Principal
L'otite

Comment utiliser un inhalateur: instructions, médicaments, ordonnances

Avec le rhume, tôt ou tard, tout le monde est confronté. Certaines personnes parviennent à faire face à des symptômes désagréables en quelques jours, et une personne souffre de congestion nasale et de toux désagréable pendant plusieurs semaines. Plus tôt le traitement commence, moins il y a de risque de complications. Un inhalateur est un appareil pratique qui vous permet d’éliminer les signes d’un rhume en quelques jours. Vous pouvez l'acheter aujourd'hui dans presque toutes les pharmacies. Comment utiliser un inhalateur? Même un enfant peut se débrouiller avec l'appareil après avoir étudié les instructions.

Inhalateurs à vapeur

Un tel dispositif est analogue à un réservoir avec de l’eau bouillante. Beaucoup d’enfants se souviennent de cette procédure désagréable. Nous avons dû nous pencher sur la casserole avec juste de l'eau bouillante, nous recouvrir d'une épaisse couverture et respirer à la vapeur pendant 10 à 15 minutes. Cette thérapie a vraiment montré une grande efficacité. Cependant, la procédure ne peut pas être appelée sécurisée. Il y avait toujours une chance de se brûler. Les enfants de moins de 5 ans n'ont pas pratiqué de telles inhalations.

La solution idéale est un inhalateur à vapeur moderne contre la rhinite ou la toux. C'est une solution complètement sûre. La vapeur pénètre facilement dans les poumons, les bronches et le nasopharynx. Il est impossible de se blesser. Les appareils modernes présentent de nombreux avantages. Tout d'abord, c'est à faible bruit. Les sons effrayants ne feront pas peur à l'enfant. L'inhalateur pour enfants peut être fabriqué sous la forme d'un jouet. Ainsi, le processus de traitement peut devenir un jeu amusant.

Inhalateurs à ultrasons

De tels dispositifs sont également assez souvent trouvés dans les pharmacies, mais ils sont dans une fourchette de prix plus élevée, donc moins demandés. Un inhalateur pour le nez ou la gorge peut être offert. Cependant, le plus souvent, il existe des dispositifs spéciaux destinés au traitement des maladies respiratoires chroniques ou de l'asthme bronchique. L'appareil a plusieurs modes de fonctionnement. Comment utiliser l'inhalateur est décrit dans les instructions.

Grâce à l'échographie, le médicament pénètre rapidement dans les voies respiratoires. L'inhalateur pour enfants peut avoir un ventilateur spécial pour forcer la vapeur. Un tel dispositif fonctionnera efficacement, même si l'enfant pleure. En outre, il est totalement sûr, car il n’est pas nécessaire d’augmenter la température de l’environnement de travail. Le coût d'un inhalateur à ultrasons étant de 15 000 roubles, cet appareil est rarement utilisé dans la vie quotidienne.

Compresseur Inhalateur

De tels dispositifs sont familiers à beaucoup de parents modernes. Un autre nom pour l'inhalateur est un nébuliseur. Les appareils de ce type sont les plus courants aujourd'hui. Pour seulement 5-6 mille roubles seront en mesure d'acheter un inhalateur à compresseur. Les commentaires sur l'appareil peuvent également être entendus de manière plus positive. Les experts considèrent également que ce type d’appareil est le plus efficace et le plus sûr, car il est possible d’utiliser l’inhalateur dès les premiers jours de la vie.

De plus, les nébuliseurs ont une longue liste d'indications. Toux productive ou non productive, nez qui coule, asthme bronchique, laryngite infectieuse ou virale. Le traitement peut être effectué à une température élevée chez un enfant. Pour améliorer l'état du patient, une solution saline normale peut être utilisée.

Quel est le secret de la thérapie?

Un médicament bien choisi pour l'inhalateur donnera un bon résultat. Mais pourquoi utiliser un appareil dans ce cas? Après tout, le médicament peut être simplement pris par voie orale. Le secret des vapeurs, obtenues grâce au travail de l'inhalateur. Lorsque le médicament s'évapore, il pénètre plus rapidement dans les tissus et les muqueuses, ce qui accélère le processus de guérison. Le médicament affecte directement la zone touchée - la membrane muqueuse de la gorge ou du nez.

De nombreux patients remarquent qu'après avoir utilisé un inhalateur pour le nez ou la gorge, le soulagement est beaucoup plus rapide. Si vous utilisez l'appareil immédiatement après l'hypothermie, vous éviterez un rhume. La microflore pathogène meurt à un stade précoce.

Comment utiliser un inhalateur lorsque vous toussez ou que vous avez le nez qui coule?

Tout appareil a des instructions d'utilisation. Cela doit être étudié. Avant d'utiliser l'appareil, il est recommandé d'assainir, une attention particulière doit être portée au masque, qui entrera directement en contact avec la personne. Les mains doivent également être soigneusement lavées. La solution pour la procédure est toujours nécessaire pour préparer frais. N'utilisez pas de médicament qui se trouve dans l'inhalateur pendant plusieurs jours. Tout médicament destiné à la procédure d'inhalation, pré-dilué. Vous pouvez utiliser de l'eau distillée pour cela, mais une solution saline est préférable. Utiliser de l'eau bouillie ordinaire est une grave erreur. Tout d'abord, une écume se formera, ce qui fera passer l'inhalateur d'un rhume ou de la toux. Deuxièmement, les impuretés nocives présentes dans l'eau peuvent réagir avec le médicament.

Afin de mener à bien la procédure, vous ne pouvez en aucun cas utiliser des sirops, des herbes, des comprimés qui ne sont pas destinés à un nébuliseur. Cela endommagerait l'instrument. Il est nécessaire d'acheter un médicament spécial pour l'inhalateur à l'avance. En cas d'allergie, l'eau minérale alcaline donne de bons résultats. Cependant, avant de le verser dans le nébuliseur, vous devez libérer le gaz.

Après avoir utilisé l'appareil, il est nécessaire de verser les restes de médicament, de démonter l'inhalateur, de sécher complètement toutes les pièces. Si l'inhalateur reste propre, il peut durer de nombreuses années.

Caractéristiques de la procédure

Comment allumer et faire fonctionner l'inhalateur, a réussi à le comprendre. Cependant, cela ne suffit pas pour mener la procédure correctement. Il est important de respecter la posologie spécifiée dans les instructions du médicament. Même avec l'évaporation du médicament peut entrer dans le patient en excès. Dans ce cas, devra faire face à de graves complications.

Si possible, la procédure devrait être effectuée en position assise. S'il est nécessaire de traiter le bébé, il est recommandé de faire appel à des proches. Un adulte tiendra le bébé horizontalement et l'autre installera le masque d'inhalation dans la position souhaitée. Si les poumons et les bronches sont touchés, vous devez respirer à travers l'embout buccal. Mais le bébé ne peut pas faire face à une telle tâche. Dans ce cas, un masque peut être utilisé.

Il est plus pratique de verser le médicament dans l'appareil avec une seringue ordinaire. 2 à 4 ml suffisent (en fonction de la posologie fixée par le médecin). Si des médicaments hormonaux ou antibactériens sont utilisés pour l'inhalation, il est recommandé de se rincer la bouche à l'eau claire une fois la procédure terminée.

Règles à suivre

Le médicament pour l'inhalateur agira plus rapidement si le patient adhère à certaines règles. La procédure est recommandée 2 heures après un repas ou un exercice physique excessif. Le moment idéal est quelques heures après le petit-déjeuner. Chez les enfants, la durée de la procédure ne peut dépasser 5 minutes, chez les adultes, 10 minutes. Au stade initial de la maladie, il suffit de procéder à l'inhalation une fois par jour. Plus de trois fois par jour pour effectuer la procédure n'est pas recommandé afin d'éviter le développement d'effets secondaires.

Quand l'inhalation ne peut pas être?

Malgré la procédure de guérison, il a ses propres contre-indications. Quand n'est-il pas recommandé d'allumer l'inhalateur? Les instructions d'utilisation ne peuvent interdire la procédure à une température corporelle élevée. Cependant, dans ce cas, il est important de faire attention au bien-être du patient. Si sa tête tourne, que la pression est abaissée et que la température dépasse 37,5 degrés, l'inhalation vaut toujours la peine d'être abandonnée. Vous pouvez commencer le traitement après avoir pris "Paracétamol", "Nurofen" ou tout autre moyen symptomatique.

En cas de dommages graves aux organes respiratoires, l'appareil ne peut pas être utilisé Par conséquent, si un patient souffre de crises de toux sévères, il est nécessaire de commencer le traitement après avoir consulté un médecin. Les contre-indications absolues incluent la pneumonie aiguë, l’emphysème bulleux. Les instructions peuvent également s'appliquer aux contre-indications pour les enfants jusqu'à l'âge de deux ans. Cependant, de nombreux pédiatres sont autorisés à utiliser l'inhalateur et à un plus jeune âge.

Il n'est pas recommandé d'utiliser l'inhalateur pour des pathologies du système cardiovasculaire. En particulier, des complications peuvent survenir avec l'hypertension ou l'insuffisance cardiaque.

Médicaments pour un inhalateur froid

Rhumes accompagnés de tuméfaction grave de la muqueuse nasale? Le petit médecin inhalateur vient à la rescousse. Pour un soulagement instantané de l'état du patient, vous pouvez utiliser de l'eau alcaline simple. La soude contenue dans le liquide aide à ramollir la membrane muqueuse, à éliminer le gonflement. Immédiatement après la procédure, il est beaucoup plus facile de respirer.

Restaurer rapidement la condition permet à l'outil "Chlorophyllipt". Ce médicament se présente sous la forme d’une solution qui agit comme un antiseptique. Le médicament aide à détruire la microflore pathogène. Il est recommandé d'utiliser le médicament avec une solution saline. Particulièrement efficace, ce traitement sera destiné aux sinus.

Dans la rhinite infectieuse, vous pouvez également utiliser "Furacilin". Ce médicament tue également efficacement les bactéries, en particulier le staphylocoque.

Traitement de la toux

Le traitement doit viser principalement à réduire la viscosité des expectorations et à les éliminer du corps. Au stade initial du processus inflammatoire, une solution saline normale à 0,9% donnera de bons résultats. Comme dans le cas d'un nez qui coule, une eau minérale alcaline peut être utilisée. Idéal "Borjomi". Dans certains cas, les spécialistes peuvent prescrire des fonds du groupe des mucolytiques. Les médicaments Ambrobene, Lasolvan, Ambroxol ont fait leurs preuves. Avant d'utiliser un inhalateur contre la toux, vous devriez consulter un médecin.

Si la toux est le résultat de spasmes bronchiques, un traitement spécial ne peut être évité. Peut être utilisé en médecine "kétotifène". Si la nature de la toux est allergique, Cromohexal peut être prescrit.

Si vous avez mal à la gorge

Vous devez d’abord déterminer la cause d’un symptôme désagréable. Pour les infections virales et bactériennes, un traitement différent est sélectionné. Si la température corporelle n'augmente pas, il est fort probable que le SRAS a dû être traité. Dans ce cas, il suffira d'utiliser 2-3 ml de sérum physiologique et 1 ml de «Chlorophyllipt» (peut être remplacé par «Furacilin»). Avec l'aide d'une telle ordonnance, il sera possible de désinfecter la membrane muqueuse pour soulager la douleur.

En cas d'inflammation grave ou de gonflement des muqueuses, des médicaments hormonaux ou antihistaminiques peuvent être prescrits. Cependant, un tel traitement ne peut pas être effectué indépendamment. En règle générale, la prescription est rédigée par un oto-rhino-laryngologiste.

Bronchite

Si cette maladie a été diagnostiquée, il n'est pas possible de se soigner soi-même. La bronchite peut être trop douloureuse et prolongée, le risque de complications est élevé. S'il y a un inhalateur Little Doctor à la maison, il y a plus de chances que la maladie soit traitée plus rapidement. Pour soulager les épisodes de toux douloureux, les médicaments doivent être utilisés en séquence. Les bronchodilatateurs sont initialement utilisés. Avec leur aide, il est possible de nettoyer les bronches pour améliorer l'excrétion des expectorations. Après 10-15 minutes, il est nécessaire de procéder à l'inhalation en utilisant mucolytiques. En conclusion, un spécialiste peut prescrire des médicaments antiviraux ou des antibiotiques.

Comment utiliser un inhalateur à vapeur, tout le monde peut facilement le comprendre. Il est important de ne pas négliger les règles de base et d’effectuer le traitement strictement selon les directives du médecin.

Les aspects les plus importants de l'utilisation d'un nébuliseur à la maison

L'efficacité des vapeurs thérapeutiques par inhalation, qui sont utilisées pour traiter notre corps en cas d'affections broncho-pulmonaires, est prouvée depuis très longtemps. Le traitement par inhalation est efficace et aussi sûr que possible. Pas pour rien, même les nourrissons se voient prescrire des inhalations, même par les nourrissons. Dans nos articles, nous avons parlé à plusieurs reprises de l'action des inhalateurs, y compris des nébuliseurs. Le médicament agit plus rapidement et son effet n’a d’effet que sur la source de la maladie et ne se propage pas dans tout le corps, comme c’est le cas avec les comprimés ou les injections.

