Principal
Bronchite

Traitement du rhume avec inhalation d'interféron

L'une des méthodes efficaces de traitement du rhume et des maladies virales chez l'adulte et l'enfant est l'inhalation d'interféron. Pour effectuer la procédure qui vous permet d’atteindre le résultat souhaité, vous pouvez acheter un dispositif universel pour inhalation - un nébuliseur dans les kiosques de pharmacie.

Cela permettra au médicament d’interférer dans les voies respiratoires supérieures, le plus rapidement possible, en éliminant les symptômes tels que toux, nez qui coule et gonflement, apparus à la suite du processus inflammatoire.

Quand l'interféron est prescrit

L'interféron est un médicament antiviral appartenant à la classe des immunomoduliruyuschie. Le médicament est prescrit pour le rhume et les maladies virales et les infections aiguës du nasopharynx. L'action du médicament lors de l'inhalation vise à localiser le virus, en inhibant son développement et sa pénétration dans des cellules saines. En outre, le médicament synthétise activement les enzymes nécessaires à la santé, en perturbant la synthèse des protéines au niveau cellulaire. L'interféron pour enfants est également utilisé à des fins préventives, lorsqu'un membre de la famille est infecté et que la maladie peut être transmise par des gouttelettes en suspension dans l'air.

Pour les procédures, le médicament est utilisé pour le rhume, la toux, la rhinite légère, les éternuements, une légère augmentation de la température. Seul un médecin peut prescrire des inhalations à l'aide d'un nébuliseur pour un enfant; l'auto-traitement des enfants atteints de maladies virales et catarrhales n'est pas recommandé, car seul le spécialiste détermine le dosage et la fréquence de la procédure en fonction du tableau clinique de la maladie et du diagnostic établi.

Le médicament est produit par l'industrie sous forme liquide et, jusqu'à récemment, il n'était utilisé que sous forme de gouttes dans le rhume. Cependant, l'utilisation dans la composition d'un tel composant en tant que protéine antivirale a permis de commencer l'utilisation généralisée d'interféron pour l'inhalation. Le médecin qui vous prescrit le médicament vous le conseillera certainement, car l'utilisation de la solution par un nébuliseur présente certaines caractéristiques spécifiques.

Pour un enfant

Voici quelques recommandations obligatoires sur la façon d'utiliser correctement l'interféron lors de l'inhalation pour les enfants:

  • Procédures nébuliseur ne sont efficaces que dans la phase initiale de la maladie. L'inhalation doit être effectuée dans les 2-3 premiers jours suivant le diagnostic (à titre préventif - dès les premiers jours de contact avec le patient);
  • La dilution du médicament est recommandée à une température ne dépassant pas 35-37 ° C, car à des températures élevées, l'interféron perd ses propriétés médicinales;
  • L'inhalation pour l'enfant est réalisée par l'inhalation de la solution par le nez, car avec le rhume et les maladies virales, l'infection se produit par le nasopharynx.

Le nébuliseur est pratique pour effectuer des inhalations chez l'enfant qui permettent de contrôler la taille des particules inhalées par l'enfant. Par rapport à la procédure prescrite pour les adultes, ces indicateurs revêtent une importance particulière pour les enfants. Essayez donc de vous procurer une solution à pulvériser pour nébulazer avec une taille de particules de 5 à 10 microns. Dans ce cas, l'interféron couvrira uniformément la surface muqueuse infectée, améliorant ainsi les propriétés de guérison et accélérant le traitement. L'interféron, pulvérisé avec des particules inférieures à 5 microns, se déposera simplement chez un enfant dans les sinus nasaux, sans atteindre les voies respiratoires supérieures.

Solution d'interféron

Diluer le médicament est recommandé dans une solution saline. Dans le même temps, le médecin doit déterminer la dose et la concentration pour l’enfant. Afin de prévenir les rhumes légers à basse température, une ampoule de médicament est dissoute dans 3 ml de solution saline. Pour une inhalation dans un nébuliseur, cela suffira. La manipulation à l'aide d'un nébuliseur ne peut pas être plus de 3-4 fois par jour, avec un intervalle obligatoire de 4-5 heures. Si le médecin considère qu'il est nécessaire d'effectuer la procédure plus souvent, le calendrier d'inhalation peut être révisé.

Si vous achetez un nébuliseur pour la première fois, assurez-vous de consulter le vendeur pour savoir si le dispositif convient à la réalisation de procédures avec l'interféron. Il est nécessaire de faire la manipulation une heure et demie avant les repas, de préférence le soir. Si le bébé peut inhaler des vapeurs médicinales à travers l'embout buccal, il est préférable de l'utiliser, et non d'un masque.

Les avantages de l'utilisation d'un nébuliseur

Sur la façon d'appliquer correctement l'interféron pour le rhume chez les enfants, il est utile de connaître chaque jeune mère. De nombreux parents refusent de pratiquer l'inhalation, estimant qu'une simple instillation dans le nez peut résoudre les problèmes d'un bébé qui a un rhume ou une toux. Cependant, de plus en plus d'experts ont tendance à croire que le bon appareil et la procédure exécutée à temps sont la clé du succès.

Les principaux avantages de l'utilisation de l'appareil:

  1. Le nébuliseur par pulvérisation peut être sélectionné en fonction du traitement spécifique d’une maladie donnée et de l’âge du patient. Par exemple, pour la pneumonie, les particules de pulvérisation ne doivent pas dépasser 2 microns, la bronchite - 5 microns, la pharyngite - pas moins de 10 microns;
  2. Pendant les inhalations, il peut être demandé aux enfants de respirer de la manière qui leur convient - à travers un masque ou un embout buccal;
  3. Au contraire, l'instillation d'inhalation agit longtemps et doucement, pratiquement sans léser la muqueuse nasale;
  4. Les nébuliseurs pour compresseurs pour enfants sont fabriqués sous la forme de jouets, ce qui vous permet d'adapter rapidement psychologiquement le bébé à la procédure.
  5. Il disperse les particules d'interféron dans la muqueuse nasale et les transmet aux voies respiratoires supérieures infectées, sans sédimentation de la solution dans la cavité buccale.

Assurez-vous d'informer votre médecin des changements survenus après la procédure. L'interféron, comme tous les médicaments, a ses propres contre-indications. Il est déconseillé de l'utiliser en cas de réactions allergiques aux protéines de poulet et à certaines classes d'antibiotiques, à l'épilepsie, à l'hépatite, aux maladies cardiovasculaires. Si, après la procédure, le patient s'est senti faible, si la température a augmenté, des frissons ou des douleurs aux articulations ont commencé, les manipulations doivent être arrêtées. De tels symptômes indiquent une intolérance individuelle au médicament ou un surdosage dans la solution.

Inhalations d'interféron pour enfants - instructions

En quoi l'interféron est-il utile contre le rhume? Il augmente les propriétés protectrices du corps, offrant une haute résistance aux infections. Les inhalations avec interféron ont acquis une grande popularité chez les patients présentant des symptômes du rhume en tant que moyen sûr et efficace de soulager la maladie. Considérez la question du bon usage des inhalants et du dosage du médicament.

Action d'interféron

Le traitement médicamenteux du rhume réduit progressivement le système immunitaire, privant ainsi le corps de la protection naturelle. Les plus grands médecins du monde en parlent depuis longtemps, soulignant l’avantage d’activer l’immunité au lieu de l’opprimer. SRAS et rhumes - une maladie fréquente chez les personnes, en particulier chez les enfants.

