Principal
Toux

Comment guérir rapidement la pharyngite chez un enfant

La pharyngite est un processus inflammatoire qui affecte la membrane muqueuse et le tissu lymphoïde du pharynx. Cette maladie est souvent diagnostiquée dans l'enfance et ne pose généralement pas de risque grave pour la santé. Le traitement de la pharyngite chez l’enfant repose sur une thérapie visant à renforcer les fonctions de protection générale et locale de l’organisme, ainsi qu’à réduire la gravité des symptômes associés à la maladie. La maladie dans l'enfance survient le plus souvent à la suite d'une hypothermie ou sous l'action de microorganismes pathogènes.

Contenu de l'article

Causes et symptômes

L'inflammation de la gorge peut être infectieuse et non infectieuse.

  1. Si la maladie a un caractère infectieux, elle survient le plus souvent sous l’action de virus (grippe, parainfluenza, herpès) ou de bactéries (staphylocoque, pneumocoque). Les maladies de la cavité buccale, telles que les caries, la stomatite, les végétations adénoïdes, provoquent également souvent une inflammation chez les enfants.
  2. Les causes non infectieuses incluent les brûlures et autres lésions des muqueuses et des tissus nasopharyngés, l'exposition prolongée à l'air sec ou très pollué, les allergies à la poussière, au pollen de plantes et aux odeurs fortes.

Parmi les principaux symptômes accompagnant la maladie dans l'enfance, on distingue:

  • sensation de brûlure, sensation d'un objet étranger dans la gorge;
  • gonflement de la gorge muqueuse et de l'arrière du ciel;
  • une augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux supérieurs;
  • la rhinite;
  • enrouement, chatouillement;
  • fièvre
  • toux sèche;
  • fatigue, perte d'appétit.

L’intoxication du corps par la pharyngite n’est généralement pas importante; les enfants de plus de six ans ayant déjà souffert d’une infection similaire souffrent plus facilement de la maladie que les bébés de la petite enfance pour lesquels le risque de développer des complications est élevé.

S'il y a pharyngite chez les enfants et que le traitement n'a pas été commencé à temps, il existe alors un risque de complications et le passage de la maladie au stade chronique, caractérisé par les symptômes suivants:

  • l'apparition d'une sécrétion visqueuse dans le nasopharynx;
  • maux de gorge constamment;
  • l'apparition d'une sécheresse périodique et d'une sensation de brûlure dans le nasopharynx;
  • récurrence fréquente de la maladie sous l’influence de facteurs indésirables.

C'est important! Si vous ne traitez pas la pharyngite chez un enfant, des complications telles qu'une bronchite, une otite, des végétations adénoïdes et d'autres maladies graves peuvent survenir.

Traitement

Le plus souvent, il suffit qu'un pédiatre fasse un examen et analyse les plaintes pour poser un diagnostic correct. Cependant, parfois, pour confirmer le diagnostic, déterminer le type de microorganisme pathogène qui a provoqué la maladie, il est également nécessaire de faire un don de sang et d’urine, un tampon de gorge pour la bakposev. En fonction des causes de la maladie, le pédiatre choisit un moyen de traiter la pharyngite chez les enfants.

  1. Si la cause virale de la pharyngite est identifiée, l'inflammation est traitée avec des médicaments antiviraux approuvés pour les enfants (préparations d'interféron, Arbidol, Remantadin, Anaferon).
  2. Si, au cours de la maladie, une infection bactérienne s'est jointe, un traitement supplémentaire de la pharyngite doit être réalisé avec l'utilisation d'antibiotiques (Sumamed, Augmentin).
  3. Pour réduire la douleur dans le nasopharynx, utilisez des sprays, des pilules et des pastilles antiseptiques spéciaux (Chlorophyllipt, Miramistin, Ingalipt, Tantum Verde, Lizobact, Septefril).
  4. Les médicaments antibactériens locaux sous forme de sprays (Bioparox, Hexasprey) sont également efficaces.

C'est important! La plupart des préparations antiseptiques pour la gorge sous forme de sprays sont contre-indiquées avant l'âge de trois ans, car leur utilisation peut provoquer des nausées ou un coma dans la gorge.

  1. Si la température dépasse 38 degrés, il est nécessaire d'utiliser des médicaments antipyrétiques (paracétamol, ibuprofène en fonction de la posologie par âge).
  2. L'utilisation d'une quantité suffisante de liquide vous permet d'hydrater la membrane muqueuse du nasopharynx et de réduire le niveau d'intoxication. Pour ce faire, utilisez des compotes, des thés aux herbes médicinales (camomille, sauge), des boissons aux fruits, de l’eau bouillie ordinaire. Il est important que le liquide ne soit ni trop chaud ni trop froid, vous devez également exclure les jus acidulés (orange) et le citron.
  3. On montre également un régime alimentaire équilibré: il faut offrir à l'enfant des aliments mous et moelleux, une purée de légumes râpée, une soupe hachée et un bouillon. Les aliments épicés, salés et fumés sont contre-indiqués. Il est également nécessaire d’exclure les boissons et plats chauds et froids.
  4. Observez les conditions climatiques optimales dans la pièce où se trouve l'enfant. La température de l'air ne doit pas dépasser vingt degrés, l'humidité doit être maintenue à 50-70%. Obtenez les performances souhaitées en ventilant la pièce, en effectuant un nettoyage humide fréquent, en utilisant un humidificateur.

C'est important! Les experts ne recommandent pas l'utilisation de plus de trois médicaments pour le traitement de la gorge en même temps.

Un excès de médicaments provoque souvent le développement d'une dysbactériose dans la cavité buccale et une augmentation du nombre de bactéries dangereuses.

Rincer

Le rinçage est un outil efficace pour éliminer les infections du nasopharynx. Cette procédure est également utile dans le traitement de la pharyngite. Comme solutions médicinales peuvent être utilisés:

  • Bouillons d'herbes telles que camomille, sauge, plantain, calendula, elecampane. Pour préparer le remède, verser vingt grammes de matière sèche dans un verre d’eau bouillante, puiser, filtrer et utiliser plusieurs fois par jour pour se rincer jusqu’à disparition des symptômes.
  • Une solution de sel sodique additionnée d'iode constitue également un bon traitement pour la gorge. Il est facile de préparer un tel remède: prenez cinq grammes de sel, de soude et deux gouttes d’iode par litre d’eau potable. Tous les composants sont bien mélangés et effectuent la procédure.

C'est important! Pour les enfants, il est nécessaire d’utiliser les médicaments contenant de l’iode avec précaution, car ces fonds peuvent avoir un impact négatif sur la glande thyroïde.

Lors du rinçage doit suivre les règles suivantes:

  • vous pouvez répéter la procédure jusqu'à six ou sept fois par jour;
  • une procédure devrait durer au moins dix minutes;
  • environ 200 ml de solution sont utilisés en même temps;
  • pour un meilleur lavage de la gorge avec la solution, il est nécessaire d’incliner la tête en arrière et de prononcer le son "s";
  • la solution dans la bouche doit être complètement recrachée;
  • Un rinçage intensif dû à la pénétration de la solution dans le conduit auditif peut provoquer une otite;
  • Il est nécessaire de procéder au rinçage au plus tôt soixante minutes après avoir mangé et également de ne pas manger dans les trente minutes suivant la procédure.

Si l'enfant ne sait pas comment se gargariser ou craint cette procédure, les pédiatres recommandent alors d'irriguer la gorge avec ces solutions à l'aide d'un flacon pulvérisateur ou de verser une solution saline dans les voies nasales.

Méthodes traditionnelles de traitement

Si vous suivez les recommandations générales: utilisez une quantité suffisante de liquide, maintenez le niveau optimal d'humidité et de température dans la pièce, ainsi qu'avec le bon régime pour le traitement de la pharyngite simple, il suffit d'utiliser les méthodes de la médecine traditionnelle.

