Principal
L'otite

Saignements d'oreille - causes, maladies et traitement

Les saignements d'oreille peuvent être un symptôme de traumatisme ou le développement d'un processus inflammatoire, par exemple lors d'une otite. Lorsque l'apparition de sang des oreilles, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologiste pour identifier la cause de l'apparition du congé, déterminer la gravité de la blessure ou d'une autre pathologie, la nécessité d'un traitement.

Le mécanisme de développement du saignement d'oreille

L'isolement du sang du conduit auditif se produit lors d'une rupture de vaisseaux sanguins ou d'une lésion des tissus ou des muqueuses de l'oreille moyenne ou interne, de la peau de l'oreille externe. En plus des saignements lors du saignement du conduit auditif, le pus et l'exsudat vasculaire peuvent être libérés.

Pourquoi le sang des oreilles

Dommages mécaniques

L'oreille commence à saigner après une blessure (en cas de choc ou lors du nettoyage du canal de l'oreille avec un coton-tige). Dans la plupart des cas, les saignements d'oreille se développent immédiatement ou peu de temps après une blessure à la tête provoquée par un accident ou des coups portés à la tête. Le symptôme est toujours présent lorsque le tympan est blessé et qu'un objet étranger pénètre dans l'oreille moyenne ou interne.

Maladies infectieuses

L'otite moyenne aiguë progressive de l'oreille moyenne ou interne d'une forme purulente et exsudative peut provoquer un saignement de l'oreille. L'inflammation induite est indiquée par un écoulement, une douleur à l'oreille, de la fièvre. De grandes accumulations de pus formant des furoncles exercent dans ce cas une forte pression sur le tympan et peuvent devenir la cause de sa rupture. En plus de l'otite, une hémorragie de l'oreille peut survenir avec les maladies suivantes:

  • myringite (processus infectieux-inflammatoire dans le tympan);
  • furoncle du conduit auditif externe;
  • candidose auriculaire (mycose causée par des champignons du genre Candida).

Tumeur

Une autre raison de l'apparition du sang peut être un polype (croissance du tissu au-dessus de la membrane muqueuse). Le danger de cette pathologie réside dans la nature asymptomatique de son parcours et dans l’existence de la probabilité de dégénérescence en une tumeur maligne. La croissance d'une tumeur dans les structures de l'oreille (à la fois maligne, par exemple, carcinome et bénigne) provoque un saignement du conduit auditif. Dans ce cas, la capacité d’arrêter la maladie à un stade précoce de son développement dépend de la rapidité avec laquelle le patient est dirigé vers un spécialiste.

Chute de pression

Les changements de pression atmosphérique, par exemple, lors de plongées abruptes en profondeur ou de montée en altitude lors du décollage d'un avion, peuvent également provoquer un saignement des oreilles. Des écoulements sanguins du conduit auditif se produisent parfois chez des patients hypertendus (personnes souffrant d'hypertension), ce processus s'accompagne de vertiges, d'apparition de mouches (points noirs) devant les yeux, de pulsations à la tête et de douleurs dans la partie occipitale ou temporale du crâne et parfois de saignements de nez.

Que faire si du sang a coulé de l'oreille?

Toute décharge inhabituelle du conduit auditif nous met en alerte, car ils signalent clairement qu'un processus pathologique a lieu à l'intérieur. Une réponse encore plus rapide de notre part nécessitera une situation où le sang coule de l'oreille. Quelle est la cause de ce symptôme? Que faire lorsque le sang coule de l'oreille en premier lieu?

Raisons

Les raisons pour lesquelles le sang est parti de l'oreille peuvent être variées. Ce symptôme effrayant peut signaler le flux de maladies dans l'organe de l'audition et le traumatisme de ses parties.

Blessures

  1. Des saignements du conduit auditif peuvent apparaître en raison de blessures au crâne ou à l'oreille immédiatement après un accident vasculaire cérébral ou quelque temps après. Les rejets peuvent être épisodiques ou insignifiants, ou une expiration volumineuse. Dans tous les cas, ne négligez pas le symptôme: s'il y a du sang provenant de l'oreille, qui est la cause d'une blessure à la tête, vous devez immédiatement consulter un médecin.
  2. Une mauvaise hygiène peut aussi causer des saignements. Des mouvements brusques et non calculés du coton-tige d'oreille peuvent causer des lésions au tympan. En outre, le sang qui sort de l’oreille peut être dû au nettoyage des oreilles avec des objets pointus qui ne sont pas conçus à cet effet - allumettes, cure-dents, tournevis. Ces actions conduisent à une perforation du tympan et sont très dangereuses pour l'organe de l'audition. Si du sang a coulé dans l'oreille lors du nettoyage, consultez un oto-rhino-laryngologiste.
  3. Le sang des oreilles coule souvent à cause des barotraumatismes qui se produisent lors d'une forte montée ou de la descente de plongeurs. Comme l'écoulement du conduit auditif est la cause d'une rupture du tympan, vous devez contacter un oto-rhino-laryngologiste même si le sang s'est arrêté rapidement.

Maladies

  • Parfois, la raison pour laquelle le sang coule de l'oreille avec l'exsudat devient le développement d'une pathologie en cas d'otite purulente. Surtout souvent la couleur de la détachable change en effrayant brun rouge après avoir dormi. Ce saignement est un symptôme très grave nécessitant une visite immédiate chez l'otolaryngologiste avec qui vous traitez une otite purulente.

Si le sang coule de l'oreille avec une otite purulente, cela ne dit qu'une chose: le processus inflammatoire ne s'est pas arrêté, mais s'est propagé profondément dans la section interne de l'organe auditif et touche les tissus directement reliés au cerveau.

Si vous ne réagissez pas à un tel saignement et si vous ne modifiez pas l'antibiothérapie avec un spécialiste, vous risquez de développer une méningite, ainsi qu'une perte de fonctionnalité de l'organe interne de l'organe auditif.

  • Du pus avec du sang de l'oreille peut commencer à couler lorsqu'il est disséqué dans la partie externe de l'ébullition. Sa maturation progressive est accompagnée de fièvre et de symptômes douloureux, de nombreux patients, craignant d'avoir développé une otite, se tournent vers un otolaryngologue. Le médecin voit une tumeur dans le conduit auditif lors de l'examen. Le traitement prescrit supprime les symptômes douloureux et accélère la maturation de l'ébullition. Avec sa percée, avec le pus de la tête peut aller du sang frais.

