Principal
Les symptômes

Comment traiter la sinusite pendant la grossesse?

La sinusite est associée à l'écoulement nasal, aux maladies virales et aux infections bactériennes. En cas de rhume, la sortie du sinus maxillaire se ferme, où le pus s'accumule. L'infection affecte négativement le cours de la grossesse.

En médecine générale, à cette fin, on utilise des agents vasoconstricteurs, des procédures de Yamik, une ponction, des antibiotiques. Mais comment et comment traiter la sinusite pendant la grossesse, afin de ne pas nuire à la future mère immunisée et au bébé, qui pose les organes et systèmes vitaux?

Types et symptômes

Le nez est directement relié aux cavités situées dans la mâchoire inférieure et la partie frontale du visage, à proximité du cerveau et des organes de la vision. Les sinus maxillaires et frontaux s’ouvrent dans le passage nasal moyen. Sa caractéristique est dans la structure. Il s’agit de l’os ethmoïde, dont la muqueuse est enflammée par tout rhume à cause de ce que la fistule des sinus maxillaire et frontal se chevauchent, bloquant l’accès à l’air.

La sinusite est un terme indiquant que la cavité nasale à proximité est enflammée. L'inflammation est:

Dans le sinus fermé, où les agents pathogènes ont commencé à se multiplier, le pus s'accumule. Une telle sinusite est une complication d'une infection virale aiguë se manifestant par des symptômes classiques:

  1. Congestion nasale.
  2. Écoulement nasal.
  3. Altération de l'odorat.
  4. Douleur sourde et douloureuse avec tendance à augmenter lors de l'inclinaison de la tête.

La sinusite aiguë a lieu dans les 3 semaines. L'incapacité de guérir l'inflammation en 3 semaines témoigne de la nature allergique de la maladie.

C'est important! Cette condition est non seulement mal tolérée par la future mère, mais provoque une hypoxie fœtale, entraînant des complications chez la patiente.

Raisons

L'apparition d'une sinusite pendant la grossesse est associée à des modifications hormonales de l'organisme, ainsi qu'à la sensibilité de la muqueuse nasopharyngée aux facteurs environnementaux négatifs. Un nez qui coule en début de grossesse apparaît plus souvent.

La cause de la sinusite peut être de mauvaises dents ou une visite infructueuse chez le dentiste. Le sinus maxillaire est en contact avec la mâchoire supérieure, où se trouve la rangée supérieure de dents. En dentisterie, un dentiste peut pénétrer dans le sinus maxillaire et le remplir complètement pour pénétrer dans le matériau. Une telle intervention a des conséquences sous la forme d’une forme chronique de sinusite, souvent fongique.

Traitement de la sinusite chez la femme enceinte

Différents types de sinusites doivent être traités différemment. L'inflammation virale disparaît généralement spontanément lors du traitement de la maladie sous-jacente, sans nécessiter de piqûre ni d'antibiotique, s'il n'y a aucun signe d'infection bactérienne adhérente. La sinusite bactérienne purulente nécessite des soins intensifs.

Les rhumes pendant la grossesse sont désagréables et nécessitent une attention particulière lors du traitement médicamenteux.

La sinusite aiguë causée par un virus chez une femme enceinte n'est pas traitée avec des produits pharmacologiques. Le corps de la mère bien aidée est tout à fait en mesure de faire face au virus. Avec ARVI, la règle principale est d'empêcher le dessèchement du mucus des voies respiratoires. Cela nécessitera:

  1. Utilisez des solutions salines pour se laver le nez.
  2. Buvez beaucoup d'eau.
  3. L'inhalation.
  4. Aération régulière, humidification de la pièce.

La lutte contre les antrites se fait principalement par le lavage régulier du nez avec une poire médicale, une seringue sans aiguille et une pipette. La solution est préparée à raison d’une demi-cuillère à thé de sel par tasse d’eau bouillie tiède. La fréquence de la procédure est toutes les 2 heures.

Attention! Le traitement de la sinusite repose sur un ensemble de mesures visant à rétablir le drainage et à supprimer les processus inflammatoires du sinus.

Traitement pour complications

Si une infection virale est compliquée par une infection bactérienne, un traitement improvisé de la sinusite pendant la grossesse à domicile n'est pas autorisé - une consultation avec un médecin est nécessaire. Il y a toujours la question de l'utilisation de gouttes et de médicaments spécifiques. L'utilisation d'agents vasoconstricteurs pour éliminer le rhume, l'essoufflement pendant la grossesse présente plusieurs limites:

  1. Il n'est pas recommandé d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs. Il convient de limiter leur utilisation à 2-3 jours au cours de la période aiguë de la maladie.
  2. Une quantité suffisante pour l’instillation et l’élimination des symptômes - pas plus de deux gouttes de médicament dans chaque passage nasal.

Abus de médicaments vasoconstricteurs ne peuvent pas, parce qu'ils créent une dépendance, pénétrer dans le tube digestif, fournissant un effet généralisé sur le corps.

Dans ce cas, les produits naturels, par exemple à base d’eau de mer, sont des préparations sûres et efficaces. Il se compose de sulfates, de microcarbonates, de chlorures de sodium, de calcium, de magnésium, de zinc et de sélénium, qui contribuent à la récupération sans danger des femmes enceintes.

Appliquer des médicaments à base d’eau de mer jusqu’à 3-4 fois par jour pendant 2-3 semaines. Parmi les médicaments populaires du chimiste, il y a des sprays et des gouttes Aquamaris, Physiomer, Aqualor.

La présence des symptômes classiques de la sinusite - une raison pour le traitement avec des antibiotiques. Pour les femmes enceintes dans les cas difficiles de la maladie, des agents antibactériens ménageant sont utilisés, affectant l'embryon. Les éléments suivants sont notés:

Des antibiotiques pour les femmes enceintes atteintes de sinus sont injectés ou pris en comprimés.

Caractéristiques Le principe du traitement antibiotique est constitué de doses modérées et le médecin est convaincu que le traitement antibiotique l'emportera sur les effets secondaires possibles.

L'homéopathie est une alternative à l'antibiothérapie, qui repose sur l'utilisation de médicaments contenant un minimum de portions de la substance active, associée aux caractéristiques du patient. Les plus populaires parmi eux sont:

Les remèdes homéopathiques affectent le renforcement des défenses corporelles de la femme enceinte et prennent du temps. Ils sont donc prescrits en tant que mesures complémentaires des méthodes traditionnelles. La détermination de la durée du traitement ne relève que de la compétence du médecin ORL.

Traitement par des méthodes folkloriques

Les remèdes populaires et les herbes n'ont pas été annulés, mais vous devez être prudent, car certaines plantes médicinales sont contre-indiquées pendant la grossesse. Les médicaments importants pour le lavage nasal comprennent:

  • infusion de plantain;
  • feuilles de fraise;
  • infusion d'Hypericum;
  • Solution de camomille, sauge.

Pour l’inhalation, on utilise des huiles essentielles qui possèdent les propriétés de tuer les germes. Un massage avec des mouvements circulaires de la région paranasale, des ailes du nez, du nez et du frottement des huiles, effectué avec les doigts échauffés, est pertinent.

Sodovotaninovye gouttes - l'un des remèdes à la maison, qui n'est pas difficile à préparer à la maison. On trouve du tanin dans le thé et du soda dans n'importe quel ménage. Les gouttes sont préparées comme suit:

  1. Cuillère à café de thé noir pour préparer un verre d'eau bouillante.
  2. Filtrer la perfusion.
  3. Ajoutez H. Une cuillerée de soda.