  1. Le jus de betterave peut être utilisé comme un rinçage efficace et sous forme de gouttes dans le nez. Pour ce faire, le légume est lavé, pelé, râpé et jus pressé. Conservez le produit résultant ne peut être plus d'une journée au réfrigérateur.
  2. La propolis est un antiseptique naturel puissant. Cet outil est utilisé comme désinfectant pour diverses maladies du nasopharynx. Une solution de propolis peut être utilisée pour le rinçage et comme moyen d’irrigation du pharynx. Vous pouvez proposer aux jeunes enfants de mâcher un morceau de propolis ou d’humecter un morceau de sucre raffiné avec une solution.
  3. Les huiles essentielles (eucalyptus, arbre à thé, sapin, argousier, pêche) sont utilisées pour l’instillation dans le nez. Ces fonds ont un long effet hydratant sur la muqueuse nasale, vous permettant d’éviter le dessèchement pendant une longue nuit de sommeil.
  4. Un verre de lait chaud avec une cuillère à café de miel aide à humidifier la gorge muqueuse et à atténuer la toux sèche.
  5. L'inhalation de vapeur chaude avec l'utilisation d'infusions d'herbes, d'huiles essentielles, d'eau alcaline, ont un effet antiseptique, aident à hydrater les muqueuses, à éliminer la douleur.

C'est important! Avant d'utiliser des huiles essentielles et des produits apicoles pour soigner un enfant, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de réaction allergique.

Pharyngite chez les enfants: symptômes et traitement

Contrairement à l'angine de poitrine, cette maladie provoque une inflammation de la paroi postérieure de la gorge, sans affecter les amygdales. La pharyngite peut se développer dans le contexte d'autres pathologies des voies respiratoires supérieures, notamment la rhinite, la trachéite et la laryngite. Le danger de la maladie est que si elle n'est pas traitée, elle entre dans la forme chronique, causant un grand inconfort. Les signes caractéristiques de la pharyngite sont une voix rauque, des chatouilles et un rouge de la gorge chez l’enfant. Le traitement de la maladie est principalement local, mais il peut également nécessiter un traitement systémique avec ingestion de médicaments.

Quelle est la pharyngite

Dans cette maladie, les tissus lymphoïdes et muqueux de la paroi postérieure du pharynx sont enflammés sans implication des amygdales dans le processus pathologique. La pharyngite survient dans 40% des cas d'infections respiratoires aiguës chez les enfants. Plus l'enfant est petit, plus la maladie est difficile et plus le choix des médicaments est difficile. La pharyngite se développe dans les lésions virales en tant que pathologie indépendante, mais elle est plus souvent marquée chez l'enfant dans le contexte du rhume, de la rhinite, de la bronchite et de la laryngite. Ceci est dû à la tendance de l'enfant à diffuser la défaite des voies respiratoires.

Raisons

La pharyngite primaire est associée à l'exposition d'agents infectieux au pharynx muqueux. La maladie peut provoquer des infections intestinales et générales, ainsi qu'une inflammation des voies respiratoires supérieures. Dans certains cas, il s’agit de brûlures de la muqueuse de la gorge, d’objets étrangers dans le pharynx ou de lésions de la gorge au cours d’une intervention chirurgicale. Les agents pathogènes les plus courants de la pharyngite sont les agents pathogènes suivants:

  • virus de la grippe, herpès, parainfluenza, cytomégalovirus, entérovirus, adénovirus, rhinovirus;
  • des bactéries, telles que des staphylocoques, des méningocoques, des streptocoques, des bacilles hémophiles et diphtériques, des corynébactéries, des moraxelles, des diplocoques;
  • champignons, agents intracellulaires (chlamydia, mycoplasme).

Une pharyngite d’étiologie virale est notée dans 70% des cas, bactérienne et autre 30%. Sa forme aiguë est associée à des pathologies telles que la mononucléose infectieuse, la rougeole, la scarlatine, le SRAS. Le type de pharyngite chronique est plus souvent diagnostiqué chez les patients atteints des maladies inflammatoires suivantes de l'oropharynx:

  • adénoïdite;
  • la sinusite;
  • stomatite;
  • la rhinite;
  • amygdalite chronique;
  • l'angine de poitrine;
  • les caries

Les facteurs de risque de pharyngite comprennent l'hypothermie locale ou générale. Il existe une forte probabilité d'inflammation de la muqueuse pharyngée résultant de l'action de divers stimuli sur celle-ci, par exemple des aliments épicés, la fumée de tabac, l'air poussiéreux ou froid. Les patients présentant ce qui suit sont également à risque:

  • affaiblissement de l'immunité locale;
  • élimination des amygdales, après quoi on observe des modifications atrophiques de la muqueuse pharyngienne;
  • reflux gastro-oesophagien, ce qui provoque l'entrée du contenu de l'estomac dans la gorge;
  • rhinite postérieure, dans laquelle le mucus en cas de souffle souffle sur le pharynx;
  • difficulté à respirer par le nez, du fait qu'un air froid non purifié est inhalé par la bouche;
  • allergie due à l'histamine, pris dans la membrane muqueuse de la gorge.

Types et formes

Les bactéries et les virus pénètrent sur la membrane muqueuse du pharynx à partir d'autres foyers d'inflammation. Pour cette raison, la pharyngobronchite, la pharyngolaryngite, la rhinopharyngite et la pharyngonite sont diagnostiquées plus souvent chez l'enfant que la forme isolée de la pharyngite. Selon la nature de l'évolution de la maladie sont les types suivants:

  • Pointu L'inflammation se poursuit pendant 2 semaines. Symptôme de maladie prononcé. Souvent marqué douleur et maux de gorge, toux sèche. La cause peut être un processus infectieux-inflammatoire dans la trachée ou le nasopharynx.
  • Subaiguë. Cette variété progresse plus rapidement que la chronique, mais ne passe pas au stade aigu. Chez certains patients, la forme subaiguë est un précurseur de la rougeole, de la rubéole ou de la scarlatine.
  • Chronique. Il faut plus de six mois avec des exacerbations fréquentes.

Compte tenu de la zone d'inflammation, la maladie est divisée en deux types: commune - toute la surface postérieure du pharynx est affectée, limitée - une inflammation est constatée uniquement sur les crêtes latérales. Selon l’endroit, la pharyngite chronique chez les enfants est représentée par les formes suivantes:

  • catarrhal (atteint seulement la gorge muqueuse);
  • granulaire (inflammation localisée plus en profondeur dans les follicules lymphoïdes);
  • atrophique (avec séchage des tissus enflammés).

Les symptômes

La pharyngite chez l'enfant est accompagnée de douleurs lors de la déglutition, de la sécheresse, de la crudité et du mal de gorge. Dans ce contexte, il y a une toux peu profonde, un enrouement apparaît. Lors de l'inspection de la gorge peut être noté les signes suivants:

  • rougeur de la paroi du pharynx, palais mou et arcades pharyngiennes palatines;
  • gorge granuleuse chez un enfant avec des follicules saillants enflammés;
  • hyperémie et gonflement de la luette, coussins latéraux du pharynx.

La température au cours de la pharyngite chez un enfant est normale ou sous-fébrile (37 degrés). Au-dessus, il augmente si la maladie s’est développée dans le contexte des maladies virales. Ensuite, chez un petit patient, on note de la fièvre, des maux de tête et un gonflement des ganglions lymphatiques sous-maxillaires. Les symptômes suivants indiquent un cours chronique de la maladie:

  • toux obsessionnelle;
  • sensation de corps étranger dans la gorge;
  • gorge muqueuse lâche.

Compte tenu de la forme et de la nature de la maladie, les symptômes subjectifs peuvent être très différents. Les principaux sont les suivants:

  • Lorsque la forme fongique (pharyngomycose). Il y a des érosions et des fissures dans les coins de la bouche (zadyy), une plaque de fromage sur l'arrière de la gorge, une augmentation des ganglions lymphatiques dans le cou.
  • Avec forme atrophique. On diagnostique un amincissement, une pâleur et une sécheresse de la membrane muqueuse de la gorge. Il contient des croûtes dures difficiles à éliminer.
  • En forme hyperplasique chronique. L'enfant peut se plaindre de sécheresse et de mal de gorge. Un mucus épais s'accumule sur la muqueuse pharyngée, ce qui peut provoquer des vomissements. Dans ce contexte, une hyperplasie de l'épithélium de la gorge peut être constatée.

