Principal
L'otite

Toux et nez qui coule pendant la grossesse

Tout le monde sait que le corps d'une femme enceinte est très vulnérable, de sorte que la future mère peut facilement attraper un rhume, en particulier hors saison. Mais utiliser pour le traitement de nombreux médicaments traditionnels à haute vitesse pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, est strictement interdit ou hautement indésirable. Par conséquent, le choix des fonds pour le traitement de la rhinite et de la toux chez les futures mères devrait être abordé avec une grande responsabilité. Afin d'éviter le développement de complications, il est nécessaire de consulter un médecin et de commencer le traitement avec l'apparition des premiers signes de la maladie.

Avant de décrire les méthodes et les remèdes autorisés pour traiter les rhumes accompagnés de nez qui coule et de toux chez la femme enceinte, vous devez faire attention à ce qui est absolument impossible à faire. Les procédures thermiques chez les femmes enceintes étant contre-indiquées, il faudra oublier l'application de nombreuses boîtes préférées et emplâtres à la moutarde. La même chose s'applique au réchauffement frottant avec de l'alcool, du vinaigre, etc.

Beaucoup de gens se méfient des recettes de la médecine traditionnelle, car elles sont souvent moins efficaces que les médicaments, elles doivent être prises plus souvent et le traitement dure plus longtemps. Mais il convient de rappeler que pour une femme enceinte, il est nécessaire de choisir des méthodes de traitement sûres. Ce sont donc les méthodes de traitement traditionnelles qui sont préférées dans cette situation.

Traitement de la toux chez les femmes enceintes

L'inhalation

L'inhalation est la méthode la plus efficace et la plus sûre pour traiter la toux chez les futures mères. Il est préférable d’utiliser un nébuliseur ou un inhalateur pour la procédure, mais vous pouvez également utiliser la méthode «des grands-mères»: inspirez les vapeurs de guérison sur le plateau, recouvertes d’une couche. Le moyen le plus simple d'inhalation est la décoction de pommes de terre, les inhalations à l'ail ou aux herbes. Pour la toux sèche, il est recommandé d’utiliser des décoctions de camomille, de thym, de sauge, d’altha et de tilleul pour la procédure. La toux humide est traitée avec des inhalations avec décoction de la ficelle, feuille de myrtille et eucalyptus, pied.

L'inhalation peut être effectuée plusieurs fois par jour. Il est à noter que l'inhalation est contre-indiquée à une température corporelle élevée.

Gargarisme

Bien entendu, cette procédure est plus efficace contre les maux de gorge, mais vous pouvez également vous rincer avec une toux sèche. Pour la procédure, des décoctions d'herbes sont utilisées (camomille, sauge), une solution de sel ou de soda faible, vous pouvez ajouter du vinaigre de cidre de pomme naturel à l'eau à raison de 1 c. À thé. sur un verre d'eau bouillie.

Le rinçage peut être effectué 5 à 6 fois par jour, immédiatement après un repas.

Boire en toussant

Lorsque vous toussez, vous devez boire souvent et beaucoup. Vous pouvez boire du thé, en particulier des tisanes, des boissons aux fruits et du lait. Aide à soulager le cocktail contre la toux d'un mélange de lait et d'eau minérale Borjomi. Vous pouvez également ajouter du beurre et du miel au lait chaud.

Pendant la grossesse, l'utilisation de certains médicaments est autorisée, mais ils ne doivent être prescrits que par un médecin. Les femmes enceintes sont autorisées à prendre l’ordonnance d’un docteur Gadeliks, Mukaltin, Bronchipret, Docteur Maman et du sirop de plantain.

Traitement de la rhinite chez la femme enceinte

La future mère, en plus du rhume habituel causé par un rhume ou des allergies, peut être perturbée par le soi-disant nez qui coule des femmes enceintes. Ce type de rhinite vasomotrice est dû à des modifications hormonales de l'organisme, qui provoquent un gonflement de la muqueuse nasale. Par conséquent, un nez qui coule dans la plupart des cas est accompagné d'une congestion nasale.

Malheureusement, les remèdes populaires pour le traitement de la rhinite chez les femmes enceintes sont moins efficaces que les mêmes pour le traitement de la toux, mais valent tout de même la peine d'essayer.

Des traitements thermiques locaux pour le traitement de la rhinite chez les femmes enceintes peuvent être appliqués. Les sinus nasaux peuvent être chauffés avec un sac de sable ou de gros sel. La lampe de Minin, connue depuis longtemps, plus souvent appelée lampe bleue, est idéale pour les procédures.

Ils contribueront à faciliter l'inspiration respiratoire avec l'huile de menthol. Ils doivent être effectués 3 à 4 fois par jour pendant 5 minutes.

Le rinçage nasal est une procédure efficace pour la rhinite. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une solution saline à base d'eau de mer purifiée (Aquamaris, Marimer, Dolphin). Il est également utile de rincer le nez avec des herbes telles que la camomille ou la sauge. La procédure doit être répétée plusieurs fois par jour.

Les gouttes nasales de vasoconstricteur sont le moyen le plus connu et le plus efficace de traiter un rhume. Mais leur utilisation n'est possible que sur ordonnance, des gouttes sont généralement recommandées dans le dosage pédiatrique (Vibrocil, Nazivin). Ils ne doivent être utilisés que dans la phase aiguë du rhume, lorsque la respiration nasale est très difficile et que cela provoque un inconfort important pour la future mère. L’utilisation de médicaments vasoconstricteurs chez la femme enceinte n’est pas supérieure à 3 jours, et il peut être dangereux de dépasser la dose prescrite par un médecin pour la femme enceinte et le fœtus.

Il est plus sûr, et souvent non moins efficace, d'utiliser des gouttes nasales constituées d'ingrédients naturels (par exemple, le Pinosol).

Le programme «Ecole du docteur Komarovsky» traite de la toux et de l'écoulement nasal pendant la grossesse, ainsi que du traitement d'autres manifestations de l'IVRI chez les femmes enceintes:

Comment traiter la toux et le nez qui coule pendant la grossesse

Au tout début de la grossesse, l’immunité de la femme s’affaiblit considérablement; il est d’habitude d’appeler un tel état une immunosuppression physiologique, ou tout simplement une inhibition des réactions de défense du corps face à la présence de substances étrangères. Une telle condition d'immunodéficience est nécessaire pour protéger le fœtus, qui n'est pas encore enraciné contre le rejet, car il est également, dans son essence, hétérogène.

Garder une nouvelle vie, le corps de la femme, pendant une certaine période devient sans défense contre les infections externes. Pour cette raison, un nez qui coule se produit souvent au cours du premier trimestre de la grossesse et une toux causée par le rhume.

Le traitement de la maladie est compliqué par le fait que l'utilisation de médicaments au cours de cette période est indésirable, car ils peuvent nuire au développement de l'enfant. Cependant, il est impossible de ne rien faire dans ce cas, car la congestion nasale qui accompagne le nez qui coule contribue au déficit en oxygène du fœtus. Dans le même temps, une infection virale peut pénétrer dans le placenta et perturber le développement du fœtus ou son rejet. Avant de traiter les symptômes, consultez votre médecin ou votre thérapeute pour en découvrir les causes.

