Principal
Bronchite

Comment traiter l'otite moyenne pédiatrique: les stades de la maladie et les médicaments

Rhumes et hypothermie - les principales causes du processus inflammatoire dans l'oreille moyenne. L'otite bilatérale chez un enfant est l'un des types de la maladie. L'inflammation se développe principalement en hiver, lorsque l'enfant est plus susceptible aux infections virales.

Causes de la maladie et facteurs de risque

L'inflammation aiguë de l'oreille moyenne se développe à tout âge, mais l'otite bilatérale chez l'enfant se produit souvent avant l'âge de 6 ans. Parmi les agents pathogènes de la maladie, on trouve principalement des bactéries (plus de 90%), principalement des pneumocoques, des streptocoques hémolytiques, Moraxcella catarralis. Infection mixte retrouvée dans 66% des cas.

Facteurs contribuant à la survenue d'une otite moyenne bilatérale:

  • SRAS, grippe, rougeole, diphtérie, scarlatine, mal de gorge et autres maladies infectieuses.
  • Réactions allergiques, diathèse exsudative.
  • Pathologie du système respiratoire, en particulier du nez et de la gorge.
  • Faible défense immunitaire du corps.
  • Dommages à la membrane tympanique.

Des situations défavorables pour la santé de l'organe de l'ouïe de l'enfant se produisent lors d'un bain dans des eaux naturelles polluées, en marchant sous la pluie. Dans la piscine, l'eau de Javel a un impact négatif sur les oreilles et le nez. Autres conditions provoquantes: maladies de la cavité nasale, des sinus paranasaux et du nasopharynx. Les blessures peuvent contribuer à l’infection et à l’inflammation de la muqueuse de l’oreille moyenne. Le risque augmente en cas de lésion du tympan et d'affaiblissement des défenses immunitaires lors de maladies graves.

Développement de l'inflammation bilatérale

Pathogènes de l'otite par le nasopharynx et la trompe d'Eustache. Les pneumocoques et autres microbes pathogènes produisent des déchets, se mélangent aux leucocytes et se transforment en masses purulentes.

L'infection se développe dans un petit espace derrière le tympan. La trompe d'Eustache est enflammée et empêche le liquide de s'écouler librement du conduit auditif. Le pus accumulé éclate avec le tympan, ce qui provoque une douleur intense.

Si le bébé tire avec les deux mains à la tête, pleure, a une température élevée, alors les parents peuvent suspecter une otite bilatérale. Un enfant plus âgé peut vous dire qu’il entend moins bien, ressent une douleur ou des démangeaisons aux oreilles. Pour un diagnostic précis, consultez un spécialiste. L'oto-rhino-laryngologiste pour enfants prend en compte l'ensemble des signes et utilise l'otoscope pour étudier la membrane tympanique rougie et œdémateuse.

Les étapes de l'otite bilatérale

Le type catarrhal de la maladie ne se manifeste que par une rougeur, un gonflement et une douleur à l'oreille instable, s'étendant jusqu'aux joues, aux tempes, au cou. L'intensité de l'inflammation et les sensations qui en résultent dépendent de l'âge de l'enfant. Contrairement à la forme catarrhale, l'otite exsudative chez l'enfant est accompagnée de sécrétions purulentes ou séreuses.

L'otite séreuse se manifeste par une inflammation aiguë de l'oreille moyenne avec formation de mucus dans la cavité tympanique. La maladie prend souvent une forme chronique: l’oreille commence à souffrir après le refroidissement, avec un léger froid, une inhalation d’air pollué.

Symptômes d'otite moyenne exsudative bilatérale chez l'enfant en fonction de la phase du processus inflammatoire:

  1. Au premier stade, la douleur aux oreilles apparaît, l'audition est affaiblie, la température corporelle augmente, la fatigue, la faiblesse et la léthargie se produisent.
  2. Dans le deuxième stade, la perforation du tympan se produit dans une oreille ou les deux; la douleur et la température de l’enfant diminuent, la déficience auditive persiste.
  3. Au troisième stade, l'écoulement de l'oreille et la douleur cessent, l'audition est rétablie, la perforation du tympan est cicatricielle.

Le type purulent d'otite moyenne bilatérale chez un enfant est plus fréquent avec une immunité affaiblie. Le malaise se manifeste par des maux de tête, une faiblesse et des vertiges. Douleur à l'oreille d'abord, puis pire. Les douleurs de tir apparaissent le soir ou la nuit.

La formation de mucus ou de masses purulentes est directement liée à l'inflammation de l'oreille moyenne. Les liquides ne peuvent pas toujours percer le tympan. Pour faciliter ce processus, une paracentèse est effectuée dans le cabinet du médecin. Le spécialiste fait une ponction sous anesthésie locale, utilise un outil spécial. Un tel point est choisi sur le tympan, ce qui est le plus favorable pour la libération de pus. Trou artificiel guérit plus vite.

Traitement de l'otite moyenne

L'inflammation de l'oreille moyenne en l'absence de thérapie compétente devient souvent chronique. Le tympan s'amincit, se rétracte et s’endommage dans différents endroits. Elle menace d'abaisser l'audition, en cas d'évolution défavorable de la situation - surdité totale.

Le traitement de l'otite moyenne bilatérale chez un enfant au premier stade consiste à appliquer des gouttes nasales pour faciliter la respiration et à rétablir le message de l'oreille moyenne dans la cavité nasale. Lorsque la température atteint 38–38,5 ° C, ils donnent un fébrifuge avec de l'ibuprofène. Après consultation avec le médecin, Anuron, Candibiotik, Otipaks, Otofa ou Sofradex sont enfouis dans les gouttes auriculaires.

Un agent à base d'antibiotiques et de composant anesthésique (lidocaïne). Les gouttes ne sont appliquées que jusqu'à l'apparition de mucus ou de pus dans le conduit auditif. Il est utilisé pour traiter les enfants âgés de plus d'un an.

Combiné avec des composants antibiotiques, anti-inflammatoires, antifongiques et analgésiques. Les gouttes ne s'appliquent pas si l'enfant a moins de 6 ans, il y a un trou dans le tympan.

Un moyen de composants anti-inflammatoires et analgésiques. Ces gouttes sont utilisées pour soulager la douleur causée par une otite, mais sont contre-indiquées après l'apparition d'un trou dans le tympan.

Médicament antibactérien pour le traitement local de l'otite moyenne exsudative. Élimine la cause du processus inflammatoire, facilite la communication de la cavité tympanique avec la trompe d'Eustache et le nez.

Le médicament contient des antibiotiques, une substance anti-inflammatoire et anti-allergique. Non applicable jusqu'à l'âge de 1 an. Les gouttes sont contre-indiquées en cas de perforation du tympan.

Le traitement de l'otite exsudative par des antibiotiques chez l'enfant commence à partir du moment où les premiers signes apparaissent chez l'enfant de moins de 2 ans. Si l'inflammation de l'oreille moyenne commence chez un enfant de plus de 2 ans, le médecin peut attendre 72 heures avant de recevoir un traitement antibiotique. Pendant ce temps, il s'avère à quel point le bébé est gravement malade.

Habituellement, les pédiatres prescrivent l’amoxicilline deux fois par jour à raison de 40 mg par kg de poids corporel. S'il n'y a pas d'amélioration, un spécialiste modifiera l'amoxicilline ou l'azithromycine pour le céfuroxime 72 heures après le début du traitement. Le traitement antibactérien dure en moyenne 10 jours.

