Principal
Les symptômes

Quelles sont les maladies du larynx?

Le larynx est un organe important du système respiratoire. Sa fonction principale est l’éducation vocale. Les maladies de cet organe sont souvent diagnostiquées tardivement, car leurs symptômes au stade initial ressemblent au rhume, notamment:

  1. bouche sèche;
  2. enrouement;
  3. difficulté à avaler;
  4. changer le timbre de la voix.

De tels signes peuvent être provoqués à la fois par des blessures et par des maladies en développement, parmi lesquelles figurent:

  1. laryngite aiguë;
  2. laryngite chronique;
  3. les polypes;
  4. des papillomes;
  5. des granulomes;
  6. la leucoplasie;
  7. cancer du larynx.

En outre, des problèmes avec ce corps peuvent être associés à des allergies à toutes sortes d’irritants.

Si ces symptômes sont observés, il est impératif de contacter le patient ORL.

Que pourraient être des blessures?

Ils sont divisés en externe et interne. Le premier groupe comprend les blessures contondantes et pointues. Les blessures internes peuvent être causées par des objets étrangers, des brûlures, certaines procédures médicales (blessures iatrogènes). Les blessures au larynx peuvent mettre la vie en danger. Dans la plupart des cas, les traumatismes des tissus entraînent l'apparition de diverses maladies.

Symptomatologie

Les blessures provoquent les symptômes suivants:

  • essoufflement;
  • la douleur
  • violation du vote;
  • toux persistante;
  • enrouement;
  • emphysème cervical hypodermique;
  • douleur en avalant des aliments;
  • baver;
  • gonflement des tissus du cou;
  • déplacement dans le larynx;
  • hémorragie sur le devant du cou.

Un patient présentant une lésion laryngée peut avoir une menace immédiate pour la vie, aussi une ambulance doit être appelée immédiatement.

Comment un médecin établit-il un diagnostic?

Souvent, le diagnostic n’est établi qu’après stabilisation du patient. Il comprend un entretien avec un patient, une palpation du cou, une laryngoscopie, une fibrobronchoscopie, un examen radiologique (radiographie thoracique, tomographie par ordinateur, imagerie par résonance magnétique). Il est également nécessaire d'évaluer les organes adjacents au larynx, qui peuvent être endommagés (y compris l'œsophage et la gorge).

Quelles sont les méthodes de thérapie?

En cas de blessure de cet organe, le plus important est de maintenir les voies respiratoires supérieures, d'arrêter les saignements et de traiter le gonflement. Si une personne suffoque, une trachéotomie est pratiquée. Il s'agit d'une procédure impliquant l'ouverture de la paroi antérieure de la trachée et l'insertion du tube dans la lumière des voies respiratoires. Le médecin doit aider à surmonter le choc, rétablir la respiration et s'assurer que les voies respiratoires sont praticables.

Jusqu'à ce moment-là, à l'arrivée des médecins, la victime doit être assurée d'un repos complet. Ne lui permettez pas de parler, de boire et de manger. Vous pouvez donner un petit morceau de glace à sucer.

Les maladies les plus courantes du larynx

Les maladies qui affectent le larynx sont généralement infectieuses. Ils commencent à se développer à un moment où la protection sous forme d'immunité échoue. À ce moment, les champignons, les virus et les bactéries qui attaquent les cellules des tissus sains peuvent se déposer sur les amygdales, provoquant ainsi un processus inflammatoire.

Laryngite aiguë

La maladie est causée par des virus. Souvent, la maladie est accompagnée d’une infection des voies respiratoires supérieures. L'inflammation peut affecter les cordes vocales.

  1. enrouement;
  2. toux sévère;
  3. sensation de corps étranger;
  4. congestion nasale;
  5. augmentation de la température.

En cas d'infection bactérienne, des écoulements purulents sont observés.

Traitement

Tout d'abord, vous ne pouvez pas forcer les cordes vocales, vous devez donc parler à voix basse. Il est également nécessaire d'humidifier l'air, de faire des inhalations et de boire beaucoup de liquide. Il sera utile d'appliquer des pilules de succion, des sirops et des analgésiques. Si l'inflammation bactérienne persiste après plusieurs jours de traitement, des antibiotiques sont prescrits.

Laryngite chronique

La maladie se développe dans le contexte d'une inflammation aiguë du larynx. La maladie survient souvent chez les enseignants, les fumeurs, chez les personnes qui consomment trop d'alcool, ainsi que chez celles qui se trouvent dans une pièce polluée ou surchauffée. Le risque augmente lorsque le corps est simultanément affecté par plusieurs de ces facteurs.

En raison du fait que l'organe est dans un état irrité, des changements se produisent dans l'appareil vocal. Malheureusement, il arrive souvent que le fait d’ignorer les signes et le manque de traitement approprié conduise au développement de tumeurs malignes.

  • enrouement grave;
  • douleur en parlant;
  • toux sèche;
  • sensation de brûlure.

Parfois, il arrive que la voix disparaisse complètement.

Traitement

La première étape consiste à éliminer la cause de la maladie: arrêtez de fumer, prenez soin des cordes vocales. Vous devriez également apprendre à respirer un diaphragme et à prendre soin de la perméabilité nasale. Le médecin peut vous prescrire des solutions pour vous gargariser avec des vitamines ou de la camomille brassée avec de la sauge. De nombreux experts recommandent des inhalations à base de soude et d'huiles essentielles (eucalyptus ou pin). Thérapie favorable sera dans un climat humide: à la montagne ou à la mer.

Les poches se développent généralement à la suite d'une réaction allergique. Mais un gonflement peut également survenir à la suite d'un traumatisme au larynx ou de son inflammation.

  • enrouement;
  • respiration sifflante;
  • voix tremblante
  • essoufflement grave.

Traitement

Le plus dangereux est l'œdème allergique, qui apparaît soudainement et peut entraîner la suffocation. Par conséquent, lorsque des allergies en sont la cause, des stéroïdes et des antihistaminiques sont injectés par voie intraveineuse. Les poches dues à une inflammation sont traitées avec des anti-inflammatoires ou des antibiotiques. Si les difficultés respiratoires sont sérieuses, la question d'une opération de trachéotomie est soulevée, au cours de laquelle le cartilage trachéal est coupé (sous anesthésie) et un tube est inséré, permettant à l'air de passer aux organes respiratoires.

Polypes

Ce sont les nodules laryngés bénins les plus courants. Ils peuvent se former sur un ou les deux cordes vocales. En règle générale, de telles formations apparaissent à la suite d'un effort excessif des cordes vocales chez les fumeurs malins.

  • Enrouement grave.
  • Dyspnée soudaine due à une hypertrophie grave des polypes.

Traitement

En règle générale, ces excroissances ne gênent pas la respiration. Par conséquent, le patient ne se doute souvent pas de leur apparence. Afin de préserver la voix, une inhalation et une iontophorèse sont effectuées. Dans certains cas, les tumeurs atteignent une taille importante, puis elles sont retirées à l'aide d'un laryngoscope.

Papillomes

C'est une maladie assez commune. Les galles apparaissent généralement sur les cordes vocales ou sur les parois du larynx lui-même, se fixant avec une jambe large. La maladie est causée par le papillomavirus, se développe dans le contexte d'une immunité affaiblie et est une tumeur bénigne.

  • enrouement;
  • discours perturbé;
  • chatouiller en mangeant;
  • difficulté à avaler;
  • toux en mangeant;
  • essoufflement.