Pharyngite aiguë

Il a une image clinique brillante. L'enfant se plaint d'avoir mal à avaler, à cause des démangeaisons, de la sécheresse et des maux de gorge. L'augmentation de la température est insignifiante - jusqu'à 37-38 degrés. Si la maladie survient dans le contexte d'un rhume, tous ses symptômes caractéristiques apparaîtront, notamment une toux, un nez qui coule, une conjonctivite. Avec un «pharynx vide», la douleur dans la gorge augmente - c'est un symptôme caractéristique.

Chez les enfants, on observe une inflammation hypertrophique de la muqueuse pharyngée. Il produit des granulations de taille moyenne et grande qui provoquent des douleurs. Les symptômes suivants sont des symptômes caractéristiques de la forme aiguë:

  • refus de l’alimentation de l’enfant;
  • Irradiation de la douleur dans l'oreille et la mâchoire inférieure;
  • hémorragies ponctuelles au palais dur;
  • douleur et augmentation des nœuds régionaux;
  • somnolence, apathie.

Chronique

La marque de la forme chronique de la maladie est considérée comme une fausse toux, dans laquelle les crachats ne sont pas séparés. Il est célébré principalement la nuit. Du mucus s'accumule dans le fond de la gorge, qu'il avale constamment par réflexe. Vu de la gorge, on peut noter sa rougeur et son grain. Plaque purulente est noté que lorsque l'étiologie bactérienne de la maladie. La liste présente d’autres caractéristiques distinctives:

  • légère hausse de température le matin;
  • la gorge sèche, à cause de ce que vous devez constamment avaler;
  • enrouement;
  • sensation de congestion dans la partie supérieure du pharynx;
  • maladie

Pharyngite chez les nourrissons

Une maladie beaucoup plus lourde survient chez les nourrissons. Puisqu'ils ne peuvent pas dire qu'ils sont concernés, les parents eux-mêmes doivent identifier la maladie. Chez le nourrisson, les symptômes généraux prévalent, exprimés par les signes de la liste suivante:

  • mauvais sommeil, anxiété;
  • toux périodique;
  • larmoyants et capricieux;
  • température à 39 degrés;
  • régurgitation après avoir mangé;
  • perte d'appétit.
  • salivation - bave;
  • dysphagie - trouble de l'acte de déglutition;
  • fièvre sévère;
  • éruption corporelle;
  • dyspepsie;
  • nez qui coule

Des complications

La plupart des complications de la maladie surviennent avec un traitement inapproprié. L'infection se propage dans tout le corps, touchant principalement les voies respiratoires, bien que l'inflammation puisse également toucher la paroi du cerveau. La liste des complications de la pharyngite comprend les maladies graves suivantes:

  • L'otite Il s'agit d'une inflammation aiguë ou chronique de différentes parties de l'oreille.
  • Amygdalite. Développe dans la transition de l'inflammation à la région des amygdales. Aussi appelé angine.
  • Sinusite Il s’agit d’une inflammation des muqueuses d’un ou de plusieurs sinus paranasaux.
  • Rhinite Il s'agit d'un processus inflammatoire dans les muqueuses de la cavité nasale, accompagné d'un œdème et d'une congestion.
  • Conjonctivite Dans cette maladie, la conjonctive est enflammée - la membrane muqueuse de l'œil.
  • La méningite La complication la plus dangereuse dans laquelle l'inflammation se propage aux membranes de la moelle épinière et du cerveau.

Diagnostics

Les complications peuvent être d'autant plus graves que l'enfant est petit. Pour cette raison, lorsque des signes de pharyngite apparaissent, vous devez contacter immédiatement un pédiatre ou un otolaryngologue pédiatrique. Après avoir entendu les plaintes des parents, un spécialiste peut suspecter cette maladie. Pour confirmer le diagnostic, les procédures suivantes sont effectuées:

  1. Auscultation Cette étude, qui écoute les sons générés dans le processus des organes internes. Chez les enfants, le médecin écoute les bruits provenant de la respiration dans les aisselles, puis dans les lobes médians et apicaux de la poitrine.
  2. Pharyngoscopie. Il s’agit d’un examen visuel du pharynx qui permet d’identifier l’œdème, l’hyperémie, l’infiltration de la paroi de la gorge postérieure.
  3. Rhinoscopie Au cours de cette procédure, examinez les voies nasales, les sinus et le septum.
  4. L'otoscopie Il s'agit d'un examen des canaux auditifs externes et du tympan.
  5. Étudier le frottis de la microflore du pharynx. Réalisé pour clarifier l'agent responsable et la sélection ultérieure du schéma thérapeutique correct. Le plus souvent prescrit en cas de suspicion de rougeole, scarlatine ou diphtérie.

Traitement de la pharyngite chez les enfants

Le traitement de cette maladie chez les enfants est plus souvent limité à un traitement local. Il consiste à effectuer des inhalations et des rinçages. Il est recommandé aux jeunes enfants qui ne peuvent pas se rincer la bouche de boire beaucoup d’eau et d’irriguer au goutte à goutte avec des antiseptiques muqueux. Si l'enfant sait déjà comment dissoudre les comprimés, on lui prescrit des pastilles aux effets analgésiques, antibactériens et adoucissants. En cas d’hyperplasie grave du tissu lymphoïde du pharynx, les procédures suivantes sont prescrites:

  • adénotomie;
  • éteindre la paroi pharyngée postérieure avec des ondes radio;
  • cautérisation au laser de pellets dans le pharynx;
  • cryodestruction des tissus affectés;
  • brûlant avec du nitrate d'argent.

Pour que la pharyngite ne s'aggrave pas chez l'enfant, il est nécessaire de prendre des mesures pour traiter la maladie sous-jacente: caries, amygdales, adénoïdes, dysbiose intestinale, rhumes, rhinites, sinusites, etc.

  • antibiotiques - avec bactérien;
  • antiviral - viral;
  • antimycotiques - avec des champignons;
  • antihistaminique - avec des allergies.

Les agents antibactériens peuvent être utilisés par voie topique, par exemple, tels que Bioparox, Grammidin ou Orasept. Quel que soit le schéma choisi, le traitement doit viser les objectifs suivants:

  • normalisation de la température - il est recommandé de prendre des médicaments antipyrétiques, par exemple le paracétamol pour enfants ou le Cefekol;
  • réduction de la douleur et de l'inconfort de la gorge - inhalation, rinçage, consommation d'eau chaude et abondante;
  • s'assurer que le repos complet - le repos au lit est prescrit;
  • élimination de la congestion nasale - il est nécessaire d'enterrer les gouttes vasoconstrictives dans les narines;
  • renforcement de l'immunité - à cette fin, ils effectuent une instillation dans le nez de Grippferon ou Derinat.

Traitement de la pharyngite chez les enfants à la maison

Si l'enfant n'a pas de complications et qu'il fait beaucoup de fièvre, le médecin peut autoriser le traitement à la maison. Un critère important de récupération dans ce cas est le respect du repos au lit pendant la période aiguë - jusqu'à ce que la température tombe à des valeurs normales. Les parents doivent suivre les règles suivantes:

  • ne donnez au bébé que des aliments chauds;
  • éliminer les aliments épicés qui irritent la muqueuse de la gorge;
  • aérer régulièrement la chambre du patient;
  • nettoyage humide quotidien et humidifier l'air;
  • limiter la charge vocale du patient.

Vous pouvez donner à boire non seulement de l'eau tiède, mais aussi du lait avec du miel ou des sodas. Si la température a baissé, il est permis de faire des bains de pieds chauds. Pour se rincer la gorge, utilisez des décoctions des herbes suivantes:

Comment et quoi traiter la pharyngite chez l'enfant - les conseils du pédiatre

Très souvent, en cas de rhume et d’infection virale, l’enfant développe des maux de gorge, de la toux et une sensation de gêne lorsqu’il déglutit. Les parents sont donc préoccupés par la façon de traiter la pharyngite chez les enfants.

