Principal
Bronchite

Pourquoi une boule dans la gorge et comment s'en débarrasser

Les causes du coma dans la gorge peuvent être différentes - maladies du rhinopharynx, de la colonne vertébrale, de la glande thyroïde, un sentiment de distension apparaît souvent sur fond de facteurs psychogènes. Pour établir un diagnostic précis aidera un examen complet, vous pouvez éliminer le malaise à l'aide de médicaments et de médicaments traditionnels.

Une sensation de coma dans la gorge indique des anomalies dans le corps.

Causes du coma dans la gorge

Une boule dans la gorge n'est pas une maladie indépendante, un tel symptôme signale la présence de défaillances dans le corps. Les causes de la gêne sont variées, mais les principaux signes de manifestation de pathologies sont similaires à bien des égards, ils peuvent être périodiques ou permanents.

Lorsqu'un coma apparaît dans la gorge, les patients se plaignent de difficultés à avaler, de grattements, de brûlures, d'une sensation de mouvement dans la gorge, une personne a du mal à respirer. En outre, il peut exister d'autres symptômes - des troubles dyspeptiques tels que diarrhée, nausée, douleur et lourdeur dans les muscles, le dos et les membres. La pathologie est souvent accompagnée de fièvre, de fatigue, de migraine et d'épisodes de vertiges.

Quelles sont les causes d'une boule dans la gorge:

  • surpoids;
  • blessures et chutes au cours desquelles les vertèbres cervicales se sont disloquées;
  • la présence d'un corps étranger dans la gorge;
  • passion pour la malbouffe, qui provoque le développement de maladies du tube digestif;
  • utilisation à long terme de médicaments pour les allergies, l'hypertension, les antidépresseurs;
  • hernie de l'œsophage et du diaphragme;
  • après un rhume, une grosseur peut être le résultat d'une forte toux hystérique;
  • après avoir bu des aliments épicés, des boissons alcoolisées, un gros morceau de mucus peut apparaître le matin chez les gros fumeurs.

Du point de vue de la psychosomatique, une boule dans la gorge apparaît chez les personnes ayant une faible estime de soi, qui doivent souvent obéir, se contenir, avaler une insulte.

Quelles maladies s'inquiètent de la sensation de coma dans la gorge

Pour provoquer l'apparition de sensations désagréables lorsque la déglutition peut provoquer un dysfonctionnement des organes et des systèmes internes, séparer le concept du système nerveux, peut provoquer son apparition dépression, névrose, insomnie et surmenage.

Pourquoi il y a une boule dans la gorge:

  1. Processus inflammatoires de différents types dans le nasopharynx - amygdalite, laryngite, pharyngite, antrite. Les maladies se développent rapidement, ce qui peut provoquer un œdème laryngé, une crise d'asphyxie. Les pathologies sont accompagnées d'une odeur désagréable de la bouche, de maux de tête, d'une rougeur de la gorge, d'une floraison purulente sur les amygdales, d'un écoulement abondant de mucus par le nez.
  2. Tumeurs bénignes et malignes du larynx, de la trachée, du nasopharynx. Au fur et à mesure qu'ils grandissent, ils pressent le larynx, une personne sent constamment une boule dans la gorge.
  3. Dysfonctionnement de la glande thyroïde - manque d'iode, synthèse excessive d'hormones, inflammation de la glande thyroïde.
  4. Une ostéochondrose cervicale apparaît souvent au niveau de la gorge. La maladie est accompagnée de maux de tête, de raideurs des mouvements et de gênes dans le dos.
  5. Reflux disease, autres pathologies du tube digestif - une bosse et une gêne dans la gorge commencent à être gênantes après ou pendant un repas, il y a des brûlures d'estomac, des douleurs dans la région épigastrique, des éructations acides. Une gêne peut survenir après avoir avalé la sonde.
  6. Cardiospasme - une forte compression des muscles qui se trouvent entre l'estomac et l'œsophage. Une attaque aiguë est accompagnée d'une gêne dans la partie supérieure de la poitrine, semblable à une douleur cardiaque.
  7. Pathologie immunitaire - sclérose en plaques, syndrome de Sjogren.

Le cardiospasme peut causer une boule dans la gorge.

Une boule dans la gorge peut être la conséquence d'un accident vasculaire cérébral, des helminthiases, si le parasite pond dans l'œsophage, la sclérodermie ou la myasthénie.

Parfois, il serre la gorge sur les nerfs du sol - en cas de stress, les muscles de la gorge se contractent et se resserrent brusquement, ce qui provoque un spasme, il est difficile pour une personne d'avaler, de respirer, de parler, ce phénomène est appelé une masse hystérique. En se référant à des facteurs psychogènes et à la dystonie vasculaire, dans lesquels il existe un engourdissement de la langue, des muqueuses sèches, tout cela peut causer une bosse dans la gorge.

Quel médecin contacter?

Si des symptômes désagréables apparaissent, en particulier si la gêne dans la gorge est régulière, cela ne prend pas longtemps, il est nécessaire de consulter un thérapeute, sur la base d'un examen, d'une anamnèse et d'un diagnostic préliminaire, le médecin vous dirigera vers d'autres spécialistes.

Vous devrez peut-être consulter un ORL, un endocrinologue, un gastro-entérologue, un chirurgien ou une colonne vertébrale, un neuropathologiste et un rhumatologue. Si les pathologistes n'ont pas réussi à identifier les causes somatiques, le patient est référé à un psychothérapeute.

Diagnostics

Pour déterminer les causes de la masse, après l'examen, l'entretien et la collecte de l'anamnèse, le médecin effectue une enquête incluant des méthodes de recherche en laboratoire et des méthodes de recherche instrumentales.

Méthodes de diagnostic de base:

  • analyse clinique du sang et de l'urine;
  • écouvillon de gorge;
  • orofaringoskopiya - un spécialiste examine soigneusement les amygdales, la cavité buccale, la racine de la langue;
  • la laryngoscopie;
  • TDM, IRM des vertèbres cervicales, du cerveau;
  • Échographie de la glande thyroïde, la détermination des hormones de la glande dans le corps;
  • fibrogastroscopie.

Pour identifier les causes du coma dans la gorge, on utilise la thyroïde par ultrasons.

Traitement du coma dans la gorge à la maison

Pour se débarrasser du coma dans la gorge, il est nécessaire d'éliminer la cause de la pathologie, à cette fin, divers médicaments sont utilisés. Renforcer l'effet de la thérapie médicamenteuse aidera régime, physiothérapie, méthodes traditionnelles.

Des médicaments

Le traitement médicamenteux vise à éliminer le processus inflammatoire, le syndrome douloureux, le spasme, un traitement tout à fait spécifique, toujours choisi individuellement, en fonction des résultats du diagnostic, de la présence de maladies concomitantes.

Les principaux groupes de médicaments:

  • médicaments anti-inflammatoires - Nise, Diclofenac, aident à faire face aux maux de dos;
  • médicaments antipyrétiques - ibuprofène, nurofen, paracétamol;
  • antispasmodiques - No-shpa, Drotaverin;
  • pilules de carence en iode - Iodomarine, Jodbalans;
  • sédatifs - teinture d’agripaume, de valériane, de Nervo-Vit, d’Apitonus-P;
  • antibiotiques - Amoxiclav, amoxicilline, prescrite pour les infections bactériennes du nasopharynx;
  • médicaments antiviraux - rimantadine, Tamiflu;
  • antihistaminiques - Tavegil, Suprastin, éliminer les poches et autres allergies;
  • médicaments pour éliminer les éructations, les brûlures d'estomac, améliorer la digestion - Rennie, Almagel;
  • onguent anti-douleur - Chondrogard, Dolobene;
  • gouttes nasales - Vibrocil, Naphthyzinum, Grippferon.

Le diclofénac aide à faire face à la douleur

Dans le traitement des tumeurs, certaines maladies de la glande thyroïde, les hernies utilisent des méthodes chirurgicales. Si la tumeur a une origine maligne, il est nécessaire de suivre une chimiothérapie.

Comment se débarrasser des remèdes populaires

Si la gêne dans la gorge est de courte durée, causée par des maladies peu graves, une médecine alternative aidera à supprimer la gêne.

