Principal
Bronchite

L'asthme bronchique chez les enfants - comment la maladie commence, symptômes

L'asthme bronchique est une maladie inflammatoire courante des bronches chez les enfants le plus souvent de nature allergique. Les premiers signes d'asthme apparaissent généralement chez les enfants de moins de 5 ans et ne disparaissent pas toujours avec l'âge, mais manifestent des symptômes d'intensité variable périodiquement au cours de la vie.

Des statistiques

Pour 34% des patients asthmatiques pour la première fois, cette maladie apparaît avant 10 ans. Mais dans 80% de ce nombre à l'adolescence, toutes les manifestations de la maladie disparaissent. Chez 1/5 des patients de l'enfance, l'asthme réapparaît après 45 ans.

Jusqu'à 10 ans, la probabilité d'une crise d'asthme dépend en grande partie de l'hérédité:

  • si 1 parent est malade - le risque est de 30%;
  • quand les deux parents sont malades, le risque de maladie est de 75%.

Pour l'asthme, la saisonnalité est importante. Jusqu'à 40% des exacerbations sont causées par le pollen de plantes à fleurs. Les garçons sont atteints de cette maladie deux à trois fois plus souvent que les filles.

Raisons

La probabilité de tomber malade augmente en cas de:

  • susceptibilité génétique - le facteur le plus important, y compris la régulation de la réponse immunitaire (synthèse des IgE), ainsi que la régulation de la synthèse de l'enzyme qui déclenche les médiateurs de l'inflammation;
  • hypersensibilité (sensibilisation) du corps aux allergènes - allergie précoce, par exemple acariens de la poussière de maison, médicaments, tabagisme passif;
  • Les actions des facteurs externes déclenchant l'hyperréactivité bronchique - chez les inducteurs d'inflammation comprennent:
    1. infections respiratoires;
    2. forte inhalation d'air froid;
    3. stress physique ou émotionnel;
    4. troubles hormonaux;
    5. l'heure de la journée - les exacerbations sont plus souvent signalées tôt le matin ou la nuit;
    6. l'effet irritant du rejet d'aliments provenant de l'œsophage lors du reflux gastro-oesophagien;
    7. tabagisme passif pendant le développement intra-utérin et après la naissance;
    8. changement des conditions météorologiques.

L'inflammation des bronches, provoquant une violation de la conductivité de l'arbre bronchique et un spasme des fibres musculaires lisses des bronches (bronchospasme) sont des causes d'asthme chez les enfants.

Formes de la maladie

Toutes les formes d'asthme se manifestent chez les enfants respirant avec une respiration sifflante (respiration sifflante) et l'apparition de ce symptôme doit être considérée comme une raison justifiant un examen par un pneumologue.

  1. Forme atopique (allergique) - se développe à la suite d'un contact par inhalation avec des allergènes.
  2. Forme non atopique - une attaque est déclenchée par un bronchospasme, un facteur provoqué par une origine non allergique - stress, air froid, exercice physique, stress.
  3. Mixte - qui combine les signes d'une forme allergique et non allergique de la maladie.
  4. État asthmatique - ou état mettant la vie en danger, forme aiguë, accompagnée d'une obstruction des petites bronches, "lumière muette".

Selon la gravité de la maladie chez les enfants et les adultes sont classés de manière égale. Dans l'article intitulé "L'asthme bronchique, qu'est-ce que c'est?", On peut trouver des informations sur la classification de l'asthme chez les enfants et sur la manière de traiter l'exacerbation.

La particularité des crises d'asthme chez les enfants est que la gravité de la maladie n'est pas déterminée par la durée de la crise ni par la maladie elle-même. Une maladie menaçant le pronostic vital peut se développer très tôt dans l’enfance

Cela est dû au fait que chez les enfants, en particulier jusqu'à 3 ans, des symptômes d'asthme apparaissent lors d'un œdème bronchique et sont dus au fait que le diamètre des bronches à cet âge est inférieur à celui des adultes.

Même un léger gonflement des voies respiratoires provoque une constriction persistante. Chez l'adulte, l'obstruction bronchique est davantage causée par un bronchospasme que par un œdème de la paroi interne des bronches.

Les symptômes

L'asthme bronchique chez l'enfant se développe rapidement, les premiers signes peuvent survenir dans le contexte d'une santé totale. Mais plus souvent, les symptômes du début de l’obstruction bronchique sont associés à une rhinite chronique ou allergique, une dermatite atopique, un eczéma.

Chez les enfants, l'asthme bronchique atopique est plus courant et la forme non allergique peut se développer en réponse à l'aspirine. Lors du traitement de l'aspirine sur une courte période, des symptômes d'asthme à l'aspirine peuvent se développer - une maladie difficile à traiter.

La prédisposition à l'aspirine est héréditaire. Si la famille a des patients atteints de cette maladie, il faut s'attendre à des symptômes d'intolérance à l'aspirine chez l'enfant.

Signes externes de la maladie

L'enfant développe progressivement certains signes externes de la maladie - le thorax se déforme avec la formation d'une saillie du sternum, un thorax dit à la quille est créé.

Un signe d'asthme est le peu de crachats, qui sont rarement séparés sans exacerbations. Ce symptôme survient dans 70% des cas uniquement lors d'une attaque.

Un symptôme diagnostique d'asthme bronchique chez l'enfant est fréquent (plus de 50 respirations / minute) respiration sifflante, oppression, et lourdeur dans la poitrine.

Une crise d'asthme modérée s'accompagne de symptômes:

  • déjà à la conversation habituelle, l'essoufflement apparaît chez les bébés, les nourrissons refusent de manger;
  • il est difficile pour le patient de parler en phrases longues, il parle en phrases séparées, en mots;
  • il est excité quand il respire nettement, lorsque les fosses supraclaviculaires coulent, les muscles intercostaux sont tendus;
  • pouls supérieur à 120 battements par minute;
  • La respiration fréquente de la respiration atteint 30 à 50 respirations par minute.

Si l'état du patient s'aggrave, à partir d'un état excité, il devient inhibé, le pouls diminue brusquement, ce qui signifie qu'une maladie potentiellement mortelle est apparue.

Avec ces symptômes, les parents doivent faire attention. Si le patient se calme soudainement, ce calme peut alors être une manifestation de troubles de la conscience dus à un manque d'oxygène.

Asthme atopique

La forme la plus courante d'asthme bronchique chez les enfants est l'allergie, associée à une atopie (augmentation de la synthèse des IgE en réponse à un allergène), à ​​une réactivité accrue des bronches, exprimée par une prédisposition au bronchospasme, une hypersécrétion de mucus, un œdème - une obstruction bronchique.

Les symptômes de l'asthme bronchique chez les enfants apparaissent généralement la nuit. L'enfant se réveille d'un manque d'air avec une sensation de lourdeur dans la poitrine.

  1. L'enfant veut se lever, il a besoin d'air frais. Il adopte une posture caractéristique, pose ses mains sur ses genoux, une table, toute surface à proximité, ce qui l’aide, en se penchant, à pousser l'air de ses poumons, ce qui nécessite un effort considérable. En même temps, les épaules montent, la cage thoracique se dilate de façon marquée.
  2. Les veines dans la nuque gonflent; en respirant, vous pouvez voir comment les muscles respiratoires sont reliés, l'expiration est difficile et allongée.
  3. La peau devient pâle.
  4. Acrocyanose se développe - cyanose de la peau en raison de la détérioration de l'approvisionnement en sang, le symptôme le plus prononcé est dans la zone du triangle nasolabial, les doigts, les pieds.
  5. L'attaque nocturne dure jusqu'à 3-4 heures, après quoi le patient s'endort.