Traitement de la rhinite

Un nez qui coule pendant la grossesse est une menace sérieuse pour le développement et la vie du fœtus. L'obstruction de la respiration nasale entraîne un apport insuffisant d'oxygène au sang et peut provoquer une hypoxie. En outre, lorsque la bouche est expirée de force, la gorge se dessèche rapidement et la membrane muqueuse perd son pouvoir bactéricide, ce qui conduit au rhume et au développement de la toux.

Cependant, il est impossible de guérir un rhume avec les méthodes habituelles pendant la grossesse, car les composants des médicaments pénètrent librement avec le sang jusqu'au fœtus et peuvent nuire à son développement. Il est particulièrement déconseillé de traiter un nez qui coule avec des médicaments au début de la grossesse, car c’est pendant cette période que se forment tous les organes et systèmes internes de la vie du bébé.

Valeur diagnostique

Le traitement de la rhinite doit être compatible avec un thérapeute qui peut recommander des médicaments sans danger pour les femmes enceintes. En cas de rhinite allergique et de rhinite vasomotrice provoquée par des changements hormonaux, un traitement symptomatique est appliqué avec des préparations hydratantes qui éliminent l'excès de mucus et restaurent la fonction des cils.

Danger d'auto-traitement

Les médicaments vasoconstricteurs sont utilisés avec une extrême prudence, car ils entraînent rapidement une dépendance chez les femmes enceintes. De plus, ces médicaments sont toxiques et peuvent causer des dommages au bébé à naître en cas de surdose.

Si un virus

Traitement de la rhinite virale peut être effectuée par des procédures de chauffage, à cette fin, utilisez du sel, du gruau dans des sacs ou cuit dans un œuf raide, qui sont chauffés pour appliquer sur les sinus nasaux. Ce traitement accélère la circulation sanguine, active les défenses de l'organisme, ce qui entraîne une diminution de l'inflammation dans les tissus.

Si infection

Traiter la rhinite bactérienne doit être un antiseptique qui élimine l'infection, sans être absorbé par les muqueuses et ne pénétrant pas dans le sang d'une femme enceinte. Cela peut être une solution de Miramistin, Dekasana, Furatsilina. Dans certains cas, il est possible de traiter un nez qui coule avec une solution d'argent colloïdal - Protargol, une telle préparation est préparée dans des pharmacies d'État. Protargol peut être utilisé pendant 5 jours au maximum et uniquement en fin de grossesse.

Traitements contre la toux

Lorsque l’infection pénètre dans les voies respiratoires inférieures, une toux et un mal de gorge peuvent survenir.

Déterminer la cause

La toux peut souvent être causée par le mucus nasal s'écoulant de l'arrière du mur vers la gorge et par des récepteurs réflexes irritants. Avant de prescrire le traitement, le médecin découvre la véritable cause de la toux et alors seulement le rendez-vous.

Si la cause de la toux est une infection virale, vous pouvez traiter ses manifestations avec des recettes populaires. Il peut s’agir d’une inhalation de vapeur accompagnée de décoctions de plantes médicinales, telles que la sauge, la camomille et le calendula, ainsi que d’une solution de propolis contenant jusqu’à 7 composants qui soulagent les maux de gorge et éliminent l’infection.

Si mal à la gorge

Si un mal de gorge peut être appliqué, rincez la teinture de la même solution de propolis ou de soude.

Le traitement de la toux humide pendant la grossesse doit être effectué mucolytiques d'origine naturelle.

Nous tirons du flegme

Ces remèdes à base de plantes cicatrisantes contribuent à la dilution du mucus et à son écoulement plus efficace lors de la toux. Ceux-ci comprennent les médicaments suivants:

  • Mukaltin.
  • Racine de réglisse.
  • Sirop de racine d'althéa.
  • Sirop de Plantain.

Il est possible de guérir une toux improductive pendant la grossesse, à l’aide de sirop Bronhikum ou Sinekod au premier trimestre et de Stoptusin ou Libeksin au deuxième ou troisième. Traiter la toux avec bronchite n'est que des médicaments nécessaires qui sont autorisés pendant la grossesse et qui ne nuisent pas au fœtus.

Recettes folkloriques

Une forte toux pendant la grossesse est une menace pour la vie du fœtus, car elle provoque le tonus de l'utérus et peut même causer un décollement du placenta à un stade précoce. Pour soigner la toux, faites souvent appel à des remèdes populaires éprouvés. Cependant, vous ne devriez pas essayer vous-même des recettes, qui incluent des ingrédients à base de plantes, sans d'abord consulter un médecin. Parce que certaines plantes contiennent des alcaloïdes et des composants tout aussi puissants qui non seulement éliminent la toux, mais provoquent également le tonus des muscles lisses, ce qui augmente la pression artérielle.

Pour soigner une toux, vous pouvez utiliser des moyens simples, efficaces et sans danger pendant la grossesse:

Sirop de radis noir

Pour le préparer, on frotte le radis noir sur une râpe et, mélangé avec du miel, on le laisse sous le couvercle dans un endroit sombre pendant une journée. Ensuite, l'outil est filtré et pris trois fois par jour, une cuillère à soupe. Cet outil peut soigner la toux en cas de bronchite ou de rhume.

Borjomi au lait

Le traitement de la toux bronchique peut être effectué en utilisant un moyen efficace de favoriser l'expansion des bronches et des écoulements de crachats. Pour sa préparation, le lait chauffé est combiné avec de l'eau minérale Borjomi 1 à 1 et consommé à raison de 200 ml. pendant la journée, vous pouvez boire cet outil 3 fois entre les repas. Une préparation fraîche doit être préparée à chaque fois.

Lait de sauge

Versez une cuillère à soupe de feuilles de sauge avec du lait tiède et faites chauffer à feu doux jusqu'à ébullition. Le mélange est versé dans un bocal et fermé pour envelopper pendant plusieurs heures. Prenez au coucher pour un demi-verre. Le traitement avec ce remède aide à se débarrasser de la toux.

Beurre de cacao avec du lait

Cet outil peut être traité non seulement contre la toux, mais aussi contre la gorge. Pour sa préparation, un petit morceau de beurre de cacao est dissous dans du lait chaud. Vous pouvez éventuellement ajouter une cuillerée de miel. Le lait doit être bu chaud, alors ne mangez pas et ne buvez rien pendant une heure.

Ce traitement peut être combiné avec les recommandations principales, pour observer la consommation d'alcool et le repos au lit, les promenades quotidiennes en l'absence de température. Malgré l'efficacité élevée des remèdes traditionnels, le traitement du rhume chez les femmes enceintes devrait être complet, en utilisant à la fois les médicaments d'une pharmacie agréée par un thérapeute et des ordonnances faites maison et approuvées par un médecin.

Que faut-il prendre pour les femmes enceintes atteintes d'un rhume: le traitement le plus sûr et le plus efficace

Malheureusement, presque toutes les femmes enceintes ont un rhume. Au cours des 9 mois de grossesse, il est presque impossible d'éviter le froid ou l'humidité, ainsi que le contact avec une personne infectée, en particulier s'il y a déjà de jeunes enfants à la maison.

