Principal
Les symptômes

Comment enlever le mucus dans la gorge d'un enfant

Les expectorations sont un fluide physiologique produit par l'arbre trachéobronchique. Il remplit une fonction protectrice, empêchant la pénétration d’agents pathogènes dans les muqueuses du système respiratoire.

Contenu de l'article

Cependant, les crachats accumulés dans la gorge d'un enfant signalent l'hyperactivité des cellules caliciformes qui produisent du mucus dans les voies respiratoires.

La production excessive de sécrétions visqueuses n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme qui indique le développement d'une inflammation septique. Le traitement commence par rechercher les causes du problème. Les agents pathogènes ou les virus agissent souvent comme des provocateurs de réactions pathologiques. Les expectorants peuvent être utilisés pour réduire la viscosité et faciliter la décharge des expectorations des voies respiratoires inférieures et supérieures.

Qu'est-ce que les crachats?

En l'absence de réactions inflammatoires dans les organes respiratoires, environ 100 ml de mucus sont formés chaque jour. Il contient un grand nombre de macrophages et de granulocytes, qui protègent les voies respiratoires de la pénétration de la flore pathogène. En cas de développement d’une maladie infectieuse, la capacité de travail de l’épithélium ciliaire est altérée, ce qui entraîne une accumulation du mucus chez l’enfant dans la gorge.

La formation de lésions dans le pharynx stimule l'activité des cellules caliciformes, qui commencent à produire une quantité excessive de sécrétion visqueuse. Il est composé de protéines et de monosaccharides, qui constituent un substrat approprié pour la reproduction d’agents pathogènes. L'élimination tardive du mucus entraîne une altération de la fonction de drainage du poumon, ce qui entraîne le développement de complications - bronchite, pneumonie, BPCO, etc.

Étiologie

Les enfants souffrent plus souvent que les adultes de maladies respiratoires, leur système immunitaire ne pouvant pas résister à la plupart des virus et des microbes. Le manque d'immunité adaptative augmente le risque de développer des pathologies infectieuses, entraînant une accumulation de mucus dans les bronches, la trachée et le pharynx. La formation de mucus en excès dans les voies respiratoires est souvent associée au développement de maladies telles que:

  • la grippe;
  • pharyngite;
  • une bronchite;
  • la trachéite;
  • asthme bronchique;
  • la trachéobronchite;
  • la laryngite;
  • la rhinorrhée;
  • amygdalopharyngite.

Les enfants de moins de 2 ans ne sont pas capables de cracher efficacement les expectorations. Par conséquent, l'accumulation de mucus dans les bronches conduit souvent au développement d'un syndrome obstructif.

Il est à noter que les médicaments expectorants facilitent seulement l'évolution de la maladie. Pour accélérer la régression des réactions pathologiques dans les organes respiratoires, les agents antimicrobiens et antiviraux doivent être pris en parallèle.

Quand contacter un pédiatre?

Il est difficile de diagnostiquer une pathologie ORL chez les patients de moins de 1,5 ans, car le nourrisson ne peut pas informer les parents de manière indépendante de la présence d'un malaise dans la gorge. De plus, la toux ne survient pas toujours lors de la formation excessive de mucus visqueux, localisé entre la gorge et la cavité nasale. Vous pouvez suspecter le développement d'une maladie respiratoire chez un enfant par l'apparition des symptômes pathologiques suivants:

  • capricieux
  • refus de manger;
  • respiration sifflante dans les poumons;
  • mauvais sommeil;
  • essoufflement;
  • nez qui coule

Les enfants à partir de 2 ans peuvent se plaindre de brûlures à la gorge, de maux de tête, de myalgies et de déglutition douloureuse de la salive. Si les symptômes décrits ci-dessus apparaissent, l'oropharynx de l'enfant doit être examiné. L'hypertrophie des amygdales et la rougeur de la muqueuse de la gorge indiquent l'apparition de réactions inflammatoires dans les tissus. Pour un diagnostic plus précis et déterminer le schéma de traitement, vous devriez demander l'aide d'un pédiatre.

Caractéristiques du traitement

La décharge de mucus visqueux chez les enfants est beaucoup plus difficile que chez les adultes. Le sous-développement des muscles lisses empêche l’évacuation normale des expectorations lors d’un acte de toux. Il convient de noter que le mucus qui s'accumule dans le pharynx chez les enfants a une texture plus dense, ce qui rend difficile le décollement des parois des voies respiratoires. Par conséquent, pour faciliter le bien-être du patient, il est nécessaire d'utiliser des moyens qui fluidifient le mucus et facilitent son écoulement de l'arbre trachéobronchique et de la gorge.

C'est important! La congestion pulmonaire associée à l'accumulation d'expectorations dans les bronches augmente le risque d'inflammation chronique.

Le traitement médicamenteux implique l'utilisation de l'action sécrétolytique (mucolytique) et sekretomotornogo (expectorant). Dans ce cas, le schéma de traitement ne doit être déterminé que par le médecin traitant. Les enfants de moins de 2 ans ne sont pas désireux d'administrer des médicaments expectorants, car ils augmentent la production de masses muqueuses que l'enfant ne peut pas tousser efficacement.

Pendant le traitement, vous devez suivre plusieurs règles importantes qui accélèrent le processus de récupération de l'enfant:

  • humidification de l'air intérieur - réduit la viscosité du mucus dans la gorge, ce qui contribue à son évacuation;
  • une consommation excessive d'alcool réduit l'élasticité des expectorations, facilitant ainsi le processus de détachement de celle-ci des parois des voies respiratoires;
  • nettoyage régulier dans la chambre des enfants - l'élimination des allergènes (poussière, poils d'animaux) prévient les réactions allergiques et l'œdème des voies respiratoires supérieures.

Les promenades quotidiennes dans les airs ont un effet bénéfique sur les processus métaboliques dans les tissus et préviennent les processus stagnants dans les poumons. L'exercice modéré peut transformer la toux sèche en productive, ce qui accélère le processus de guérison.

Expectorants

Médicaments expectorants - groupe de médicaments qui permettent d’abstraction des sécrétions pathologiques des voies respiratoires. Les médicaments réduisent la viscosité du mucus et stimulent l'activité de l'épithélium ciliaire, ce qui accélère le processus d'élimination de celui-ci des poumons et de la gorge. Selon le principe d'action des médicaments, les types de médicaments expectorants suivants sont dispensés:

  • sécrétomoteur - stimule l'activité des centres de la toux, ce qui accélère l'évacuation des expectorations des voies respiratoires;
  • mucolytique - réduit la densité et l'élasticité de la sécrétion pathologique, ce qui facilite son processus de décharge des parois des voies respiratoires supérieures.

C'est important! Les expectorants ne sont pas souhaitables pendant le passage de l’antibiothérapie, car ils réduisent l’intensité de l’absorption des antibiotiques dans le tissu de la gorge.

Les médicaments mucolytiques et sécrétolytiques sont disponibles sous forme de suspensions, sirops, pilules, solutions pour inhalation et rinçage de l'oropharynx. Pour le traitement des patients âgés de moins de 2 ans, il est plus opportun d'utiliser des sirops et des suspensions d'origine végétale. Toutefois, certains composants du médicament pouvant provoquer une réaction allergique chez l’enfant, il est donc conseillé de consulter un médecin avant de prendre ce médicament.

Médicaments mucolytiques

Les mucolytiques sont des médicaments sécrétolytiques qui réduisent la viscosité des expectorations difficiles à séparer, accélérant ainsi le processus d'élimination de leurs organes ORL. Contrairement aux médicaments expectorants, ils n'augmentent pas le volume de mucus dans les bronches, ce qui empêche la survenue de processus stagnants. Les médicaments mucolytiques sont utilisés pour transformer la toux sèche en une solution productive chez les enfants de tous les groupes d’âge.

