Principal
Bronchite

Méthodes de traitement de la laryngite chez la femme enceinte

Contenu de l'article

Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit être accompagné de la réception de moyens sans danger n’affectant pas le développement du fœtus. Et ces fonds, en passant, ne sont pas tellement. Selon les statistiques, environ 63% des femmes enceintes atteintes du SRAS développent une inflammation du larynx.

En raison de la résistance réduite du corps, l’infection progresse rapidement et affecte les parties supérieure et inférieure du système respiratoire. Dans le traitement de la laryngite, seuls les médicaments qui ne peuvent pas être absorbés dans le sang peuvent être utilisés, surmonter la barrière placentaire et influencer le processus naturel du développement fœtal.

Caractéristiques du traitement

Pendant la gestation, c'est-à-dire Portant un enfant, les experts recommandent de réduire les médicaments au minimum. La plupart d'entre eux contiennent des composants qui peuvent nuire au développement du fœtus et provoquer une pathologie. Lorsque la laryngite refuse complètement le traitement médicamenteux, cela ne peut pas, car l’infection peut nuire encore plus à la santé de l’enfant à naître que la drogue.

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse? Pour réduire la probabilité que des composants du médicament pénètrent dans la circulation systémique, il est conseillé d’utiliser des médicaments topiques lors du traitement de l’inflammation du larynx. À des fins thérapeutiques, des médicaments antiviraux, cicatrisants, antipyrétiques et antihistaminiques peuvent être utilisés.

Pour accélérer la récupération, il est recommandé:

  • respecter le repos au lit;
  • abandonner l'utilisation de plats chauds et chauds;
  • consommez suffisamment de boissons alcalines;
  • se gargariser régulièrement et prendre des inhalations;
  • minimiser les conversations qui créent une charge sur l'appareil vocal.

Dans le contexte d’une diminution de la protection immunitaire, l’infection progresse très rapidement, ce qui entraîne le développement de pathologies plus graves - laryngotrachéite, pneumonie, bronchite aiguë.

Comme beaucoup d'autres maladies respiratoires, la laryngite constitue une menace potentielle non seulement pour la future mère, mais également pour le bébé. Les agents pathogènes sécrètent des substances toxiques qui empoisonnent le corps de la femme.

Une intoxication grave peut provoquer des anomalies dans le développement du fœtus, en particulier du système cardiovasculaire et nerveux. Par conséquent, aux premiers symptômes de la laryngite, il est nécessaire de consulter un médecin et de suivre un traitement médicamenteux recommandé.

Médicaments antiviraux

En règle générale, la laryngite chez la femme enceinte se développe dans le contexte d'un rhume ou d'une grippe. Pour éliminer l'infection dans les organes respiratoires, il est nécessaire de prendre des antiviraux. Au cours du premier trimestre de la grossesse, vous ne pouvez utiliser que certains types de médicaments qui ne conduisent pas au développement pathologique du fœtus.

Les outils les plus sûrs pour aider à tuer les virus dans le larynx et d'autres parties des voies respiratoires sont:

  • "Otsillocoktsinum" - augmente la défense immunitaire et détruit la majorité des agents pathogènes des maladies virales;
  • "Viferon" - stimule la production d'interféron, ce qui augmente l'activité dans le corps des cellules de défense;
  • "Anaferon" - empêche la reproduction des virus et supprime l'inflammation des lésions.

La posologie et la fréquence des médicaments antiviraux dépendent de la durée de la grossesse et sont déterminées par le médecin traitant.

Les outils ci-dessus sont disponibles sous forme de suppositoires et de comprimés. Pendant la grossesse, il est recommandé d'utiliser des médicaments sous forme de suppositoires rectaux, car ils n'irritent pas la muqueuse gastrique et ne provoquent pratiquement pas d'effets secondaires. Les médicaments antiviraux peuvent être associés à la prise d’autres médicaments sans crainte de réactions allergiques.

L'inhalation

L'inhalation est le moyen le plus rapide de "livrer" des médicaments directement aux foyers d'inflammation. Afin de ne pas nuire au fœtus, mais pour arrêter l'inflammation du larynx, il est préférable d'utiliser des solutions alcalines comme médicaments. Ils normalisent le niveau de pH dans les muqueuses et créent des conditions défavorables à la reproduction des agents infectieux.

Pour la procédure peut être utilisé aérosol et inhalation de vapeur. Les plus sûrs sont les inhalations d’aérosols effectuées à l’aide de nébuliseurs. Pour réduire l'inflammation et le gonflement de l'hypopharynx, vous pouvez utiliser:

  • "Ambrobene" - aide à éliminer la toux des aboiements, stimule la séparation des expectorations des parois des muqueuses;
  • "Rotokan" - soulage l'inflammation et le gonflement du larynx;
  • "Malavit" - soulage la douleur et les poches des muqueuses;
  • "Dexaméthasone" - supprime les manifestations allergiques et l'inflammation des voies respiratoires;
  • "Furacilin" - détruit les microbes et élimine l'inflammation purulente du larynx.

L'inhalation ne doit pas être pratiquée l'estomac plein car cela peut provoquer des nausées et des vomissements.

L'inhalation a une action anti-œdème, cicatrisante et antitussive prononcée. Par conséquent, les procédures de physiothérapie doivent être répétées au moins 4 à 5 fois par jour pendant une semaine.

Gargarisme

Si la laryngite est une complication de la grippe, des infections virales respiratoires aiguës, du rhume ou des maux de gorge, il est préférable d’utiliser un rinçage pour la traiter. L'irrigation de l'hypopharynx avec des médicaments contribue à renforcer l'immunité locale, à prévenir le développement de virus et de microbes et, bien sûr, à accélérer le processus de guérison. Contrairement aux médicaments systémiques, lors du lavage des amygdales et de la gorge, les médicaments ne sont pratiquement pas absorbés par la circulation systémique et ne nuisent donc pas au développement du fœtus.

Pendant la période de gestation, il est préférable d'utiliser comme médicaments pour laver la gorge du patient:

  • "Miramistin" - désinfecte la membrane muqueuse et stimule la régénération des tissus enflammés;
  • "Chlorophyllipt" - détruit les microbes et les champignons, élimine le pus des foyers d'inflammation;
  • "Chlorhexidine" - restaure la muqueuse des voies respiratoires et renforce l'immunité locale.

Afin de ne pas brûler la membrane muqueuse, pour l'irrigation de la gorge, il est nécessaire d'utiliser des solutions à une température ne dépassant pas 37 ° C.

