Principal
L'otite

Quelles sont les causes de la douleur en avalant dans le larynx

La douleur lors de la déglutition dans le larynx peut être un symptôme de processus pathologiques graves. Par conséquent, quand il apparaît, vous devriez consulter un médecin pour la nomination du traitement correct. Les principales causes de douleur lors de la déglutition sont décrites ci-dessous.

Où est le larynx

Le larynx est l'organe du système respiratoire, qui occupe une position centrale à l'avant du cou au niveau de 4 à 7 vertèbres cervicales. Chez les hommes, elle est définie comme une saillie importante - la pomme d'Adam, pour les femmes, cette saillie est moins prononcée, mais également définie.

Remplit plusieurs fonctions:

  • protège les voies respiratoires inférieures de la pénétration de particules étrangères;
  • conduit l'air à la trachée et aux bronches;
  • éducation vocale.

Tout changement pathologique du larynx, directement lié à celui-ci ou à des organes rapprochés, provoque:

  • inconfort ou douleur persistants;
  • douleur en avalant ou en appuyant dans la zone de son emplacement;
  • enrouement ou perte de voix;
  • toux sèche avec une teinte «aboyante» ou «métallique»;
  • difficulté à respirer, douleur à l'inspiration ou difficulté à expirer;
  • signes supplémentaires qui clarifient le processus pathologique.

Causes de la douleur dans le larynx

Les processus pathologiques peuvent être causés par de nombreux facteurs:

  • irritation, inflammation et œdème causés par l'exposition à des agents infectieux et non infectieux;
  • lésions du larynx et des organes rapprochés;
  • les néoplasmes;
  • les maladies du tube digestif (le plus souvent le reflux œsophagien-guttural);
  • sténose cicatricielle;
  • maladies du système nerveux;
  • troubles circulatoires (sténose et spasme de l'artère vertébrale);
  • tuberculose laryngée;
  • chondropérichondrite laryngée (inflammation du cartilage et du nadkhryashnitsy);
  • ostéochondrose de la colonne cervicale, hernie.

Le plus souvent, le larynx fait mal à la suite de:

  • maladies aiguës et chroniques des voies respiratoires supérieures et du nasopharynx;
  • afflux professionnel chez les chanteurs, artistes, enseignants;
  • exposition constante aux irritants (poussière, air sec, allergènes).

Mais d'autres troubles plus dangereux pour la santé et la vie, qui doivent être diagnostiqués rapidement - néoplasmes malins, tuberculose, inflammations spécifiques provoquant une sténose progressive et / ou la destruction du cartilage laryngé ne sont pas exclus. Par conséquent, si le larynx fait mal lorsqu'il est pressé et avalé, un examen urgent et complet ainsi qu'une clarification des éventuels écarts par rapport à la norme qui ont provoqué l'apparition de ces symptômes sont nécessaires.

Maladies inflammatoires

La cause la plus fréquente de douleur pendant la déglutition et au repos, ainsi que de palpation au cou, provoque des maladies infectieuses et inflammatoires de nature virale et bactérienne:

  • laryngite aiguë et subaiguë, pharyngolaryngite ou laryngotrachéite;
  • amygdalite laryngée (inflammation catarrhale ou purulente du tissu lymphoïde des ventricules et des plis du larynx et des sinus en forme de poire);
  • exacerbations de laryngite chronique.

Ces processus pathologiques provoquent une inflammation des muqueuses, un gonflement prononcé des tissus, de sorte que la douleur augmente, un enrouement persistant, une toux sèche et irritante, une léthargie, une fièvre, des frissons, des maux de tête. Lorsqu’on prescrit un traitement correct et opportun chez les patients adultes, si le schéma thérapeutique et les instructions du spécialiste sont appliqués intégralement, au bout de 10 à 14 jours, le rétablissement commence par le rétablissement complet des fonctions altérées (voix et respiration).

Il est important de se rappeler que la laryngite et la laryngotrachéite aiguës chez les jeunes enfants sont souvent accompagnées d'un œdème grave et d'une sténose du larynx, pouvant provoquer une crise d'asphyxie (faux croup). Par conséquent, avec l'apparition de tels symptômes chez les bébés, une consultation urgente avec un pédiatre et un traitement immédiat sont nécessaires.

De plus, la douleur se développe souvent avec des lésions de genèse non infectieuse:

  • Laryngite allergique avec œdème laryngé.
  • Ligaments de surtension professionnels.
  • Irritation permanente des voies respiratoires supérieures:
  1. de la fumée;
  2. les particules de poussière;
  3. air sec;
  4. suc gastrique (lors de la coulée du contenu de l'estomac par l'œsophage);
  5. d'autres facteurs.
  • Présence prolongée dans le corps étranger du larynx.
  • Inflammation du larynx dans les processus auto-immuns.
  • Autres maladies.

Les symptômes de la maladie ressemblent à un processus inflammatoire aigu: enrouement, toux irritante et douleur sans fièvre.

Processus inflammatoires spécifiques

En plus de la tuberculose, les agents pathogènes de la gonorrhée, de la syphilis, de la chlamydia, des mycoplasmes et d’autres agents pathogènes viraux et bactériens dangereux provoquent une inflammation.

Ces agents pathogènes provoquent une inflammation spécifique de divers organes et systèmes, qui se compliquent souvent de:

  • changements du tissu cicatriciel (sténose)
  • destruction du cartilage et du perchondrium (chondropérichondrite);
  • la formation de formations spécifiques qui modifient la structure du larynx.

Si la maladie est diagnostiquée tardivement, des modifications irréversibles du larynx se développent, ce qui altère considérablement ses fonctions et apporte des tourments aux patients.

Tumeur

Les tumeurs sont considérées comme les conditions les plus dangereuses pour la santé et la vie du patient, dans lesquelles une douleur persistante est également observée.

  • néoplasmes bénins (polypes, fibromes, chondromes, lipomes);
  • cancer de la gorge ou lymphosarcome;
  • métastases d'autres organes (le plus souvent un cancer de la thyroïde).

Habituellement, les premiers symptômes d’une tumeur sont:

  • changement dans le timbre de la voix, son aspect enroué;
  • inconfort constant dans le larynx, douleur lors de la déglutition, puis au repos;
  • troubles de la déglutition;
  • gonflement dans la région du larynx, qui peut être déterminé par la palpation de vos propres mains;
  • ganglions lymphatiques régionaux élargis;
  • faiblesse, perte d'appétit, perte de poids.

Autres anomalies provoquant des douleurs

La douleur peut aussi survenir:

  • en violation de son apport sanguin et de son innervation (spasme ou athérosclérose des artères vertébrales, ostéochondrose ou hernie de la colonne cervicale, syndrome de Ménière);
  • avec des maladies nerveuses (névrose, hystérie, maladies démyélinisantes, parésies et paralysies);
  • avec des blessures au cou et au larynx, des brûlures au larynx et au pharynx;
  • hypovitaminose avec déficit en vitamine B2;
  • avec un dysfonctionnement de la thyroïde;
  • dans d'autres processus pathologiques dans le corps (intoxication, maladie rénale et circulation sanguine).

La vidéo raconte les violations les plus fréquentes accompagnées de douleurs dans le larynx lors de la déglutition.

Mal de gorge à la déglutition: comment traiter un patient

Les causes du mal de gorge sont nombreuses, mais la source principale est des maladies de nature bactérienne ou virale. Si une personne a une pharyngite, la gorge devient enflammée et une sensation de brûlure de la gorge et une douleur intense peuvent être un symptôme d'amygdalite ou d'amygdalite, au cours de laquelle les amygdales sont enflammées. Comment se débarrasser d'un symptôme désagréable en avalant?