Pourquoi l'otite bilatérale se développe-t-elle chez un enfant et comment la traiter?

Les rhumes, en particulier à un âge précoce, sont souvent accompagnés de divers types de complications. Ils concernent souvent les organes de l'audition. L'un de ces problèmes peut être l'otite bilatérale chez un enfant. Si vous le démarrez et n'appliquez pas les mesures nécessaires, cela peut menacer non seulement la santé et le développement du petit patient, mais aussi sa vie.

Symptômes de la maladie et de son développement

L'otite est une maladie d'oreille assez commune qui est un processus inflammatoire qui se forme dans l'oreille moyenne. Il commence par un mal de gorge et un nez qui coule, et en l'absence de traitement approprié, il passe dans la cavité de l'oreille. Au début, un seul côté est souvent touché, mais souvent, la maladie se propage à la deuxième oreille. Dans ce cas, une otite bilatérale est diagnostiquée.

Déterminer sa présence n’est pas aussi difficile que cela puisse paraître au premier abord. Les symptômes de la maladie sont des phénomènes assez courants pour le rhume: écoulement nasal, inflammation et douleur dans le nasopharynx et la gorge, fièvre et malaise général. En outre, vous pouvez mettre en évidence les symptômes spécifiques de l'otite:

  • douleur à l'oreille;
  • écoulement purulent avec une odeur désagréable;
  • température jusqu'à 40 degrés;
  • maux de tête;
  • déficience auditive;
  • douleur aiguë en appuyant sur le lobe et les tréteaux;
  • refus de manger en raison d'une gêne lors de la mastication;
  • pleurer violemment, même en passant par une crise de colère.

L'otite bilatérale se manifeste en plusieurs étapes. En fonction du parcours, les symptômes deviennent plus intenses. Au total, il y a trois étapes:

  • Au premier stade des manifestations spéciales de la maladie n'est pas observée. L'enfant est dans un état d'apathie. En plus de l'oreille, l'inflammation se transmet aux tissus adjacents à l'organe.
  • Au deuxième stade, le pus commence à s'accumuler dans l'oreille moyenne. Maintenant, les symptômes deviennent plus prononcés. Lorsque la perforation du tympan du canal auditif commence à libérer du pus. Parfois, du sang y est mélangé. Lorsqu’elle s’écoule, le bien-être du patient peut s’améliorer pendant un certain temps, à mesure que la pression sur la membrane diminue et que les sensations douloureuses diminuent.
  • Au troisième stade, la maladie devient particulièrement dangereuse. La quantité de pus augmente considérablement, la température corporelle augmente. En l'absence de traitement approprié, le pus peut dépasser les limites de l'organe et endommager les os du crâne et même la paroi du cerveau.

Les causes

Chez les jeunes enfants, l'otite moyenne peut survenir pour diverses raisons. En moyenne, il transporte près de 50% des enfants d'un an. Avec l'âge, les statistiques de cas diminuent, ce qui est associé au renforcement de l'immunité et au développement des organes auditifs, à savoir la trompe d'Eustache.

En général, il est possible d'identifier les raisons suivantes du développement de l'otite moyenne bilatérale:

  • pénétration de mucus par la cavité nasale;
  • la vulnérabilité de la muqueuse lâche aux infections;
  • accumulation excessive de pus dans l'otite moyenne en raison de l'épaississement du tympan;
  • blessure à l'oreille;
  • les rhumes et les maladies infectieuses reportés tels que la grippe, la rougeole, la scarlatine, la tuberculose, la diphtérie, etc.

Chez le nouveau-né, l'otite moyenne peut déclencher une régurgitation du lait en position horizontale. Si, après avoir été nourri, l'enfant est immédiatement placé dans le lit, les aliments peuvent pénétrer dans la trompe d'Eustache par le nasopharynx. L'otite moyenne chronique peut survenir en raison d'une augmentation du nombre d'adénoïdes ou d'amygdales. C'est pourquoi les enfants à faible immunité sont à risque.

Types d'otite

Comme la plupart des autres maladies, l'otite moyenne a ses propres variétés. Il existe de tels types d'otite:

  • Catarrhal C'est le développement initial de l'inflammation tissulaire. Avec l'otite catarrhale, il y a une fièvre modérée et des sensations douloureuses mineures.
  • Purulent. Si l'otite catarrale continue à se développer, elle est remplacée par une purulente. Il se caractérise par l’accumulation de pus derrière le tympan et la détérioration générale de l’état du patient, pouvant aller jusqu’à des lésions cérébrales.
  • Exsudatif. Il s’agit d’une forme spéciale d’otite dans laquelle un liquide, et non du pus, s’accumule dans la cavité de l’oreille moyenne. Il n'y a pas de processus inflammatoire particulièrement prononcé, mais en l'absence de traitement, il existe un risque de perte auditive.

Diagnostic et traitement

Seul un spécialiste peut déterminer avec précision la présence de la maladie, sa forme et son stade d'évolution. Par conséquent, lorsque l'apparition de symptômes douteux devrait immédiatement contacter un pédiatre, qui donnera des instructions à l'ENT. Pour le diagnostic, une inspection est effectuée, la présence d'accumulations purulentes et d'infection dans la cavité de l'oreille est détectée. Si nécessaire, une incision du tympan est effectuée pour extraire le pus.

Le traitement ultérieur implique l'utilisation de telles approches:

  • Température réduite. Cette mesure est obligatoire si la température dépasse 38 degrés. Avec une légère augmentation, vous ne devriez pas recourir à de telles mesures, car vous devez donner à l'organisme la possibilité de vaincre l'infection.
  • Soulagement de la douleur Pour les douleurs sévères, leur intensité doit être réduite pour calmer l'enfant.
  • Constriction des vaisseaux nasopharyngés. Des gouttes nasales sont utilisées pour éliminer l'œdème de la muqueuse et faciliter la respiration.
  • Réchauffement de la lampe "bleue". Le réflecteur Minin est utilisé, car la chaleur sèche soulage la douleur et aide à accélérer la récupération. Cette procédure ne peut être effectuée qu'en cas d'otite catarrhale.
  • Gouttes d'oreille. Vous pouvez utiliser l'huile de camphre et des substances similaires, mais uniquement sous forme de chaleur.
  • Antibiotiques. Les médicaments spécifiques ne sont prescrits que par un médecin, surtout si le patient est un enfant de moins de 3 ans. Les antibiotiques aident à faire face aux infections et aux agents pathogènes qui provoquent une inflammation.
  • Pomper le pus. Si la maladie a pris une forme purulente et que la quantité de pus est devenue trop importante, l'intervention d'un médecin est nécessaire pour l'enlever de la cavité de l'oreille.

Plus tôt vous irez à l'hôpital, plus tôt l'enfant sera en mesure de faire face à l'infection. Si les symptômes se manifestent la nuit, appelez une ambulance. Avec le bon traitement, une amélioration sera observée dès les premiers jours de traitement et, après 1 à 2 semaines, il ne restera aucune trace d'otite.

L'otite moyenne bilatérale est une maladie très grave, en particulier sous forme purulente, car elle peut affecter le cerveau. Afin de prévenir de telles complications, il est important de consulter rapidement un médecin afin d'obtenir une aide qualifiée et de ne pas entreprendre d'auto-traitement.

Pour la prophylaxie, l'enfant doit apprendre les règles d'hygiène de la cavité auriculaire, se moucher normalement quand on a un rhume et prévenir les traumatismes organiques.