Aura avant l'attaque

Avant une attaque, une condition appelée aura peut survenir. Par l'apparition de tels symptômes chez un enfant tels qu'un éternuement soudain, une urticaire sur la peau, un nez qui coule, il est en mesure de comprendre qu'il a une crise d'asthme bronchique et que les enfants de plus de 7 ans utilisent eux-mêmes un inhalateur.

  • Aura est parfois accompagné de démangeaisons, maux de gorge, maux de tête, peur sans cause, panique.
  • Les symptômes d'aggravation naissante se limitent parfois à une toux accompagnée d'une crachats d'expectorations vitreuses et les tremblements de toux sont accompagnés d'une respiration sifflante sèche.

Lorsque des signes d'aura apparaissent, un enfant de plus de 6 à 7 ans peut prendre des mesures indépendantes pour prévenir ou réduire l'exacerbation de l'asthme bronchique.

Sinon, l'attaque se développe:

  • la respiration devient difficile;
  • les palpitations augmentent;
  • les téguments prennent une teinte bleuâtre.

Si la parole d'un enfant ralentit, que la somnolence se produit, que la cyanose et l'asphyxie augmentent, vous devriez consulter un médecin immédiatement.

Forme stéréopique

L'asthme bronchique d'origine non allergique peut se développer sous forme de réaction réflexe de la toux au bronchospasme. L'air froid, qu'il a fortement inspiré pendant la promenade, peut provoquer un bronchospasme, une forte excitation inattendue, joyeuse ou effrayante.

Dans ces cas, vous devez essayer de le calmer, de le distraire, car le bronchospasme, ainsi que la panique, la peur de l'exacerbation initiale, déclenchent le mécanisme de la maladie. Plâtre moutarde sur le caviar, quelques petites gorgées d’eau tiède peuvent gêner les manœuvres.

Quand pouvons-nous suggérer l'asthme

Les parents devraient montrer l’enfant à un pneumologue s’ils constatent que:

  • le bébé, lorsqu'il marche par temps froid, a des difficultés à respirer, un essoufflement apparaît lorsqu'il parle lors de l'étape de marche habituelle;
  • en jouant avec les animaux domestiques, commence à tousser, difficulté à parler;
  • réagit en éternuant violemment et en toussant pour le nettoyage à sec de l'appartement.

L'asthme bronchique est une maladie bien traitée avec attention. Toutefois, afin de prévenir la détérioration de la condition de l’enfant, le risque de maladie ne peut être sous-estimé. Les parents doivent suivre les recommandations du pneumologue, ne surestiment pas leur propre expérience et cherchent rapidement de l'aide en cas d'urgence.

Est-il possible de traiter l'asthme bronchique chez les enfants avec des remèdes populaires et ce que tous les parents devraient savoir - lisez notre article Remèdes populaires pour l'asthme bronchique.

Signes d'asthme chez un enfant

La pollution de l'environnement et l'augmentation constante des infections respiratoires ont un effet néfaste sur l'immunité des enfants. En conséquence, les enfants souffrent d’allergies et d’asthme.

L'asthme est une maladie causée par des processus inflammatoires des voies respiratoires, entraînant des spasmes bronchiques accompagnés de mucus abondant. Cette maladie est de nature chronique et le mucus lui-même empêche le passage normal de l'air dans les poumons. L'asthme bronchique est de 2 types: allergène et non allergène.

L'asthme allergique se manifeste par la présence à long terme d'un allergène spécifique. Les plus courants sont la poussière, le pollen, la nourriture, les poils d'animaux et la parfumerie. 90% des enfants souffrent du premier type d'asthme. Le deuxième type d'asthme est beaucoup moins fréquent et sa manifestation est associée à la grande sensibilité du bébé à diverses infections.

Résumé de l'article

L'asthme bronchique pédiatrique: les premiers signes et symptômes

L'évolution de la maladie peut être divisée en légère, modérée et sévère. Selon le degré de médecins prescrivent certains médicaments. Souvent, l'asthme est transmis génétiquement. En plus de l’hérédité, les gènes de l’enfant sont altérés par l’environnement.

Les premiers signes d'asthme chez les enfants comprennent:

  1. Écoulement de mucus aqueux, éternuements fréquents après une nuit ou un sommeil de jour.
  2. Après quelques heures, une légère toux sèche apparaît.
  3. Dans l'après-midi, la toux augmente et devient légèrement humide.

Les premiers signes d'asthme chez les enfants de moins d'un an se manifestent le deuxième jour, lorsque la toux est caractérisée par des convulsions. Les principaux incluent:

  • toux sèche paroxystique grave avant ou après le sommeil;
  • état capricieux dû à la congestion nasale avant l'attaque;
  • essoufflement;
  • respiration sifflante intermittente avec des respirations fréquentes et incomplètes.

Si l'enfant a plus d'un an, les signes suivants se joignent aux autres:

  1. Pression sur la poitrine qui ne donne pas une respiration complète.
  2. Forte toux sèche sans expectorations.
  3. Démangeaisons, éruption visible associée aux allergies.
  4. Les attaques sont causées par certaines conditions: parfum de mère utilisé, un bouquet de fleurs est apparu à la maison, etc.

IMPORTANT! Les parents doivent immédiatement prêter attention à ces signes et les enregistrer, ainsi que mesurer périodiquement la température du corps du bébé. Cela aidera à déterminer si une toux est associée à un rhume ou non. Si le bébé souffre d'asthme grave, les crises peuvent survenir non seulement après le sommeil, mais à tout moment de la journée.

Causes fondamentales de l'asthme chez les enfants

L'hyperréactivité bronchique, qui réagit très fortement à l'apparition d'un allergène, constitue le principal facteur à l'origine des crises d'asthme chez l'enfant.

Toutes les raisons peuvent être divisées en tels groupes:

1) Influence des gènes et de l'immunité:

  • genre bébé. En raison de l'étroitesse de la lumière de l'arbre bronchique, les garçons sont principalement malades;
  • l'obésité. Les enfants gros sont plus susceptibles à l'asthme, car le diaphragme est plus haut et la respiration est limitée;
  • l'hérédité.

2) facteurs externes:

  • habitudes alimentaires. Les crises affectent les enfants qui consomment souvent des noix, des agrumes, du chocolat et d'autres produits allergènes;
  • la présence dans la maison d'animaux, de fleurs avec du pollen, de la moisissure;
  • ménage rare et poussière;
  • prendre des médicaments pour favoriser l'apparition d'allergies.

3) Facteurs causant le bronchospasme:

  • la présence dans l'air de gaz d'échappement ou de parfum;
  • exercice, entraînant un essoufflement;
  • air froid ou sec;
  • utilisation domestique de divers produits chimiques;
  • rhumes et infections virales fréquents.

IMPORTANT! Les parents doivent être attentifs au bébé afin de déterminer le début de l'attaque à temps et de l'éliminer rapidement. Pour ce faire, il suffit d’écouter et d’analyser de manière autonome la respiration de l’enfant, car celui-ci est souvent effrayé, il se tait et cache de nouveaux sentiments douloureux inexplicables. Il est également important de faire attention à l'apparence de l'enfant - si la région du triangle labial est devenue bleue, l'enfant doit être hospitalisé d'urgence, car il manque cruellement d'oxygène.