La pression

Une autre raison pour laquelle le sang sort des oreilles est souvent les coups de bélier chez les patients souffrant d'hypertension. En règle générale, un tel saignement se produit lorsque les capillaires du nez se rompent et tout le monde sait comment faire face à ce symptôme. S'il y a du sang dans les oreilles chez les adultes en raison de la forte augmentation de pression, buvez les comprimés prescrits par le médecin, notez la posologie acceptée et appelez une ambulance.

Tumeur

Si vous ne présentez aucun signe d'inflammation, qu'il n'y ait pas non plus de blessure ni de surtension, le saignement de l'oreille ouverte pourrait être une croissance de l'organe de l'audition. Les polypes, les tumeurs bonnes et malignes au cours de leur croissance active peuvent endommager les tissus et provoquer des saignements mineurs.

Habituellement, la croissance des tumeurs dans les parties de l'organe auditif s'accompagne d'une détérioration de la qualité de l'audition et la pression de ses tissus sur les terminaisons nerveuses provoque des maux de tête. Si vous présentez de tels symptômes, contactez immédiatement un oto-rhino-laryngologiste.

Que faire

Que faire si du sang a coulé de l'oreille?

  • Tout d'abord, vous devez arrêter le saignement autant que possible. Humidifiez un morceau de coton stérile dans un désinfectant, essorez-le et fermez le conduit auditif.
  • Vous ne devriez pas seulement penser à la façon d'arrêter le saignement. Pour éviter la formation de caillots, essayez de maintenir votre tête dans une position telle que le sang coule sur le coton et non dans les oreilles.
  • Inscrivez-vous à la réception pour un oto-rhino-laryngologiste. Assurez-vous de mentionner qu'il y a du sang de l'oreille - cela accélérera considérablement la délivrance du coupon;
  • Si vous ne pouvez pas aller à la clinique ou au centre payant, allez à l'hôpital ou appelez une ambulance. Les saignements d'oreille sont un symptôme grave qui nécessite un examen par des spécialistes.

Traitement

La tactique utilisée pour traiter les saignements d'oreille dépendra de la cause sous-jacente de ce symptôme.

  1. Lorsque l'ébullition se rompt, l'oreille est lavée délicatement avec des solutions désinfectantes et, si nécessaire, la zone saignante de la peau est traitée avec des agents anti-inflammatoires.
  2. Les saignements excessifs à l'hôpital sont arrêtés avec l'aide de médicaments vasoconstricteurs, ainsi que de médicaments améliorant la coagulation du sang.
  3. Pour prévenir le développement du processus inflammatoire dans les tissus de l'organe de l'audition, un traitement antibactérien sera présenté au patient. Si vous avez déjà utilisé des antibiotiques pour le traitement de l'otite purulente, mais qu'ils n'ont pas arrêté le processus, le médecin sélectionnera pour vous un autre médicament de ce groupe.
  4. À l'hôpital, vous serez également surveillé par un neurochirurgien et un neurologue. Au moindre signe de croissance de l'hématome dans les tissus, vous aurez besoin d'une intervention chirurgicale.
  5. Si du sang sort de l'oreille à cause de la perforation du tympan, le médecin choisira une position d'attente. La membrane devra bientôt guérir de manière indépendante. Si l'intégrité du tympan n'est pas rétablie, vous pouvez être amené à exécuter une opération au cours de laquelle un patch sera appliqué à l'espace non croissant.

Sang des oreilles: causes, traitement, effets

Le sang des oreilles indique que la personne a de graves problèmes de santé. Les causes de telles affections sont multiples - le sang apparaît en raison de la présence d'un processus inflammatoire, une violation de l'intégrité du tympan, résultant parfois d'un processus oncologique dans le corps. De tels États menacent la vie humaine et doivent être corrigés d’urgence.

Pourquoi le sang de l'oreille

La chose la plus importante est un symptôme rare, mais il peut être très dangereux. S'il y a même un peu de sang dans l'oreille, la racine du problème est profonde et a déjà réussi à toucher les organes vitaux reliés à l'oreille, au nez et à la gorge. En outre, sur l'alerte, car en l'absence de mesures prises, vous pouvez perdre l'occasion d'entendre.

L'hémolymphe peut être libérée en raison de lésions vasculaires ou de lésions de certaines parties du tissu.

La présence de sang n'indique pas qu'il s'agit d'un traumatisme. Vous ne pouvez pas espérer que l'ébullition dans l'oreille ou vous soudainement rayé. Pour être calme, il faut aller chez le médecin.

Maladies des voies respiratoires supérieures - la profession d'otolaryngologist. Il examinera le patient, réalisera une anamnèse, prescrira éventuellement des tests de diagnostic et suggérera ensuite un schéma thérapeutique.

Le sang de l'oreille est toujours un sujet de préoccupation pour la santé. Ceci est un symptôme de la gravité de la situation, elle ne disparaîtra pas d'elle-même et avec le temps, la situation ne peut que s'aggraver, provoquant ainsi l'apparition de complications.

Raisons

La formation de sang dans le canal auditif peut se produire pour plusieurs raisons.

Dommages mécaniques

La raison la plus fréquente qui peut apparaître comme un écoulement sanglant des oreilles - est la présence d'une blessure. Il est facile de les remarquer, tout comme de les éliminer. Il y a d'autres causes qui peuvent former du sang, considérez-les en détail.

Infection

  • Le processus inflammatoire, ou la présence de microorganismes pathologiques, peut entraîner la libération de la masse sanguinolente. Du pus avec du sang de l'oreille apparaît avec un t élevé, un malaise général et la présence de douleur.
  • L'otite est une autre raison pour laquelle l'oreille peut saigner. La maladie étant d'origine virale ou fongique, seul un médecin peut établir un diagnostic plus précis après avoir examiné et passé certains tests - seul le problème avec l'organe sera clairement connu. L'alarme est alarmante, indiquant que la maladie est dans une forme avancée et qu'il est nécessaire de subir un traitement urgent pour éviter une perte auditive. Le sang de l'oreille avec une otite nécessite une participation spécialisée.
  • À cause des polypes. En règle générale, personne ne devine même à propos de la maladie. C'est pour cette raison que les zones touchées augmentent rapidement. Le médecin doit surveiller l’état du patient afin de soigner l’oreille et il n’ya pas de problème d’audition.

