Principal
Toux

Faux croup: symptômes et traitement

Le faux croup, ou laryngotrachéite sténosante aiguë, est un complexe symptomatique qui se développe avec des modifications inflammatoires de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée dues à un œdème dans l'espace sous-formé.

Causes et mécanismes de développement du faux croup

La principale cause de cette affection est une infection virale respiratoire aiguë causée par le virus parainfluenza (le plus souvent), la grippe, le virus respiratoire syncytial et l’adénovirus.

Plus rarement, la laryngotrachéite sténosante aiguë peut être causée par une bactérie - principalement le streptocoque et le staphylocoque.
Un faux croup est souvent une réaction du corps aux effets d'un allergène, ainsi qu'une conséquence d'une blessure locale.

Chez l'adulte, le faux croup n'est presque jamais retrouvé - ils ne peuvent avoir qu'un vrai croup qui se développe dans une maladie infectieuse telle que la diphtérie.

Le faux croup est une complication très répandue des ARVI chez les enfants de moins de 6 ans. Cela est dû aux caractéristiques anatomiques et physiologiques des voies respiratoires supérieures du bébé, à savoir:

  • petite taille et lumière étroite du larynx;
  • un grand nombre de tissus conjonctifs et lymphoïdes lâches dans l’espace sous-glottique (plus l’enfant est jeune, plus ce tissu est dense et elle est très sensible à l’œdème);
  • épiglotte lâche et lâche;
  • la douceur du squelette cartilagineux;
  • systèmes circulatoires et lymphatiques très développés dans les voies respiratoires supérieures.

Les caractéristiques ci-dessus contribuent à l'apparition de composants de la sténose - spasmes et œdèmes - dans le contexte d'une inflammation.

Alors... En raison de modifications inflammatoires de la membrane muqueuse du larynx, qui se manifestent par des œdèmes et des produits à écoulement visqueux, la lumière du larynx se rétrécit, la muqueuse se dessèche, des croûtes se forment sur celle-ci, entraînant un rétrécissement encore plus important de la lumière du larynx. Lorsque l'enfant est anxieux, il se produit également un spasme réflexe des muscles lisses du larynx.

Manifestations de la maladie

La laryngotrachéite sténosante aiguë est caractérisée par la présence de 3 symptômes simultanément:

  • piratage, toux rugueuse:
  • enrouement, enrouement - dysphonie;
  • le stridor dit inspiratoire - difficulté respiration sifflante, respiration sifflante, respiration bouillonnante.

Outre les symptômes ci-dessus, le patient peut présenter d'autres signes de la maladie sous-jacente: augmentation de la température corporelle, écoulement nasal, écoulement de la conjonctive (généralement avec une infection à adénovirus) et larmoiement.

Il convient également de noter que l'état décrit se développe généralement le soir ou la nuit pendant le sommeil, lorsque l'enfant est en position horizontale.

En médecine pratique, il est courant de distinguer 4 stades de sténose du larynx:

J'ai - compensé la sténose. L’état de l’enfant est évalué à une sévérité modérée. Sa conscience est claire. En état de repos, la respiration est libre, même avec une excitation motrice ou émotionnelle, un essoufflement apparaît - lors de la respiration, une rétraction visible de la fosse jugulaire (située au-dessus du sternum) et des espaces intercostaux. La fréquence cardiaque est supérieure de 5 à 10% à la normale pour un âge donné. Périodiquement, il y a une toux rude qui aboie.

II - sténose sous-compensée. L'état du patient est grave. L'enfant est excité, sa peau est pâle, autour de la bouche - avec une nuance cyanotique. En état de repos, on note un essoufflement - une respiration forte avec une contraction des espaces intercostaux, des fosses jugulaire et supraclaviculaire. Le souffle mordant est interrompu par une toux rude et profonde. La voix est beaucoup enrouée. La fréquence cardiaque est 10 à 15% plus élevée que la normale.

