygdales);
  • folliculaire (follicules blancs dans le tissu amygdalien);
  • lacunaire (écoulement purulent des lacunes des amygdales);
  • nécrotique (nécrose des tissus des amygdales);
  • purulente-nécrotique (nécrose et fusion purulente du tissu amygdalien).
  • angine de l'amygdale linguale;
  • angine gutturale rouleaux;
  • amygdales des amygdales;
  • angine combinée. [3] [4]

Complications de l'angine

Les complications de l'angine incluent les processus de vapeur et métatonsaires.

Dans la période aiguë peut se produire:

  • paratonsillite, abcès paratonnaire (fièvre accrue, douleur unilatérale, hypersalivation, douleur en ouvrant la bouche, asymétrie de la langue, œdème unilatéral, hyperémie marquée du palais mou);
  • myocardite infectieuse-toxique (douleur au cœur, interruptions de son travail, modification de la taille du cœur, apparition de bruits, essoufflement, augmentation de la LDH de 1 à 2 normes);
  • sinusite (inflammation des sinus paranasaux);
  • médiastinite (inflammation des organes médiastinaux - apparition de douleur derrière le sternum, essoufflement);
  • abcès pharyngé (suppuration des ganglions lymphatiques et de la cellulose de l’espace pharyngé - difficulté à avaler, essoufflement, augmentation de l’inotoxification);
  • septicémie (infection à plusieurs organes, circulation de l'agent pathogène dans le sang).

En période de récupération:

  • rhumatisme articulaire aigu (douleurs articulaires, lésions du cœur, des reins);
  • myocardite infectieuse toxique (plus souvent avec la forme primaire - interruptions dans le travail du coeur, douleur, essoufflement);
  • polyarthrite (douleur dans différents groupes d'articulations);
  • glomérulonéphrite (apparaissant 8 à 9 jours plus tard - douleur dans la région lombaire, nouvelle vague de fièvre, modifications de l'analyse d'urine);
  • cholécystocholangite (douleur intense dans l'hypochondre droit, urines foncées, jaunissement de la peau, nausées, vomissements). [1] [2]

Diagnostic de l'angine

Diagnostic de laboratoire

Les méthodes de diagnostic en laboratoire comprennent:

  • analyse sanguine clinique (leucocytose neutrophilique avec décalage vers la gauche, augmentation de l'ESR);
  • analyse d'urine (syndrome urinaire avec complications);
  • ECG (pratiqué le jour de l’admission et à la sortie du patient, il peut y avoir des signes d’hypoxie, de troubles de la conduction);
  • ensemencement bactérien d'amygdales (écouvillonnage) sur un streptocoque bêta-hémolytique (et diphtérie);
  • biochimie sanguine (ASLO, RF, SRB). [3] [4]

Diagnostic différentiel

Les maux de gorge et la fièvre sont des symptômes fréquents de nombreuses maladies. Par conséquent, la distinction entre l'angine de poitrine et d'autres pathologies est fondamentale dans la pratique de tout médecin:

  • maux de diphtérie (apparition subaiguë de la maladie, douleurs musculaires absentes ou insignifiantes, sévérité du processus inflammatoire visuel des amygdales, légère irritation de la gorge, hypertrophie bleuâtre, l'attaque des amygdales disparaît difficilement, elle s'enfonce dans l'eau);
  • maladie respiratoire aiguë - ce ne sont pas le parenchyme des amygdales qui est touché, mais principalement la membrane muqueuse de l'oropharynx et d'autres parties des voies respiratoires, et il n'y a pas de lymphadénite carotidienne;
  • Mal de gorge de Simanovsky-Plaut-Vincent - syndrome d'intoxication infectieuse générale légère, lésions d'un seul amygdale sous la forme d'un ulcère en forme de soucoupe recouvert d'une fleur jaune-blanc facilement éliminable, après élimination d'un tissu défectueux sans saignement, il n'y a pas de lymphadénite de la mâchoire angiolaire;
  • scarlatine - un syndrome prononcé d'intoxication infectieuse générale, une éruption cutanée ponctuée, pas d'angor dans l'histoire, une sorte d '"œil brûlant", un triangle naso-génien qui est pâle et sans éruption cutanée;
  • mononucléose infectieuse - apparition graduelle de la maladie, adénopathies généralisées, hypertrophie du foie et de la rate;
  • forme anguleuse de tularémie - syndrome grave d'intoxication infectieuse générale, bubons, plaque unilatérale blanc grisâtre, enlevé avec difficulté;
  • leucémie aiguë et agranulocytose - amygdalite nécrotique avec dégagement de nécrose au-delà de l'amygdale, fièvre septique, hypertrophie du foie et de la rate;
  • Herpangine - papules de couleur gris-blanc sur la membrane muqueuse de l'oropharynx jusqu'à 4 mm, puis érosion, souvent en association avec d'autres manifestations d'infection à entérovirus;
  • exacerbation d'amygdalite chronique - l'amygdalite chronique n'est pas un processus infectieux au sens direct, elle est due à la formation d'adhérences entre des lacunes et / ou des arches palatines, entraînant des cavités dans lesquelles des microbes s'accumulent (UPF, épithélium épidermoïde, débris de nourriture, etc.), en raison de la décomposition se produit processus inflammatoire lent. Avec une diminution des défenses de l'organisme, le processus est intensifié et exacerbé, ce qui se traduit par une sensibilité accrue des ganglions lymphatiques maxillaires, la taille des amygdales augmente à différentes valeurs, ce qui n'a pas de valeur évidente en termes de manifestations, lorsque les masses caséeuses sont relâchées. Le début de tels processus est progressif, il n'y a pas de syndrome évident d'intoxication générale. [2] [3] [5] [6]

Traitement de l'angine

Le traitement est effectué à domicile, les formes graves et compliquées d'amygdalite sont traitées à l'hôpital.

Le mode de service, un régime - une table commune, avec le syndrome de la douleur sévère, est montré mécaniquement et chimiquement épargnant la nourriture, boisson abondante.

En dépit de l'utilisation répandue et à long terme des médicaments antibactériens de la première génération, les streptocoques bêta-hémolytiques restent très sensibles au groupe des antibiotiques pénicilline et aminopénicilline, qui sont déjà des médicaments de premier choix, à la fin du deuxième jour d'utilisation de l'antibiotique, l'agent pathogène est déjà en train de disparaître. S'il est impossible d'utiliser des médicaments de ces groupes, il est possible de les remplacer par une série d'antibiotiques céphalosporines ou macrolides.

Lors du traitement à domicile, les trois premiers jours indiquent une surveillance quotidienne active par un médecin afin de détecter rapidement l’apparition de complications et d’exclure la diphtérie pharyngée.