Un apport constant d'antibiotiques et d'autres produits chimiques atrophie le système immunitaire, le privant de force. Ceci peut être comparé à une diminution de la masse musculaire des jambes d'une personne paralysée, car le corps inhibe les organes et les systèmes non réclamés selon le principe d'utilisation rationnelle des ressources énergétiques.

L'interféron pour enfants est un remède universel pour lutter contre les virus et améliorer les fonctions de protection du corps. Le principe de son fonctionnement est de créer des obstacles pour que les microbes pénètrent dans les cellules du corps. En d'autres termes, l'interféron bloque le développement et la reproduction des bactéries dans le corps.

C'est important! L'interféron avec des inhalations dans le nébuliseur pour un enfant peut être utilisé à titre préventif pendant les épidémies.

En tant qu'agent prophylactique pour l'inhalation d'interféron dans un nébuliseur, il convient d'utiliser toute la période de l'épidémie de grippe. L'inhalation doit être faite à l'avance, sans attendre la maladie. Le médicament contribue également efficacement aux premiers symptômes du rhume et à la prévention de la maladie. Cependant, pendant la phase aiguë de la maladie, l'irrigation et les gouttes sont utilisées à la place des inhalateurs.

Règles d'application

Comment passer l'inhalation avec l'interféron? Il convient de garder à l'esprit que le médicament perd ses propriétés à haute température, il ne peut donc pas être chauffé au-dessus de 37 degrés. Il devrait être dilué dans une solution tiède.

Inhaler, l'évaporation ne doit faire que piquer du nez, puisque l'activité principale des bactéries y est localisée. Les virus pénètrent dans le corps humain par le nez, c'est pourquoi ils doivent d'abord être éliminés. La bouche ne peut pas respirer.

Inhalation d'interféron par un nébuliseur - quel est le principe d'action? Un nébuliseur est un appareil qui disperse des particules de matière en microgranules - 5 microns ou 10 microns. En fait, le patient inspire la vapeur comme un nuage. Dans cet état, les substances médicamenteuses pénètrent rapidement dans la membrane muqueuse et commencent leur effet thérapeutique.

L'inhalation d'interféron est le moyen le plus rapide de soulager les symptômes du rhume. Des gouttelettes de substances médicamenteuses sont uniformément réparties sur les muqueuses, exerçant un effet intense sur l’organe malade.

Combien de fois pouvez-vous passer une inhalation d’interféron par jour? Pas plus de quatre fois, l'intervalle est de 4 heures.

La règle générale lors de l’utilisation des inhalations est une heure avant les repas ou une heure après l’alimentation. Après la procédure, il est interdit de sortir et de parler fort - expliquez à l'enfant que vous devez jouer en silence.

Règles de préparation de la solution

La posologie des médicaments détermine la qualité de la procédure médicale. En règle générale, une poudre à raison de 0,5 mg est utilisée pour l'inhalation. Dans le réseau des pharmacies, vous pouvez acheter de l'interféron pour l'inhalation dans des ampoules, qui doivent être diluées dans une solution saline, également dans des emballages en ampoules.

Faites attention! Pour l'inhalation dans un nébuliseur, l'interféron dans un volume de 0,5 mg doit être dilué avec une solution saline dans un volume de 3 ml.

La solution médicale finie doit être appliquée immédiatement. Si vous devez conserver le mélange jusqu'à la prochaine fois, vous devez le mettre au réfrigérateur, sur l'étagère latérale. Les instructions d'utilisation vous permettent de stocker la solution finie pas plus d'une journée.

Contre-indications

L'interféron est un médicament sans danger, cependant, il existe des contre-indications à l'utilisation. Par exemple, l'inhalation ne doit pas être pratiquée sur des personnes souffrant de problèmes cardiaques ou rénaux. Ces procédures ne sont pas toujours bénéfiques pour les enfants non plus, car le corps réagit différemment à l'inhalation.

L'interdiction d'inhaler un enfant:

  • transpiration active après la procédure;
  • changement de selles / miction;
  • détérioration de la santé;
  • difficile de respirer;
  • troubles du sommeil.

C'est important! L'inhalation d'interféron est interdite aux enfants en bas âge.

Si vous remarquez de tels écarts dans le comportement du bébé, arrêtez l'inhalation. Ne jamais effectuer la procédure à l'insu du pédiatre - il indiquera la posologie nécessaire pour le nébuliseur et indiquera le mode d'inhalation correct.

Inhalation avec interféron dans le nébuliseur

L'interféron est un médicament à base de protéines sécrétées par les cellules humaines lors de l'attaque d'un virus. En d'autres termes, ce médicament empêche efficacement la reproduction du virus.

Selon les cellules qui produisent les protéines - les bloqueurs du virus, il en existe plusieurs types:

L'interféron est utilisé dans le traitement complexe de la grippe, de l'hépatite virale, des maladies herpétiques, du déficit immunitaire, des tumeurs malignes et de la sclérose en plaques. Ce médicament est disponible sous forme de suppositoires, de gouttes nasales, ainsi que d’ampoules pour préparations injectables.

N'oubliez pas que les médicaments à base d'interféron ne sont pas prescrits aux enfants jusqu'à un an, puis sont sélectionnés individuellement pour chaque patient. Tout dépend de l'âge, de la condition et de la maladie de l'enfant.

Inhalation avec interféron

La symptomatologie pour la nomination du médicament interféron, est simple:

  • éternuements fréquents;
  • nez qui coule léger;
  • légère congestion nasale;
  • toux
  • augmentation de la température.

Le médicament est utilisé par le biais d'un nébuliseur, car il a déjà été prouvé qu'il s'agissait de la méthode la plus efficace de traitement du SRAS. Les inhalations d'interféron par le nébuliseur sont effectuées selon certaines règles.

Interféron pour inhalation dans un nébuliseur - instructions d'utilisation

L'inhalation d'interféron dans un nébuliseur pour enfant est l'un des types de traitement complexe efficace et de prévention de la grippe et des ARVI. Nébuliseur - le dispositif le plus important dans la lutte contre les infections des voies respiratoires. Le dispositif est nécessaire pour un dosage précis du médicament, obtenir des particules de la taille requise et une administration ciblée de la substance sur le site d'action.

L'effet de l'interféron sur le corps

Les interférons sont un groupe de substances protéiques, elles sont libérées par l'organisme en réponse à la détection d'invasions virales. L'activité antivirale et immunostimulante de l'interféron est très élevée. Il existe plusieurs types d'interféron (en fonction des cellules qui le produisent):

Une infection virale, pénétrant à l'intérieur, commence à «capturer» les cellules saines et à s'y multiplier activement. En réponse, le corps sécrète de l'interféron, la particule virale étant un objet étranger. Le mécanisme d'action de la protéine immunitaire est divisé en 2 zones:

  1. Réduction de la synthèse des protéines et de l'apoptose des cellules infectées par le virus. L'interféron réduit la synthèse des cellules protéiques en activant une substance spécifique, la protéine kinase R. En conséquence, le niveau de propagation, de multiplication et de formation de nouveaux agents viraux est réduit. Le complexe immunitaire provoque également la destruction naturelle (apoptose) des cellules infectées, activant la protéine apoptotique (p53). Les interférons sont des "signaux" particuliers que la cellule affectée envoie à ses voisins pour qu'ils "se préparent".
  2. Les interférons - stimulants augmentent la réponse immunitaire (augmentent l'immunité). Le gamma-interféron, par exemple, stimule directement les cellules immunitaires: les macrophages et les cellules NK.

