Principal
L'otite

Comment traiter la morve chez un enfant de 3 ans?

«Mon fils, essuyons les buses!» Est une phrase assez ordinaire que l'on peut entendre sur le terrain de jeux. La rhinite, aussi banale soit-elle, peut causer beaucoup de problèmes, affectant non seulement le confort du bébé, mais également son état de santé général.

Les principales causes de rhinite chez les enfants peuvent être les suivantes:

  1. SRAS.
  2. Infection bactérienne.
  3. Allergie.
  4. Objet étranger.

Examinez plus en détail les causes de la rhinite chez les enfants.

Infection virale

Beaucoup d'enfants âgés de trois ans pour la première fois vont à la maternelle, où ils se familiarisent non seulement avec la nouvelle équipe, mais aussi avec des virus, véhiculés par d'autres enfants. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de prendre pour l'ennui la demande des éducateurs et des travailleurs médicaux de ne pas amener un enfant dans le jardin, même avec une petite rhinite. Comme pour un enfant en contact avec lui, cela ne posera pas de problème, alors que pour un autre, cela entraînera une maladie grave.

Alors, quels sont les premiers signes d’une infection virale?

  1. Sécheresse et brûlure au nez.
  2. Démangeaisons et éternuements.
  3. Décharge aqueuse et claire.

En règle générale, la phase virale d'un rhume dure 3 à 5 jours et passe sans laisser de trace. Si après ce délai, les symptômes ne disparaissent pas mais augmentent, le mucus change de structure et de couleur, cela signifie que les bactéries nocives se multiplient dans la cavité touchée, ce qui donne lieu à la phase bactérienne de la maladie.

Infection bactérienne

Les signes d'elle sont:

  1. Morve épaisse et collante, difficile à séparer.
  2. Nuance de décharge gris-jaune ou verte.
  3. Congestion nasale complète ou partielle.

Ce type de complication d'infections virales respiratoires aiguës peut avoir des conséquences plus graves, telles que: sinusite, sinusite, otite moyenne et autres. Par conséquent, le simple "sopelki" du bébé n'est plus aussi inoffensif.

La cause de ce phénomène est sur la membrane muqueuse de l’allergène. Ce qui peut être un allergène pour un enfant en particulier est purement individuel. Les plus fréquents d'entre eux sont: pollen de plantes, poils d'animaux, produits chimiques ménagers, poussière domestique, moisissures, acariens des plumes et autres.

Signes de rhinite allergique:

  1. Les éternuements et les démangeaisons, qui sont aggravés par le contact direct avec un éventuel allergène.
  2. Décharge liquide et claire.
  3. Les symptômes persistent longtemps.

Objet étranger

Une autre cause d'œdème et d'inflammation de la muqueuse nasale des enfants de trois ans peut être un objet étranger que l'enfant, en raison de son âge, peut y coller.

L'inventivité des enfants n'a pas de limites! Ce qui nous semble inconcevable pour nous adultes, un enfant de trois ans peut sembler très intéressant et instructif.

Comment comprendre qu'un enfant a mis quelque chose dans son nez?

  1. Congestion constante et gonflement, sans symptômes visibles du rhume et pas de fièvre comme avec un rhume.
  2. Odeur du nez et de la bouche.
  3. Écoulement purulent.

En observant ces symptômes, vous devriez immédiatement consulter un médecin oto-rhino-laryngologiste. N'essayez pas d'enlever l'objet par vous-même!

Nous traitons snot

Nous allons maintenant examiner quelles sont les méthodes pour traiter cette maladie. Bien entendu, tout traitement doit commencer par l'avis d'un médecin. Cela est particulièrement vrai des complications de la rhinite.

Que peut-on faire dans les premiers jours de la maladie?

  • Rinçage.

Si vous remarquez que la personne en ruine a commencé à couler avec un bec, le remède le plus sûr et le plus efficace pour tous les types de rhinite est de se laver avec une solution saline ou de l'eau salée, à raison de 1 c. sel par litre d'eau bouillie tiède (38 ° C). Les moyens avec de l'eau de mer ont à peu près le même effet. Ils peuvent être sous forme de gouttes ou de sprays.

Vous pouvez rincer le nez du bébé avec une solution saline aussi longtemps que vous le souhaitez et beaucoup. Le mal ou la dépendance ne l'apportera pas. Dans le cours aigu de la maladie, cette procédure peut être effectuée toutes les demi-heures. Le sel supprime l'œdème et dilue la morve épaisse, aidant à les éliminer en toute sécurité des sinus nasaux. En outre, la solution élimine les virus, les bactéries ou les allergènes, ce qui contribue à la récupération rapide.

La deuxième chose que le médecin prescrit habituellement, en plus des bouffées vasomotrices, est un vasoconstricteur après un rhume. Ici, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Il est nécessaire de respecter strictement le dosage, la période d'admission et les restrictions d'âge.

N'oubliez pas que ces médicaments ne guérissent pas la cause principale de la maladie, mais facilitent seulement la respiration nasale. Parfois, cela est plus que justifié, car le gonflement des muqueuses peut être si fort que l'enfant ne peut pas respirer normalement. Mais vous ne pouvez pas vous impliquer dans ce médicament, car il crée une dépendance. Si, après 3 à 5 jours, la congestion nasale n’a pas diminué, consultez votre médecin pour une autre méthode de traitement.

Ils combattent efficacement les bactéries pathogènes, mais ont un effet secondaire: ils assèchent les muqueuses et peuvent même causer des brûlures. Par conséquent, l'utilisation de tels médicaments doit être traitée avec prudence. Bien sûr, il existe les solutions les plus bénignes, ainsi que les produits à base d’huile, mais elles doivent être utilisées conformément aux recommandations du pédiatre.

  • Antibiotiques topiques.

L’antibiotique sous n’importe laquelle de ses formes peut être appliqué strictement sur ordonnance. Dans notre cas, il est conseillé de ne l'utiliser que pour les complications de la rhinite causée par une bactérie.

Ils sont principalement prescrits pour la rhinite allergique, mais peuvent parfois être choisis comme moyen de réduire le gonflement pendant le SRAS normal ou pendant la phase bactérienne.

  • Inhalation et physiothérapie.

Pour faciliter la situation, vous pouvez effectuer une inhalation avec une solution saline à l'aide d'un nébuliseur (un dispositif spécial pour l'inhalation). Cela contribue à la répartition uniforme de la solution dans la cavité nasale et à son mouillage approprié.

L'inhalation de vapeur chaude d'herbes médicinales et d'huiles essentielles n'est pas recommandée chez les bébés âgés de 3 ans en raison du risque de brûlure et de l'augmentation de l'allergénicité des composants.

Lors du traitement des cas, le médecin peut prescrire une physiothérapie, qui est effectuée dans un hôpital.

  • Créer un environnement favorable.

Pour un prompt rétablissement, il est nécessaire de créer les conditions les plus favorables. Tout d’abord, l’air de la maison doit être suffisamment humide. En été et hors saison, il est suffisant de bien ventiler la pièce deux fois par jour avant d'allumer le chauffage. Dans le même temps, il est souhaitable de maintenir la température optimale de l'air non inférieure à 18 ni supérieure à 22 degrés. En hiver, le gel et le chauffage assèchent fortement l'air. Par conséquent, il est nécessaire de l’humidifier avec un humidificateur spécial pour la maison ou tout simplement de placer des réservoirs d’eau à proximité des batteries et de suspendre des serviettes humides.