Pourquoi devez-vous commencer le traitement dès que possible?

Avec le début de la saison morte et de la saison froide, son corps subit une augmentation de sa charge virale et une probabilité d'hypothermie. Par conséquent, augmente considérablement le risque de développer le SRAS ou les infections respiratoires aiguës, qui sont considérées comme les principales causes de symptômes désagréables de la pharyngite.

En même temps, de nombreux parents considèrent l'inflammation du pharynx chez un enfant comme une maladie non grave, car la pathologie se manifeste souvent par des symptômes lisses (toux sèche rare, mal de gorge et rougeur de la gorge) et n'est même pas accompagnée de fièvre. Par conséquent, le traitement de la pharyngite chez l’enfant est retardé ou n’est pas effectué du tout.

Mais il s’agit de l’insiduité de la pharyngite - symptômes bénins qui, s’ils ne sont pas traités, se transforment en une forme récurrente et chronique, ou en cas de progression compliquée de la maladie (sinusite, otite, amygdalite, bronchite).

Surtout, ceci est observé avec un impact constant sur les facteurs de gorge de l'enfant provoquant le processus inflammatoire et / ou avec une diminution persistante de l'immunité. Par conséquent, les parents doivent connaître les signes et le traitement de la pharyngite chez les enfants.

Il faut se rappeler que les symptômes de la pharyngite chronique chez un enfant peuvent apparaître après 2 à 3 épisodes d'inflammation aiguë du pharynx en l'absence d'un traitement approprié ou de l'utilisation d'un traitement inapproprié, dans la plupart des cas avec un traitement personnel.

Que faire du développement de la pharyngite chez un enfant

Lorsque divers symptômes d’une maladie virale ou catarrhale apparaissent, ce qui s’accompagne d’un rougissement visible de la paroi postérieure du pharynx et de ses bourrelets latéraux, tout d’abord, consultez un spécialiste:

  • demander un rendez-vous avec un pédiatre, un médecin de famille ou un oto-rhino-laryngologiste;
  • Appelez le médecin à la maison si l'enfant fait de la fièvre et présente une faiblesse marquée, une léthargie et d'autres symptômes courants d'infection respiratoire ou d'infections respiratoires aiguës.

Il est important de se rappeler que seul un médecin peut déterminer la cause de la maladie et vous dire comment guérir une pharyngite chez un enfant.

Malheureusement, il n’est pas toujours possible de recevoir immédiatement une consultation qualifiée d’un spécialiste de l’enfance. Les parents doivent donc savoir:

  • signes majeurs de maladie;
  • principes de traitement de cette maladie insidieuse: comment traiter la pharyngite chez un enfant;
  • caractéristiques de la thérapie à différents âges (enfants de moins de 2 ans, enfants d’âge préscolaire et écoliers);
  • nutrition et mode de la pharyngite;
  • combien de jours pour traiter la pharyngite chez les enfants.

Comment traiter diverses formes de pharyngite chez les enfants

Caractéristiques de la thérapie: la pharyngite aiguë et chronique chez un enfant, la manière de traiter correctement cette maladie insidieuse est déterminée uniquement après avoir clarifié la cause et la forme de la pathologie.

Dans la plupart des cas (90% des pharyngites chez l'enfant), les symptômes de la pharyngite se manifestent dans le contexte d'affections virales respiratoires ou de rhumes, ou sont associés à un autre processus inflammatoire des voies respiratoires (amygdalite, rhinite, laryngite, bronchite ou trachéite). Et pourtant, il existe la probabilité d'autres causes de pharyngite, qui doivent être clarifiées.

Il existe des pharyngites aiguës et chroniques chez les enfants. Vous devez connaître certaines caractéristiques thérapeutiques.

Traitement de la pharyngite aiguë

Dans la pharyngite aiguë, il existe des manifestations cliniques sous la forme d'une apparition soudaine:

  • inconfort en avalant;
  • sécheresse constante, démangeaisons, douleurs et maux de gorge;
  • toux sèche et irritante;
  • écoulement de mucus à l'arrière du pharynx.

Les signes visibles d'inflammation aiguë du pharynx comprennent:

  • hyperémie et œdème de la paroi postérieure du nasopharynx;
  • son grain prononcé;
  • parfois des hémorragies ponctuelles.

Parallèlement, tous ces symptômes surviennent principalement ou dans le cadre d’une tendance à la diffusion des lésions des voies respiratoires chez l’enfant (diminution de la réactivité immunologique ou déroulement agressif du processus infectieux). La vidéo raconte les signes et les principes du traitement de la pharyngite.

Caractéristiques et mode

Une pharyngite aiguë se développe le plus souvent dans le contexte d'une infection virale respiratoire et s'accompagne des symptômes généraux de la maladie sous-jacente. Par conséquent, les parents ont une question: comment traiter la pharyngite chez les enfants avec une température ou en son absence.

Tout d'abord, il est nécessaire de créer des conditions confortables pour l'enfant, un régime de consommation d'alcool et une alimentation saine et saine sont la base d'un traitement efficace de la pathologie:

  • la température et l'humidité de l'air dans la pièce doivent être extrêmement confortables, ventilez souvent la pièce;
  • éliminer complètement les aliments irritants - chaud ou froid, acide, salé, la température la plus confortable des plats - 37 - 37,5 degrés;
  • boisson fractionnée chaude et abondante à l'exception des boissons allergènes et acides.

Traitement médicamenteux de la pharyngite aiguë

Ensuite, vous devez décider du choix du médicament.

Dans le processus aigu - pharyngite d'un enfant: comment traiter sont prescrits les groupes de médicaments suivants:

  • Tout d'abord, les agents étiotropes sont prescrits (il n'est pas nécessaire d'acheter des analogues bon marché) - le prix compte pour l'efficacité du médicament:
    1. antiviral (pour infection respiratoire);
    2. antibiotiques (pour l'inflammation bactérienne);
    3. antifongique (pour pharyngite fongique raffinée);
    4. une série d'antihistaminiques pour les réactions allergiques.
  • Lorsque la température augmente, des antipyrétiques sont prescrits sous la forme d'un enfant (sirop, suspension, suppositoires du rectum ou comprimés pour écoliers) - les instructions spécifient une dose unique et quotidienne de la drogue, elle ne doit pas être dépassée.
  • Agents anti-inflammatoires et antiseptiques locaux:
  1. des comprimés ou des aérosols contenant des désinfectants et des substances antiseptiques (Hexoral, Tantum - Verde, Miramistin, Gramidin, Falimint);
  2. émollients et pastilles et comprimés anti-inflammatoires (Septolete, Dr. Mom, Strepsils, Lizobact);
  3. irrigation et rinçage du pharynx avec des solutions anti-inflammatoires spéciales (Furacillin, Rotokan, Chlorphyllipt), une solution de soude ou une décoction à base de plantes préparée de vos propres mains (décoction de sauge, calendula, écorce de chêne, succession);
  4. inhalation avec de l'eau minérale saline ou alcaline pour ramollir la membrane muqueuse;
  5. lubrification de la paroi pharyngée postérieure avec une solution d'huile de Chlorphyllipt ou d'huile d'argousier avec de la Chlorhexidine;
  6. antibiotiques locaux (Bioparox, Isofra).
  • L'utilisation d'agents immunomodulateurs locaux et généraux - pharyngite, comment traiter chez les enfants et quels médicaments:
  1. instillation dans le nez d'agents spéciaux (Derinat, IRS-19), résorption de comprimés (Immudon);
  2. adaptogènes à base de plantes (teinture d'échinacée, ginseng, citronnelle, éleuthérocoque);
  3. remèdes populaires pour améliorer l'immunité (propolis, gingembre, miel, aloès);
  4. immunostimulants généraux (prescrits par un pédiatre ou un immunologiste).
  • Préparations pour réduire l'inflammation et soulager la toux sèche (Stodal, Erespal, Linkas, Dr. Mom).
  • Mucolytiques avec toux grasse et mucus visqueux (Flavomed, Ambrobene, Lasolvan, Karbotsistein).