Installez 2-3 pipettes 2-3 fois par jour pour chaque narine. Après avoir appliqué les gouttes, il est recommandé de dégager les sinus du mucus, autrement dit de vous moucher.

Des gouttes de kits maison peuvent être préparées à partir du jus de fruits et de légumes. Pour vous débarrasser de l'antrite, mettez du jus de carotte et de la pomme. Ils adoucissent et drainent la muqueuse nasale.

Le traitement de la sinusite sans piqûres, douleurs et antibiotiques pendant la période de portage d'un enfant est une aide opportune et une prévention complète. Si les symptômes sont très gênants, violent la respiration nasale, gênent le sommeil, consultez votre médecin afin d’exclure les sinusites bactériennes ou allergiques.

Que devez-vous savoir sur le traitement de la sinusite pendant la grossesse?

Les médecins sont abasourdis! GRIPPE ET PROTECTION!

C'est nécessaire seulement avant le coucher.

La sinusite pendant la grossesse est considérée comme l’un des maux les plus courants et les plus dangereux. Le fait est que lors de l’accouchement, le corps de la femme devient particulièrement affaibli et vulnérable et que peu de personnes parviennent à survivre à cette période sans rhume ni maladies infectieuses. Il semblerait qu'il n'y a rien de mal à cela. Mais comme la future mère ne veut pas prendre de médicaments, le traitement de la maladie, même la plus innocente, devient difficile et prend du temps.

Une femme enceinte prête rarement attention à la congestion nasale constante et aux maux de tête, considérant ces symptômes comme la norme. En effet, en période de procréation, les vaisseaux sanguins se dilatent et provoquent des problèmes respiratoires persistants. Cependant, souvent, la sinusite est cachée sous le couvert d'un rhume.

Un traitement tardif ou incorrect entraînera le fait que les conséquences de la maladie affecteront non seulement la femme enceinte, mais également son bébé.

Les conséquences

Pour la mère

Les femmes enceintes qui développent une sinusite aiguë risquent les complications suivantes:

  • inflammation du cerveau;
  • tissu d'abcès du globe oculaire;
  • sinusite chronique;
  • méningite;
  • insuffisance rénale;
  • myocardite

De plus, la sinusite pendant la grossesse s'accompagne de symptômes désagréables: mal de tête, malaise, écoulement nasal muqueux ou purulent. Tout cela nuit au bien-être des femmes et crée un sentiment constant de malaise.

Pour un enfant

Une respiration difficile, accompagnant le développement de la sinusite, apporte un inconfort non seulement à la future mère. Le manque chronique d'oxygène dans le corps d'une femme entraîne le développement d'une hypoxie chez un enfant. En conséquence, le fœtus ne se développe pas correctement et meurt dans les cas graves.

Le plus grand danger pour l'enfant est le traitement de la maladie avec des médicaments. Toute exposition agressive à un médicament peut avoir des conséquences graves. Il est impossible de prédire comment ce traitement affectera l'enfant.

Traitement

Médicamenteux

Le traitement de la sinusite pendant la grossesse n’est pratiqué que sur les conseils d’un médecin. Si la maladie parvient à être “attrapée” au stade initial, elle peut être traitée à la maison; si du pus a commencé à se former dans les sinus, la future mère doit être placée à l'hôpital.

Traiter la sinusite est offert par les médicaments suivants:

  • médicaments vasoconstricteurs (sprays et gouttes nasales) qui soulagent le gonflement de la membrane muqueuse et rétablissent la liberté d'haleine;
  • médicaments antibactériens à action locale (aérosols et sprays), détruisant la microflore pathogène sur la membrane muqueuse des sinus;
  • antibiotiques généraux (pendant la grossesse ne sont prescrits que dans des cas exceptionnels, nous vous conseillons de traiter sans antibiotiques);
  • médicaments qui diluent le mucus et facilitent son élimination des sinus nasaux;
  • antihistaminiques qui éliminent l'œdème;
  • antipyrétiques pour normaliser la température corporelle.

Tous les médicaments ci-dessus sont sélectionnés par le médecin. Mais comme dans la plupart des cas, la pharmacothérapie pendant la grossesse est contre-indiquée, utilisez d'autres méthodes de traitement.

Pour minimiser les effets nocifs du traitement, arrêtez de prendre des pilules et des aérosols. Remplacez-les en rinçant le nez avec des solutions antiseptiques. Cette procédure détruira les microorganismes pathogènes à l'origine de la maladie, mais n'affectera pas la santé du bébé.

Physiothérapie

Dans la sinusite aiguë est généralement prescrit complètement sûr et familier à de nombreuses procédures "coucou". Son avantage est sa grande efficacité: après 5 à 6 séances, les sinus maxillaires sont nettoyés et le patient ressent une amélioration significative.

Les procédures de réchauffement et les traitements au laser sont effectués aux stades initiaux de la maladie ou au stade de la réadaptation, car l'exposition à des températures élevées pendant une inflammation purulente augmente le risque de complications. Mais pendant la période d'exacerbation, il est possible d'effectuer des inhalations froides à l'aide d'un nébuliseur.

  • Chez les femmes, les problèmes de grossesse peuvent provenir d’une autre sinusite, qu’il est très important de traiter à temps.
  • Sinusite odontogène - celle qui se produit de l'inflammation de la dent. Il existe un tel problème, selon les statistiques, le plus souvent chez les adultes.
  • Si vous avez le nez qui coule, il est important de ne pas confondre un ARVI ordinaire avec une maladie appelée sinusite frontale aiguë.

Chirurgical

La chirurgie est considérée comme une bonne alternative au traitement médical: la ponction de la paroi du sinus maxillaire. Le médecin insère une aiguille dans un sinus encrassé de pus, fait sortir le contenu et désinfecte la cavité nasale.

N'ayez pas peur de la chirurgie. La ponction est considérée comme la méthode de traitement de la sinusite la plus sûre pendant la grossesse. Cela ne nuira pas au fœtus et n'affectera pas son développement.

Remèdes populaires

De nombreuses femmes enceintes, craignant pour la santé de leur bébé, refusent de traiter les antrites avec des médicaments en pharmacie et se tournent vers les médicaments traditionnels. Les avantages d'un tel remplacement sont discutables.

Le fait est que le médecin prescrit un traitement médicamenteux en tenant compte de toutes les caractéristiques du corps du patient. Le traitement avec des remèdes populaires peut non seulement être inefficace, mais également dangereux en raison d'un dosage incorrect.

Cependant, certaines méthodes doivent encore être adoptées:

  • laver les sinus nasaux avec une décoction de camomille ou une solution saline;
  • inhalation utilisant des décoctions à base de plantes ou des huiles essentielles;
  • réchauffer le nez avec des œufs chauds (uniquement pendant la rémission);
  • utilisation de thé vitaminé à la rose sauvage ou à la menthe.

Soyez prudent lorsque vous choisissez des herbes. De nombreuses plantes ont un effet toxique ou diurétique, leur réception doit donc être coordonnée avec votre médecin. Le médecin évaluera votre état général et vous aidera à choisir la tactique de traitement la plus inoffensive des remèdes populaires.