Cependant, cette procédure de traitement apparemment simple nécessite une approche sérieuse et responsable. Le succès de votre traitement dépend de la manière dont vous utilisez un nébuliseur ou d’autres inhalateurs. Il existe des règles spéciales pour l'utilisation de nébuliseurs. Parlons d'eux plus en détail.

Trois types de nébuliseurs

L’essentiel du travail de ces dispositifs médicaux est de transformer le liquide en un aérosol, qui ensuite sous pression par inhalation de vapeur pénètre dans le corps d’un adulte ou d’un enfant malade et commence à agir.

  • Le nébuliseur à compresseur est considéré comme le plus économique et le plus polyvalent. Ils sont pratiques car vous pouvez y verser absolument n’importe quel mélange médical sans craindre que l’appareil détruise tous les éléments nécessaires à son traitement. Le principe de fonctionnement est assez simple: l'air sous pression d'un tube spécial se connecte au liquide, créant ainsi un brouillard «cicatrisant». Il passe également à travers un masque spécial dans l'organisme d'un patient.
  • Les inhalateurs à ultrasons sont très pratiques pour les enfants: ils ne font pas de bruit, ne font pas peur aux jeunes patients. Seulement pour le prix, ils sont plusieurs fois plus élevés que les nébuliseurs à compresseur et, à part cela, tous les médicaments ne sont pas utilisables. Les ultrasons peuvent "écraser" les propriétés des antibiotiques et des médicaments expectorants. Il n'y a pas d'air ici, mais il y a une échographie puissante. C'est lui qui transforme le médicament liquide en plus petites particules.
  • Appareil à membrane. Le meilleur et le plus cher. Le principe est qu’en raison des oscillations à haute fréquence, le liquide se transforme en vapeur.

Sur la base de ce qui précède, nous concluons: le nébuliseur à compresseur est le nébuliseur le plus démocratique et le plus universel, et il en sera donc discuté plus avant.

Aspects de base de l'utilisation d'un nébuliseur

Sans savoir comment utiliser un nébuliseur, il est impossible d'effectuer correctement la procédure attribuée. Vous pouvez passer des heures à inhaler le brouillard de drogue et aucun progrès dans le traitement ne peut être observé. Il est nécessaire d’utiliser le nébuliseur en suivant les recommandations suivantes.

L'hygiène

Vous ne pouvez pas commencer à effectuer une inhalation sans effectuer des manipulations élémentaires d’hygiène. Par conséquent, il est important de se laver les mains avec du savon ou de les traiter avec un antiseptique.

Appareil de montage

Nous assemblons l'appareil clairement selon les instructions. Tout élément mal réglé peut faire une petite blague méchante.

Quel que soit l’inhalateur que vous utilisez, ses composants seront à peu près les mêmes:

  1. En réalité, un nébuliseur, c’est-à-dire un bloc qui produit un flux d’air.
  2. Divers embouts (embouts buccaux, masques faciaux, embouts d’inhalation nasale)
  3. Les tubules et les tuyaux reliant l’unité principale au réservoir des médicaments utilisés.
  4. Réservoir

L'assemblage de l'inhalateur est facile: connectez tous les tubes, mettez la buse nécessaire et commencez à préparer le médicament.

Assurez-vous de vérifier le filtre avant utilisation. Dans les nébuliseurs à compresseur, cela ressemble à un petit cercle blanc. Si le filtre est sale ou endommagé, cela peut causer l’absence de vapeur.

Préparation du mélange médicinal

Pour l'inhalation, utilisez les médicaments prescrits par un médecin. Il détermine également la dose requise du médicament dans chaque cas. Pour la dilution du médicament est possible d'utiliser uniquement une solution saline. Il est bon que le médicament soit emballé dans des nébuleuses spéciales séparées - une sorte d’ampoule unique.

Pour une utilisation dans le nébuliseur, il faut utiliser un médicament à température ambiante chaude. Par exemple, il est impossible d'obtenir une solution saline du réfrigérateur et de commencer immédiatement à diluer le médicament.

Si le médicament est emballé dans un autre récipient, une seringue propre est utilisée pour le remplir dans le réservoir du nébuliseur.

La quantité maximale de mélange thérapeutique ne doit pas dépasser 4 ml. Lors du débordement du médicament utilisé, le périphérique peut ne pas fonctionner correctement.

Après la préparation du médicament, placez un masque ou toute autre buse sur le réservoir, vérifiez à nouveau le raccordement de tous les joints et poursuivez la procédure. Pour ce faire, inspirez la vapeur par la buse conformément aux règles: dans le cas des maladies du nasopharynx et des voies respiratoires supérieures, l'inhalation et l'expiration se font par le nez, dans le cas des maladies des poumons et des bronches, par la bouche.

Lorsque vous inspirez, restez assis bien droit. Sinon, le médicament glissera dans un coin et la vapeur cessera tout simplement de disparaître.

Fin de la procédure

En moyenne, le processus d'inhalation dure 8 à 10 minutes. Il peut être difficile pour un enfant de rester assis pendant ce temps, vous pouvez donc le raccourcir un peu.

En règle générale, le signal de fin de procédure est l'absence de vapeur. Cela signifie que le médicament est terminé.

Pour faciliter l'utilisation, certains inhalateurs sont équipés d'une minuterie ou émettent des sons caractéristiques à la fin du travail.

Ce qui ne peut pas être versé dans des nébuliseurs à compression

La règle de base du travail de haute qualité de l'inhalateur - remplissez-le uniquement avec des médicaments valides.

Les solutions suivantes ne peuvent pas être utilisées dans les nébuliseurs:

  • préparations à base d'huile;
  • mélanges faits par vous-même. Ceux-ci incluent une variété de teintures et de décoctions à base de plantes. Ils contiennent d’importants éléments que l’appareil ne peut pas scinder;
  • solutions à base d'aminophylline, de papavérine et de dimédrol. L'utilisation de ces médicaments par un inhalateur est lourde de conséquences désagréables.
  • Sirops contre la toux. Ils ne conviennent pas pour l'inhalation, car ils contiennent du sucre. Les pharmacies proposent désormais un large choix de solutions d'inhalation. Par exemple, le même Lasolvan.

Soin de nébuliseur

Pour un long service de l'appareil, il ne suffit pas de l'assembler et de le préparer pour la manipulation. Les soins généraux sont également importants.

  1. La procédure est terminée, démontez l'inhalateur, récupérez tous les composants dans un sac spécial.
  2. Assurez-vous de bien nettoyer le masque, l'embout buccal et le réservoir après chaque procédure. Ne pas utiliser de détergent. Il est préférable de diluer la solution de soude à 15% et les composants inférieurs pendant quelques minutes.
  3. Si plusieurs personnes ont utilisé le nébuliseur, il est ensuite nécessaire de désinfecter les buses. La meilleure façon de verser de l'eau bouillante pendant quelques minutes.
  4. Surveiller le statut du filtre.
  5. Ne jamais utiliser l'appareil par terre.
  6. Avant utilisation, essuyez l'unité principale avec un chiffon sec à chaque fois.

Inhalation de bébé

La question naturelle qui se pose à tous les parents de savoir comment utiliser correctement un nébuliseur pour traiter les enfants nécessite une couverture plus complète.

Les enfants sont un peuple spécial. Parfois, les actions les plus simples à effectuer avec eux sont assez difficiles.

Cependant, les enfants reçoivent le plus souvent un traitement avec un brouillard de drogue. Et il est assez difficile pour l'enfant d'expliquer que cette procédure est totalement indolore et ne fait pas peur. Par conséquent, même le choix d'un nébuliseur dans ce cas doit être abordé de manière plutôt scrupuleuse.

Lequel choisir?

La meilleure option en pédiatrie est considérée comme un échographe. Il ne fait pas le son que tous les enfants craignent. Sa commodité est qu'il peut fonctionner à la fois du réseau et des batteries. L'enfant n'aura pas besoin de se tenir constamment dans une position verticale. Certains parents ne peuvent pas exécuter complètement le traitement, car leur enfant ne veut tout simplement pas rester assis bien droit. Le nébuliseur à ultrasons permet d'effectuer des manipulations par inhalation en position couchée. Lorsque vous choisissez un modèle d'inhalateur, rappelez-vous les limites des médicaments utilisés dans un nébuliseur à ultrasons. Les antibiotiques, les décoctions d'herbes, les médicaments mucolytiques dans cette technique ne sont pas utilisés.

Si vous décidez d'acheter un inhalateur plus polyvalent, comme le compresseur, choisissez des modèles qui plairont aux yeux des enfants. Maintenant, il y a beaucoup de toutes sortes de trains à vapeur, de dauphins, etc. Les types de compresseur sont très pratiques à utiliser et simples en même temps.

Comment utiliser?

Toutes les règles d'application sont les mêmes pour les enfants et pour les adultes. N'oubliez pas que vous ne pouvez pas mettre la pilule écrasée dans le réservoir. Le médicament doit être de consistance strictement liquide.

Comment respirer?

L'inhalation doit être effectuée dans une atmosphère calme, sans cris, sans larmes et sans hystérie. Bébé devrait respirer comme d'habitude. Vous n'avez pas besoin de prendre une respiration profonde, cela peut provoquer la membrane muqueuse, ce qui entraînera une quinte de toux.

À ce jour, tous les inhalateurs sont faciles à manipuler. Avec un usage approprié, ils vous serviront longtemps et fidèlement.

Indications d'utilisation du nébuliseur

Le nébuliseur est un appareil spécial permettant l'inhalation thérapeutique à domicile.

Comment fonctionne le nébuliseur

Pour la première fois, le mot "nébuliseur" fut utilisé en 1874. Cela signifiait un dispositif qui transforme une substance liquide en aérosol et était utilisé à des fins médicales. Les premières inhalations par paires de résines ont été utilisées chez des patients atteints de tuberculose. Maintenant, le mot "nébuliseur" est souvent remplacé par le mot "inhalateur".

L'objectif principal de la thérapie par nébuliseur est d'administrer une dose médicamenteuse du médicament sous forme d'aérosol aux voies respiratoires pendant une courte période. L'alimentation continue de particules microscopiques pendant plusieurs minutes crée, dans les voies respiratoires, une concentration élevée de substance médicamenteuse avec une faible probabilité d'effets secondaires. Nébuliseur prend en charge le traitement des maladies aiguës et chroniques, car les particules de médicament provenant de l’appareil pénètrent dans toutes les parties du système respiratoire. L'effet d'une telle inhalation est perceptible dès les premières procédures, car le médicament ne pénètre pas simplement à l'intérieur, mais est vaporisé dans le corps et se dépose sur les zones enflammées.

Comment faire une inhalation avec un nébuliseur

Les pathologies des voies respiratoires supérieures sont souvent diagnostiquées chez l'adulte et l'enfant. L'inhalation à l'aide d'un nébuliseur est reconnue comme l'une des méthodes de traitement les plus efficaces. Ils facilitent la respiration, accélèrent l’expectoration des expectorations dans les infections respiratoires aiguës / ARVI, soulagent la toux, traitent les infections fongiques des muqueuses, permettent de prévenir les crises d’asthme bronchique, renforcent l’immunité.

L'avantage de l'inhalation est qu'ils peuvent être effectués à la maison, en particulier pour les petits enfants. Pour maximiser l'effet thérapeutique, vous devez savoir comment utiliser un nébuliseur.

Nébuliseur: c'est quoi

Nébuliseur - un dispositif d'inhalation basé sur la pulvérisation dispersée continue d'agents pharmacologiques inhalés.


Le mot est dérivé du latin "nébuleuse", ce qui signifie brouillard, nuage. Ce n'est pas un accident. Le principe de l'appareil est de disperser le médicament / l'eau minérale dans les plus petites particules (par analogie avec le brouillard, les nuages), qui pénètrent sans entrave dans les voies respiratoires.

Les compresseurs, les ultrasons et les nébuliseurs à membrane sont utilisés pour traiter et prévenir les pathologies respiratoires.

Dans les nébuliseurs à compresseur, vous pouvez utiliser n’importe quel médicament, y compris les hormones et les antibiotiques. L'inhalation est sans danger même pour les nourrissons.