Traitement

Le papillome laryngé est une maladie grave qui nécessite une intervention immédiate. Ignorer la thérapie peut entraîner des complications. Le traitement dépend de l'âge du patient et de l'agressivité de la maladie. En règle générale, les enfants reçoivent un autovaccin, ce qui renforce le système immunitaire, et des médicaments antiviraux sont prescrits (interféron). Chez l'adulte, ces formations sont traitées par élimination microchirurgicale. Mais malheureusement, même après le traitement, les papillomes reviennent souvent.

Granulomes

Le terme "granulome" est traduit du latin par "grain". Comment comprendre cela? Le fait est que la lésion a un espace limité et se caractérise par la formation de nodules. Les tailles vont du plus petit au plus grand, ce qui peut être ressenti lors de la palpation. Les facteurs de développement peuvent être les maladies dentaires, les traumatismes, la tuberculose, le lupus érythémateux.

L'inflammation granulomateuse est le plus souvent due à un reflux gastro-œsophagien, à l'effort et aux toux chroniques.

  1. douleur en avalant de la nourriture ou de la salive;
  2. insuffisance respiratoire;
  3. enrouement;
  4. changements de timbre de voix (la voix peut disparaître complètement).

Traitement

La manifestation de tels signes devrait servir de signal principal pour solliciter l'aide d'un professionnel. Le spécialiste déterminera d'abord la cause du développement du granulome, puis prescrira le traitement. Le plus souvent, la chirurgie est recommandée. À son tour, le patient devrait également contribuer à la guérison: ne pas fumer et ne pas forcer les cordes vocales.

Leucoplasie

Il s’agit d’une kératose blanche, qui consiste en des points blancs ou blanc sale sur la membrane muqueuse du larynx et des sillons vocaux. Dans la plupart des cas, les patients atteints de leucoplasie sont des fumeurs ou des personnes qui abusent souvent de l'alcool. Cette maladie peut être accompagnée d'autres troubles du corps, par exemple, laryngite hypertrophique chronique, polypes, œdème, papillomes, granulomes.

Traitement

Chez 3 à 4% des cas, cette maladie peut indiquer l'apparition d'une tumeur maligne. Pour cette raison, les médecins ont recours à la biopsie, alors que non seulement l’effet diagnostique sera atteint, mais aussi l’effet médical. Le patient devrait toujours être sous la surveillance d'un médecin.

La maladie touche principalement les hommes âgés de 55 à 65 ans, dont la plupart sont fumeurs (ils ont 40 fois plus de risques de tomber malade). Plus la maladie est détectée rapidement, meilleures sont les chances de succès du traitement. Si la maladie commence à guérir à un stade précoce, le traitement est efficace dans 98% des cas.

Les symptômes commencent par une augmentation graduelle de l'enrouement. Au fil du temps, le ton de la voix change, les patients se sentent enflés dans la gorge et se mettent à tousser. La douleur ressentie lors de la déglutition peut être transmise à l'oreille. Au stade avancé apparaîtra:

  • essoufflement en parlant;
  • toux sévère;
  • l'apparition de sang dans la salive;
  • ganglions lymphatiques enflés au cou.

Les symptômes persistent souvent malgré un traitement aux effets anti-inflammatoires.

Traitement

La méthode de traitement dépendra directement de la gravité de la maladie. Le médecin peut utiliser la radiothérapie ou la chirurgie. La chirurgie implique l'ablation d'un tissu altéré ou une laryngectomie générale (ablation du larynx). Avec une laryngectomie partielle, la voix du patient et sa respiration sont conservées. Dans un cas difficile, le patient perd non seulement le larynx, mais en général les ganglions lymphatiques environnants.

Prévention

Pour éviter de nombreuses maladies, vous devez suivre les recommandations simples du médecin, en particulier:

  1. Limitez la consommation d'épices et d'aliments épicés, ainsi que celle d'alcool et de tabac.
  2. Buvez 2 litres de liquide chaud. C'est le moyen de normaliser le travail de la membrane muqueuse de la gorge. Si l'hypothermie est la cause de l'enrouement, l'infusion de camomille apporte un soulagement.
  3. Humidifiez l'air de l'appartement et évitez de vous installer dans des pièces équipées d'un ventilateur ou de la climatisation.
  4. Gardez votre appareil vocal. Essayez de ne pas crier souvent.
  5. Respirez seulement par le nez. S'il est bouché, appliquez des gouttes ou utilisez des méthodes traditionnelles (par exemple, le jus d'oignon).
  6. Apprenez à respirer le diaphragme. Donc, il y aura moins de charge sur les cordes vocales.
  7. Essayez d'éviter l'hypothermie et les infections. Ils conduisent à des maladies du larynx.

Attention! Si les signes persistent pendant plus de 3 semaines, un médecin ORL est nécessaire.

Quelles sont les affections ORL de la gorge et du larynx, manifestations aiguës et chroniques, traitement

Les maladies du larynx et de la gorge sont accompagnées de symptômes similaires, mais présentent des degrés de danger différents. Par conséquent, en cas de symptômes désagréables, il est nécessaire de consulter un médecin pour un diagnostic correct.

Les principales causes de maladies de la gorge

Les maladies de la gorge et du pharynx apparaissent en raison d’une immunité affaiblie, de maladies chroniques et de conditions environnementales défavorables. Les causes des maladies dépendent également de leur type.

Types de maladies

La liste des maladies qui causent une gêne dans la gorge est très longue. Celles-ci peuvent être des pathologies du pharynx et du larynx. Ils sont aigus et chroniques. Leurs symptômes étant similaires, seul un médecin ORL peut établir un diagnostic précis.

Angine (amygdalite)

Il s'agit d'une inflammation des amygdales résultant de l'entrée de microorganismes pathogènes. L'infection se produit par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air à la suite d'un contact avec une personne malade. En outre, l'infection peut pénétrer dans la gorge par d'autres organes par le sang et la lymphe.

Pharyngite

Le pharynx constitue la partie supérieure du tractus gastro-intestinal situé entre l'œsophage et la cavité buccale. Lorsque l'inflammation de la membrane muqueuse dans cette zone est diagnostiquée, la pharyngite. Dans la plupart des cas, il présente une étiologie virale et agit souvent dans le contexte d’un rhume ou d’une infection respiratoire aiguë. La pharyngite bactérienne causée par le streptocoque, la chlamydia et d’autres microorganismes est moins courante.

Une maladie chronique peut se développer en raison du manque de traitement pour la pharyngite aiguë. Cela peut également être dû à un abus d’alcool, à l’inhalation fréquente d’air sec et à d’autres raisons.

Laryngite

Avec cette pathologie, les cordes vocales et la membrane muqueuse du larynx sont enflammées. Peut survenir à cause du tabagisme, du froid, de la surtension du ligament et d'autres causes.

La laryngite aiguë se développe fortement et s'accompagne de symptômes prononcés. Sa thérapie ne prend pas plus de 14 jours. La maladie chronique se caractérise par un cours plus long - plus de 2 semaines.

Il y a aussi ce qu'on appelle la laryngite récurrente, qui est observée chez les personnes dont le travail nécessite une tension régulière des cordes vocales - enseignants, locuteurs et autres.

Ceci est un groupe de maladies virales affectant les voies respiratoires supérieures. Dans le peuple d'ARVI appelé rhume. Contrairement à la grippe, cela commence progressivement. D'abord, il y a une sensation de mal de gorge, puis la température augmente, un rhume est possible. Il est important de finir la maladie jusqu'au bout. Sinon, il pourrait y avoir des complications. Par exemple, le virus peut se propager à l'oreille interne, provoquant une otite moyenne.

Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de cette pathologie: hypothermie, immunité affaiblie, etc. Mais la maladie ne peut survenir que lorsque le virus a pénétré dans le corps humain en tenant compte des facteurs susmentionnés.

Adénoïdite

Cette maladie est plus fréquente chez les enfants. C'est une inflammation des amygdales pharyngiennes - les végétations adénoïdes. Selon les raisons, il peut avoir plusieurs formes de flux:

  • Facile Les végétations adénoïdes augmentent légèrement, les autres symptômes sont absents. Cela est dû à des rhumes fréquents, une hypothermie, une immunité affaiblie.
  • Épicé Les amygdales s'enflamment, ce qui est dû aux virus et aux bactéries qui pénètrent dans les voies respiratoires.
  • Chronique. La pathologie apparaît avec le mauvais traitement de la forme aiguë de la maladie. Les symptômes se manifestent après chaque surfusion et au cours de la saison morte.

Il est interdit de se soigner soi-même, car cela entraîne de nombreuses conséquences.

Tumeurs

Les nouvelles croissances dans l'hypopharynx peuvent être bénignes ou malignes. Le cancer de la gorge est une maladie rare. Cependant, la pathologie est accompagnée de symptômes généraux, de sorte que son diagnostic opportun est difficile. De cette maladie passe à des stades plus sévères, en raison desquels il y a un pourcentage élevé de mortalité. Le plus souvent, les tumeurs sont localisées dans le nasopharynx.

Premièrement, la tumeur est petite et située dans le tissu épithélial. Peu à peu, sa taille augmente et il se propage aux tissus voisins. Dans les stades ultérieurs, les ganglions lymphatiques sont touchés et les métastases se forment dans d'autres organes. Le patient meurt des suites d'un saignement ou du sang ou des aliments ayant pénétré dans les poumons.

Le tabagisme est la principale cause du cancer de la gorge. Le groupe à risque comprend les hommes de plus de 50 ans. À un jeune âge, la maladie est très rare.

Sténose du larynx

Une constriction partielle ou complète de la lumière du larynx se produit. Ceci est lourd de complications dangereuses, car le patient peut difficilement respirer. La pathologie peut être aiguë (se manifester de manière aiguë) ou chronique (symptômes moins prononcés, mais observés pendant une longue période).

Un objet étranger, des maladies infectieuses, un empoisonnement et d'autres causes peuvent y conduire.

Sclérome

Il s'agit d'une inflammation de la paroi des voies respiratoires, dans laquelle se forment des granulomes. Le plus souvent, la maladie apparaît chez les travailleurs ruraux. Tous les groupes d'âge sont à risque, mais il apparaît souvent chez les jeunes de 15 à 20 ans. Le sclérome est caractérisé par un cours très lent.

Pharyngomycose

C'est une maladie du pharynx avec une étiologie fongique. Il est causé par des champignons du genre Candida. Procède souvent contre le fond de muguet de la cavité buccale. Les facteurs contribuant à son apparition incluent une immunité réduite due à des maladies chroniques, des troubles endocriniens du corps, la tuberculose et d'autres pathologies.

Œdème laryngé

Ceci est un gonflement du tissu laryngé. Cette pathologie peut être inflammatoire et non inflammatoire. Gonflement aigu, chronique et fulminant. Apparaît avec des blessures ou des maladies du larynx. Le plus souvent, le gonflement est une réaction à l'inhalation d'allergènes. Par conséquent, la fréquence de cette pathologie augmente au printemps / été.

Laryngisme

Il s'agit d'une contraction soudaine des muscles laryngés, qui ferme la glotte. Observé chez les enfants de moins de 3 ans. Survient le plus souvent en hiver en cas de manque de calcium dans le sang, causé par un manque de vitamine D.

Dommages mécaniques

Des blessures au pharynx et au larynx peuvent survenir à la suite d’un coup, d’une blessure par balle ou par balle, lorsqu’elles sont exposées à des produits chimiques. L'ingestion peut être perturbée, un abîme de voix peut apparaître, un gonflement dans la région du cou peut apparaître. Avec ces symptômes, une attention médicale immédiate est requise.

Symptômes principaux

Les symptômes dépendent de la maladie du patient:

  • Dans l'angine de poitrine, il y a un fort mal de gorge, il y a un revêtement blanc sur les amygdales, la température corporelle augmente.
  • La pharyngite s'accompagne de sensations désagréables dans la gorge, de maux de gorge et de brûlures, de toux et d'une légère augmentation des ganglions lymphatiques locaux. Parfois, avec cette pathologie, la température atteint 37,5-38 degrés.
  • Les ARVI peuvent avoir divers symptômes. Cependant, ils diffèrent en fonction du virus. Avec parainfluences, il y a une forte toux, la voix devient enrouée ou disparaît complètement, la température est absente. L’infection à rhinovirus est accompagnée par des éternuements, des douleurs et une sécheresse constants dans le nasopharynx, une décharge claire de la cavité nasale. Lorsque les adénoïdes de l'adénovirus augmentent, il devient difficile de respirer et d'avaler. Une infection respiratoire syncytiale est accompagnée d'un syndrome asthmatique, d'une douleur expiratoire et d'autres symptômes.
  • L'adénoïdite s'accompagne d'une violation de la respiration nasale, d'écoulements nasaux muqueux ou purulents, de troubles du sommeil, de maux de tête et d'un manque de bien-être.
  • La sténose du larynx dans les phases initiales est accompagnée d'un essoufflement, d'un enrouement, de palpitations. Aux derniers stades, ces symptômes deviennent plus prononcés et s'accompagnent de léthargie, d'une toux sévère, de douleurs dans la région du larynx, d'un blanchissement de la peau et d'autres signes.
  • Le sclérome s'accompagne d'une aggravation de la respiration, de douleurs dans la gorge, d'une congestion nasale constante et de modifications de la voix.
  • L'œdème laryngé s'accompagne d'un rétrécissement de sa lumière, ce qui perturbe la respiration du patient, modifie le timbre de la voix et provoque une agitation de la personne. Dans des cas très graves, le patient perd conscience et, s'il n'est pas aidé à temps, il peut mourir.

Si vous rencontrez les symptômes ci-dessus, vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic.

Diagnostic des maladies de la gorge

La première étape consiste à contacter un thérapeute familial. Si nécessaire, le médecin consultera Laura, qui effectuera un diagnostic instrumental. Il examinera la gorge du patient avec des miroirs ou un laryngoscope. Vous aurez peut-être également besoin de tests de laboratoire - analyses de sang et d'urine.

Les principales méthodes de traitement

La thérapie de la gorge devrait être complète. Cela inclut nécessairement les médicaments, la physiothérapie, l'alimentation. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Parmi les médicaments peuvent être prescrits des agents antibactériens, anti-inflammatoires, immunomodulateurs. Les médicaments prescrits sont également des effets locaux sous forme de bonbons, de sprays et de gouttes.

Prévention

Pour prévenir les maladies de la gorge et du larynx, il est nécessaire d'arrêter définitivement de fumer. Il est également nécessaire d’ajuster les aliments - il est nécessaire d’exclure les plats irritant les muqueuses de la gorge. L’air de la maison doit être humidifié, sinon les muqueuses du nasopharynx se dessèchent et des microfissures se forment à la surface. Et pour éviter les maladies virales, vous devez vous habiller en fonction de la météo, mener une vie active, faire du sport.

