Principal
Toux

Comment guérir une toux pendant la grossesse

La grossesse est une condition lorsque le corps de la future mère fonctionne dans un mode amélioré et dépense deux fois plus d'énergie et de force. Le système immunitaire fonctionne à double volume, car une protection contre les infections doit maintenant être fournie non seulement à la femme, mais également au nouveau-né qui grandit dans l'utérus.

Malgré le fait que la future mère essaie avec une grande attention son état, elle est toujours incapable de se protéger de certains problèmes. Une de ces conditions est la toux pendant la grossesse. Le plus souvent, la toux devient le signe avant-coureur d'une maladie virale novice, qui survient généralement dans la période automne-printemps. La toux est un compagnon fréquent des maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, mais il est possible de se développer dans le contexte de réactions allergiques à la poussière, au pollen, à certains médicaments, à la lessive en poudre et à d’autres produits chimiques ménagers.

Quelles que soient les causes de la toux, la future mère devrait consulter le médecin dès que possible. Lors de la réception, le spécialiste déterminera la nature de la toux, prescrira si nécessaire des études complémentaires sur la base desquelles le traitement approprié sera sélectionné.

De nombreuses femmes ont recours aux méthodes traditionnelles de traitement de la toux pendant la grossesse et sont efficaces, mais si la toux ne dure pas plus de 7 jours, une visite chez le médecin ne devrait pas être remise à plus tard. Si la toux n'est pas traitée, cela peut causer de l'inconfort et des inconvénients, non seulement pour une femme enceinte, mais également pour un enfant qui grandit dans l'utérus.

Causes de la toux pendant la grossesse

La cause la plus fréquente de toux pendant la gestation est une infection virale aiguë ou chronique des voies respiratoires supérieures ou inférieures. Par exemple, en cas d'inflammation de la muqueuse nasale (rhinite) ou de sinusite, le mucus évacué par le nasopharynx s'écoule le long de la gorge, provoquant ainsi une irritation et une toux. Avec le développement du processus inflammatoire dans le pharynx, une toux survient en réponse à la défaite de la membrane muqueuse.

Lorsque le processus inflammatoire se produit dans les bronches ou les tissus pulmonaires (avec pneumonie ou bronchite), la cause principale de la toux est l'accumulation de grandes quantités de mucus et de crachats dans la lumière des voies respiratoires.

Souvent, pendant la grossesse, la future mère a une toux allergique, conséquence d'une bronchite obstructive ou d'un asthme bronchique.

La toux à un stade différent et tardif - est-ce dangereux pour le fœtus?

Une toux apparue en début de grossesse associée à un virus ou une infection doit être traitée sans faute. La toux déclenchée entre dans un état chronique, ce qui peut ensuite conduire à une augmentation du tonus utérin pendant une crise ou à un apport insuffisant en oxygène au fœtus.

Chaque personne ressent comment la tension des muscles de la paroi abdominale se produit pendant une quinte de toux. Avec la contraction de ces muscles, l'utérus se contracte pendant la grossesse. Une toux persistante chez une femme enceinte entraîne une augmentation du tonus musculaire de l'utérus - une affection pouvant entraîner une naissance prématurée ou un liquide amniotique précoce.

Le tonus constant de l'utérus perturbe le flux sanguin normal dans le placenta, ce qui entraîne à son tour un apport insuffisant en nutriments au fœtus.

La toux en fin de grossesse est particulièrement dangereuse pour les femmes présentant un previa ou une faible fixation du placenta. Le tonus utérin provoqué par une toux avec une localisation basse du placenta peut provoquer un saignement utérin spontané.

Afin d'éviter le développement de la toux apparemment inoffensive mentionnée ci-dessus, il est conseillé à la femme de traiter rapidement les premiers signes d'un rhume et de ne pas transformer l'infection en forme chronique. Il est peu probable que la réticence à être traité ou à consulter un médecin vaille la peine de mettre le bébé à naître à risque excessif.

Pourquoi est-il nécessaire de traiter une toux pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, les défenses de l'organisme étant affaiblies, toute infection virale peut nuire au développement du fœtus dans son ensemble. Beaucoup de femmes se demandent à quel point la toux pendant la grossesse est dangereuse. Inoffensif à première vue, ARVI peut rapidement se transformer en une inflammation de la trachée, qui sera beaucoup plus difficile à guérir. La toux avec trachéite ou bronchite est plus difficile que dans le cas d'un rhume et ne se prête pratiquement pas au traitement populaire. Tout le monde sait que de nombreux médicaments sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, car elles peuvent faire plus de mal que de bien. Une toux courante ne peut être traitée que par des médicaments. En outre, dans certains cas, une antibiothérapie doit être prescrite à la femme.

Toute infection est un lourd fardeau pour le système immunitaire. Le sang commence à produire activement des anticorps conçus pour détruire les agents pathogènes et les virus. En présence d'une insuffisance placentaire et d'une faible immunité de la future mère, la microflore et les virus pathogènes peuvent pénétrer dans l'utérus, provoquant de graves malformations fœtales. C'est pourquoi il est si important de traiter toutes les maladies virales, y compris la toux, au stade initial. Ainsi, le risque de complications est presque nul.

Les femmes qui ont plusieurs grossesses et les femmes enceintes diagnostiquées avec une insuffisance cervicale doivent être particulièrement prudentes. On a dit plus haut que les quintes de toux provoquaient une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui est totalement inacceptable dans les deux cas. Le traitement de la toux dans ce complexe - inhalation, physiothérapie, sirops à base de plantes, méthodes traditionnelles.

Traitements contre la toux pendant la grossesse

La règle principale pour traiter la toux chez les femmes enceintes est de ne pas nuire au fœtus qui se développe dans l'utérus. Il est très important de ne pas se soigner soi-même, mais de consulter immédiatement un médecin. Oui, les méthodes traditionnelles sont très efficaces, mais ne seront d'aucun secours si la toux est provoquée par une allergie ou un agent infectieux. Dans ces cas, la femme perd seulement un temps précieux, ce qui entraîne souvent de graves complications et le passage de la maladie à une forme chronique.

Sur la base d'une enquête menée auprès d'une femme enceinte et identifiant la cause de la toux, le médecin choisira un traitement sans danger pour le fœtus en croissance. Il est important de prendre en compte la durée de la grossesse lors de la prescription de certains médicaments, car nombre d'entre eux sont contre-indiqués au cours du premier trimestre.

Si la toux pendant la grossesse est un rhume, il est tout à fait possible, au stade initial de la maladie, de recourir à des méthodes de traitement non conventionnelles. Très bonne aide dans ce cas, l'inhalation de vapeur avec décoction de plantes médicinales. L'effet expectorant a une décoction de sauge, thym, millepertuis, camomille. Vous pouvez utiliser une décoction de la collection de poitrine, qui est vendue dans une pharmacie. Pour préparer la solution à l'inhalation, vous devez prendre une cuillère à soupe d'herbes médicinales, verser de l'eau bouillante sur un verre et porter à ébullition dans un bain-marie. Le bouillon résultant est laissé au repos pendant 15 minutes, puis filtré et utilisé pour l'inhalation. Le bouillon peut être versé dans un inhalateur vendu en pharmacie ou utiliser à cette fin une bouilloire ordinaire. Dans ce dernier cas, l'inhalation de vapeurs d'herbes médicinales se fait par le goulot de la théière, il est seulement important de s'assurer que la décoction n'est pas trop chaude et que la procédure elle-même ne provoque pas d'inconfort. Sinon, vous pouvez facilement avoir une brûlure de la muqueuse pharyngée.

L'utilisation d'un nébuliseur est une méthode moderne de traitement de la toux pendant la grossesse. Le traitement par nébuliseur est plusieurs fois plus efficace que les inhalations conventionnelles à la vapeur, car il pulvérise la solution médicinale (décoction d’herbes) sous forme de minuscules particules qui pénètrent profondément dans la gorge, la trachée et les bronches par inhalation. L'utilisation d'un nébuliseur peut guérir la toux en quelques jours. En tant que solution pour inhalation, vous pouvez prendre des décoctions des herbes ci-dessus, eau minérale sans gaz ou huile essentielle d’eucalyptus.