Comment reconnaître et traiter l'otite moyenne bilatérale chez les enfants

Selon les statistiques, plus de la moitié des enfants de la première année de vie souffrent d'otite. L'oreille humaine est divisée en trois parties: externe, moyenne et interne. En règle générale, l'inflammation se produit dans la cavité de l'oreille moyenne, pour laquelle la maladie est appelée otite moyenne.

Le plus souvent, on diagnostique chez l’enfant une otite moyenne bilatérale, en raison des caractéristiques anatomiques de la structure des canaux auditifs. Selon l'évolution de la maladie, on distingue l'otite moyenne aiguë et chronique, qui se transforme souvent en purulente. Un traitement tardif ou inadéquat de la maladie peut provoquer des complications graves chez l'enfant, pouvant aller jusqu'à une perte complète de l'audition.

Les causes de la maladie

Comme mentionné précédemment, les nourrissons sont plus susceptibles de souffrir de la maladie en raison des caractéristiques structurelles du tube auditif (Eustachian), qui, contrairement aux adultes, a une position presque horizontale. En outre, le tube auditif de l'enfant est un peu plus large et plus court, de sorte que les virus du nasopharynx tombent facilement dans la partie centrale de l'oreille.

L'otite moyenne aiguë chez le bébé peut également entraîner une alimentation inadéquate. Les mères qui nourrissent le bébé en position couchée le mettent en danger. La préparation va passer dans la trompe d'Eustache et provoquer une otite bilatérale qui, en 24 heures, peut devenir purulente.

En outre, l'otite aiguë survient souvent dans le contexte de maladies virales respiratoires, d'amygdalite et de grippe, pouvant entraîner des complications pour les organes ORL. Un symptôme inhérent à ARVI est un nez qui coule et une congestion nasale. La boursouflure des voies nasales déjà étroites de l'enfant entraîne le fait que les sécrétions muqueuses ne s'écoulent pas, mais passent à travers le nasopharynx, s'écoulant dans le tube auditif, provoquant ainsi une otite moyenne. Par conséquent, le traitement de la rhinite chez les nourrissons est obligatoire.

Formes de la maladie

L'otite moyenne aiguë chez l'adulte et l'enfant peut avoir une oreille externe, moyenne et interne. Le processus inflammatoire de l'oreille externe est principalement provoqué par des infections provoquées par des moyens mécaniques (par exemple lors du nettoyage des oreilles) ou par des streptocoques pénétrant dans le corps par contact, ainsi que par des gouttelettes en suspension dans l'air. En même temps, on observe une rougeur de la peau dans la zone touchée. En raison des poches, il se produit un rétrécissement du trajet auditif et des exsudats translucides apparaissent souvent.

Aigu et chronique

L'otite moyenne peut être aiguë ou chronique en fonction de l'évolution de la maladie. L'otite moyenne bilatérale de forme aiguë se déroule par étapes. Après l'infection, l'inflammation des muqueuses de l'oreille apparaît, puis un exsudat purulent (liquide) rejoint le processus et, au dernier stade, le tympan se déclenche avec la libération d'un écoulement purulent.

Catarrhal et purulent

L'otite moyenne aiguë peut appartenir à deux catégories: catarrhale et purulente. La forme catarrhale des otites aiguës est souvent le résultat de l'hypothermie, des maladies catarrhales et virales dont les symptômes sont l'écoulement nasal. Les écoulements muqueux, pénétrant dans la trompe d'Eustache, infectent la cavité de l'oreille moyenne.

L'otite moyenne aiguë de forme catarrhale chez un enfant littéralement en 24 heures peut devenir purulente. L'otite purulente est caractérisée par un exsudat détachable de couleur jaune-vert. Le traitement de cette forme de maladie devrait être urgent, car des masses purulentes peuvent se propager à la zone du cerveau et à d'autres organes ORL, ainsi qu'à une perte complète de l'audition.

Évolution de la maladie

L'otite moyenne bilatérale de forme aiguë est une inflammation de la membrane du tympan, qui s'étend à la trompe d'Eustache et à d'autres tissus proches. Le cours de la maladie passe par plusieurs étapes, chacune ayant ses propres manifestations symptomatiques.

  1. La première étape est accompagnée de congestion, de bruits, de bourdonnements dans les oreilles qui, en règle générale, ne se plaignent pas des enfants.
  2. Au deuxième stade, une inflammation de l'oreille moyenne se produit, des sensations douloureuses et aiguës apparaissent et la température corporelle augmente.
  3. Le troisième stade est caractérisé par de fortes douleurs de tir dans les oreilles qui s’étendent jusqu’à la région du larynx, aux yeux, la température corporelle dépasse les 38 ° C.
  4. En outre, il y a une diminution de la douleur, mais il y a un écoulement purulent. Si le traitement n'a pas été effectué à temps, il y a un risque élevé que les masses purulentes pénètrent dans la zone du cerveau.
  5. Au cinquième stade, il y a généralement un processus de récupération active, la douleur disparaît complètement et l'inflammation disparaît.

Déterminer l'otite moyenne chez les nourrissons n'est pas facile, mais possible. Surveillez attentivement le comportement de votre bébé. L'enfant devient agité, secoue et incline la tête en arrière, refuse de manger, suce les mamelons, car cela lui fait mal, il peut vomir, même une diarrhée, sa température corporelle augmente. Pour s'assurer que leurs parents sont méfiants, ils doivent pincer légèrement le "chevalet" du conduit auditif. Lorsque l'enfant est malade, l'enfant réagit en augmentant les pleurs et en essayant d'esquiver la source de la douleur.

Les parents dès les premiers signes de la maladie doivent toujours contacter un pédiatre ou un ORL pédiatrique et commencer immédiatement le traitement.

Traitement

En prescrivant un traitement à de jeunes enfants, les médecins prescrivent des agents antibactériens principalement pour une utilisation topique, car les antibiotiques généraux sont difficiles à tolérer dans le corps immature de l’enfant. Les préparations systémiques pour bébés ne sont prescrites qu'en cas d'échec du traitement local ou d'intoxication grave pouvant entraîner une otite moyenne purulente.

Pour une utilisation locale, utilisez des gouttes auriculaires:

  • Otipaks - soulage et réduit l'inflammation;
  • Otofa est un agent antibactérien, il n'est pas utilisé pour percer le tympan.
  • Polydex - agent antibactérien anti-inflammatoire est autorisé à utiliser pour les enfants de plus de 2,5 ans.

En outre, il est important de normaliser la respiration nasale. Les médecins prescrivent donc des gouttes nasales vasoconstrictrices. En cas d'hyperthermie excessive (température corporelle élevée), il est nécessaire de prendre des antipyrétiques (Nurofen ou Paracétamol ordinaire). En outre, le traitement implique la physiothérapie, par exemple, l'échauffement. Cependant, il convient de rappeler qu'en cas d'évolution purulente de la maladie, il est impossible de réchauffer les oreilles.

Si les parents réagissaient tardivement et perdaient du temps précieux dans le traitement de l'otite, la maladie pourrait devenir chronique ou entraîner de graves complications.

Le traitement de la maladie a lieu principalement à la maison. Cependant, si des complications sont soupçonnées, le bébé est hospitalisé et une intervention chirurgicale est parfois nécessaire. Une assistance rapide sauvera vos enfants de problèmes futurs.

