Principal
Toux

Quelle pathologie empêche la douleur dans le sternum avec une toux sèche

Une toux sèche et une douleur dans le sternum l'accompagnant sont des signes qui devraient alerter. Le plus souvent, ils indiquent les pathologies des organes respiratoires, mais peuvent être des symptômes d'autres maux. Le plus important est de ne pas tenter de poser vous-même un diagnostic, et encore moins de commencer un traitement sans consulter un spécialiste.

Pathologie du système respiratoire

La douleur au sternum est souvent causée par une maladie inflammatoire ou par d'autres maladies des voies respiratoires. Les premiers sont plus répandus, alors que les pathologies non inflammatoires ont des conséquences plus graves et entraînent presque toujours des modifications irréversibles des tissus. Pour l'inflammation des organes respiratoires, les caractères sont les suivants:

  • augmentation de la température corporelle;
  • maux de gorge ou maux de gorge;
  • maux de tête et douleurs musculaires, os douloureux;
  • faiblesse

Maladies inflammatoires du système respiratoire

L'une des pathologies les plus graves du système respiratoire est la pneumonie - pneumonie. Dans cette maladie, la température corporelle augmente brutalement jusqu'à 40 ° C, une faiblesse, des os et des muscles douloureux apparaissent. La toux avec pneumonie est d'abord sèche et douloureuse, elle est paroxystique, mais après quelques jours, la séparation des expectorations commence. Les patients ont du mal à respirer, ils sont aussi tourmentés par la douleur au sternum.

Une complication courante de la pneumonie est la pleurésie sèche ou une inflammation de la membrane tapissant la paroi externe du poumon. La douleur aiguë dans le sternum associée à cette pathologie augmente avec l'inhalation et pendant la toux. Pour l'affaiblir, le patient est couché sur le côté correspondant à la zone touchée. La pleurésie, ainsi que la pneumonie, est accompagnée de:

  • forte fièvre;
  • respiration sifflante;
  • aboiements sourds toux;
  • la dyspnée survient chez un patient;
  • des frissons et des sueurs nocturnes prononcées peuvent se développer.

Démangeaisons douloureuses, sensation de brûlure et chatouillement de la trachée et du sternum, toux sèche et épuisante, nez qui coule, augmentation de la température corporelle sont les principaux symptômes de la trachéite aiguë. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, la maladie peut devenir chronique. Dans ce cas, le patient sera tourmenté par une toux sèche la nuit et le matin. Dans l'après-midi, une attaque peut commencer par le rire, une vive bouffée d'air frais, des pleurs.

Si l'inflammation se propage aux voies respiratoires inférieures, une bronchite se développera. La maladie commence par une toux sèche et toux, avec une douleur douloureuse au sternum au milieu. Avec la défaite des petites bronches, une dyspnée peut survenir. Au fil du temps, la toux avec bronchite devient productive.

Autres maladies respiratoires

Les maladies inflammatoires chroniques des poumons, des pathologies professionnelles et certaines autres pathologies peuvent entraîner des complications telles que la fibrose. Le premier symptôme de la maladie est l'essoufflement, qui progresse avec le temps. Plus tard, une toux sèche commence à se développer, qui devient ensuite productive, une respiration sifflante et une douleur dans le sternum et derrière lui apparaissent.

Dans la fibrose, le tissu pulmonaire est remplacé par des foyers conjonctifs, à la suite desquels une insuffisance respiratoire se développe avec des manifestations caractéristiques:

  • essoufflement grave;
  • teint bleuté;
  • pouls rapide;
  • maux de tête;
  • faiblesse, fatigue.

Toux sèche persistante, qui ne facilite pas le traitement médicamenteux, essoufflement, douleur aiguë ou lancinante dans le sternum, donnant au bras, au cou ou à d'autres parties du corps - symptômes très graves, permettant de suspecter le développement d'un cancer des poumons. La condition nécessite une attention médicale immédiate. En règle générale, l'apparition de la toux est précédée de signes communs aux premiers stades de développement de toutes les pathologies cancéreuses:

  • fatigue sévère, faiblesse;
  • perte de poids sans raisons objectives;
  • aversion pour la viande;
  • légère augmentation de la température corporelle.

Une douleur aiguë du bras et du cou dans le sternum, dont l'intensité augmente avec l'inhalation, la toux et les mouvements peut également être une conséquence du développement d'un pneumothorax. Cette condition est associée à des dommages mécaniques aux poumons. Au même moment, l'air commence à pénétrer dans la cavité pleurale. Il serre les poumons et finit par inhiber la fonction du système circulatoire. Avec le développement du pneumothorax, les symptômes suivants apparaissent:

  • position forcée du patient (assis ou demi-assis);
  • douleur lancinante qui commence à s’apaiser après 4 à 6 heures;
  • peur de la mort;
  • toux sèche;
  • essoufflement;
  • pâleur ou bleueur de la peau;
  • la tachycardie;
  • abaisser la pression artérielle.

Le pneumothorax est une maladie qui nécessite des soins médicaux d'urgence. Son traitement vise à éliminer l'air de la cavité pleurale et à rétablir la pression négative dans celle-ci. Plus tôt l'assistance qualifiée est fournie, plus les prévisions pour l'avenir sont favorables.

Pathologie du coeur et des vaisseaux sanguins

Si le patient est tourmenté par une douleur sourde et pressante au niveau du sternum ou du côté gauche du corps, s'étendant dans le bras, le cou, l'omoplate, vous devez faire attention à l'état du cœur et des vaisseaux sanguins. Avec la péricardite sèche - inflammation de l'enveloppe du coeur ("sacs") - le syndrome de la douleur ne dure pas longtemps.

Les sensations désagréables sont aggravées par l'inhalation, la déglutition et la toux qui, dans cette pathologie, sont secs. Le plus souvent, il semble être dû à une défaite parallèle de la plèvre. La douleur dans le sternum avec péricardite sèche s'affaiblit en position debout et augmente en position couchée - c'est un signe de diagnostic caractéristique.

Une telle pathologie commune, comme l’infarctus du myocarde, mérite une attention particulière:

  • la douleur dans cet état est vive et lancinante;
  • il est localisé dans la région du sternum et du côté gauche du corps, du côté du cœur;
  • peut donner dans une main jusqu'à un petit doigt;
  • la douleur augmente lors de l'inhalation, du mouvement, de la toux;
  • Les analgésiques et la nitroglycérine n’aident pas.

Une crise cardiaque commence soudainement. Cela peut être causé par un effort physique ou une détresse émotionnelle. Avec cette pathologie due à l'insuffisance du petit cercle de la circulation sanguine se développent:

  • toux sèche;
  • essoufflement;
  • des vertiges;
  • pâleur des téguments du corps.

Les dommages au cœur entraînent le développement d'arythmie, le patient commence à respirer souvent, à faire l'expérience d'une anxiété, de panique. Une crise cardiaque nécessite une hospitalisation précoce. Plus le traitement commence tôt, plus il sera facile de récupérer.

Une douleur aiguë dans le sternum, aggravée par l'inhalation, la fièvre et la toux, sèche ou avec écoulement de sang, indique un infarctus pulmonaire résultant d'une embolie pulmonaire. L'encrassement réel de ce vaisseau par un thrombus est rarement accompagné d'un tableau clinique prononcé. Les seules exceptions sont les cas de thromboembolie pulmonaire massive, accompagnée d'une accélération du rythme cardiaque, d'essoufflement, de perte de conscience.

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Les systèmes cardiovasculaire et respiratoire sont étroitement liés, il n’est donc pas surprenant que les maladies cardiaques provoquent une toux. Cependant, cet acte réflexe peut se développer en raison de troubles du tractus gastro-intestinal. Le reflux gastro-œsophagien en est un exemple frappant.

Dans cette pathologie, le contenu acide de l'estomac est rejeté dans l'œsophage, à partir duquel il peut même pénétrer dans le larynx. Cette aspiration provoque une irritation des muqueuses du système respiratoire, entraînant l'apparition d'une toux sèche rare. Le patient est également torturé:

  • des éructations généreuses de gaz;
  • amertume dans la bouche;
  • brûlure et douleur du sternum;
  • voix enrouée.

Souvent, des symptômes tels que toux sèche et maux de gorge se développent avec un ulcère gastrique. De plus, il y a une production accrue de suc gastrique qui, en contournant le sphincter faiblement fermé, pénètre dans l'œsophage. Sur les parois de ce corps se trouvent des récepteurs dont l’impact conduit à une toux réflexe et sèche.

L'irritation de la membrane muqueuse de l'œsophage et de l'estomac provoque une sensation de brûlure aiguë du côté gauche de la poitrine, du sternum, derrière celle-ci, ainsi que de l'épine dorsale correspondante et de l'omoplate gauche. Lorsque la douleur de l'ulcère peut être douloureuse, elle disparaît presque toujours après un repas. Le traitement de cette maladie implique un régime alimentaire, des antibiotiques et des médicaments normalisant l'acidité. Lorsque le pH du suc gastrique revient à la normale, la toux disparaît.

En plus des pathologies décrites, la douleur du sternum peut indiquer une tuberculose et une maladie pulmonaire obstructive chronique. Avec ces maladies, une toux se développe également, mais elle est généralement productive et se termine par une expectoration riche. Néanmoins, toutes les pathologies décrites dans l'article réduisent considérablement la qualité de vie du patient et nécessitent souvent une hospitalisation d'urgence.

Par conséquent, après avoir remarqué une toux chez la personne proche ou à proximité, accompagnée d'une douleur à la poitrine, il est intéressant de subir un examen médical le plus tôt possible.