- sténose décompensée. La condition de l'enfant est extrêmement difficile. Confusion marquée, inhibition prononcée ou, au contraire, excitation. Il existe une dyspnée inspiratoire avec une respiration extrêmement difficile, qui s'accompagne d'une forte rétraction de la fosse supraclaviculaire et jugulaire, des espaces intercostaux, de la région épigastrique (la région sous le sternum se situe entre les côtes et le nombril). L'exhalation est réduite, la peau est pâle, la cyanose se propage. Le cœur est réduit de plus de 15% plus vite que la normale. La pression artérielle baisse.

IV - Asphyxie - L’état de l’enfant est extrêmement grave. La conscience est absente. Peau avec une teinte bleuâtre (cyanose). Les élèves dilatés. La respiration superficielle est rare ou totalement absente. Les bruits cardiaques sont sourds, leur fréquence est très difficile à calculer. La pression est considérablement réduite. Les crises sont possibles.

Diagnostic et diagnostic différentiel

Le diagnostic est facile. Le diagnostic est posé par un médecin ambulancier, un pédiatre ou un oto-rhino-laryngologiste sur la base de l'anamnèse (état développé sur le fond de l'ARVI), d'un tableau clinique typique de la maladie (la triade de symptômes décrite ci-dessus), des résultats d'un examen objectif du patient (examen visuel, évaluation du schéma respiratoire, activité cardiaque, surveillance des paramètres artériels). pression). Dans les conditions hospitalières, on effectue une laryngoscopie (à des fins d'évaluation visuelle de l'état de la membrane muqueuse), en effectuant un prélèvement sur le pharynx, suivi d'un examen microscopique et d'une culture du milieu nutritif (pour vérifier l'agent causal). Afin d’évaluer le degré de manque d’oxygène du corps en oxygène, une étude de la composition en gaz du sang et de l’état acido-basique est réalisée.

Selon les indications permettant de diagnostiquer la maladie sous-jacente ou d'éventuelles complications, peuvent être réalisées:

Le faux croup doit être différencié du vrai croup diphtérique, de l'épiglottite aiguë, de l'abcès pharyngé, du corps étranger dans le larynx et de la bronchite obstructive aiguë.

Le vrai groupe de diphtérie est accompagné d'une voix rauque à basse température (subfébrile) (le patient, pour ainsi dire, «parle au nez»). Le nez qui coule et les autres phénomènes catarrhaux sont absents. Les symptômes de la sténose se développent progressivement. Lors de l'examen de la cavité buccale, les amygdales attirent l'attention: elles sont agrandies, avec des pellicules gris sale mal retirées à l'aide d'une spatule. De la bouche du patient - l'odeur de la pourriture.

L'épiglottite aiguë est une inflammation de l'épiglotte. Les symptômes de sténose du larynx se développent progressivement, caractérisés par une dyspnée inspiratoire marquée, une dysphagie et une anxiété générale du patient. Son état est grave, sa position est forcée (assis), la température monte en nombre fébrile. En examinant la cavité buccale, vous pouvez voir la racine de la langue couleur cerise noire. Lors de la conduite de la laryngoscopie - gonflement de l'épiglotte de l'espace et l'épiglotte.

L'abcès occipital fait toujours ses débuts brusquement, passant de la température corporelle à la fièvre, augmentant la dyspnée, ayant des difficultés à respirer, se transformant en suffocation, avec anxiété générale prononcée. La position du patient est forcée - la tête rejetée en arrière et vers le côté affecté. Respiration ronflante, difficile surtout dans la position du patient couché. La salivation a augmenté. A l'examen du pharynx, renflement notable de la paroi postérieure et symptôme de fluctuation indiquant la présence de liquide inflammatoire dans la zone d'étude.

La présence d'un corps étranger dans le larynx, fermant partiellement la lumière de l'organe, est indiquée par l'apparition soudaine de la maladie, l'anxiété du patient, l'absence complète de signes d'inflammation et d'intoxication. En cas d'obstruction complète, le patient ne peut pas respirer, parler. Les doigts pointés vers le cou. Stridor inspiratoire marqué, toux paroxystique.

La bronchite obstructive est caractérisée par des signes d'inflammation dans les voies respiratoires supérieures. C'est-à-dire que le patient se plaint de nez qui coule, de toux, il peut y avoir un enrouement. La température corporelle monte à 37–38 ° C, il y a des signes d'intoxication modérée. La dyspnée expiratoire exprimée attire l’attention, c’est-à-dire qu’il est difficile pour le patient d’expirer. Avec une percussion des poumons - une nuance de son en boîte, avec une auscultation - des bulles moyennes et grandes, sèches et mouillées, régnent sur toute la surface de l'organe.