Tumeur

Les saignements d'oreille sont parfois dus au cancer. Cela ne signifie pas du tout que si une personne a du sang, il s'agit d'une tumeur maligne - elle n'a peut-être pas de métastase: pour déterminer spécifiquement, vous devrez faire une biopsie. Il peut y avoir des symptômes supplémentaires:

  • des vertiges;
  • maux de tête fréquents;
  • faiblesse générale;
  • l'apparition de taches noires dans les yeux;
  • perte d'appétit, etc.

Pour les maladies non liées à l'ENT

Il arrive rarement que le sang dans les oreilles soit séparé en raison de la présence de corps étrangers dans l’oreille. Les tissus sont constamment blessés et si le sujet n'est pas retiré rapidement, il est tout à fait possible que l'apparition d'une hémorragie dérange constamment. En fait, il est très simple d’éliminer la cause, un médecin expérimenté fera tout en 5 minutes, sans douleur ni autres sensations désagréables.

Si un furoncle est formé, il est possible que cela déclenche également la sécrétion. Si l'ébullition est renversée par inadvertance, elle peut s'accompagner de sensations désagréables (douleur, sensation de brûlure), vous verrez du sang dans l'oreille.

Le candida, qui affecte l'oreille, est une pathologie qui s'accompagne également de saignements. Se produit en raison de la défaite de la sous-espèce Candida par les champignons, les parois des vaisseaux sanguins, à travers lesquels le sang circule, deviennent enflammées, devenant de plus en plus minces, ce qui provoque parfois des saignements.

Comment arrêter le sang de l'oreille

Les dommages mécaniques résultent d'ecchymoses, ainsi que d'autres types de blessures au crâne. Cela est souvent dû à de graves contusions, qu’il s’agisse d’un objet contondant ou tranchant. Si le préjudice a été subi, il est alors nécessaire d'évaluer le degré de menace pour le bien-être général, ainsi que l'ampleur des dommages. Même si le sang n'est pas fortement séparé, il est nécessaire d'agir. Si vous remarquez qu'il y a du sang dans le nez et dans les oreilles, il est important de comprendre que les dommages pour la santé sont graves.

  • immobiliser le patient pour éviter une augmentation du niveau de pression artérielle - de ce fait, le saignement sera plus intense et l'état de santé va généralement s'aggraver, et le patient ne doit en aucun cas perdre de grandes quantités de sang - cela est lourd de conséquences;
  • s'il y a une blessure, nous la nettoyons, retirons le soufre et les corps étrangers;
  • quand la plaie est difficile, il vaut mieux ne rien faire, pour ne pas aggraver le problème;
  • laver la plaie sous l'eau courante, il est souhaitable qu'elle soit glacée, car cela conduirait à un rétrécissement des vaisseaux, ce qui arrêterait le saignement;
  • attachez un coton-tige trempé dans du peroxyde d'hydrogène - cela arrêtera le saignement;
  • pour éviter toute infection, utilisez des pommades, qui incluent des antiseptiques, ainsi que des antibiotiques;

Les premiers soins peuvent varier en fonction de la cause du saignement de l'oreille.

Vous devez non seulement arrêter le saignement - vous devez trouver la cause de cette affection, elle nécessitera une consultation ORL.

Il est important d’utiliser des herbes médicinales pour arrêter le sang des oreilles lorsqu’il est blessé, à la tête ou blessé à la tête. L'utilisation la plus commune de l'alpiniste, rowan, ortie. Il ne faut pas oublier que, si le saignement est ouvert, n'utilisez pas de teintures d'alcool, car l'éthanol contribue à l'expansion des vaisseaux sanguins, ce qui déclenchera encore plus de saignements.

Premiers secours à la maison

Même si le liquide de l'oreille ne ressort pas trop fort, prenez au moins des mesures minimales pour l'arrêter. Si du sang apparaît à l’oreille lors du nettoyage avec un coton-tige, contactez un oto-rhino-laryngologiste spécialisé pour connaître la raison de ce phénomène. Si l'oreille externe a été blessée, il convient de procéder comme suit:

  • Humidifiez un coton ou un pansement avec du peroxyde d'hydrogène, mettez-le dans votre oreille - ce liquide arrête le sang;
  • faire un bandage peu serré de bandages stériles - cela aidera à arrêter le saignement pendant un certain temps;
  • Attachez un glaçon à la plaie - cela aidera à rétrécir les vaisseaux.

Traitement des saignements des oreilles

Si vous remarquez qu'il y a du sang de l'oreille et que cela se produit régulièrement, c'est la raison pour laquelle vous faites appel à un otolaryngologue. Des préparations pharmacologiques sont utilisées à cet effet, parfois la chirurgie est recommandée pour les patients, les remèdes populaires (en complément du traitement). Considérez les moyens les plus populaires de vous débarrasser des saignements d'oreille.

Médicaments

Hémostatiques - utilisés en thérapie complexe, avec douleur et écoulement. Premiers soins en cas de saignement d'oreille consiste toujours plutôt à arrêter le sang, après l'avoir prévenue des lourdes pertes subies par la patiente.

Appliquer ces produits pharmaceutiques:

  • «Amben» est un médicament qui inhibe la synthèse de la fibrinolyse, impliquée dans l’éclaircissement du sang.
  • "Gelofusin" - remplace le plasma, il est prescrit aux patients en cas de perte de sang importante;
  • "Gélatine médicale" - collagène, qui accélère le processus de coagulation.

En général, il y a beaucoup de médicaments, mais les médicaments sont prescrits par un médecin. Vous ne pouvez pas non plus utiliser des médicaments hémostatiques pour la thrombose, l'insuffisance rénale et hépatique.

Intervention chirurgicale

Les soins chirurgicaux pour le patient sont nécessaires si les blessures à la tête sont graves, ils prescrivent également une intervention chirurgicale si la personne a des tumeurs. En général, seul un spécialiste peut répondre à la question avec précision. L'opération est nécessaire pour le patient si une otite purulente a été diagnostiquée et que l'oreille saigne constamment.

Après l'opération, il est nécessaire de rester à l'hôpital pendant un certain temps pour que le médecin puisse surveiller l'état général du patient. Après que le médecin est convaincu que la santé de la personne en convalescence n'est pas en danger, il est libéré.