Otite bilatérale chez l'enfant: causes, symptômes, diagnostic et traitement

L'otite moyenne bilatérale est une maladie courante chez les bébés. Selon les statistiques, il survient chez 50 à 80% des enfants de moins d'un an. Cela est dû à un niveau d'immunité insuffisant et à la vulnérabilité de la connexion du nasopharynx et du conduit auditif. Si le bébé pleure, ne veut pas manger et tend les bras jusqu'aux oreilles, il y a de bonnes raisons de croire que l'enfant a une otite.

Qu'est-ce qu'une otite bilatérale et pour quelles raisons survient-elle?

L'otite est une maladie inflammatoire de l'oreille interne, moyenne ou externe. Les adultes et les enfants en souffrent. Chez l’enfant, l’otite moyenne bilatérale se développe plus souvent - inflammation des deux oreilles, chez l’adulte, elle est unilatérale.

L'otite bilatérale se produit pour plusieurs raisons. Chez les nourrissons de moins de 1 an, la trompe d'Eustache est beaucoup plus large, plus courte et directement connectée au nasopharynx, ce qui permet aux bactéries de pénétrer librement dans la membrane muqueuse de l'oreille interne. Avec l'âge, la trompe d'Eustache devient plus mince et courbée. Une immunité faible ne protège pas l'enfant contre les infections, vous devez donc faire beaucoup d'efforts pour éviter la maladie.

L'hypothermie et les maladies respiratoires contribuent à l'otite moyenne. L'inflammation apparaît souvent à l'arrière-plan de la rougeole, de la scarlatine et de la grippe. Les chapeaux chauds protègent l'aide auditive de l'enfant, mais le chemin de l'infection ne passe pas par les oreilles.

Une mauvaise alimentation provoque également des maladies. Après avoir mangé, l'enfant devrait être tenu droit et attendre jusqu'à ce qu'il éructe. Le lait emprisonné dans le canal auditif peut se dégrader et devenir un terrain propice aux bactéries.

Symptômes de la maladie

Les symptômes de la pathologie sont les suivants: douleur à l'oreille, augmentation de la température corporelle, dans les stades avancés - écoulement de pus. Les enfants plus âgés parlent eux-mêmes de sentiments désagréables, mais avec les bébés, tout est plus compliqué. Il y a plusieurs signes par lesquels vous pouvez suspecter la présence de la maladie:

  • l'enfant est agité, pleure;
  • étend les poignées jusqu'aux oreilles, jette sa tête en arrière, la tourne sur les côtés;
  • avec une faible pression sur les tréteaux, l'enfant se contracte;
  • augmentation de la température corporelle;
  • le bébé refuse la nourriture après quelques gorgées.

Aux premiers symptômes de la maladie de l'enfant, il est nécessaire de consulter l'otolaryngologue. La maladie lancée est accompagnée de nausées, de vomissements, d'écoulement de pus, pouvant être associés à une rupture du tympan. Conséquences possibles d'une otite moyenne purulente: surdité, sepsie ou méningite.

Diagnostic et traitement de l'otite moyenne

Les symptômes de l'otite peuvent être confondus avec des signes d'autres pathologies - infection fongique, furoncles et blessures à l'oreille. Le corps de l'enfant est très fragile et l'automédication ne peut qu'aggraver son état.

Pour diagnostiquer la maladie et prescrire un traitement, l'otolaryngologue doit

Le bon oto-rhino-laryngologiste doit poser le bon diagnostic et prescrire un traitement. Le médecin examine l'oreille externe et externe, le tympan. En présence d'otite moyenne, ces organes sont enflammés, gonflés, la membrane est gonflée. Si du pus est libéré, il est pris pour un examen microbiologique.

Tout d'abord, dans le traitement de l'otite bilatérale, vous devez vous débarrasser de la cause de la maladie - soigner un rhume, un mal de gorge ou une infection respiratoire. Pour soulager l'enflure, le médecin peut vous prescrire des gouttes auriculaires (Sofradex, Otypaks) (nous recommandons de lire: comment utiliser les "Otypaks" des enfants?). Des antipyrétiques et des analgésiques peuvent aider à éliminer les symptômes (Panadol, Nurofen) et des antibiotiques sont souvent prescrits pour les otites bilatérales (Sumamed, Augmentin, Ospamox) (pour plus d'informations sur les antibiotiques destinés aux enfants atteints d'otite moyenne). Les remèdes populaires ne constituent qu’une méthode de traitement supplémentaire.

Pour le retrait du pus avec une otite purulente, le médecin peut percer le tympan. Cette procédure est sûre et la cicatrice guérit rapidement. Cependant, une cicatrice non absorbée peut causer une perte auditive, mais cela se produit rarement.

Les compresses et le réchauffement avant l'apparition de pus sont strictement contre-indiqués. Assurez-vous de consulter votre médecin avant de commencer le traitement - des moyens mal choisis peuvent nuire à l'enfant.

Définition et traitement de l'otite moyenne chez un enfant

Le froid hivernal oblige à porter des vêtements chauds, même les plus persistants. Mais juste au beau milieu du temps froid, une «fenêtre» chaude apparaît, la jeunesse jette instantanément des manteaux et des chapeaux peu attrayants, exposant la chaleur trompeuse à des têtes heureuses et découvertes. À ce stade, il existe une hypothermie insidieuse, se terminant par des processus inflammatoires allant de la lumière et invisible à la sévère, nécessitant un traitement à long terme.

Moyens de développement de l'otite bilatérale

Tout d’abord, la gorge muqueuse et le nasopharynx sont vulnérables aux bactéries et aux virus, et de là, l’infection offre un large éventail de possibilités pour aller où bon lui semble. Un des moyens pratiques de développement est la pénétration dans la trompe d'Eustache reliant le pharynx enflammé à la cavité de l'oreille moyenne. Ayant atteint l'oreille moyenne, organe très finement organisé, l'infection s'installe ici dans la chaleur et le confort pendant une longue période, provoquant un processus inflammatoire qui apporte beaucoup de désagréments et de souffrances.

La maladie qui en résulte s'appelle otite. La maladie peut être de différents types, qui dépendent de la localisation de l'inflammation et de sa gravité. En parlant d'otite moyenne, il s'agit le plus souvent d'une inflammation des deux oreilles moyennes (organe associé à une oreille moyenne, un pour chaque oreillette), car, grâce aux trompes d'Eustache - porte ouverte de l'infection -, elles sont les plus vulnérables.

Aux premiers signes d'otite bilatérale, ils disent: "Les oreilles ont soufflé". En fait, l'infection ne peut pas pénétrer dans le conduit auditif externe, car il est fermé par une membrane. L'hypothermie de la tête entraîne le développement rapide de bactéries qui se sont déjà trouvées dans l'oreille moyenne de la manière indiquée ci-dessus.

Une autre chose - l'otite bilatérale chez un enfant. Aimez et chérissez l'enfant, et ils enveloppent et portent un chapeau, même en été, mais la maladie insidieuse se fait toujours sentir. À l'âge d'un an, près de la moitié des enfants souffrent d'otite. Le chemin d'infection est le même, mais la cause est différente, liée à la structure des os du crâne de l'enfant et à l'aide auditive associée. La trompe d'Eustache chez les enfants est plus courte et située horizontalement, le long de laquelle un liquide et même de la nourriture pénètrent facilement dans l'oreille moyenne, ce qui provoque le développement d'une infection directement dans la cavité.

Dans tous les cas, l'otite bilatérale nécessite un traitement complet, qui soulagera non seulement les sensations désagréables, mais aussi la perte d'audition, complication possible de la maladie.

Comment prévenir l'otite moyenne chez un enfant?