Maladies de la gorge et du larynx, comme une gorge saine devrait ressembler à

Douleur et inconfort grave dans la gorge - presque chaque personne a présenté ces symptômes. Ces manifestations de la maladie sont généralement ignorées. Les bonbons au menthol sont utilisés pour combattre les douleurs à la gorge, ce qui n’est pas toujours correct. Il n'est pas nécessaire de traiter ces maladies à la légère. Certaines pathologies peuvent déclencher le développement de complications graves pour le corps.

Types de maladies

Microflore pathogène, tumeurs malignes, dommages mécaniques peuvent provoquer l'apparition de douleurs dans les tissus de la gorge. Le malaise est présent avec le rhume et les infections virales. Les principaux facteurs déclenchants des pathologies de la gorge sont:

  • lésions virales - les rotavirus, les entérovirus et les adénovirus provoquent une pharyngite et divers types de laryngites;
  • pathologies bactériennes - se développent avec une augmentation active du nombre de streptocoques et de staphylocoques;
  • lésions mycotiques;
  • tumeurs de différentes étiologies - croissance tumorale, papillomes et présence de métastases dans la région du pharynx;
  • lésions mécaniques.

Toutes les pathologies de la gorge de nature infectieuse, à l'exception des douleurs aiguës avalées, sont accompagnées d'autres signes - fièvre, douleur dans tout le corps, rhinite, compactage des formations lymphatiques, hypersalivation. Les structures muqueuses se détachent et deviennent rouges. Mais chaque inflammation a sa propre description.

Ressemble à une gorge saine chez un adulte et les personnes touchées.

Angine de poitrine

Cette maladie se développe généralement chez les enfants atteints de rhume et de grippe.

  • Le catarrhal est la phase la plus légère de la maladie, qui se manifeste par un léger gonflement des amygdales, une rougeur de la membrane muqueuse et l'apparition de taches granuleuses sur la gorge, une sensation de douleur pendant l'acte d'avaler, une floraison de blanc apparaît sur la langue. La pathologie chez l'adulte est facile, la température augmente rarement. Les enfants peuvent avoir une hyperthermie sévère. La maladie dure environ 5 jours;
  • lacunaire - il se distingue par un flux rapide, une augmentation de la température corporelle se produit rapidement, il y a une faiblesse marquée, des maux de tête. Les glandes sont remplies de contenu purulent, divers lièges sont formés, dominant les formations en forme d’amande en forme de tubercules;
  • folliculaire - commence par une hyperthermie grave et des maux de gorge graves. La faiblesse musculaire et la migraine sont également présentes. Le patient ressent de la faiblesse. Les amygdales sont enflammées et rouges, leur surface est recouverte de taches jaunes purulentes;
  • phlegmoneux - la lésion progresse dans les tissus de la lymphe, un abcès se développe. Le processus pathologique est caractérisé par de la fièvre, des frissons, une faiblesse générale. La douleur dans la gorge est généralement exprimée d'une part, elle est exacerbée par l'acte de déglutition. Il peut y avoir une odeur désagréable de la bouche. Il y a aussi une diminution du timbre de la voix, ou sa perte se produit

Amygdalite

Le processus inflammatoire dans le ciel est le résultat de maux de gorge fréquents, pouvant survenir sous forme aiguë ou prolongée. Le facteur provoquant peut être toute maladie de nature bactérienne ou infectieuse. La désignation du code selon ICD 10 est J03.

À l'aide! L'amygdalite n'est généralement pas accompagnée de fièvre. Il y a une atrophie du tissu lymphatique, ce qui provoque des problèmes de fonction respiratoire. L'enrouement et l'enrouement peuvent être le résultat de troubles hormonaux, tels que le manque d'œstrogènes pendant la ménopause et les maladies de la thyroïde.

Laryngite

La lésion affecte les muqueuses du larynx, peut se présenter sous une forme chronique et aiguë. La maladie est provoquée par une hypothermie générale du corps, une exhalation d'air à forte concentration de poussières ou de produits chimiques, la fumée de tabac.

La maladie reçoit le code J04. La laryngite aiguë agit généralement comme un symptôme de dommages viraux. Se produit après un long séjour dans des conditions climatiques caractérisées par une température basse, un air pollué et dans un contexte de dépendance néfaste.

Le processus inflammatoire se caractérise par une toux aboyante, une gorge sèche muqueuse, un enrouement de la gorge, une légère augmentation de la température corporelle.

Les formes suivantes de laryngite chronique sont distinguées:

  • Catarrhal est un type de lésion du tissu muqueux du larynx, qui se produit de manière diffuse. Les principaux symptômes sont les suivants: enrouement, faiblesse générale, rétrécissement de la gorge, apparition d'un écoulement humide;
  • hypertrophique - se développe sur le fond du processus inflammatoire associé à la croissance de l'épithélium dans d'autres couches de l'épiderme. Avec la maladie, il y a une sensation de brûlure dans les zones touchées;
  • atrophique - les tissus internes de l'atrophie du larynx et mince. Il y a une diminution du timbre de la voix, des chatouillements dans la gorge, une sécheresse dans le nasopharynx, des croûtes se forment. Dans cette maladie, il est nécessaire de retirer chirurgicalement les sites d'hyperplasie.

Pharyngite

Inflammation aiguë ou prolongée dans les structures du pharynx. La phase aiguë du processus pathologique se développe comme une complication d'une infection du système respiratoire supérieur. L'inhalation prolongée d'air froid, l'abus de mauvaises habitudes provoquent le développement de la pharyngite.

Aussi conduire au développement de la pharyngite peut manger des aliments trop chauds, épicés ou froids. Une augmentation de la douleur survient lors de l'ingestion de salive. La pathologie est accompagnée d'une fièvre légère et d'un mal de gorge constant.

La pharyngite chronique se développe sur le fond de l'infection bactérienne, en cas de défaillance métabolique, de pathologies des poumons et du coeur. En même temps, on observe des modifications atrophiques des tissus muqueux, une sensation de brûlure dans le nasopharynx, une toux aboyante sèche, un œdème de la langue, un écoulement purulent, l’hyperthermie est absente.

La pathologie de stade aigu est une maladie qui menace les jeunes enfants. En cas d'inflammation, la rhinite catarrhale, l'enflure et l'inflammation des tissus muqueux gênent grandement la respiration.

Comment cela peut être vu dans l'image.

Adénoïdite

Le processus d'inflammation des amygdales du pharynx est souvent déclenché par des agents viraux, qui se traduisent par des céphalées, une toux sèche et suffocante, des accès de dyspnée. Généralement diagnostiqué chez les enfants de moins de 15 ans.

Numéro de code attribué à la pathologie J35. La maladie se développe sur le fond d'une diminution des forces immunitaires, d'un manque de vitamine D, d'un refroidissement excessif général du corps et d'autres lésions du système respiratoire.

Tumeurs d'étiologie diverse

Le cancer de l'appareil nasopharyngé est difficile à détecter à ses débuts, car la maladie dure longtemps sans symptômes. Pour cette raison, les tumeurs sont détectées lorsqu'elles ont déjà atteint une taille prononcée. En oncologie, les symptômes suivants sont présents:

  • sensation de présence d'un objet étranger dans la gorge;
  • chatouiller;
  • difficulté à avaler;
  • hypersalivation;
  • la congestion de l'oreille sans symptômes d'inflammation;
  • enrouement.