En cas de saignement des oreilles lors d'un rhume, vous devez également contacter un oto-rhino-laryngologiste. Cette condition peut être la cause de pathologies complexes.

Prévention du saignement des oreilles

Pour la prévention, vous pouvez prendre les mesures suivantes:

  • lorsque vous voyagez pour observer le maximum de prudence, surtout en avion;
  • essayez d'éviter les blessures au crâne, les coups à la tête, les fortes secousses;
  • renforcer leur immunité;
  • Ne pas abuser des boissons alcoolisées.

Si le traitement a été correctement prescrit, le rétablissement se produit rapidement - mais il est préférable de vous prévenir et de préserver votre santé.

Saignement des oreilles: causes, comment traiter

Le sang de l'oreille est un symptôme dangereux résultant d'une blessure ou de diverses maladies. Les saignements d'oreille signalent la pathologie présente dans le corps. Ce phénomène est une raison sérieuse de faire appel à un oto-rhino-laryngologiste, qui déterminera la cause de l'apparition du sang et prescrira le traitement approprié.

La structure spéciale de l'analyseur auditif et de la cire auriculaire, qui a un effet bactéricide, protège l'oreille interne et le cerveau contre les infections provenant de l'environnement externe. Lorsqu'il est exposé à des facteurs défavorables, le soufre perd ses propriétés bénéfiques, se dilue et cesse de protéger le corps humain des germes, ce qui rend les oreilles plus vulnérables.

Les causes des saignements d'oreille sont très diverses et très graves. Le sang de l'oreille est un signe d'avertissement qu'il ne faut pas ignorer.

Raisons

Dommages mécaniques

  • Des rayures et des abrasions se forment sur la peau du conduit auditif à la suite du nettoyage des oreilles avec un coton-tige. C'est la cause la plus fréquente de saignement dans l'oreille, qui est mineure et se termine par la formation d'une croûte. Le sang sec doit être enlevé. Les égratignures et les abrasions du conduit auditif cicatrisent indépendamment et ne nécessitent ni traitement ni observation.
  • Pendant le nettoyage du canal auditif avec un bâton, une personne sous le coude peut pousser. Cela provoque de la douleur et du sang apparaît sur le bâton. À la réception, le médecin trouve un caillot de sang dans l'oreille et un tympan intact.
  • Un traumatisme au tympan entraîne une légère décharge de sang de l'oreille. Nettoyer les oreilles avec des objets improvisés endommage le conduit auditif, la membrane se déchire, le sang est libéré en petites quantités et s’arrête rapidement.
  • Les blessures au crâne sont presque toujours accompagnées de saignements aux oreilles, ce qui met la vie en danger. À la fracture des os du crâne, la région temporale et la cavité tympanique sont blessées, le tympan est cassé, les gros vaisseaux et la membrane muqueuse de l'oreille moyenne sont endommagés et des saignements se produisent. La fracture du crâne est une occurrence rare résultant d'une blessure grave. L'os crânien est considéré comme l'une des structures les plus durables du corps humain, associé à sa fonction principale - la protection du cerveau contre les dommages. En cas de fracture du crâne, les oreilles saignent abondamment, ce qui peut entraîner la surdité. Le traitement d'une fracture de la base du crâne est effectué dans le service de traumatologie ou de neurochirurgie d'un établissement médical.
  • En cas de blessure à l'oreille, le saignement de l'oreille s'ouvre souvent. Le coup endommage les vaisseaux sanguins, ils se rompent et le sang coule de l'oreille. Dans ce cas, le saignement d'oreille est prolongé, mais pas grave. Indépendamment arrêter c'est presque impossible, l'aide d'un spécialiste est nécessaire.
  • Chez les enfants, le sang de l'oreille est souvent causé par un corps étranger: petites parties de jouets, pièces de monnaie, boutons. Il n'est pas toujours possible de détecter ces objets dans l'oreille au bon moment. Un corps étranger dans l'oreille provoque une inflammation et des saignements, ce qui nécessite l'intervention d'un spécialiste.

Infection

Pathologie infectieuse et inflammatoire du tympan - la myringite se développe suite à la pénétration d'une infection provenant de l'environnement externe ou de la cavité tympanique. Les patients s'inquiètent de la douleur, de l'intoxication et des acouphènes. En l'absence de traitement, une forme grave d'inflammation se développe, accompagnée d'un saignement de l'oreille. Chez les enfants, la myringite se manifeste par l'apparition de sang et de vésicules à contenu séreux.

Un autre facteur étiologique de saignement de l'oreille est le furoncle du conduit auditif externe. Blessures et écorchures sur la peau - la porte d'entrée des virus et des bactéries qui pénètrent dans la plaie et provoquent une inflammation purulente limitée du follicule pileux. Avec une diminution de la résistance globale de l'organisme, les staphylocoques saprophytes et épidermiques pénètrent dans le follicule pileux et provoquent le développement du processus pathologique. Le furoncle peut atteindre une taille énorme et ressembler extérieurement à un bouton géant ou à un néoplasme. Outre les symptômes locaux - douleur pulsée et gonflement de l'oreille, les patients présentent des signes d'intoxication générale - fièvre, frissons, faiblesse. L'ébullition après la maturation éclate, le pus est libéré avec le sang, l'état des patients revient à la normale. Ouvrir l'abcès n'a à droite qu'un spécialiste. Il fait une incision, élimine le contenu purulent et traite la plaie avec des antiseptiques.

La candidose auriculaire est une mycose opportuniste affectant la peau et les muqueuses. Les agents pathogènes en cause sont les champignons du genre Candida qui ressemblent à des levures. Les parois des vaisseaux sanguins enflammés perdent leur élasticité, s’amincissent et se cassent. Voici comment se développent les saignements d'oreille. La pathologie se manifeste par des démangeaisons dans les oreilles, l'apparition de décharges abondantes, une macération de la peau et conduit souvent à la surdité. Le sang de l'oreille est une complication grave de la candidose, qui ne se développe que dans les cas avancés en l'absence de traitement adéquat.

Les saignements d'oreille se produisent parfois dans l'otite moyenne aiguë. Généralement, son apparence est précédée de fièvre, de maux d’oreille, de pertes purulentes. Le sang de l'oreille va de pair avec le contenu purulent.