Il est difficile de guérir la sinusite pendant la grossesse: les médicaments les plus efficaces de la future mère sont contre-indiqués. Par conséquent, les médecins doivent recourir à la chirurgie, à la physiothérapie et même à des méthodes non conventionnelles pour sauver une femme de la sinusite. Ne négligez pas les conseils ORL: si vous suivez toutes les procédures prescrites, la maladie n’affectera pas la santé du bébé.

Comment traiter la sinusite pendant la grossesse

Sinusite - une maladie assez commune et bien connue, une inflammation des sinus maxillaires (maxillaires). Les sinus maxillaires sont situés des deux côtés du nez, juste en dessous des yeux. Les sinus sains sont tapissés de muqueuses. Cependant, si une bactérie pénètre à l'intérieur, l'inflammation commence, les membranes muqueuses gonflent, rougissent, font mal. En outre, le mucus commence à s'accumuler à l'intérieur - purulent, parfois avec des éclaboussures de sang. Tout cela s'accompagne de douleur, détérioration générale de la santé. La maladie est assez grave et un traitement insuffisant ou incorrect peut avoir des conséquences dangereuses. Tout est aggravé à plusieurs reprises si une femme enceinte tombe malade d'une sinusite.

La complexité de l'évolution de la sinusite chez la femme enceinte

Tout le monde sait que toute maladie survenue pendant la grossesse est considérée comme beaucoup plus grave. L'automédication dans une telle situation peut être dangereuse non seulement pour la femme elle-même, mais également pour son enfant. Le traitement de la sinusite pendant la grossesse est aggravé par les facteurs suivants.

  1. Souvent, une sinusite est prise pour l'écoulement prolongé habituel du nez. Pour identifier le vrai diagnostic, vous devez recourir à un certain nombre de mesures de diagnostic - échographie, radiographie des sinus, étude sur l'imageur. Certains types de diagnostics peuvent être dangereux pendant la grossesse. Le médecin doit donc prescrire uniquement les études qui ne nuisent pas à l'enfant dans l'utérus.
  2. Une autre difficulté liée au traitement de la sinusite pendant la grossesse est la faible quantité de médicaments acceptables pendant la grossesse. Le traitement antibactérien est l’une des principales orientations du traitement de l’antrite. Cependant, l'utilisation d'antibiotiques pendant la grossesse n'est autorisée que dans les cas extrêmes, lorsque le risque de maladie associé à la santé de la femme et de l'enfant dépasse le risque d'effets secondaires de la prise du médicament. Une attention particulière doit être portée à l'utilisation d'antibiotiques au cours du premier trimestre de la grossesse, lorsque les organes du bébé ne sont que formés.
  3. Antritis pendant la grossesse est également difficile à traiter parce que la femme qui porte l'enfant a une immunité réduite. Le corps est reconstruit, toutes ses forces sont destinées à la croissance et au développement du fœtus. Dans une telle situation, le traitement doit être complet pour aider le corps enceinte à faire face à la maladie.
  4. La sinusite est dangereuse car pendant son long flux, une femme enceinte souffre d'un manque d'oxygène, dont le bébé a tant besoin. Par conséquent, il peut avoir une hypoxie. La myocardite, la méningite, les abcès cérébraux et les lésions rénales du bassin sont parmi les complications pouvant causer une sinusite.

Malgré cela, la sinusite peut être traitée, mais si elle est apparue chez une femme enceinte, le diagnostic, la sélection des médicaments et les procédures doivent être plus approfondis. Avec la chirurgie progressive des sinus, la chirurgie est inévitable, ce qui peut être excitant pour la femme elle-même et son enfant. Il est donc très important d’être en sécurité et d’aller chez le médecin, même si vous avez un simple rhume. Mais avant de parler du traitement, nous allons essayer de comprendre comment reconnaître une sinusite et quelles sont les raisons de son développement.

Causes et symptômes du développement de la sinusite

La cause la plus commune de la sinusite est considérée comme la survenue d'un ARVI. C'est-à-dire que dans le contexte d'un rhume viral, des bactéries peuvent pénétrer sur la membrane muqueuse, qui est à l'origine de la maladie. Cependant, aucun nez qui coule ne mène à une inflammation des sinus. Le fait est qu’au tout début de la grossesse, la femme se sent dépassée, comme au début d’un rhume. Ceci est normal car le corps réagit au processus de fécondation et à l'attachement de l'ovule à l'utérus. Pendant la grossesse, une femme peut être atteinte de rhinite enceinte, qui se produit dans un contexte de modification du statut hormonal d'une femme. Bien sûr, cela n’a rien à voir avec une sinusite, mais cela peut être un élément déclencheur de son développement. Afin de prévenir la sinusite, il est très important de voir l'ENT, même avec un léger rhume, pendant la grossesse. Ainsi, vous pouvez prévenir le développement de la maladie. Mais comment reconnaître la sinusite? Voici les principaux symptômes de cette maladie.

  1. Le nez est posé presque constamment. La nuit, un seul côté peut être posé.
  2. Avec une antrite, les sinus frontaux ou mandibulaires du nez peuvent être douloureux. La douleur peut être douloureuse ou aiguë, aggravée en penchant la tête en avant. En cas d'inflammation grave, la peau des sinus rougit. En appuyant sur les sinus enflammés, vous ressentez également de la douleur.
  3. Lorsque les sinus peuvent être une toux nocturne sèche, ce qui est surtout activé la nuit. Il se produit en raison de mucus, qui coule horizontalement à l'arrière du larynx, irrite sa surface et provoque une toux.
  4. Lorsque la sinusite peut monter en température, bien que ce ne soit pas un symptôme obligatoire.
  5. Lorsqu'une infection bactérienne se développe dans les sinus, une grande quantité de mucus est sécrétée par le nez. En règle générale, il est épais, jaune ou vert, purulent.
  6. Un symptôme courant de la sinusite est un mal de tête constant.
  7. L'inflammation des sinus maxillaires est souvent accompagnée d'une conjonctivite.

Ce sont les principaux symptômes pouvant indiquer une évolution de la sinusite chez une femme enceinte. Cependant, pour un diagnostic correct, il est préférable de consulter un médecin.

Médicaments acceptables pour le traitement de la sinusite chez la femme enceinte

Il est très important que votre médecin vous prescrive un traitement contre la toxicomanie et que vous ne vous fiez pas à votre propre expérience et aux conseils de vos amis. Le médecin doit comprendre que les médicaments choisis doivent être sans danger pour la femme et le bébé dans son ventre. Le traitement de la toxicomanie est effectué dans un certain nombre de domaines.

