Principal
Bronchite

Nez qui coule chez les nouveau-nés

Un nez qui coule ne pose généralement pas de problème, en particulier chez les adultes, mais il s'agit d'une maladie grave pour les bébés. Le nez qui coule chez le nouveau-né nécessite un traitement urgent. D'abord parce que cela ne permet pas à l'enfant de respirer normalement. Les nourrissons des premiers mois de la vie ne savent pas respirer par la bouche et peuvent même suffoquer. Deuxièmement, un nez qui coule peut se transformer en maladies plus graves, comme la bronchite ou la pneumonie.

Le corps d'un nouveau-né est très sensible et il ne vaut pas la peine d'être traité avec des méthodes convenant à un adulte - ils peuvent nuire gravement au bébé. Seul un pédiatre est capable de déterminer la nature de la maladie chez un nourrisson et de prescrire un traitement efficace et sans danger.

Causes et symptômes

Un nouveau-né peut attraper un rhume pour diverses raisons. Une rhinite ne signifie pas toujours qu'un enfant a été infecté par un ARVI: la rhinite chez les bébés peut être physiologique ou allergique. De plus, avec un rhume, une toux peut apparaître, ce qui signifie qu'un rhume commence à se transformer en bronchite et qu'il est urgent de commencer à la soigner. Dans tous les cas, pour bien traiter un nez qui coule, il est important de connaître sa nature.

Causes de la rhinite chez le nouveau-né:

  1. Grippe, rhume ou ARVI. Avec de telles infections, l'écoulement nasal chez le nouveau-né est accompagné d'un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui conduit à une insuffisance respiratoire.
  2. Réaction allergique aux irritants chimiques. En plus du rhume, dans ce cas, l’enfant peut ressentir des éternuements et un gonflement de la membrane muqueuse.
  3. Adaptation de la muqueuse nasale au monde extérieur. L'enfant dans l'utérus était dans un "climat" complètement différent et, à la naissance, son corps commence à s'habituer aux nouvelles conditions. Les organes respiratoires ne sont pas suffisamment formés et la respiration peut donc être difficile. C'est la rhinite physiologique. Le plus souvent, si le bébé «grogne», alors c'est à propos de lui.
  4. Séchage de la muqueuse nasale. Cela se produit généralement s'il y a peu d'humidité dans la pièce où se trouve l'enfant. Dans ces conditions, l'enfant, en plus du rhume, peut développer une toux.

Les symptômes d'écoulement nasal chez le nouveau-né peuvent également inclure:

  • snot;
  • respiration lourde, reniflement, ronflement, bébé "grognements" du nez;
  • éternuer;
  • toux

En raison de la maladie, le bébé peut perdre son appétit et dormir mal. Déterminer indépendamment la cause d'un nez qui coule et soigner un nez qui coule est assez difficile. Si des symptômes apparaissent, vous devez contacter votre pédiatre, surtout si vous avez le nez qui coule pour la première fois.

Si un nouveau-né, en plus du rhume, avait une toux, commençait à avoir beaucoup de larmoiement, avait une forte fièvre, perdait son appétit et commençait à pleurer plus que d’habitude, un pédiatre devrait être appelé. Le médecin vous prescrira un traitement.

Traitement de la rhinite chez les nouveau-nés

Le traitement de la rhinite dépend de la raison pour laquelle elle est apparue. Il est généralement plus efficace d’utiliser des drogues. Il existe plusieurs types de remèdes contre la rhinite: vasoconstricteur, antiviral, hydratant.

Les préparations du rhume pour les nouveau-nés se présentent sous la forme de gouttes et de sprays. Il est recommandé de traiter les nouveau-nés avec des gouttes ou uniquement avec des vaporisateurs dosés; les vaporisateurs ne peuvent pas être utilisés.

Vasoconstricteur

Les agents vasoconstricteurs sont recommandés lorsque le gonflement de la muqueuse nasale devient très fort. Ce type de gouttes pour le traitement de la rhinite chez les nouveau-nés doit être utilisé avec précaution, dans tous les cas, pour éviter un surdosage pouvant entraîner des symptômes tels que vomissements, convulsions, etc. Gouttes mieux enterrer dans le nez avec une pipette.

Les médecins prescrivent généralement un traitement à l'aide de médicaments tels que Nazol Bebi, Nazivin Detsky, Vibrocil. Ces fonds sont utilisés 3 fois par jour, une ou deux fois. Le moment le plus favorable pour prendre le médicament est avant le sommeil nocturne ou diurne.

Les agents vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés plus de trois jours. Dans le cas contraire, des complications peuvent survenir et vous devrez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

La toux n'est pas traitée avec des médicaments vasoconstricteurs. Par conséquent, si ce symptôme se présente, vous devez contacter un pédiatre.

Agents antiviraux et immunomodulateurs

Il est également conseillé d’utiliser les médicaments antiviraux et immunomodulateurs uniquement selon les directives du médecin, car les effets de leur utilisation sur l’immunité de l’enfant ne sont pas bien compris.

Lorsqu'un nez qui coule apparaît, en particulier si le bébé «grogne», le pédiatre peut lui prescrire un traitement avec des gouttes «Grippferon», des bougies «Viferon» ou «Genferon-light».

De bonnes recommandations ont "Derinat", qui est un agent immunomodulateur qui comprend uniquement des ingrédients naturels. Il est facilement toléré par les enfants, activant leur immunité pour lutter contre la maladie. Il est également préférable d'utiliser une pipette lorsque vous déposez des gouttes dans le bec.

"Derinat" peut être utilisé à la fois pour prévenir et combattre la maladie. En tant qu'agent prophylactique, il est utilisé pour prévenir la maladie chez les enfants qui ont été en contact avec des personnes malades. Pour empêcher un nouveau-né, 2 gouttes sont ajoutées 2 ou 3 fois par jour pendant deux ou trois jours. Avec des signes de rhume, deux gouttelettes sont instillées dans le nez toutes les heures et demie.

Médicaments hydratants

Une variété de sprays tels que Aqualor et Aquamaris ne peuvent pas être utilisés pour traiter un rhume chez les enfants de moins d'un an. Les sprays peuvent provoquer une décharge de pus et un spasme laryngé. En outre, si elle pénètre dans la trompe d'Eustache, les pulvérisations peuvent déclencher une otite moyenne.

Ils peuvent être donnés aux enfants jusqu'à un an seulement sous forme de gouttes. Aqualore, Aquamaris contient du sel de mer. Ces médicaments ont donc de très bonnes propriétés curatives. Ils sont:

  • hydrater la membrane muqueuse des parois nasales;
  • traiter les infections inflammatoires;
  • prévenir les infections dans le corps;
  • traiter les allergies;
  • éliminer les bactéries, ne leur permettant pas de se multiplier;
  • éliminer l'excès de mucus et la saleté de la cavité nasale;
  • améliorer l'immunité.

Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

Certains parents utilisent les anciennes méthodes de traitement du rhume et enfouissent le lait maternel dans le nez. Ceci est le remède populaire le plus populaire utilisé lorsque le bébé snob et «grognements». Le lait de prescription est recommandé d'appliquer quelques gouttes 3 fois par jour. Malgré le fait que le lait maternel soit vraiment très utile, cela n'en vaut pas la peine.

Le lait maternel contient des anticorps qui renforcent l’immunité du nouveau-né, mais si vous utilisez du lait en gouttes nasales, il n’apportera aucun bénéfice. Dans la cavité nasale, le lait créera un excellent environnement pour la multiplication des bactéries. En d'autres termes, le lait ne fera qu'aggraver l'état du nouveau-né.