Algorithme de travail avec le nébuliseur

Il est important de savoir comment inhaler et utiliser correctement l'appareil. Nous vous proposons un algorithme pas à pas pour travailler avec un nébuliseur:

  1. Lavez-vous soigneusement les mains avec du savon.
  2. Assemblez l'appareil en suivant les instructions. Dans la configuration de base, il y a un compresseur, une coupelle pour les médicaments, un masque facial ou un embout buccal, des tubes de raccordement. Connectez les composants, n'oubliez pas de vérifier le filtre à air.
  3. Préparez le médicament. Il est recommandé d'utiliser des médicaments en pharmacie conditionnés dans des nébuleuses à usage unique. Si le médicament est dilué indépendamment, une solution de NaCl à 0,9% est prise. La substance de l'ampoule / du flacon utilisant une seringue stérile est diluée avec une solution saline à un volume de 4 ml.
  4. Versez le mélange médicamenteux préparé dans le récipient, fixez-le (le gobelet) au tube du nébuliseur en portant un masque correspondant à la taille du patient. L'utilisation de l'embout buccal est autorisée (en particulier pour les patients adultes).
  5. Allumez l’appareil en vous assurant que le médicament est dans une position strictement verticale.
  6. Effectuer l'inhalation jusqu'à ce que la vapeur cesse de sortir. En moyenne, la session dure environ 10 minutes.
  7. Attendez que l'appareil refroidisse complètement, nettoyez les composants dans de l'eau bouillie tiède. Sécher l'appareil, le mettre dans l'emballage.

Les règles de base pour l'inhalation avec un nébuliseur sont présentées dans le mode d'emploi joint à l'emballage.

Caractéristiques d'utilisation chez les enfants

La règle principale d'utilisation d'un nébuliseur pour enfants est une consultation préliminaire avec un pédiatre local. Seul un médecin peut prescrire un médicament, en calculant correctement la posologie. L'automédication est inacceptable.

Les néonatologues recommandent d'inhaler même les bébés. Les indications de la procédure sont les suivantes: rhume, toux, nez qui coule, ainsi qu'en présence de syndrome de détresse néonatale, provoqué par le contenu insuffisant en tensioactif.


Avant la procédure, un enfant plus âgé (à partir de 6 mois) peut avoir peur, car la technique produit un bruit prononcé. Maintenant, produisez des nébuliseurs sous forme de jouets. Avant la procédure, fournissez une occasion de vous familiariser avec l'appareil, jouez, ce qui soulagera les problèmes ultérieurs. Les premières séances peuvent mal tourner, comme il se doit, avec le temps, l'enfant s'habituera, se calmera et respirera correctement. Les avantages seront substantiels.

  • propension à saigner du nez ou des poumons;
  • angine de poitrine accompagnée de fleurs purulentes;
  • la présence de pathologies du système cardiovasculaire, des organes respiratoires;
  • anxiété, irritabilité de l'enfant;
  • élévation de la température à des valeurs fébriles.

N'utilisez pas d'eau minérale ni de médicaments à base d'huile.

Si les signes suivants apparaissent pendant la séance: douleur au sternum, asphyxie, vertiges ou évanouissements, vous devez immédiatement appeler l’ambulance.

Caractéristiques d'utilisation chez les adultes

Les experts attirent l’attention des patients sur un certain nombre de nuances importantes à prendre en compte lors de l’utilisation d’un nébuliseur:

  • l'inhalation doit avoir lieu 1 à 1,5 heure après avoir mangé ou pratiqué un sport;
  • il est interdit de prendre des expectorants, se gargariser avant une séance;
  • Ne fumez pas deux heures avant la procédure, ainsi que deux heures plus tard.
  • restez calme, ne bougez pas pendant l'inhalation;
  • libérer le cou de problèmes de respiration;
  • le masque doit être bien ajusté au visage, ce qui contribue à une pénétration plus profonde du médicament;
  • à la fin de la séance, il est nécessaire de se rincer la gorge à l'eau tiède, les enfants doivent boire une petite quantité de liquide (mieux que de l'eau).

En l'absence de buse pour le nez, l'inhalation de vapeurs médicinales ne s'effectue que par la cavité buccale. Les adultes doivent bien respirer: retenez votre respiration pendant 2-3 secondes, puis expirez.

La séance d'inhalation ne doit pas dépasser 10 minutes. Le cours thérapeutique est généralement de 8 à 15 séances.

Règles d'entretien du nébuliseur

Aimez-vous monter à cheval, aimer et tirer en traîneau? Ce dicton célèbre s'applique également aux règles de fonctionnement de l'inhalateur. Tirez parti de l'appareil, puis mettez-le en forme.

Après chaque opération, l'inhalateur doit être soigneusement lavé et désinfecté une à deux fois par mois. Si l’appareil est utilisé par différentes personnes, il est plus fréquent que des micro-organismes nuisibles ne se propagent pas à l’intérieur de ses petites parties.

La technique de nettoyage du nébuliseur implique les actions suivantes:

  • lavez-vous les mains avec du savon et de l'eau;
  • désassemblez l'inhalateur en plusieurs parties - il s'agit généralement d'un masque / embout buccal, d'un tube, d'un spray;
  • laver soigneusement (dans la minute qui suit) les composants à l'eau tiède (il est impossible de laver l'unité principale, il suffit de l'essuyer avec un chiffon humide);
  • Placez les pièces lavées sur une serviette sèche, attendez qu'elle soit complètement sèche;
  • retirer les pièces séchées dans un emballage.

Il est recommandé de désinfecter l'appareil après chaque troisième opération ou après une longue période d'inutilisation. Il suffit de faire bouillir le nébuliseur, c'est-à-dire de le soumettre à un traitement thermique. La durée moyenne de stérilisation est de 10 minutes. Avant de porter à ébullition, assurez-vous que l'appareil peut être traité de cette manière (les instructions le spécifient).

Conservez l’inhalateur dans une serviette en coton propre et sèche. Il est recommandé d'assembler l'appareil immédiatement avant la procédure.

Comment et avec quoi faire l'inhalation

Le choix du médicament dans le traitement des maladies du système respiratoire dépend du type de pathologie et des symptômes.

Avec un rhume

Appliquer des solutions pour l'inhalation de Sinupret, Epinephrine et Naphthyzinum. Rotokan, Asterisk et Pinosol sont plus efficaces.

Diluer le remède dans une solution saline dans les proportions prescrites par le médecin. L'événement est autorisé à organiser jusqu'à 4 fois par jour. L'utilisation d'une solution de chlorure de sodium à un volume de 4 ml est autorisée. Avant d'utiliser l'appareil, le tube du nébuliseur doit être traité avec de la chlorhexidine.

Avec bronchite et toux sèche

Il est recommandé d'utiliser des médicaments expectorants (mieux - Mukaltin ou Lasolvan). Ce dernier doit être mélangé avec une solution saline dans les mêmes proportions. Berodual est prescrit en cas de toux accrue et de diagnostic de bronchite obstructive chronique.

Quand sinusite

Avec cette pathologie utilisé des médicaments vasoconstricteurs. Une excellente option est considérée comme une inhalation avec du dexane, dilué dans une solution saline. Il est nécessaire de les conduire trois fois par jour.

À la température

L'utilisation d'un nébuliseur doit être abandonnée lorsque la température corporelle est supérieure à 37,5 degrés. Toutefois, les cas d'utilisation sur recommandation d'un médecin ne sont pas exclus. Celles-ci incluent l’exacerbation de la maladie - faux croup ou bronchospasme, quand il est nécessaire de maintenir l’efficacité du traitement prescrit.

Avec l'asthme

Pour le traitement de l'asthme besoin de médicaments, élargir les bronches. Les plus courants sont le Salbutamol, l'Eufillin et le Berotek. Si nécessaire, les hormones prescrites hydrocortisone, prednisone.

Comment faire une inhalation sans nébuliseur

L'inhalation peut se faire sans utiliser de nébuliseur. Tous les moyens appropriés conviendront: casserole avec pommes de terre bouillies et autres. L'inhalateur peut être fabriqué indépendamment. Cela nécessitera une théière. Un entonnoir est collé à partir d'un matériau dense et placé dans le bec. Un moyen est d'abord ajouté au conteneur, puis de l'eau. Une marmite à inhaler faite par vous-même fonctionne aussi bien qu'un appareil d'usine.

Lors de l'exécution devrait prendre en compte le régime de température. La procédure par voie humide est effectuée lorsque l’eau est chauffée à 30 ° C, celle thermale par voie humide jusqu’à 40 ° C, celle à la vapeur à partir de 45 ° C et plus.


Pour le traitement des jeunes enfants doivent être effectuées avec soin pour éviter les brûlures des voies respiratoires.

Un certain temps est alloué pour la session. Un patient adulte n'a besoin que de 3 minutes et un enfant commence à partir d'une minute, puis augmente progressivement le temps si nécessaire.

Le mélange doit être préparé immédiatement avant la session. Pour éviter les brûlures, le visage doit être éloigné. Le patient devrait être recouvert d'une serviette. L'effet positif est atteint après 5-7 jours.

Le nébuliseur est un appareil sûr qui élimine efficacement les pathologies du système respiratoire. Ils sont pratiques et faciles à utiliser pour les adultes et les enfants. Avant de commencer à utiliser l'inhalateur, vous devez toujours consulter votre médecin, suivre scrupuleusement ses recommandations et utiliser l'appareil conformément aux instructions.

Inhalateur à compresseur - comment choisir, utiliser en cas de toux et de nez qui coule, et quelles solutions pouvez-vous utiliser?

Compresseur Inhalateur - un dispositif par lequel les médicaments sont pulvérisés. En se scindant en petites particules, les nutriments peuvent pénétrer dans les parties les plus inaccessibles des voies respiratoires, ce qui contribue au rétablissement rapide.

Compresseur inhalateur - qu'est-ce que c'est?

Nébuliseurs - appareils modernes qui facilitent considérablement le traitement de diverses maladies des voies respiratoires. Qu'est-ce qu'un inhalateur à compresseur? Cet appareil est une "boîte" de taille moyenne, qui abrite le compresseur. De là part le tube avec une buse. Ce dernier peut être retiré du compresseur pour une distance impressionnante, ce qui ajoute à la commodité.

L'appareil présente de nombreux avantages. L'un d'eux est que l'inhalateur à compresseur est universel. C'est-à-dire qu'il convient à la pulvérisation de presque toutes les compositions médicinales utilisées dans les nébuliseurs, mais il existe également des inconvénients. Le principal est des dimensions non compactes. De plus, les inhalateurs à compresseur sont très bruyants pendant le fonctionnement, ce qui effraie souvent les patients les plus jeunes et complique leur traitement.

Comment fonctionne un nébuliseur?

Dans la chambre spéciale de l'appareil, la structure médicale est remplie. Ici, le compresseur nébuliseur sous l'influence d'une pression élevée le convertit en un nuage d'aérosol, qui se déplace vers la buse et pénètre ensuite dans le système respiratoire du patient. La taille des particules peut varier en fonction du type d'inhalateur. La plupart des nébuliseurs sont équipés d'un système de pulvérisation réglable spécial. Cela vous permet de contrôler la direction de la thérapie.

L'inhalateur à compresseur pour enfants ne diffère de l'adulte que par sa conception. En règle générale, les dispositifs pour enfants sont décorés de dessins accrocheurs multicolores ou réalisés sous forme de personnages de dessins animés et d'animaux. Complet avec chaque nébuliseur sont fournis pour les enfants et les adultes, car toute la famille peut être traitée avec un inhalateur. Les changements positifs liés à son utilisation deviennent perceptibles après la première procédure.

Compresseur inhalateur - indications

Le dispositif est utilisé à des fins thérapeutiques et prophylactiques. Le nébuliseur à compresseur est utilisé dans les cas suivants:

  1. Pour la prévention et le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures et inférieures: SRAS, infections respiratoires aiguës, œdème du rhinopharynx, pneumonie, bronchite, asthme.
  2. Les inhalations sont prescrites comme mesures prophylactiques postopératoires à ceux qui, à la suite d'une intervention chirurgicale, ont endommagé les organes respiratoires.
  3. L'inhalateur à compresseur aide à combattre les allergies, accompagné d'un nez qui coule, d'un mal de gorge ou d'une toux.
  4. Les nébuliseurs sont indispensables dans le traitement de maladies telles que la pharyngite, la laryngite, la trachéite.

Nébuliseur - contre-indications

Ils sont peu nombreux, mais ils existent et ils ne peuvent être négligés. Les contre-indications du nébuliseur ont les caractéristiques suivantes:

  • allergique aux composants de formulations thérapeutiques;
  • athérosclérose des vaisseaux cérébraux;
  • chaleur (à une température supérieure à 37,5 degrés);
  • les crises cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux ont été subis moins de 8 mois avant le début du traitement;
  • vaisseaux faibles des voies nasales;
  • polypes dans les voies respiratoires;
  • la pleurésie;
  • insuffisance pulmonaire III degré;
  • pneumonie grave.

L'inhalateur médical à compresseur ne peut pas être utilisé pour l'inhalation d'huile. La première raison - l'appareil peut tomber en panne. La seconde est la probabilité de développer une pneumonie pétrolière. Cela peut se développer en raison du fait que les huiles se déposent dans les poumons sans affecter les voies respiratoires supérieures. Entre autres choses, les nébuliseurs à la maison ne sont pas recommandés pour traiter les nouveau-nés. L'inhalation des bébés se fait mieux à l'hôpital ou à la maison, mais sous la surveillance d'un spécialiste.