  1. Antibiotiques. Beaucoup de femmes enceintes deviennent littéralement hystériques à la simple mention d'antibiotiques. Cependant, ils ne sont pas toujours nocifs. Parfois, le risque de complications possibles est beaucoup plus dangereux que l’effet secondaire d’un antibiotique pris. En outre, il existe des groupes de médicaments antibactériens modernes qui sont tout à fait acceptables pour les femmes enceintes (par exemple, Augmentin, Azithromycine, Biotraxon, Lendacin, etc.).
  2. Probiotiques. Avec les antibiotiques, on attribue des probiotiques qui restaurent la microflore intestinale tuée. Cela élimine la possibilité de constipation ou de diarrhée. Parmi eux, Linex, Hilak Forte, Lacto et Bifidobacteria.
  3. Gouttes et sprays vasoconstricteurs. Pendant la grossesse, ce groupe de médicaments est prescrit avec une extrême prudence. Ils sont nécessaires pour permettre au corps de respirer et de reconstituer le manque d'oxygène. Mais ils doivent être utilisés strictement comme prescrit par un médecin - pas plus de deux fois par jour et pas plus de sept jours de suite. Parmi eux figurent Nazivin, Otrivin, Vibrocil, etc.
  4. Gouttes nasales médicinales. Parmi eux figurent Protorgol, Izofru, Pinosol. Ils ont un effet médicinal local, inhibent le développement de bactéries dans les sinus.
  5. Sinupret. En outre, il existe un merveilleux médicament à base de plantes, Sinupret, qui traite divers types de sinusite. Il supprime bien le gonflement, inhibe le développement et la reproduction des bactéries, réduit la quantité de mucus. En outre, il est absolument sans danger pendant la grossesse.

En plus du traitement classique des femmes enceintes, une ponction des sinus peut être prescrite. La procédure consiste à percer les sinus avec une fine aiguille. Ce faisant, deux missions importantes sont effectuées. Le premier est l'élimination du mucus purulent, qui contribue au développement de l'inflammation. La seconde est l'introduction de liquide antibactérien dans le sinus, qui élimine le gonflement, les rougeurs et tue les bactéries. Après cette procédure, le soulagement est immédiat - la tête cesse de faire mal, la respiration nasale s'ouvre.

Rinçage et inhalation

Procédures à domicile - c’est l’un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs de se débarrasser de la sinusite. Le lavage et l'inhalation ne peuvent être effectués qu'en association avec un traitement conservateur. Cependant, avec suffisamment de patience et de régularité dans les procédures, ils peuvent considérablement accélérer le processus de guérison.

Le lavage est une procédure très efficace, comme avec un simple rhume et une sinusite. Il est préférable de se laver le nez au bureau de l'ENT - un dispositif spécial "Coucou" avec l'aide d'un aspirateur aspirera le mucus purulent et lavera les voies nasales et les sinus avec une composition antibactérienne.

S'il n'y a ni temps ni argent pour passer aux procédures ENT, le lavage peut être effectué à la maison. Pour ce faire, préparez une composition antibactérienne chaude - il peut s'agir d'une simple eau salée, d'une solution de furatsilina, d'une décoction d'herbes médicinales. Versez le bouillon dans la bouilloire, mettez-le sur une narine et tournez la tête pour que l'eau commence à couler de la deuxième narine. Vous pouvez vous rincer le nez avec une seringue sans aiguille. L'eau est injectée dans une narine avec un jet puissant et peut s'écouler par la deuxième narine ou par la gorge, selon vos préférences. Après un tel lavage, vous pouvez égoutter par le nez les gouttes médicinales que votre médecin vous a prescrites.

Si le nez est bouché de sorte que le rinçage n'est pas possible, vous pouvez faire la première inhalation. Il est préférable de le réaliser avec un appareil spécial - un nébuliseur. Sinon, vous pouvez respirer de l'air chaud au-dessus d'un bassin d'eau bouillante. Comme solution pour l'inhalation, vous pouvez faire une décoction d'herbes (camomille, sauge, calendula) ou ajouter à la masse d'un morceau de baume "Asterisk". Il contient de nombreuses huiles essentielles à la menthe qui vous aideront à respirer par le nez.

Remèdes populaires contre la sinusite

Pendant la grossesse, de nombreuses femmes commencent à rechercher des moyens sûrs de traiter une maladie particulière. Et pour cause! De nombreuses recettes sont non seulement vraiment efficaces, mais également totalement inoffensives pour le corps de la femme et le fœtus. Voici des conseils utiles et efficaces pour vous aider à vous débarrasser de la sinusite à la maison.

  1. Souci et camomille. De ces herbes, vous devriez faire une décoction forte. Prenez une cuillère à soupe de chaque plante, versez une demi-tasse d'eau bouillante. Couvrez le récipient avec un couvercle et laissez-le reposer pendant quelques heures. Après cela, le bouillon doit être égoutté et versé dans chaque narine 2-3 gouttes plusieurs fois par jour. Si vous diluez la décoction avec de l'eau, ils peuvent faire le lavage. Les soucis ont un effet anti-inflammatoire et la camomille soulage le gonflement et apaise les muqueuses.
  2. Kalanchoe. C'est un médicament assez agressif qui doit être utilisé correctement. Il est difficile de presser le jus de Kalanchoe. Les feuilles sont donc pré-congelées et ensuite, elles sont frottées sur une forme râpée et dure. Après avoir pressé la pulpe, vous recevrez le jus de guérison d'une plante médicinale, qui devrait être dilué avec trois parties d'eau et ensuite seulement instillé dans le nez.
  3. Miel et radis noir. Ceci est un remède très efficace et populaire pour la sinusite. Cela vous aidera à vous débarrasser non seulement de la morve verte, mais aussi de la toux obsessionnelle. Faites un puits dans un grand radis et versez-y du miel. Après 3-4 heures, lorsque le fruit a abandonné son jus, le liquide de la cavité devrait être drainé dans une petite tasse ou une bouteille, dilué en deux avec de l'eau et versé goutte à goutte dans chaque narine 2 gouttes le matin et le soir. La recette ne peut pas être utilisée si vous êtes allergique au miel. Si la sinusite est accompagnée de toux, buvez le matin à jeun et le soir avant de vous coucher, prenez une cuillère à soupe de médicament cuit.
  4. Feuilles de vigne Peu de gens le savent, mais les feuilles de vigne sont capables d’enlever du mucus purulent. Ils préparent généralement des teintures alcooliques, qui sont plus efficaces dans la lutte contre la sinusite. Mais pendant la grossesse, il est préférable de préparer un bouillon fort à partir des feuilles, qui peuvent être instillées dans le nez ou lavées avec.
  5. Cheval oseille et menthe. Mélanger deux ingrédients et préparer une décoction forte de la collection. Il est très efficace de se rincer le nez avec le liquide filtré.

Ces recettes sont non seulement efficaces et sûres, elles sont faciles à préparer. Pour acheter des ingrédients, vous avez besoin d'un sou.

La sinusite n'est pas du tout ce qu'une femme devrait penser de qui porte un bébé sous son cœur. Afin de prévenir le développement de la maladie, il est nécessaire de ne pas retarder son évolution. Les remèdes maison sont bons en combinaison avec les ordonnances du médecin, mais comme auto-traitement, ils peuvent être dangereux. Souvent, les patients sont traités avec des remèdes populaires, noyant les symptômes de la maladie, sans affecter le foyer de l'inflammation. En conséquence, la sinusite se développe, atteignant une échelle grave. Par conséquent, la principale prévention de la sinusite - est une visite en temps opportun chez le médecin. Surtout si le patient est dans une position «intéressante». Traitez votre santé avec plus de soin si une petite vie grandit et se développe dans l'utérus.

Sinusite pendant la grossesse - comment et quoi traiter en toute sécurité?

La sinusite (ou rhinosinusite) est appelée inflammation de la membrane muqueuse du sinus maxillaire. Sinusite au cours de la grossesse - la maladie est assez commune, elle résulte le plus souvent d'une rhinite ou du SRAS, qu'elle soit unilatérale (bilatérale) (lorsque seul le sinus gauche ou droit est atteint).