Remèdes simples pour se débarrasser d'une boule dans la gorge:

  1. Pour les lésions infectieuses du nasopharynx, il est nécessaire de mélanger 5 g d'inflorescences de camomille et de calendula, de brasser le mélange avec 250 ml d'eau bouillante et de le laisser dans le récipient scellé pendant une heure. Filtrer la perfusion, diluer avec une quantité égale d'eau tiède, se gargariser toutes les 3-4 heures.
  2. L'inhalation aide à se débarrasser de la douleur intense - dissolvez 20 gouttes d'huile de menthol ou d'huile d'eucalyptus dans 500 ml d'eau. Inspirez la vapeur par la bouche pendant 7 à 10 minutes.
  3. Mélangez 120 ml de vodka, 100 ml de miel et 50 ml de jus d'aloès, retirez le mélange dans une pièce sombre pendant 4 jours. Strain, utiliser pour les compresses avec ostéochondrose cervicale.
  4. En cas de carence en iode, il est nécessaire de verser 3 figues mûres avec 200 ml d'eau pour la nuit, de boire toute la boisson du matin, de manger un fruit et le reste, avant le déjeuner et le dîner. Le parcours nécessitera 4 kg de figues.

Pendant le traitement, il est nécessaire d'abandonner les aliments épicés et acides, tous les plats doivent avoir une température confortable et une texture douce, l'alcool et le tabagisme devraient être complètement exclus.

Rincer la gorge avec décoction de camomille et de calendula.

Prévenir une boule dans la gorge

Pour éviter l’apparence d’une sensation de grosseur, vous devez suivre les règles simples de la prévention.

Comment prévenir le coma dans la gorge:

  • traitement en temps voulu pour le traitement du rhume, de la grippe et des affections des organes ORL;
  • Essayez de ne pas respirer de l'air sale. Lorsque vous travaillez avec des substances toxiques, utilisez un respirateur;
  • Gardez la gorge et les cordes vocales, ne parlez pas fort, en cas de forte gelée ou de vent, il vaut mieux se taire;
  • humidifiez régulièrement l'air dans la pièce;
  • examinez la glande thyroïde, les organes du système digestif, une à deux fois par an.

Si vous envisagez de travailler avec la chimie, utilisez un respirateur

La sensation de grosseur peut survenir chez chaque personne en période de stress, après avoir trop mangé, avec l'inhalation d'air glacé. Mais si la gorge est fortement comprimée et que des crises d'asthme se produisent, il est nécessaire de consulter un médecin d'urgence, car une gêne lors de la déglutition peut être un signe de processus inflammatoires et oncologiques graves.

Noter cet article
(3 évaluations, moyenne 5.00 sur 5)

Nodule dans la gorge

Une bosse dans la gorge est une sensation inconfortable dans laquelle une personne ressent une pression dans le cou et un flux d'air difficile à travers les voies respiratoires. Ce n'est pas une maladie indépendante, mais cela devient un signe qu'il y a des troubles dans le corps. Se produit le plus souvent avec des troubles du fonctionnement de la glande thyroïde ou en cas d'ablation de l'une de ses parties, ainsi qu'avec des pathologies du larynx et des problèmes neurologiques.

Une personne présentant ce symptôme ne devrait pas, sans consulter un médecin, comprendre les raisons de son apparition, et encore moins essayer de s'en débarrasser. En raison de la diversité des facteurs d'occurrence, seul un spécialiste qualifié peut établir le diagnostic correct et prescrire un traitement.

Les médecins disent que les patients eux-mêmes ont la gorge serrée et présentent les symptômes les plus caractéristiques, tels que sensation de corps étranger dans la gorge, incapacité à avaler, comme si quelque chose bougeait, sensation de brûlure et douleur intense à la gorge pendant et après le repas.

Selon les causes, il existe plusieurs façons de traiter ce trouble - principalement des médicaments, et la consultation d'un psychothérapeute est nécessaire.

Étiologie

En médecine, il est habituel de diviser tous les facteurs provoquant la sensation de coma dans la gorge en deux grands groupes. Les premiers sont:

  • inflammation de nature chronique ou aiguë causée par des maladies telles que maux de gorge, pharyngite ou laryngite. Ces maladies peuvent être compliquées par un abcès ou un œdème pouvant bloquer complètement l'apport d'oxygène au corps;
  • tumeurs malignes, rarement bénignes, dans des organes tels que le larynx, la trachée ou le nasopharynx. Ce sont eux qui provoquent la sensation de coma dans la gorge et une respiration difficile. Il est préférable d'éliminer ces tumeurs aux stades précoces, car elles peuvent être compliquées par la propagation de métastases;
  • violations de la glande thyroïde, ainsi que des cas de son élimination complète ou partielle;
  • problèmes avec la colonne cervicale - la cause la plus commune de coma dans la gorge;
  • jeter le contenu de l'estomac dans l'œsophage;
  • travail ou mode de vie sédentaire et sédentaire;
  • dépendance à l'alcool et au tabagisme;
  • troubles métaboliques;
  • dystonie vasculaire;
  • complications après une intervention médicale.

Très souvent, les gens ressentent une boule dans la gorge lorsqu'ils avalent ou après avoir mangé - dans de tels cas, la cause d'une sensation aussi déplaisante est le trouble de l'appareil digestif.

Le deuxième groupe de raisons sont:

  • situations stressantes;
  • sautes émotionnelles;
  • névrose;
  • mode irrationnel du jour, dans lequel une personne n'a pas assez de temps pour se reposer.

En outre, un certain nombre de facteurs ont un effet bénéfique sur l'apparition du coma dans la gorge:

  • poids corporel excessivement élevé;
  • blessures diverses ayant provoqué le déplacement des vertèbres;
  • la présence dans la gorge d'un corps étranger;
  • prendre certains médicaments;
  • les effets d'une toux forte et prolongée;
  • la grossesse
  • hernie dans l'oesophage ou le diaphragme.

Curieusement, les causes les plus courantes du coma dans la gorge sont les troubles nerveux. Mais cela ne peut être invoqué que dans les cas où il n'y avait pas de problèmes au niveau du tube digestif, de la glande thyroïde et du système respiratoire.

L'apparition d'un coma dans la gorge pendant la grossesse ne devrait pas susciter de crainte chez la femme, dans la mesure où cela ne constitue une menace ni pour le fœtus ni pour la percolation du port de l'enfant dans son ensemble.

Les symptômes

Outre les signes prononcés d'un coma dans la gorge, dans lequel il est difficile de respirer et d'avaler douloureusement non seulement la nourriture, mais aussi la salive, il existe d'autres symptômes, tels que:

  • constriction;
  • chatouiller;
  • maux de gorge après avoir mangé;
  • difficulté à manger des aliments solides;
  • anxiété constante;
  • sautes d'humeur;
  • augmentation de la pression;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • insuffisance en oxygène et, par conséquent, crises d'asthme;
  • des nausées;
  • maux d'estomac;
  • douleur à la poitrine et au cœur, se déplace souvent vers le bas du dos et le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • fièvre et transpiration, et dans certains cas, au contraire, des frissons;
  • maux de tête d'intensité d'expression variable;
  • sensation de lourdeur dans les membres.

De plus, la personne est constamment nerveuse, car elle croit qu'une tumeur dans la gorge est une tumeur oncologique. Ainsi, il s'avère que la personne aggrave sa propre condition, l'état nerveux ne faisant qu'augmenter l'intensité des symptômes.

Pendant la grossesse, les signes d’un coma dans la gorge peuvent se manifester complètement à tout moment et accompagner la femme jusqu’à la naissance. Le plus souvent, les représentants du sexe faible qui portent un enfant s'adressent aux médecins. Cela est dû au fait qu'au cours de la grossesse, tous les sentiments d'une femme sont exacerbés et que, auquel elle ne prêterait aucune attention dans la vie ordinaire, est alarmant à ce moment-là. Par conséquent, elle tente d'identifier la cause d'un tel sentiment et de s'en débarrasser.

Diagnostics

Pour déterminer les causes du coma dans la gorge, il est nécessaire d’effectuer un diagnostic complet, qui consiste à:

  • recueillir des informations détaillées sur la routine quotidienne et la nutrition, les conditions de travail. Connaissance de la fiche clinique du patient par le médecin traitant (la présence de certaines maladies est souvent la cause de la manifestation de ce sentiment désagréable);
  • découvrir comment se déroule la grossesse;
  • déterminer à quel moment les premiers symptômes d’une tuméfaction dans la gorge ont été révélés, ce qui gêne le patient. Vérifier s'il y a eu des tentatives indépendantes pour se débarrasser du coma et de la gêne ressentie après avoir mangé;
  • examen général du patient, de la cavité buccale et de la palpation du cou;
  • analyse générale et biochimique du sang et de l'urine;
  • IRM et tomodensitométrie des vertèbres cervicales;
  • radiographie;
  • détermination des niveaux d'hormones;
  • Échographie;
  • inspection approfondie avec un miroir guttural;
  • consultation supplémentaire par un obstétricien-gynécologue, dans le cas où une personne dans la gorge s'inquiète pour une femme pendant sa grossesse.