Les tumeurs bénignes ne se caractérisent pas par une évolution dangereuse, mais une thérapie est également nécessaire. Des dommages fréquents peuvent provoquer des complications dangereuses. Les nœuds et les polypes se développent sur le fond de tension constante des ligaments, pendant le tabagisme, et de processus inflammatoires chroniques.

De telles structures se forment lorsque le VPH est activé. Les tumeurs peuvent se développer dans n’importe quelle partie des voies respiratoires supérieures. Le cancer du larynx est souvent détecté chez les hommes de plus de 55 ans et chez les fumeurs expérimentés.

Lésions mycotiques

Le développement d'infections fongiques se produit lorsque l'immunité est affaiblie. Les mycoses peuvent être chroniques ou aiguës. Avec la défaite, il y a un rougissement des structures du nasopharynx, de la douleur, de la plaque et des ulcères.

Les types suivants de maladies de la cavité buccale sont fréquents: candidose de type pseudo-membraneuse, mycose et prurit érythémateux. Il est plus difficile de les traiter que des lésions bactériennes.

Causes de la maladie

Avec toute la variété des maladies du rhinopharynx, les facteurs provocateurs ne sont pas tellement. Ce sont généralement les suivants:

  • agents viraux;
  • microflore bactérienne;
  • les champignons;
  • des tumeurs;
  • dommages mécaniques.

Mesures de diagnostic

L'examen initial du patient est effectué à l'aide de méthodes instrumentales. Il s’agit généralement de laryngoscopie et de pharyngoscopie. Ils aident à détecter l'emplacement de l'œdème et de l'hyperémie dans la gorge, à évaluer l'état fonctionnel des cordes vocales et des tissus du larynx postérieur, à détecter les accumulations de pus et à identifier les caractéristiques structurelles. Les principales méthodes de diagnostic incluent:

  • études cliniques de fluides biologiques;
  • frottis pharyngé, culture de crachats;
  • IRM
  • histologie de la tumeur;
  • Échographie.

Attention! Les maladies de la gorge étant généralement de nature bactérienne, il est nécessaire de vérifier la sensibilité des expectorations aux médicaments à effet antibactérien avant de choisir le traitement.

Tactique de traitement

Pour éliminer les symptômes désagréables de la maladie et prévenir l’apparition de complications, il est nécessaire de prendre des médicaments afin d’ajuster le régime alimentaire. Un bon complément au traitement sera la médecine traditionnelle.

Traitement médicamenteux

Pour les maladies de la gorge, vous pouvez utiliser des comprimés, des agents locaux. Pour bien choisir le médicament, il est nécessaire d'identifier l'agent causal de la maladie. Les groupes suivants sont généralement attribués:

  • substances à action antibactérienne;
  • agents antiviraux;
  • les médicaments qui réduisent la production d'histamine;
  • médicaments antipyrétiques.

La chirurgie pour enlever les amygdales est maintenant rarement pratiquée, car une telle intervention a pour conséquence une diminution de l'immunité.

Remèdes populaires

Lors du traitement de maladies de ce groupe, il est nécessaire d’adhérer au repos au lit, d’utiliser un liquide plus chaud, de réduire la gravité de la douleur, de boire du lait, du thé ou des décoctions avec des framboises.

Vous pouvez utiliser les outils suivants sans rendez-vous:

  • chérie;
  • compresses sur l'alcool;
  • bain de pieds à la moutarde;
  • gargarisme

Pour les produits faits maison, on utilise l'écorce de chêne, la camomille, la sauge, la propolis, l'ail, l'aloès.

Pouvoir

Pour réduire l'inflammation, la douleur et le gonflement des structures muqueuses, afin de ne pas endommager le tissu de la gorge, il est nécessaire d'ajuster la nutrition. Les principes du régime sont les suivants:

  • exclusion du régime des aliments épicés, trop acides et salés;
  • éviter la consommation excessive de sucreries et d'aliments gras;
  • inclusion dans l'alimentation d'un grand nombre de légumes et de fruits;
  • consommation quotidienne d'huile végétale dans la quantité de 10-13 g;
  • utilisation de produits laitiers.

Des complications

Si elles ne sont pas traitées, les inflammations aiguës peuvent se transformer en pathologies chroniques conduisant à des rechutes constantes. Quel est le danger de maladies affectant la gorge:

  • Les amygdalites conduisent souvent à des complications du cœur, des articulations et des organes d'excrétion;
  • Dans le cas d'une amygdalite prolongée, il se développe une dermatose et une vascularite;
  • la dysphonie de type hypotonique conduit à la détérioration des cordes vocales et des tissus musculaires du larynx;
  • spasme de la mâchoire;
  • abcès du pharynx;
  • bronchite chronique, sinusite et otite moyenne;
  • lésions oculaires graves;
  • Hépatite diverses espèces.

Lorsque des agents bactériens pénètrent dans le sang, une septicémie se développe.

Prévention

Les lésions de la gorge nécessitent une prophylaxie, mais dans ce cas, le risque de complications est réduit. Les principales méthodes de prévention des maladies incluent:

  • marcher dans l'air frais;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • respect de la température normale de la nourriture consommée;
  • suivre les règles d'hygiène personnelle;
  • aller à l'hôpital dès les premiers signes de maladie.

Même avec des signes de maladie même bénigne, il est important de se faire soigner à l'hôpital. À la maison, il est impossible de déterminer correctement le type de maladie et de choisir un traitement. Et le manque de traitement peut entraîner une détérioration grave de la santé.

Maladies de la gorge et du larynx: symptômes et traitement de la maladie

Il existe de nombreuses maladies de la gorge et du larynx. Celles-ci peuvent être à la fois des maladies inflammatoires aiguës et des maladies chroniques de nature générale.

Causes et symptômes des maladies de la gorge et du larynx

Les raisons suivantes peuvent influer sur le développement du processus inflammatoire:

  • Divers virus, champignons, organismes pathogènes qui infectent les muqueuses de la gorge et des amygdales.
  • Blessures à la gorge ou apparition de tumeurs.
  • Angine de poitrine
  • Maladies de la glande thyroïde.
  • Grosse charge sur les ligaments de la gorge.
  • Les stimuli externes, tels que le tabagisme, les boissons gazeuses.

Les symptômes des maladies de la gorge sont:

  • Chatouilles et bouche sèche.
  • Selon le type de maladie - fièvre.
  • Douleur lors de la déglutition.
  • Mal de tête
  • Toux sèche, larmoiement.
  • Lorsque vous appuyez sur les ganglions lymphatiques, ils produisent une douleur.
  • Les amygdales palatines sont couvertes de fleurs.
  • La gorge devient rouge, les muqueuses commencent à gonfler.

Seul le traitement, commencé à temps, contribue au rétablissement rapide. Mais la plupart des personnes présentant le moindre signe de soulagement cessent immédiatement de prendre le médicament, sans attendre la guérison finale. C'est ce qui comporte le danger de maladies de la gorge. Parce que la maladie sous-traitée se développe en une maladie chronique, qui sera répétée régulièrement. En outre, de nombreuses maladies ont un impact négatif sur de nombreux organes du corps humain.

Maladies courantes de la gorge et du larynx

Les maladies inflammatoires de la gorge et du larynx, survenant de manière aiguë, sont des types suivants:

Parmi chronique distinguent ce qui suit:

  • Troubles du mouvement
  • Trouble de sensibilité.
  • Brûlures et lésions de la gorge et du larynx.
  • Sténose du larynx.

