Principal
Bronchite

Sinusite chez un enfant: symptômes et traitement

La sinusite est une inflammation de la membrane muqueuse du sinus pneumatique (sinus). Plusieurs sinus paranasaux se trouvent dans les os du crâne: dans la mâchoire supérieure, dans les os frontaux, ethmoïdes et sphénoïdaux. Ils communiquent tous avec la cavité nasale. L'inflammation peut se développer dans un ou plusieurs d'entre eux en même temps.

La sinusite est une pathologie courante chez les enfants: selon les statistiques, elle affecte jusqu'à 20% des enfants d'âges différents. Certains parents ne soupçonnent même pas le développement d'une sinusite chez l'enfant, considérant le nez qui coule caractéristique de la maladie comme un rhume banal. Mais ce n’est pas une maladie inoffensive qui peut avoir des conséquences graves.

Causes et mécanisme de la sinusite

La cause la plus courante d'inflammation des sinus paranasaux est une infection bactérienne ou virale qui pénètre dans les sinus paranasaux. La sinusite peut être une complication de la scarlatine, des infections virales respiratoires aiguës, de la rougeole et de la grippe. Dans certains cas, le processus inflammatoire est associé à une réaction allergique, la pollinose. L'inflammation peut se propager aux sinus avec une maladie des molaires supérieures.

Les facteurs prédisposant à la survenue d'une sinusite sont:

  • courbure du septum nasal;
  • développement anormal de la structure des fosses nasales;
  • l'hypothermie;
  • immunité réduite.

L'essence des changements inflammatoires dans les sinus est la suivante:

  • des agents pathogènes envahissent le sinus paranasal;
  • la membrane muqueuse sous l'influence d'agents pathogènes se gonfle, perturbant la ventilation du sinus;
  • en raison d'un œdème, la sortie de mucus du sinus paranasal, produite par la membrane muqueuse, est également perturbée et les sinus sont progressivement complètement remplis de sécrétions muqueuses;
  • sous l’influence des microbes, il se produit une suppuration des sécrétions accumulées, du pus et des déchets de micro-organismes peuvent pénétrer dans le sang et endommager d’autres organes et tissus.

Classification de la sinusite

La localisation de l'inflammation distingue ces types de sinusite:

  • sinusite frontale - inflammation du sinus frontal (un ou les deux);
  • sinusite - inflammation d'un ou des deux sinus de la mâchoire supérieure;
  • sphénoïdite - développement d'une inflammation dans la cavité paranasale de l'os sphénoïde;
  • ethmoïdite - la lésion est localisée dans les sinus du labyrinthe dans l'os éthmoïde.

La durée du processus inflammatoire se distingue:

  • sinusite aiguë (pouvant durer jusqu'à 3 mois);
  • inflammation chronique (dure plus de 3 mois avec des rechutes récurrentes).

En raison de la survenue d'une sinusite:

  • bactérien;
  • viral;
  • les champignons;
  • mixte (causée par des micro-organismes de différents types);
  • allergique (associé à une exposition à des allergènes inhalés);
  • traumatique (résultant de blessures à la tête et au nez).

Les symptômes

Les symptômes de la sinusite dépendent de:

  • sur la forme de la maladie - dans le processus aigu de la manifestation sont plus prononcés, dans les symptômes chroniques peuvent être effacés;
  • à partir de l'âge de l'enfant.

Chez les bébés des trois premières années de vie, les sinus paranasaux sont sous-développés. Les maladies infectieuses virales et les végétations adénoïdes sont la principale cause de sinusite chez les enfants de ce groupe d’âge. Les symptômes cliniques de la sinusite sont ternes, ils sont pratiquement asymptomatiques. La sinusite est souvent accompagnée d'une otite moyenne, car depuis la cavité nasale, l'infection peut se propager par la trompe d'Eustache, large chez les enfants, jusqu'à l'oreille moyenne.

Chez les enfants plus âgés, tous les sinus paranasaux sont déjà formés et l’un d’eux peut être affecté. Les enfants développent plus souvent une inflammation dans plusieurs sinus (polysinusite) ou même dans tous les sinus à la fois (pansinusite). Le processus inflammatoire dans un sinus est très rare.

Les symptômes caractéristiques de la sinusite sont:

  • nez qui coule pendant plus de 2 semaines;
  • décharge, acquérant une nature purulente et de couleur jaune-vert;
  • douleur dans la région nasale et maux de tête;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • voix nasales;
  • odorat réduit;
  • augmentation des symptômes dans la soirée;
  • température élevée (jusqu'à 38–39 0 C) pendant le processus aigu, avec une sinusite chronique, on observe rarement de la fièvre;
  • détérioration du bien-être général: fatigue, léthargie, troubles du sommeil, détérioration de l'appétit;
  • sécheresse de la gorge provoquant une toux (plus souvent la nuit).

Diagnostics

Outre une enquête auprès des parents, un examen de la cavité nasale de l’enfant est réalisé (rhinoscopie), dans lequel on détecte une rougeur et un gonflement de la membrane muqueuse et une quantité importante de mucus dans la cavité nasale. Pour confirmer le diagnostic est attribué des radiographies des sinus paranasaux. L'image reflète l'épaississement de la muqueuse de la paroi du sinus enflammé, la présence de fluide à l'intérieur.

Le plus informatif est l'examen endoscopique des cavités nasales. Dans certains cas, la tomodensitométrie (IRM et TDM) permet de diagnostiquer une sinusite non inflammatoire (pour les polypes du sinus paranasal et la courbure de la cloison nasale).

Avec la localisation de l'inflammation dans les sinus maxillaires, une ponction thérapeutique et diagnostique peut être effectuée pour éliminer le contenu purulent du sinus et le laver avec une solution antiseptique. Les écoulements résultants des sinus permettent de déterminer la nature de l'inflammation, d'effectuer un examen bactériologique pour isoler l'agent pathogène et d'identifier sa sensibilité aux antibiotiques.

Dans l'étude du sang, il y a une ESR accélérée et une augmentation du nombre de leucocytes.

Traitement

En aucun cas, la sinusite de l'enfant ne doit être traitée seule, afin de ne pas aggraver la situation et d'éviter les complications. Le traitement doit être effectué uniquement chez le médecin ORL pédiatrique.

Le but du traitement est:

  • restauration de la respiration nasale;
  • l'exposition à des agents pathogènes de l'inflammation ou l'élimination d'une autre cause de la sinusite;
  • se débarrasser de l'inflammation;
  • prévention des complications.

Le traitement conservateur complexe comprend:

  • antibiothérapie;
  • agents vasoconstricteurs;
  • médicaments antihistaminiques (antiallergiques);
  • physiothérapie.

Idéalement, les antibiotiques sont prescrits sur la base des résultats d'études bactériologiques avec détermination de la sensibilité de l'agent pathogène aux agents antibactériens. Toutefois, l'étude prend 4 à 5 jours. Par conséquent, dans les situations aiguës (intoxication grave, fièvre élevée et écoulement purulent abondant), le traitement est prescrit immédiatement, puis, si nécessaire, corrigé. Ce retard engendre de nombreuses complications chez les enfants plus rapidement que chez les adultes.

Si la sinusite est associée à une carie profonde ou à une autre pathologie dentaire, le dentiste décide alors si la cause première de la maladie est traitée.

Ils commencent généralement leur traitement par l'utilisation d'antibiotiques à large spectre d'action provenant d'un certain nombre de pénicillines: Augmentin, Ampicillin, Amoxiclav. Pour l’intolérance à la pénicilline, on utilise des macrolides - Sumamed, Clarithromycin, Azithromycin.

Les remèdes vasoconstricteurs gonflent la membrane muqueuse, améliorant ainsi l'écoulement des sécrétions mucopuruleuses et contribuant à la restauration de la respiration nasale. Nazivin, Otrivin, Naphthyzin, Sanorin et Tizin Xylo sont utilisés dans la pratique des enfants. Une attention particulière devrait être portée aux restrictions d'âge des parents concernant l'utilisation des fonds de vasoconstricteur.

Il est important de bien égoutter les gouttes nasales: l'enfant est incliné sur un côté ou placé sur son côté. Installez les gouttes sur le septum nasal et pressez l'aile du nez dessus avec le doigt. Puis égouttez-vous dans l'autre passage nasal.

Les médicaments vasoconstricteurs ne peuvent être utilisés que pendant 5 à 7 jours en raison de leur effet sur la muqueuse. Les sprays et les aérosols assurent une distribution uniforme du médicament sur toute la surface de la membrane muqueuse du nez.

Après l’utilisation de médicaments à effet vasoconstricteur, des gouttes antiseptiques (Etericide, Collargol, Protargol) ou un antibiotique local, Bioparox, sont instillés dans le nez. Ces médicaments aident à faire face à l'inflammation.

Parmi les médicaments antiallergiques utilisés, Claritin, Fenistil, Cetrin, Tavegil. La posologie de tous les médicaments prescrits et la durée du traitement sont déterminées par le médecin en fonction de la gravité du processus inflammatoire, de l’âge de l’enfant.

Il est possible d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle pour la sinusite chez les enfants uniquement avec l'accord d'un spécialiste en ORL, car un lavage inapproprié de la cavité nasale peut entraîner des complications. L'échauffement ne peut être utilisé qu'en l'absence de suppuration. Les phytopreparations peuvent provoquer une allergie du corps, qui aggrave également le processus pathologique.

En l'absence d'allergies et en consultation avec le médecin, vous pouvez appliquer des inhalations avec décoctions de camomille, sauge, calendula. La collection de ces herbes est versée avec de l'eau et portée à ébullition, donnez à l'enfant à respirer par paires de ces plantes. Avec l'autorisation du médecin ORL, l'instillation de solution de sel de mer dans le nez peut être utilisée.

Les médicaments homéopathiques prescrits par l'homéopathe pour enfants peuvent également être utilisés en traitement. La qualité positive de ce traitement réside dans l’absence d’effets secondaires des médicaments et de leur effet immunomodulateur.

Dans le traitement peut être utilisé des méthodes de physiothérapie. Les effets de la physiothérapie peuvent être:

  • élimination du processus inflammatoire;
  • activation des processus métaboliques dans le tissu affecté;
  • améliorer la microcirculation sanguine;
  • réduction de l'intoxication;
  • augmenter les défenses du corps.

Les effets anti-inflammatoires ont:

Pour influencer les agents inflammatoires en cause, ils utilisent le tube de quartz nasal, une darsonvalisation locale; antibiotique peut être administré par électrophorèse.

La contre-indication à la physiothérapie est la nature purulente de l'inflammation et la violation du débit sortant du sinus paranasal.

Dans le traitement de la sinusite chronique, le complexe de mesures thérapeutiques comprend également des exercices de respiration (selon la méthode de Strelnikova), l’acupression de points biologiquement actifs sur le visage. Cela aide à améliorer la circulation sanguine et lymphatique et à réduire les manifestations inflammatoires.

L'acupressure est particulièrement efficace contre les sinusites et les sinusites frontales. Il est effectué jusqu'à 3 fois par jour pendant environ 5 minutes pendant 10 jours. Masser avec des mouvements circulaires de l’index devrait être un des points suivants:

  • 2 points symétriques sur le front au-dessus des centres des sinus frontaux (2 cm au-dessus du bord intérieur des sourcils);
  • point situé au centre du front, à 2 cm sous le début de la croissance des cheveux;
  • 2 points symétriques au-dessus des sinus maxillaires (1,5 cm sous la paupière).

Si un traitement conservateur n'a pas donné de résultats, le sinus touché est perforé, le pus est éliminé, le sinus est lavé et un antibiotique ou des anti-inflammatoires sont injectés.