Après avoir reçu une image complète de l'évolution de ce trouble et établi les causes de son origine, le médecin prescrit le traitement le plus efficace.

Traitement

Dans certains cas, les gens essaient de se débarrasser du coma dans la gorge, avec l'aide de médicaments inutiles qui ne peuvent qu'aggraver la situation. En outre, ils ont bon espoir que la grosseur elle-même disparaisse - certains consomment délibérément des aliments solides et beaucoup de liquide, dans l’espoir de les repousser. C'est pourquoi les patients vont chez le médecin, ressentent une forte douleur, manquent d'oxygène, et certaines personnes commencent à sentir que quelqu'un bouge. Quelles que soient les raisons, il est préférable de commencer le traitement dès l'apparition des premiers symptômes, surtout si la patiente est une femme qui se prépare à devenir mère.

En fonction de ce qui a déclenché l'apparition d'un coma dans la gorge, un traitement différent est prescrit, individuel pour chaque patient. Si la cause en est un dysfonctionnement de la glande thyroïde, des médicaments à forte teneur en iode sont prescrits. Lorsque trouble hormonal - les hormones correspondantes. Dans les cas où les problèmes des vertèbres cervicales sont devenus un facteur de manifestation, des exercices thérapeutiques spéciaux, une thérapie au laser et une thérapie manuelle sont prescrits. Il est conseillé aux patients de bouger plus et d'avoir une alimentation équilibrée.

Selon les résultats des examens de diagnostic, des antibiotiques et d’autres préparations médicales sont attribués au patient. Dans les cas où les causes de la manifestation de troubles nerveux sont devenues, des antidépresseurs et des tranquillisants sont prescrits. Si les problèmes sont enracinés dans des troubles des organes du tube digestif, chaque patient est préparé individuellement avec un régime spécial.

Il est extrêmement rare qu'une tumeur oncologique se presse contre la gorge. Lors du diagnostic, des méthodes thérapeutiques appropriées sont immédiatement prescrites - chirurgie ou chimiothérapie.

Le traitement des femmes pendant la grossesse comprend:

  • médicaments anti-rhume spéciaux autorisés à prendre des femmes enceintes;
  • sédatifs à base de plantes;
  • dors bien et passe beaucoup de temps à l’extérieur.

Si la cause du coma est devenue un goitre, on prescrit à la femme des médicaments qui améliorent la santé, mais ne sont pas nocifs pour le fœtus. L'intervention chirurgicale visant à retirer le goitre ne peut être effectuée qu'après la naissance du bébé.

Prévention

La prophylaxie principale est que vous n’avez pas besoin d’essayer de vous débarrasser du coma vous-même, et dès les premiers symptômes, il est préférable de consulter un médecin immédiatement. De plus, la prévention c'est:

  • traitement opportun des maladies des voies respiratoires, du tube digestif et de la glande thyroïde;
  • éviter les surtensions des cordes vocales;
  • refus de boire de l'alcool et du tabac (surtout chez les femmes enceintes);
  • rationalisation des aliments - ils devraient être enrichis en vitamines et ne pas consister uniquement en des aliments gras et épicés;
  • bon repos - laisser le temps de dormir au moins huit heures;
  • se promène au grand air;
  • effort physique régulier mais non intense;
  • se laver la gorge avec une solution saline au moindre chatouillement;
  • réussir un examen de routine à la clinique au moins deux fois par an;
  • humidification de l'air dans un espace résidentiel ou de travail;
  • Visites régulières chez les futures mères chez un gynécologue-obstétricien.

Causes de sensation de nodule dans la gorge

La gorge K n'est pas une pathologie, mais un symptôme et une unité nosologique indépendante (une maladie distincte), cette condition ne l'est pas. Franchement, il ne s'agit même pas d'un terme médical, mais d'une plainte avec laquelle les patients s'adressent souvent à des spécialistes en thérapie générale, gastro-entérologie, oto-rhino-laryngologie, neurologie, pneumologie et au-delà.

La sensation de nausée dans la gorge plaide en faveur de nombreuses pathologies possibles. Une recherche objective est indispensable.

Selon les statistiques médicales, un symptôme similaire se développe chez un patient sur trois. Mais, en règle générale, il s’agit d’un phénomène plutôt physiologique, qui n’a rien à voir avec des causes pathologiques. Qu'est-ce que vous devez savoir sur cette maladie?

Causes physiologiques

Il y a en réalité très peu de causes physiologiques. En gros, tout se résume au spasme psychosomatique du larynx.

Cela est dû au stress provoqué par la libération dans le sang d'une quantité énorme de corticostéroïdes (hormones surrénaliennes).

Le plus souvent, les symptômes du sexe faible, des personnalités impressionnables, des représentants des deux sexes dont le système nerveux est instable sont sensibles au développement de ce symptôme (tout le monde connaît probablement le sentiment de sensation de boule dans la gorge lors d'expériences émotionnelles intenses).

Ceci est une variante de la norme physiologique. Les raisons pathologiques sont beaucoup plus.

Causes pathologiques

Les causes pathologiques sont plus nombreuses. Dans la plupart des cas, la sensation de nausée dans la gorge persiste longtemps car les maladies qui le provoquent ne disparaissent pas d'elles-mêmes. Au total, parmi les maladies et états pathologiques caractéristiques, cinq grands groupes peuvent être identifiés.

Inflammation de l'oropharynx de nature différente

Des maladies telles que:

  • Amygdalite chronique et aiguë (maux de gorge). Inflammations des amygdales, déclenchées par des virus et des bactéries, principalement du type pyogénique (streptocoques, staphylocoques). Accompagné par une douleur intense dans la gorge, une sensation de brûlure, des problèmes respiratoires, une odeur désagréable de la bouche, la formation de bouchons purulents spéciaux, des éruptions cutanées dans le ciel et dans la région des amygdales.
  • Laryngite. Lésion inflammatoire de la muqueuse laryngée. Accompagné par un œdème, le développement d'une forte toux aboyante, qui n'est pas soulagée par les médicaments classiques, les maux de gorge et le cou, etc.
  • Pharyngite Inflammation de l'oropharynx. La manifestation principale est un changement de timbre de la voix ou sa disparition complète. A une nature transitoire.

Dans tous les cas, la cause de la manifestation est un gonflement. Le patient estime qu'il semble y avoir une boule dans la gorge en raison de la dilatation excessive des vaisseaux sanguins, ce qui est une réaction protectrice naturelle à la reproduction de micro-organismes pathogènes dans le pharynx.

Ainsi, plus de sang pénètre dans la zone d'inflammation, avec l'arrivée de nouvelles cellules immunitaires et l'augmentation de leur concentration totale.

Un œdème grave peut causer des problèmes respiratoires, en particulier une suffocation. Affection dans laquelle le patient ne peut pas effectuer un mouvement respiratoire complet (inhaler ou exhaler) en raison d'un rétrécissement de la lumière des voies respiratoires. C'est un phénomène extrêmement dangereux dans lequel la formation d'une insuffisance respiratoire est probable.

Pathologie thyroïdienne

Les violations suivantes sont possibles:

  • Prolifération diffuse d'un petit organe endocrinien. En règle générale, il est provoqué par une quantité excessive de substances hormonales spécifiques qui, pour ainsi dire, «poussent» la glande thyroïde à produire une hormone plus spécifique. Cela conduit à des changements fonctionnels et anatomiques dans la structure de l'organe. C'est ce qu'on appelle le goitre diffus.
  • Une croissance partielle de la glande thyroïde est possible lorsque des nodules spéciaux se forment à sa surface. C'est le goitre dit nodulaire.

Dans les deux cas, la cause du coma dans la gorge est la croissance excessive des tissus de l'organe endocrinien, qui exerce une pression sur le larynx et les organes respiratoires, provoquant une sensation spécifique et un inconfort prolongé (éventuellement pendant des années).

Pathologie du tractus gastro-intestinal

Les maladies suivantes du profil gastro-entérologique affectent:

  • Perturbation de l'estomac, principalement due à une gastrite. C'est une inflammation de la membrane muqueuse d'un organe creux. Au cours du processus, des douleurs thoraciques intenses, des brûlures d'estomac et, bien sûr, la libération de grandes quantités d'acide en dehors du sphincter (dans l'œsophage) se développent. Une telle condition nécessite une correction obligatoire, car le risque de développer un cancer du tube digestif dans les divisions initiales augmente.
  • Oesophagite par reflux. Jeter le contenu gastrique dans l'œsophage. L'aspiration avec des particules d'aliments ou de l'acide chlorhydrique est possible. Le patient s'inquiète de l'amertume caractéristique de la bouche, de la toux et de la sensation de brûlure dans la gorge. Cette condition est dangereuse car elle provoque un essoufflement et une asphyxie. Une issue fatale est possible, surtout la nuit, lorsque le patient est en position horizontale.
  • Un ulcère à l'estomac. Ulcération de la membrane muqueuse des structures gastriques. Il est provoqué par l’effet intense de l’acide chlorhydrique sur les parois du corps, associé à une diminution des propriétés protectrices de la structure anatomique.