Prévention de la morve chez les enfants de 3 ans

Quelles mesures préventives peuvent être utilisées pour minimiser l'incidence de la rhinite?

Cela ne signifie pas que vous devez verser de l'eau froide sur l'enfant. Il suffit de marcher tous les jours à l'air frais, de s'habiller en fonction du temps, sans pour autant emballer l'enfant comme un «chou». Maintenez également la maison à une température et à une humidité optimales.

Pour renforcer le système immunitaire, vous devez manger correctement et pleinement. Le régime devrait être varié. C'est moins que des bonbons et des produits nocifs, c'est plus que des légumes et des fruits.

  • Si nécessaire, après avoir consulté votre médecin, prenez un complexe de vitamines.
  • Évitez tout contact avec des personnes présentant des symptômes du rhume.
  • Lavez-vous toujours les mains à l'eau et au savon avant de manger, après une promenade ou une visite des lieux publics.

Malheureusement, malgré tous nos efforts, il est impossible d'éviter absolument le rhume dans la tête des enfants d'âge préscolaire. Et c'est tout à fait normal. Après tout, la muqueuse nasale est la première chose qui se passe sur le chemin des virus et des bactéries, et l’immunité du bébé en 3 ans n’a pas encore été complètement renforcée pour pouvoir les traiter efficacement. Mais en adoptant des informations sur les causes, les types et les méthodes de traitement, nous pouvons minimiser les complications de ce phénomène désagréable.

Nez qui coule sur trois ans - 10+ traitements et conseils de prévention

À l'âge de 3 ans, l'enfant, avec l'ère de la maternelle et de la socialisation active, arrive avec le nez qui coule constamment - et avec lui la question: comment traiter cette attaque.

Les conseils des grands-mères, les recommandations des pédiatres et leur propre expérience offrent une telle variété d'options qu'il est court et confus.

C'est vrai, même si vous pensez que le problème peut devenir chronique.

Pour éviter que cela ne se produise, j’ai rassemblé pour vous toutes les informations importantes sur le rhume chez les enfants et son traitement en utilisant les méthodes les plus efficaces et les plus inoffensives.

Contenu:

  1. Causes et types de rhinite
  2. Moyens pour le traitement de la rhinite chez un enfant
  3. Caractéristiques du traitement d'un enfant en 3 ans

Causes et types de rhinite

La morve dans le nez des adultes et des enfants est toujours là.

C'est une partie naturelle de la barrière immunitaire de nos organismes, et chaque jour, un corps humain dans un état de santé normal produit entre un demi et un litre et demi de morve.

Le mucus est nécessaire: c’est un autre obstacle à la pénétration de diverses bactéries et virus en nous.

Un nez qui coule - c'est-à-dire un changement de la concentration et de la composition chimique de la morve, ainsi qu'une augmentation de leur taux de production par le corps - est la preuve qu'une sorte d'agent pathogène est déjà entré dans le corps.

Et pour répondre à la question de savoir comment traiter un nez qui coule, en particulier chez un enfant de 3 ans, vous n'avez pas besoin de chercher une solution sur les forums et les sites web, mais de rechercher la cause du symptôme.

Nous avons l'habitude de penser qu'un nez qui coule est un signe certain d'un rhume, sauf qu'il n'y a pas une telle maladie.

Les causes de snot peuvent être les facteurs suivants:

  1. Infection virale
  2. Infection bactérienne
  3. Allergie

Afin de bien choisir une méthode de traitement, il est important de distinguer ces types de rhinite, en particulier pour distinguer un symptôme infectieux de la manifestation d'une allergie.

Nous découvrons comment traiter un nez qui coule chez un enfant.

La cause la plus courante d'écoulement nasal chez les enfants de trois ans est l'ARVI, une infection virale qui se propage dans les groupes d'enfants, comme un incendie dans la steppe aride.

Le SRAS peut être identifié par un début assez aigu de la maladie: le malaise, les douleurs musculaires et la fatigue sont rapidement «rattrapés» par la fièvre, la toux et la morve.

Le mucus dans le nez infecté par un virus remplit deux fonctions: il protège les voies respiratoires contre la pénétration de la maladie plus profondément dans le corps et combat la cause «à l’entrée».

Ainsi, un nez qui coule chez un enfant à l'âge de 3 ans (cependant, comme chez l'adulte) lorsqu'il est infecté par un virus est même utile.

Dans quels cas et comment le traiter, nous en discuterons ci-dessous. Maintenant - à propos de la morve verte.

Un changement de couleur du mucus dans le nez de votre enfant indique que des bactéries ont été impliquées.

L'essentiel est d'établir correctement la cause de la maladie.

Cela peut se produire de deux manières:

  1. Si la morve était verte ou jaunâtre dès le début, il existait une hypothermie froide, qui affaiblissait temporairement le système immunitaire et permettait aux microbes déjà présents dans le corps de commencer à proliférer activement.
  2. Si le mucus était clair et ensuite vert, il existe une complication bactérienne de ARVI.

La rhinite allergique est la réponse du corps à un allergène.

Il est généralement facile à identifier, car la morve commence à couler immédiatement après le contact avec les causes d'allergies: produits chimiques ménagers, poussière, laine, aliments, etc.

Lorsque le nez qui coule au pollen est allergique, il est de nature saisonnière et augmente dans la rue, ce qui est également assez facile à remarquer.

Moyens pour le traitement de la rhinite chez un enfant

Lorsqu'un enfant tombe malade, les parents commencent naturellement à s'inquiéter.

Et c’est à ce stade que beaucoup commettent des erreurs sans vraiment comprendre ce qui doit être fait et comment.

Le traitement de la rhinite chez les enfants devrait être complet

Vous devez commencer la thérapie à partir des bases. Dans sa forme la plus simple et la plus accessible sur la façon de traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans, explique le célèbre pédiatre, le docteur Komarovsky.

Il a rappelé que le nez qui coule avec des infections virales joue un rôle important dans la lutte contre la maladie et qu'il n'est donc pas nécessaire de la traiter comme telle.

Ce qu'il faut vraiment, c'est maintenir la morve à l'état liquide, car le mucus séché cesse de remplir sa fonction protectrice et devient un terrain favorable à la prolifération des bactéries.

C’est pourquoi la principale chose à faire pour les parents de trois ans est de ne pas laisser la morve se transformer en "Koszuli" sec.

Pour cela, il est important de rappeler deux règles:

  1. L’air de la chambre de l’enfant (et de l’appartement dans son ensemble) doit être humide, frais (18–20 ° C) et propre.
  2. Il est possible de fluidifier le mucus à l'aide d'une solution saline inoffensive (eau salée).

L'air chaud et sec, qui est typique de la plupart des appartements pendant la saison de chauffage, contribue au fait que la morve se dessèche et rend encore plus difficile la respiration par le nez.