Une autre recette populaire, basée sur l'utilisation du jus de Kalanchoe, ne peut pas non plus être utilisée pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons. L'utilisation du jus de Kalanchoe irrite la muqueuse nasale.

Aloe est considéré comme un remède populaire plus sûr pour le traitement de la rhinite. Il réduit rapidement et efficacement l'inflammation et fournit également à l'organisme des vitamines, des acides aminés et des minéraux. Il est seulement important de le cuire correctement. Dans le traitement de la rhinite chez les enfants, il est intéressant de préparer du jus à partir d'une plante d'aloès adulte, âgée de plus de trois ans.

Recette:

  1. Arrachez les feuilles du bas, rincez-les et essuyez-les.
  2. Enveloppez-le dans un journal et conservez-le au réfrigérateur plus de 12 heures.
  3. Presser le jus des feuilles.

Méthode d'utilisation:

  1. Amener le jus de feuilles d'aloès à la température ambiante.
  2. Goutte dans le nez du bébé 3 ou 4 gouttes 3-4 fois par jour.

Appliquez uniquement du jus de fruits frais, préparé il y a un jour à peine, sinon les propriétés curatives sont perdues. Le jus d'aloès a l'effet le plus bénéfique et favorise une récupération rapide. Cela aide également à éliminer la toux.

Les remèdes populaires, y compris le lait maternel, n'ont pas de base scientifique solide et leurs effets secondaires sont imprévisibles. Consultez donc un spécialiste avant de les utiliser.

Comment nettoyer le nez d'un enfant enrhumé

Le traitement de la rhinite doit commencer par le nettoyage des voies nasales. Vous pouvez nettoyer le nez de votre bébé avec une poire spéciale ou un aspirateur. Ils viennent de toutes sortes, les aspirateurs peuvent être achetés à la pharmacie. Mais il est préférable de nettoyer le nez avec des flagelles de coton, qui sont tordues indépendamment du coton. Ils sont moins chers et plus sûrs, contrairement aux aspirateurs qui, s’ils sont mal utilisés, peuvent nuire au bébé.

Il est très facile de faire un flagelle: vous devez tordre un petit morceau de coton dans un tube. Le flagellum de coton doit être inséré délicatement dans chaque narine et défilé plusieurs fois. Faites ceci avec précaution pour ne pas endommager les voies nasales. La procédure doit être répétée jusqu'au nettoyage complet des narines, en remplaçant les tubules par des narines si nécessaire.

Les cotons-tiges ne sont pas recommandés, car ils sont beaucoup plus durs que les flagelles et peuvent endommager les parois nasales fragiles du bébé. En plus du mucus dans le nez, des croûtes se forment qui, lors du nettoyage du nez, se ramollissent par avance. De la vaseline ou de l’huile de pêche, de l’eau bouillie ou de l’eau de mer est appropriée pour cela.

Mode de vie de l'enfant pendant le traitement de la congestion nasale

Afin de traiter le bébé plus facilement, son mode de vie doit faire l’objet d’une attention particulière.

Si un enfant a une forte fièvre lorsqu’il a le nez qui coule, vous ne pouvez pas marcher. En cas de rhume, un enfant peut également tousser. Dans cette situation, il peut marcher, mais par temps calme. Il est impossible de laver un enfant s'il a de la fièvre, une toux, un nez qui coule, sinon des complications graves peuvent apparaître.

L'appétit de l'enfant pour la tête froide disparaît, car il a du mal à respirer. Les parents doivent faire tout leur possible pour que le bébé mange normalement. Pendant la période de maladie, l'enfant doit manger au moins 1/3 de la portion normale, tout en réduisant l'intervalle entre les repas. Si le bébé ne tète pas le sein ni le biberon, vous pouvez essayer de le nourrir avec une cuillère ou avec une seringue sans aiguille, tant qu'il mange. Le lait ou le mélange aident à prévenir la déshydratation. Si l'enfant boit déjà de l'eau, vous ne pouvez pas en limiter le volume.

Dans la chambre de l'enfant ne devrait pas être l'air sec, il doit être constamment humidifié. Vous pouvez effectuer un nettoyage humide ou passer à sécher des objets mouillés. L'air sec peut provoquer une toux. Il est également important de ventiler régulièrement la pièce afin que l'air soit exempt de germes.

N'oubliez pas que si votre enfant a le nez qui coule, vous ne devriez pas vous impliquer dans l'auto-traitement, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste.

Comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né

Avant de commencer à traiter le nez qui coule d'un bébé, une règle importante consiste à demander immédiatement des soins pédiatriques. Après examen, le médecin diagnostiquera et prescrira le traitement.

Chez les nouveau-nés jusqu'à deux mois, la présence de rhinite n'est pas toujours le début d'une maladie respiratoire. À cet âge chez les enfants, la membrane muqueuse du nasopharynx ne peut toujours pas remplir pleinement ses fonctions, son travail n'est pas suffisamment ajusté, de sorte que du mucus en quantité suffisante peut ressortir, il s'agit d'une rhinite physiologique chez le nourrisson.

Causes de la rhinite chez les nourrissons

Bien sûr, la raison principale pour laquelle il y a un nez qui coule chez un nourrisson est un rhume banal, ainsi qu'une infection virale aiguë ou une grippe. En cas d’infection, l’écoulement nasal chez les enfants de moins d’un an est toujours accompagné d’un gonflement important de la membrane muqueuse, ce qui perturbe considérablement la respiration du bébé.

L'air dans la mégalopole ou même dans une petite ville, et toute la vie moderne d'une personne sont pleins de divers irritants chimiques, auxquels un bébé fragile peut avoir une réaction allergique, qui se manifeste par un écoulement nasal et des éternuements, un gonflement de la muqueuse nasopharyngée.

Dans tous les cas, en particulier si le nourrisson est malade pour la première fois, un examen par un pédiatre est requis. Si le bébé a une température, vous devez appeler le médecin à la maison. S'il n'y a pas de température, vous devez vous présenter à la réception. En particulier, il n'est pas nécessaire de différer l'appel du médecin si l'enfant a une toux, un larmoiement, il refuse la poitrine, devient lent, larmoyant.

Caractéristiques de la rhinite chez les nourrissons

Il est facile de remarquer que l'enfant a la morve facilement, il n'y a aucune différence dans les symptômes d'écoulement nasal du nouveau-né et de l'adulte - le bébé éternue, la respiration par le nez devient difficile, le mucus du nez apparaît. L'enfant renifle, serre son nez, refuse de téter normalement, jette souvent sa poitrine ou sa tétine. Mais à cet âge, il ne peut pas encore se moucher.

Par conséquent, le bec doit être nettoyé avec une pompe spéciale d'aspiration du mucus - aspirateur, qui sont vendus dans les pharmacies ou les services pour nourrissons. Vous pouvez utiliser une seringue avec un bec souple, qui doit être bouillie, refroidie, pressée pour pomper l'air, démarrer dans l'arc, relâcher. Tout le mucus sera en lavement.

Vous ne pouvez pas utiliser les cotons-tiges habituels avec une base dure, ce qui peut endommager le nez délicat du bébé. En outre, vous ne pouvez pas utiliser de seringues, car à un âge aussi précoce, le mucus du nez peut facilement pénétrer sous la trompe d'Eustache, ce qui peut provoquer une otite chez le bébé.

Les nouveau-nés ne sont pas toujours en mesure, dans le cas d'un manque de respiration nasale et d'essoufflement, de passer à la respiration par la bouche. Il existe des cas en médecine où un écoulement nasal prolongé chez un enfant, un blocage par un mucus épais des voies nasales, a causé la mort du nourrisson, celui-ci ayant été étranglé. Avec une grande accumulation de mucus, un nez non nettoyé, il se déverse dans les bronches et provoque une bronchite, et lorsqu'il pénètre dans l'oreille par la trompe d'Eustache, une otite se développe. Traitez cette maladie apparemment bénigne chez les enfants de moins d'un an comme un nez qui coule avec tout le sérieux.