La cause immédiate du développement du symptôme pathologique est la libération de suc gastrique dans l'œsophage. Il suffit de corriger la condition de base pour éliminer la manifestation de la maladie.

Caractéristiques anatomiques

  • Violations de la localisation anatomique de la colonne vertébrale dans la région de la région du cou (colonne cervicale).

La principale pathologie de cette zone est l'ostéochondrose. La principale raison du développement d'un coma dans la gorge est une violation de l'innervation d'une certaine partie du cou. Cependant, comme le montre la pratique, un symptôme similaire se produit relativement rarement et uniquement avec des lésions élevées de la moelle épinière (au niveau de 1-2 vertèbres).

Cette saillie pathologique de la structure anatomique à différents niveaux de l'organe. Il se développe à la suite d'anomalies congénitales, de blessures, de malnutrition (consommation excessive de nourriture).

Localisée, en règle générale, au niveau du passage de l'œsophage à l'estomac. Produit de façon asymptomatique, sans compter le sentiment désagréable décrit. La correction de l'état est exclusivement chirurgicale, le traitement médical n'est pas prometteur.

Cependant, ce symptôme de hernie de l'œsophage ne se manifeste que si le nerf vague est comprimé. C'est très rare.

Il a été prouvé que chez les patients obèses, la sensation de nodule dans la gorge se développe beaucoup plus souvent. Les patients décrivent cette condition simplement: il y a une boule dans la gorge. La raison en est le dépôt de structures lipidiques.

La graisse agit comme une sorte de goitre et exerce une pression sur la glande surrénale et le cou dans son ensemble, ce qui affecte négativement l'état général.

  • Tumeurs et structures tumorales du larynx.

En règle générale, nous parlons de néoplasmes bénins. Les tumeurs malignes et cancéreuses des voies respiratoires, de la gorge et des structures anatomiques environnantes sont relativement rares et doivent être corrigées par des méthodes chirurgicales.

Dans ce cas, nous devons parler de la réaction secondaire. La zone touchée devient enflammée, enflée, ce qui est subjectivement ressenti comme une boule dans la gorge, qui persiste longtemps.

Autres raisons

  • Réactions allergiques. Une réponse immunitaire peut provoquer un coma dans la gorge qui ne disparaît pas pendant une longue période. La raison réside dans l'augmentation de l'œdème des voies respiratoires inférieures ou des structures anatomiques supérieures au niveau de l'oropharynx. En outre caractérisé par la bouche sèche et chatouillant. Les médicaments antihistaminiques et l'utilisation de bronchodilatateurs sont nécessaires. Sinon, il y a risque d'insuffisance respiratoire. Les réactions aiguës, telles que l'œdème de Quincke, une crise d'asthme sont tout à fait capables de provoquer une issue fatale.
  • Invasions parasitaires (helminthiques). C'est très rare, mais c'est l'endroit à être. Les vers (helminthes) peuvent pondre des œufs dans la gorge. Subjectivement, ceci est perçu comme une masse, un objet étranger dans la gorge. Le plus souvent, les échinocoques, les chaînes et certains autres parasites à grande échelle sont "péchés".
  • Objet étranger dans la gorge. Il peut être ressenti comme une masse, car il irrite les récepteurs spécifiques de l'œsophage ou du larynx. En règle générale, nous parlons de particules d'aliments. Chez les enfants, la liste des objets étrangers possibles est plus longue car il est conseillé aux parents de surveiller de près le comportement de leurs enfants.
  • Lésions du système cardiovasculaire. Il s’agit généralement d’une maladie coronarienne et d’une insuffisance cardiaque congestive.
  • Tumeurs et structures tumorales du cerveau. Les néoplasies provoquent de fausses sensations de coma dans la gorge et, en règle générale, le patient est étourdi.
  • Facteurs psychogènes. La dépression, la névrose et d'autres conditions peuvent conduire à des manifestations psychosomatiques.

Il s’agit d’une liste incomplète des causes probables, mais c’est avec elles que les médecins sont le plus souvent rencontrés.

Symptômes associés

Une boule dans la gorge qui ne peut être palpée (ressentie avec la main) est une manifestation fréquente de nombreux processus pathologiques. Mais pas le seul.

Le plus souvent, nous devons parler de l'ensemble des signes pathologiques:

  • Se sentir à court d'air. Dyspnée (augmentation du nombre de mouvements respiratoires par minute), asphyxie (incapacité à effectuer un mouvement complet en raison d'une obstruction). Habituellement, ce symptôme n'est en aucun cas lié à une masse, mais directement à côté de celle-ci.
  • Sensation de brûlure dans la gorge, chatouillement, qui provoque une toux intense sans expectorations de crachats et de mucus.
  • Démangeaisons à la gorge. Il y a un désir de peigner la langue de la zone touchée. Il est observé principalement dans les réactions allergiques.
  • Sensation de corps étranger dans les voies respiratoires et le pharynx.

Aussi possible douleur de localisation différente, brûlures d'estomac, éructations d'air, éructations de nourriture et de nombreuses autres manifestations.

Mesures de diagnostic

Le diagnostic n’est pas grave, malgré la multiplicité des causes possibles. Tout d'abord, il est recommandé de contacter le thérapeute.

Ce n'est qu'alors qu'il peut être nécessaire de consulter des spécialistes (gastro-entérologue, neurologue, oto-rhino-laryngologiste ou pneumologue).

Les mesures de diagnostic suivantes sont attribuées:

  • Test sanguin général. Éliminer le processus inflammatoire probable dans la zone touchée. Si la leucocytose est présente, taux de sédimentation érythrocytaire élevé, vous devez rechercher la racine du problème dans l'inflammation. Avec l'éosinophilie, il y a une forte probabilité d'invasion par les helminthes ou, plus probablement, d'allergies.
  • Analyse d'urine. Il est également utilisé pour diagnostiquer des problèmes avec le corps, mais est moins informatif.
  • Examen de la glande thyroïde par l'introduction d'une solution de radio-isotope par voie intraveineuse (scintigraphie). C'est une méthode de diagnostic fiable.
  • FGDS pour l'examen de l'œsophage et de l'estomac.
  • Radiographie d'organes dans diverses projections et IRM pour la détection de l'ostéochondrose.
  • Examen ORL complet, incluant la laryngoscopie et d’autres méthodes.

Dans le système de ces mesures, cela suffit amplement pour établir et vérifier le diagnostic.

Traitement en fonction de la pathologie sous-jacente

Les inflammations de l'oropharynx sont traitées avec une origine anti-inflammatoire anti-non stéroïdienne, des antiseptiques, des corticostéroïdes (glucocorticoïdes) et des médicaments antibactériens.

Il est important d'arrêter la cause première de la maladie et de noyer les principaux symptômes.

Les maladies de la glande thyroïde sont traitées avec des préparations d’iode ou en limitant la consommation de cet élément. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Les pathologies de l’estomac sont traitées avec des antiacides, des inhibiteurs de la pompe à protons, etc.

L'ostéochondrose est stoppée par des anti-inflammatoires, un corset spécial et des relaxants musculaires. Les analgésiques sont également utiles. Mais dans l'ensemble, pour faire face à cette maladie est presque impossible, vous ne pouvez que supprimer les symptômes.

Hernie de l'œsophage, tumeurs - ne sont éliminés que par la chirurgie et le régime de l'obésité.

En général, le traitement devrait être approprié pour la maladie sous-jacente. L'option de traitement est choisie uniquement par un médecin.

Une boule dans la gorge est une plainte très fréquente chez un spécialiste. Mais ce n’est pas le symptôme qu’il faut traiter, mais la maladie elle-même. C'est le seul moyen d'obtenir un résultat de qualité.

Une boule dans la gorge: provoque des sensations de sensation de masse, une odeur désagréable, du mucus, des éructations

La sensation qu'un corps étranger reste coincé dans la gorge, ce qui rend difficile à avaler même la salive, et après l'avoir avalée, elle est renvoyée à la place, est appelée "une boule dans la gorge". Les causes de ce symptôme peuvent être différentes: de l’œdème de Quincke, qui se produit lorsque vous mangez des aliments inhabituels (introduction d’un nouveau médicament, une piqûre d’insecte), aux maladies de l’œsophage et de la thyroïde, qui bloquent réellement la lumière de la gorge. Dans tous les cas, seul un diagnostic médical aidera.