Toux sèche et douleur thoracique: causes, traitement

Une toux sèche épuisante, accompagnée d'une douleur à la poitrine - sont les symptômes de nombreux problèmes de santé dangereux. Même s'ils sont dus au SRAS ou à la grippe habituels, ces symptômes constituent une raison évidente de demander un avis médical. Le plus souvent, il s'agit d'un signe d'inflammation des voies respiratoires causée par une infection. Dans de rares cas, cela peut être le signe de maladies graves du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que du système nerveux. Le plus souvent, la douleur lors de la toux est localisée à gauche ou à droite de la poitrine. Il peut être vif et cousu, ou vice versa stupide, "tirer".

Les causes

Pour déterminer la cause exacte de ces symptômes, seul un médecin peut le faire. Si la douleur lorsque vous toussez est accompagnée d'une sensation d'étouffement, vous devriez demander de l'aide immédiatement.

Lorsqu'une infection virale s'accompagne d'éternuements, d'écoulement nasal, d'une sensation de manque d'air. La douleur dans le sternum s'accompagne souvent d'une sensation de gêne, parfois de maux de tête ou de douleurs aux mains. Dans ce cas, la douleur ne dure que quelques secondes et disparaît après une quinte de toux. Le plus dangereux s'il y a une toux sèche, accompagnée d'une douleur dans le sternum, mais il n'y a pas de température élevée. Cela peut être le signe de problèmes aussi graves que:

  • la pleurésie;
  • la tuberculose;
  • asthme bronchique;
  • corps étranger dans les voies respiratoires;
  • embolie pulmonaire;
  • insuffisance cardiaque;
  • névralgie intercostale;
  • maladie pulmonaire chronique;
  • coliques rénales;
  • blessure à la poitrine;
  • cancer du poumon;
  • diphtérie.

Il peut également s'agir d'une "toux du fumeur" chronique causée par la fumée du tabac. Une autre raison importante est la rhinite allergique, qui provoque une irritation des voies respiratoires.

Si une toux sèche accompagnée de douleurs dans le sternum ne disparaît pas plus de 5 jours, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Un médecin est nécessaire d'urgence si des symptômes tels que ceux associés à une toux persistante et même à des douleurs mineures au sternum:

  • une forte hausse de température, en particulier supérieure à 38 ° C;
  • faiblesse grave, transpiration;
  • la toux convient de plus en plus;
  • difficulté à respirer ou à expirer;
  • écoulement de mucus du sang;
  • blanchiment vif du visage.

Ces symptômes peuvent représenter une menace pour la vie. Par conséquent, pour obtenir de l'aide, vous devez contacter immédiatement en appelant "l'ambulance".

Si de tels symptômes apparaissent chez un enfant, consultez immédiatement un médecin.

Si une toux sèche est accompagnée d'une douleur modérée et d'une légère fièvre le soir, cela peut être le signe de maladies telles que:

  • la trachéite;
  • l'épiglottite;
  • une bronchite;
  • une pneumonie;
  • la pleurésie.

Toutes ces conditions sont souvent accompagnées de faiblesse grave et de fatigue. Une légère augmentation de la température dans ce cas se produit en fin d'après-midi.

Chaque maladie provoque une localisation caractéristique de la douleur. Cela permettra au médecin d’établir plus facilement le diagnostic.

Afin d'établir la cause exacte des problèmes, le médecin peut prescrire les types d'études suivants:

  • test sanguin clinique;
  • radiographie détaillée des poumons;
  • test à la tuberculine;
  • examen des expectorations;
  • test d'infection virale;
  • analyse de la présence d'une infection bactérienne.

Un test sanguin approfondi peut déterminer la prévalence et la durée du processus inflammatoire.

Complications possibles

Même si les attaques de toux et de douleur dans le sternum sont mineures et que tout cela s'accompagne d'une température normale, vous ne devriez pas «attendre» avec une visite chez le médecin. Même s'ils sont causés par une infection virale normale, un traitement retardé peut entraîner des problèmes graves tels que:

  • bronchite aiguë;
  • trachéite aiguë;
  • pneumonie bilatérale;
  • pleurésie sèche;
  • péricardite sèche.

Lorsque le traitement tardif de la toux peut devenir chronique. Dans ce cas, il est difficile à traiter. La récupération complète peut prendre jusqu'à 1 mois.

La transition des maladies pulmonaires vers la forme chronique peut entraîner de graves problèmes à l'avenir.

La fibrose est une autre complication possible d'une inflammation négligée des voies respiratoires ou des poumons. Cela se produit en raison de la formation de tissu cicatriciel dans les poumons. Cela conduit à une diminution de l'élasticité des poumons et à des problèmes respiratoires. Selon la gravité de la maladie, la fibrose peut être unilatérale, bilatérale ou focale.

La prévention de la fibrose pulmonaire est le traitement opportun des maladies infectieuses qui provoquent une inflammation.

Traitement

Une méthode spécifique de traitement des symptômes tels que la toux sèche, accompagnée d'une douleur dans le sternum, dépend de la cause de son apparition. Même si la maladie est causée par une infection virale courante, telle que la grippe saisonnière, un traitement inadéquat peut entraîner de graves complications. Prescrire un traitement pour la toux sèche, accompagnée même d'une légère douleur à la poitrine devrait seulement médecin.

La tâche principale dans le traitement des maladies infectieuses des voies respiratoires est de rendre une toux sèche humide et productive. Cela facilitera la libération de crachats, empêchant sa stagnation dans les poumons.

Pour que la récupération soit rapide, il est important que le corps crée les conditions appropriées. Tout d’abord, l’air de la pièce doit être froid et humide. La température de l'air ne doit pas dépasser 20 - 22 ° C et l'humidité optimale doit être d'au moins 60%. Cela aidera à ne pas assécher les crachats dans les voies respiratoires.

Un nettoyage quotidien au mouillé dans la maison réduit la quantité de particules de poussière dans l'air. Cela aidera à réduire la toux sèche due à une irritation des voies respiratoires.

Lors du traitement de la toux sèche, il est important de boire beaucoup de liquide. Cela contribue à l’humidification efficace des muqueuses et à la dilution des expectorations. Les expectorations plus minces sont beaucoup plus faciles à cracher, ce qui les empêche de stagner dans les poumons. Boire abondamment à chaud est un élément important du traitement, même en cas de toux sèche et non productive. Cela aide à hydrater la muqueuse et à compenser à temps la perte de liquide due à une température élevée.

Méthode de médication

Une cause commune de ces symptômes est la fatigue musculaire après un effort physique intense. Dans ce cas, demandez de l'aide au chirurgien. Il vous prescrira une pommade chauffante qui réduit la douleur dans les muscles. Si la toux sèche est causée par un processus inflammatoire dans les voies respiratoires, il est important de la rendre productive.

Vous ne pouvez utiliser aucun médicament contre la toux vous-même, car cela pourrait aggraver la situation.

Le plus souvent, une toux sèche est causée par un processus inflammatoire dans les voies respiratoires, il est important de la rendre productive. À cette fin, des préparations expectorantes ou combinées sont utilisées pour faciliter le retrait des expectorations.

Le traitement par expectorants doit être accompagné d'une forte consommation d'alcool. Cela n'épaissira pas les crachats formés dans les bronches.

Si la toux sèche est causée par des maladies non transmissibles telles que la tuberculose ou l'asthme, elle devient improductive. Dans ce cas, une toux sèche et une douleur au sternum au centre sont très épuisées, ce qui rend difficile la consommation de nourriture et le sommeil. Pour soulager la maladie, le médecin vous prescrira des médicaments spéciaux qui bloquent le réflexe de la toux.

En aucun cas, ne peuvent pas utiliser des médicaments "toux" pour l'auto-traitement ou les donner aux enfants. Toutes les toux ne sont pas nocives et seul un médecin peut donc prescrire un traitement adéquat.

Remèdes populaires

Utiliser des remèdes populaires pour le traitement de la toux sèche, accompagnée de douleur n'est possible que si ces symptômes sont causés par une infection virale. Ils peuvent constituer un excellent complément au traitement médical prescrit par un spécialiste. Le meilleur de tous, si c'est une boisson chaude abondante, facilitant une toux sèche.

Tous les remèdes à ces symptômes ne peuvent être utilisés qu’après consultation de votre médecin.

La tisane maison hydrate non seulement efficacement la membrane muqueuse, mais améliore également le bien-être. Les meilleures options pour reconstituer les fluides corporels peuvent être:

  • thé au citron;
  • thé à la framboise;
  • compote de fruits secs;
  • jus de baies;
  • tisane.

Une boisson excellente avec une toux sèche peut être un jus de fruits ou de baies chauffé: orange, pomme, cassis, raisin. C'est une excellente source de vitamines pour un corps affaibli.

Ne pas utiliser de substances agressives, telles que la moutarde, comme agent chauffant. Cela peut considérablement aggraver la situation.

Les médicaments modernes contre le rhume sont décrits dans cet article.

Vidéo

Cette vidéo raconte les causes de la toux.

Conclusions

Une toux sèche, provoquant des douleurs et d'autres désagréments dans le sternum peuvent être un symptôme de nombreuses maladies désagréables. Plus dangereux s'il n'y a pas de température élevée ou si son augmentation est négligeable. Cela peut être le signe de problèmes assez graves, tels que la tuberculose, le cancer du poumon, l'insuffisance cardiaque ou la névralgie intercostale.

Parfois, une toux sèche chez un adulte peut être le signe de problèmes apparemment sans rapport, tels que la colique hépatique. Si ces symptômes ne disparaissent pas plus de 5 à 7 jours ou en cas de forte détérioration, telle que l'apparition de crachats de sang ou une sensation d'étouffement, une assistance urgente d'un spécialiste est nécessaire.

Que signifient les symptômes: douleur dans le sternum au milieu et toux sèche?