Traitement de la rhinite chez les nourrissons

Comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né? Comme nous l'avons dit, la première chose à faire est de nettoyer les muqueuses nasales du bébé à l'aide d'un aspirateur. Ils sont très pratiques à utiliser, il vous suffit de vous adapter. Si la décharge n'est pas très importante, comme cela se produit chez les nourrissons après la naissance, vous pouvez créer un flagelle de coton et les tordre dans le nez du bébé. Après la procédure, le mucus accumulé se trouvera sur le flagelle et le nez sera nettoyé. Il suffit de ne pas le pousser profondément!

Recommandations générales pour le traitement du rhume chez un nourrisson

Lorsque la rhinite est accompagnée de fièvre, il est déconseillé de marcher avec l'enfant, surtout par temps glacial, il est également impossible de laver le bébé. Lorsque la température redevient normale, vous pouvez marcher, mais par temps calme, vous pouvez vous laver 4 jours après l'amélioration apparente de l'état de l'enfant.

En ce qui concerne la nutrition, en cas de rhume, l’appétit de l’enfant est réduit car il a du mal à téter avec le nez bouché. Lorsqu’il tète, il suffoque et quand elle est obligée de respirer par la bouche, ses lèvres ne sont pas complètement fermées et elles tètent, en particulier les seins de l’enfant font défaut. De plus, dans le contexte des ARVI, une diminution de l'appétit est naturelle, puisque le corps lutte activement contre une infection virale et une charge supplémentaire sur le système digestif, le foie n'est pas nécessaire dans ce cas.

Si l'enfant refuse de manger, veillez à ce que le bébé respire librement, nettoyez le nez, ne soyez pas paresseux, enterrez les gouttes vasoconstricteurs. Même pendant la période de maladie, le nourrisson devrait manger au moins un tiers du lait et l'intervalle entre les tétées devrait être réduit. Si vous n'allaitez pas - utilisez une cuillère, une tasse, une seringue pour nourrir votre enfant, il est important que l'enfant reçoive de la nourriture, car très rapidement, les nourrissons sont déshydratés et mettent leur vie en danger.

Si l'enfant a plus de 8 mois et qu'il a déjà essayé des compotes, des jus de fruits ou des tisanes (voir comment bien nourrir le bébé jusqu'à un an), vous pouvez le boire avec de telles boissons. Si l'enfant a plus d'un an, dans ce cas, l'essentiel est de lui donner un bon verre. Vous pouvez utiliser de l'eau bouillie comme liquide d'appoint.

Il vaut également la peine d'aérer régulièrement la pièce dans laquelle se trouve le bébé, à l'aide d'un humidificateur, de le nettoyer tous les jours ou de le suspendre dans la pièce, avec des couches mouillées sur la batterie. Lorsque l'air dans la pièce est sec et poussiéreux, la récupération du bébé se prolonge. En présence de températures élevées chez les nourrissons, il est recommandé de les baratter à des températures supérieures à 38 ° C (voir un aperçu détaillé de tous les agents antipyrétiques pour les enfants en suspension et les bougies).

Traitement de la rhinite

L'industrie pharmaceutique moderne est riche en divers moyens du rhume. En l'absence de fièvre et d'autres symptômes, le traitement peut être limité à l'utilisation de moyens locaux pour l'instillation dans le nez. Les bébés font plus correctement et en toute sécurité l'instillation de gouttes nasales, plutôt que l'utilisation de divers sprays.

Médicaments hydratants

Les divers sprays à l'eau de mer annoncés et recommandés (Aqualor, Aquamaris, Quicks, Otrivin Baby, etc.) ne peuvent pas être utilisés par les nourrissons, ils sont contre-indiqués par l'âge. En outre, ils peuvent provoquer un coryza purulent, pénétrer dans la trompe d'Eustache, provoquer une otite, provoquer un spasme du larynx.

Vasoconstricteur

Lorsque le gonflement de la muqueuse nasale devient très important, vous pouvez instiller le vasoconstricteur, selon les recommandations du médecin. Avec des médicaments de cet effet, vous devez être très prudent, ne mesurer que les gouttelettes avec une pipette spéciale, éviter les surdosages et ne pas utiliser pendant plus de trois jours.

Parmi les gouttes vasoconstricteurs pour le traitement de la rhinite chez les enfants, vous pouvez utiliser Nazol Baby, Nazivin 0,01% pour les bébés. Il est nécessaire de ne pas égoutter plus d'une fois en six heures, il est préférable de dormir la nuit ou avant de dormir. Après une instillation unique, certaines mères tentent de réinstiller ou continuent à utiliser des gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 3 jours - ceci est inacceptable. En cas de surdosage, l'enfant peut présenter des battements de coeur, des vomissements, des convulsions et d'autres effets indésirables. Il est également possible que le syndrome de rebond se produise lorsque les récepteurs du médicament sont bloqués et que le froid ne fait qu'augmenter.

Vibrocil (une combinaison d’antihistaminique et d’action vasoconstrictrice) peut être utilisé.

Gouttes Antiseptiques

Protorgol est un médicament antiseptique. Cet outil est à base d’argent (vous pouvez le commander dans la rubrique Prescription). Vous pouvez également utiliser des gouttes pour les yeux sulfacyl sodiques - Albucid, elles peuvent également être utilisées pour l’instillation dans le nez. Même ces produits doivent être utilisés uniquement tels que prescrits par un médecin.

Agents antiviraux et immunomodulateurs

Les médicaments antiviraux et les immunomodulateurs ne peuvent être utilisés que selon les indications, car les effets à long terme de l’utilisation de médicaments qui affectent l’immunité du bébé sont encore mal compris (voir Médicaments antiviraux pour ARVI et grippe). Avec un rhume, si le pédiatre le juge nécessaire, vous pouvez utiliser - Grippferon, bougies Viferon, Genferon-light.

En pédiatrie, Derinat s'est révélé être un immunomodulateur d'origine naturelle, approuvé pour les enfants dès la naissance. Cette solution, facilement tolérée par les enfants, active le système immunitaire pour lutter contre la maladie.

Il est plus pratique d’utiliser la bouteille sans compte-gouttes, car il est alors plus pratique de mesurer le nombre de gouttes avec une simple pipette. En utilisant les compte-gouttes fournis avec le médicament, vous pouvez dépasser la dose. À titre prophylactique, Derinat est perfusé pour les bébés qui ont été en contact avec des personnes malades, 2 gouttes 2 à 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours. Et s'il y a déjà des signes de rhume, 2 gouttes toutes les heures et demie.

Méthodes traditionnelles de traitement

Beaucoup de gens conseillent de commencer à avoir le nez qui coule avec une instillation de lait maternel. Cela ne devrait pas être fait. Oui, le lait maternel est utile, il contient des anticorps qui augmentent l'immunité du bébé, mais le lait n'est pas un antibactérien ni un désinfectant. De plus, les bactéries se multiplient dans le lait à un taux encore plus élevé. Cette procédure nuira au bébé plutôt qu'à l'aider.