Prévention

Il est possible de protéger l'enfant de la sinusite. Pour ce faire, vous devez prendre des mesures préventives:

  • effectuer le traitement correct de toute infection chez un enfant;
  • consulter en temps opportun un médecin qui a un long rhume;
  • fournir à l'enfant une bonne nutrition;
  • surveiller l'observance du régime du jour enfant;
  • nettoyez régulièrement votre appartement par voie humide et assurez-vous que le microclimat y est normal (température de l’air jusqu’à 20 0 С et taux d’humidité minimum 50%), accès à l’air frais;
  • durcir l'enfant;
  • exclure l'hypothermie du corps de l'enfant;
  • promouvoir un mode de vie actif de l'enfant (encourager les exercices du matin, la natation dans la piscine, le sport)

CV pour les parents

Un nez qui coule chez un enfant n'indique pas toujours un rhume banal, avec lequel les parents peuvent facilement faire face à des mesures médicales élémentaires. Cela peut être une manifestation d'inflammation des cavités paranasales.

Il n’est pas possible de poser soi-même un diagnostic correct et encore moins de guérir la sinusite. Les tentatives d’automédication peuvent entraîner des complications graves. Les méthodes et les recettes de la médecine traditionnelle sans traitement médicamenteux n’aideront pas.

Au moindre soupçon de sinusite devrait consulter un médecin et se conformer strictement à tous ses rendez-vous. Ce n'est qu'ainsi que vous pourrez compter sur un traitement curatif et éliminer le passage de la sinusite à la forme chronique.

À propos des signes et du traitement de la sinusite dans le programme «Vivre en bonne santé!»:

À propos de la prévention de la sinusite dans le programme "Ecole du docteur Komarovsky":

Sinusite chez un enfant: symptômes et traitement à la maison

La sinusite chez les enfants est un problème très commun. La maladie accompagne presque toutes les infections virales et bactériennes auxquelles le corps de l’enfant immature est confronté.

De nombreuses conférences vidéo et programmes sont consacrés à ce sujet, où le Dr. Komarovsky parle des dangers du surdiagnostic de l'antrite chez l'enfant, des caractéristiques des symptômes chez l'enfant et de son traitement.

Pensez quand la sinusite chez l'enfant ne représente pas un problème grave et quand il est préférable d'utiliser tous les moyens possibles pour que les conséquences pour l'enfant ne soient pas catastrophiques.

Comment se développe le sinus maxillaire

Une des questions les plus fréquemment posées par les parents qui ont remarqué un rhume chez leur enfant est la suivante: «À partir de quel âge un enfant peut-il avoir une sinusite et comment le reconnaître?». Pour répondre à cette question, vous devez comprendre un peu le développement et la structure du sinus lui-même.

Les sinus maxillaires (maxillaires) à la naissance d'un bébé ressemblent à des fentes étroites qui, à mesure que l'enfant se développe, se transforment en cavités à part entière. Les sinus changent de forme et ne sont gonflés qu'à l'âge de trois ans. Par conséquent, jusqu’à cette date, l’inflammation dans les sinus est peu probable et ne se produit pratiquement pas. Terminez le développement de leurs sinus seulement à 17-19 ans.

Il existe plusieurs différences dans la structure des sinus de l'enfant par rapport à un adulte. Chez les enfants, il se situe légèrement plus haut et la paroi osseuse, qui sépare le sinus et l’orbite de manière sensiblement plus fine. Par conséquent, avec le développement de la sinusite purulente, l’infection passe rapidement dans l’orbite et des complications orbitales apparaissent.

Fonctions des sinus maxillaires

Dans le corps humain, les sinus pneumatiques, y compris le sinus maxillaire, remplissent plusieurs fonctions importantes:

  1. Ils réchauffent, hydratent et purifient l'air que nous respirons.
  2. En raison de la teneur en air dans les sinus, la masse des os du crâne est réduite.
  3. Les sinus sont impliqués dans la formation de la parole, donnant différentes nuances au ton de la voix.
  4. Avec des blessures et des ecchymoses au visage, ils jouent le rôle de barrière anti-choc.
  5. Ils ont trouvé des barorécepteurs - des cellules qui capturent le changement de pression.
  6. Ils protègent les terminaisons nerveuses des dents et des yeux contre les effets du froid, qui pénètre dans le corps pendant la respiration.

Pour les enfants, l'absence prolongée de respiration nasale normale nuit à la santé et au développement. La congestion nasale, qui se développe pendant les sinus, peut provoquer une violation de la structure des os du visage du crâne, ainsi que des retards dans les capacités intellectuelles et des rhumes fréquents.

Pourquoi développer une sinusite

Cette maladie est un processus inflammatoire qui affecte la muqueuse des sinus. Le sinus est relié à la bouche excrétrice avec le nez. Par conséquent, tout nez qui coule va automatiquement causer des changements dans les sinus.

Les parents doivent se rappeler que la forme légère d'antrite accompagne presque toutes les infections virales et bactériennes chez les enfants. Cette maladie peut être diagnostiquée avec un rhume et une rhinite banale. La raison en est la réactivité accrue de la muqueuse sinusale, responsable du gonflement des modifications pathologiques.

Ne vous inquiétez pas, cette sinusite se termine presque immédiatement après la fin du rhume et ne nécessite pas de traitement spécial. Mais il existe d'autres variétés de sinusites, qui s'accompagnent de la formation de pus et peuvent rapidement aggraver l'état de l'enfant, entraînant des conséquences graves. Dans chaque cas d'inflammation des sinus, une approche différenciée est nécessaire.

Source: nasmorkam.net Que peut causer la sinusite de l'enfant:

  • bactéries. Chez les enfants, plus souvent que chez les adultes, la maladie peut être causée par des agents pathogènes intracellulaires (chlamydia, mycoplasmes), difficiles à traiter avec des antibiotiques classiques.
  • les virus. La cause la plus fréquente de sinusite chez les enfants;
  • l'allergie;
  • les blessures traumatiques et les champignons sont moins fréquents.

En outre, la diminution de la défense immunitaire, l'hypothermie, le manque de protéines et de vitamines dans l'alimentation, les caries et d'autres facteurs contribuent au développement de la maladie.

Quels sont les types de sinusite

Il existe des formes aiguës et chroniques de la maladie. La sinusite chronique chez l'enfant est rare. Il peut se développer en raison de la forme aiguë non traitée, de la pathologie dentaire existante ainsi que chez les enfants atteints de rhinite allergique. La sinusite chronique est divisée en hyperplasie et autres options.

En raison de leur occurrence, on distingue les rhinogènes (transition du processus inflammatoire dans le nez), traumatiques et hématogènes (l'infection pénètre dans le sinus par le sang, par exemple lors d'une septicémie). De par la nature de l’inflammation dans le sinus, il existe des formes de sinusite catarrhale, purulente, hémorragique et nécrotique. Chaque forme est caractérisée par certains symptômes et nécessite un traitement approprié.

Signes et symptômes de la sinusite chez les enfants

Il est important que les parents d'un enfant sachent quoi rechercher pour reconnaître les signes de sinusite à temps. Les symptômes de la maladie peuvent varier en fonction de l'âge du petit patient et de la réactivité de son corps.

Les manifestations typiques de la sinusite, qui se produisent dans la plupart des cas:

Congestion et gonflement du nez. Le manque de respiration normale empêche l'enfant de dormir, de manger, il devient irritable et capricieux. Lorsque le nez d’un enfant est bouché, cela donne à la parole un twang nasal caractéristique, un bébé peut ronfler ou renifler dans un rêve. La douleur L'enfant ne peut pas toujours localiser clairement la douleur, il peut donc se plaindre d'une douleur à la joue ou à un mal de dents. La douleur est aggravée en appuyant sur le sinus et en modifiant la position du corps. En position horizontale, le transfert est un peu plus facile, de sorte que le bébé précédemment actif peut rester longtemps pendant longtemps. La température La température élevée accompagne presque toutes les formes de sinusite. Parfois sur le fond de l'immunité réduite, la température peut être absente. Écoulement nasal. Dans la plupart des cas, la maladie est accompagnée de sécrétions de nature différente: jaunes, muqueuses, vertes, mélangées à du sang en raison de la fragilité des vaisseaux. Problèmes oculaires. La photophobie et les larmes peuvent commencer chez un petit patient. De plus, l'infection passe facilement du sinus à la région orbitale, entraînant des complications graves. Complications des oreilles. Il y a congestion, diminution de l'acuité auditive, souvent dans le contexte d'une antrite et d'une otite moyenne.

Chaque manifestation de la sinusite peut être plus ou moins exprimée chez un enfant en particulier. Chez les bébés de moins de 3 ans, la sinusite est complètement différente.

Les symptômes généraux (léthargie, fièvre, faiblesse, maux de tête, etc.) prévalent sur les signes locaux de la maladie. Ce facteur peut considérablement compliquer le diagnostic précoce de la maladie.

Comment traiter la sinusite chez les enfants

Pour guérir la sinusite chez un enfant, le traitement de la maladie doit être rapide et complet. Les méthodes de traitement dépendent de la forme de sinusite, de l'âge de l'enfant et de la présence de complications associées.

Dans le traitement de la sinusite à l'aide de médicaments, diverses procédures pour le nettoyage des sinus, ainsi que des interventions chirurgicales.

Pour se débarrasser de la maladie, le traitement est effectué dans plusieurs directions:

  • nettoyage et assainissement des sinus de la décharge pathologique;
  • combattre les symptômes douloureux de la maladie;
  • destruction de l'infection;
  • prévention des complications.
au contenu?

Comment traiter la sinusite chez les enfants?

Pour le traitement systémique de la sinusite, utilisez:

Médicaments antibactériens. Le traitement antibiotique est utilisé pour la sinusite purulente bactérienne. Les pénicillines (Ospamox, Amoxicillin, Flemoklav et autres) sont le médicament de choix chez l'enfant.En cas d'allergie ou d'absence d'effet pendant 3-4 jours, l'antibiotique est remplacé par un autre médicament, par exemple l'azithromycine du groupe des macrolides. Le médecin traitant sélectionne un antibiotique en tenant compte de son poids et de son âge. Médicaments antiallergiques (Zodak, Loratadin). Retirez le composant allergique et enlevez partiellement le gonflement de la muqueuse nasale et des sinus. Antipyrétique et analgésique (Ibufen et autres). Appliquer à haute température et syndrome de douleur intense. Mucolytiques (Sinupret, ACC). Appliquer pour liquéfier les pertes visqueuses et aider à les faire sortir des sinus.

Gouttes nasales et sprays:

  • antibactérien (Bioparox, Polydex);
  • vasoconstricteur (Otrivin et autres.);
  • sprays pour le lavage du nez à base d'eau de mer (Aqualore, Rinolux);
  • hormonal (fliksonaze).

Pommades (bore menthol, levomekolovaya). Utilisé moins fréquemment pendant la période de récupération.En plus des médicaments, pour le traitement de la sinusite sans ponction du nez, diverses procédures sont utilisées pour nettoyer le sinus:

  • se laver le nez à la maison. Pour cette procédure, les solutions prêtes à l'emploi sont achetées à la pharmacie, par exemple, une solution saline ou elles préparent un liquide salé pour se laver (une cuillère à thé de sel de mer pour 100 ml d'eau bouillie).
  • lavage des sinus en utilisant la méthode du coucou. Chez les petits enfants, vous pouvez simplement supprimer la décharge par la pompe électrique.

Avec l'inefficacité d'un traitement conservateur ou d'un diagnostic incompréhensible, une ponction est indiquée. Le sinus perce une aiguille spéciale, puis la lave et s'injecte de la drogue si nécessaire. À l'avenir, le sinus peut être lavé plusieurs fois jusqu'à la récupération complète. [Ads-pc-1] [ads-mob-1]

Dans les situations critiques, avec le développement de complications mettant la vie en danger, effectuer une intervention chirurgicale. Ouvrez le sinus et retirez de là tous les écoulements pathologiques. Ensuite, le drainage est appliqué pour les lavages suivants. [Adsense2] au contenu?