Les médicaments pour le traitement de l'asthme chez les enfants

Malheureusement, aucune préparation médicale moderne ne peut guérir un enfant souffrant d'asthme chronique bronchique. Il existe des médicaments qui éliminent les attaques et éliminent les allergènes du corps. De plus, ils sont prescrits en fonction de la gravité des attaques et avec une augmentation progressive des doses. La posologie doit être surveillée en permanence par un médecin et les parents doivent y adhérer de manière irréprochable. √ Bon à savoir ⇒ Médicaments gratuits pour BA

Médicaments modernes contre l'asthme

  1. Symptomatique - aide à soulager les spasmes et facilite le passage de l'air vers les poumons. Ils sont pris en cas de convulsions comme une aide immédiate, il est interdit de les utiliser à titre préventif.
  2. Basic - soulage l'inflammation et élimine les allergènes. Utilisé pour le traitement permanent et la prévention, mais pas pour l'action instantanée. Assigné pour réduire et éliminer l'inflammation dans les bronches, ainsi que pour l'élimination complète des convulsions.

Les médicaments de base doivent être pris pendant une longue période, car les résultats du traitement n'apparaissent pas plus tôt que dans 2-3 semaines. Ces médicaments comprennent les hormones glucocorticoïdes, qui ont un certain nombre d'effets secondaires: altération de l'immunité et des niveaux hormonaux, prise de poids, maladies gastro-intestinales et autres. Mais la médecine moderne a mis au point des médicaments glucocorticoïdes efficaces avec des effets secondaires minimes, disponibles sous la forme de nébuliseurs et bien tolérés par la plupart des enfants.

En plus des inhalateurs, il existe un certain nombre d'autres traitements pour l'asthme. Ceux-ci incluent un entraînement physique, une variété de réflexologie, ainsi que des exercices de respiration très efficaces chez les enfants.

IMPORTANT! Des écoles spécialisées sont à présent organisées pour les enfants asthmatiques. Au cours du traitement, les enfants fréquentent ces écoles où on leur explique les mesures préventives et les médicaments, on leur enseigne à bien respirer et ils choisissent également un régime alimentaire individuel et des médicaments à traiter.

Mesures préventives pour les enfants asthmatiques

Pour éliminer les crises d'asthme, outre l'utilisation de médicaments thérapeutiques, il est impératif de faire attention à la prévention. À savoir, améliorer l'immunité et améliorer la santé du bébé. Si l'asthme est génétique, alors la prévention devrait être une mesure obligatoire.

Que devraient faire les parents pour prévenir cette maladie chez les jeunes enfants?
L'allaitement est très important. Il est conseillé de le prolonger le plus longtemps possible, au minimum - pour donner le coffre la première année. S'il n'y a pas de lait ou si la mère est obligée de cesser de boire, le mélange doit être sélectionné avec soin et donné au bébé uniquement après consultation du pédiatre.

L'introduction d'aliments complémentaires n'est possible qu'après accord du médecin et dans un ordre strict. Les nouveaux produits doivent être introduits progressivement, en évitant les aliments allergènes.

Il est très important d’enlever les éléments qui accumulent la poussière - tapis, tapisseries, tulles épais et rideaux de la maison. Il est également important d'aérer la pièce plus souvent et de faire un nettoyage humide sans produits de nettoyage. Il est préférable de ne pas avoir d'animaux domestiques à la maison, car leur laine est l'allergène le plus commun. Même l'aquarium devrait être abandonné, car la nourriture pour poissons contient beaucoup de substances négatives.

La maison ne devrait comporter que des appareils ménagers, des oreillers et des couvertures hypoallergéniques. Le durcissement de l'enfant est également un moyen de prévention efficace: il renforce et renforce parfaitement le système immunitaire.
En outre, l'enfant doit ressentir les soins, l'amour et le soutien de la famille et des parents. Pour ce faire, créez une atmosphère joyeuse dans la famille et les maux apparaîtront beaucoup moins souvent chez vous.

L'asthme bronchique chez les enfants

L'asthme bronchique est une maladie chronique caractérisée par une inflammation allergique et une hypersensibilité des bronches aux substances qui pénètrent dans l'organisme par l'extérieur.

Dans la plupart des cas, la maladie se manifeste dans l'enfance. Cela est dû au fait que la structure de l'arbre bronchique chez l'enfant a ses propres caractéristiques. Dans près de 50% des cas, la maladie est diagnostiquée tous les deux ans. Chez 80% des enfants, des signes d'asthme sont détectés à l'âge scolaire. Chez les garçons, la maladie est observée deux fois plus souvent que chez les filles.

Sous l’influence d’un stimulus, les voies respiratoires se resserrent, ce qui provoque la production d’une grande quantité de mucus. Ceci, à son tour, perturbe le flux d'air normal pendant la respiration.

Types d'asthme chez les enfants

Ils classent l'asthme bronchique chez les enfants selon plusieurs signes.

Selon les causes de la maladie:

  • Endogène - associé à un effort psycho-émotionnel ou physique, à une infection.
  • Exogène - associé à l'ingestion d'allergènes.
  • Atopic - associé à une prédisposition héréditaire aux allergies.
  • Genèse mixte - provoquer une attaque peut l'un des facteurs ci-dessus.

En fonction de la gravité de la maladie:

  • Formulaire facile. Les crises d'asthme courtes se produisent moins d'une fois par semaine, alors que la nuit elles sont absentes ou apparaissent très rarement (pas plus de deux fois par mois).
  • Forme modérée. Les symptômes de la maladie se manifestent plus souvent qu'une fois par semaine mais moins d'une fois par jour. Les attaques nocturnes ont lieu au moins deux fois par mois. Pendant les exacerbations de la maladie, le sommeil de l'enfant est perturbé et l'activité physique est inhibée.
  • Forme lourde. Les attaques se produisent presque une fois par jour, alors que les attaques de nuit ne se répètent pas plus d'une fois par semaine. L'enfant est perturbé par l'activité physique et le sommeil.
  • Forme persistante lourde. Les crises d'asthme bronchique se produisent quotidiennement pendant le jour et la nuit. Dans le même temps, l'activité physique est limitée.

Causes de l'asthme chez les enfants

Les crises d'asthme bronchique chez un enfant peuvent survenir sous l'influence des facteurs suivants:

  • Inhalation d'allergènes (particules de fourrure, pollen de plantes, moisissures), air froid ou pollué, y compris les odeurs fortes.
  • Surmenage émotionnel.
  • Certains aliments et médicaments.

Facteurs influençant le développement de la maladie:

  • Prédisposition héréditaire La présence d'asthme bronchique chez des parents proches augmente de 20% le risque de contracter la maladie chez l'enfant.
  • Hypersensibilité. Elle est causée par des gènes situés dans le cinquième chromosome. Dans le même temps, les bronches ont une sensibilité accrue aux antigènes de l'environnement.
  • Facteurs écologiques. L'incidence la plus élevée d'asthme est observée dans les zones à forte pollution atmosphérique.
  • Maladies respiratoires aiguës dans la petite enfance.
  • Fumer une mère pendant la grossesse ou pendant l'allaitement.
  • Naissance prématurée, lorsque l'enfant a un système respiratoire sous-développé.
  • Nutrition irrationnelle et perte de poids.