Pour les nourrissons, il est déconseillé d'utiliser des remèdes populaires en raison de leur effet irritant sur les muqueuses, par exemple le jus de Kalanchoe. Beaucoup de grand-mères recommandent le jus d'aloès amer pour l'instillation dans le nez des bébés, mais avant de l'utiliser, les feuilles cueillies doivent rester au frais pendant 2 à 3 jours, sinon le jus peut provoquer des rougeurs et une irritation de la membrane muqueuse de l'enfant en raison de sa forte activité biologique. Si vous risquez d'utiliser du jus de Kalanchoe, le jus frais doit être dilué à 1/1 avec de l'eau bouillie et instillé dans un capuchon. 3 p / jour.

Complications du rhume chez le nouveau-né

Est-il nécessaire de traiter le nez qui coule chez les nourrissons? Après tout, il passe le plus souvent seul. Il est nécessaire de traiter la rhinite chez un enfant de moins d'un an, tout d'abord, pour soulager son état. Le bébé ne peut pas dire quels sentiments il est désagréable, mais nous savons tous combien il est difficile de respirer lorsque le nez est bouché, combien le mal de tête est douloureux et le sommeil de l'enfant perturbé la bouche sèche apparaît et la peau tendre sur les ailes du nez et de la lèvre supérieure est enflammée.

Lisez nos articles sur les antibiotiques pour le rhume chez les enfants, ainsi que sur la façon de traiter le rhume chez les enfants. La perte de poids et la déshydratation sont l’une des complications que peuvent causer les bébés qui coulent, car il est difficile pour le bébé de téter le sein ou le biberon.

Très souvent, les mères diligentes peuvent trop essuyer et «expirer» les bébés, ce qui peut entraîner des lésions sur les ailes du nez, de la lèvre supérieure et sous le nez. Cela provoque une douleur chez le bébé et l'enfant devient encore plus morose et en pleurs.

Il est nécessaire de traiter le nez qui coule à temps, jusqu'à la guérison complète. La complication la plus grave qui provoque un nez qui coule chez les nourrissons sans traitement:

  • Otite moyenne signifie suppuratif
  • Bronchite aiguë
  • Étmoïdite
  • Conjonctivite bactérienne
  • Dacryocystite

Comment guérir un nez qui coule chez un nouveau-né: traitement médicamenteux et traditionnel sans danger

Souvent, les nouveau-nés pour diverses raisons peuvent avoir une congestion nasale et du mucus. Il est important de se rappeler que le traitement d'un tel état à cet âge présente certaines particularités. Par conséquent, les jeunes parents doivent savoir comment guérir le nez qui coule du nouveau-né.

Les principales causes de la rhinite

De nombreux facteurs peuvent causer l'écoulement nasal chez le nouveau-né.

Selon les raisons, il existe plusieurs types de rhinite chez le nouveau-né:

  • Physiologique
  • Infectieux
  • Vasomoteur
  • Allergiques
  • Décharge muqueuse pendant la dentition

Pour la variété physiologique de la rhinite chez les enfants, la période caractéristique d'une telle affection est de la naissance à trois mois. Cela est dû au fait que dans les premiers mois, la muqueuse nasale n'était pas complètement formée chez le nourrisson. En outre, il existe une certaine adaptation du nouveau-né à l'environnement, accompagnée d'un écoulement nasal. Une telle réaction à cet âge est normale pour les enfants.

Les autres raisons qui provoquent l'apparition d'un nez qui coule chez le nouveau-né peuvent être:

  • Diverses maladies virales et infections bactériennes
  • La présence d'allergènes (poussières, poils d'animaux, pollen de plantes, aliments, vêtements, produits chimiques ménagers)
  • Troubles du système vasculaire
  • Dentition
  • Troubles neuro-végétatifs

Les facteurs qui influent sur l'apparition de la rhinite chez les nouveau-nés comprennent:

  • Humidité insuffisante dans la pièce
  • Changements de température
  • L'hypothermie

Le traitement de la rhinite chez le nouveau-né, apparu à la suite des raisons susmentionnées, est prescrit par un pédiatre. Cela aidera à éviter les problèmes de santé non désirés pour l'enfant.

Symptômes d'un état pathologique

Les éternuements, les sautes d'humeur, la congestion et l'écoulement nasal sont des signes d'écoulement nasal.

En cas de rhume, qui est un processus normal pour les nouveau-nés, le symptôme est uniquement une humidité excessive de la muqueuse nasale et un écoulement de liquide clair.

Les principaux signes de l'état pathologique du bébé enrhumé sont les suivants:

  • Congestion nasale
  • Rhinorrhea - écoulement muqueux abondant des voies nasales
  • Difficulté à respirer bébé
  • Éternuement
  • Léthargie
  • Capricieux
  • Perturbation du sommeil
  • Perte d'appétit

Le nez qui coule d'étiologie infectieuse est accompagné de fièvre, d'essoufflement.

La rhinite allergique se caractérise également par une rougeur des yeux, des larmoiements, un léger gonflement du visage et des démangeaisons cutanées près du nez.

Avec la rhinite vasomotrice, qui survient très rarement chez les nouveau-nés, la congestion nasale est caractéristique d'une narine. Si la position de l'enfant change, il est alors possible d'éliminer le blocage d'un passage du nez mais la congestion de l'autre.

Signes dangereux - quand vous avez besoin d'un médecin

Dans certains cas, un traitement à domicile est nécessaire pour compléter et consulter immédiatement un spécialiste.

La consultation en temps opportun du médecin et la nomination du traitement approprié aideront à prévenir les effets indésirables de la rhinite chez les bébés.

Par conséquent, confier le traitement d'un enfant à un médecin doit dans ce cas:

  • la rhinite chez les nourrissons dure plus de dix jours
  • l'hyperthermie est observée dans le rhume
  • la présence d'impuretés sanguines dans les sécrétions muqueuses du nez du nouveau-né
  • refus du bébé de manger, accompagné d'une perte de poids
  • le sommeil complet du bébé est perturbé
  • respiration sifflante, essoufflement, hyperémie de la gorge
  • le bébé pleure constamment
  • à basse température chez le bébé
  • écoulement nasal devient épais et a acquis une couleur jaune verdâtre

De tels symptômes indiquent que le nez qui coule du bébé n’a pas un caractère physiologique, mais est un signe de certaines maladies. Ces maladies ne peuvent installer qu'un spécialiste.

Comment traiter un nez qui coule chez un bébé: caractéristiques du traitement

Aspirateur nasal aidera à nettoyer rapidement le nez d'un nouveau-né de la morve

Le traitement de la rhinite chez le nouveau-né dépend de la cause de son apparition. La rhinite physiologique ne nécessite pas de traitement spécial et disparaît d'elle-même vers la onzième semaine de la vie.

Le traitement contre les autres types de rhinite vise à éliminer la cause sous-jacente et à prévenir le dessèchement de la muqueuse nasale.

Pour l'efficacité de la thérapie avec des médicaments et des remèdes populaires, il est important de respecter les règles suivantes:

  • L'air dans la pièce où se trouve l'enfant doit être propre et humidifié. Par conséquent, vous devez plus souvent effectuer un nettoyage humide et ventiler la pièce.
  • Avec un rhume d’étiologie infectieuse, une excellente option serait de saturer l’air de phytoncides végétaux (couper l’ail, les oignons et les placer dans la pièce).
  • Avant la procédure d’instillation, il est nécessaire de nettoyer le nez du bébé de la décharge. Les nouveau-nés ne sont pas recommandés pour effectuer cette procédure en utilisant des cotons-tiges.
  • Les aspirateurs nasaux conviennent à la succion des sécrétions muqueuses chez les nourrissons. Ils sont mécaniques, sous vide, électroniques et sous forme de seringues. L'aspiration de mucus n'est nécessaire que près des zones externes des voies nasales.
  • Si le nez qui coule du bébé est accompagné de température, vous devez alors exclure la baignade et les promenades au grand air, en particulier pendant la saison froide.