Comme traitement pathogénique et symptomatique est largement utilisé:

  • irrigation de l'oropharynx et des amygdales avec des solutions antiseptiques;
  • se gargariser;
  • l'utilisation d'antihistaminiques, d'agents fortifiants;
  • en cas de syndrome grave d'intoxication infectieuse générale - désintoxication, traitement par perfusion parentérale.

Avec le développement de complications, par exemple un abcès périamygdalien, un abcès est ouvert sous anesthésie locale et réorganisé.

La sortie des patients est effectuée au plus tôt sept jours après la normalisation de la température corporelle dans des conditions normales d'analyse de sang, d'urine et d'ECG. [2] [3] [6]

Prévisions. Prévention

Le pronostic est généralement favorable. Les personnes présentant un déficit immunitaire sévère ont un risque accru de développer des complications au cours de la période aiguë de la maladie.

La prévention spécifique n'est pas développée. Les principales conséquences en cas d'apparition de la maladie sont les suivantes:

  • isolement du patient et son traitement;
  • examen et réadaptation des personnes de contact (porteurs de bactéries);
  • en cas de maladies récurrentes fréquentes - prophylaxie à la bicilline, selon les indications - élimination des amygdales (la décision est prise par un médecin ORL);
  • mode de vie sain, durcissement, prise de vitamines. [référence:] [4]

Angine de poitrine Causes, symptômes, signes et diagnostic

Qu'est-ce que l'angine?

L'angine est une maladie infectieuse de nature inflammatoire avec une lésion locale des éléments de l'anneau lymphatique pharyngé, le plus souvent des amygdales palatines.
Le mot "angine" vient du latin "ango", qui signifie "squeeze, choke".

Faits intéressants
Pour la première fois, on trouve des références à l'angine de poitrine dans les écrits d'Hippocrate (IVe-Ve siècle av. J.-C.), ainsi que dans les manuscrits d'Abou Ali Ibn Sina (Avicenne, XIe siècle) dans lesquels des cas d'asphyxie (suffocation) sont décrits pour l'angine.

Brèves informations anatomiques

L'anneau lymphoïde pharyngé est situé entre la cavité buccale et le pharynx. Il se compose de 6 amygdales et d’un groupe de granules lymphoïdes à l’arrière du pharynx.

La bague est composée de:

  • deux amygdales palatines;
  • deux amygdales tubaires;
  • amygdale pharyngée;
  • amygdale linguale.
Les amygdales palatines sont le plus souvent touchées, les autres le sont rarement. C'est l'inflammation des amygdales qui est considérée comme un mal de gorge.

Amygdale palatine
La surface des amygdales est recouverte d'une membrane muqueuse rosâtre. L'amygdale est constituée d'un groupe de tissus lymphoïdes dans lesquels il existe de nombreuses lacunes. Ce sont des rainures profondes à l’intérieur des amygdales, qui s’ouvrent à la surface sous forme de trous. Les follicules lymphatiques, dans lesquels des leucocytes sont produits et accumulés (cellules de la défense immunitaire), sont également présents dans l'épaisseur des amygdales.

Causes de l'angine

La plupart des bactéries et des virus pénètrent dans l'organisme, soit par la peau endommagée et les muqueuses, soit par l'air et par la nourriture. L'anneau lymphatique pharyngé, qui protège le corps contre la pénétration de bactéries à travers les cavités buccale et nasale, constitue le chemin des bactéries. À la suite de la lutte du corps et de l'agent infectieux, une réaction locale des amygdales, appelée angine de poitrine, se produit.

Les causes de l'angine sont trois grands groupes d'agents pathogènes:

  • Les bactéries. Dans la cavité buccale, il y a constamment des bactéries, qui sont une microflore normale. Ces bactéries appartiennent au groupe des agents pathogènes opportunistes qui ne peuvent causer des maladies que dans certaines conditions. Un autre groupe comprend les bactéries pathogènes. Une fois dans le corps, ils s'attardent à la surface des amygdales où, dans des conditions favorables, ils commencent à se multiplier. Il y a une réponse immunitaire locale avec une inflammation et un gonflement des amygdales, qui se manifeste sous la forme d'une amygdalite.
  • Virus. La plupart des maux de gorge, en particulier chez les enfants, sont dus à la cause de l'infection humaine par le virus. Ces maux de gorge diffèrent des maux de gorge bactériens par une courte durée et un parcours plus facile. Il convient également de noter que dans les cas où les virus sont à l'origine de l'angine de poitrine, le traitement antibiotique est inefficace.
  • Les champignons sont présents presque partout et le corps humain ne fait pas exception. Ils sont toujours en petite quantité sur les muqueuses de la cavité buccale. La croissance active des champignons inhibe le système immunitaire et les bactéries opportunistes. Avec une immunité réduite ou une utilisation à long terme d'antibiotiques sans l'utilisation d'antifongiques, les champignons se multiplient rapidement, infectent les amygdales et, par conséquent, développent une angine.
Les facteurs prédisposant au développement de l'angine sont:
  • Pathologie du nez et des sinus paranasaux. Lorsque la rhinite et la sinusite (inflammation des sinus maxillaires) créent des conditions favorables au développement et à la propagation de l'infection. Un long cours de rhinite ou de sinusite conduit au fait que l'agent pathogène pénètre dans l'oropharynx et à la surface de la membrane muqueuse des amygdales, où il se multiplie, provoquant le développement de l'angine de poitrine.
  • Hypothermie générale et locale du corps. En général en surfusion, la protection immunologique de l'organisme est réduite, ce qui conduit à la création de conditions favorables à l'activation de la microflore pathogène conditionnelle, située en permanence dans les replis de la muqueuse de l'amygdale. À la surfusion locale des amygdales, les vaisseaux rétrécissent, la circulation sanguine locale diminue. Parallèlement à une diminution du flux sanguin, le nombre de leucocytes dans les amygdales diminue, ce qui entraîne également l'activation de la microflore pathogène conditionnelle et le développement de l'angine de poitrine.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal. Dans toutes les maladies du tractus gastro-intestinal, en fonction du degré et de la gravité de la lésion, la digestion et l'absorption des nutriments et des vitamines sont perturbées. L'absence de ces composants conduit à une violation de la création du corps de cellules immunitaires et à une immunité globale réduite. En conséquence, la résistance (résistance) du corps aux maladies diminue, ce qui se manifeste principalement par les maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures, y compris les irritations.
  • L'abus d'alcool. L'usage fréquent d'alcool, associé à d'autres effets nocifs sur le corps humain, réduit également l'immunité globale. En plus de son effet général, il a également un effet local sur les amygdales. Cela se reflète dans les effets irritants fréquents de l'alcool sur la membrane muqueuse des amygdales et ses dommages, ce qui crée des conditions favorables au développement de l'angine de poitrine.
  • Mauvaise nutrition. Les aliments monotones à faible teneur en vitamines entraînent le développement d'une anémie et d'une immunité réduite. Les vitamines impliquées dans la formation des globules rouges comprennent les vitamines du groupe B. Une carence en vitamine C entraîne une augmentation de la perméabilité de la paroi vasculaire, ce qui permet aux bactéries d’obtenir plus facilement les nutriments circulant dans le sang et accélère la pénétration des toxines dans le sang.
  • Le tabagisme En fumant, la fumée de cigarette mélangée à des toxines et du goudron affecte la membrane muqueuse des amygdales et en modifie la structure. En outre, sous l'influence de la nicotine, un vasospasme se produit, ce qui réduit le flux sanguin vers les amygdales et, par conséquent, l'immunité locale diminue.