Soins d'urgence pour faux croup et traitement ultérieur

Le faux groupe est une condition qui nécessite des soins médicaux d'urgence, car si les mesures nécessaires ne sont pas fournies, elles vont progresser et peuvent même être fatales. Par conséquent, si, dans le contexte d’une infection virale respiratoire aiguë, vous remarquez une augmentation de l’essoufflement et des autres symptômes décrits ci-dessus, votre enfant doit:

  • appeler une ambulance;
  • donnez au patient une position sublime dans son lit ou prenez l'enfant dans ses bras;
  • le calmer (puisque l'anxiété, l'agitation émotionnelle aggrave le laryngisme);
  • fournir de l'air frais et humide;
  • donne une boisson chaude;
  • pour provoquer une dilatation réflexe des vaisseaux, il est nécessaire de mettre de l'eau chaude dans la salle de bain (pour générer de la vapeur), d'amener l'enfant ici et de lui faire prendre un bain de pieds chaud ou de plonger les poignées dans de l'eau tiède (37–40 ° C);
  • allumez l'humidificateur s'il y en a un de disponible.

Si l’ambulance n’est pas encore arrivée et que l’état de l’enfant se détériore, vous pouvez lui donner des médicaments:

  • médicament antihistaminique (cétirizine, loratadine, etc. - en fonction de l’âge);
  • antispasmodique (papaverine, No-Shpa);
  • un médicament contenant du salbutamol (sirop bronchoral, Intaril ou inhalation de salbutamol directement - Ventolin).

Les traitements ultérieurs doivent être effectués à l'hôpital et nommés par un spécialiste.

Au premier stade de la maladie, il comprend l'inhalation de corticostéroïdes dosés (Flixotide) à un dosage en âge de 2 fois par jour afin d'améliorer immédiatement l'état du patient; inhalations de salbutamol (Ventolin); infusion de solution d'aminophylline; injections antispasmodiques; sédatifs (valériane, bromure); antihistaminique et autres moyens de traitement symptomatique.

Lorsque le degré de sténose n-IV du larynx chez le patient, la prednisone est administrée par voie intraveineuse par jet ou par voie intramusculaire.

Prévention des fausses céréales

La prévention de cette affection vise à prévenir le développement d'infections respiratoires aiguës et, dans le cas de leur maladie, à un traitement adéquat et rapide. La principale chose dans cette situation est le microclimat correct dans la pièce où se trouve le patient. À savoir, air humide (60–65%) froid (18–20 ° C), aérations régulières de la pièce (toutes les heures pendant 15 minutes) et consommation abondante.

Les enfants sujets aux allergies devraient éviter tout contact avec des allergènes potentiels.

Si un faux groupe a été développé une fois, les parents doivent garder à l’esprit que celui-ci peut se reproduire et, après avoir consulté un médecin, faire l’approvisionnement en médicaments pouvant être utiles en cas de maladie.

À propos du traitement du faux groupe dans le programme «Ecole du docteur Komarovsky»:

Faux croup - les causes de la maladie, les principaux symptômes, les soins d'urgence pour l'enfant, les médicaments

Le faux croup est une laryngotrachéite sténosante virale ou bactérienne. Différenciez-le de la diphtérie, du laryngospasme associé à une diminution du taux de calcium dans le sang, d'un œdème allergique et de l'ingestion d'un corps étranger dans les voies respiratoires. La croupe est une maladie respiratoire, plus fréquente chez les enfants de 3 mois à 3 ans. La maladie résulte d'une infection virale de la trachée et du tissu laryngé, accompagnée d'une sténose (rétrécissement) du larynx. Les enfants souffrent précisément parce qu’ils ont des caractéristiques physiologiques dans la structure du larynx à un âge précoce. Et ils ont les prérequis pour réduire sa lumière.