Médecine traditionnelle dans le traitement de la maladie

Certains parents ne reconnaissent pas les drogues, préférant traiter l'enfant avec des remèdes traditionnels. Un tel traitement ne peut être justifié que dans les premiers stades de la maladie ou en association avec un traitement traditionnel.

Pour un traitement folklorique, utilisez:

Gouttes faites maison à base de camomille, aloès, jus de betterave, radis et autres.

  • Bouillons pour se laver le nez.
  • Teintures et décoctions pour renforcer le système immunitaire (ginseng, échinacée, éleuthérocoque).
  • Massage des ailes du nez et respiration profonde.
  • Pommades et compresses faites maison.


La médecine traditionnelle dans l'enfance doit être utilisée avec beaucoup de précautions. Le corps de l'enfant se caractérise par une réactivité accrue, le bébé commence à développer plus rapidement des réactions allergiques et d'autres complications. Avant de choisir un traitement pour votre enfant, vous devez consulter un spécialiste.

Les principales règles pour le traitement de la sinusite chez les enfants

La sinusite des enfants est un problème grave non seulement pour les enfants, mais également pour leurs parents. Cette maladie peut entraîner de nombreuses complications et même entrer dans la phase chronique. Il est donc conseillé de la diagnostiquer le plus tôt possible, puis de procéder immédiatement au traitement. Notre article aidera à comprendre les caractéristiques de la maladie et la façon de la traiter.

Raisons

Sinusite - type de sinusite caractérisée par une inflammation des sinus maxillaires (maxillaires), résultant de maladies infectieuses du système respiratoire. La pathologie a une variété effrayante:

  1. Grippe, infections virales respiratoires aiguës, infections respiratoires aiguës (le froid affecte l’écoulement de mucus par la cavité nasale, où l’agent infectieux de la sinusite pénètre);
  2. La rhinite allergique (généralement causée par des substances irritantes, qui se transforment ensuite en allergie en sinusite avec gonflement important du sinus);
  3. Traumatisme physique (fractures, courbures, ecchymoses nasales peuvent provoquer une accumulation de mucus due à la déformation des voies nasales et, par conséquent, provoquer le développement d'une sinusite chronique);
  4. Infection de l'infection (diverses maladies infectieuses peuvent provoquer une sinusite, une pénétration dans le sang, le taux de développement de la maladie dépend du système immunitaire. Dans l'enfance, la cause la plus courante);
  5. Violations des fonctions des vaisseaux sanguins (lorsque les voies respiratoires reçoivent un volume de sang insuffisant en raison du faible tonus vasculaire, une infection se développe et peut évoluer en une sinusite).
  6. Inflammation des végétations adénoïdes (cette pathologie rend plus difficile la respiration et l’écoulement du mucus, c’est de plus l’incubateur de l’infection qui peut provoquer une sinusite);
  7. Certaines maladies dentaires (stomatite ou caries);
  8. Une immunité affaiblie (lorsque le corps n'est pas en mesure de lutter efficacement contre le virus, l'infection contribue à l'émergence rapide de la maladie);
  9. Anomalies congénitales (un des types de blessures physiques subies pendant l'accouchement ou dues à un développement anormal des sinus nasaux).

Tout d’abord, il est nécessaire d’établir correctement la cause de la pathologie, puis la lutte contre la maladie est soulagée d’un ordre de grandeur et l’enfant malade se rétablira beaucoup plus rapidement. Un médecin spécialiste aidera à déterminer la source principale de la maladie.

Les symptômes

La sinusite survient le plus souvent chez les enfants de 3 ans, plus tôt, ce phénomène se produit très rarement.

Ce fait est dû au fait que les sinus qui ne sont pas encore formés ont une structure spéciale offrant une protection maximale contre diverses infections de l’extérieur.

Plus l'enfant est âgé, plus les symptômes peuvent être divers.

De 3 à 5 ans:

  • L'intoxication du corps prévaut en général sur les autres signes;
  • L'enfant devient plus capricieux;
  • Son activité est significativement réduite;
  • Certains bébés refusent de manger;
  • Dans certains cas, il y a une apathie sévère;
  • La joue ou les yeux gonflent du côté du sinus enflammé;
  • Écoulement purulent abondant.

De 5 à 7 ans:

  1. Maux de tête (lorsque vous penchez la tête, il y a une lourdeur, une réaction douloureuse à une lumière vive est possible);
  2. Syndrome de la douleur générale (variété différente, peut donner au front, aux yeux, aux dents, au pont nasal);
  3. Écoulement abondant de mucus ou son absence;
  4. Détérioration de l'odorat (les sinus remplis empêchent la sensation d'odeurs, dans certains cas, l'odorat est complètement perdu);
  5. Toux (pire la nuit, parle de l'apparition d'une phase chronique).

Classification

Au cours de la maladie, le processus d'inflammation englobe les muqueuses des sinus et les passages ainsi que les vaisseaux sanguins. La sinusite allergique est isolée séparément, son agent causal étant certains allergènes. Il y a trois classifications principales.

1. Au stade de l'écoulement:

  • Sinusite aiguë (symptômes prononcés, douleur accrue);
  • Sinusite chronique (un traitement inadéquat de la forme aiguë de la maladie entraîne une transition en une maladie chronique. Les symptômes sont moins prononcés, les processus d’exacerbation et de calme s'alternent. Cela conduit progressivement à un processus irréversible de modifications des muqueuses qui perdent la fonction de protection).

2. Selon le processus inflammatoire:

  1. La sinusite catarrhale (forme aiguë recouvrant souvent le périoste ou l’os lui-même, est caractérisée par l’absence de décharge des voies nasales);
  2. Sinusite purulente (caractérisée par une inflammation grave et profonde de la membrane muqueuse accompagnée d'un écoulement purulent abondant).

3. Sur le site de la blessure:

  • Sinusite unilatérale (un seul sinus est affecté);
  • Sinusite bilatérale (les deux sinus nasaux sont touchés).

Des complications

Souvent des parents trop arrogants, ne comprenant pas vraiment comment identifier et traiter cette maladie, ils essaient de traiter eux-mêmes la sinusite.

De telles actions ont de lourdes conséquences, par exemple le passage de la maladie au stade chronique. Il est préférable de faire confiance au spécialiste approprié, qui aidera dans les plus brefs délais à faire face à la pathologie.

Les complications résultant de la sinusite sont divisées en deux groupes.

Pathologies des systèmes respiratoires:

  1. Stade chronique de la sinusite;
  2. Amygdalite (inflammation des amygdales);
  3. Pneumonie (pneumonie);
  4. Bronchite (inflammation des bronches);
  5. Etmoïdite, sinusite frontale (inflammation des autres sinus);
  6. Otite (inflammation de l'oreille).

Pathologies des autres systèmes du corps:

  • Méningite, encéphalite (inflammation du cerveau);
  • Myocardite (pathologie du coeur);
  • Diverses maladies des articulations;
  • Néphrite (maladie du rein);
  • Sepsis (empoisonnement du sang).

Sinusite chronique

Il se peut que bientôt tous les symptômes de la maladie disparaissent d'eux-mêmes, sans traitement. L'enfant se sentira pratiquement en bonne santé, il semble que la maladie a reculé.

Toutefois, après un certain temps, les personnes qui l'entourent peuvent remarquer une odeur particulière de la bouche de l'enfant, une toux nocturne, un gonflement après le sommeil, des coins de nez fissurés. Par ces signes, dans la plupart des cas, une sinusite chronique peut être identifiée.

Chez certains enfants, le passage au stade chronique est extrêmement difficile à déterminer. Pour prévenir le développement ultérieur de la maladie, faites attention à votre bébé s'il:

  1. Souffre souvent de nez qui coule, de léthargie et de fièvre;
  2. Plusieurs fois en six mois, est tombé malade d'une conjonctivite;
  3. Se plaint d'un mauvais rêve;
  4. Il a commencé à manger pire;
  5. Gonfle après le sommeil.

Ces signes sont des motifs suffisants d’examen.

C'est important! Une des complications de la sinusite chronique est la survenue de polypes purulents dans les voies nasales en raison d'une inflammation fréquente. Ici, seul un spécialiste expérimenté peut aider et, dans les cas extrêmes, le patient subira une opération pour le retirer.

Diagnostics

Sans les tests nécessaires, même le médecin le plus expérimenté ne peut diagnostiquer et prescrire le traitement avec précision. C'est pourquoi un spécialiste peut renvoyer un patient pour un examen complet, qu'il n'est pas recommandé de refuser.

Il existe plusieurs méthodes de diagnostic clinique:

  1. Tests de laboratoire (pour déterminer le caractère allergique);
  2. Inspection minutieuse des voies nasales;
  3. Rayon X (une panne d'électricité sur la photo indique la présence d'une sinusite);
  4. Numération globulaire complète;
  5. Examen des sécrétions nasales (détection d'agents pathogènes);
  6. Diaphanoscopie;
  7. Tomographie par ordinateur.

Pour déterminer l'emplacement et la nature de l'inflammation, les rayons X sont le plus souvent utilisés. Mais comme cette méthode est indésirable pour les enfants en raison des effets nocifs des rayonnements, il est préférable de recourir à la diaphanoscopie. Une ampoule spéciale est insérée dans la bouche d'un petit patient, que le bébé serre étroitement avec ses lèvres. De cette manière, les sinus maxillaires sont translucides, révélant ainsi les foyers de l’inflammation.

Si la maladie est trop longue ou grave, le médecin peut suggérer un diagnostic à l'aide de la tomodensitométrie. C'est la méthode la plus avancée, en particulier si elle est comparée aux rayons X, qui, en plus de localiser la lésion, aideront à déterminer l'intensité de l'inflammation et à évaluer l'état des tissus du visage. La tomographie est particulièrement recommandée en cas de suspicion de sinusite chronique, qu'il est parfois impossible de diagnostiquer par d'autres moyens.

Dans de rares cas, l’imagerie par résonance magnétique est également utilisée, par exemple, en cas de suspicion quant à la propagation du processus inflammatoire sur les tissus du visage.

Traitement

Comment traiter la sinusite? Il y a deux façons de traiter cette maladie:

  • Conservateur (divers médicaments sont largement utilisés, lavage des sinus, physiothérapie);
  • Opératoire (ponction du sinus et pompage du pus, utilisé dans les cas extrêmes).

Utilisation de médicaments

L'aide opportune d'un médecin et la durée du traitement achevé garantissent pratiquement un résultat favorable. Les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  1. Antibiotiques - réduisent l'inflammation ("amoxicilline", "bioparox", "isofra", "azithromycine", "augmentine");
  2. Décongestionnants - réduisent considérablement le gonflement des membranes muqueuses, facilitant ainsi la respiration ("Coldact", "Zestra", "Pharmacytron", "Orinol", "Flykold", "Coldrex", "Ferveks");
  3. Antihistaminiques - aident à réduire l'œdème et à augmenter l'effet d'antibiotiques ("Suprastin", "Loratadin", "Diazolin", "Dimedrol", "Tavegil", "Fenkrol");
  4. Vasoconstricteurs - facilitent la respiration en augmentant le débit de mucus ("Vibrocil", "Nazivin", "Naphthyzinum", "Sanorin", "Galazolin", "Rinazolin", "Xymelin", "Farmazolin");
  5. Diluants - aident les sécrétions purulentes à sortir plus facilement des sinus ("Bronhoklar", "Bromheksin", "ACC-Long", "Flyuditek", "Ambroxol");
  6. Antiseptiques - préviennent une augmentation de la quantité de pus dans les sinus ("Collargol", "Protargol");
  7. Antipyrétiques - aident à rétablir la température trop élevée ("ibuprofène", "paracétamol").

Lavage des sinus "Coucou"

Le traitement de cette manière est prescrit pour une antrite prolongée, plus efficace dans la forme bilatérale de la maladie et en même temps indolore. Le lavage est effectué par un médecin ORL.