Les agents sécrétolytiques sont utilisés dans le traitement des pathologies des voies respiratoires inférieures - pneumonie, bronchite, laryngotrachéite, etc. Dans le schéma du traitement conservateur comprennent généralement les types de médicaments suivants:

Vous ne pouvez pas utiliser mucolytiques avec des médicaments antitussifs, car cela provoquerait la stagnation du mucus dans les poumons.

Préparations motrices secrètes

Médicaments expectorants - médicaments qui augmentent la quantité de mucus produite par l’arbre trachéobronchique, réduisant ainsi son élasticité. Les médicaments de ce groupe stimulent l'activité de l'épithélium ciliaire, ce qui accélère le processus d'abstraction de la sécrétion pathologique par les voies pulmonaires. Dans la plupart des cas, les médicaments sekretomotornye sont représentés par des moyens d'origine végétale, parmi lesquels le thym, le pied bot, le lierre, l'althéa, la racine de réglisse, etc.

Les médicaments à moteur secrets sont utilisés pour traiter les réactions inflammatoires aiguës et lentes des organes ORL, accompagnés d'une toux sèche. Pour le traitement des enfants peuvent être utilisés:

Il faut comprendre que le traitement avec des médicaments expectorants doit être associé au traitement étiotropique ou pathogénique. Les médicaments symptomatiques améliorent la qualité de vie du patient mais n'éliminent pas la cause de la pathologie.

L'inhalation

Un flegme sans toux dans la gorge chez un enfant indique le plus souvent la présence de réactions inflammatoires dans le nasopharynx. Le mucus qui s'accumule entre la gorge et la cavité nasale rend la respiration difficile pour l'enfant. Éliminer les expectorations permettent nébuliseur par inhalation, ce qui non seulement réduit la viscosité de la sécrétion pathologique, mais élimine également les processus catarrhales dans les lésions.

Le nébuliseur est un appareil compact doté d'une chambre spéciale dans laquelle la solution médicamenteuse est versée. Un dispositif médical convertit un liquide en aérosol à la température ambiante, de sorte qu'il peut être utilisé pour traiter les enfants dès les premiers jours de la vie. De plus, les nébuliseurs ne détruisent pas les composants actifs des médicaments, ce qui augmente considérablement l'efficacité de la procédure.

Les éléments suivants peuvent être utilisés pour liquéfier des sécrétions visqueuses et éliminer les réactions pathologiques des muqueuses des voies respiratoires:

  • "Lasolvan" - stimule la sécrétion de crachats, mais réduit son élasticité, ce qui facilite l'évacuation des parois du pharynx;
  • "Broncho San" - détruit les mucopolysaccharides dans le mucus, réduisant ainsi sa viscosité et facilitant le processus d'évacuation des bronches;
  • "Ambrobene" - stimule les cellules séreuses de l'épithélium cilié, grâce à quoi la production de mucus augmente, mais sa densité diminue;
  • "Eucabal balsam C" - décompose la sécrétion bronchique, ce qui facilite le travail de l'épithélium ciliaire en évacuant le mucus des voies respiratoires;
  • "Ambrogeksal" - stimule l'activité de l'épithélium ciliaire, ce qui accélère le processus d'élimination des expectorations du système respiratoire.

Inhalation besoin de faire quotidiennement au moins 4 fois par jour pendant 5-7 minutes.

L'efficacité de la physiothérapie dépend de la régularité des procédures d'inhalation. Afin de dégager les sécrétions pathologiques des poumons, des bronches, de la trachée et de la gorge, des manipulations thérapeutiques doivent être effectuées pendant 7 à 10 jours.

Quoi et comment enlever le flegme chez les nourrissons, s'il est difficile pour lui de cracher?

Il est toujours plus difficile de traiter les nourrissons que les adultes - la gamme de médicaments est limitée et bon nombre des recommandations qu’ils ne peuvent tout simplement pas appliquer par eux-mêmes. Lors d'infections respiratoires, un bébé ne peut souvent pas tousser dans les expectorations qui s'accumulent dans ses voies respiratoires. Cependant, il doit être sorti. Comment aider les bébés à cracher du flegme et qu'est-ce qui est autorisé à cet âge?

Causes et conséquences

Le processus inflammatoire de toute étiologie qui se produit dans les voies respiratoires est accompagné d'une production accrue de mucus. En bonne santé, la sécrétion bronchique remplit une fonction protectrice et empêche le dessèchement des muqueuses. Au cours de la maladie, le secret modifie ses propriétés rhéologiques - il devient plus dense et plus visqueux, et contient également des micro-organismes exotiques morts et des cellules immunitaires humaines.

De gros morceaux de mucus sont combinés dans un gros caillot qui peut se fixer fermement à la membrane muqueuse des bronches et ne pas s'éteindre lorsque vous toussez. Chez le nourrisson, la condition est compliquée par le fait que ses voies respiratoires sont plus courtes et plus étroites que chez un adulte. En conséquence, les crachats chez les bébés s'accumulent très rapidement et partent très difficile.

Dans tous les cas, les voies respiratoires doivent être nettoyées. Sinon, les conséquences pourraient être:

  1. Joindre une infection bactérienne secondaire.
  2. Insuffisance respiratoire.
  3. Souche nerveuse de l'enfant.
  4. L'apparition d'une hernie après une toux intense et prolongée.

Traitement

Le médecin ne pourra établir le schéma thérapeutique correct qu'après avoir examiné l'enfant. Le médecin écoutera les voies respiratoires, examinera l’état de l’oropharynx, évaluera l’état général du bébé. Parfois, une quantité excessive de mucus est produite en réponse à la poussée dentaire. Une telle affection ne peut être traitée selon un schéma thérapeutique, par exemple une allergie ou une infection bactérienne.

Les médicaments autorisés pour les enfants jusqu'à l'âge d'un an sont disponibles sous forme de sirops ou de gouttes, car les bébés ne savent pas avaler les comprimés. Une partie importante du traitement est l'inhalation, le massage et la laque pour le système respiratoire.

Massages

La méthode de massage est approximativement la même pour tous les enfants, seule la force de pression et la nature des mouvements sont corrigées. Chez les petits enfants, le massage est effectué avec des mouvements caressants, et pour le tapoter, on utilise non pas une paume entière, mais plusieurs doigts.

Exemple de massage permettant d’éliminer les crachats du nouveau-né: les parents frottent le dos du bébé en le caressant jusqu’à ce qu’une légère rougeur apparaisse. En même temps, vous devez toucher la zone où se trouvent les bronches, en évitant la colonne vertébrale et les reins. Réchauffer votre dos est recommandé de bas en haut. En plus de vous caresser, vous pouvez utiliser de légers picotements et des pressions. Une fois la zone réchauffée, les parents se frappent très doucement le dos pour que les expectorations se détachent des parois des bronches et ressortent avec une toux. Komarovsky est très optimiste à propos de telles procédures, même dans la petite enfance, à condition que les parents effectuent correctement les exercices.

Des médicaments

Vous ne devriez pas demander comment enlever le mucus chez les nourrissons d'amis ou de connaissances. Tous les médicaments ne sont pas autorisés pour ce groupe d'âge. Le pédiatre ou le pharmacien à la pharmacie peut donner des conseils pratiques. En général, lorsque les crachats sont difficiles à séparer chez les enfants, deux groupes de médicaments sont utilisés:

  1. Expectorants. Stimule la production de mucus normal et favorise la circulation des caillots d'expectoration dans les voies respiratoires. Ambroxol est un médicament le plus souvent utilisé à de telles fins.
  2. Mucolytiques Signifie que diluer le flegme, en le divisant en plus petits morceaux. Cela aide l'enfant à éliminer le mucus inutile. Les représentants typiques de ce groupe sont ACC, Flyuditek, Acestad.