Le faux croup chez l'enfant présente des symptômes très spécifiques. Les principaux symptômes incluent: toux rugueuse, voix enrouée, stridor (respiration particulière avec respiration sifflante et sonore), difficultés respiratoires causées par une obstruction des voies respiratoires.

Faux croup chez les enfants: les symptômes et le traitement de la pathologie, plus précisément les principaux symptômes et les principes de base des premiers secours, il est important de connaître non seulement le personnel médical moyen, mais également les parents. Il s’agit d’une maladie qui nécessite une réaction rapide de la part du patient. Faux croup Komarovsky (le pédiatre célèbre et populaire de notre temps) considère la pathologie dangereuse. D'abord, parce que l'attaque commence le plus souvent la nuit, lorsque l'enfant est endormi, et que l'assistance peut prendre longtemps. Deuxièmement, parce que la sténose menace d’étouffer et de tuer le patient.

Les principales causes de la maladie

Les faux croups causés par des infections virales sont plus fréquents que les croupes causées par des maladies causées par des bactéries. Les faux croupes chez les enfants peuvent avoir les causes suivantes: évolution compliquée de la rougeole, infection grippale, coqueluche, scarlatine, varicelle, varicelle, infection à adénovirus ou parainfluenza. Le croup peut également se développer dans le contexte de maladies chroniques telles que l'adénoïdite, la laryngite, la pharyngite et la rhinite aiguë. Le groupe développé suite à une infection bactérienne (pneumo-, staphylo-, streptocoque ou causée par un bacille hémophilique) est très rare et extrêmement dur, généralement avec une obstruction.

Classification

Il existe plusieurs signes de classification de faux croup. Les principales caractéristiques comprennent:

  1. la nature de la maladie (virus pathogène ou bactérie);
  2. complications (leur présence ou leur absence);
  3. volume de rétrécissement de la lumière du larynx (degré I à III).

Le premier degré de constriction du larynx est appelé compensation et se caractérise par une difficulté à respirer (dyspnée inspiratoire) lors d'excitation nerveuse ou d'activité physique. Le deuxième degré (sous-compensé) de rétrécissement de la lumière du larynx se caractérise par un essoufflement, non seulement en mouvement, mais également au repos. Au troisième stade (décompensé), l'essoufflement peut être dû à l'inspiration et à l'expiration. Selon certaines données, on distingue également les sténoses terminales (degré IV), caractérisées par une grave privation d'oxygène des tissus. Une telle hypoxie peut entraîner une insuffisance cardiaque et devenir fatale pour le patient.

Symptômes de la maladie

Tout parent attentif peut suspecter le développement de faux croup chez les enfants. Une attention particulière doit être accordée à l'état du bébé atteint du SRAS et à toute maladie infantile infectieuse accompagnée de toux. Les principaux symptômes dans le développement de faux croup sont:

  • aboiements spécifiques;
  • difficulté à respirer;
  • stridor (respiration sifflante);
  • rétraction de la paroi thoracique (récession des sites conformes);
  • conscience excitée ou léthargique.

La toux avec laryngotrachéite est douloureuse, les sentiments subjectifs sont très forts. Lors de l'observation d'un enfant, il est en outre nécessaire d'évaluer la couleur de la peau (présence de cyanose ou cyanose) et la profondeur d'inhalation. Malheureusement, les symptômes ne se limitent pas aux manifestations décrites. Des symptômes supplémentaires tels que léthargie, fièvre, nausée, nez qui coule, maux de tête, courbatures et douleurs aux articulations sont justifiés par l'agent viral responsable de la laryngotrachéite.

Si une telle description des symptômes semble difficile, vous pouvez vous reporter à la description du faux croup chez les enfants: les symptômes de Komarovsky. Il identifie seulement trois symptômes principaux:

  • enrouement;
  • toux
  • difficulté à respirer.

Manifestations cliniques du croup en degrés

Le degré de manifestation des principaux symptômes dépend de la gravité de la maladie. Le croup léger chez l'enfant se caractérise par des pleurs enroués, une forte toux spécifique. De tels enfants peuvent avoir un léger essoufflement ou ne pas l'avoir du tout. Le déclin des endroits conformes est presque négligeable, la profondeur d'inhalation n'est que légèrement réduite. Seul un spécialiste peut reconnaître la diminution de la profondeur d'inhalation et du stridor à ce stade. L'état de conscience de ces enfants est légèrement excité. La cyanose n'est pas observée.