Nébuliseur à compresseur - lequel est le meilleur?

Avant d'acheter, il est préférable de consulter votre médecin. Le médecin sera en mesure d'indiquer avec précision le compresseur d'inhalateur, ce qui est préférable. Pour que toute la famille puisse utiliser le nébuliseur pour presque toutes les maladies, vous devez choisir un modèle avec un spray universel. Ils produisent des aérosols, constitués de particules plus petites et plus grosses, qui se déposent dans le nasopharynx et le système respiratoire.

Compresseur Inhalateur - Note

De nombreuses entreprises produisent des nébuliseurs et divers modèles d’appareils. Chacun d'eux a ses avantages et ses inconvénients. Les spécialistes recommandent le meilleur compresseur d'inhalateur à choisir dans cette liste:

  1. OMRON CompAIR C28. Nébuliseur universel, très demandé. C'est un appareil optimal pour un usage domestique: il est puissant et facile à gérer. Vous pouvez ajouter toutes les formulations médicinales. Le système de valves virtuelles est implémenté dans l'inhalateur, grâce à quoi la consommation du médicament est minimale.
  2. Microlife NEB-50. En énumérant les meilleurs nébuliseurs à compresseur, il est impossible de ne pas s'en souvenir. Son principal avantage est un compresseur puissant pouvant fonctionner jusqu'à 1 heure. En cas de surchauffe, l'appareil s'éteint tout seul.
  3. B. Bien WN-112K. Inhalateur de budget dans lequel vous pouvez ajuster la taille des particules. Grâce au pulvérisateur pratique, la perte de mélanges thérapeutiques est minime. Le nébuliseur est contrôlé manuellement.

Nébuliseur compresseur - comment utiliser?

Pour que l’utilisation de l’appareil s’avère aussi positive que possible, il doit être utilisé correctement. Compresseur inhalateur - comment l'utiliser?

  1. La procédure doit être effectuée au plus tôt 1 à 1,5 heure après avoir mangé et fait un effort physique.
  2. Il vaut mieux ne pas être distrait en lisant ou en parlant en inspirant.
  3. Lors de l'utilisation d'un nébuliseur, la respiration doit être régulière et mesurée.
  4. Après la procédure, vous ne pouvez pas manger pendant 15-20 minutes.
  5. L'inhalation doit être effectuée 2 à 3 fois par jour.

Compresseur inhalateur - Que pouvez-vous inonder?

Les solutions pour l'inhalation sont différentes. Certains sont destinés à liquéfier le mucus, d'autres ne permettent pas le bronchospasme, d'autres sont utilisés pour lutter contre les microorganismes fongiques dans les voies respiratoires. Les solutions les plus populaires pour l'inhalation avec un nébuliseur sont:

  • bicarbonate de sodium;
  • chlorure de sodium;
  • Berodual;
  • Atrovent;
  • Salbutamol;
  • Berotek;
  • Pulmicort;
  • Lasolvan;
  • Acétylcystéine;
  • Mukomiste;
  • L'hydrocortisone;
  • Malavit;
  • La furaciline;
  • Dioxidine.

Compresseur inhalateur - comment l'utiliser avec un rhume?

Les nébuliseurs aident à nettoyer votre nez efficacement. Ils peuvent même être utilisés pour traiter les nouveau-nés. Le grand avantage des inhalateurs est qu'ils aident à traiter le nez qui coule sans endommager les muqueuses. Déjà, la première procédure, qui prend très peu de temps, donne un changement positif. L'utilisation d'un nébuliseur à compresseur pour un rhume doit être conforme aux règles décrites ci-dessus. Pour lutter contre le mucus dans le nez, utilisez généralement de tels outils:

  • une solution saline;
  • Tonsilgon;
  • Solution de furaciline;
  • teinture de propolis;
  • teinture de calendula et autres.

Inhalateur à compresseur - comment l'utiliser pour tousser?

Dans la lutte contre la toux, le nébuliseur est considéré comme l’outil n ° 1. Grâce à l'appareil, l'outil pénètre profondément dans les voies respiratoires et la récupération s'effectue plus rapidement qu'avec d'autres méthodes de traitement. Verser dans l'inhalateur du compresseur lorsqu'il est recommandé de tousser, telles formulations médicinales:

  • La dioxidine;
  • Berotek;
  • Le fénotérol;
  • La lidocaïne;
  • Le fluimucil;
  • La gentamicine;
  • Lasolvan;
  • Le cromohexal;
  • Rotokan et autres.

Review: B.Well Medical Compressor Inhaler WN-117 - Un bon inhalateur, mais inutile à basse tension. + CONSEILS

Bonjour mes amis!
La saison des infections virales bat son plein et j'ai décidé d'écrire une critique à propos de mon (nébuliseur) - Inhalateur médical "B.Well"
Maintenant, les inhalateurs probablement dans chaque deuxième famille où il y a un enfant. Sinon, les pédiatres sont envoyés chez le physiothérapeute. Oui, nous étions aussi comme une semaine, terriblement mal à l'aise et nous avons donc acheté notre nébuliseur personnel. Face à la crise, j'ai dû choisir parmi des modèles budgétaires. Le choix s'est porté sur l'inhalateur médical "B. Well".

Le prix est bon marché, jusqu'à 2000 roubles.

Inclus
- vaporisateur
- tuyau d'air
- embout buccal
- masque pour adulte et masque pour enfant
- ensemble de filtres 5 pcs.
- manuel d'instruction et carte de garantie.

L'instruction est très détaillée, même avec des images + quelques variantes de fautes et l'ordre de leur élimination sont décrites.

L'inhalateur est conçu par une entreprise suisse. Garantie de l'ensemble des 10 années de service. Garantie pharmacie - 1 an, sous réserve de la conservation du chèque et de la boîte.

Le tuyau pour nous est très long, alors le mari a coupé la moitié.

Nous l’allumons rarement, car le réseau a une basse tension et il ne fonctionne pas aussi bien qu’il le devrait.

Astuces
**** Il est interdit d'utiliser des décoctions, des suspensions, des infusions, des solutions contenant de l'huile et des huiles essentielles, des mélanges inflammables et des substances aromatiques! Oui, j'ai prêté un inhalateur à une voisine et elle a utilisé l'huile: le résultat est un nébuliseur gâté!
**** acheter à l'avance à 1-2 nébuliseurs aliexpress (leur prix est de 80-100r) Ils sont en plastique et fragile et peuvent être facilement gâtés. Par conséquent, il est bon qu’il y ait un stock supplémentaire. Pour la pharmacie, le même distributeur coûte entre 300 et plus.

**** Ne faites pas bouillir le masque et vaporisez. ils sont déformés par la chaleur.
Dans cet inhalateur, vous pouvez ajouter physique. solution, solution d'ambrobene ou de lascolvan, berodural, pulmicort. Nous les avons juste utilisés, sauf Pulmicort.
Je recommande !! Mais mieux vaut ne pas être malade.

-
Par ailleurs, à propos du supplément d'examen de l'épilation au laser, lisez ici!

Méthode d'utilisation du compresseur inhalateur

Compresseur Inhalateur - un dispositif par lequel les médicaments sont pulvérisés. En se scindant en petites particules, les nutriments peuvent pénétrer dans les parties les plus inaccessibles des voies respiratoires, ce qui contribue au rétablissement rapide.

Nébuliseurs - appareils modernes qui facilitent considérablement le traitement de diverses maladies des voies respiratoires. Qu'est-ce qu'un inhalateur à compresseur? Cet appareil est une "boîte" de taille moyenne, qui abrite le compresseur. De là part le tube avec une buse. Ce dernier peut être retiré du compresseur pour une distance impressionnante, ce qui ajoute à la commodité.

L'appareil présente de nombreux avantages. L'un d'eux est que l'inhalateur à compresseur est universel. C'est-à-dire qu'il convient à la pulvérisation de presque toutes les compositions médicinales utilisées dans les nébuliseurs, mais il existe également des inconvénients. Le principal est des dimensions non compactes. De plus, les inhalateurs à compresseur sont très bruyants pendant le fonctionnement, ce qui effraie souvent les patients les plus jeunes et complique leur traitement.

Dans la chambre spéciale de l'appareil, la structure médicale est remplie. Ici, le compresseur nébuliseur sous l'influence d'une pression élevée le convertit en un nuage d'aérosol, qui se déplace vers la buse et pénètre ensuite dans le système respiratoire du patient. La taille des particules peut varier en fonction du type d'inhalateur. La plupart des nébuliseurs sont équipés d'un système de pulvérisation réglable spécial. Cela vous permet de contrôler la direction de la thérapie.

L'inhalateur à compresseur pour enfants ne diffère de l'adulte que par sa conception. En règle générale, les dispositifs pour enfants sont décorés de dessins accrocheurs multicolores ou réalisés sous forme de personnages de dessins animés et d'animaux. Complet avec chaque nébuliseur sont fournis pour les enfants et les adultes, car toute la famille peut être traitée avec un inhalateur. Les changements positifs liés à son utilisation deviennent perceptibles après la première procédure.

Le dispositif est utilisé à des fins thérapeutiques et prophylactiques. Le nébuliseur à compresseur est utilisé dans les cas suivants:

  1. Pour la prévention et le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures et inférieures: SRAS, infections respiratoires aiguës, œdème du rhinopharynx, pneumonie, bronchite, asthme.
  2. Les inhalations sont prescrites comme mesures prophylactiques postopératoires à ceux qui, à la suite d'une intervention chirurgicale, ont endommagé les organes respiratoires.
  3. L'inhalateur à compresseur aide à combattre les allergies, accompagné d'un nez qui coule, d'un mal de gorge ou d'une toux.
  4. Les nébuliseurs sont indispensables dans le traitement de maladies telles que la pharyngite, la laryngite, la trachéite.

Ils sont peu nombreux, mais ils existent et ils ne peuvent être négligés. Les contre-indications du nébuliseur ont les caractéristiques suivantes:

  • allergique aux composants de formulations thérapeutiques;
  • athérosclérose des vaisseaux cérébraux;
  • chaleur (à une température supérieure à 37,5 degrés);
  • les crises cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux ont été subis moins de 8 mois avant le début du traitement;
  • vaisseaux faibles des voies nasales;
  • polypes dans les voies respiratoires;
  • la pleurésie;
  • insuffisance pulmonaire III degré;
  • pneumonie grave.

L'inhalateur médical à compresseur ne peut pas être utilisé pour l'inhalation d'huile. La première raison - l'appareil peut tomber en panne. La seconde est la probabilité de développer une pneumonie pétrolière. Cela peut se développer en raison du fait que les huiles se déposent dans les poumons sans affecter les voies respiratoires supérieures. Entre autres choses, les nébuliseurs à la maison ne sont pas recommandés pour traiter les nouveau-nés. L'inhalation des bébés se fait mieux à l'hôpital ou à la maison, mais sous la surveillance d'un spécialiste.

Avant d'acheter, il est préférable de consulter votre médecin. Le médecin sera en mesure d'indiquer avec précision le compresseur d'inhalateur, ce qui est préférable. Pour que toute la famille puisse utiliser le nébuliseur pour presque toutes les maladies, vous devez choisir un modèle avec un spray universel. Ils produisent des aérosols, constitués de particules plus petites et plus grosses, qui se déposent dans le nasopharynx et le système respiratoire.

De nombreuses entreprises produisent des nébuliseurs et divers modèles d’appareils. Chacun d'eux a ses avantages et ses inconvénients. Les spécialistes recommandent le meilleur compresseur d'inhalateur à choisir dans cette liste:

  1. OMRON CompAIR C28. Nébuliseur universel, très demandé. C'est un appareil optimal pour un usage domestique: il est puissant et facile à gérer. Vous pouvez ajouter toutes les formulations médicinales. Le système de valves virtuelles est implémenté dans l'inhalateur, grâce à quoi la consommation du médicament est minimale.
  2. Microlife NEB-50. En énumérant les meilleurs nébuliseurs à compresseur, il est impossible de ne pas s'en souvenir. Son principal avantage est un compresseur puissant pouvant fonctionner jusqu'à 1 heure. En cas de surchauffe, l'appareil s'éteint tout seul.
  3. B. Bien WN-112K. Inhalateur de budget dans lequel vous pouvez ajuster la taille des particules. Grâce au pulvérisateur pratique, la perte de mélanges thérapeutiques est minime. Le nébuliseur est contrôlé manuellement.

Pour que l’utilisation de l’appareil s’avère aussi positive que possible, il doit être utilisé correctement. Compresseur inhalateur - comment l'utiliser?

  1. La procédure doit être effectuée au plus tôt 1 à 1,5 heure après avoir mangé et fait un effort physique.
  2. Il vaut mieux ne pas être distrait en lisant ou en parlant en inspirant.
  3. Lors de l'utilisation d'un nébuliseur, la respiration doit être régulière et mesurée.
  4. Après la procédure, vous ne pouvez pas manger pendant 15-20 minutes.
  5. L'inhalation doit être effectuée 2 à 3 fois par jour.