En raison de changements hormonaux et d'une faible immunité, le corps de la future mère ne supporte pas les virus. Vous ne devez pas traiter le SRAS facilement, toute infection pouvant nuire au bébé, le traitement ne doit être administré que sous la surveillance d'un médecin.

Rhume pendant la grossesse: causes et signes

Caractéristiques du développement du rhume pendant la grossesse

Le rhume est et reste la maladie la plus répandue chez les femmes enceintes. Les principales causes sont les virus et une immunité réduite.

Seul un médecin est en mesure de déterminer ce qu'il faut prendre enceinte d'un rhume. Le traitement dépend de la durée de la grossesse et de la gravité de la maladie, des complications et du bien-être de la femme.

Avec le début de la grossesse dans le corps de la femme commence un ajustement hormonal, augmente le niveau de progestérone dans le sang. Cette hormone est conçue de toutes les manières pour protéger la grossesse. Cela affaiblit le tonus musculaire ainsi que le système immunitaire de la femme, de sorte que le système ne reconnaît pas l'embryon comme un corps étranger et ne le rejette pas.

Dans une telle situation, une femme devient particulièrement vulnérable et les maladies virales sont donc très courantes chez les femmes enceintes.

Un rhume peut être accompagné de complications et conduire à des malformations fœtales dans les cas graves et à l’ajout d’une infection bactérienne.

Par conséquent, lorsque les premiers signes du rhume apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin:

  • Maux de tête et malaises. Les symptômes et les ARVI peuvent commencer à partir de ces symptômes. Dans certains cas, la faiblesse et les maux de tête parlent d'hypertension.
  • Nez qui coule, congestion nasale. Parfois, la rhinite chez la femme enceinte apparaît sans autre signe de rhume. Mais avec un écoulement nasal important, un gonflement important et des éternuements, on peut en conclure qu'il s'agit toujours d'une infection virale.
  • Maux de gorge, maux de gorge. Les maux de gorge peuvent aller de légers à coupants. Si la douleur ne donne pas une hirondelle normale, la voix est partie, vous devez contacter Laura, peut-être que l'infection a atteint le larynx.
  • Toux La toux peut être sèche ou humide, aboyer ou pas forte, expectorant. Avec une toux persistante, les muscles abdominaux sont contractés, ce qui est extrêmement indésirable pendant la grossesse. La toux doit donc être traitée, mais sous la surveillance d'un médecin.
  • La température Une forte fièvre est un symptôme alarmant. Si la température dépasse 37,5 degrés, vous devez informer votre médecin. Ce symptôme peut indiquer une infection grave et dangereuse.

Il convient de rappeler que de tels symptômes peuvent commencer non seulement par un rhume banal, mais aussi par une sinusite, une bronchite, une laryngite, il est donc déconseillé de retarder une visite chez le médecin.

Traitement de la toux et des maux de gorge

Traitement médical sûr et recettes populaires

Pendant la grossesse, vous ne devez pas abuser des sprays, des pastilles contre la toux et des aérosols. Tous ne sont pas sans danger pour le fœtus, par conséquent, le médecin qui prescrit devrait prescrire des médicaments et prescrire la posologie.

Avec une grande accumulation de crachats, des médicaments expectorants peuvent également être prescrits. Les remèdes populaires pour le traitement de la toux et des maux de gorge ne sont pas non plus totalement sans danger. Ils peuvent provoquer une réaction allergique et augmenter le gonflement. Consultez votre médecin dès les premiers signes d'allergie ou d'augmentation de la toux.

Médicament sûr contre le rhume pendant la grossesse:

  • Sprays de maux de gorge. Parmi les sûrs pendant la grossesse on peut distinguer Ingalipt et Geksoral. Inhalipt contient un grand nombre d'ingrédients naturels, tels que la menthe poivrée et l'huile d'eucalyptus. Vous devez lire attentivement la composition et identifier les composants susceptibles de provoquer des réactions allergiques. La composition Hexoral contient des substances antiseptiques qui soulagent rapidement les inflammations de la gorge. Ces médicaments sont prescrits à une dose spécifique. Ils ne sont pas recommandés pour une utilisation plus de 3-4 jours.
  • Miramistin. Ce médicament est considéré comme sûr pendant la grossesse et l’enfance. Il soulage rapidement l'inflammation, détruit les virus, les bactéries, certains champignons et a également une action immunostimulante locale. Miramistin irrigue les maux de gorge jusqu'à 3 fois par jour.
  • Inhalation avec de l'eau salée ou minérale. L'inhalation à l'aide d'un nébuliseur avec une solution saline et sans l'ajout d'autres médicaments est totalement sans danger. Ils peuvent traiter à la fois la rhinite et les maux de gorge, ainsi que d’autres maladies respiratoires. Cependant, cette procédure nécessite l'avis d'un médecin, car elle a ses propres contre-indications. Par exemple, en présence de saignements de nez ou d'inhalation à haute température n'est pas recommandée.
  • Rincer. Le gargarisme peut être une solution de sel, de soude, de décoction d'herbes. Se gargariser avec du soda ou du sel peut être à n'importe quel stade de la grossesse. C'est une procédure sûre qui réduit l'inflammation et les rougeurs de la gorge. Il est nécessaire d'utiliser de l'eau bouillie tiède. Vous pouvez également vous gargariser avec une décoction de camomille, de tussilage, de millepertuis, de sauge, en l'absence d'allergies. Prendre ces herbes par voie orale pendant la grossesse n'est pas recommandé.

La température: que faire?

Méthodes sûres pour normaliser la température corporelle pendant la grossesse

Pendant la grossesse, la température est autorisée à 37,2 degrés. Si elle monte plus haut, vous pouvez assumer une infection virale.

L'augmentation de la température pendant la grossesse s'accompagne de nombreux symptômes désagréables, tels que maux de tête, courbatures, faiblesse, somnolence et délire. Le virus est capable de pénétrer dans le placenta. Par conséquent, si vous avez une forte fièvre et d’autres symptômes du RVIV, vous devez consulter un médecin et commencer le traitement immédiatement. La température pendant la grossesse peut indiquer une pneumonie, une pyélonéphrite et d'autres maladies inflammatoires.

Plus le traitement commence tôt, moins il y a de risque de complications.

Comment faire baisser la température pendant la grossesse:

  • Médicaments antipyrétiques. Pendant la grossesse, le paracétamol et les médicaments à base de celui-ci sont autorisés. Le paracétamol fait partie de diverses poudres et pilules contre les symptômes du rhume et de la grippe. Cependant, il n'est pas recommandé de s'y impliquer pendant la grossesse, il suffit de prendre du Paracétamol lui-même, si la température est supérieure à 38 degrés. Assurez-vous d'informer votre médecin de la présence de température. Certains cas nécessitent une hospitalisation. Le paracétamol ne doit pas être pris plus de 4 fois par jour. Si la température persiste, consultez immédiatement un médecin. Vous ne pouvez pas prendre d'aspirine ni de médicaments en contenant, car cela peut provoquer des saignements.
  • Reposez-vous et buvez beaucoup. Ces recommandations apparemment obsolètes restent très efficaces contre le rhume et la température. Une femme devrait se reposer et boire plus, surtout des boissons chaudes. Il convient de rappeler qu’au cours de la grossesse, il est impossible de dépasser le débit de liquide autorisé en raison de la charge importante des reins. Si vous buvez beaucoup d'eau et réchauffez du thé, du lait, limitez la quantité d'autres liquides que vous utilisez, tels que jus de fruits, yaourts, soupes, etc. En cas de gonflement, consultez un médecin.
  • Ne surchauffez pas. Avec une forte chaleur, parfois un frisson se produit, une femme enceinte cherche à mettre à l'abri une couverture chaude et commence à s'habiller plus chaud. Cela peut déclencher une température encore plus élevée. Vous devez boire plus de liquides chauds, transpirer abondamment mais ne pas surchauffer.
  • Rubdowns Frotter le vinaigre pendant la grossesse peut être fait, mais après avoir consulté un médecin. Vous ne devez en aucun cas prendre des bains chauds ou flotter les pieds, cela pourrait provoquer une fausse couche ou un travail prématuré.