Les enfants souffrant de légères manifestations de laryngotrachéite sténosante ont également tendance à tousser et à pleurer. Difficulté à respirer perceptible au repos. La rétraction (rétraction des endroits conformes) est moyenne, la profondeur d'inhalation est modérément réduite, les signes d'insuffisance respiratoire peuvent être légers, une stimulation modérée et la cyanose est absente.

La croupe qui se présente sous une forme sévère se caractérise par une forte toux, un essoufflement apparent au repos. Cependant, l'essoufflement peut diminuer avec la progression de l'obstruction des voies respiratoires et la diminution du débit d'air traversant le larynx. Le stridor est prononcé, y compris au repos, la rétraction du sternum peut facilement être remarquée, même par un non-spécialiste, la couleur de la peau est bleuâtre, le bleu est particulièrement perceptible au niveau du nez et des lèvres. La profondeur d'inhalation considérablement réduite. L'enfant est inquiet ou fatigué.

Une croupe légère (douce), accompagnée d'une respiration sifflante seulement dans un état d'agitation et de toux, nécessite une simple surveillance par un médecin et peut être traitée en ambulatoire. Mais si un enfant est surexcité ou apathique et léthargique, ses lèvres et ses doigts deviennent bleuâtres, le bébé ne peut pas s'allonger et est obligé de rester en position assise. Lorsque vous respirez, vous pouvez facilement voir la région qui se dégage au-dessus de la clavicule - une aide urgente est nécessaire. Une telle condition peut entraîner une crise convulsive ou un coma hypoxique.

L'attention des parents doit être portée sur le fait que le faux groupe est une «maladie nocturne». C'est-à-dire que pendant la journée, l'enfant se sent plutôt bien, ne tousse pratiquement pas, mais la nuit, pendant son sommeil, il commence à avoir des accès douloureux de toux et d'étouffement.

Options de traitement d'urgence et de base

Si l'enfant a commencé à s'étouffer, vous devez appeler une ambulance. Toutefois, si une attaque aiguë de faux groupe a commencé, les premiers secours devront être apportés à la famille avant l’arrivée de spécialistes qualifiés.

Aide dans la phase préhospitalière

Pour remédier à cette situation, il est nécessaire d'amener le bébé en position semi-assise, de déboutonner les vêtements gênants et de fournir de l'air frais. L'air frais réduit le gonflement et facilite la respiration. Cependant, les changements brusques de température ne sont pas acceptables, ils peuvent provoquer un réflexe laryngé. Les inhalations chaudes et les expectorants peuvent aggraver la situation. Ils ne sont pas recommandés pour une utilisation dans l'attaque du croup, en particulier dans un état grave.

Si un enfant a une crise de croupe aiguë, jusqu’à l’arrêt de la respiration, vous pouvez essayer de déclencher un réflexe émétique ou un éternuement de réflexe. Le premier est causé par une irritation de la racine de la langue, par exemple, en utilisant la pression, le second - par chatouillement dans les voies nasales. Cela aidera à exciter le centre respiratoire du cerveau, situé près de l'émétique.

Dans le cas d'une crise aiguë du croup, il est correct d'humidifier l'air autant que possible. Cela peut être fait à l'aide de serviettes ou de draps mouillés placés dans la pièce où se trouve l'enfant.

Vous pouvez lire les conseils sur le fait qu’un enfant souffrant de laryngite sténosante ou de trachéite nécessite de boire beaucoup d’eau. Maintenir un régime de consommation est vraiment nécessaire pour éviter l’épaississement des expectorations. Mais arroser un bébé qui s'étouffe peut être problématique. S'il est possible de donner à boire à un enfant, vous pouvez lui donner une boisson alcaline tiède (si elle n'est pas chaude). Si l'enfant est assez grand, le jus ou l'eau sont pour un petit enfant. Donner à boire devrait être en petites portions.