Fait: pour effectuer une cellule affectée par un virus, une seule molécule d'interféron suffit.

Pour quelles maladies sont-ils utilisés?

L'interféron pour l'inhalation de nébulisation est l'effet le plus efficace sur les premières manifestations de l'infection. Les instructions indiquent que le médicament est utilisé dans le cas de la grippe et d’autres infections virales respiratoires aiguës.

Les interférons doivent être utilisés en présence de symptômes d'invasion virale:

  • écoulement nasal (avec la grippe, la muqueuse nasale reste le plus souvent sèche);
  • douleur et malaise dans la gorge;
  • toux (souvent sèche et tendue, peut être accompagnée d'une douleur à la poitrine);
  • frissons (augmentation de la température corporelle);
  • éternuements et larmoiements fréquents (à l'exception des allergies).

Méthode d'utilisation pour l'inhalation

L'utilisation d'interféron pour inhalation chez les enfants est plus efficace grâce à la pulvérisation cathodique de particules de 10 micromètres et plus. Avec de telles dimensions, ils «se couchent» en une couche uniforme sur la surface de la muqueuse et s'y attachent plus efficacement. Les gouttes inférieures à 5 micromètres ne restent pas dans les parties supérieures des voies respiratoires, mais se déposent dans les parties inférieures. Pour obtenir la taille requise de particules inhalées, un nébuliseur approprié est nécessaire.

Les avantages du nébuliseur incluent:

  1. L'absence d'effet traumatique sur la membrane muqueuse.
  2. Exposition à long terme (comparaison avec la méthode d'administration goutte à goutte).
  3. Distribution uniforme des substances inhalées.
  4. Dosage précis.
  5. Il est possible de respirer à l'aide d'un masque spécial ou d'un embout buccal à tube (il est souhaitable de respirer par le nez en cas de SRAS).
  6. Contrôle de la taille des particules (particules de 2 microns «atteignant» le «niveau» inférieur des voies respiratoires, 5 microns vers les bronches et 10 vers les parties supérieures).

Astuce: en achetant un nébuliseur, laissez l’enfant choisir l’appareil que vous aimez (machine, locomotive ou autre). Cela aidera à transformer la procédure d'inhalation en jeu et à éviter une perception négative du traitement.

Dosage

Dans les flacons destinés à l'inhalation, l'interféron peut être administré à une dose de 1 000 unités internationales (UI). L'emballage standard contient 10 pièces (la quantité peut varier), ainsi que les instructions d'utilisation. Dans les ampoules, le médicament se présente sous la forme d’un lyophilisat (substance pulvérulente sèche). La posologie du médicament est choisie par le médecin en fonction des caractéristiques individuelles et cliniques.

Comment se reproduire?

  1. Vous pouvez préparer la solution selon le rapport de 1 à 3: diluez 1 ampoule d’interféron dans 3 millilitres de solution saline (afin de diluer le lyophilisat, de l’eau pour préparations injectables convient également). Les instructions relatives à la fréquence des inhalations par jour sont individuelles et sont prescrites par un médecin (le plus souvent 2 à 3 fois par jour, mais pas plus souvent que 4).
  2. Il existe une autre méthode pour diluer le mélange par inhalation: de 3 à 10. Vous devez diluer 3 ampoules d’interféron lyophilisé dans 10 ml de solution saline. Appliquer 1-2 fois par jour. La solution est chauffée à 37 degrés (mais pas plus).

Les ampoules d'interféron doivent être conservées au réfrigérateur, ainsi que dans un endroit protégé des rayons directs de la lumière. Température optimale: de 4 à 10 degrés au dessus de zéro. Le lyophilisat est le plus approprié pour stocker dans l'emballage secondaire original.

Comment faire l'inhalation

Pour obtenir l'effet thérapeutique souhaité, il convient de suivre la technique de la procédure:

  • la respiration est nécessaire par le nez (avec un masque). L'infection pénètre souvent par la membrane muqueuse des orifices nasaux et, par le nez, la muqueuse du nez et de l'oropharynx est «traitée»;
  • l'inhalation est indiquée à jeun ou une heure après avoir mangé;
  • l'intervalle entre les procédures suivantes est d'au moins 4 heures et le nombre maximal d'applications quotidiennes est de 4;
  • La posologie est prescrite par un médecin, en fonction de la gravité de la maladie, de l'âge, du poids et d'autres indicateurs.

Durée et caractéristiques du traitement

Pour l'utilisation d'inhalations d'interféron, la durée du cours, le dosage est adapté individuellement.

La durée d'une inhalation est de 5 minutes (en moyenne) et le déroulement de la procédure d'inhalation est d'environ 2 semaines.

Les caractéristiques du traitement comprennent:

  • le traitement a une efficacité prophylactique élevée: il est nécessaire d'inhaler immédiatement après le contact avec le patient, de visiter des lieux fréquentés par une foule nombreuse, des hôpitaux;
  • la méthode doit être appliquée en association avec un traitement antiviral systémique;
  • l'interféron ne peut pas être utilisé en inhalation de vapeur. D'autres méthodes impliquant le chauffage d'une substance à une température supérieure à 37 degrés ne sont également pas pertinentes;
  • chaque maladie nécessite sa propre taille de particules inhalées (2, 5, 10 micromètres).

Astuce: il est souhaitable d'utiliser l'interféron destiné à l'inhalation et non à l'injection.

Effets secondaires et contre-indications

L'utilisation d'une protéine immunitaire peut être contre-indiquée chez les enfants atteints de certains troubles. La liste des contre-indications comprend:

  • allergie et intolérance personnelle à l'interféron ou aux composants du médicament (également intolérance aux protéines de poulet);
  • maladies graves du système nerveux central (épilepsie);
  • maladies graves du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • insuffisance rénale;
  • pathologie mentale grave.

L'interféron ne provoque souvent pas d'effets secondaires, car il s'agit d'un composant naturel du corps. Dans des cas individuels exceptionnels, les réactions indésirables suivantes peuvent survenir:

  • maux de tête;
  • des nausées et des vomissements;
  • l'insomnie;
  • trouble du foyer visuel;
  • des frissons;
  • des démangeaisons;
  • réactions allergiques.

Réalité: Les effets secondaires de l’interféron sont plus prononcés lors de l’administration parentérale.

En cas de réactions indésirables à l'inhalation, il est nécessaire d'arrêter le traitement et de consulter un médecin.

Résumant

L'interféron dans les inhalations des enfants est thérapeutiquement approprié dans le traitement complexe - prévention des maladies des voies respiratoires, des ARVI, de la grippe. L'efficacité des procédures d'inhalation est obtenue en utilisant un nébuliseur qui produit la taille de particules souhaitée.

Appliquez la méthode de préférence après avoir consulté le médecin. La posologie et la durée du cours sont choisies individuellement par un médecin.

L'utilisation d'interféron chez les enfants est bien tolérée. Dans de rares cas, si, après la procédure, il existe des effets indésirables secondaires, il convient d’arrêter l’utilisation de la méthode.

Savez-vous à quel point l'inhalation d'interféron dans un nébuliseur est bonne?