En plus des antiseptiques pharmaceutiques, le rinçage peut être effectué avec une décoction à base de plantes. Le thym, la mélisse, la camomille, le calendula, la sauge et le millepertuis ont un effet anti-inflammatoire et cicatrisant prononcé.

Gouttes contre la toux

La laryngite est toujours accompagnée d'une toux spasmodique, qui peut augmenter pendant le sommeil et au réveil. En cas de toux, les muscles abdominaux sont débordés, ce qui peut nuire au développement du fœtus. Pour arrêter la toux non productive, il est recommandé d’utiliser des antitussifs à base de dextrométhorphane. Il n'a pas d'effet toxique et peut donc être utilisé par les femmes enceintes dans le traitement de la laryngite.

Les antitussifs les plus sûrs et les plus efficaces comprennent:

C'est important! Vous ne pouvez pas utiliser de médicaments à base de dextrométhorphane au cours du premier trimestre de la grossesse.

Environ 3 à 4 jours après les lésions du larynx dans les voies respiratoires commencent à se produire. Pour accélérer son élimination, il est nécessaire d'utiliser des médicaments expectorants. Pendant la période de gestation, il est conseillé d'utiliser des médicaments à base de plantes. Leurs ingrédients actifs ne surmontent pas la barrière placentaire et ne nuisent donc pas au fœtus:

Il convient de noter que les antitussifs ne peuvent être utilisés que pendant 2-3 jours. Après cette période, les expectorations commencent à s'accumuler dans les organes respiratoires. Si vous continuez à prendre des médicaments qui arrêtent la réaction de toux, cela conduira par la suite à une stagnation du mucus dans les bronches et, par conséquent, à leur inflammation.

Sprays pour la gorge

Les femmes enceintes ne doivent pas utiliser de sprays pour la gorge contenant de l'alcool. Ils accélèrent la circulation sanguine et la pression artérielle, ce qui peut entraîner une détérioration du bien-être des femmes. Les médicaments les plus sûrs sont basés sur la phytothérapie. Ils affectent doucement la membrane muqueuse, accélérant le processus de récupération.

Pour éliminer les foyers d’inflammation dans la gorge et le larynx, vous pouvez utiliser les aérosols suivants:

Vous ne pouvez pas utiliser de médicaments sous forme de spray pour les femmes souffrant d’asthme bronchique, car ils peuvent provoquer des bronchospasmes.

La composition de médicaments comprend des composants qui ont un effet réparateur (cicatrisation des plaies), anti-inflammatoire et anti-œdème. Avec leur aide, il est possible d'éliminer la douleur et l'inconfort en avalant. Cependant, il convient de noter que la consommation de drogues ne peut pas dépasser 5 à 7 jours. Les composants actifs des fonds ont tendance à s'accumuler dans les tissus. Le surdosage peut provoquer des réactions allergiques - nausée, urticaire, gonflement de la gorge muqueuse.

Pastilles à sucer

Les pastilles à sucer sont les médicaments les plus sûrs pouvant être utilisés pour traiter la laryngite chez la femme enceinte. Les pastilles et les pastilles à plusieurs composants contiennent des substances qui ont une action désinfectante, analgésique et anti-inflammatoire. Ils doivent être utilisés au moins 4 fois par jour pour soulager la douleur et éliminer les poches dans l'hypopharynx.

Lorsqu'elles portent un enfant, les femmes peuvent utiliser les types de pastilles suivantes:

Pour renforcer l'effet des pastilles, il est recommandé de se rincer la gorge avec une solution saline avant de les utiliser. Cela aidera à éliminer jusqu'à 70% des agents pathogènes dans les muqueuses et les expectorations visqueuses, ce qui peut empêcher l'absorption des composants actifs des médicaments dans les tissus affectés.

Antipyrétiques

Une fièvre élevée est un compagnon constant de la laryngite aiguë, ce qui peut nuire au développement intra-utérin du fœtus. Au cours des premiers mois de la grossesse, il n'est pas recommandé d'utiliser des médicaments antipyrétiques (médicaments antipyrétiques), car ils sont absorbés dans le sang et peuvent être nocifs pour le bébé à naître. Mais ignorer l'hyperthermie a de lourdes conséquences, notamment une fausse couche et la disparition de la grossesse. Comment réduire la température dans ce cas?

Pour normaliser la température, les experts recommandent d'utiliser uniquement du paracétamol. Tout médicament anti-inflammatoire non stéroïdien, tel que l'ibuprofène, le Nurofen et même le Panadol, peut provoquer des réactions indésirables. En plus de "Paracetamol" pour rétablir le régime de température en utilisant des remèdes populaires. Le thé au citron, le lait au miel et la décoction de citron vert ont un effet antipyrétique prononcé.

Laryngite pendant la grossesse: traitement sûr

Le froid arrive toujours au mauvais moment. Cela est particulièrement désagréable lorsqu'il se développe chez les femmes enceintes, car toutes les forces d'une femme à ce moment-là visent à attendre le bébé et que l'immunité s'affaiblit sensiblement. Qu'est-ce qu'une laryngite dangereuse pendant la grossesse, comment se manifeste-t-elle et comment la traiter correctement? Vous trouverez des réponses à ces questions dans notre article et notre vidéo dans cet article.

Dans cet article, nous examinerons le risque de laryngite pendant la grossesse et le traitement de ses symptômes et de sa cause sous-jacente.

Causes et symptômes de la maladie

Les agents causatifs les plus courants de la laryngite sont les virus. Habituellement, la maladie devient une conséquence des ARVI et est causée par un virus respiratoire syncytial, le virus de la grippe et le virus paragrippe, un coronavirus, etc. si cela se produit au début.

Les principaux symptômes de la laryngite pendant la grossesse sont les suivants:

  • chatouilles, inconfort dans la gorge;
  • toux sèche et peu fiable (de nombreux médecins appellent cela une écorce);
  • enrouement, enrouement ou perte totale de la voix, se développant soudainement;
  • mal de gorge en avalant;
  • symptômes d'intoxication: fièvre, faiblesse, faiblesse, manque d'appétit et diminution des performances.

Principes de thérapie

Comment traiter la laryngite chez la femme enceinte?

La plupart des drogues sont interdites pendant la période de portage d'un enfant, car il n'existe aucune donnée fiable sur leur sécurité pour le fœtus. Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit être complexe et doit être effectué sous la surveillance d'un médecin qui sera en mesure d'évaluer l'état et de prendre des mesures en cas de survenue de complications possibles.

Recommandations générales

Dès les premiers symptômes de la maladie, contactez immédiatement un thérapeute. Après un examen approfondi, le spécialiste vous prescrira un examen supplémentaire (si nécessaire) et un traitement approprié. Les médecins diagnostiquent assez souvent la laryngite chez une femme enceinte: comment traiter cette maladie dans un complexe, lisez ci-dessous.