Si une attaque se développe rapidement et qu'une ambulance est retardée, en cas de faux groupe d'enfants, une assistance d'urgence doit être fournie dans les premières minutes de l'attaque. En tant que tel, l'enfant doit recevoir n'importe quel antihistaminique à un âge déterminé (à la maison) (Fenistil, Zodak). C'est mieux si ça va tomber. Étant donné que le comprimé peut irriter le larynx sténotique et aggraver l'état du patient, il peut être difficile pour un enfant de l'avaler tout simplement. S'il y a un nébuliseur, il est possible d'effectuer une inhalation avec une solution isotonique de chlorure de sodium. L'inhalation d'herbes pouvant irriter les voies respiratoires n'est pas recommandée. Vous pouvez également tomber dans le nez bébé Naphthyzinum. À des températures élevées, les agents antipyrétiques sont autorisés.

Traitement au stade hospitalier

Le traitement du faux croup implique une pharmacothérapie et un traitement symptomatique. La thérapie symptomatique consiste à administrer de l'oxygène humidifié et une laryngoscopie thérapeutique avec élimination du mucus. La pharmacothérapie comprend les médicaments par voie orale (comprimés, gouttes) et les solutions pour perfusions. Ces derniers sont prescrits pour l'évolution sévère de la maladie. Dans certains cas, il peut être nécessaire de pratiquer une intubation (insertion d'un tube spécial (endotrachéal pour permettre l'accès de l'air aux poumons)) et même une trachéotomie (trachéotomie). La trachéotomie est une opération chirurgicale consistant à former une stomie (fistule) dans la trachée afin de permettre à l'oxygène d'accéder aux poumons en contournant le larynx. Pour le traitement du faux groupe, on utilise les groupes de médicaments suivants:

  • bronchodilatateurs (Euphyllinum);
  • antihistaminiques (Fenistil, Zodak, Dimedrol);
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (paracétamol, nurofen) - à haute température;
  • les hormones (dexaméthasone, Pulmicort) sont prescrites avec une faible efficacité des médicaments antérieurs;
  • adrénaline sous forme d'inhalation;
  • sédatifs lors de surexcitation ou réflexe laryngospasme sur les nerfs;
  • antispasmodiques (Papaverine, Drotaverine);
  • antibiotiques pour le croup bactérien.

En cas de faux croup chez l'enfant, le traitement est déterminé par l'âge du bébé, son état d'avant la maladie et la gravité du croup. L'autotraitement de la sténose du larynx, quelle que soit sa nature, n'est pas recommandé.

Faux croup chez les enfants: symptômes et soins d'urgence

Le faux croupe chez les enfants est l'une des conditions critiques qui nécessitent une assistance immédiate. La détérioration de l’état de l’enfant peut être indiquée par une cyanose des lèvres à la peau généralement bleue, une forte toux aboyante, un drainage de la salive incessant et un essoufflement grave. En radiographie, le «symptôme du crayon tranchant» est clairement visible lorsque l’espace sous-clip du larynx se rétrécit fortement.

Étapes de la fausse céréale chez les enfants et de l'assistance

Le faux croup (laryngotrachéite sténosante aiguë) est un processus inflammatoire de la muqueuse des voies respiratoires supérieures de nature virale ou viro-bactérienne avec asthme, accompagné du développement d'une insuffisance respiratoire aiguë.

La maladie se développe généralement chez les enfants de moins de 3 ans.

Sur fond d’infections virales aiguës des voies respiratoires accompagnées de fièvre, l’enfant a soudainement une toux rude, un essoufflement (le bébé ne peut plus respirer), parfois la voix s’efface complètement.

Il y a 4 étapes de faux croup:

Stade I - l'enfant est hors de combat, conscient de sa conscience; voix enrouée, toux rugueuse, petite cyanose du triangle nasolabial. Un autre symptôme de faux croupe chez les enfants à ce stade est un essoufflement modéré.

Stade II - un enfant excité, agité; aboiements fréquents, respiration lourde, bruits, essoufflement, espaces intercostaux sont aspirés lorsque la respiration et les muscles du cou sont tendus; peau pâle, bleuissement autour de la bouche. Un signe caractéristique de faux croupe chez les enfants à ce stade est une accélération du rythme cardiaque.