Les solutions pour l'inhalation sont différentes. Certains sont destinés à liquéfier le mucus, d'autres ne permettent pas le bronchospasme, d'autres sont utilisés pour lutter contre les microorganismes fongiques dans les voies respiratoires. Les solutions les plus populaires pour l'inhalation avec un nébuliseur sont:

  • bicarbonate de sodium;
  • chlorure de sodium;
  • Berodual;
  • Atrovent;
  • Salbutamol;
  • Berotek;
  • Pulmicort;
  • Lasolvan;
  • Acétylcystéine;
  • Mukomiste;
  • L'hydrocortisone;
  • Malavit;
  • La furaciline;
  • Dioxidine.

Les nébuliseurs aident à nettoyer votre nez efficacement. Ils peuvent même être utilisés pour traiter les nouveau-nés. Le grand avantage des inhalateurs est qu'ils aident à traiter le nez qui coule sans endommager les muqueuses. Déjà, la première procédure, qui prend très peu de temps, donne un changement positif. L'utilisation d'un nébuliseur à compresseur pour un rhume doit être conforme aux règles décrites ci-dessus. Pour lutter contre le mucus dans le nez, utilisez généralement de tels outils:

  • une solution saline;
  • Tonsilgon;
  • Solution de furaciline;
  • teinture de propolis;
  • teinture de calendula et autres.

Dans la lutte contre la toux, le nébuliseur est considéré comme l’outil n ° 1. Grâce à l'appareil, l'outil pénètre profondément dans les voies respiratoires et la récupération s'effectue plus rapidement qu'avec d'autres méthodes de traitement. Verser dans l'inhalateur du compresseur lorsqu'il est recommandé de tousser, telles formulations médicinales:

  • La dioxidine;
  • Berotek;
  • Le fénotérol;
  • La lidocaïne;
  • Le fluimucil;
  • La gentamicine;
  • Lasolvan;
  • Le cromohexal;
  • Rotokan et autres.

L'inhalation est la méthode par laquelle le médicament est transformé en vapeur ou en état gazeux afin de le délivrer aux voies respiratoires supérieures et inférieures. Les inhalations sont effectuées comme avec l'aide d'inhalateurs à vapeur, qui étaient largement populaires il y a 5-10 ans. Des nébuliseurs ou des compresseurs sont venus remplacer les inhalateurs à vapeur. Les inhalateurs sont utilisés pour traiter les maladies des organes respiratoires, ainsi que la prévention. Quelle est l'utilisation d'un nébuliseur, et pourquoi nous avons besoin d'un inhalateur, nous apprenons plus en détail dans le matériel.

Quels sont les nébuliseurs et les caractéristiques de leur utilisation

Un nébuliseur est un appareil portable grâce auquel il est possible de transformer un médicament liquide en un aérosol. La taille des gouttelettes de médicament est comprise entre 0,5 et 10 microns, ce qui dépend de l'inhalateur lui-même. Pourquoi ai-je besoin d'un nébuliseur, peu de gens le savent, surtout lorsqu'un spécialiste ordonne à un patient d'effectuer des procédures d'inhalation à domicile.

Les nébuliseurs sont destinés à être utilisés dans le traitement des formes aiguës et chroniques des maladies des organes respiratoires. Une différence importante entre un nébuliseur et un inhalateur à vapeur est que, dans ce dernier, on ne peut pas utiliser plus d'un type de médicament au cours d'une session. Dans les nébuliseurs, vous pouvez utiliser plusieurs médicaments différents, par lesquels le traitement est effectué.

La zone d'exposition à l'inhalation de nébuliseur dépend de la taille des microparticules du médicament administrées dans le système respiratoire. Plus la taille des particules du médicament est petite, plus le traitement est efficace. Les petites particules pénètrent profondément dans les organes respiratoires inférieurs, délivrant le médicament, produisant ainsi un effet cicatrisant.

Indications d'utilisation des nébuliseurs en raison des facteurs et des maladies suivants:

  1. Soulagement du réflexe de la toux et élimination des bronchospasmes.
  2. Enlèvement des poches du système muqueux respiratoire.
  3. Soulagement des processus inflammatoires.
  4. Améliorer l'immunité.
  5. Augmentation de la fonction de drainage dans les organes respiratoires.

L'utilisation d'un nébuliseur pour le traitement de maladies des organes respiratoires permet d'accélérer le processus de guérison, ainsi que de réduire le risque de complications et de pathologies. Les nébuliseurs sont des types suivants:

  • vapeur;
  • compresseur;
  • échographie;
  • membrane.

L'inhalation de vapeur a longtemps été reléguée au second plan, car cette méthode, bien qu'efficace, présente de nombreux inconvénients. Considérez les détails sur l'exemple des inhalateurs à compresseur.

Les compresseurs: à quoi servent-ils?

Qu'est-ce qu'un compresseur de type inhalateur? Le nébuliseur à compresseur a pour objectif principal de transformer le médicament en aérosol. Si les inhalateurs à vapeur convertissent un liquide en vapeur par exposition à des températures élevées, la version à compresseur convertit le liquide en aérosol à l'aide de la pression atmosphérique. Par conséquent, ces inhalateurs sont appelés compresseurs, en raison de l'utilisation d'un compresseur ou d'une pompe à air.

L'inconvénient du nébuliseur est son travail bruyant, ainsi que la grande taille du compresseur. Une pression excessive est créée dans le nébuliseur, à travers lequel le médicament est pulvérisé. À l'aide de tubes et de masques spéciaux, le mélange médicamenteux sous forme d'aérosol est administré aux organes respiratoires.

Le nébuliseur à compresseur pour enfants est une option très acceptable. Le degré de dispersion peut être réglé automatiquement ou manuellement. Un dosage précis et un contrôle de la consommation de drogue sont typiques des nébuliseurs à compresseur, dont la portée est assez large. Ils ont recours à ces dispositifs pour adultes et à des dispositifs très pratiques pour effectuer des manipulations à l’enfant. La principale indication d'utilisation des nébuliseurs est la présence de maladies inflammatoires des organes respiratoires, ainsi que pour soulager les crises d'asthme et de toux allergique.

Important à savoir! On sait maintenant à quoi sert un nébuliseur, mais il ne faut pas oublier qu'il est nécessaire de recourir à son utilisation uniquement selon les directives d'un spécialiste.

Avant d’utiliser le nébuliseur, lisez le mode d’emploi. Les principales indications pour l'utilisation d'un inhalateur sont les maladies respiratoires chez l'adulte et l'enfant. Il est impossible de procéder à l'inhalation, à moins que le médecin n'ait prescrit la procédure ou ne l'ait interdite du tout.

Important à savoir! Lors de l'utilisation d'un inhalateur, il existe des contre-indications appropriées pour lesquelles la méthode ne peut que nuire.

Les enfants ont besoin de la bonne quantité de médicament devrait être versé dans une tasse spéciale. Les inhalations sont effectuées à l'aide d'une dilution de médicaments avec une solution saline. L'utilisation d'eau distillée ou bouillie est inacceptable. Le médecin doit prescrire la bonne quantité de médicament. Pour une seule séance nécessite de 3 à 6 ml de liquide.

Important à savoir! Il est interdit de procéder à l'inhalation en ajoutant à la solution d'un comprimé écrasé.

Une fois que le mélange de médicament est dans l'inhalateur, vous pouvez procéder aux procédures. Pour ce faire, le patient doit porter un masque spécial, puis inhaler le médicament dissous pendant le temps spécifié.

L'objectif principal de cette procédure est d'accélérer le processus de récupération. L'inhalation est utile non seulement lorsque l'enfant présente des signes de maladie, mais aussi à titre préventif. À quoi cela sert-il, bien que peu de gens le sachent, mais la plupart des gens continuent de recourir à l’aide de l’appareil en présence des maladies qui en résultent.

Important à savoir! Si un enfant souffre souvent de rhumes, des inhalateurs administrés chaque mois peuvent améliorer l’immunité et réduire le nombre de maladies.

Indications de base pour l'utilisation de l'appareil

Les inhalateurs sont des dispositifs tout à fait efficaces qui permettent d’accélérer le processus de guérison du patient, car le médicament peut être administré directement dans le nid de la maladie en développement. Besoin d'un inhalateur pour les enfants avec les indications suivantes:

  1. Si le médicament n'est pas délivré aux voies respiratoires d'une autre manière. Dans ce cas, besoin d'inhalateurs à vapeur, de type compresseur ou à ultrasons.
  2. La nécessité de fournir des fonds aux alvéoles du système respiratoire.
  3. Incapacité de retenir son souffle pendant plus de 4 secondes.
  4. La conscience.
  5. La nécessité d'utiliser une grande quantité de la drogue.
  6. Souhait personnel du patient.

Les enfants préfèrent souvent être traités par inhalation, car cette méthode est absolument indolore. S'il existe des indications de base, les adultes doivent toujours consulter un spécialiste de la nécessité d'un traitement par un nébuliseur.

La nécessité d'un inhalateur pour les enfants

Les inhalateurs sont utilisés à la fois pour la rhinite et la toux chez les enfants et les adultes. La seule différence dans le traitement de ces maladies est la différence dans l'utilisation des médicaments. Dans certaines situations, en cas de suspicion de complications bactériennes, le médecin peut vous prescrire un traitement antibiotique.

La thérapie par inhalation vise principalement à accélérer l’administration du médicament directement dans le nidus. Avec cette méthode de traitement, il est possible d’obtenir non seulement le succès de la guérison complète de la maladie, mais également l’exclusion de la transition de la maladie à la forme chronique.

Important à savoir! Thérapie nécessaire ou non nécessaire avec un nébuliseur, décide le médecin traitant après avoir examiné le patient.

Les enfants plus que les adultes sont susceptibles de développer diverses maladies, notamment les organes respiratoires. En cas de rhume, la principale méthode d’utilisation d’un nébuliseur est la suivante:

  • La procédure doit être utilisée dans les 1 à 1,5 heure après avoir mangé.
  • Pendant le processus, l’enfant doit rester assis en silence. Les principaux moyens d'y parvenir sont de raconter un conte de fées à l'enfant, de lui parler, de le tenir dans ses bras.
  • La durée de la session ne doit pas dépasser 10 minutes.
  • Si un enfant a le nez plein de morve, la procédure doit être effectuée par la bouche.
  • Après inhalation, les nébuliseurs doivent le désinfecter.

Comment et quoi remplir le nébuliseur, devrait nommer un spécialiste. Si un enfant est malade, l'automédication est strictement interdite. Et rappelez-vous que le but principal de l'inhalation n'est pas simplement de délivrer le médicament sur le site du développement de la maladie, mais d'accélérer le rétablissement du patient.

Les systèmes d’inhalation offrent l’opportunité optimale d’apporter des agents pharmacologiques pour diverses maladies broncho-pulmonaires aiguës et chroniques directement aux poumons du patient. La stratégie actuelle de traitement des maladies associées au syndrome clinique d’obstruction des voies respiratoires est fondée sur une utilisation maximale des traitements par inhalation.

L'introduction dans la pratique clinique, ainsi que l'inhalateur à nébuliseur doseur individuel, ont considérablement élargi le champ d'application de cette méthode. Le traitement par inhalation est devenu possible chez les patients de tous âges (du plus jeune âge au plus âgé), lors d'exacerbations sévères de la MPOC et de l'asthme, ainsi que dans toutes les situations associées à une baisse significative de la fréquence inspiratoire (patients postopératoires, patients atteints de maladies somatiques graves). Les nébuliseurs ont ouvert la possibilité d’utiliser des médicaments, la production d’un aérosol n’est possible que de cette manière (antibiotiques, préparations tensioactives, politiciens des expectorations, etc.). Et enfin, les patients eux-mêmes donnent une estimation élevée du traitement par inhalation utilisant des nébuliseurs.

Le mot nébuliseur est dérivé du brouillard de nébuleuse latine et a été utilisé pour la première fois en 1872. pour le nom du dispositif dans lequel le liquide a été converti en un aérosol fin pour inhalation. À la fin du XIXe siècle, un nébuliseur de verre a été inventé. Il s’agit d’un grand récipient en verre traversé par des tubes, dans lequel on obtient un aérosol en transformant la substance médicamenteuse en vapeur par chauffage. En 1938 Un inhalateur à ballon tenu à la main est apparu, semblable à un aérosol de parfum. Les nébuliseurs ont commencé à utiliser les années 1930 pour le traitement de l’asthme. Au cours de la même période, le développement de la technologie d'inhalation comportait deux axes principaux: le premier consiste à améliorer les nébuliseurs et le second à créer des inhalateurs individuels à doseur.

Actuellement, il existe deux principaux types de nébuliseurs: à jet continu et à ultrasons. Le principe d'utilisation de l'air comprimé, utilisé dans les nébuliseurs à jet, constitue le «standard de référence» de la thérapie par inhalation. L’effet «Bernoulli» se forme à la base de la formation d’un aérosol polydispersé en forme de cône, contenant des particules ayant une taille optimale pour les pénétrer dans les poumons.