Tout d'abord:

  1. Créez des conditions optimales dans la pièce (température 18-22 ° C, humidité minimum 60%, nettoyage et ventilation quotidiens).
  2. Reste plus. Dans les premiers jours de la maladie, lorsque les symptômes d'intoxication sont particulièrement prononcés, essayez d'observer le repos au lit. Si vous travaillez, surtout au début, prenez un congé de maladie.
  3. Sécheresse, mal de gorge - symptômes désagréables provoqués par la laryngite: le traitement pendant la grossesse permet de boire abondamment et à chaud. Cela soulagera non seulement la douleur mais nettoiera également le corps des toxines et autres substances nocives émises pendant l'inflammation.
  4. Manger varié, mais en même temps, éliminer complètement de l’alimentation les légumes fumés, marinés épicés, les salades coréennes, les aliments grossiers et solides. Le régime alimentaire ne devrait pas être composé de produits laitiers gras, de légumes et de fruits.
  5. Observez le mode de voix douce. Réduisez le fardeau des cordes vocales enflammées, essayez de vous taire davantage ou parlez à voix basse.

Gargarismes

Est-il possible de faire face aux méthodes familières et familières d'une maladie telle que la laryngite chez une femme enceinte: comment la traiter à l'aide d'un gargarisme et d'une inhalation?

Les médecins n'interdisent pas ces procédures aux femmes enceintes, mais rappellent la nécessité de respecter les règles suivantes:

  1. La solution de soude (1 c. À thé. Soda pour un verre d'eau tiède) est sûre, facile à préparer (vous pouvez le faire vous-même avec les ingrédients les plus simples) et convient à presque tout;
  2. Avant d'utiliser des antiseptiques en pharmacie, assurez-vous de consulter votre médecin. Chacune d'elles a ses propres contre-indications et caractéristiques d'utilisation pendant la grossesse. Les moyens autorisés pour le rinçage des femmes enceintes sont présentés dans le tableau ci-dessous.
  1. Il est également recommandé aux femmes enceintes de se gargariser avec des décoctions d’herbes ayant des propriétés anti-inflammatoires (camomille, sauge, eucalyptus, fleurs de calendula);
  2. Dans les premiers jours de la maladie, essayez d’effectuer la procédure toutes les 2-3 heures. La durée générale du traitement est généralement de 5 à 7 jours.
  3. Ne pas avaler la solution en se gargarisant. La procédure est conçue pour dégager les voies respiratoires du mucus et des cellules microbiennes accumulées, apaiser la gorge et éliminer les symptômes désagréables de la maladie.

L'inhalation

L'inhalation est l'une des principales méthodes de traitement de la plaie du larynx chez la femme enceinte. La procédure peut être effectuée à l'aide d'un appareil spécial et à l'ancienne méthode éprouvée - respirer par la vapeur.

En tant que solutions pour inhalation avec laryngite, utilisez:

  • eau minérale alcaline (Borjomi, Essentuki numérotés 4 et 17);
  • solution saline;
  • solutions de bronchodilatateurs (eufilline, théophylline) en cas de spasme laryngé grave.

Faites attention! Les inhalations ne sont pas effectuées dans la période aiguë de la maladie, lorsque le patient a une forte fièvre, une faiblesse et un malaise. Dans ce cas, différer la procédure de plusieurs jours.

Quels médicaments peuvent être pris pendant la grossesse

Malheureusement, le choix de médicaments pendant la grossesse est limité. Cela est dû à l'insuffisance de données sur l'effet de certains fonds sur le déroulement de la grossesse et l'état du fœtus.

Le plus souvent, les médecins ne prescrivent que les médicaments dont l'innocuité est scientifiquement confirmée:

  • à haute température - Paracétamol;
  • augmenter l'immunité et mobiliser les propres défenses de l'organisme - Viferon et interféron;
  • pour soulager les pastilles de gorge malodorantes pour sucer (Faringosept, Lizobact) ou les aérosols pour usage extérieur (Ingalipt, Tantum Verde);
  • pour le soulagement de la toux sèche aboiements - Mukaltin, Ambrobene;
  • pour les infections bactériennes graves, antibiotiques de la pénicilline.

Faites attention! Ne prenez des médicaments que si les instructions en prévoient l'usage pendant la grossesse.

Il faut se rappeler que le traitement de la laryngite chez la femme enceinte doit être strictement sous la supervision d'un médecin. Chaque femme devrait être attentive à sa santé, surtout pendant une période aussi importante que celle de porter un enfant. Avec un traitement rapide et complet, la maladie ne constitue pas une menace pour la santé de la future mère et du futur bébé.

Laryngite pendant la grossesse: caractéristiques du traitement

Pendant la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements, dont beaucoup affaiblissent la défense immunitaire. L'augmentation de la charge sur tous les systèmes vitaux augmente le risque de développer diverses maladies. Surtout pendant cette période, une femme est sujette aux infections par le rhume.

L'inflammation de la muqueuse du larynx survient à la suite d'autres rhumes et de facteurs indésirables. À quel point la laryngite pendant la grossesse est-elle dangereuse pour un bébé, comment la traiter et prévenir les conséquences négatives?

Raisons

Le processus de la maladie est le plus souvent causé par une infection virale. Cette forme de maladie pose le plus grand danger pour le bébé. L'infection se propage rapidement à travers le corps. Si la maladie n’est pas traitée, le virus pénètre facilement dans le corps du bébé à travers le placenta.

Cela peut provoquer des anomalies congénitales et même entraîner la mort du fœtus.

Contribuer au développement de l'état pathologique et d'autres facteurs:

  1. long séjour dans le froid;
  2. brûlures et blessures à la gorge;
  3. poussière de la pièce;
  4. l'allergie;
  5. surtension des cordes vocales;
  6. affections chroniques de la cavité nasopharyngée;
  7. inhalation intense d'air sec.

La laryngite chronique pendant la grossesse apparaît à la suite de formes aiguës et répétées de la maladie. Si la maladie est ignorée, il existe un risque de processus irréversibles pour le fœtus.

Les symptômes

Le signe principal d’un larynx malade est l’apparition d’une voix faible, sifflante et agitée. Dans de rares cas, il disparaît complètement. Ceci est accompagné d'un mal de gorge qui ne disparaît pas pendant plusieurs jours et de l'inconfort des voies respiratoires supérieures lors de la déglutition.