Symptômes de l'asthme bronchique chez les enfants

Les manifestations cliniques obligatoires de l'asthme comprennent les crises d'asthme caractéristiques. Il y a trois périodes de la maladie. Pendant la rémission, l'enfant ne présente aucun symptôme. Dans certains cas, il se comporte moins activement que ses pairs. Si la maladie se manifeste à un âge précoce, une hypoxie constante peut retarder le développement neuropsychique.

Prévenir l'asthme bronchique chez les enfants consiste à éliminer tous les allergènes potentiels et à renforcer le système immunitaire.

Avant l'apparition d'une crise (pendant plusieurs jours, heures ou minutes), les symptômes suivants d'asthme bronchique peuvent être observés chez les enfants:

  • Irritabilité accrue.
  • Manque d'appétit.
  • Insomnie ou somnolence.
  • L'apparition de sécrétions muqueuses abondantes du nez.
  • Mal de tête
  • Toux sèche, qui augmente avec le temps et devient plus humide.

Signes d'asthme chez un enfant:

  • Dyspnée et oppression thoracique l'empêchant de respirer. Il peut se développer soudainement et atteindre une grande force en quelques minutes.
  • Respiration sifflante et essoufflement. L'inspiration devient courte, mais profonde et forte, et l'expiration devient lente et convulsive (3 à 4 fois plus longtemps que l'inspiration).
  • Toux paroxystique, au cours de laquelle une expectoration claire très visqueuse commence à s'écarter. Parfois, il est libéré en quantité suffisante, ce qui facilite la respiration.
  • Gonflement de la poitrine. Le nombre de respirations par minute - plus de 50, chez les enfants de plus de 5 ans - plus de 40.
  • Manquant de respiration nasale, l'enfant saisit l'air avec sa bouche, essayant de s'aider lui-même avec ses épaules, son torse et son cou.
  • Position forcée pour tenter de faciliter la respiration. L'enfant refuse de se coucher. Il préfère s'asseoir avec les coudes sur ses genoux ou sur une surface dure. Parfois, il devient coudes et genoux en mettant l'accent sur les membres supérieurs.
  • Augmentation de la température corporelle à 37 ° C

Lors d'une attaque, le visage devient pâle, gonflé, avec une teinte bleuâtre. L'enfant a un sentiment de peur, est couvert de sueur froide, ne peut pas parler. Dans l'acte de respiration, les muscles de la paroi abdominale, la ceinture scapulaire et le dos sont impliqués. Les signes menaçant le pronostic vital sont la peau bleue, le poumon muet, l'insuffisance respiratoire.

L'attaque peut durer jusqu'à 40 minutes ou plusieurs heures (dans ce cas, l'état d'asthme est diagnostiqué). Après sa cessation, la respiration de l'enfant revient progressivement à la normale, tandis que la faiblesse persiste. Avec une expiration rapide et profonde, une respiration sifflante peut persister.

Parallèlement à l'exacerbation de l'asthme, d'autres maladies chroniques telles que l'urticaire, la rhinite, la bronchite obstructive sont également activées.

Chez les nourrissons, il est difficile de reconnaître la maladie. Dans la période prodromique, le bébé sécrète du mucus liquide du nez, des éternuements et une toux sèche. Les amygdales gonflent et des râles sèches occasionnels au-dessus des poumons apparaissent.

L'enfant ne dort pas bien, devient nerveux et irritable. Il peut y avoir des problèmes avec les selles, la constipation ou la diarrhée. Lors d'une crise d'asthme bronchique, l'inspiration est brève et fréquente et l'expiration est accompagnée de bruit et de sifflement, de sorte que la respiration ressemble à un sanglot. En même temps, en inspirant, les ailes du nez se gonflent.

Dans certains cas, parallèlement à des crises d'asthme bronchique, un enfant peut présenter des épisodes de toux qui apparaissent la nuit ou tôt le matin et disparaissent après la prise d'un bronchodilatateur. Chez les jeunes enfants, lors d'une crise d'asthme, des râles humides peuvent se produire.

Symptômes de l'asthme bronchique chez les enfants de 1 à 6 ans:

  • Troubles du sommeil et irritabilité.
  • Tousser périodiquement pendant le sommeil.
  • Forte toux sèche lors de la respiration par la bouche.
  • Renforcement ou l'apparition de toux pendant l'exercice.

L'asthme bronchique est souvent associé à une rhinite allergique, que l'on peut observer toute l'année ou de façon saisonnière, et à une dermatite atopique.

Signes d'asthme bronchique chez un enfant de plus de 6 ans:

  • Toux pendant le sommeil.
  • Toux après l'exercice.
  • Diminution de l'activité physique.
Voir aussi:

Diagnostics

Aux premiers signes d'une maladie, il est nécessaire de consulter un pédiatre, un médecin généraliste, un pneumologue ou un allergologue pour obtenir des conseils.

L'une des complications graves de l'asthme chez les enfants est le statut asthmatique. Il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle résultant d'une attaque de longue durée qu'il est presque impossible d'arrêter.

Les méthodes instrumentales de diagnostic de l'asthme bronchique chez les enfants comprennent la mesure du débit de pointe. Un appareil portable de type tube est utilisé. L'enfant doit expirer autant que possible afin d'évaluer la perméabilité bronchique. La mesure est réalisée chez les enfants de plus de 5 ans. Effectuer la procédure deux fois par jour, tout en fixant l'utilisation de médicaments et le régime quotidien. Cela permet d'évaluer l'efficacité du traitement et d'établir la cause des attaques.

La radiographie ou la tomodensitométrie peuvent exclure d'autres maladies des poumons.

Méthodes de recherche en laboratoire:

  • Analyse générale et biochimique du sang.
  • Analyse d'urine.
  • Analyse générale des expectorations.
  • Examen bactériologique des expectorations.
  • Détermination des fractions de protéines.
  • Analyse d'allergènes.

Le diagnostic différentiel permet de distinguer l'asthme bronchique de pathologies telles que:

  • Syndrome d'hyperventilation.
  • Croupe
  • Diphtérie.
  • Corps étranger dans les voies respiratoires.
  • Tumeurs dans les voies respiratoires.

Traitement de l'asthme bronchique chez les enfants

Afin de réduire le nombre de crises d'asthme chez les enfants, il est nécessaire d'éliminer le contact de l'enfant avec l'allergène ou une immunothérapie spécifique.

Contre-indications à la conduite d'une immunothérapie spécifique:

  • Âge jusqu'à 5 ans.
  • Absence de preuve claire de l'allergène.
  • Exacerbation de l'asthme bronchique ou d'autres maladies chroniques.
  • La présence de tumeurs, ainsi que de maladies auto-immunes, endocriniennes et infectieuses.

Pour le traitement de l'asthme bronchique chez les enfants, utilisez des médicaments des groupes suivants:

  • Beta2 adrénergiques.
  • Méthylxanthines à courte durée d'action.
  • Glucocorticoïdes d'action systémique.
  • Anticholinergiques.

Ces médicaments permettent de détendre les muscles lisses des bronches, de réduire le gonflement de la membrane muqueuse et la vision vasculaire, d’augmenter le nombre de contractions du diaphragme et de bloquer le développement du bronchospasme.