L'essentiel est de ne pas s'inquiéter du fait qu'il n'y aura rien à respirer: des maladies dangereuses dans lesquelles la gorge peut vraiment être bloquée se développent progressivement, pas en une journée (sauf pour l'œdème de Quincke, mais vous le verrez dans le miroir). En outre, "y compris" une panique, vous ne pouvez que vous blesser, en augmentant la sensation de manque d'air. Par conséquent, si vous avez une sensation de grosseur, examinez bien votre cou, regardez dans la gorge. S'il n'y a pas de forte augmentation du volume du cou et que les amygdales ne se ferment pas entre les deux, rendez-vous calmement à un rendez-vous avec le thérapeute. Et ci-dessous, nous vous dirons quelles raisons pourraient provoquer une sensation de grosseur.

Raisons

Les causes du coma dans la gorge sont variées - depuis le «sol nerveux», lorsqu'aucune constriction des voies respiratoires ou digestives ne survient, jusqu'aux abcès de la gorge pouvant provoquer une asphyxie. Le plus souvent, un symptôme similaire se produit au cours de processus pathologiques localisés dans le nasopharynx, l'oropharynx et les premières sections de l'œsophage.

Les principales pathologies à l'origine du coma dans la gorge sont les suivantes:

  • inflammation chronique des amygdales, de la gorge ou des cordes vocales;
  • fuite de mucus des sinus enflammés ou de la cavité nasale dans le pharynx;
  • inflammation de la membrane muqueuse de la gorge;
  • maladies des muscles pharyngiens ou violation du signal qui leur est transmis le long des nerfs (avec accident vasculaire cérébral, lésion de la moelle épinière, sclérose en plaques);
  • tumeurs oesophagiennes (bénignes ou malignes);
  • les maladies de la glande thyroïde, accompagnées de son augmentation;
  • jeter le contenu de l'estomac dans l'œsophage et au-dessus (reflux gastro-oesophagien);
  • sclérodermie avec lésions de l'œsophage;
  • dermatomyosite avec lésion de l'œsophage;
  • oesophage divericulum;
  • abcès de la gorge: accumulation de pus au-dessus de l'épiglotte, dans les tissus proches des amygdales ou dans les tissus situés entre les muscles pharyngiens;
  • spasme de l'oesophage;
  • névrose, attaques de panique, hystérie;
  • hernie hiatale.

Est-ce que "la masse" peut conduire à la suffocation

Parfois, cela est possible, et cela dépend de la région où se situe le processus pathologique. Pour ce faire, considérons la structure de la gorge humaine et des organes sous-jacents - ces structures dont la maladie peut provoquer une sensation de grosseur.

La cavité buccale et le nez sont des «tubes» de forme peu régulière. Ils tombent dans un gros "tuyau" - le pharynx. Ce dernier a une assez grande longueur (11-12 cm) et se termine par une sorte de "fourchette":

  1. d'une part, il passe dans le larynx - la partie initiale des voies respiratoires, l'endroit où se trouvent les cordes vocales, formant des sons;
  2. en revanche, derrière le larynx, le pharynx se termine dans l'œsophage, un tube musculaire qui mène directement à l'estomac.

Avant que la cavité nasale passe dans le pharynx, il existe une formation à la bouche du tube auditif qui communique avec l'oreille et le pharynx, à la racine de la langue et de part et d'autre de l'amygdale, de grandes accumulations de tissu lymphoïde. Le même tissu est dispersé sous la forme de petits «pois» à différents endroits de la paroi pharyngienne postérieure.

La tâche du tissu lymphoïde est d '"inspecter" le flux d'air et la masse de nourriture pour y détecter la présence de microbes et d'agents potentiellement dangereux pour le corps. S'ils sont retrouvés, les amygdales et les zones de couchage séparées pour la lutte contre les microbes augmentent en taille. Ensuite, ils peuvent se sentir comme une boule dans la gorge.

Si une personne a inhalé de l'air contenant un certain nombre de micro-organismes, les amygdales palatines augmentent généralement immédiatement (on les voit dans le miroir lorsque nous ouvrons la bouche) et l'amygdale pharyngée se trouvant à la frontière du nez et du pharynx. S'ils augmentent considérablement (avec une grande quantité de germes injectés avec de l'air ou de petites quantités de poussière ou de microorganismes inhalés en permanence), une boule dans la gorge ne sera pas ressentie. Cela peut causer des difficultés respiratoires, mais rarement une suffocation.

La suffocation peut être causée par une affection appelée paratonzillitome ou abcès paratonnaire. Dans ce cas, qui est une complication d'amygdalite purulente, le pus pénètre dans le tissu adipeux autour des amygdales (un ou deux). Lorsqu'il y a une grande quantité de pus, l'amygdale élargie bloque l'air.

Une enflure ou un abcès de l'épiglotte peut provoquer des troubles du passage de l'air et une asphyxie. Cette condition se développe comme une complication d'allergie (le plus souvent, de nourriture) ou d'ARI

Dans les cas énumérés ci-dessus, ce n’est pas une sensation dans la gorge, mais de graves maux de gorge, une incapacité à avaler, de la fièvre et des symptômes d’intoxication (maux de tête, faiblesse, nausées).

Le syndrome dit "postnasal" est une autre partie importante des "masses". C'est le nom de la maladie qui, à la suite d'une inflammation des voies respiratoires supérieures (nez, sinus paranasaux, nasopharynx), se forme un mucus qui s'écoule dans l'arrière de la gorge.

Néanmoins, les principales raisons de la sensation de coma dans la gorge sont localisées dans l'œsophage - un tube conçu pour transférer les aliments dans les parties du système digestif où ils peuvent être traités et digérés. Les processus pathologiques de l'œsophage pouvant provoquer une asphyxie sont ceux qui se développent à partir de la paroi frontale de l'œsophage, directement adjacents à la trachée (la trachée est à l'avant) ou qui ont une plus grande dureté pour tenter de fermer le cartilage de la trachée. Jusqu'à ce que la sensation de manque d'air apparaisse, il y aura pendant longtemps un trouble de la déglutition et de la déglutition: tout d'abord un aliment solide, puis un liquide.

Examinons maintenant quelles pourraient être les causes de l'apparition d'un corps étranger dans la gorge, en fonction des symptômes accompagnant le «com».

Maladies accompagnées de sensation de corps étranger en avalant

Une boule dans la gorge lors de la déglutition se développe dans l'une des maladies suivantes.

Cardiospasme (achalasie cardiaque)

C’est une maladie caractérisée par un spasme du muscle circulaire situé entre l’œsophage et l’estomac.

Il se caractérise par une difficulté soudaine à avaler, lorsque les aliments liquides chauds passent mieux ou, dans de rares cas, des aliments solides. Une personne pense que la nourriture passera mieux si vous marchez après avoir mangé ou si vous mangez debout, ou si vous écrasez votre poitrine lorsque vous mangez. Des douleurs dans la partie supérieure du sternum peuvent ressembler à des douleurs au coeur.

Oesophagite par reflux

C'est le nom de la maladie lorsque le contenu de l'estomac est constamment jeté dans l'œsophage et enflamme sa membrane muqueuse.

Symptômes de la maladie: brûlures d'estomac et éructations acides, qui surviennent après avoir mangé (surtout si vous allez immédiatement au lit), le corps incliné vers l'avant, si la personne a mangé moins de 1,5 heure avant de dormir. Dans cette maladie, on note également une douleur derrière le sternum (très semblable à une douleur au cœur), qui est administrée à la mâchoire inférieure, la région située entre les omoplates et la moitié gauche de la poitrine. Il peut y avoir une toux qui ne se développe que dans la position couchée, la gorge sèche, des ballonnements, des nausées, des vomissements.

Hernie hiatale

Dans ce cas, l’estomac et, dans certains cas, l’intestin, qui doit se trouver dans la cavité abdominale, en raison de la dilatation de l’ouverture du diaphragme, à travers laquelle doit passer l’œsophage, se trouvent (périodiquement ou en permanence) dans la cavité thoracique.

La maladie ressemble beaucoup à l'œsophagite par reflux: outre la "boule" dans la gorge, elle se caractérise également par des brûlures d'estomac après le repas, une douleur "sous la cuillère" quand une personne reste longtemps dans une position courbée, une douleur à l'abdomen. Si les organes qui pénètrent dans la cavité thoracique pressent le cœur ou les poumons, vous remarquerez un essoufflement, des douleurs à la poitrine, des yeux bleus autour de la bouche, aggravés après avoir mangé.