Pourquoi un mal de gorge

L'habitude de parler fort, l'hypothermie, la consommation fréquente de crème glacée par le froid, les boissons glacées ou une infection virale peuvent provoquer des maux de gorge en avalant, une sécheresse et une irritation de l'intérieur. La membrane muqueuse est élargie, les amygdales gonflent, la transpiration se produit. Il est difficile d’avaler de nombreuses raisons pour lesquelles il est difficile d’avaler. Pour éliminer le problème, il est donc nécessaire de déterminer quelle maladie l’a provoquée et selon quelles méthodes de traitement.

Une boule dans la gorge en avalant

Souvent, les gens consultent un médecin qui présente un symptôme se caractérisant par une grosseur au moment de la déglutition. Les patients disent qu'ils ressentent une agitation à l'intérieur, ce qui les met mal à l'aise. Au cours de la déglutition, une personne a l’impression d’un corps étranger, de douleurs, de chatouillements, d’étouffements, de maux de tête pressants, de vomissements, de malaises. Des symptômes similaires suggèrent que les gens ont une tumeur.

Pas toujours une boule dans la gorge lorsque la déglutition est associée à la maladie. Parfois, la condition survient après avoir subi un stress ou une dépression prolongée. L'excitation provoque une tension musculaire dans la partie supérieure de la gorge, créant une masse qui passe d'elle-même après quelques heures. Autres causes de douleur dans le larynx:

  • oesophagite par reflux;
  • gastrite;
  • ostéochondrose;
  • pharyngite chronique;
  • goitre toxique diffus;
  • thyroïdite auto-immune;
  • dystonie vasculaire;
  • cancer de la trachée.

Douleur en avalant dans le larynx

Lorsque le larynx a mal en avalant, la cause classique de cette affection est l’exacerbation de la pharyngite chronique ou une inflammation aiguë des amygdales, recouvertes de plaies purulentes. La pathologie est caractérisée par une élévation de la température à laquelle le corps commence à se faire mal, une rougeur des amygdales, des arcs palatins, du pharynx, des raids purulents dans les lacunes ou les follicules. En plus de ces sensations, du mucus visqueux s'accumule dans la bouche.

Mal de gorge d'un côté

Un mal de gorge, une amygdalite ou une lésion des muqueuses (cartilage cassé) peuvent être à l'origine de la douleur. La douleur lors de la déglutition sur un côté se forme après une brûlure chimique, thermique ou un endommagement mécanique de la membrane muqueuse. Il est généralement facile de diagnostiquer un traumatisme, car le patient en informe immédiatement le médecin. Le diagnostic devient difficile si le patient a un âge enfantin ou une maladie mentale. Le traitement doit viser à éliminer les dommages et la durée de la récupération dépend de leur gravité.

Mal de gorge aigu

Une douleur aiguë survient pour un certain nombre de raisons et de facteurs. Lorsqu'il n'apparaît pas pour la première fois, les gens pensent connaître toutes les nuances et commencer à guérir, comme auparavant. Cependant, cela peut développer une nouvelle maladie de nature différente ou un stade différent pour lequel un traitement primaire ne convient pas. Une douleur coupante dans la gorge en avalant la salive survient à cause de:

  • les rhumes;
  • infection virale;
  • les allergies;
  • les bactéries;
  • maladies chroniques.

La racine de la langue fait mal en avalant

C'est un symptôme rare associé à des maladies de la langue ou des organes qui l'entourent. Lorsque la racine de la langue vibre et fait mal en avalant, la cause peut être des dommages aux tissus, car l'organe est situé près de la dentition. Seul un médecin doit comprendre et prescrire un traitement, car la douleur à la racine de la langue est causée par divers facteurs:

  • inflammation des ganglions lymphatiques;
  • maladie salivaire;
  • processus oncologique;
  • irritation chimique ou mécanique de la langue;
  • inflammation du larynx, du pharynx, de la langue;
  • changements inflammatoires de l'amygdale linguale.

Ça fait mal d'avaler Kadyk

Une personne ressent des douleurs différentes dans le bas du cou quand un larynx ou les organes qui l'entourent sont affectés. Les plaintes ressemblent à ceci: maux de gorge dans la région de Kadyk lorsqu’on appuie à l’extérieur du côté droit ou soucis de longs picotements au côté gauche. Si des tissus s'enflamment et que des fissures commencent à se développer dans la zone adolescente (droite ou gauche), le patient doit vérifier l'état de la glande thyroïde, du larynx et de la colonne cervicale. La douleur de Kadyk se manifeste dans les cas de laryngite chronique ou aiguë, de lésions laryngées et de maladies de la glande thyroïde.

Maux de gorge donne à l'oreille

Les thérapeutes en exercice affirment que les patients qui viennent les voir avec des sensations douloureuses à la gorge remarquent une douleur à l'oreille. La raison en est la structure anatomique du nasopharynx, qui est associée aux oreilles. Les infections de la gorge sont faciles à pénétrer dans l'oreille moyenne, de sorte que les processus inflammatoires s'y développent rapidement. Cette condition se développe dans la diphtérie, le mal de gorge, la scarlatine, la rougeole, la varicelle, la pharyngite aiguë.

Si la douleur lors de la déglutition donne à l'oreille, cela peut indiquer une otite. La phase aiguë de la maladie comprend des symptômes tels qu'une augmentation de la température corporelle jusqu'à des élévations critiques des extrémités froides, une perte d'appétit, une somnolence et un affaiblissement général du corps. Parfois, il y a un écoulement de liquide purulent de l'oreille, ce qui indique le développement de la phase purulente de l'otite. Si la tubootite commence, un symptôme caractéristique est le bruit et la lourdeur dans la tête.

Causes de maux de gorge ou de larynx en cas d'ingestion

Les maux de gorge sont un symptôme fréquent des maladies du pharynx, qui sont très diverses et comprennent l'inflammation, les tumeurs et les traumatismes. La version classique de la douleur dans le pharynx qui survient avec ou sans ingestion est une inflammation aiguë des amygdales (amygdalite) ou une exacerbation d'amygdalite chronique.

Outre la douleur, ces pathologies sont caractérisées par une élévation de température, une rougeur du pharynx, des arcs palatins, des amygdales, ainsi que de multiples dépôts purulents dans les follicules ou des lacunes des amygdales. Vous pouvez en savoir plus sur ces maladies dans les articles amygdalite lacunaire, amygdalite folliculaire, traitement de l'amygdalite chez les enfants.

Quelles sont les autres causes de douleur ou de mal de gorge?

Maux de gorge et fièvre

Le mal de gorge lors de la déglutition est un satellite très fréquent de pharyngite aiguë. En plus de la déglutition douloureuse d'une personne atteinte de pharyngite, un assèchement de la gorge, des égratignures et des égratignures dans la gorge peuvent également déranger. Du mucus visqueux allant des couleurs transparentes (avec des allergies) au jaune ou vert (avec un processus bactérien) peut s'accumuler dans le pharynx.

La pharyngite s'accompagne souvent d'une élévation de la température jusqu'à un nombre subfébrile (37, 5). Il peut y avoir une intoxication modérée - douleur dans les muscles, la tête, les articulations. Il est également possible de réagir aux ganglions lymphatiques régionaux sous forme d’agrandissement, de compactage et de douleur des groupes sous-maxillaires et cervicaux de ganglions lymphatiques. Si vous avez une lampe de poche dans la gorge, si vous appuyez sur la langue et examinez la gorge, vous remarquerez des rougeurs et un gonflement dans la zone du palais mou et dur, des arches palatines et des amygdales. La principale différence entre la pharyngite et le mal de gorge est l'absence de recouvrement purulent sur les amygdales ou le pharynx.