Lors de l'utilisation d'huiles essentielles, il est important de rappeler qu'elles sont contre-indiquées pendant le premier trimestre de la grossesse et que, avant de procéder aux procédures, il est nécessaire de vérifier la sensibilité du corps à l'huile essentielle.

Un autre avantage du nébuliseur dans le traitement de la toux chez les femmes enceintes est le fait qu’il peut être utilisé à une température corporelle élevée, ce qui est une contre-indication pour effectuer l’inhalation habituelle de vapeur à partir de la bouilloire.

Lors du choix du moyen de soulager la toux, il est important de garder à l'esprit l'individualité de chaque organisme. Il est souvent nécessaire de combiner plusieurs méthodes, par exemple l’inhalation et le massage thoracique.

Un bon effet expectorant a une solution de bicarbonate de soude, qui est également utilisé pour effectuer une inhalation. L'inhalation de la solution de soude facilite l'écoulement des expectorations en humidifiant la membrane muqueuse des voies respiratoires.

Traitement médicamenteux de la toux chez les femmes enceintes

Il arrive que les méthodes traditionnelles de la toux pendant la grossesse n’aident pas ou que la future mère ait tellement commencé son état qu’une approche plus sérieuse est nécessaire. En pareil cas, le médecin prescrit à la femme un médicament correspondant à la période de gestation du fœtus. Le plus souvent, le thérapeute recommande une femme préparations, qui comprennent des herbes médicinales. L'utilisation de tels médicaments ne provoque pas de pathologies dans le développement du fœtus. Parmi ces moyens, on peut citer les suivants:

  • Mukaltin;
  • Dr. Mom;
  • Bronchiprète;
  • Sirop de plantain;
  • Racine d'Altea;
  • Racine de réglisse et autres.

Cependant, une femme enceinte doit comprendre que, malgré le fait que ces préparations sont préparées à base d’herbes médicinales, il n’est toujours pas recommandé de les prendre sans l’autorisation du médecin. De plus, le médecin choisit pour chaque femme une dose individuelle, la durée du traitement et le nombre de doses par jour.

Comment soulager une toux pendant la grossesse?

En cas de toux sèche, il est nécessaire d'humidifier de toutes les manières possibles la membrane muqueuse du nez et du pharynx afin de ne pas provoquer davantage de crises convulsives. Pour ce faire, vous pouvez vous gargariser avec des bouillons d'herbes autorisées à l'inhalation, une solution de soude ou une solution physiologique de chlorure de sodium.

Une toux productive "humide" pendant la grossesse sera progressive, vous n'avez donc pas besoin de prendre de médicaments sérieux. Pour accélérer la récupération et faciliter l'écoulement des expectorations, on peut occuper une position de drainage (par exemple, se pencher du lit au sol à la recherche de pantoufles), puis bien tousser.

C'est particulièrement difficile pour les femmes enceintes qui travaillent encore et viennent tout juste en congé de maternité. Il est préférable de préparer une liste de maladie et de se faire soigner à la maison, car il est important de rester au lit pendant les premiers jours de la maladie et de veiller à ce que la boisson alcaline soit abondante.

Le miel aide à réduire les irritations de la muqueuse pharyngée lors de la toux. Il peut être ajouté au lait chaud ou au thé au citron. Le lait au miel aide non seulement à soulager la toux, mais a également un effet relaxant et apaisant, ce qui aide la future mère à s'endormir le soir. Le miel ne peut être utilisé pour traiter la toux que si une femme ne présente pas d'intolérance individuelle aux produits apicoles.

Quels traitements contre la toux sont contre-indiqués pour les femmes enceintes?

Pendant la grossesse du fœtus, il est interdit d’utiliser des procédés thermiques et irritants tels que le plâtre à la moutarde, les bains de pieds chauds, les boîtes de conserve, etc. Ces traitements peuvent entraîner une augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens, ce qui entraîne souvent des saignements ou une dégradation du bien-être de la future mère.

Il en va de même pour l'inhalation de vapeurs de pommes de terre bouillies, qui sont souvent utilisées en médecine traditionnelle pour traiter la toux. En outre, ces inhalations peuvent provoquer des brûlures au visage et provoquer une augmentation de la pression artérielle en raison du flux sanguin vers la tête.

Pendant le traitement de la toux pendant la grossesse, il est important de boire le plus de liquide possible. Des thés parfaits avec des framboises, du citron, des boissons aux fruits de canneberge et des compotes.

Prévention de la toux pendant la grossesse

La toux étant généralement le résultat d’une infection virale, il est recommandé de suivre des règles simples pour prévenir l’apparition de cette maladie:

  • Avoir une alimentation complète et équilibrée (chaque jour de l’alimentation devrait être présent des légumes et des fruits frais de saison, verts);
  • Promenez-vous au grand air par tout temps, habillez-vous en conséquence;
  • Effectuer des activités physiques pas difficiles, pas contre-indiqué pour les femmes enceintes;
  • Éviter le stress et le surmenage;
  • Renforcer l'immunité de toutes les manières;
  • En automne et au printemps, évitez les endroits surpeuplés pour prévenir les virus.

N'oubliez pas qu'une attention particulière pour votre santé et une alternance appropriée d'horaires de travail et de repos aideront à renforcer le système immunitaire et à éviter les infections virales pendant la grossesse.

Comment traiter une toux pendant la grossesse

Pendant la grossesse, l'immunité des femmes est particulièrement vulnérable. Même un contact mineur avec une infection provoque une infection. Dans les voies respiratoires accumule le mucus. Et par réflexe, le corps tente de s'en débarrasser. Il y a une toux.

Le danger de la toux pour les femmes enceintes

Le plus souvent, une toux est le symptôme d'une infection bactérienne ou virale des voies respiratoires. Ce réflexe du corps lui-même peut être dangereux pour la femme et le fœtus. Cela peut être un facteur qui provoque de telles complications:

  • infection intra-utérine;
  • une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui peut entraîner l'apparition d'une privation d'oxygène du fœtus en oxygène ou la survenue d'une fausse couche;
  • saignements utérins;
  • malformations précoces;
  • livraison rapide;
  • accès de nausée et aggravation de la toxicose.

Raisons

Une toux indique qu'une infection est présente dans le corps, ce qui irrite les voies respiratoires supérieures. En cas de rhinite ou de sinusite du nez, le mucus s'écoule à l'arrière du nasopharynx, l'irrite. Si l'infection est directement dans la gorge ou la trachée, la toux est le réflexe de l'organisme pour l'inflammation.

Si le processus d'infection a pris les bronches et les poumons, la toux est due à l'accumulation d'une grande quantité de crachats dans ceux-ci.

La toux peut également être provoquée par une réaction allergique des organes respiratoires à certains irritants. C'est allergique.

Ainsi, les causes de la toux peuvent être de telles maladies:

  • infections virales (coqueluche, rougeole, infections respiratoires aiguës);
  • la sinusite;
  • la rhinite;
  • pharyngite;
  • amygdalite;
  • la trachéite;
  • une bronchite;
  • pneumonie, etc.

Traitement

Les traitements contre la toux pour les femmes enceintes doivent être traités par un gynécologue ou un médecin généraliste. Si nécessaire, faites appel à d'autres professionnels.

1 trimestre de grossesse

Les 8 premières semaines de grossesse sont les plus importantes. C'est le moment de la formation de tous les organes et systèmes importants. Toutes les pathologies du fœtus sont pondues en 1 trimestre seulement. Et ils peuvent les causer, y compris les médicaments. Par conséquent, une femme dans cette période est préférable d'éviter les maladies.

Si une toux apparaît à un stade précoce, le médecin vous prescrira d’abord un remède doux et bénin.

Avec une toux sèche, vous êtes libre de prescrire:

  • Sirop d'althéa;
  • Mukaltin;
  • Broncho gran;

Les suppléments et vitamines suivants sont autorisés comme agents de renforcement:

Avec une toux grasse sont autorisés:

Faites attention avec Bronchipret et Bronhikum.