Aide urgente pour étouffer

Le blocage des voies respiratoires avec du flegme pendant une attaque de toux peut conduire à la suffocation. Dans ce cas, les parents devraient procéder comme suit:

  1. Appelle d'abord une ambulance.
  2. Donnez à l'enfant une posture droite.
  3. Ouvrez une fenêtre pour avoir de l'air frais.
  4. Utilisez un inhalateur s'il a déjà été prescrit par un médecin.

Remèdes populaires

En bas âge, la plupart des méthodes populaires ne devraient pas être appliquées. Cependant, pour les enfants plus âgés, de nombreuses recettes pour se débarrasser des expectorations seront efficaces. Voici quelques exemples sur la façon de supprimer les caillots accumulés:

  1. Réchauffer le dos et la poitrine avec de la graisse de blaireau, du pain chaud ou du miel est un remède très efficace. La procédure est effectuée la nuit, puis enveloppez-la chaudement.
  2. Un mélange de jus de radis avec du miel ou de canneberges avec du miel. Un tel médicament savoureux est pris plusieurs fois au cours de la journée.

Comment pouvez-vous enlever les expectorations chez les nourrissons

La toux humide chez les nourrissons survient dans le contexte du rhume et de certaines maladies infectieuses. A cette époque, beaucoup de mucus se forme dans les organes respiratoires, en réponse à l'entrée d'irritants dans le corps, qui agissent comme des microbes pathogènes. Ici, beaucoup de parents et la question se pose, comment enlever le flegme chez les nourrissons rapidement et sans douleur? Cela peut être fait à l'aide de médicaments, de massages et de recettes populaires.

Causes de la toux grasse

La toux humide chez le nourrisson se produit pour un certain nombre de raisons. Le plus souvent, il est provoqué par des maladies respiratoires, dans lesquelles les muqueuses des voies respiratoires supérieures sont fortement irritées. Mais d'autres maladies peuvent aussi provoquer la toux chez les bébés:

  • Laryngite et pharyngite.
  • Amygdalite et rhinite.
  • Trachéite et bronchite.
  • Maladies du système cardiovasculaire.
  • Maladies du tube digestif.
  • Corps étrangers dans les organes respiratoires.
  • Inhalation d'air trop sec.

Le mucus dans le pharynx chez les bébés peut apparaître sans tousser. Ceci est typique de la période de récupération, après un rhume. Cet état provoque une gêne chez le bébé, car le mucus accumulé n'est pas expectoré et ne sort souvent pas du nez. Dans ce cas, les parents doivent prendre des mesures pour améliorer l'état des miettes.

Si la toux humide chez les nourrissons après un rhume persiste pendant 10 jours, cela peut alors être considéré comme la norme. Si la toux dure jusqu'à 2 semaines, cela indique alors l'apparition d'une infection bactérienne.

Pourquoi la toux est-elle dangereuse pour un enfant?

Les expectorations accumulées dans les organes respiratoires du nourrisson peuvent conduire à des processus pathologiques dangereux. Les conséquences du mucus dans la gorge et les organes respiratoires peuvent être:

  • Le bébé est perturbé dans son sommeil et son appétit, à cause de quoi il commence à perdre du poids.
  • Souvent, bâillonnement.
  • La voix devient enrouée.
  • En raison de la contrainte excessive de la paroi abdominale peut être une hernie.

La toux devrait être traitée de façon moderne. Mais n'oubliez pas que l'auto-traitement est strictement interdit. Donner des médicaments ne peut être prescrit que par le médecin.

Caractéristiques du traitement

Le médecin ne détermine le traitement qu'après un examen complet de l'enfant malade. Il est nécessaire de passer des analyses de sang et d'urine, de passer des radiographies et, si nécessaire, de consulter un otolaryngologue.

Pour aider les bébés à cracher des crachats visqueux, le médecin leur prescrit des médicaments expectorants et des mucolytiques. Enfants plus jeunes médicaments contre la toux prescrits dans les sirops. Le plus souvent, les médecins préfèrent Ambroxol, Lasolvan et Ambrobene. La bromhexine peut également être prescrite, mais ce médicament a plus d'effets secondaires.

Si une toux est causée par une infection bactérienne, des médicaments antibactériens sont prescrits, car il n'est pas possible de se débarrasser de l'infection d'une autre manière. Les antibiotiques destinés au traitement des bébés sont sélectionnés avec le plus grand soin. La préférence est donnée aux médicaments à large spectre avec un minimum d'effets secondaires.

Avant de commencer à utiliser des antibiotiques, un test de sensibilité aux médicaments est effectué. Pour cela, appliquez un peu de solution sur le pli interne du coude de la chapelure et attendez 15 minutes, temps au bout duquel le résultat est évalué.

L'inhalation

Ils aident à tousser jusqu'à l'inhalation d'expectorations visqueuses par un nébuliseur. À l'aide de ce dispositif, les solutions médicamenteuses sont transformées en une substance finement dispersée qui se dépose sur les muqueuses et a un effet thérapeutique.

Pour l'inhalation, le médecin prescrit ces médicaments:

  • Solution d'ambrobène ou d'ambroxol.
  • Salin
  • Eau minérale alcaline.

Les mucolytiques sont pré-dilués avec une solution saline dans un rapport de 1: 3. La durée de la procédure devrait être de 10 à 15 minutes. Il est important d'utiliser un masque pour bébé bien ajusté sur le visage du bébé.

Préparer une nouvelle solution médicamenteuse pour chaque inhalation. Le reste du médicament est versé et le récipient est lavé et séché.

Massages

Le massage thérapeutique aidera également à éliminer les expectorations chez le bébé. Les techniques de massage élémentaires peuvent apprendre tous les parents.

Grâce au massage, la circulation sanguine est améliorée et tous les processus métaboliques sont activés. Si vous pratiquez correctement les techniques de massage, l'état de l'enfant malade s'améliorera très rapidement. Quel type de massage peut être fait avec des attaques de toux?

  1. Bébé mettre sur une surface plane et commencer à caresser doucement le dos. Les mouvements de paume doivent être dirigés vers le haut.
  2. Frottez le dos de votre bébé avec vos paumes. Cela doit être fait avec précaution, car les bébés ont une peau délicate et peuvent être facilement endommagés.
  3. Doigts tapotant sur le dos.
  4. Les côtes des paumes tapotent doucement le bébé dans le dos.

Le massage doit être fait avec les mains chaudes. Permis de mettre sur la paume un petit bébé Masi Barsuchok ou Pulmeks. Après le massage, le bébé est habillé et mis au lit.

Il ne faut pas oublier que le massage ne peut pas être fait à une température corporelle élevée. Cela conduira à une détérioration du patient.

Méthodes folkloriques

Guérir et soigner aider les méthodes folkloriques. Ils ne peuvent être utilisés qu'en consultation avec le médecin. Efficace et sûr sont les recettes suivantes:

  1. Dans les baies de canneberges mûres, presser le jus et le mélanger en deux avec du miel. Le sirop obtenu donne à bébé ½ cuillerée à thé matin et soir.
  2. Le radis noir est pelé, coupé en morceaux et parfumé avec une cuillère à soupe de miel. Une heure plus tard, ils commencent à donner le jus libéré au bébé. 1 cuillerée à thé, 4 fois par jour.
  3. L'oignon est nettoyé, frotté sur une râpe et le jus pressé. Sur une cuillère à soupe de jus d'oignon prendre le même miel, bien mélangé. Le médicament résultant donne des miettes à 1 cuillère à café, 3 fois par jour.
  4. Préparez de la camomille en pharmacie à raison d’une cuillerée à thé d’herbes dans un verre d’eau. Enterrez le bouillon dans le nez du bébé 3 fois par jour.