Tumeur

  • Une tumeur dans la cavité tympanique provoque souvent un saignement de l'oreille. La tumeur, en fonction de la taille et de l'emplacement, peut être découverte à l'œil nu dans le conduit auditif. Il peut dépasser de l'oreille externe ou être situé dans la cavité tympanique. Chez les patients atteints de cette maladie, il y a une douleur dans les oreilles, des vertiges, une perte d'audition.
  • Le polype dans le canal auditif est une complication locale d'une otite chronique purulente qui se développe en l'absence de traitement opportun. Il s'agit d'une prolifération pathologique du tissu du conduit auditif, qui saigne périodiquement. Les polypes sont attachés à la membrane muqueuse avec une base large ou des jambes minces. Écoulement purulent et sanglant - symptômes de polypes dans les oreilles. Ils ne peuvent être enlevés que chirurgicalement.
  • Le carcinome de l'oreille est une tumeur maligne se développant à partir de cellules épithéliales de l'oreille moyenne. Atteignant une taille importante, il exerce une pression sur les vaisseaux sanguins endommagés. Donc, il y a un saignement d'oreille.

Changement de pression

  1. Chez les personnes souffrant d'hypertension, les saignements d'oreille résultent d'une hypertension artérielle. Les patients s'inquiètent des maux de tête, des vertiges, des nausées, des pulsations dans la tête, des douleurs à l'arrière de la tête, de la vue avant, des rougissements du visage. Avec une forte augmentation de la pression, le sang coule du nez et des oreilles simultanément. Normaliser le niveau de pression artérielle aidera le médicament hypotenseur. Les saignements de nez étant un symptôme dangereux, vous devez appeler une ambulance.
  2. Les plongeurs sont les plus susceptibles à l'apparition de sang dans les oreilles. Cela est dû à une plongée nette en profondeur et à une remontée à la surface. Des sauts de pression soudains entraînent la rupture du tympan, qui s'accompagne souvent de l'apparition d'un écoulement sanguin de l'oreille.

Traitement

Le traitement des saignements dans les oreilles dépend de la cause. Pour le déterminer, vous devez contacter un spécialiste qui examinera l'oreille et fournira une assistance médicale qualifiée.

À la maison, le patient doit s'asseoir et pencher la tête de côté et de côté. Cela permettra au sang de s'écouler sans entrave. Il est interdit de fermer les écouvillons du canal auditif. Assurez-vous simplement que le saignement a cessé, vous devez traiter la lésion avec une solution antiseptique et appliquer un bandage. La glace aidera à arrêter le saignement de l'oreille.

  • Les égratignures et les abrasions de l'auricule et du conduit auditif s'accompagnent généralement de saignements mineurs. Le sang s'arrête tout seul, formant une croûte à la surface. Dans ce cas, l'oreille doit être lavée à l'eau tiède et enduire l'éraflure de tout antiseptique.
  • Si la cause du saignement d'oreille est devenue un corps étranger, vous ne devez pas l'extraire vous-même. Cela peut entraîner une poussée de l'objet à l'intérieur et une détérioration de l'état du patient. Les objets pointus dans l'oreille d'un enfant peuvent endommager les structures internes délicates.
  • Les antibiotiques sont utilisés pour le traitement des otites bactériennes, des pommades et des gouttes fongiques et antimycotiques. À la maison, vous pouvez rincer l'oreille avec une solution saline tiède et verser de l'huile d'olive chauffée au goutte à goutte dans votre oreille. Si l'otite a du sang dans l'oreille, cela indique des lésions des tissus profonds et le développement d'une inflammation purulente et même d'une méningite. Le traitement de cette affection est plus grave, notamment les agents antimicrobiens, les analgésiques, l’huile de camphre, l’huile de blaireau.
  • Le traitement général du furoncle du conduit auditif consiste à renforcer le système immunitaire, à soulager la douleur et à utiliser des antibiotiques, au traitement local de l'abcès en cours de maturation avec de l'acide borique et, après ouverture, à éliminer l'exsudat avec une solution saline chaude.
  • Les dommages et la rupture du tympan sont toujours accompagnés d'un saignement de l'oreille. Habituellement, les patients se lavent les oreilles et détectent le sang sur un coton-tige. Dommages causés à la membrane lors du nettoyage des oreilles avec des moyens improvisés, jeux pour enfants négligents, avec une forte immersion dans l'eau ou remontant à la surface. Le repos est nécessaire pour un patient présentant une membrane blessée et un saignement d'oreille. Un tampon imbibé d'un antiseptique est inséré dans une oreille douloureuse.
  • Aux blessures du crâne le sang coule abondamment de l'oreille. L’état des patients est critique, ils ont besoin d’une assistance médicale qualifiée. Un hématome est formé dans la cavité crânienne, qui finit par se rompre et le sang s'écoule. Il est nécessaire de coucher le patient, d’assurer une bonne circulation du sang et de faire appel à une ambulance. Il est interdit d'arrêter de saigner par soi-même ou de soigner l'oreille.
  • Le traitement de la candidose auriculaire est effectué avec des agents antimycotiques. Pour ce faire, on prescrit au patient des gouttes "Kandibiotik", une pommade "Clotrimazole", dans les cas avancés, des comprimés pour administration orale "Intraconazole", "Fluconazole", "Kétoconazole", "Nystatine".

Saignements d'oreille: causes, symptômes, traitement

Les saignements d'oreille sont l'une des affections pathologiques les plus fréquentes pour lesquelles les patients se réfèrent à un otolaryngologue. Manifesté par la libération de sang du conduit auditif.

Il est facile de diagnostiquer une pathologie - il est plus important de déterminer la cause immédiate de cette violation. Ce peut être non seulement une violation locale de l'oreille, mais aussi une maladie systémique. Souvent, grâce à ce type de saignement, le patient est examiné plus attentivement et, pour la première fois, une maladie provocatrice est détectée.

Le traitement tactique dépend de la pathologie ayant conduit à cette violation.

Données générales

Les saignements d'oreille peuvent survenir dans le contexte de nombreuses maladies et affections pathologiques. Selon diverses données, 0,5 à 3% des patients se plaignent de l'allocation de sang de l'oreille de gravité différente lors d'une réception spécialisée.