Les préparations peuvent être utilisées sous forme d'inhalations dosées ou entérales. Afin de prévenir le bronchospasme, utilisez les moyens suivants:

  • Stabilisateurs de la membrane des mastocytes.
  • Glucocorticoïdes.
  • Préparations d'acide cromoglicique.
  • Antagonistes des récepteurs de leucotriènes.

Lors d'une attaque il faut:

  • Donnez à l'enfant une position assise.
  • Fournissez-lui de l'air frais.
  • Libre de vêtements de pression.
  • Essayez de vous calmer.
  • Inhaler le médicament en élargissant les bronches.

Un enfant de plus de 5 ans doit être formé à la prévention des crises d'asthme par un inhalateur.

Pour les crises graves, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires.

Des complications

L'une des complications graves de l'asthme chez les enfants est le statut asthmatique. Il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle résultant d'une attaque de longue durée qu'il est presque impossible d'arrêter. La conséquence en est un gonflement des bronchioles et une accumulation de mucus épais dans celles-ci, ce qui entraîne une augmentation de la suffocation. Dans 5% des cas, l'attaque se termine par la mort. Avec le développement du statut asthmatique, une hospitalisation d'urgence est indiquée. Le traitement est effectué dans l'unité de soins intensifs.

Dans la plupart des cas, pendant la période de la puberté, les crises convulsives cessent presque, mais une hyperréactivité bronchique et une altération de la fonction pulmonaire subsistent.

En outre, l'asthme bronchique chez les enfants peut entraîner les types de complications suivants:

  • Respiratoire - sous forme de pneumonie, pneumothorax spontané, insuffisance respiratoire aiguë, atélectasie.
  • Respiratoire chronique - sous forme d’emphysème, de pneumosclérose, de bronchite obstructive chronique.
  • Cardiaque - sous forme de dystrophie du myocarde, insuffisance cardiaque, arythmies, hypotension.
  • Gastro-intestinal.
  • Cerveau - sous forme d’encéphalopathie respiratoire, d’évanouissement, de troubles neuropsychiatriques.
  • Métabolique.

L'atélectasie est la complication la plus courante de l'asthme chez l'enfant. Il s’agit d’un blocage des parois des bronches, résultant d’un œdème. En l’absence de traitement rapide, un processus suppuratif peut se produire dans les bronches endommagées.

Prévisions

Le pronostic de la maladie dépend de l'âge auquel ses premiers signes sont apparus. Chez la plupart des enfants souffrant d'asthme allergique diagnostiqué, la maladie est bénigne, mais des complications graves sont également possibles.

Le pronostic à long terme de l'asthme bronchique, dont les premiers signes sont apparus dans l'enfance, est favorable. Dans la plupart des cas, pendant la période de la puberté, les crises convulsives cessent presque, mais une hyperréactivité bronchique et une altération de la fonction pulmonaire subsistent.

Si la maladie débute à l'adolescence, le pronostic n'est pas aussi favorable. En général, la maladie est lentement progressive et chronique. Un traitement approprié et opportun de l'asthme chez les enfants peut éliminer ou réduire le nombre d'attaques, mais cela n'affecte pas la cause de la maladie. La période de rémission peut durer plusieurs années.

Prévention de l'asthme chez les enfants

La prévention de l'asthme chez les enfants consiste à éliminer tous les allergènes potentiels et à renforcer le système immunitaire:

  • Traitement en temps opportun de toutes les maladies du système respiratoire causées par des microorganismes pathogènes.
  • Refus de fumer pendant la grossesse et l'allaitement, ainsi que plus tard en présence de l'enfant et dans la pièce où il se trouve peut-être.
  • Nettoyez régulièrement à l'eau et aérez la pièce où vit l'enfant. Les vêtements et les livres doivent être dans des placards fermés. Il est recommandé de se débarrasser des peluches.
  • Classes de gymnastique respiratoire, de sport.
  • Exclusion de l'alimentation de l'enfant d'aliments contenant des additifs nocifs et des allergènes potentiels.
  • Exception d'hypothermie.
  • Créer un enfant dans des conditions confortables et minimiser le stress émotionnel.
  • Utiliser pour laver les vêtements des enfants des poudres hypoallergéniques spéciales.

Signes et symptômes dangereux d'une crise d'asthme chez les enfants

L'asthme bronchique chez un enfant n'est plus une maladie qui complique la vie d'un enfant et de ses parents. Un traitement adéquat permettra un développement normal et une vie pleine.

Au fil du temps, les crises se produisent moins fréquemment et même complètement cesser. Sur les signes et les symptômes du développement de l'asthme chez les enfants, parlons plus loin.

Sur les symptômes et le traitement de l'anémie chez un enfant, lisez notre article.

Caractéristiques de la maladie

Comment commence l'asthme? L'asthme bronchique est une réaction négative des bronches à un allergène spécifique.

La pathologie est souvent héréditaire et se manifeste très tôt.

Les exacerbations sont remplacées par la rémission, et la durée de ces périodes dépend des caractéristiques de l'enfant, des conditions de vie, des médicaments utilisés. La maladie ne peut pas être infectée.

Lorsqu'un enfant tousse après avoir parlé avec des enfants présentant les mêmes symptômes, cela indique une obstruction bronchique. Il se produit en raison de l'effet du virus sur les bronches.

Le diagnostic ne signifie pas que l'enfant sera handicapé, mais il faudra respecter de nombreuses restrictions.

Il est très difficile d'éliminer la maladie, mais avec l'aide de médicaments, vous pouvez garder la rémission pendant longtemps.

Les formulaires

La forme bronchique est des formes suivantes:

  1. L'asthme n'est pas allergique. Cette forme est causée par des maladies endocriniennes, une surcharge du système nerveux ou la pénétration de micro-organismes.
  2. Asthme mixte Cette pathologie est caractérisée par tous les symptômes possibles de cette maladie.
  3. Allergique. Ce type d'asthme se présente comme:
  • combinaisons de symptômes de pathologie et de nez qui coule, accompagnées de pertes abondantes;
  • toux avec expectorations;
  • réaction au contact avec un irritant.

Les enfants de tout âge sont à risque d'asthme, mais le plus souvent, il se développe chez les enfants de moins de 5 ans.

L'évolution de la maladie et les complications possibles

L'asthme se manifeste différemment à chaque âge. Par conséquent, les parents doivent faire attention aux symptômes émergents.

Cela vous permettra de diagnostiquer rapidement la maladie et d'obtenir une rémission à long terme à l'aide de médicaments.

Manifestations jusqu'à un an:

  • éternuement persistant, toux et écoulement nasal;
  • les amygdales gonflent;
  • mauvais sommeil;
  • problèmes avec le tube digestif;
  • respiration "sanglotant".

Caractéristiques de manifestation à 6 ans:

  • tousser dans le sommeil;
  • il y a une toux sèche pendant les jeux extérieurs;
  • la respiration par la bouche provoque la toux.

Chez les adolescents:

  • toux pendant le sommeil;
  • les enfants ont peur du mouvement actif;
  • une attaque oblige l'enfant à s'asseoir et à se pencher en avant.

À cet âge, le diagnostic a déjà été posé et l'enfant en connaît les facteurs provocants. Il devrait toujours porter un inhalateur.

Cette maladie est une complication dangereuse. Ceci est particulièrement pénible pour les poumons, car cela peut se produire:

  1. Emphysème - les poumons deviennent "aérés".
  2. Atélectasie - l'obstruction de la bronche désactive une partie du poumon.
  3. Pneumothorax - l’air pénètre dans la cavité pleurale.