Tout d'abord, l'enfant doit être protégé des changements brusques de température et des courants d'air, en se rappelant que la thermorégulation chez les nourrissons est différente de celle des adultes.

Portez une attention particulière à l'alimentation des nourrissons lorsqu'il existe un risque de chute du lait dans les trompes d'Eustache. La tête doit être légèrement levée pendant le repas. Tenir le bébé après l'avoir nourri verticalement avant la régurgitation n'est pas une invention de grand-mère, mais un moyen efficace d'empêcher la nourriture de pénétrer dans la cavité de l'oreille.

Ne commencez pas à avoir le nez qui coule, apprenez à votre enfant à se moucher correctement, en serrant chaque narine une à une et en permettant aux bébés de se nettoyer le nez régulièrement.

Symptômes et formes d'otite moyenne bilatérale chez l'enfant

Malheureusement, le taux d'infection dépend des caractéristiques de l'organisme et les mesures préventives ne donnent pas toujours d'effet. La maladie se développe souvent dans le contexte de la grippe, de la scarlatine et d’autres maladies infectieuses. Les nourrissons sont particulièrement sensibles à l'otite, vous devez donc être attentif afin de ne pas passer à côté des symptômes importants.

Il existe plusieurs causes et formes d'otite. Seul un oto-rhino-laryngologiste peut établir un diagnostic précis. À l'œil nu, on distingue deux types d'otite moyenne bilatérale: non purulente et purulente. Le premier type chez les nourrissons peut être exprimé par les symptômes suivants:

  • agitation et pleurs;
  • l'enfant secoue la tête et la rejette;
  • réaction négative à la pression dans la zone du tréteau (cartilage recouvrant le conduit auditif);
  • refus de manger après les premières gorgées.

Les enfants plus âgés peuvent se plaindre d’un bruissement dans les oreilles lors du changement de position de la tête. Un tel son est produit par le fluide accumulé dans l'oreille moyenne, qui appuie sur le tympan sensible. Les formes légères d'otite se terminent généralement par un rétablissement complet, elles peuvent même passer inaperçues pour l'enfant. Mais dans le contexte d'autres maladies se transforment souvent en une inflammation sévère.

L'otite purulente montre une détérioration grave:

  • la température monte à l'est;
  • des frissons, des nausées;
  • douleur intense aux oreilles et à la tête;
  • détérioration ou perte complète de l'audition.

À ce moment-là, la cavité de l'oreille moyenne de l'enfant est remplie de pus, qui cherche à percer le tympan. Le plus souvent, c’est le cas, avec la libération de pus par le conduit auditif externe, l’état du patient s’améliore. Mais une percée est possible dans l'oreille interne ou la cavité crânienne, ce qui entraîne des maladies plus graves, notamment la méningite.

Les dangers des décisions indépendantes

Comme l'otite moyenne bilatérale est une maladie infantile assez fréquente et qu'il est difficile de consulter un médecin, le choix des parents peut tomber dans les méthodes populaires. Mais ils ne sont utiles qu’en complément d’un traitement aux antibiotiques ou à des médicaments spéciaux. En prenant une décision indépendante sur le traitement de l'otite, on peut se tromper non seulement dans le diagnostic, mais aussi dans la forme de la maladie.

En cas de forte détérioration de l’état de l’enfant, vous pouvez toujours appeler une ambulance et, dans les cas moins graves, en l’absence de médecin, vous pouvez contacter le responsable de l’ambulance par téléphone.

Traitement de l'otite moyenne

Dans le traitement de l'otite moyenne, la cause de son apparition est identifiée et éliminée - inflammation de la gorge, écoulement nasal et maladies infectieuses. Les gouttes auriculaires sont prescrites pour soulager l'enflure. Dans ces cas, les formes légères passent par elles-mêmes.

En cas d'otite bilatérale purulente, si un état grave de l'enfant se prolonge, ils peuvent prescrire une ponction du tympan. Dans l'enfance, il est considérablement épaissi et la percée arbitraire est difficile. Après la procédure, le médecin vous prescrit des médicaments, le nettoyage des écouvillons, l’assainissement de la cavité de l’oreille moyenne et un échauffement pour éliminer le pus. Heureusement, le tympan est capable de récupérer de tout dommage, souvent la cicatrice est complètement absorbée. Une résorption insuffisante conduit à une perte auditive.

À des températures élevées, avant le réchauffement du pus de l'oreille, le réchauffement est contre-indiqué. Pendant cette période, le traitement consiste à réduire la chaleur et à soulager la douleur. Il est à noter que chez les enfants plus forts, les manifestations des formes purulentes sont plus nettes, mais plus courtes dans le temps.

Malgré l'évolution rapide de la phase aiguë, le traitement ultérieur de l'enfant par les effets de la maladie peut prendre plusieurs semaines. La perte d'audition due au gonflement des trompes d'Eustache dure le plus longtemps. En raison du rétrécissement du passage et de la perturbation de la pression dans l'oreille moyenne, il peut toujours y avoir une sensation de congestion.

Que peut-on confondre avec l'otite moyenne bilatérale moyenne?

Une otite externe, semblable à celle d'une otite bilatérale moyenne, est accompagnée d'une perte de l'audition:

  • dommages mécaniques au tympan;
  • bouille;
  • maladie fongique de la peau tapissant le canal auditif;
  • inflammation du perchondre;
  • bouchon de soufre.

L'otite externe est rarement bilatérale. Le traitement dans ces cas est fondamentalement différent du traitement de l'otite moyenne.

Les dangers de l'otite moyenne bilatérale chez un enfant

L'otite moyenne bilatérale est l'une des maladies infantiles les plus courantes. Bien que cette maladie touche des personnes de tous âges, elle est beaucoup plus courante chez les enfants.

Au cours des trois premières années de vie, 80% des bébés subissent une expérience désagréable dans le traitement de l'otite moyenne. Chez les nourrissons, la forme bilatérale prédomine - la moitié des enfants de moins d’un an souffrent d’otite moyenne, dont seulement 10% est unilatérale et les 90% restants sont une forme bilatérale de la maladie.

Pourquoi les enfants tombent-ils plus souvent malades que les adultes?

Une telle propagation des otites moyennes bilatérales chez les enfants est due à leur anatomie et à leur mode de vie. Les organes d'audition des nourrissons et des adultes diffèrent par leur structure et leur composition, et la position horizontale presque constante du corps des bébés contribue à l'accumulation de liquides dans le nasopharynx, ce qui provoque une otite exsudative.

Principales règles de protection

L'évolution de la maladie dans l'otite aiguë chez un enfant est plus lourde que chez l'adulte et s'accompagne généralement de complications. Par conséquent, la prévention de la maladie et le respect de simples précautions sont si importants.

Bonne nutrition

La violation des règles d'alimentation peut créer des conditions propices à l'apparition de la maladie, car les liquides, notamment le lait maternel, pénètrent souvent dans l'oreille moyenne. Par conséquent, il est impératif de porter un enfant avec un poteau pour la libération de l'air. Il n’est pas non plus nécessaire de rejeter l’enfant pendant l’alimentation, il est préférable de le tenir dans ses mains avec un certain angle. Cela servira notamment à la prévention des otites moyennes bilatérales.

Souffler dehors

Les agents responsables de la maladie pénètrent dans l'oreille moyenne de plusieurs enfants adultes et dans des cas aussi ordinaires que la toux, les éternuements, le port de nez pas très habile. Il est important de garder à l'esprit que le mucus dans le gonflement du nez, pénétrant dans le tube auditif lors d'un écoulement nasal, stagne, ce qui provoque une inflammation.