Les symptômes commencent à apparaître au réveil du matin. Après le sommeil, la femme constate des changements dans sa voix et ces symptômes sont les suivants:

  1. toux sèche, expectorations;
  2. transpiration aggravée, nodule dans la gorge, bouche sèche;
  3. hyperémie visible (rougeur) et œdème de la muqueuse laryngée;
  4. légère hausse de température.

Les femmes ne devraient pas traiter seules les laryngites. Nécessite un diagnostic minutieux et une thérapie. La laryngite non traitée pendant la grossesse provoque une pneumonie ou se développe en une forme sévère de grippe.

Conséquences de la laryngite pendant la grossesse

Dans la laryngite virale, l’infection peut passer du placenta à un petit corps et l’infecter. Ce formulaire est l'un des plus dangereux. Les conséquences sont très graves - jusqu’à la mort de l’enfant ou à une fausse couche.

Une femme peut être atteinte de laryngite virale après l’introduction du virus de la grippe dans le corps. Risques d'infection des porteurs de la coqueluche et de la scarlatine.

Dans la dernière période, la laryngite provoque un travail prématuré, est capable d'augmenter le saignement générique. Il est important de prescrire un traitement et de prévenir de telles maladies.

Traitement de la laryngite

La laryngite pendant la grossesse est traitée à la maison, mais les médecins recommandent de se rendre à la clinique tous les 4 jours. Cela aidera à éviter les conséquences désagréables du bébé. Dans certains cas, une hospitalisation est nécessaire. L'observation du développement du fœtus ajustera le traitement en fonction de l'état de la femme.

Recommandations générales

Il est nécessaire de traiter la laryngite avec modération. Le volume de boisson chaude augmente - jus, thé à la lime, bouillon de dogrose. Pour améliorer l'état d'une femme, un nettoyage en profondeur et une aération minutieuse de la pièce doivent être effectués quotidiennement. Observé et mode vocal - les femmes enceintes ne doivent pas chanter ni élever la voix. Vous devriez parler le moins possible.

Le repos au lit et une alimentation équilibrée accéléreront la récupération. Il est possible de prendre des médicaments antipyrétiques uniquement à des vitesses élevées du thermomètre.

Les médicaments

Le traitement médicamenteux de la laryngite pendant la grossesse est divisé en symptomatique, réparateur et essentiel - visant à éliminer les causes. Tous les médicaments peuvent être divisés en plusieurs groupes.

JMedic.ru

Les statistiques médicales suggèrent que la laryngite est plus fréquente pendant la grossesse que toute autre maladie des voies respiratoires supérieures, et que la future mère a besoin de savoir quoi traiter. Autrement, à première vue, une douleur «inoffensive» dans la gorge peut avoir des conséquences dangereuses pour la femme enceinte et le fœtus.

Causes et symptômes de l'inflammation du larynx chez la femme enceinte

Les femmes enceintes souffrent de laryngite pour les mêmes raisons que tout le monde, à savoir:

  • infection virale, bactérienne ou fongique;
  • surmenage des cordes vocales en criant, en chantant fort, etc.
  • les allergies;
  • fumer;
  • inhalation d'air poussiéreux ou pollué.

Parfois, le larynx de la future mère s'enflamme à cause de la soi-disant rhinite des femmes enceintes, lorsque la respiration nasale est difficile et que toute la charge tombe sur la gorge.

La muqueuse laryngée enflammée et hyperémique chez la femme enceinte se manifeste par les symptômes suivants:

  • enrouement;
  • maux de gorge et maux de gorge;
  • toux
  • la température;
  • maux de tête, fatigue, autres signes de détérioration générale.

Risque de maladie

La laryngite pendant la grossesse n'est pas nécessairement difficile. Mais il faut le traiter immédiatement et intégralement. Pour nuire à la future mère, la santé et le développement normal du fœtus peuvent:

  1. Virus. Dans la plupart des cas, l'inflammation du larynx est provoquée par le virus. Cet organisme pathogène a la capacité de surmonter la barrière placentaire, provoquant une pathologie du développement du fœtus aux premiers stades, son retard de développement tout au long de la grossesse. La médecine a également des cas dans lesquels, en raison d'une laryngite chez la femme enceinte, la grossesse s'est terminée par une interruption ou un accouchement prématuré.
  2. Complications. Si le traitement de l'inflammation du larynx n'est pas pris à temps, il peut "tomber" et provoquer une trachéite, une bronchite ou une pneumonie. Il est également possible que se développe une infection bactérienne, qui doit être traitée sans faute avec des antibiotiques.
  3. La température Malgré le fait que la laryngite pendant la grossesse est rarement accompagnée d'une température supérieure à 38 degrés, même une telle augmentation peut entraîner une détresse fœtale.

Caractéristiques du traitement de l'inflammation laryngée chez les femmes enceintes

Il ne serait pas superflu de rappeler une fois encore que dès les premiers symptômes d'inflammation du larynx, la future mère est obligée de consulter un médecin.

Si la laryngite chez la femme enceinte a une élévation de température de 1-1,5 degrés, elle se sent généralement satisfaisante, le traitement de la maladie peut avoir lieu à la maison. Il sera conseillé au patient de consulter son médecin tous les trois ou quatre jours pour suivre l'évolution de la maladie et, si nécessaire, ajuster le traitement.

Pendant la maladie, la future mère doit adhérer à un certain régime:

  • éviter les efforts physiques;
  • autant que possible, mentez davantage;
  • boire beaucoup de liquide chaud sous forme de thé léger, de boissons aux fruits, de jus de fruits, de décoctions d'herbes pour lesquelles elle n'a pas d'allergie, de lait et d'eau minérale alcaline non gazéifiée (pour éviter l'œdème, la prise d'un régime est négociée avec le médecin);
  • être dans une zone ventilée avec de l'air humide.

Le traitement médicamenteux de la maladie comprend la prise de médicaments pour en éliminer les causes, les remèdes symptomatiques et les remèdes réparateurs.

Médicaments antiviraux

Si une femme enceinte observe les premiers signes d’ARVI, elle doit suivre un traitement antiviral. Dans ce cas, la laryngite peut ne pas se produire du tout.

Si l'inflammation du larynx se manifeste encore, il peut être traité avec les médicaments suivants:

Anti-inflammatoires et antihistaminiques

En règle générale, le traitement de l'inflammation du larynx implique la prise d'antihistaminiques. Mais la plupart d'entre eux sont contre-indiqués pendant la grossesse. Dans les cas extrêmes, les femmes enceintes se voient prescrire Zyrtec, Claritin ou Tsetrizin. Dans ce cas, le médecin évalue le rapport avantages / bénéfices pour les femmes et le risque pour le fœtus.