En médecine, il existe toute une classe de maladies respiratoires, appelées maladies respiratoires. Leurs sources sont à la fois des infections virales et l'exposition à des substances en suspension dans l'air, ainsi que des caractéristiques structurelles des voies respiratoires. Ces maladies comprennent la rhinite, la sinusite, l'amygdalite, l'asthme, la bronchite, les végétations adénoïdes, etc. Certaines maladies surviennent avec un impact minimal sur le corps et des symptômes légers. Certaines maladies, notamment l'asthme, la bronchite, la pneumonie, accompagnées d'une complication de la respiration, de la toux et de l'essoufflement. Il existe des méthodes de traitement médicamenteuses et non médicamenteuses. Une place spéciale dans le traitement des maladies respiratoires occupe les inhalateurs et les nébuliseurs, ce qui vous permet d’influencer directement le foyer de la maladie et de soulager les symptômes.

Avec un traitement médicamenteux est très important d'influencer directement sur la lésion de la maladie. La spécificité du traitement médicamenteux des maladies respiratoires nécessite l'utilisation de dispositifs physiothérapeutiques capables d'administrer le médicament directement dans la zone touchée par inhalation dans les voies respiratoires. Dans le traitement des maladies respiratoires, les inhalateurs et les nébuliseurs ont démontré leur haute efficacité, largement utilisés dans le traitement de l'asthme, des infections respiratoires aiguës, du SRAS, de la bronchite, etc.

Par exemple, en cas d’asthme bronchique, l’utilisation de nébuliseurs, qui permettent de délivrer le médicament sur le site de l’inflammation dans les bronches, est la plus importante. Nébuliseur permet d’obtenir un aérosol du médicament de la dispersion nécessaire. En fait, le nébuliseur est le même inhalateur qui produit un aérosol avec les paramètres spécifiés des particules du médicament. La pénétration de médicaments dans les plus petites bronches est difficile avec l’application des méthodes de traitement conventionnelles, il est donc nécessaire de préparer un aérosol avec une taille de particules minimale.

Les nébuliseurs et les nébuliseurs ont différents procédés pour produire des aérosols. Il existe des inhalateurs et des nébuliseurs, des ultrasons et des compresseurs. Les deux ont leurs propres caractéristiques, avantages et inconvénients. Les modèles diffèrent par leur coût et leur méthode de production d'aérosol. Les ultrasons sont plus petits, plus silencieux, mais ne peuvent pas être utilisés pour pulvériser des solutions et des suspensions d’huile. Les inhalateurs et les nébuliseurs à compresseur sont moins chers que les ultrasons et ne comportent aucune restriction quant aux médicaments utilisés. Mais en même temps, ils sont beaucoup plus volumineux, nécessitent une alimentation fixe du réseau et sont plus bruyants que les ultrasons.

Le principe de fonctionnement des inhalateurs et des nébuliseurs est assez simple. Le médicament sous forme de solution ou de suspension est placé dans un récipient pour inhalation (inhalateurs) ou est déjà contenu dans un ballon sous pression. Lors de l'inhalation, le patient doit pulvériser une certaine quantité du médicament et inhaler normalement par le nasopharynx.

Les inhalateurs sont généralement utilisés pour des procédures d'inhalation d'une certaine durée, lors de procédures de physiothérapie à domicile et dans des conditions cliniques. Il existe des nébuliseurs et des inhalateurs qui vous permettent de soulager les symptômes de la maladie ou d'arrêter les attaques à tout moment requis par le patient. De tels dispositifs ont une structure compacte et consistent en une boîte de médicament, enfermé sous pression dans un ballon ou sans pression, et le dispositif-distributeur proprement dit. Les paramètres de l'aérosol, sa quantité et sa posologie sont clairement contrôlés par pulvérisation, et tout ce que le patient doit faire est de pulvériser le médicament lors de l'inhalation dans le nasopharynx.

- la taille optimale des particules est inférieure à 5 microns, la fraction respirable de l'aérosol doit être d'au moins 50%;

- la quantité résiduelle de drogue après l'inhalation ne dépasse pas 50%;

- durée d'inhalation d'au plus 15 minutes;

- le débit recommandé est de 6 à 10 litres par minute;

- Le nébuliseur doit être testé et certifié conforme aux normes européennes en matière de traitement par nébuliseur prEN13544-1 (en utilisant la méthode de l'impacteur à cascade à faible débit, méthode actuellement la plus précise pour l'étude de la taille aérodynamique des particules d'aérosol).

1. substance médicamenteuse ne peut pas être livrée aux voies respiratoires avec l'aide d'autres inhalateurs;

2. l'administration du médicament aux alvéoles est nécessaire;

3. débit inspiratoire inférieur à 30 litres par minute;

4. incapacité à retenir votre souffle pendant plus de 4 secondes;

5. altération de la conscience;

6. la nécessité d'utiliser une grande dose du médicament;

7. préférence du patient;

- la possibilité d'utiliser des doses élevées du médicament;

- possibilité de connexion au circuit d'alimentation en oxygène;

- la possibilité d'inclusion dans la boucle IVL;

- ne nécessite pas l'exécution de manœuvres respiratoires forcées;

- la possibilité d'utilisation chez les enfants, les personnes âgées et les patients affaiblis.

Lors de l'inhalation de substances médicamenteuses à travers un nébuliseur, il est nécessaire de prendre en compte certaines particularités: - le volume optimal de remplissage de la chambre du nébuliseur est de 5 ml;

- pendant toute l'inhalation, la chambre de nébulisation doit être placée dans une position strictement verticale;

- pour réduire les pertes de médicament (sédimentation du médicament sur les parois de la chambre du nébuliseur) en fin d'inhalation, 1 ml de solution saline peut être ajouté à la chambre, après quoi il est nécessaire d'agiter le nébuliseur et de poursuivre l'inhalation;

Tous les types de nébuliseurs peuvent être utilisés avec des médicaments bon marché et abordables, mais lorsqu'ils utilisent des substances plus coûteuses, les nébuliseurs activés par le patient inhalent et équipés d'un interrupteur de débit de la valve pour une efficacité maximale du traitement par inhalation.

Toutes les solutions contenant des huiles (car elles se dissolvent très lentement et sont absorbées par les poumons). Suspensions et solutions contenant des particules en suspension, incl. décoctions et infusions d'herbes cuites à la maison. Euphyllinum, papaverine, platifilline, diphenhydramine, etc., signifient qu’il n’a pas d’effet substrat sur la membrane muqueuse.

Lors de la préparation de solutions pour inhalation, vous devez suivre un certain nombre de règles:

Les solutions pour inhalation doivent être préparées dans des conditions stériles à base de chlorure de sodium à 0,9% en tant que solvant. N'utilisez pas d'eau du robinet (même bouillie). Les plats dans lesquels la solution est préparée sont pré-désinfectés par ébullition.

Conservez la solution préparée au réfrigérateur pendant au plus une journée. Avant utilisation, assurez-vous de chauffer au bain-marie à une température d'au moins 20 ° C.

Chapitre 1. Que sont les inhalateurs et les nébuliseurs?

Chapitre 2. Histoire de l'inhalation

Chapitre 3. Types d'inhalateurs

Chapitre 4. Le principe de l'effet des inhalateurs

Les inhalateurs sont des dispositifs médicaux spéciaux conçus pour libérer des substances médicamenteuses exclusivement dans les voies respiratoires du corps.

Lorsqu’un traitement par inhalation à domicile est utile, il convient de rappeler un certain nombre de règles de base. La procédure d'inhalation est effectuée 1 à 1,5 heure après les repas et après un effort physique considérable. Pour commencer, le patient doit s'asseoir, les conversations doivent être interrompues pendant la procédure. Si le larynx ou la gorge est enflammé, il faut alors introduire de l'air et l'expulser avec un médicament par la bouche (un masque spécial à inhaler est prévu à cet effet). Si les bronches, la trachée ou les poumons sont touchés, l’ingestion se fait également par la bouche, mais avec un embout buccal. Au cours de la procédure, vous devez aspirer l'air de l'inhalateur aussi profondément que possible et sans hâte, en augmentant progressivement la profondeur d'inhalation pour éviter les vertiges. Pour une plus grande efficacité, après l’expiration, l’expiration doit être différée d’une seconde ou deux. Si l'état du patient est grave, vous pouvez vous en passer.

Conseil de LEKOR.RU:

Inspirez correctement pendant la procédure d'inhalation: lentement et profondément. Souvent, les patients inhalent mal, ce qui explique pourquoi une partie importante du médicament reste sur la muqueuse buccale, où elle n’est pas nécessaire et n’a aucun effet curatif.

Avant de commencer le traitement, vous devez vérifier soigneusement l’état de santé de l’appareil et la durée de conservation des médicaments. En tant que solvant pour liquides médicinaux, vous ne pouvez utiliser que du sérum physiologique stérile (sérum physiologique), recruté avec une seringue stérile. Le remplissage de l'appareil en médicament et le réglage du débit de gaz se font en fonction des caractéristiques de l'inhalateur utilisé. Pour ce faire, lisez attentivement ses instructions. Sur certains appareils, ces indicateurs sont définis par défaut.

Après avoir terminé la procédure pendant 20 minutes, le patient doit être dans la chambre avant de sortir, vous devez également vous abstenir de manger pendant une heure et essayer de parler moins, la bouche et la gorge doivent être complètement à ce moment.

Conseil de LEKOR.RU:

Inspirez correctement pendant la procédure d'inhalation: lentement et profondément. Souvent, les patients inhalent mal, ce qui explique pourquoi une partie importante du médicament reste sur la muqueuse buccale, où elle n’est pas nécessaire et n’a aucun effet curatif.

Si vous fumez avant et après la procédure pendant 2,5 heures, il est extrêmement important d’exclure l’utilisation de la nicotine. Sinon, vous risquez de neutraliser les effets des médicaments et de réduire à zéro le résultat du traitement.

La durée d'une procédure est de 5 à 10 minutes. La durée du traitement varie principalement de 5 à 15 interventions. Conformément à l'examen individuel du patient, d'autres conditions peuvent également être prescrites par le médecin pour la durée de l'inhalation.

Faits intéressants.

En 1930, un nébuliseur électrique a été inventé, après quoi l'ère des inhalateurs à compresseur a commencé. Quinze ans plus tard, un liquide supplémentaire, le fréon, a été utilisé pour délivrer l'aérosol, et dix autres années plus tard, des nébuliseurs à ultrasons sont apparus.

Chapitre 6. Quelles maladies traitent les inhalateurs

Chapitre 7. Inhalateurs pour enfants

Les systèmes d’inhalation offrent l’opportunité optimale d’apporter des agents pharmacologiques pour diverses maladies broncho-pulmonaires aiguës et chroniques directement aux poumons du patient. La stratégie actuelle de traitement des maladies associées au syndrome clinique d’obstruction des voies respiratoires est fondée sur une utilisation maximale des traitements par inhalation.

L'introduction dans la pratique clinique, ainsi que l'inhalateur à nébuliseur doseur individuel, ont considérablement élargi le champ d'application de cette méthode. Le traitement par inhalation est devenu possible chez les patients de tous âges (du plus jeune âge au plus âgé), lors d'exacerbations sévères de la MPOC et de l'asthme, ainsi que dans toutes les situations associées à une baisse significative de la fréquence inspiratoire (patients postopératoires, patients atteints de maladies somatiques graves). Les nébuliseurs ont ouvert la possibilité d’utiliser des médicaments, la production d’un aérosol n’est possible que de cette manière (antibiotiques, préparations tensioactives, politiciens des expectorations, etc.). Et enfin, les patients eux-mêmes donnent une estimation élevée du traitement par inhalation utilisant des nébuliseurs.

Le mot nébuliseur est dérivé du brouillard de nébuleuse latine et a été utilisé pour la première fois en 1872. pour le nom du dispositif dans lequel le liquide a été converti en un aérosol fin pour inhalation. À la fin du XIXe siècle, un nébuliseur de verre a été inventé. Il s’agit d’un grand récipient en verre traversé par des tubes, dans lequel on obtient un aérosol en transformant la substance médicamenteuse en vapeur par chauffage. En 1938 Un inhalateur à ballon tenu à la main est apparu, semblable à un aérosol de parfum. Les nébuliseurs ont commencé à utiliser les années 1930 pour le traitement de l’asthme. Au cours de la même période, le développement de la technologie d'inhalation comportait deux axes principaux: le premier consiste à améliorer les nébuliseurs et le second à créer des inhalateurs individuels à doseur.

Actuellement, il existe deux principaux types de nébuliseurs: à jet continu et à ultrasons. Le principe d'utilisation de l'air comprimé, utilisé dans les nébuliseurs à jet, constitue le «standard de référence» de la thérapie par inhalation. L’effet «Bernoulli» se forme à la base de la formation d’un aérosol polydispersé en forme de cône, contenant des particules ayant une taille optimale pour les pénétrer dans les poumons.