Types de maux de gorge

Le cours du mal de gorge est divisé en:

  • aigu;
  • chronique

Selon l'agent pathogène sont distingués:
  • viral;
  • bactérien;
  • champignon
Selon l'évolution clinique, l'angine est:
  • catarrhal;
  • folliculaire;
  • lacunaire

Angine de poitrine aiguë

Maux de gorge chroniques

Inflammation chronique persistante des amygdales, caractérisée par des épisodes d'exacerbation souvent répétés avec des symptômes d'intoxication générale. L'incidence de l'angine chronique dans la population adulte est de 4 à 10% et atteint de 12 à 15% chez les enfants.

La maladie chronique est considérée comme un mal de gorge, qui survient au moins 2 à 3 fois par an. Normaux dans les amygdales, les lymphocytes doivent détruire tous les agents pathogènes responsables du mal de gorge. Mais dans certains cas, en cas de traitement à long terme insuffisant de l'angine de poitrine ou même de son absence, l'agent pathogène n'est pas complètement détruit. Il tombe dans un état d'attente, dans lequel les cellules de la défense immunitaire ne peuvent pas le reconnaître et le détruire. Ensuite, lors de l’apparition de conditions favorables, le pathogène est réactivé, provoquant un autre épisode de la maladie.

En raison des maux de gorge fréquents, des modifications structurelles se produisent dans les amygdales elles-mêmes. Normalement, il existe de nombreuses lacunes à la surface des amygdales, qui se transforment en cryptes qui pénètrent profondément dans les amygdales. Les cryptes sont drainées dans les vaisseaux lymphatiques. Dans l'amygdalite chronique, il se produit une déformation et une sclérose des cryptes, qui violent la fonction de drainage. La stagnation dans les lacunes et les cryptes, où se trouvent les agents pathogènes du mal de gorge, se forme jusqu'à ce que les facteurs réduisant l'immunité affectent les amygdales ou l'organisme dans son ensemble.

Maux de gorge viraux

L'angine d'origine virale est plusieurs fois plus fréquente que la bactérie. Les maux de gorge viraux ont un cours plus modéré et un développement extrêmement rare de complications graves aux organes internes. Maux de gorge viraux dans la majorité absolue des cas (plus de 90%) survient chez les enfants âgés de 1 à 3 ans. La probabilité de la maladie cette maladie d'un adulte est minime.

Les agents responsables de la maladie peuvent être de divers types de virus, qui sont le plus souvent transmis par un excréteur aérien à partir d’un malade, moins souvent par les mains sales et le contact direct.

Les principaux agents pathogènes pouvant causer un mal de gorge viral sont:

  • virus de la grippe;
  • virus parainfluenza;
  • adénovirus;
  • entérovirus (ECHO et Coxsackie);
  • virus respiratoire syncytial;
  • rotavirus;
  • rhinovirus;
  • coronavirus;
  • virus de l'herpès simplex;
  • virus de la rougeole;
  • Virus d'Epstein-Barr.
Tous les maux de gorge viraux, quel que soit l'agent pathogène, se caractérisent par les signes communs et locaux d'un processus infectieux. Pour les enfants de moins de 3 ans, en raison des caractéristiques d'âge de l'organisme, les symptômes des lésions du tractus gastro-intestinal rejoignent les principaux groupes de signes.

Les symptômes communs de l'angine virale sont les suivants:

  • fièvre
  • convulsions dues à une température élevée;
  • maux de tête;
  • faiblesse générale et léthargie;
  • douleurs dans les os et les muscles.
Les symptômes locaux de l'amygdalite virale sont:
  • toux
  • nez qui coule;
  • rougeur et larmoiement des yeux;
  • maux de gorge;
  • enrouement;
  • l'augmentation et la douleur des ganglions lymphatiques sous-maxillaires;
  • rougeur et augmentation des amygdales;
  • rougeur du dos du pharynx;
  • l'apparition de petites vésicules et ulcères sur les amygdales.
Les symptômes de lésions gastro-intestinales en cas de mal de gorge viral sont les suivants:
  • refus de manger;
  • vomissements;
  • douleur abdominale;
  • des ballonnements;
  • les coliques;
  • la diarrhée

Maux de gorge bactériens

L'angine bactérienne d'origine virale est caractérisée par la présence à la surface de la plaque blanchâtre des amygdales. Cette plaque n'est rien d'autre que des dépôts purulents - le résultat de la lutte du système immunitaire contre les infections. Le mal de gorge bactérien commence par de la fièvre, une rougeur des amygdales, des douleurs dans la gorge et des signes de faiblesse générale. Le deuxième jour, moins souvent - le troisième jour de la maladie, des dépôts purulents apparaissent à la surface des amygdales. Dans le même temps, la douleur survient lors de la déglutition. Avec un traitement approprié, la plaque purulente disparaît aux jours 2 à 5 du traitement.

Les agents responsables de l'angine bactérienne sont:

  • les streptocoques;
  • diplocoques;
  • les pneumocoques;
  • staphylocoque;
  • entérobactéries.
L'agent causal le plus fréquent de l'angine est le groupe A du streptocoque β-hémolytique. De tous les maux de gorge bactériens, il représente 35 à 60% des cas. Une autre caractéristique importante de ce streptocoque à partir d'autres agents pathogènes du mal de gorge est la présence de complications avec la défaite des organes cibles (valves cardiaques, reins et articulations). Le fait que de telles complications soient possibles rend encore plus grave le fait de regarder une maladie aussi simple que l’angine de poitrine. Pour éviter tout risque d'atteinte à un organe cible, il est nécessaire de diagnostiquer en temps utile l'angine bactérienne, ainsi que le traitement approprié.

Maux de gorge fongiques

Les agents responsables de l'amygdalite fongique sont:

  • candida albicans;
  • candida tropicalis;
  • candida glabrata;
  • leptotrix bucalis.
L'amygdalite fongique survient le plus souvent chez les enfants de moins d'un an. Cela est dû au fait que le système immunitaire des nouveau-nés ne fonctionne pas encore pleinement. Le corps de l'enfant rencontre pour la première fois des champignons hostiles et n'est pas en mesure de les affronter de manière adéquate. Les champignons tombent sur la membrane muqueuse des amygdales, où ils se développent activement, provoquant une amygdalite.
Une autre cause d'amygdalite fongique est la dysbactériose, qui se produit sur fond d'antibiotiques à long terme. Dans la cavité buccale vivent des bactéries opportunistes et des champignons qui s'entendent bien. En réduisant le nombre de bactéries, le facteur inhibiteur dans leur visage diminue et la croissance active des champignons commence. Mais pour la survenue d'une amygdalite fongique, en plus d'une dysbactériose, une diminution de l'immunité de l'organisme est également nécessaire.

