Principal
Toux

Comment traiter un rhume pendant la grossesse

L'immunité féminine pendant la grossesse s'affaiblit et devient plus susceptible aux infections et aux virus. Certaines mères doivent rester dans un courant d'air ou geler un peu pour attraper un rhume. Vous ne pouvez pas vous battre avec la fièvre et le nez qui coule avec des antibiotiques familiers, car les médicaments sont dangereux pour la santé du fœtus en développement. Alors comment agir et quoi prendre?

Les premiers symptômes: que faire

Les femmes ne perçoivent pas le froid comme quelque chose de dangereux, essayant de le faire marcher sur leurs pieds. D'autres acceptent de rester couchés pendant plusieurs jours, mais ils essaient d'être traités seuls. La bonne décision est de consulter un médecin et de s’assurer que la température a été causée par un rhume, et non par le SRAS ou une autre souche grippale.

Le médecin choisira des médicaments sans danger et conseillera des herbes sans danger. Les plantes sont une alternative naturelle aux pilules, mais même le traitement homéopathique se termine parfois par une fausse couche ou une naissance prématurée.

Les jeunes mères peuvent obéir aux "collègues" assis sur les forums ou boire le breuvage miraculeux que leur grand-mère traitait, mais les conséquences d'une telle thérapie sont très désagréables. Seuls les professionnels de la santé savent exactement quels moyens et dans quel trimestre sont sans danger pour la santé du fœtus enceinte ou en développement.

Si le rhume a commencé avant le week-end et devra attendre lundi, il est recommandé à la femme de porter des chaussettes de laine, de préparer une tisane et de dormir beaucoup, enveloppée dans une couverture. Le corps du patient a besoin de chaleur sèche et de repos, l'immunité sera alors plus facile à combattre l'inflammation.

Précautions de sécurité
Les femmes enceintes sont contre-indiquées dans de grandes quantités de sel, car elles retiennent les liquides dans le corps, à cause desquelles non seulement les jambes, mais aussi les sinus gonflent. Il en résulte une congestion, des problèmes respiratoires et un manque d'oxygène dans le sang, ainsi qu'un risque d'hypoxie fœtale.

Boire des boissons chaudes améliore le bien-être de la femme, mais il ne faut pas abuser du thé avec du miel ou du bouillon aux deuxième et troisième trimestres, car plus il y a de liquide dans le corps, plus les reins, déjà surchargés, doivent travailler.

Bain à remous interdit, vous ne pouvez pas monter en flèche les pieds. Les températures élevées accélèrent la circulation sanguine et stimulent la contraction utérine afin qu'une femme enceinte puisse faire une fausse couche. Pour cette raison, les emplâtres de moutarde sont interdits et les inhalations de vapeur doivent être effectuées avec prudence.

Température: que faire

L'un des premiers et principaux symptômes d'un rhume est la fièvre. Si le thermomètre indique moins de 38, vous devez vous passer de pilules. Une femme devrait porter un pyjama confortable, mais il est conseillé de ne pas enfiler de peignoir éponge par-dessus et de ne pas s'envelopper dans deux couvertures épaisses. Les femmes enceintes doivent avoir chaud, mais pas chaud, sinon la température augmentera davantage.

Le corps peut être essuyé avec du vinaigre de pomme ou de table avec une concentration de 5% ou moins. Le composant est dilué avec de l'eau à température ambiante. Prenez une partie du vinaigre 3 et mieux 4 parties du liquide. L'alternative est le jus de citron fraîchement pressé, qui active la transpiration et aide à réduire la température.

Avec un chiffon doux imbibé d'une solution, les pieds et les mains, les zones situées sous la poitrine et l'abdomen sont essuyés. Vous pouvez demander à votre mari de traiter les talons avec du vinaigre ou du citron. Une compresse doit être placée sur le front, qui est retourné au fur et à mesure qu'il est chauffé et changé toutes les 10-15 minutes ou plus souvent.

Thés de guérison
Transpirer avec un rhume est bon et bon, mais pour que le corps ne souffre pas de déshydratation, vous devez boire des bouillons et des boissons aux fruits. Le thé médicinal peut être préparé à partir de fleurs de tilleul séchées ou d'origan. La racine de framboise résiste rapidement au rhume, mais elle doit être utilisée avec prudence pendant la grossesse.

S'il n'y a pas d'herbes dans la maison, la future mère sera sauvée par le thé vert ou noir. Il est conseillé de préparer une boisson non pas à partir de sachets, mais à partir de feuilles de thé naturelles. Lorsque le thé est chaud, ajoutez quelques cuillères de miel et une rondelle de citron dans la tasse.

Boissons aux fruits utiles à partir de canneberges ou de groseilles, jus de cerises et compotes de framboises fraîches. De telles boissons contiennent beaucoup d’acide ascorbique, ce qui renforce le système immunitaire. La vitamine C pharmaceutique ne peut être prise que sur la recommandation d'un médecin.

Au lieu de la décoction avant d'aller au lit, il est préférable de boire un verre de lait bouilli avec un morceau de beurre et 2 cuillères à café de miel. Par jour, n'utilisez pas plus de 2 litres de liquide. Si les membres inférieurs gonflent ou présentent des problèmes aux reins, buvez jusqu'à 7 à 8 tasses de décoctions, thé, compote et autres boissons, y compris les soupes et autres entrées.

Assistance médicale
Pour abaisser la température d'une femme enceinte peut paracétamol, mais seulement dans sa forme pure. D'autres médicaments contenant cette substance, tels que "Panadol" ou "Efferalgan", sont contre-indiqués. Ils affectent l'enfant et, en cas d'abus, conduisent à une insuffisance rénale ou hépatique chez la mère.

Vous ne pouvez pas boire de "Nurofen" à une température ambiante, particulièrement pendant le troisième trimestre. L'aspirine et les préparations contenant ce composant peuvent provoquer des saignements et des fausses couches, ils ne conviennent donc pas aux femmes enceintes.

Méthodes de traitement d'un rhume

Si votre nez est bouché, vous devez le laver et enlever le gonflement afin que la future mère puisse mieux respirer. Les pharmacies sûres sont Aqualor, Humer ou Aquamaris.
L'eau de mer est le principal composant de ces pulvérisations. À la maison, vous pouvez préparer un autre moyen de sel et de soda:

  1. Pour un verre d'eau bouillie refroidie à la température ambiante, vous aurez besoin de 5 à 10 g d'ingrédients secs.
  2. La soude et le sel doivent être complètement dissous, le liquide deviendra blanc trouble.
  3. La solution est aspirée dans une seringue et injectée alternativement dans chaque narine avec la tête en l'air.
  4. Le liquide doit être doucement inhalé, de sorte qu'il tombe dans les sinus.
  5. Lorsque l'eau atteint la gorge, vous devez incliner rapidement la tête et souffler les restes de solution avec le mucus.
  6. La procédure est effectuée jusqu'à ce que le verre soit vide avec l'outil. Après le lavage, vous devez égoutter le nez ou le badigeonner d'huile végétale.

Les décoctions aux herbes à base de sauge, de fleurs de trèfle et de racines de montagne sont utilisées à la place de la solution saline. Les plantes sèches mélangées dans des proportions égales, vous pouvez ajouter des feuilles de calendula ou de plantain. Hacher l'herbe et cuire à feu moyen, insister 2 heures, puis filtrer et rincer le nez avec une décoction.