Peut-être l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires locaux - pulvérisations Ingalipt et Miramistin, comprimés absorbables ou pastilles Lisobact, Efizol ou Faringosept.

Antitussifs et expectorants

Dans les premiers jours de la laryngite, une femme enceinte est tourmentée par une toux paroxystique improductive. Au début, seule la consommation abondante ou l'inhalation aidera à l'adoucir. À partir du deuxième trimestre, le traitement avec le médicament antitussif Sinekod est autorisé.

Une fois la toux hydratée, la future mère devra boire un expectorant à base de racine Altea ou de thermopsis.

L'inhalation

L'inhalation d'un nébuliseur contenant de la Dekasan, une solution saline ou de l'eau de Borjomi aide à atténuer les effets locaux sur la microflore pathogène, à humidifier et à apaiser la membrane muqueuse enflammée du larynx.

Remèdes populaires pour l'inflammation du larynx

Il est logique de traiter la laryngite pendant la grossesse avec des remèdes populaires. Avant d'utiliser l'un des éléments suivants, une femme devrait consulter un médecin.

  1. Thé au gingembre et au citron pour humidifier la muqueuse du larynx.
  2. Lait avec du miel et Borjomi pour liquéfier et éliminer les expectorations.
  3. Jus de radis noir avec du miel comme expectorant.
  4. Décoction de camomille ou de sauge pour se gargariser.
  5. Inhalations de vapeur à la décoction de camomille, à la menthe et à l'huile de camphre.

Si le traitement entrepris dans les 5 à 10 jours n’a pas conduit à une guérison, la future mère le poursuivra à l’hôpital.

Afin de prévenir l'inflammation du larynx et d'autres maladies du système respiratoire, il est important que les femmes enceintes prennent des mesures préventives.

Laryngite pendant la grossesse: le danger, le traitement et la prévention

Pendant la grossesse, la laryngite est plus courante que toute autre maladie ORL.

Étant donné que de telles maladies peuvent avoir un impact négatif grave sur le corps de la mère et sur le fœtus, il est nécessaire de diagnostiquer la maladie à temps afin de prescrire un traitement opportun et adéquat.

Quelle est la laryngite?

La laryngite est une maladie inflammatoire qui affecte les muqueuses du larynx et se caractérise par un gonflement, une irritation et des rougeurs.

La maladie peut survenir à la fois indépendamment (à la suite d'une exposition à des agents pathogènes sous forme de microflore pathogène) et à une complication par rapport à d'autres affections dues au rhume.

Diagnostic de la laryngite pendant la grossesse

La laryngite chez les femmes enceintes est diagnostiquée sur la base des résultats de l'examen physiologique et de l'anamnèse.

Au cours de l'examen, un spécialiste peut noter des changements dans le ton de la voix et la détérioration générale de l'état du patient.

En cas de suspicion de laryngite, le médecin examine d’abord les ganglions lymphatiques et s’ils sont enflammés (comme en témoigne leur augmentation), des recherches supplémentaires peuvent être entreprises à l’aide de méthodes instrumentales, notamment:

  1. Olaryngostroboscopie vidéo. Ce test vise à étudier les propriétés vibratoires des cordes vocales du patient.
  2. Laryngoscopie
    Procédure standard réalisée avec un endoscope. Cet instrument est inséré dans le larynx, tandis qu’un échantillon de matériel organique (biopsie) peut être prélevé en parallèle.
    Au cours d'une telle enquête, il est possible non seulement de déterminer avec précision la présence d'une laryngite, mais également d'exclure d'autres pathologies graves, y compris les maladies oncologiques.

Les symptômes de la laryngite chez une femme enceinte: un danger pour la mère et l'enfant

La laryngite pendant la grossesse est dangereuse pour la future mère et le fœtus, en particulier si elle commence au premier trimestre, lorsque les changements hormonaux ne font que commencer et que le fœtus n’est pas encore suffisamment protégé en raison de l’absence de système immunitaire.

La maladie peut persister sans symptômes prononcés, mais cela ne signifie pas qu’une telle maladie n’aura pas de conséquences.

Lors de la détection des premiers signes de laryngite, celle-ci doit être traitée, car la maladie est dangereuse selon différents plans:

  1. Augmentation générale de la température corporelle. C'est le symptôme le plus courant de la laryngite.
    Dans les cas où la température corporelle de la future mère dépasse le niveau de 38 degrés, le phénomène de détresse fœtale ne peut être exclu.
  2. Lésions de microflore pathogène.
    Les agents responsables de la laryngite peuvent casser la barrière placentaire, ce qui s’accompagne de lésions du fœtus qui, en plus de la pathologie proprement dite, nuisent également au corps de la mère, les processus inflammatoires se produisant affectant négativement le corps de la mère.
    En conséquence, un accouchement prématuré ou une interruption de grossesse est possible.
  3. En outre, la laryngite au cours de la grossesse comporte de nombreuses complications, qui peuvent se manifester par l'apparition d'une trachéite, d'une pneumonie et d'une bronchite en développement, qui, dans le contexte d'un affaiblissement général lors du port du bébé, sont particulièrement pénibles.
    En outre, dans de tels cas, l’adhérence d’infections bactériennes ne peut pas être exclue et, dans ce cas, le développement de maladies telles que le traitement à l’aide d’antibiotiques est dangereux et représente en soi un risque potentiel pour la mère et le fœtus.

Traitement de la laryngite pendant la grossesse

Le traitement de la laryngite chez la femme enceinte implique principalement le respect de certaines recommandations et prescriptions du médecin traitant.

La future mère devrait suivre les règles simples suivantes:

  • se conformer au repos au lit, sans quitter le lit sans nécessité spéciale;
  • essayez de parler le moins possible, car la montée des cordes vocales peut aggraver l'état du patient
    Dans le même temps, les conversations dans un murmure peuvent également avoir un impact négatif car, dans ce cas, de «faux cordes vocales» peuvent se former;
  • éliminer du régime excessivement chaud ou vice versa - plats froids;
  • devrait cesser complètement de boire de l'alcool et de fumer.

Au cours du traitement, il est nécessaire de respecter le traitement médical prescrit, qui implique l'utilisation des médicaments suivants dans certains cas:

  1. Si la température corporelle dépasse 38 degrés, il est recommandé de prendre des comprimés de paracétamol (tout autre antipyrétique peut être nocif pour le fœtus, car il est absorbé par la circulation systémique).
  2. Si vous avez des douleurs sévères dans la gorge, il est préférable d’utiliser des pastilles pour sucer (lysobact ou faringosept). Il est également possible d'utiliser des aérosols locaux (le mieux pour les femmes enceintes, Tantum Verde convient).
  3. De mukaliticheskikh signifie, faciliter la toux et contribuer à l'expectoration des crachats, convient ambrobene et mukaltin.
  4. Si la laryngite est d'origine virale, il est nécessaire de prendre des agents antibactériens et antibiotiques. Parmi ces derniers, il est préférable de choisir des préparations à base de pénicilline: aflubines, oilococinum, viferon.