L'asthme affecte le coeur. Une insuffisance cardiaque peut survenir avec un gonflement des tissus.

Causes de la pathologie

L'hyperactivité bronchique, qui réagit instantanément à divers stimuli, est considérée comme la principale cause des crises.

Les causes les plus courantes sont:

  1. Le plus souvent, l'asthme se développe chez les garçons, car ils ont des caractéristiques de la structure des bronches.
  2. Les enfants en surpoids souffrent souvent d'asthme. Le diaphragme occupe une position haute et la ventilation des poumons est donc insuffisante.
  3. La prédisposition génétique joue un rôle important dans le développement de cette maladie.
  4. Certains aliments devraient être exclus: chocolat, noix, poisson.

Parfois, l'asthme est le stade final des manifestations allergiques.

D'abord, l'urticaire apparaît, puis l'eczéma accompagné de démangeaisons, puis l'organisme réagit à un irritant provoquant une crise d'asthme.

Les convulsions surviennent souvent après une bronchite ou une maladie respiratoire.

Comment traiter les végétations adénoïdes chez un enfant? Vous trouverez la réponse sur notre site web.

Facteurs aggravants

Pour éviter une exacerbation de la maladie, les facteurs suivants doivent être évités:

  • fumée de tabac;
  • spores fongiques dans la chambre;
  • poussière dans la chambre;
  • pollen végétal;
  • excès de poids;
  • air froid;
  • fourrure animale.

Tous ces facteurs exacerbent l'asthme, peu importe l'âge.

Symptômes typiques

Identifier l'asthme chez un enfant est assez difficile. Cela s'explique par le fait que les symptômes de l'asthme bronchique sont similaires aux signes d'un rhume ou d'une maladie virale. Par conséquent, souvent, les parents ne pensent même pas au développement d’une pathologie grave.

Il convient de noter que dans l'asthme bronchique, il n'y a pas de fièvre. Quelques jours avant les principaux symptômes de l'asthme apparaissent des précurseurs. À ce moment-là, les enfants sont irrités, dorment mal et excités.

Manifestations de précurseurs:

  1. Le matin, le bébé a du mucus provenant du nez et éternue souvent.
  2. Après quelques heures, une toux sèche apparaît.
  3. Au milieu de la journée, la toux augmente et devient humide.
  4. Après un maximum de deux jours, la toux devient paroxystique.

Ensuite, les précurseurs s'arrêtent et les principaux symptômes de la maladie apparaissent.

Manifestations des principales caractéristiques:

  1. Une forte attaque de toux survient avant le coucher ou après le réveil.
  2. La position verticale réduit la toux.
  3. Avant l'attaque, l'enfant commence à pleurer et à agir, alors qu'il pose son nez.
  4. Il y a un essoufflement.
  5. La respiration est intermittente et est accompagnée d'un sifflement.
  6. Il existe des manifestations atypiques - démangeaisons et éruptions cutanées.

Si l'asthme a pris une forme grave, les crises commencent à se produire à tout moment.

Diagnostics

Il est nécessaire de collecter toutes les informations sur la vie de l'enfant. Souvent, après avoir parlé avec les parents, vous pouvez supposer que l’allergène est à l’origine de l’asthme. Ensuite, certains tests sont effectués pour déterminer l'allergène exact.

La méthode traditionnelle de détermination du provocateur est un test cutané.

Mettez sur l'avant-bras divers stimuli. Déterminez ensuite le degré de dysfonctionnement du système respiratoire. La procédure s'appelle la spirométrie, qui mesure le volume de la respiration.

Malheureusement, l'asthme est détecté trop tard. Elle est souvent confondue avec une bronchite obstructive. Les médecins ne courent pas le risque de poser un mauvais diagnostic et ne prescrivent pas les mauvais médicaments.

Premiers secours en cas d'attaque

Les parents doivent sentir l'apparition d'une crise d'asthme à temps et pouvoir l'éliminer rapidement.

Il faut faire attention à la respiration et à l'apparence de l'enfant:

  1. La fréquence respiratoire ne devrait pas dépasser 20 respirations par minute.
  2. En respirant, un enfant ne doit pas soulever les épaules. Les muscles restants ne devraient pas être impliqués non plus.
  3. Avant l'attaque, les narines commencent à se dilater chez l'enfant.
  4. Un mauvais signe est une respiration rauque.
  5. Une toux sèche peut également indiquer le développement de l'asthme.
  6. Devrait surveiller la peau de l'enfant. En cas d'asthme, le corps dépense beaucoup d'énergie pour rétablir la respiration, ce qui conduit à un fait que la peau devient collante et pâlit.
  7. En cas d'attaque grave, la peau du nez prend une teinte bleuâtre. Cela indique un manque d'oxygène. La condition est très dangereuse, il devrait donc toujours y avoir des inhalateurs à la maison.

L'attaque se produit soudainement et sans raison. Dans ce cas, une assistance d'urgence est nécessaire.

Dans une telle situation, lorsque l'inflammation des voies respiratoires (œdème, bronchospasme) est survenue, l'enfant suffoquant doit pouvoir respirer avec un bronchodilatateur puissant.

La méthode la plus efficace est un inhalateur, qui permet aux particules de médicament d’atteindre instantanément la zone bronchique touchée.

Le Salbutamol Spray est un médicament efficace et éprouvé pour une assistance immédiate. Nommé par le médecin, les parents de l'enfant malade doivent pouvoir utiliser l'appareil.

Les enfants de moins de 5 ans ne peuvent toujours pas respirer correctement. Par conséquent, pour ces miettes, il existe des inhalateurs spéciaux - nébuliseurs. Doit souvent utiliser des entretoises. L'inhalateur lui-même est inséré dans un tel dispositif.

Lors d'une crise aiguë, certaines doses du médicament sont administrées à l'enfant. Le processus d'inhalation est effectué toutes les 10 minutes et se poursuit jusqu'à la normalisation de la respiration. S'il n'y a pas d'amélioration, une hospitalisation est requise.

L'inhalateur ne doit pas avoir peur, car il n'y a pas de danger de surdosage.

Que ne peut pas être fait catégoriquement?

Les crises d'asthme ne se terminent pas toujours en toute sécurité. Dans cette maladie, il y a des morts. Malheureusement, ce n’est pas la maladie elle-même qui est souvent à l’origine de la mort d’enfants, mais les actes imprudents des parents.

Cela se produit si des médicaments inappropriés ont été utilisés. Lorsqu'un enfant suffoque, il ne devrait pas lui être administré:

  • les sédatifs. De tels moyens empêchent une respiration profonde, ce qui est inacceptable avec une forte crise d'asthme;
  • médicaments expectorants. Les mucolytiques activent la formation de mucus et il en existe déjà un excès dans l'asthme;
  • antibiotiques. Ces médicaments sont les plus inutiles pour l'asthme. Ils ne peuvent être utilisés que pour les complications (pneumonie).

Découvrez ici les symptômes et le traitement de l'infection à adénovirus chez les enfants.

Traitement de la toxicomanie

Le traitement médicamenteux peut être divisé en deux types:

  • traitement symptomatique, c'est-à-dire l'élimination d'une attaque;
  • thérapie de base.

Le traitement tactique ne choisit qu'un médecin. L'auto-traitement est absolument impossible, car l'usage illettré de drogues aggravera la maladie et peut entraîner une insuffisance respiratoire.