Aujourd'hui, il y a rarement une personne qui ne se plaindrait jamais des symptômes du rhume ou des maladies infectieuses. Ceci est justifié par une diminution des fonctions de protection du corps due à une écologie endommagée, une nutrition déficiente, des situations stressantes et d’autres facteurs négatifs. En médecine, il existe une grande variété de méthodes de traitement et de prévention du rhume et des maladies virales. Aujourd'hui, les inhalations avec interféron sont de plus en plus utilisées dans le traitement des principaux symptômes de la maladie (toux, nez qui coule).

L'inhalation d'interféron ne doit être utilisée que dans les premiers stades du traitement.

Qu'est-ce que l'interféron?

L'interféron est un agent connu en médecine comme immunostimulant. Le médicament est également utilisé pour lutter contre les virus. L’interféron est en mesure d’accroître les fonctions de protection du corps, qui consistent en une lutte active contre les bactéries et les microbes qui nous attaquent constamment au milieu des rhumes, des épidémies de grippe et du SRAS.

Le principal mécanisme d'action médicamenteuse est la prévention de l'infection dans la cellule. L'interféron est capable de modifier les propriétés de la membrane et d'arrêter le processus d'infection.

Fig.1 Grâce à l'interféron, vous pourrez arrêter la maladie virale le plus rapidement possible.

Il faut dire que le médicament est utilisé activement à des fins prophylactiques (par exemple, un membre de la famille est tombé malade sous ARVI ou la personne est constamment présente dans les lieux de rassemblement).

L'utilisation d'interféron se poursuit tant que la menace de tomber malade persiste.

Le médicament est utilisé dès les premiers symptômes du rhume:

Dans l'étude de l'interféron, les médecins ont découvert que le médicament avait un effet positif sur tous les stades de la manifestation du rhume et des maladies virales. La haute efficacité du médicament est observée dans le traitement des infections virales respiratoires aiguës, qui est parallèle au rhume et à la congestion nasale.

Par conséquent, l'inhalation d'interféron est récemment devenue populaire.

Il est dit que seul le médecin prescrit des inhalations d'interféron aux enfants. L'automédication n'est pas recommandée pour le traitement, en particulier chez les nourrissons.

Recommandations concernant l'utilisation du médicament

Les médecins recommandent l’utilisation de l’interféron comme irrigation et gouttes, mais sa consistance liquide vous permet de l’utiliser pour l’inhalation. Le bénéfice maximum de la procédure peut être extrait en suivant les règles.

  1. L'interféron pour inhalation est utilisé uniquement au stade initial de la maladie (dans les premiers jours) ou après le contact avec le patient à titre de traitement préventif. Ceci est démontré par l'incapacité du médicament à être absorbé à la surface de la cavité des voies respiratoires.
  2. L'interféron perd ses propriétés bénéfiques à des températures supérieures à 37 degrés. Par conséquent, les médecins recommandent de ne pas utiliser le médicament à chaud.
  3. Ne pas respirer le médicament par la bouche. Les médecins recommandent de ne respirer que par le nez, car les microbes et les virus envahissent le corps humain par la cavité nasale, puis se déposent sur la membrane muqueuse et se multiplient.

Traitement par le froid avec inhalation d'interféron

Des enfants en parfaite santé, qui attrapent rarement le rhume - c'est très rare maintenant. La raison en est une mauvaise écologie, mode de vie sédentaire. Situations stressantes fréquentes et malnutrition. Même les maladies de la mère qu’elle a subies pendant sa grossesse et son accouchement difficile affectent son immunité. Dans ce cas, la tendresse du bébé ne devient perceptible qu’après un certain temps. L’inhalation d’interféron aide à prévenir et à guérir le rhume au tout début de l’infection sans causer de dommages à l’organisme.

Description générale du médicament

L'interféron est un médicament antiviral et immunomodulateur utilisé pour traiter et prévenir de nombreuses maladies infectieuses. Cette substance aide le corps à combattre les infections, sans utiliser d’autres médicaments.

Le mécanisme d'action de ce médicament antiviral est complexe. Il est conclu dans la prévention de l'infection de cellules avec divers virus. Grâce à l'interféron, les propriétés des membranes cellulaires changent, l'adhérence est inhibée et les virus pathogènes ne peuvent plus pénétrer à l'intérieur des cellules. L'interféron favorise le développement de certaines enzymes spécifiques, détruit également les protéines des virus et perturbe leur synthèse.

L'interféron est vendu en ampoules, conditionnées dans des emballages en carton de 10 pièces. Chaque ampoule contient 1000 UI de substance active. Avant utilisation, le médicament est dilué dans 2 ml d’eau et utilisé aux fins pour lesquelles il est destiné. Pour plus de commodité, chaque flacon porte une marque sur laquelle il vaut la peine de verser de l'eau. Un médicament est vendu à un prix raisonnable, mais l'efficacité de ce traitement est très élevée.

L'interféron peut être attribué aux enfants plus jeunes pour le traitement des pathologies respiratoires.

Des indications

L'interféron est souvent utilisé pour la prévention des maladies. Son utilisation est justifiée dans le cas où l'un des membres de la famille est déjà malade et doit protéger le reste du ménage de la maladie. Appliquer l'interféron dans ce cas aussi longtemps qu'il y a un risque d'infection.

Les instructions d'utilisation pour les enfants indiquent que l'interféron peut être prescrit pour le traitement des enfants et des adultes en cas d'épidémie de maladies respiratoires. Commencer à utiliser le médicament devrait être au premier signe de la maladie. Ces symptômes incluent:

  • Congestion nasale faible.
  • Nez qui coule léger.
  • Éternuements fréquents.
  • Toux
  • Haute température

Le médicament peut être prescrit dans le cadre d’un traitement complet des infections respiratoires aiguës, accompagné d’un fort rhume. Dans ce cas, un effet notable est visible à tous les stades de la maladie. L'interféron est autorisé à utiliser pour l'instillation des voies nasales et pour l'inhalation. Le traitement médical avec l'interféron dans le nébuliseur pour le traitement d'un enfant ne peut être prescrit que par un médecin, il est impossible de s'auto-traiter.

Il est impossible de faire des inhalations aux bébés en âge de poitrine. Il vaut donc mieux que les miettes enterrent la solution dans le bec.

Comment utiliser l'interféron pour l'inhalation

Les médecins sont souvent prescrits pour enterrer l'interféron dans le nez. Mais une solution homogène peut être utilisée pour l'inhalation thérapeutique. Mais l'effet de la protéine antivirale ne sera soumis qu'à certaines conditions.

  • L'inhalation d'interféron n'est efficace que dans les tout premiers jours de la maladie ou immédiatement après le contact avec une personne infectée. Cela peut s'expliquer par le fait que le médicament se dépose sur la membrane muqueuse et n'agit que localement.
  • Le médicament est interdit d'être chauffé. Déjà à une température de 37 degrés, la protéine commence à se décomposer. Si la solution est réchauffée, l'effet du traitement ne sera pas.
  • Lorsque l'inhalation est nécessaire, il faut respirer par le nez, car les infections respiratoires pénètrent le plus souvent dans le corps humain par le nasopharynx.

L'inhalation peut être plusieurs fois par jour. Mais la durée d'inhalation de l'aérosol ne doit pas dépasser 5 minutes à la fois.

Le nasopharynx est précisément la porte d'entrée de nombreuses infections. Des gouttes, des pulvérisations et des inhalations sont souvent prescrites pour le traitement.