L'inhalation

Les inhalations basées sur les agents et médicaments suivants sont considérées comme la méthode la plus sûre de traitement de la laryngite pendant la grossesse.

  • sel iodé ou de table;
  • décoction de camomille;
  • le soda;
  • pommes de terre bouillies;
  • huiles aromatisées qui peuvent être achetés dans toutes les pharmacies.

Peu importe que les inhalations soient effectuées de manière traditionnelle ou à l'aide d'un nébuliseur, après la procédure, il est nécessaire de s'abstenir de manger et de boire pendant une heure et de vous allonger sur le dos en vous couvrant le visage avec une serviette.

Cela contribue à améliorer l'effet de réchauffement.

Gargarisme

Lorsque la laryngite survient sous la forme de complications après un mal de gorge, le SRAS ou la grippe, les médecins prescrivent souvent un gargarisme aux patients.

Cette méthode permet non seulement d’éliminer la microflore pathogène des muqueuses, mais aussi de renforcer le système immunitaire et d’empêcher le développement de foyers d’inflammations infectieuses.

L'utilisation de médicaments pour le rinçage pendant la grossesse, contrairement à la prise de médicaments systémiques, présente un avantage particulier: les composants dans de tels cas n'entrent pas dans le système circulatoire général, ce qui minimise les risques pour la mère et le fœtus.
Pour le rinçage, il est préférable d'utiliser les médicaments suivants:

  • Chlorhexidine (un remède qui a un effet régénérateur sur la membrane muqueuse du nasopharynx, ainsi qu'une immunité accrue);
  • chlorophyllipt (un médicament antibactérien qui combat également activement les champignons et favorise l'élimination du pus de la source de l'inflammation);
  • Miramistin (un antibiotique à large spectre qui nettoie non seulement les membranes muqueuses, mais a également un effet régénérateur passif).

Quels que soient les moyens utilisés, il est nécessaire de suivre une règle générale lors de la préparation des solutions de rinçage: leur température ne doit pas dépasser 37-38 degrés.

Sinon, vous pouvez brûler la membrane muqueuse du nasopharynx, ce qui peut déclencher le développement de processus inflammatoires.

Remèdes populaires

En cas de laryngite pendant la grossesse, il est permis d’utiliser certains moyens de la médecine traditionnelle.

Les recettes suivantes sont considérées comme les plus sûres et les plus efficaces:

  1. Dans un verre de lait chaud (mais pas chaud), ajoutez une cuillerée de miel et buvez-en un tel moyen avant d'aller vous coucher, après quoi vous devrez vous envelopper d'un foulard chaud (de préférence en laine).
  2. Trois inhalations à base de camomille sont effectuées trois fois par jour.
    Une cuillerée à thé de cette plante est ajoutée à un demi-litre d'eau. La composition est portée à ébullition au-dessus du feu. Vous devez ensuite inhaler les vapeurs de cet agent pendant 15 minutes.
  3. Une cuillère à soupe de miel est ajoutée à un verre de jus de carotte fraîchement pressé, le produit est parfaitement mélangé jusqu'à ce qu'il se transforme en une masse homogène.
    Chaque jour, vous devez utiliser 1 à 2 cuillères à soupe de ce mélange six fois par jour.
  4. Le miel de toute sorte peut être absorbé (mais pas avalé) à raison d'une cuillerée à thé 8 fois par jour.
    Après avoir avalé la masse résultant de la résorption, il est nécessaire de s'abstenir de manger des aliments et des liquides pendant une demi-heure.
  5. Le jus de citron et le miel sont mélangés dans un rapport 1: 2, le mélange est soigneusement mélangé et consommé toutes les heures dans une cuillère à café.

Prévention des maladies

La laryngite est l'une de ces maladies qu'il est plus facile de prévenir que de guérir. Les conseils suivants sur la prévention de la maladie seront donc utiles:

  • dès que la maladie se fait sentir, vous devez immédiatement essayer d’éviter un effort excessif des cordes vocales;
  • Il est important d'essayer de maintenir un mode de vie et un régime alimentaires sains.
  • le sommeil doit être complet;
  • Vous devez toujours vous habiller pour la météo et éviter l'hypothermie;
  • Il est particulièrement important que les femmes enceintes évitent les zones communes où l'on peut trouver des personnes atteintes de maladies infectieuses pendant les épidémies.

Vidéo utile

Dans cette vidéo, vous apprendrez à prendre des médicaments pendant la grossesse et l'allaitement:

La laryngite est assez facilement tolérée, mais pas enceinte: dans cet état, avec une immunité affaiblie, la maladie peut se développer en une forme chronique ou causer des complications graves, donc dès les premiers signes d'une telle maladie, vous devriez immédiatement consulter un médecin.

Traitement de la laryngite pendant la grossesse

Pendant la grossesse, le corps de la femme est soumis à des contraintes, car toutes ses ressources doivent fonctionner de manière plus performante, répondant ainsi aux besoins des mamans et de l'enfant qu'elle porte. Tout d'abord, le système immunitaire du corps féminin est affaibli. C’est pourquoi toute négligence - hypothermie, surchauffe, surmenage laryngé, respirer par la bouche avec un air poussiéreux - menace de maladies, ou plus précisément d’un rhume. Mais les problèmes commencent lorsque la maladie s'accompagne de complications. Le plus souvent, il s'agit d'une laryngite (inflammation des muqueuses du larynx).

Voyons ce qui constitue une telle complication et comment y faire face la future mère.

Laryngite: la voie de l'occurrence

La laryngite est une inflammation de la membrane muqueuse du larynx, ainsi que (dans certains cas) de la trachée supérieure (laryngotrachéite). Le processus inflammatoire peut provoquer une maladie virale ou un effet inhabituel sur le corps de certains irritants: air froid ou chaud, surmenage excessif de la gorge, poussières dans l'air, poussière en l'air, fumée de cigarette, infections, allergènes, etc.

De plus, la cause du développement de la maladie est un dommage mécanique au larynx. Ce type de malaise est particulièrement dangereux, car il est accompagné de complications graves: douleur aiguë, mal de gorge, oropharynx sec, enrouement (jusqu’à une perte de voix), difficulté à respirer et terrible toux causée par un œdème et un rétrécissement de la glotte. Ayant découvert ces symptômes, une femme occupant ce poste devrait immédiatement consulter un médecin.

