Principal
Bronchite

Symptômes de sinusite et traitement chez l'adulte à la maison

La sinusite est une maladie latente, les symptômes étant très courants et simples, il est donc facile de confondre avec le SRAS ordinaire ou le nez qui coule.

Le processus d'inflammation des sinus maxillaires se passe inaperçu, l'essentiel est de reconnaître la sinusite chez l'adulte à temps et de commencer le traitement.

Pour le faire à la maison peut être utilisé - des antibiotiques, des remèdes populaires, des gouttes, ainsi que le rinçage du nez avec diverses solutions. Le choix d'une méthode dépendra des symptômes de la maladie.

Les causes

La principale condition dans laquelle la membrane muqueuse des sinus maxillaires commence à s'enflammer est une violation de leur drainage.

Dès que l’ouverture reliant les voies nasales et la cavité des sinus maxillaires commence à se rétrécir, le débit de sécrétion des cavités s’aggrave. Même avec un léger gonflement de la membrane muqueuse, observé lors de réactions allergiques et de rhinites, le drainage des sinus maxillaires s'aggrave et une sinusite peut apparaître.

Les principaux facteurs de risque qui contribuent au développement de la maladie:

  1. Obstruction de la respiration nasale due à une augmentation des fosses nasales, rhinite vasomotrice, maladies allergiques.
  2. Traitement inadéquat ou inopportun des maladies infectieuses et virales - grippe, ARVI, amygdalite, rhinite.
  3. Foyers d'infection chroniques dans le nasopharynx - amygdalite chronique, pharyngite, rhinite.
  4. Troubles du système immunitaire.
  5. Anomalies congénitales ou acquises de la cavité nasale.
  6. Prédisposition allergique.
  7. Surfusion régulière.

Trois agents pathogènes peuvent causer des maladies:

  1. Virus. Ils provoquent le rhume, dans lequel la quantité de mucus dans les sinus augmente, provoquant ainsi une inflammation - un composant bactérien peut le rejoindre.
  2. Les bactéries. Il existe plusieurs types de ces micro-organismes qui sont des agents responsables de la sinusite. Ce sont des Staphylococcus aureus, des anaérobies, des streptocoques, des pneumocoques, ainsi que Moraxella catarrhalis et une infection hémophilique.
  3. Champignons Cause la maladie chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ainsi que chez celles atteintes de maladies telles que le sida, la leucémie, le diabète.

En règle générale, les symptômes de la maladie sont prononcés au cours de l'évolution aiguë de l'antrite et à peine perceptibles dans la forme chronique de la maladie.

Premiers signes

Les principaux signes de sinusite aiguë chez l'adulte:

  • écoulement nasal sévère avec mucus et pus abondants;
  • insuffisance respiratoire;
  • maux de tête persistants et graves;
  • des douleurs aggravées dans le nez, en particulier irradiant à la tête en se baissant;
  • douleur angoissante dans les yeux, les dents et le front;
  • faiblesse constante dans tout le corps;
  • frissons, forte fièvre.

Sans traitement approprié de la sinusite chez un adulte, les symptômes de la maladie peuvent se transformer en une forme chronique.

Symptômes de la sinusite chez l'adulte

En cas de sinus aigu chez l’adulte, les symptômes apparaissent de manière abrupte, accompagnés d’autres signes du rhume - avec douleur au front, joues sous les yeux, congestion nasale qui ne disparaît pas pendant une semaine. En règle générale, la sinusite aiguë ne dure pas plus d'un mois.

Nous listons les symptômes caractéristiques de la sinusite:

  1. Dans la zone du nez, des sensations désagréables, qui s'accompagnent d'un mal de tête, grandissent. La douleur le matin est moins forte et devient plus forte le soir.
  2. Congestion nasale sévère, parfois avec de courtes périodes de soulagement. Respiration difficile et voix nasales.
  3. Écoulement jaune-vert du nez lors du soufflage du nez. Si la sortie du sinus est difficile, alors ce symptôme peut être absent.
  4. Diminution de l'appétit et sommeil médiocre, malgré la fatigue.
  5. Augmentation de la température corporelle - apparaît dans presque tous les cas de sinusite.
  6. Faiblesse, somnolence, perte d'appétit sont des signes d'intoxication. Il peut aussi y avoir des nausées. Les vomissements ne sont pas caractéristiques. En cas de maux de tête et de vomissements non associés à la nourriture, consultez un médecin immédiatement avant une quantité importante de reniflement par le nez: cela peut être une complication assez dangereuse de la sinusite - la méningite.

Lors de la détection des premiers signes d'inflammation des sinus maxillaires, il est nécessaire de faire appel à un oto-rhino-laryngologiste et de commencer le traitement, car seul un traitement rapide peut détruire tous les maillons de la chaîne responsables du processus inflammatoire.

Symptômes de la sinusite chronique

En l'absence de traitement, la sinusite aiguë peut souvent se transformer en une forme chronique lorsque les symptômes de la maladie deviennent moins prononcés et s'effacent. Une sinusite chronique soupçonnée chez l'adulte peut se manifester en présence des symptômes suivants:

  1. Diminution ou perte complète de l'odeur.
  2. Congestion nasale constante.
  3. Céphalées d'un côté (avec une histoire de ce côté une ou plusieurs fois eu une sinusite aiguë).
  4. Chatouiller, sécheresse, mal de gorge en avalant - ces plaintes sont causées par une inflammation chronique de la muqueuse nasopharyngée.
  5. Douleur périodique dans la région infraorbitale. Ils sont de nature terne, rarement accompagnés de fièvre et d'intoxication.
  6. Fatigue, diminution de la mémoire, associée à une diminution de l'odorat.
  7. Toux sans raison apparente: c'est peut-être le seul symptôme. Il y a une toux due au fait que le pharynx est irrité par le mucus qui coule constamment du sinus.

Avec l'exacerbation du stade chronique, dans le contexte du rhume, apparaissent les symptômes caractéristiques de la sinusite aiguë - maux de tête, douleurs aux sinus lorsque la tête est inclinée, la température corporelle augmente.

La nature de morve quand sinus

Actuellement, il existe trois principales nuances de morve, apparaissant sur le fond du développement de la sinusite:

  1. Les buses vertes indiquent un processus inflammatoire fort dans les sinus maxillaires.
  2. Lorsqu'une nuance jaune apparaît dans la morve verte, il est prudent de dire que l'antrite est dans la forme aiguë de l'évolution de la maladie et nécessite une intervention urgente de spécialistes.
  3. L'apparition de la morve blanche est observée au stade initial du développement de la sinusite.

À chaque stade de la sinusite, la couleur de la morve change, ce qui permet aux spécialistes, lorsqu'ils effectuent des mesures diagnostiques avec une grande précision, de déterminer la phase de la maladie et de prescrire un traitement approprié et efficace.

Diagnostics

Afin de déterminer si un patient est atteint de sinusite, l'ORL examine la cavité nasale à l'aide d'un rhinoscope. Après cela, il le dirige vers la radiographie, qui indiquera s'il y a accumulation de sécrétion fluide ou purulente à l'intérieur des cavités paranasales.

Dans les cas graves, le patient peut être dirigé vers une imagerie, ce qui permet d'évaluer les changements pathologiques dans les sinus. Pour étudier les agents causatifs de la sinusite peut faire une ponction.

Des complications

Le traitement inopportun ou inadéquat de la sinusite entraîne des complications dont les principales sont:

  • abcès du siècle;
  • cellulite cellulose orbite (conduit à la cécité);
  • otite
  • une pneumonie;
  • abcès cérébral;
  • septicémie rhinogénique;
  • une bronchite;
  • inflammation de la muqueuse du cerveau - méningite rhinogénique;
  • maladie rénale (pyélonéphrite) et cardiaque (myocardite).

Traitement de la sinusite chez l'adulte

Lorsque des symptômes de sinusite se manifestent chez l’adulte, le traitement peut être effectué de deux manières principales, en fonction de la gravité de la maladie: il s’agit d’une méthode conservatrice et chirurgicale.

  1. Avec une méthode conservatrice, le patient prend un antibiotique et d’autres médicaments généraux et locaux.
  2. Quant à la méthode chirurgicale, on suppose alors que la ponction du sinus maxillaire.