Par origine, on distingue les types de pharyngite infectieuse aiguë suivants:

  • Viral - adénoviral, parainfluenza, rhinovirus, cytomégalovirus, causé par le virus d'Epstein-Barr, coronavirus
  • Bactérienne - streptocoque, staphylocoque, mycoplasme, causée par un bacille hémophilique
  • Champignon - Candida
  • Allergique, toxique, alimentaire - lorsqu'il est irrité par les produits chimiques, les basses températures, la fumée de tabac et le goudron de cigarette
  • Rayonnement - de l'exposition aux rayonnements ionisants, par exemple, pendant la radiothérapie

L'infection par une bactérie ou un virus et la chute de la défense immunitaire locale du pharynx constituent une condition préalable au développement d'une pharyngite bactérienne ou virale aiguë, à l'arrière-plan:

  • le jeûne
  • hypothermie
  • prendre des médicaments qui suppriment l'immunité
  • maladies chroniques

Pharyngomycose - une infection fongique du pharynx causée par Candida albicans apparaît souvent lorsqu’un traitement par des glucocorticoïdes systémiques ou par inhalation, après un traitement antibiotique, sur fond de diabète sucré ou d’immunodéficience.

  • Contrairement à l'inflammation bactérienne, la pharyngomycose provoque une gêne plus prononcée dans la gorge (grattement, sensation de crue, chatouillement, sécheresse et sensation de brûlure).
  • La douleur est plus modérée, aggravée en mangeant et en avalant la salive, peut être administrée à la surface antérieure du cou, sous la mâchoire inférieure ou dans l'oreille.
  • Intoxication très typique.
  • Une caractéristique distinctive de ce type de lésion du pharynx est des raids blancs ou jaunâtres dans la région des arcades palatines, les amygdales. palais mou.
  • Après le rejet des raids ou leur retrait à l'aide d'une cuillère ou d'une spatule, des surfaces humides et larmoyantes apparaissent, qui augmentent le mal de gorge et peuvent servir de passerelle pour attacher une infection bactérienne secondaire.

La pharyngomycose est séparée de la diphtérie, dans laquelle il y a aussi des raids et une intoxication. La principale méthode de diagnostic différentiel consiste à ensemencer le nez et le pharynx sous BL (baguette de Lefler).

Douleur en avalant sans température

Souvent, la gorge est douloureuse, sans aucune réaction de la température, causant beaucoup d'inconvénients lorsque l'on mange, parle et inquiète les patients.

Pharyngite aiguë

Les pharyngites de nature allergique, toxique ou alimentaire (lorsqu'elles sont irritées par diverses substances ou températures) donnent une douleur et un inconfort de couleur vive en avalant. Aucune température n'est observée. La façon la plus simple de faire une pharyngite est de fumer une cigarette.

  • En même temps, la gorge est irritée, rouge
  • Ses poches se développent
  • Le mucus devient pur et sec.
  • Maux de gorge, sécheresse et toux
  • Il peut y avoir une douleur aiguë sous forme de picotement.

Parmi les variantes intéressantes de la pharyngite médicamenteuse, il convient de noter la pharyngite dans le contexte du bloqueur de la pompe à protons Suhlbeks (Rabeprazole), de l'agent antitumoral Tegafur et de la méthode cytostatique de Trexate.

Pharyngite chronique

La pharyngite chronique existe sous la forme de catarrhale, atrophique ou granulaire. La forme chronique n’est pas accompagnée d’intoxication ni de fièvre (vaporisations pour la gorge).

Avec catarrhe ou hypertrophie muqueuse

  • il y a une sensation de douleur, chatouiller ou gratter dans la gorge
  • il peut également donner l'impression d'un corps étranger dans le pharynx, ce qui n'empêche pas l'ingestion d'aliments
  • déglutition fréquente typique, à l'aide de laquelle les patients essaient de se débarrasser de la sensation d'une bosse ou d'obstruction dans la gorge

Procédé granulaire

Il a des manifestations plus lumineuses que le catarrhal. Les principales raisons de son apparition:

  • pharyngite aiguë fréquente
  • tabagisme, abus d'alcool
  • reflux gastro-oesophagien (rejet du contenu de l'estomac dans l'œsophage lorsque le sphincter de la section d'entrée de l'estomac ne se ferme pas)
  • air intérieur ou extérieur poussiéreux et pollué, allergie

Pharyngite atrophique

accompagné de gorge sèche et de difficulté à avaler la nourriture. Souvent, les patients ont une mauvaise haleine et une tendance à une augmentation du saignement de petits vaisseaux du pharynx. La sensation de gorge sèche incite les patients à boire davantage. Il existe un lien fréquent entre la pharyngite atrophique et les maladies gastro-intestinales, qui s'atténuent spontanément dans le contexte d'une gastrite, d'un ulcère peptique ou d'une duodénite traitée. Le stade terminal de l'atrophie de la membrane muqueuse du pharynx s'accompagne de son amincissement marqué, de l'apparition d'une multitude de croûtes et d'érosions et d'une odeur fétide (ozène).

Blessures à la muqueuse pharyngée

C'est une cause fréquente de douleur en avalant. Les blessures aiguës peuvent être chimiques (vinaigre et autres acides, bases, alcools), thermiques (eau bouillante) et mécaniques (corps étrangers du pharynx, coupures, plaies perforées ou lacérées, blessures par balle).

Brûlure chimique

C'est l'une des blessures les plus désagréables, dangereuses et difficiles à traiter du pharynx. En même temps, plus le temps d'exposition sur la membrane muqueuse est long et plus la solution est concentrée, plus les dommages sont profonds, plus l'érosion de la muqueuse est profonde et plus le risque de saignement et d'infection est élevé. Dans la gorge apparaît une douleur intense, un saignement peut s'ouvrir. Les brûlures avec du vinaigre et des alcalis donnent une croûte blanche dans la bouche et la gorge, les acides sulfurique et chlorhydrique sont bruns et l'acide nitrique est jaune.

Dans un avenir lointain, les brûlures graves provoquent des cicatrices marquées, qui conduisent à une constriction du pharynx et de l'œsophage, nécessitent une nutrition parentérale prolongée (compte-gouttes ou stomie dans l'intestin), épuisent le patient, qui a souvent besoin d'un traitement chirurgical et d'un rétablissement à long terme. Les brûlures à l'acide acétique, entre autres, peuvent être accompagnées d'empoisonnement et d'insuffisance rénale aiguë nécessitant une hémodialyse.

Brûlures thermiques

De telles brûlures surviennent le plus souvent dans la vie quotidienne par insouciance ou précipitation, lorsqu'une personne boit du thé chaud, du café, du lait ou mange de la soupe. Ils brûlent généralement la cavité buccale, mais un liquide chaud peut également pénétrer dans la gorge, provoquant des brûlures à des degrés divers. Aussi possible brûle vapeur, gaz.

Le premier degré d'une brûlure thermique ou chimique provoque des dommages à l'épithélium de la membrane muqueuse, qui est exfoliée au bout de 3-4 jours. La gorge est rouge et gonflée. Subjectivement, la victime ressent de la douleur en avalant dans l'œsophage et une sensation de brûlure dans la gorge.