L'enfant est inséré dans la narine d'un tube miniature par lequel une solution désinfectante est injectée dans les sinus. En parallèle, à partir de l’autre ouverture nasale, un vide purulent est aspiré par le vide.

Pour empêcher la solution de pénétrer dans la région du larynx, le patient doit être mesuré, mais sans s’arrêter pour répéter le «ku-ku». Ainsi, une masse liquide contenant une infection et du mucus est pompée hors des sinus et la respiration est normalisée presque immédiatement. Il est recommandé d'effectuer environ 5 procédures de ce type.

Sinus à la maison

Une seringue avec une solution préparée à l'avance est insérée dans la narine par centimètre. La tête de l’enfant est légèrement inclinée vers l’avant, à environ 45 degrés, puis la solution est versée à petites doses, augmentant progressivement la pression du jet. Le liquide doit être légèrement chaud et pas trop concentré pour ne pas brûler les muqueuses. Pendant la pause, laissez le bébé se moucher bien.

Les éléments suivants peuvent être utilisés pour préparer la solution:

  • Sel de mer et de table;
  • Permanganate de potassium;
  • Thé vert;
  • «Furaciline», «décaméthoxine», «rotokan», «rekutan», «élécasol»;
  • Infusions de calendula, Hypericum, succession;
  • Décoction de camomille.

Pour chaque procédure, on prépare 100-250 ml de solution, le lavage est effectué 2 à 4 fois par jour pendant 7 à 14 jours. Pour améliorer l'effet, vous pouvez utiliser des gouttes après les étapes ci-dessus.

Faites attention! À haute température, le lavage n'est pas recommandé.

Traitement à domicile

Avec une certaine expérience, la sinusite est beaucoup mieux traitée à la maison, mais dans les cas très graves, il peut être nécessaire d'hospitaliser un petit patient. Tout d'abord, vous devez créer des conditions appropriées qui facilitent l'état du patient:

  1. Humidification périodique de l'air;
  2. Maintenir la température ambiante de 19 à 23 degrés;
  3. Pas de pollution de l'air;
  4. Enlèvement des écoulements nasaux purulents.

Les méthodes traditionnelles de traitement doivent être appliquées très soigneusement, en particulier si le bébé est sujet aux allergies, sinon les conséquences pourraient être terribles. Considérons quelques remèdes naturels:

  1. La pommade à la propolis sur un coton-tige est doucement insérée dans la narine pendant 5 minutes;
  2. Le jus de carotte frais peut être utilisé en gouttes 3 fois par jour;
  3. Le jus frais de viburnum, mélangé avec du miel dans les mêmes proportions, est chauffé et donné au patient avant un repas dans une cuillère à soupe;
  4. Ajouter l'ail et les oignons à l'alimentation, qui sont les antibiotiques naturels les plus puissants;
  5. Inhalation avec des pommes de terre à la vapeur.

Prévention

Afin de ne pas devenir victime de la sinusite et de protéger vos proches, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  • Traitez bien votre rhume, évitez les maladies chroniques;
  • Surveillez vos dents et rendez-vous chez le dentiste.
  • Éliminez la courbure du septum nasal et enlevez les végétations adénoïdes, si vous en avez;
  • Évitez les gaz d'échappement, la fumée de cigarette, la poussière, humidifiez l'air;
  • Travailler pour renforcer le système immunitaire.

Foire Aux Questions

1. L'infection des sinus est-elle contagieuse?

En soi, la sinusite n'est pas contagieuse, car elle peut être causée par une infection par le froid qui n'a pas été guérie à temps. Le patient peut attraper un rhume, mais pas l'inflammation des sinus. La sinusite n'est qu'une complication infectieuse, une conséquence de la maladie et non la cause.

2. Quel est le meilleur traitement: remèdes populaires ou médicaments?

Cela dépend de chaque cas. Sans la nécessité urgente de s'impliquer dans les pharmacies, cela ne vaut pas la peine, cela gêne le travail du foie, de nombreuses gouttes nasales provoquant une dépendance. Mais les négliger n'est pas nécessaire, tout dépend de la gravité et de la nature de la maladie. La décision la plus raisonnable est de parvenir à un compromis raisonnable avec votre médecin.

3. Comment traite-t-on la sinusite?

La durée du traitement dépend du type de maladie, des complications possibles et des ressources immunitaires du patient. Le traitement d'une forme bénigne de la sinusite catarrhale peut prendre 5-7 jours, la sinusite aiguë - 10-14. Même la forme chronique peut être guérie avec un complexe de médicaments et de procédures (le réchauffement aide bien), mais le cours peut durer plusieurs mois.

Causes, symptômes et traitement de la sinusite chez les enfants d'âges différents

L'inflammation des sinus maxillaires peut survenir tant chez l'adulte que chez l'enfant. Mais contrairement aux patients matures, le traitement de la sinusite chez l’enfant repose sur une technique spéciale qui prend en compte les caractéristiques structurelles des sinus nasaux du corps de l’enfant.

La spécificité selon l’âge affecte les méthodes de traitement de l’inflammation infectieuse des sinus nasaux, de sorte que le traitement de la sinusite chez un enfant est quelque peu différent de celui d’un patient adulte ayant des voies nasales parfaitement formées. Seul un oto-rhino-laryngologiste expérimenté peut traiter efficacement la sinusite chez un enfant.

Causes de la sinusite

L'inflammation du sinus maxillaire ou des sinus survient très souvent chez l'adulte. Les enfants souffrent de sinusite.Les symptômes de la sinusite chronique sont chez les enfants âgés de 6 ans. Les processus inflammatoires commencent à se développer dans les sinus maxillaires pour de nombreuses raisons. Il existe une prédisposition à cette maladie si une personne a:

  • inflammation nasale chronique sous forme de rhinite allergique, polypes nasaux, rhinite chronique.
  • inflammation chronique des dents ou de la mâchoire supérieure. La proximité des racines des dents de la mâchoire supérieure détermine la pénétration d'infections dans les sinus par des racines ou des canaux malades des dents détruites.
  • infections chroniques des amygdales, des végétations adénoïdes. La proximité des végétations adénoïdes et les maladies inflammatoires fréquentes qui en résultent provoquent une inflammation de la cavité nasale et des sinus.
  • courbure de la cloison nasale, déformation des phales et des passages nasaux. Ces caractéristiques peuvent être congénitales ou acquises à la suite de blessures et du développement de processus purulents dans le nez.

Le danger d'infection est que le sinus est une cavité fermée. Un signe de sinusite aiguë chez les enfants se manifeste toujours dans la congestion nasale. Une fois dans le nez, une infection bactérienne ou virale est dans des conditions idéales et commence à se développer rapidement. L'augmentation de la température, de l'humidité, une ventilation minimale, une faible sortie des sinus créent d'excellentes conditions pour la reproduction de micro-organismes pathogènes. Les symptômes de la sinusite chez les enfants ressemblent à bien des égards à la manifestation de cette maladie chez l'adulte.

Pour prévenir les premiers symptômes de la maladie de la cavité nasale, vous pouvez utiliser des remèdes homéopathiques sans danger et des médicaments externes que le médecin choisit pour la prescription d'un traitement de la sinusite.

À la première étape, lorsque le processus d'inflammation du sinus commence, le mucus se forme, ce qui rend la respiration difficile. C'est un excellent moyen de développer des agents pathogènes. L'utilisation en temps opportun de médicaments antimicrobiens et anti-inflammatoires externes aidera à enrayer l'infection et à réduire le processus inflammatoire.

Causes de la sinusite chez les enfants

Les sinusites sont appelées processus inflammatoires dans le sinus maxillaire. Le sinus maxillaire est relié à la cavité nasale par un anus. De ce fait, tous les processus pathologiques se produisant dans le nez passent finalement dans la cavité du sinus.

Ceci est le plus souvent dû au manque de traitement qualifié en temps voulu du rhume ou de la rhinite résultant de son développement. Aujourd'hui, après 5 ans chez des enfants après une maladie catarrhale ou virale, une antrite commence à se développer. En général, la température en présence de sinus chez les enfants peut être la même que chez les adultes. Mais les caractéristiques structurelles des sinus nasaux chez les enfants laissent une empreinte sur l'évolution de la maladie. Si un diagnostic qualifié de sinusite chez l'enfant est réalisé, il est alors possible d'éviter l'exacerbation de la maladie et son passage à la forme chronique.

Contrairement aux parents qui soignent eux-mêmes leurs enfants sans tenir compte des caractéristiques de la sinusite liées à l'âge, les oto-rhino-laryngologistes savent exactement ce qu'est la sinusite aiguë chez l'enfant et comment la traiter correctement.

Les causes de cette maladie chez les enfants sont:

  • généralement des rhumes et des virus;
  • les blessures;
  • changements pathologiques des dents et des mâchoires;
  • dysfonctionnement du système endocrinien.

Jusqu'à trois ou quatre ans, les enfants atteints de sinusite maxillaire ne se développent pas du tout, car leurs sinus maxillaires sont en cours de formation. Après cinq ans, la maladie chez les enfants ne se trouve que sous forme catarrhale. Avec cette forme de la maladie, le pus n'est pas formé. Par conséquent, le plus souvent, il n'est pas nécessaire de prescrire des antibiotiques aux enfants. La maladie est traitée avec des médicaments locaux et disparaît lorsque le nez qui coule disparaît. La sinusite allergique peut également survenir chez des enfants affaiblis exposés à différents allergènes.

Des cas d'inflammation purulente se rencontrent dans l'enfance, mais extrêmement rarement. Lors du diagnostic, le traitement doit être effectué par un oto-rhino-laryngologiste expérimenté.

Caractéristiques anatomiques du développement du sinus maxillaire chez l'enfant

La structure du crâne d'un enfant est très différente de celle de la boîte crânienne d'un adulte. En raison de la croissance des os, chez les enfants de moins de trois ans, les sinus maxillaires sont plus élevés que chez les adultes. Chez un bébé, le sinus maxillaire lui-même ressemble davantage à une fente étroite à la naissance. Pour cette raison, la sinusite purulente chez les enfants de cet âge ne peut tout simplement pas se développer.

À mesure que le crâne grandit, la taille des sinus augmente. À l'âge de 16-18 ans, le fonctionnement des sinus maxillaires chez les enfants coïncide pleinement avec celui des personnes d'âge mûr. Ils commencent à exercer pleinement leurs fonctions à l'âge de 20 ans, lorsque la croissance du crâne et le processus de pneumatisation des cavités maxillaires sont complètement terminés chez un adolescent. Ses sinus maxillaires commencent à remplir les fonctions suivantes:

  • réduire le poids des os du crâne;
  • joue le rôle de barrière protectrice au visage;
  • réchauffer, purifier et hydrater l'air contenu dans le nez lors de la respiration;
  • créer les caractéristiques individuelles de la voix;
  • protégez du froid les racines des dents du haut et leurs terminaisons nerveuses.

Contrairement aux adultes, un signe de sinusite chez l'enfant sous forme de congestion nasale peut se manifester par l'ingestion de virus et de particules de poussière. Ils sont très sensibles à la qualité de l'air, car leurs sinus maxillaires ne sont pas encore complètement formés et n'assument pas aussi activement leurs fonctions de protection pendant la respiration.

Diagnostic de la sinusite chez les enfants

La sinusite chez les enfants devrait être diagnostiquée non seulement sur la base de l'examen et de l'interprétation des plaintes de leurs parents. Le médecin interroge toujours le bébé lui-même, si possible. L'anamnèse aide l'otolaryngologist à déterminer la cause exacte de la maladie.