En médecine, il existe toute une classe de maladies respiratoires, appelées maladies respiratoires. Leurs sources sont à la fois des infections virales et l'exposition à des substances en suspension dans l'air, ainsi que des caractéristiques structurelles des voies respiratoires. Ces maladies comprennent la rhinite, la sinusite, l'amygdalite, l'asthme, la bronchite, les végétations adénoïdes, etc. Certaines maladies surviennent avec un impact minimal sur le corps et des symptômes légers. Certaines maladies, notamment l'asthme, la bronchite, la pneumonie, accompagnées d'une complication de la respiration, de la toux et de l'essoufflement. Il existe des méthodes de traitement médicamenteuses et non médicamenteuses. Une place spéciale dans le traitement des maladies respiratoires occupe les inhalateurs et les nébuliseurs, ce qui vous permet d’influencer directement le foyer de la maladie et de soulager les symptômes.

Avec un traitement médicamenteux est très important d'influencer directement sur la lésion de la maladie. La spécificité du traitement médicamenteux des maladies respiratoires nécessite l'utilisation de dispositifs physiothérapeutiques capables d'administrer le médicament directement dans la zone touchée par inhalation dans les voies respiratoires. Dans le traitement des maladies respiratoires, les inhalateurs et les nébuliseurs ont démontré leur haute efficacité, largement utilisés dans le traitement de l'asthme, des infections respiratoires aiguës, du SRAS, de la bronchite, etc.

Par exemple, en cas d’asthme bronchique, l’utilisation de nébuliseurs, qui permettent de délivrer le médicament sur le site de l’inflammation dans les bronches, est la plus importante. Nébuliseur permet d’obtenir un aérosol du médicament de la dispersion nécessaire. En fait, le nébuliseur est le même inhalateur qui produit un aérosol avec les paramètres spécifiés des particules du médicament. La pénétration de médicaments dans les plus petites bronches est difficile avec l’application des méthodes de traitement conventionnelles, il est donc nécessaire de préparer un aérosol avec une taille de particules minimale.

Les nébuliseurs et les nébuliseurs ont différents procédés pour produire des aérosols. Il existe des inhalateurs et des nébuliseurs, des ultrasons et des compresseurs. Les deux ont leurs propres caractéristiques, avantages et inconvénients. Les modèles diffèrent par leur coût et leur méthode de production d'aérosol. Les ultrasons sont plus petits, plus silencieux, mais ne peuvent pas être utilisés pour pulvériser des solutions et des suspensions d’huile. Les inhalateurs et les nébuliseurs à compresseur sont moins chers que les ultrasons et ne comportent aucune restriction quant aux médicaments utilisés. Mais en même temps, ils sont beaucoup plus volumineux, nécessitent une alimentation fixe du réseau et sont plus bruyants que les ultrasons.

Le principe de fonctionnement des inhalateurs et des nébuliseurs est assez simple. Le médicament sous forme de solution ou de suspension est placé dans un récipient pour inhalation (inhalateurs) ou est déjà contenu dans un ballon sous pression. Lors de l'inhalation, le patient doit pulvériser une certaine quantité du médicament et inhaler normalement par le nasopharynx.

Les inhalateurs sont généralement utilisés pour des procédures d'inhalation d'une certaine durée, lors de procédures de physiothérapie à domicile et dans des conditions cliniques. Il existe des nébuliseurs et des inhalateurs qui vous permettent de soulager les symptômes de la maladie ou d'arrêter les attaques à tout moment requis par le patient. De tels dispositifs ont une structure compacte et consistent en une boîte de médicament, enfermé sous pression dans un ballon ou sans pression, et le dispositif-distributeur proprement dit. Les paramètres de l'aérosol, sa quantité et sa posologie sont clairement contrôlés par pulvérisation, et tout ce que le patient doit faire est de pulvériser le médicament lors de l'inhalation dans le nasopharynx.

- la taille optimale des particules est inférieure à 5 microns, la fraction respirable de l'aérosol doit être d'au moins 50%;

- la quantité résiduelle de drogue après l'inhalation ne dépasse pas 50%;

- durée d'inhalation d'au plus 15 minutes;

- le débit recommandé est de 6 à 10 litres par minute;

- Le nébuliseur doit être testé et certifié conforme aux normes européennes en matière de traitement par nébuliseur prEN13544-1 (en utilisant la méthode de l'impacteur à cascade à faible débit, méthode actuellement la plus précise pour l'étude de la taille aérodynamique des particules d'aérosol).

1. substance médicamenteuse ne peut pas être livrée aux voies respiratoires avec l'aide d'autres inhalateurs;

2. l'administration du médicament aux alvéoles est nécessaire;

3. débit inspiratoire inférieur à 30 litres par minute;

4. incapacité à retenir votre souffle pendant plus de 4 secondes;

5. altération de la conscience;

6. la nécessité d'utiliser une grande dose du médicament;

7. préférence du patient;

- la possibilité d'utiliser des doses élevées du médicament;

- possibilité de connexion au circuit d'alimentation en oxygène;

- la possibilité d'inclusion dans la boucle IVL;

- ne nécessite pas l'exécution de manœuvres respiratoires forcées;

- la possibilité d'utilisation chez les enfants, les personnes âgées et les patients affaiblis.

Lors de l'inhalation de substances médicamenteuses à travers un nébuliseur, il est nécessaire de prendre en compte certaines particularités: - le volume optimal de remplissage de la chambre du nébuliseur est de 5 ml;

- pendant toute l'inhalation, la chambre de nébulisation doit être placée dans une position strictement verticale;

- pour réduire les pertes de médicament (sédimentation du médicament sur les parois de la chambre du nébuliseur) en fin d'inhalation, 1 ml de solution saline peut être ajouté à la chambre, après quoi il est nécessaire d'agiter le nébuliseur et de poursuivre l'inhalation;

Tous les types de nébuliseurs peuvent être utilisés avec des médicaments bon marché et abordables, mais lorsqu'ils utilisent des substances plus coûteuses, les nébuliseurs activés par le patient inhalent et équipés d'un interrupteur de débit de la valve pour une efficacité maximale du traitement par inhalation.

Toutes les solutions contenant des huiles (car elles se dissolvent très lentement et sont absorbées par les poumons). Suspensions et solutions contenant des particules en suspension, incl. décoctions et infusions d'herbes cuites à la maison. Euphyllinum, papaverine, platifilline, diphenhydramine, etc., signifient qu’il n’a pas d’effet substrat sur la membrane muqueuse.

Lors de la préparation de solutions pour inhalation, vous devez suivre un certain nombre de règles:

Les solutions pour inhalation doivent être préparées dans des conditions stériles à base de chlorure de sodium à 0,9% en tant que solvant. N'utilisez pas d'eau du robinet (même bouillie). Les plats dans lesquels la solution est préparée sont pré-désinfectés par ébullition.

Conservez la solution préparée au réfrigérateur pendant au plus une journée. Avant utilisation, assurez-vous de chauffer au bain-marie à une température d'au moins 20 ° C.

1. Les bronches en expansion

a) B-2 agonistes. Fénotérol sous forme de solution préparée sous la dénomination commerciale Berotek (Autriche) en flacons de 20 ml à la dose de 1 mg / ml. Indications d'utilisation Beroteka sont: l'asthme bronchique et la bronchite obstructive, en particulier au stade aigu, ainsi que la bronchite aiguë, accompagnée d'un bronchospasme. La dose par inhalation est de 1-2 mg (1-2 ml), le pic d’action est de 30 minutes, la durée est de 2-3 heures. Le nombre d'inhalations par jour dépend de la gravité du bronchospasme. En règle générale, pendant la période d'exacerbation, le patient inhale le médicament 3 à 4 fois par jour, pendant la période de rémission, 1 à 2 fois par jour ou à la demande. Dans les crises d'étouffement sévères, des inhalations fréquentes sont recommandées (toutes les 20 minutes au cours de la première heure, puis avec un intervalle d'une heure pour améliorer l'état, toutes les 4 heures). Par son effet bronchodilatateur, Berotec est environ 4 fois supérieur au salbutamol. L'avantage d'un agoniste B-2 nébulisé par rapport à une bombe aérosol conventionnelle est que le premier crée des concentrations nettement plus élevées dans les petites bronches, tandis que la dose principale du second se dépose dans la cavité buccale et, lorsqu'elle est absorbée dans le sang, provoque des palpitations et des interruptions. coeur serrant les mains et augmente la pression artérielle. De plus, pour que l'action de l'inhalateur à ballonnet soit efficace, il est nécessaire de retenir la respiration après une inhalation de 10 secondes, ce qui est presque impossible lors d'une attaque. Lorsque vous utilisez un nébuliseur, cela n’est pas nécessaire en raison de la création d’un jet continu d’aérosol avec un temps d’inhalation de 5 à 7 minutes. Cette propriété est particulièrement importante dans le traitement de l'asthme chez les enfants, lorsqu'il est impossible de forcer un enfant à exécuter correctement la technique d'inhalation d'un aérosol-doseur.

Pour les enfants dans un ensemble de nébuliseurs à compresseur sont fournis des masques.

Salbutamol sous la forme d'une solution préparée sous les noms de commerce Steri-Neb Salamol ou Gen-Salbutamol dans des ampoules de 2,5 ml. Les indications d'utilisation du salbutamol liquide sont les mêmes que celles de Berotec. La dose par inhalation est généralement de 2,5 mg (1 ampoule), mais elle peut varier: de 1 ampoule dans les cas bénins à 2 ampoules (5 mg) lors d’épisodes d’essoufflement sévères (pic d’action 30 à 60 minutes, durée d’action - 4- 6 heures). Le nombre d'inhalations par jour dépend de la gravité des symptômes de la maladie. En règle générale, au cours de la période d’exacerbation, le patient inhale le médicament 3 à 4 fois par jour, pendant la période de rémission, 1 à 2 fois ou à la demande. En cas d’exacerbation sévère de l’asthme bronchique, il est recommandé d’injecter du salbutamol à des patients privés - toutes les 20 minutes pour la première heure (jusqu’à nébulisation constante), puis avec un intervalle d’une heure avant de laisser la crise sur le traitement de base de la maladie sous-jacente.

b) Combinaison de médicaments. Le fénotérol associé au bromure d'ipratropium est l'appellation commerciale de Berodual (Autriche). Disponible en flacons de 20 ml, 1 ml de solution contient 250 µg de bromure d’ipratropium et 500 µg de fénotérol. De nombreuses études ont montré l'intérêt du traitement d'association par rapport à la monothérapie par sympathomimétiques, en particulier chez les personnes présentant une obstruction bronchique très grave, atteintes de bronchite obstructive chronique associée à un asthme bronchique. Pour l'inhalation, 2 à 4 ml de solution de Berodual sont pris, auxquels sont ajoutés 1 à 1,5 ml de solution de chlorure de sodium à 0,9%. La fréquence d'utilisation est la même que pour le salbutamol.

c) M-cholinolytiques. Le bromure d'ipratropium est une solution prête à être inhalée. Son nom commercial est Atrovent (Autriche), en flacons de 20 ml et 1 ml de solution contient 250 µg de bromure d'ipratropium. Dose unique à travers le nébuliseur - 500-1000mkg, action maximale - 60-90 minutes. L'effet bronchodilatoire dure 5-6 heures. La principale indication pour la nomination d’Atrovent est une bronchite obstructive chronique. Selon l'effet bronchodilatateur, il est légèrement inférieur à Berotec et au Salbutamol, mais le principal avantage du traitement par Atrovert est la sécurité d'utilisation. La nomination d'un Atrovert n'entraîne pas d'hypoxémie, d'hypokaliémie, le système cardiovasculaire ne provoque pratiquement aucun effet secondaire, ce qui est particulièrement important pour les patients atteints de MPOC associée à des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

d) sulfate de magnésium. Perdre l'effet bronchodilatateur des médicaments ci-dessus, mais plus accessible et moins cher. Les indications d'utilisation sont les mêmes que dans Salbutamol. Pour préparer la solution à l'inhalation, vous devez prendre 1 ml d'une solution à 25% de sulfate de magnésium et y ajouter 2 ml de solution saline.

2. Médicaments diluant les mucosités. Lasolvan (Autriche). Solution pour inhalation en flacons de 100 ml. est un analogue de Bromhexine par inhalation. Influencer les cellules caliciformes de la membrane muqueuse des bronches augmente la sécrétion du composant liquide des expectorations, entraînant une diminution de la viscosité des expectorations, facilitant sa toux et l'excrétion ciliaire des cellules épithéliales. Le médicament est montré dans n'importe quel processus dans les bronches, quand il y a une expectoration visqueuse, difficile à séparer - pneumonie, bronchite, asthme bronchique, fibrose kystique. Au premier stade d'infections virales respiratoires aiguës, lorsque l'inflammation des muqueuses ne s'accompagne pas de sécrétion avec sensation de sécheresse, de brûlures dans la trachée et les bronches, toux sèche, l'utilisation de Lasolvan permet de surmonter rapidement ces symptômes. Dose pour inhalation: solution de 2-3 ml de Lasolvana 2 à 4 fois par jour.