Dans le traitement conservateur de la sinusite comprend:

  1. L'utilisation d'antibiotiques.
  2. Un traitement antibactérien local (gouttes, sprays, inhalations est utilisé pour éliminer l’œdème de la muqueuse).
  3. Thérapie anti-inflammatoire.
  4. Rinçage avec des antiseptiques, par exemple, furatsilinom.
  5. Utilisation de la physiothérapie (irradiation ultraviolette de la cavité nasale, effet du champ magnétique haute fréquence sur les sinus paranasaux, etc.).

Le traitement de la sinusite vise à:

  • élimination du gonflement de la muqueuse nasale;
  • évacuation rapide du contenu des sinus maxillaires;
  • élimination du processus inflammatoire;
  • normalisation de la respiration nasale;
  • prévenir le développement de conséquences dangereuses.

Les médicaments sont sélectionnés en fonction de la cause de la maladie. Cela peut être des antibiotiques, des antiviraux, des vasoconstricteurs, des antihistaminiques.

Quels antibiotiques prendre pour les antrites chez l'adulte

Les antibiotiques traitent les sinusites causées par des bactéries et des champignons. La forme virale n'est pas guérie par les antibiotiques. Cependant, la sinusite virale est souvent compliquée par des infections bactériennes. Le médecin peut, en fonction de l'état du patient, prescrire immédiatement la réception d'un antibiotique à large spectre, même avant les résultats d'un écoulement nasal de semis bactérien.

Chez l'adulte, la préférence est donnée aux médicaments suivants:

  1. Amoxicilline. Cet antibiotique appartient au groupe de la pénicilline. Si le patient a un sang malin, une lactation ou une grossesse, ce médicament ne peut pas être prescrit.
  2. Macropene. Cet antibiotique a une très forte action bactéricide, mène une lutte active contre une variété de microorganismes intracellulaires. Lorsque vous le recevez, vous pouvez recevoir une légère réaction allergique, qui se manifeste par des troubles intestinaux. Quand la grossesse n'est pas prescrite.
  3. Flemoxine Solutab. Un antibiotique du groupe des pénicillines qui combat les bactéries aérobies.

L’utilisation d’antibiotiques locaux contre la sinusite doit être combinée à l’utilisation de gouttes vasoconstricteurs. Par exemple, le médicament Otrivin. Sinon, l'effet du traitement sera minime. Dans la forme chronique de la maladie, les mêmes médicaments sont prescrits, mais pour une période plus longue.

Traitement chirurgical

Le traitement opératoire est démarré en cas d'échec des méthodes conservatrices. Pour éliminer le contenu du sinus maxillaire, effectuer une ponction, selon les résultats de la décharge de l'étude est prescrit un traitement supplémentaire.

Des champignons peuvent être trouvés dans le liquide de lavage. Dans ce cas, les antibiotiques sont annulés et un traitement antifongique est prescrit. Lorsque des bactéries anaérobies sont détectées, un traitement des sinus avec de l'oxygène est prescrit.

Lavage nasal

Après avoir lavé le nez à la maison:

  • le gonflement diminue;
  • la respiration est plus facile;
  • l'inflammation est éteinte;
  • renforce les propriétés protectrices de la coque de la cavité nasale.

Pour le lavage, vous pouvez utiliser non seulement la solution de furatsilina et de l’eau salée, mais également des herbes telles que calendula, camomille, eucalyptus et autres. Ils ont tous un effet anti-inflammatoire remarquable.

Traitement sans ponction

  1. La méthode principale consiste à laver le nez avec le dispositif à coucou. Pendant 5-7 séances, les voies nasales sont nettoyées du mucus, du pus.
  2. Chauffage au laser. En règle générale, complète les procédures de lavage. Le laser est capable de réduire l'inflammation, de détruire les microbes pathogènes et de réduire l'enflure.
  3. Utilisation de dispositifs créant une pression négative dans les sinus maxillaires, ce qui a un effet positif sur le nettoyage du nez.

Comment traiter la sinusite à la maison

Vous pouvez vous débarrasser de l'inconfort en combinant un traitement médical et des remèdes populaires. Comment traiter cette maladie à la maison? Voici des recettes populaires.

  1. Il est activement utilisé pour les antrites Kalanchoe et le jus d'aloès. Le jus de la plante à choisir est mélangé dans des proportions égales avec de l'huile végétale, après quoi le mélange est inséré avec des tampons dans les narines. Le soulagement vient assez vite.
  2. La betterave a un très fort effet antibactérien. En enfouissant quelques gouttes de jus de betterave fraîchement pressé dans chaque narine 4 fois par jour, vous pourrez vous débarrasser rapidement et définitivement des antrites. Avant de commencer la procédure, vous devez bien rincer le nez avec une solution saline pour obtenir le meilleur effet. En cas de forte sensation de brûlure, le jus peut être légèrement dilué avec une solution saline.
  3. Hachez un quart des oignons et mettez-les dans un sac de gaze. Ils massent le nez et la zone du nez. Répétez plusieurs fois par jour. Ils promettent que les sinus maxillaires seront débarrassés du contenu purulent si une telle recette est utilisée après 10 jours.

Néanmoins, il est impossible de considérer les recettes folkloriques comme une thérapie complète. Ils ne peuvent être utilisés qu’en complément du traitement principal, uniquement après accord préalable de l’otolaryngologiste.

Les premiers signes et symptômes de la sinusite

Pendant la période de rhume, les gens se plaignent souvent de congestion nasale, de pertes de liquide et d'une légère augmentation de la température. Tous ces signes suggèrent une rhinite. Mais peu importe la façon dont la maladie semblait inoffensive, il y a beaucoup de complications derrière. Vous ne devriez pas penser que tout se passera indépendamment et que tout suit son cours. À la manifestation de la première symptomatologie il est nécessaire de s'adresser au médecin de toute urgence.

Le concept de sinus

La sinusite se réfère au processus inflammatoire qui se produit dans les sinus maxillaires de la cavité nasale. Elle survient à la suite d'un rhume et de l'infection bactérienne. La maladie est diagnostiquée chez un patient sur deux, malgré son âge et son sexe.

Il convient de noter que l'antrite appartient à l'une des formes de sinusite et peut être accompagnée d'autres manifestations sous forme de frontite, d'ethmoïdite et de sphénoïdite. Cela peut provenir d'un côté ou immédiatement des deux. Avec un traitement tardif, le processus devient rapidement chronique.
Le processus de traitement implique souvent une ponction des sinus nasaux, un lavage nasal et des médicaments antibactériens.

La reconnaissance de la sinusite peut être immédiate, mais elle présente de nombreux symptômes similaires à ceux d’autres maladies. Par conséquent, les patients, sans aller chez le médecin, confondent la maladie et retardent le traitement.

Causes de la sinusite


Cinquante pour cent des cas de sinusite résultent d'une infection bactérienne. Il pénètre dans le sang et la lymphe à travers la cavité nasale et se propage dans tout le corps en tombant dans les sinus.

Les causes de la sinusite sont les suivantes.

  • Dans la fonction immunitaire affaiblie.
  • Dans le mauvais traitement du rhume et de la grippe.
  • Dans la pénétration de virus, bactéries ou champignons.
  • En présence d'habitudes néfastes.
  • En présence de maladies chroniques.
  • Dans les formations carieuses et les maladies des gencives.
  • Dans la courbure du septum nasal.
  • En traumatisant la membrane muqueuse des sinus maxillaires.
  • Dans un long séjour dans les zones gazées.
  • En surfusion.
  • Dans la pénétration dans les voies respiratoires des produits chimiques.
  • En violation des glandes sécrétoires.
  • Dans la structure anormale du nasopharynx.
  • En cas de dommages mécaniques au septum nasal.
  • Dans les manifestations allergiques.
  • Dans l'augmentation des végétations adénoïdes, la prolifération de polypes ou la présence de formations ressemblant à des tumeurs.

L'utilisation constante de gouttes pour le traitement de la rhinite est la principale raison de l'accumulation d'une grande quantité de mucus dans les sinus maxillaires. En conséquence, il y a une sinusite. Leur utilisation peut entraîner des saignements dans les voies nasales. Cela peut s'expliquer par le fait que les médicaments sont de puissants irritants, ce qui fait que les vaisseaux ne résistent pas à la charge et ne éclatent pas.

Par conséquent, avant de poser la question de savoir comment tomber malade d'une sinusite, il est nécessaire de comprendre les causes de sa manifestation. Tout facteur peut conduire au développement d'une maladie.