Façons de traiter la laryngite pendant la grossesse

Tout d'abord, le traitement de cette maladie doit être sous la stricte surveillance d'un médecin. Dans le cours normal de la maladie, il n’est pas nécessaire de rester en quarantaine à l’hôpital. Cependant, un traitement est nécessaire et peut être effectué à domicile.

Comme il n’est pas recommandé d’utiliser des médicaments pendant la grossesse, le traitement traditionnel de la laryngite est la médecine traditionnelle. Ceux-ci incluent:

Bains de pieds

De tels bains sont nécessaires pour bien réchauffer les pieds. De cette façon, nos grand-mères avaient l'habitude de se débarrasser des rhumes. Cependant, pendant la grossesse, les pieds ne doivent monter en flèche que dans de l'eau tiède (40 degrés) avec l'ajout d'herbes, de moutarde (un peu, de sorte qu'il n'y ait pas de forte sensation de brûlure), de sel de mer (ou ordinaire), d'une poignée de poudre de soda.

Laryngite pendant la grossesse: quel est le danger?

La grossesse étant une lourde charge pour une femme, il n’est donc pas surprenant que le corps soit vulnérable aux maladies au cours de cette période. Il n'y a pas d'exception à la laryngite, qui constitue une menace en l'absence de traitement. Comment ne pas nuire au fœtus et au corps de la future mère?

Quelle est la laryngite

Laryngite - inflammation de la membrane muqueuse du larynx, se présentant sous deux formes:

  • aigu - caractérisé par un développement rapide, avec un traitement adéquat en 10-14 jours;
  • chroniques - processus pathologiques de longue durée dans le larynx, causés par une exposition répétée à des facteurs provoquants: allergies, inflammations du nasopharynx et récidives de laryngite aiguë.

Laryngite - lésions de la muqueuse laryngée causées par des facteurs irritants ou par l'activité de virus et de bactéries

Vidéo sur la laryngite: les commentaires des experts

Conséquences pour la mère et l'enfant en début et en fin de période

Les symptômes de la laryngite ne sont pas dangereux pour la mère et l'enfant, mais la cause de la maladie est d'une importance primordiale. Par exemple, les virus qui causent une inflammation du larynx peuvent pénétrer dans le fœtus à travers le placenta, ce qui entraîne les conséquences suivantes:

  • dans les premiers stades - une infection fœtale se produit, ce qui augmente le risque de développer ses anomalies;
  • au cours des dernières périodes, la probabilité d'un travail prématuré et compliqué augmente.

Causes de la laryngite

La laryngite est principalement responsable de l’affaiblissement des mécanismes de défense de l’organisme. Les virus l'utilisant immédiatement, la maladie est donc souvent détectée par temps froid, lorsque le système immunitaire a besoin de soutien.

La laryngite chez les femmes enceintes survient le plus souvent à la suite d'un affaiblissement des mécanismes de protection du corps.

L'exposition aux irritants augmente également le risque de laryngite. Ces facteurs incluent:

  • fumer;
  • réaction allergique aux aliments, aux boissons;
  • une charge importante sur les cordes vocales;
  • l'hypothermie;
  • inhalation de poussières;
  • SRAS et grippe.

Symptômes du processus inflammatoire

Le développement de l'inflammation commence avec l'apparition du premier symptôme - une sensation de sécheresse et de chatouillement dans la gorge. Au fur et à mesure que la pathologie avance, de nouvelles sensations désagréables apparaissent, dépendant de la forme de la laryngite. Les symptômes de la forme aiguë de la maladie sont les suivants:

  • douleur en avalant et en inspirant;
  • enrouement et impolitesse de la voix;
  • brûlant dans la gorge;
  • toux avec une petite quantité de crachat - apparaît lorsque la laryngite se développe dans le contexte d'autres maladies respiratoires;
  • des frissons;
  • fièvre et maux de tête (avec intoxication).

Le principal symptôme de la laryngite est une douleur dans la gorge et une détérioration de la voix.

Lorsque la maladie devient chronique, les symptômes suivants sont présents:

  • maux de gorge;
  • fatigue vocale rapide;
  • changement de voix accompagné d'enrouement;
  • toux avec expectorations;
  • sensation de présence dans la gorge d'un corps étranger.

Méthodes de diagnostic

La détection de la pathologie et la détermination de sa cause constituent un événement important. Une visite chez le médecin n'en vaut pas la peine. Le spécialiste doit collecter toutes les informations relatives à la maladie et à l'état du patient. Par conséquent, les mesures de diagnostic initiales consistent en un entretien et un examen, au cours desquels ils découvrent:

  • l'heure d'apparition des symptômes;
  • la fréquence des manifestations d'inconfort;
  • état de la membrane muqueuse du larynx - pendant la maladie, il rougit.

Pour exclure les infections, des méthodes de diagnostic en laboratoire doivent être prescrites:

  • recherche bactériologique et sérologique - détection d'infection;
  • test sanguin - en présence d'un agent pathogène infectieux, la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR) est augmentée.

Les méthodes de diagnostic instrumentales permettent d’examiner en détail la membrane muqueuse atteinte du larynx et, si nécessaire, d’obtenir du matériel à étudier ultérieurement. Lorsque la laryngite est utilisée, la laryngoscopie facilite l'accès aux zones difficiles.

Laryngoscopie - une méthode de diagnostic qui vous permet d'obtenir des informations sur l'état du larynx

Diagnostic différentiel - tableau

  • malaise général;
  • température de 37,5 à 38 ° C;
  • douleur en avalant;
  • sensibilité à la palpation des ganglions lymphatiques cervicaux;
  • rougeur du mur pharyngien postérieur.
  • douleur dans la gorge en avalant;
  • amygdales élargies;
  • maux de tête;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • température élevée (jusqu'à 39–40 ° C);
  • douleurs musculaires.
  • toux
  • éternuer;
  • maux de gorge;
  • écoulement nasal;
  • hypersensibilité à la lumière.