Si un spécialiste révèle une possible sinusite aiguë au cours d'une enquête (également appelée antrite en médecine), une tomographie peut être réalisée pour confirmer un tel diagnostic. Contrairement aux adultes, la membrane muqueuse du nez d’un enfant est plus épaisse et plus active contre tout effet agressif externe; elle réagit par un gonflement et le développement de la muqueuse en tant que barrière protectrice. Pour détecter un gonflement des sinus nasaux, les médecins peuvent procéder à une radiographie qui confirmera ou infirmera les symptômes de la sinusite chronique chez les enfants.

Symptômes de la sinusite chez les enfants

Lorsque l'inflammation des sinus nasaux chez un enfant, les symptômes suivants apparaissent:

  • la température augmente avec les sinus chez les enfants et leur bien-être général se détériore;
  • Il peut y avoir un mal de tête au nez, au front ou au nez dont le bébé se plaint. Il est aggravé par des mouvements de la tête ou des coudes. Ce n'est qu'en position couchée que l'enfant se sent mieux.
  • maladies des dents, réticence à manger à cause de cela;
  • congestion nasale et essoufflement;
  • mucus copieux avec du pus;
  • toux causée par une irritation de la trachée et des bronches avec du mucus s'écoulant le long du nasopharynx;
  • gonflement des paupières et des joues;
  • détérioration de l'odeur;
  • augmenter la sensibilité de la rétine.

En plus de l'inflammation virale des sinus maxillaires, une sinusite allergique peut survenir chez les enfants, en raison d'un œdème allergique des muqueuses. Dans toute forme d'inflammation du nez chez les enfants devrait consulter un médecin immédiatement.

Traitement

Le traitement de la sinusite chez les enfants doit être dirigé vers:

  • récupération de la respiration nasale
  • nettoyer les sinus nasaux des sécrétions pathologiques;
  • élimination des poches.

Pour ce faire, ne buvez pas nécessairement de médicament. Vous pouvez obtenir le résultat souhaité en lavant le nez avec des solutions spéciales telles que Aquamaris ou Salin, vendues en pharmacie, ou à l’aide de solutions préparées par vos soins. Pour le rinçage, vous devez utiliser des solutions aux propriétés antiseptiques qui aideront à nettoyer le nez du bébé. Pour leur préparation, vous pouvez utiliser:

  • la furatsilline;
  • saline de pharmacie;
  • solution saline préparée à la maison, etc.

Rincer le nez avec des solutions antiseptiques n’est efficace que pour le sinus catarrhal chez l’enfant.

En outre, un enfant peut être affecté à de telles procédures dans une clinique où des dispositifs médicaux sont utilisés pour se laver le nez. Le médecin peut vous prescrire des gouttes nasales pour contracter les vaisseaux sanguins et soulager l'enflure. Les médecins ne prescrivent que des médicaments pour enfants tels que Nazol-baby.

Dans les cas graves, le médecin vous prescrit une ponction, ce qui vous permet de prendre un mucus et de libérer le passage nasal d'elle avec sa ponction.

Automutilation

Les parents qui essaient de commencer rapidement à nourrir le bébé avec des pilules, y compris des antibiotiques, non seulement ne guérissent pas la maladie, mais ne font qu'aggraver l'état de leur enfant. Dès que votre bébé a le nez bouché, vous devriez consulter un médecin. Le traitement rapide et opportun de toute rhinite infantile évitera la survenue d'une sinusite et sa transition vers la forme chronique.

Conclusions et conclusion

Pour guérir la sinusite dans l'enfance peut être dans les premiers stades, si mener à bien la thérapie. En raison du fait qu'il se présente le plus souvent sous la forme catarrhale, le bébé n'a pas besoin de prendre une grande quantité d'antibiotiques. Si vous allez chez le médecin à temps, la sinusite purulente chez un enfant ne viendra jamais. Le médecin vous prescrira des procédures et des préparations topiques sûres qui aideront à soulager la congestion et le gonflement des muqueuses.

Symptômes et traitement efficace de la sinusite chez les enfants

La sinusite chez les enfants - le problème est assez commun. Les parents ont souvent peur de ce diagnostic, considérant que la maladie est grave et même dangereuse. Cependant, les experts disent qu’avec un traitement opportun et approprié pour traiter l’inflammation des sinus maxillaires, la plupart du temps, cela peut être assez rapide. Une condition préalable est que pendant toute la maladie, l'enfant doit être sous la surveillance constante du médecin. Seul un médecin sera en mesure de sélectionner les médicaments les plus efficaces pour combattre l’infection dans les sinus, éliminer les symptômes, décider de la nécessité d’une intervention chirurgicale, de la physiothérapie, etc.

En même temps, une thérapie inadéquate - par exemple, le traitement de la sinusite chez les enfants à la maison sans consulter un médecin, l'utilisation incontrôlée de méthodes traditionnelles - entraîne de très graves conséquences, même au décès du bébé. Il faut se rappeler que des complications dangereuses, telles que des lésions de la paroi du cerveau (méningite, encéphalite), la propagation de l'infection dans tout le corps (sepsie), en raison des caractéristiques physiologiques de l'enfant, se développent souvent beaucoup plus rapidement que chez l'adulte.

Dans cet article, nous parlerons de ce qu'il faut faire si votre enfant a une sinusite, de ses symptômes et de son traitement chez l'enfant, des méthodes de diagnostic et de prévention, et nous essaierons également de répondre aux questions les plus souvent posées par les parents.

L'auteur de l'article: le pédiatre Klimov V.V.

Contenu:

Quel âge peut avoir une sinusite chez les enfants?

Les parents ont souvent cette question. Pour y répondre, il est nécessaire de comprendre exactement comment évolue le développement des sinus de l'enfant.

Le fait est que de tous les sinus au moment de la naissance, seuls les sinus ethmoïdes sont formés chez l'enfant. Les sinus maxillaires sont présents (ils sont posés au bout de 3 mois de développement intra-utérin), mais ils ont une très petite taille - dans une large mesure, ils ne sont formés que de cinq à sept ans et leur formation est terminée au bout de 12 à 13 ans. Il n'y a pas de sinus frontaux chez le nouveau-né, ils ne complètent la formation que par sept ou huit ans.

La capacité des enfants à attraper facilement le froid au contact de l'air froid est en grande partie due au sous-développement des sinus. En effet, dans les sinus, le flux d'air ralentissant, se réchauffant et s'humidifiant avant de traverser les voies respiratoires jusqu'aux poumons. En même temps, c’est précisément en raison de l’absence des sinus maxillaires et frontaux formés que la sinusite est très rarement diagnostiquée chez les enfants de moins de 4 ou 5 ans et que l’inflammation du sinus frontal n’est quasiment pas retrouvée chez les enfants de moins de sept ans. Par conséquent, lorsque les parents se demandent si un enfant a une sinusite de 3 ans et quels sont ses symptômes, les experts affirment que, dans ce cas, il est très probable qu’il s’agisse d’un rhume ou d’une inflammation des sinus de l’ethmoïde (un diagnostic plus précis contribuera à améliorer la situation. spécialiste).

Les caractéristiques anatomiques et physiologiques de la structure des sinus chez les enfants comprennent l'étroitesse des tubules (anastomose) reliant les sinus maxillaires et les voies nasales. C'est pourquoi l'enfant, en particulier lorsqu'il s'agit d'un enfant d'âge préscolaire, la sinusite virale, il devient plus facile de bactérien (catarrhal ou purulent), car la violation de la sortie des sinus se développe plus rapidement. Cette dynamique accélérée du processus purulent dans les sinus contribue à une autre caractéristique: dans l'enfance, la membrane muqueuse du nez et des sinus est plus lâche, équipée d'un grand nombre de vaisseaux capillaires et lymphatiques (par rapport aux adultes), ce qui crée également des conditions favorables au développement rapide de l'œdème.

Parmi les autres facteurs prédisposant au développement d'une inflammation dans les sinus maxillaires au cours de l'enfance, il y a l'immaturité du système immunitaire, qui détermine la tendance aux infections respiratoires; une abondance de tissu lymphoïde dans le nasopharynx, qui est souvent impliqué dans le processus inflammatoire et devient une source d'infection chronique; tendance aux réactions allergiques, qui créent également des conditions pour le processus inflammatoire dans les sinus.

Le plus souvent, un enfant développe une sinusite bilatérale - c'est également l'une des caractéristiques de l'évolution de la maladie chez l'enfant. La survenue d'une inflammation dans un sinus sans implication dans le processus de l'autre est une grande rareté. En outre, plusieurs sinus sont plus souvent affectés en même temps dans l'enfance - une polysinusite se développe. Ainsi, chez les enfants âgés de 4 à 7 ans, la sinusite est souvent associée à une inflammation par une ethmoïdite des sinus ethmoïdes, et chez les enfants de sept ans révolus, à une sinusite frontale (inflammation des sinus frontaux).

Une autre caractéristique: les complications de la sinusite (la transition du processus inflammatoire vers d'autres organes) chez les enfants se développent beaucoup plus rapidement que chez les adultes, ce qui est également associé à une abondance de vaisseaux sanguins et lymphatiques dans cette zone.

Les causes

Les causes et les symptômes de la sinusite chez les enfants sont similaires à ceux des adultes (vous en trouverez plus à ce sujet ici). Cependant, l'évolution du processus inflammatoire dans les sinus maxillaires de l'enfant présente des caractéristiques propres associées à des nuances anatomiques et physiologiques.

Quelles sont les causes de la sinusite chez les enfants? Dans 70 à 80% des cas, la sinusite aiguë est une complication d'une infection virale. Le virus qui affecte la membrane muqueuse de la cavité nasale pénètre presque toujours dans les sinus, ce qui entraîne le développement d’une inflammation. Pédiatre célèbre E.O. Komarovsky pense qu'avec toute infection virale accompagnée d'un nez qui coule, les sinus maxillaires sont également impliqués dans le processus inflammatoire, c'est-à-dire que se développe une sinusite virale. Cependant, dans cet état de symptômes classiques de sinusite (douleur, sensations de pression dans les sinus) n'est pas observé - tant que le mucus des sinus le long de la fistule s'écoule librement dans la cavité nasale.

Si l'évacuation de la décharge du sinus est perturbée (le plus souvent, cela est dû au gonflement des parois du tubule allant du sinus maxillaire à la cavité nasale causé par le processus inflammatoire), du liquide commence à s'y accumuler. En outre, les agents viraux endommagent la membrane muqueuse des voies nasales et des sinus, violent les barrières de protection, ce qui crée des conditions propices au développement d'infections bactériennes. Ainsi, une infection virale ne sert que d'impulsion au développement d'une antrite, un facteur qui crée des conditions propices au développement d'une inflammation causée par une bactérie. La probabilité que l'inflammation virale passe au processus bactérien dans les sinus augmente si des facteurs tels que l'hypothermie générale et locale, un comportement nutritionnel médiocre chez l'enfant, des situations stressantes augmentent.

Souvent, la sinusite chez les enfants se développe sur le fond de la rhinite allergique. Le contact avec l'allergène entraîne un œdème de la membrane muqueuse, une violation de la sortie des sinus. En outre, l'infection bactérienne se joint et un processus inflammatoire se développe.

Un facteur prédisposant au développement de la sinusite chez les enfants peut être un traumatisme - une ecchymose, des lésions du septum nasal peuvent constituer le fond sur lequel une inflammation des sinus maxillaires va se développer. En raison des dommages dans les sinus, le sang s'accumule, puis rejoint une infection bactérienne. La situation est exacerbée si, à la suite de la blessure, les os et les cartilages de la cavité nasale sont déplacés, ce qui entraîne une perturbation mécanique de la sortie du sinus. Dans une telle situation, les conditions sont créées pour le développement d'un processus chronique, qui ne peut être traité qu'en éliminant les dommages par une intervention chirurgicale.

La cause de la sinusite chez les enfants peut être une anomalie congénitale de la structure de la cavité nasale, par exemple la courbure du septum nasal. Dans cette situation, la sortie du sinus est également perturbée et des conditions sont créées pour le développement de la maladie, qui est de nature récurrente.