Symptômes de la sinusite

De nombreux patients posent une question sur la reconnaissance préalable de la sinusite. C'est assez difficile à faire, car les signes et les symptômes de la sinusite ressemblent à beaucoup de maladies. L'ensemble du processus commence par une forme aiguë. Les premiers signes de sinusite commencent à se manifester à partir du sentiment douloureux qui se produit dans la région du nez. Au matin, ce n'est pas si prononcé. Mais le soir, la douleur augmente et peut être insupportable. Une sensation particulièrement douloureuse apparaît lorsque la tête est inclinée vers l'avant.

Quelques jours plus tard, les symptômes de la sinusite augmentent et se manifestent sous la forme suivante.

  • Augmenter la température corporelle à 38-39 degrés.
  • Congestion nasale.
  • Décharge de mucus des voies nasales. Les premiers jours, ils peuvent avoir une teinte transparente, mais après deux ou trois jours, le contenu devient jaunâtre.
  • Perturbation du sommeil
  • Difficulté à respirer.
  • Forte pression dans le nez, le front et l'orbite.
  • La survenue d'une douleur à la tête.
  • L'apparition d'un état fébrile.
  • Les attaques de toux sèche, qui survient le plus souvent dans la nuit et le matin.

Les symptômes de la sinusite se manifestent dans l'intoxication générale du corps sous la forme suivante.

  • Faiblesse générale, léthargie, malaise.
  • Nausée, vomissements, diarrhée.
  • Fatigue accrue.
  • Perte de performance.
  • Perte d'appétit

S'il y a une sinusite, des symptômes peuvent survenir dans un autre. Ils sont observés avec l'évolution de la maladie et se caractérisent comme suit.

  • Perte partielle ou totale de la fonction olfactive.
  • La manifestation de poches dans le nez, les yeux et les joues.
  • Le changement de timbre vocal.
  • Renforcer le larmoiement.
  • L'apparition d'une odeur désagréable de la cavité buccale et des voies nasales.
  • Arrière-goût désagréable après avoir mangé des aliments.
  • Transpiration accrue.

Les symptômes chez les adultes peuvent ne pas être aussi prononcés. Mais si des douleurs commencent à apparaître dans la région du visage et que la capacité de travail diminue, il est temps de demander de l'aide.

Complications possibles de la sinusite

Si un patient a une sinusite, les symptômes doivent être reconnus le plus rapidement possible, car la maladie se transforme rapidement en complications.
Les effets indésirables sont les suivants.

  • La survenue d'un gonflement des sinus maxillaires.
  • Inflammation de la membrane muqueuse.
  • Violation de la respiration nasale.
  • Fort écoulement de la cavité nasale.
  • Accumulation de contenu purulent dans les sinus maxillaires.

Après le traitement, les complications suivantes peuvent également survenir.

  • La transition du type aigu de la maladie en chronique.
  • Le développement de processus inflammatoires dans le système broncho-pulmonaire, les amygdales et le pharynx.
  • Manifestations d'otite.

Si la sinusite en question a été oubliée et que la maladie a complètement débuté, les organes suivants peuvent être affectés de complications.

  • Système rénal.
  • Système cardiovasculaire.
  • Système mixte
  • Le système visuel
  • Coquilles de cerveau

Si les complications vont au-delà des frontières du système broncho-pulmonaire, non seulement les organes internes sont touchés, mais également une sepsie. Une telle condition met la vie en danger et peut être fatale.

Diagnostic de la sinusite

Dès que le patient présente les premiers symptômes, vous devez demander l'aide d'un médecin. Il effectuera une inspection et écoutera les plaintes du patient. En cas de suspicion de sinusite, effectuez une enquête. Cela comprend.

  1. Rhinoscopie
  2. Examen aux rayons x.
  3. Prenant un frottis des sinus paranasaux pour déterminer l'agent pathogène.
  4. Don de sang pour analyse générale afin de déterminer le processus inflammatoire.
  5. Tomographie par ordinateur ou magnétique.
  6. Diaphanoscopie conductrice.

Après cela, le patient reçoit un diagnostic précis et un traitement est prescrit.

Le traitement de la sinusite

De nombreux patients réfléchissent à la manière de traiter la sinusite à la maison. Avec une gravité légère et modérée du patient est laissé à la maison. En cas d'évolution sévère, le patient est hospitalisé.

Le processus de traitement comprend.

  1. Acceptation des antibiotiques à large spectre. Souvent, les médecins prescrivent des médicaments antibactériens qui font partie du groupe des pénicillines. Si le traitement est inefficace, utilisez alors des macrolides ou des tétracyclines. Un traitement long est déterminé par un spécialiste, en fonction de la gravité de la maladie. En moyenne, la durée est de cinq à dix jours.
  2. Rincer les voies nasales avec des solutions antiseptiques. Si le patient est à l'hôpital, utilisez à cette fin un médicament spécial. Un tube infuse la solution médicamenteuse dans le passage nasal et l'autre aspire tout le contenu.
    À la maison, utilisez une solution de caoutchouc, de sérum physiologique ou de furatsilinovy. La procédure est recommandée pour tenir jusqu'à six fois par jour.
  3. L'utilisation de médicaments vasoconstricteurs. Ces manipulations doivent être effectuées immédiatement avant le rinçage des voies nasales. Les gouttes vasoconstricteurs aident à réduire le gonflement des tissus et à soulager la congestion. La durée de l'application ne doit pas dépasser cinq jours.
  4. Acceptation des antihistaminiques. Ces outils vous permettent d'éliminer le gonflement et d'éliminer les symptômes de la sinusite allergique.
  5. L'utilisation de la drogue, qui dilue les expectorations. Rhinofluimucil en aérosol est prescrit pour le nez. Il devrait être appliqué dans les sept à dix jours. Et pour un usage interne, nommer Sinupret Forte. Ce médicament a une composition à base de plantes, il est donc autorisé pour une utilisation chez les enfants âgés de plus de deux ans, les adultes et les femmes pendant la gestation.
  6. L'utilisation de médicaments contre la toux. Si le patient a une toux sèche et douloureuse, les médecins prescrivent Sinekod ou Herbion. Quand une toux grasse a prescrit Abromgeksal, Ambrobene, Ascoril Pour les comprimés prescrits à usage interne ou la poudre ACC.

La physiothérapie suivante est prescrite comme traitement supplémentaire.

  • OVNI
  • UHF
  • Magnétothérapie.
  • Ondes ultrasoniques.
  • Électrophorèse.

À la maison, vous pouvez faire une inhalation. S'il existe un nébuliseur, des solutions médicamenteuses peuvent être préparées à partir de solution saline, de Lasolvana, d'ATC ou de décoctions de camomille et de sauge. En l'absence d'un tel dispositif, des inhalations de vapeur peuvent être administrées. Il faut surveiller la température. S'il est supérieur à 37,5 degrés, de telles procédures ne doivent pas être effectuées. En inhalation de vapeur, vous pouvez ajouter des infusions aux herbes, des pommes de terre, des huiles essentielles ou de la soude iodée.

Pendant le traitement, il faut:

  1. Se conformer au repos au lit pendant trois à cinq jours. Une telle mesure évitera les complications qui surviennent souvent pendant le traitement des jambes.
  2. Prenez beaucoup de liquides. Une telle mesure évitera la déshydratation à des températures élevées et éliminera les substances nocives.
  3. Aérez la pièce au moins trois fois par jour.
  4. Humidifier l'air.
  5. Surveiller la nutrition. La nourriture doit être saine et enrichie. Si le patient refuse de manger, vous ne devriez pas forcer. Mais vous pouvez faire du bouillon de poulet. Cela augmentera votre appétit et donnera au corps un gain de force.

Si le traitement médicamenteux n'a pas donné les résultats appropriés, on prescrit une chirurgie au patient. Il consiste en une crevaison. Le patient est perforé dans le sinus enflammé, le contenu purulent est pompé et le médicament est versé. Toutes les manipulations sont effectuées sous l'action d'un anesthésique local. La procédure est plutôt désagréable, mais lors des manipulations, le patient ne ressent rien. Après la procédure, deux heures plus tard, une sensation désagréable peut se produire dans la région du nez.

En cas de sinusite, les symptômes et le traitement doivent être reconnus dès que possible. Cela évitera des conséquences désagréables et une intervention chirurgicale. Dans les premiers stades de la maladie, il est encore possible de guérir à l'aide d'un traitement médicamenteux, du lavage des voies nasales et de la physiothérapie.