La douleur moyenne du sternum et la toux sèche sont souvent perçues comme l'un des signes de la pneumonie. Si vous approfondissez le problème, plusieurs raisons peuvent expliquer cet état. Aujourd'hui, nous allons essayer de découvrir ensemble ce qui peut provoquer exactement deux de ces symptômes atypiques et la façon de s'en débarrasser.

Si vous toussez pendant une longue période, vous pouvez étirer vos muscles pectoraux et ils vont commencer à avoir mal. Avec chaque toux ou éternuement, il sera difficile pour une personne de respirer et cela fera mal à la poitrine. Avec une toux prolongée, le cadre musculaire est constamment tendu et souvent, une myosite survient. Cette maladie présente les mêmes symptômes que la pneumonie; seule la douleur au sternum augmente lorsque le patient est allongé sur le ventre ou prend une profonde respiration.

À la palpation de l'espace intercostal, le patient va faire face à une crise de douleur aiguë. Une réaction similaire découle du fait que, lors de la fatigue, lors de la toux ou de l’éternuement, le muscle intercostal est également activé et que l’acide lactique s’y accumule, source de toutes les sensations douloureuses dans le corps humain.

Parmi les autres maladies accompagnées de douleurs au sternum dans la toux moyenne et sèche, on peut noter:

  • une bronchite;
  • infection fongique;
  • névralgie intercostale;
  • blessures du sternum;
  • pharyngite;
  • la trachéite;
  • bronchiectasies;
  • l'emphysème;
  • la tuberculose;
  • cancer du poumon;
  • infections des voies respiratoires;
  • l'asthme;
  • réactions allergiques;
  • la pleurésie;
  • embolie pulmonaire.

Chacune de ces maladies est très grave, vous ne devriez donc pas tarder à consulter un médecin si vous présentez des symptômes.

Parmi les facteurs provocateurs pouvant provoquer de tels signes, il convient de noter la longue inhalation de fumée, une intoxication chimique ou un corps étranger dans le larynx et la trachée. Dans certains cas, la cause de la toux et des douleurs thoraciques est une insuffisance cardiaque et une maladie vasculaire.

Si l’on examine plus en détail chacune des maladies, on peut dire qu’après une pneumonie et une myosite, le plus souvent la cause de la toux et de la douleur thoracique est la pleurésie. Cette maladie est considérée comme une conséquence de la pneumonie. Dans le corps de chaque personne, il existe une membrane spéciale dans la cavité thoracique et directement dans les poumons, qui est une sorte de couche entre les côtes et l'organe. Parfois, cette literie est enflammée et provoque douleur et toux chez la personne.

La névralgie intercostale peut causer de la toux et de la douleur chez certaines personnes. Il est important de noter qu’avec cette maladie, la douleur d’une toux peut être si intense qu’elle peut s’évanouir ou même crier.

En raison de blessures mécaniques, la cage thoracique peut s’effondrer et la douleur s’intensifier lorsque vous toussez. Des moments similaires se produisent si, après une blessure mécanique, une personne est enrhumée.

Selon les statistiques des médecins, après les symptômes ci-dessus, selon la liste des maladies pouvant causer des douleurs à la poitrine et de la toux, le pneumothorax a disparu. Le pneumothorax est un coussin d'air qui se forme autour des poumons et exerce beaucoup de pression sur l'organe. Un phénomène similaire se produit si une personne s'est fracturé une côte, a été blessée par balle ou par un couteau.

Lorsqu'une personne ne peut pas s'arrêter longtemps pendant une attaque de toux et que la douleur dans le sternum est permanente, on suppose qu'une tumeur maligne se développe dans vos poumons. Comme vous le savez, les médecins n’ont pas encore appris à diagnostiquer le cancer à l’avance, vous ne devriez donc pas plaisanter avec votre santé avec de tels symptômes.

On sait qu'une infection fongique peut toucher différentes parties du corps humain. Dans de rares cas, le champignon affecte les voies respiratoires du patient, provoquant une toux sèche et une douleur à la poitrine. Cela se produit si un robot humain ou ses conditions de vie sont associés à un séjour permanent dans des pièces humides.

Aucune personne sensée ne souffrira de douleur dans la région du sternum, mais consultera immédiatement un médecin agréé pour obtenir des conseils. Il est possible de déterminer exactement la cause d'une telle maladie à l'aide d'analyses de laboratoire sur le sang, les expectorations, les rayons X des poumons et l'examen échographique. Sur la base des informations reçues et des plaintes du patient, le médecin reçoit une image générale de la maladie et prescrit un traitement. Dans la plupart des cas, une toux sèche prolongée nécessite une hospitalisation du patient. N'ayez pas peur de l'hôpital, plus tôt vous commencez un traitement, plus vite vous revenez à la vie habituelle sans toux gênante. Ne vous auto-diagnostiquez pas et n'achetez pas de médicaments. Il ne doit pas être utilisé pour les schémas thérapeutiques développés pour vos amis présentant des symptômes similaires. De telles actions ne font qu'aggraver votre santé et rendent difficile l'établissement d'un diagnostic à l'avenir.

Si une pneumonie est diagnostiquée, le médecin prescrit un complexe de médicaments antibactériens. Dans le cas d'une infection fongique, des inhalations et l'utilisation de médicaments antibactériens ciblés sont nécessaires. Si la cause de la toux est devenue un rhume, il suffit alors à une personne de boire des antiviraux et de respecter le repos au lit. En éliminant la toux, le patient élimine simultanément la douleur localisée dans la poitrine.

En cas de tuberculose, un traitement hospitalier sera prescrit à la clinique. Le complexe de médicaments sera sélectionné individuellement, il en va de même pour les tumeurs cancéreuses.

Lors de l’étirement du muscle pectoral et du bas du sternum, en plus des antitussifs, des onguents et des compresses chauffants spéciaux seront prescrits. La pleurésie, quant à elle, peut être confondue avec une pneumonie et prescrire le mauvais traitement. C'est pourquoi il est très important de décrire avec précision les symptômes qui se produisent dans un cas particulier. Cela vous permettra de développer avec précision un schéma thérapeutique, car les erreurs ne sont pas autorisées. Avec la pneumonie, les procédures de réchauffement sont contre-indiquées, mais avec la pleurésie - c'est l'une des principales étapes du traitement. Si le traitement commence mal, vous pouvez avoir une complication sous forme de lupus, de rhumatisme ou de tumeur.

Comme déjà mentionné ci-dessus, la cause de la souffrance du patient est souvent cachée dans le nerf intercostal pincé. En cas de névralgie intercostale, il est important de passer des examens supplémentaires pour détecter la présence d'ostéochondrose et de hernie intervertébrale. S'il n'y avait pas de facteur traumatique, il s'agissait alors d'une hernie ou d'une ostéochondrose pouvant provoquer une atteinte.

Avec la trachéite, la laryngite et la pharyngite, la toux sera sèche et souvent accompagnée de rhinite, de fièvre et d’autres symptômes désagréables.

La trachéite est traitée avec des anti-inflammatoires. Une attention particulière doit être accordée aux symptômes qui l'accompagnent, qui sont éliminés avec les médicaments antiviraux.

Prévention unique des douleurs à la poitrine et de la toux - non. Le seul conseil qui sera toujours pertinent est le renforcement de l'immunité. Toutes les bactéries, champignons et infections poursuivent une immunité affaiblie. Si les défenses de votre corps sont normales, vous vous protégez alors dans une certaine mesure de plus de la moitié des maladies susmentionnées.

Les poumons du corps humain jouent l'un des rôles les plus importants. Cet organe a donc besoin de beaucoup de soins et d'un traitement rapide. Soyez attentif à votre santé dès les premiers symptômes douloureux - consultez votre médecin. Les maladies lancées peuvent être traitées bien pire, en outre, le développement de la forme chronique n'est pas exclu, ce qui ne peut être guéri. Vous risquez de rester dépendant des médicaments pour le reste de votre vie, et tout cela parce que vous êtes trop paresseux pour consulter un médecin à votre époque.

Sternum moyen et toux sèche

Toux sèche et douleur à la poitrine

Réponses

Bohême

Si vous avez recours à un thérapeute, c'est la même chose qu'un vétérinaire.
L'acteur Leonid Filatov, par exemple, est décédé d'une pneumonie, bien qu'elle ait été traitée avec succès, mais il a été diagnostiqué trop tard - c'est moi qui pense aux médecins.
Vous devez vous tourner vers un pneumologue, il mènera une étude plus approfondie, sa spécialisation est facile.
Il peut être nécessaire d'effectuer une bronchoscopie par exemple, ce que le thérapeute ne peut en aucun cas diriger.

Rinat

Nujno bolshe teplih vodnih procedure.Un tak slishkom zagraznen vozduh radom.Radiacionii fon.

Margarita Golovina

pouvez-vous avoir une bronchite? ou l'asthme bronchique? ! peut-être que mon beau-père peut avoir la tachycardie: quand il va à l'extérieur, quand il fait froid, il lui devient difficile de respirer, vérifiez qu'il fait un cardiogramme

Toux sèche douleur thoracique
Toux sèche douleur thoracique - de tels symptômes peuvent survenir chez l'homme lorsque certains processus inflammatoires se produisent dans le corps.

1
Une douleur peut survenir avec une inflammation de la membrane qui tapisse la cavité thoracique de l'intérieur et recouvre les poumons. Le plus souvent, la pleurésie sèche est une conséquence du développement de la pneumonie et la douleur à la poitrine se fait particulièrement sentir si le patient s'appuie sur le côté affecté.

2
Si votre poitrine vous fait mal lorsque vous toussez, cela peut indiquer une altération fonctionnelle de la cage thoracique, de la colonne vertébrale thoracique, des tumeurs de la plèvre et de la péricardite.