Stade III - conscience confuse, l'enfant est soit agité, soit ralenti; il y a un essoufflement marqué (il est difficile à respirer par l'enfant), l'expiration est raccourcie lorsque des espaces intercostaux respiratoires sont aspirés et que les muscles du cou se contractent; la peau est pâle, avec une teinte terreuse, le visage, les bras et les jambes deviennent bleutés, des sueurs froides apparaissent, le cœur bat très vite, sans rythme.

Stade IV - il n'y a pas de conscience, l'enfant essaie d'inhaler, à bout de souffle; respiration superficielle, pupilles dilatées, la peau entière acquiert une teinte bleutée, le pouls est non rythmique. Les spasmes, le rythme cardiaque lent précèdent l'arrêt cardiaque et l'étouffement complet.

Avant le début de l'aide contre le faux croup chez l'enfant, l'enfant est placé dans une position avec la tête haute, offrant ainsi une boisson alcaline chaude et abondante.

Effectuer des inhalations avec du bicarbonate de soude (2 cuillères à soupe. Pas de top pour 1 litre d'eau), des herbes médicinales (plantain, mère et belle-mère brasser au taux de 1 cuillère à soupe. Par 1 tasse d'eau). Lors de la prise en charge d'urgence d'un faux croupe chez les enfants, berotok, berodual, etc. sont administrés par inhalation au moyen d'un nébuliseur 2.4% d'aminophylline (2-4 mg / kg), de prednisolone (3-5 mg / kg) par injection laïque.

Lorsqu'elles sont excitées, les convulsions appliquent du pipolfen à 2,5% (0,1 ml / année de vie) et de l'épinéphrine (0,01 mg / kg, sans dépasser 0,3 mg).

Toutes ces mesures de premiers soins pour les faux croupes chez les enfants sont temporaires, il est donc nécessaire d'emmener l'enfant à l'hôpital le plus tôt possible.

Laryngite aiguë (faux croup) chez les enfants

La laryngite aiguë est beaucoup plus dangereuse pour les enfants que pour les adultes. Ceci s'explique par le fait que la taille du larynx chez les bébés est beaucoup plus petite, ce qui augmente le risque de rétrécissement extrême de la glotte, ce qui entraîne une cessation complète de la respiration. Le traitement de la maladie est compliqué par le fait qu'il est nécessaire de fournir un larynx complet pendant au moins une semaine et qu'il est extrêmement difficile d'empêcher un enfant de parler aussi longtemps.

Causes de la laryngite aiguë chez les enfants

Un autre nom bien connu, qui fait référence à la laryngite aiguë chez les enfants, est faux croup; dans cette maladie, la membrane muqueuse tapissant l'enflure du larynx. Au printemps et en hiver, la fréquence de la maladie augmente légèrement. Les résultats d'études statistiques suggèrent que cette maladie est plus susceptible chez les enfants âgés de 3 mois à 7 ans, les garçons souffrant de laryngite plus souvent que les filles.

La principale cause de faux croupe chez les enfants est l’effet sur les voies respiratoires supérieures des virus respiratoires (adénovirus, virus parainfluenza, virus de la grippe). Cependant, les bactéries peuvent être les agents responsables de cette maladie. La laryngite est souvent une complication de maladies infectieuses telles que la scarlatine et la rougeole. Parmi les facteurs contribuant à l’émergence de faux croup chez les enfants, on peut citer: les mauvaises conditions de vie, la nutrition insuffisante de l’enfant, la carence en vitamines dans le corps de l’enfant, l’hypothermie, la faiblesse de l’organisme résultant de la fatigue physique et mentale. Les enfants dont la respiration nasale est très difficile ou complètement absente en raison de la prolifération d'adénoïdes développent le plus souvent une laryngite aiguë.

Possible localisation différente de l'inflammation. Ainsi, le processus inflammatoire peut se produire sur la membrane muqueuse recouvrant l'épiglotte, sur la membrane muqueuse recouvrant les cordes vocales, sur la membrane muqueuse tapissant l'espace sous-glottique; dans certains cas, le processus d'inflammation couvre toute la surface du larynx. La membrane muqueuse gonfle; l'irritation entraîne une augmentation de la production de mucus. Si le foyer de l'inflammation est localisé dans l'espace sous-glottique, alors, en plus de l'œdème de la membrane muqueuse et de la sécrétion accrue de mucus, il se produit un spasme des muscles laryngés. Le spasme conduit à une sténose aiguë du larynx, également appelé faux croup (le vrai croup se développe dans la diphtérie). Alors la condition de l'enfant devient grave.