Qu'est-ce qu'une sinusite et comment la traiter?

Quelle est la sinusite?

Sinusite - l'un des types de sinusite (inflammation des sinus paranasaux), à savoir le processus inflammatoire de la membrane muqueuse des sinus maxillaires situés dans les os maxillaires des deux côtés du nez. Avec la maladie des sinus frontaux, la sinusite est la pathologie ORL la plus courante. La sinusite est la même chez les adultes et les enfants, mais ce diagnostic est rare chez les personnes âgées.

Les sinus maxillaires sont des cavités qui communiquent avec le nez par une ouverture étroite. En alignant la pression entre les cavités intracrâniennes et l'atmosphère et en participant à la vocation, les sinus maxillaires humidifient en outre l'air qui pénètre dans les poumons. En raison du blocage d'un trou communiquant avec le nez, le mucus s'accumule dans les sinus, ce qui entraîne une inflammation et des symptômes caractéristiques.

Causes de la sinusite

  • traitement inadéquat des infections respiratoires aiguës, de la grippe;
  • infections spécifiques (scarlatine, rougeole, etc.);
  • infections chroniques (amygdalite, caries, rhinite, végétations adénoïdes);
  • difficulté à respirer par le nez en raison d'os nasaux anormaux congénitaux / acquis (courbure du septum nasal, passages nasaux étroits);
  • allergie entraînant une production excessive de mucus et un gonflement des muqueuses nasales et des sinus;
  • faiblesse du système immunitaire (hypothermie fréquente, pathologie chronique).

Étant donné que le "coupable" le plus fréquent est un rhume incomplètement traité, l'incidence de la sinusite augmente en automne et en hiver. La sinusite est souvent causée par un staphylocoque, activé par une diminution de l'immunité. Souvent, l'inflammation des sinus provoque des infections virales, des infections à chlamydia et des champignons. Dans le sinus maxillaire, l’infection pénètre par le nez ou par la circulation sanguine (plus souvent chez les enfants).

Types de sinusite

La localisation distingue la sinusite:

Selon le processus pathologique, la sinusite est définie comme:

  • exsudatif (formation abondante de pus);
  • nécrotique (une infection agressive provoque une nécrose de la muqueuse du sinus);
  • productif (la course prolongée est aggravée par la prolifération de polypes);
  • atrophique (une sinusite chronique entraîne une atrophie de la muqueuse).

Symptômes de la sinusite

La sinusite ne se limite pas aux symptômes locaux. Les premiers signes de sinusite:

  • faiblesse
  • hyperthermie (température jusqu'à 38ºC);
  • malaise;
  • maux de tête;
  • congestion nasale, éternuements;
  • la sensibilité olfactive diminue (le patient ne distingue pas les odeurs).

Les premiers signes se confondent avec les symptômes du rhume, mais le tableau typique des antrites apparaît assez rapidement:

  • sensation d'éclatement dans les sinus;
  • douleur irradiant aux dents et au front, aggravée le soir;
  • on observe visuellement un gonflement de la joue du côté affecté;
  • appuyer sur la région sinusale touchée est douloureux et s'étend à la région des yeux;
  • lorsque la tête est inclinée vers l'avant, le patient fixe la lourdeur d'un côté ou de l'autre du nez;
  • œdème des paupières, larmoiement, photophobie, douleur dans les yeux;
  • la consistance du mucus du nez devient épaisse, de couleur blanche ou jaune-verte.

L'évolution chronique n'a pas de symptômes aussi prononcés. Viens au premier plan:

  • faiblesse générale (maux de tête persistants, perte d'appétit, insomnie possible, température normale);
  • congestion nasale persistante;
  • écoulement jaune / vert épais (peut être assez rare, ne se prête pas au traitement conventionnel);
  • gonflement des paupières matinales, manifestations de la conjonctivite.

C'est important! Un signe caractéristique de la sinusite chronique est une toux nocturne, sèche et dure, dans le contexte de l'absence d'inflammation dans la gorge et les voies respiratoires. En raison de l'expiration du pus des sinus dans le nasopharynx, ne répond pas aux médicaments contre la toux.

Des complications

La sinusite est dangereuse car l'inflammation se propage aux tissus voisins. Les conséquences d'une sinusite non traitée:

  • conjonctivite, ostéopériostite de l'orbite;
  • otite
  • récidive d'amygdalite, pharyngite, etc.
  • dommages au trijumeau, nerfs optiques;
  • lésion des os de la mâchoire supérieure (périostite, ostéomyélite);
  • lésions des méninges (méningite, méningo-encéphalite, abcès cérébral, phlébite des vaisseaux cérébraux);
  • septicémie rhinogénique.

Le risque de complications est minimisé par un traitement en temps opportun à la clinique, un traitement adéquat et le respect des recommandations médicales par le patient. Ignorer la maladie et se soigner soi-même est inacceptable.

Diagnostics

Le diagnostic de "sinusite" est basé sur:

  • plaintes de patients;
  • inspection;
  • test sanguin (signes d'inflammation - leucocytose, ESR accélérée);
  • Les rayons X (confirmation fiable de la sinusite, fixe le niveau de plénitude des sinus avec du pus);
  • tomodensitométrie (détecte les modifications du processus chronique).

Comment traiter la sinusite?

Le traitement de la sinusite implique initialement des méthodes conservatrices, le traitement radical (ponction des sinus) n’est démontré qu’en l’absence de dynamique positive et de négligence de l’inflammation.

Traitement conservateur

  1. Élimination du facteur provoquant (correction du septum, amygdalectomie, etc.).
  2. Les symptômes catarraux (œdème des muqueuses, absence de pus) éliminent les gouttes nasales ayant des effets antibactériens et vasoconstricteurs (Nazol, Sinupret, etc.).

C'est important! Dans le traitement de la rhinite commune, les gouttes d'huile sont préférées, l'utilisation excessive de médicaments vasoconstricteurs conduit à une atrophie de la muqueuse et à l'absence de sa fonction de barrière. Le surdosage de gouttes vasoconstricteurs peut provoquer une insuffisance respiratoire chez les bébés.

  1. Traitement local. Rinçage du nez avec une solution de soude, dilué avec de la teinture de calendula (35 gouttes pour 250 ml d’eau), infusions de camomille, eucalyptus, ficelle. Les compresses avec Dimexide soulagent efficacement la douleur (il existe des contre-indications!).
  2. Traitement antihistaminique (Suprastin, etc.).
  3. Antibiotiques (amoxicilline, ciprofloxacine, clarithromycine) pendant 10 à 12 jours pour les sinus aigus et jusqu’à un mois pour les maladies chroniques.

C'est important! L'antibiothérapie a un effet positif au quatrième jour. L'absence de dynamique nécessite un changement de médicament et la prescription éventuelle de médicaments antifongiques (la sinusite fongique ne peut pas être traitée par un traitement antibactérien).

  1. Remèdes populaires. L'inhalation la plus efficace d'une solution aqueuse de teinture de propolis, l'instillation de jus de cyclamen (provoque une gêne grave, est contre-indiquée en cas d'allergie), une pommade avec du jus d'oignon, une acupression.
  2. Physiothérapie Dans la phase aiguë - diathermie, échographie, Solux, en cas d'évolution chronique - électrophorèse de médicaments (antibiotiques, hormones), courants diadynamiques, chauffage à la paraffine.
  3. Traitement général. Boisson abondante, vitamines, stimulation de l’immunité, mucolytiques lors de la toux.

Ponction sinusale

La ponction des sinus maxillaires est à la fois diagnostique (possibilité d'ensemencement du contenu) et thérapeutique (évacuation du contenu, lavage aux antiseptiques / antibiotiques). Il nécessite une anesthésie locale, au premier perçage, des cathéters sont installés à travers lesquels les sinus sont lavés. Une ponction répétée est parfois nécessaire pour se débarrasser de la sinusite pour toujours, mais ce n'est pas une condition nécessaire pour un traitement radical. La procédure est assez douloureuse.

Questions posées par les patients atteints de sinusite

Que faire si vous soupçonnez une sinusite?

Consulter d'urgence un médecin. L'automédication est lourde de complications.

Comment distinguer l'apparition d'une sinusite avec un rhume?

On peut suspecter une sinusite si la température a fortement augmenté et que l'état s'est aggravé en raison d'infections respiratoires aiguës / de grippe, la douleur est apparue lorsque la tête est inclinée et les sinus sont exploités, le mal de tête a augmenté.