2 et 3 trimestres

Aux 2ème et 3ème trimestres, la formation des organes et des systèmes du bébé est terminée. Par conséquent, les infections qui provoquent la toux ne causent pas de tels dommages au fœtus, comme dans un trimestre. La gamme de médicaments approuvés est en expansion.

En cas de toux sèche, vous pouvez prendre librement (en plus des médicaments approuvés au premier trimestre):

  • Coldrex Knight (en présence de température élevée).

Falimint, Gadeliks, Bronhikum sont prescrits.

De la toux grasse dans les 2 et 3 trimestres sont autorisés:

  • Stoptussin-Phyto;
  • Homéopathie (Pulsatilla, Stodal).

Peut-être que l'utilisation de Herbiona, Bronhikum, Bronhipret.

Contre-indications traitement de la toux pendant la grossesse

Il est interdit aux femmes enceintes d'effectuer un certain nombre de manipulations pour se débarrasser de la toux:

  • Prenez des bains chauds et des bains de vapeur pour les pieds.
  • Utilisez des emplâtres et des bocaux de moutarde.
  • Inhalation à haute température.
  • Pour mener une électrothérapie.

La liste des médicaments interdits ayant un effet tératogène:

Vous ne pouvez pas utiliser certaines herbes:

Remèdes populaires contre la toux

Tout remède populaire peut avoir des effets secondaires. Par conséquent, une consultation préalable avec le médecin traitant est nécessaire. Efficace contre la toux, l'inhalation et le rinçage. Ne pas inhaler si la température corporelle est élevée. Le liquide à inhaler devrait être à une température de 35 à 40 o C. Chaque procédure ne devrait pas durer plus de 10 minutes.

Solutions d'inhalation autorisées:

  • 10 g de miel par verre d'eau;
  • 10 g d'eucalyptus, 10 g d'ail, 1 l d'eau;
  • 50 g de soude, 1 litre d'eau.

Moyens pour l'administration orale:

  • 1 cuillère de thym pour 200 ml d'eau bouillante. Mettez dans un endroit chaud pendant 1 heure. Boire 1 c. cuillère 4 fois par jour avant les repas.
  • Mélangez le miel et le jus de radis noir (1: 2). Manger 2 cuillères trois fois par jour.
  • Lait dilué avec de l'eau alcaline sans gaz (1: 1). Boire sous forme de chaleur.
  • 4 figues sèches cuisent dans 0,6 litre de lait jusqu'à l'obtention d'une couleur foncée. Boire 100 ml trois fois par jour.

Pour se rincer la gorge, il est autorisé d'utiliser des décoctions de tilleul, camomille, plantain (10 g de matière première par tasse d'eau).

Mesures préventives contre la toux pour les femmes enceintes

Lors du port de l'enfant, il est particulièrement nécessaire de surveiller la santé et d'empêcher la pénétration de l'infection. Pour vous protéger d'une éventuelle toux, vous devez:

  • Ne soyez pas dans des endroits surpeuplés.
  • Traitez les voies nasales avant de quitter la maison avec une pommade oxolinique.
  • Après avoir visité la rue, lavez-vous immédiatement les mains à l'eau et au savon. Rincer le nez avec une solution saline.
  • Ne pas permettre l'hypothermie.
  • Faire le nettoyage humide et aérer les pièces plus souvent.

Vidéo

Cette vidéo fournit des recommandations sur le traitement de la toux pendant la grossesse.

Toux de grossesse: comment est-ce dangereux et comment s'en débarrasser

Un phénomène aussi désagréable, comme la toux, peut être le symptôme de nombreuses maladies - du simple rhume aux pathologies dangereuses des voies respiratoires. C'est pourquoi il est très important de ne pas s'auto-traiter et qu'il est impératif de consulter un médecin si une forte toux ne disparaît pas au bout de quelques jours et est également accompagnée de fièvre. Surtout sérieusement, vous devez traiter ce symptôme pendant la grossesse, car la future mère doit penser non seulement à sa santé, mais également à l'état du bébé qui se développe en elle.

Risque de tousser pendant la grossesse

Alors, quel est le danger de tousser pendant la grossesse et cela affecte-t-il le fœtus? Les conséquences de la toux pour la future mère et l’enfant sont principalement associées aux causes du phénomène désagréable. Ils peuvent être comme suit:

  • ARVI, ARI, grippe;
  • une bronchite;
  • une pneumonie;
  • maladies aiguës des voies respiratoires supérieures (pharyngite, laryngite, sinusite et autres);
  • l'allergie;
  • maladies infectieuses (rougeole, coqueluche, rubéole).

Chacune de ces maladies peut avoir les conséquences les plus graves sur le déroulement de la grossesse et le développement de l’enfant, en particulier aux stades précoces, de l’hypoxie aux anomalies du développement et aux fausses couches. Dans les maladies virales et infectieuses, la probabilité que les agents pathogènes de la maladie dans le sang de la mère pénètrent dans le placenta et infectent le fœtus augmente. La rubéole pendant l'accouchement est en général une indication de l'interruption forcée de la grossesse. De plus, les maladies listées sont le plus souvent accompagnées d'une élévation de température. Cela aggrave considérablement l'impact négatif de la maladie sur le fœtus, d'autant plus que de nombreux médicaments antipyrétiques ne peuvent pas être pris par les femmes enceintes.

Comment la toux complique-t-elle la grossesse? Les épisodes de toux persistants sont dangereux: ils peuvent provoquer un hypertonus utérin qui, au premier trimestre, menace d'une fausse couche spontanée et, plus tard, à la naissance prématurée. Les effets de la tension de la paroi abdominale avec une toux peuvent affecter les femmes qui ont un placenta previa - dans ce cas, le risque de saignement utérin est élevé. Une forte toux peut également causer une augmentation de la pression artérielle chez la femme enceinte. Au cours des premières semaines de grossesse, les accès de toux peuvent augmenter la toxicose et devenir une source de vomissements fréquents, aggravant l'état de santé de la femme enceinte.

En bref, une grossesse avec toux peut être difficile et très dangereuse, alors laissez-la sans surveillance dans l'espoir qu'elle passe d'elle-même, c'est impossible. Tout d’abord, lorsqu’une toux apparaît, surtout accompagnée de fièvre, la future mère doit consulter un médecin qui en déterminera la cause et vous indiquera quels médicaments seront les plus efficaces dans un cas particulier.

Traitement médicamenteux de la toux chez les femmes enceintes

Déterminant comment traiter la toux pendant la grossesse, le médecin tient nécessairement compte non seulement de la période de gestation, mais également de la nature des attaques de la toux et de la présence de symptômes associés - écoulement nasal, fièvre, douleur et inflammation de la gorge.

Une toux sèche et humide pendant la grossesse est traitée différemment. La toux sèche est improductive et survient généralement au début de la maladie. La tâche la plus importante du traitement dans ce cas est de le rendre productif, c'est-à-dire de s'assurer que le patient a une toux grasse. Pour ce faire, le plus souvent prescrit les médicaments suivants:

En général, les médecins recommandent de prendre des remèdes à base de plantes, car ils sont considérés plus sûrs que les médicaments antitussifs synthétiques. Bronhikum, Mukaltin, Sinekod, Gerbion et Gadeliks sont autorisés à être utilisés pour le traitement de la toux, même en début de grossesse. Bronchiprest, Bromhexin et Stoptussin s'ajoutent à cette liste aux trimestres suivants. Lorsque la température dépasse 38 ° C, il est permis de boire du Coldrex Knight contenant du paracétamol.

Il convient de garder à l'esprit que toutes les préparations à base de plantes avec leur sécurité relative peuvent toujours nuire au fœtus et à la femme enceinte elle-même, puisqu'elles sont théoriquement capables de provoquer des réactions allergiques. Vous ne devez donc pas les boire vous-même sans ordonnance médicale. tout autre médicament.