Nez qui coule pendant la grossesse

Méthode de traitement de la rhinite

La congestion nasale pendant la grossesse inquiète beaucoup la femme enceinte. La raison peut être une infection virale, des allergies ou une rhinite chez la femme enceinte. L'œdème ne respire pas, dort normalement, mange.

Le manque d'oxygène affectera négativement la mère et l'enfant. En plus du manque d'oxygène, la déshydratation peut également survenir, il ne faut donc pas négliger le traitement.

  • Gouttes de vasoconstricteur. Ces médicaments ne peuvent pas être considérés comme absolument sans danger, on pense qu'ils peuvent provoquer un spasme des vaisseaux du placenta et ne sont pas recommandés pendant la grossesse. Cependant, les œdèmes graves et le manque d'oxygène ne sont pas moins dangereux. Le médecin peut vous prescrire des vaporisateurs pour enfants tels que Tizin pour enfants, Nazivin pour enfants, Nazol Baby. Ils contiennent la moitié de la substance active. Il est possible d'utiliser de telles préparations contenant de la xylométazoline, de l'oxymétazoline ou de la phényléphrine dans le strict respect du dosage, c'est-à-dire pas plus de 3 fois par jour et pas plus de 3-4 jours.
  • Frotter sur la base d'eucalyptus et de menthe. Actuellement, dans les pharmacies, vous pouvez trouver une quantité énorme de médicaments pour rectifier et faciliter la respiration. Ils sont appliqués parsemés de légers mouvements de massage sur les ailes du nez, des tempes et de la poitrine. En aucun cas, ne peut pas utiliser de tels onguents sur les muqueuses, ils peuvent provoquer une brûlure.
  • Échauffement du nez. Un tel réchauffement n'est autorisé qu'avec l'assurance totale qu'il n'y a pas de sinusite purulente. Pour réchauffer le nez, faites chauffer un sac de sel dans une casserole et fixez-le au nez jusqu'à ce qu'il refroidisse.
  • Rincer le nez. Le nez peut être lavé avec de l’eau salée, une solution saline ou des sprays spéciaux à base d’eau de mer tels que Aqua Marisa, Dolphin. Le lavage est non seulement sécuritaire pendant la grossesse, mais aussi très utile. Ils empêchent la propagation de l'infection, accélèrent la récupération, soulagent le gonflement.
  • Jus et herbes. Il faut être prudent avec l'utilisation de jus concentrés. Lorsqu'ils sont instillés dans le nez, ils doivent être dilués avec de l'eau et envisager la possibilité d'une réaction allergique. S'ils sont mal utilisés, les jus peuvent causer des brûlures aux muqueuses. Les infusions à base de plantes enterrées doivent être effectuées avec précaution, car elles peuvent provoquer une forte réaction allergique.

Conséquences et danger du rhume

Le rhume pendant la grossesse doit être traité correctement pour éviter les complications.

Le premier trimestre de la grossesse est la période la plus dangereuse pour laquelle il faut particulièrement se méfier des rhumes. À ce stade, le placenta commence à peine à se former. Par conséquent, la probabilité que le virus atteigne le fœtus est plus élevée, de même que la probabilité de fausse couche.

Toute infection au cours de la grossesse peut entraîner une infection intra-utérine du fœtus. Ceci est dangereux en tant que complication d'accouchement et de mort fœtale. C'est la pire conséquence. Bien sûr, vous n’avez pas besoin de paniquer pour un rhume, mais aussi de présenter les manifestations les plus terribles et les plus nerveuses, mais il est également déconseillé de négliger les visites chez le médecin. Dans la plupart des cas, avec une prophylaxie et un traitement correct et rapide du rhume, ces complications peuvent être évitées.

Les rhumes compliqués peuvent conduire à une hypoxie fœtale et à des malformations.

Après des infections aussi graves, on prescrit généralement à la femme des tests sanguins supplémentaires, des analyses d’urine ainsi qu’une échographie non programmée pour s’assurer que le bébé va bien. Les infections virales peuvent toucher non seulement le fœtus et la grossesse, mais également la femme. Ainsi, en l'absence de traitement, la rhinite peut être compliquée par une sinusite, qui se transforme rapidement en forme chronique. Antritis pendant la grossesse est dangereux parce qu'il n'est pas toujours possible de le traiter avec des antibiotiques (avec une forme purulente). Dans certains cas graves, recourir à la ponction du sinus maxillaire.

Vidéo utile - Rhume pendant la grossesse: traitement et prévention.

La rubéole est particulièrement dangereuse pendant la grossesse. Ses symptômes peuvent ressembler au rhume, mais avec l’ajout d’une éruption rouge qui peut facilement être attribuée à une allergie. Seul un médecin expérimenté peut déterminer les symptômes de la rubéole. Cette infection peut affecter le fœtus et provoquer un retard de développement.

Les rhumes des deuxième et troisième trimestres sont moins dangereux que ceux du premier, mais en l'absence de traitement et de suivi, les complications ne sont pas toujours évitées. Par exemple, une infection virale peut provoquer des polyhydramnios, des complications telles que des maladies génitales, des maladies chroniques et l’ajout d’une infection bactérienne. Il est impossible de prédire ce que le froid habituel pendant la grossesse entraînera, mais le risque de complications peut être considérablement réduit si l’on visite un médecin à temps et si toutes ses recommandations sont suivies.

Prévenir le rhume pendant la grossesse

Il n’est pas facile de traiter les rhumes pendant la grossesse, en particulier au premier trimestre, lorsque presque tous les médicaments sont interdits. Il est donc préférable de prendre soin de votre santé à l’avance.