Éliminer les allergies possibles chez l'enfant

Et la respiration active de la bouche provoque un épaississement du mucus déjà dans les bronches, ce qui peut entraîner une bronchite, une pneumonie et d'autres complications désagréables d'une maladie initialement dangereuse.

La solution saline est une excellente alternative aux médicaments populaires.

Il présente de nombreux avantages:

  1. Prix ​​abordable (et, si désiré, facile à préparer à la maison)
  2. Innocuité
  3. Performance éprouvée

Vous pouvez l'égoutter aussi souvent que vous le souhaitez - il ne peut y avoir de surdosage avec de l'eau salée ordinaire.

Komarovsky mentionne également des solutions à base de vitamines à base d'huile (tocophérol avec vitamine E et rétinol avec vitamine A), ainsi que de l'huile d'olive ordinaire.

Une instillation de deux ou trois gouttes dans chaque narine aide à prévenir le dessèchement des membranes muqueuses du nez pendant quelques heures.

Conseil: ne gouttez pas en même temps les huiles et le sérum physiologique - alternez leur utilisation pour obtenir un effet maximal.

Rappelez-vous que les enfants n’ont pas besoin d’aller travailler, car le reniflement agace activement tous les collègues et ne doit donc pas s’efforcer de se débarrasser aussi vite que possible du nez qui coule de l’enfant.

Les solutions de vitamines aideront

Si un enfant a attrapé l'ARVI à la maternelle, alors il est plutôt illogique de se faire traiter afin de retourner dans l'équipe infectieuse.

Essayez de mettre la santé de votre enfant en premier lieu, même si vous devez prendre un congé au travail ou demander à votre grand-mère de s'asseoir avec lui pendant une semaine.

Le Dr Komarovsky rappelle un autre point important (et que les parents oublient régulièrement) est l’importance et la nécessité de la marche.

Quand les symptômes aigus du SRAS sont vaincus, l'enfant n'a plus de fièvre, il a un appétit et une activité normaux, alors ni la toux ni le nez qui coule ne sont des obstacles à la marche.

Au contraire, l'air pur et frais (et même froid) du parc et une activité physique modérée contribuent à un prompt rétablissement.

Conseil: ne vous inquiétez pas si, pendant la marche, amplifiez-vous. C'est une réaction naturelle dans laquelle rien n'est nocif. Prenez une solution physique pour une promenade et continuez à vous rincer les narines de temps en temps.

Remèdes populaires pour le traitement de la rhinite

Si toutes les procédures ci-dessus sont suivies, un nez qui coule devrait disparaître de lui-même plusieurs jours ou semaines après la disparition des symptômes restants de la maladie.

Essayez de creuser une solution saline ou de l'huile d'olive dans votre nez.

Cependant, de nombreux parents ont du mal à attendre et à ne rien faire du traitement actif de la morve des enfants.

Ici, les conseils de grand-mère viennent à la rescousse.

Comment traiter le nez qui coule chez un enfant en 3 ans de remèdes populaires?

Je donnerai les trois recettes les plus efficaces en utilisant les dons de la nature comme médicaments.

D'excellents produits nettoyants pour le nez peuvent pousser sur le rebord de votre fenêtre: ce sont les plantes domestiques populaires de l'aloès et du kalanchoe (oui, ce sont deux fleurs différentes).

La teinture naturelle est préparée à partir du jus de ces docteurs naturels pour être instillée dans le nez:

  1. Le jus d'aloès est dilué avec de l'eau dans des proportions de un à un
  2. Le jus de Kalanchoe est dilué dans un rapport de un à deux

Quelques gouttes de ces agents provoquent des éternuements actifs et une sécrétion de mucus.

Aidez l'enfant à se moucher soigneusement après l'instillation et traitez les narines avec de l'huile d'olive.

Les jus d'aloès et de kalanchoe irritent suffisamment le mucus. L'huile aidera à apaiser les tissus et à les protéger jusqu'à ce qu'un nouveau lot de mucus soit développé.

Essayez d'utiliser du jus d'aloès ou de kalanchoe

Conseil: préparez mentalement un enfant pour la procédure - les plantes ont une odeur spécifique et amère lorsqu'elles pénètrent dans la gorge par le nasopharynx.

Le miel est un excellent remède populaire pour le traitement de la rhinite chez un enfant de 3 ans.

Chaque grand-mère sait probablement comment les traiter avec snot: vous devez mélanger le miel et le jus de betterave dans un rapport égal à un et enfouir votre nez trois fois par jour, une à deux gouttes par narine.

En particulier, un tel outil aura des complications bactériennes, car le miel est un bactéricide naturel doux mais efficace.

Inhalations de pommes de terre

Enfin, de nombreux parents, se souvenant de leur propre enfance, préfèrent un moyen simple mais assez radical: l’inhalation de patates chaudes.

La méthode a ses avantages et ses inconvénients: d’une part, la vapeur chaude et humide hydrate bien les voies nasales et contribue à la dilution du mucus, d’autre part, elle entraîne un risque de brûlures accidentelles.

De mon enfance, je me souviens de mes coups de pied et de ma volonté de ne pas «respirer les pommes de terre», car la vapeur semblait trop chaude pour tout le visage et sous la serviette, elle était terriblement boueuse.

Ne pas faire sans inhalation

Par conséquent, je vais donner quelques conseils:

  1. Ne pas trop chauffer l'inhalation.
  2. Restez toujours avec votre enfant et écoutez ses plaintes.
  3. Arrêtez la procédure si les miettes sont chaudes ou étouffantes.

Soit dit en passant, il est préférable de prendre de l'eau tiède ordinaire et d'y ajouter une ou deux gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus ou de conifère - il sera alors plus facile de respirer et l'effet bactéricide sera plus perceptible.

Ou achetez un inhalateur spécialisé à la pharmacie.

Spray nasal et gouttes

En tant que remède contre le rhume, nous, les adultes, préférons souvent des agents vasoconstricteurs rapides et efficaces.

Et pratiquement chacun d'entre eux a une option pour les enfants. Est-il nécessaire d'utiliser ces médicaments pour le traitement de la rhinite chez un enfant de 3 ans, et si oui, comment traiter les gouttes de morve? Voyons le comprendre.

Conseil: avant de poursuivre la lecture, rappelez-vous que tous les médicaments doivent être utilisés uniquement sur ordonnance d'un médecin. Et même avec une ordonnance, demandez si vous pouvez vous entendre avec une solution saline et d'autres moyens plus naturels.

Le plus évident vasoconstricteur - rapide, en une minute, l'élimination du mucus et le soulagement de la respiration nasale.

Soyez prudent lorsque vous utilisez l'inhalation.

Mais il existe des outils pharmaceutiques et de nombreux inconvénients, les plus graves étant la dépendance et les effets secondaires possibles.

Ces derniers peuvent être locaux (c'est-à-dire se manifester dans le nez par une sensation de brûlure, une sécheresse, un œdème de la muqueuse) et communs (vertiges désagréables, augmentation de la pression, troubles de la vision, vomissements, etc.).

Ainsi, le seul cas dans lequel l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs est justifiée est la nécessité de se débarrasser du nez bouché presque complètement pendant plusieurs heures.

Quelle pourrait être la raison - vous décidez.

Dans toutes les autres situations, il est rationnel d'utiliser les moyens traditionnels déjà mentionnés ci-dessus.