Après l'apparition d'une toux humide, il est nécessaire d'éliminer le mucus des poumons et des bronches: le seul moyen de se débarrasser des attaques de la toux et de prévenir le développement de complications. La liste des fonds pour la toux grasse pour les femmes enceintes n’est pas non plus très longue: au cours du premier trimestre, les docteurs Theiss et Linkas, aux termes ultérieurs - Prospan, Tussin et Ambroxol. Avec l'utilisation appropriée de ces fonds avec des expectorations, vous pouvez faire face assez rapidement, et la récupération se produit en une semaine.

Lors de la toux, il est très utile de procéder à une inhalation avec un appareil spécial - un nébuliseur. L'avantage de ces inhalations est qu'elles peuvent être utilisées à n'importe quel âge gestationnel, elles n'affectent pas le fœtus et permettent en même temps de lutter efficacement contre la toux sèche et la toux sèche. L'inhalation peut être effectuée même avec de l'eau minérale médicinale et sur recommandation du médecin traitant - avec des solutions spéciales pour inhalation (par exemple, Ambrobene). La seule contre-indication à la procédure est une augmentation de température de plus de 36,9 ° C.

Toux allergique

Dans certains cas, une toux sèche pendant la grossesse est une manifestation d'allergies. Le plus souvent, les crises surviennent soudainement et ne sont pas accompagnées de fièvre ni de mal de gorge, mais sont associées à d'autres symptômes typiques des allergies: nez qui coule, larmoiement, éruption cutanée et œdème.

Les femmes qui attendent un enfant sont plus susceptibles aux réactions allergiques. Les plus petites particules (poussière, cellules microscopiques de la peau et des poils d'animaux, pollen de plantes) peuvent pénétrer dans les bronches et les irriter, provoquant de fortes attaques de toux. Parfois, les crampes de toux sont si intenses qu’une femme enceinte peut ressentir un sentiment d’étouffement. De telles crises blessent gravement la muqueuse pharyngée et peuvent provoquer une inflammation. Une toux allergique présumée pendant la grossesse menace de se transformer en asthme bronchique ou en bronchite chronique: ces deux maladies sont très graves et affectent de manière extrêmement négative non seulement la santé de la future mère, mais également celle du fœtus.

Il est plutôt difficile de traiter une toux pendant la grossesse si elle est provoquée par une allergie, car il est contre-indiqué de boire des antihistaminiques classiques à ce moment-là. Les conséquences d'un tel traitement peuvent être très difficiles: de tels médicaments altèrent l'apport sanguin au placenta et entraînent le développement d'une hypoxie.

Tout d'abord, il est nécessaire d'identifier quels allergènes sont à l'origine des attaques de toux et de limiter le contact avec eux pendant toute la période de procréation. Il est important de procéder régulièrement au nettoyage et à l'aération à l'eau. Un nettoyage hygiénique de la muqueuse nasopharyngée peut également être effectué à l'aide de produits sûrs à base d'eau de mer. Dans les cas graves, le médecin peut recommander des inhalations à l'aide de Pulmicort ou la prise de médicaments tels que Zyrtec et Azelastine. Cependant, l'effet de ces médicaments sur le fœtus n'a pas encore été étudié jusqu'à la fin. Par conséquent, une grossesse contre la toux au cours du premier trimestre ne peut que compliquer, prendre ces médicaments est indésirable: les conséquences peuvent être imprévisibles.

Traitement avec la médecine traditionnelle

Vous pouvez vous débarrasser de la toux sèche ou des expectorations pendant la grossesse, non seulement à l'aide de préparations pharmaceutiques. Des recettes populaires peuvent être une excellente aide dans le traitement de la toux. La règle la plus importante est de consulter votre médecin pour savoir laquelle des herbes n'affectera pas le fœtus et le déroulement de la grossesse.

Les astuces populaires contre la toux sont très nombreuses, mais elles ne conviennent pas toutes aux femmes enceintes qui ont une forte toux sèche ou humide. Parmi les nombreuses recettes similaires, il y avait plusieurs produits sûrs et efficaces pouvant être pris pendant la grossesse:

  1. Dans le cas de gros radis noir, préalablement lavés, coupez le haut et découpez le cœur de manière à former une dépression (mais non traversante). Placez les fruits dans le bol avec la queue baissée, mettez du miel dans le creux - cela devrait prendre la moitié du légume. Couvrir le "couvercle" coupé et laisser reposer 12 heures. Après ce temps, il se forme un jus que vous devez boire 5 fois par jour, 1 c. De temps en temps, du miel doit être ajouté. Après 2-3 ajouts, le radis peut être changé. Vous pouvez prendre du jus de radis pendant 7 jours maximum.
  2. Traiter la toux grasse avec du chou blanc ordinaire. Pour ce faire, vous devez le broyer (avec un couteau, une râpe ou dans un mixeur), le recouvrir de sucre et laisser reposer un moment jusqu'à ce que le jus apparaisse. Boire le liquide thérapeutique nécessaire 1 c. 3-4 fois par jour.
  3. Pour adoucir la gorge et éliminer les éraflures causées par la toux, vous pouvez utiliser du thé au miel et au citron. C'est aussi un excellent moyen de normaliser la température corporelle. Il n'est également pas interdit d'ajouter périodiquement du gingembre au thé, mais seulement en petite quantité.
  4. Vous pouvez éliminer la toux grasse à l'aide de plantes médicinales. L'un des plus efficaces est préparé sur la base du pied de Virginie. Il aura besoin de 3 cuillères à soupe. l fleurs et feuilles de la plante. Ils doivent verser 400 ml d'eau bouillante et laisser infuser dans un thermos pendant 1,5 heure. Après cela, filtrer et prendre 1/3 tasse 3 fois par jour avant les repas. L'infusion n'est pas très agréable à déguster, vous pouvez donc y mettre un peu de miel une fois le liquide refroidi.

Comme déjà mentionné, tous ces outils doivent être appliqués très soigneusement, en écoutant attentivement les réactions du corps. Il est également important de rappeler que les recettes traditionnelles ne peuvent pas complètement remplacer les méthodes de traitement conservateur qui peuvent être apprises lors de la visite chez le médecin, car une toux sèche et une toux sèche pendant la grossesse ne sont pas simplement un symptôme, mais un phénomène qui peut être très dangereux. pour la future mère et son bébé. Heureusement, un traitement rapide et correct aidera à éviter des conséquences dangereuses. Par conséquent, lorsque la toux apparaît, vous devez toujours consulter un médecin et respecter scrupuleusement les prescriptions de votre médecin.

Comment traiter une toux pendant la grossesse

20 décembre 2017

Informations générales

Si une personne tousse fortement, ce symptôme aggrave considérablement sa vie. Pendant la grossesse, la toux donne à la future mère un très gros inconfort. Comme l'immunité diminue considérablement pendant la grossesse, une femme peut attraper un rhume à tout moment. Parfois, même un court contact avec un patient ou une légère hypothermie peuvent provoquer un rhume ou un rhume.

Cependant, si nous parlons de ce qui est une toux dangereuse pendant la gestation, il convient de noter qu’il n’est qu’un symptôme de la maladie et qu’il peut en outre être le signe d’une variété de maux. Il s'agit d'une réaction réflexe visant à dégager les voies respiratoires des sécrétions bronchiques. Par conséquent, le traitement n'est pas requis par le symptôme lui-même, mais par la maladie qui l'a provoqué. Parfois, une personne tousse en raison d'une réaction allergique se manifestant par des stimuli provenant de l'extérieur.

Grossesse et toux - une telle combinaison peut être un problème, car pendant la période de portage d'un bébé, en particulier aux premiers stades, une femme ne peut pas être prise avec des moyens efficaces d'expectoration ou contre la toux. À propos, pendant la grossesse, vous ne pouvez pas prendre la plupart des remèdes à base de plantes. Par conséquent, les futures mères qui, lorsqu'elles toussent, préfèrent les remèdes populaires pour ne pas nuire à l'enfant, risquent aussi souvent de nuire au bébé. Après tout, ces médicaments ont également des effets secondaires.