  1. Si la grossesse est planifiée, vous devez alors commencer à renforcer le système immunitaire avant la conception. Les médecins recommandent de faire des tests avant la grossesse, de boire des vitamines, de l'acide folique, de la trempe et de s'abstenir de mauvaises habitudes. Tout cela contribue au fait qu’une femme est beaucoup plus facile à supporter pendant la grossesse des phénomènes aussi désagréables que la toxicose, ainsi qu’elle est moins susceptible aux maladies virales.
  2. Une bonne nutrition pendant la grossesse signifie beaucoup, non seulement pour l'immunité, mais également pour le développement normal de l'enfant, ainsi que pour le fonctionnement du tube digestif. Si vous mangez suffisamment de fruits et de légumes frais, de poisson, de viande maigre et évitez les additifs chimiques, vous pouvez éviter un certain nombre de problèmes: hypoxie fœtale, constipation et hémorroïdes, brûlures d'estomac, rhumes et même toxicoses graves.
  3. La future mère devrait s'habiller pour la météo. En saison froide, n'hésitez pas à vous habiller plus chaud. Dans la garde-robe de la future mère peuvent être des guêtres et des collants avec de la toison, des chapeaux chauds et des écharpes. Cela aidera à éviter les maladies virales et l'hospitalisation.
  4. Ne pas oublier la sécurité. La future mère doit prendre soin d'elle-même, il est donc nécessaire de réduire tous les contacts avec les personnes infectées. Cependant, dès la première fois, il n’est pas toujours possible de déterminer qu’une personne est infectée, évitez donc d’embrasser avec des amies, n’essayez pas de cosmétiques dans les magasins, en particulier de rouge à lèvres, de vous laver les mains après les transports en commun, d’utiliser les toilettes publiques le moins possible.

Bien que le corps abaisse délibérément le système immunitaire pour maintenir la grossesse, celui-ci peut être renforcé dans un cadre raisonnable. Boire des médicaments sérieux pour renforcer le système immunitaire, ainsi que des complexes multivitaminiques n’est possible qu’avec l’autorisation d’un médecin.

Comment traiter le nez qui coule et la toux pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, la plupart des médicaments pharmacologiques traditionnels pour le traitement du rhume sont interdits. Comment traiter une toux, comment soulager les symptômes de maladies et ne pas nuire à l'enfant, devient un mal de tête pour de nombreuses femmes dans une situation donnée.

Traiter la toux et le nez qui coule pendant la grossesse est recommandé avec l'aide de l'inhalation et le gargarisme, et des préparations pharmacologiques doivent être prises dans des cas exceptionnels.

Toute manipulation thermique en cours de grossesse étant interdite, l'utilisation de boîtes de conserve et de plâtre à la moutarde doit être abandonnée. Vous ne pouvez pas utiliser l'utilisation de frottement chauffant et utiliser à cet effet de l'alcool ou du vinaigre. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser uniquement l'efficacité de la chaleur sèche:

  • envelopper dans un châle chaud;
  • porter des chaussettes.

Il est nécessaire d'abandonner l'échauffement du corps dans un bain chaud et à la vapeur des jambes, sinon un travail prématuré peut être provoqué. Il n'est pas possible de faire un échauffement dans un bain chaud ni de faire des séances fumantes des jambes, car cela crée un risque réel de stimulation du travail prématuré.

L'inhalation

Les procédures d'inhalation pour les femmes enceintes sont considérées comme des procédures sécuritaires pouvant soulager rapidement la toux et l'écoulement nasal.

Pour le traitement est utilisé:

Lors de l'utilisation de l'inhalateur utilisé pharmacie saline. Respiration efficace sur les pommes de terre, la décoction d'ail et les infusions aux herbes.

Pour la préparation d'une solution à base de plantes avec une toux sèche est utilisé:

La toux humide peut être guérie par inhalation en utilisant une série de feuilles, de canneberges et de pied de pied. Les procédures d'inhalation peuvent être effectuées plusieurs fois par jour. Ne pas inhaler à une température corporelle élevée.

Les meilleures recettes pour la médecine de la toux

Les rhumes et les symptômes tels que la toux grave pendant la grossesse sont associés à la menace potentielle d’augmenter le tonus de l’utérus, ce qui est susceptible de provoquer un décollement du placenta en début de grossesse. Pour aider à cette situation viennent les recettes de la médecine traditionnelle. Les recettes suivantes sont efficaces pour le traitement de la toux forte:

  • agent à base de miel - 0,5 kg d'oignon, 50 grammes d'ail, 400 grammes de sucre, 1 litre d'eau;
  • 0,5 kg de radis noir, 0,5 kg de sucre.

Ce médicament est utilisé pour traiter la toux 3 fois par jour pendant une cuillerée à thé. L'inhalation d'huiles essentielles réduit efficacement la toux et l'écoulement nasal.

De telles manipulations peuvent être effectuées même à des températures élevées. Pour ce faire, mettez 2 ou 3 gouttes d'huile aromatique d'eucalyptus, menthe, sauge sur une petite bande de papier et inspirez pendant 5 minutes.

Traitement de rinçage

Le traitement sous forme de gargarisme avec diverses solutions est utilisé pour la toux et la douleur dans la gorge. À ces fins est utilisé:

  • décoction de camomille, sauge, calendula;
  • solution faible à base de sel;
  • solution de soude.

Rinçage dépenser 5 ou 6 fois par jour. La procédure est recommandée après les repas. Avec n'importe quel type de toux, vous devez prendre une grande quantité de boisson chaude. Bien se débarrasser de la toux aide à réchauffer le lait avec l’ajout de beurre et de miel. Vous pouvez prendre du lait avec l'ajout d'eau minérale. Après cela, pour obtenir l'effet thérapeutique maximal, vous ne pouvez pas boire et manger des aliments pendant une heure.

Recommandations pour le traitement et la prévention

Pendant la grossesse, l'utilisation de certains médicaments tels que prescrits par le médecin traitant. En présence de témoignages, les futures mères peuvent prendre:

  • Gedelix
  • Dr. Maman.
  • Sirop de Plantain.
  • Mukaltin.

Pour la prévention de l'apparition de la maladie, il est recommandé d'envoyer de la force pour augmenter l'immunité. Les stimulants classiques ne conviennent pas à ces fins, car la plupart d'entre eux contiennent de l'alcool. Par conséquent, pendant la grossesse, l'utilisation de tels médicaments est contre-indiquée. Il faut savoir que des moyens tels que le ginseng, l’échinacée, la rhodiola rosea augmentent le niveau de pression et entraînent une augmentation du rythme cardiaque, ce qui est hautement indésirable pendant la grossesse. Pour améliorer les fonctions de protection du corps, il est recommandé d'utiliser un moyen de raifort.

Traitement de la toux et de la rhinite pendant les 1 er et 3 e trimestres de la grossesse

La toux est l'un des principaux symptômes de diverses maladies. Avant de penser à la façon de traiter une toux pendant la grossesse, vous devez en déterminer la cause. Selon les médecins, les principales causes de la maladie sont les infections des voies respiratoires supérieures - gorge, nez, trachée, voies respiratoires. La cause de la maladie est souvent une forte allergie. Dans certains cas, la toux peut provoquer un stress et un reflux (indigestion de l’estomac et des organes de l’appareil digestif). Le tabagisme est une autre cause fréquente de maux de gorge.

Est-il nécessaire de traiter une toux pendant la grossesse

Toute maladie d'une femme enceinte est doublement dangereuse - la maladie peut nuire non seulement à la mère, mais également au fœtus. Par conséquent, nous ne devrions pas ignorer un symptôme aussi dangereux que la toux - vous devez immédiatement consulter un médecin. Le médecin procédera à un examen et prescrira le traitement approprié. Si vous manquez le temps, une faible toux qui accompagne ARVI peut évoluer en trachéite ou bronchite et ces maladies ne peuvent être guéries avec des remèdes populaires.