3
La péricardite sèche se caractérise par des douleurs lors de la toux, de la respiration et des mouvements, ce qui perturbe la profondeur de respiration du patient et aggrave son essoufflement. L'intensité de la douleur peut être insignifiante ou aiguë.

4
Une toux constante peut indiquer un raccourcissement du ligament interpleural, une augmentation de la toux pendant la conversation, une respiration profonde et un effort physique. La toux est douloureuse à la poitrine.

5
En outre, la douleur aiguë, qui augmente pendant la toux, peut être une conséquence de la névralgie intercostale. La douleur thoracique lors de la toux peut être le résultat d'une fracture d'une côte, d'une ostéochondrose de la région thoracique.

6
Si une personne a la grippe ou les ARVI, et quand elle tousse, elle a des douleurs dans la poitrine, cela indique le développement du processus inflammatoire dans la trachée, c'est-à-dire la trachéite. Une trachée est un tube qui relie le larynx et les bronches. Les douleurs vont de pair avec la maladie.

7
Avec une toux forte et constante, des douleurs peuvent apparaître au niveau des côtes inférieures, en raison de la contraction des muscles du diaphragme lors de la toux et lors du travail prolongé, elle se fatigue tout simplement et il y a donc des sensations douloureuses lors de ses contractions aiguës.

8
Si des néoplasmes malins sont apparus dans les poumons humains, une douleur thoracique de la toux sèche peut être aiguë, avoir un coup de couteau, ou un zona. Il peut se manifester dans tout le thorax ou seulement dans certaines parties de celui-ci, dans les bras et le cou. Si la tumeur se développe dans la colonne vertébrale et les côtes, la douleur devient plus intense.

9
Lorsque le pneumothorax est également observé, il peut être à la fois fort et modéré. Mes réponses

Douleur thoracique à la toux: causes et traitement

Très souvent, il arrive qu'une personne soit malade, se sente mal et se sente mal à l'aise lorsqu'elle tousse. Cela indique un signe d'inflammation de la trachée (sonde respiratoire). Une telle toux peut disparaître avec un rhume. La cause de la douleur thoracique est telle que la toux commence à apparaître à la suite de la contraction des muscles du diaphragme, ce qui provoque une douleur aiguë.

Causes de douleur à la poitrine en toussant

1. La toux peut apparaître dans les cas de bronchite aiguë, d’asthme ou de pneumonie. Avec la bronchite, les expectorations sont généralement libérées et la toux peut être une crise convulsive. La toux peut parfois être si fréquente qu'une personne est même capable de s'évanouir et de souffrir d'un grave mal de tête. Et en général, la douleur peut entraîner de nombreuses complications.

2. Quant aux jeunes enfants, ils toussent à la suite d'infections respiratoires. Les processus inflammatoires chez les enfants de moins de trois ans peuvent se propager au larynx. Dans de tels cas, toux effrayante observée, essoufflement;

3. La douleur peut survenir en raison du stress ou de l'anxiété.

4. Douleur lors de mouvements brusques, qui augmente avec une respiration profonde. Cette douleur peut être traumatisante. Sa place peut être clairement identifiée en appuyant sur la poitrine;

5. Si la douleur disparaît en toussant, il peut s'agir d'une entorse des muscles intercostaux. Ce phénomène peut accompagner un grand nombre de maladies des bronches et des poumons. Ceci, par exemple,

  • pharyngite,
  • bronchite
  • pneumonie,
  • tuberculose
  • et même le cancer du poumon.

6. La douleur peut survenir avec une inflammation de la membrane qui tapisse la cavité thoracique de l'intérieur et recouvre les poumons. Le plus souvent, une pleurésie sèche survient à cause d'une pneumonie et la douleur à la poitrine se fait particulièrement sentir si le patient s'appuie sur le côté affecté.

7. Si votre poitrine vous fait mal lorsque vous toussez, cela peut indiquer une altération fonctionnelle de la cage thoracique, de la colonne vertébrale thoracique, des tumeurs de la plèvre et de la péricardite.

8. La péricardite sèche se caractérise par des douleurs lors de la toux, de la respiration et des mouvements, ce qui perturbe la profondeur de respiration du patient et qui aggrave son essoufflement. L'intensité de la douleur peut être insignifiante ou aiguë.

9. Une toux continue peut indiquer un raccourcissement du ligament interpleural. La toux augmente pendant la conversation, les respirations profondes et les efforts physiques.

10. Une névralgie intercostale peut également causer une douleur aiguë, aggravée par la toux. La douleur peut être le résultat d'une côte cassée, d'une ostéochondrose de la région thoracique.

11. Si une personne a la grippe ou les ARVI, et quand elle tousse, elle a des douleurs à la poitrine, cela indique le développement du processus inflammatoire dans la trachée, c'est-à-dire la trachéite. Une trachée est un tube qui relie le larynx et les bronches. Les douleurs vont de pair avec la maladie. Avec une toux forte et constante, des douleurs peuvent apparaître au niveau des côtes inférieures, en raison de la contraction des muscles du diaphragme. Après un travail prolongé, il se fatigue tout simplement et il y a donc des sensations douloureuses lors de ses contractions aiguës.

12. Si des néoplasmes malins sont apparus dans les poumons humains, la douleur peut être aiguë, cousue ou zona. Il peut se manifester dans tout le thorax ou seulement dans certaines parties de celui-ci, dans les bras et le cou. Si la tumeur se développe dans la colonne vertébrale et les côtes, la douleur devient plus intense.

Causes de douleur thoracique avec toux sèche

De tels symptômes peuvent survenir chez l'homme lorsque certains processus inflammatoires se produisent dans le corps.

1. Une douleur peut survenir lors d'une inflammation de la membrane qui tapisse la cavité thoracique de l'intérieur et recouvre les poumons. Le plus souvent, la pleurésie sèche est une conséquence du développement de la pneumonie et la douleur à la poitrine se fait particulièrement sentir si le patient s'appuie sur le côté affecté.

2. Si la poitrine vous fait mal en toussant, cela peut indiquer une altération fonctionnelle de la cage thoracique, ainsi que de la colonne vertébrale thoracique, des tumeurs de la plèvre et une péricardite.

3. La péricardite sèche se caractérise par des douleurs lors de la toux, de la respiration et des mouvements, ce qui perturbe la profondeur de respiration du patient et aggrave son essoufflement. L'intensité de la douleur peut être insignifiante ou aiguë.

4. Une toux continue peut indiquer un raccourcissement du ligament interpleural. La toux augmente pendant la conversation, les respirations profondes et les efforts physiques.

5. En outre, la névralgie intercostale peut entraîner une douleur aiguë. La douleur thoracique lors de la toux peut être le résultat d'une fracture d'une côte, d'une ostéochondrose de la région thoracique.

6. Si une personne a la grippe ou les ARVI, et quand elle tousse, elle a des douleurs dans la poitrine, cela indique le développement du processus inflammatoire dans la trachée, c'est-à-dire la trachéite. Une trachée est un tube qui relie le larynx et les bronches. Les douleurs vont de pair avec la maladie.

7. Une toux sèche peut être le résultat d'un rhume, d'une grippe, d'autres maladies respiratoires, mais si elle dure plus de deux semaines, cela s'appelle chronique. Cela peut également résulter du tabagisme et d'une réaction allergique. Une personne peut ressentir une respiration sifflante dans la poitrine, mais la toux restera sèche en raison de la faible production de crachats par les bronches ou en raison de sa viscosité excessive.

8. Une toux sèche dans la poitrine peut apparaître avec le développement dans le corps de maladies telles que la grippe, le rhume, apparaît après l'hypothermie ou à la suite d'une infection du tissu pulmonaire, c'est-à-dire du développement d'une bronchite, d'une pneumonie. Les maladies pulmonaires chroniques - asthme bronchique, bronchite chronique - provoquent une forte toux sèche paroxystique.

9. Une toux sèche paroxystique survient à la suite de maladies du conduit auditif externe, du reflux gastrique et alimentaire. D'autres causes de douleur ne sont pas associées à des processus inflammatoires dans le corps. La toux peut résulter de l'ingestion de corps étrangers dans les voies respiratoires, du fait du tabagisme, d'allergies, de l'utilisation de certains médicaments.

10. Avec une toux forte et persistante, des douleurs thoraciques peuvent apparaître au niveau des côtes inférieures, en raison de la contraction des muscles du diaphragme lors de la toux et lors du travail prolongé, il se fatigue tout simplement et il y a donc des sensations douloureuses lors de ses contractions aiguës.

11. Si des néoplasmes malins se trouvent dans les poumons d’une personne, la douleur peut être aiguë ou donner des coups de couteau ou être environnante. Il peut se manifester dans tout le thorax ou seulement dans certaines parties de celui-ci, dans les bras et le cou. Si la tumeur se développe dans la colonne vertébrale et les côtes, la douleur devient plus intense.

12. Avec le pneumothorax, on observe également des douleurs: elles peuvent être fortes ou modérées.

Autres causes de douleurs à la poitrine autres que la toux

Nous pouvons distinguer les types de maladies dans lesquelles il existe des symptômes similaires:

1. infarctus du myocarde

2. pneumonie

3. inflammation de la vessie,

Fondamentalement, la douleur thoracique n'est pas due à la toux ni à d'autres maladies du système broncho-pulmonaire lors d'un infarctus aigu du myocarde. La peau devient en même temps pâle, le niveau de transpiration augmente, la pression diminue. Débarrassez-vous de cette douleur, vous ne pouvez appeler qu'une ambulance.