Le déséquilibre de la microflore conduit à:

  • violation de la qualité de la nourriture;
  • régimes épuisants;
  • utilisation à long terme d'antibiotiques et de corticostéroïdes;
  • troubles métaboliques;
  • maladies chroniques de la cavité buccale, du pharynx, des amygdales;
  • immunité réduite (prise d'immunosuppresseurs, infection par le VIH).
Dans l'amygdalite fongique, le tableau clinique est léger. Il commence par une rougeur des amygdales et une légère augmentation de la température corporelle. Les maux de gorge sont également légers et se manifestent rarement, aggravés par la déglutition. Il peut y avoir un goût ou une odeur désagréable de la bouche. À la surface des amygdales, on notait la présence d'une plaque blanche ou jaunâtre au fromage, située sous la forme d'îlots. En outre, ce raid peut s’étendre sur des poignées et une luette. Les ganglions lymphatiques augmentent légèrement ou pas du tout. L'amygdalite fongique dure de 6 à 10 jours. Si elle n'est pas traitée pendant les manifestations cliniques de l'amygdalite fongique, elle se transforme souvent en phase chronique.

Angine: symptômes, types et traitement de l'angine chez les enfants et les adultes

L'angine (amygdalite aiguë) est une maladie infectieuse aiguë caractérisée par une inflammation des amygdales palatines, celles que beaucoup de gens appellent les glandes. Les amygdales attrapent les bactéries et les virus qu'une personne inhale, et les cellules immunitaires et les anticorps présents dans les amygdales aident à les tuer et à prévenir les infections de la gorge et des poumons.

L'angine est touchée principalement par les enfants d'âge préscolaire et scolaire âgés de 3 à 14 ans, ainsi que par les adultes jusqu'à 35-40 ans. Chez les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans, ainsi que chez les personnes de plus de 50 ans, le mal de gorge est rarement observé.

Causes de l'angine

Les micro-organismes - streptocoque β-hémolytique du groupe A. Les staphylocoques peuvent être un agent pathogène courant de l'angine de poitrine. Les principales causes du développement de l'angine de poitrine chez les enfants de 3 ans et plus et chez les adultes sont les microorganismes. Les adénovirus, les virus Coxsackie A, les champignons du genre Candida et d’autres microorganismes sont beaucoup moins souvent la cause de l’angor.

La pénétration de l'agent pathogène dans la membrane muqueuse des amygdales (situées sur les côtés de l'entrée du pharynx et clairement visibles lorsque l'on regarde dans la bouche ouverte) se fait par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air ou par la voie nutritionnelle (eau et / ou aliments).

Dans certains cas, les microbes présents dans le pharynx et qui ne provoquent pas de maladie sont activés sous l’influence de conditions défavorables, par exemple lors du refroidissement ou de fortes fluctuations de la température ambiante. Il suffit à certains enfants de se tremper les pieds, de boire un verre de lait froid ou de manger de la crème glacée, car ils ont immédiatement mal à la gorge.

Chez l'adulte, des maladies fréquentes de l'angine peuvent être associées à des processus inflammatoires purulents dans la cavité nasale et ses sinus paranasaux, dans lesquels la respiration nasale est perturbée, par exemple lors d'une sinusite, ainsi que dans la cavité buccale (dents carieuses). De plus, les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool), d'autres conditions défavorables - travail dans une production dangereuse, alimentation malsaine, béribéri, peuvent contribuer à la cause de l'angine de poitrine chez l'adulte.

En outre, il existe un certain nombre de maladies infectieuses et systémiques, dont l’une des manifestations ou complications peut être le mal de gorge (maux de gorge spécifiques): diphtérie, scarlatine, mononucléose infectieuse, tuberculose.

Symptômes de l'amygdalite

Il existe plusieurs formes d’angor, chacune ayant ses caractéristiques propres: symptômes, signes et méthodes de traitement. Les manifestations cliniques de l'angine de poitrine dépendent du degré de lésion tissulaire et du type d'agent pathogène. Il y a des symptômes locaux et généraux. Les symptômes locaux, communs à toutes les formes d’amygdalite, comprennent une gêne ou un mal de gorge, généralement assez vif, augmentant au moment de la déglutition, une augmentation des ganglions lymphatiques, qui se fait sentir sous la mâchoire inférieure, plus près du cou. Les symptômes courants de l'angine sont le malaise, la faiblesse, la fièvre jusqu'à 39-40 ° C, des frissons; douleur possible dans les muscles, les articulations, la région du cœur.

Les symptômes de l'amygdalite chez un enfant. Chez les jeunes enfants, en plus de la rougeur des amygdales et de la paroi postérieure du pharynx, des symptômes tels que le refus de manger, des douleurs aux oreilles, des nausées et des douleurs abdominales, l'apparition de selles molles et l'apparition de convulsions sont également caractéristiques. L'enfant pleure, est capricieux, il y a des problèmes de sommeil, il est soit lent, soit avec une excitabilité accrue. Très souvent, les maux de gorge chez les enfants sont accompagnés de manifestations d'otites et de rhinites.

Les symptômes du mal de gorge ressemblent beaucoup au rhume, mais le mal de gorge est plus difficile à supporter, le mal de gorge est plus aigu, la durée de la maladie est plus longue, généralement de 5 à 7 jours.

Selon le degré d'endommagement des amygdales, il existe plusieurs formes d'angine:

  • catarrhale (lésion de la membrane muqueuse des amygdales), la forme la plus légère d'amygdalite;
  • lacunaire purulente (atteinte de l'appareil lacunaire avec formation d'attaques et de pus dans les lacunes);
  • folliculaire purulent (inflammation des follicules lymphoïdes);
  • formes fibrineuses, phlegmoneuses, nécrotiques et mixtes.

Il existe plusieurs types d'angor qui sont caractérisés par différents agents pathogènes. Ainsi, par exemple, si l'agent responsable de l'amygdalite purulente est le streptocoque, le mal de gorge s'appelle alors streptocoque, avec staphylocoque - staphylocoque, etc.

Selon que l’une ou les deux amygdales sont enflammées, le mal de gorge peut être unique et / ou bilatéral. Dans de nombreux cas, un mal de gorge est associé à une pharyngite - une inflammation de la paroi postérieure du pharynx, une amygdale linguale, des coussins palatins, etc. peuvent également être impliqués.

L'angine est contagieuse pour les autres, en particulier pour les petits enfants, il est donc nécessaire d'isoler le patient et de lui fournir des couverts et des produits de soins séparés.