Les causes de la sinusite fréquente chez les enfants sont les végétations adénoïdes. La présence d'inflammation chronique dans le nasopharynx, la difficulté à respirer par le nez, résultant d'une augmentation de l'amygdale nasopharyngée créent des conditions favorables aux rhumes fréquents, qui stimulent le développement de l'inflammation dans les sinus maxillaires.

L'inflammation associée à la présence d'un nid d'infection dans la cavité buccale est une sinusite odontogène. Si l'enfant a des caries, une maladie parodontale (surtout s'il concerne les molaires supérieures), cela peut provoquer un processus inflammatoire chronique dans les sinus maxillaires.

La présence d'un foyer d'infection chronique dans le corps. Si l'enfant présente des processus inflammatoires chroniques, par exemple au niveau des reins, des voies respiratoires, etc., cela peut également provoquer le développement d'une sinusite. Dans cette situation, les agents pathogènes pénètrent dans le sinus avec le flux sanguin et entraînent le développement d'une inflammation. La situation est aggravée par le fait que, en présence d'un foyer d'infection chronique, une immunité affaiblie est observée.

Les troubles vasculaires peuvent également être un facteur prédisposant au développement de la sinusite chez les enfants. Ainsi, dans la dystonie végétative-vasculaire, l’approvisionnement en sang des sinus maxillaires est altéré, la nutrition des tissus est altérée, l’immunité locale est réduite et des conditions propices au développement de l’infection sont créées.

Symptômes et signes de sinusite chez les enfants

Quels sont les signes de sinusite chez un enfant? Les symptômes dépendent de l'âge et de la gravité du processus. Plus l'enfant est jeune, plus il est difficile de poser un diagnostic et plus il est important de consulter un médecin dès les premiers signes.

Comment identifier les symptômes de la sinusite chez un enfant de 4-5 ans pour commencer le traitement à temps? Bien que l'inflammation des sinus maxillaires soit plus fréquente chez les enfants de plus de cinq ans, la maladie se rencontre parfois aussi chez les enfants de quatre ans. En ce qui concerne cet âge, les parents devraient prêter attention, tout d’abord, aux signes courants d’intoxication, car il est encore difficile pour un enfant de formuler des plaintes concernant des manifestations locales.

Lorsque l'enfant a des sinus, la température augmente (38-39 ° C), le comportement change: il devient lent, capricieux, mange mal, un écoulement purulent apparaît du nez, un gonflement dans la zone de projection des sinus est possible. Comme les symptômes de la maladie chez les enfants de cet âge ne sont pas spécifiques, il faut être aussi prudent que possible et au moindre soupçon, montrer immédiatement le bébé à un spécialiste!

Avec le développement de la sinusite chez un enfant de 6-7 ans, le patient peut, en règle générale, déjà formuler des plaintes qui permettent de reconnaître la maladie: mal de tête, aggravé lorsque la tête est inclinée, douleur dans la région de la projection des sinus, qui "donne" parfois des dents. Il peut y avoir un écoulement purulent du nez ou, à l'inverse, l'absence d'écoulement dû à la sensation de congestion nasale. En outre, il y aura des signes d'intoxication générale: léthargie, faiblesse, fièvre, pâleur, douleurs musculaires

Les symptômes de la sinusite chez les adolescents sont presque identiques à ceux chez les adultes. C'est un mal de tête, qui est aggravé par des mouvements brusques de la tête, une flexion, des douleurs aux sinus, des maux de dents, qui deviennent plus prononcés lors de la mastication, un gonflement des joues. Écoulement purulent du nez ou l'absence d'écoulement sur le fond de la congestion nasale, l'apparition de voix nasales.

De plus, la fièvre, la léthargie, la perte d’appétit, la pâleur et d’autres manifestations courantes font partie des signes de sinusite chez les adolescents.

Avec le développement de la sinusite chez un enfant, les symptômes de la maladie, dont nous avons parlé ci-dessus, se développent généralement sur fond de signes d'infection virale (nez qui coule qui, malgré le traitement, dure plus de 7 à 10 jours). En outre, des symptômes peuvent apparaître quelque temps après la disparition des signes de rhinite virale, ce qui peut également indiquer une infection bactérienne.

Diagnostic de la sinusite

Comment déterminer qu'un enfant a une sinusite? Pour poser un diagnostic, il est impératif de consulter un médecin. Lors de la première étape, le spécialiste analyse les plaintes du patient (ou des informations sur l’état de l’enfant, obtenues en interrogeant les parents), effectue l’inspection - identifie les zones de douleur par percussion (écoutes) dans la zone de projection des sinus maxillaires, examine l’état de la cavité nasale à l’aide d’un rhinoscope.

En règle générale, un examen de laboratoire est prescrit - numération globulaire complète, ce qui suggère la nature bactérienne de la maladie. Ceci est particulièrement important dans la lenteur de la maladie, lorsque les symptômes de la sinusite chez un enfant sont exprimés de manière implicite et qu'une augmentation du contenu des leucocytes dans le test sanguin général peut être presque le seul signe permettant de suspecter la présence d'un processus inflammatoire dans les sinus maxillaires. En outre, une analyse de sang (évaluation du niveau d'éosinophiles) peut aider le médecin à suspecter le caractère allergique de la maladie.

Parmi les méthodes de diagnostic instrumentales, l'examen aux rayons X des sinus maxillaires est considéré comme le plus informatif, ce qui permet de déterminer avec une probabilité élevée la présence d'un processus inflammatoire dans les sinus. Également utilisé tomographie par ordinateur - il est utilisé plutôt comme une méthode pour clarifier le diagnostic.

Un examen bactériologique est une méthode importante pour déterminer les causes de la sinusite chez les enfants. Il est particulièrement important dans le cas d'un processus prolongé difficile à traiter. Pour effectuer le frottis du nez avec les cultures suivantes sur le milieu nutritif entreprend. Cela vous permet d'identifier l'agent pathogène à l'origine de l'inflammation et de déterminer sa sensibilité à un antibiotique particulier. Si l'examen du contenu de la cavité nasale ne fournit pas suffisamment d'informations (par exemple, la concentration de microbes est insuffisante, ce qui se produit lorsque la maladie est lente), une ponction diagnostique (ponction) des sinus maxillaires peut être effectuée. Actuellement, cette procédure est souvent remplacée par la méthode YMIK, qui vous permet également d'obtenir le contenu des sinus pour un examen bactériologique, tout en étant remarquable pour le traumatisme et le confort du patient.

Ainsi, afin de reconnaître la sinusite chez un enfant à temps et de prescrire rapidement un traitement, un examen approfondi par un spécialiste est nécessaire. La chose la plus importante qui incombe aux parents est de consulter un médecin dès que possible en cas de signes de maladie. Cela est particulièrement vrai chez les jeunes enfants, car le processus inflammatoire et les complications qu'ils développent se développent beaucoup plus rapidement que chez les adultes.

Traitement de la sinusite chez les enfants

Comment traiter la sinusite chez un enfant? La condition la plus importante à remplir est la référence rapide à un spécialiste. Le traitement doit être effectué uniquement sous la surveillance d'un médecin. Ceci est particulièrement important chez l'enfant car, du fait des caractéristiques anatomiques et physiologiques, les complications chez l'enfant se développent beaucoup plus rapidement.

Dans le traitement de la sinusite chez les enfants, il est nécessaire de résoudre les tâches suivantes:

La pharmacothérapie de la sinusite vise en premier lieu à obtenir les résultats suivants:

  • Élimination de la source d'infection (destruction des microbes pathogènes provoquant une inflammation des sinus maxillaires)
  • Restauration de la perméabilité des tubules reliant les sinus paranasaux et la cavité nasale (réduction de l'œdème muqueux)
  • Évacuation (élimination) du contenu des sinus maxillaires
  • Dilution secrète
  • Activation de la régénération de la membrane muqueuse, restauration de la fonction protectrice des cellules épithéliales
  • Normalisation de l'immunité locale et générale

Drogues et méthodes pour résoudre ce problème

La destruction des microorganismes responsables du processus inflammatoire dans les sinus maxillaires

Médicaments antibactériens locaux et généraux

Restauration de la fistule

Vasoconstricteur, antihistaminiques

L'élimination de l'inflammation

Anti-inflammatoires (stéroïdes et non stéroïdes)

Évacuation du contenu muqueux et purulent des sinus maxillaires et des voies nasales

Yamik, lavage nasal de coucou, ponction des sinus

Nettoyer les voies nasales du mucus et du pus

"Coucou", se laver le nez à la maison

Élimination des cellules muqueuses décédées des suites d'une inflammation et activation des processus de régénération.

Physiothérapie (thérapie vibroacoustique), médicaments d'origine végétale

Médicaments immunomodulateurs locaux, immunomodulateurs d'action systémique, régime sans protéines, thérapie vibroacoustique

La plupart des méthodes énumérées dans le tableau visent à éliminer le processus aigu dans les sinus maxillaires: il s'agit d'activités qui aident à faire face à l'infection, aident à éliminer le mucus et le pus des sinus et éliminent les manifestations inflammatoires. Dans le même temps, les techniques les plus importantes pour restaurer l’intégrité de la membrane muqueuse et normaliser l’immunité locale dans la cavité nasale et les sinus (paragraphes 7 et 8 du tableau), car elles permettent d’éviter les rechutes, c’est-à-dire le retour de la maladie.

Thérapie antibactérienne

Comment guérir la sinusite chez un enfant? Dans la plupart des cas, la base est l'utilisation de médicaments antibactériens. C’est la prescription opportune et appropriée de ces médicaments qui vous permet de traiter rapidement l’infection des sinus et d’éviter les complications. Les antibiotiques peuvent détruire les agents pathogènes directement lors de l'épidémie, bloquant leur croissance et leur reproduction. Le choix du médicament, de son dosage et de son évolution ne peut être décidé que par le médecin traitant - en tenant compte de l'âge de l'enfant, des spécificités du processus, de la présence de maladies concomitantes et des réactions allergiques observées dans le passé.

Dans certains cas, avec le début du traitement en temps voulu et la gravité modérée du processus, des antibiotiques locaux sont prescrits pour le traitement de la sinusite chez un enfant. Il peut s’agir de gouttes ou de sprays, qui incluent l’un ou l’autre des médicaments antibactériens. L'avantage d'utiliser de telles formes est l'absence d'effets systémiques sur le corps et de complications telles que la dysbiose intestinale, etc. L'inconvénient de ces médicaments est la difficulté de pénétration dans le foyer infectieux - le sinus maxillaire, en particulier en cas de violation de la communication entre le sinus ou la cavité nasale en raison d'un gonflement de la muqueuse ou d'un défaut anatomique.

Je dois dire que tous les médecins dans le traitement de la sinusite chez un enfant estiment nécessaire d'utiliser des agents antibactériens locaux. En particulier, le célèbre pédiatre E.O. Komarovsky dans ses discours et travaux indique que l'utilisation d'antibiotiques sous forme de gouttes ou de sprays fait plus de mal que de bien. Cela est dû au fait que, d'une part, une telle approche est caractérisée par une faible efficacité - les médicaments ne pénètrent pas directement dans les sinus directement de la cavité nasale, ni ne les atteignent à la concentration la plus faible possible, ce qui est insuffisant pour éliminer le processus d'infection. D'autre part, même cette faible dose d'antibiotiques prescrits pour le traitement topique est suffisante pour la formation d'une résistance aux médicaments chez les bactéries. En conséquence, l’effet de l’utilisation de médicaments antibactériens, prescrits sous forme de comprimés ou d’injections, est également considérablement réduit.