Le deuxième degré donne non seulement des modifications locales de la membrane muqueuse (raids sous la forme d'une croûte, qui est rejetée après une semaine, révélant des surfaces saignantes), mais également des modifications du bien-être général de la victime sous la forme d'une intoxication par une augmentation de température. Les défauts de la muqueuse guérissent par la cicatrisation.

Le troisième degré est constitué de blessures étendues et profondes sous des croûtes qui disparaissent à la fin de la deuxième semaine, d'une érosion prolongée et d'ulcères du pharynx, se cicatrisant lentement et laissant des cicatrices pouvant déformer la lumière du pharynx et la rétrécir. L'intoxication et la réaction en fonction de la température sont exprimées, une maladie de brûlure avec défaillance de plusieurs organes peut se développer. La laryngite, la trachéobronchite, l’inflammation du médiastin, les perforations et les saignements compliquent ces brûlures.

Blessure mécanique

Les blessures mécaniques sont le plus souvent causées par des corps étrangers tombant dans le pharynx. Dans l'espace entre les amygdales, les arcs, à l'arrière de l'oropharynx et dans la zone des rouleaux, de petits objets ménagers peuvent rester coincés (et chez les enfants, des parties du concepteur ou des parties de jouets, des puces, des balles, des os et des pelures de pommes).

Des os de poisson, des aiguilles, du verre de vaisselle cassée ou des canettes sont également souvent collés. Les enfants mangent parfois à travers des décorations de Noël ou des ampoules en verre avec des médicaments laissés sans surveillance. Ce dernier, après avoir mordu à travers, peut également laisser des coupures dans la bouche et la gorge. Les corps étrangers dans les parties supérieures du pharynx sont clairement visibles et suffisamment simples pour être éliminés.

Mais les parties moyenne et inférieure du pharynx, dont l'inspection est difficile, peuvent garder un objet étranger pendant longtemps et s'enflammer. Ils provoquent une douleur intense, aggravée par la promotion de la nourriture. Si le corps étranger entre dans l'hypopharynx et qu'il est suffisamment grand, des difficultés respiratoires peuvent survenir. Lorsque la rétropharyngoscopie ORL médecin peut trouver, sinon l'objet lui-même, alors la rougeur laissée par lui, les poches et la sédimentation de la muqueuse pharyngée.

Qu'est-ce qu'un abcès pharyngé?

Si la membrane muqueuse du pharynx est endommagée par un objet étranger à une profondeur considérable, un abcès pharyngé peut se développer, ce qui provoque également un mal de gorge (à droite ou à gauche de la ligne médiane). La raison de son développement est la pénétration de l'infection dans l'espace pharyngé. Il s'agit souvent d'une complication de plaies par arme blanche et de corps étrangers à la gorge. La clinique se développe en deux ou trois jours:

  • douleur pendant la progression de la nourriture
  • difficulté à avaler
  • troubles respiratoires
  • position forcée de la tête
  • lymphadénite régionale apparaît
  • intoxication et élévation de la température jusqu'à 38-40 degrés

Un abcès est généralement déterminé dès le stade de l'inspection du pharynx. Si nécessaire, le diagnostic est confirmé par un examen aux rayons X.

Tumeurs

Les tumeurs sont divisées en bénigne et maligne. Parmi les tumeurs bénignes, seuls les gros adénomes peuvent empêcher la déglutition et provoquer des douleurs. Les tumeurs malignes, dans leur développement, en arrivent nécessairement au stade de douleur périodique ou constante. Le plus souvent, les tumeurs se développent à partir de l'amygdale palatine, le palais mou. Moins souvent - de la paroi pharyngée postérieure.

  • Les tumeurs de l'épithélium (épithélioma) commencent par une ulcération superficielle, puis se manifestent par une lymphadénite régionale avec une densité en bois de nœuds soudés ensemble. Au fur et à mesure que la progression augmente, la profondeur et la largeur de l'ulcère augmentent, et la douleur augmente avec un reflet caractéristique des oreilles.
  • Le lymphosarcome provoque des troubles de la déglutition, de la respiration et de la douleur.
  • Le réticulosarcome est semblable au lymphosarcome, mais il diffère des métastases antérieures.
  • Parmi les tumeurs externes, le cancer de la thyroïde mérite une attention particulière, qui provoque également une sensation de corps étranger difficile à avaler, une sensation de corps étranger dans les parties inférieures du pharynx, une douleur au cou. En se développant, la tumeur rend la respiration difficile, cause l'essoufflement et la toux, ainsi que l'enflure et l'enrouement du cou.
  • Également avec des lymphomes (symptômes), une sensation de coma dans la gorge et une violation de la déglutition peuvent survenir.

Autres causes de mal de gorge en avalant

Ostéochondrose cervicale

Il donne une condition appelée "migraine pharyngée". Il s'agit d'une sensation de nodule dans la gorge, qui peut également provoquer des sensations douloureuses en cas d'ingestion (si 3 paires de nerfs spinaux sont atteintes). En outre, la compression de la troisième colonne donne une sensation de douleur derrière l'oreille, une sensation d'augmentation de la langue. Avec la défaite de la quatrième racine, en plus de la douleur et de la difficulté à avaler, peuvent apparaître des douleurs au cœur et à la clavicule. Un problème similaire devrait être traité par un neurologue qualifié.

Troubles névrotiques

Les attaques de panique, les troubles névrotiques, les dépressions somatisées peuvent également imiter les maux de gorge et les difficultés à avaler. Les patients se plaignent de la sensation d'une barrière dans la gorge, une grosseur qui empêche non seulement d'avaler, mais également de prendre une profonde respiration. L'état d'esprit général et l'hypochondrie aggravent ces expériences sur lesquelles les patients sont souvent fixés et commencent à souffrir de carcinophobie. Il est conseillé aux psychiatres et aux psychothérapeutes de travailler avec de tels troubles en impliquant des antidépresseurs et des méthodes de psychothérapie. En savoir plus sur les symptômes et les causes des attaques de panique.

Maux de gorge sur le fond des infections génitales

Syphilis de la gorge

Il commence à apparaître environ un mois après le moment de l'infection. Au site d'introduction d'un tréponème pâle dans la membrane muqueuse, un ulcère à bords denses et à fond lisse (chancre dur) se forme. Une augmentation des ganglions lymphatiques sous-maxillaires et cervicaux, devenus douloureux et denses, se développe également. Le chancre ne se blesse pas jusqu'à ce que la flore microbienne y pénètre, provoquant une suppuration secondaire. Après 2-3 mois, lorsque la syphilis secondaire se développe, plusieurs tubercules brillants avec une ulcération (syphilides) peuvent apparaître dans le pharynx. Une toux sèche peut apparaître, et lorsque le processus se propage dans le larynx, enrouement.

Gonorrhée pharynx

Dans ce cas, le tableau ressemblera à un mal de gorge banal: mal de gorge et attaques purulentes des amygdales. L'infection se produit pendant les relations sexuelles orales et chez les nouveau-nés en travail d'une mère malade.

Douleur dans le larynx en avalant

Parfois, non seulement le pharynx, mais aussi la gorge respiratoire (larynx) réagit avec douleur à la déglutition.

  • Si l'air est trop sec ou trop froid, la déglutition de la salive peut provoquer des douleurs dans le larynx.
  • Les inflammations de nature virale, bactérienne, fongique ou parasitaire peuvent provoquer des douleurs dans le larynx lors de la déglutition, ainsi que des enrouements et une toux sèche.
  • Les tumeurs laryngopharyngées, le pincement des nerfs ou la destruction des vaisseaux sanguins peuvent également être accompagnés de douleur.
  • Une intervention chirurgicale sur le larynx, ses blessures ou des corps étrangers peuvent provoquer une douleur persistante et prolongée.