Diagnostics

Le diagnostic de l'angine repose sur les symptômes cliniques de la maladie. En règle générale, un diagnostic du médecin de la gorge suffit pour un diagnostic qui détermine le degré d'inflammation des amygdales et le type d'angine de poitrine. Dans l'analyse clinique de la leucocytose sanguine neutrophilique, décalage du poignard gauche modéré, augmentation de la RSE. La présence de streptocoque β-hémolytique est également confirmée par le dosage de l'ASL-O (antistreptolysine-O).

Un examen bactériologique du frottis pharyngé est nécessaire pour identifier l'agent responsable de l'amygdalite, mais le problème est que le résultat doit être attendu plus souvent pendant 3 à 5 jours. Et pour ne pas retarder le traitement aux antibiotiques (en particulier chez les enfants), les médecins estiment, selon certains critères, la probabilité d’une infection à streptocoque. Ainsi, si la température corporelle est supérieure à 38 ° C, il n’ya pas de toux et d’écoulement nasal, les amygdales sont gonflées, rouge vif ou en plaque Les ganglions lymphatiques régionaux, en particulier sous la mâchoire inférieure, sont élargis et douloureux à la palpation, puis un traitement antibiotique est effectué sans attendre les résultats de l'ensemencement.

Maux de gorge catarrhal

Plus souvent que les autres formes de maux de gorge catarrhal, qui se manifestent principalement par des lésions superficielles des amygdales. Le mal de gorge catarrhal coule plus doucement et se présente rarement comme une maladie indépendante. Dans cette forme d'angine de poitrine, le processus inflammatoire est limité à la défaite de la membrane muqueuse des amygdales palatines et des bords des arcs palatins - leur œdème et leur rougeur sont notés. Les symptômes généraux sont légers: l’état général peut être satisfaisant, mais il peut s’aggraver, ce qui se manifeste par une intoxication, une léthargie, une fatigue accrue, une fièvre allant jusqu’à 37 ° C (37-37,5 ° C); chez l’enfant, il peut atteindre 38,0 ° C. C. Il y a douleur lors de la déglutition, gorge irritée et sèche. La langue est généralement sèche, recouverte, il y a une légère augmentation des ganglions lymphatiques. Dans de rares cas, le mal de gorge catarrhal est plus difficile. Dans l'enfance, les événements cliniques les plus courants sont plus prononcés que chez l'adulte.

Dans l’analyse clinique du sang, on observe une leucocytose neutrophilique légère (7–9 · 10 9 / l) et un léger mouvement de couteau à gauche, ESR - jusqu’à 18–20 mm / h.

La maladie dure 3 à 5 jours, après quoi deux options sont possibles: l'inflammation du pharynx s'atténue ou l'angine de poitrine se présente sous une autre forme plus grave - folliculaire ou lacunaire. Bien que le mal de gorge catarrhal diffère des autres formes cliniques de la maladie par son évolution relativement bénigne, il ne faut pas oublier que des complications graves peuvent également se développer par la suite.

Amygdalite folliculaire (purulente)

L'amygdalite folliculaire est aussi appelée purulente et débute de façon aiguë avec une augmentation de la température de 38 à 39 ° C, mais elle peut parfois être subfébrile. Il y a une forte douleur dans la gorge lors de la déglutition, ce qui donne à l'oreille. La salivation peut être accrue - ceci est dû à une douleur intense dans la gorge et à l'incapacité d'avaler la salive à cause de cela. Les ganglions lymphatiques élargis se font sentir sous la mâchoire inférieure et à l'arrière de la tête, ils sont douloureux à la palpation. L'intoxication, les maux de tête, la faiblesse, la fièvre, les frissons sont exprimés, parfois des douleurs dans le bas du dos et les articulations.

Sur les amygdales rougies et gonflées se forment (liège). Les follicules sont des taches jaunâtres ou blanchâtres (grains, de la taille d'une tête d'épingle jusqu'à 3 mm) dominant les amygdales au-dessus de la surface, remplies de pus de couleur gris-jaune. Ces follicules purulents sont clairement visibles de la gorge et forment une image du "ciel étoilé" à la surface des amygdales palatines. Trois à quatre jours après le début de la maladie, les embouteillages s'ouvrent, après quoi la température diminue et l'état s'améliore. À la place des ulcères restent de petites plaies (érosion).

Chez l'adulte, les selles, la tachycardie et des douleurs cardiaques peuvent être retardées. Chez les enfants - anorexie, nausée, vomissements et selles molles. Les personnes en mauvaise santé et les enfants peuvent s'évanouir.

Du côté sanguin, on observe une leucocytose neutrophilique, un coup de poignard à gauche, une augmentation de la RSE et des traces de protéines dans les urines.

La maladie dure environ une semaine.

Angine lacunaire (purulente)

Les symptômes du type de maux de gorge lacunaire sont similaires à ceux du maux de gorge folliculaire: la maladie débute de manière aiguë, température élevée jusqu'à 38–39,0 ° C, maux de tête, hypertrophie des ganglions lymphatiques, difficulté à avaler, douleurs aux articulations, mais la forme a une évolution plus sévère. Le processus inflammatoire se déroule, pour ainsi dire, à la surface du tissu amygdalien, et l'écoulement purulent est localisé dans les interstices. La principale différence entre les symptômes de l'amygdalite lacunaire et folliculaire est la localisation de la plaque purulente sur les amygdales hypertrophiées. Dans la forme folliculaire, des bouchons purulents se produisent dans les follicules des glandes, dans les canaux lacunaires des amygdales sont affectés.

L'amygdalite lacunaire chez les enfants constitue un danger particulier, car elle s'accompagne souvent d'une grave inflammation des amygdales, qui peut compliquer la respiration et parfois même la bloquer. Les principales raisons de ce processus - une structure particulière des voies respiratoires supérieures. De plus, en raison de la température élevée et de l’intoxication, un enfant peut avoir des convulsions. Les ganglions lymphatiques cervicaux sont élargis et douloureux.

Dans l'analyse du sang, l'augmentation du contenu des leucocytes, l'augmentation de la RSE.

Maux de gorge fongiques

Se produit souvent chez les jeunes enfants. Plus souvent enregistré en automne et en hiver. La température commence entre 37,5 et 38 ° C, mais le plus souvent, elle est subfébrile. À l'examen, on détecte une augmentation et un léger rougissement des amygdales, ainsi que des raids d'un blanc éclatant, friables, ressemblant à du caillé et faciles à éliminer. Les raids disparaissent le 5 ou 7ème jour. Dans les frottis, on trouve des accumulations de cellules de levure, du mycélium de levure et de la flore bactérienne.