Comment traiter la sinusite pendant la grossesse?

Le traitement médicamenteux (antibiotiques, gouttes vasoconstricteurs) est déterminé par le médecin. De nombreux médicaments affectent le fœtus et sont prescrits si votre efficacité dépasse les risques pour le fœtus. Les médecins préfèrent les médicaments Sinupret et Sinuforte (possèdent une action anti-inflammatoire et immunostimulante, diluent le secret). Il est conseillé de laver les sinus, souvent pendant la grossesse et pendant l'allaitement.

Puis-je me chauffer le nez avec une sinusite?

Le chauffage des sinus à l'aide d'œufs durs, un sac de sel est strictement interdit en période de crise et en présence de sécrétions purulentes! Les procédures thermiques sont indiquées uniquement pendant la période de récupération.

Comment bien rincer le nez avec une sinusite?

  1. Purger avant de faire couler les gouttes, réduisant ainsi l’enflure
  2. Utilisez une poire en caoutchouc, une bouilloire en plastique spéciale ou une seringue de 10 ml.
  3. Solution antiseptique ou tisane à la température ambiante.
  4. La tête légèrement inclinée sur le côté au-dessus de l'évier, dans la narine supérieure commencent à verser du liquide. Pour éviter que la solution de traitement ne pénètre dans le nasopharynx et les trompes d'Eustache, le patient dit «Koo-ku» ou en tirant «et-et-et-». Le liquide coulera de la narine inférieure.
  5. Répétez la lessive jusqu'à 4 fois par jour.

Est-il possible de faire une inhalation avec une sinusite?

L'inhalation - l'un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs de traiter la sinusite, est indiqué même chez les enfants et les femmes enceintes.

Peut-on traiter une sinusite à la maison?

La sinusite est traitée en ambulatoire. Seul son évolution sévère, la survenue de complications et la nécessité d'une ponction nécessitent un placement à l'hôpital.

Est-il possible de guérir la sinusite sans ponction?

Peut-être sous réserve d'un traitement opportun, d'une immunité suffisamment forte, du respect scrupuleux des recommandations médicales et du moment d'antibiotique. Le traitement au laser est comparable à l’efficacité de la ponction et est absolument indolore.

Comment prévenir la sinusite?

  1. Améliorer l'immunité.
  2. Traitement complet du rhume et élimination des infections chroniques.
  3. Cesser de fumer (la fumée de cigarette irrite les muqueuses).
  4. Hygiène: se laver les mains, se brosser les dents deux fois par jour.

Le traitement de la sinusite est d'autant plus efficace qu'il commence tôt. Un traitement opportun chez le médecin ORL augmente considérablement les chances de guérir complètement la pathologie sans perforations douloureuses.

Symptômes de la sinusite chez l'adulte: signes de la maladie, comment traiter

La sinusite est un processus inflammatoire dans les sinus maxillaires. En règle générale, son développement est dû à une infection qui pénètre dans la cavité nasale de l'extérieur ou qui est véhiculée par le sang. La maladie peut être observée chez les femmes et les hommes. Un oto-rhino-laryngologiste est chargé de vérifier les symptômes et de traiter la sinusite chez l'adulte et l'enfant.

Les causes de la maladie comprennent:

  • lésions de la muqueuse nasale;
  • forme avancée de maladie respiratoire aiguë (maladie respiratoire aiguë);
  • contact avec la muqueuse nasale de bactéries ou de virus pathogènes;
  • la défaite de la carie des dents supérieures;
  • l'hypothermie;
  • troubles du système immunitaire;
  • dommages mécaniques à la cloison nasale;
  • l'allergie;
  • perturbation des glandes sécrétoires;
  • utilisation régulière de médicaments vasoconstricteurs.

Symptômes de la sinusite

Afin de reconnaître la maladie et de commencer le traitement à temps, il est nécessaire de savoir comment se manifeste la sinusite.

La combinaison de symptômes tels que gonflement et congestion nasale, maux de tête et aggravation de l'état général peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire dans la région des sinus maxillaires.

Mal de tête

La céphalée est le premier signe de sinusite chez l'adulte. En raison d'une inflammation de la membrane muqueuse des sinus, les canaux entre les fosses nasales et les cavités se chevauchent, ce qui entraîne l'accumulation de contenu, qui se transforme progressivement en pus et crée une pression excessive dans les sinus. Un mal de tête avec une sinusite se cambre. Où est-ce que ça fait mal dans ce cas?

La douleur primaire est observée dans les yeux et le nez et s'étend progressivement à presque tout le visage. Au stade initial de la maladie, il n’est pas aussi prononcé. Parfois, sur la sinusite indiquent une douleur dans le cou, qui apparaissent le matin. Au fur et à mesure que le pus s'accumule, il augmente et peut être observé autour de l'horloge.

La douleur devient aiguë et pulsante, plus prononcée lors de flexions ou de virages prononcés de la tête. Des crampes à court terme peuvent se produire, qui sont situées près de la racine du nez. Il peut également être amélioré si le patient adopte une position horizontale et si le gonflement dans la région des sinus augmente.

Aux derniers stades de la sinusite, la douleur ne cesse pratiquement pas. Il est difficile de l'arrêter avec des médicaments. Après avoir pris des analgésiques, la douleur s'est atténuée pendant un court moment, puis a repris avec une nouvelle force.

Au début de l'inflammation, on observe généralement de légères fluctuations de la température corporelle. Dans la forme aiguë de la maladie, elle peut atteindre 39 ° C, ce qui nécessite l’utilisation d’antipyrétiques.

Chez un petit nombre de patients, les céphalées surviennent non seulement lors de l'exacerbation de la maladie, mais persistent également après la fin du traitement de la sinusite. La raison en est peut-être le passage du processus à la forme chronique, la présence de complications ou un seuil de douleur individuel bas. Dans certains cas, lors d’une ponction, il est possible d’endommager l’un des faisceaux nerveux, ce qui entraîne l’apparition de maux de tête ou le développement de la dystonie végétative-vasculaire.

Écoulement nasal avec sinus

Dans la plupart des cas, la sinusite est accompagnée d'un écoulement abondant du nez. À la suite du processus inflammatoire, du mucus, du pus ou des caillots de sang s’accumulent dans les sinus paranasaux.

La couleur de la décharge dépend du stade de la maladie:

  • blanc ou transparent. Ils apparaissent au début de la maladie et se différencient par une consistance liquide. Avant la récupération, la décharge peut devenir épaisse;
  • vert. Indiquer une forme aiguë de la maladie;
  • jaune ou vert jaune. Indiquez la présence de pus dans les sinus. Sont souvent un signe de sinusite catarrhale. Le mucus est épais, visqueux, avec une odeur désagréable. Après séchage, il se transforme en croûtes.
  • sanglante. Observé sous forme sévère de la maladie, ce qui nécessite un traitement immédiat.

Pour le développement de la sinusite conduit souvent à un rhume guéri, vous devez donc faire attention à la nature changeante des écoulements nasaux, et en présence de pus ou d'autres signes, vous devriez consulter un médecin.

Température élevée

La fièvre est souvent un symptôme de la sinusite chez l'adulte. Cela indique le début du processus inflammatoire et le fait que le système immunitaire est activé contre les bactéries pathogènes à l'origine du développement de la maladie.

Au début de l'inflammation, on observe généralement de légères fluctuations de la température corporelle. Dans la forme aiguë de la maladie, elle peut atteindre 39 ° C, ce qui nécessite l’utilisation d’antipyrétiques.

Signes locaux d'inflammation

La sinusite est le plus souvent accompagnée des signes d'inflammation locaux suivants:

  • arrière-goût désagréable après avoir mangé;
  • gonflement des yeux, des joues ou du nez (cela se remarque même sur la photo d'un patient souffrant de sinusite);
  • violation de l'odorat (le patient cesse complètement ou partiellement de réagir aux odeurs);
  • larmoiement et transpiration accrus;
  • changement de timbre vocal, l'apparition de nasal;
  • mauvaise haleine ou nez.
Dans la plupart des cas, la sinusite est accompagnée d'un écoulement abondant du nez. À la suite du processus inflammatoire, du mucus, du pus ou des caillots de sang s’accumulent dans les sinus paranasaux.

L'apparition d'un ou de plusieurs de ces symptômes est une raison pour consulter un médecin.