Pathologie thyroïdienne

La sensation de grosseur lors de la déglutition se produit lorsque la glande thyroïde grossit et commence à exercer une pression sur le cartilage thyroïdien du larynx situé au-dessous de celle-ci. On peut l'observer comme:

  • production d'une quantité accrue d'hormones (hyperthyroïdie), qui se traduit par une perte de poids avec augmentation de l'appétit, augmentation du rythme cardiaque, transpiration, irritabilité, attaques périodiques de douleurs abdominales et vomissements;
  • production d'une quantité réduite d'hormones (hypothyroïdie), dans laquelle une personne prend du poids, malgré la réduction de l'appétit. Chez un tel patient, la paresse et la fatigue sont perceptibles, sa mémoire est réduite, la peau devient sèche et les cheveux deviennent cassants et ont tendance à tomber.
  • fonction normale des glandes. Dans ce cas, en dehors de la grosseur et de l'augmentation du volume du cou, il n'y a pas d'autres symptômes visibles.

La maladie thyroïdienne ne conduit pas à une violation de la déglutition.

Pharyngite chronique

Il s'agit d'une inflammation de la membrane muqueuse du pharynx, qui survient soit à la suite d'un traitement insuffisant de la pharyngite aiguë, soit à l'inhalation prolongée d'air poussiéreux, sec ou pollué.

Les symptômes de la pharyngite chronique sont les suivants: sensation de sécheresse, mal de gorge, toux sèche et douloureuse. Avec l'exacerbation de la maladie, il y a une douleur dans la gorge, la température du corps peut augmenter.

Laryngite chronique

C'est le nom d'inflammation chronique de la muqueuse laryngée. La cause de la maladie: laryngite aiguë fréquente sur fond d’activité professionnelle (entre enseignants, chanteurs, orateurs), tabagisme ou abus d’alcool.

La maladie se manifeste par une sensation de gorge sèche, chatouillante. La voix devient enrouée jusqu'à sa perte complète. Il y a aussi une toux sèche et débilitante qui se développe paroxystique. Il peut y avoir une sensation de manque d'air, de douleur en avalant.

Troubles mentaux

Ce sentiment est observé chez 60% des personnes souffrant de dépression. Les principaux symptômes sont les suivants: mauvaise humeur constante, incapacité de se réjouir, pessimisme constant, perte d'intérêt pour la vie ou de quelque chose qui plaisait auparavant.

La même plainte peut être entendue de personnes souffrant de névrose. Ces conditions surviennent après un facteur psycho-traumatique et peuvent se manifester par divers symptômes: irritabilité, phobies fréquentes, attaques de panique, anxiété, instabilité de l'humeur, troubles du sommeil, douleurs de localisation différente (au cœur, à l'estomac, à la tête), aux troubles de l'équilibre, vertiges. Le diagnostic est posé après exclusion des maladies cardiaques, neurologiques et autres maladies somatiques.

Des plaintes contre ce sentiment sont également formulées par des personnes dont les psychiatres découvrent, au cours de l'examen, un trouble de la personnalité hystérique. Cette maladie est plus fréquente chez les femmes lorsque, dans un contexte d'humeur instable et de fantasmes constamment observée, des épisodes de cécité transitoire, de surdité et de paralysie peuvent apparaître. Dans le même temps, l'examen du cerveau ne révèle ni AVC ni microstrokes. "Lump", contrairement aux attaques de cécité / surdité, peut être observé en permanence.

Ostéochondrose de la colonne cervicale

Il se manifeste non seulement par la sensation d'une bosse dans la gorge, mais aussi, le plus souvent, par des vertiges, des douleurs ou des craquements en tournant la nuque, un mal de tête lors de changements climatiques.

Objet étranger dans l'œsophage

La sensation de coma peut être causée par un objet coincé dans l'œsophage: os de poisson, comprimé, particule non comestible, qui s'entend bien avec les aliments.

Traumatisme à l'œsophage

La sonde peut blesser l'œsophage (lors d'une fibrobastroscopie ou du réglage de la sonde pour l'alimentation ou l'évacuation du contenu). Les traumatismes peuvent être provoqués par l'os avalé ou par un comprimé: les lésions de la muqueuse ne peuvent être distinguées de l'apparence d'un objet étranger qu'après une visite chez le médecin: un spécialiste en ORL ou un endoscopiste, qui devra effectuer une fibrogastroscopie.

Maladies oncologiques

Le cancer de la gorge peut causer cette sensation. L'oncologie s'accompagne d'autres symptômes: toux, difficulté à avaler les aliments solides au début, puis liquide, perte de poids nette.

Le cancer de l'œsophage, en plus des symptômes, de la douleur et d'une sensation de satiété derrière le sternum, de la régurgitation des aliments, de la production de grandes quantités de salive y sont ajoutés. Au début, la sensation d'un corps étranger dans la gorge empêche tout simplement de manger, puis l'oblige à le boire, puis à ne prendre que des aliments liquides. Si, à ce stade, une personne ne va pas chez le médecin, elle perd complètement la capacité de manger de la nourriture et de l'eau.

Syndrome de Sjogren

Il s'agit d'une affection dans laquelle votre immunité affecte le tissu conjonctif et les glandes de la sécrétion externe (lacrymal, salivaire). Il se développe le plus souvent chez les femmes pendant la ménopause. Cela commence par l'apparition de yeux secs, d'une peau sèche, de la bouche et des organes génitaux. Aux coins de la bouche, il y a des convulsions qui provoquent des douleurs au début uniquement lorsque vous bâillez, puis lorsque vous parlez. En raison de la sécheresse des muqueuses dans le nez, des croûtes se forment, une sinusite, une bronchite, une gastrite sont souvent observées. Dans ce syndrome, le syndrome de déglutition n'apparaît pas parmi les premiers symptômes.

Sclérose en plaques

C'est une maladie dans laquelle l'auto-immunité affecte les fibres nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. Une telle lésion est observée dans une mosaïque: chez certaines personnes, des foyers pathologiques apparaissent (par exemple, dans le lobe frontal et le cervelet), dans d'autres - d'autres (plus dans la moelle épinière que dans le cerveau). Par conséquent, il n'y a pas de symptôme défini pour cette maladie. Avec la défaite des voies nerveuses menant à l'œsophage, la déglutition est perturbée, un corps étranger se fait sentir dans la gorge. Ce symptôme est rarement observé seul, accompagné d'autres changements: tremblements, paralysie d'un ou de plusieurs membres, strabisme, déficience visuelle et sensibilité diminuée.

A subi un accident vasculaire cérébral

La sensation d'un objet étranger dans la gorge lors de la déglutition peut être consécutive à un accident vasculaire cérébral qui a affecté les parties du cerveau responsables de l'acte de déglutition. Dans ce cas, le processus de pénétration d'aliments dans l'estomac sera brisé (difficile), mais ne dépendra pas du fait qu'il s'agisse d'aliments solides ou liquides.

Si, après un accident vasculaire cérébral, seule une boule dans la gorge est ressentie et que la déglutition n'est pas perturbée, il s'agit probablement d'une conséquence d'une sonde d'alimentation dans l'estomac qui a traversé le pharynx et l'œsophage. Dans ce cas, la sensation d'un corps étranger dans le temps doit passer.

Maladies parasitaires

Parfois, une sensation de corps étranger peut être causée par le dépôt d'un parasite dans l'œsophage de l'œuf. Cela peut s'accompagner d'autres symptômes: apparition d'une allergie aux aliments, au pollen ou aux produits chimiques domestiques jusque-là inaperçue et fatigue rapide.

Sclérodermie oesophagienne

La sclérodermie est une maladie systémique dans laquelle le tissu conjonctif normal devient dense et les artérioles qui l'alimentent cessent de fonctionner.

La maladie n'affecte pas l'œsophage seul. Cela commence par la défaite des pieds et des mains, qui commencent paroxystiquement (initialement seulement par le froid, après une excitation ou un tabagisme, puis - sans facteur de provocation visible) - gèlent, en même temps ils deviennent tout d'abord blanc albâtre, puis virent au rouge. Ces attaques sont accompagnées d'une douleur dans les doigts, d'une sensation d'éclatement, de brûlure.

Simultanément au syndrome de Raynaud, qui a maintenant été décrit, l'œsophage est également affecté. Cela se manifeste par une aggravation du trouble de la déglutition, des brûlures d'estomac. La nourriture devient plus difficile à passer à travers l'œsophage, ce qui crée une sensation de grosseur.