On sait que, quelle que soit la maladie, le corps humain commence à produire des anticorps résistants aux infections. Le système immunitaire d'une femme enceinte commence à travailler avec un stress accru. Si la grossesse se passe sans pathologies, les germes et les bactéries ne parviendront pas au bébé, mais si les médecins diagnostiquent une insuffisance placentaire, une infection du fœtus peut survenir. Dans ce cas, la maladie doit être traitée immédiatement pour éviter les complications.

La toux est également dangereuse dans la mesure où elle crée une pression accrue sur la cavité abdominale. C’est un facteur dangereux pour les femmes menacées d’interruption de grossesse qui peut être à l’origine du tonus utérin, dont les signes sont une douleur au bas de l’abdomen et un écoulement sanguinolent. La toux sèche est particulièrement dangereuse pour la femme enceinte et son fœtus. En cas de prédisposition à une fausse couche, elle peut provoquer un avortement. La toux sèche est également dangereuse en cas de grossesse multiple, d'insuffisance isthmique-cervicale et de placenta previa - la maladie doit être traitée sans délai dans ces cas.

Comment traiter une toux pendant la grossesse

Avant de décider comment traiter une toux pendant la grossesse, vous devez vous rappeler la règle médicale de base: "Ne faites pas de mal!" La meilleure option est de consulter immédiatement un médecin. Avant que le médecin ne prescrive le traitement, aucun médicament sérieux, tel que l'anaferon ou l'arbidol, ne doit être pris - avec le temps, l'ARVI détecté est parfaitement traité avec les méthodes traditionnelles.

Traitement par le froid pendant la grossesse

La spécificité du traitement du rhume et de la toux pendant la grossesse réside dans le fait que le médecin vous prescrit différents médicaments à différentes périodes de la grossesse. En particulier, il est préférable de ne pas prescrire de médicaments graves au premier trimestre, mais vous pouvez les utiliser au troisième trimestre.

Dans le 1er trimestre de la grossesse pour le traitement de la toux sèche est autorisé à prendre:

Aux 2e et 3e trimestres, le médecin peut prescrire:

  • Coldrex Knight
  • Sirop de stoptussine
  • Falimint
  • Libexin

Pour le traitement de la toux grasse tout au long de la grossesse, avec l'autorisation d'un médecin, vous pouvez prendre les médicaments suivants:

  • Bromhexine
  • Bronchiprest
  • Mukaltin
  • Tussin
  • Herbion
  • Collection de coffre
  • Linkus
  • Dr. Maman
  • Prospan

Il est strictement interdit de prendre les médicaments suivants à tout moment:

  • Glycodine
  • Tussin plus
  • Codelac
  • Gripppex
  • Bronholitine
  • Terpincord
  • Ascoril
  • ACC
  • Pertusin
  • Travisil
  • Joset

Quelles procédures peuvent être utilisées pour traiter la toux de grossesse

En cas de forte toux et de rhume, il est interdit d’utiliser des bocaux, des bains chauds, des emplâtres à la moutarde, des UHF, de la physiothérapie. Ne faites pas bouillir vos pieds dans de l'eau bouillante, les médecins ne le recommandent pas - l'exposition à la chaleur peut provoquer un avortement. Le flux sanguin vers la peau peut provoquer un gonflement et le fœtus souffrira d'un manque d'oxygène. Les médecins conseillent de se réchauffer pour réchauffer le corps: portez des chaussettes chaudes, enveloppez-vous dans une couverture ou un foulard, etc.

Les inhalations sont indiquées pour le traitement de la gorge et des douleurs dues au froid pendant la grossesse. Ces procédures fournissent un effet direct des herbes médicinales sur la source de l'infection. Habituellement, pour le traitement de la toux, on utilise la collecte thoracique, qui est brassée, insistée et respirée dessus pendant 5 minutes, recouverte d'une serviette. Un nébuliseur qui pulvérise des herbes, des huiles essentielles et de l'eau minérale sur les microparticules a un effet encore plus important lors des inhalations - ces substances peuvent être respirées même à température élevée.

Grossesse et nez qui coule

Si la toux est accompagnée d'un écoulement nasal, la naphtyzine, la galazoline et d'autres médicaments vasoconstricteurs ne sont autorisés que sur la recommandation d'un médecin. Il est préférable de commencer le traitement du rhume avec une boisson copieuse pour reconstituer le liquide perdu. Il est recommandé d'utiliser les méthodes suivantes de traitement de la rhinite:

  • Masser du bout des doigts à la base des narines.
  • Placez un oreiller sous la tête de lit pour réduire le gonflement des muqueuses.
  • Infusion de plantain, fraise et hypericum: 30 grammes d'herbe, versez un verre (200 grammes) d'eau bouillante, insistez pendant une demi-heure, égouttez. Prendre 100 grammes 3 fois par jour.

Traitement de la toux à température

La présence de la température - un signe certain de ARVI. Après avoir appelé le médecin à la maison, vous devez procéder comme suit:

  • Commencez à boire du thé chaud avec des framboises en grande quantité.
  • Vous pouvez produire du vinaigre ou de la vodka broyés à 3%.
  • La décoction d'herbes est utilisée pour le traitement: deux cuillères à soupe de baies de framboise (congelées, séchées ou à base de confiture), 4 feuilles de pied de pied, 3 feuilles de plantain et 2 feuilles d'origan faire bouillir un verre (200 grammes) d'eau bouillante, laisser reposer pendant une heure. Prendre jusqu'à quatre fois par jour, une cuillère à soupe.

Si la toux est accompagnée d'un mal de gorge.

Souvent, simultanément à la toux, un mal de gorge apparaît. Dans ce cas, le rinçage aidera, d'autres remèdes populaires sont également efficaces:

  • Préparez la perfusion selon la recette suivante. Feuilles de sauge (3 c. À soupe), eucalyptus (2 c. À thé.) Et bouleau (1 c. À soupe.). Versez 200 ml d’eau bouillante, laissez reposer pendant 30 minutes, refroidissez et filtrez. Se gargariser au moins trois fois par jour.
  • Autre recette: mélangez la solution de betterave ou d’oignon avec de l’eau dans un rapport 1: 1, rincez toutes les deux heures.

Si la voix est partie

Si votre voix a disparu, il est fort probable que vous développiez une laryngite. N'essayez pas de parler. Ne pas aussi utiliser un gargarisme. Utilisez à base de plantes pour l'inhalation, qui doit être effectuée toutes les demi-heure. La composition des mélanges:

  • Deux c. pied de biche (feuilles), une cuillère à café plantain (feuilles), une demi-cuillère à café de romarin sauvage (les feuilles).
  • 1,5 c. À thé une série de tripartite, 2 c. à thé violet tricolore.

Caractéristiques du traitement de la toux sèche et humide

Dans les premiers jours de la maladie, lorsque la toux est encore sèche, il est recommandé de boire du bouillon et de respirer par paires de plantain, de camomille, de sauge, de tilleul, de montre à trois feuilles. Cette thérapie aidera à ramollir les bronches et le larynx, à apaiser la membrane muqueuse, à soulager l’inflammation.