Caractéristiques du traitement d'un enfant en 3 ans

Le traitement d'un enfant en bas âge est toujours difficile: le choix de médicaments appropriés, la persuasion de les prendre, les caprices de l'enfant malade...

Comment traiter un nez qui coule chez un enfant à 3 ans pour ne pas se casser les nerfs? Il est recommandé d’agir à l’avance auprès des parents expérimentés.

Au sujet des avantages du miel, nous disons constamment à nos lecteurs

À partir de deux ans, on peut et on devrait montrer au bébé comment se moucher correctement.

Apprenez à votre enfant à ne pas renifler et à fournir des mouchoirs ou des serviettes propres.

Au même âge, il est nécessaire d’expliquer pourquoi et comment certains médicaments sont utilisés pour que l’enfant comprenne la relation entre respiration libre et instillation nasale désagréable.

Donnez à votre enfant beaucoup de boisson - l'humidité ne doit pas seulement venir de l'extérieur, mais également des ressources propres de l'organisme.

Mais il vaut mieux ne pas s'appuyer sur la nourriture: la perte d'appétit pendant la maladie est naturelle et il n'est pas nécessaire de nourrir l'enfant par la force.

Lorsque le système immunitaire fait face à des manifestations infectieuses aiguës, l'enfant prend un plaisir fou à se nourrir.

Chez les enfants de trois ans, la distraction causée par la maladie contribue bien au rétablissement.

Renforcer l'immunité des enfants

Ne faites pas les rituels de l'instillation du nez et des inhalations: moins l'enfant fait attention à sa maladie, plus ce sera facile pour lui et pour vous.

Restez calme, jouez avec le bébé, si l'état le permet - marchez activement.

Et bien sûr, rappelez-vous: le meilleur traitement est la prévention!

Nous espérons que les conseils ci-dessus vous ont permis de mieux comprendre comment traiter un rhume chez un enfant âgé de 3 ans.

Pour plus d'informations sur ce sujet, voir cette vidéo du Dr Komarovsky:

Traitement rapide de la rhinite chez un bébé de trois ans

Le nez qui coule s'appelle le processus inflammatoire qui affecte la muqueuse nasale. À trois ans, les muqueuses nasales sont le plus souvent des maladies infectieuses et des réactions allergiques. Mais quelle que soit la rhinite provoquée, vous devez connaître les méthodes de base pour traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans. On sait que, à cet âge, le système immunitaire a déjà de l'expérience dans la lutte contre divers types d'infections. Toutefois, pour se débarrasser rapidement d'un symptôme déplaisant, il est nécessaire de choisir le moyen de traitement le plus efficace et le plus sûr.

Contenu de l'article

Causes de la rhinite

Pour trouver le moyen le plus efficace de guérir rapidement un rhume chez un enfant, il est nécessaire de déterminer la cause de la maladie. Ainsi, le plus souvent, la rhinite chez un enfant de trois ans peut être déclenchée par un certain nombre de raisons, qui seront discutées ci-dessous.

Exposition au virus

Ce sont les infections virales qui deviennent le plus souvent la cause du processus inflammatoire du nasopharynx. Dans ce cas, le traitement d'un rhume chez un enfant reposera sur la lutte contre la cause de la maladie, ainsi que sur la réduction au minimum de la gravité d'un symptôme déplaisant. Sous l'influence des virus, un nez qui coule ne sera le plus souvent pas le seul signe de la maladie, et une infection virale sera accompagnée de fièvre, de rougeur de la gorge, d'enrouement et de toux.

Exposition à des bactéries

Les infections bactériennes, par exemple les maux de gorge, surviennent le plus souvent sans rhume. Alors que le coryza bactérien apparaît comme une complication à la suite du traitement inefficace des infections virales.

Exposition aux allergènes

Les enfants plus que les adultes sont sensibles aux réactions allergiques. Le fait est qu'un système immunitaire incomplètement formé peut ne pas répondre correctement aux stimuli externes: air poussiéreux, odeurs nettes, poils d'animaux, pollen. Dans le même temps, l'un des signes les plus courants d'allergie au corps est un nez qui coule, accompagné d'éternuements, de larmoiements et d'éruptions cutanées. Pour guérir complètement cette rhinite, il est nécessaire d'éliminer la cause et d'éliminer complètement le contact de l'enfant avec l'allergène.

L'hypothermie

Lorsqu'un enfant est dans un courant d'air pendant longtemps, dans la rue par temps venteux et lorsque la température de l'air est basse, il peut présenter des signes d'hypothermie. Dans ce cas, en raison d'un fort affaiblissement des fonctions de protection du corps, un nez qui coule et d'autres signes du rhume peuvent se produire.

Traitement

Pour traiter un nez qui coule chez un enfant de 3 ans, il faut commencer dès les premiers symptômes. Pour les rhumes, le traitement doit avant tout être basé sur l’élimination de la cause de la maladie.

  • En cas d'écoulement nasal sous l'influence d'une infection virale, le médecin vous prescrira l'utilisation d'antiviraux (Anaferon, Laferobion, Remantadin).
  • À condition que les bactéries aient provoqué le symptôme désagréable, le traitement reposera dans ce cas sur l'utilisation d'agents antibactériens (Sumamed, Augmentin).
  • Dans le cas où il y a une rhinite allergique, simultanément avec l'élimination de l'allergène recommande de commencer à prendre des antihistaminiques. En pédiatrie, les médicaments comme Eden, Loratadine, Diazolin sont le plus souvent prescrits.

Une fois que la cause du rhume a été clarifiée et qu’un moyen efficace de l’éliminer a été choisi, il est nécessaire de choisir une méthode permettant d’atténuer l’état du patient, de réduire le gonflement des muqueuses et de normaliser la respiration nasale.

  • Pour tenter de trouver un moyen de guérir la morve chez un enfant, les parents doivent faire attention à la nécessité d'hydrater constamment la muqueuse nasale. Pour ce faire, pendant la maladie et pour la prévention de la rhinite, vous devez régulièrement irriguer les voies nasales à l'aide de solutions salines (Aquamaris, solution saline). La composition de ces solutions comprend des oligo-éléments qui aident à normaliser le travail et le fonctionnement de la muqueuse nasale, à éliminer les croûtes sèches, à apporter un secret visqueux.
  • Une fois que les voies nasales sont débarrassées de la morve, il faut instiller des gouttes vasoconstricteurs afin de réduire le gonflement et la congestion nasale (Vibrocil, Nazivin, Nasol).

C'est important! Les médicaments vasoconstricteurs doivent être appliqués strictement selon les instructions, sans dépasser les doses et la durée recommandées (pas plus de cinq à sept jours).

  • Les huiles essentielles et les préparations à base de ces huiles sont un bon moyen de réduire la rhinite. Ces médicaments réduisent l'inflammation, ont un effet antiseptique, réduisent l'enflure et normalisent la respiration. En pédiatrie, il est démontré que les enfants âgés de 2 à 3 ans utilisent le Pinosol (un remède à base d’un mélange d’huiles essentielles), le baume "Zvezdochka", qui effectue des inhalations à la vapeur d’eau à partir d’huiles essentielles (eucalyptus, sapin).