Enlever rapidement les mucosités des organes respiratoires et aider à frotter. Pour frotter peut être utilisé comme produits pharmaceutiques, et les graisses naturelles. Le plus souvent, les bébés sont broyés avec de la graisse de chèvre et de blaireau.

Pour le broyage, bébé peut utiliser une pommade à la térébenthine, mais elle est pré-diluée avec de la crème pour bébé dans un rapport de 1: 2.

Recommandations générales

Pour soigner rapidement la toux chez un nourrisson, vous devez suivre ces recommandations:

  • Dans la maison devrait maintenir une humidité optimale d'environ 55%.
  • Dans la pépinière ne doit pas être trop chaud, car dans ce cas, la muqueuse du nez va se dessécher fortement.
  • Un enfant malade a besoin de boire beaucoup. Il peut s'agir d'eau, de thé, de compote ou de jus de fruits, autorisé par l'âge.
  • Il devrait régulièrement se conformer à toutes les recommandations du médecin.

Le bébé devrait être plus souvent pris et porté debout. Dans cette position, il peut bien se racler la gorge. Si un petit enfant malade ment beaucoup, il devient stagnant dans les bronches.

Un bébé malade doit être présenté au médecin 2 fois par semaine. Si le traitement prescrit est inefficace, le médecin l'examine et vous prescrit de nouveaux médicaments.

Snot gorge chez les nourrissons - raisons, comment nettoyer, traitement

L'apparition du bébé dans la famille est une grande joie. Malgré des émotions accablantes, les parents doivent faire face à de nombreuses difficultés. Le manque de sommeil, un nouveau régime, des problèmes de soins pour le bébé, littéralement, tous ces facteurs provoquent des troubles et, parfois, même une dépression chez les parents.

Quand une morve est détectée chez un bébé, il y a déjà une panique sur la façon de retirer (sucer) la morve à une telle miette. Pourquoi le nez qui coule du tout "s'accroche" au bébé? Après tout, il ne court nulle part et surveille le bébé très attentivement. Voyons le comprendre.

Caractéristiques anatomiques du nasopharynx chez le nourrisson

Dans les premiers mois de la vie chez le nourrisson, le nasopharynx présente des caractéristiques structurelles.

La muqueuse est épaissie, riche en un vaste réseau de vaisseaux sanguins et contient une quantité accrue de tissu conjonctif.

Une irritation minime, l'ingestion de virus ou une infection provoquent instantanément le développement d'une inflammation.

La muqueuse gonfle, devient hyperémique, œdémateuse, il est difficile pour le bébé de respirer le nez. Les voies nasales sont encore très étroites, seulement 2-3 mm, et la langue prend beaucoup de place dans la bouche (épaissie). Toutes ces caractéristiques anatomiques dans les premiers mois de la naissance peuvent compliquer les symptômes d'écoulement nasal pendant une maladie.

L'aggravation de la microflore nasopharyngée, qui est presque toujours observée pendant la période d'adaptation, aggrave le froid. Étant dans l'utérus, le bébé était complètement en sécurité. Bien sûr, dans de rares cas, il existe une infection intra-utérine, mais il en existe peu.

Immédiatement après la naissance, le nouveau-né se familiarise avec le monde extérieur et la vaste armée de microflores pathogènes veut s’infiltrer dans le nasopharynx du bébé.

Dans les premières semaines suivant la naissance, l'enfant est sous le couvert d'anticorps maternels qu'il a reçus in utero.

Si le bébé est allaité, il y a de grandes chances que le système immunitaire fonctionne sans échec. Plus l'enfant grandit, plus la résistance aux anticorps maternels était faible. Cela est dû à l’immaturité du système immunitaire du bébé et au fait que le lait maternel perd progressivement ses propriétés bénéfiques.

Causes de la rhinite chez les nourrissons

Les bébés qui coulent sont physiologiques ou pathologiques. Le néonatologiste ou le pédiatre aidera à définir la nature de la rhinite. N'essayez pas de résoudre le problème vous-même et de déterminer le schéma thérapeutique.

Rhinite adaptative (physiologique)

Dans l'utérus, le bébé bénéficie d'un environnement relativement humide.

Après la naissance, le nasopharynx entre en collision avec l'atmosphère, il y a une restructuration de tout le système respiratoire.

La membrane muqueuse du nez, en essayant d'humidifier, augmente la sécrétion. Le mucus peut donc apparaître dans les voies nasales et la gorge.

Les parents observent l'image suivante: un enfant a la morve des voies nasales. Ils ne sont pas abondants, donc les mamans ne font pas particulièrement peur. Dans certains cas, la rhinite peut s'aggraver et tous ses symptômes seront plus prononcés. L'écoulement de mucus dans le nasopharynx provoque la toux.

Les facteurs suivants peuvent aggraver la situation:

  • instillation non contrôlée de médicaments vasoconstricteurs nasaux;
  • humidité insuffisante de l'air;
  • l'utilisation de radiateurs dans la chambre;
  • la présence d'un grand nombre d'articles de leur fourrure et de leur laine (tapis, carpettes, peluches).

Habituellement, la rhinite physiologique disparaît d'elle-même, mais le pédiatre doit contrôler l'état du bébé.

Rhinite pathologique

L'inflammation dans le nasopharynx chez les nourrissons se développe le plus souvent en raison de la pénétration de virus et de bactéries.

Les microbes sont transmis par des personnes malades, le plus souvent les bébés sont infectés par leurs frères et sœurs.

Si l’immunité du bébé est forte, la maladie sera bénigne.

Les allergènes deviennent également une cause de morve, traumatisant le nez lors de procédures hygiéniques, de régurgitations fréquentes (le contenu retourne dans le nasopharynx). Quelle que soit la cause du développement de la rhinite, l'enfant ressentira une gêne.

À l'examen, un oto-rhino-laryngologiste constate une inflammation des voies nasales et la présence de morve dans la gorge. Dans ce cas, l’enfant a besoin d’aide, car bébé refuse facilement d'allaiter pendant cette période.

De quelle couleur sont snot?

La couleur ne vous dit pas nécessairement à quoi un rhume doit faire face. Le médecin doit absolument parler de toutes les sécrétions du nasopharynx (couleur, densité, intensité).

L'écoulement transparent des voies nasales chez les nourrissons indique une infection virale ou une allergie.

De plus, une morve transparente accompagne la rhinite physiologique.

Dans des cas exceptionnels, un liquide limpide provenant du nez «signale» à propos de la liquorrhée.

Cette affection est extrêmement rare en cas de malformation congénitale ou de fuite de liquide céphalo-rachidien. Il convient de noter que lorsque les sécrétions d'alcool sont unilatérales.

Le morve jaune ou vert saturé parle de l’apparition de la microflore bactérienne. Plus la couleur est intense et saturée, plus le processus inflammatoire est prononcé.

Dans certains cas, le liquide qui s'écoule du nez peut être le résultat d'une régurgitation. Par exemple, un enfant a fait sauter l'eau. Dans ce cas, surtout si la régurgitation est assez fréquente, il est nécessaire de conseiller le bébé à un gastro-entérologue et à un chirurgien au sujet de maladies gastro-intestinales et d'une obstruction intestinale fonctionnelle.

La morve rouge, rose et brune dans le nez et la gorge est le plus souvent le résultat de dommages mécaniques, de fragilité capillaire, de muqueuses sèches et d'autres pathologies.

Chez les nouveau-nés présentant une atrésie oesophagienne ou une pneumonie congénitale, des écoulements mousseux avec une teinte blanche peuvent être observés des voies nasales.