La durée du traitement dans la forme aiguë est en moyenne de 7 à 14 jours et est prolongée en cas d'évolution compliquée ou de survenue de comorbidités.

Traitement de la pharyngite chronique chez un enfant

Pharyngite chronique chez les enfants, comment traiter et quelles méthodes utiliser est déterminée par la forme de l'inflammation.

Pharyngite chronique chez les enfants est beaucoup moins fréquente, mais pour clarifier l'étendue des lésions muqueuses et des comorbidités, aggraver l'évolution de la maladie ne peut être oto-rhino-laryngologiste après la pharyngoscopie.

Il est important de rappeler que: pharyngite chronique chez les enfants: comment traiter la pathologie afin d'éliminer complètement les symptômes désagréables et la progression de l'inflammation n'est possible que pour déterminer les facteurs provoquants et guérir les foyers d'infection chroniques - élimination des végétations adénoïdes, traitement de la sinusite, dents carieuses.

La membrane muqueuse de l'enfant a un grand potentiel de guérison en cas d'inflammation chronique, à condition qu'elle bénéficie du traitement complexe correct à long terme.

Caractéristiques du traitement de la pharyngite, en fonction de l'âge de l'enfant

Les parents doivent connaître les principales caractéristiques du traitement de cette pathologie, en fonction de l'âge du bébé et des principales manifestations de la pathologie. Comment traiter la pharyngite chez un enfant de 6 ans et plus, ainsi que chez de jeunes enfants.

Traitement de la pharyngite chez les jeunes enfants

L'évolution et le traitement de la maladie chez les nourrissons et les enfants jusqu'à l'âge de deux ans ont leurs propres caractéristiques:

  • la maladie est extrêmement douloureuse, les enfants sont anxieux, capricieux, refusent de manger;
  • la pharyngite est souvent accompagnée de fièvre, de léthargie et de faiblesse chez les enfants;
  • à cet âge, les enfants ne savent toujours pas se gargariser et les aérosols ne doivent pas être utilisés, ce qui peut provoquer un spasme des cordes vocales et une attaque d'asphyxie;
  • les médicaments anti-inflammatoires locaux ne doivent pas contenir d’alcool ni de menthol, et le traitement est effectué par irrigation, applications, lubrification de la paroi postérieure du pharynx;
  • à la température d'un enfant jusqu'à l'âge d'un an, il ne faut pas donner trop de thés et de teintures diaphorétiques aux miettes - cela peut provoquer une déshydratation
  • Les experts ne recommandent pas l’utilisation d’acética et de tampons imbibés d’alcool pour réduire la température - contre laquelle des spasmes vasculaires peuvent survenir, aggravant les formes de fièvre «blanches»;
  • le traitement n'est prescrit que par un médecin, et au risque de développer des complications, le bébé est hospitalisé à l'hôpital.

Caractéristiques de la thérapie chez les enfants d'âge préscolaire ou les écoliers

Il est nécessaire de connaître les principes de traitement de la pharyngite chez les enfants, afin de ne pas nuire à l'enfant.

Ceux-ci incluent:

  • pendant la période de température élevée et / ou de processus inflammatoire actif dans le nasopharynx, il est impossible d'appliquer des procédures thermiques (inhalations à la vapeur, compresses, stries de moutarde);
  • vous ne pouvez pas non plus utiliser des compresses froides et des bains de pieds pour réduire la température - cela provoque souvent une hypothermie et un vasospasme;
  • en cas de réaction allergique éventuelle, il est impossible d'utiliser des moyens et préparations susceptibles de provoquer des allergies;
  • l'utilisation de tout moyen doit être convenue avec le médecin traitant - l'auto-traitement est souvent inefficace et même nuisible;
  • il ne faut pas forcer les enfants à boire ou à manger, en particulier les boissons chaudes et acides, les plats épicés et épicés, la nourriture grossière.

L'apparition de symptômes désagréables chez un enfant présentant une rougeur de la paroi arrière, du pharynx et du grain, associée à une inflammation des follicules lymphoïdes de la couche sous-muqueuse, nécessite un diagnostic rapide et le traitement approprié. Cela est dû au passage rapide de cette pathologie à la forme chronique.

Pharyngite chez les enfants: symptômes, diagnostic, traitement

Zinaida Bogolepova raconte:

otorhinolaryngologist, foniatr

La pharyngite est une inflammation de la muqueuse pharyngée. Il s'agit rarement d'une maladie indépendante (surtout chez les enfants). Elle survient le plus souvent à l'origine d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections respiratoires aiguës, de grippe, du virus d'Epstein-Barr, etc. La pharyngite peut également être provoquée par une infection bactérienne.


Facteurs contribuant au développement de la pharyngite:

  • l'hypothermie;
  • nourriture épicée et très froide (crème glacée);
  • respiration par la bouche (surtout en hiver);
  • immunité réduite;
  • exposition à des facteurs exogènes (pollution des gaz, pollution de l'air, fumée de tabac);
  • l'hypoavitaminose;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • maladies endocriniennes (hypothyroïdie, etc.);
  • allergie


Classification pharyngite:

Aiguë, subaiguë, chronique.

En tant que muqueuse pharyngée:

  1. catarrhale - œdème, rougeur de la membrane muqueuse de la gorge, du larynx, progressivement la muqueuse prend une couleur rose grisâtre.
  2. hypertrophique - un épaississement de la membrane muqueuse du larynx et de la gorge dû à la prolifération du tissu épithélial. Habituellement, hypertrophie des rouleaux pharyngiens latéraux, épaississement des arcs palatins, nodules et granules à l'arrière du pharynx.
  3. subfatrophe - amincissement des tissus de la gorge et du larynx de nature focale ou diffuse. Extérieurement, la membrane muqueuse est pâle et sèche, les vaisseaux sont amincis, atrophiés.

Les principaux symptômes de la pharyngite:

  • maux de gorge, toux, bouche sèche;
  • difficulté et douleur en avalant;
  • sensation de douleur, maux de gorge;
  • toux sèche;
  • à l'enflammement des plis de la voix enrouement, apparaît le changement du timbre de la voix;
  • chez les jeunes enfants peuvent être accompagnés de fièvre, refus de manger, faiblesse, troubles du sommeil, nausées;
  • sensation amère et acide dans la bouche (s'il existe un reflux de la maladie).

Avec une implication dans le processus des amygdales, un mal de gorge peut se développer, auquel cas un raid sur les amygdales apparaît le plus souvent.

Maux de gorge avec pharyngite modérée, apparaît uniquement lors de l'ingestion d'aliments, particulièrement chauds ou durs. Dans les maux de gorge, les maux de gorge sont constants, intenses et augmentent en cas d'ingestion ou d'ingestion de liquide.

Avec la défaite des amygdales, la température monte rapidement et parfois jusqu'à 40 degrés, souvent une patine blanche apparaît le lendemain. Une pharyngite commence généralement par un chatouillement dans la gorge, et ensuite ou en même temps, la température augmente légèrement.

Si l'enfant est petit et ne peut pas dire qu'il est inquiet, la température corporelle s'élève à 39 ° C, vous devez contacter immédiatement le pédiatre. Si un traitement à domicile de deux jours n’améliore pas votre bien-être, vous devez également consulter un médecin. Les parents prescrivent souvent eux-mêmes des médicaments, achètent des solutions concentrées alcoolisées qui ne font que dessécher les muqueuses. Au moment où le patient se présente à la clinique, outre le traitement de la pharyngite, la restauration de la membrane muqueuse est également requise. De plus, la membrane muqueuse sèche prolonge l'évolution de la maladie.

Vous ne pouvez pas vous impliquer dans l'automédication, il est important de rappeler que seul un médecin, après un diagnostic approfondi, peut prescrire le médicament en tenant compte de toutes les caractéristiques individuelles de l'enfant.