C'est important! Avant d'utiliser des huiles essentielles et des préparations à base de celles-ci, vous devriez consulter votre médecin.

  • Afin de se débarrasser rapidement du froid, vous devez donner une grande dose de vitamine C à votre enfant. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des complexes vitaminiques pharmaceutiques, ainsi que des aliments riches en cette vitamine (cassis, kiwi, décoction de dogrose).
  • Une humidité suffisante dans la pièce où se trouve l'enfant malade (au moins 60%), ainsi qu'une faible température de l'air (pas plus de 20 degrés) affectent favorablement l'état des muqueuses en l'empêchant de se dessécher.

Médecine alternative

Les méthodes traditionnelles de traitement ont également un effet bénéfique sur un enfant qui a le nez qui coule et constituent une bonne alternative lorsque les parents recherchent la possibilité de guérir la morve chez un enfant.

  • Les gouttes à base de jus de carotte et d'huile végétale bouillie sont efficaces. Les composants sont pris en quantités égales, mélangés, ajoutez deux gouttes de jus d'ail. On entend par goutte à goutte dans les voies nasales une ou deux gouttes trois fois par jour.
  • Le jus de betterave pour la rhinite contribue également à accélérer la récupération. Des cotons-tiges sont trempés dans le produit fraîchement pressé, qui est placé trois fois par jour dans les narines pendant cinq à dix minutes.
  • Le jus de Kalanchoe est combiné avec du miel en quantités égales. Le produit résultant est ajouté à une tisane, par exemple à partir de mélisse ou de millepertuis, et est consommé trois fois par jour. Cette boisson aide à éliminer la congestion nasale, à normaliser la respiration.
  • Huile de menthe avec du miel, mélangée dans un rapport de un à deux - un excellent moyen pour hydrater la muqueuse nasale. Il doit être appliqué plusieurs fois par jour, surtout si le patient se trouve dans une pièce peu humide.
  • Renforcer les fonctions protectrices du corps en utilisant du jus d'oignon et du miel mélangés dans un rapport égal à un. Le mélange obtenu est pris cinq millilitres trois fois par jour, quelques minutes avant les repas.
  • Le jus de Kalanchoe fraîchement pressé mélangé à de l'huile de millepertuis est également utilisé pour hydrater les muqueuses des voies nasales. L'outil obtenu est nécessaire pour lubrifier les voies nasales plusieurs fois par jour.
  • En cas de forte rhinite, un mélange de pulpe d’oignon et d’huile végétale chaude peut être utilisé comme agent hydratant et antiseptique. La solution résultante est incubée pendant six à huit heures et filtrée, au cours de la journée, lubrifie périodiquement la muqueuse nasale.
  • Les boutons de pin ont un bon effet immunostimulant. Pour préparer le bouillon, on verse 50 grammes de bourgeons avec de l’eau, on chauffe et on fait bouillir pendant dix minutes. Filtrer et consommer 100 ml deux fois par jour en ajoutant du miel ou de la confiture de groseilles.
  • La pommade à base de jus d'aloès fraîchement pressé, de gruau de romarin, de miel mélangé à parts égales avec du saindoux et d'huile d'eucalyptus aide à traiter rapidement la rhinite. Des tampons avec une pommade sont placés dans chaque passage nasal pendant quinze minutes, la procédure étant répétée jusqu'à trois fois par jour.
  • Bains de pieds chauds avec de la moutarde en poudre (trois grandes cuillères de poudre pour dix litres d’eau). La température de l'eau devrait augmenter progressivement jusqu'à 41 degrés. Après la procédure, il est nécessaire d'envelopper l'enfant, porter des chaussettes chaudes.

C'est important! Les pieds ne peuvent être cuits à la vapeur que si le nez qui coule de l’enfant n’est pas accompagné de fièvre.

N'oubliez pas que pour guérir rapidement le nez qui coule chez un jeune enfant, le traitement doit être instauré dès les premiers signes de la maladie.

Dr. Komarovsky sur le traitement de la rhinite chez un enfant

Le nez qui coule - un invité fréquent dans les familles où les enfants grandissent. Tout le monde sait que la congestion nasale n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme. De plus, il peut parler d'une grande variété de maladies. Cependant, dans la plupart des familles, les mères et les pères continuent de traiter l'enfant avec un rhume. Cette thérapie dure parfois longtemps. Le pédiatre bien connu, Yevgeny Komarovsky, explique ce que la rhinite infantile "signale" aux adultes et ce que les parents devraient faire pour que l’enfant puisse respirer facilement et simplement.

À propos du problème

Même la mère la plus attentionnée, qui s’occupe de l’enfant et le protège de tout ce qui se passe dans le monde, ne pourra pas garantir que l’enfant n’a jamais attrapé un rhume de sa vie. En effet, le plus souvent, la rhinite (nom médical de la rhinite) survient lors d'infections respiratoires virales aiguës. Au niveau physiologique, il se produit ce qui suit: un des nombreux virus qui entourent toujours un enfant s’infiltre dans la muqueuse nasale. En réponse, l’immunité donne l’ordre d’allouer le plus de mucus possible, ce qui devrait isoler le virus d’autres organes et systèmes et l’empêcher de se déplacer plus loin le long du nasopharynx et du larynx dans les bronches et les poumons.

En plus de la forme virale, qui occupe environ 90% de tous les cas de rhume chez l'enfant, la rhinite peut être bactérienne, selon Yevgeny Komarovsky. Quand il est dans la cavité nasale attraper des bactéries. Le corps réagit de la même manière - augmentation de la production de mucus. En soi, la rhinite bactérienne est extrêmement rare et son évolution toujours difficile. Les bactéries (le plus souvent des staphylocoques) provoquent une inflammation grave, la décomposition, et les produits toxiques résultant de l'activité vitale provoquent une intoxication générale.

Parfois, un rhume bactérien peut survenir après que l’enfant a eu une infection virale. Cela est dû au fait que dans les voies nasales, le mucus accumulé devient un excellent terrain fertile pour les bactéries.

Habituellement, ces bactéries sont inoffensives, elles vivent dans le nez et la bouche de façon continue et ne gênent pas l'enfant. Cependant, dans des conditions d'abondance de mucus, de stagnation, de séchage, les microbes deviennent pathogènes et commencent à se multiplier rapidement. Cela se produit généralement lorsque la rhinite est compliquée.

La troisième cause de rhume chez les enfants est une allergie. La rhinite allergique est une réaction de l’immunité locale à l’antigène protéique. Si une telle substance pénètre dans le corps, la muqueuse nasale réagit avec un œdème, ce qui empêche l'enfant de respirer par le nez.

Dans certains cas, une congestion nasale et une violation de la respiration nasale sont associées à des maladies ORL, telles que des végétations adénoïdes. Si la rhinite est aiguë (apparue pas plus tôt que 5 jours auparavant), alors il ne devrait y avoir aucune raison pour des troubles spéciaux. En cas de morve prolongée en présence d'autres symptômes, il est préférable de consulter un otolaryngologue.