Conseils: Si vous ne souhaitez pas utiliser de seringue, vous pouvez en acheter une petite à la pharmacie. Il est recommandé d’ajouter 3 à 5 gouttes d’iode à la solution saline ou à la décoction d’herbes pour éliminer rapidement l’inflammation des sinus. Il est nécessaire de se laver le nez 5 fois par jour, et plus souvent s'il est trop rembourré.

Traitement thermique
Les femmes enceintes sont autorisées à inhaler de la vapeur. Il existe deux options pour une telle procédure: utiliser un nébuliseur ou respirer au-dessus d’une casserole avec un bouillon chaud. Un dispositif spécial traite à la fois le nez qui coule et le mal de gorge, mais il a un inconvénient majeur - un prix élevé. Toutes les femmes n’aident pas chaleureusement, l’achat peut donc être inutile. Il est recommandé d'essayer d'abord la méthode de la grand-mère avec une casserole et une serviette.

Le bouillon pour inhalation est préparé à partir de:

  • feuilles d'eucalyptus;
  • fleurs de camomille;
  • la sauge;
  • millefeuille;
  • violettes;
  • bourgeons de pin;
  • mauve des bois.

Ils prennent un ou plusieurs composants dans les mêmes proportions, y versent de l'eau - et sur un feu vif avant de les faire bouillir. Placez le pot de bouillon chaud sur la table et penchez-vous sur le bol, en couvrant les épaules et la tête avec un tapis ou un grand drap de bain. Inspirez de la vapeur par le nez, en essayant de garder la bouche fermée. Pour empêcher cette méthode de nuire à une femme enceinte, celle-ci ne devrait pas rester assise plus de 5 minutes sur le bouillon.

Un moyen plus sûr d’action locale consiste à réchauffer les sinus nasaux avec un œuf à la coque ou un sac de sel. Dans le premier cas, le produit est enveloppé dans de petites serviettes ou des morceaux de tissu afin qu’ils ne brûlent pas la peau. Dans le deuxième mode de réalisation, le sable ou le sel est chauffé dans une poêle à frire sèche, puis versé dans de petits sacs. S'ils semblent trop chauds, vous pouvez mettre un chiffon ou de la gaze sous eux.

Un médecin peut suggérer à une femme enceinte de se réchauffer avec une lampe spéciale, mais pour cela, elle devra se rendre régulièrement à l'hôpital, ce qui n'est pas toujours pratique. Bien que cette méthode ne doit pas être abandonnée avec une rhinite prolongée, qui menace d'entrer dans la sinusite. Traitez votre nez avec du sel ou des œufs 2 à 3 fois par jour, mais de préférence pas plus souvent. Pour résoudre le résultat de la procédure devrait être des gouttes naturelles.

Hydratant pour le nez
En cas de nez qui coule, les voies nasales se dessèchent et une irritation apparaît à l'intérieur, ce qui peut retarder la maladie. Il est recommandé aux femmes enceintes d'inoculer de la gelée de pétrole ou de la crème pour bébé aux membranes muqueuses après l'inhalation et le lavage.

L'huile de pêche et d'argousier, ainsi que la rose sauvage, ont des propriétés hydratantes. Mais toutes doivent être diluées dans du tournesol ou de l’olive car, sous forme concentrée, de telles gouttes irritent encore plus la membrane muqueuse. À 20 parties de la base devrait prendre 1 partie de l'additif et bien mélanger. Dans chaque narine pas plus de 2 gouttes, trois fois par jour.

Au lieu des huiles, utilisez des jus fraîchement pressés:

  • la carotte, parfois associée à la betterave;
  • pomme;
  • orange ou mandarine.

Avec les agrumes, les variétés doivent être prudentes, car elles peuvent provoquer des allergies chez la femme ou le fœtus. Le jus acheté dans le magasin ne convient pas au traitement de la rhinite, car il n’ya rien de naturel dans une telle boisson.

Gouttes faites d'oignons ou d'aloès. Couper le produit en morceaux, en extraire le jus et le diluer avec de l'eau bouillie. 3 gouttes dans chaque narine. Le traitement est complété par un massage: les sinus maxillaires, le pont du nez et les tempes se pétrissent avec des mouvements doux. Recommander à frotter dans ces domaines "Star" ou une pommade "Doctor Mom".

La bonne ambiance
Dans le salon ou la chambre à coucher où la femme enceinte se repose, vous devez mettre quelques bols d'oignon ou d'ail hachés, versés avec de l'eau. Si vous n'aimez pas l'odeur, les légumes doivent être remplacés par l'huile essentielle de tea tree.

Il est recommandé de ventiler la pièce le matin et avant de se coucher. S'il fait chaud à l'extérieur, vous pouvez laisser la fenêtre ouverte toute la journée. Humidifiez régulièrement l'air du pulvérisateur, car s'il est très sec, le nez se couche et il devient difficile de respirer.

Conseil: Pendant le sommeil, ils placent un oreiller haut ou plusieurs sous la tête afin que le mucus ne s’accumule pas dans les sinus maxillaires et que la femme enceinte puisse se reposer correctement.

Si les recettes populaires étaient impuissantes, autorisez les gouttes pharmaceutiques. Mais vous devez acheter la posologie pour les enfants, ne pas utiliser plus d'une fois par jour et abandonner le médicament au bout de 2 jours.

Traiter la gorge

Une femme au nez bouché commence à respirer par la bouche. Les muqueuses se dessèchent, l'infection pénètre dans la gorge et s'enflamme. Pour éliminer rapidement les chatouillements et le gonflement, vous devez dissoudre une cuillerée à thé d’huile d’argousier ou de miel. L'aloès a également un effet antibactérien: vous devez couper une petite tranche et la garder dans la bouche sans la mâcher.

Infusions pour le rinçage
Tout d'abord, la gorge est lavée pour éliminer le mucus. Décoction utile d'écorce de calendula ou de chêne, de feuilles d'eucalyptus ou de sauge. Les solutions de rinçage sont fabriquées à partir de bourgeons de bouleau ou de camomille, vous pouvez ajouter une pincée de soda et quelques gouttes d’iode.

La teinture alcoolisée à la propolis atténue les rougeurs: une cuillerée d’argent pour un verre d’eau tiède. Essayez de ne pas avaler la solution, car l’alcool peut nuire à l’enfant. Une alternative à la propolis est une collection antivirale composée de 10 g de feuilles de bouleau, de 20 g d'eucalyptus et de 30 g de sauge. Billet brasser dans un verre d'eau bouillante, attendez 15 minutes, après avoir filtré, utilisez pour rincer.

Le fait de chatouiller et d’inconfort enlèvera la solution de 20 ml d’eau chaude, 1 c. À thé de sel et la même quantité de soude. Ajouter 3 gouttes d'iode, bien mélanger. Un remède contre l'inflammation et les maux de gorge est prêt.

Cocktails de guérison
Vous aurez besoin d'une cuillerée de sauge séchée et de 200 à 250 ml de lait. Mettez les composants sur feu doux, laissez mijoter pendant 10 minutes après l'ébullition. Boire immédiatement avant de se coucher, avec ou sans miel.