Myasthénie

Cette maladie se caractérise par une faiblesse musculaire progressive, incluant ceux qui procèdent au processus de déglutition, ceux qui «bloquent», de sorte que les aliments ne pénètrent pas dans les voies respiratoires et ceux dont le devoir est de aspirer la trachée ou les bronches nourriture

Le plus souvent, la myasthénie commence par une violation de la déglutition et du coma, puis la difficulté à soulever les paupières se joint (par conséquent, la personne doit lever le menton pour envisager quelque chose), sa voix change.

Dommages aux nerfs en train de déglutir

Cela peut se produire avec une thrombose de la veine jugulaire, avec une fracture de la base du crâne ou une tumeur du glomus. Ceci est accompagné de troubles de la déglutition, du mouvement de la langue, d'une boule dans la gorge.

Syndrome de Fazio-Londe

Il s'agit d'une maladie héréditaire rare qui se développe chez les enfants, les adolescents et les jeunes. Les premières manifestations de la maladie sont un trouble respiratoire, une respiration sifflante, puis le visage se déforme, la parole est perturbée (devient floue, trouble), une sensation de corps étranger apparaît dans la gorge, la déglutition est perturbée.

Paralysie pseudobulbaire

Dans ce cas, la déglutition est altérée, la parole est floue, une personne peut pleurer ou rire pour une raison quelconque, en particulier lors de tests neurologiques (sourire aux dents ou tenir un objet sur ses lèvres).

Syndrome de Guillain-Barré

Cette maladie, qui se développe en tant que complication d'une infection intestinale, du rhume, d'une infection à l'herpès, lorsque le système immunitaire activé commence à attaquer les cellules du tronc nerveux. La maladie commence par une détérioration des mouvements des pieds ou des pieds et des mains. Si cette réaction d'immunité n'est pas arrêtée, les nerfs qui portent les commandes aux parties des extrémités les plus proches du corps (hanches, épaules) sont affectés. Dans les cas graves, la déglutition est altérée, une voix nasale apparaît, la respiration peut "s'arrêter", de sorte que ces patients sont traités dans une unité de soins intensifs.

Myotonie dystrophique

Il s’agit d’une maladie héréditaire dont les symptômes apparaissent souvent entre 10 et 20 ans. Moins souvent, les symptômes apparaissent immédiatement après la naissance.

Caractérisé par l'apparition de tensions spasmodiques dans les muscles masticateurs et les muscles qui fléchissent la main. L'ingestion et la mimique sont perturbés, le timbre de la voix change, il peut y avoir une apnée du sommeil.

Autres raisons

  • Pour les maladies qui obligent une personne à respirer par la bouche (adénoïdite, sinusite chronique)
  • En cas de déshydratation (par exemple, intoxication alimentaire ou infection intestinale: salmonellose, dysenterie).
  • Des ganglions lymphatiques élargis sous la mâchoire inférieure, près du coin de la mâchoire inférieure, sur la surface antérieure du cou ou près de l'os hyoïde.

Maladies qui ont aussi une odeur désagréable

Une boule dans la gorge avec une odeur désagréable est un symptôme caractéristique des maladies ORL. Fondamentalement, il apparaît dans la sinusite chronique et l'amygdalite chronique.

Sinusite chronique

Elle se manifeste par des écoulements muqueux ou muco-purulents persistants («morve») sur un ou deux côtés, dont l'écoulement le long de la paroi arrière du pharynx provoque la sensation de «coma» avec une odeur désagréable. Nez difficile à respirer - sur un ou deux côtés.

En outre, une personne ressent régulièrement des maux de tête - c’est de ce côté-là qu’il ya parfois une sensation de lourdeur directement dans la région du sinus enflammé. L'odeur est réduite jusqu'à sa perte complète. En raison de la respiration constante de la bouche, la bouche est sèche, l'oreille du côté affecté est régulièrement sentie et l'audition se détériore.

Amygdalite chronique

Il s'agit d'une inflammation longue et lente des amygdales. L'amygdale est une formation de tissus mous qui présente des indentations et des accidents vasculaires cérébraux à la surface, ainsi que des vides à l'intérieur. Si l'amygdale est enflammée sous l'action d'un microbe et ne peut pas se nettoyer elle-même, le processus inflammatoire devient chronique. Les débris alimentaires qui soutiennent également ce processus entrent dans cette amygdale.

En conséquence, des amas blancs de leucocytes morts, de microbes, de débris d'aliments et de cellules exfoliées à la surface de l'organe se forment dans l'amygdale. Ce sont des confitures caséeuses, qui sont à l'origine de l'odeur extrêmement désagréable.

Lorsque l'exacerbation du processus inflammatoire des amygdales produisent également du pus. Au cours de la journée, il peut former jusqu'à un demi-verre et tout sera avalé. Ce pus, d’une part, est la «boule» dans la gorge. D'autre part, il provoque une inflammation de la membrane muqueuse du pharynx et de l'estomac, où il tombe, ce qui augmente l'odeur désagréable de la bouche.

Zenker Diverticula

Les soi-disant saillies de la paroi de l'œsophage, qui sont tournées vers l'extérieur, au niveau de la transition du pharynx vers l'œsophage. Manifeste une sensation de corps étranger dans le pharynx, une difficulté à avaler des aliments solides et liquides. Comme le diverticule est une sorte de "poche" où la nourriture peut avoir (et obtenir), une odeur désagréable est souvent ressentie par la bouche.

Ces patients se plaignent également de régurgitation d'aliments non digérés (particulièrement en position couchée), d'une toux sèche, de nausées et d'un changement de ton de la voix. Il peut y avoir des épisodes de «phénomène de blocus»: après avoir mangé, une personne a l'impression d'étouffer, sa tête tourne et peut même s'évanouir. Si dans ce contexte provoque le vomissement, l'attaque passe.

Maladies dans lesquelles le com est combiné à des éructations

Une bosse dans la gorge et des éructations sont caractéristiques des maladies suivantes du tractus gastro-intestinal:

Reflux gastro-oesophagien

C'est le transfert de nourriture de l'estomac dans l'œsophage. Il est décrit dans la section "Maladies accompagnées d'une sensation de corps étranger en avalant".

Oesophagite

C'est le nom de l'inflammation de la membrane muqueuse de l'œsophage, qui peut être causée par divers microbes, physiques (effets de brûlure causés par des aliments chauds) ou chimiques (effets de l'ingestion d'acide ou d'alcali). La cause peut également être une tuberculose oesophagienne (uniquement en présence de tuberculose pulmonaire) ou une candidose (complication du muguet buccal).

Il se caractérise par l'apparition des symptômes suivants:

  • brûlant derrière le sternum après avoir mangé;
  • Une douleur derrière le sternum, qui est présente de façon constante ou périodique, peut donner aux épaules et à la région située entre les omoplates.
  • une sensation de nodule dans la gorge et des éructations sont présentes pendant et immédiatement après le repas, ce qui est associé à une lésion supplémentaire de la muqueuse enflammée provoquée par la grosseur du produit alimentaire;
  • de temps en temps, une petite quantité de nourriture de l'œsophage peut retourner dans la bouche.

Névrose

Ce sont des états dans lesquels le travail de certaines parties du système nerveux central est perturbé, mais leur structure n'est pas perturbée.

Prendre certains médicaments

Le traitement avec ces médicaments qui ont un effet néfaste sur la membrane muqueuse provoque des éructations et la décharge du contenu de l'estomac dans l'œsophage, qui s'accompagne souvent d'une boule dans la gorge.

Les principaux médicaments à l'origine de ces deux symptômes sont les analgésiques (Nimesil, Diclofenac, Analgin, Ibuprofen, Aspirin) et les anti-inflammatoires hormonaux (Prednisolone, Dexaméthasone).

Si vous avez réellement besoin de prendre l'un de ces médicaments et que vous remarquez des éructations et un coma dans la gorge, consultez votre gastro-entérologue pour savoir comment protéger votre estomac (utilisez habituellement des médicaments tels que l'oméprazole ou le rabéprazole). Les anti-inflammatoires à prendre uniquement après un repas.

La grossesse

La grossesse peut entraîner une combinaison d'éructations et de coma dans la gorge. Cela s'explique par le fait que, dans ce cas, le fond hormonal de la femme change, ce qui entraîne un relâchement des muscles situés entre différentes sections du tractus gastro-intestinal, y compris entre l'œsophage et l'estomac. En conséquence, de la nourriture est souvent jetée dans l'œsophage, l'enflammant, ce qui provoque des éructations et des sensations dans la gorge d'un corps étranger.