Traitement de la rhinite virale

La rhinite virale est la plus courante chez les enfants et ne nécessite pas de traitement en tant que tel. Le mucus, qui est produit par les membranes du nez, contient des substances spéciales qui sont très importantes pour lutter contre le virus qui a pénétré dans le corps. Cependant, les propriétés bénéfiques du mucus cesseront immédiatement après l’épaisseur de la morve. Tant qu'ils coulent, tout est normal, les parents peuvent se calmer.

Mais si, soudainement, le mucus nasal s'épaississait, devenait vert, jaune, jaune-vert, purulent, purulent avec du sang, il cessait d'être un "combattant" du virus et devenait un excellent terrain fertile pour les bactéries. C'est le début d'un rhume bactérien, qui nécessitera un traitement aux antibiotiques.

Ainsi, en cas de rhinite virale, la principale tâche des parents est d'empêcher le dessèchement du mucus nasal. Les buses doivent rester fluides. C’est pourquoi Evgueni Komarovsky recommande de ne pas chercher de gouttes magiques de pharmacie dans le nez, car il n’existe aucun médicament contre les virus, mais simplement de rincer la cavité nasale de l’enfant avec des solutions salines et de le faire aussi souvent que possible (au moins toutes les demi-heures). Pour préparer la solution, vous devez prendre une cuillerée à thé de sel par litre d'eau bouillie réfrigérée. La solution obtenue peut être gouttée, rincer le nez avec une seringue jetable sans aiguille, saupoudrer avec un flacon spécial.

Pour l’instillation, vous pouvez utiliser d’autres outils contribuant à la dilution de la muqueuse nasale - "Pinosol", "Ekteritsid". Dilue efficacement la morve lavant la solution saline la plus ordinaire, qui peut être achetée à moindre coût dans n'importe quelle pharmacie.

Comment guérir un rhume chez un enfant

Le nez qui coule - la maladie la plus commune sur la planète. Absolument tout le monde rencontre cette maladie, et plus d'une fois. Pour éviter des complications désagréables, il doit être traité. Cet article explique comment traiter un rhume chez un enfant.

Qu'est-ce qu'un nez qui coule?

Un nez qui coule, ou rhinite, est un processus inflammatoire de la muqueuse nasale. Les causes les plus fréquentes de son apparition: virus pénétrant dans le nasopharynx, microorganismes pathogènes et champignons. Cependant, la maladie peut commencer en raison d'allergies, de corps étrangers collés.

Komarovsky sur la rhinite infantile

Le médecin réputé des enfants, Yevgeny Komarovsky, dit de façon comique qu’un nez qui coule est ce avec quoi nous vivions tous, nous vivons et nous vivrons. Absolument tous les enfants et les adultes souffrent d'un rhume.

Komarovsky, contrairement à la croyance populaire, insiste sur le fait qu'il devrait y avoir des gouttes vasoconstricteurs dans chaque armoire à pharmacie du domicile. C'est l'aide d'urgence parfois nécessaire pour la rhinite chez les enfants. Ces médicaments doivent être pris lorsque:

  • otite aiguë;
  • absence complète de respiration nasale;
  • respiration partiellement obstruée par le nez et la bouche;
  • respiration partiellement difficile par le nez, plus s'il y a une température élevée ou une chaleur extrême dans la pièce.

En cas de rhume, le système respiratoire est soumis à une pression énorme et de telles gouttes aideront à soulager la tension de la région thoracique.

Important: les médicaments vasoconstricteurs ne doivent pas être pris plus de 5 jours. Il est préférable que les enfants ne leur accordent pas plus de 3 jours.

Une attention particulière du pédiatre se concentre sur le traitement correct au début de la maladie. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, le plus important est de donner beaucoup d’eau à l’enfant, de ventiler la pièce. Ainsi, la morve ne s'épaissira pas et sortira librement du bec.

Causes de la rhinite chez les enfants

Un nez qui coule est un mal assez commun que tous les enfants souffrent, mais les raisons peuvent être différentes.

Causes infectieuses de la rhinite chez les enfants

La rhinite est un écoulement nasal causé par une infection. La cause de la rhinite peut être un virus, une bactérie, un champignon. Apparaît à la suite du SRAS, d'une immunité affaiblie, de contacts avec des personnes malades, de coqueluche, de scarlatine, de grippe, etc. En cas d'infection, le corps tente de se nettoyer, provoquant une hydratation abondante du nez. La morve verte suggère que le système immunitaire combat en envoyant un grand nombre de globules blancs à la défense.

Important: nez qui coule - il s’agit d’une réaction protectrice du corps contre l’infection.

Causes non infectieuses de la rhinite chez les enfants

Chez le nouveau-né, le système respiratoire est encore sous-développé, la muqueuse est sensible, le bébé s’habitue au milieu extérieur. Par conséquent, il y a souvent des décharges transparentes. De nombreux médecins affirment que cette morve n’est pas nocive pour la santé, il suffit de maintenir la pureté du nez.

Le plus grand danger réside dans les corps étrangers coincés dans le nasopharynx. Les petits enfants, connaissant le monde, peuvent coller des boutons, une pièce de monnaie, une graine de tournesol, une casquette de stylo dans le nez. Cela va immédiatement hydrater le nez.

Important: s’il ya un corps étranger dans le passage nasal, il est impossible de l’obtenir avec une pince à épiler, des aiguilles, des ciseaux. Un seul moyen de sortir - d'appeler le médecin à la maison!

Rhinite allergique chez les enfants

La rhinite allergique peut survenir à tout âge. Si le médecin a déterminé que la cause est une allergie, il est nécessaire d'éliminer sa source. Assez souvent, la morve est due à un air trop sec, surtout en hiver. Dans ce cas, un humidificateur automatique convient.

Il est également nécessaire de nettoyer l'appartement 1 à 2 fois par jour. Lors de la floraison estivale, des antihistaminiques doivent être utilisés, par exemple des gouttes d’Aqua-Maris pour enfants (enterrez deux gouttes quatre fois par jour). Les huiles essentielles aideront à lutter contre, par exemple, l'eucalyptus, la lavande, le sapin, les agrumes.

Les stades du développement du rhume

Généralement, il existe trois étapes dans le développement d'un rhume:

  1. La première étape est caractérisée par une sensation de sécheresse dans le nez. Il peut aussi y avoir une légère sensation de brûlure, des chatouilles, qui se transforment en éternuements fréquents.
  2. La deuxième étape se manifeste par l'apparition d'un liquide limpide provenant du nez. La respiration nasale est très difficile ou complètement arrêtée. L'odorat disparaît.
  3. La troisième étape - l'apparition de morve verte. En cas de traitement inadéquat, le troisième stade peut durer plusieurs semaines et devenir une maladie grave.

Symptômes d'un rhume chez un enfant

Les symptômes de nez qui coule chez les enfants sont les mêmes que chez les adultes. Tout commence par une sensation désagréable dans le nez: démangeaisons, démangeaisons au nez, éternuements fréquents. Ensuite, une sélection transparente apparaît. L'enfant se frotte soigneusement le nez pour éliminer l'humidité, ce qui fait rougir sa lèvre supérieure et ses narines. Déjà à ce stade, la température peut atteindre 37 ° C.

Le symptôme le plus évident et perceptible est l'apparition de la morve verte. L'enfant ne peut pas faire face à une grande quantité de liquide épais, commence le squelch. Une miette peut rapidement se fatiguer, perdre l'appétit et sentir.