Ainsi, si vous ou vos proches avez commencé à être dérangé par des douleurs au pharynx ou au cou pendant un repas, vous ne devez pas différer une visite à l'ENT ou au thérapeute.

Comment traiter les maux de gorge en avalant

Des maux de gorge lors de la déglutition peuvent indiquer le développement de diverses maladies. Pour comprendre comment éliminer ce symptôme déplaisant, il faut tout d’abord comprendre ce qui a provoqué son apparition.

Causes du problème

Chaque personne a déjà eu mal à la gorge en avalant. Le plus souvent, ce symptôme survient dans le contexte du rhume, par exemple après une hypothermie ou au cours de la période automne-hiver - pendant la saison d'un foyer d'infection virale respiratoire aiguë et d'une épidémie d'influenza. Dans ce cas, une personne a souvent non seulement un mal de gorge, mais aussi un état de santé général qui se dégrade: faiblesse, fatigue des muscles, congestion du nasopharynx, toux, tout cela se produit avec la température. Parfois, un mal de gorge d’une part, ce phénomène peut se produire du fait que l’infection s’est étendue de manière inégale.

Mais dans certains cas, le symptôme n'est pas causé par un rhume ni par une infection virale, fongique ou bactérienne (par exemple, grippe, mal de gorge (inflammation de la muqueuse pharyngée), pharyngite (inflammation des muqueuses de la gorge), laryngite (inflammation du larynx muqueux), etc.). Dans ce cas, les facteurs suivants peuvent causer un mal de gorge:

  1. Allergie.
  2. Chimique (exposition à des alcools, acides, bases), thermique (inhalation de vapeur, utilisation de liquide chaud), brûlures de la gorge muqueuse.
  3. Blessure mécanique de la muqueuse pharyngée (ingestion d'objets coupants, intervention chirurgicale, etc.) pouvant provoquer une hémorragie interne de l'œsophage.
  4. Maladies vénériennes (blennorragie, syphilis pharyngée).

Une attention particulière doit être portée aux maladies du système digestif, en tant que cause du mal de gorge, se déroulant sans température. Des problèmes d'ingestion peuvent survenir si vous présentez les pathologies suivantes:

  • sténose oesophagienne - rétrécissement de l'œsophage, altération de la perméabilité des aliments; accompagné d'une fonction altérée de la déglutition - dysphagie; Il existe 2 formes de la maladie: bénigne et maligne - cancer de l'œsophage.
  • reflux œsophagite - lésion de la partie inférieure de l'œsophage due au contact de la membrane muqueuse de l'œsophage avec le contenu de l'estomac; accompagné de brûlures d'estomac, douleur en avalant et en passant de la nourriture, sensation de grosseur, éructations, douleur à l'estomac;
  • hernie diaphragmatique - saillie de l'estomac par l'ouverture œsophagienne dans le diaphragme. Les symptômes dépendent de la taille de la hernie, souvent accompagnés des manifestations suivantes: sensation de brûlure, coup de couteau, douleur de coupure, sensation de brûlure dans l'œsophage; problèmes d'alimentation; déglutition difficile et douloureuse;
  • Qatar - inflammation de la membrane muqueuse. Caractéristiques de la structure de la muqueuse œsophagienne chez le catarrhe: la muqueuse est hyperémique, œdémateuse, relâchée. La pathologie s'accompagne d'une sensation de lourdeur, de dysphagie, de vomissements, de brûlures d'estomac. Parfois, la gorge ne fait pas mal en avalant des aliments, un inconfort apparaît après l'ingestion.
  • formations oncologiques, telles que le cancer de l'œsophage malpighien non squameux.

Si vous suspectez des processus pathologiques dans l'œsophage, le médecin peut vous prescrire de tels examens: analyses d'urine, analyses de sang, selles, rayons X de l'œsophage, fibrogastroscopie, échographie, tomodensitométrie ou IRM.

Mal de gorge chez un enfant

Les causes les plus courantes de douleur dans le gol chez les enfants sont les rhumes, ainsi que les dommages mécaniques à la muqueuse pharyngée. Très souvent, les petits enfants avalent de petits objets (parties de jouets, pièces de monnaie, etc.). De plus, les enfants avalent des os de poisson, des fruits, etc. en raison de la négligence lors de leur repas, ce qui, étant donné la structure particulière de la muqueuse œsophagienne, entraîne des lésions, un mal de gorge aigu.

Si le symptôme est causé par des anomalies de l'œsophage, telles qu'une hernie diaphragmatique, un cancer de l'œsophage, une sténose, etc., l'enfant se plaint d'une sensation de brûlure dans l'œsophage, il se dégage une vive douleur en avalant des aliments solides. Si la pathologie de l'œsophage chez le nouveau-né, essoufflement, régurgitations fréquentes (pendant le passage à la nourriture solide) dans certains cas, la peau bleue en raison de difficultés respiratoires et la présence de maux de gorge graves lors de la déglutition d'aliments.

Ces maladies ne sont diagnostiquées qu’avec un examen médical complet et en effectuant un certain nombre de procédures de diagnostic, par exemple des tests de laboratoire sur l’urine, les matières fécales, le sang, les rayons X de l’œsophage, une échographie des organes abdominaux, un scanner ou une IRM, etc.

Que faire avec un mal de gorge grave et comment l'enlever?

Pour les maux de gorge graves qui durent plus de deux jours, vous devriez consulter un médecin pour déterminer la cause de cette affection.

Après un examen approfondi du patient, le médecin peut prescrire des médicaments qui affecteront directement la cause du mal de gorge. Le traitement ne doit pas être exclusivement symptomatique, il doit être complet et inclure l’utilisation de médicaments appartenant à plusieurs groupes pharmacologiques.

Si les méthodes d'examen (radiographie de l'œsophage, échographie de la cavité abdominale, etc.), ainsi que le tableau clinique (sensation de brûlure dans l'œsophage, dysphagie, trouble de la digestion normale, caractéristiques pathologiques de la muqueuse œsophagienne) indiquent une pathologie de l'appareil gastro-intestinal, le traitement doit alors être dirigé pour son traitement, pas seulement l'élimination des symptômes d'un mal de gorge. Par exemple, la hernie diaphragmatique est traitée:

  • une méthode conservatrice (avec une petite quantité de pathologie et un faible risque d'atteinte aux organes internes); les antiacides sont prescrits pour éliminer les brûlures d'estomac, les analgésiques antispasmodiques sont utilisés pour soulager les douleurs intenses;
  • une méthode chirurgicale (pour les pathologies de grande taille et l'inefficacité du traitement conservateur, atteinte des organes internes).

La sténose de l'œsophage est traitée par un régime alimentaire, une pharmacothérapie, une chirurgie, une chimiothérapie et une radiothérapie (si un cancer de l'œsophage est détecté). Les groupes de médicaments suivants sont prescrits pour le traitement de la sténose: gastroprotecteurs, stimulants cicatrisants, antiacides, astringents.

Pour le traitement de l'œsophagite par reflux, il est nécessaire de suivre un régime, de prendre des antisécréteurs (inhibiteurs de la pompe à protons), des antiacides, des prokinétiques.

Le traitement du catarrhe de l'œsophage comprend également une thérapie par le régime, des médicaments, de l'acide chlorhydrique neutralisant, enveloppant la membrane muqueuse, régulant la motilité du tube digestif; dans certains cas, des antibiotiques (en cas d'étiologie bactérienne de la maladie).