Les adultes et les enfants sont également touchés. Les cas de détection de ce trouble sont décrits chez les nourrissons au cours des premières semaines et même des jours suivant la naissance, ainsi que chez des patients âgés n'ayant jamais souffert de pathologie de l'oreille.

Les saignements d'oreille sont diagnostiqués plus souvent que chez les femmes - une femme atteinte de cette pathologie a en moyenne deux hommes. Le diagnostic plus fréquent de saignements d'oreille est dû aux cas résultant d'une lésion des structures de l'oreille.

Les saignements d'oreille deviennent souvent la première manifestation d'un symptôme de pathologie, dont le patient n'a même pas deviné la présence.

Causes de saignements d'oreille chez l'adulte

Toutes les causes de saignements d'oreille peuvent être divisées en deux grands groupes:

Le premier survient sous l'influence d'un agent traumatique, le second dans le contexte de diverses maladies et pathologies.

Le saignement de l'oreille de nature traumatique se produit lorsque les structures endommagent:

  • conduit auditif externe;
  • tympan;
  • oreille moyenne.

Avec une lésion importante de l'os temporal, la pyramide et la structure de l'oreille interne peuvent être endommagées par l'apparition d'un saignement. On observe généralement ce type de traumatisme lors de traumatismes crâniens prononcés.

Saignement d'oreille traumatique se produit avec des blessures:

  • non médical;
  • causés lors de manipulations médicales.

Les lésions non médicales sont la cause la plus courante du développement de la pathologie décrite. Il peut être blessé:

Ils se posent:

  • dans la vie quotidienne
  • en production;
  • lors d'activités sportives;
  • à la suite d'un accident;
  • dans des situations de nature criminelle;
  • pendant les hostilités.

Les blessures domestiques qui entraînent des saignements d'oreille deviennent le plus souvent une conséquence d'actions inattentives. En règle générale, il saigne en raison d'une blessure du conduit auditif externe, moins souvent - le tympan.

Une personne peut tomber sur un objet tranchant qui endommage l'oreille. Les saignements peuvent également se produire lorsque:

  • la purification du conduit auditif externe des accumulations de soufre et d'autres contaminants - en raison de l'utilisation d'objets coupants ou d'une telle manipulation est imprécise;
  • auto-extraction d'un objet étranger du conduit auditif.

Dans la production d'une blessure à l'oreille, qui peut conduire au développement de la maladie décrite, survient le plus souvent en raison de:

  • non-respect des règles de sécurité sur le lieu de travail;
  • en les ignorant de la part des travailleurs.

Les athlètes qui saignent de l'oreille ne sont pas rares - généralement ceux qui pratiquent des sports de force (y compris des sports d'équipe):

En plus d’eux, les sports qui sont évidemment associés au risque de blessure sont dangereux, c’est la moto et le sport automobile.

Les saignements d'oreille en cas d'accident peuvent souvent être particulièrement prononcés - non seulement les petits vaisseaux des tissus mous sont endommagés, mais aussi les gros troncs. Les raisons d'une telle blessure peuvent être:

  • accident de la circulation;
  • tomber d'une hauteur - d'un arbre, des escaliers, d'une fenêtre;
  • frappé par des glissements de terrain lors de catastrophes naturelles ou causées par l'homme;
  • une immersion plus profonde dans l'eau - cela provoque une chute de pression importante dans l'oreille externe et moyenne, ce qui peut endommager le tympan.

Parfois, de tels accidents peuvent être curieux, mais pas moins dramatiques - lors d’une intoxication à l’alcool, une personne tombe de la taille et est blessée (notamment en frappant la partie temporale de la tête, ce qui conduit à la pathologie décrite).

Les saignements d'oreille causés par des blessures dans des situations criminelles ne sont pas aussi massifs que les saignements domestiques, mais leur nombre a augmenté au cours des cinq à dix dernières années.

Les raisons sont:

  • augmentation de l'agression humaine;
  • clarification plus fréquente des relations par la force;
  • une tentative de se débarrasser du stress psychologique causé par des problèmes de société, de famille, de travail, etc.

Ces situations sont:

  • combats;
  • agression d'une personne dans le but de commettre un vol qualifié;
  • blessure avec vengeance;
  • la torture (plus souvent - dans les pays économiquement arriérés avec de vieilles bases sociales)

Les saignements de l’oreille lorsqu’ils sont soumis à une méthode de force sont généralement plus prononcés que ceux qui se produisent lors de blessures de nature domestique, industrielle ou sportive.

En outre, des saignements d'oreille peuvent se produire à l'arrière-plan de l'autotraumatisme - automutilation, dont les objectifs les plus fréquents sont les suivants:

  • rester dans un établissement médical pour éviter la responsabilité sociale (service militaire), administrative et pénale;
  • provoquer l'apitoiement sur soi (des personnes seules avec certains problèmes psychologiques en sont capables);
  • type de comportement démonstratif (personnes souvent labiles émotionnellement)

Souvent, de telles blessures sont infligées dans le but de se suicider ou dans le contexte d’une maladie mentale.

Les saignements d'oreille se produisent dans un environnement militaire, pas seulement en cas de blessure. Elle peut être provoquée par une contusion (blessure sans dommage pour la peau du corps) due à l'impact d'une onde explosive. Dans de telles circonstances, l'intégrité du tympan est brisée (il éclate littéralement), ce processus s'accompagne d'une violation de l'intégrité des parois des vaisseaux sanguins, des saignements se produisent.

Des saignements traumatiques de l'oreille peuvent survenir lors des manipulations:

Dans le premier cas, c'est:

  • examen de diverses structures de l'oreille à l'aide d'instruments ORL ou de techniques endoscopiques;
  • ponction diagnostique - ponction des structures de l'oreille afin de recueillir le contenu pathologique liquide (par exemple, en cas d'abcès, d'hématome, etc.);
  • biopsie - prélèvement d'échantillons de fragments de tissus de l'oreille avec examen subséquent au microscope.

Si elles sont appliquées correctement, de telles méthodes en elles-mêmes ne conduisent pas au développement de saignements - elles sont observées lorsqu'elles sont inexactes, impolies ou peu habiles, ainsi que lorsque la technique est violée.

Les manipulations thérapeutiques peuvent également provoquer des saignements de l'oreille. Le plus souvent c'est:

  • extraction d'un corps étranger même en clinique;
  • laver l'oreille afin de retirer le bouchon sulfurique;
  • chirurgie de l'oreille.