Afin de ne pas rater les pathologies lourdes, se faisant passer sous le froid habituel, demandez rapidement l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste ou d'un pédiatre. Le médecin procédera à un examen supplémentaire, prescrira un traitement et calmera les parents inquiets du bébé.

N'oubliez pas qu'il n'est pas toujours facile d'éliminer la morve du nez et de la gorge du nourrisson. Par conséquent, il est fort probable que vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un expert.

Traitement du mucus dans la gorge chez les nourrissons

Si vous trouvez que le bébé ne respire pas mal avec le nez, est méchant, tousse à cause de la morve dans la gorge, appelez immédiatement un pédiatre.

Tous ces symptômes conduisent à une défaillance mammaire et à une perte de poids, ce qui est très dangereux pour les bébés.

En aucun cas, ne donnez pas de médicaments sans pédiatre, il est important de ne pas dépasser la dose de médicaments approuvés pour cet âge.

Les mesures suivantes aideront à éliminer le nez qui coule et la morve dans la gorge:

  • thérapie antivirale: interféron, viferon. Les médicaments sont des immunomodulateurs légers. Leur tâche consiste à augmenter la production d'interféron endogène, qui peut activer les forces de protection du minuscule organisme.
  • Les solutions antiseptiques sont utilisées dans la microflore bactérienne: miramistine, furatsiline, protargol. Les antiseptiques inhibent la croissance des bactéries et contribuent à la décontamination de la muqueuse nasopharyngée. Avec l'inefficacité des antiseptiques, un traitement antibactérien est réalisé;
  • condition préalable à l’élimination de la morve dans la gorge sont des rinçages fréquents du nasopharynx par le nez. Les solutions salines sont introduites: aquamaris, sérum physiologique, sérum physiologique, physiomère, autres. Vous pouvez également utiliser une solution de camomille faible. Grâce aux lavages, le mucus devient plus fluide, plus clairsemé et quitte le nasopharynx plus rapidement (l'enfant avale l'écoulement liquidien);
  • Si le nez du bébé est lourdement bourré, ne vous passez pas de médicaments vasoconstricteurs dans le nez. Ces outils incluent nazol baby, nazivin, autres. Les doses et les intervalles entre les instillations de gouttes ne sont déterminés que par un médecin. Le surdosage chez les nourrissons est inacceptable. En cas d’analphabétisme, des effets indésirables sont possibles: vomissements, convulsions, tachycardie, sécheresse du nez, développement d’une rhinite médicale. Les gouttes vasoconstrictrices ne doivent pas être utilisées plus de 3 à 5 jours.

Lorsqu'ils traitent leurs bébés, les parents essaient souvent d'appliquer les méthodes traditionnelles de traitement. Je voudrais noter que même les méthodes les plus anodines peuvent nuire au bébé.

Ainsi, vous ne pouvez pas verser de jus de Kalanchoe, d’aloès, d’oignon et d’ail dans le nez de votre bébé.

Tous ces agents provoquent des irritations et des brûlures de la muqueuse nasopharyngée.

Les huiles essentielles sont interdites d'utilisation, elles peuvent provoquer une réaction allergique et un bronchospasme. L'utilisation d'antibiotiques sans consulter un médecin est inacceptable.

Certaines mamans pensent que le nez qui coule et la conjonctivite sont bien traités avec du lait maternel. Ce n'est pas.

À l'époque soviétique, le personnel médical des maternités avertissait les mères allaitantes qu'il ne fallait en aucun cas utiliser les toilettes avec du lait maternel (pas de gouttes pour le nez ni pour les yeux). Pour les bactéries, le lait est un excellent nutriment.

Comment nettoyer le nasopharynx de l'enfant de la morve?

Pour enlever la morve de la gorge, vous devez d'abord éliminer leur présence dans les voies nasales.

Les enfants, et en particulier les bébés, ne savent pas se moucher, les parents doivent donc le faire eux-mêmes.

Les pharmacies ont actuellement des aspirateurs nasaux spéciaux peu coûteux et faciles à utiliser.

À l'aide de ces dispositifs simples, les parents à la maison, sans l'aide d'un médecin, peuvent retirer les écoulements liquides et le mucus du nez du bébé.

Les aspirateurs nasaux sont pour la plupart similaires. Utilisé depuis la naissance de l'enfant. D'habitude, un aspirateur n'est plus nécessaire lorsque le bébé se morfonde, ce qui ne se produira qu'après trois ans.

Avantages de l'utilisation d'un aspirateur:

  • ne blesse pas les voies nasales de l'enfant;
  • améliore la respiration nasale, et ceci est la prévention de l'otite moyenne et de la sinusite;
  • les médicaments sont utilisés moins fréquemment;
  • peut être utilisé pour l'hygiène nasale (élimination des croûtes sèches, sécrétions épaisses). Avant l'aspiration, vous n'avez besoin que d'une solution saline ou de ses substituts, qui sont préparés même à la maison.
  • stockés dans une boîte ou une caisse spéciale, si nécessaire, emportez avec vous. Cela laisse le temps de libérer le nez du bébé de la morve.

Technologie d'aspiration de morve

Tout d'abord, conformément aux instructions, l'appareil est collecté. N'oubliez pas d'insérer un filtre.

Bec le bébé enterré avec une solution saline, par exemple, avec une chambre (faire 1-2 injections).

Après quelques minutes, passez à la procédure de succion.

Essayer de mettre l'appareil dans la narine n'est pas nécessaire. Le dispositif est agencé de manière atraumatique, de sorte qu'il est impossible de le pousser dans les voies nasales et d'endommager la membrane muqueuse. Lorsque vous choisissez un aspirateur, faites toujours attention à l’épaisseur de la pointe, elle doit être large.

L'aspirateur est placé juste à l'entrée de la narine. L’autre extrémité de l’appareil (tube) doit être serrée entre les lèvres et effectuer le mouvement de rétraction.

Certains parents, probablement du genre paresseux, tentent de remplacer leur bouche par toutes sortes de dispositifs, tels qu'un aspirateur pour retarder la morve. Bien sûr, cela n’est pas permis. L'aspiration ne fonctionne que strictement selon les instructions.

Pendant la procédure, vous pouvez voir comment le mucus pénètre dans le récipient transparent et évaluer immédiatement les buses (quantité, épaisseur, couleur). Le filtre, situé dans l'appareil, protège la personne effectuant l'aspiration des infections par des virus et des bactéries.

Après chaque procédure, le filtre et l’ensemble du dispositif sont soigneusement lavés à l’eau courante avec du savon pour bébé. L'appareil est ensuite séché et stocké dans un étui de rangement. Certains aspirateurs se voient proposer des filtres jetables.

Prévention de la morve chez les nourrissons

Les nourrissons beaucoup de choses ne peuvent pas. Cela concerne en particulier l’utilisation de diverses préparations immunitaires, pour lesquelles il n’est pas conseillé de les appliquer avant l’âge de un, voire de trois ans.

Il est possible d'augmenter l'immunité en effectuant une acupression, au cours de laquelle des points bioactifs sont activés.

Une telle procédure chez les bébés est effectuée deux fois par jour. Les points nécessaires que le spécialiste montrera seront massés avec les petits doigts pendant au plus une minute. La force d'impact montrera le médecin. En plus de l'acupression, un massage général est également utilisé.

En plus du lait maternel, en fonction de son âge, le bébé devrait recevoir les produits supplémentaires nécessaires à la croissance, au développement et à la protection immunitaire normaux. Par exemple, les bébés de six mois et plus reçoivent des légumes, des fruits et des céréales en purée.