Seule une thérapie complexe des pathologies de l'œsophage permettra de se débarrasser d'un symptôme concomitant aussi déplaisant qu'un mal de gorge.

IMPORTANT! Si un patient souffre de douleurs très vives qui l'empêchent de manger normalement et même d'avaler de la salive, le médecin peut vous prescrire des analgésiques pour la gorge avec brise-glace.

En outre, pour le mal de gorge, il existe de nombreux produits contenant des composants antibactériens, antiseptiques et anti-inflammatoires. Ces médicaments sont généralement utilisés pour le traitement complexe de maladies infectieuses de la gorge (amygdalite, laryngite, pharyngite, etc.).

Si le mal de gorge aigu est causé par une infection bactérienne, le médecin vous prescrit des médicaments contenant un antibiotique, si le virus est un médicament antiviral. Afin de maintenir l'immunité et d'accélérer le processus de guérison, divers médicaments immunomodulateurs, ainsi que des vitamines, peuvent également être prescrits.

Quoi et comment traiter les maux de gorge avant qu'il ne soit trop tard?

Comme mentionné ci-dessus, un mal de gorge peut être causé non seulement par un rhume ou une hypothermie inoffensif, ce symptôme peut indiquer un processus pathologique grave dans divers organes et systèmes.

IMPORTANT! Afin de prévenir l’apparition de complications et d’éviter des processus irréversibles, il est nécessaire de commencer rapidement un traitement visant non seulement à éliminer le symptôme même d’un mal de gorge, mais également à déterminer la cause de la pathologie.

Dans les exemples suivants, nous examinerons, à l'aide de quels médicaments, la douleur dans la gorge peut être éliminée en agissant directement sur la cause de la maladie:

  1. Hernie diaphragmatique. La sensation de brûlure dans l'œsophage sera réduite: Almagel, Omeprazole, Ranitidine; pour réduire les douleurs spastiques: Drotaverinum, No-shpa.
  2. Oesophagite par reflux. L'oméprazole, le lansoprazole, le pantorazole, le rabéprazole, l'ésoméprazole sont prescrits pour supprimer la sécrétion d'acide gastrique. Pour neutraliser l'acide chlorhydrique, des antiacides sont prescrits: Phosphalugel, Maalox, Almagel, Topalkan, Gaviscon. Pour stimuler la motilité gastro-intestinale, des prokinétiques sont prescrits, par exemple, Motilium.
  3. Sténose de l'œsophage. Pour réduire l’acidité du suc gastrique: Famotidine, pour stimuler les processus de régénération de la muqueuse oesophagienne: Dalargin, Ventramine; contre les brûlures d'estomac: Almagel, Maalox, etc. Pour la formation d'un film protecteur sur la membrane muqueuse contre les facteurs irritants, des agents enveloppants astringents sont prescrits: infusion ou décoction de myrtilles, cerisier, sauge, etc. Si un cancer de l'œsophage est diagnostiqué, une chimiothérapie est prescrite.
  4. Oesophage du Qatar. Les principales caractéristiques de la structure de la muqueuse de l'œsophage lors d'un catarrhe: gonflement, hyperémie, relâchement. Afin de normaliser le travail de l'œsophage, des antiacides sont prescrits, ainsi que des médicaments du groupe de la famotidine (par exemple, Quamatel).

L'auto-traitement est interdit, les médicaments pour le traitement de l'œsophage doivent être prescrits par un médecin après un examen approfondi du patient (qui doit inclure une radiographie de l'œsophage, des tests de laboratoire, etc.).

Que prendre avec un mal de gorge? Les méthodes universelles suivantes sont utilisées pour éliminer le symptôme du mal de gorge:

  • le rinçage;
  • inhalation;
  • vaporisateurs et pastilles absorbables.

Gargarismes

Pour le rinçage, il est recommandé d'utiliser des solutions ayant un effet anesthésique, par exemple OKA, un anti-inflammatoire non stéroïdien. Le principe actif kétoprofène soulage efficacement la douleur et l'inflammation, n'affecte pas les bactéries, ni les virus. Une utilisation régulière aide à réduire les poches, les rougeurs et la douleur. Excellent comme premier secours pour un mal de gorge insupportable et très grave. Pour le rinçage, il est nécessaire de dissoudre 10 ml de médicament dans 100 ml d’eau et de se gargariser 2 fois par jour.

Également reçu un médicament répandu Chlorhexidine. Le rinçage de ce médicament procure une action antiseptique, antibactérienne et analgésique. La solution empêche la multiplication des agents pathogènes. Elle peut donc être utilisée non seulement pour soulager les symptômes douloureux, mais également pour traiter les maladies infectieuses de la gorge. En cas de douleur intense dans la gorge, il est recommandé de rincer 3-4 tr / min et 1 c. solution sans dilution dans l'eau.

L'inhalation

Les inhalations sont également largement utilisées pour le traitement des maux de gorge; diverses solutions sont utilisées pour leur administration: analgésique (solution de Lidocaïne), antibactérien (Bioparox, Gentamicin), antiseptique (Furacilin, miramine), anti-inflammatoire (Chlorophylle, Rotocaïne), ainsi que le soin de la cible Derinat). La solution doit être choisie en fonction de la cause de la douleur dans la gorge (bactéries, virus, éponges, inflammation, etc.). L'inhalation peut s'effectuer à l'aide d'un nébuliseur ou de la méthode "traditionnelle" (respirer la vapeur sur la casserole, recouverte d'une serviette).

Sprays, sprays, sucettes

Les aérosols et les aérosols font partie des méthodes les plus pratiques et les plus efficaces pour éliminer les maux de gorge. Ils peuvent également être antibactériens (Anginal, Bioparox), anti-inflammatoires et antalgiques (Tantum Verde), combinés (Strepsils Plus, Miramistin, Hexoral). Les sucettes contenant une substance médicamenteuse (Strepsils, Dr. Mom, Koldakt Lorpils, Karmolis, etc.) ne sont pas moins pratiques pour éliminer les maux de gorge. Ils ont un goût agréable et un effet rapide. Leur utilisation contribue au soulagement de la douleur, à l'élimination des chatouillements, de l'inflammation et au soulagement de la gorge.

C'est important! Pendant la grossesse, il est interdit de prendre de nombreux médicaments. Il est donc recommandé à la femme enceinte de privilégier les méthodes de traitement traditionnelles.

Remèdes populaires

Si le mal de gorge est causé par des pathologies de l'œsophage (par exemple, une radiographie de l'œsophage, une fibrogastoscopie et d'autres manipulations diagnostiques, ainsi que par des caractéristiques pathologiques de la structure de la muqueuse de l'œsophage, indiquez des maladies telles qu'une hernie diaphragmatique, un cancer de l'œsophage, une sténose, un catarrisme, etc.), puis un traitement. Les remèdes populaires doivent viser à éliminer les processus inflammatoires, ainsi que les sensations de brûlure dans l'œsophage, la normalisation de la sécrétion gastrique et la protection de la muqueuse contre les facteurs dommageables. Cela vous aidera à recevoir des infusions et des décoctions d’herbes (camomille, mélisse, sauge, calendula, etc.).

Par exemple, les herbes de camomille broyées et sèches peuvent être achetées à la pharmacie sous forme emballée et préparées comme du thé habituel 2 à 3 p / j.

C'est important! Pendant la période de traitement, il est obligatoire de limiter la consommation d'aliments frits, gras, fumés et salés.