Les maux de gorge vont éliminer le mélange, qui consiste en:

  • jus fraîchement pressé d'un demi-citron;
  • une cuillère à café de sirop d'églantier;
  • 2 cuillères à soupe de jus de betterave;
  • 30 à 40 ml de kéfir.

Mélangez bien les ingrédients, prenez de petites gorgées après le rinçage. Les sprays antiseptiques sont bons pour l’inflammation, mais ces médicaments doivent être prescrits par un médecin.

Si l'inconfort après traitement avec des remèdes populaires n'a pas disparu et que les amygdales sont gonflées ou couvertes d'une floraison étrange, vous devez vous rendre à l'hôpital. L'inflammation ordinaire peut être un mal de gorge ou même une amygdalite, avec laquelle vous ne pouvez pas plaisanter.

Recettes Toux

Si vous commencez à combattre le rhume dès les premiers symptômes, il se résorbe rapidement, mais parfois la maladie est plus forte et la toux survient. Il est conseillé aux femmes enceintes de boire du thé au citron pendant la journée et d’utiliser une tasse de lait chaud avec une tranche de beurre et une pincée de soda avant de se coucher.

Si le mal de gorge est la cause de la toux, des inhalations avec de l'huile d'eucalyptus ou de l'arbre à thé sont utiles. Vous pouvez faire une décoction de sauge à la fleur de tilleul et à la camomille. Il va apaiser les irritations et détruire les virus, et l'huile essentielle a des propriétés anti-inflammatoires.

Avec une toux sèche, vous devez lutter contre les tisanes de feuilles de romarin sauvage, de succession, de millefeuille ou d’airelle. De plus, il est recommandé de frotter la partie supérieure de la poitrine avec du miel chauffé. Laisser l'agent pendant environ une heure puis rincer à l'eau tiède.

Important: Au premier trimestre, les huiles essentielles ne sont pas recommandées, et dans les deuxième et troisième boissons avec une grande quantité de miel, car ce produit appartient à la catégorie des allergènes forts.

Comprimés et sirops
Vous pouvez combattre la toux sèche ou forte avec des médicaments fabriqués à partir de matières premières naturelles. Pour un enfant est en sécurité:

  • Sirop de plantain;
  • Evkabal;
  • Mukaltin;
  • Dr. Theis;
  • Racine d'Altea;
  • Dr. Maman.

Les sirops et les médicaments contre la toux n’ont pratiquement aucun effet sur l’enfant, mais le médecin devrait néanmoins choisir les médicaments, et non la femme elle-même, car certains composants peuvent contenir des composants dangereux.

De quoi avoir peur
Il est impossible de traiter un rhume avec un chasseur, un pied de balles, une échinacée ou un ginseng, à cause duquel la pression monte et des allergies apparaissent. La racine de réglisse stimule les contractions utérines, de sorte qu'une femme peut faire une fausse couche. Le ginkgo biloba est la cause du travail prématuré dû au saignement et la consoude médicinale provoque des mutations chez le fœtus.

Le rhume est une maladie insidieuse et dangereuse, en particulier pour les femmes qui portent un enfant. Les femmes enceintes sont recommandées de paix, beaucoup de repos et de fruits, de soins et pas de stress. Les méthodes habituelles peuvent enrayer les premiers symptômes du rhume, mais si la température ne baisse pas et si l'état de santé de la femme enceinte se dégrade, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital et suivre les recommandations de spécialistes.

Comment traiter les rhumes chez les femmes enceintes - médecine traditionnelle et traditionnelle

Il est formellement interdit aux femmes enceintes souffrant de diverses maladies d’utiliser un certain groupe de médicaments pour le traitement. Cela complique grandement le processus de traitement du rhume.

Rhume pendant la grossesse: causes et symptômes

Signes et causes de la maladie

Les rhumes chez les femmes enceintes sont le plus souvent causés par le développement de virus dans le corps. Pendant cette période, les femmes sont souvent affaiblies par le système immunitaire, ce qui rend leur corps sensible aux effets des virus. Très souvent, la maladie résulte d'une communication avec un malade ou avec des personnes récemment remises en état.

Une cause fréquente de rhume est la sur-réfrigération pendant la saison des pluies. Si une femme subit très souvent du stress, cela entraîne un rhume. La maladie survient à la suite de l'apparition de réactions allergiques. Avec le tabagisme actif ou passif, le risque d'infection par le froid augmente considérablement.

Avec le développement du rhume chez les femmes, une légère indisposition apparaît initialement. Certaines femmes se plaignent de maux de tête, de fatigue ou de faiblesse.

Le développement est observé:

Si le froid est sans incident, sa durée est de 2 à 4 jours. Passé ce délai, les symptômes disparaissent progressivement. Au cours du rhume, il peut y avoir des complications d'une infection bactérienne secondaire. Dans ce cas, le traitement doit être effectué à l'hôpital.

Les causes et les symptômes du rhume sont nombreux, afin d'éviter leur apparition chez la femme enceinte, il est nécessaire d'éviter les facteurs qui affectent négativement son corps.

Lorsque les premiers symptômes du rhume apparaissent, il est impératif de faire appel à un obstétricien-gynécologue, qui fait enregistrer une femme.

Traitement de la toux

Grossesse Toux - Traitement sans danger

Si une femme tousse pendant la grossesse, elle doit faire appel à un médecin. Pendant cette période, la prise de médicaments est interdite car ils pourraient nuire à l’état de l’enfant.

Afin de calmer la toux et d'assurer un écoulement des crachats complet, il est nécessaire de prendre du lait chaud. En même temps, on ajoute une pincée de bicarbonate de soude et un peu de beurre. Les feuilles de plantain, pied de pied, cassis sont caractérisées par la présence d'un effet antitussif. C'est pourquoi la présence de toux est souvent utilisée pour la décoction de ces composants.

Si un patient a une toux grasse, une inhalation doit être utilisée pour la traiter.

Pour augmenter l'effet d'inhalation, des huiles d'eucalyptus et d'arbre à thé sont utilisées. Il suffira d’ajouter quelques gouttes d’huile à un verre d’eau bouillante. Les bouillons à base de plantes telles que la sauge, la banane plantain, le tilleul, la camomille sont largement utilisés pour ramollir le larynx.

En utilisant tous les moyens ci-dessus pendant la grossesse, il est possible de se débarrasser de la toux aussi rapidement et efficacement que possible.

Traitement des maux de gorge

Recettes pour se gargariser avec douleur à la gorge pendant la grossesse

Avec l'apparition de douleurs dans la gorge peut être jugé sur l'apparition de maladies plus graves chez la femme que le rhume. Lorsque la première douleur, le mal de gorge apparaît, il est rincé.

À cette fin, les décoctions les plus couramment utilisées à base de plantes telles que:

En outre, une solution à base d'iode et de sel peut être utilisée pour se gargariser. Il est strictement interdit aux femmes enceintes de dissoudre les pastilles vendues dans une pharmacie pour maux de gorge. Ils peuvent être remplacés par une cuillère d'huile d'argousier ou un morceau de feuille d'aloès.

Pour soulager les maux de gorge et empêcher la propagation de l'infection, il est nécessaire d'utiliser des bouillons chauds.