Par conséquent, dans la très grande majorité des cas de dépistage de la sinusite chez l’enfant, le traitement commence par la nomination d’antibiotiques ayant des effets systémiques sur le corps. En règle générale, les médicaments antibactériens de sévérité légère ou modérée de la maladie sont prescrits sous forme de comprimés, gélules, suspensions, sirops. Si l'évolution de la maladie est grave (en particulier si l'état nécessite l'hospitalisation de l'enfant), des médicaments antibactériens sont administrés par voie intramusculaire et parfois (surtout au début du traitement) par voie intraveineuse.

Comment le médecin choisit-il un médicament antibactérien pour traiter la sinusite chez un enfant? L'effet le plus prononcé donne la nomination de médicaments basés sur des recherches bactériologiques. Le laboratoire détermine la sensibilité des agents pathogènes dérivés de la décharge de la cavité nasale ou du contenu des sinus à certains médicaments. Cependant, cette technique prend du temps - il faut plusieurs jours aux seules colonies semées sur un milieu nutritif pour former des colonies adaptées aux tests de sensibilité aux antibiotiques. Par conséquent, cette technique, le plus souvent, est utilisée dans les hôpitaux chez les patients résistants à l'antibiothérapie traditionnelle.

Dans la plupart des cas, un spécialiste prescrit des médicaments antibactériens qui affectent précisément les agents pathogènes les plus souvent déclarés coupables de la survenue d'une sinusite chez les enfants. Selon des chercheurs russes et étrangers, les micro-organismes suivants causent traditionnellement une sinusite chez les enfants:

Haemophilus influenzae (hémophilus bacillus)

Streptococcus pneumoniae (pneumocoque)

Moraxella catarrhalis (gram négatif)

Tous ces agents pathogènes sont présents dans les voies respiratoires d'un enfant dès sa première année de vie et n'ont pas d'effet pathogène dans des conditions normales. Leurs propriétés pathogènes se manifestent dans une situation d'affaiblissement des mécanismes de défense: lorsque, en raison de certains facteurs (infection virale, hypothermie, stress, traumatisme, etc.), il se produit une diminution de l'immunité générale et locale.

C’est sur la base de ces données, concernant les agents pathogènes les plus courants de la sinusite chez les enfants, que les spécialistes prescrivent généralement une antibiothérapie de base. Traditionnellement, les antibiotiques des groupes suivants sont utilisés dans le traitement de la sinusite chez les enfants:

Pénicillines. Les antibiotiques pénicillines perturbent la synthèse de la membrane cellulaire bactérienne, ce qui entraîne sa mort. Les pénicillines sont utilisées dans le traitement des infections bactériennes depuis de nombreuses décennies. C'est pourquoi de nombreux micro-organismes ont développé des mécanismes de protection (par exemple, la synthèse d'enzymes β-lactamases spécifiques) contribuant à la destruction des composants actifs des pénicillines. Par conséquent, des substances (par exemple, l'acide clavulonique) qui bloquent l'action des enzymes bactériennes sont incluses dans la composition des dernières générations de préparations à base de pénicilline.

L'aspect positif de l'utilisation des médicaments de ce groupe dans le traitement de la sinusite chez les enfants est le nombre minimal d'effets secondaires associés à leur utilisation (bien qu'il puisse exister des troubles digestifs, des troubles de la microflore, une dermatite allergique). Cependant, ces médicaments ont un impact sur un spectre très étroit de microorganismes, de sorte qu'ils peuvent ne pas être efficaces dans le traitement de la sinusite chez les enfants, en particulier dans les cas graves de la maladie.

Les macrolides sont des antibiotiques qui perturbent la synthèse des protéines dans les cellules microbiennes. Ils sont souvent prescrits lorsque l'enfant est allergique aux médicaments à la pénicilline. Les macrolides sont considérés comme les antibiotiques les moins toxiques. En plus des effets antibactériens, ils ont certains effets anti-inflammatoires et immunostimulants. En règle générale, les antibiotiques de ce groupe sont prescrits pour une sévérité légère et modérée de la maladie.

Les céphalosporines sur le mécanisme d'action sur les bactéries sont similaires aux antibiotiques de la pénicilline: elles détruisent la paroi cellulaire du microbe. Ce sont les médicaments de ce groupe qui sont considérés comme les plus efficaces contre les microbes responsables de l’inflammation des sinus. Dans le même temps, l’utilisation des céphalosporines entraîne de nombreux effets indésirables, principalement des dysbioses intestinales, des troubles du système digestif. Par conséquent, les médicaments antibactériens céphalosporines sont prescrits pour le traitement de la sinusite modérée et grave chez les enfants.

Dans certains cas, les médecins prescrivent des médicaments antibactériens et d’autres groupes (aminoglycosides, tétracyclines, chloramphénicol) - la décision est prise sur la base de données provenant d’études cliniques et de laboratoire. Cependant, certains antibiotiques de ces groupes ayant un effet toxique sur le corps de l’enfant, leur utilisation dans le traitement de la sinusite chez l’enfant devrait donc être extrêmement raisonnable. Par exemple, ils peuvent être utilisés dans des situations où l'agent pathogène responsable de l'inflammation est insensible à la plupart des antibiotiques utilisés traditionnellement dans le traitement de la sinusite, si les données de recherche bactériologique ont montré une sensibilité à un médicament en particulier parmi les groupes ci-dessus. Dans de telles situations, le spécialiste qui conduit le traitement met en corrélation les avantages de son traitement (élimination de la source de l'infection, en particulier en cas de maladie grave et de l'apparition de complications) et des dommages éventuels causés par la probabilité d'effets toxiques, et décide de la nomination de ces médicaments sur la base de l'analyse.

Souvent, pour augmenter l'efficacité du traitement, les spécialistes prescrivent simultanément des antibiotiques locaux et des médicaments antibactériens systémiques. Il est très important que tout au long du traitement antibiotique, l'enfant soit sous surveillance constante d'un médecin qui puisse évaluer l'efficacité du traitement prescrit, décider de changer de médicament en l'absence de résultat, notifier à temps les signes de réactions allergiques, de complications et, si nécessaire, envoyer l'enfant à hôpital

Parfois, lorsque l'état de l'enfant s'améliore dans le contexte du traitement antibactérien, les parents décident arbitrairement d'arrêter le traitement avec ces médicaments. Cependant, dans de tels cas, il est très probable que le processus inflammatoire dans les sinus ne soit pas complètement éliminé, ce qui engendre le développement d'une rechute ou le passage de la maladie à une forme chronique. En outre, un traitement antibiotique incomplet se caractérise par le développement d'une résistance bactérienne à ce médicament, ainsi qu'à d'autres antibiotiques dotés d'un mécanisme d'action similaire. Un cours complet prescrit par un médecin vous permet de détruire la grande majorité des germes responsables de la maladie. Si la durée du traitement est insuffisante ou si la posologie est inférieure à la nécessité, un certain nombre de micro-organismes présentant une résistance génétique au médicament survivent. Par la suite, ces bactéries transmettent cette résistance aux autres générations. Les processus inflammatoires dans les sinus ou d'autres organes causés par ces microbes sont très difficiles à traiter avec les médicaments antibactériens du groupe auquel une résistance a été formée.

Complications et effets secondaires du traitement antibactérien de la sinusite chez les enfants

Lors de la prise de médicaments antibactériens chez les enfants, diverses complications peuvent survenir. Les effets secondaires de la thérapie antibiotique incluent:

  • Réactions allergiques - le plus souvent, elles se produisent lors de la prise de médicaments à la pénicilline. Celles-ci peuvent être des manifestations cutanées (éruption cutanée, urticaire), des œdèmes - par exemple, un gonflement des voies respiratoires, conduisant à des états similaires à ceux de l'asthme avec des accès difficiles à respirer. En outre, le développement de complications graves et potentiellement mortelles telles que l'œdème de Quincke et le choc anaphylactique est possible. C'est précisément en relation avec la menace de complications, en particulier chez les enfants d'âge préscolaire, qu'un traitement antibiotique devrait être effectué sous la surveillance d'un médecin capable de détecter à temps les signes de réactions allergiques, de changer de médicament et de prescrire également un traitement visant à éliminer les manifestations allergiques. En cas d'apparition de symptômes menaçants - difficulté à respirer, opacification ou perte de conscience, il est nécessaire d'appeler d'urgence des soins. Si un enfant a déjà eu des réactions allergiques à la réception de certains antibiotiques, vous devez en informer le médecin traitant avant de commencer le traitement et lui indiquer également comment se comporter en cas de complications graves.
  • Réactions toxiques. Certains médicaments antibactériens ont un effet toxique sur divers organes. Il existe des antibiotiques qui affectent le travail du système nerveux central - leur utilisation peut entraîner une altération de la vision, une perte auditive et une altération de la fonction respiratoire. Certains médicaments ont un effet toxique sur la moelle osseuse, ce qui entraîne une altération de la formation du sang, du système cardiovasculaire, des reins et du foie. Il est important de savoir que presque tous les médicaments modernes, prescrits par des spécialistes pour le traitement de la sinusite chez les enfants, n'ont pas d'effets toxiques prononcés et que les effets indésirables observés lors de leur utilisation sont ajustés en prescrivant les médicaments appropriés (par exemple, probiotiques en violation de la microflore intestinale, etc. p.).

Actuellement, les médecins sont souvent confrontés aux effets toxiques des antibiotiques dans des situations où les parents décident de manière autonome du traitement d'un enfant avec un médicament particulier.

  • Les effets secondaires du tractus gastro-intestinal. Ceux-ci comprennent des troubles des selles (constipation ou diarrhée), une perte d'appétit, des nausées. Ces manifestations sont les plus courantes lors du traitement antibiotique de la sinusite chez les enfants. Souvent, les enfants sous traitement antibiotique développent une dysbiose intestinale, due au fait que les médicaments ont un effet systémique sur le corps, entraînant une violation de la composition de la microflore intestinale. C’est pourquoi, sur le fond du traitement antibactérien et après celui-ci, les experts prescrivent des probiotiques pour les enfants, ce qui leur permet de protéger les bactéries utiles qui créent les conditions nécessaires au rétablissement de la flore normale après la fin du traitement antibiotique.
  • Accession d'autres infections pendant et après le traitement antibiotique (surinfection). En raison de la perturbation de la composition de la microflore normale due aux antibiotiques, ainsi que de l’affaiblissement du système immunitaire causé par le processus infectieux, des conditions peuvent être créées dans le corps de l’enfant pour activer la microflore opportuniste. Cela signifie que des microorganismes qui étaient auparavant présents dans le corps, mais n’ont pas montré leurs propriétés pathogènes, peuvent être activés et provoquer un processus inflammatoire. L’exemple le plus fréquent est le développement de la candidose, c’est-à-dire des lésions causées par des champignons Candida (jusqu’à 30 espèces peuvent être présentes dans leur corps). C'est pourquoi, dans certains cas, des lésions de la candidose au niveau de l'intestin et des organes génitaux peuvent se développer dans le contexte du traitement antibactérien. Chez les enfants dont le système immunitaire est affaibli, une sepsie candidale peut se développer, une maladie dans laquelle les champignons pénètrent dans le sang, se propagent dans tout le corps et provoquent une inflammation de divers organes. Lorsque des signes de développement d’une surinfection apparaissent, qu’ils soient fongiques ou bactériens, le spécialiste chargé du traitement ajuste le traitement, prescrit des antifongiques, détermine la tactique supplémentaire de l’enfant.

La thérapie antibactérienne est la partie la plus importante du traitement de la sinusite chez l’enfant, ce qui permet de résoudre le problème principal: faire face à l’infection des sinus. Cependant, il ne faut pas oublier que, parallèlement à la prise d'antibiotiques, d'autres mesures thérapeutiques doivent également être mises en œuvre. Le fait est que l'élimination de l'infection dans les sinus maxillaires n'est pas la clé du rétablissement, si un problème tel que l'élimination des sinus n'est pas résolu. Même s'il n'y a pas de foyer infectieux, mais que le flux sortant ne soit pas rétabli, le risque de réinfection et le développement d'une rechute de la maladie sont élevés. Ce problème est particulièrement important dans l’enfance, étant donné que les sinus et les sinus d’un enfant sont plus étroits que ceux d’un adulte, il est donc plus difficile de récupérer le flux sortant.