Attention en basse saison

Le plus souvent, les enfants souffrent d'otite au cours de la saison morte, avec l'arrivée du froid, ainsi que lors d'épidémies épidémiques de rhumes et de maladies virales.

Outre l'affaiblissement général du corps au cours de cette période, il est important que les bactéries, considérées comme les principaux agents responsables de l'otite moyenne, soient plus actives dans la muqueuse nasale enflammée. Par conséquent, l'otite accompagne souvent d'autres maladies ou en est la cause, ce qui doit être pris en compte lors du diagnostic et de la détermination des méthodes de traitement.

Formes "secrètes" de la maladie

Si l'enfant est devenu malentendant, demande souvent ou demande d'augmenter le volume de la musique, il peut s'agir d'un des signes d'otite bilatérale sécrétoire ou exsudative. Ces types de maladie ne se manifestent presque pas, mais restent très dangereux, peuvent entraîner une perte auditive importante et une petite infection peut traduire la maladie en une forme aiguë.

  • L’otite du tympan et les résultats du test de Rinne déterminent le mieux l’otite moyenne bilatérale des exsudats chez l’enfant. Si la membrane est moins mobile et si l'échantillon est négatif (c'est-à-dire si l'audition est altérée), il est temps de commencer le traitement.
    L'otite moyenne exsudative est la cause la plus fréquente de perte auditive chez les enfants.
  • L’otite sécrétoire bilatérale s’expose sous l’effet de la rétraction du tympan, du schéma vasculaire brillant et, surtout, de la présence de liquide jaune derrière celui-ci. L'enfant peut également dire qu'il a quelque chose de "versé" dans sa tête.

N'oubliez pas que même si vous ne remarquez aucun signe autre qu'une perte auditive, cela ne signifie pas qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer. Il existe des types d'otite que seul un médecin peut détecter.

Les symptômes

Si un enfant ne dort pas bien, il devient passif, faible, déprimé, gémi, secoue souvent la tête et la rejette occasionnellement, refuse la nourriture ou la nourriture le fait vomir - vérifiez immédiatement les autres symptômes.

Nous vérifions la température (si elle a augmenté), les oreilles (il n'y a pas d'écoulement de pus, de douleur). Les enfants plus âgés doivent vérifier si l'audition s'est détériorée, si les tempes, les dents et la mâchoire inférieure sont blessées. La douleur dans les oreilles du nourrisson est contrôlée en appuyant doucement sur le tréteau, la saillie à la base de l'oreille. Si des symptômes sont observés - contactez immédiatement le médecin.

Traitement

Il est très important de choisir le bon traitement et d'éviter que l'otite ne devienne unilatérale ou bilatérale, alors n'hésitez pas à appeler un médecin. L'automédication ou une guérison incomplète peuvent également déclencher une otite sécrétoire et des complications graves.

Soulagement de la maladie

Le traitement de l'otite moyenne bilatérale vise principalement à réduire la douleur de l'enfant, à éliminer l'inflammation et à prévenir les complications. Pour ce faire, des analgésiques et des antipyrétiques sont utilisés (en règle générale, du paracétamol). Vous pouvez également mettre une compresse de vodka pour le réchauffement dans le cas où l'otite n'a pas le temps d'entrer dans une forme purulente.

Antibiotiques et gouttes

Les antibiotiques (Céfuroxime, Amoxiclav, Ceftriaxone, etc.) restent la principale «arme» dans la lutte contre les otites bilatérales. Leur choix, leur dosage et leur méthode d'application sont déterminés par le médecin traitant.

Pour les enfants de plus d'un an, creusez les deux oreilles avec des gouttes auriculaires. N'oubliez pas de réchauffer une petite pipette ou une bouteille, les gouttes froides ne peuvent pas être utilisées. Après l’instillation de chaque oreille, l’enfant doit s’allonger un peu sur le côté, puis l’oreille doit être fermée avec un coton-tige. Nous creusons également un nez pour resserrer les vaisseaux sanguins et faciliter la respiration nasale en soulageant les poches et en réduisant le risque de développer des complications dangereuses.

Les nourrissons jusqu'à l'âge d'un an ne peuvent pas prescrire une goutte. Cela est dû à la présence dans les gouttes d'ingrédients qui contribuent aux vomissements et même aux convulsions. Il est préférable de rincer doucement le nez avec une solution saline tiède, puis de pomper le mucus avec une poire.

Étapes de la maladie

  • Les premiers symptômes, malaise général, les deux oreilles posées, acouphènes continus. Température corporelle légèrement élevée, vertiges.
  • La douleur aux oreilles s’aggrave, elle devient aiguë, pulsante, la muqueuse de l’oreille moyenne est enflammée, une congestion encore plus grande et une sensation de bruit croissante.
  • La douleur commence à se faire sentir immédiatement dans plusieurs zones, est rendue intolérable, couvre les régions des oreilles et du cou, ainsi que les dents, la gorge et les yeux. L'audition diminue encore plus, les acouphènes augmentent, la température corporelle augmente.
  • Soulagement dû à la réduction de la douleur, le pus commence à s'écouler des oreillettes, tandis que la sensation de bruit et de perte d'audition persiste et que la température normale est rétablie.
    L'étape la plus dangereuse, car il existe un risque de méningite en raison de l'ingestion possible de pus dans le crâne.
  • Inflammation arrêtée, cicatrices de perforation.

Comme toute maladie grave, les otites moyennes bilatérales des enfants doivent être traitées de manière professionnelle par un otolaryngologue. L'automédication peut entraîner de graves complications. Seul le médecin établira correctement la cause réelle de la maladie de l’enfant, établira le diagnostic correct et prescrira le traitement approprié.

Otite bilatérale chez l'enfant

Attrapé un rhume ou un virus. Ont été traités, les jambes en vol stationnaire, la respiration sur les patates chaudes. Il semblerait que le cas va au recouvrement. Mais au milieu de la nuit pleurer et pleurer. Le gamin s'accroche à ses oreilles, la température a sauté.

Alors très souvent commence la complication d'une maladie virale chez un enfant - l'otite bilatérale.

L'otite Un peu d'anatomie des organes ORL

L'otite est un nom collectif pour les processus inflammatoires affectant l'analyseur auditif d'une personne.

L'oreille est constituée du canal auditif, qui se termine par le tympan. Il transmet les vibrations sonores à l'oreille interne et le protège des influences extérieures. Le nasopharynx avec l'oreille est relié par un tube creux - la trompe d'Eustache. Sa tâche consiste à équilibrer et à atténuer les pertes de charge dans le canal auditif, l'oreille interne et le nasopharynx.

En fonction de l'emplacement du processus inflammatoire sont distingués:

  • otite externe - tissu affecté du conduit auditif, il y a un furoncle;
  • otite moyenne - le tympan et la zone environnante sont enflammés;
  • otite moyenne interne - l'inflammation affecte le labyrinthe auriculaire.

Le degré d'endommagement des analyseurs auditifs se distingue:

  • processus inflammatoire unilatéral - 1 oreille est touchée;
  • otite bilatérale - la pathologie affecte les deux oreilles.

Les otites moyennes aiguës et chroniques se distinguent par la durée et la rapidité de la maladie.

Otite bilatérale chez un enfant. Causes de la pathologie

La principale cause de la maladie est la pénétration de microorganismes pathogènes dans le système de l'oreille moyenne et interne. Jusqu'à 3 ans, 80% des enfants avaient déjà eu au moins un épisode d'otite.