Si la pharyngite récidive ou ne disparaît pas longtemps, c’est une raison pour rechercher les véritables causes de la maladie. De plus, la pharyngite est rarement une maladie indépendante et accompagne souvent une adénoïdite, une amygdalite, un reflux gastro-oesophagien.


Diagnostic de pharyngite

Le premier spécialiste auquel les parents s'adressent est un pédiatre. Si la maladie réapparaît, si tous les symptômes ne disparaissent pas après le traitement, un otolaryngologue est inclus dans le processus. Il est très important d’en comprendre les raisons, car de nombreuses maladies sont masquées par les infections respiratoires aiguës et les infections à IVC. Par exemple, il existe des situations dans lesquelles un enfant atteint de pharyngolaryngite sans diagnostic, traitement et schéma de voix spéciaux correctement chargés charge les cordes vocales pendant la journée, ce qui provoque le développement de cordes vocales, qui à leur tour nécessitent un traitement plus long, plus complexe et parfois chirurgical.

  • écouvillonnage pharyngé sur microflore et sensibilité aux antibiotiques ou à la PCR;
  • numération globulaire complète.

Avec pharyngite récurrente:

  • endoscopie du nez et du nasopharynx;
  • examen par un allergologue (pour écarter le caractère allergique de la maladie);
  • examen par un gastro-entérologue (pour exclure la maladie de reflux);
  • Endoscopie (fibroscopie) du larynx (avec pharyngolaryngite).

Traitement de la pharyngite chez les enfants

  • Tous les aliments muqueux irritants (trop chauds et trop froids, salés, acides, épicés) doivent être éliminés de l'alimentation. Il est recommandé au patient de boire beaucoup de liquide (jusqu'à deux litres par jour).
  • Les enfants, à partir de 3 ans, devraient se gargariser.
  • Il est recommandé d'utiliser des plats liquides qui ne posent pas de problèmes en avalant (bouillon de poulet, soupes, céréales, mélanges de fruits et légumes).

Antiseptiques. Ils sont prescrits en fonction de l'évolution de la maladie et de l'état de la membrane muqueuse.

Un traitement antibactérien est prescrit dès le premier jour en cas de détection du streptocoque B-hémolytique du groupe A. Dans les autres cas, tout dépend de la gravité de la maladie et des résultats des tests de laboratoire.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour réduire la température corporelle.

La pharyngolaryngite montre:

Mode vocal (repos vocal). Limitez la communication, en particulier au téléphone, ne parlez pas à voix basse, ne chantez pas, ne criez pas, il vaut mieux ne pas parler.

L'inhalation. Pour les enfants, il est préférable de choisir des inhalateurs à ultrasons ou à compresseur. Si l'enfant a des antécédents de laryngospasme (faux groupe), l'inhalateur doit être nécessaire pour que les parents puissent, dans les situations critiques, inhaler de manière indépendante avec une hormone topique avant l'arrivée de l'ambulance.

Humidification de l'air dans la pièce. L'air sec peut prolonger l'évolution de la maladie.

Antihistaminiques pour soulager le gonflement.

La clinique pour enfants EMC dispose de toutes les installations nécessaires au traitement des pharyngites et des pharyngolaryngites. Dans le même bâtiment, les médecins de toutes les spécialités pour enfants sont reçus, des inspections sont effectuées 24 heures sur 24. Les médecins d'urgence et d'urgence sont prêts à rentrer chez eux à tout moment à la maison. Le diagnostic et la prescription du traitement surviennent dès que possible. Dans le cadre d’une approche multidisciplinaire, des médecins de diverses spécialités interviennent dans le traitement des patients (pédiatre, oto-rhino-laryngologiste, allergologue, gastro-entérologue, etc.), la décision dans les cas difficiles étant prise par le conseil des médecins.

Pharyngite - symptômes et traitement chez les enfants

Hier, l'enfant a trop refroidi et, le matin, se plaint de maux de gorge, de faiblesse et de douleur en avalant? La pharyngite se fait sentir immédiatement et constitue le premier signe de la propagation rapide de l'inflammation de la muqueuse pharyngée. Il y a d'autres symptômes qui indiquent cette maladie, et qu'est-ce qui est plus important: comment et comment traiter la maladie chez les enfants?

Pharyngite - symptômes chez les enfants

Un système immunitaire faible de l’enfant, une hypothermie, des microbes sont autant de causes possibles de l’apparition de la maladie. Quels sont les signes de pharyngite, qui aident à diagnostiquer la maladie de nature inflammatoire? C'est la bouche sèche, douleur en avalant, basse température, gonflement des tissus mous de l'arrière de la gorge, toux. Les symptômes de la pharyngite chez les enfants peuvent se manifester à des degrés divers, en distinguant les caractéristiques suivantes:

  • localisation (surface catarrhale ou granulaire);
  • échelle (limitée sur les côtés des rouleaux ou répartie sur toute la surface du pharynx);
  • nature (aiguë, chronique).
  • source (virus, bactéries, allergènes).

Pharyngite aiguë chez les enfants

Avant la puberté, cette forme de la maladie est plus commune. Les bactéries (streptocoques) peuvent provoquer une pharyngite aiguë chez les enfants, provoquant le gonflement et la rougeur des amygdales, puis l'apparition de taches blanches et l'augmentation du nombre de ganglions lymphatiques. L'inflammation des tissus mous peut être accompagnée de nausées, signe de la nature de la maladie. Lorsque la nature virale des processus inflammatoires s'apparente à un rhume, la pharyngite aiguë n'est souvent pas une maladie unique et se développe avec d'autres.

Pharyngite chronique chez un enfant

Si la maladie se déclare ou si le corps n’est pas assez puissant pour faire face aux virus, aux bactéries, les prévisions sont décevantes. L'évolution de la maladie menace la survenue d'une pharyngite chronique chez un enfant et constitue déjà une menace sérieuse pour la santé. On pense que l'absence d'amélioration après deux semaines est un fait direct, indiquant une maladie prolongée. Les bactéries pénètrent dans le tube digestif de l'enfant, provoquant ainsi l'apparition d'une gastrite, d'une pancréatite. Les causes de la forme chronique de la maladie peuvent être les suivantes: corps étranger, végétations adénoïdes, air sec, fumée de tabac, rhinite chronique.

Comment distinguer l'angine de poitrine de la pharyngite

Une sensation lancinante, une douleur modérée, une montée en température en douceur, une combinaison avec d'autres signes du rhume sont tous des signes courants d'inflammation des tissus mous. Si vous savez comment distinguer un mal de gorge d'une pharyngite, d'une pharyngolaryngite ou d'une pharyngite, vous guérirez rapidement l'enfant. Avec la pharyngite, il est désagréable d'avaler, et avec le mal de gorge, ça fait mal; pour le premier type de maladie est caractérisée par une température basse, et la différence du second - une montée rapide à 40 degrés, tandis que la pharyngite est souvent accompagnée d'un nez qui coule, une congestion nasale, des éternuements, des larmes aux yeux.

Traitement de la pharyngite

Le corps d’un enfant affaibli est difficile à résister aux effets des virus. Les forces sont absorbées par un mal de gorge aggravé, une température en hausse régulière, ainsi la première règle pour un prompt rétablissement est le repos. Comment traiter la pharyngite chez un enfant à la maison? Les procédures suivantes sont recommandées:

  1. Se gargariser au moins trois fois par jour.
  2. Donnez beaucoup d'eau tiède pour éviter la déshydratation.
  3. Aérer la pièce plus souvent, humidifier l'air.
  4. Ne pas abaisser la température si le thermomètre indique moins de 38 degrés.
  5. Pour l'anesthésie de la gorge, utilisez un aérosol (spray), des pastilles.
  6. Pour réduire l'enflure de la muqueuse nasale, les gouttes ne peuvent être instillées qu'après avoir consulté un médecin.