Comment traiter la laryngite pendant la grossesse

Le traitement de la laryngite ne comprend pas uniquement des médicaments et des procédures prescrits par un médecin. Le spécialiste recommandera d'adhérer au régime qui permet de réduire l'impact négatif sur les ligaments. La condition aidera à soulager:

  • repos au lit - nécessaire pour développer des signes d'intoxication;
  • régime alimentaire - les aliments épicés, salés, froids et durs sont exclus du régime alimentaire, car ces aliments peuvent blesser le larynx. Pendant la période de traitement, il est recommandé d'utiliser des soupes de légumes, des bouillies et de la purée de pommes de terre;
  • mode de consommation - buvez des boissons chaudes contenant des vitamines (compotes, boissons aux fruits). La quantité de fluide consommée - 2 litres par jour;
  • microclimat de la pièce - il est nécessaire d'aérer la pièce où se trouve le patient, ainsi que d'humidifier l'air. Conditions optimales - 20 ° C pour une humidité de 50–60%;
  • mode vocal - il est recommandé d'éviter de trop étirer les ligaments, il est donc souhaitable de rester silencieux pendant le traitement de la maladie.

Faites attention! Il est largement admis que le fait de murmurer au cours du développement de maladies du ligament, y compris la laryngite, est autorisé lorsque la charge diminue. Ce fait est une illusion, car le murmure crée une charge accrue, ce qui est inacceptable dans le cas d’une telle pathologie.

Traitement médicamenteux de l'inflammation du larynx

Prescrire des médicaments pour le traitement de la laryngite pendant la grossesse ne peut être que médecin, car un agent choisi de manière incorrecte peut non seulement aggraver la maladie, mais aussi faire du mal. En outre, certaines catégories de médicaments, par exemple les antiviraux et les antibiotiques, ne peuvent être prescrits que dans les cas où les avantages de leur action l'emportent sur les effets négatifs.

Selon la cause de la maladie et les symptômes présents, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Antiviral (Anaferon, Arbidol). Éliminer l'inflammation et éliminer les signes d'intoxication.
  2. Sprays anti-inflammatoires (Miramistin, Kameton, Ingalipt) et comprimés absorbables (Faringosept, Lizobact). Les moyens possèdent un effet antiseptique, réduisant les manifestations de la maladie.
  3. Protivokashlevye (synekod (non utilisé au premier trimestre), Bronhikum).
  4. Antibiotiques (oxacilline, érythromycine). Assign avec le développement de la maladie causée par une infection bactérienne.
  5. Antihistaminiques (cétirizine, claritine). Utiliser en cas de laryngite face aux allergies.

Galerie de photos de médicaments pour le traitement de la laryngite

Méthodes de physiothérapie

L'utilisation de la physiothérapie nécessite également une prudence au cours du traitement, en raison des caractéristiques individuelles de la patiente, de la période de grossesse et du déroulement de la laryngite. Le médecin peut planifier les activités suivantes:

  • thérapie au laser - réduit la douleur et l'inconfort;
  • UHF-thérapie - réduit les poches, améliore la circulation sanguine, soulage la douleur;
  • électrophorèse - améliore la pénétration des médicaments utilisés au cours de la procédure.

La thérapie au laser élimine les poches et les sensations douloureuses résultant de la laryngite

L'inhalation peut être utilisée pour soulager l'enflure et réduire l'inconfort. Les composants suivants conviennent à la procédure:

  • solution de soude;
  • herbes: sauge, camomille;
  • huiles essentielles: sapin, épinette, eucalyptus;
  • paires de pommes de terre bouillies.

La procédure d'utilisation de ces composants est simple. Le patient devra ajouter une petite quantité d’huile ou de plante médicinale à de l’eau bouillante, puis respirer pendant 5 à 10 minutes. Lorsque vous utilisez une solution de soude ou de pommes de terre, l'événement est quelque peu différent:

  • utilisation de solution de soude: 2 c. le composant est ajouté à 0,5 litre d'eau, puis porté à ébullition;
  • utilisation de pommes de terre: faites bouillir plusieurs pommes de terre épluchées jusqu'à ce qu'elles soient cuites, drainez l'eau et procédez à l'inhalation.

Faites attention! L'inhalation de vapeurs chaudes peut causer des brûlures, il faut donc être prudent pendant les procédures.

Médecine traditionnelle

Les moyens de la médecine traditionnelle nécessitent un traitement spécial, il est donc nécessaire de consulter un médecin dans tous les cas d'utilisation d'un tel traitement.

  1. Une recette populaire pour la laryngite est le jus de carotte fraîchement pressé avec du miel. Pour cuisiner, vous aurez besoin de:
    • ajoutez 1 c. l ingrédient dans un verre de jus;
    • après cela, vous pouvez utiliser la boisson en mangeant 3 fois par jour et 1 cuillère à soupe. l
  2. Une autre recette est présentée par le miel (1 part) et le jus de citron (2 parts):
    • presser le jus de citron;
    • mélanger les composants dans les proportions spécifiées;
    • signifie prendre 1 cuillère à thé., l'intervalle entre les doses - 1 heure.
  3. Une autre recette au miel est largement connue:
    • réchauffer sur un feu lent un verre de lait;
    • ajoutez 1 c. chérie
    • boire un verre avant le coucher, puis envelopper la gorge avec un mouchoir ou une écharpe en laine.
  4. Le rinçage est une autre méthode de traitement local de la laryngite, conçue pour affecter les zones endommagées du larynx. À cette fin, vous pouvez utiliser une solution de soude, de bouillon à la sauge ou de camomille. Les procédures sont effectuées 2 à 4 fois par jour pendant 5 à 10 minutes.
  5. Les bains de pieds sont utiles pour la laryngite, mais cette méthode ne convient pas si la grossesse s'accompagne d'une pression accrue. Pour la procédure, il faudra:
    • chauffer l'eau à 40 ° C;
    • ajouter un composant médicinal: soda, moutarde, infusion de sauge, ortie ou camomille;
    • réchauffer les jambes pendant 5 à 15 minutes 2 à 3 fois par jour.

Galerie de photos de la médecine traditionnelle

Homéopathie

Les remèdes homéopathiques peuvent être utilisés comme traitement adjuvant. Ces médicaments sont le plus souvent sans danger pour la femme enceinte et l’enfant, car ils contiennent des ingrédients naturels à très petites doses. Toutefois, cela ne signifie pas qu'une réception incontrôlée est appropriée - vous devez toujours faire preuve de prudence.

Pendant la grossesse, vous pouvez utiliser les médicaments suivants:

  • Oscillococcinum - stimule le système immunitaire;
  • Phosphore - soulage le gonflement et l'inflammation de la gorge;
  • Tonzipret - élimine la douleur;
  • Aflubin - aide à faire face à la laryngite causée par des virus.

Remèdes homéopathiques pour la laryngite - galerie

Le traitement de la laryngite pendant la grossesse doit être effectué avec soin, car la santé de la mère et du fœtus dépend des méthodes choisies. Choisir un médicament approprié et déterminer la cause de la maladie aidera le médecin, l'auto-traitement n'est pas autorisé.