Angine à la scarlatine

Une corrélation a été établie entre l'incidence de l'angor chez l'adulte et la scarlatine chez l'enfant. Dans les années où l'incidence de la scarlatine est à la hausse, l'incidence de l'angine de poitrine augmente. Les modifications inflammatoires du pharynx se développent généralement avant l'apparition d'une éruption cutanée. L’agent responsable de la scarlatine est le streptocoque hémolytique du groupe A. La transmission de l’infection se fait principalement par les gouttelettes en suspension dans l’air, les enfants les plus sensibles âgés de 2 à 7 ans.

La maladie débute de manière aiguë avec une élévation de la température, des malaises, des maux de tête et des maux de gorge lors de la déglutition. En cas d'intoxication grave, des vomissements répétés se produisent. Le mal de gorge avec la scarlatine est un symptôme permanent et typique. Elle se caractérise par une hyperhémie brillante de la muqueuse pharyngée («gorge enflammée»), qui s'étend jusqu'au palais dur, où une limite nette de la zone d'inflammation est parfois observée contre la muqueuse pâle du palais. Les amygdales palatines sont œdémateuses, recouvertes d'une patine grisâtre sale, qui, contrairement à la diphtérie, n'est pas continue et peut être facilement enlevée. Les raids peuvent s'étendre aux arches palatines, au palais mou, à la luette et au plancher de la bouche.

Différence virale de l'amygdalite bactérienne (purulente)

Si la maladie est causée par un virus, les symptômes suivants apparaissent généralement chez les enfants souffrant de mal de gorge: toux, écoulement nasal, amygdales sont rouges, mucus visible à l'arrière de la gorge, on observe souvent une conjonctivite. Dans le mal de gorge viral sur le palais mou, les arcades palatines, la langue, moins souvent sur les amygdales et le fond de la gorge se révèlent petits, de la taille d’une tête d’épingle, à bulles rougeâtres. Au bout de quelques jours, les bulles éclatent, laissant derrière elles des érosions superficielles à guérison rapide ou se développant en arrière sans suppuration préalable. La cause de l'angine virale est la grippe, le parainfluenza, le rhinovirus, le coronavirus, l'adénovirus.

Les agents responsables de l’amygdalite purulente sont des bactéries: les streptocoques et les staphylocoques. Le mal de gorge à streptocoque est différent du manque viral de toux et du nez qui coule. La principale différence avec le virus est la présence de fleurs blanches sur les amygdales.

La période d'incubation d'un mal de gorge, qu'il soit viral ou bactérien, est la même que 5 à 7 jours.

Complications de l'angine

Les complications sont plus souvent observées dans le mal de gorge à streptocoque et comprennent des phénomènes locaux qui se développent au bout de 4 à 6 jours de maladie et communs, qui se développent généralement en 2 à 3 semaines:

  • complications locales - sinusite, otite, lymphadénite cervicale;
  • complications courantes - glomérulonéphrite aiguë (dommages aux reins), vascularite hémorragique.

Parfois, même avec un angor catarrhal qui coule facilement, des lésions cardiaques (rhumatismes du coeur, myocardite) peuvent être observées. Cela peut provoquer des symptômes tels que douleur cardiaque, essoufflement, arythmie. Ces complications se manifestent généralement dans la plupart des cas quand une personne a une maladie «aux pieds». Par conséquent, un point crucial dans le traitement de l'angor est l'observance du repos au lit.

La prévention est le traitement opportun et adéquat de l'angine de poitrine.

Traitement de l'angine

Le traitement de l'angine de poitrine est généralement effectué à domicile, et uniquement dans le cas d'une évolution grave de la maladie - dans un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses.

Le principe de traitement de toutes les formes d'angine est différent. Par exemple, le traitement du mal de gorge catarrhal provoqué par un virus a pour but de soulager les symptômes de la maladie, car le mal de gorge viral passe habituellement de lui-même. Dans ce cas, il est recommandé de soulager les symptômes de la maladie: se gargariser avec de l'eau salée, ou une solution de furatsilina, une grande quantité de boisson chaude. Si le streptocoque est à l'origine de la maladie, il est nécessaire de prendre des antibiotiques pour le traitement de l'amygdalite purulente.

Traitement non médicamenteux. Les premiers jours, un repos strict au lit est prescrit et, plus tard, en mode maison avec une activité physique limitée. Ceci est nécessaire pour prévenir les complications.

Un enfant malade ou un adulte devrait choisir un plat séparé, une serviette et limiter autant que possible les contacts avec les autres. Il est recommandé de boire beaucoup de boissons chaudes (jus de fruits non acides, thé, infusion de dogrose, compote de fruits secs, eau minérale sans gaz, gelée). Tous les aliments autorisés sont les aliments qui ne blessent pas les amygdales; un aliment doux et non irritant, principalement des légumes laitiers, riche en vitamines, comme de la purée de légumes en purée, du bouillon de légumes ou de poulet, du porridge, des gâteaux à la vapeur, etc. Ne donnez pas de nourriture épicée, rugueuse, chaude ou froide.

Antibiotiques pour le mal de gorge

Le traitement de l'amygdalite puruleuse commence par la nomination de médicaments antibactériens. Le choix des médicaments antibactériens dépend de la gravité de la maladie et de la menace de complications. Les antibiotiques en doses d'âge sont utilisés pour le traitement. Lorsque diverses formes de maux de gorge bactériens sont utilisées, prendre des antibiotiques, en tenant compte de la sensibilité de l'agent pathogène aux antibiotiques. En cas d'urgence, des antibiotiques à large spectre sont prescrits (amoxicilline, Flemoxin-Soluteb).

Pour les nourrissons, choisissez des antibiotiques à base de pénicilline, qui sont produits sous la forme de sirops avec des suppléments de fruits. La phénoxyméthylpénicilline, Ospin est prescrite dans les maux de gorge aigus streptococciques. Si vous êtes allergique aux pénicillines, choisissez des céphalosporines ou des macrolides (Azithromycine, Sumamed).

Réduire la température et éliminer la douleur chez un enfant utilisant des médicaments à base de paracétamol ou d'ibuprofène. Pour les jeunes enfants, il est préférable d’utiliser ces remèdes sous forme de suppositoires rectaux. Dans ce cas, le risque de réactions allergiques est réduit car les sirops et les comprimés contiennent des additifs aromatiques.

L'amélioration survient généralement avec une diminution de l'intoxication, une amélioration de l'état général. Cependant, le traitement antibiotique doit être poursuivi pendant trois à cinq jours.

L'amygdalite purulente chez un enfant est un test sérieux pour le bébé et ses parents. Le traitement de la maladie doit être opportun et adapté à l’âge du patient.

L'antibiothérapie systémique doit être associée à l'objectif local des médicaments antimicrobiens ayant un large spectre d'action. Les enfants plus âgés souffrant d’angor peuvent utiliser des comprimés et des pastilles absorbables - Faringosept, Stopangin, Strepsils, Grammidin, ainsi que des aérosols tels que Hexoral, Ingallipt, Hexasprey, Tantum Verde et autres. La plupart des aérosols et des pastilles sont approuvés pour une utilisation chez les enfants seulement après trois ans.