Signes généraux d'intoxication

Qu'est-ce que l'ivresse? Il s’agit d’une réaction générale du corps à l’introduction de microorganismes pathogènes. La condition est caractérisée par les caractéristiques générales suivantes:

  • faiblesse: le patient devient léthargique, se fatigue rapidement même après un effort physique insignifiant;
  • apathie: le patient cesse de répondre activement aux stimuli externes;
  • problèmes de sommeil: insomnie nocturne et somnolence diurne.

Des symptômes d'intoxication peuvent apparaître dans les formes aiguës et chroniques de la maladie et indiquent non seulement la présence d'une sinusite, mais également d'autres maladies.

Types de sinusite et leurs caractéristiques

Selon les causes et la localisation de l'inflammation, il existe les types de sinusites suivants:

  1. Catarrhal Chez l'adulte, il est rarement diagnostiqué. Les signes de symptômes comprennent une légère augmentation de la température corporelle, une léthargie, une faiblesse, un manque d'appétit. Chez les patients atteints de sinusite catarrhale, des signes d'intoxication sont détectés et la performance diminue.
  2. Double face. La maladie s'accompagne de symptômes tels que fièvre, maux de tête, congestion, écoulement important de mucus nasal et larmoiement. Diminution des performances, léthargie et troubles du sommeil.
  3. Aiguë. Dans ce cas, les symptômes de la maladie sont prononcés. Maux de tête et douleurs dans les sinus observés, écoulement nasal muqueux purulent, gonflement de la membrane muqueuse. En outre, dans les cas de sinusite aiguë, la température augmente, la respiration devient difficile et l’invalidité est perturbée.
  4. Chronique. Cette forme de la maladie se développe lors d’un traitement anormal ou différé d’une inflammation aiguë. Dans le même temps, les symptômes de la sinusite chez les adultes sont flous, un léger rhume et une congestion nasale peuvent être observés. Léthargie possible, apathie, handicap. Lorsqu'un patient réapparaît, les mêmes symptômes apparaissent que dans la forme aiguë de la maladie.

Traitement de la sinusite

Les symptômes de la sinusite chez les adultes ne peuvent pas disparaître d'eux-mêmes. Afin d'éviter le développement de complications, un traitement opportun et adéquat est nécessaire. À la maison, il est très difficile de se débarrasser de la maladie. Un traitement inapproprié peut conduire au fait que le processus inflammatoire devient chronique et s'aggrave de temps en temps.

Comment traiter la maladie? Dans la plupart des cas, les antibiotiques sont utilisés dans le traitement des antrites. Sélectionnez un moyen à large spectre qui agit contre la plupart des bactéries responsables de la maladie.

Le médicament, le schéma thérapeutique et la durée d'utilisation sont déterminés par le médecin. Dans les formes les plus légères d’anthrite, les médicaments prescrits se présentent sous forme de comprimés ou de suspensions. Dans les cas graves, les antibiotiques sont utilisés pour l'administration parentérale.

Dans le traitement complexe de la maladie, des gouttes vasoconstricteurs sont utilisées. Ils vous permettent de rétablir la respiration nasale et contribuent à l'écoulement du contenu des sinus maxillaires. La substance active de ces gouttelettes est la xylométazoline ou l’oxymétazoline.

En tant que traitement supplémentaire, des médicaments des groupes suivants sont utilisés:

  1. Mucolytiques: permettent de réduire la viscosité des expectorations et contribuent à son évacuation des sinus maxillaires.
  2. Immunostimulants: stimulent la résistance non spécifique du corps et l'immunité, ce qui accélère la récupération.
  3. Anti-inflammatoires non stéroïdiens: réduisent le processus inflammatoire et permettent d’arrêter le mal de tête.

Pour le rinçage du nez peut être attribué une solution de sel prête (solution saline, sans sel, chlorure de sodium). Les antiseptiques sont également utilisés dans le traitement des antrites (Miramistin, Furacilin, Dioxidin).

Le processus inflammatoire aide à réduire la décoction des herbes utilisées pour laver la cavité nasale. Les produits à base de camomille, de calendula ou d'origan sont considérés comme les plus efficaces. Une petite quantité de matière première est versée avec de l’eau, bouillie et filtrée après refroidissement.

Les remèdes populaires utilisés dans la forme chronique de la maladie, lorsque les symptômes de la sinusite chez les adultes ne sont pas trop prononcés. Les plus populaires et les plus efficaces d'entre eux comprennent des mélanges spéciaux qui accélèrent la sortie du contenu des sinus maxillaires. Pour la cuisson, utilisez du savon brun, de la cire, du miel, du jus d'oignon, du jus d'aloès. Ils sont mélangés et fondus dans un bain-marie. Le mélange est ensuite appliqué sur le coton-tige et injecté dans la cavité nasale. En peu de temps, le contenu commence à sortir des sinus.

La combinaison de symptômes tels que gonflement et congestion nasale, maux de tête et aggravation de l'état général peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire dans la région des sinus maxillaires.

Le jus de racine de cyclamen est l’un des traitements les plus fiables et les plus efficaces contre la sinusite. Il affecte les récepteurs des nerfs, stimulant ainsi la sécrétion, ce qui permet de réduire l'enflure et de faire sortir le pus. Le jus de cyclamen est l'ingrédient actif du médicament fréquemment utilisé Sinuforte.

Les signes de sinusite chez l’adulte peuvent être très divers. Identifier la cause exacte du mal de tête et de la congestion nasale aidera l'ENT après une consultation en personne et la réussite des tests.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le sujet de l'article.

Formation: université de médecine de l’État de Rostov, spécialité "médecine générale".

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Le sang humain "traverse" les navires sous une pression énorme et, en violation de leur intégrité, est capable de tirer à une distance maximale de 10 mètres.

L'estomac d'une personne supporte bien les objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut même dissoudre des pièces de monnaie.

Des scientifiques américains ont mené des expériences sur des souris et ont conclu que le jus de melon d'eau prévient le développement de l'athérosclérose vasculaire. Un groupe de souris a bu de l'eau plate, et le second - jus de melon d'eau. En conséquence, les vaisseaux du deuxième groupe étaient exempts de plaques de cholestérol.

Au Royaume-Uni, il existe une loi selon laquelle un chirurgien peut refuser d'opérer un patient s'il fume ou est en surpoids. Une personne doit abandonner ses mauvaises habitudes et peut-être n'aura-t-elle pas besoin d'une intervention chirurgicale.

Il existe des syndromes médicaux très curieux, tels que l'ingestion obsessionnelle d'objets. 2500 objets étrangers ont été retrouvés dans l'estomac d'un patient atteint de cette maladie.

Le foie est l'organe le plus lourd de notre corps. Son poids moyen est de 1,5 kg.

Le poids du cerveau humain représente environ 2% de la masse corporelle totale, mais consomme environ 20% de l'oxygène pénétrant dans le sang. Ce fait rend le cerveau humain extrêmement susceptible aux dommages causés par un manque d'oxygène.

La plupart des femmes ont plus de plaisir à contempler leur beau corps dans le miroir que le sexe. Alors, les femmes, aspirez à l'harmonie.

La carie est la maladie infectieuse la plus répandue dans le monde, que même la grippe ne peut concurrencer.

De nombreux médicaments commercialisés initialement en tant que médicaments. L’héroïne, par exemple, a été à l’origine commercialisée comme remède contre la toux des bébés. Les médecins recommandaient la cocaïne comme anesthésie et comme moyen d'augmenter l'endurance.

Même si le cœur d’une personne ne bat pas, il peut encore vivre longtemps, comme l’a montré le pêcheur norvégien Jan Revsdal. Son "moteur" s'est arrêté à 4 heures après que le pêcheur se soit égaré et se soit endormi dans la neige.

Afin de dire même les mots les plus courts et les plus simples, nous allons utiliser 72 muscles.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais échange en même temps près de 300 types de bactéries différentes.

Pendant le fonctionnement, notre cerveau dépense une quantité d'énergie égale à une ampoule de 10 watts. Ainsi, l'image d'une ampoule au-dessus de la tête au moment de l'émergence d'une pensée intéressante n'est pas si éloignée de la vérité.

James Harrison, un résident australien âgé de 74 ans, est devenu un donneur de sang environ 1 000 fois. Il a un groupe sanguin rare dont les anticorps aident les nouveau-nés atteints d'anémie sévère à survivre. Ainsi, l'Australie a sauvé environ deux millions d'enfants.