Quel devrait être l'aérosol

Lors de l'inhalation d'interféron, les particules de médicament doivent être volumineuses. Les dispositifs qui pulvérisent un aérosol avec des particules supérieures à 5 microns doivent être sélectionnés, mais un nébuliseur dans lequel les particules pulvérisées font 10 microns est la meilleure option.

Si la taille des particules est choisie correctement, le médicament est réparti uniformément dans la muqueuse nasale. L’efficacité de ce traitement sera bien supérieure à celle de l’utilisation de sprays et de gouttes nasales.

Si les particules du spray médicamenteux ont une taille inférieure à 5 microns, cette thérapie n'aura aucun effet, car l'interféron se déposera dans les parties inférieures des organes respiratoires.

Comment préparer une solution

Préparer correctement une solution d'interféron est facile. Les instructions ci-jointes décrivent en détail comment procéder.

  1. L'ampoule est soigneusement ouverte.
  2. Une seringue jetable est prise, environ 3 ml d’eau pour injection sont aspirés et bien mélangés.
  3. La solution obtenue est pipetée et instillée dans le nez ou utilisée pour l'inhalation.

L'interféron prêt à être inhalé dans le nébuliseur n'a pas besoin d'être dilué avec une solution saline. Il est versé dans le récipient sous sa forme pure. Pour le traitement des enfants doivent verser 3 ml de solution.

L'enfant ne doit pas respirer les vapeurs de médicaments plus de 5 minutes. Avant l'inhalation, le nez de l'enfant doit être nettoyé à fond ou rincé avec une solution saline.

Pendant la journée, les vapeurs d'interféron ne peuvent pas respirer plus de 4 fois et l'intervalle entre les procédures doit être d'au moins 4 heures. La durée du traitement est déterminée par le médecin.

Il est nécessaire de multiplier l'interféron immédiatement avant la procédure. Conservez le médicament fini ne doit pas prendre plus d’une journée.

Contre-indications

L'inhalation de protéines antivirales ne peut être effectuée qu'en l'absence de contre-indications. Vous ne pouvez pas recourir à un tel traitement pour les personnes atteintes de maladies chroniques du cœur, des vaisseaux sanguins ou des reins.

Les procédures s’arrêtent immédiatement si l’enfant s’est dégradé après son état de santé. Dans ce cas, vous devriez consulter votre médecin pour un traitement ultérieur.

Parfois, une inhalation d’interféron entraîne des maux de tête sévères, des courbatures et des troubles du sommeil.

Caractéristiques de l'inhalation

Il existe plusieurs recommandations, à la suite desquelles vous pouvez effectuer correctement la procédure.

  • La taille du masque doit être la même.
  • Le nez de l’enfant est préalablement nettoyé du mucus et des croûtes sèches.
  • Après la procédure, le masque et le récipient sont bien lavés et désinfectés.
  • N'inhalez les vapeurs d'interféron que par le nez, le médicament doit se déposer sur la muqueuse nasale.

Pendant la procédure, l'enfant doit rester assis en silence. À ce stade, il peut activer des dessins animés, le laisser dessiner ou plier ses énigmes préférées. Ne pas dépasser la durée d'inhalation recommandée par le médecin. S'il y a des effets secondaires au cours du traitement, il est préférable de refuser de telles procédures.

Technique d'inhalation avec interféron

Les rhumes et les infections virales ne contournent pas une seule famille au moins une fois par an et, dans la lutte contre les maladies, les produits pharmaceutiques offrent au public une quantité énorme de médicaments, qui ne peuvent pas tous être de haute qualité et efficaces. Le plus souvent, les enfants sont malades et les parents n’arrêtent pas la recherche d’une méthode efficace mais sûre pour soigner le corps de leur enfant. L’inhalation d’interféron est un remède qui a fait ses preuves depuis longtemps et qui est excellent dans les cas où le corps a subi un rhume, une congestion nasale, des virus, etc. Réfléchissez à ce qu’est un médicament et dites également quand utiliser Interféron et comment le faire correctement.

Quelles sont les propriétés de l'interféron?

L'outil que nous avons considéré a gagné en popularité à l'époque soviétique. C'est un médicament antiviral et immunomodulateur qui non seulement détruit les microbes, mais bloque également l'infection du corps au niveau cellulaire. L'interféron favorise la synthèse accrue d'enzymes et de protéines naturelles, que le corps produit, et affecte également l'ADN, augmentant la fonction de protection des cellules immunitaires. C'est un excellent remède antiviral et anti-froid, qui rivalise avec les nouveaux vaporisateurs, pastilles et sirops.

Les avantages de l'interféron pour l'inhalation par rapport à d'autres moyens

En résumé, nous notons les avantages, en raison desquels l’interféron est considéré comme une invention pharmaceutique plus efficace que d’autres moyens:

  • Les molécules liquides sont réparties le long des voies nasales, se déposent sur la membrane muqueuse des voies respiratoires et ne se drainent pas dans le pharynx et la cavité buccale. Cela élimine la gêne et la pénétration de médicaments dans l'œsophage.
  • L'outil est sans danger pour l'organisme immature et peut être utilisé avec des nébuliseurs de différentes tailles.
  • La solution n'irrite pas les muqueuses vulnérables et le corps de l'enfant ne souffre presque jamais d'effets secondaires.
  • Dans le cas des enfants, les nébuliseurs sont inventés sous forme de jouets amusants. Ainsi, les parents parviennent à transformer le traitement en un jeu et à éviter les situations stressantes.
  • Contrairement à d'autres médicaments, l'évaporation de la solution n'a pas de goût ni d'odeur piquante, ce qui permet aux enfants d'être facilement traités.

Comment l'interféron agit-il pendant l'inhalation et quand doit-il être utilisé?

L'interféron est disponible sous différentes formes, allant des gouttes aux pommades, en passant par les aérosols et les bougies, en fonction de l'objectif de l'outil. La forme d'interféron la plus commode pour l'inhalation est la solution toute prête, mais on ne la trouve pas dans toutes les pharmacies. Beaucoup préfèrent préparer le liquide elles-mêmes. Le produit fini est efficace lorsqu'il est inhalé avec un nébuliseur qui disperse des particules de médicament de la taille spécifique requise - de 5 à 10 microns. Les particules sont uniformément réparties le long des parois des voies respiratoires, se déposant sur la membrane muqueuse, bloquant ainsi la propagation des virus. La durée du traitement par inhalation avec l'interféron est déterminée individuellement par un spécialiste.

Indications d'utilisation pour un traitement approprié:

  • Nez qui coule, congestion nasale, nez qui pique.
  • Maux de gorge, toux.
  • Éternuement
  • Gonflement facile du nez.
  • Augmentation de la température corporelle, des frissons.
  • Faiblesse générale du corps.

Il est efficace de commencer le traitement avec le médicament dès l'apparition des premiers symptômes d'un rhume ou d'une maladie virale, lorsque le corps commence à peine à combattre un irritant, mais si la maladie bat son plein, l'inhalation aidera également. Cette méthode est considérée comme la plus efficace. En outre, elle aide mieux que les pulvérisations et les gouttes modernes, car elle présente un grand nombre de contre-indications et même d’effets secondaires.

L'inhalation est également utile en tant que prophylaxie lorsqu'un membre de la famille est malade et que le reste doit contacter involontairement un patient.