Ne doit pas être utilisé avec le sirop pour la toux des enfants. En dépit du fait que de tels médicaments semblent à première vue sans danger, étant donné qu’ils sont donnés à des bébés de moins de 3 ans, en fait, le médicament autorisé pour les enfants peut nuire au fœtus.

Par conséquent, afin de protéger la santé des mères et des bébés, les médicaments autorisés pour les femmes enceintes doivent être prescrits par le médecin, ainsi que le schéma posologique de leur utilisation.

Pourquoi la toux est-elle dangereuse?

Dans la plupart des cas, la toux est le signe d'une maladie respiratoire bactérienne ou virale. Par conséquent, en l’absence du traitement approprié, la maladie peut progressivement acquérir une évolution chronique et la survenue de complications est également probable. Dans de telles conditions, le risque de fausse couche, de naissance prématurée et d'infection intra-utérine augmente. Augmente le risque de manifestations de malformations du bébé.

De plus, directement au moment où la future mère tousse, le tonus de son utérus monte. Et un tel état est menacé de fausse couche, d'hypoxie du fœtus.

Si la future mère a un bas placenta ou un previa de placenta, alors en raison de la forte tension des muscles, la toux peut commencer à saigner de l'utérus.

Et avec la toxicose, les quintes de toux peuvent augmenter considérablement la gravité des nausées et aggraver la situation.

Traitement de la toux pendant la grossesse

Le fait que vous puissiez boire quand vous toussez pour guérir rapidement la maladie qui l'a provoquée sera discuté ci-dessous.

Comment traiter une toux pendant la grossesse en 1 trimestre

La période la plus importante dans le processus de formation du fœtus sont les premiers mois après la conception. C'est à cette époque que tous les systèmes et organes de l'enfant à naître sont activement formés. En conséquence, le risque de développer des pathologies graves et des malformations fœtales est élevé, ce qui peut provoquer des drogues illégales. Bien sûr, à ce stade, il est préférable de ne pas tomber malade du tout. La future mère doit donc être très consciente de sa santé. Mais si la femme est toujours malade, vous ne pouvez boire que des médicaments autorisés par le médecin. Seul un médecin peut vous dire comment traiter une toux pendant la grossesse, en effectuant toutes les recherches nécessaires et en établissant un diagnostic.

Si la question se pose de savoir comment traiter une toux au cours du premier trimestre de la grossesse, le médecin vous recommandera les méthodes de traitement les plus bénignes et sans danger pour les femmes et les enfants.

Cependant, pendant cette période, tous les médicaments ne sont que relativement sûrs. Parfois, une femme, sans penser au traitement de la gorge pendant la grossesse au cours du premier trimestre, suce des pastilles. Mais même ceux-ci contiennent des composants actifs dont l'influence peut apparaître négativement sur le fœtus. Les pastilles contre la toux, vendues en magasin, contiennent des extraits d’eucalyptus, de menthe poivrée, ainsi que des conservateurs, des arômes, qui ne sont absolument pas utiles pour le bébé.

Au cours du premier trimestre, il est permis d'utiliser certains médicaments, que vous trouverez dans le tableau ci-dessous.

Traitement de la toux sèche pendant la grossesse

  • Sirop de racine d'Altea,
  • Mukaltin.
  • Broncho gran
  • Pulsatilla,
  • Stodal.
  • Bifidofilus Flora Force,
  • Pregnacare,
  • Mamavit
  • Gedelix
  • Sucettes docteur maman,
  • Bronhikum.
  • Libexin

Comment traiter une toux humide

  • Dr. Theiss
  • Broncho gran
  • Stodal,
  • Pulsatilla.
  • Bifidofilus Flora Force,
  • Pregnacare,
  • Mamavit

Comment guérir une forte toux pendant la grossesse au 2ème trimestre?

Les deuxième et troisième trimestres sont le moment où tous les systèmes et organes du fœtus sont finalement formés et matures. Pendant cette période, l'enfant se prépare activement à la naissance et à la vie après celle-ci. Par conséquent, aux deuxième et troisième trimestres, il est préférable de ne pas prendre une grande quantité de médicaments.

Cependant, si nous disons qu'il est possible de l'appliquer au deuxième trimestre, si vous devez vous débarrasser de la toux ou vous soigner votre gorge, sachez que pendant cette période, les restrictions ne sont pas si strictes. Si nécessaire, le médecin peut indiquer que vous pouvez prendre des médicaments synthétiques pour les femmes qui toussent.

Les tableaux indiquent comment soigner la toux au troisième trimestre et au second.

Toux sèche

  • Sirop de racine d'Altea,
  • Mukaltin.
  • Broncho gran
  • Pulsatilla,
  • Stodal.
  • Bifidofilus Flora Force,
  • Pregnacare,
  • Mamavit
  • Gedelix
  • Bronhikum,
  • Prospan.
  • Akodin,
  • Stoptussin,
  • La bromhexine,
  • Libexin.

Si la toux est humide

  • Dr. Theiss
  • Stodal,
  • Broncho gran
  • Pulsatilla.
  • Pregnacare,
  • Mamavit,
  • Force de flore de Bifidofilus.
  • Bronhikum,
  • Bronchipret,
  • Prospan.
  • Fluifort
  • Ambroxol.

Cependant, seul le médecin traitant peut déterminer correctement comment traiter une toux sèche pendant la grossesse ou quoi prendre si un mal de gorge est douloureux.

Physiothérapie - traitement à domicile et dans des institutions médicales

La physiothérapie est le moyen le plus sûr de traiter la toux pendant le port d'un bébé, car il s'agit d'une méthode non médicamenteuse. Cette méthode est plus efficace contre la toux sèche.

Cependant, certaines méthodes ne peuvent toujours pas être utilisées.

Ne pas utiliser:

  • radiothérapie;
  • les banques;
  • pansements à la moutarde;
  • bains de pieds;
  • électrothérapie;
  • bains à remous.

Cependant, les femmes enceintes fréquentent de nouveau les institutions médicales, où de nombreux patients sont concentrés, cela ne vaut pas la peine. De plus, un certain nombre de physiothérapies peuvent être effectuées avec succès à domicile. Pratiquement chaque forum où les problèmes de traitement des femmes enceintes sont abordés contient des conseils sur la façon d'inhaler ou de traiter la gorge avec des gargarismes.

L'inhalation

Pour effectuer une inhalation, vous pouvez utiliser un nébuliseur ou utiliser la théière la plus ordinaire. Les vapeurs inhalent par le bec de la théière, sur laquelle ils placent un entonnoir tordu en carton. Pour effectuer une inhalation, vous devez respecter certaines règles importantes:

  • la température corporelle ne doit pas être élevée;
  • la solution pour inhalation doit avoir une température de 30 à 40 degrés;
  • la durée d'inhalation est d'environ 10 minutes et de telles «séances» sont nécessaires 3 à 6 fois par jour;
  • Après la séance, vous n'avez pas besoin de parler pendant une demi-heure ou de manger quoi que ce soit.

Les mélanges suivants peuvent être utilisés comme solutions pour inhalation:

  • Diluer 50 g de bicarbonate de soude dans un litre d'eau bouillante, puis laisser refroidir légèrement.
  • Dans un verre d'eau tiède pour dissoudre le miel - 10 g. Le miel peut-il être utilisé pendant la grossesse de n'importe quel moyen médical, selon que la femme ait ou non eu une réaction allergique à ce produit.
  • Dans un litre d'eau bouillante, dissolvez 10 g d'ail préalablement broyé et de feuilles d'eucalyptus. Après cela, vous devez refroidir un peu le mélange.
  • Dissoudre 20 g de sauge dans un verre d'eau bouillante et laisser refroidir légèrement.

Gargarisme

Si une femme enceinte a mal à la gorge ou seulement à la gorge, le rinçage est un excellent traitement dans ce cas.

Pour préparer un tel outil, vous avez besoin avant de commencer à rincer. Lorsque le liquide devient homogène, il devrait être refroidi. Il est nécessaire de se gargariser jusqu'à 8 fois par jour, pour un rinçage, un verre de la solution préparée suffit. Rincer après les repas.