Tout le monde veut le meilleur pour lui-même. Mais parfois, vous ne comprenez pas vous-même que la vie s’améliorera plusieurs fois après avoir consulté un spécialiste. Situation similaire.

Sinusite - signes, symptômes et traitement chez l'adulte, causes, exacerbation de la maladie

La sinusite est un type de sinusite caractérisée par une inflammation du sinus maxillaire (sinus maxillaire). Le nom de la maladie provient du nom du sinus dont la défaite cause la maladie (le sinus maxillaire en médecine s'appelle maxillaire, il y a ces sinus des deux côtés du nez, juste en dessous des yeux). Le processus inflammatoire affecte l'un ou les deux sinus maxillaires.

La sinusite peut se développer à tout âge, y compris chez les enfants. L'incidence de la sinusite augmente considérablement pendant la saison froide et peut se présenter sous différentes formes. Lorsque la maladie est formée, le processus inflammatoire couvre les deux sinus ou un sinus maxillaire. Dans cet article, vous apprendrez quels sont les symptômes de la sinusite et comment les traiter.

Raisons

Les experts estiment que la principale cause de la pathologie est la présence d'agents bactériens ou viraux dans les sinus maxillaires. En automne-hiver, l'immunité est affaiblie et le corps est sensible à la pénétration de bactéries pouvant provoquer la maladie.

Les sinus maxillaires sont situés dans l'épaisseur des os de la mâchoire supérieure, plus près du passage nasal, et ont un volume d'environ 30 cm³. Ils mettent en évidence un secret qui hydrate les voies nasales, les protégeant de la poussière, des allergènes et de la pollution.

Les causes de la sinusite peuvent être différentes. Par exemple:

  • anomalies congénitales de l'anatomie de la cavité nasale (courbure du septum, augmentation des phales nasaux);
  • maladies allergiques;
  • séjour prolongé dans la chambre, l'air dans lequel est trop sec et chauffé à une température élevée;
  • être dans une ébauche;
  • grippe transférée ou ARVI;
  • affaiblissement du système immunitaire;
  • dommages mécaniques à la cloison nasale (tout impact physique, traumatisme, etc.);
  • la croissance des polypes et des végétations adénoïdes;
  • maladies dangereuses telles que la tuberculose, les infections fongiques des muqueuses, les radiations, les tumeurs, etc.

La fréquence d'apparition de la sinusite est très élevée. Parmi les maladies des organes ORL occupent la première place. Selon les statistiques en Russie, environ 10 millions de personnes sont malades chaque année.

Variétés de sinusite

La sinusite peut être catarrhale ou purulente. En cas de sinus catarrhal, l'écoulement du sinus maxillaire a un caractère aseptique, alors qu'il est purulent - il contient une microflore.

Sur la photo, vous pouvez voir: sinusite unilatérale et bilatérale

Selon la cause de l'apparition de la sinusite, il en existe plusieurs types:

  • les variétés par degré de couverture distinguent les sinusites unilatérale et bilatérale;
  • en fonction de la présence d'inflammation dans un sinus maxillaire ou dans les deux;
  • par la nature de l'évolution de la maladie: sinusite aiguë, subaiguë et chronique;
  • Selon la cause de la sinusite, elle peut être: virale, bactérienne, fongique, traumatique.

Les deux sinus du nez sont le plus souvent enflammés, c'est donc la sinusite bilatérale qui est la plus courante. Cependant, il y a des cas où le sinus gauche ou droit est enflammé, en fonction du côté gauche ou droit.

Tout type de sinusite est dangereux pour la santé humaine. Parce qu'il peut devenir chronique ou causer une maladie plus grave. Lorsque les symptômes caractéristiques de la sinusite apparaissent, il est nécessaire de commencer le traitement pour éviter des conséquences graves.

Symptômes de la sinusite chez l'adulte

Les adultes présentent souvent les symptômes suivants de sinusite:

  • Faiblesse
  • Congestion nasale constante;
  • La toux;
  • Des frissons;
  • Amygdalite chronique, rhinite, pharyngite;
  • Augmentation de la température;
  • Les syndromes douloureux qui donnent au front, aux dents, au nez. La douleur dépend du côté enflammé et rempli de pus du sinus maxillaire. La tête peut être douloureuse du côté droit ou du côté gauche.

L'inflammation de la membrane muqueuse est l'un des symptômes de la sinusite. La photo ci-dessus montre comment la circulation de l'air dans les sinus est bloquée en raison de la membrane muqueuse enflée.

Symptômes de sinusite aiguë

La sinusite aiguë indique que l'infection se développe rapidement (dans quelques jours) et se propage dans tout le corps en peu de temps. Les symptômes cliniques caractéristiques de la sinusite maxillaire aiguë sont les suivants:

  • difficulté à respirer par le nez;
  • écoulement muqueux, dans de rares cas, mucopurulent;
  • violation d'odeur;
  • légère douleur au front ou projection des sinus maxillaires.

Pour les antrites aiguës de parcours moyen et lourd, il est typique:

  • intoxication générale;
  • fièvre de 38 ° C et plus;
  • mal de tête intense;
  • douleur intense dans la projection des sinus;
  • gonflement des paupières et des tissus mous du visage.

Avec une évolution moyenne et grave de la maladie, il existe un risque de développer des complications intracrâniennes.

Symptômes de la forme chronique

La sinusite chronique en rémission se caractérise par des symptômes légers. Les patients sont généralement préoccupés par:

  • légère faiblesse, fatigue;
  • variable, sans mal de tête de localisation claire;
  • congestion nasale due à une altération de l'odorat;
  • douleur et mal de gorge en avalant, en raison de l'effet irritant du mucus provenant du sinus enflammé le long de l'arrière de la gorge;
  • souvent, surtout le matin, les paupières gonflent chez les patients et la conjonctivite apparaît.
  • un gonflement dans la zone de la projection des sinus sur le visage.

Quand une sinusite chronique passe à un stade d'exacerbation, le bien-être du patient se dégrade:

  • ils notent une forte faiblesse
  • une certaine augmentation de la température (généralement pas plus de 37,5 à 37,7 ° C);
  • Les sécrétions changent de couleur le plus souvent une semaine après l'exacerbation de la maladie, deviennent jaunes et la sinusite se transforme en une forme purulente.
  • Les maux de tête deviennent plus intenses, surtout lorsque la tête est inclinée vers l'avant, il y a une sensation de lourdeur dans la tête.

En raison du blocage des glandes muqueuses dans les sinus chroniques forment souvent de vrais kystes et un petit pseudokyste du sinus maxillaire.

Sinusite allergique

Elle se caractérise par un écoulement paroxystique avec congestion nasale inattendue, démangeaisons, éternuements fréquents et écoulements abondants. Très souvent, la maladie se présente sous la forme de lésions bilatérales. Les symptômes suivants sont caractéristiques de la sinusite allergique:

  • maux de tête;
  • écoulement nasal abondant;
  • frissons, ainsi que la détérioration générale de la santé;
  • tension et douleur dans les sinus;
  • écoulement muqueux purulent marqué du nez;
  • la photophobie peut se produire;
  • nez qui pique.

Virale

Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique (ou plutôt mélangée aux symptômes de la principale infection virale), bien que dans certains cas, il existe:

  • Maux de tête;
  • Odeur putride de la bouche;
  • Toux avec écoulement muqueux;
  • La fièvre;
  • Maux de dents (mâchoire supérieure);
  • Réduction du sens du goût ou de l'odorat.

Bactérienne

La sinusite bactérienne débute généralement après un rhume ou un rhume. L'état de santé se dégrade, il y a une faiblesse, la température augmente. Du côté nasal affecté, du pus ou du mucus jaune pâle dégageant une odeur désagréable se dégage. Il y a une sensation de congestion nasale, de lourdeur à l'intérieur. En particulier, ces symptômes sont aggravés en inclinant ou en tournant la tête.

Fongique

Se produit généralement à la suite de la colonisation de la membrane muqueuse par des bactéries telles que le pneumocoque, le streptocoque, le staphylocoque dans le contexte d’une faible résistance de l’organisme. Selon le type d'agent pathogène de l'inflammation, la couleur de l'écoulement nasal peut varier du jaune au vert foncé. Les principaux symptômes qui l'accompagnent sont:

  • l'apparition d'écoulements nasaux blancs et jaunes, blancs comme le fromage, de type gelée ou même bruns et noirs;
  • parfois des traces sanglantes dans les sécrétions;
  • cyanose de la muqueuse nasale;
  • gonflement du nez;
  • difficulté grave de la respiration nasale;
  • congestion du nez de nature permanente;
  • maux de tête récurrents;
  • douleur dans les dents, dans la mâchoire supérieure;
  • perte d'odeur.