La combinaison de plusieurs maladies

Il se peut que simultanément deux maladies non liées se soient développées: par exemple, une augmentation du volume de la glande thyroïde, qui provoque une sensation de coma dans la gorge, et une inflammation de l'estomac (gastrite), qui provoque des éructations. La même combinaison peut être observée avec une combinaison de consommation de grandes quantités d'aliments et de boissons dégageant des gaz et d'infections respiratoires aiguës avec inflammation de la membrane muqueuse de la gorge.

Hernie hiatale

Les symptômes de cette pathologie sont discutés dans la section «Maladies accompagnées de la sensation d'un corps étranger lors de la déglutition».

Traumatisme à l'œsophage

L'ingestion d'un contenu trop chaud et agressif, la mise en place d'une sonde d'alimentation, avant l'anesthésie, ou la réalisation d'une étude telle que la fibrogastroduodénoscopie (FEGDS) peut provoquer des éructations et un coma.

Maladies dans lesquelles un corps étranger et une sécheresse sont ressentis dans la gorge

Les maladies dans lesquelles il existe à la fois une masse et une sécheresse dans la gorge sont décrites ci-dessus. C'est:

  • laryngite: aiguë et chronique;
  • pharyngite: aiguë et chronique;
  • sinusite chronique;
  • gonflement allergique de l'épiglotte. Cet état apparaît après la consommation de nouveaux aliments, une promenade dans un jardin fleuri, l'utilisation de nouveaux médicaments ou l'utilisation de produits chimiques ménagers. Il se manifeste par l'apparition d'un coma dans la gorge, qui augmente rapidement et rend la respiration difficile. Il est urgent de consulter un médecin.
  • Le syndrome de Sjogren;
  • adénoïdite;
  • maladies conduisant à la déshydratation;
  • fumer

Lorsqu'il y a une boule dans la gorge, comme s'il s'agissait de mucus

Une boule dans la gorge et du mucus sera observée lorsque:

  • syndrome post-nasal, lorsque le mucus du nez enflammé ou de ses sinus coule à l'arrière de la gorge;
  • effets sur la membrane muqueuse de la gorge du tabac, les aliments épicés, l'alcool, les gouttes nasales vasoconstricteurs. Dans ce cas, l'état de santé ne souffre pas et la "masse de mucus" n'est observée que le matin;
  • pharyngite chronique;
  • nez qui coule;
  • inflammation des amygdales et de la gorge;
  • rhinite allergique, rhinopharyngite;
  • jeter le contenu gastrique dans la gorge (reflux laryngopharyngé), qui se manifeste par une masse muqueuse et des accès de toux sèche.

Lorsque la sensation de corps étranger est combinée à un mal de gorge

L’apparition d’un mal de gorge et d’une bosse est typique de ces pathologies:

  1. Amygdalite aiguë, qui se manifeste par de la fièvre, une faiblesse et parfois des nausées. Maux de gorge, il est douloureux d'avaler des aliments liquides et solides.
  2. Pharyngite aiguë, qui survient souvent lors d'infections respiratoires aiguës (d'origine virale, fongique ou bactérienne). Il se manifeste par un mal de gorge, une sensation de mucus, des chatouillements et des mottes, une toux sèche.
  3. Le laryngi aigu, qui peut également être une manifestation d'infections respiratoires aiguës ou se produire lors d'une hypothermie et d'un travail vocal excessif. Il se manifeste par un enrouement, un mal de gorge, qui peut augmenter avec la déglutition, une sensation de sécheresse, de grattage, de grattage dans la gorge. La toux est sèche au début, douloureuse, mais les expectorations commencent bientôt à tousser.
  4. Abcès paratonzillaire - Trempage de fibres de pus près des amygdales (le plus souvent - un). Il se développe comme une complication d'amygdalite purulente ou de pharyngite purulente. Se manifeste par une augmentation de la douleur dans la gorge, de la fièvre, une difficulté à avaler, une odeur désagréable de la bouche.
  5. Abcès parapharyngé. Dans ce cas, l'abcès est localisé dans l'espace péripharyngé. Tout comme les abcès paratonsillaires, il s’agit d’une complication de l’amygdalite purulente, mais elle peut également se développer à la suite du pus qui coule des sinus dans la fibre circulatoire et de la pénétration de pus par les racines des dents. Elle se caractérise par des douleurs d'un côté de la gorge, une déglutition douloureuse, une difficulté à ouvrir la bouche et une forte fièvre. Il nécessite une intervention chirurgicale urgente, sinon il pourrait être compliqué par la percée de pus dans les tissus entourant les gros vaisseaux du cou, ce qui pourrait provoquer des saignements abondants.
  6. L'abcès de la racine de la langue se caractérise par une sensation de bosse dans la gorge, une augmentation du volume de la langue, ce qui l'empêche d'être placé dans la bouche et rend la respiration difficile, et la parole est indistincte. La température augmente, la faiblesse et le malaise apparaissent, le sommeil est perturbé. Un traitement urgent est nécessaire dans le département ORL de l'hôpital.
  7. L'inflammation et l'abcès de l'épiglotte se manifestent par la sensation d'un corps étranger dans la gorge, un mal de gorge, aggravé par la déglutition, la fièvre, des difficultés respiratoires et des voix nasales.

Que faire quand une boule dans la gorge

Le traitement d'une bosse dans la gorge dépend de sa cause. Donc, s'il s'agit d'une formation de tumeur, une opération est nécessaire, suivie de l'introduction de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. Les diverticules sont également enlevés rapidement. Avec le développement de l'abcès paratonsillar ou parapharyngé, une opération est également nécessaire pour ouvrir et drainer l'abcès. Mais la myasthénie, la sclérose en plaques, le syndrome de Guillain-Barré et certaines autres maladies ne sont traités que de manière conservatrice.

Par conséquent, pour déterminer la cause de la "masse", consultez un oto-rhino-laryngologiste (ORL). Il inspectera le pharynx et le larynx, examinera l'épiglotte et testera le cou pour exclure les abcès parapharyngés, prélèvera un ensemencement des amygdales et de la paroi pharyngée postérieure. Si le processus pathologique n'est pas détecté, vous devez être examiné plus avant:

  • faire une échographie de la glande thyroïde et donner celles de ses hormones, ce que l’endocrinologue vous dira;
  • Effectuer une IRM du cerveau, de la colonne cervicale et des organes du cou et réussir les examens recommandés par le neuropathologiste;
  • rendre visite à un gastro-entérologue, pour effectuer FSHD (fibrogastroscopie).

Si au moins un des symptômes ci-dessous apparaît, contactez immédiatement votre médecin:

  • il devint difficile de respirer;
  • la température dépasse 37,5 ° C;
  • gonflement du cou avec maux de gorge;
  • tousser dans les expectorations, dans lesquelles du pus ou du sang est visible;
  • une bosse dans la gorge est apparue soit dans le contexte d’une violation de la sensibilité et des mouvements des jambes ou des bras, soit on peut dire qu’il devient de plus en plus difficile à avaler;
  • si, en plus du coma dans la gorge, il y a une voix lancinante, des paroles floues, des suffocations en avalant.

Pendant votre examen, prenez les mesures suivantes:

  • Rincez le nez et rincez-vous la gorge le matin avec de l'eau salée, pour laquelle vous pouvez dissoudre 1 cuillerée à thé dans 1 litre d'eau bouillie. sel de mer ou ordinaire, ou achetez l’une des solutions salines de la pharmacie.
  • Arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.
  • Exclure du régime les fruits de mer, les plats épicés, les produits laitiers à haute teneur en matières grasses.
  • Si la déglutition est altérée, introduisez plus d’aliments liquides et hypocaloriques dans le régime: bouillons avec mélangeur passés dans de la viande de poulet, produits laitiers, mélanges pour nutrition entérale.
  • Si le mucus dans la gorge vous gêne, incluez dans la ration des décoctions d'églantier, de bouillon de poulet, de purée de pommes fraîches et de soupes chaudes. Il suffit de ne pas manger avant le coucher.
  • Si, parallèlement à la boule dans la gorge, la température augmente, alors que vous attendez le jour où vous avez été enregistré pour un ORL, rincez-vous la gorge avec des solutions antiseptiques: Miramistin, Chlorhexidine.
  • Si vous remarquez qu'une boule dans la gorge est apparue après le contact avec un animal, le fait de manger un nouvel aliment, de travailler dans des conditions poussiéreuses, etc., prenez un médicament antihistaminique de manière optimale - 1 génération (bien qu'ils causent de la somnolence, ils agissent assez rapidement): "Diazolin", Suprastin, Tavegil. Si une telle «masse» gêne la respiration, appelez l'ambulance.