Gargarisme pour maux de gorge

Les gargarismes fréquents avec des solutions antibactériennes, l'utilisation d'inhalations antiseptiques et anti-inflammatoires, les aérosols accélèrent le processus de guérison et réduisent les symptômes locaux de la maladie.

Vous pouvez vous gargariser pour les adultes et les enfants plus âgés. Herbes pharmaceutiques (camomille, eucalyptus, plantain, calendula), médicaments - (solution de furatsilina, Miramistin, solution à 1% d’alcool, chlorophyllipt, Lugol), et solutions de gargarisme avec soude, sel, iode, pouvant être préparés par vous-même à la maison. Les rinçages à base d'iode doivent être utilisés avec prudence chez les enfants afin d'éviter les réactions allergiques.

Vous pouvez également vous gargariser avec du jus de betterave, du jus de citron dilué, du vinaigre de cidre dilué, du thé fort.

Pour que le médicament atteigne les parties profondes du pharynx, il est nécessaire de rejeter la tête en arrière lors du rinçage.

L'angine transférée, en particulier avec un traitement inadéquat, est un facteur prédisposant à la formation d'un processus inflammatoire chronique dans les amygdales. À propos des amygdalites chroniques parler dans les cas où l'angine se reproduit plus souvent 2 fois par an, à son tour, augmente le risque de développer des complications graves. Le traitement de l'amygdalite purulente, en particulier chez l'enfant, doit être complet et placé sous la stricte surveillance d'un médecin.

Angine de poitrine

L'angine est une maladie infectieuse généralement causée par des staphylocoques ou des streptocoques et se manifestant localement par une inflammation des amygdales. L'angine est également appelée une exacerbation de l'amygdalite chronique.

Pour beaucoup de gens, pour avoir mal à la gorge, il suffit de manger de la glace ou de se mouiller les pieds. D'autres maladies du nasopharynx et des substances irritantes qui pénètrent dans le pharynx (alcool, poussière, tabac, etc.) contribuent également au développement de la maladie.

Causes de l'angine

Les infections sont la principale cause de l'angine. Les facteurs provocateurs sont:

  • Conditions de vie défavorables.
  • Surmenage général.
  • Immunité réduite.
  • Mauvaise nutrition.
  • Air pollué.
  • Humidité
  • La surfusion du corps.
  • Des changements brusques de température.

Comment se transmet l'angine

Beaucoup de gens pensent qu'il n'est possible d'attraper un mal de gorge que par un contact étroit avec une personne malade. En fait, le principal moyen de transférer l'angine de poitrine est le vol aérien. Par conséquent, on peut être infecté non seulement en buvant du thé dans la tasse du patient, mais aussi en lui parlant ou en utilisant un mouchoir, une serviette ou le linge de lit du patient.

Par conséquent, un membre de la famille qui a mal à la gorge doit être isolé des autres (par exemple, placé dans une pièce séparée) et ses vêtements et sa vaisselle doivent lui être attribués. Ensuite, vous devez appeler un médecin.

Symptômes de l'amygdalite

Il y a des manifestations générales et spécifiques de l'angine. Les symptômes communs incluent:

  • Augmentation de la température. C'est la réponse du corps aux effets de l'infection. Les températures élevées favorisent l'excrétion des toxines du corps, réduisent le taux de reproduction des agents infectieux et contribuent à une réponse immunitaire renforcée.
  • Des frissons Se produit à la suite d'une augmentation de la température.
  • Mal de tête et malaise. Se produire à la suite d'une intoxication du corps causée par une exposition à des toxines virales et bactériennes.
  • Fatigue générale. Sous l’influence des toxines, le système immunitaire et le système nerveux central sont épuisés. Le résultat est un affaiblissement général du corps.

Signes spécifiques d'angine:

  • Maux de gorge. Le plus souvent se produire lors de la déglutition. La cause de la douleur est une inflammation des amygdales. Au début de la maladie, la douleur est faible, au fur et à mesure que l'infection progresse, elles deviennent plus fortes.
  • Augmentation et rougeur des amygdales. Se produit à la suite d'une exposition aux amygdales d'agents infectieux.
  • Douleur et élargissement des ganglions lymphatiques sous-maxillaires. Les ganglions lymphatiques sont une partie importante du système immunitaire du corps. Ils détruisent les sources d'infection, contribuant ainsi au maintien de l'immunité. Dans le même temps, leur taille augmente. Au début de la maladie, les ganglions lymphatiques sont mous, avec le développement de l'infection, ils durcissent et provoquent des douleurs lors de la palpation. Cela est dû à une intoxication du système lymphatique, c'est-à-dire que plus l'infection est forte, plus la douleur dans les ganglions lymphatiques est forte.

Nous avons préparé une infographie contenant des informations sur les causes, les symptômes et les méthodes de traitement de l'angine de poitrine.

Types de maux de gorge

Selon la gravité de l'angine de poitrine est divisé en légère, modérée et lourde. Selon le degré et la nature de la lésion des amygdales, on distingue les angines nécrotique, lacunaire, folliculaire et catarrhale.

Catarrhal maux de gorge. Avec ce type d'amygdalite, les amygdales sont généralement atteintes superficiellement. L'intoxication est modérée, la température dépasse rarement les 38 degrés. À l'examen, on observe une rougeur et un gonflement de la paroi postérieure du pharynx, du palais dur et du palais mou. Les amygdales sont élargies et gonflées. Après quelques jours, l'inflammation cesse ou l'angine de poitrine se présente sous une autre forme.

Lorsque des amygdales lacunaires sont atteintes dans la région des lacunes. Ensuite, la plaque purulente s’étend davantage à la surface libre des amygdales. Lors de l'examen de la gorge, le médecin découvre une dilatation des lacunes et une rougeur des amygdales. Le contenu purulent et blanc-jaune des lacunes forme un film à la surface des amygdales. En dehors du raid des amygdales ne va pas disparaître.

Lorsque les amygdales du mal de gorge folliculaire sont élargies, gonflées. Les follicules contiennent du pus sous la forme de formations jaune-blanc de la taille d'une tête d'épingle. Lorsque le pus s'accumule, les follicules s'ouvrent et un dépôt purulent se forme à leur surface, lequel ne s'étend pas au-delà des amygdales.

Herpangine maux de gorge. Se développe le plus souvent chez les enfants. Elle est causée par le virus Coxsackie A et est une maladie très contagieuse. Le porteur du virus est un malade, dans de rares cas, il peut s'agir d'animaux domestiques. L'amygdalite herpétique se développe souvent sur le fond de l'infection adenovirus ou de la grippe. La maladie commence de manière intense. La température monte à 39-40 degrés, il y a un mal de tête, la douleur survient en avalant et une douleur musculaire dans l'abdomen. Une diarrhée et des vomissements peuvent survenir. Au fond du mur pharyngien, des amygdales et des bulles rougeâtres apparaissent dans le ciel et éclatent au bout de quelques jours. En temps normal, la température revient à la normale quelques jours après le début de la manifestation clinique de la maladie et un rétablissement complet se produit en une semaine.