Examinons maintenant plus en détail chaque maladie.

Angine de poitrine

Dans l'angine, le tissu lymphadénoïde des amygdales est enflammé. Cette maladie du larynx est infectieuse et allergique. En conséquence, l'angine peut être de trois types: primaire, secondaire et spécifique.

Le plus commun est l'angine primaire. Il est causé par des staphylocoques, des pneumocoques, des streptocoques, des adénovirus, des virus de la grippe, des champignons à Candida, des anaérobies. Voie de transmission d'une personne à une autre - aéroportée ou domestique, des porteurs de cette maladie ou des personnes malades. L'hypothermie ou un système immunitaire affaibli peuvent provoquer une inflammation.

Un mal de gorge secondaire découle en douceur de maladies inflammatoires aiguës telles que la scarlatine, la rougeole, l’adénovirus et d’autres.

L'angine spécifique est provoquée par certaines infections spécifiques, telles que l'amygdalite fongique ou le mal de gorge de Simanovsky-Plaut-Vincent.

Pharyngite

C'est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx. Comme une maladie indépendante est rare, a principalement une interaction avec des maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, aiguës. Ses symptômes sont les suivants: mal de gorge, douleur en avalant, raids sur la membrane muqueuse sous forme de pus.

Si vous commencez cette maladie et n'éliminez pas les facteurs qui ont un impact négatif sur la membrane muqueuse, la pharyngite sous forme aiguë deviendra chronique. Cette forme peut contribuer à l'écoulement nasal persistant, aux caries dentaires, aux maladies cardiaques et rénales, à l'amygdalite.

Laryngite

Avec cette maladie, la membrane muqueuse des cordes vocales devient enflammée. La laryngite survient dans le contexte de comorbidités telles que les infections respiratoires aiguës, la coqueluche, la grippe et autres. Peut survenir à la suite d'une hypothermie, d'une inhalation de vapeurs indésirables, du fait de fumer, de poussières qui sont une cause gênante.

Les symptômes initiaux se manifestent par un mal de gorge, puis une toux sèche se modifie progressivement, la voix commence à devenir humide, la voix commence à siffler et une douleur apparaît lors de la déglutition. Les membranes muqueuses du larynx commencent à gonfler et les cordes vocales s'épaississent.

Adénoïdite

Cela se produit à cause d'une infection virale qui affecte les amygdales pharyngiennes. Des maux de tête intolérables apparaissent, des difficultés respiratoires commencent, une forte toux commence à gêner la nuit et le nez qui coule devient purulent. À cause des nuits blanches, la personne devient distraite, elle a tendance à dormir constamment et une fatigue chronique survient. S'il n'est pas traité, des maladies chroniques telles que la sinusite, l'otite et l'amygdalite apparaissent. Traiter l'adénoïdite en lavant le nasopharynx avec des solutions antiseptiques et une thérapie au laser. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Œdème laryngé

Il n'y a pas de maladie indépendante. L'œdème laryngé apparaît à l'arrière-plan: laryngite phlegmoneuse, amygdalite laryngée, processus purulents dans le pharynx et dans l'espace péripharyngé, et dans bien d'autres.

L'œdème laryngé peut ne pas être inflammatoire. Il se produit comme une réaction allergique à des médicaments, des cosmétiques ou des aliments. En outre, l'œdème laryngé provoque des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que des reins. Les blessures peuvent facilement provoquer un gonflement.

Troubles du mouvement

Manifesté en suspension totale ou partielle du larynx. Contribue à cette inflammation des muscles du larynx ou des nerfs laryngés. Troubles respiratoires, sclérose en plaques, hémorragie intracrânienne, syphilis provoquent des troubles respiratoires. La parole et la respiration deviennent difficiles, des spasmes se produisent.

Trouble de la sensibilité

Cette maladie du larynx est due à des troubles neuropsychiatriques. Il est nécessaire de traiter le système nerveux central.

Sténose du larynx

Dans ce cas, la lumière du larynx se ferme partiellement ou complètement. La sténose du larynx est aiguë et chronique.

La sténose aiguë se produit dans l'œdème laryngé, à la suite d'une blessure, au contact d'un corps étranger, d'une laryngite phlegmoneuse et de nombreuses autres causes. Se pose soudainement et se développe rapidement.

Dans la sténose chronique, la lumière du larynx commence à se rétrécir progressivement. Cette maladie survient après des blessures ou s'il y a des cicatrices dans le larynx, ainsi que par suite de maladies telles que la syphilis, la diphtérie, avec une variété de tumeurs, et peut facilement devenir aiguë.

Comment traiter les maladies de la gorge et du larynx

Quel que soit le type de maladie de la gorge et du larynx, le traitement doit commencer dès l’apparition des premiers symptômes. Seulement dans ce cas, il est possible d’arrêter la propagation de l’infection au tout début, en ne lui permettant pas de passer dans la forme chronique.

Le traitement est prescrit par un médecin en fonction du type de maladie, des causes de sa survenue et d'autres maladies parallèles. Par exemple, la pharyngite est traitée avec des médicaments qui ont un effet local (pastilles et sprays qui ont besoin d’irriguer la gorge). En outre, le patient doit se gargariser et appliquer des compresses d’alcool sur lui.

Dans le traitement de la laryngite en premier lieu chercher à éliminer les causes de l'inflammation. Des mesures supplémentaires peuvent inclure l'inhalation de vapeur, des bains de pieds chauds et une forte consommation d'alcool.

Les antibiotiques dans le traitement de l'angine ne doivent être prescrits que par un médecin. L'automédication peut avoir l'effet inverse. En outre, il existe un grand nombre d'antibiotiques et, pour le traitement d'une certaine forme de maladies inflammatoires de la gorge et du larynx, seul un type spécifique, adéquat, est connu d'un médecin. Il doit élaborer un schéma thérapeutique pour que le traitement soit le plus efficace possible.

Si les maladies de la gorge et du larynx sont causées par une infection fongique, il est nécessaire de sélectionner les médicaments appropriés uniquement après des recherches en laboratoire et un diagnostic.

Prévention des maladies de la gorge et du larynx

Pour tomber malade le moins possible, vous devez vous engager régulièrement dans la prévention des maladies. Il est nécessaire de mener une vie saine, de marcher beaucoup au grand air et de faire du sport. Au début d’une épidémie saisonnière de maladies de la gorge, il est bon d’utiliser une solution saline pour se gargariser et se rincer le nez.

Si les premiers symptômes du rhume apparaissent, vous devriez:

  • Arrêtez de fumer, au moins temporairement.
  • Parlez moins pour garder les ligaments de la gorge.
  • Prenez beaucoup de repos.
  • Buvez autant d'eau chaude que possible.
  • Pour trouver le diagnostic correct et commencer le traitement, vous devez consulter un médecin.

Si vous suivez toutes ces règles, vous pouvez facilement prévenir le développement de la maladie ou éviter les complications.

Maladies du larynx

Le larynx est un organe creux situé dans la partie antérieure du cou, sous l'os hyoïde. L'enveloppe interne de l'organe est recouverte de membranes muqueuses et la doublure externe est recouverte de tissu musculaire, recouverte de peau. Le larynx participe à la conversation en chantant, en respirant et en avalant. Pendant toutes les fonctions énumérées, il se déplace de haut en bas. Dans le cas d'une maladie du larynx, il perd partiellement la capacité de se déplacer.