Comment préparer une solution d'interféron pour l'inhalation

Demandez-vous comment diluer correctement les moyens d’inhalation en utilisant de la poudre pour un adulte:

  1. On verse trois flacons (1,5 mg) de médicaments en vrac avec 10 ml de solution saline, que l'on peut acheter à la pharmacie. Si vous n’en avez pas, mettez de l’eau en bouteille à la température ambiante.
  2. Il est important d'amener le mélange à une masse homogène. Vous ne pouvez en aucun cas utiliser la solution s'il y a des particules non dissoutes dans le liquide.
  3. L'essence obtenue est versée dans le nébuliseur et utilisée conformément aux instructions de l'appareil.

Si vous avez acheté de l'interféron pour inhalation à l'état liquide, à raison de 0,5 mg en ampoules, vous devez le diluer dans une solution saline, laquelle est également vendue en ampoules. Le rapport optimal est 1: 6.

La solution finie pouvant être conservée au réfrigérateur pendant 24 heures au maximum, il est souhaitable de préparer un nouveau liquide avant chaque utilisation.

Les experts recommandent de ne pas utiliser le médicament plus de 4 fois par jour, avec un intervalle minimum de 4 heures. La posologie et la fréquence d'utilisation dans le cas des enfants sont régies par le pédiatre traitant - il est dangereux de s'auto-traiter, car son corps est très vulnérable et imprévisible. Les adultes peuvent se référer à la solution jusqu'à la récupération complète.

Politique d'inhalation d'interféron

Pour que le traitement soit efficace et non nocif, vous devez suivre scrupuleusement les règles relatives à l'inhalation:

  • La procédure doit avoir lieu une heure avant les repas ou au plus tôt une heure après.
  • Le liquide thérapeutique doit être à la température ambiante et le dispositif ne doit pas être chauffé à plus de 37 degrés.
  • L'évaporation médicamenteuse est uniquement inhalée par le nez, les vapeurs ne sont pas autorisées dans la cavité buccale.
  • Pendant un certain temps après la fin de l'inhalation, le corps du patient doit être dans un état chaud et paisible.
  • Il est conseillé de ne même pas parler, pour que les particules de la solution soient fermement fixées sur le mucus.

Lorsque le médicament surchauffe, les propriétés cicatrisantes des particules sont détruites et l'interféron devient inutile. Il est donc important de surveiller strictement la température de l'appareil.

Contre-indications

L'interféron est considéré comme un médicament sûr et son utilisation est approuvée même par les enfants en bas âge. Cependant, comme tout médicament, il a des contre-indications.

  • L'outil n'est pas recommandé pour les personnes dont les antécédents incluent des maladies des reins et du système cardiovasculaire, ainsi que l'épilepsie, l'hépatite.
  • Avec une extrême prudence et sous la surveillance d'un médecin, il vaut la peine de recourir à l'aide de particules pulvérisées pour ceux qui souffrent d'insuffisances respiratoires.
  • Il est formellement interdit d'agir par paires sur les nourrissons de moins de 18 mois.
  • Interdit aux personnes allergiques aux protéines.
  • Les femmes enceintes ne sont autorisées à être traitées à l’interféron que dans les cas où les avantages de l’utilisation de ces substances sont considérablement plus importants que les effets nocifs potentiels.
  • Dans ce cas, les femmes enceintes préfèrent ne pas prendre de risques et se tourner vers les remèdes populaires.
  • Non recommandé pour les patients souffrant de troubles nerveux graves.

Dans le cas des enfants, il est très important de surveiller l’état du bébé après son inhalation d’interféron. La première procédure est préférable en présence d'un spécialiste dans un établissement médical, car l'organisme peut réagir de manière imprévisible, par exemple en cas d'allergie. Dans ce cas, les miettes auront besoin d'une assistance médicale urgente.

Mesures de sécurité

Si la première session s'est déroulée sans incident, ne vous détendez pas. Il est important de continuer à surveiller l'état de l'enfant à la maison. Il y a des effets secondaires après la procédure, dans le cas où il est nécessaire d'arrêter immédiatement le traitement:

  • Respiration difficile.
  • La température augmente.
  • L'insomnie en souffre.
  • La transpiration est augmentée.
  • La nature de la chaise change.
  • Difficulté à uriner.

Chacune de ces manifestations nécessite une cessation urgente de l'inhalation d'interféron, car l'organisme signale une intolérance individuelle aux composants de l'interféron.

S'il n'y a pas de contre-indications et d'effets secondaires, vous pouvez être traité avec le médicament en toute sécurité. Prenez soin de votre santé et utilisez des méthodes sûres et éprouvées.

Inhalation avec interféron dans le nébuliseur

Action générale interféron

Lorsque l'interféron pénètre dans le corps, il y a une mobilisation des fonctions de protection du corps. Tout d'abord, les cellules sanguines activent leur activité. Ils servent à combattre les agents causatifs de la maladie virale.

L'activité antivirale de ce médicament est activée immédiatement après l'interaction du médicament avec des cellules étrangères. L'adsorption optimale de l'interféron se produit à une température corporelle d'environ 37 degrés. Ainsi, lors d'un traitement antiviral, il n'est pas recommandé de prendre activement des médicaments qui abaissent la température. Ils ne doivent être utilisés que si la température corporelle dépasse 39 degrés.

Le Dr Komarovsky a expliqué comment l’interféron fonctionne sous une forme accessible.

Quelles maladies prendre de l'interféron

L'interféron sous forme d'inhalation doit être pris pour lutter efficacement contre les virus de ces maladies:

  • Rhinite d'origine virale;
  • Congestion nasale;
  • Augmentation de la température corporelle (au niveau subfébrile);
  • Toux

Un effet positif dans le traitement de l'interféron est observé à n'importe quel stade du développement d'une maladie virale. Le traitement est particulièrement efficace si l’interféron est instillé ou injecté dans les voies respiratoires supérieures par inhalation. Pour l'inhalation est préférable d'utiliser un nébuliseur.

Comment appliquer l'interféron à travers le nébuliseur

L'utilisation d'un inhalateur pour lutter contre les infections virales a ses propres spécificités. Les règles relatives à l'inhalation lors de l'utilisation d'interféron sont les suivantes:

  • Cette protéine n'est pas absorbée par la membrane muqueuse et agit uniquement à l'endroit où elle est tombée. L'inhalation doit donc être effectuée dans les premiers jours de la maladie ou en cas de contact probable avec l'agent pathogène.
  • L'interféron est détruit lorsqu'il est chauffé à plus de 37 degrés. Par conséquent, dans le nébuliseur, vous devez désactiver la fonction de chauffage.
  • L'interféron sous forme d'inhalation doit être inhalé par le nez. Cela est dû au fait que le virus pénètre dans l'organisme par la voie nasale, ainsi que par le nasopharynx, l'oropharynx.
  • Le nébuliseur doit être réglé de manière à pulvériser des particules d'au moins 5 microns et mieux - 10. Ce n'est qu'ainsi qu'il sera réparti uniformément sur la membrane muqueuse. Mais la pulvérisation d'interféron sur des particules de moins de cinq micromètres est inefficace, car le médicament va se déposer dans les segments inférieurs des voies respiratoires.

Cette inhalation doit être effectuée deux à quatre fois par jour. Il est également souhaitable de les faire une heure avant les repas ou une heure après.