Actuellement, l'approche de l'allaitement maternel et de l'alimentation complémentaire a radicalement changé, plutôt que littéralement il y a 20 ans.

Les leurres ont ensuite été introduits beaucoup plus tôt. À partir d'un mois, quelques gouttes de jus de citron ont été ajoutées à de l'eau potable.

Les jus de fruits étaient recommandés à partir de 2 mois, le fromage cottage à partir de 4 mois et les bébés dévoraient déjà librement la purée de viande pour les deux joues par an.

Les pédiatres conseillent maintenant de ne pas arroser les bébés, en particulier au cours des premiers mois de leur vie, mais assez de lait maternel. Les médecins de la vieille école avec cette approche ne sont pas d'accord. Auparavant, dans les maternités, littéralement plusieurs heures après la naissance de tous les bébés, elles étaient arrosées avec 5% de glucose (prévention de la déshydratation).

Il existe également des preuves que le manque d'eau dans le corps de l'enfant entraîne une maladie rénale. Bien entendu, les jeunes parents ont du mal à gérer différentes approches en matière d'alimentation du bébé. Les grand-mères en conseillent une, le pédiatre de district une autre. Il y a encore un moyen de sortir - c'est le juste milieu. Par exemple, offrez à votre enfant de l'eau, envie de boire, de refuser, ne doit pas être bourré.

Il est nécessaire d'admettre que les générations précédentes se distinguaient par une meilleure santé, il y avait moins d'allergies. Peut-être que cela vaut la peine que les diététistes des enfants reconsidèrent les régimes d'alimentation pour les bébés?

Conclusion

La gorge nouée chez les nourrissons n'a besoin de personne. L'enfant en souffre et les parents paniquent et ne savent pas comment les traiter.

Il est préférable de prévenir les rhumes et les maladies virales.

Tout d'abord, le nourrisson doit être protégé des courants d'air et de l'hypothermie.

La seconde consiste à annuler complètement les contacts avec les personnes malades. S'il y a plus d'enfants dans la famille, isolez-les dans une autre pièce, si possible, envoyez-les à grand-mère. Faites le nettoyage humide et l'aération de l'appartement plus souvent.

Marchez davantage avec votre enfant au grand air. Les longues marches ne sont pas nécessaires, il est préférable de passer 2 ou 3 fois par jour.

En cas d'apparition de la morve, il est uniquement permis de rincer le nez avec une solution saline et d'aspirer le mucus à l'aide d'une buse d'aspiration. Les antibiotiques, les vasoconstricteurs, les anti-inflammatoires, les antiseptiques et les antihistaminiques ne sont prescrits que par un oto-rhino-laryngologiste ou un pédiatre, n’oubliez pas cela. Prenez soin des plus petits et soyez en bonne santé!

Comment aider le bébé à se racler la gorge: que peut-on faire à la maison pour retirer les crachats d'un enfant?

Flegme - un fluide produit dans le corps pour le fonctionnement du système respiratoire. Dans des conditions normales, une petite quantité de crachats est libérée. Une augmentation du mucus indique l'apparition de la maladie. Il peut être accompagné de toux et de fièvre. Dans ce cas, il est nécessaire de consulter un pédiatre pour déterminer la cause du mucus et commencer le traitement rapidement.

Quelles maladies sont accompagnées par la production de crachats?

Le plus souvent, la production de crachats est associée à des infections d'origine virale ou bactérienne. Un enfant commence à tousser et à se morfondre, la température corporelle augmente (plus de détails dans l'article: Comment traiter une toux allergique humide chez un enfant?). Une toux forte et un secret épais apparaissent dans les maladies suivantes:

  • Bronchite Le processus inflammatoire a lieu dans les bronches.
  • Inflammation des poumons (pneumonie). Une maladie dans laquelle les poumons sont touchés, un processus inflammatoire se développe. La bronchite est la cause de la pneumonie.
  • Asthme bronchique. Inflammation chronique observée du système respiratoire. Dans le même temps, il est nécessaire de nettoyer complètement les organes des expectorations.

L'apparition de crachats peut ne pas être accompagnée d'une toux. Maladies caractérisées par la présence de mucus sans toux:

  • Rhinite En même temps, du mucus se forme dans le nez et coule dans la gorge, car il est difficile de se moucher le nez en raison du gonflement de la membrane muqueuse. Il est recommandé de se gargariser pour que les bactéries ne se propagent pas aux autres organes respiratoires.
  • Pharyngite Une maladie dans laquelle la membrane muqueuse de la gorge est enflammée. Le fait de tousser le mucus formé est rendu difficile par des sensations douloureuses. Cela se produit avec le mauvais traitement de la rhinite.
  • Allergie. Dans les réactions allergiques, les sécrétions sécrétées s'accumulent dans la gorge.
Il existe de nombreuses maladies d'étiologie virale et bactérienne, accompagnées de la présence de crachats.

Pourquoi le flegme ne disparaît-il pas quand on tousse?

Lorsque le virus et les bactéries pénètrent dans le corps de l’enfant, une grande quantité de mucus est libérée. Cela résulte du fait qu’il n’ya pas assez de protéines spéciales dans les expectorations capables d’empêcher le développement des bactéries.

De par sa consistance, le mucus peut être liquide et épais. Les expectorations liquides sont facilement éliminées du système respiratoire lors de la toux. La sécrétion visqueuse se forme lorsqu'un grand nombre de bactéries pathogènes s'accumulent dans les bronches. Il est difficile d'éliminer le mucus épais chez les jeunes enfants, car ils n'ont pas la force nécessaire pour tousser. Le secret ne part pas des bronches mais reste sur les muqueuses des voies respiratoires.

Chez les nourrissons, le processus de décharge des expectorations est gêné par le réflexe de toux peu développé, et les bébés passent beaucoup de temps couchés. Pour liquéfier le mucus, il est nécessaire de suivre un traitement avec des préparations spéciales.

Comment aider votre bébé à se débarrasser du mucus?

Un petit enfant ne peut pas cracher des crachats en développement constant, il a donc besoin d'aide. La tâche principale des parents est d'aller à la polyclinique. Le médecin déterminera les raisons de la séparation du mucus et vous prescrira les médicaments nécessaires, puis vous expliquera comment obtenir des expectorations chez les nourrissons, en fonction de l'âge de l'enfant et du type de maladie.

Des médicaments

Les médicaments sont utilisés en fonction des causes des expectorations et peuvent aider à éliminer le mucus. Avant d’utiliser le médicament, vous devez connaître les contre-indications et les caractéristiques d’utilisation pendant l’enfance - de nombreux médicaments sont interdits aux bébés et sont prescrits à partir de 3 ans.

  • Agents antiviraux. Utilisé pour le traitement de la grippe, des infections respiratoires aiguës et du SRAS au stade initial de la maladie. Des médicaments comme Ergoferon, Kagocel et Ingaverin augmentent la réponse immunitaire du corps et arrêtent le processus inflammatoire (nous recommandons de lire: comment administrer correctement Ergoferon à un enfant de 2 ans?).
  • Sprays et sprays. Nommé avec des maladies de la gorge. Ils soulagent l'inflammation, soulagent la douleur et éclaircissent les crachats dans la gorge. Certains médicaments ont des effets antiviraux et antibactériens. Les sprays «Tantum Verde», «Kameton», «Lugol» sont plus courants (nous recommandons de lire: comment utiliser le spray Tantum Verde pour les enfants de moins de 3 ans?).
  • Des pilules Leur action vise à fluidifier le mucus, à réduire la douleur et à soulager la toux. Ceux-ci incluent "Strepsils", "Septolete", "Grammydin", "Faringosept".
  • Antibiotiques. Utilisé pour traiter les infections bactériennes. Pour leur diagnostic, il est nécessaire de procéder à une analyse en laboratoire des secrets sécrétés. Le plus couramment prescrit "Amoxicilline", "Sumamed", "Azithromycine".
  • Expectorants. Nécessaire pour enlever les expectorations des poumons. Disponible sous forme de sirops à base d'herbes médicinales. Ils peuvent causer la toux (Ambrobene, Ambroxol, Herbion).
  • Médicaments amincissants. Leur action vise à diluer le mucus épais ("Mucoltin", "ACC", "Bronhobos").
  • Antihistaminiques. Utilisé pour réduire la quantité de crachats dans les réactions allergiques. Des moyens tels que "Suprastin", "Zodak", "Zyrtec" soulagent le gonflement et l'inflammation, réduisent la sécrétion de mucus. En plus de prendre des médicaments, il est nécessaire d’exclure tout contact avec l’allergène.