Caractéristiques du traitement de la douleur à la poitrine lors de la toux

Le traitement peut être pris en prenant de tels médicaments, par exemple des comprimés ou du sirop. Si la toux a été causée par le tabagisme prolongé, alors cette dépendance devrait être abandonnée. Si une forte toux sèche vous fait mal la nuit, vous devez alors modifier la pente de l'oreiller, car dans une position horizontale chez l'homme, le mucus s'écoule de manière intensive le long du dos du larynx et l'irrite.

La méthode populaire de traitement de la douleur thoracique sur le fond de la toux sèche comprend une consommation importante de liquides chauds, tels que le thé chaud, le lait. Cela contribue à la transition de la toux sèche dans un rétablissement productif et rapide.

La douleur à la poitrine, apparue soudainement, peut amener une personne à un choc douloureux et à une perte de conscience. Il est donc urgent d'appeler une ambulance. Pour se débarrasser d'une douleur à la poitrine avant l'arrivée d'une ambulance, vous devez prendre un analgésique, mettre un comprimé de nitroglycérine sous la langue et prendre une position confortable dans laquelle le corps doit être détendu.

Dans tous les cas, quels que soient la douleur et l’inconfort, vous ne pouvez pas vous-même déterminer le diagnostic correct. Une visite chez le médecin devrait donc être obligatoire! Prenez cela au sérieux, afin que plus tard, il n’y ait plus de conséquences désagréables. Si, par exemple, vous souffrez de diabète sucré ou de maladie pulmonaire chronique, de problèmes cardiaques, le traitement doit être sous la supervision d'un médecin - un spécialiste qui procédera à l'examen nécessaire, établira le diagnostic correct et prescrira le traitement approprié, qui devrait être efficace. En aucun cas ne vous traitez pas, pour ne pas nuire à votre santé!

Diagnostic des douleurs à la poitrine et de la toux

La douleur thoracique peut être un symptôme de diverses maladies, pas un diagnostic. Quelle est la force de la douleur et quelle en est la cause, vous ne pouvez le faire qu’avec une aide professionnelle.

Pour se débarrasser de la maladie, l’essentiel pour le médecin est d’établir la cause exacte de la douleur thoracique lorsqu’il tousse. Peut-être est-ce une privation d'oxygène du muscle cardiaque, une inflammation de la plèvre, une fracture de côte ou une inflammation de la partie cartilagineuse de la côte, etc.

La principale chose à faire dans ce cas est:

1. mesurer le pouls et la pression artérielle;

2. faire un électrocardiogramme;

3. insérez le cathéter dans la veine;

4. se débarrasser de la douleur en administrant les bons médicaments.

Brûlure, douleur à la poitrine: au centre, à gauche, à droite, les raisons de quoi faire

Les symptômes tels que douleur et sensation de brûlure à la poitrine sont plutôt décourageants. Après tout, nous savons tous que le cœur est là, dont les maladies sont dangereuses. Mais il y a d'autres organes: gros vaisseaux, poumons, œsophage. De plus, les parois thoraciques sont constituées d'os, de muscles et de ligaments. Chez la femme, les glandes mammaires sont abondamment pénétrées par les fibres nerveuses. Tous ces organes peuvent faire mal.

Afin de différencier la douleur «terrible» de la douleur «non terrible», nous proposons l'algorithme suivant: nous déterminons d'abord où cela fait mal, puis nous nous concentrons sur des symptômes supplémentaires. Pour certains États, une ambulance est nécessaire pour le transport, pour d'autres, des spécialistes de la polyclinique locale.

Mal à droite

Le syndrome douloureux, localisé dans le côté droit de la poitrine, se fait habituellement sentir:

Maladies du foie et des voies biliaires

Dans ce cas, la douleur est généralement:

  • stupide;
  • paroxystique;
  • ne dépend pas du mouvement du corps;
  • donne à l'omoplate, la moitié du cou, le bras - à droite;
  • a un lien avec la nourriture consommée: il augmente quand on mange gras et frit, c’est pourquoi il ya souvent de l’aversion pour de tels plats.

Dans le même temps, une fleur jaune apparaît sur la langue, une amertume peut se produire dans la bouche. Si une pierre (ou un gonflement) «s'enroule» dans le tractus biliaire, gênant le passage de la bile le long de son trajet naturel, le blanc des yeux deviendra d'abord jaune, puis la peau. L'urine devient sombre, les matières fécales - la lumière. La même chose peut être observée avec la défaite du foie lui-même avec l'hépatite, l'hépatose ou la cirrhose. Seuls les spécialistes qualifiés peuvent différencier les affections: chirurgiens et spécialistes des maladies infectieuses (voir aussi douleur dans l'hypochondre droit, douleur dans l'hypochondre gauche).

Autres maladies du tractus gastro-intestinal

La gastrite, un ulcère de la partie supérieure du tube digestif, les coliques intestinales peuvent également se manifester soit par une douleur, soit par une sensation de brûlure au côté droit de la poitrine, mais le plus souvent elles se situent à gauche ou immédiatement derrière le sternum. Ces pathologies sont associées à la prise de nourriture. Considérez-les plus en détail dans la partie consacrée à la douleur dans le reste de la poitrine.

Névralgie intercostale

C'est ce que l'on appelle une maladie lorsque les nerfs qui vont aux muscles intercostaux (ils se «remplissent» de respiration) sont enflammés ou altérés. La cause la plus courante de la maladie est le zona provoqué par le virus de la varicelle. Dans ce cas, une éruption cutanée sous la forme de cloques dans un ou plusieurs espaces intercostaux est ajoutée aux symptômes énumérés ci-dessous.

Les principaux signes de névralgie intercostale sont:

  • douleur intense, peut être décrite comme une sensation de brûlure, mais - dans un endroit strictement localisé qui peut être ressenti;
  • La douleur pendant la respiration, le tronc, la toux, les inclinaisons s'amplifient.

Si l '«ancêtre» de la névralgie intercostale est l'ostéochondrose, la douleur thoracique peut également être complétée par un «lumbago» au bras droit ou à la moitié droite du cou. Et si vous demandez à l'assistant d'appuyer les doigts sur chaque vertèbre, à partir du col utérin, la douleur s'intensifiera à un endroit donné.

Pneumonie

L'inflammation du poumon droit, si elle se produit avec une inflammation de la muqueuse du poumon, de la plèvre (cette complication est appelée pleurésie), peut également être accompagnée d'une douleur à la poitrine gauche. Si vous avez cette maladie particulière, alors même avant l'apparition du syndrome douloureux, une faiblesse, une fatigue se fait sentir, l'appétit disparaît, des nausées et des douleurs musculaires et / ou osseuses. Presque toujours, la température augmente, il y a une toux, parfois avec du sang, parfois - avec la libération de mucus ou d'expectorations mucopuruleuses, ou une toux sèche. Immédiatement avant l'apparition de douleurs à la poitrine, il devient difficile de respirer.

Douleur durant le syndrome prémenstruel

Un des signes de la mammite est une douleur dans la période prémenstruelle. Il est généralement localisé dans les deux glandes mammaires, mais ne peut affecter que le droit, ce qui peut être identifié comme une douleur à la poitrine.

En faveur de la mastopathie, on dira que le syndrome douloureux se manifeste strictement avant les règles, alors que la poitrine se gonfle («versée») et qu’un ou plusieurs nodules s’y sentent.

Myosite intercostale

La myosite est une inflammation d'un seul muscle, dans ce cas intercostal. La douleur dans le même temps a une localisation claire. On peut noter qu’il n’ya pas de douleur au repos, mais elle apparaît à un certain mouvement, elle n’accompagne qu’une respiration profonde ou une toux.

Scoliose

La courbure du rachis thoracique latéral est extrêmement rare: sa pathologie est plus sensible à ses parties «mobiles» - cervicale et lombaire. Mais si la scoliose thoracique se développe quand même, et qu’elle a une apparence en forme de C ou de S, avec le côté convexe tourné vers la droite, puis à la violation d’un des nerfs intercostaux, la douleur apparaît au côté droit de la poitrine.

Lorsque cela se produit, ces symptômes:

  • douleur localisée: une personne peut clairement indiquer le point où elle fait mal;
  • la douleur augmente avec la respiration et la toux;
  • faiblesse, nausée et pas de toux.

Maladie mentale

Cela peut être indiqué par l'absence de toux, de fièvre, de contact avec la respiration ou de manger. Une personne peut avoir des difficultés à respirer, mais si vous demandez à l’assistant de calculer le nombre de mouvements respiratoires par minute pendant une période arbitraire pendant laquelle le patient lui-même ne le sait pas, il se trouve qu’il se situe dans la plage normale (12-16 par minute). En écoutant les poumons, le médecin n'entend objectivement aucun bruit pathologique, et les rayons X, l'IRM ou le scanner thoracique ne révèlent aucune pathologie.

De telles maladies peuvent être suspectées si elles ont débuté après un stress nerveux grave ou une fatigue chronique résumée. Ils sont référés à un psychiatre lorsque les autres causes de douleur thoracique à droite sont exclues.

Douleur dans les parties restantes de la poitrine: au centre, à gauche

En raison des caractéristiques du parcours anatomique des nerfs allant aux organes internes, des douleurs thoraciques au centre et à gauche peuvent avoir des causes communes. Nous énumérons les maladies possibles du symptôme principal.

Avoir une toux

Si une sensation de brûlure dans la région de la poitrine est accompagnée d'une toux, cela peut être:

  • Pneumonie compliquée par une pleurésie. Dans ce cas, la sensation de brûlure est généralement localisée à gauche, dans une zone plus grande ou plus petite, mais:
    • pas derrière le sternum;
    • pas dans la région de 3 à 5 espace intercostal à gauche du sternum au milieu de la clavicule.