Pour préparer l'un d'entre eux, vous devez prendre 1 cuillère à café de sirop d'églantier que vous pouvez acheter à la pharmacie. Il ajoute 2 cuillères à soupe de jus de betterave rouge fraîchement pressé et de jus d'un demi-citron. Le médicament qui en résulte est nécessaire dès les premiers signes d’un mal de gorge.

Si vous prenez un médicament complet avec douleur à la gorge, vous pourrez vous en débarrasser le plus tôt possible.

Température - que faire

Façons de réduire la température corporelle lors d'un rhume

Si la femme ne dépasse pas la température de plus de 38 degrés, l'utilisation de médicaments antipyrétiques n'est pas recommandée. Les femmes enceintes ne sont pas autorisées à prendre la plupart des préparations pharmaceutiques à une température ambiante. C'est pourquoi dans la plupart des cas, les remèdes populaires sont utilisés.

Les douleurs froides sont le plus souvent utilisées pour soulager la douleur et faciliter le transfert de chaleur. Pour ce faire, mouillez un morceau de tissu dans de l'eau à la température ambiante et appliquez-le sur le front.

Le moyen le plus inoffensif d’abaisser la température est le vinaigre à friction. Pour ce faire, il faut le diluer avec de l'eau tiède en deux et essuyer tout le corps d'une femme enceinte. Si la femelle a une température élevée, l'application de vinaigre est réalisée sous les grandes artères.

Le thé à base de tilleul est très efficace dans la lutte contre les températures élevées.

Lorsqu'ils sont utilisés chez des patients, les pores s'ouvrent, ce qui leur permet de transpirer et de se débarrasser de la température. Des tisanes à base de tussilage, d'origan, de framboises, etc. sont également utilisées pour lutter contre la maladie.

Tous ces outils ont un effet d’exposition élevé, ce qui garantit une diminution de la température chez la femme enceinte le plus rapidement possible.

Nez qui coule - traitement sûr

Pour le traitement de la rhinite, on utilise le plus souvent des gouttes ou des sprays vasoconstricteurs. Dans ce cas, la femelle doit clairement respecter le dosage des médicaments. Utiliser des médicaments pour le traitement de la rhinite devrait être aussi peu que possible. Cela s'explique par le fait que le corps des femmes qui occupent une position intéressante s'habitue très souvent aux préparatifs, ce qui nuit à leur santé.

Avec l'utilisation fréquente de médicaments vasoconstricteurs, ils peuvent pénétrer dans l'œsophage et être absorbés dans le sang. Après cela, le médicament provoque un rétrécissement des vaisseaux du placenta, ce qui perturbe l'apport sanguin à l'enfant.

Afin d'éliminer le froid, vous devez utiliser de l'eau légèrement salée pour le lavage du nez. Il peut être préparé par vous-même ou acheté dans les pharmacies. Pour préparer soi-même la solution, vous devez utiliser un verre d’eau bouillie dans laquelle sont dilués deux grammes de sel. Les homologues en pharmacie de cet outil sont Salin et Aqua Maris.

Vidéo utile - froid pendant la grossesse.

Pour lutter contre le rhume, on utilise très souvent des points de massage situés près de chaque narine. Afin d’améliorer l’efficacité de cette méthode en utilisant Evkabal, Asterisk, Dr. Mom et d’autres médicaments similaires.

Le traitement de la rhinite peut être effectué à l'aide de médicaments traditionnels, préparés à base de framboises, de sauge, d'origan, de pomme, de betterave, de carotte et de violette.

Tous les médicaments ci-dessus ont un impact important sur le traitement de la rhinite. Mais avant de les utiliser, une femme doit consulter un médecin.

Traitement folklorique

Recettes de médecine traditionnelle

À ce jour, il existe une quantité énorme de médicaments traditionnels pouvant être utilisés pour traiter les femmes enceintes.

  • Le gingembre est le plus efficace dans le traitement du rhume. Le thé est fait à partir de cela. Pour ce faire, prenez du gingembre frais, râpez 1/4 tasse et versez 0,8 litre d'eau. Le thé doit être bouilli pendant 10 minutes, laissez-le infuser et utilisez-le avec du miel et du citron.
  • Vous pouvez également utiliser l'aloès pour traiter le rhume, ce qui s'explique par la présence de propriétés bactéricides et anti-inflammatoires. Pendant la grossesse, il doit être utilisé avec le plus grand soin, car il affecte négativement le tonus des muscles de l'utérus.
  • Le moyen le plus utile et le plus rapide d'agir dans la lutte contre le rhume est l'inhalation. Surtout s'ils sont préparés à base d'eucalyptus. C'est un expectorant efficace, utilisé pour nettoyer le mucus des voies nasales, des poumons et des bronches, ce qui a un effet positif sur le processus de guérison.
  • L'huile essentielle est utilisée pour l'inhalation. La procédure est effectuée sur un récipient contenant de l’eau chaude, à laquelle sont ajoutées quelques gouttes d’huile. Vous pouvez également utiliser de l'eucalyptus sec. Pour préparer le médicament, il doit être bouilli pendant 10 minutes.
  • Pendant la grossesse, le traitement du rhume peut être effectué à l'aide de citron et de miel. Ce n'est pas seulement une méthode très efficace, mais aussi une méthode délicieuse pour traiter les rhumes. Il existe un grand nombre de recettes pour la préparation de médicaments à base de citron et de miel. Le plus simple d'entre eux est l'ajout de citron et de miel au thé de tilleul, tussilage, camomille, etc.
  • Pour le traitement du rhume chez les femmes enceintes, peut être utilisé les hanches, qui se caractérise par la présence de propriétés diurétiques, anti-inflammatoires, hémostatiques. Avec cet outil est réalisé non seulement une lutte complète contre le rhume, mais aussi le renforcement de l'immunité.

La médecine traditionnelle est très forte dans le traitement du rhume. Malgré cela, il est interdit de l'utiliser chez les femmes enceintes sans consulter un médecin.

Prévention

Afin d'éviter les rhumes pendant la grossesse, il est nécessaire de prendre des mesures préventives. Tout d’abord, une femme enceinte doit éviter les endroits où s’accumulent un grand nombre de personnes.

Si une épidémie de grippe est observée en automne ou en hiver, une femme enceinte devrait porter un bandage de gaze. Après être sorti, vous devez vous rincer le nez et vous gargariser. Cela empêchera le virus d'entrer dans le corps.

Pour renforcer le corps d'une femme enceinte, vous devez boire tous les jours des vitamines, des jus naturels et des compléments alimentaires, autorisés par les médecins.

La mise en œuvre de toutes ces mesures préventives aidera les femmes enceintes à éviter les rhumes. Le traitement du rhume chez les femmes enceintes se fait à l'aide de médicaments à base d'ingrédients naturels. La médecine traditionnelle est très efficace dans ce cas.