Remèdes populaires

Avant de traiter un enfant avec des remèdes populaires, vous devriez consulter un pédiatre. Le corps du nourrisson peut réagir à de telles méthodes par la manifestation d’une réaction allergique. Le plus souvent, les remèdes populaires sont utilisés comme traitement supplémentaire aux premiers stades de la maladie.

  • Se gargariser avec des bouillons d'herbes médicinales: camomille, sauge. La procédure est effectuée 3 à 4 fois par jour, une heure avant les repas. Autorisé aux enfants à partir de 3 ans, à condition que l'enfant n'avale pas la solution. Soulage l'inflammation, améliore la production de crachats, arrête le développement de l'infection.
  • Propolis. La teinture est ajoutée à de l'eau tiède ou du lait et bue avant le coucher. Le médicament réduit la douleur et les maux de gorge, aide à se débarrasser des sécrétions sécrétées.
  • Un mélange de citron et de miel. La méthode est efficace pour la toux sèche.
  • Miel avec jus de radis ou d'oignon. Bien amincit le flegme. Pour préparer, vous devez frotter l'oignon ou le radis, presser le jus et mélanger avec du miel.

Massages

Pour accélérer le processus d'élimination du mucus chez les enfants jusqu'à un an, vous pouvez faire un massage. Avant la procédure, donnez à l'enfant un médicament expectorant contre la toux (voir aussi: comment la toux chez un bébé est-elle traitée correctement?). Le broyage à une température corporelle élevée n'est pas autorisé.

Comment effectuer un massage:

  • frottez le dos de l'enfant des épaules à la taille avec un mouvement caressant, la peau devrait rougir légèrement;
  • pincer la peau avec les doigts;
  • tapotez votre dos en mouvements circulaires;
  • Frappez le dos du bébé avec le bord de la paume pendant que l'enfant doit se coucher de manière à ce que les jambes soient au-dessus de la tête;
  • Massez votre dos avec votre poing;
  • Tournez le bébé et frottez le thorax de la clavicule vers la région du cœur.

Le massage doit être fait avec les mains chaudes, tous les mouvements doivent être effectués de haut en bas. De telles manipulations contribuent à la dilution des expectorations et à leur élimination des poumons. Ne vous inquiétez pas si l'enfant tousse fortement - c'est un processus naturel. Vous devez apprendre à votre enfant à recracher du mucus s'il tousse.

Il est souhaitable que la première séance de massage ait été réalisée sous la direction d'un spécialiste expérimenté.

L'inhalation

Inhalation - une méthode efficace dans la lutte contre les expectorations. L'inhalation de nébuliseur dilue efficacement le mucus dans la gorge et les poumons. Les médicaments pénètrent dans les tissus enflammés sans pénétrer dans le sang et le système digestif.

Pour mettre en évidence les expectorations dans le dispositif sont des médicaments coulés:

  • "Berodual", "Salgim" - signifie que dilater les bronches;
  • "Lasolvan", "Ambroxol" - des médicaments qui diluent les sécrétions sécrétées, aident à réduire le mucus dans les voies respiratoires;
  • "ACC" est un médicament qui dilue bien et élimine les expectorations (pour plus de détails, voir comment diluer la poudre de ACC pour les enfants?);
  • "Gedelix", "Sinupret" - réduisent l'inflammation et le gonflement des voies respiratoires.

En l'absence d'infection bactérienne, l'inhalation de solution saline ou d'eau minérale est recommandée. Cette méthode convient le mieux aux enfants d'un an, car elle ne provoque pas de réactions allergiques. Avec de telles procédures, il est nécessaire d’utiliser en plus des médicaments expectorants.

L'inhalation a lieu 2 fois par jour pendant la semaine. La durée de la procédure est de 5 minutes.

Comment éliminer les expectorations chez un nourrisson et l'aider à tousser du mucus: que faire s'il ne s'en éloigne pas?

Les nourrissons sont impuissants et très vulnérables. Ils dépendent le plus de ceux qui les soignent. Le système immunitaire des nourrissons est toujours en train de se former, ils sont donc sujets à diverses maladies, notamment le rhume. Si la maladie s'accompagne de la formation de mucus dans les voies respiratoires et la gorge, la mère ou la nourrice devrait savoir comment faire expectorer son enfant et l'aider à se vider la gorge.

Quels sont les mucosités et la toux dangereuses?

La production de crachats est une réaction protectrice du corps. Il empêche la pénétration de l'infection dans les bronches et les poumons. Les cils de l'épithélium, situés à la surface des bronches, sont activés et poussent les expectorations dans la gorge et sortent. Cracher du mucus est très douloureux, même pour un adulte. Chez un nourrisson, ce processus est compliqué par les caractéristiques de l'anatomie et du développement de l'organisme.

Circonstances empêchant les nourrissons de se débarrasser des crachats:

  • propriétés bactéricides réduites des expectorations, contribuant à son éducation abondante;
  • augmentation de la viscosité et de la densité du mucus;
  • réflexe de toux non formé;
  • propension à rétrécir la lumière des bronches et de l'œdème.

Ces circonstances peuvent provoquer une réinfection du corps par le mucus. Les caillots de mucus s’accumulent en gros caillots et sont fixés aux parois des bronches. Les lumières et la longueur des bronches chez les nourrissons sont petites, alors qu'il n'y a pas de force et d'habileté pour cracher du mucus. En conséquence, le mucus remplit rapidement les bronches et se déplace mal, ce qui entraîne un risque de suffocation. En outre, il existe un risque de hernie, d'enrouement, d'attaque nerveuse.

Quand devrais-je voir un médecin?

Si la toux est prolongée, accompagnée d'une respiration sifflante, alors que le mucus vert avec du sang tousse constamment, alors un médecin doit être immédiatement invité. En cas de température élevée et de problèmes respiratoires, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance. Chez les nourrissons, tous les organes sont petits et l’infection se propage très rapidement. Vous devez donc agir sans délai. Une grosse erreur est de ne compter que sur sa propre force, les conseils de la médecine traditionnelle et les préparations publicitaires.

Comment et quoi enlever le flegme chez un enfant à la maison?

La deuxième condition nécessaire est la consommation abondante d'alcool. Le bébé doit être arrosé avec de l'eau bouillie et du lait maternel. Si la couche n'est pas remplie dans les 4 heures, le volume de liquide doit être augmenté. Un enfant de plus de 8 mois peut être nourri avec mors, compotes, décoction de dogrose.

Lors du traitement, vous devez vous rappeler que l'essentiel est d'identifier la cause de la toux et de l'éliminer. Une toux grasse n’est pas une maladie, mais le désir de l’organisme de se débarrasser de l’infection.