Complications de la rhinite chez les enfants

Beaucoup de parents croient qu'un nez qui coule n'est qu'un symptôme concomitant d'un rhume. C'est pourquoi tout le monde ne fait pas assez attention au nez des enfants. En fait, une décharge transparente n’est pas toujours perceptible à temps; il n’ya donc pas de traitement approprié dans les 3-4 premiers jours.

Après environ 4 jours, la morve simple devient jaune ou verte. À ce stade, le bébé ne peut pas respirer le nez.

La morve verte prolongée est dangereuse pour plusieurs raisons:

  1. Il y a un risque de contracter une sinusite. Chez les enfants, c'est aussi difficile que chez les adultes. Les sinus maxillaires sont remplis de liquide qui devra certainement être éliminé. L'enfant recevra un bain de nez, un coucou et des coups de feu. Non sans un grand nombre de pilules, y compris des antibiotiques.
  2. Un simple rhume peut évoluer en otite. Souvent, une rhinite non traitée provoque une otite moyenne. Dans ce cas, la personne monte à haute température, commence la suppuration. Le plus dangereux est la perte auditive.
  3. Avant, en tant que type de sinusite, s’exprime dans le remplissage des sinus frontaux avec du liquide. La maladie provoque de la fièvre, des douleurs à la tête. Dans les situations les plus dangereuses, une intervention chirurgicale est nécessaire.
  4. Le plus dangereux est la méningite, qui peut entraîner une invalidité et la mort.

Il est très important de noter le nez qui coule chez un enfant dans les premiers jours. C'est le seul moyen d'éviter d'autres complications.

Traitement de la rhinite chez les enfants

Les adultes savent bien qu'il est très difficile de vivre avec un nez bouché. La tâche principale des parents consiste plutôt à améliorer l'état de l'enfant. Un nez qui coule dure habituellement plus d'une semaine, mais si vous savez comment guérir la morve, la maladie passera dans 3-4 jours.

Solutions de lavage

Les solutions de lavage sont un sauvetage efficace. Le plus souvent, ils ne contiennent que de l'eau de mer contenant des micro-minéraux bénéfiques. Le programme de lavage est très simple: 4 à 6 fois par jour, lorsque l'état s'améliore - 1 à 3:

  1. Aqua-Maris Baby - convient aux enfants à partir de 3 mois.
  2. Physiomer - pour les enfants de 2 semaines.
  3. Aqualore Baby - sous la forme d'un spray (possède une buse avec une restriction qui empêche des dommages à la membrane muqueuse).
  4. RinoStop - dès les premiers jours de la vie.

Essuyez le nez avant de rincer. Ensuite, utilisez spray / goutte avec de l'eau de mer. Lorsque la croûte et le liquide commencent à sortir d'eux-mêmes (après 2-3 minutes), l'évacuation doit être éliminée à l'aide d'un aspirateur ou d'une poire.

Vous pouvez faire une solution pour vous laver. Un verre d'eau tiède bouillie prend une demi-cuillère à café de sel ou de sel de table. Le lavage devrait être assez fréquent: 2 à 5 fois par jour.

Gouttes nasales

Les gouttes doivent avoir la composition la plus naturelle. Essayez de vous abstenir de médicaments vasoconstricteurs pour prévenir la dépendance. Si vous ne pouvez pas vous en passer, utilisez:

  1. RinoStopom - pour les enfants dès les premiers jours de la vie et jusqu’à l’âge de 1 an (la substance principale est la xylométazoline).
  2. Vibrocil (ingrédients actifs: phényléphrine, huile de lavande).
  3. Nasol baby - pour les enfants à partir de 2 mois.
  4. Rinazolin, Nazivin, Xilen - médicaments assez agressifs qui créent une dépendance, mais soulagent bien les poches.

Avant d'utiliser les médicaments, vous devez lire les instructions et vérifier la date de péremption.

Gouttes hydratantes

Le nez sec devrait aussi être traité. Il peut y avoir un inconfort pour plusieurs raisons. L'effet indésirable le plus courant des médicaments vasoconstricteurs. En outre, la sécheresse peut apparaître après le lavage du nez avec une solution saline trop concentrée. Exemples de gouttes hydratantes:

  1. Aqua-Maris (gouttes transparentes avec de l'eau de mer).
  2. Aqualore (gouttes).
  3. Pinosol.

Il est préférable d'hydrater le nez avec des huiles essentielles naturelles, telles que l'argousier, la pêche, l'eucalyptus, le théier.

Remèdes homéopathiques

Pour les médicaments homéopathiques, il ne faut recourir qu'au stade initial. S'il n'y a pas d'amélioration, vous devez utiliser un type de médicament plus puissant.

Attention: les médicaments homéopathiques sont fabriqués à partir d'ingrédients naturels, ce qui peut entraîner une forte réaction allergique!

De quoi aider les remèdes homéopathiques: enlever les poches, faciliter la respiration, réduire l'inflammation, combattre les infections.

Avec un rhume, vous pouvez prendre:

  1. Apis - un produit de l'apiculture.
  2. Fleurs de camomille sous forme de sachets de thé - préparez et buvez 1 à 2 fois par jour.
  3. Aflubin, qui comprend la gentiane, l'aconite (convient aux enfants à partir de 1 an).
  4. Cinnabsin convient aux enfants à partir de 2 ans.
  5. La teinture Aconite a un effet antipyrétique, facilite la respiration.

Agents antibactériens combinés

Le plus souvent, les médicaments combinés combinent plusieurs fonctions à la fois: la morve arrête de couler, le nez est humidifié, l'inflammation est soulagée, les vaisseaux rétrécis.

Les médicaments combinés les plus courants:

  1. Pinosol - les huiles essentielles aident à respirer librement, lubrifient le nasopharynx, soulagent les allergies.
  2. Eucasept combat les germes et l'inflammation, convient aux enfants à partir de 2 ans.
  3. Otrivin au menthol supprime les poches, tue les microbes.
  4. Vibrocil en raison de son huile de lavande constitutive a non seulement un effet vasoconstricteur, mais également antiallergique.
  5. Sanorin-Analegin - contre les œdèmes et les allergies.

De nombreux médicaments combinés luttent efficacement non seulement avec un rhume, mais renforcent également le système immunitaire, facilitent l'état général.

Gouttes antivirales ou immunomodulatrices du rhume

Les médicaments immunomodulateurs non seulement soulagent les principaux symptômes sous forme de gonflement et de congestion nasale, mais renforcent également le système immunitaire et traitent le rhume.

  1. Grippferon
  2. Interféron (disponible sous forme de poudre, qui doit être mélangé avec de l'eau distillée).
  3. Derinat.
  4. Ingaron.

Avant d'utiliser ces médicaments, vous devez consulter un médecin!

Pilules contre le rhume

Quand snot chez un enfant, vous pouvez donner les comprimés suivants:

  1. Cinnabsin - à partir de 3 ans.
  2. Sinupret - à partir de 6 ans.
  3. Claritin - lutte contre les allergies et les œdèmes chez les enfants à partir de 3 ans.
  4. Korizaliya - à partir de 2 ans;

Comme on peut le voir sur la liste, les pilules du rhume, absolument les miettes ne peuvent pas être données. Les enfants peuvent les étouffer. De plus, de nombreux médicaments ont un effet puissant sur le corps des enfants fragiles.