Traitements sécuritaires contre le rhume chez les femmes enceintes et mesures de prévention

Bien que notre nature soit incroyablement sage, il a manqué de nombreux moments. Que ce soit intentionnellement ou accidentellement, ce n'est pas clair. Cependant, le fait demeure. Ici, par exemple, la grossesse. Processus mystérieux mystérieux, quand, dans un laps de temps relativement court, une personne à part entière se développe et se développe à partir d'une petite cellule, avec la disposition la plus complexe d'organes et de systèmes. Mais l'organisme maternel rejette l'embryon en tant que corps étranger, il est dès lors contraint de lutter pour son existence. Non, ici tout est pensé: outre le fait que la sélection naturelle passe, l’immunité de la mère s’affaiblit de manière naturelle pour donner une chance de survie à l’enfant à naître. Mais dans le même temps, la chute de l’immunité ouvre la porte à tous les virus et à toutes les maladies possibles: ARVI pendant la grossesse, infections respiratoires aiguës pendant la grossesse, grippe pendant la grossesse, même le rhume... Les médecins disent que ces maladies sont incompatibles avec la grossesse, car elles constituent une menace potentielle pour le fœtus pour la mère. Cependant, plus de 80% des femmes parviennent à attraper un rhume juste pendant la grossesse.

En outre, les futures mères attrapent généralement le rhume précisément au début de la gestation, lorsque tous les organes et systèmes vitaux du bébé sont étendus, formés et intensément développés. Et c’est pendant cette période que toute maladie, y compris le rhume, peut être particulièrement dangereuse pour elle. Et maman est aussi à risque. Les complications du rhume peuvent être:

  • hypoxie fœtale;
  • syndrome de retard de croissance fœtale;
  • malformations fœtales;
  • infection intra-utérine et même mort fœtale;
  • rupture prématurée du liquide amniotique;
  • augmentation de la perte de sang pendant l'accouchement;
  • le développement de maladies inflammatoires des organes génitaux internes;
  • insuffisance placentaire;
  • complications post-partum;
  • infections chroniques.

Le degré de menace d'un rhume ne peut pas être évalué. Ici, nous ne pouvons que deviner comment cela va se terminer. Mais l’essentiel est d’agir correctement et en temps utile dès l’apparition des premiers signes d’un rhume ou seulement en cas de suspicion. Et puis tout passera avec des risques minimes pour vous.

Il convient de noter qu’un tel diagnostic «froid» n’existe pas. Dans cet article, nous parlons d'un rhume dans un contexte d'hypothermie ou de mouillage, qui a provoqué la maladie d'une femme enceinte. Les médecins diagnostiquent généralement les ARVI ou les ARI. Par conséquent, les maladies bactériennes et virales durant la grossesse sont décrites dans les rubriques correspondantes: Traitement du SRAS pendant la grossesse et Traitement des infections respiratoires aiguës pendant la grossesse. Bien que chez les gens on les appelle aussi rhumes - à cause de la similitude des manifestations.

Un rhume pendant la grossesse menace avec le développement de nombreuses complications. Par conséquent, le plus raisonnable serait si possible de se protéger de la maladie. Pour cela, le plus important est de ne pas autoriser un refroidissement brutal du corps, car c’est à partir de là que le rhume commence.

Prévention du froid pendant la grossesse

  1. Essayez d'éviter l'hypothermie, en particulier les membres inférieurs.
  2. Par temps pluvieux, il est important de ne pas se mouiller et de ne pas se détendre.
  3. Buvez des thés de vitamines naturelles, mais n'abusez pas: l'hypervitaminose pour vous n'est désormais pas moins dangereuse que le rhume. La même chose s'applique aux complexes multivitaminiques pour les femmes enceintes.
  4. Beaucoup de gens aiment utiliser des huiles aromatiques à des fins préventives. Pour cette huile parfaite de lavande, arbre à thé, romarin, sapin, menthe poivrée, eucalyptus et autres. Mais considérez toujours les réactions allergiques possibles.
  5. Et vous pouvez utiliser une méthode moins poétique: répandez l’ail et l’oignon dans toutes les pièces. S'il n'y a pas de contre-indications, il est bon de les manger aussi.
  6. Marcher plus à l'extérieur.
  7. Ventilez la pièce plusieurs fois par jour - par tous les temps!
  8. Eh bien, si vous pouvez faire un nettoyage humide quotidien.
  9. Habillez-vous toujours pour la météo. Vous n'avez pas besoin de conclure beaucoup, mais l'hypothermie est inutile. La chaleur modérée et la sécheresse aideront à éviter les rhumes.

Traitement par le froid pendant la grossesse

Le traitement par le froid pendant la grossesse n’est pas un processus facile mais nécessaire. En raison du risque élevé de complications pour la mère et l’enfant, le traitement doit être rapide.

La première chose à faire est de consulter votre médecin. Dans votre position, l’artillerie traditionnelle anti-froid est contre-indiquée. Le choix des méthodes de traitement doit donc être envisagé avec une extrême prudence. Si, pour une raison quelconque, vous ne pouviez pas contacter votre gynécologue, la règle principale à suivre pendant le traitement est la suivante: ne faites pas de mal. Moins est plus que plus. Par conséquent, pesez soigneusement chaque étape.

Commencez avec une boisson chaude abondante (mais jamais chaude): jus, thés, eau, boissons aux fruits, lait au beurre et au miel, décoctions de légumes (fleur de tilleul, camomille, églantine). Avec un rhume, c'est le premier salut. Mais gardez à l'esprit qu'un excès de liquide peut entraîner un gonflement. Vous devez donc contrôler sa quantité.

Tenez compte du fait que les antibiotiques, les immunomodulateurs, les teintures d’alcool, les antipyrétiques, les antipyrétiques vous sont maintenant contre-indiqués. Vous ne devez pas prendre les comprimés de vitamine C séparément, mais vous pouvez utiliser, par exemple, le paracétamol (pour abaisser la température et les maux de tête), Faringosept (pour les maux de gorge), la furaciline (pour se rincer la gorge). En général, le choix devrait être arrêté sur l'homéopathie. Seulement, comme dans tout autre cas, tous les rendez-vous doivent être pris par un spécialiste.

Le reste vaut mieux se tourner vers les moyens de la médecine traditionnelle. Mais gardez à l'esprit que vous pouvez avoir une réaction allergique à de nombreux ingrédients des recettes qu'il propose. Alors, choisissez la plus anodine des recettes. Le raifort est très efficace pendant la saison froide: frottez la racine avec une râpe fine, mélangez avec la même quantité de sucre, laissez au chaud pendant 12 heures, égouttez et prenez 1 cuillère à soupe toutes les heures pendant la période de froid intense. Ce remède n'a aucun effet secondaire, est totalement sans danger pour votre position et constitue un excellent immunostimulant naturel.

En général, tous les traitements incluent le traitement des symptômes du rhume: traitement de la toux pendant la grossesse, traitement de la rhinite pendant la grossesse, traitement de la température pendant la grossesse, traitement des maux de gorge. Les autres symptômes incluent maux de tête, éternuements, malaise général, fatigue et reniflement lors de l'inhalation par le nez.

Les inhalations à base de sauge, de camomille et d'hypericum aident à éviter la toux, car elles sont excellentes pour soulager la douleur au nasopharynx, et l'inhalation de vapeurs d'oignon et d'ail traite efficacement le nez qui coule. Bien aide aromathérapie, en particulier les huiles de conifères. Excellent médicament - miel pendant la grossesse.