Comment préparer une solution pour inhalation

La solution pour inhalation est réalisée de manière standard: l’ampoule du médicament est diluée dans 2-3 ml de solution saline. Le volume est conçu pour une procédure d'inhalation d'une durée de 5 à 7 minutes.

Examen des applications

«Je prélève 3 ml de solution saline physiologique pour injection dans une seringue ordinaire, je place l'interféron dans la seringue et je la secoue un peu. Je n'ouvre pas la bouteille de solution saline, car cela pourrait provoquer des fuites. Puis, à l'aide d'une seringue, j'entre la solution saline préparée dans la chambre du nébuliseur. "

«La solution correctement préparée est un peu rosée. Il dure au maximum huit minutes de la procédure. Après avoir effectué les procédures nécessaires, mon état général s’est nettement amélioré. »

«Pour que l’interféron ne se gâte pas, je garde l’ampoule au réfrigérateur. Certes, je ne parviens pas toujours à ouvrir les flacons en verre, et ils se cassent parfois. Le meilleur effet est obtenu lorsque le nébuliseur produit de plus grosses particules. ”

«Je n’ai pas de nébuliseur, mais je laisse tomber la solution directement dans ma narine. L'effet est également bon et l'état général s'améliore nettement.

Si vous avez des questions, nous vous conseillons de contacter nos spécialistes (voir les questionnaires des médecins). Si vous avez le choix, quittez l'application. Dans les 10 minutes qui suivent, notre opérateur vous rappellera et vous indiquera quel est le meilleur médecin à contacter dans votre cas.

Comment utiliser l'interféron pour l'inhalation dans un nébuliseur

Aujourd'hui, les pharmacies proposent une large gamme de médicaments pour le traitement d'infections virales respiratoires aiguës, de bronchites, de pneumonies, d'asthme bronchique, etc. Une autre chose est l'inhalation - la procédure est absolument sans danger et utile. En inhalant de la vapeur thérapeutique, un effet positif est exercé uniquement sur l'organe malade, sans affecter les autres. L'essentiel - choisir la bonne solution qui s'adapte au corps et le ramène à la normale. Le médecin traitant doit le faire. Par conséquent, si vous décidez de recevoir un traitement par inhalation, assurez-vous de parler de ce sujet à un spécialiste et prenez note de toutes ses recommandations.

Interféron pour inhalation thérapeutique dans un nébuliseur: son fonctionnement

L'interféron est un antiviral à base de protéines qui aide à lutter plus rapidement contre les infections virales. Il est généralement pris en gouttes. Mais avec les maladies respiratoires, il est préférable de l’utiliser comme solution pour inhalation (en utilisant un nébuliseur). Lorsque ce médicament entre dans le corps, il y a une mobilisation des fonctions de protection du corps. Les cellules sanguines qui combattent les virus sont les plus activées. Il convient de noter que l’interféron agit en particulier lorsque la température corporelle est de 37 degrés. C'est pourquoi, si vous utilisez l'interféron dans le traitement, il est préférable de ne pas prendre de médicaments qui font baisser la température. Le fait est que cet outil lui-même est capable de produire de la température, il est donc souvent utilisé à cette fin.

Quelles maladies l'utiliser

Le célèbre pédiatre Yevgeny Komarovsky pense que l’interféron est excellent pour traiter un enfant. Pour les adultes, cela aide également à se débarrasser des symptômes désagréables et à accélérer le processus de guérison. Pour que l’outil donne un résultat positif, vous devez savoir quand l’appliquer. Ainsi, l'inhalation d'interféron est efficace dans les cas suivants:

  • rhinite virale;
  • congestion nasale qui ne disparaît pas pendant longtemps;
  • bronchite tourmentée par le réflexe de la toux;
  • augmentation de la température.

Un effet positif après l'inhalation d'interféron est observé déjà après 2-3 heures après la procédure. Quelques jours plus tard, la personne procède en règle générale à une modification notable. Il est également utile d’utiliser le médicament sous forme de gouttes.

Comment appliquer l'interféron à travers le nébuliseur

L'utilisation d'un inhalateur pour la procédure d'inhalation de vapeur thérapeutique a ses propres spécificités, dont vous devez connaître:

  1. Les protéines ne sont pas absorbées par la coquille et agissent uniquement au site d'entrée. C'est pourquoi l'inhalation n'est efficace que dans les premiers jours de la maladie.
  2. Dans le nébuliseur, il est nécessaire d’éteindre la fonction de chauffage car le médicament à une température supérieure à 37 degrés s’effondre et ne fonctionne pas.
  3. Vous devez inhaler le médicament par le nez, car l'infection virale pénètre dans le corps par la voie nasale.
  4. Le nébuliseur doit pulvériser des particules d'au moins 5 microns.
  5. Il est très important de procéder à l'inhalation d'un couple en voie de guérison au moins trois fois par jour. La durée du traitement dépend de la gravité de la maladie. Permis d'effectuer l'inhalation pendant 8-10 jours.

L'élevage de l'interféron est facile. L'ampoule du médicament doit être mélangée à 2-3 ml de solution saline. Ce volume est suffisant pour la procédure d'inhalation 5-7 minutes.

Conseils d'inhalation d'interféron

Pour commencer, ce médicament ne doit pas être prescrit pour lui-même. Si vous avez décidé de les traiter, vous devez absolument consulter un spécialiste pour ne pas nuire à votre corps. Veillez également à connaître les règles suivantes:

  • L'interféron ne doit être traité que dans les premiers jours de la maladie, car cet outil n'apportera pas l'effet souhaité. Il peut également être utilisé en prophylaxie complète après un contact avec une personne infectée.
  • le médicament doit être utilisé à froid;
  • la solution doit avoir une bonne date de péremption, sinon elle ne guérira pas le rhume;
  • Il est conseillé de faire des inhalations avec ce médicament une heure avant de prendre ou une heure après avoir mangé;
  • par jour, il est souhaitable de ne pas effectuer plus de 4 procédures avec un intervalle de 4 heures;
  • Il est préférable de ne pas utiliser plus de 3 ml de médicament et les enfants ne devraient généralement pas recevoir plus de 2 ml.

Les critiques de personnes montrent clairement que l'interféron est un outil de très haute qualité qui peut, dans le premier couple, débarrasser le corps d'une infection virale. Aujourd'hui, dans n'importe quelle pharmacie, vous pouvez acheter une solution de ce médicament pour l'inhalation.

Comment faire une inhalation avec "interféron"

En analysant les médicaments antiviraux largement utilisés en pratique clinique, l’interféron attire l’attention sur lui-même. L'apport physiologique et naturel de substances médicamenteuses constitue une méthode d'application sous la forme de procédures par inhalation. Réfléchissez à la question de savoir comment respirer correctement l’interféron au moyen d’un nébuliseur, quelles sont les contre-indications et les effets secondaires éventuels.

Paramètres pharmacodynamiques

En oto-rhino-laryngologie, la forme populaire d'interféron est une poudre lyophilisée pour la préparation de solutions. Il s’agit d’une masse amorphe poreuse ou d’une poudre hygroscopique blanc-jaune. Une ampoule contient une dose d'interféron alfa (au moins 10 000 UI). Le prix moyen d'un paquet de 10 ampoules dans les pharmacies en ligne commence à 88 roubles.

Préparations d'interféron - protéines animales d'origine artificielle, dont l'action est d'accroître la résistance de l'organisme aux effets de l'infection virale, à la génération d'immunité. L'effet de son utilisation augmente si la délivrance du médicament est effectuée au moyen d'un nébuliseur directement dans la zone de la lésion focale.