Les femmes enceintes peuvent utiliser ces solutions pour le rinçage:

  • Infusion de 10 g de fleurs de camomille, remplies d'un verre d'eau bouillante.
  • Une solution d'une demi-cuillère à café de soude dans un verre d'eau tiède.
  • Infusion de 10 g de feuilles de plantain, remplies d'un verre d'eau bouillante.
  • Infusion de 10 g de feuilles de couleur citron vert, remplies d'un verre d'eau bouillante.

Méthodes traditionnelles de traitement de la toux pendant la grossesse

Le fait qu'il soit possible de boire de la toux pendant la grossesse peut également être appris des nombreuses recettes de la médecine traditionnelle. Cependant, même en parlant des méthodes nationales de traitement de la future mère, il est nécessaire de savoir qu’il faut consulter un médecin pour savoir ce qui peut être pris.

En outre, il est important non seulement de savoir quoi boire, ni de surveiller de près la façon dont le corps perçoit l'une ou l'autre méthode de traitement. Après tout, parfois même un radis apparemment ordinaire avec du miel peut provoquer des effets indésirables si une réaction allergique se développe.

Remèdes au miel

Il est possible d'appliquer des moyens avec du miel tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, à condition que la femme ne soit pas allergique aux produits de l'apiculture. Après tout, le miel est l'allergène le plus puissant et, avec la moindre manifestation d'effets négatifs, il faut cesser de l'utiliser.

L'utilisation de miel à l'intérieur contribue à ce que la toux sèche devienne progressivement productive. Cependant, en cas d'utilisation humide de produits avec du miel est également possible. Ce traitement aidera à accélérer le processus de nettoyage des bronches des expectorations.

Application externe

  • Vous pouvez frotter le miel sur la poitrine - cette procédure est effectuée le matin et le soir.
  • La nuit, vous pouvez mettre des compresses sur la poitrine, pour lesquelles utiliser du miel chauffé. Compresser la couverture avec du film alimentaire.

Application en interne

  • Trois fois par jour avant les repas, vous devez dissoudre lentement 1 c. chérie, un peu réchauffée.
  • Le miel peut être ajouté au thé et à d’autres boissons - 1 cuillère à café par verre de liquide.
  • Vous pouvez préparer un produit à base de miel et de jus de radis noir (1: 2), qu'ils boivent trois fois par jour, 2 c. l

Oignons, Ail

Ce sont des antiseptiques naturels très puissants, les phytoncides, qui détruisent efficacement les bactéries et les virus. Par conséquent, les oignons et l'ail peuvent être simplement coupés et disposés dans la pièce pour désinfecter l'air. Si vous mettez plusieurs tranches de gousses d'ail et d'oignons tranchées, vous obtenez l'inhalation dite indirecte.

Vous pouvez également utiliser le jus d'oignon et l'ail séparément. Pour obtenir le jus, vous devez hacher l'oignon ou l'ail et mélanger avec 1 cuillère à soupe. l chérie Au bout d'une demi-heure, le jus excrété est décanté et pris plusieurs fois par jour pendant 1 c.

Quant à savoir s'il est possible de manger de l'ail pour les femmes enceintes, les avis sont partagés. Après tout, certains experts affirment qu'il est capable d'améliorer le tonus de l'utérus, ainsi que de provoquer des manifestations allergiques. Mais encore, la plupart des médecins s'accordent pour dire qu'il peut être consommé en très petites quantités.

Du lait

Pour adoucir la gorge, qui a été enflammée par la maladie, il est possible d'utiliser du lait chaud. Cela aidera également à gérer les épisodes de toux et à calmer les nerfs.

Le lait doit être bu en petites gorgées, il doit être chaud.

  • Si vous le mélangez avec de l'eau minérale alcaline non gazeuse (1: 1), ce mélange contribuera à la séparation des crachats.
  • Vous pouvez faire bouillir le lait avec de la sauge (1 cuillère à soupe. L. Herb 200 g de lait). Boire avant le coucher pendant 1 cuillère à soupe. l
  • Aide avec une boisson fraîche de lait et de figues. Pour le préparer, quatre fruits de figues séchées sont cuits dans un demi-litre de lait jusqu'à ce qu'ils deviennent bruns. Trois fois par jour, buvez ce produit 100 g chaud.

Médicament contre la toux interdit pendant la grossesse

Il est important de savoir non seulement quels médicaments la future mère peut prendre, mais également quels médicaments ont un effet négatif sur le fœtus.

Moyens synthétiques

Ne pas utiliser ces médicaments:

Remèdes populaires contre la toux pendant la grossesse

Vous ne pouvez pas prendre de remèdes populaires sur la base des plantes suivantes:

  • Remèdes traditionnels à la consoude et au pied de pied: ces plantes contiennent des alcaloïdes pyrrolizidine, qui sont cancérogènes et peuvent provoquer des mutations dans le processus de développement.
  • Moyens avec le ginseng, eleutherococcus, échinacée, comme ils augmentent la pression artérielle, provoquent des manifestations allergiques. Si la pilule ou le mélange contient de tels agents, vous devez en informer le médecin.
  • Les fonds avec le ginkgo biloba - ils aggravent la coagulation du sang, peuvent provoquer des saignements utérins.
  • Médicaments contenant du millepertuis: réduire l'efficacité des analgésiques, peut aggraver les effets de l'anesthésie au cours d'une césarienne.

Comment prévenir la toux chez les futures mères

Toute femme qui attend un enfant pendant les neuf mois est responsable non seulement de sa propre santé, mais également de l’état du futur bébé. Il est très important d’essayer de ne pas tomber malade à ce stade et d’empêcher le développement de ces symptômes désagréables pouvant nuire à l’état du fœtus. Comment la toux affecte le fœtus, cela a déjà été discuté ci-dessus. Pour éviter tout impact négatif, vous devez prendre soin de vous pendant la grossesse:

  • Évitez tout contact avec des personnes souffrant de rhume et visitez le moins d'endroits possible où plusieurs personnes se trouvent en même temps. Ce dernier est particulièrement vrai pour les périodes de l'épidémie de rhumes.
  • S'il est nécessaire de visiter un lieu public, vous devez lubrifier la muqueuse nasale avec de la vaseline ou une pommade oxolinique. Essayez de garder la bouche fermée. De retour à la maison, vous devez très bien vous laver les mains, vous rincer le nez et la bouche avec une solution saline ou de l’eau bouillie.
  • La pièce dans laquelle la femme réside, vous devez aérer aussi souvent que possible et faire un nettoyage humide dedans.
  • Les promenades quotidiennes au grand air sont très importantes - elles devraient être longues.
  • Il est nécessaire de prévenir l’hypothermie et la surchauffe, de ne pas changer le climat de façon dramatique.

Dès que les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devriez consulter un médecin. Vous pouvez pratiquer l'inhalation, les méthodes folkloriques ou sucer des sucettes seulement si une femme est sûre de développer un rhume.

Conclusions

Ainsi, chaque future mère devrait prendre soin de sa santé et essayer par tous les moyens de prévenir les maladies. Si le froid est toujours insupportable pour savoir si vous pouvez boire des comprimés contre la toux pendant la grossesse, vous devriez toujours consulter un médecin. Même les pilules contre la toux pour les femmes enceintes ou le sirop contre la toux pendant la grossesse, qui, selon les instructions, peuvent être utilisés pour les femmes enceintes, il est préférable de ne pas boire d'alcool sans rendez-vous chez le médecin. En passant, si après le traitement d'un rhume, le muguet commençait à perturber, il était impossible d'accepter des moyens comme le Flukostat. Ces symptômes doivent également être adressés à un médecin.

En cas de forte toux, ne vous fiez pas aux conseils des forums sur le type de sirop pour la toux que vous pouvez avoir pendant la grossesse. Et même les recommandations des pharmaciens sur le choix du sirop contre la toux pour les femmes enceintes ne devraient pas devenir un guide d’action. Seuls les moyens sûrs décrits ci-dessus et les méthodes de prévention ne porteront pas atteinte à la santé de la mère et du bébé. Tous les autres médicaments ne peuvent être bus que sous la surveillance d'un médecin.