La douleur ou les brûlures sont constantes, mais empirent avec la respiration. En même temps, il y a faiblesse, fatigue, manque d'appétit, sentiment de manque d'air. Habituellement - une température élevée, mais si la pneumonie avec la pleurésie étaient des complications de la tuberculose, alors elle ne pourrait pas augmenter du tout. Dans certains cas, la diarrhée peut survenir sans symptômes respiratoires.

  • Bronchite Il y aura une douleur dans la poitrine au milieu, une toux (généralement humide, quand les expectorations mucopurulentes tousseront), une perte d'appétit, une élévation de température.
  • Grippe. Cette maladie est basée sur un virus de structure particulière, qui provoque des hémorragies plus ou moins mineures dans les voies respiratoires supérieures. Un tel trempage hémorragique de la muqueuse trachéale provoque une douleur ou une sensation de brûlure à la poitrine. En outre, la grippe se manifeste par une température corporelle élevée, une faiblesse, des douleurs dans les muscles et les os. Un nez qui coule avec cette maladie n'apparaît pas immédiatement, mais le deuxième ou le troisième jour de la maladie, mais une toux peut survenir le premier jour.

Si les symptômes initiaux ressemblaient beaucoup à ceux de la grippe: la température avait augmenté, il y avait une douleur dans les os et les muscles, au même moment ou un peu plus tard, il y avait une douleur derrière le sternum, et ensuite il s'est déplacé sur le côté, cela signifie à peine le développement d'une pneumonie hémorragique. Cette dernière, causée par l’imprégnation sanguine du tissu pulmonaire, se manifeste par des difficultés respiratoires et des symptômes d’intoxication, et non par un mouvement douloureux.

Douleur après le surmenage

Alors peut être IRR, maladie mentale:

Dystonie végétative-vasculaire - dans le premier cas, il fait mal à la région du cœur, la douleur n'est pas intense et n'a aucun lien avec l'exercice, la position du corps ou la respiration. En plus de la douleur, une personne rougit souvent / pâlit, la jette dans la sueur ou la fièvre.

Avec les troubles mentaux, ces troubles végétatifs ne le sont pas, mais il y a un changement d'humeur, une diminution du désir de faire quelque chose et une diminution de l'appétit. Mais il n'y a pas de nausée, faiblesse, fièvre.

Douleur à l'exercice

Les douleurs thoraciques dues à l'effort, qui se produisent à la fois du côté gauche et du sternum, sont principalement des maladies cardiaques. Cela peut inclure la maladie ischémique et sa sous-espèce - angine de poitrine et infarctus du myocarde. En outre, la myocardite et la cardiomyopathie sont douloureuses au cours de l'effort physique. Dans ce cas, la charge doit être considérée non seulement comme l'exécution d'un travail physique, mais également:

  • monter les escaliers;
  • marcher contre le vent (particulièrement froid);
  • exécution de travail même minime après le froid.

S'il est douloureux de n'effectuer que certains mouvements, le cas est probablement une myosite ou une névralgie intercostale.

Angine de stress

  • La douleur est localisée dans la région du cœur, c'est-à-dire approximativement dans l'un des emplacements d'un tel carré: horizontalement - du bord droit du sternum à la ligne passant par le milieu de la clavicule, verticalement - de 3 à 5 espaces intercostal;
  • La douleur donne ou dans le côté gauche de la mâchoire, ou dans l'omoplate gauche; l'irradiation peut également aller de l'intérieur de la main gauche jusqu'au petit doigt inclus;
  • se sent comme pression, compression, lourdeur, douleur sourde;
  • provoqué par un effort physique, parfois par une excitation ou par une alimentation abondante;
  • douleur ou sensation de brûlure au fil du temps ou après le repos, ou - en raison de la prise de comprimés de nitroglycérine sous la langue;
  • toux, le changement de position du corps n'augmente pas la douleur.

Infarctus du myocarde

C'est une pathologie qui apparaît rarement de manière abrupte: elle est généralement précédée de "signes" d'avertissement sous forme de coups, alors que leur provoquer nécessite de moins en moins de pression au fil du temps.

Une crise cardiaque se caractérise par une douleur aiguë dans la région du cœur qui, apparaissant au fond d'une charge (pas toujours significative), ne disparaît pas après un repos et n'est pas éliminée en prenant même quelques comprimés de nitroglycérine sous la langue. Donne des douleurs au côté gauche du corps: main, omoplate, mâchoire. Souvent, le syndrome douloureux est accompagné de sueurs froides, de troubles du rythme cardiaque, de vertiges et d’essoufflement.

Myocardite

C'est le nom de l'inflammation du muscle cardiaque causée par un processus infectieux (grippe, mal de gorge, diphtérie, scarlatine), une intoxication et des pathologies auto-immunes systémiques. Il se développe plus souvent chez les jeunes (voir myocardite).

Il y a une maladie de la douleur derrière le sternum ou ailleurs dans la région du cœur, des interruptions dans le travail de cet organe musculaire, un essoufflement, un gonflement des jambes. Des symptômes similaires peuvent régresser périodiquement, puis se reproduire.

Douleur / brûlure associée à la nourriture

Ainsi, des pathologies du tractus gastro-intestinal se manifestent: œsophagite, corps étrangers dans l'œsophage, cancer de l'œsophage, gastrite, ulcère peptique, pancréatite, colique intestinale. Chacune des maladies a ses propres symptômes caractéristiques.

Ainsi, avec la défaite de l'œsophage, une douleur au milieu de la poitrine survient précisément lors de la déglutition.

L'inflammation de l'estomac se fait sentir par la douleur qui se développe après avoir mangé, située juste en dessous de la poitrine. Souffrant de 12 ulcères duodénaux, au contraire - la douleur, se développant sur un estomac vide. La pancréatite et les coliques intestinales réagissent avec douleur 1 à 1,5 heure après avoir mangé. La douleur localisée dans l'inflammation de l'intestin et du pancréas est également légèrement inférieure à l'arcade costale.

En cas de cuisson derrière le sternum après avoir pris une position horizontale

Une forte sensation de brûlure derrière le sternum, apparaissant après avoir mangé pendant une demi-heure, puis décidé de s’allonger, est un symptôme de reflux gastro-œsophagien, c’est-à-dire le fait de jeter de la nourriture (eau) de l’estomac dans l’œsophage (voir Médicaments contre les brûlures d’estomac). En plus de la brûlure à la poitrine, une personne n'a ni perte d'appétit, ni de température, ni de faiblesse. Seul l'enrouement de la voix augmente progressivement, il commence à "tousser" périodiquement avec une toux sèche. Si une tumeur commence à se développer dans l'œsophage, brûlée avec de l'acide, il y a une boule constante dans la gorge, une violation du passage de la première nourriture solide, puis de la nourriture liquide.

Douleur associée à la respiration

De même, dans la partie gauche de la poitrine, apparaissent des pathologies d'organes dont les membranes sont en contact avec la face interne des côtes. Il s'agit d'une inflammation de la poche cardiaque, de la plèvre, de la présence d'air libre dans la cavité pleurale. Le même symptôme sera accompagné d'une névralgie intercostale, décrite précédemment.

Péricardite

Cette maladie a deux sous-espèces:

  • Péricardite sèche, lorsque la paroi externe du cœur (son «sac») est enflammée et que le liquide inflammatoire n'est pas sécrété par celle-ci. La maladie se manifeste par une faiblesse, une toux, une douleur dans la région du cœur constante, terne, aggravée par une respiration profonde, une déglutition et une toux. Le syndrome de la douleur est légèrement soulagé en prenant une position assise, mais il s'aggrave en position couchée.
  • Épanchement péricardique - inflammation de la poche cardiaque dans laquelle il sécrète un liquide inflammatoire (exsudat). Il s’accumule à l’intérieur de celui-ci et, dans le cas d’un grand nombre, parvient à serrer le cœur et les gros vaisseaux qui le quittent. La maladie se manifeste par des douleurs compressives au cœur, un essoufflement, de la fièvre, un hoquet et une sensation de grosseur dans l'œsophage lors de l'ingestion d'aliments solides.

Pleurésie

L'inflammation de la «couverture» double couche du poumon, comme la péricardite, peut être sèche et effusive. Les symptômes de ces sous-espèces sont différents. La maladie ne survient que comme complication: pneumonie, cancer ou manifestation de la tuberculose.

La pleurésie sèche du côté gauche se manifeste par des douleurs à la couture dans le côté gauche de la poitrine, s'étendant dans l'hypochondre et l'abdomen. Il est aggravé si la personne tousse, respire profondément et fait tourner tout le corps. Cela devient plus facile si vous vous allongez du côté endolori.

Si la pleurésie est exsudative, c’est-à-dire qu’un liquide inflammatoire apparaît entre les deux couches de la «gaine», les symptômes sont différents. Une personne ressent une douleur sourde à la poitrine qui s'aggrave pendant sa respiration (décrit par le mot "lourdeur"), un essoufflement qui augmente, une faiblesse, de la fièvre accompagnée d'un nombre élevé de personnes, une transpiration et une sensation de manque d'air.