Quelles pathologies peuvent causer des saignements d'oreille? Le plus souvent c'est:

  • des tumeurs;
  • maladies infectieuses;
  • pathologies inflammatoires à caractère aseptique - celles qui se développent sans la participation d'un agent infectieux;
  • maladie vasculaire;
  • pathologie du sang.

Sur le fond des tumeurs bénignes, le saignement de l'oreille se produit rarement. En règle générale, les provocateurs sont des néoplasmes malins, qui se développent rapidement, se propagent dans les tissus environnants et, en même temps, «dévorent» littéralement la paroi du vaisseau, l'endommageant. En outre, les néoplasmes malins deviennent une source de saignement lorsqu'ils sont détruits aux stades terminaux. Ceux-ci peuvent être des tumeurs:

  • primaire - ceux qui se produisent immédiatement dans les structures de l'oreille;
  • ceux qui se sont formés lors de la dégénérescence maligne des néoplasmes bénins;
  • métastatiques - ceux qui se développent à partir de cellules tumorales admises avec un flux sanguin ou lymphatique provenant de néoplasmes malins d’autres organes et tissus.

Le plus souvent, des saignements d'oreille se produisent à l'arrière-plan de tumeurs telles que:

  • polypes - croissance des tissus sous forme de longues formations minces. De tous les néoplasmes de l’oreille, les polypes sont l’une des causes les plus fréquentes du développement de l’état pathologique décrit. Le plus souvent, les polypes se produisent dans le conduit auditif externe - à cet endroit, ils sont facilement traumatisés. En outre, la cause du saignement peut être le fait que les polypes sont capables de dégénérescence maligne, avec un risque accru de saignement;
  • hémangiome - une tumeur vasculaire bénigne apparaissant à la suite d'une violation du développement des vaisseaux sanguins chez le fœtus;
  • carcinome - une tumeur maligne dans l'oreille moyenne, qui se développe à partir de cellules épithéliales

Des saignements d'oreille peuvent se produire à l'arrière-plan de toute lésion infectieuse - bactérienne, virale, provoquée par des protozoaires, des spirochètes et d'autres agents infectieux. Dans la plupart des cas, l'état pathologique décrit survient pour les raisons suivantes:

  • une simple lésion infectieuse-inflammatoire progresse et devient purulente - le pus érode la paroi vasculaire, du sang est versé à travers le défaut;
  • les toxines de micro-organismes détruisent la paroi du vaisseau. Celles-ci peuvent être des exotoxines (celles que l'agent pathogène sécrète dans les tissus pour faciliter leur séjour), des produits métaboliques de l'agent infectieux et des produits de décomposition de corps microbiens morts.

Les agents pathogènes qui provoquent une infection avec le développement d'un saignement de l'oreille peuvent affecter toutes ses structures dans la même mesure. L'oreille interne est la plus sensible. Ces agents pathogènes peuvent être:

Dans le premier cas, il s'agit de micro-organismes pouvant causer un certain nombre de pathologies infectieuses - staphylocoques, streptocoques, E. coli et autres.

Dans le second cas, il s'agit d'agents pathogènes dont la présence détermine le développement d'une certaine maladie infectieuse. C'est:

  • Baguette de Koch - provoque une tuberculose de localisation différente (dans ce cas - structures de l'oreille);
  • tréponème pâle - provoque le développement de la syphilis;
  • Brucella - cause de la brucellose

et d'autres agents pathogènes.

De plus, il peut être non seulement pathogène (provoquant une maladie dans tous les cas), mais aussi des microorganismes pathogènes de façon conditionnelle (ceux qui vivent normalement dans le corps humain, mais commencent à montrer des propriétés agressives dans certaines conditions - par exemple, en cas d'hypothermie de l'oreille ou en lui des composés agressifs).

Le plus souvent, les saignements d'oreille se produisent dans le contexte de pathologies infectieuses causées par des bactéries, moins souvent - par d'autres agents pathogènes. Les champignons jouent un certain rôle, à savoir le candida. Ils sont capables de se propager à travers la peau du conduit auditif externe, en affectant les petits vaisseaux superficiels - l'intégrité de leurs parois est brisée, des saignements se produisent. En outre, les champignons pathogènes peuvent provoquer l'apparition de démangeaisons - le patient peigne l'emplacement des démangeaisons, les parois vasculaires du site de grattage sont endommagées, des saignements se produisent.

Des saignements d'oreille sont souvent détectés lorsque de gros ulcères se développent - et du pus avec du sang est sécrété par le conduit auditif externe.

Il n’est pas nécessaire que l’agent infectieux soit présent pour provoquer un saignement de l’oreille - son origine peut être une inflammation aseptique. L'infection agit comme un provocateur de modifications tissulaires (en particulier dans la paroi vasculaire) - mais elles peuvent également être observées avec une lésion inflammatoire non infectieuse. Les médiateurs inflammatoires (substances qui provoquent le développement de ses symptômes) agissent sur la paroi vasculaire, augmentent sa perméabilité, grâce à quoi la partie liquide du sang quitte la lumière du vaisseau, mais souvent avec des globules rouges (érythrocytes). Ce saignement est mineur, mais il peut être régulier.

La violation décrite peut se produire dans le contexte non seulement d'une lésion locale, mais également de maladies systémiques. Ce sont ces pathologies dans lesquelles les parois des vaisseaux sanguins sont affectées dans tout le corps - y compris dans les structures de l'oreille, ce qui entraîne un saignement. Le plus souvent c'est:

  • Vascularite - une lésion inflammatoire de la paroi vasculaire avec sa destruction ultérieure;
  • apport insuffisant de vitamine C;
  • carence en vitamine P

En outre, une augmentation du saignement de l'oreille peut être observée dans les maladies du sang systémiques. Ce sont des troubles dans lesquels la coagulation et les systèmes anticoagulants du sang souffrent - l'activité du premier diminue, le second augmente. Le plus souvent, ces pathologies sont l'hémophilie - une série de maladies dans lesquelles la coagulation (coagulation du sang) est perturbée. La pathologie des plaquettes est également un facteur grave, c'est-à-dire des éléments du sang qui interviennent dans la formation d'un caillot sanguin, à la suite de quoi le saignement cesse.