On sait beaucoup de choses sur les causes de la sinusite pendant la grossesse. Et cela vous permet d'éliminer rapidement la source de la maladie. Les activateurs du développement de la sinusite pendant la grossesse sont:

  • infections virales;
  • infections bactériennes;
  • infection fongique des muqueuses;
  • traumatisme aux sinus maxillaires;
  • long séjour dans le courant d'air ou froid;
  • long séjour dans une pièce où l'humidité de l'air est réduite;
  • manque d'hygiène buccale;
  • la formation de polypes dans les voies respiratoires;
  • violation des glandes sécrétoires;
  • réaction allergique aux odeurs;
  • pas complètement guéri du rhume ou de la grippe.

La grossesse est un stress a priori sur le corps, dans lequel l'immunité d'une femme s'affaiblit. C'est pourquoi les médecins recommandent de boire des complexes vitaminiques qui favorisent la santé tout au long de la période de portage.

Lorsque l’infection des sinus entre dans le sinus maxillaire de l’une des trois manières suivantes:

  1. Lorsque la rhinite - de la cavité nasale.
  2. Quand les caries - de la cavité buccale.
  3. Lorsque adénoïdite ou amygdalite - des lésions dans les amygdales.

L'infection provoque un gonflement de la membrane muqueuse des sinus maxillaires, augmente la production de mucus et, en raison de la violation de son écoulement naturel, les bactéries nocives se multiplient rapidement.

Facteurs contribuant au développement de la sinusite chez la femme enceinte: polypes du nez, courbure de la cloison nasale, anomalies congénitales de la structure du crâne, blessures antérieures.

Comment la sinusite chez la mère se reflète sur le fœtus

La future mère est importante pour savoir ce qu’est une sinusite dangereuse pendant la grossesse. Cette maladie n'affecte pas directement l'enfant, mais elle peut entraîner des modifications du corps, qui affecteront également le fœtus. La période de grossesse la plus dangereuse, où toute maladie, même le plus petit rhume, est extrêmement indésirable - nous sommes au premier trimestre. C'est au cours des premiers mois de l'enfant que se forment les organes et les systèmes du corps, et tout écart dans la santé de la mère peut entraîner une «défaillance» du processus. Au cours du deuxième trimestre, la maladie n’est pas aussi critique: la probabilité de conséquences pour l’enfant est moindre.

Une congestion nasale constante empêche la circulation normale de l'air et réduit donc le taux d'oxygène dans le sang, ce qui nuit au bien-être de la mère et de l'enfant. L'une des complications les plus fréquentes chez le fœtus est l'apparition d'une hypoxie (manque d'oxygène).
La bactérie responsable peut pénétrer plus profondément dans les sinus maxillaires et même infecter le liquide amniotique. Dans ce cas, le fœtus est menacé de pneumonie intra-utérine - lésion pulmonaire.

Il est également important de comprendre que si un traitement chirurgical est nécessaire pour traiter la sinusite, l’anesthésie utilisée au cours de la procédure (même locale) affectera également la condition de l’enfant. Il est donc important d’informer le gynécologue lors du traitement de la sinusite.

Symptômes de la sinusite pendant la grossesse

Cette maladie présente un certain nombre de symptômes qui vous permettent d’identifier sa nature. Ceux-ci incluent:

  • mal de tête grave et passager;
  • congestion nasale;
  • diminution notable de l'odeur;
  • fatigue accrue;
  • manque d'appétit;
  • douleur dans la région sous les yeux;
  • gonflement de la paupière du côté du sinus enflammé;
  • mucus vert jaunâtre.

La sinusite s'accompagne de douleur sous les yeux lors du basculement de la tête. Toucher la zone de la paupière inférieure avec vos doigts peut également causer une gêne.

Traditionnellement, le diagnostic de la maladie est réalisé par rayons X - c'est la méthode la plus informative. Mais en raison de la forte dose de radiation, la sinusite pendant la grossesse n’est pas déterminée de cette manière. Les patients dans une «position intéressante» sont recommandés pour percer le sinus maxillaire (ponction) - cette méthode est également informative, mais beaucoup plus sûre. De plus, la ponction facilite le bien-être et fait souvent partie du traitement.

Comment traiter les maladies pendant la grossesse à la maison

Comme tout autre malaise, le traitement de la sinusite pendant la grossesse nécessite un régime d'épargne et un maximum de repos (les conditions à la maison en sont affectées). Les aliments doivent être équilibrés, chauds, de préférence aux légumes laiteux. Étant donné que l'élimination de l'infection du corps de la femme enceinte prend un certain temps, un traitement symptomatique est possible pour le sinus des femmes enceintes: diminution de la température, utilisation de moyens pour réduire la congestion nasale et les sensations douloureuses.

Il est recommandé de prendre une douche fraîche tous les jours, d'aérer régulièrement la pièce et, si possible, d'éviter les endroits surpeuplés, ce qui est nécessaire, car l'organisme au système immunitaire affaibli est très vulnérable au nouveau virus.

Traitement médicamenteux: comment traiter la sinusite pendant la grossesse

Il est difficile de traiter la sinusite pendant la grossesse car la plupart des médicaments sont contre-indiqués pour la femme enceinte en raison de leurs effets négatifs possibles sur l’enfant.

Mais en présence de cette maladie, en particulier de sa forme purulente, il est nécessaire de relier les risques éventuels liés à la prise de médicaments aux conséquences possibles si la maladie progresse. Par conséquent, il existe toujours une liste de médicaments que les médecins prescrivent aux patientes enceintes pour combattre cette maladie.

  • Les agents vasoconstricteurs (ceux à base de xylométazoline sont autorisés): Otrivin, Dnyanos, Tizin, Olint, Farmazolin.
  • Antipyrétiques (à base de paracétamol): Efferalgun, Panadol, Kalpol.
  • Décongestionnants (anti-allergiques): Suprastin, Lorano, Loratadin, Fenistil.
  • Médicaments qui fluidifient le mucus: Sinupret.
  • Antibiotiques: spiramycine

Étant donné que l'utilisation d'antibiotiques pour la sinusite pendant la grossesse est hautement indésirable, il est parfois pratiqué directement dans les sinus maxillaires. Cette procédure est effectuée dans la salle de manipulation d'un établissement médical et permet l'utilisation la plus efficace d'un agent thérapeutique.

Ceux qui ont eu une sinusite pendant la grossesse savent qu’en parallèle du schéma thérapeutique, des médicaments sont nécessaires pour sauver la grossesse. Si la sinusite provoque le tonus utérin, prescrire des médicaments qui empêchent la naissance prématurée. Habituellement, la préférence est donnée à “No-Spee” et à “Ginipralu”.

Remèdes populaires: comment traiter la sinusite herpétique pendant la grossesse

Recettes de la médecine traditionnelle - des aides fidèles dans la lutte contre la sinusite aiguë. Surtout quand il s'agit de femmes enceintes et qu'il est important de savoir que le produit utilisé est naturel. En médecine alternative, il existe un grand nombre de recettes qui éliminent l'inflammation des sinus paranasaux et vous aident à retrouver un excellent état de santé.