Une fois que la maladie aura atteint un autre stade et que la toux sera humide, pour une meilleure évacuation des expectorations et son dessèchement, les infusions et les décoctions sont fabriquées à partir de feuilles d'eucalyptus, de romarin sauvage, de serpent montagnard, de ficelle et d'achillée.

Vitamines contre le rhume chez les femmes enceintes

Les vitamines ne bénéficient que dans des quantités raisonnables, en particulier pour les femmes enceintes. Ils doivent commencer à prendre des vitamines et des complexes de vitamines uniquement sur recommandation d'un médecin. Le manque éventuel de vitamines devrait être compensé par la consommation en quantité raisonnable de fruits, de légumes, ainsi que de leurs jus et de leurs fruits frais. Trop de vitamines D et C peuvent causer des problèmes pendant la grossesse.

Médecine alternative pour les femmes enceintes contre la toux

La pratique montre que les remèdes homéopathiques ne nuisent pas à la grossesse. Pour le traitement, on utilise antigrippin, dont 5 grains doivent être absorbés toutes les demi-heures. Le virus de la grippe a également un effet similaire: toutes les 15 minutes, vous devez prendre un comprimé de médicament dans les deux heures.

L'aromathérapie a également un effet puissant. L'huile de sauge, l'huile d'eucalyptus, l'huile de lavande ainsi que d'autres huiles non allergiques sont utilisées comme inhalants. Pour l'inhalation, vous devez verser quelques gouttes d'huile dans une tasse d'eau tiède ou sur une serviette de table, couvrir avec une serviette et inhaler l'huile aromatique pendant 10 à 12 minutes.

Remèdes populaires contre la toux pendant la grossesse

  • Moudre une livre d'oignon, mélanger avec 2 c. chérie Ajoutez au mélange 400 gr. sucre, faire bouillir à feu doux pendant environ trois heures. Cool, filtrer, prendre l'après-midi toutes les deux heures pour 1 cuillère à soupe. une cuillère
  • Figues séchées (4 fruits), verser 600 gr. lait, faire bouillir jusqu'à ce que le lait devienne brun. Prendre 100 grammes trois fois par jour.
  • Coupez 10 têtes d'oignon moyen et 1 tête d'ail le plus petit possible, faites bouillir les légumes dans le lait. Ajoutez un bouillon (jus) de boutons en forme de lierre, 1 c. une cuillère de miel. Prenez toutes les heures pendant 1 jour.

Menu du jour pour le traitement de la toux

Une boisson abondante est la garantie d'un traitement rapide du rhume. Consommation recommandée de thé avec framboises, décoctions, jus (surtout de bouleau). Il est prouvé que l'inclusion dans la diète de pommes de terre en purée favorise une guérison rapide du rhume et de la toux. Purée de pommes de terre cuite dans un bouillon de pommes de terre avec addition de beurre et d'oignons. La purée de pommes de terre préparée selon cette recette peut être consommée non seulement tous les jours, mais plusieurs fois par jour - la purée de pommes de terre peut soulager même une toux chronique ou ancienne.

Toux et nez qui coule pendant la grossesse: traitement, médicaments approuvés

L'apparition d'un rhume pendant la grossesse est une raison d'aller chez le médecin. Si pendant une autre période de la vie un rhume, une raison supplémentaire de passer quelques jours au lit, ses symptômes pendant la grossesse peuvent nuire au déroulement de la grossesse et nuire au bébé. Un symptôme courant du rhume est l'écoulement nasal et la toux, pouvant être à l'origine d'une infection virale ou bactérienne. Il n'est pas rare que de telles affections se produisent lors d'une réaction allergique ou de changements hormonaux. Il n’est pas facile de soigner un rhume chez la femme enceinte, car la plupart des médicaments sont contre-indiqués. Il est donc très important de ne pas se soigner et, dès les premiers signes de la maladie, de consulter un médecin.

Reconnaître les signes d'un rhume n'est pas difficile. Une femme ressent des courbatures, une congestion nasale, une douleur et un mal de gorge, la température corporelle augmente. Après un certain temps, la toux, les sécrétions muqueuses du nez commencent à apparaître, l'appétit diminue et le bien-être se dégrade. Tous les symptômes ci-dessus sont un signe d'ARVI ou d'ARI, ils doivent donc être traités dans un complexe. La toux et le nez qui coule pendant la grossesse nécessitent l'utilisation de médicaments symptomatiques qui peuvent réduire l'inflammation, soulager le gonflement des muqueuses. Mais avant de traiter un nez qui coule et une toux pendant la grossesse, il est important de déterminer leur nature.

Raisons

Plusieurs facteurs peuvent provoquer l'écoulement nasal et la toux pendant la grossesse, notamment:

  • Infections, virus: adénovirus, streptocoques, pneumocoques.
  • La surfusion du corps.
  • Contact avec de grandes infections virales respiratoires aiguës, infections respiratoires aiguës au cours de la période de l’épidémie.
  • Stress, tension nerveuse.
  • Réactions allergiques.
  • Conditions environnementales défavorables.

Pendant la grossesse, le système immunitaire de la femme est réduit, ce qui rend le corps plus vulnérable à diverses infections virales et bactériennes. Si une femme présente une hypersensibilité à un allergène avant la grossesse, les symptômes de l'allergie risquent fortement d'apparaître à la naissance de l'enfant.

Symptômes caractéristiques

Dans les infections virales aiguës, écoulement muqueux, éternuements, congestion nasale et larmoiement apparaissent dans les premiers jours de la maladie. Le deuxième jour, une toux sèche ou humide apparaît, pouvant être présente en permanence ou gêner une femme pendant des règles. Très souvent il y a essoufflement, difficulté à respirer. Le rhume est souvent accompagné de toux, qui peut apparaître comme un fond de nez qui coule à l'arrière du nasopharynx, irrite les voies respiratoires ou à la suite d'une inflammation des bronches, ce qui menace encore le développement d'une bronchite ou d'une pneumonie.

Avec un traitement approprié et rapide, la toux sèche devient humide avec le déversement des expectorations. Les écoulements nasaux peuvent être visqueux ou épais, clairs ou avoir une teinte jaunâtre. La présence de sécrétions nasales épaisses et jaunes est le signe d’une infection bactérienne, qui est souvent une complication du traitement ARVI.

Ça fait mal aux dents avec un rhume, nous vous recommandons de lire cet article.

Quel est le danger?

Le rhume banal peut être très dangereux pour une femme enceinte, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse, lors de la formation du fœtus. Les virus et les bactéries qui sont les agents responsables d'infections virales aiguës, en l'absence de traitement approprié, peuvent pénétrer dans le plasma sanguin, le placenta, avant de nuire au développement du fœtus. Les complications pouvant apparaître sur le fond d'infections virales respiratoires aiguës ou d'infections respiratoires aiguës incluent:

  • Fausse couche spontanée.
  • Les vices dans le développement du fœtus.
  • Infection intra-utérine et mort fœtale.
  • Insuffisance placentaire.
  • Retard de croissance intra-utérin.
  • Hypoxie du foetus.
  • Infection intra-utérine du fœtus.