Tout le monde avait mal à la gorge, mais tout le monde n'attachait pas d'importance à ce symptôme. Souvent, les gens l'ignorent et ne procèdent pas au traitement approprié. Dans la plupart des cas, le traitement se termine par la suppression temporaire de l'inconfort lié aux pastilles à la menthe. Peu de gens savent à quel point il est important d’éliminer à temps la cause même de l’apparition de la maladie, qui, sinon, est lourde de conséquences.

Causes des maladies du larynx

La gorge, malgré la protection des amygdales, est sensible à divers agents pathogènes responsables de maladies laryngées. L'organe le plus sensible est le larynx, dont l'infection est un processus inflammatoire. Les causes les plus probables sont:

  • activation des agents pathogènes;
  • dommages mécaniques;
  • maladie de la thyroïde;
  • activités professionnelles liées au travail excessif de l'appareil laryngé;
  • conditions environnementales défavorables;
  • réaction allergique;
  • régime alimentaire malsain;
  • mauvaises habitudes.

Dans la plupart des cas, les maladies du larynx résultent de l’action complexe de ces facteurs dans le contexte d’une diminution des défenses immunitaires de l’organisme. Il est très important de traiter la maladie avec l'attention requise, consulter un médecin, essayer d'arrêter le processus pathologique le plus rapidement possible.

Types de maladies du larynx

L'inflammation de la gorge chez une personne peut survenir pour diverses raisons. Les plus fréquents sont les infections, bactériennes ou virales, moins fongiques, ainsi que la formation de tumeurs. Si la maladie n'est pas accompagnée de fièvre, la cause en est probablement une réaction allergique ou un air trop sec dans la pièce.

Infection virale

Les maladies virales causant un mal de gorge incluent:

  • ARVI;
  • la rougeole;
  • mononucléose infectieuse;
  • varicelle (varicelle).

Très souvent, ces maladies sont caractérisées par une inflammation du larynx, une douleur et un mal de gorge. Toutes les infections virales de la gorge ont des symptômes similaires: maux de gorge, faiblesse générale, maux de tête, fièvre jusqu'à des valeurs subfébriles.

Le SRAS et la grippe sont accompagnés de rhinite et toux, la varicelle et la rougeole, cependant, sont caractérisés par l'apparition de lésions sur la peau. Le danger de la mononucléose est que le processus pathologique peut se propager au foie et à la rate, ce qui contribue à une augmentation du nombre de ganglions lymphatiques.

Infection bactérienne

Parmi les maladies de la gorge causées par des bactéries, l’angine de poitrine est la plus connue et la plus fréquemment rencontrée. Il se produit par le biais de streptocoques, moins de chlamydia, de gonocoques, de mycoplasmes ou même de bâtons de Koch. Les autres maladies de nature bactérienne sont la scarlatine et la diphtérie.

L'épiglottite est une maladie moins courante qui est tolérée par les enfants de moins de 4 ans. Son danger réside dans le risque de développer une pathologie des voies respiratoires. Les symptômes incluent la fatigue, la faiblesse, le mal de gorge, le gonflement de la membrane muqueuse du larynx et des glandes et des températures allant jusqu'à 40 degrés.

Infection fongique

Les maladies de la gorge (mycose) provoquent des champignons ressemblant à la levure et à la moisissure. Ils se présentent sous la forme d'angine, de pharyngite et de laryngite. Ils se caractérisent par la formation de plaques blanches ressemblant à une masse de caillé sur la membrane muqueuse et le mal de gorge, mais ce qui est remarquable, la température ne monte pas. La mycose survient à la suite d'un béribéri, d'un traitement antibactérien et hormonal, d'une immunité réduite.

Maladies tumorales

La gorge peut faire mal en raison du gonflement de la tumeur, elle peut être primaire et secondaire. Avec la croissance de la formation de tumeurs, les patients ressentent une sensation de boule dans la gorge, la présence d’un corps étranger. Dans le même temps, la voix d'une personne est déformée, devient enrouée ou enrouée, il devient difficile d'avaler des aliments.

Comme vous pouvez le constater, de nombreuses maladies provoquent des maux de gorge, mais plusieurs principales peuvent être identifiées:

Toutes ces maladies sont dangereuses et entraînent des complications, elles doivent donc être traitées rapidement. Seul un spécialiste sera en mesure de fournir des diagnostics et d'effectuer un diagnostic précis. Considérez plus en détail chacun de ces types de maladies.

L'amygdalite, mieux connue sous le nom de mal de gorge, est spécifique de l'inflammation des ganglions lymphatiques et des amygdales, qui deviennent ensuite liées aux zones adjacentes du nasopharynx et du larynx. L'amygdalite est divisée en trois types:

  • Primaire - l’agent en cause est le virus du cocci et les champignons, qui ont la propriété d’être transmis par les gouttelettes en suspension dans l’air et par les ménages. L'hypothermie et l'affaiblissement de l'immunité sont des facteurs qui influent sur l'apparition de la maladie.
  • Secondaire - se produit en raison de maladies chroniques, caractérisées par une évolution plus sévère du processus inflammatoire.
  • Les maux de gorge spécifiques sont rares, les agents pathogènes sont des infections rares.

La pharyngite est une maladie caractérisée par une inflammation des tissus de la membrane muqueuse du larynx, qui est également à l'origine de la microflore pathogène. Dans la plupart des cas, la maladie est l’un des symptômes de la maladie et non une pathologie indépendante. Il n’est pas difficile de guérir la maladie, mais en l’absence de mesures thérapeutiques, elle tend à se transformer en une forme chronique.

Laryngite - affecte les cordes vocales et autres services du nasopharynx. Apparaît à la suite d'autres maladies des voies respiratoires supérieures, se présente sous la forme d'une inflammation, est caractérisée par un changement de la voix ou de sa perte.

L'adénoïdite - qui touche le plus souvent les enfants, est un processus inflammatoire chronique dans les glandes et dans la région proche de l'Aldal. Dans certains cas, c'est la vie en danger. La cause de la pathologie n'est pas un traitement de suivi complet des maladies ORL.

Le larynx peut être malade en raison d'une infection ou pour d'autres raisons:

  • maladie à long terme des organes ORL;
  • formations pathologiques dans la gorge;
  • allergie

L'œsophagite est une autre cause de douleur dans la gorge en avalant. La maladie est caractérisée par une lésion inflammatoire de la membrane muqueuse du canal oesophagien, qu'elle soit chronique ou aiguë. Les processus inflammatoires de la région laryngée nécessitent une intervention médicale immédiate et un traitement approprié visant à éliminer la cause de la maladie.

Les symptômes

Les symptômes des maladies du larynx ont une nature similaire à la fois aux formes aiguës et chroniques, mais dans certains cas, il se nourrit de ses propres caractéristiques distinctives. La difficulté du diagnostic réside dans la diversité de ces maux.

Seul un médecin expérimenté et qualifié est capable de déterminer la cause d'un mal de gorge. À cette fin, en plus du contrôle, des tests et des mesures de diagnostic supplémentaires sont effectués. Les symptômes communs incluent:

  • amygdales élargies et rougies;
  • altération de la fonction respiratoire;
  • changements de voix ou disparition;
  • maux de tête;
  • des vertiges;
  • écoulement nasal abondant;
  • toux
  • fatigue
  • douleurs musculaires;
  • somnolence;
  • faiblesse
  • chatouilles et maux de gorge, rougeurs;
  • fièvre.