Avec l'aide de telles activités, on peut grandement améliorer l'état de l'enfant et accélérer le processus de guérison.

Médicaments pour le rhume

Seul un médecin peut prescrire des médicaments sans danger pour un nouveau-né atteint du rhume.

Pour traiter le nez qui coule chez les nourrissons, ces types de gouttes nasales sont utilisés:

  • Antiviral (Grippferon, IRS - 19)
  • Hydratants (Quix, Aqua Maris)
  • Antiseptique (Oftahmyrin, Protargol)
  • Vasoconstricteur - sont nommés dans de rares cas, car ils comportent un grand nombre de restrictions et créent une dépendance, de sorte que ces gouttes ne sont pas autorisées à être utilisées pendant plus de trois jours.

Chez les nouveau-nés, un écoulement nasal peut être traité avec de telles gouttes nasales:

Leur utilisation nécessite le respect d'un dosage précis dans le traitement de la rhinite. Instiller est souhaitable de faire au coucher.

Un bébé peut enterrer son nez après le nettoyage. Pour se débarrasser des croûtes dans les voies nasales, il faut verser quelques gouttes de la solution avec un effet hydratant. Pour éviter le dessèchement des muqueuses, utilisez une solution de sel de mer ou ordinaire en proportion d’une cuillerée à thé de sel par litre d’eau (bouillie tiède).

Il convient de noter que seul un spécialiste peut prescrire des médicaments pour une sélection de fonds à froid et indépendante et que leur utilisation peut nuire à la santé du bébé.

Des agents anti-inflammatoires et antiseptiques à usage externe, tels que calendula ou pommade Hypericum, pommade au zinc peuvent être appliqués sur la muqueuse nasale du nourrisson. L'utilisation de sprays et d'autres formes de médicaments pour la rhinite n'est pas autorisée pour le traitement de la rhinite.

Vidéo sur la façon de nettoyer le nez d'un nouveau-né:

La rhinite allergique nécessite l'utilisation d'antihistaminiques, qui permettent de soulager efficacement l'œdème des muqueuses lors de réactions allergiques. Un nez qui coule, qui est un symptôme d'une maladie infectieuse, est traité en association avec des immunomodulateurs et des médicaments antiviraux. Pour cela, les gouttes nasales de Derinat conviennent.

Lavage nasal

Aqua Maris est un bain de nez efficace et sûr.

La procédure de lavage ne se fait pas chez le nouveau-né à l'aide de douches et de lavements. Étant donné que la solution peut pénétrer dans la trompe d'Eustache si le médicament est sous pression. En conséquence, une otite moyenne peut se développer.

Une pipette ordinaire convient mieux au lavage du nez chez le nouveau-né. Pour la procédure, vous pouvez utiliser des solutions salines, il est souhaitable que le sel soit de la mer. Aqualor ou Aqua Maris peuvent être utilisés pour laver les bébés. Ces solutions sont à base d'eau de mer purifiée.

Il n'est pas recommandé de laver le nez des nourrissons jusqu'à l'âge de trois mois avec une décoction d'herbes médicinales. Pour cette procédure, vous pouvez utiliser des solutions salines spéciales.

Tout d'abord, les voies nasales sont nettoyées avec un aspirateur.

Ensuite, l'enfant est placé sur le côté et chaque narine est instillée avec un moyen de lavage. Après cela, il est nécessaire de changer la position du nourrisson en position verticale afin que l'excès de liquide puisse s'écouler. La solution restante est éliminée par un aspirateur nasal.

Méthodes de médecine traditionnelle

Les meilleures recettes de la médecine traditionnelle du rhume pour un nouveau-né

Les remèdes populaires pour le traitement de la rhinite doivent être approuvés par un médecin. Ces méthodes comprennent l'instillation du nez avec du lait maternel. D'une part, cet outil améliore considérablement le système immunitaire du bébé grâce au contenu en anticorps.

Par contre, le lait maternel provoque la reproduction rapide de microorganismes pathogènes dans la membrane nasale. Par conséquent, les pédiatres ne recommandent pas l'utilisation de cette "méthode de grand-mère".

Parmi les recettes populaires qui sont utilisées dans le traitement de la rhinite chez les enfants, ont une action efficace:

  • Jus d'aloès À partir des feuilles de la plante, qui n’a pas été arrosée pendant une semaine, presser le jus. Il est important qu'avant que les feuilles restent dans un endroit frais pendant plusieurs heures. Jus de fruits avec de l'eau (bouillie tiède) dans un rapport de 1: 1. Enterré dans chaque narine en une goutte.
  • Jus de carotte ou de betterave. Une goutte est introduite dans chaque passage nasal trois fois par jour. Les jus pour l'instillation des voies nasales dans le traitement des nourrissons doivent être dilués avec de l'eau.
  • Huile d'argousier. Instiller une goutte dans les voies nasales avec une pipette.
  • Paires d'huile d'eucalyptus. Le bébé peut respirer les vapeurs d'eucalyptus. Cela nécessitera une lampe à parfum. À cette fin, l'huile de thuya ou d'arbre à thé est également utilisée.

Il est important de rappeler que de tels agents peuvent être utilisés dans le traitement complexe de la rhinite chez les nourrissons.

Complications de la rhinite

Avec le mauvais traitement du rhume, un nouveau-né peut avoir des complications dangereuses.

Parmi les complications graves de la rhinite chez les nouveau-nés - perte de poids. Cela est dû au fait qu’en raison de la congestion nasale et de l’essoufflement, les bébés ne peuvent pas téter longtemps leurs seins.

Le traitement tardif de la rhinite affecte le développement des maladies ORL:

En outre, des maladies des organes respiratoires inférieurs peuvent se développer, telles que pneumonie, bronchite, trachéite, bronchotrachéite.

De plus, à la suite des frottements fréquents du nez du bébé, des plaies ulcéreuses peuvent apparaître sur les lèvres, les ailes et les muqueuses du nez.

Un nez qui coule chez le nouveau-né peut également déclencher une maladie oculaire d'origine bactérienne - la conjonctivite. Dans de rares cas, il peut y avoir des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins.

Prévention des maladies

Le respect des règles simples de prévention aidera à réduire plusieurs fois le risque de nez qui coule chez le nourrisson. Ces mesures préventives comprennent:

  1. L'utilisation d'antiviraux chez le bébé, si l'un des membres de la famille a commencé à souffrir de rhinite
  2. Aérer la pièce dans laquelle le nouveau-né dort
  3. Humidification de l'air dans l'appartement
  4. Marcher dehors
  5. Isolement d'un membre de la famille atteint d'une maladie infectieuse-inflammatoire
  6. Pour la prévention de la rhinite allergique, éliminez les produits pouvant contenir des allergènes.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Nez qui coule chez les nourrissons: traitement

Un nez qui coule est une condition commune chez les nourrissons. Dans la plupart des cas, la maladie est facile et disparaît rapidement, mais elle peut parfois empêcher le bébé de bien dormir et de bien manger.

Qu'est-ce qu'un nez qui coule et pourquoi cela se produit-il?

L'air que nous respirons contient de nombreuses impuretés: produits chimiques, poussière, pollen, spores de moisissures, germes en suspension dans l'air, etc. Le nez humain est une sorte de filtre; si une particule y pénètre, ce qui, selon l'organisme, ne devrait pas aller plus loin, cela provoque la libération de la substance chimique, l'histamine, par les cellules.

L'histamine augmente considérablement le flux sanguin vers le nez, provoquant un gonflement des parois des vaisseaux sanguins. Ce qui, à son tour, stimule les muqueuses du nez pour qu'il commence à produire du mucus afin de «laver» ce dont le corps veut se débarrasser. Donc, il y a un nez qui coule.