Le nez qui coule et la toux peuvent être dangereux pour la femme elle-même, surtout lorsqu'il n'y a pas ou pas de traitement:

Si le rhume s'accompagne d'une congestion nasale sévère, la respiration nasale est perturbée, ce qui entraîne un manque d'oxygène pour le fœtus et un manque d'oxygène pour le fœtus, susceptible de provoquer une hypoxie. Compte tenu des risques possibles, il est nécessaire de traiter à temps la toux et le nez qui coule chez la femme enceinte, en utilisant uniquement des médicaments sûrs et efficaces, recommandés par le médecin.

Comment faire face à la toux et au nez qui coule?

Pendant la grossesse, il n’est pas facile de surmonter les manifestations du rhume, d’exclure toutes sortes de complications, car la plupart des médicaments sont contre-indiqués, en particulier à un stade précoce. Tout d'abord, avant de traiter un nez qui coule, une toux et d'autres symptômes, il est important de déterminer leur nature et de prendre ensuite les mesures nécessaires pour les éliminer. Les recettes de la médecine traditionnelle permettent d’obtenir un bon résultat aux premières manifestations du rhume, mais si les symptômes ne disparaissent pas, il est préférable de consulter un médecin avant de prendre un médicament. La gamme de médicaments pouvant traiter la toux pendant la grossesse ou éliminer les manifestations de la rhinite n'est pas vaste, mais leur choix doit être envisagé avec beaucoup de précautions.

Vaporisateurs nasaux

En cas de congestion nasale, de sécrétions abondantes de mucus, des vaporisateurs nasaux peuvent être prescrits aux femmes enceintes. La plupart de ces médicaments sont contre-indiqués pour les futures mamans, mais certains peuvent être utilisés pendant la grossesse.

  1. Euphorbium compositum - un médicament homéopathique à base d'extrait de lumbago et de luffa, contient du calcium et du foie sulfuriques et de l'argent. Le médicament est complètement sûr pendant la grossesse, élimine bien la congestion nasale, stimule le système immunitaire, réduit la quantité de mucus sécrétée, hydrate la muqueuse nasale.
  2. Aqualor est une série de préparations à base d’eau salée de l’Atlantique. Utilisé pour laver la muqueuse nasale, le nettoie des bactéries, des virus et des allergènes. Il peut être utilisé à des fins thérapeutiques ou prophylactiques pour le traitement de la rhinite, de la sinusite, de la sinusite chez la femme enceinte.
  3. Delufen est un médicament du groupe de l'homéopathie qui contient 5 composants d'origine végétale, ainsi qu'une solution isotonique. Le médicament hydrate la membrane muqueuse, réduit la congestion, gonflement, peut être utilisé pour tout type de rhinite.

En cas de rhinite prolongée d'origine bactérienne, le médecin peut vous prescrire des vaporisateurs antibactériens, mais ils doivent être appliqués très soigneusement et uniquement sur la recommandation du médecin.

  1. Isofra est un antibiotique à base de sulfate de framycétine du groupe des aminosides. Il peut être appliqué aux enfants dès la naissance, ainsi qu'aux femmes enceintes, lorsqu'il n'y a aucun risque pour le fœtus. Il est destiné au traitement de la rhinite bactérienne, ainsi que des infections des voies respiratoires supérieures. Efficace contre un grand nombre de bactéries. Peut être utilisé pas plus de 5-7 jours.
  2. Bioparox est un antibiotique local destiné au traitement des maladies des organes ORL et des voies respiratoires supérieures. Il a un effet néfaste sur les bactéries pathogènes. Les femmes enceintes ne devraient être prescrites que par un médecin. La durée du traitement ne doit pas dépasser 5 jours.

Gouttes nasales

L’utilisation de médicaments vasoconstricteurs peut donner de bons résultats dans le traitement de la rhinite, mais la plupart d’entre eux sont contre-indiqués chez la femme enceinte. Dans certains cas, les médecins peuvent prescrire de telles gouttes, mais uniquement les doses et les traitements pour enfants ne dépassant pas 3 jours. En pratique, les gouttes les plus couramment utilisées telles que:

Les gouttes nasales à effet vasoconstricteur atténuent rapidement les symptômes d'écoulement nasal, mais présentent de nombreuses contre-indications. Le pinosol est considéré comme plus sûr, sa composition est totalement naturelle et contient plusieurs herbes, huiles essentielles. La grossesse n'est pas une contre-indication à Pinosol. L'hypersensibilité à la composition est la seule chose qui puisse servir d'abolition du médicament.

Médicament contre la toux

Avant de traiter une toux, vous devez déterminer sa nature - sèche avec expectoration difficile ou humide. Une toux plus sûre avec expectorations est considérée comme plus sûre, car elle élimine le risque de processus congestifs dans le système respiratoire. La gamme de médicaments contre la toux enceinte plus large. Souvent, le médecin recommande l’utilisation de sirops contre la toux à base de plantes médicinales. Les médicaments autorisés pour la toux sèche ou humide comprennent:

Avant d'utiliser un médicament, vous devez vous familiariser avec les instructions d'utilisation, les doses et la durée de l'administration. Comment traiter une toux pendant la grossesse, le médecin doit décider, et seulement après avoir déterminé sa cause.

Inhalation de rhinite et toux

Les procédures d'inhalation, qui peuvent être effectuées dès les premiers jours de la maladie, sont populaires dans le traitement de la rhinite et de la toux. Les solutions pharmaceutiques peuvent être prises comme moyen d'inhalation:

  • Dekasan.
  • Miramistin.
  • Ambroxol.
  • Ambrobene.
  • Lasolvan.

Pour pouvoir inhaler avec de tels médicaments, vous avez besoin d’un nébuliseur, ainsi que d’une solution à 9% de chlorure de sodium, qui est diluée avec l’un des médicaments dans des proportions de 1: 1. L'inhalation peut être réalisée à l'ancienne - paires de pommes de terre ou de décoction d'herbes au-dessus d'une casserole, mais de telles procédures ne sont pas recommandées pour les femmes enceintes, en particulier durant les 1er et 3ème trimestres de la grossesse. Les contre-indications à l'inhalation sont également une température corporelle élevée ou une intolérance individuelle au composant thérapeutique principal.

Prévention

Froid pendant la grossesse comment traiter, le médecin doit décider. L'automédication peut non seulement ne pas apporter les résultats escomptés, mais également nuire au fœtus. Afin de réduire les symptômes du rhume, la future mère est extrêmement importante pour surveiller son état de santé et se conformer aux mesures préventives suivantes:

  1. Évitez l'hypothermie.
  2. Exclure le contact avec une personne malade.
  3. Pendant la période de l'épidémie, ne visitez pas les endroits surpeuplés.
  4. Mangez bien.
  5. Marche souvent à l'air frais.
  6. Aérez la pièce régulièrement.
  7. Nettoyage humide quotidien.
  8. Évitez le stress et la tension nerveuse.

En observant des règles simples, vous pouvez vous protéger contre le rhume. Si les symptômes du rhume commencent toujours à gêner la femme, vous devez consulter un médecin le plus tôt possible, exclure l’auto-traitement ou attendre que tout disparaisse tout seul. Le traitement dans les premiers jours de la maladie augmente considérablement les chances de guérison rapide.

Article Précédent