Pourquoi cette maladie est-elle plus fréquente chez les enfants? La raison réside dans la structure de l'oreille. Chez les enfants, la trompe d'Eustache est plus courte et plus large que chez les adultes.

Avec la pénétration du virus, une immunité réduite, une augmentation des amygdales nasales - adénoïdes - la production de mucus augmente dans le nasopharynx. Un nez qui coule commence, qui est accompagné d'un gonflement de la muqueuse nasale. C'est un environnement idéal pour le développement de la microflore pathogène.

En cas de soufflage inapproprié, avec des adénoïdes enflammés et élargis, le mucus le long de la trompe d'Eustache monte dans le système auriculaire. Le processus inflammatoire commence. L'otite bilatérale chez l'enfant est le plus souvent diagnostiquée. Processus unilatéral se produit dans seulement 10% des petits patients.

La pénétration de l'infection par le conduit auditif externe est une rareté. Il s’agit soit d’une complication d’une otite externe, soit de la pénétration de microorganismes pathogènes à travers un tympan endommagé.

Symptômes et diagnostic de l'otite

Il est facile de supposer que le bébé a commencé un processus inflammatoire à l'oreille.

Symptômes d'otite moyenne bilatérale chez un enfant:

  • douleur dans les oreilles, qui peut s'aggraver la nuit;
  • l'enfant peut se plaindre de ne pas bien entendre et de boucher l'oreille;
  • la douleur peut être diffuse ou lancinante;
  • l'enfant entend des sons extérieurs, un craquement en l'absence de son dans la réalité;
  • occasionnellement, douleur en avalant;
  • la température peut atteindre 39 degrés, mais parfois l'otite s'écoule sans modifier la température du corps;
  • bébés jusqu'à un an - pleurant sans raison apparente, anxiété, tirant les bras vers les oreilles, refusant de manger, car le processus de succion apporte une douleur supplémentaire;
  • écoulement de masses purulentes du conduit auditif.

Lorsque la perforation du tympan diminue, les douleurs disparaissent, ce qui entraine la sortie libre de l'exsudat purulent. Ce n'est pas un signe d'amélioration, mais au contraire, la maladie progresse.

Le diagnostic de l'otite moyenne bilatérale consiste à examiner le patient médecin ORL. En plus de l'inspection visuelle du nasopharynx, des études supplémentaires peuvent être nécessaires:

  • radiographie du système des sinus paranasaux pour exclure la sinusite purulente;
  • audiométrie pour tests auditifs;
  • numération globulaire complète;
  • ensemencement bactérien de la décharge du conduit auditif afin d'identifier l'agent responsable du processus inflammatoire.

Traitement de l'otite avec des méthodes de médecine moderne

Lorsque le processus inflammatoire se déclenche rapidement, il est recommandé d'hospitaliser l'enfant dans le service ORL de l'hôpital.

Méthodes tactiques médicales de la médecine moderne est la suivante:

  1. Antibiotiques à large spectre pour supprimer la microflore pathogène. Si la situation ne s'améliore pas au bout de quelques jours, l'ensemencement bactérien de la décharge du conduit auditif est montré avec la détermination de la sensibilité aux antibiotiques. Cela vous permet d'identifier l'agent responsable de la maladie et de vous procurer un médicament spécialisé.
  2. Solutions antibactériennes pour le traitement local.
  3. Antihistaminiques pour l'élimination du gonflement dans le système des sinus nasaux.
  4. Remédiation du nez.
  5. L'utilisation d'agents vasoconstricteurs et de médicaments qui augmentent le flux de mucus des sinus nasaux.
  6. Vitamines et agents fortifiants.
  7. En cas de processus inflammatoires dans les sinus maxillaires, un lavage supplémentaire est effectué à l'aide d'un coucou ou d'une perforation des sinus en cas de sinus purulent.
  8. Avec l'accumulation de masses purulentes derrière le tympan, le médecin procédera à une incision pour éliminer l'exsudat. Après récupération, cette coupe microscopique sera retardée.
  9. Au stade de la récupération, la physiothérapie est montré - UHF, tube de quartz.

Le traitement peut être effectué à la maison en consultation avec votre médecin.

Que faire avant de prendre l'ENT?

Le processus inflammatoire aigu peut commencer la nuit, un jour de congé, lorsque le médecin n’est pas disponible. Que doivent faire les parents dans ce cas?

  1. Ne pas réchauffer! Pas de chapeaux, de compresses, de bouteilles d'eau chaude. Vous ne faites que renforcer le processus inflammatoire et créer des conditions favorables à la reproduction de la flore pathogène.
  2. Ne pas enterrer les solutions contenant de l'alcool, vodka, teinture de calendula dans votre oreille. Seule une solution alcoolique d'acide borique est autorisée, mais uniquement si l'intégrité du septum tympanique n'est pas brisée et que le pus n'est pas libéré.
  3. Installez les antiseptiques locaux "Dioxedin", "Okomistin", les gouttes auriculaires "Otof" ou "Sofradex" dans le conduit auditif.
  4. Donner un médicament anesthésique et antipyrétique.
  5. Dans la matinée, montrez le médecin ORL de l'enfant. Même si le mal d'oreille avait disparu. Cela signifie seulement que les gouttes ont réduit un processus inflammatoire aigu, mais cela ne suffit pas pour la récupération.

Médecine populaire

Pour le traitement de l'otite moyenne, la médecine traditionnelle propose d'enterrer diverses teintures alcoolisées, du jus d'oignon ou de citron, ainsi que divers réchauffements dans le conduit auditif.

Toutes les méthodes traditionnelles doivent être convenues avec votre médecin et utilisées comme traitement supplémentaire!

Prévention des maladies inflammatoires de l'oreille

Les recommandations suivantes aideront à réduire le risque de développer une otite:

  • Ne pas autoriser la tête d'hypothermie. Par temps froid, portez des chapeaux;
  • traiter rapidement et efficacement les infections respiratoires aiguës, le rhume et les maladies virales;
  • être vacciné, car l'otite peut être une complication de maladies telles que la coqueluche, la scarlatine;
  • en cas de rhume, offrez à l'enfant un traitement adéquat. Utilisez des médicaments vasoconstricteurs pour soulager la respiration nasale et réduire l'enflure des voies nasales;
  • Ne jouez pas avec les recommandations de la médecine traditionnelle. Cela peut causer des dommages irréparables à la santé de votre bébé.

Souviens toi! L'oreille est un organe très doux. Traitement intempestif et de mauvaise qualité, l’auto-traitement entraîne de nombreuses complications pouvant aller jusqu’à une perte auditive irréversible.

Traitement efficace de l'otite moyenne chez un enfant

L'otite moyenne bilatérale est l'une des maladies infantiles les plus courantes. Bien entendu, la maladie peut se manifester chez une personne à tout âge. Cependant, les bébés sont particulièrement à risque et risquent davantage de souffrir d'otite. Plus de la moitié des enfants de moins de 3 ans souffrent de cette maladie sous différentes formes. Dans ce cas, les bébés sont plus susceptibles d'avoir une forme à double face. Seulement chez 10% des petits patients, le diagnostic est une otite unilatérale.

Pourquoi les bébés tombent-ils plus souvent malades?

La propagation de cette maladie dans l'enfance est associée au mode de vie des bébés et à la structure de leur cavité auriculaire. Chez les adultes et les enfants, la région de l’oreille a une structure et une composition différentes.