Le traitement symptomatique est l'utilisation de bronchodilatateurs: Salbutamol, Ventolin. Dans les cas graves, les corticostéroïdes sont utilisés. La voie d'administration principale est l'inhalation.

Malheureusement, tous les médicaments de ce type de traitement ont un effet temporaire. Et l'utilisation incontrôlée de tels fonds conduira au fait que les bronches cesseront de réagir au médicament. Par conséquent, la dose du médicament doit être strictement contrôlée.

Le traitement de base est choisi individuellement, en fonction de la gravité de l'asthme et des caractéristiques de l'enfant.

Appliquez les médicaments suivants:

  1. Antihistaminiques - Suprastin, Tavegil, Claritin.
  2. Antiallergique - Intal, Ketotifen.
  3. Antibiotiques - foyers d'infection assainis.

Parfois prescrit des médicaments hormonaux, en avertissant de l'exacerbation de la maladie. On utilise souvent des inhibiteurs de leucotriènes, qui réduisent la sensibilité aux allergènes.

Le traitement est annulé si une rémission est observée pendant deux ans. En cas de récidive, le traitement doit être recommencé.

Thérapie sans drogue

Il existe également de telles méthodes de traitement de l'asthme bronchique. Ils impliquent:

  • exercices thérapeutiques;
  • physiothérapie;
  • massage
  • durcissement
  • techniques de respiration;
  • visiter des grottes de sel.

La phytothérapie complète les traitements traditionnels et contribue à prolonger la période de rémission. Décoctions d'herbes utilisées. Préparez-vous tous les jours et prenez-les pendant longtemps. Les doses doivent être convenues avec le médecin.

L'asthme bronchique disparaît parfois pendant l'adolescence, mais cela arrive rarement.

Prévention

Pour réduire au minimum les crises d’asthme, en plus du traitement direct, des mesures préventives sont nécessaires. Ils doivent être pris s'il y a une prédisposition de l'enfant à cette maladie.

Comment prévenir cette pathologie:

  1. Les livres doivent être conservés dans des classeurs fermés.
  2. Pas besoin de ranger les vêtements dans la chambre de l'enfant.
  3. Ne pas acheter des peluches.
  4. Le linge de lit est souhaitable pour laver les poudres hypoallergéniques.
  5. Présence indésirable dans l'appartement des animaux.
  6. Pendant le nettoyage de l'enfant doit être retiré des locaux.
  7. Le linoléum doit être remplacé par un autre revêtement.

Le respect de ces simples recommandations permettra d’éviter une exacerbation de la maladie.

Auparavant, les asthmatiques avaient adapté leur vie à la maladie. Beaucoup était strictement interdit. Les enfants en ont particulièrement souffert - ni pour avoir un chiot, ni pour sauter.

Mais aujourd'hui, tout a changé. Les progrès de la médecine ont permis aux enfants de vivre pleinement leur vie au même titre que les autres.

Le Dr Komarovsky à propos de l'asthme dans cette vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

L'asthme bronchique chez les enfants: traitement, médicaments, symptômes, aide lors d'attaques

L'asthme bronchique est une affection particulière des bronches d'un enfant lorsqu'il est prêt à réagir par un spasme à la pénétration de certains allergènes ou de leurs différents types. Le plus souvent, la pathologie est génétiquement déterminée, elle peut donc se manifester à différents âges, même chez les enfants de moins d'un an, mais le plus souvent elle est enregistrée à l'âge de 2 à 5 ans.

L'asthme bronchique chez l'enfant se caractérise par un changement de périodes d'exacerbation et de rémission, tandis que la durée de chacune d'elles varie en fonction des caractéristiques individuelles, des conditions de vie et des médicaments pris. Elle ne peut pas être infectée par une autre personne. Si l'enfant a commencé à tousser ou à avoir la respiration sifflante après un contact avec une personne présentant des symptômes similaires, cela indique une obstruction bronchique provoquée par une collision de la paroi bronchique avec le virus.

Le diagnostic est fait après quelques tests instrumentaux et de laboratoire. Une fois installé, cela ne rend pas un enfant handicapé, mais pour maintenir une qualité de vie satisfaisante, de nombreuses restrictions doivent être imposées sur la nature des aliments, la région de résidence, l'activité physique, les médicaments ou la capacité d'acquérir des animaux de compagnie.

Malheureusement, à ce stade, l'asthme est incurable et il est impossible de le "surmonter". Avec l'aide de médicaments et d'un schéma thérapeutique, vous ne pouvez maintenir la rémission de la maladie que pendant une longue période.

Un peu sur les bronches

Les bronches sont des tubules cartilagineux qui prolongent la trachée. Les bronches principales sont séparées de ces dernières au niveau de 5 à 6 vertèbres thoraciques en 2 parties - droite et gauche. Ensuite, ils se ramifient en lobaires, il y en a deux à droite (comme il n’ya que 2 lobes dans le poumon droit) et trois à gauche. Chacun des lobars est divisé en segments, conduisant l’air aux parts (morceaux), et ceux-ci, à leur tour, en sous-segment, puis - interlobulaire et intralobulaire. L'étape finale est considérée comme les bronchioles respiratoires - des tubes qui s'adaptent directement aux structures dans lesquelles l'oxygène est obtenu à partir de l'air et que cette dernière est directement introduite dans le sang.

La paroi des bronches est composée de trois coquilles:

  1. Interne, muqueuse. En dessous se trouve une couche sous-muqueuse lâche, dans laquelle se trouvent des terminaisons nerveuses, du tissu lymphatique, un réseau de capillaires lymphatiques, des extrémités des glandes produisant du mucus bronchique (si ces glandes meurent, la membrane muqueuse se dessèche et s'enflamme).
  2. Milieu composé de trois types de tissus: fibreux, cartilage et muscle. Plus le calibre de la bronche est petit, plus le tissu cartilagineux est petit et inversement, plus il est gros, plus le cartilage est dense. Avec une diminution du diamètre des bronches, l'épaisseur des fibres musculaires circulaires obliques augmente.
  3. Advention, coque extérieure. Il se compose de tissu conjonctif lâche.

Il y a beaucoup de cellules différentes dans la muqueuse. C'est:

Quand un enfant est né, la partie principale de son arbre bronchique est déjà formée, mais il continue à se ramifier. La taille des bronches est intensément développée la première année et pendant la puberté.

Au cours de la première année, seules les cellules ciliées et autres cellules muqueuses se développent. Il existe donc un peu de mucus protecteur dans les bronches et il n'est pas suffisamment excrété. Cela se traduit par une infection plus facile des voies respiratoires inférieures.

Le cartilage des bronches chez les enfants de moins d'un an est plus doux et plus élastique, ce qui leur donne la possibilité de se déplacer. Les muscles bronchiques étant également sous-développés, le réflexe de la toux ne fonctionne pas bien et les petites inflammations des bronches sont plus facilement bloquées par le mucus.

Qu'est-ce qui se passe dans l'asthme?

Dans l'asthme, une inflammation de la paroi bronchique se développe: le nombre de cellules immunitaires augmente dans la couche sous-muqueuse. Fondamentalement, ce sont des cellules dont le nombre augmente avec les allergies: les éosinophiles, les basophiles, les mastocytes, les lymphocytes T. Lorsqu'ils ingèrent des allergènes, ils rejettent un grand nombre de substances biologiquement actives. Cela conduit à un gonflement de la membrane muqueuse et au développement d'une grande quantité de mucus par les glandes. Il en résulte une difficulté à respirer, une toux, une respiration sifflante, une respiration entendue.