Un nez bouché est souvent accompagné d'un écoulement muqueux fluide. Pour cette raison, beaucoup pensent que le nez repose en raison d'un mucus épais et visqueux, qui ne peut pas sortir. Cependant, l'opinion est fausse. Un nez qui coule se produit lorsque les muqueuses du nez deviennent enflammées, et la qualité du mucus, son épaisseur et sa viscosité est la dixième chose.

Nez qui coule

Puisque le nez qui coule n'est pas une maladie en soi, mais un symptôme, il n'est généralement pas accepté d'être considéré comme une maladie grave; ça commence vite et ça passe tout aussi vite. Cependant, la maladie qui l'a provoquée ou la maladie, si elle n'est pas traitée, peut entraîner des problèmes plus graves. Par exemple, si le nez qui coule chez le nourrisson est associé à des infections récurrentes de l’oreille, il peut en résulter des problèmes d’audition et, par conséquent, un retard de développement.

Cependant, même un «nez qui coule» peut causer de gros problèmes au bébé, car les bébés ne respirent que par le nez (ils «supposent» qu'ils peuvent aussi respirer par la bouche, ils sont beaucoup plus tard). Un bébé souffrant est un bébé bruyant et agité. En outre, un nez qui coule peut gêner les nourrissons et nourrir, ce qui aggrave sa situation.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons

Les principales raisons pour lesquelles un nez qui coule se produit chez un nouveau-né et un bébé sont:

Air sec

Les nouveau-nés ont un nez minuscule avec des voies nasales très étroites. Ils sont extrêmement sensibles à l'air sec. L’exposition à l’air sec (surtout en hiver, lorsque le chauffage central est activé dans les appartements) évapore l’humidité du mucus recouvrant la surface interne du nez, ce qui entraîne la formation de croûtes et de bruits pendant la respiration. Au sens strict du terme, cette affection n'est pas un rhume car l'inflammation des sinus nasaux ne se produit pas, mais les symptômes sont assez similaires en apparence. Un nez bouché chez les enfants de moins de 6 mois est une affection courante. Il n'est pas utile de le traiter si le bébé se sent bien, dort bien et mange normalement.

Signes de

  • Le bébé va bien.
  • Lors de la respiration, la source du bruit est le nez, pas la poitrine.
  • Pas d'écoulement nasal.

Traitement

Cette condition est mieux traitée par le temps. Au fil du temps, l'enfant grandira, son nez augmentera, les voies nasales se dilateront et l'air sec ne causera pas le même malaise. Si le bébé est en bonne santé et nourrit sans problèmes, aucun traitement n'est nécessaire.

Gouttes nasales. Ils sont utilisés pour hydrater les voies nasales et enlever les croûtes sèches de mucus, qui empêchent le bébé de respirer profondément.

Humidificateur. Particulièrement utile en hiver, lorsque l'air dans les appartements est très sec. Si, pour une raison quelconque, il ne peut pas être utilisé, il suffit de placer un bol d’eau tiède près du radiateur dans la chambre du bébé.

Atmosphère de vapeur. Si l'enfant est difficile à nourrir, vous pouvez essayer de passer cinq minutes dans la salle de bain avec une baignoire remplie d'eau chaude et de fermer la porte. Pour aller dans le bain n'est pas nécessaire, il suffit de s'asseoir à côté de vous. Les vapeurs chaudes aideront à ramollir le mucus et à nettoyer les voies nasales chez les nourrissons.

Substances irritantes

Les substances qui causent un nez qui coule chez un bébé peuvent être trouvées à la fois dans l’environnement (vent, poussière, pollen, émanations de produits chimiques, par exemple, à partir de nettoyant pour sol, fumée de tabac) et dans le nez de bébé (parfois du lait ou un mélange lorsque le bébé s’étouffe). ou éternuements, peuvent entrer dans le nez et provoquer une irritation et une inflammation des tissus dans les voies nasales). En conséquence, le nez du nourrisson est bouché, il peut y avoir un écoulement.

Signes de

  • Le bébé se sent bien
  • Bruit de respiration
  • Écoulement nasal clair et aqueux
  • Éternuement

Traitement

Les gouttes nasales aideront à débarrasser le nez de l'enfant des substances irritantes et à réduire l'inflammation.

Le rhume et la grippe

Nez bouché, nez qui coule - symptômes fréquents d'infections des voies respiratoires supérieures, c'est-à-dire du rhume et de la grippe. Le système immunitaire de l’enfant étant très immature, on observe souvent des rhumes chez les nourrissons. En moyenne, un enfant a le temps d'attraper un rhume 6 à 10 fois au cours de sa première année de vie. Le rhume et la grippe sont causés par une variété de virus; certains d'entre eux sont transmis d'une personne infectée par des gouttelettes en suspension dans l'air. Heureusement, le rhume banal, bien que n'étant pas l'état le plus agréable au monde, ne représente pas une menace sérieuse pour la santé. Dans le pire des cas, il peut en résulter une infection bactérienne secondaire de l’oreille moyenne ou des sinus du bébé, qui devront être traités à l’aide d’antibiotiques.

Les symptômes de la grippe causent beaucoup plus de problèmes à l'enfant. En plus du rhume, il s’agit de maux de tête, forte fièvre, douleurs musculaires, manque d’appétit, fatigue, faiblesse. Si la grippe est mal diagnostiquée (par exemple, en la prenant pour un rhume particulièrement sévère), une maladie dangereuse telle que la pneumonie peut en résulter. Comment distinguer la grippe du rhume chez un enfant? Ce n’est pas si simple, mais si l’enfant dans son ensemble est plus ou moins actif au cours de la maladie, il est plus probable qu’il s’agisse d’un rhume.

Signes de

  • Enfant modérément pauvre ou malade
  • Décharge du nez: au début, elles sont transparentes, puis virent progressivement au jaune, deviennent plus visqueuses et peuvent devenir vertes. Ils deviennent liquides et incolores à mesure que l'état de l'enfant s'améliore.
  • Haute température
  • Toux
  • Voix rauque
  • Le bébé peut avoir des difficultés à se nourrir; leur valeur dépend de la force avec laquelle il a le nez qui coule et si sa gorge lui fait mal.

Comment traiter

Consulter un médecin.

Buvez beaucoup de liquides. Bien que l'enfant puisse ne pas vouloir boire, essayez de l'encourager à prendre plus de liquides.

Position semi-assise En position «couchée», le nez est surtout bloqué. Par conséquent, en soulevant l'extrémité supérieure du matelas, essayez de donner à l'enfant une position inclinée.

Se laver les mains régulièrement. Avertissez les membres de la famille que vous devez vous laver les mains à l'eau et au savon (au mieux avec un antibactérien) aussi souvent que possible - cela réduira le risque de propagation de l'infection aux autres membres de la famille.

Allergie

Un nez bouché et / ou un écoulement de celui-ci est un symptôme courant d'une réaction allergique. La rhinite allergique (rhume des foins, allergie à la poussière, etc.) est causée par la réaction du corps à des substances présentes dans l'air, telles que le pollen. La version saisonnière la plus courante de l’allergie, mais elle peut survenir à tout moment de l’année en réaction à la poussière, à la moisissure, aux animaux domestiques et aux piqûres d’insectes. Dans des cas plus rares, un nez qui coule chez un nourrisson peut être causé par des allergènes contenus dans le lait, un mélange ou des médicaments. Si aucune mesure n'est prise, un nez qui coule peut durer des semaines, voire des mois.