Pharyngite virale

La cause d'un processus inflammatoire actif peut être une infection virale, qui rend les symptômes de la pharyngite chez les enfants similaires à ceux du rhume. La part de ce type de maladie qui touche la membrane muqueuse, la paroi arrière du pharynx, représente environ les deux tiers de tous les cas de la maladie. Les agents responsables de la pharyngite virale constituent un groupe important - des adéno-, des rino- ou des coronavirus aux virus de la grippe, en passant par la cytomégalie.

Pharyngite bactérienne

Le deuxième type de maladie le plus commun qui cause certaines fourches de microbes. Les facteurs provoquant l'apparition du processus inflammatoire peuvent être un mycoplasme (champignons) ou une diminution de la défense immunitaire. La maladie prend alors une forme grave et la pharyngite bactérienne - symptômes, traitement chez les enfants - nécessite une attention particulière. Lorsque les streptocoques, les staphylocoques et les infections à méningocoques, nécessitent un traitement médical, basé sur des médicaments antibactériens locaux ou des antibiotiques systémiques.

Pharyngite allergique

Non seulement les virus, les bactéries, l'hypothermie, la faiblesse du système immunitaire, mais également des facteurs irritants peuvent provoquer l'apparition de la maladie. Plus rarement, selon les statistiques, la pharyngite allergique est plus difficile à diagnostiquer et cette forme de la maladie est dangereuse dans l’apparition de la forme chronique. La poussière, l'odeur du tabac et d'autres substances puissantes peuvent provoquer une inflammation de la membrane muqueuse. Les allergènes pénètrent dans le corps de l’enfant. Si le traitement est mal choisi ou si le contact avec un irritant n’est pas éliminé, le rétablissement est retardé pendant longtemps.

Pharyngite chez les nourrissons

Dans le plus petit des cas, cette maladie est exacerbée par une combinaison d'inflammation des muqueuses et de rhinite aiguë. Le système immunitaire émergent ne peut pas résister aux infections et le bébé ne peut pas se plaindre ni montrer où ça fait mal. Il est difficile de traiter la pharyngite chez le bébé à la maison, car elle nécessite une approche systématique (forte consommation d'alcool, médicament, réchauffement du cou à sec, compresses, massage). De plus, vous devrez surveiller la toux, effectuer des procédures visant à améliorer le drainage des poumons et les écoulements d'expectorations.

Pharyngite chez les enfants: symptômes, formes, traitement

La pharyngite est un processus inflammatoire localisé à l'arrière du pharynx. Le principal symptôme de cette maladie, à laquelle l'enfant peut se plaindre auprès de ses parents, est une douleur et un malaise dans la gorge. Dans la plupart des cas, la pharyngite se développe sur le fond des infections respiratoires aiguës, ainsi que d’autres processus catarrhales dans le nasopharynx et les voies respiratoires supérieures, beaucoup moins souvent en tant que pathologie indépendante. Il survient chez des enfants d'âges différents. Plus l'enfant est petit, plus la progression de la maladie est difficile et plus le choix des médicaments est difficile.

Causes de la maladie

La pharyngite chez les enfants peut devenir une maladie indépendante ou être le résultat d'une autre. Dans la plupart des cas, l’inflammation pharyngée se produit au moment de la défaite du corps par des infections virales respiratoires aiguës (virus de la grippe, parainfluenza, adénovirus, rhinovirus, coronavirus) et d’autres virus (cytomégalovirus, virus d'Epstein-Barr). Rarement, des agents pathogènes bactériens (streptocoques, staphylocoques, bacilles hémophiles et diphtériques, méningocoques) provoquent une pharyngite. Les plus grands risques de pharyngite concernent les enfants qui fréquentent les jardins d'enfants et les écoles en automne-hiver lors d'épidémies saisonnières d'influenza et d'autres infections virales respiratoires aiguës.

Les facteurs suivants peuvent contribuer au développement du processus inflammatoire au fond de la gorge:

  • difficulté à respirer par le nez, entraînant l'inhalation d'air froid non purifié par la bouche et le dessèchement de la muqueuse buccale et de la gorge;
  • la rhinite postérieure, dans laquelle les sécrétions muqueuses infectées ne sortent pas par les voies nasales lors de l’expulsion, mais coulent vers le bas;
  • l'hypothermie;
  • affaiblissement de l'immunité locale;
  • utilisation fréquente de gouttes vasoconstricteurs dans le traitement de la rhinite, descendant de la cavité nasale, irritant la membrane muqueuse de la paroi postérieure du pharynx et réduisant ses propriétés protectrices;
  • exacerbation de certaines maladies chroniques (rhinite, adénoïdite, amygdalite, sinusite, stomatite, carie);
  • ablation des amygdales, accompagnée de modifications atrophiques du tissu muqueux du pharynx;
  • manque de vitamines (A et groupe B);
  • reflux gastro-oesophagien, à la suite duquel le contenu de l'estomac pénètre souvent dans le pharynx, ce qui a un effet irritant sur la muqueuse.

Parfois, les causes de la pharyngite sont des réactions allergiques provoquées par la pénétration d’un allergène dans la muqueuse de la gorge. Les dommages mécaniques causés aux membranes muqueuses par des corps étrangers ou des opérations chirurgicales, l'exposition aux vapeurs de solvants chimiques, à la poussière, à la fumée de tabac et à l'air chaud peuvent également provoquer une inflammation du pharynx. En outre, l'inflammation pharyngée se développe à la suite d'une alimentation trop chaude, trop rugueuse, épicée ou acide.

Types de pharyngite

Compte tenu du facteur étiologique, la pharyngite chez l’adulte et l’enfant peut être infectieuse (virale, bactérienne, fongique), traumatique, allergique ou provoquée par le contact de la muqueuse pharyngée avec des facteurs irritants. Le traitement de la maladie dépend de son type.

Par la nature de l'évolution de la maladie se présente sous forme aiguë ou chronique. Dans le premier cas, les enfants présentent une inflammation aiguë de la muqueuse pharyngée. La pharyngite chronique est un processus inflammatoire lent qui dure plusieurs mois ou plus et se caractérise par des phases de rémission et des exacerbations. Le plus souvent, il survient à la suite d'une pharyngite aiguë pas complètement guérie ou d'une maladie indépendante due à une irritation prolongée de la muqueuse pharyngée provoquée par des facteurs agressifs.

Selon la gravité du processus inflammatoire, la pharyngite chronique est:

  • simple, ou catarrhale, se manifestant par une hyperhémie de la muqueuse pharyngée;
  • granulaire ou hypertrophique, accompagné de la croissance des tissus affectés par le processus inflammatoire;
  • atrophique, accompagné d'un assèchement ou d'un amincissement des tissus enflammés;
  • mixte, dans laquelle au fond de la gorge se produisent simultanément des modifications pathologiques de la membrane muqueuse, caractéristiques du type hypertrophique et atrophique.

Les symptômes

Les symptômes de la pharyngite chez les enfants diffèrent selon la forme et la gravité de la maladie. Un signe caractéristique d'inflammation aiguë est:

  • rougeur et gonflement;
  • forte douleur dans la gorge, nettement pire lors de la déglutition, en particulier des aliments durs et chauds;
  • augmentation de la température corporelle à 38 ° C;
  • enrouement;
  • toux causée par des chatouillements et des douleurs à la muqueuse pharyngée;
  • irradiation de la douleur dans les oreilles (si l'inflammation affecte les coussins tubopharyngés).

Dans la pharyngite chronique, les symptômes sont moins prononcés, il y a sécheresse et mal de gorge. Cette forme d'inflammation ne se caractérise pas par de la fièvre ni par un changement de l'état général et de l'activité de l'enfant. Cependant, en période d'exacerbation, les symptômes de la pharyngite chronique s'intensifient et, selon le tableau clinique, ressemblent à ceux de la pharyngite aiguë.

Lorsque la pharyngite chronique granulaire sur le dos du pharynx s'accumule, des plaques rouges et gonflées se forment, les ganglions lymphatiques sous-maxillaires peuvent être élargis et douloureux à la palpation, ainsi qu'une douleur persistante à l'arrière de la tête.