L’effet antiviral de "l’interféron" est basé sur l’augmentation de la résistance des cellules non infectées à l’effet agressif probable. Au niveau cellulaire, les composants actifs se lient à des récepteurs spécifiques et modifient les propriétés des membranes cellulaires, stimulent l’activité de la synthèse enzymatique, violent l’ARN viral et empêchent sa réplication.

Les fonctions les plus importantes de "l'interféron" sont les capacités suivantes:

  • moduler la réponse immunitaire du corps;
  • stimuler l'activité des lymphocytes possédant une cytotoxicité contre les cellules tumorales;
  • violer la résistance des virus, pour résister à leur croissance et à leur reproduction;
  • réguler l'intensité de la réponse inflammatoire;
  • réduire l'activité fonctionnelle des leucocytes de type B et T.

"L'interféron" combine une activité immuno-potentialisatrice avec un antiviral, ce qui confirme la faisabilité et les perspectives de son inclusion dans les bases du traitement des maladies suivantes:

  • infections virales dont l'évolution clinique est accompagnée de toux, congestion nasale et écoulement nasal, maux de gorge, dysphagie, faible degré de fièvre et forte fièvre;
  • pathologies infectieuses et inflammatoires de l'oropharynx et du nasopharynx;
  • l'hépatite B, C, D;
  • la septicémie;
  • méningite.

Utilisation cliniquement justifiée du médicament pour la prévention du SRAS, la réadaptation des patients présentant une incidence élevée d'infections respiratoires aiguës.

Contre-indications

L’utilisation d’Interféron a des limites strictes:

  • troubles mentaux, maladies du système nerveux;
  • l'épilepsie;
  • intolérance individuelle des composants;
  • pathologies du coeur et des vaisseaux sanguins;
  • dysfonctionnement rénal.

Pour référence! Les contre-indications courantes du traitement par aérosol comprennent une prédisposition aux saignements nasaux, un pneumothorax récurrent, une athérosclérose cérébrale, des températures subfébriles et fébriles.

Méfiez-vous du choix d'un médicament pendant la grossesse et l'allaitement. Les indications de prescription seront lorsque le bénéfice attendu du traitement dépasse le risque d'effets indésirables, les effets néfastes sur la formation intra-utérine du fœtus.

Comment utiliser "l'interféron" pour les procédures d'inhalation chez l'adulte

En cas d'inflammation des voies respiratoires, la thérapie par inhalation sera la plus logique, ce qui garantit la création de fortes doses de concentrations dans la zone pathologique en l'absence d'effets secondaires.

Pour déterminer le dosage de l'aérosol et la durée du traitement, ils font appel à l'état clinique et fonctionnel des organes respiratoires, à la pathogenèse de la maladie et à l'âge du patient.

La thérapie par inhalation avec la solution d'interféron à la maison permet des nébuliseurs spéciaux. Pour la pénétration et le dépôt d'aérosol dans la projection des voies respiratoires supérieures, il est recommandé d'utiliser des systèmes moyennement dispersés (la taille des particules générées est de 5 à 10 microns et plus).

Pour référence! Il est nécessaire d’éteindre le mode de chauffage dans l’appareil technique car l’interféron est une protéine naturelle qui est détruite sous l’effet de températures élevées (à partir de 37 ° C).

Comment faire une inhalation avec des adultes "Interféron"?

  1. Dans 10 ml. de l'eau distillée à la température ambiante ou une solution aqueuse de chlorure de sodium est diluée avec trois ampoules. Le médicament fini est destiné à une procédure. Il est permis de conserver les restes du médicament dans le réfrigérateur pendant 24 heures au plus.
  2. La procédure est effectuée dans un état calme. Les vêtements ne pressent pas le cou, la respiration est uniforme, sans tension. L'air est profondément inspiré et expiré par le nez.
  3. Si vous vous sentez étourdi, il est recommandé d’interrompre les manipulations jusqu’à ce que l’état naturel soit rétabli.
  4. Inhalation "Interféron" dans un nébuliseur pour adultes prescrit de 2 à 4 fois par jour pendant 10-15 minutes chacun.
  5. Une fois la procédure terminée, il est recommandé de limiter la consommation de nourriture, de minimiser la charge de l'appareil vocal et de ne pas exposer le corps à la surfusion pendant 1-1,5 heure.

Avec une utilisation non systématique, une tachyphylaxie (dépendance) se développe, ce qui fausse le résultat thérapeutique attendu. Un traitement complet ou une prophylaxie dure 5 à 10 jours.

Effets secondaires

L'apport d'inhalation d'interféron peut provoquer des réactions indésirables:

  • état dépressif;
  • des nausées;
  • diminution de l'appétit;
  • irritabilité;
  • troubles du sommeil;
  • stupéfaction;
  • douleurs musculaires;
  • muqueuses sèches.

Dans de rares cas cliniques, l'interféron provoque une hyperthermie, une tachycardie, des crampes musculaires, un dysfonctionnement rénal, des troubles dyspeptiques.

Instructions pour l'utilisation chez les enfants

Comme la thérapie par aérosol élimine le risque de violation de l’intégrité de la peau, un effet irritant sur la membrane muqueuse des organes respiratoires est autorisé à inhaler avec "l’interféron" chez les enfants. La restriction d'utilisation des antiviraux en pédiatrie concerne les enfants de moins de 3 ans.

L'efficacité du médicament augmente son utilisation précoce dès les premiers signes d'un rhume. Au cours de la montée de l'épidémie, la saison est utilisée afin de prévenir. Dans la phase aiguë de l'inflammation, les gouttes nasales et le spray sont préférables.

La qualité des procédures thérapeutiques détermine les règles de dosage pour la préparation de la solution. Comment dissoudre "l'interféron" pour l'inhalation? Dans la seringue, gagnez 3 ml. solution saline (eau distillée), injectée dans le flacon jusqu'au niveau de la marque sur l'ampoule. Une fois dissoute, la poudre blanche prend une couleur rose pâle uniforme.

Astuce! Il est recommandé d'irriguer la cavité nasale avec de l'eau ou une solution saline avant de commencer le traitement, ce qui aidera à éliminer les débris de mucus, les microbes et permettra l'accès aux ingrédients médicinaux.

Le taux d'inhalation quotidien est déterminé par le médecin. Pour obtenir une dynamique positive au cours de la maladie, des manipulations sont effectuées toutes les 4 heures, mais pas plus souvent que 3 p. / D. La durée optimale d'une procédure est de 5 minutes.

En cas de violation de l'état de santé général de l'enfant, changement de selles, diminution de la qualité de la respiration, développement d'hyperhidrose (transpiration accrue), il est conseillé d'abandonner l '"interféron", de consulter un médecin pour corriger le schéma d'introduction ou de remplacement du médicament.

Conclusion

Une qualité pharmacodynamique importante de l'interféron sera sa bonne tolérance, l'absence de toxicité, qui prédéfinit un créneau valable pour le médicament en pratique oto-rhino-laryngologique pour les infections respiratoires.

L'inclusion de "l'interféron" par inhalation dans la thérapie complexe démontre son efficacité clinique prononcée pour stimuler l'immunité locale et humorale, la capacité de stopper la réponse inflammatoire, de supprimer l'activité vitale des agents viraux.