Signes de

  • Écoulement nasal léger et aqueux, l'enfant renifle constamment
  • Éternuement
  • Toux sèche
  • Éruption cutanée
  • Yeux rouges, yeux qui piquent

Si l'apparition d'une allergie chez les nourrissons est associée à des substances provenant de la nourriture, les symptômes peuvent inclure plus de vomissements, une flatulence accrue, des flatulences, des selles liquides (diarrhée).

Comment traiter

L'idéal serait d'identifier la source d'allergènes et de s'en débarrasser, mais ce n'est pas toujours possible. Dans de tels cas, tenir un journal intime est utile, car il est recommandé d’enregistrer la réaction de l’enfant à diverses conditions et substances. Il arrive parfois qu'une allergie se produise sur une substance ou un aliment totalement inoffensif pour l'extérieur que toute la famille utilise depuis de nombreuses années.

Antihistaminiques. Ces médicaments réduisent l'intensité de la réaction allergique du corps, mais ils ne conviennent pas tous pour les enfants. Par conséquent, si vous soupçonnez des allergies, il est recommandé de consulter un médecin.

Végétations élargies

Les amygdales et les végétations adénoïdes sont des grappes de tissu lymphoïde situées près de l'entrée des voies respiratoires. Les amygdales peuvent être vues à l'œil nu, regardant dans la gorge de l'enfant, mais avec les végétations adénoïdes, cela ne fonctionne pas si - l'accès à eux bloque le palais. Ces deux formations font partie du système de défense du corps. Ils filtrent les bactéries et les virus qui pénètrent par le nez et la gorge et produisent des anticorps qui aident le corps à combattre les infections. Cependant, il arrive parfois que les amygdales et les végétations adénoïdes elles-mêmes soient infectées par des microbes, à partir desquels elles ont été conçues pour protéger, rougir, gonfler et s'enflammer.

En règle générale, les végétations adénoïdes augmentent de la naissance d'un enfant à environ quatre ans, après quoi elles deviennent plus petites. Parfois, chez le nouveau-né, les végétations adénoïdes sont dilatées dès leur naissance - elles ont grandi encore dans l'utérus. Ces adénoïdes hypertrophiés peuvent provoquer une congestion nasale et, dans les cas graves, bloquer complètement les voies nasales. Ils peuvent également entraîner des troubles du sommeil chez un enfant. Dans certains cas, les gros végétations adénoïdes indiquent une accumulation de liquide dans la cavité de l'oreille moyenne.

Signes de

  • Il est difficile pour un enfant de respirer par le nez, la respiration est bruyante.
  • Un enfant fait des sons par le nez.
  • Bébé ronfle
  • Parfois, pendant le sommeil, l’enfant cesse de respirer pendant de brefs instants (apnée du sommeil).

Traitement

La chirurgie est le seul moyen de se débarrasser des adénoïdes hypertrophiés.

Objet étranger dans le nez

Un objet étranger est un objet placé dans le nez ou la gorge, mais qui ne devrait pas être là. Les petits enfants sont curieux et parfois, s’ils se retrouvent entre les mains d’un petit objet, ils peuvent le coller dans le nez (par exemple, un bouton, une perle, un haricot, une noix, un éclat de jouet). Souvent, les parents comprennent que quelque chose ne va pas, uniquement lorsque les symptômes suivants commencent à être observés chez l'enfant.

Signes de

  • Bruit de respiration
  • Une seule narine a été blessée.
  • Un liquide verdâtre ou jaune coule du nez, souvent avec des saignements.
  • Le nez se gonfle et l'enfant réagit douloureusement au contact du nez.

Traitement

Il est clair que la première chose à faire est de retirer un objet étranger du nez de l’enfant, mais ce n’est pas si facile. Si les parents ont la chance de voir comment un enfant enfonce quelque chose dans le nez avec un mouvement habile de la main, l'objet sera relativement facile à retirer. Un objet fermement collé peut être déplacé à l'aide de gouttes nasales ou d'un aspirateur nasal pour bébé afin de le "sucer".

En aucun cas, vous ne pouvez pas utiliser les pincettes, pincettes ou quelque chose de similaire - vous poussez simplement le sujet encore plus loin dans le nez. Si, à la première tentative, le sujet échoue, il est préférable de consulter un médecin.

Si un enfant a le nez qui coule, cela signifie que le tissu entourant l'objet étranger est déjà devenu enflammé et il est peu probable que vous puissiez l'enlever vous-même. Si, après le retrait du sujet par un médecin, l'écoulement nasal persiste, vous aurez peut-être besoin de gouttes nasales pédiatriques ou même d'antibiotiques pour traiter une infection par le nez.

Pour la commodité de l'utilisateur, nous allons récapituler toutes les informations disponibles dans le tableau:

Quand vous avez besoin de voir un médecin

Il est recommandé de consulter un médecin si l'enfant présente les symptômes suivants:

  • Essoufflement
  • Haute température
  • Toux, respiration sifflante
  • Écoulement nasal épais et collant, jaune ou verdâtre
  • Symptômes allergiques - éruption cutanée, gonflement du visage et de la gorge
  • L'enfant refuse de boire
  • Bébé est agité
  • L'enfant a moins de trois mois et présente des symptômes du rhume.
  • Voulez-vous donner des médicaments à votre enfant?

Et dans tous les autres cas, lorsque quelque chose dans le comportement de l'enfant vous rend anxieux.

Drogues et appareils utiles

Les médicaments en vente libre peuvent atténuer les symptômes, mais non en éliminer la cause. En règle générale, si les symptômes sont légers, un traitement plus puissant n’est pas nécessaire - les systèmes de protection naturelle du corps de l’enfant s’y adapteront. Mais si les symptômes provoquent beaucoup d'anxiété chez l'enfant, il vaut la peine de recourir à la trousse de secours. Avant d'utiliser le médicament, il est utile de peser attentivement tous les pour et contre, de lire attentivement les instructions et, éventuellement, de consulter votre médecin.

Gouttes nasales pour les enfants. En règle générale, contient une solution saline ou une solution de chlorure de sodium à 0,9%, peut être vendu en sprays, gouttes, bouteilles pour l'inhalation. Ces gouttes sont utiles si vous avez besoin de quelque chose à laver du nez, que ce soit des croûtes broyées ou des irritants dans le nez. De plus, les gouttes nasales sont bonnes si l’air de l’appartement est sec et si les voies nasales du bébé sont irritées. Cependant, dans d’autres cas, ils ne peuvent que soulager les symptômes, mais pas la cause qui les a provoqués. Habituellement, ils sont utilisés avant de nourrir ou de dormir un bébé, afin que les deux puissent être à l'aise pour lui.

La solution dans les gouttes nasales ne contient aucun médicament, vous pouvez donc l'utiliser à votre guise. N'oubliez pas de le réchauffer à la température ambiante avant utilisation.

Aspirateur nasal. Si l'enfant est très petit et ne peut pas se moucher de manière indépendante, le parent peut l'aider à retirer une partie du mucus interférant à l'aide d'un aspirateur nasal. Si l'écoulement est épais et collant, il est recommandé de les ramollir avant d'utiliser l'aspirateur en déposant 2 à 3 gouttes de gouttes nasales dans chaque narine de l'enfant. En effet, comme un nez qui coule provoque une inflammation de la surface interne du nez, ne retirer du mucus que pendant une courte période facilitera l'état de santé de l'enfant. Et les enfants perçoivent les manipulations avec un aspirateur sans beaucoup d’enthousiasme et peuvent alors gémir et s’inquiéter pendant longtemps. Lorsqu'il n'est pas recommandé d'insérer les pointes ou les cotons-tiges dans les narines de l'enfant par aspiration, ceux-ci peuvent pénétrer plus profondément dans les voies nasales et causer plus de tort que de mal.