Snot au nouveau-né: que faire

La morve chez les nourrissons est une condition plutôt dangereuse. Si le nez est bouché, le bébé ne dormira pas bien, le sommeil et le régime seront perturbés. En outre, l'appétit va disparaître, car le lait ne sent plus. En conséquence, bébé commencera à pleurer beaucoup, deviendra fantasque et fatigué.

N'importe quel parent conviendra que la morve chez un nouveau-né est plus difficile à traiter: l'enfant ne sait toujours pas se moucher, il est très difficile de verser des gouttes nasales. Si vous remarquez un écoulement du bec, vous devez agir immédiatement.

Étape 1 - liquéfaction

Pour rendre la morve plus liquide et l'aider à s'en sortir toute seule, vous pouvez préparer une solution saline. Nous prenons 300 ml d’eau chaude bouillie et y ajoutons 1/4 c. À thé. le sel Nous récupérons quelques gouttes à chaque passage et attendons quelques minutes. Vous pouvez également utiliser les gouttes naturelles Aqua-Maris pour vous rincer le nez.

Étape 2 - enlèvement

Depuis la décharge est devenue moins épaisse, vous pouvez vous en débarrasser. Nous prenons un aspirateur spécial pour aspirer la morve (buses). On pense qu'Otrivin Baby Aspirator est bien adapté à cela. Si la congestion nasale vous a pris au dépourvu, vous pouvez utiliser le plus petit lavement. Dans ce cas, Otrivin Baby a un net avantage: il dispose de buses interchangeables qui vous permettent d'éliminer la morve de manière plus hygiénique.

Étape 3 - traitement

Les nouveau-nés ne doivent pas recevoir de médicaments vasoconstricteurs. Ils agissent agressivement sur les muqueuses délicates et créent une dépendance. Il est préférable d’utiliser des méthodes traditionnelles: 1 goutte de jus d’oignon + 5 gouttes d’huile de vaseline.

Le mélange résultant s’égoutte dans le bec jusqu’à récupération complète. De plus, il ne faut pas oublier l'isolation. Les jambes peuvent être marquées d'un "astérisque" et porter des chaussettes chaudes qui garderont au chaud.

Quoi ne pas faire:

  1. Sans l'avis d'un médecin d'utiliser des antibiotiques.
  2. Donner des médicaments vasoconstricteurs.
  3. Mettez des pansements à la moutarde.

Faites également attention avec les méthodes traditionnelles: certaines herbes peuvent provoquer une forte réaction allergique.

Comment traiter la morve chez les nourrissons?

Le traitement de la rhinite chez les nourrissons est légèrement différent de celui des nouveau-nés. Chez les nourrissons, un large éventail de médicaments convient aux bébés.

Rappelez-vous: si la cause était un rhume, la première chose à faire est d'aller chez le médecin! Seul un spécialiste peut correctement diagnostiquer et prescrire le traitement optimal.

De nombreuses mères souffrent de la maladie à l'aide du lait maternel. En effet, il contient un grand nombre de microorganismes qui contribuent au rétablissement rapide. Mais il y a un inconvénient: le lait contient des bactéries dangereuses qui violent la microflore nasopharyngienne.

Quels médicaments devraient être achetés:

  1. Vasoconstricteur: Pour le nez, Nazivin, Nazol (ne pas utiliser plus de 3 jours).
  2. Protargol. Dans sa composition, il y a des ions d'argent qui combattent activement les microbes.
  3. Aqua-Maris Baby pour le lavage quotidien et à titre préventif.
  4. Pinosol - les gouttes maculent le nasopharynx avec les huiles essentielles de conifères.
  1. Instiller du jus d'aloès. Cela nécessitera une feuille succulente de la plante. Enlevez la peau, enveloppez la feuille de gaze ou de bandage et pressez le jus. Le liquide résultant est dilué avec de l'eau (1: 1). Les gouttes utilisent 2 à 4 fois par jour.
  2. Une cuillerée à thé de calendula séchée et de camomille infusez dans de l'eau bouillante et insistez pour obtenir un bain-marie pendant 15 minutes, dans un bouillon deux fois par jour.
  3. Diluez le jus de carotte ou de betterave avec de l'eau (1: 1) et enterrez-le 3 à 4 fois par jour. (Attention: peut être allergique).

Les bains sont également appropriés. Pour la baignade, il est nécessaire de verser de l'eau tiède et d'ajouter une décoction de camomille précuite. Vous pouvez déposer quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus, de sapin et d'épicéa dans l'eau. Cette procédure aidera à reporter le bec.

Est-il possible de faire la manta avec un rhume?

Le sujet des vaccinations provoque toujours un débat acharné. De plus, ni les médecins ni les parents ne peuvent s'entendre. Il y a plusieurs avantages et inconvénients. Les médecins préviennent souvent que les vaccins peuvent être administrés avec la santé du bébé. Cependant, la plupart des médecins prétendent que Mantu n'est pas un vaccin.

Par exemple, considérons ce qu'est un vaccin contre la grippe? Une petite dose d'agents infectieux est introduite dans le corps. Notre corps rencontre des organismes "ennemis", qui luttent pendant plusieurs jours avec eux. Conclusion: une certaine souche de l’immunité contre la grippe est produite. Si le corps est affaibli par un rhume, il y a un risque que l'infection ne soit pas vaincue, que la personne tombe malade ou qu'une réaction allergique se déclare, qu'une mauvaise santé apparaisse, etc.

Quel est le test de Mantoux? La tuberculine est injectée une fois par an dans la peau des enfants presque de la naissance à l'âge adulte. Si une personne a la tuberculose, une réaction suivra sous la forme d’une augmentation et d’une rougeur du site d’injection. Les personnes qui ne souffrent pas de cette maladie ne réagissent généralement pas. On peut dire que le médicament administré provoque une réaction allergique chez les patients tuberculeux. Par conséquent, il est impossible de tomber malade.

Attention: de nombreux médecins conseillent de ne pas refuser le test de Mantoux, car ce n'est pas un vaccin.

Cependant, de nombreux médecins ne recommandent toujours pas de prendre Mantoux dans un rhume. Si une personne a un rhume, le système immunitaire est en tension constante et prêt à attaquer tous les agents pathogènes dangereux. Lorsqu'un test de Mantoux est effectué, l'immunité commence à combattre violemment la tuberculine, ce qui peut fausser les résultats du test. En conséquence, le pédiatre a le droit de nommer un autre Mantoux après un certain temps. Mais encore une fois, faites bien attention au fait qu’il est impossible de tomber malade de la tuberculose après le test de Mantoux!

Un nez qui coule fait partie intégrante de la vie d’un enfant. La tâche des parents est de constater à temps le mauvais état de santé du bébé et de commencer le traitement. La rhinite non traitée peut provoquer une maladie grave. Mais il est préférable de faire de la prévention avec l’aide du durcissement, des vaccinations, des inhalations, du renforcement du système immunitaire.

Article Précédent