Compresses de légumes

Ils agissent directement sur la zone touchée, aident à soulager les poches et réduisent également la quantité de pertes. Le plus efficace:

  • 1 cuillère à soupe l Dissolvez la propolis dans 1 verre d'eau, humidifiez les turcuts de coton dans la solution et insérez-les dans le nez. Laisser agir 10 minutes, puis sortir le coton et bien moucher le nez.
  • Pelez la gousse d'ail et coupez-la en deux. Attachez les moitiés aux sinus problématiques avec une coupe fraîche, allongez-vous sur le dos et restez dans cette position pendant 10-15 minutes. Cette procédure accélère l'excrétion de pus par le corps. plus efficace si elle est effectuée 3 fois par jour.
  • 3 feuilles de laurier versez 1 litre d’eau, couvrez et portez à ébullition. Puis fermez l’eau et laissez le bouillon infuser pendant 5 à 7 minutes. Une serviette en lin ou en coton est trempée dans ce bouillon, permet de drainer trop d'humidité, appliquée sur l'arête du nez et laissée à refroidir complètement. La procédure est répétée trois fois.

Les compresses sont particulièrement efficaces si la respiration est difficile et que l'accumulation de pertes dans les sinus procure un inconfort important. Ils peuvent être effectués systématiquement ou au besoin.

Lavage de nez

La méthode classique de traitement de la congestion vous permet de faire ressortir le contenu des sinus enflammés à l'aide de la pression. Mais comme la pression de l’eau peut endommager la peau, il est recommandé d’utiliser des solutions d’eau et d’autres substances actives désinfectantes, anesthésiques, soulageant les inflammations et les expectorations. Ainsi, le lavage des voies nasales élimine non seulement le mucus et le pus, mais nourrit également le mucus avec des micro-éléments utiles.

Pour le premier rinçage, prenez un appareil de petit volume: une seringue sans aiguille ou une seringue stérile. Le liquide est collecté dans l'instrument, puis la tête est inclinée sur le côté de l'évier et sous pression, l'agent est inséré uniformément et pas rapidement dans la narine. Si cela est fait correctement, la composition pour le lavage sortira de la seconde narine, mais avec des impuretés de mucus. Plus tard, lorsque le corps s'habitue aux lavages (la procédure n'est pas agréable), vous pouvez utiliser des outils plus volumineux, par exemple un petit arrosoir avec un nez long et mince.

Important: pendant le lavage, vous ne pouvez pas respirer, car le liquide ainsi que le pus peuvent pénétrer dans l'oreille moyenne.

Le moyen classique de lavage est la solution saline, elle est vendue dans toutes les pharmacies. Mais si ce n’est pas à la maison et que le traitement doit commencer maintenant, vous pouvez préparer une solution saline: ajoutez 1 cuillerée à thé à 1 l d’eau bouillie et tiède. sel peu profond et remuer bien. Si le sel n'est pas complètement dissout, il est préférable de filtrer l'agent ou de le drainer afin que le sédiment reste dans la cuvette: de petites particules peuvent endommager la membrane muqueuse.

Si le sel provoque une sensation de brûlure, vous pouvez utiliser des décoctions: calendula, millepertuis, camomille, succession, sauge, propolis ou chélidoine.

L'inhalation

L'inhalation est la procédure d'inhalation de vapeur enrichie de substances bénéfiques. Pour les procédures, vous devez acheter un appareil spécial - un inhalateur qui transforme le liquide en vapeur. Les plus efficaces sont les combinaisons suivantes:

  • 0,5 c. Hypericum, 1 c. camomille et 1,5 c. Mélange d'herbes millénaire et versez 1 c. eau chaude Insister une demi-heure, puis filtrer.
  • Mélanger 2 c. chélidoine, menthe et plantain broyés, versez de l’eau bouillante et laissez infuser jusqu’à refroidissement. Puis filtrer et utiliser pour l'inhalation.
  • 1 c. À thé feuilles d'eucalyptus sèches et 3 c. les feuilles de framboise sont coulées dans de l'eau bouillante, le mélange est infusé puis filtré.

Mais s'il n'y a pas d'inhalateur dans la maison - cela n'a pas d'importance. Il existe un autre outil très efficace et très abordable: la décoction de pommes de terre. Si vous respirez un peu de cette vapeur, vous vous sentirez mieux immédiatement. Il convient également de noter que cette procédure est totalement sûre, même pour les femmes enceintes - elle n’a aucune contre-indication.

Gouttes de recette maison

Pendant la grossesse, beaucoup sont liés à des médicaments pharmaceutiques présentant un biais particulier. De plus, la médecine traditionnelle peut offrir une alternative décente à de très nombreux médicaments. Cependant, dans la sinusite aiguë, les femmes enceintes peuvent enterrer leur nez avec les remèdes suivants:

  • Jus de Kalanchoe - une feuille est cassée de la plante, divisée en deux et les gouttes sont comprimées le long de la ligne de faille. Il est conseillé d’égoutter au moins 4 gouttes dans chaque passage nasal. Les éternuements commenceront bientôt et avec eux seront excrétés un secret.
  • La propolis est bonne non seulement pour les sinus. La teinture d'alcool à 20% est mélangée à l'huile d'olive dans un rapport de 1 pour 1 et instillée dans le nez avec une pipette.
  • L'huile d'argousier peut être commandée en tant que médicament indépendant. Il n'a pas besoin d'être dilué ni enrichi avec d'autres ingrédients - c'est un remède totalement autonome.

Comment choisir une méthode adaptée - comment traiter mieux et en toute sécurité?

Méthodes populaires - celles dont l'efficacité est prouvée par les générations. Traitement médicamenteux de la sinusite maxillaire au cours de la grossesse - effets de médicaments dont la productivité a été prouvée scientifiquement. Tout le monde choisit quoi donner de préférence. Il suffit de rappeler que certains des ingrédients des recettes populaires peuvent provoquer une réaction allergique. Si on sait sur la résistance aux réactions allergiques de la femme enceinte elle-même, alors comment un allergène potentiel peut-il affecter le fœtus, nous ne pouvons que le deviner.

Comme le montre la pratique, la majorité des patients préfèrent une thérapie complexe combinant un traitement médicamenteux et des remèdes traditionnels.

Ponction du sinus maxillaire pendant la grossesse

Dans les cas difficiles, si le traitement médicamenteux n’aide pas, prescrire une ponction avec extraction mécanique du pus et du mucus. Parfois, une seule piqûre ne suffit pas - puis, après 5 à 7 jours, la procédure est répétée. L'intervention est réalisée sous anesthésie locale: le médecin insère une fine aiguille à travers la cavité nasale dans le sinus enflammé et évacue une substance purulente. Ensuite, la muqueuse nettoyée est lavée avec des antiseptiques et un antibiotique local est administré. La ponction guérit complètement en 3-5 jours, puisque le diamètre du trou n’est pas supérieur à 1 mm.

Cathéter YAMIK pendant la grossesse

Si le traitement médicamenteux ne fonctionne pas, un oto-rhino-laryngologiste peut recommander l'utilisation d'un cathéter YOLIK pour nettoyer les sinus enflammés. C'est un cathéter à vide qui crée une pression négative dans la cavité nasale, grâce à laquelle l'aspiration des contenus purulents est facile et sans douleur. Pour un nettoyage complet des sinus, il faut 2 à 5 à 6 procédures. Le cathéter YAMIK ne nuit pas au bébé.

Quand ne pas se soigner

Si l'état de la femme enceinte ne s'améliore pas, la congestion des sinus augmente et la sinusite unilatérale devient bilatérale - vous devez immédiatement consulter un médecin. L'immunité chez les femmes enceintes ne peut pas toujours vaincre la sinusite à un stade précoce. Si cela ne se produit pas, le traitement doit être amélioré dès le troisième jour. Vous devez à nouveau contacter votre médecin.