6 façons de traiter une toux pendant la grossesse

La toux est connue de tous: c’est l’une des premières manifestations d’une infection virale respiratoire aiguë ou du rhume. Une toux peut ne pas causer beaucoup d’inconfort et disparaître rapidement, elle peut être très douloureuse et aggraver considérablement l’état de la future mère. Comment traiter une toux pendant la grossesse? Quelles sont les méthodes habituelles d'élimination de la toux pendant la grossesse doivent être abandonnées?

Julia Lukina
Thérapeute, Moscou

La toux est une réaction réflexe du corps et un symptôme de nombreuses maladies. Initialement, la réaction de la toux est protectrice: elle permet d’éliminer les agents pathogènes des expectorations.

En règle générale, le réflexe de la toux survient à la suite d'une irritation des terminaisons nerveuses, appelées récepteurs de la toux, dans les voies respiratoires. La toux est rare et fréquente, sèche et humide, constante et intermittente, douloureuse et sans douleur, forte et faible.

Pendant la grossesse, la toux est généralement causée soit par des infections respiratoires aiguës (ARVI, ARD), soit par la présence de maladies chroniques (par exemple, asthme bronchique, pathologie ORL, etc.). Les conditions typiques de la grossesse, qui provoquent la toux, sont diverses réactions allergiques, auxquelles les femmes enceintes ont tendance à augmenter en raison des particularités du système immunitaire, de la toxicose (au cours du premier trimestre) et des brûlures d’estomac, qui surviennent souvent en fin de grossesse. Dans des cas plus rares, les causes de la toux chez la femme enceinte sont des réactions neurogènes (psychogènes), des maladies de l'oreille moyenne, du tractus gastro-intestinal (il contient également des récepteurs de la toux), du système cardiovasculaire (dû à un œdème de la muqueuse respiratoire en cas d'insuffisance cardiaque), de la glande thyroïde (plus souvent en raison de la pression mécanique).

Comment traiter la toux chez les femmes enceintes?

Il faut immédiatement émettre des réserves sur le fait que le traitement de la toux vise à éliminer ce symptôme, qui est symptomatique. Cette approche n’est évidemment pas la plus efficace. Le moyen le plus efficace de se débarrasser de la toux est d'éliminer sa cause, bien sûr, si possible. Ainsi, en cas de processus infectieux et inflammatoires, il est nécessaire de combattre l’infection, en cas d’allergie - de rechercher et d’éliminer un allergène, en présence de maladies chroniques - de la traiter, en essayant de normaliser la maladie.

D’accord, il arrive souvent qu’après avoir attrapé un rhume et attrapé un virus, nous ne courions pas chez le médecin, mais nous agissions en utilisant les méthodes habituelles testées dans la pratique. Cependant, l'automédication pendant la grossesse doit être exclue: un médecin doit prescrire tout traitement. Beaucoup de médicaments sont interdits aux femmes enceintes, beaucoup de médicaments qui ne peuvent pas être pris ensemble en raison du risque élevé de diverses complications médicamenteuses, et cela s'applique également aux remèdes à base de plantes apparemment inoffensifs. De plus, vous devez d’abord établir la cause de la toux, c’est-à-dire poser le bon diagnostic, qui dépendra du traitement.

Chez la femme enceinte (comme chez tout le monde), la toux est le plus souvent un symptôme du rhume. Chez les futures mères, l’immunité diminue naturellement (c’est ainsi que la nature veille à la préservation de la grossesse), ce qui accroît sa vulnérabilité à diverses maladies infectieuses, en particulier pendant la saison froide, ARVI, ARI.

Le premier trimestre de la grossesse est le plus vulnérable et le plus dangereux lorsque, dans le contexte d'une diminution naturelle de l'immunité, se forment tous les systèmes organiques d'un enfant, ce qui impose des restrictions très strictes à l'utilisation de nombreuses drogues au cours de cette période. Aux deuxième et troisième trimestres, après la formation du placenta, le bébé est beaucoup mieux protégé et les restrictions médicamenteuses sont nombreuses, mais elles ne sont pas aussi strictes qu'au début de la grossesse. Ainsi, le traitement de la toux dans des conditions différentes de porter un bébé est différent, cependant, certaines méthodes sont efficaces et sûres dans tous les trimestres.

Toux de grossesse: recommandations générales

En cas de toux, il est recommandé que l'air dans la pièce soit froid et non sec (humidité de 50–70%): l'air frais contribue à l'approfondissement réflexe et à la contraction de la respiration, ce qui rend la respiration plus efficace, et un air suffisamment humidifié contribue à hydrater les muqueuses, réduisant la quantité de mucus visqueux, à diluer crachats, qui est l'une des causes de la toux. Par conséquent, pendant la saison de chauffage, lorsque l'air dans les appartements est très sec, il est impossible de se passer d'aération et d'utiliser des humidificateurs (ou d'autres méthodes d'humidification). De plus, l'air doit être propre, pour lequel il est nécessaire d'effectuer régulièrement un nettoyage humide et d'utiliser des purificateurs d'air.

Traitement de la toux pendant la grossesse: conseils nutritionnels

On pense que certains des plats auxquels nous sommes habitués ont un effet positif sur la toux: par exemple, la purée de pommes de terre, préparée avec l'ajout de lait, aide à soulager la toux. Il faut également garder à l'esprit que le processus de digestion consomme beaucoup d'énergie. Par conséquent, pour économiser la force de votre corps et lutter contre les infections (ce qui signifie un manque d'appétit), vous devez choisir un aliment léger, facile à digérer et non nutritif, riche en vitamines et en minéraux: fruits, légumes, produits laitiers, compotes, gelée, jus de fruits. Afin d'éviter une irritation supplémentaire des muqueuses et une provocation de la toux, il est souhaitable d'exclure du menu les aliments très acides, épicés, salés et, bien sûr, les produits provoquant des réactions allergiques.

Si vous toussez pendant la grossesse, vous devez boire beaucoup (s'il n'y a pas de contre-indications et si le médecin ne vous a pas recommandé de restreindre le liquide): les boissons doivent être chaudes, non allergènes, agréables pour vous (thés, boissons aux fruits, boissons aux fruits, gelée, eau minérale sans gaz). Pourquoi est-ce si important? Le fait est qu’un tel régime d’alcool contribue à l’humidification des muqueuses, les agents pathogènes et le mucus visqueux sont éliminés par lavage mécanique (la gorge est utilisée dans le même but), les toxines résultant des processus infectieux et inflammatoires sont éliminées de l’organisme.

Traitement de la toux pendant la grossesse: inhalation et gargarisme

L’inhalation est l’une des méthodes relativement efficaces et sans danger pour traiter la toux pendant la grossesse. Elles peuvent être effectuées à tout moment de la grossesse à l'aide d'appareils spéciaux - nébuliseurs (leur fine dispersion facilite la pénétration de la substance médicinale dans les parties inférieures des voies respiratoires), et sans adaptation particulière, en respirant la pomme de terre à l'ancienne, en décoction d'herbes ayant un effet anti-inflammatoire. Il faut se rappeler que la vapeur chaude peut brûler les voies respiratoires supérieures. Par conséquent, il convient de laisser les pommes de terre et le bouillon d'herbe refroidir légèrement avant de procéder à la procédure. À haute température corporelle, les inhalations chaudes sont interdites, il est possible d'utiliser des inhalations froides, de l'aromathérapie (en l'absence d'une allergie aux huiles essentielles).

Lorsque la toux sèche, il est recommandé d'utiliser des inhalations avec tilleul, althea; lorsqu'il est mouillé - inhalation de camomille, d'eucalyptus, d'herbe, de poisson-poumon, de primevère.