Drogues De Pharmacie

Les médicaments contre la toux sont divisés en 2 groupes:

  • Mucolytiques Amincit le mucus, divise les gros caillots en petits, ce qui facilite la toux. Ce sont Acestad, ACC, Flyuditek, Ambrobene, Bronhikum.
  • Expectorants. Ils favorisent la formation de caillots de mucus le long des voies respiratoires et facilitent son excrétion dans la cavité buccale. Ceux-ci incluent Ambroxol, Lasolvan.

Les nourrissons devraient ramasser les sirops et les gouttes. Sous forme de sirops sont disponibles:

  • Ambroxol - dès le premier mois de vie 5 jours, 2,5 mg deux fois par jour après les repas;
  • Lasolvan - de 6 mois à ½ cuillère à thé avec les repas du matin et du soir pendant 5 jours;
  • Ambrobène - à partir du premier mois, 2,5 mg le matin et le soir après les repas pendant 5 jours;
  • Bronhikum (contient du thym) - de 6 mois à ½ c. À thé le matin et le soir, il est permis de boire pendant 14 jours;
  • Gedelix - de la naissance à ½ c. À thé (peut être dilué dans une bouteille d’eau) une fois par jour.

Sous forme de gouttes, relâche Stoptussin. La dose du médicament est calculée en fonction du poids du bébé: 9 gouttes / 200 ml d’eau à 7-12 kg. Si le poids est inférieur à 7 kg, 8 gouttes suffisent. Les gouttes donnent de six mois à 4 fois par jour après les repas. Ambrobene est également disponible sous forme de solution liquide. Sous cette forme, une dose de 1 ml est prescrite.

Remèdes populaires

Les recettes des grands-mères vous permettent d’afficher les expectorations à la maison, mais elles doivent être coordonnées avec votre médecin. La pratique montre que lorsqu'on tousse, frotter la poitrine et les pieds avec de la graisse intérieure (idéalement du blaireau ou du baissier, mais du gras de bœuf ou de porc) aide la nuit. Le miel est parfois mélangé à de la graisse, mais les parents doivent savoir avec certitude que l’enfant n’y est pas allergique, sinon la peau pourrait se couvrir de croûtes. La graisse de la faune peut également causer des allergies. Après avoir appliqué l'enfant devrait envelopper.

Pratiques de médecine traditionnelle enveloppant avec des feuilles de chou, qui sont recouvertes de miel. Bien adoucit la toux en appliquant des gâteaux chauds de purée de pommes de terre avec du miel.

Si le bébé n'est pas allaité et n'est pas transféré dans du lait de vache, vous devez lui donner du lait chaud pendant la nuit. Après 8 mois, vous pouvez essayer des tisanes, mais avec prudence, car elles peuvent également provoquer des manifestations allergiques.

Massages et exercices de respiration

Avant le massage, il sera utile de faire boire le bébé avec un expectorant prescrit par un médecin ou de mettre une solution saline (NaCl à 0,9%) dans le nez avec une pipette.

Procédure de massage:

  • couchez le bébé sur le dos, effectuez des mouvements caressants avec la paume de la main, de bas en haut jusqu'à la poitrine;
  • tournez le bébé sur le ventre, effectuez des mouvements caressants sur le dos et en cercle;
  • frotter en arrière de la taille aux épaules à un léger rougissement de la peau;
  • effectuer des picotements avec les doigts;
  • frappez votre dos avec vos paumes et tapotez la surface de votre dos avec le bord de votre paume ou du bout de vos doigts sans appliquer de force;
  • terminer le massage en appuyant avec le poing sur le dos de la main.

L'ensemble de la procédure ne devrait pas durer plus de 5 minutes. Les mouvements de massage sont effectués au-dessus des reins et ne touchent pas la colonne vertébrale. Si vous placez l'enfant de manière à ce que les jambes soient au-dessus de la tête, l'écoulement des expectorations est facilité. Pour ce faire, vous pouvez placer un oreiller sur les genoux et y placer l'enfant, en laissant le visage ouvert. Le massage peut déclencher une quinte de toux. Si possible, apprenez à l'enfant à expectorer et à recracher du mucus. Après cela, il est nécessaire de donner à l'enfant une boisson chaude et de terminer. Vous pouvez vous frotter la poitrine avec de l'alcool de camphre, si le médecin le permet.

Si le bébé commence à tousser, des exercices de respiration l'aideront. Les enfants de moins d'un an sont difficiles à forcer ou à convaincre de jouer. Il est donc préférable d'essayer la forme du jeu. Par exemple, vous pouvez mettre des papiers de couleur sur n’importe quelle surface (tenir une bande de papier ou un chiffon dans votre main) et apprendre à votre bébé à les souffler avec la bouche ou avec une paille. Il est souhaitable de susciter l’intérêt de l’enfant pour qu’il souhaite imiter sa mère ou ses enfants plus âgés. Vous pouvez penser à d'autres options pour le jeu, pourvu que ce soit amusant.

Inhalations et emplâtres de moutarde

Les enfants de moins de deux ans ne sont pas prescrits par inhalation. Nous pouvons leur recommander d'utiliser une solution saline dans leur nez. Vous pouvez l'acheter à la pharmacie ou le préparer vous-même avec de l'eau bouillie. La solution saline est une solution de sel à 9% de concentration. 9 g de NaCl est une cuillère à café avec une lame. Il faut bien mélanger dans un litre d'eau. La solution, en passant par le nez, dilue le flegme dans la gorge et les bronches.

Si la famille dispose d'un dispositif spécial (nébuliseur) qui convertit le médicament en aérosol sans formation de vapeur, vous pouvez essayer l'inhalation pour les enfants de moins d'un an. Vous devez acheter un appareil muni d'un masque pour les nourrissons. Ce sera sécuritaire et confortable. Une eau salée, minérale ou de mer peut être utilisée comme composant traitant. En accord avec le pédiatre, il est autorisé d'ajouter quelques gouttes d'agents expectorants ou mucolytiques à la solution.

De nombreux pédiatres s'opposent à l'inhalation pour les nourrissons, surtout au coucher. Leurs voies respiratoires sont très petites, des caillots d'expectorations gonflés peuvent les bloquer et créer une situation dangereuse d'insuffisance respiratoire. L'inhalation est autorisée avant le massage, en plaçant le corps de l'enfant avec la tête en bas.

Une autre façon de traiter la toux consiste à coller le plâtre à la moutarde chez les enfants de moins d'un an avec prudence. Seule l'utilisation de pansements spéciaux à la moutarde sous forme de ruban de sacs en papier contenant de la moutarde sèche est autorisée. De là, vous pouvez couper le nombre souhaité. Sur la peau d'un bébé tendre, un sac à la vapeur est appliqué à travers un tissu ou de la gaze. L'impact du pansement à la moutarde provoque la circulation sanguine et l'activation des cils de l'épithélium des bronches. Des caillots de mucus entrent en mouvement et sont expulsés. L'utilisation de plâtre à la moutarde chez les nourrissons suscite une controverse chez les parents et les spécialistes.

Mesures préventives

L'allaitement est le principal type de prévention des dommages aux voies respiratoires. Avec le lait, le bébé reçoit des anticorps qui le protègent des infections. Dans la période des épidémies va souffler pour réduire le contact de l'enfant au minimum. Après une promenade, il devrait être lavé avec du savon ou avec un antiseptique. Vous pouvez verser une solution saline dans le nez. Avant de visiter des lieux publics, y compris des cliniques, il est bon de lubrifier la zone près du nez avec une pommade Oxolinic. Suivez le calendrier de vaccination.

Les enfants doivent être tempérés, apprendre à refroidir, des salles ventilées, ne pas envelopper. Des vitamines et des complexes immunostimulants, en accord avec le médecin, sont ajoutés au régime par l'enfant sous nutrition artificielle. Il est plus facile de s’efforcer d’empêcher la formation de crachats à l’avance que de les retirer du nourrisson.