En cas de mal de gorge nécrotique, tous les symptômes ci-dessus apparaissent plus prononcés. Les amygdales touchées sont recouvertes d'une patine grise ou jaune-verte, dont la surface est mate et inégale et qui pénètre profondément dans la membrane muqueuse. Au retrait d'un raid il y a une surface qui saigne. Après pelage des amygdales, il se forme un défaut de fond irrégulier, de forme irrégulière.

Les maux de gorge flegmoneux sont rares. En général, une amygdale est atteinte. Elle rougit, grossit. Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés et douloureux à la palpation. Le patient se plaint de maux de gorge et de maux de tête. La température monte à 39-40 degrés, il y a déshydratation et intoxication du corps.

Amygdalite ulcéreuse-membraneuse. C'est un mal de gorge sans température. Le patient est généralement observé nécrose de l'une des amygdales avec la formation d'ulcères. Le patient se plaint de sentir un corps étranger lors de la déglutition, sa salivation augmente et une odeur putride se dégage de sa bouche. Les ganglions lymphatiques sont élargis.

Plus d'informations sur les types d'angor, les symptômes et les méthodes de traitement que vous pouvez apprendre de l'enregistrement du programme «Pour une vie saine», consacré à cette maladie.

Traitement de l'angine

Dans la plupart des cas, les maux de gorge sont causés par des streptocoques. Les antibiotiques de la pénicilline sont donc les principaux remèdes contre les maux de gorge. La benzylpénicilline est considérée comme la plus efficace.

Si un patient est allergique aux pénicillines, un macrolide peut être prescrit ("Azithromycine", "Érythromycine"). Les tétracyclines et les sulfamides sont inefficaces dans les maux de gorge.

En plus de la thérapie antibiotique, on offre à un patient souffrant d'un mal de gorge une boisson copieuse pour soulager la toxicité. Pour réduire la température élevée, des analgésiques sont utilisés (aspirine, paracétamol).

Si une personne souffre souvent d’angine de poitrine, des multivitamines et des immunostimulants sont prescrits comme tonique général. Après avoir terminé un traitement antibiotique, Linex ou Lactofiltrum est prescrit pour restaurer la microflore intestinale.

Le gargarisme, que beaucoup considèrent comme le principal moyen de traiter l'amygdalite, ne peut être pratiqué qu'à des fins hygiéniques, car les substances antiseptiques qui composent les différentes solutions de gargarisme n'ont pas d'effet visible sur la flore pathogène, mais contribuent à l'élimination de la plaque.

Pour soulager la douleur, diverses pastilles et pastilles contre le mal de gorge peuvent être utilisées comme agents symptomatiques. Ils comprennent des anesthésiques locaux, de l’huile de menthe poivrée et du menthol, qui aident à réduire la sensibilité de la muqueuse.

L'inhalation de l'angine de poitrine ne doit être effectuée qu'aux dernières étapes du traitement pour consolider l'effet obtenu.

Traitement de l'angine à la maison

Voici un certain nombre de recommandations universelles qui doivent être suivies lors du traitement d’un mal de gorge à la maison:

  • Repos au lit Le transfert d'angor aux jambes entraîne souvent le développement de complications.
  • Buvez beaucoup d'eau. Il est nécessaire pour éliminer l'intoxication et l'excrétion des agents pathogènes et de leurs produits métaboliques. Vous pouvez boire de l'eau, du thé, des boissons aux fruits, des boissons aux fruits, des jus de fruits. L'essentiel est d'être au chaud.
  • Antiseptiques. Toutes sortes de pastilles, pastilles et aérosols pour le mal de gorge sont utilisés en cas de douleur intense comme moyen de traitement symptomatique.
  • Antipyrétiques Ils sont acceptés si la température a dépassé 38 degrés et il devient difficile pour le patient de la tolérer.
  • Se gargariser avec maux de gorge. Aide à se débarrasser de la plaque blanche, source d'inflammation. Se gargariser avec l'angine est recommandé toutes les heures.

Que se gargariser avec le mal de gorge

De nos jours, les pharmacies offrent un grand choix de teintures pour le rinçage. Ce sont des médicaments tels que "Chlorhexidine", "Furacilin", "Rotokan", "Chlorophilipt" et plusieurs autres.

En plus de ces outils, utilisez la médecine traditionnelle (décoctions de sauge, de calendula, de camomille, d’extraits de millefeuille et d’eucalyptus) pour vous rincer la gorge.

Un autre produit de rinçage populaire est un mélange de sel et de bicarbonate de soude. Pour préparer la solution, on prend du soda et du sel (dans une cuillère à thé chacun) et on les verse avec un verre d'eau tiède bouillie.

À la maison, vous pouvez préparer d’autres bouillons (sauge, pelure d’oignon, etc.).

Complications après le mal de gorge

L'angine est caractérisée par le fait qu'après, il y a souvent diverses complications qui peuvent avoir des conséquences très graves. Il existe deux types de complications de ce type - générales et locales.

Les complications locales incluent:

  • L'otite Cela peut se produire non seulement après, mais pendant les maux de gorge. L'otite survient lorsque les expectorations pénètrent dans la trompe d'Eustache.
  • Le développement des amygdales saignantes.
  • Lymphadénite. Manifesté par une augmentation et une sensibilité des ganglions lymphatiques cervicaux.
  • Œdème laryngé. Se pose en raison de la stagnation de la lymphe. Il se développe rapidement, causant des difficultés à respirer. L'œdème laryngé supplémentaire ne s'applique pas.
  • Formation des abcès.

Les complications courantes de l'angine incluent:

  • Rhumatisme. Il affecte négativement les articulations et le coeur. La formation de nodules rhumatismaux commence dans le cœur, ce qui entraîne un dysfonctionnement des valvules, entraînant l'apparition d'une anomalie cardiaque.

En outre, le développement d'une myocardite (inflammation du muscle cardiaque), qui s'accompagne d'une cyanose, d'un essoufflement, d'un gonflement des jambes, d'une douleur cardiaque, d'arythmie et de tachycardie est possible.

Avec le rhumatisme des articulations, il y a une rougeur et un gonflement des articulations, une douleur aiguë dans le foyer de l'inflammation. Une température élevée apparaît.

  • Insuffisance rénale.
  • Sepsis C'est l'une des complications les plus dangereuses de l'angine.
  • Maladies du tube digestif (y compris l'appendicite).
  • La méningite Infection par le sang qui coule dans le cerveau, provoquant une infection de ses membranes. La mort est possible.

L'amygdalite non traitée devient souvent chronique et l'amygdalite chronique se développe.

Article Précédent