Le rinçage de la gorge hydrate les muqueuses, élimine le mucus visqueux et les agents pathogènes de leur surface. Pour le rinçage, il est recommandé d'utiliser des thés chauds et des infusions aux herbes (camomille, tilleul, levrette, etc.), de l'eau additionnée de soude (la soude aide à liquéfier et à éliminer les expectorations), des solutions antiseptiques (furatsiline, miramistine) ayant des effets antibactériens et antiviraux.

Traitement de la toux pendant la grossesse: physiothérapie

Le plus souvent, lorsque la toux est causée par une infection par le froid, une maladie inflammatoire, les types suivants de procédures physiothérapeutiques sont utilisés: inhalation, rayons UV, thérapie UHF, électrophorèse, massage thoracique.

Quand on tousse chez les femmes enceintes, l'inhalation est le plus souvent utilisée.

UHF, à l'instar d'autres procédures de traitement électrique et thermique, est relativement contre-indiqué pendant la grossesse et ne peut être utilisé à des températures élevées.

Dans la mesure où une technique de massage drainant qui favorise l'élimination des expectorations des bronches inclut les vibrations, cette procédure n'est pas recommandée aux femmes enceintes.

L'électrophorèse de magnésium est largement utilisée dans les cas d'avortement menacé, mais cette méthode, mais avec d'autres composants, est utile pour la toux: dans le cas de toux grasse, on utilise du chlorure de calcium et dans le cas de toux sèche, on utilise de l'iodure de calcium.

L'irradiation ultraviolette (UV) a une puissante action bactéricide. L'utilisation topique des UVB dans les processus infectieux-inflammatoires des voies respiratoires supérieures chez la femme enceinte est autorisée et peut être utilisée comme traitement auxiliaire de la toux.

Médicaments contre la toux pendant la grossesse

L'utilisation de nombreux médicaments est interdite aux femmes enceintes, et encore plus, dont l'effet chez les femmes enceintes n'a pas été étudié ou n'a pas été suffisamment étudié. Cependant, dans certaines situations, l'utilisation de médicaments est indispensable (par exemple, la prescription d'antibiotiques pour une pneumonie ou une bronchite bactérienne sévère est nécessaire), et seul un médecin peut choisir le médicament le plus efficace et le plus sûr pendant la grossesse.

Tous les médicaments contre la toux peuvent être divisés en deux groupes: les médicaments antitussifs et expectorants, et l'utilisation simultanée de médicaments de différents groupes est inacceptable. Les antitussifs agissent sur les récepteurs de la toux (action périphérique) ou sur le centre de la toux (action centrale). Les médicaments expectorants, à leur tour, sont divisés en trois sous-groupes: le premier augmente la quantité de mucus (bicarbonate de soude, iodures de potassium et de sodium), le second par irritation des terminaisons nerveuses dans l'estomac active les centres de la toux et des vomissements dans le cerveau (remèdes à base de plantes médicinales: la plupart des plantes médicinales) - et belle-mère, romarin sauvage, herbe de thermopsie, etc.) et le troisième sous-groupe - mucolytiques - substances qui diluent les expectorations et favorisent leur élimination (ambroxol, chlorhydrate de bromhexine, préparations d’acétylcystéine).

Si votre médecin a décidé de vous prescrire des médicaments, vous ne devriez pas refuser de les prendre de peur de faire du mal au bébé. Premièrement, si le médecin vous prescrit des médicaments, cela signifie que dans ce cas, vous ne pouvez pas vous en passer; choisit le moyen de grossesse le plus sûr possible et, troisièmement, la maladie elle-même qui a provoqué la toux et ses complications peuvent être beaucoup plus dangereuses pour vous et l'enfant que les médicaments prescrits.

Phytothérapie pour le traitement de la toux chez la femme enceinte

Il est important de rappeler qu'un certain nombre de remèdes à base de plantes sont contre-indiqués pour les femmes enceintes. Ainsi, les femmes enceintes ne peuvent pas prendre de remède contre la toux courant à base de réglisse ou de réglisse en raison de son effet prononcé sur le métabolisme du sel de l'eau et de la probabilité élevée de troubles hormonaux. L'aloès, les feuilles de framboise, l'épine-vinette, l'herbe thermopsy, l'elecampane, la tanaisie, l'hysope (ainsi que les préparations à base de celles-ci) peuvent augmenter le tonus du myomètre (couche musculaire de l'utérus), provoquer des contractions utérines et provoquer une fausse couche ou une naissance prématurée. Le plantain, la tansy, la rhubarbe, la succession, le calamus et les bourgeons de pin ont révélé un effet néfaste sur le fœtus; le thym et la sauge peuvent provoquer des saignements utérins. Malheureusement, tous les effets indésirables possibles de la phytothérapie, l’interaction de divers composants de préparations à base de plantes, ainsi que de plantes médicinales avec divers médicaments, n’ont pas encore été complètement étudiés. Par conséquent, l'utilisation de tout médicament à base de plantes pendant la grossesse doit être abordée avec prudence.

En cas de rhume et de toux pendant la grossesse, la couleur du tilleul, des baies et des feuilles d’airelle, de mûre, de bleuet, de myrtille, de camomille, d’achillée millefeuille, de rosier, de bouleau et de viorne est autorisée. La plupart de ces plantes médicinales ont des effets antibactériens et anti-inflammatoires. Les fleurs et la racine d’Althea contribuent à la dilution et à l’élimination des expectorations, mais il est préférable de s’abstenir pendant le premier trimestre de leur utilisation.

Médecine traditionnelle pour le traitement de la toux chez les femmes enceintes

Un certain nombre de médicaments traditionnels ont prouvé leur efficacité contre la toux. Ces méthodes connues peuvent également être utilisées pendant la grossesse: radis ou oignon avec du miel (en l’absence de réaction allergique au miel), figues au lait et eau minérale du type "Borjomi".

Précautions de sécurité

Lorsqu’on traite la toux chez la femme enceinte, il est déconseillé d’utiliser des procédures thermiques générales (bains chauds) et les procédures thermiques sur la région des jambes (bains au pied chaud, enduit de moutarde, etc.) sont interdites, car elles provoquent un écoulement sanguin prononcé vers les organes pelviens et peuvent provoquer saignements utérins sévères. Il est déconseillé aux femmes enceintes de mettre des pansements à la moutarde, des banques (cette dernière, méthode de traitement très populaire, a été reconnue par les experts comme inexpédante et même nuisible en raison de blessures et de survenue d'hémorragies pleurales (elle recouvre la surface des poumons). À des températures élevées, toute procédure thermique est également interdite. Il n'est pas recommandé de suivre un traitement de physiothérapie.

Qu'est-ce qu'une toux dangereuse pendant la grossesse?

Inoffensive, à première vue, une réaction de toux peut être très dangereuse pour la future mère et le futur bébé. Avec une toux forte, souvent sèche et constante, la tension de la paroi abdominale se produit, la pression dans la poitrine et les cavités abdominales augmente. Cela peut conduire à une augmentation réflexe involontaire du tonus et à une réduction de la couche musculaire de l'utérus, ce qui est dangereux lors d'une fausse couche en début de grossesse (surtout s'il existe une menace d'avortement) et d'un travail prématuré dans cette dernière.

De plus, avec une toux fréquente et constante, une hypoxie fœtale peut se développer (perturbation de l'apport en oxygène du bébé), ce qui retarde son développement intra-utérin.

En présence de facteurs prédisposants (previa ou localisation basse du placenta), la toux peut provoquer un saignement utérin.

Une forte toux chez une femme enceinte contribue à l'hypertension.

Source de la photo: Depositphotos

Avec le début de la grossesse, le corps de la femme est soumis à toutes sortes d’essais, y compris un risque accru de maladies catarrhales, d’infections respiratoires aiguës, du SRAS, sujet à de nombreux mythes et délires..

La future mère n’a rien à craindre, vous devez donc utiliser toutes les méthodes de protection contre les virus.

Lorsque vous avez mal à l'oreille, il est difficile de penser à autre chose. Il tire et tire, et fait très mal. Il s'avère que pendant la grossesse, l'otite survient plus souvent en raison d'une diminution de l'activité du système immunitaire de la future mère.