Il faut mentionner les inhalations séparément, car elles facilitent souvent grandement la condition d’une femme enceinte qui a froid. Il est recommandé, par exemple, de respirer des paires de sodas, de pommes de terre bouillies en uniforme, en y ajoutant une cuillère à soupe de camomille ou de sauge pharmaceutique, de feuilles de cassis, d'eucalyptus, de chêne et de bouleau. Il est utile d'inhaler le nez et la bouche d'une paire de gros oignons crus râpés pendant environ 10 minutes, mais pas plus de 2 fois par jour. Vous pouvez essayer des inhalations avec de l'huile de rose musquée, du thym, de l'hysope ou de la camomille. Faites chauffer de l'eau, ajoutez quelques gouttes d'huile. Couvrir avec une serviette, respirer quelques minutes au-dessus de la casserole "magique". Et tout de suite au lit! L’intolérance individuelle aux huiles essentielles et aux herbes aromatiques est courante. Par conséquent, soyez attentif à vos sentiments. Et il est préférable de consulter un médecin avant de procéder à une inhalation pendant la grossesse.

Les procédures thermiques pendant cette période sont contre-indiquées. Cependant, si les choses vont vraiment mal et que les méthodes éprouvées ont peu d'effet, vous pouvez mettre des pansements de moutarde secs sur vos pieds et des chaussettes en laine. Il n'est pas recommandé de planer vos pieds, mais si vous avez très froid (si vos pieds sont raides), si vous rentrez chez vous après des aventures infructueuses, vous aurez certainement besoin de réchauffer vos jambes. Cette méthode est utilisée même si les symptômes du rhume ne sont pas encore disponibles - à des fins prophylactiques. Mais l'eau chaude ne peut pas être utilisée! Mais vous pouvez monter en flèche la future maman sous le robinet d'eau chaude - c'est un excellent remède contre le rhume et le mal de gorge! La chaleur sèche ne fait pas de mal non plus. Dès les premières sensations de froid, enveloppez le cou dans une écharpe chaude, enfilez des chaussettes en laine, portez un pyjama chaud et allez vous coucher. Si vous prenez de telles mesures de réchauffement à l'heure, souvent le matin d'un rhume et une trace ne reste pas.

N'oubliez pas votre menu. Il doit inclure des plats légers et faciles pour l’estomac contenant toutes les substances nécessaires et tous les oligo-éléments. Pour le moment de la maladie, excluez les aliments riches en viande, les bouillons épais et riches, les produits épicés, fumés et de confiserie.

Si toutes les méthodes autorisées sont mises en œuvre et que le soulagement ne se produit jamais, parlez-en au médecin. Mais si en même temps vous empirez rapidement, vous ne devriez en aucun cas attendre. Les risques de détérioration sont trop importants. Par conséquent, appelez immédiatement une ambulance.

Rhumes chez les femmes enceintes - prévention, traitement par des médicaments et remèdes populaires

Pour la future mère, il est dangereux de contracter le SRAS ou la grippe quel que soit le trimestre, en particulier les premières semaines. Un rhume pendant la grossesse nécessite un traitement obligatoire. Sinon, il y a un risque de complications pouvant nuire au futur bébé et perturber le développement de ses organes vitaux. Un danger grave est même un nez qui coule léger. Pendant la grossesse, d’autres méthodes de traitement et certains médicaments n’affectant pas la santé du bébé et de la mère sont utilisés.

Qu'est-ce qu'un rhume pendant la grossesse?

Sous le froid, on entend la maladie provoquée par le virus de la grippe ou ARVI. Il est possible de pardonner à tout moment de la vie d'une personne, y compris pendant sa grossesse. L'incidence maximale est observée pendant la saison froide: en hiver et au début du printemps. Un rhume peut être le premier signe de la grossesse. Tout dépend de la durée d'apparition des symptômes. Chaque trimestre est caractérisé par certaines conséquences de la maladie. Pour éviter un rhume, il est nécessaire de consulter un spécialiste dès les premiers symptômes. Le médecin vous prescrira un traitement adéquat en fonction du diagnostic.

Les symptômes

Les signes du rhume chez les femmes enceintes ne diffèrent pas des symptômes chez les autres personnes. Au départ, léger malaise, maux de tête et fatigue. La condition empire progressivement au cours de la journée. De plus, un rhume chez la femme enceinte est accompagné de symptômes tels que:

  • toux
  • éternuer;
  • perte d'appétit;
  • douleur et mal de gorge, gonflement et rougeur;
  • des frissons;
  • fièvre;
  • se déchirer;
  • sensation de démangeaisons dans le nez, écoulement de mucus.

La toux est souvent sèche et modérée, et la température ne dépasse pas 38 degrés, si la maladie n'est pas trop grave. Avec la grippe, les symptômes deviennent plus prononcés par rapport au rhume causé par d'autres virus. Après 2-3 jours, les symptômes de la maladie régressent progressivement. Cela est dû à la fin de la période active d'un rhume. Ses symptômes ressemblent beaucoup aux symptômes d'autres maladies telles que la pneumonie, la sinusite ou la bronchite. Pour cette raison, il est important de consulter un médecin dès les premières manifestations.

Raisons

Il est plus difficile pour les femmes enceintes de se protéger du rhume. La raison en est que, par le corps d'une femme, le fœtus est perçu comme un étranger. Pour qu’il ne soit pas rejeté par le corps, ce dernier diminue spécifiquement la fonctionnalité du système immunitaire. Cela évite les conflits entre la mère et le bébé. Ce processus s'appelle l'immunosuppression. C'est tout à fait normal, mais cela accroît la vulnérabilité des femmes aux maladies virales. La raison principale de leur développement est donc la réduction de l'immunité. Les facteurs privés dans le développement de la maladie sont:

  • le stress;
  • long séjour dehors par temps froid;
  • fumer;
  • manger de grandes quantités d'aliments gras et de sucreries;
  • contact avec une personne déjà malade.

Quel est dangereux

Un rhume pendant la grossesse peut affecter le développement des organes vitaux du bébé ou conduire à une fausse couche spontanée. Les infections intra-utérines et la mort fœtale sont considérées comme des conséquences dangereuses. Avec la grippe, il y a un risque élevé d'infections bactériennes, qui causent plus tard des malformations ou des fausses couches. La panique ne vaut pas la peine, car selon les statistiques, 75% des femmes enceintes souffrent d'un rhume, mais seuls quelques patients en subissent les conséquences graves. L'essentiel est de commencer le traitement à l'heure.

Les rhumes dangereux et pour la femme la plus enceinte. À l'avenir, elle pourrait développer de graves complications pendant ou après l'accouchement. Ces effets incluent:

  • perte de sang massive lors de l'accouchement;
  • maladies inflammatoires du système génito-urinaire;
  • libération de liquide amniotique avant la date prévue;
  • infections chroniques;
  • complications de la période post-partum.

Comment le froid affecte le foetus

L'herpès sur les lèvres est moins dangereux. À l'avenir, l'enfant développera simplement une immunité au virus. Le rhume entraîne de graves complications. Ils dépendent de l'état de santé de la femme avant la conception, de la présence de maladies somatiques concomitantes et de la durée de la grossesse. Parmi les complications les plus dangereuses figurent:

  • mort fœtale;
  • syndrome de retard de développement;
  • infection intra-utérine;
  • insuffisance placentaire;
  • malformations graves;
  • manque d'oxygène - hypoxie;
  • l'apparition d'infections secondaires.