L'apparition de la température au sinus

Une condition préalable au développement de la sinusite est l’apparition de la flore bactérienne (il s’agit le plus souvent d’un bacille de Hemophilus et d’un pneumocoque), de sorte que la température dans le sinus est presque toujours.

Une température élevée à l'antrite est un indicateur des caractéristiques de sa forme et pas seulement un signe de la maladie elle-même.

La température indique généralement un processus inflammatoire. Pour éliminer la source d'infection, il est nécessaire de détruire l'environnement favorable à la reproduction des agents pathogènes. Ainsi, l'étape obligatoire de la rééducation consiste à éliminer le mucus purulent, principalement par lavage.

Fondamentalement, la température dépendra du stade de la maladie, de son étiologie et de la résistance de l'organisme.

  1. Dans les sinus purulents aiguës chez la plupart des gens, la température monte à 38-39 degrés. En d’autres termes, le nombre de patients dépend de la gravité de la maladie et de la réponse immunitaire de l’organisme.
  2. Avec l'exacerbation de la sinusite chronique, la température si elle augmente, il n'est pas très élevé. Il peut être maintenu à un niveau de 37 à 37,5 degrés.

Essayez de normaliser la température devrait être quand il a atteint 38-38,5 degrés, ce qui peut déjà nuire à l'organisme. Si le taux de fièvre est moindre, le corps devrait avoir la possibilité de lancer de la force pour combattre l’infection, qui commence à mourir à une telle température.

Dans tous les cas, rappelez-vous que les antipyrétiques, comme tous les autres médicaments contre le sinus, doivent désigner un médecin. Seul un traitement bien choisi permettra l’éradication de l’agent pathogène et un rétablissement complet.

Aggravation

Le fait qu'il s'agisse d'une antrite n'est pas immédiatement compréhensible, car la maladie a tendance à se cacher derrière diverses autres maladies. Les symptômes caractéristiques se font le plus souvent sentir lorsque la maladie est exacerbée. Les principales plaintes des patients présentant une exacerbation de l'inflammation sont les suivantes:

  • Douleur aux sinus aggravée par la mastication, l'inclinaison aiguë de la tête ou les éternuements.
  • Décharge du nez avec un mélange de pus.
  • Congestion nasale sévère pouvant entraîner des maux de tête et de la fatigue.
  • Un léger gonflement de la peau sur la mâchoire, qui s'accompagne de douleur lorsque vous appuyez dessus.
  • Augmentation de la température corporelle à 38 degrés.
  • Changer le ton de la voix, nasal.

Diagnostics

La sinusite est diagnostiquée et traitée par les médecins ORL. Le diagnostic est posé sur la base des plaintes et des examens ainsi que de la radiographie des sinus paranasaux. Le diagnostic de la sinusite commence par un examen général, qui comprend:

  1. examen des antécédents du patient (rhumes passés, résultats de tests de laboratoire récents, etc.);
  2. examen de la cavité nasale;
  3. examen physique au cours duquel le médecin palpe la zone autour du nez, au-dessus et au-dessous des yeux, afin de déterminer la présence de douleur et son intensité.
  4. numération sanguine complète, qui comprend le comptage de tous les types de cellules sanguines (érythrocytes, leucocytes, plaquettes), la détermination de leurs paramètres (taille des cellules, etc.), la formule des leucocytes, la mesure du taux d'hémoglobine, la détermination du rapport masse cellulaire-plasma
  5. Radiographie du nez paranasal. Pour clarifier le diagnostic, un examen aux rayons X est généralement prescrit. Lorsque la sinusite apparaît dans l’image dans la région des sinus maxillaires, elle s'assombrit - l’accumulation de mucus dans les cavités ne transmet pas les rayons X.
  6. CT des sinus. La situation avec la forme chronique de la maladie est plus compliquée: une tomographie par ordinateur des sinus paranasaux est nécessaire pour identifier un corps étranger, un processus polypeux, des kystes et d’autres modifications. L'étude des sinus est réalisée pendant 5 minutes et est absolument indolore. Cette méthode implique l'utilisation de rayons X sur la zone d'intérêt.

Comment savoir s'il y a une sinusite ou pas vous-même? Essayez de pencher la tête vers le bas et attardez-vous pendant 3 à 5 secondes. Généralement, lorsque vous avez un sinus, vous ressentez une forte sensation de gravité, une pression sur le nez et les yeux. En levant la tête, la gêne disparaît généralement et disparaît complètement au bout d'un moment. Bien sûr, il s’agit d’un diagnostic approximatif, seul le médecin ORL peut établir le diagnostic correct.

Méthodes de traitement de la sinusite

Dans le traitement de la sinusite est l'approche intégrée la plus efficace. Son but est de supprimer le foyer infectieux dans le sinus et d'améliorer son drainage. Les méthodes de traitement sans taxe et indolores, combinées à un traitement médicamenteux, permettent un rétablissement complet, empêchent la transition de l'inflammation au stade purulent aigu et chronique.

  • Traitement de la sinusite aiguë

Lors de l’exacerbation du processus, il convient de procéder à un traitement complet ayant pour objectif de rétablir une respiration nasale normale et de détruire l'agent responsable. La sinusite aiguë légère a tendance à se résoudre d'elle-même. Les schémas thérapeutiques spéciaux ne sont pas utilisés. Le traitement est symptomatique. Appliquer:

  1. Anti-inflammatoires - pour combattre les symptômes d'inflammation courants.
  2. Médicaments vasoconstricteurs - pour améliorer la communication naturelle des sinus avec la cavité nasale.

Pour réduire le gonflement de la membrane muqueuse et rétablir une ventilation normale du sinus, des médicaments à action locale vasoconstricteur (sanorine, galazoline, naphtyzine, otiline, nazivine) sont utilisés pendant une période ne dépassant pas 5 jours. Avec hyperthermie significative prescrit des médicaments antipyrétiques, avec une intoxication grave - antibiotiques. En utilisant des antibiotiques locaux pour éviter les effets secondaires indésirables et atteindre une concentration élevée du médicament dans le foyer de l'inflammation peut être.

Lorsque l'inflammation est négligée, l'ouverture de sortie du sinus maxillaire est bloquée par des grappes épaissies de mucus, de pus. En fonction de la gravité de l'inflammation, une seule ponction de la cavité maxillaire peut suffire au patient, suivie d'un nettoyage du pus et d'un lavage du sinus avec des solutions médicamenteuses.

  • Traitement de la sinusite chronique

Les principaux objectifs du traitement visent à:

  1. Réduction de l'inflammation dans les sinus;
  2. Restauration des voies nasales;
  3. Élimination des causes de la sinusite chronique;
  4. Réduire le nombre de sinusites émergentes.

On doit prescrire des antibiotiques au patient, un lavage local des sinus avec des solutions antiseptiques, des antihistaminiques et des gouttes nasales vasoconstricteurs.

Il est très important de se débarrasser de la reproduction des micro-organismes. À cette fin, on utilise des médicaments antibactériens - Cefix, Cefodox, Ceftriaxone, Moxifloxacine, Ciprofloxacine, Gatifloxacine.

Si un médecin vous prescrit des antibiotiques, il est important de suivre l'intégralité du traitement. En règle générale, cela signifie que vous devez les prendre pendant 10 à 14 ans, voire plus, même après la disparition des signes de sinusite. Si vous arrêtez de les prendre tôt, les symptômes peuvent réapparaître.

Traitement médicamenteux

Les antibiotiques tétracyclines et pénicillines suppriment rapidement les bactéries qui provoquent l'apparition d'une antrite. Ils provoquent la mort des bactéries. Ensuite, vous en apprendrez davantage sur les pilules qui aident contre la sinusite.

En général, lors d’une sinusite, les médecins prescrivent les meilleurs antibiotiques des groupes tétracycline et pénicilline, capables de détruire les parois des cellules bactériennes et d’en provoquer la mort. Leurs avantages incluent:

  • Large spectre d'action;
  • Résistance dans l'environnement de l'estomac;
  • Une petite quantité d'effets secondaires;
  • Effets secondaires minimaux.