Par conséquent, quand un enfant a une sinusite, le traitement comprend nécessairement non seulement des antibiotiques, mais également des médicaments et des procédures qui aident à rétablir la perméabilité de la fistule, à éliminer l’exsudat des sinus et à restaurer la fonction respiratoire - ce n’est qu’avec un effet aussi complexe que l’enfant peut complètement récupérer la sinusite.

Médicaments vasoconstricteurs (adrénergiques)

L’élément le plus important de la thérapie complexe de la sinusite chez les enfants est l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs locaux (adrénergiques). Les composants contenus dans ces médicaments contribuent au rétrécissement des vaisseaux sanguins en raison des effets sur les récepteurs alpha-adrénaline dans leur paroi. En conséquence, le processus dit d'anémisation («exsanguination») de la membrane muqueuse et la réduction des poches se produisent, la respiration nasale est restaurée.

Dans le traitement de la sinusite chez les enfants, les experts recommandent l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs, produits sous forme de sprays. Des gouttes régulières s'écoulent dans les muqueuses et n'ont d'effet que dans la cavité nasale. Les particules de spray pénètrent dans les tubules qui relient les conchas nasaux et la cavité maxillaire lors de la pulvérisation. C’est l’élimination de l’œdème dans cette zone qui est la tâche principale. En conséquence, des conditions sont créées pour la sortie du contenu inflammatoire des sinus. En outre, il est recommandé d’utiliser les adrénomimétiques avant d’utiliser des médicaments antibactériens locaux, car cela facilite leur accès au foyer inflammatoire.

Cependant, il faut se rappeler que les médicaments de ce groupe ayant une utilisation à long terme provoquent une dépendance insoluble - pour que les vaisseaux entrent en contact, la stimulation artificielle constante des récepteurs de l'adrénaline commence à être nécessaire. Par conséquent, les vasoconstricteurs dans le traitement de la sinusite chez les enfants ne sont pas recommandés pendant plus de cinq jours.

Comme tous les autres médicaments, les médicaments vasoconstricteurs peuvent provoquer des allergies - dans cette situation, le médecin traitant décide de remplacer le médicament ou d’exclure les médicaments de ce groupe du traitement. En outre, les adrénergiques doivent être utilisés avec prudence chez les enfants atteints de maladies cardiovasculaires, le diabète.

Antihistaminiques (antiallergiques)

Souvent, la sinusite chez les enfants se produit sur le fond de la rhinite allergique. Cela conduit à l'aggravation du gonflement de la membrane muqueuse du nez, des fistules et des sinus. Par conséquent, pour obtenir cet effet, les antihistaminiques sont souvent inclus dans le traitement complexe de la maladie chez les enfants. Leur utilisation avec des agents vasoconstricteurs contribuera à réduire le gonflement et à créer les conditions nécessaires pour améliorer le drainage du mucus et du pus des sinus. Aujourd'hui, il existe des médicaments antiallergiques qui ont un effet minimal sur le système nerveux (c'est-à-dire qu'ils ne provoquent pas d'effets secondaires tels que la léthargie ou la somnolence). Le médecin traitant décide de la nécessité d’un antihistaminique, de son choix, de sa posologie et de la durée du traitement. Ce dernier est guidé par son âge, son état et la présence de réactions allergiques dans le passé de l’enfant, ainsi que d’autres maladies concomitantes. En outre, un spécialiste surveille le traitement - il détermine le moment du traitement et, si nécessaire, prend la décision de remplacer le médicament.

Anti-inflammatoires

Pour soulager les symptômes de la sinusite chez les enfants, tels que douleurs dans les sinus, maux de tête, fièvre, les experts incluent souvent des médicaments ayant des effets analgésiques et anti-inflammatoires dans le schéma de traitement. En règle générale, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (à base d’acide acétylsalicylique, de paracétamol, d’ibuprofène, de nimésulide) sont disponibles sous forme de comprimés, poudres et sirops. Avant de les utiliser, vous devriez consulter un médecin, car il existe un certain nombre de contre-indications et d'effets secondaires liés à l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ainsi, les médicaments tels que l'aspirine, l'ibuprofène, le paracétamol ont un impact négatif sur l'état de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal. Par conséquent, chez les enfants atteints de gastrite, ulcère gastrique et ulcère duodénal, ces médicaments peuvent provoquer une exacerbation de la maladie, conduisant au développement d'un saignement. Les médicaments à base d’aspirine peuvent affecter négativement l’état de la paroi vasculaire, augmenter sa fragilité et provoquer des saignements. Les médicaments qui incluent le nimésulide, avec une utilisation à long terme, peuvent affecter négativement la fonction du foie. Par conséquent, la décision concernant l'inclusion dans le traitement complexe des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, sur la posologie et la durée autorisée de leur utilisation devrait être prise par le médecin traitant.

Dans des cas particuliers, le spécialiste peut décider d'inclure dans le schéma de traitement des corticostéroïdes, des médicaments ayant un effet anti-inflammatoire et anti-œdème prononcé. Leur fonction peut être justifiée par une composante allergique prononcée, un processus inflammatoire persistant dans les sinus, la présence de polypes dans les voies nasales et les sinus. Le plus souvent, dans de telles situations, des gouttes et des pulvérisations sont utilisées: avec une exposition locale, les composants actifs de ces médicaments ont un effet moins systémique sur le corps. Cependant, avec leur application locale peut développer des complications - saignements nasaux, ulcères sur la muqueuse. Il faut se rappeler que les corticostéroïdes sont des médicaments qui ne peuvent être pris que sur décision du médecin et sous surveillance étroite. L’auto-traitement de la sinusite chez les enfants avec des médicaments de ce groupe entraîne de nombreuses complications non seulement locales mais aussi générales, une altération de la fonction surrénalienne, ce qui entraîne une défaillance des processus hormonaux et le développement de troubles métaboliques.

Médicaments réduisant la viscosité du mucus (mucolytiques)

Les mucolytiques contribuent à la restauration de la fonction de la membrane muqueuse de la cavité nasale et des sinus maxillaires. La composition de ces médicaments comprend des enzymes (par exemple, la N-acétylcystéine), qui réduisent la tension superficielle, ont un effet de dilution prononcé sur les sécrétions muqueuses et purulentes, ce qui crée les conditions pour leur élimination du nez, la restauration de la perméabilité des sinus, le nettoyage des sinus. Ils aident également à restaurer la clairance mucociliaire, c'est-à-dire le mouvement des cils avec lequel les cellules épithéliales des voies nasales sont fournies - de cette manière, le processus physiologique de nettoyage de la cavité nasale du mucus, des toxines, des micro-organismes pathogènes, des particules de poussière, etc. est normalisé.

Les mucolytiques sont particulièrement indiqués dans les cas de sinusite prolongée chez les enfants, accompagnés par la formation d’une grande quantité de pertes épaisses et visqueuses. Ils permettent également d’atténuer considérablement la maladie en présence de croûtes dans la cavité nasale, ce qui rend la respiration difficile et gêne l’enfant. Actuellement, des médicaments combinés sont en cours de production, dans lesquels le composant mucolytique est associé à un vasoconstricteur ou à un médicament antibactérien local. Votre médecin vous aidera à choisir un médicament en fonction des caractéristiques du processus, de l'âge de l'enfant et d'autres facteurs importants.

Médicaments immunomodulateurs

Dans le traitement de l'inflammation des sinus maxillaires chez l'enfant, il est nécessaire de résoudre de nombreux problèmes pour que la gamme de médicaments prescrits par un spécialiste puisse être très large et dépende des caractéristiques du processus inflammatoire spécifique, de l'état de l'enfant, de son âge et d'autres nuances. Quoi d'autre est la sinusite traitée chez les enfants? Ainsi, au cours des dernières années, des lysats bactériens - des composants de bactéries inactivées (neutralisées) - sont souvent inclus dans le schéma, ce qui aide à restaurer l'immunité locale dans les voies nasales et stimule la production d'anticorps dirigés contre les agents pathogènes les plus fréquemment rencontrés. Les fonds de ce groupe sont généralement utilisés après l’élimination des manifestations aiguës de la maladie pour accélérer le processus de guérison et prévenir les rhinites et les sinusites.

De plus, on utilise des médicaments contenant des composants probiotiques qui aident à restaurer la composition d'une microflore normale dans les voies respiratoires supérieures, ce qui contribue également au rétablissement de l'immunité locale. Des solutions de bactériophages ayant des propriétés antibactériennes et aidant à faire face au processus infectieux dans la cavité nasale sont également utilisées.

Également dans le traitement de la sinusite chez les enfants peuvent être utilisés divers médicaments, dont l'action peut être destinée à améliorer les processus de régénération et à résoudre d'autres problèmes qui sont pertinents après la suppression des manifestations aiguës de la sinusite. Y compris les médicaments à base d'ingrédients à base de plantes, par exemple, contenant du jus de cyclamen, qui a la capacité de fluidifier le mucus et d'augmenter la sécrétion (sécrétion de mucus), ainsi que diverses huiles, herbes. Dans l'arsenal de la médecine moderne, de nombreux outils peuvent avoir un effet positif sur l'état du patient à différents stades de la maladie. Cependant, seul le médecin traitant peut établir un schéma compétent pour leur utilisation.

Physiothérapie dans le traitement de la sinusite chez les enfants

Les procédures de physiothérapie comptent parmi les méthodes modernes les plus efficaces pour traiter l’inflammation des sinus chez les enfants. Il est important de se rappeler qu'en cas de sinus, toute méthode physiothérapeutique n'est qu'un ajout à la thérapie antibiotique de base, chaque procédure ayant ses propres nuances et contre-indications.

Parmi les méthodes utilisées en physiothérapie pour soigner la sinusite chez les enfants figurent les procédures utilisant les ondes électromagnétiques ultra-courtes et ultrafréquences (UHF et UHF), les courants diadynamiques, les ultrasons, l'électrophorèse, etc. processus de délivrance du médicament dans les sinus, pour stimuler les processus de régénération, etc. Seul le médecin traitant peut décider de la nécessité de faire appel à un physiothérapeute, choisir la procédure appropriée pour ceci ou cela ne de la maladie. Toutes les procédures ci-dessus sont effectuées dans le service de physiothérapie d'une clinique ou d'un hôpital.

La thérapie vibroacoustique est l’une des méthodes physiothérapeutiques les plus modernes et les plus efficaces pour traiter l’inflammation du sinus maxillaire chez les enfants. L'utilisation de l'appareil "Vitafon" aide à réduire le gonflement des muqueuses de la cavité nasale et des sinus, active le drainage lymphatique et le flux veineux, améliore le flux sanguin, aide à réduire l'intoxication, stimule les processus de régénération et renforce l'immunité générale et locale. Il convient de noter que l’utilisation de la thérapie vibroacoustique dans le traitement de la sinusite chez les enfants (ainsi que toute autre procédure physiothérapeutique) n’est pas indiquée dans la phase aiguë de la maladie, en présence de contenu purulent dans les sinus, mais uniquement au stade de la rémission.

Il est important que, pour mener une thérapie vibroacoustique, vous n’ayez pas besoin de vous rendre dans un centre médical - le traitement avec le dispositif «Vitafon» peut être effectué de manière autonome à domicile. C’est une question d’actualité, puisqu’un enfant fréquente régulièrement un hôpital ou un centre médical, en particulier lorsqu’un processus aigu sévère au niveau des sinus maxillaires est confronté à une immunité affaiblie pouvant entraîner une rechute de la maladie ou la survenue d’autres maladies.

En savoir plus sur les nuances de la thérapie vibroacoustique pour les sinus peut être trouvé ici.