Les conséquences

Le froid le plus dangereux du premier trimestre. La raison en est que pendant cette période, les formations les plus importantes de l'œuf se produisent lors de sa transformation en embryon humain. À ce stade, le système nerveux, les organes des sens, l'œsophage, les membres et le cœur sont étendus. Si, avant la 10e semaine de grossesse, la maladie virale a affecté l'embryon, le risque de fausse couche est élevé. Aussi à ce stade, il y a des malformations du fœtus.

Dangereux n'est pas seulement froid, mais aussi un traitement avec des antibiotiques, des hormones, des immunomodulateurs, des enzymes et d'autres médicaments. Leur future mère peut utiliser, ne connaissant pas leur position. Au deuxième trimestre (de 12 à 24 semaines), le bébé est déjà légèrement protégé en raison du placenta formé. C'est un bouclier contre tous les dangers, mais attraper un rhume en cette période est toujours dangereux. Les conséquences comprennent:

  • insuffisance placentaire pouvant entraîner un manque d'oxygène et de nutriments;
  • naissance prématurée d'un enfant présentant un degré élevé de dystrophie et un faible poids;
  • altération du développement des systèmes nerveux et endocrinien;
  • fausse couche à la semaine 14;
  • violation de l'oogenèse prénatale, qui rend les futures filles stériles.

Au cours du troisième trimestre de la grossesse, le rhume est également dangereux, en particulier au cours des dernières périodes. Cela augmente le risque que le bébé contracte une infection virale et une naissance prématurée. Le bébé est confronté à une hypoxie et à un retard de développement. Parmi les autres conséquences d'un rhume en fin de grossesse, on compte:

  • débit d'eau élevé;
  • perte de sang pendant l'accouchement;
  • période postnatale difficile;
  • décharge précoce de liquide amniotique;
  • risque élevé de blessure à la naissance;
  • maladies infectieuses des organes internes de la femme;
  • la menace d'interruption de grossesse.

Comment traiter les rhumes pendant la grossesse

Les moyens de soigner les rhumes pendant la grossesse sont légèrement différents de ceux habituels. Certains médicaments traditionnels peuvent non seulement en bénéficier, mais aussi nuire au fœtus. Tout d’abord, il est important d’observer la paix, de s’allonger quelques jours chez soi, en annulant tout. Le repos au lit signifie également l’abandon des tâches ménagères. Pour accélérer la récupération, vous devez suivre un régime équilibré et boire beaucoup de liquide. Le traitement médicamenteux des rhumes pendant la grossesse est déterminé en fonction de la durée de la grossesse.

Traitement pour 1 trimestre

Lorsque les premiers signes d’un rhume apparaissent, vous devez immédiatement appeler un médecin à la maison ou vous rendre à la clinique. Seul un spécialiste peut prescrire un traitement sûr et efficace. Un rhume dans les premières semaines de grossesse est traité par les méthodes suivantes:

  1. Boisson abondante. Il est recommandé d'utiliser plus de thé avec du miel ou de la confiture de framboises.
  2. Rincer les voies nasales. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une solution saline ou des médicaments Aqualore et Dolphin. L'utilisation de médicaments vasoconstricteurs est possible pas plus de 2 fois par jour.
  3. Thérapie immunomodulatrice antivirale. Les médicaments tels que Grippferon et Alfaron sont autorisés pour les femmes enceintes.
  4. Protection de la gorge et du pharynx contre les complications bactériennes. Pour cela, Hexaspray et Bioparox sont utilisés.
  5. Médicaments antipyrétiques. Le paracétamol et l'aspirine sont contre-indiqués chez les femmes enceintes. Vous ne pouvez prendre l'ibuprofène qu'une seule fois. Au lieu de la drogue, il est préférable d'utiliser une compresse froide et essuyer le vinaigre.

2 trimestres

Pratiquement les mêmes méthodes aideront à soigner un rhume au deuxième trimestre. Le traitement contre le rhume et la toux est similaire à celui utilisé dans les premières semaines de la grossesse. Au lieu de médicaments immunostimulants, il est préférable de prendre de l’échinacée. Il sera utile pour une grande quantité de vitamine C, qui est contenue dans la rose des champs, la canneberge, les agrumes et les groseilles. Si vous avez mal à la gorge, un rinçage à la chlorophylle, au calendula, à la camomille et à la saumure vous aidera. Le coryza grave est bien traité avec des gouttes de jus d'aloès ou de miel dilué avec de l'eau, de l'huile de menthol.

Comment traiter un rhume pour les femmes enceintes?

Porter un enfant est un processus assez exigeant et extrêmement important dans la vie de toute femme. À ce stade, les forces immunitaires du corps peuvent ne pas fonctionner aussi efficacement, ce qui fait que de nombreuses femmes enceintes souffrent de rhume. Le traitement doit être choisi correctement, en tenant compte non seulement des caractéristiques et de la nature de la maladie, mais également des risques pouvant être associés à l'utilisation de différents médicaments. Mais être traité uniquement avec des herbes et du folklore est également très dangereux.

Comment reconnaître une femme enceinte enceinte?

Les premiers symptômes du rhume chez les femmes enceintes se caractérisent généralement par une fatigue constante, ainsi que par un malaise grave et des maux de tête. La condition s'aggrave progressivement, cependant, elle peut survenir en un jour. Le lendemain, la future mère peut remarquer un écoulement nasal, des maux de gorge graves, une toux persistante.

Si c'est vraiment un virus, il y aura une perte d'appétit. Dans le cas d'une forme pas trop grave de la maladie, la température n'augmente pas plus haut que 38 degrés. La plupart des femmes enceintes ne ressentent un inconfort grave que dans les premiers jours d'un rhume. Un traitement approprié facilitera une guérison rapide, mais il est important de le prendre chez un spécialiste.

Très souvent, les femmes enceintes sont sous conditionneur au travail et à la maison, ainsi que pendant les vacances. Et l'hypothermie contribue au rhume. Les virus et les bactéries causent des problèmes plus graves: ARVI et ORZ. Il faut comprendre. Cependant, les symptômes ont des moments similaires. De plus, chaque virus nécessite une approche particulière. Assurez-vous de consulter un spécialiste capable de distinguer une sinusite, une bronchite ou une pneumonie. Il est nécessaire de commencer par poser un diagnostic, puis de ne commencer que le traitement. Vous savez maintenant comment reconnaître une femme enceinte enceinte qui a froid.

Quelles actions prendre en premier lieu?

Tout d'abord, si vous avez un rhume, vous devrez reporter toutes les affaires, annuler des réunions, travailler, étudier et vous allonger un moment à la maison. Il faudra non seulement être soigné, mais aussi prendre des forces. Et les murs indigènes aident dans le meilleur de tous. Bien entendu, l'une des principales conditions de traitement est le repos au lit. En aucun cas, ne peut pas porter un rhume sur ses pieds, résoudre un tas de cas. Après tout, cela peut nuire non seulement à l’enfant, mais aussi à vous-même. Le nettoyage, la cuisine et le départ de la maison ne peuvent être effectués qu'après la disparition des symptômes. Si le froid ne guérit pas seul, vous devriez consulter un spécialiste. Si la maladie est grave, il est indispensable de se rendre à la clinique. À des températures élevées, le médecin est préférable d'appeler à la maison.