En cas de maux de gorge causés par le rhume, il est recommandé de boire beaucoup de liquide. Propriétés enveloppantes, adoucissantes et protectrices du lait chaud au miel et au beurre. Pour la cuisson, il est recommandé de chauffer un verre de lait à 50-60 °, de le dissoudre dans 1 c. beurre et miel et prendre 3 tr / j par jour. Cette recette aide à éliminer les irritations, les douleurs déchirantes et les processus inflammatoires dans la gorge.

L'inhalation et les gargarismes avec des solutions domestiques aideront également à réduire les maux de gorge. Pour leur préparation, vous devez acheter de l'herbe broyée séchée ayant des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires (sauge, tilleul, camomille, calendula, pied bot, etc.) et y verser de l'eau bouillante. Insister une demi-heure et utiliser pour l'inhalation ou se gargariser. Convient également à ces fins sel de mer et soude.

Le traitement des maux de gorge devrait être complet. Seulement dans ce cas, le patient pourra non seulement arrêter le symptôme déplaisant, mais aussi éliminer la cause de son apparition.

Expérience professionnelle de plus de 7 ans.

Compétences professionnelles: diagnostic et traitement des maladies du tractus gastro-intestinal et du système biliaire.

Le larynx fait mal en avalant, en inspirant ou en toussant. Causes et traitement

Bien que la douleur dans le larynx lors de la déglutition soit un symptôme familier depuis de nombreuses années, elle peut être causée par des affections graves et dangereuses qui nécessitent des soins médicaux immédiats.

Le traitement comprend tout d’abord l’établissement de la cause de la maladie et pas seulement l’élimination des symptômes désagréables. Par conséquent, le pronostic de récupération dépend d'un diagnostic opportun et d'un traitement approprié.

Où est le larynx?

Le larynx est une partie du système respiratoire qui relie le pharynx (la "porte" principale du corps) à la trachée (gorge respiratoire). Anatomiquement, il est situé devant le cou, par rapport à la colonne vertébrale, au niveau de 4 à 7 vertèbres cervicales.

Le corps est formé d'articulations, d'une variété de cartilages, de muscles reliés les uns aux autres et de ligaments reliés également à l'os hyoïde.

Le larynx comprend trois parties:

  • haut - plus étroit, est le début du corps;
  • moyen - représente les faux muscles, les plis musculaires, qui forment les ventricules laryngés (trous);
  • inférieur - est situé près des ligaments principaux, se connecte avec la trachée.

Visuellement, le larynx est défini comme une saillie importante - adhérente, plus prononcée chez l'homme que chez la femme.

Dans le corps, le corps est responsable de fonctions importantes:

  • protecteur, réchauffe et filtre l'air des particules microscopiques, empêche les particules étrangères de pénétrer dans les voies respiratoires inférieures;
  • respiratoire, conduit l'air dans les bronches et les poumons;
  • goloobrazovatelnuyu, en raison des vibrations des ligaments du larynx et de la présence de cavités résonantes, forme la sonorité et le timbre de la voix.

Pourquoi le larynx fait-il mal en avalant?

La douleur dans le larynx lors de la déglutition peut être provoquée par de nombreuses raisons, allant de conditions environnementales défavorables à des maladies graves d'étiologies différentes. En règle générale, cette condition est accompagnée de signes supplémentaires qui aident à établir la cause. C'est:

  • fièvre
  • fièvre
  • des frissons;
  • changement de voix;
  • douleur aiguë, sensation de brûlure;
  • inconfort lors de l'inhalation;
  • léthargie, maux de tête;
  • éruption cutanée sur les muqueuses.

La douleur peut être aiguë, se concentrer à droite ou à gauche, causer de la souffrance et rendre la respiration difficile. Ces symptômes, ainsi que d'autres, indiquent qu'il existe des processus pathologiques dans la région du larynx résultant de diverses causes.

Maladies des voies respiratoires supérieures

Des agents pathologiques, par voie aérienne ou autre, tombent sur la muqueuse de l’oropharynx, s’y incrustent et commencent une reproduction active.

Il devient douloureux d'avaler, la voix est enrouée, la toux apparaît, la réaction du corps aux toxines résultant de l'activité vitale d'organismes pathologiques. Il peut y avoir une faiblesse, des frissons apparaissent. Ces symptômes caractérisent:

  • toutes sortes de maux de gorge;
  • la tuberculose;
  • abcès pharyngé;

S'il est douloureux d'avaler pendant 3 à 5 jours avec un rhume, cela est considéré comme normal et, avec un traitement approprié, ce symptôme disparaît complètement.

Lorsque la douleur dans le larynx est présente sans fièvre (il ne s’agit pas d’un rhume), nous parlons de maladies telles que l’amygdalite chronique ou la pharyngite.

Maladies dentaires des dents et des gencives

Si les maladies inflammatoires des dents et des gencives passent au stade avancé, la flore pathogène commence à se multiplier activement dans la cavité buccale, laquelle se propage également à la muqueuse laryngée.

Il devient douloureux d'avaler, et en cas de complications, une stomatite se développe, ce qui provoque un gonflement de la membrane muqueuse, l'apparition d'érosions et d'ulcères dans la bouche. Dans le même temps, la température corporelle n'augmente pas.

La probabilité d'une telle cause de mal de gorge chez un enfant est beaucoup plus élevée que celle d'un adulte, son immunité n'étant pas encore suffisamment forte pour résister à l'infection.
Source: nasmorkam.net

Blessures au larynx et à des organes rapprochés

Une douleur lancinante dans la région de la pomme d'Adam peut indiquer que l'organe a été endommagé de manière mécanique, thermique ou chimique.

Les blessures mécaniques internes surviennent le plus souvent après avoir collé dans la membrane muqueuse des os de poisson, gratté la surface délicate avec des aliments solides grossiers, par la pénétration de corps étrangers et également après quelques manipulations médicales (examens endoscopiques, respiration artificielle, procédures dentaires).

Les blessures externes, telles que la contusion laryngée, peuvent entraîner une fracture ou une déchirure du cartilage, accompagnée d'une douleur lors de la déglutition, accompagnée d'une insuffisance respiratoire, d'une toux et de saignements.

Les brûlures thermiques et chimiques, qui se caractérisent par des douleurs coupantes lors de la déglutition, sont causées par l'ingestion accidentelle d'aliments trop chauds ou par inhalation, ainsi que par l'ingestion de composés acides et alcalins.

Dans la pratique médicale, il est parfois douloureux pour le patient d’avaler du larynx après une forte toux ou un cri hystérique. Cela s'explique par le fait que la pression intragortique augmente fortement dans le contexte de tension excessive des cordes vocales, ce qui perturbe l'irrigation sanguine.

Tumeur

L'intérieur du larynx fait mal s'il existe à la fois des processus bénins (polypes) et malins (cancer de la gorge) des tumeurs du pharynx. Ils peuvent être constitués de divers tissus et, pour atteindre une grande taille, réduire la lumière dans la gorge.

Les tumeurs représentent une menace sérieuse pour la santé et s'accompagnent le plus souvent de symptômes tels que: modification du timbre de la voix, intuition, gonflement dans la région de la pomme d'Adam, pouvant être ressentie, augmentation des ganglions lymphatiques à proximité, faiblesse physique.

Maladies vénériennes

Il est douloureux de parler et d'avaler avec des maladies causées par des agents pathogènes dangereux de maladies vénériennes (blennorragie, syphilis, chlamydia) qui entraînent des complications telles que:

  • sténose (remplacement d'un tissu sain par un cicatriciel);
  • chondropérichondrite (inflammation du perchondre et du cartilage du squelette du larynx);
  • changements destructifs du larynx.