De plus, si la grossesse se déroule avec des complications, vous ne devez pas compter uniquement sur vous-même. À l'heure actuelle, la tâche de la femme est de protéger l'enfant et sa santé. Par conséquent, pendant toute la grossesse, en cas de problème de santé, il est nécessaire de traiter exclusivement sous le contrôle d'un médecin spécialisé.

Les principales règles de traitement à la maison: comment ne pas se blesser et nuire au fœtus

Lorsque vous décidez de traiter une sinusite pendant votre grossesse à la maison, vous devez respecter les recommandations suivantes:

  1. Utilisez uniquement des médicaments prescrits par un médecin.
  2. N'oubliez pas d'effectuer un lavage et un nettoyage nasal.
  3. Traiter la sinusite jusqu'au rétablissement complet.
  4. Consulter un médecin en l'absence de dynamique positive.

Parfois, il est possible de se débarrasser de l’antrite avec peu d’effort et un grand arsenal d’outils. Mais c'est plutôt une exception. N'oubliez pas qu'une femme enceinte est responsable à la fois de sa santé et de celle de l'enfant. Elle a besoin d'un traitement complet qui aidera réellement à éliminer rapidement et efficacement l'inflammation des sinus maxillaires et ses conséquences.

Prévention

Garanti de se protéger contre cette maladie ne fonctionnera pas, mais si vous suivez certaines mesures préventives, vous pouvez réduire au minimum le risque de développer une antrite pendant la grossesse. Tout d’abord, il faut maintenir l’immunité - prendre des complexes vitaminiques, avoir une alimentation équilibrée, s’habiller en fonction des conditions météorologiques. L'hypothermie constitue un grave danger, car lors du premier gel, il est nécessaire de porter des chapeaux, même si ce n'est pas l'accessoire préféré.

Cela vaut la peine d’explorer les bases de la gymnastique respiratoire - cela améliore la circulation de l’air dans les sinus. Et veillez à traiter la maladie, même la rhinite simple, très tôt, en évitant une exacerbation de la situation et le développement de complications.

Prévenir la maladie est toujours plus facile que de réfléchir à la façon de guérir rapidement la sinusite. Que faire si vous ne pouvez pas vous sauver? La première étape consiste à consulter un médecin, puis à suivre scrupuleusement ses recommandations de traitement.

Traitement de la sinusite chez la femme enceinte

Quelle joie la plupart des parents s'attendent à avoir un bébé. La toxicose est déjà derrière, vous pouvez sentir le mouvement impatient de l'enfant. Mais cette période heureuse peut être éclipsée par l'apparition d'une maladie. C’est mauvais quand une personne est malade, mais quand la responsabilité est doublée à la fois pour elle-même et pour son enfant, alors elle doit agir avec un soin particulier pour ne pas nuire à sa propre petite créature. Par conséquent, le traitement de la sinusite chez la femme enceinte doit être abordé avec une extrême prudence.

Définition de la maladie

La sinusite est appelée inflammation des sinus maxillaires (maxillaires). C'est un type de sinusite. Le processus inflammatoire au cours de la maladie peut couvrir un ou les deux sinus maxillaires. Le sinus maxillaire à l'intérieur a une membrane muqueuse, avec une antrite, le processus inflammatoire se propage aux vaisseaux sanguins, aux cellules et aux tissus. La maladie peut survenir sous une forme aiguë et chronique.

Lorsque les premiers symptômes d'une sinusite aiguë sont nécessaires pour commencer le traitement, ils seront efficaces avec l'utilisation de remèdes populaires.

Les causes

La raison principale de l'apparition de la sinusite chez les femmes enceintes est que l'immunité est affaiblie et qu'une hypothermie banale peut provoquer une inflammation des sinus maxillaires. En règle générale, dans ce cas, le début de la sinusite ressemble plus à un rhume. Et les femmes ne font pas immédiatement attention à cela. Une forme aiguë de sinusite peut également se développer pour les raisons suivantes:

  • Courir ARI;
  • Rhinite non complètement guérie;
  • Infection d'agents pathogènes dans le nasopharynx;
  • Complications de la grippe ou des ARVI;
  • Restez souvent dans une pièce où l'air est très chaud et peu humide;
  • Maladies dentaires. Caries des dents et manque d'hygiène buccale;
  • Anomalies congénitales de la structure des organes du nasopharynx;
  • Hypothermie sévère;
  • Immunité affaiblie;
  • Courbure du nez. Blessures antérieures du nez;
  • Désintégration des polypes ou des végétations adénoïdes;
  • Allergie aux irritants dans l'environnement;
  • Champignons, tumeurs, tuberculose;
  • Blessures à la membrane muqueuse des sinus maxillaires.

En outre, avec l'utilisation fréquente de gouttes pour le traitement de la rhinite, une grande quantité de mucus s'accumule dans les sinus maxillaires, ce qui peut entraîner l'apparition d'une sinusite.

Les symptômes

Lorsque les sinus peuvent se produire de tels symptômes:

  • Lorsque la tête est inclinée vers le bas, la sensation de douleur au front et au nez;
  • Perte totale ou partielle d'odeur;
  • Douleur dans la région paranasale et le nez;
  • Puffiness sur le visage;
  • Sensations de douleur dans la région maxillaire;
  • Manque de respiration nasale;
  • Changement de voix. Il devient nasal;
  • Écoulement nasal jaune-vert. Parfois avec du pus et des caillots de sang;
  • Perturbation du sommeil normal.

Certains symptômes ne peuvent se manifester que d’un côté du visage et disparaissent complètement lorsque le patient prend la position couchée. En règle générale, la plupart de ces sensations désagréables s'intensifient à l'approche de la nuit, provoquant une insomnie chez les patients.

Dans la sinusite chronique, les symptômes suivants apparaissent:

  • Rhinite constante, qui parfois ne peut pas faire face;
  • Maux de tête fréquents;
  • Sensations de douleur derrière les yeux;
  • Inflammation des yeux
  • Toux persistante.

Complications possibles

En raison de la localisation anatomique des sinus maxillaires, une méningite peut survenir près de la gaine du cerveau. La sinusite est un foyer d'infection, ce qui entraîne des récidives fréquentes de la maladie de l'amygdalite, des maladies dentaires. Avec la complication de l'antrite chronique peut former un abcès, rempli de pus.

Une conséquence dangereuse de la maladie peut être la propagation de l'infection au liquide amniotique, qui peut causer diverses maladies chez l'enfant.

En cas de traitement intempestif et incorrect de la sinusite aiguë, la maladie peut se transformer en forme chronique. La phase chronique est traitée beaucoup plus durement et il existe un risque de complications mortelles.

Pendant la grossesse, le diagnostic de sinusite pose certaines difficultés. Dans la plupart des cas, la tomodensitométrie ou la radiographie est réalisée sur des patients pour le diagnostic. Pour les femmes occupant une position intéressante, de telles procédures ne sont pas recommandées. Par conséquent, le diagnostic est posé en effectuant une ponction du sinus maxillaire, une radiographie ou le diagnostic est déterminé sur la base des antécédents recueillis.