La douleur du sternum ou sur le côté gauche de la poitrine n'est liée à rien

  • Prolapsus de la valve mitrale et fibrillation auriculaire - peuvent provoquer une douleur derrière le sternum. Dans les deux cas, la douleur n'est pas prononcée, il n'y a pas de lien visible avec la respiration, la position du corps, le travail effectué. La fibrillation auriculaire nécessite un diagnostic et un traitement précoces, car il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle.
  • Maladies de l'aorte et de l'artère pulmonaire - de la même manière, des maladies des gros vaisseaux survenant dans la cavité thoracique peuvent apparaître.
    • La dissection aortique est une affection extrêmement grave nécessitant des soins d’urgence, qui se manifeste par une douleur intense et déchirante au milieu de la poitrine ou par un glissement de la douleur vers la gauche.
    • La thromboembolie de l’artère pulmonaire, si elle laisse une personne consciente, peut se manifester par une douleur thoracique grave qui ne répond pas à la nitroglycérine. En outre, il existe un essoufflement, une sensation de manque d’air, une toux, lorsque le flegme "rouillé" quitte.
  • Oncologie:
    • Tumeurs malignes des organes du médiastin - non associées à une respiration, douleur sourde et pressante, qui se développe très progressivement, une tumeur de l'un des organes de la cavité thoracique peut apparaître. Cela peut être un cancer du poumon, de la plèvre, des bronches, un myxoedème du coeur, des métastases aux ganglions lymphatiques du médiastin.
    • Une tumeur dans la glande mammaire gauche, si elle a germé dans la poitrine, manifestera également une douleur. Dans ce cas, la glande doit être déformée, elle peut être déterminée par un sceau fusionné avec des tissus, il peut y avoir un écoulement des mamelons (voir cancer du sein).

Traitement de la douleur thoracique

En tant que causes du symptôme, nous avons décrit diverses maladies, chacune étant traitée différemment. Par conséquent, avant de commencer le traitement, vous devez établir un diagnostic. Cela aidera les médecins: un thérapeute, un gastro-entérologue, un pneumologue, un chirurgien, un oncologue ou un psychiatre. Nos conseils sont:

  • Lorsque la douleur est à gauche ou au milieu de la poitrine, arrêtez-vous et reposez-vous. Si cela vous aide, allez à la pharmacie et achetez de la nitroglycérine - vous en aurez besoin dans de telles situations. Faites un ECG et assurez-vous de vous rendre à un rendez-vous avec un médecin généraliste ou un cardiologue.
  • Si la douleur vous rend difficile à respirer, appelez l’ambulance.
  • Lorsque la douleur est apparue à gauche ou au centre, elle est grave, ouvrez la fenêtre, prenez une position semi-assise, prenez «Nitroglycérine». Si cela n’existe pas ou n’aide pas, appelez Ambulance, mais pour l’instant, buvez (mâchez) 1 à 2 comprimés d’aspirine (Aspekard, Aspeter, Cardiac Magnetic) à une dose totale allant jusqu’à 300 mg.
  • Si la douleur est plus probable dans la glande mammaire, associée aux règles ou aux pertes de mamelon (même chez les hommes), vous devez consulter un mammologue. Ces spécialistes organisent des réceptions privées ou travaillent dans des dispensaires Oncologic locaux.
  • Lorsque le syndrome douloureux est associé à la toux, la radiographie des poumons ou leur tomodensitométrie est nécessaire, après quoi le thérapeute est visité pour la première fois.
  • Si vous avez de la difficulté à supporter un effort physique après une maladie infectieuse, contactez votre cardiologue en urgence. Vous pouvez effectuer un ECG le même jour, devant le médecin, et subir une échographie du coeur.
  • Une douleur intense et éclatante malgré le fait que pendant l'exercice, rien ne vous dérangeait avant - une raison pour appeler une ambulance et parler du soupçon d'anévrisme de l'aorte thoracique.

Dans tous les cas, ne prenez aucun analgésique avant votre rendez-vous chez le médecin. Il sera plus difficile pour vous d’aider. Mangez plus de légumes frais et moins de viande, marchez au moins 2 km par jour au moins lentement et soyez en bonne santé!

Douleur à la poitrine en toussant: causes possibles

Une crise de toux est souvent accompagnée de douleurs à la poitrine. Les raisons de cette condition sont nombreuses. La douleur thoracique causée par la toux peut être le signe d’un processus inflammatoire grave qui se produit dans les poumons ou la plèvre. Mais les maladies du système respiratoire ne sont pas la seule cause possible de douleur dans cette région. En outre, ce symptôme peut indiquer des problèmes du système cardiovasculaire, etc.

Raisons

Considérez les causes les plus courantes de toux, douleur à la poitrine:

  • ARVI, grippe saisonnière, etc.
  • Bronchite, trachéite, pneumonie.
  • Pleurésie.
  • Emphysème
  • Diphtérie.
  • Épiglottite
  • Asthme bronchique.
  • Réactions allergiques.
  • Corps étranger.
  • Embolie pulmonaire.
  • Fractures des côtes.
  • Névralgie intercostale.
  • Tumeurs d'origine différente (bénignes et malignes).
  • Tuberculose
  • Maladies cardiovasculaires.

Considérez certaines des maladies dans lesquelles il existe un symptôme similaire plus en détail.

Pleurésie

La plèvre est une membrane séreuse qui recouvre la surface des poumons et la paroi interne du thorax. Ainsi, entre eux, il y a une cavité pleurale. En cas d'inflammation pleurale, la pleurésie se produit. Il peut être exsudatif, lorsque le liquide s’accumule dans l’espace pleural, et se dessécher.

Les symptômes suivants sont caractéristiques de la pleurésie:

  • Toux sèche, douleur à la poitrine, essoufflement.
  • Faiblesse et transpiration excessive, généralement la nuit.
  • La température est basse, elle augmente rarement.
  • Si le patient est couché du côté affecté, la douleur est légèrement réduite, car les mouvements respiratoires sont limités.

Avec la pleurésie exsudative (en cas d'accumulation de liquide), l'essoufflement augmente. Et si la pleurésie prend une forme purulente, la température monte brusquement.

Un traitement antibiotique est utilisé pour le traitement de cette maladie et, dans le cas du contenu purulent de la cavité pleurale, il est recommandé de prélever le liquide par ponction pleurale.

Pneumonie

Avec cette maladie, la douleur à la poitrine lors de la toux est également caractéristique. Surtout si la pneumonie lobaire se développe avec des dommages au lobe ou à un segment du poumon. La maladie commence généralement par une forte augmentation de la température. Il peut atteindre jusqu'à 40 degrés. Douleur dans la poitrine et apparaissent avec une respiration profonde. La dyspnée survient chez un patient dès les premiers jours.

L'état du patient s'aggrave. En plus des symptômes décrits - douleur thoracique, toux, fièvre - des taches rouges visibles au visage du côté lésé, ainsi qu'une cyanose (cyanose) des lèvres, si elles sont impliquées dans le processus pathologique du système cardiovasculaire. Des palpitations cardiaques et des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir.

Après quelques jours, le flegme commence à tousser, d'abord transparent, puis rouille.

Les symptômes peuvent augmenter dans les deux semaines. Puis, avec un traitement approprié, la crise passe et le patient devient progressivement plus facile. La pneumonie croupeuse est une maladie très grave. Traitez-le uniquement avec l'utilisation d'antibiotiques. Parfois utilisé plusieurs médicaments antibactériens. Avant l’arrivée des antibiotiques, cette maladie était très souvent fatale.

Maladies catarrhales

La douleur à la poitrine causée par la toux peut être causée par un rhume causé par un virus ou une bactérie. Ces maladies incluent:

Les symptômes suivants sont caractéristiques de ces maladies: toux, douleur thoracique, nez qui coule (avec une bronchite et une trachéite, ce n'est peut-être pas le cas). En outre, le patient s’inquiète de la faiblesse, des frissons, de la température, parfois jusqu’à 38-39 degrés. Les patients disent souvent qu'ils ont le sentiment que quelqu'un se gratte la poitrine de l'intérieur. Au début du traitement, ces sensations disparaissent progressivement. Avec une bronchite, le patient est souvent tourmenté par une forte toux et la douleur à la poitrine augmente.

La thérapie antivirale est utilisée pour la grippe et les ARVI. En présence de rhinite utilisé médicaments vasoconstricteurs (gouttes, sprays). Des antibiotiques peuvent être utilisés pour traiter la bronchite et la trachéite.

Névralgie intercostale

Cette maladie se caractérise par une douleur à la poitrine pouvant se présenter sous la forme d'une forte exacerbation sous la forme de coups de feu. Ils sont aggravés par une profonde respiration et peuvent être insupportables, selon les malades.

Dans la névralgie intercostale, il est important de ne pas confondre cette maladie avec des accidents vasculaires cérébraux ou d'autres maladies cardiaques.

Blessures à la poitrine

Ceux-ci comprennent des ecchymoses et des fractures des côtes. Dans ce cas, la douleur est prononcée et tous les mouvements sont intensifiés. Il est important de ne pas les confondre avec la douleur liée à l'ostéochondrose. Pour cela, une radiographie pulmonaire est réalisée. Des symptômes similaires entraînent parfois des lésions de l’articulation de l’épaule (subluxations, luxations, fractures).

Un pneumothorax peut parfois survenir en cas de fracture pulmonaire ou de blessure au couteau ou à une balle dans la poitrine, etc. Cette condition nécessite généralement une intervention chirurgicale.

Parfois, un petit pneumothorax spontané peut se produire, il passe tout seul et ne nécessite pas de traitement.

Cancer du poumon

Dans ce processus tumoral, il se produit une croissance incontrôlée de cellules anormales dans les tissus pulmonaires. Le processus peut également affecter les organes voisins. Il est important d'identifier la pathologie le plus rapidement possible et d'agir immédiatement. Par conséquent, il est recommandé à tous les citoyens de subir une radiographie pulmonaire ou une radiographie au moins une fois par an.

Les statistiques montrent que sur tous les cas de cancer du poumon, 85% des patients sont des fumeurs. Les 15% restants sont des patients héréditaires, vivant dans des zones défavorisées sur le plan écologique, travaillant dans des industries dangereuses, etc.