Il est également important de prendre soin d'une alimentation complète et appropriée en cas de maladie. Cela aidera à récupérer beaucoup plus rapidement. Il est nécessaire de boire plus d'eau que les jours ordinaires, car à des températures élevées, une personne transpire beaucoup. Une grande quantité d'eau de boisson aidera à éliminer le virus du corps, ainsi que les toxines, qui sont souvent formées à la suite de l'activité de bactéries nocives. Cependant, essayez de ne pas en faire trop, car pendant la grossesse apparaissent souvent un œdème.

Il n'est également pas nécessaire de charger lourdement l'estomac et les intestins avec des aliments lourds et gras. Il devrait être facile à digérer et en bonne santé, manger plus de fruits et de légumes. La viande est souhaitable pour cuisiner simplement, pas pour faire frire. Éliminez de la diète diverses marinades et salinités, ainsi que des mets épicés.

La préférence devrait être donnée aux céréales et aux légumes cuits, aux produits laitiers. Vous pouvez faire du bouillon de poulet comme régime, il deviendra tout simplement une excellente source d’énergie et vous aidera à vous remettre en forme plus rapidement. La nourriture doit être chaude. Si vous ne pouvez pas vivre sans ail et oignons, vous pouvez les manger. Ces produits stimulent l'immunité et aident à lutter contre le rhume. Maintenant, vous savez quelles actions prendre en premier lieu!

Comment traiter les rhumes et le nez qui coule enceinte?

Certaines futures mères se demandent: "Comment traiter le rhume et le nez qui coule chez la femme enceinte?" La prévention et le port même de masque pendant les épidémies ne protègent pas toujours contre le rhume. Certains agents pharmacologiques pendant la grossesse peuvent être utilisés, car le traitement avec les méthodes traditionnelles peut ne pas donner le résultat souhaité. Médicament bien éprouvé tel que Oscillococcinum. C'est un médicament antiviral homéopathique. Soulage parfaitement les symptômes, abaisse la température et accélère également le processus de guérison. Cependant, il ne peut nommer qu'un spécialiste qui choisira le dosage.

Anaferon est également populaire. Mais vous devriez faire attention avec lui, car il est écrit dans les instructions que vous ne devriez pas l'utiliser. Mais les médecins pensent que ce médicament est suffisamment sûr pour la mère et le fœtus. Il est capable de vaincre efficacement les virus, de lutter contre les bactéries pathogènes, de restaurer l’immunité. Cependant, avec les allergies, il est souhaitable de refuser. Arbidol est un excellent médicament antiviral pouvant être utilisé à titre prophylactique. Il fait également baisser un peu de température et élimine les symptômes forts et désagréables.

Pendant la grossesse par le froid, Aquamaris aide bien. Ce spray est parfaitement sûr, car il est fabriqué à partir d'eau de mer. Vous verrez, un nez qui coule passera dans quelques jours. Pinosol est également bien adapté pour éliminer les expectorations du nez. Il est basé sur des extraits de plantes, il ne provoque donc pas de complications. Il est également populaire auprès des mères allaitantes.

Comment traiter la toux et le rhume enceinte?

Le Dr Mom est un médicament valide. Ce remède est assez efficace contre la toux pendant la grossesse. Cependant, si votre médecin ne considère pas que la toux est trop forte, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament. Remplacez-le par du thé chaud par un peu de jus de citron et de miel. Comment traiter la toux et le rhume chez la femme enceinte, afin de ne pas nuire à l'enfant?

De l'expectoration aide bien Bromheksin. Il a un effet expectorant, principalement composé de divers extraits de plantes sans danger pour les femmes enceintes. Flawamed est un autre traitement contre la toux couramment utilisé par les femmes enceintes. Il a un effet mucoltique prononcé. Cependant, il est préférable de l'abandonner complètement au tout début, car les scientifiques n'ont pas encore complètement déterminé si Flavamed a ou non un effet négatif sur le fœtus. Et puis, bien sûr, le médicament peut être utilisé, mais seulement après avoir consulté un spécialiste.

Comment traiter une gorge froide pendant la grossesse?

De cet article, vous apprendrez également comment traiter une gorge froide pendant la grossesse. Faringosept est idéal contre les douleurs et les chatouilles désagréables. Il a un fort effet antiseptique. Faringosept est considéré comme un médicament approuvé par les femmes enceintes. Il aide également à se débarrasser des poches dans la gorge. Puffiness aidera à éliminer le spray appelé Ingalipt. L'outil est peu coûteux et efficace. Il peut également être utilisé pour les petits enfants. Eh bien combat la toux Bronhikum. Il est fabriqué exclusivement à partir d'ingrédients végétaux. La solution de chlorophyllipt est un excellent médicament peu coûteux.

Il suffit de le diluer avec de l'eau et de rincer la gorge. Tous les médicaments sont efficaces contre la laryngite, les maux de gorge et d’autres maladies. Ils sont sûrs, mais il est conseillé de consulter un médecin avant utilisation. Il est important de noter que le simple rinçage à la saumure est ce qu’il ya de mieux. Le lavage mécanique des bactéries est une excellente option si vous avez peur d'utiliser un médicament.

Bougies antivirales

Dans certains cas, les médecins prescrivent des bougies contre le rhume, elles sont beaucoup plus efficaces que les pilules ordinaires et agissent plus rapidement. De tels moyens incluent Viferon, qui peut être prescrit comme médicament antiviral. Le médicament est sans danger pendant la grossesse, élimine parfaitement les infections et les virus, peut être utilisé pour l'herpès, ainsi que la rubéole. Utilisation possible à titre préventif. Mais à partir de 13 semaines, disons Genferon. Il aide en présence de processus inflammatoires dans le corps. Dans les premiers stades de la drogue peut nuire à la condition du fœtus.

Comment et quoi ne peut pas être traité enceinte?

Si la maladie est à un stade avancé, il est dangereux de traiter exclusivement avec des herbes et des remèdes populaires. Certains médicaments doivent également être évités. Ceux-ci incluent:

  • Les médicaments à base de tétracycline et de streptomycine - ils affectent négativement le squelette du fœtus en développement et perturbent sa formation.
  • Aspirine - son utilisation affecte le sang non seulement d'une femme enceinte, mais également d'un enfant.
  • Analgin est une drogue très dangereuse, car elle affecte le développement de l'enfant ainsi que sa condition physique.
  • Kagocel - en général, tous les agents immunomodulateurs sont interdits pendant la grossesse.
  • Rimantadine, Groprinosin - ces médicaments peuvent avoir des effets imprévus sur la santé du fœtus.
  • Xylen, Otrivin, Ksilometazolin - il est préférable de les exclure complètement, mais s’ils présentent un risque pour la vie, ils peuvent être appliqués, mais seulement très soigneusement et après avoir prescrit la posologie nécessaire.
  • Nazol - ce médicament a de nombreux effets secondaires qu'il est préférable de craindre pour une femme enceinte, car il entraîne une augmentation de la pression, des nausées et une tachycardie.

Maintenant, vous savez comment et ce qui ne peut pas être traité enceinte. Pour éviter l’infection par le virus, il est préférable de porter un pansement en gaze lorsqu’il se rend à la clinique, il est déconseillé de le faire soi-même, il est préférable de se le faire simplement en pharmacie. Vous devez également éviter les endroits encombrés lors des épidémies et bien manger.