Traitement

Pour le traitement de la sinusite en utilisant un certain nombre de médicaments, y compris des agents antibactériens, des procédures médicales. De nombreux antibiotiques sont contre-indiqués et leur utilisation est interdite pendant la grossesse.

Le traitement de l'inflammation des sinus maxillaires au cours de la grossesse devrait utiliser le moins de préparations pharmacologiques possible.

Le complexe utilise les méthodes suivantes:

  • Traitement de la toxicomanie;
  • Traitement des remèdes populaires;
  • Le rinçage;
  • Médicaments topiques;
  • Médecine homéopathique;
  • Ponction des sinus maxillaires.

Méthode de médication

Les agents antibactériens les plus sûrs contre les antrites chez les femmes enceintes sont les suivants:

  • L'amoxicilline dans le traitement de la sinusite. Les autres noms de ce médicament sont Augmentin, Amoxiclav, Flemoxin et autres;
  • Agents antibactériens du groupe des macrolides: azitromycine, Sumamed, azitro, hémomycine et autres;
  • Wilprafen, Klacid, Fromilid peuvent être prescrits moins fréquemment et tardivement pour porter un enfant.

Si le traitement de la sinusite peut se passer d’antibiotiques, il est préférable de ne pas les utiliser.

Rinçage

Cette procédure consiste à laver les sinus paranasaux en faisant bouger un fluide. Le patient est couché sur le dos, la tête doit être au-dessous du niveau de tout le corps. Une solution spéciale est versée dans une narine, puis aspirée dans l'autre narine avec un dispositif spécial contenant du pus. Pendant la procédure, le patient doit parler coucou. Lorsque ces sons sont prononcés, la pression dans les sinus diminue et la procédure est plus efficace. Et cela ne permet pas d'obtenir du pus et du mucus dans les voies respiratoires. Cette méthode de traitement de la sinusite est appelée "Le coucou".

Traitement avec des préparations topiques

Cette catégorie de médicaments comprend les gouttes et les sprays qui n’affectent que le foyer de l’inflammation. Afin d'éliminer l'œdème de la membrane muqueuse. Nazivin, ForNos, Otrivin et autres. Pour les femmes enceintes, ces médicaments sont contre-indiqués, mais dans les cas graves, le médecin peut toujours les prescrire. Seuls ceux qui sont les moins dangereux pour la mère et le futur bébé sont sélectionnés.

Remèdes homéopathiques

Les médicaments homéopathiques renforcent le système immunitaire, ce qui contribue à une lutte plus efficace du corps contre les bactéries pathogènes. Plus souvent, les remèdes homéopathiques sont utilisés en complément d'un traitement par des méthodes conservatrices. Parce que le traitement homéopathique s’étire sur une longue période. Une perte de temps précieux peut nuire à un enfant.

Médicaments homéopathiques pouvant être utilisés pour traiter la sinusite:

  • Asinis. Remède homéopathique à activité anti-inflammatoire et antivirale prononcée;
  • Tsinabsin. Agent anti-inflammatoire et immunostimulant. Contribue à la dilution du mucus et à son retrait rapide des sinus maxillaires;
  • Delufen Appliquer avec la rhinite allergique, ainsi que les antrites et pharyngites;
  • Euphorbium. Élimine le processus inflammatoire et facilite la respiration nasale.

Traitement des remèdes populaires

Il est important de se rappeler que la grossesse n’est pas le moment où il vaut la peine d’expérimenter différents remèdes populaires. Après tout, certaines recettes qui seront utiles dans le traitement de la sinusite chez un adulte peuvent nuire à un enfant à naître. Mais il existe plusieurs méthodes efficaces et efficaces pour se débarrasser de la maladie:

L'inhalation

  1. Le moyen le plus simple et le plus économique de traiter la sinusite chez la femme enceinte est l'inhalation de pommes de terre bouillies. Faites bouillir plusieurs pommes de terre de taille moyenne dans une casserole, puis retirez-les du feu et portez une serviette sur le bol pour respirer à la vapeur.
  2. Les inhalations aux huiles essentielles de conifères, qui peuvent être effectuées deux à trois fois par jour, seront efficaces.

Lavage nasal

  1. Bouillon de rinçage à l'oseille de cheval. Une cuillerée de feuilles sèches finement hachées à brasser dans un verre d'eau bouillante. Insister deux heures. Il est bon de filtrer pour qu'il ne reste aucune particule de la plante. Rincer les sinus avec un bouillon légèrement chaud.
  2. Vous pouvez laver les sinus nasaux avec des décoctions de fleurs de calendula ou de camomille. Les herbes médicinales ont un bon effet antiseptique et seront indispensables dans le traitement de la sinusite.
  3. Vous pouvez vous rincer le nez avec une solution saline ou saline. La solution saline est faite à partir de sel de mer ou même ordinaire. Il ne faut pas être trop concentré.

Instillation du nez

  1. Vous pouvez enterrer votre nez avec du jus d'agave frais. Quelques gouttes dans chaque narine.
  2. Huile de thuya. Installez goutte à goutte dans chaque narine plusieurs fois par jour.
  3. Jus de carottes ou de betteraves fraîches. Râpez un légume, faites-en sortir le jus et versez trois à quatre gouttes dans la narine plusieurs fois par jour.

Et vous pouvez réchauffer les sinus maxillaires. Cette recette est utilisée par plusieurs générations et sera certainement efficace dans le traitement. Dans une poêle, chauffez le sel de table ordinaire dans un sac en tissu épais. Puis appliqué alternativement aux sinus paranasaux. Réchauffer jusqu'à dix minutes. Dans le même but, vous pouvez utiliser un œuf à la coque. Il doit être enveloppé dans un tissu ou une écharpe et appliqué sur les sinus maxillaires pour les réchauffer.

Prévention

La future mère devrait veiller à sa santé car la santé de son enfant dépend directement d'elle. Pendant la grossesse, le système immunitaire de la femme est si faible que même le rhume peut causer un certain nombre de maladies et de complications. Les recommandations préventives sont très simples et faciles à appliquer si vous le souhaitez:

  1. Évitez l'hypothermie. Par temps froid, ne sortez pas sans vêtements chauds, un foulard et une casquette qui devrait couvrir le front.
  2. Bonne nutrition. L'utilisation de jus naturels et de fruits contenant des vitamines.
  3. Évitez les foules lors d'épidémies d'ARVI.
  4. Le lavage des sinus nasaux avec des solutions salines afin de prévenir la maladie.
  5. Avant la grossesse, vous devez subir un examen complet et un traitement des maladies chroniques.
  6. Hygiène buccale. Les infections dentaires peuvent se propager aux organes respiratoires.

Comment guérir la pharyngite chronique dira cet article.

Vidéo

Conclusions

La sinusite en soi ne fonctionnera pas. Cette maladie nécessite un traitement sérieux et l'utilisation d'une combinaison de médicaments, que le spécialiste recommandera après avoir établi un diagnostic précis. La population adulte peut tout utiliser, sauf peut-être des cas isolés d'intolérance individuelle. Le choix des médicaments pour les femmes enceintes est une décision difficile à prendre. Après tout, sous leur influence, il y aura non seulement un adulte, mais également un bébé non-né. Par conséquent, l’automédication dans ce cas est inacceptable.

Il vous sera également utile de savoir comment guérir la toux au cours des différents trimestres de la grossesse et quels autres moyens de médecine traditionnelle il existe pour traiter le rhume des futures mères.