Douleur thoracique dans le cancer du poumon, picotements, aiguës. Ils peuvent ceindre toute la poitrine ou n’être que d’un côté, donner au cou, au bras, à l’omoplate. Si le processus est allé très loin et que des métastases pénètrent dans la section de la colonne vertébrale ou des côtes, le patient souffre de douleurs thoraciques très fortes, littéralement intolérables, aggravées par tous les mouvements.

Si vous rencontrez ces symptômes, vous devez identifier la cause de la gêne et de la douleur. Pour cela, vous devez consulter un médecin. Seul un spécialiste établira sa véritable cause et prescrira le traitement approprié.

Causes et traitement de la douleur dans le sternum

Un symptôme tel que la douleur dans le sternum, en règle générale, surprend une personne, et la première chose qui lui vient à l’esprit est la pensée de problèmes cardiaques et d’une peur bien fondée. Parfois, il s’agit vraiment d’un signal d’avertissement qui appelle une ambulance. Les cas non urgents impliquent une visite indépendante chez le médecin. En outre, il existe un certain nombre de maladies non liées au muscle cardiaque, mais provoquant des douleurs à la poitrine. Connaître ces nuances signifie pouvoir prendre soin de sa santé à temps.

Les principales causes de douleur au centre du sternum

Une douleur compressive (pression, sensation de brûlure) au milieu de la poitrine est un symptôme courant de la maladie coronarienne (angine de poitrine). Parfois, il s'étend à la moitié gauche de la poitrine et au bras gauche (omoplate, hypochondre, dos). Il se produit généralement pendant l'exercice, le stress, au moins - au repos. L'attaque dure jusqu'à 10-15 minutes, est éliminé avec de la nitroglycérine.

Douleur aiguë, vive et intense au centre de la poitrine ou à gauche, accompagnée de sueurs froides, de suffocation, de nausées, d'une forte peur de la mort - il s'agit d'un signe clinique d'infarctus du myocarde. Se produit spontanément, sans référence aux charges, même la nuit en rêve, dure plus de 15 minutes, n'est pas éliminé au moyen d'angor. En cas de crise cardiaque, une hospitalisation urgente est nécessaire.

La douleur dans le sternum est localisée dans le milieu dans les maladies des poumons (pneumonie, bronchite, trachéite), gastro-intestinal (ulcères gastriques et duodénaux, les gastrites, les maladies de l'oesophage), la colonne vertébrale thoracique (lombalgie), le système nerveux périphérique (dystonie végétative, la névralgie intercostale), avec le phrénique abcès ou maladies oncologiques de la région thoracique.

Le reflux gastro-oesophagien provoque une sensation de brûlure constante au milieu de la poitrine et dans la gorge (brûlures d'estomac). Si la douleur augmente, quand une personne se couche, cela indique une hernie possible du diaphragme. Les symptômes de la douleur dans la partie supérieure de la poitrine sont probablement des maladies des voies respiratoires supérieures.

Quel symptôme de maladie peut être mal à la poitrine?

Dans les maladies susmentionnées, les douleurs, généralement localisées au milieu de la poitrine, s’étendent parfois au côté gauche du corps (moins souvent au côté droit ou au dos). Seul un médecin pourra établir un diagnostic. Par conséquent, à l'exception des cas d'hospitalisation d'urgence, il est déconseillé de reporter la visite à un spécialiste. Il est important de suivre et d'informer le thérapeute des symptômes associés: essoufflement, transpiration, gonflement, fièvre élevée, toux, douleur pendant l'effort / le repos, l'alimentation, différentes positions du corps.

Douleur intense derrière le sternum à droite

La péricardite (inflammation de la muqueuse du cœur) s'accompagne généralement de douleurs persistantes modérées (parfois aggravantes) qui inquiètent dans et autour du cœur, s'étendant parfois jusqu'à la moitié droite de la poitrine, ainsi que dans la région épigastrique et l'omoplate gauche. Si une personne est allongée sur le dos, la douleur augmente.

Des problèmes neurologiques peuvent aussi être associés à d'autres maladies présentant un symptôme douloureux caractéristique à la fois du côté droit et du côté gauche du sternum. L'inflammation, les abcès, le gonflement du poumon droit sont accompagnés de diverses douleurs constantes (douleurs, pressantes, sourdes, brûlantes), irradiant parfois du côté sain, de l'abdomen, du cou, de l'épaule et aggravées par la toux.

Douleurs pressantes à gauche

En plus des maladies myocardiques typiques telles que les crises cardiaques et la sténocardie, des problèmes liés à d'autres organes peuvent être déguisés en maladies cardiaques. Ainsi, des problèmes avec le pancréas, situés du côté gauche de la cavité abdominale, peuvent provoquer une douleur pressante et sourde au sternum gauche. Une autre cause possible est une hernie de l'ouverture œsophagienne du diaphragme. La douleur douloureuse et pressante du côté gauche est un symptôme de la dystonie végétative-vasculaire, de l'inflammation du poumon gauche ou de la plèvre.

Que signifie douleur lorsque vous inspirez et expirez?

La douleur dans le sternum lors de l'expiration ou de l'inhalation n'est pas directement liée au myocarde, mais est un signe des maladies suivantes:

  • névralgie intercostale (la douleur est généralement localisée à gauche, les sensations désagréables sont aggravées lorsqu’on essaie de prendre une profonde respiration ou quand on tousse);
  • pneumothorax (lorsque l'air s'accumule entre la paroi thoracique et les poumons, caractérisé par une douleur à gauche qui augmente lorsqu'une personne respire profondément);
  • syndrome précordial (une douleur intense survient soudainement lors de l'inhalation, répétée plusieurs fois par jour, n'est pas associée à l'exercice, ne nécessite pas de traitement spécifique).

Douleur de la poitrine en toussant

Si un symptôme de douleur thoracique apparaît ou s'aggrave lorsqu'il tousse, cela peut être un signe:

  • maladies de la plèvre (coquille des surfaces internes de la cavité thoracique);
  • altération de la mobilité de l'épine thoracique et des côtes;
  • névralgie intercostale;
  • maladies respiratoires catarrhales (trachéite, bronchite);
  • coliques rénales;
  • pneumothorax;
  • cancer du poumon;
  • blessures à la poitrine.

Avec ostéochondrose

L’exacerbation de l’ostéochondrose de la colonne thoracique est parfois confondue avec une pathologie du système cardiovasculaire, car la douleur qui l'accompagne dans le sternum est localisée, généralement dans la région du cœur, irradiant parfois vers la moitié droite, dans le dos ou sur le côté. Le symptôme de la douleur survient soudainement, paroxystique ou caractérisé par un long traitement non intensif. Des sensations désagréables se renforcent lorsque vous inspirez, expirez (lors d'une attaque, il peut être difficile de respirer), de la toux, des mouvements des bras et du cou.

La similitude des symptômes avec une crise cardiaque et une angine conduit au fait que les patients tentent sans succès de soulager leur état avec des médicaments pour ces maladies. En cas de mauvais traitement ou d'absence de traitement, les organes internes sont affectés (pancréas, foie, intestins), la survenue de dysfonctionnements du système cardiovasculaire n'est pas exclue. Par conséquent, la visite chez le médecin ne doit pas être différée.

Lors du déménagement

Dans de nombreuses maladies (angine de poitrine, crise cardiaque, myocardite, pleurésie, ostéochondrose, lésions du thorax, fracture de la côte), la douleur dans le sternum augmente avec les mouvements. Parfois, l’inconfort ne dérange que lors de certains mouvements, par exemple lors de flexions, de virages serrés, de soulever des poids, d’appuyer sur le thorax. Ne négligez pas l’examen, si la douleur est passée, ne vous fiez pas aux méthodes de traitement traditionnelles, car Ces symptômes peuvent être le signe principal d'un problème grave.

Douleur au sternum nécessitant un traitement urgent

Si une douleur intense apparaît soudainement et s’accompagne d’un manque d’air, d’un essoufflement, d’un trouble de la conscience, de nausées, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une hospitalisation d'urgence est indiquée pour ces maladies qui, sans fournir une assistance rapide, entraînent un taux de mortalité élevé, telles que:

  • infarctus du myocarde;
  • embolie pulmonaire;
  • rupture spontanée de l'œsophage;
  • anévrisme disséquant de l'aorte;
  • maladie ischémique (angine de poitrine);
  • pneumothorax spontané.

Myocardite

Cette inflammation du muscle cardiaque se caractérise par diverses douleurs à la poitrine gauche et moyenne (douleurs à la couture, aux courbatures, aux pressions, à l'essoufflement), à un essoufflement, à une faiblesse, à une arythmie. Les personnes présentant de tels symptômes cliniques doivent immédiatement consulter un médecin, car certains types de myocardite peuvent provoquer une maladie plus grave, une cardiomyopathie dilatée et même entraîner la mort.

Cardiopathie rhumatismale

Si vous ne traitez pas les lésions myocardiques rhumatismales (cardite rhumatismale), alors 20-25% des cas se terminent par la formation d'une maladie cardiaque. La symptomatologie dépend du type de maladie, de sa gravité et pas toujours exprimée. Les signes suivants peuvent indiquer un développement possible de cardiopathie rhumatismale (en particulier s’ils sont apparus 2 à 3 semaines après une infection aiguë du nasopharynx): douleur dans le sternum (sévère ou non intense) dans la région du cœur, essoufflement, tachycardie, gonflement des jambes, toux sous effort.

Vidéo: Causes de la douleur au milieu

En cas d’infarctus du myocarde ou d’autres maladies cardiovasculaires dangereuses, il est nécessaire de faire appel à une ambulance le plus rapidement possible. Que faut-il retenir d'autre sur la douleur thoracique, comment prévenir de tels problèmes et comment aider, si la maladie s'est déjà produite, vous apprendrez en regardant la vidéo présentée avec les recommandations des experts.