Les substances libérées par les éosinophiles et les mastocytes, ainsi que les substances synthétisées par d'autres cellules immunitaires en réponse à leur libération, déclenchent des réactions d'inflammation chronique de la paroi bronchique, ce qui entraîne l'apparition de tissu cicatriciel sous la muqueuse. De ce fait, les bronches deviennent hyperréactives, c’est-à-dire qu’elles ont immédiatement un spasme en réponse à la pénétration d’allergènes.

Classification des maladies

Il existe de telles formes d'asthme bronchique:

  1. À prédominance allergique (atopique). Il peut s'écouler sous la forme de:
    • bronchite (c'est-à-dire toux et expectorations);
    • combinaisons de symptômes simultanément d'asthme et de nez qui coule avec la libération de quantités abondantes de morve brillante;
    • combinaisons de symptômes d'asthme avec éternuement, congestion nasale, séparation de la morve légère;
    • asthme exogène: apparition des symptômes en réponse au contact avec des allergènes (squames animales, pollen de plantes, aliments, produits chimiques ménagers et produits cosmétiques de décoration).
  2. Asthme non allergique. Il se produit au contact de substances sans protéines qui ne peuvent pas être des allergènes. Ce sont des substances produites par la production industrielle, des drogues. Des formes non allergiques d'asthme surviennent également en réponse à une surcharge neuropsychiatrique, à des maladies endocriniennes, à un effort physique, à la pénétration de tout microorganisme.
  3. Asthme mixte, lorsque les symptômes caractéristiques peuvent survenir en réponse à un allergène externe ou à une maladie infectieuse, endocrinienne ou neuropsychiatrique.

L'asthme peut causer un enfant de tout âge, mais le plus souvent il se trouve chez les enfants de 2 à 5 ans.

Causes de la pathologie

La réactivité accrue des bronches peut être due à:

  • Prédisposition héréditaire (environ 60% des enfants ont des parents souffrant d’asthme bronchique). La maladie peut ne pas apparaître, mais si:
    • l'enfant est né à la suite d'un accouchement difficile ou après une grossesse difficile;
    • quand il est né prématurément;
    • s'il vit dans une ville écologiquement sale, ses chances que l'asthme se manifeste dans la petite enfance augmentent considérablement.
  • Facteurs environnementaux:
    • poussière: industrielle et domestique;
    • la salive animale;
    • plumes et duvet d'oiseaux;
    • produits chimiques ménagers;
    • les substances allergènes contenues dans les produits alimentaires;
    • particules microbiennes: bactéries, champignons, virus, qui ne doivent pas nécessairement déclencher la maladie (par exemple, le SRAS ou la sinusite), mais peuvent provoquer une crise d'asthme bronchique;
    • fumée de tabac;
    • médicaments (il y a même un diagnostic d'aspirine et d'asthme stéroïdien);
    • la parfumerie;
    • les polluants atmosphériques;
    • conditions environnementales changeantes: froid, orages, humidité élevée.

    L'asthme est le plus souvent déclenché par la combinaison de plusieurs allergènes.

  • Facteurs internes: maladies endocriniennes, infectieuses, neuropsychiatriques, poids important de l'enfant.
  • Certains autres facteurs, tels que l'effort physique.

L'évolution de l'asthme est aggravée par des maladies des organes internes. La principale "faille" concerne le tractus gastro-intestinal, où ils peuvent se développer: dysbiose, gastrite, gastroduodénite, constipation, dyskinésie biliaire. L'intestin est un excellent réservoir de toxines. Avec ses maladies, ils peuvent y persister longtemps et pénétrer progressivement dans le sang.

Symptomatologie

Au cours de l'asthme bronchique, il y a trois périodes:

    Remise Dans ce cas, l’enfant se sent absolument ou presque en bonne santé; il n'a pas de toux, pas de respiration sifflante ou d'autres symptômes. Si l'asthme se manifeste à un âge précoce ou a une évolution sévère, alors, en raison du manque constant d'oxygène par le cerveau, l'enfant est à la traîne dans son développement neuropsychologique et devient larmoyant, émotionnellement labile.
    La remise est:

  • complète: l'enfant ne se gêne pas;
  • incomplet: il est difficile d’effectuer certaines actions, on a rarement envie de jouer à des jeux de plein air;
  • pharmacologique: la maladie ne peut être moyennée que par un traitement médicamenteux.
  • Aggravation Ce sont des intervalles de temps pendant lesquels les crises sont notées. En fonction de la durée de ces intervalles et de la nature de leur manifestation, un diagnostic de la sévérité de l'asthme bronchique est réalisé.
  • L'attaque de l'asthme bronchique. C'est le nom de la maladie au moment où se produit le symptôme principal - difficulté expiratoire et respiration sifflante à l'expiration. Ce statut survient généralement la nuit ou le soir; chez les enfants, il est souvent précédé de signes entrepreneuriaux particuliers.
  • Les symptômes, qui peuvent être suspectés d'asthme bronchique chez les enfants - ce sont des manifestations d'une attaque. Cela peut commencer par l'apparition de signes entrepreneuriaux, qui s'observent de quelques minutes à trois jours. C'est:

    • larmoiement;
    • irritabilité;
    • troubles du sommeil;
    • manque d'appétit;
    • au début, l'écoulement d'une morve muqueuse abondante, puis une toux sèche obsessionnelle, un mal de tête, après quelques heures d'augmentation de la toux, devient légèrement plus humide.

    L’attaque elle-même commence le soir ou la nuit, lorsque les symptômes suivants apparaissent:

    • toux sèche, qui peut diminuer si l'enfant est assis ou mis sur les jambes;
    • la respiration devient sifflante, enrouée, surtout inhalée;
    • effrayer;
    • l'enfant est déchiré dans son lit;
    • la température corporelle est normale, peut augmenter légèrement;
    • la peau est pâle, humide et bleue autour de la bouche;
    • palpitations.

    L’attaque peut d’abord se dérouler de quelques minutes à plusieurs jours. Vous ne devez pas vous attendre à ce que la situation soit résolue d'elle-même, car il est dangereux que le cerveau et d'autres organes vitaux ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène. Dans ce cas, une aide est nécessaire: de manière optimale - par inhalation de médicaments bronchodilatateurs (le meilleur de tous - non "hormonal" Berodual ").

    Après l'attaque, la toux devient humide, c'est-à-dire que le mucus bronchique tousse. Chez les enfants de plus de 5 ans, il est clair que les expectorations d'asthme sont visqueuses et vitreuses.

    Évolution de la crise en fonction du type d'asthme

    Avec l'apparition d'une sous-espèce telle que la bronchite asthmatique, qui se développe généralement à la base d'infections respiratoires aiguës, les symptômes suivants apparaissent:

    • toux humide;
    • essoufflement;
    • difficulté à expirer.

    La différence entre l'asthme allergique est le développement rapide de l'attaque. Si l’aide prend immédiatement la forme de bronchodilatateurs inhalés, l’attaque se retire rapidement.

    L'asthme non allergique se caractérise par le développement progressif d'une crise. L'assistance ne produit pas d'effet immédiat.