Laryngite spécifique

L'inflammation du larynx est une maladie non dépendante. Le plus souvent, il ne s'agit que du symptôme d'une maladie: atteinte aphteuse des muqueuses, glandes, érysipèle, scarlatine, coqueluche, varicelle et rougeole, typhoïde et grippe, diphtérie. Laissez-nous nous attarder un peu plus sur chacun.

Laryngite à diphtérie

L'agent responsable de la maladie est la baguette de Löffler, qui libère une toxine qui provoque la paralysie des terminaisons nerveuses du larynx. Les symptômes ressemblent à des signes de pharyngite catarrhale: fièvre à subfébrile, couleur pâle de la peau, faiblesse, malaise, congestion des sinus nasaux, mal de gorge.

Apparaît également une plaque blanche, accompagnée d'une détérioration du patient, de fièvre, de distorsion de la voix. Il y a ensuite une toux, un essoufflement et une respiration sifflante lors de la respiration, qui parlent du développement du croup.

La maladie comporte plusieurs étapes:

  • changement de voix - dysphonie, le développement d'Athenia et l'apparition de la toux aboyante;
  • au bout de 4 jours, la transition vers la deuxième étape commence - la dyspnose est caractérisée par une respiration bruyante, une suffocation, une pâleur, des lèvres bleues, un nez, des oreilles, le bout des doigts;
  • la phase terminale se manifeste par un choc toxique, accompagné de lésions des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, la maladie est alors fatale.

Pour le diagnostic, on effectue une laryngoscopie marquant l'hyperémie, l'œdème du tissu muqueux et des films blancs, gris et verts dessus. Auto-élimination, ce qui entraîne l'apparition de plaies saignantes. Ils couvrent la trachée, cela pèse de manière significative sur l'évolution de la maladie. Pour établir le diagnostic, ils mènent des recherches bactériologiques, sur lesquelles l'identification de bâtons a lieu.

Après cela, ils effectuent un traitement médicamenteux, cela comprend l'utilisation de:

  • Sérum anti-diphtérie;
  • Antibiotiques (érythromycine);
  • Antihistaminiques (Zodak);
  • Médicaments hormonaux (hydrocortisone);
  • Agents de détoxification (reosorbilact);
  • Barbituriques (Thiopental).

Avec leur aide, et effectuer une inhalation thérapeutique. Outre l'asphyxie, caractérisée par la diphtérie, il peut y avoir un abcès, une pneumonie, une polynévrite.

Laryngite grippale

Cette maladie est souvent localisée dans les voies respiratoires supérieures, y compris le larynx. Avec la laryngite grippale, des abcès et du phlegmon peuvent être observés dans l'épiglotte. La cause de ces complications est la bactérie streptocoque.

La maladie présente les symptômes suivants: toux sèche, transitoire en voie humide, douleur thoracique, forte fièvre, mal de tête, arthralgie, douleurs articulaires, malaise. Antiviraux (Ingavirin), antipyrétiques (Nurofen), antihistaminiques (Erius), complexes vitaminiques (Complivit), médicaments mucolytiques et expectorants (Bromhexin) sont utilisés en thérapie.

Laryngite à la rougeole

Le virus de la rougeole affecte le pharynx. Les symptômes incluent du mucus granulaire, une éruption cutanée. Sur la membrane muqueuse des joues sont observés des points gonflés hyperémiques, parfois recouverts d'un film, la température s'élève au-dessus de 38 degrés, il y a une toux, le nez qui coule, la conjonctivite.

Plus tard, la voix devient rauque, la toux aboie, il y a une douleur à la poitrine et des expectorations. L'inflammation purulente peut se propager et les taches sur la peau gonflent. Ils traitent la maladie avec des antiviraux, des médicaments antirougeoleux et soutiennent également le corps avec des vitamines. Les sprays et les gargarismes sont prescrits pour la gorge.

Varicelle et laryngite

Une gorge de varicelle peut devenir une éruption vésiculeuse. En cas de complications, une sténose du larynx peut survenir, entraînant une inflammation des tissus.

Laryngite à scarlatine

Dans certains cas, le gonflement de la gorge avec la scarlatine passe inaperçu. La maladie se présente sous une forme nécrotique et se développe en phlegmon et en périchondrite. Dans les cas graves, la trachée du pharynx et du larynx, l'œsophage, est atteinte. Les symptômes incluent éruption cutanée, fièvre, intoxication du corps. Pour le traitement, il est nécessaire de prendre des antibiotiques et se gargariser.

Laryngite à coqueluche

La toux est la marque de la maladie. Dans la plupart des cas, la maladie affecte les enfants âgés de 5 à 7 ans. Les quintes de toux sévères contribuent à une diminution du débit sanguin dans les poumons et le cerveau, entraînant leur dysfonctionnement. La toux persiste quelque temps après la maladie.

La voix devient rauque, les complications incluent l'œdème pulmonaire, l'atélectasie, l'hypertension, l'hypoxie cérébrale. Le diagnostic est posé après l'examen des expectorations. Lorsque la thérapie est importante pour bien manger, marcher en plein air, la thérapie comprend des médicaments contre la toux, des agents antibactériens et l'inhalation.

Laryngite avec sapa

La particularité de la maladie est la septicémie, qui conduit à la formation de foyers purulents sur la peau, les muqueuses, les os, les articulations et les organes. Faire face à la maladie est une grande rareté. Dans les endroits touchés par l'agent pathogène, il y a des bosses, puis des bergers, à l'intérieur desquels contiennent du sang. Après avoir ouvert l'ulcère sur les ulcères, une patine verte est perceptible. Une semaine plus tard, les symptômes réapparaissent. Des abcès apparus dans les muscles, un contenu purulent est libéré.

Les autres signes de sève sont:

  • diminution de la température;
  • myalgie;
  • troubles dyspeptiques;
  • transpiration excessive;
  • céphalées

Laryngite allergique

Allergie - la cause de l'inflammation du larynx nature non infectieuse. La maladie est provoquée par le contact de la membrane muqueuse de la gorge avec un irritant: laine, poussière, pollen, nourriture, médicaments, etc. Lors d'un contact de courte durée, la maladie évolue rapidement et disparaît au bout de quelques heures. En cas d'évolution chronique, les symptômes persistent pendant une période prolongée.

Ceux-ci incluent: douleur en avalant, toux, sécheresse et mal de gorge, sensation de grosseur, enrouement, difficulté à respirer. Si l'allergie est grave, il existe un risque de suffocation compte tenu de l'œdème muqueux.

Le diagnostic chez les personnes sujettes à la maladie est réalisé par laryngoscopie, tests d'allergie, études immunologiques. Pour le traitement prescrit hormonal, antihistaminiques, inhalation alcaline et antispasmodiques. Assurez-vous d'éliminer le contact avec l'allergène.

Complications et prévention

Si l'inflammation du pharynx ne guérit pas, les complications suivantes peuvent se développer:

  • une pneumonie;
  • transition vers une maladie chronique;
  • abcès;
  • perte de voix.

Afin de vous protéger et de protéger vos proches de l'apparition de maladies de la gorge, vous devez observer des mesures préventives:

  • mode de vie sain;
  • cesser de fumer;
  • renforcement de l'immunité;
  • exercice en plein air;
  • durcissement
  • se gargariser et se rincer le nez tous les jours;
  • aération et nettoyage humide dans les chambres.

En conséquence, nous pouvons conclure qu’il est impératif de traiter le mal de gorge, il n’est pas nécessaire de laisser la maladie aller au hasard. Le traitement doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste qualifié, ce qui ne doit pas être ignoré.