En cas de traitement tardif chez le médecin, outre la pharmacothérapie, une intervention chirurgicale peut être nécessaire (plastique de la langue, section des ligaments) afin que la personne ne perde plus sa capacité de manger et de parler normalement.

Si vous avez mal lorsque vous appuyez à l'extérieur

Si vous avez mal à la gorge lorsque vous êtes pressé à l'extérieur, ainsi que des sensations douloureuses dans la région de la pomme d'Adam (sur les côtés), il s'agit de symptômes alarmants qui nécessitent que vous fassiez attention à l'état de la glande thyroïde.

La douleur dans la région de la glande thyroïde peut augmenter lorsque vous tournez la tête et indiquer les maladies d'un organe important causées par une déficience ou, au contraire, par un excès d'hormones thyroïdiennes.

Après des études complémentaires, la douleur lors de la déglutition peut être le symptôme de tous les types de thyroïdite (non purulente, Hashimoto, Riedel), d’hypothyroïdie, d’hyperthyroïdie et de cancer de la thyroïde.

Lorsque le larynx fait mal au-dessous de la pomme d'Adam, lorsqu'il est pressé et avalé, cela indique:

  • processus purulents-inflammatoires dans le tissu du cartilage laryngé;
  • tumeurs et thyroïde;
  • les blessures;
  • laryngite aiguë.

Une intensité de douleur différente indique le degré de dommage causé au corps du patient.

Causes non laryngées

Les causes de sensations anormales lors de la déglutition peuvent être des affections non liées aux maladies du larynx. Ceux-ci incluent:

  • l'inflammation des ganglions lymphatiques cervicaux, qui augmente de taille, serre le larynx, gêne le processus de déglutition, crée un sens de la présence dans la gorge d'un objet étranger;
  • ostéochondrose cervicale, dans laquelle les vertèbres cervicales déplacées pincent les racines nerveuses dans la colonne vertébrale. Lorsque l'ostéochondrose crée un inconfort associé à une douleur lors de la déglutition et à une sensation de bosse dans la gorge;
  • troubles circulatoires dans les artères vertébrales - sténose et spasmes;
  • maux de gorge, qui sont le résultat de crampes prolongées ou d'anomalies génétiques.

Les maux de gorge peuvent provoquer des maladies du tube digestif et du système nerveux, ainsi que le syndrome de fatigue chronique.

Quand devrais-je voir un médecin? Diagnostics

Si vous avalez beaucoup et que l'intensité des symptômes augmente rapidement avec l'ajout simultané d'autres signes avant-coureurs (étourdissements, insuffisance cardiaque, enflure des lèvres), vous devez d'urgence consulter un médecin. Cela s'applique particulièrement aux enfants malades et aux femmes enceintes.

En même temps, on ne peut pas se soigner soi-même, prendre des médicaments, car leur utilisation peut fausser le tableau clinique de la maladie, supprimer temporairement l’activité de l’agent pathogène, ce qui complique le diagnostic, voire conduit à un verdict erroné.

Lors du premier rendez-vous, vous devez contacter un médecin généraliste ou un oto-rhino-laryngologiste. Après avoir recueilli l'anamnèse, l'examen visuel et instrumental, le patient se voit prescrire un certain nombre d'études diagnostiques:

  • test sanguin pour identifier la nature de la maladie (infectieuse, incluant le VIH ou allergique);
  • écouvillon de gorge pour la culture bactérienne, qui détermine le type d'agent pathologique et sa résistance aux groupes de médicaments;
  • recherche sur l'hypopharynx - laryngoscopie directe (permet de voir un corps étranger, les néoplasmes), indirecte (abcès, blessures, brûlures), rétrograde (pour l'étude de la partie inférieure du larynx);
  • radiographie de la poitrine et du cou;
  • examen endoscopique de la muqueuse œsophagienne.

De plus, le médecin ressent les ganglions lymphatiques cervicaux au sujet de leur augmentation et de leur douleur.

Après avoir rassemblé toutes les informations, le médecin établit un diagnostic et prescrit un traitement. Dans certains cas, il l'envoie consulter d'autres spécialistes.

Comment réduire la douleur: que faire?

Pour réduire la douleur lors de l'ingestion, les mesures suivantes doivent être prises:

  • réduire la charge sur les ligaments (moins de paroles). Cela permettra d'éliminer l'excès de stress dans le larynx;
  • exclure du régime les aliments irritants pour la muqueuse buccale - épicés, salés, très chauds et froids;
  • tous les produits doivent être finement hachés avant utilisation pour éviter des dommages supplémentaires au larynx;
  • pour fournir des conditions externes confortables - humidité de l'air confortable, sa pureté et sa température.

Après avoir fumé, les muqueuses deviennent encore plus sèches à cause des effets thermiques et chimiques néfastes de la fumée de tabac. Éviter les cigarettes aidera à soulager les maux de gorge et à faciliter la respiration.

Les sprays à effet «rafraîchissant» bactéricide, les pastilles aux herbes et les rinçages réguliers sont également conçus pour aider rapidement à soulager les maux de gorge.

Comment traiter?

Le traitement de la déglutition douloureuse dépend de facteurs provoquant le syndrome de la douleur et est prescrit par un médecin en fonction de la tactique thérapeutique choisie.

Avec des infections virales

Les médicaments antiviraux sont utilisés, tels que:

  • Acyclovir, une drogue synthétique particulièrement active contre l'herpès;
  • Arbidol non seulement élimine les virus, mais leur rend également le système respiratoire plus résistant, car il a un effet immunostimulant et un effet antioxydant;
  • Amiksin, un puissant médicament antiviral qui stimule la synthèse des interférons.

Avec infections bactériennes

Le traitement repose sur les antibiotiques, qui sont prescrits après des tests de laboratoire. Ce sont des produits médicaux du groupe:

  • pénicillines - Amosin, Oxacillin, Ampicillin;
  • céphalosporines - Céfazoline, Céftriaxone, Céfotaxime;
  • macrolides - érythromycine, azithromycine, spiramycine;
  • fluoroquinolones - lévofloxacine, ciprofloxacine;
  • tétracycline - Minocycline.

De plus, la thérapie complexe comprend l’utilisation des remèdes suivants:

  • losanges et losanges - Angisept;
  • sprays antiseptiques et analgésiques - Hexoral, Bioparks, Ingalipt;
  • solutions de rinçage et d’irrigation - Furacilin, Chlorhexidine, Miramistin.

Pour d'autres raisons

Dans les tumeurs malignes, la radiothérapie est utilisée. Dans certains cas, le traitement nécessite une intervention chirurgicale.

Si un corps étranger pénètre dans le larynx, il est retiré à l'aide d'une bronchoscopie - des tentatives indépendantes pour l'extraire peuvent entraîner une détérioration significative de l'état.
[ads-pc-1] [ads-mob-1]

Remèdes populaires

Dans l'arsenal de la médecine traditionnelle, il existe de nombreux outils qui aident efficacement à soulager la douleur lors de la déglutition, à soulager l'inflammation et l'enflure. C'est:

boire - des tisanes, des boissons aux fruits de baies, du lait chaud au miel et à la soude et de l'eau minérale tiède aident à mobiliser les défenses de l'organisme.

Seul un appel opportun à un spécialiste peut fournir un traitement complet et la capacité d'éviter les complications et, dans certains cas, la tragédie.

Article Précédent