Fluimucil. Le principe actif est l'acétylcystéine. Il détruit la liaison polymère dans les composants des expectorations, réduisant ainsi sa viscosité. Le plus efficace dans la bronchite fibrose kystique avec une sécrétion abondante de crachats difficiles à séparer, y compris purulente. Ce médicament n'a pas de sens à utiliser avec la bronchite "sèche" et la trachéite avec une quantité de sécrétion très faible. La dose standard d'inhalation est de 3 ml de solution de Fluimucil (1 ampoule) 2 fois par jour.

Solution physiologique à 0,9% de chlorure de sodium ou d’eau minérale faiblement alcaline, telle que "Borjomi", "Narzan". Bons remèdes contre les rhumes et les formes légères de bronchite et d’asthme. Hydratez la membrane muqueuse sur toute sa longueur, de l'oropharynx aux petites bronches, en atténuant les phénomènes catarrhaux, et augmentez la partie liquide de la sécrétion bronchique. Prendre 3 ml de solution pour inhalation (l'eau minérale doit être protégée avant le dégazage). Appliquez 3-4 fois par jour.

Solution hypertonique de NaCl (3 ou 4%) La principale indication d'utilisation est les expectorations visqueuses dans les bronches qui ne peuvent pas tousser efficacement. Il a une action désinfectante douce. Peut être utilisé avec une petite quantité de sécrétion afin d'obtenir des expectorations à des fins d'analyse, appelées "expectorations induites". Il doit être utilisé avec prudence chez les patients asthmatiques, car bronchospasme souvent provoqué. 4-5 ml de solution sont utilisés pour l'inhalation 1-2 fois par jour.

3. Agents antibactériens: antibiotique Fluimucil. Un médicament combiné, l’acétylcystéine et le thiamphénicol, un antibiotique à large spectre, auquel les principaux agents pathogènes des maladies respiratoires sont sensibles. Il est recommandé pour l'amygdalite, la pharyngite, la bronchite d'origine bactérienne, la pneumonie, les maladies suppuratives des poumons, les abcès, la bronchectasie, la fibrose kystique. Il peut être utilisé pour la prévention de la pneumonie postopératoire chez les patients alités. Pour la préparation d'une solution thérapeutique, 5 ml de solvant sont ajoutés au flacon avec la poudre sèche de la préparation. À 1 inhalation, prenez la moitié de la solution obtenue. À des fins thérapeutiques, le médicament est inhalé 2 fois par jour, à titre prophylactique, 1 fois par jour.

Gentamicin 4% La solution est disponible en ampoules injectables de 2 ml. Il peut être utilisé pour l'inhalation. Il a une activité contre un grand groupe de micro-organismes. Particulièrement efficace dans l’exacerbation de la bronchite suppurée chronique chez les patients affaiblis, fumeurs atteints de diabète. Inhalation de 2 ml de solution de gentamicine 2 fois par jour.

Dioxidin 0.5% solution Un désinfectant à large spectre. Il doit être utilisé chez les patients atteints de maladies pulmonaires purulentes: bronchectasie, abcès. Dose: 3-4 ml de solution 2 fois par jour.

Furacilline Il a des propriétés désinfectantes modérées. L'inhalation la plus appropriée à des fins préventives chez les patients atteints d'infections virales respiratoires aiguës afin de prévenir la propagation de l'infection profondément dans l'arbre bronchique. Il est préférable d’utiliser une solution prête à l'emploi de 0,02%, 4 ml par inhalation, 2 fois par jour. Vous pouvez préparer la solution vous-même. Pour ce faire, on dissout 1 comprimé de Furacilline dans 100 ml de solution stérile de NaCl.

4. anti-inflammatoires

a) glucocorticoïdes Le budésonide, suspension injectable par nébuliseur, est disponible sous la dénomination commerciale Pulmicort dans des récipients en plastique de 2 ml à trois doses - 0,125 mg / ml, 0,5 mg / ml. L'indication principale pour le rendez-vous est l'asthme bronchique. La dose quotidienne varie de 1 à 20 mg, en fonction de la phase et de la gravité de la maladie.

b) Phytothérapie: le Rotokan est un extrait de plantes aux propriétés anti-inflammatoires utilisées traditionnellement en phytothérapie - camomille, calendula, achillée millefeuille. Il est indiqué pour le traitement des maladies inflammatoires aiguës des voies respiratoires supérieures et moyennes. La solution pour inhalation est préparée en diluant 1 cuillère à thé de rotocan pour 100 ml de solution de chlorure de sodium physiologique. Dose thérapeutique: 3-4 ml 2-3 fois par jour.

5. Antitussifs

En cas de toux sèche obsessionnelle, vous pouvez utiliser l'inhalation de Lidocaïne via un nébuliseur comme remède symptomatique. La lidocaïne, ayant des propriétés anesthésiques locales, réduit la sensibilité des récepteurs de la toux et supprime efficacement le réflexe de la toux. Les indications les plus courantes d'inhalation de lidocaïne sont la trachée virale, la laryngite et le cancer du poumon. Il est possible d'inhaler 2% de la solution, produite dans des ampoules de 2 ml 2 fois par jour. Avec la nomination simultanée de plusieurs médicaments devrait être l'ordre de priorité. Le premier est bronchodilatateur inhalé, après 10-15 minutes - expectorant, puis, après le déversement des expectorations, anti-inflammatoire ou désinfectant.

Compresseur Inhalateur - un dispositif par lequel les médicaments sont pulvérisés. En se scindant en petites particules, les nutriments peuvent pénétrer dans les parties les plus inaccessibles des voies respiratoires, ce qui contribue au rétablissement rapide.

Nébuliseurs - appareils modernes qui facilitent considérablement le traitement de diverses maladies des voies respiratoires. Qu'est-ce qu'un inhalateur à compresseur? Cet appareil est une "boîte" de taille moyenne, qui abrite le compresseur. De là part le tube avec une buse. Ce dernier peut être retiré du compresseur pour une distance impressionnante, ce qui ajoute à la commodité.

L'appareil présente de nombreux avantages. L'un d'eux est que l'inhalateur à compresseur est universel. C'est-à-dire qu'il convient à la pulvérisation de presque toutes les compositions médicinales utilisées dans les nébuliseurs, mais il existe également des inconvénients. Le principal est des dimensions non compactes. De plus, les inhalateurs à compresseur sont très bruyants pendant le fonctionnement, ce qui effraie souvent les patients les plus jeunes et complique leur traitement.

Dans la chambre spéciale de l'appareil, la structure médicale est remplie. Ici, le compresseur nébuliseur sous l'influence d'une pression élevée le convertit en un nuage d'aérosol, qui se déplace vers la buse et pénètre ensuite dans le système respiratoire du patient. La taille des particules peut varier en fonction du type d'inhalateur. La plupart des nébuliseurs sont équipés d'un système de pulvérisation réglable spécial. Cela vous permet de contrôler la direction de la thérapie.

L'inhalateur à compresseur pour enfants ne diffère de l'adulte que par sa conception. En règle générale, les dispositifs pour enfants sont décorés de dessins accrocheurs multicolores ou réalisés sous forme de personnages de dessins animés et d'animaux. Complet avec chaque nébuliseur sont fournis pour les enfants et les adultes, car toute la famille peut être traitée avec un inhalateur. Les changements positifs liés à son utilisation deviennent perceptibles après la première procédure.

Le dispositif est utilisé à des fins thérapeutiques et prophylactiques. Le nébuliseur à compresseur est utilisé dans les cas suivants:

  1. Pour la prévention et le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures et inférieures: SRAS, infections respiratoires aiguës, œdème du rhinopharynx, pneumonie, bronchite, asthme.
  2. Les inhalations sont prescrites comme mesures prophylactiques postopératoires à ceux qui, à la suite d'une intervention chirurgicale, ont endommagé les organes respiratoires.
  3. L'inhalateur à compresseur aide à combattre les allergies, accompagné d'un nez qui coule, d'un mal de gorge ou d'une toux.
  4. Les nébuliseurs sont indispensables dans le traitement de maladies telles que la pharyngite, la laryngite, la trachéite.

Ils sont peu nombreux, mais ils existent et ils ne peuvent être négligés. Les contre-indications du nébuliseur ont les caractéristiques suivantes:

  • allergique aux composants de formulations thérapeutiques;
  • athérosclérose des vaisseaux cérébraux;
  • chaleur (à une température supérieure à 37,5 degrés);
  • les crises cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux ont été subis moins de 8 mois avant le début du traitement;
  • vaisseaux faibles des voies nasales;
  • polypes dans les voies respiratoires;
  • la pleurésie;
  • insuffisance pulmonaire III degré;
  • pneumonie grave.

L'inhalateur médical à compresseur ne peut pas être utilisé pour l'inhalation d'huile. La première raison - l'appareil peut tomber en panne. La seconde est la probabilité de développer une pneumonie pétrolière. Cela peut se développer en raison du fait que les huiles se déposent dans les poumons sans affecter les voies respiratoires supérieures. Entre autres choses, les nébuliseurs à la maison ne sont pas recommandés pour traiter les nouveau-nés. L'inhalation des bébés se fait mieux à l'hôpital ou à la maison, mais sous la surveillance d'un spécialiste.

Avant d'acheter, il est préférable de consulter votre médecin. Le médecin sera en mesure d'indiquer avec précision le compresseur d'inhalateur, ce qui est préférable. Pour que toute la famille puisse utiliser le nébuliseur pour presque toutes les maladies, vous devez choisir un modèle avec un spray universel. Ils produisent des aérosols, constitués de particules plus petites et plus grosses, qui se déposent dans le nasopharynx et le système respiratoire.

De nombreuses entreprises produisent des nébuliseurs et divers modèles d’appareils. Chacun d'eux a ses avantages et ses inconvénients. Les spécialistes recommandent le meilleur compresseur d'inhalateur à choisir dans cette liste:

  1. OMRON CompAIR C28. Nébuliseur universel, très demandé. C'est un appareil optimal pour un usage domestique: il est puissant et facile à gérer. Vous pouvez ajouter toutes les formulations médicinales. Le système de valves virtuelles est implémenté dans l'inhalateur, grâce à quoi la consommation du médicament est minimale.
  2. Microlife NEB-50. En énumérant les meilleurs nébuliseurs à compresseur, il est impossible de ne pas s'en souvenir. Son principal avantage est un compresseur puissant pouvant fonctionner jusqu'à 1 heure. En cas de surchauffe, l'appareil s'éteint tout seul.
  3. B. Bien WN-112K. Inhalateur de budget dans lequel vous pouvez ajuster la taille des particules. Grâce au pulvérisateur pratique, la perte de mélanges thérapeutiques est minime. Le nébuliseur est contrôlé manuellement.

Pour que l’utilisation de l’appareil s’avère aussi positive que possible, il doit être utilisé correctement. Compresseur inhalateur - comment l'utiliser?

  1. La procédure doit être effectuée au plus tôt 1 à 1,5 heure après avoir mangé et fait un effort physique.
  2. Il vaut mieux ne pas être distrait en lisant ou en parlant en inspirant.
  3. Lors de l'utilisation d'un nébuliseur, la respiration doit être régulière et mesurée.
  4. Après la procédure, vous ne pouvez pas manger pendant 15-20 minutes.
  5. L'inhalation doit être effectuée 2 à 3 fois par jour.

Les solutions pour l'inhalation sont différentes. Certains sont destinés à liquéfier le mucus, d'autres ne permettent pas le bronchospasme, d'autres sont utilisés pour lutter contre les microorganismes fongiques dans les voies respiratoires. Les solutions les plus populaires pour l'inhalation avec un nébuliseur sont:

  • bicarbonate de sodium;
  • chlorure de sodium;
  • Berodual;
  • Atrovent;
  • Salbutamol;
  • Berotek;
  • Pulmicort;
  • Lasolvan;
  • Acétylcystéine;
  • Mukomiste;
  • L'hydrocortisone;
  • Malavit;
  • La furaciline;
  • Dioxidine.

Les nébuliseurs aident à nettoyer votre nez efficacement. Ils peuvent même être utilisés pour traiter les nouveau-nés. Le grand avantage des inhalateurs est qu'ils aident à traiter le nez qui coule sans endommager les muqueuses. Déjà, la première procédure, qui prend très peu de temps, donne un changement positif. L'utilisation d'un nébuliseur à compresseur pour un rhume doit être conforme aux règles décrites ci-dessus. Pour lutter contre le mucus dans le nez, utilisez généralement de tels outils:

  • une solution saline;
  • Tonsilgon;
  • Solution de furaciline;
  • teinture de propolis;
  • teinture de calendula et autres.
Article Précédent