De plus, les enfants passent le plus clair de leur temps en position horizontale, ce qui permet une accumulation maximale de liquide dans le nasopharynx. En fin de compte, cela conduit au développement de la maladie.

Les symptômes

L'otite a des symptômes prononcés, particulièrement bilatéraux. Par conséquent, il est facile de déterminer que l'enfant a des problèmes d'oreille. Les principales caractéristiques sont:

  • Douleur dans les oreilles;
  • La présence de décharge de pus de la région de l’oreille peut être une odeur désagréable;
  • Augmentation de la température;
  • Maux de tête graves;
  • L'enfant commence à entendre pire;
  • En appuyant sur le lobe, une douleur aiguë et aiguë apparaît;
  • Lorsque vous mâchez des sensations désagréables et inconfortables. Pour cette raison, l'enfant peut refuser de manger.
  • Debout fort bébé qui pleure. Parfois, cela peut devenir une véritable crise de colère.

De plus, l'enfant peut toucher constamment les oreilles ou garder la tête inclinée. Dans cette position, la douleur diminue.

Causes de la maladie

Plus l'enfant grandit, plus son système immunitaire et son potentiel de développer la maladie diminuent. Pour l'otite moyenne sous forme bilatérale peut pour diverses raisons. Parmi les plus courants:

  • Pénétration dans la région auriculaire du mucus provenant de la cavité nasale;
  • La membrane muqueuse est trop lâche et vulnérable aux infections;
  • Complications après une otite unilatérale. Le tympan s'épaissit, le pus s'accumule en grande quantité, ce qui provoque le développement ultérieur de la maladie;
  • Blessure à l'oreille;
  • Maladies infectieuses ou catarrhales précédemment transférées et non complètement guéries.

Le plus souvent, c'est l'infection qui provoque le développement de l'un ou l'autre type d'otite.

Comment se déroule la maladie

Tout commence par une perte auditive. Peut-être que l'enfant va sentir du bruit ou de la congestion dans les oreilles. La température peut monter, la tête va commencer à faire mal.

Après cela, la douleur dans les oreilles deviendra progressivement plus forte, dure et pulsée. La température augmente plus, le bruit devient plus fort. La douleur peut aller de l'oreille au pharynx, aux yeux et aux dents.

A l'étape suivante, les sensations douloureuses deviennent moins aiguës et plus aiguës. La température devient normale. Des oreilles commencent à sortir du pus. Les symptômes restants sous forme de déficience auditive et d’apparence de bruit demeurent.

Cette période est l'une des plus dangereuses. Le pus peut pénétrer à l'intérieur du crâne, ce qui provoque l'apparition d'une méningite. Au dernier stade, les fonctions habituelles de l'oreille sont rétablies, l'inflammation disparaît.

Types d'otites bilatérales

Cette maladie peut se présenter sous plusieurs formes:

En termes d’étendue, la maladie peut être une inflammation localisée ou endommager complètement l’aide auditive. À son tour, conditionnellement, la maladie est divisée en plusieurs types:

  1. Exsudatif. Il est exprimé par la forme aiguë du processus inflammatoire qui se produit lors du passage de la trompe d'Eustache et le tympan est également affecté. Au cours de la maladie, il se forme un liquide ou du pus;
  2. Congrès De nouveau dans la cavité de l'oreille, le processus inflammatoire se poursuit. Cependant, aucun fluide ou pus n'est observé.

Diagnostic de la maladie

Pour un médecin plus expérimenté, il n’est pas difficile de poser un tel diagnostic et de déterminer qu’un enfant est atteint d’otite moyenne.

Si vous appuyez sur un cartilage légèrement saillant et situé devant l'oreille, le bébé ressentira une vive douleur, se mettra à crier et à pleurer. Cela signifie qu'il y a un processus inflammatoire dans la région de l'oreille.

Le diagnostic est réalisé par inspection de routine. À l'aide d'un appareil spécial, il examine la cavité de l'oreille, peut remarquer une rougeur du tympan, une décharge de pus dans le canal de l'oreille, etc. L'audiométrie peut être prescrite, ce qui permet un examen plus précis de l'audience.

Traitement

Le traitement de l'otite moyenne bilatérale chez un enfant est effectué uniquement sous le contrôle total d'un spécialiste. L'auto-traitement et l'utilisation de méthodes traditionnelles sans consulter un médecin compliquent le processus de récupération rapide et peuvent également entraîner des complications, notamment le non-rétablissement de la fonction auditive.

Vous devez d’abord effectuer un diagnostic pour déterminer la cause de la maladie. Le traitement doit être complet et viser à éliminer l'agent pathogène. Sinon, toute aide sera inutile et ne conduira qu'à des améliorations à court terme.

Si la maladie est due à un rhume, des préparations spéciales ayant des effets antiviraux sont prescrites. Parfois, il provoque une amygdalite. Dans ce cas, un traitement parallèle des deux maladies est effectué.

La thérapie prescrite à l'enfant peut avoir les remèdes suivants:

  1. Gouttes pour les oreilles. Ils sont généralement utilisés au tout début du développement de la maladie. Le choix d'un certain moyen est influencé par la cause de la maladie. Les gouttes peuvent être dirigées contre les bactéries ou les champignons. Il n'est pas recommandé d'utiliser des gouttes auriculaires s'il y a une rupture du tympan;
  2. Les préparations nasales visaient à réduire les vaisseaux sanguins. Ces médicaments sont nécessaires pour débarrasser le tube auditif du gonflement résultant. En règle générale, les médicaments sont prescrits à base de xylométazoline;
  3. Antihistaminiques. Leur action vise à éliminer l'œdème du nasopharynx. Ils affectent également la trompe d'Eustache, qui souffre souvent d'otite;
  4. Antibiotiques. Ils ne sont prescrits que si du pus commence à se former dans la cavité de l'oreille et à en sortir. Peut être prescrit aux enfants de moins de deux ans seulement après que le médecin a déterminé la sensibilité de l'agent pathogène. On prescrit aux enfants de ce groupe des médicaments connus pour leur toxicité minimale afin de ne pas nuire au système immunitaire immature et à la santé en général.

Il a déjà été noté que l'otite dans n'importe laquelle de ses manifestations n'est traitée que de manière complexe. Par conséquent, en plus des médicaments visant à éliminer les causes de la maladie, les agents prescrits et symptomatiques. Ils visent à améliorer l'état général de l'enfant et à éliminer les principaux symptômes.

Si la température dépasse 38 ° C, le médecin vous prescrit l'utilisation de médicaments destinés à réduire la chaleur. Dans ce cas, les fonds peuvent être utilisés non seulement sous forme de comprimés, mais aussi de sirop.

Lorsque l'otite sous forme bilatérale a prononcé une douleur. Les analgésiques et les anti-inflammatoires aident à les éliminer.

Les enfants qui ont déjà 12 ans peuvent prendre analgine à cette fin. Il est déconseillé d'administrer ce médicament à un jeune enfant en raison du développement possible d'une anémie aplastique.

Vous pouvez faire des compresses de réchauffement spéciales et appliquer la physiothérapie. Mais seulement s'il n'y a pas d'élévation de la température corporelle et une inflammation purulente. Sinon, ces fonds sont interdits.

Si le traitement n'a donné aucun résultat positif, une intervention chirurgicale est prescrite. Le médecin perce le tympan pour débarrasser la cavité auriculaire des excès de liquide et de pus qui ne peuvent pas sortir seuls. Dans ce cas, l'opération contribue à éliminer les fortes douleurs aiguës.