Les symptômes

Le signe réel de saignement de l'oreille est l'écoulement de sang. Ce processus, en fonction de la pathologie qui l'a provoqué, peut avoir différentes caractéristiques:

  • par la quantité de sang - en règle générale, il s'agit d'une petite décharge;
  • par régularité - avec les pathologies systémiques, les écoulements de sang de l'oreille peuvent atteindre 3 à 4 fois par jour;
  • préserver la fonction auditive - elle ne peut être perturbée que lorsqu'une quantité importante de sang s'accumule dans l'oreille moyenne (si vous ne tenez pas compte de la perte auditive due à un traumatisme du tympan et à d'autres types de lésions).

Les symptômes généraux dus uniquement à des saignements d'oreille sont absents, mais ils peuvent se développer dans le contexte des pathologies qui y ont conduit.

Diagnostics

La détection des saignements d'oreille est basée sur un simple examen du patient. Mais non seulement sa déclaration est importante, mais également la détermination des causes. Par conséquent, il est nécessaire de demander avec soin au patient quelles plaintes il avait avant l’apparition du saignement, à quelle fréquence, si des signes de progression ont été observés (en particulier, plus de sang a été libéré à chaque fois).

L’examen physique consiste à examiner l’oreille et à déterminer la quantité de sang libérée - il peut s’agir de traces desséchées ou de pertes, se poursuivant au moment de l’examen.

La méthode de recherche instrumentale de base dans le diagnostic du saignement de l'oreille est l'otoscopie - examen du conduit auditif externe, du tympan et, le cas échéant, de la cavité de l'oreille moyenne, réalisée à l'aide d'un otoscope (instrument ORL avec optique intégrée et éclairage). Ensuite, les méthodes de diagnostic sont déterminées en fonction des circonstances dans lesquelles se produisent des saignements d'oreille. Donc, ça pourrait être:

  • Radiographie du crâne - avec blessure;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM) - en cas de suspicion d’origine hémorragique de la tumeur;
  • examen endoscopique de l'oreille

et beaucoup d'autres.

Vous devrez peut-être aussi diagnostiquer des troubles systémiques.

Les méthodes de recherche en laboratoire sur le diagnostic des saignements d'oreille permettent d'établir un diagnostic différentiel entre les pathologies susceptibles de le provoquer. C'est:

  • numération globulaire complète - une augmentation du nombre de leucocytes (leucocytose) et de la VS indique le caractère inflammatoire de la pathologie du provocateur, une forte augmentation de la VS - autour de la tumeur, etc.
  • coagulogramme - la coagulation sanguine est évaluée

Diagnostic différentiel

Le diagnostic différentiel (distinctif) des saignements de l'oreille est effectué entre des maladies susceptibles de le provoquer - locale et systémique.

Des complications

Les complications critiques des saignements d'oreille ne sont généralement pas observées. La quantité de sang libérée n’est pas si importante que l’on peut se méfier des pertes de sang importantes.

Le plus souvent, les effets du saignement de l'oreille sont observés lorsque le sang s'accumule dans la cavité de l'oreille. Les complications suivantes surviennent:

  • déficience auditive;
  • infection du sang lorsque la microflore pathogène est attachée avec une possible suppuration.

Dans le second cas, en l’absence de traitement adéquat, des complications secondaires peuvent survenir, à savoir:

  • méningite - inflammation des méninges due à l'introduction d'une microflore pathogène infectant l'hématome de l'oreille moyenne;
  • lymphadénite - inflammation des ganglions lymphatiques régionaux;
  • lymphangite - inflammation des vaisseaux lymphatiques régionaux.

Les complications secondaires généralisées sont rarement observées, mais la possibilité de leur développement doit être rappelée. C'est:

  • la septicémie - la propagation de l'infection avec du sang ou de la lymphe dans tout le corps avec la formation de foyers purulents métastatiques dans les organes et les tissus. Peut survenir si la suppuration du contenu sanguinolent de l'oreille moyenne ne sera pas diagnostiquée dans les temps et avec un traitement adéquat;
  • choc toxique - violation de la microcirculation dans les tissus dans le contexte de leur défaite par un agent infectieux.

Que faire s'il y a du sang de l'oreille

Les tactiques médicales pour saigner de l'oreille consistent à attirer des méthodes de traitement locales et générales.

Les principes de traitement sont les suivants:

  • arrêtez de saigner;
  • antibiothérapie - est utilisée pour prévenir et traiter une infection susceptible de se développer;
  • le soulagement des maladies et des conditions pathologiques qui pourraient conduire au développement de cette condition.

Arrêter le saignement de l'oreille est une action telle que:

  • le froid topique;
  • tamponnement de l'oreille - introduction serrée d'un pansement stérile dans celui-ci pour presser le vaisseau blessé et empêcher le sang de le quitter. La tamponnade doit être faite correctement, sinon l'oreille moyenne pourrait être obstruée par un pansement et le saignement ne serait pas arrêté, ce qui entraînerait une accumulation de sang dans l'oreille.
  • médicaments hémostatiques - locaux et systémiques. Les éponges hémostatiques, qui sont insérées dans l'oreille, sont utilisées comme agents hémostatiques locaux. L'étamzilat sodique, l'acide aminocaproïque et un certain nombre d'autres sont utilisés comme agents hémostatiques. Il peut également s'agir de suppléments de vitamine K, mais il faut se rappeler que son administration a un effet après 72 heures.

En règle générale, les antibiotiques à large spectre sont utilisés en thérapie antibactérienne.

Les méthodes pour arrêter les conditions pathologiques qui ont provoqué le saignement sont très différentes, car elles dépendent de la maladie spécifique et sont donc prescrites individuellement.

Prévention

Les principales méthodes de prévention des saignements d'oreille sont les suivantes:

  • prévention, détection et traitement des tumeurs, des maladies infectieuses, des pathologies inflammatoires de nature aseptique, des maladies vasculaires et sanguines, des maladies somatiques et d'autres pathologies pouvant provoquer un saignement de l'oreille;
  • manipulations diagnostiques et thérapeutiques précises sur les structures de l'oreille.

Prévisions

Le pronostic des saignements de l'oreille est généralement favorable. La perte de sang n'est pas critique, le saignement est rapidement arrêté en utilisant des méthodes modernes.

Kovtonyuk Oksana Vladimirovna, commentateur médical, chirurgien, médecin consultant

Article Précédent