La forme atrophique de la pharyngite chronique chez les enfants est extrêmement rarement diagnostiquée. Elle se caractérise par la pâleur et la sécheresse de la muqueuse de la gorge, la formation de croûtes sur celle-ci, représentant du mucus séché, et l’apparition d’un motif vasculaire à l’arrière de la gorge.

Symptômes selon la cause

Avec la pharyngite survenue à l’origine d’infections virales respiratoires aiguës, le processus inflammatoire s’étend à tout le pharynx, y compris les amygdales et le palais mou. Il s'accompagne souvent d'un nez qui coule, d'une conjonctivite, d'une toux et de troubles gastro-intestinaux.

Pharyngite causée par une bactérie pathogène, caractérisée par un long trajet, maux de tête, fièvre, amygdalite. Lorsque des champignons causent des dommages à la gorge, des fissures et de l'érosion se forment sur sa membrane muqueuse et dans les coins de la bouche, un revêtement blanc caractéristique au fromage apparaît à l'arrière de la gorge et les ganglions lymphatiques cervicaux postérieurs se multiplient.

Si la cause de la pharyngite est touchée par la membrane muqueuse de l’allergène de gorge, elle se manifeste alors sous la forme d’une toux sèche, non accompagnée de fièvre et de douleurs aiguës dans la gorge.

Symptômes chez les jeunes enfants

Pharyngite soupçonnée chez les nourrissons qui ne peuvent toujours pas s'exprimer et montrer où ils ont mal, les parents peuvent sur les motifs suivants:

Pour les jeunes enfants de moins de 2 ans, la pharyngite aiguë est grave. Si elle est causée par une infection virale respiratoire aiguë, elle est associée à une inflammation aiguë de la muqueuse nasale et du nasopharynx, à un nez qui coule, à une toux, accompagnée de fièvre, à une faiblesse générale et à une léthargie, à une perte d'appétit.

Diagnostic de la maladie

Si vous soupçonnez une pharyngite chez les enfants, les parents devraient consulter un médecin. L'autodiagnostic et l'auto-traitement comportent de nombreuses complications, et plus l'enfant est jeune, plus il peut être grave. La confirmation de la présence du processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de la paroi postérieure du pharynx, ainsi que de sa forme et de ses causes, est établie sur la base de:

  • plaintes de l'enfant ou des parents si l'enfant est petit;
  • examen de la bouche et de la gorge (pharyngoscopie);
  • palpation des ganglions lymphatiques dans le cou;
  • résultats de l'ensemencement bactériologique d'un écouvillon pharyngé.

La pharyngite se caractérise par une rougeur modérée, un gonflement et une infiltration de la paroi postérieure du pharynx, des arcs palatopharyngés et, moins souvent, du palais mou.

Les maux de gorge peuvent être un symptôme non seulement de la pharyngite, mais aussi des maux de gorge, de la rougeole et de la scarlatine. Contrairement à la pharyngite, une dynamique rapide du tableau clinique est caractéristique d'un mal de gorge. Le lendemain, un dépôt purulent et des bouchons sur les amygdales apparaissent, leur rougeur et leur grosseur augmentées, la température corporelle augmente brusquement jusqu'à 40 ° C.

Traitement de la pharyngite

Les préparations et les procédures pour le traitement de la pharyngite chez les enfants doivent désigner un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique, en tenant compte de l'âge du patient, de la cause de la maladie et de la gravité de l'état du patient. Le traitement est effectué à la maison. Lorsque des formes simples de la maladie surviennent dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës, le processus inflammatoire disparaît de lui-même en quelques jours.

Les médicaments

Dans la pharyngite aiguë et l’exacerbation de la pharyngite chronique chez l’enfant, les médicaments suivants sont utilisés pour le traitement:

  • préparations pour le rinçage de la gorge (rotocan, furatsilin, chlorophyllipt);
  • solutions pour la lubrification de la muqueuse enflammée (solution de protargol, lugol);
  • sucettes et pastilles à effets antiseptique, émollient et analgésique (lysobact, septefril, faringosept, strepsils, imudone);
  • pulvérisations et aérosols pour l'irrigation du pharynx (hexaspray, ingalipt, yox, tantum verde, cameton, miramistin);
  • médicaments antibactériens localement, moins systémiques (avec une étiologie bactérienne bien établie de la maladie et déterminent la sensibilité de l'agent pathogène à des antibiotiques spécifiques);
  • médicaments immunomodulateurs pour la pharyngite sur le fond de l'ARVI (viferon, laferobion, immunoflazid, aflubin);
  • solutions pour inhalation (soude-tampon, décasan, solution saline);
  • Antipyrétique à base de paracétamol ou d’ibuprofène lorsque la température dépasse 38 ° C.

Pour le traitement de la pharyngite chez les enfants de moins de 3 ans, ils n’utilisent ni sprays ni aérosols, car ils peuvent provoquer des spasmes réflexes du larynx et de l’asthme lorsqu’il s’injecte, ainsi qu’un rinçage de la gorge en raison de la difficulté à effectuer cette procédure pour les bébés.

Pour la pharyngite fongique chez les enfants, le traitement consiste à traiter la gorge avec des antifongiques locaux. Une inflammation du pharynx provoquée par une réaction allergique est traitée en prenant des antihistaminiques sous forme de comprimés, de gouttes ou de sirops (fenistil, erius, zyrtec, cétirizine, zodak).

Remèdes populaires

Après avoir consulté le médecin, les enfants peuvent faire des inhalations à la vapeur et se gargariser avec la décoction de plantes médicinales (camomille, sauge, calendula, eucalyptus, millepertuis, écorce de chêne), à ​​partir des méthodes de traitement de la pharyngite les plus courantes. Pour le rinçage, une solution saline simple est également utilisée (1 c. À thé de sel par tasse d’eau).

La nuit, vous pouvez donner au patient du lait chaud avec du miel ou de l'eau minérale, ce qui aura un effet réchauffant et adoucissant. Cependant, avant d'utiliser de tels remèdes populaires, vous devez vous assurer que l'enfant n'est pas allergique aux herbes et au miel utilisés.

Caractéristiques des soins aux patients

L'abondante boisson chaude (eau minérale sans gaz, thé, jus de fruits, baies) et l'air frais et humide sont d'une grande importance pour le prompt rétablissement de l'enfant, ce à quoi le célèbre pédiatre Komarovsky Ye.O. accorde une attention particulière aux parents, ce qui contribuera à une hydratation et une purification efficaces des personnes affectées. muqueuse pharyngée.

Pour réduire les blessures et l'irritation de la muqueuse de la gorge enflammée pendant la période de maladie, l'enfant doit suivre un régime alimentaire doux. Il est déconseillé de lui donner des aliments trop rugueux, durs, épicés, salés, acides, chauds ou froids.

Vidéo: ORL pour enfants sur les symptômes et le traitement de la pharyngite

Complications possibles et prévention

En l'absence de traitement correct et opportun, la pharyngite aiguë chez les enfants peut entraîner des complications dont les principales sont:

  • le passage de la maladie à la forme chronique;
  • la propagation de l'infection aux organes du système respiratoire inférieur (laryngite, trachéite, bronchite);
  • abcès périamygdalien et pharyngien;
  • maladies auto-immunes (rhumatismes);
  • maux de gorge

Pour réduire les risques de pharyngite aiguë ou chronique chez l’enfant, il est nécessaire d’observer des mesures préventives simples visant principalement à améliorer l’immunité et à réduire au minimum le contact avec des agents pathogènes potentiels. Celles-ci incluent des promenades régulières au grand air, une bonne nutrition et une détente.

L'hypothermie devrait être évitée. Dans la pièce où vit l’enfant, il est important de créer un niveau normal d’humidité et de température (air frais et humide), d’exclure tout contact avec l’air pollué, la fumée de tabac et la poussière. Il est nécessaire de traiter en temps utile les rhinites, les sinusites, les adénoïdites pour prévenir la congestion nasale prolongée et la respiration forcée par la bouche, ainsi que pour éviter tout contact avec des personnes malades lors d'épidémies saisonnières d'ARVI.