Pommade. Des frottements fréquents du nez de l'enfant avec les écoulements nasaux peuvent irriter la peau délicate du bébé. Il est donc recommandé de mettre un peu de pommade sur la lèvre supérieure et les ailes du nez de l'enfant. Et, bien sûr, lorsque vous essuyez le nez, utilisez uniquement les matériaux les plus doux et les plus doux.

Humidificateurs. Bien aider, si la cause du froid des enfants est l'air sec, mais complètement inutile dans d'autres cas. Même si vous ajoutez un liquide «utile» comme une huile essentielle à l'évaporateur, il ne peut que plaire à l'odorat, mais il ne soulagera pas le rhume. Si vous décidez d'utiliser un humidificateur, rappelez-vous qu'il doit être nettoyé régulièrement. La chaleur et l'humidité élevée à l'intérieur de l'appareil créent un environnement favorable aux germes et aux bactéries.

Comment guérir un rhume chez les nourrissons dans les plus brefs délais

Pour les bébés, le nez qui coule est un problème très grave. Il interfère avec la performance des fonctions vitales de base - manger et dormir. Cela peut entraîner de graves problèmes pour la santé de l'enfant et pour les nerfs de la mère, qui a déjà des difficultés, puis l'enfant s'étouffe en mangeant et «grogne» dans un rêve. Par conséquent, les jeunes parents doivent savoir exactement comment soigner un rhume chez les nourrissons dans les plus brefs délais.

Pour commencer, appelez le pédiatre. Si le contact avec le médecin est établi, vous pouvez alors téléphoner en personne et vous renseigner sur la procédure, écouter les recommandations et, sans perdre de temps, envoyer le ménage à la pharmacie. Mais la présence personnelle du médecin est toujours nécessaire: il peut y avoir des raisons dangereuses derrière la rhinite banale. La température du nourrisson peut augmenter de 2 à 3 degrés en quelques minutes. Donc, vous ne devriez pas risquer cela, armez-vous de patience et appelez le registre polyclinique.

Dois-je écouter les conseils de parents

Entre-temps, des tonnes de conseils «sages» de parents plus âgés commenceront à affluer sur la tête d'une jeune mère (premier-né, en règle générale). Soyez patient, écoutez tout le monde et inclinez la tête poliment. Puis allumez la logique, regardez Internet ou appelez des amies avec des enfants plus âgés. La collecte indépendante d'informations sur le sujet donnera un résultat plus grand et meilleur que des conseils tels que «essuyer le visage d'un enfant avec le mauvais côté de son propre t-shirt» ou saupoudrer de liquides sacrés. Et les grands-mères nouvellement apparues peuvent changer le vecteur et aller préparer le dîner pour la mère, essuyer le sol dans la crèche ou faire les magasins.

Analysez soigneusement les conseils valables et apparemment sains. Par exemple, utilisez plutôt que des gouttes nasales de lait maternel. L'augmentation de la température muqueuse et de la température corporelle due à la maladie transforme le nez de l'enfant en un petit réchaud où le lait gras est tout simplement fritté avec du mucus, formant une croûte extrêmement dense. Si des doutes sur l'adéquation de la méthode ne vous sont pas encore apparus, commencez par vous-même: pressez quelques gouttes de lait et gouttez dans votre nez, corrigez les sensations.

Il est également souvent conseillé aux guérisseurs domestiques d'enterrer le jus d'aloès ou de kalanchoe pour les bébés. Les guérisseurs particulièrement modernes proposent toujours de diluer le jus avec de l’eau 1: 1. L'idée semble excellente - les substances biologiquement actives naturelles ne nuisent pas au corps des enfants. Oui, ils n'endommageront pas visiblement, mais ils peuvent provoquer une forte allergie, que vous devrez combattre toute votre vie. Par conséquent, dans les premiers mois de l'enfant ne doit pas être en contact avec des extraits de plantes.

Nous faisons un plan d'action

Ne pas tracasser et essayer tous les moyens à la fois. Guérir un nez qui coule chez un adulte et chez les nourrissons en une journée ne fonctionnera pas. Idéalement, trois jours, en réalité, la semaine ira se débarrasser de ce cauchemar visqueux. Nous développons une stratégie et nous y tenons. Aucun médicament n'agit instantanément, de sorte que l'effet après l'application des gouttes ne sera perceptible qu'après un certain temps.

Le traitement de la rhinite chez l'adulte et l'enfant comprend les mêmes actions séquentielles logiquement justifiées.

  1. Un mucus épais est important pour le rendre plus fluide, afin de faciliter son élimination ultérieure des sinus. Ici, nous pouvons utiliser divers vaporisateurs et gouttes isotoniques à base d’eau de mer.
  2. Ensuite, avec l'aide d'un aspirateur, nous extrayons du mucus. L'aspirateur est nécessaire, car le bébé ne sait toujours pas comment se moucher.
  3. Nous creusons dans les gouttes vasoconstricteurs. Ainsi, au cours des prochaines heures, nous faciliterons la vie du bébé qui, le nez bouché, ne peut ni manger, ni boire, ni dormir, et offrira une pénétration plus efficace du remède.
  4. Nous creusons dans un médicament prescrit par un médecin, qui guérira directement le rhume, c'est-à-dire combattre les virus dans la cavité nasale.

Les gouttes vasoconstricteurs ne guérissent pas le nez qui coule. Seul leur utilisation ne suffit pas pour lutter contre la maladie!

La trousse de premiers soins pour le traitement de la rhinite

Avec les poussettes, des lits pour la naissance d'un enfant doivent être préparés et une trousse de premiers soins. Dans un endroit bien en vue, il devrait y avoir trois moyens principaux de lutter contre le rhume:

  1. liquide pour laver bébé bec;
  2. gouttes de vasoconstricteur résolues en fonction de l'âge;
  3. médicament pour le traitement de la rhinite, qui va nommer un médecin.

Nez qui coule

Rincer le nez d'un nourrisson devrait être régulièrement et sur "jours sains." À cause de l'air sec, la poussière et le fait d'y arriver en avalant du lait au fond des voies nasales formaient une croûte dense. Nettoyer les sinus est presque impossible. Il n’est pas recommandé d’utiliser des cotons-tiges, cette méthode de nettoyage est lourde de dommages mécaniques à la membrane muqueuse et même au septum nasal. Il est préférable de ramollir la croûte. Les gouttes à base d’eau de mer sont destinées à cet usage. Il y en a plusieurs qui conviennent aux nourrissons, ils ont la même composition et ne coûtent pas cher. Par conséquent, les parents préfèrent les remplacer par une solution saline. Une ampoule suffit pour toute la journée. S'il n'y a pas de solution saline à portée de main, vous pouvez ajouter de l'eau salée et un goutte à goutte.

La bulle avec des gouttes adoucissantes a une pointe en forme de pipette. Il est plutôt gros pour les bébés de 2 à 3 mois et il est difficile de l'insérer dans la narine Faites le plein de pipettes fines (mais pas tranchantes!) De tiers. La procédure sera donc plus portable pour le bébé.

Avec le rhume et le SRAS, les voies nasales étroites des bébés se bouchent avec du mucus épais. C'est le secret de la membrane muqueuse libérée en réponse à la maladie. En même temps, les tissus du nez se dilatent, comprimant étroitement les caillots développés. Le sel en gouttes peut liquéfier ces caillots, ce qui facilite leur extraction ultérieure à l'extérieur. Et une partie de la "morve" diluée se déversera dans l'œsophage et passera par toutes les étapes de la digestion.