Signes d'une fausse attaque de céréales chez les enfants

Dans la plupart des cas, la laryngite n'est pas grave. Mais si la maladie est grave, si en raison d'un œdème de la membrane muqueuse qui tapisse le larynx, la respiration est difficile, la vie de l'enfant malade est en danger. Dans cet esprit, en cas de suspicion de symptômes de laryngite aiguë chez l’enfant, la mère ne devrait pas hésiter. Elle devrait contacter son pédiatre en urgence ou appeler une ambulance. Chez les enfants âgés de 2 à 3 ans, les signes de fausses céréales se manifestent assez rapidement: au cours de la journée et parfois même au cours d'une nuit. Cela est dû au fait que la résistance du corps chez les enfants de cet âge est faible et que le corps «abandonne» rapidement.

Le premier symptôme de faux croupe chez les enfants est une légère indisposition. Il y a ensuite une augmentation de la température corporelle - généralement plus de 38 ° C. La voix de l’enfant devient enrouée ou enrouée; dans les cas les plus rares (graves), une aphonie se développe, c.-à-d. la voix disparaît complètement. Une autre manifestation caractéristique de la laryngite aiguë est une toux sèche et aboyante dès les premiers jours de la maladie. À l'avenir, la toux devient humide, avec le déversement de crachats rares. Dans la gorge, l'enfant se sent mal et brûle et s'en plaint. Si la maladie évolue gravement et que la respiration devient difficile en raison d'un œdème de la membrane muqueuse, l'enfant est anxieux et pleure; il a très peur qu'il lui soit difficile de respirer. Avec une détérioration supplémentaire, une attaque de faux croupe chez les enfants peut entraîner une suffocation, un signe évident de ce phénomène étant les lèvres cyanotiques (bleues) du bébé. Un médecin examinant le larynx de l’enfant (médecin JIOP) constate une hyperémie brillante et un gonflement de la membrane muqueuse qui recouvre les cordes vocales. Tissus oedémateux et mous situés sous la glotte. La laryngite aiguë dure généralement plusieurs jours.

Si, en cas de symptômes de laryngite aiguë chez les enfants, le traitement ne commence pas à temps, si l'enfant malade se trouve dans des conditions défavorables, s'il ne respecte pas le schéma de traitement de la voix, s'il n'est pas suffisamment soigné et si le traitement n'est pas suffisamment suivi, la maladie peut se prolonger.

Que faire avec un faux croup chez un enfant: inhalation et prévention de la laryngite aiguë chez l'enfant

Que faire avec un faux croup chez un enfant, soupçonnant à peine les premiers signes de la maladie? Les parents ne doivent en aucun cas prendre des risques et s'auto-traiter. Dès que l'enfant commence à développer un tableau clinique de laryngite aiguë, il est nécessaire, sans tarder, d'appeler un pédiatre. Lorsqu'il traite une laryngite aiguë chez les enfants, un bébé malade a besoin de repos vocal et strict. L'enfant a besoin de soins de qualité de la part de ses proches. Un suivi constant de l'enfant doit être assuré, car son état, s'il devient plus lourd, devient alors plus lourd. Particulièrement important dans le traitement du faux croup chez les enfants, observation de la mère la nuit. L'enfant doit savoir qu'il est nécessaire de respirer uniquement avec le nez, car la fonction principale du nez est de préparer l'air inhalé au passage par les voies respiratoires - l'air est purifié, réchauffé, humidifié. Si l'enfant respire par la bouche, il «charge» également le larynx et elle réagit naturellement par une inflammation de la membrane muqueuse. Si l'enfant a le nez bouché, le médecin vous recommandera une goutte de vasoconstricteur. Adoucit le cours de la maladie, la consommation abondante et fréquente d'alcool alcalin. Après avoir identifié les symptômes du faux croup chez l'enfant, la physiothérapie est prescrite pour le traitement de la maladie: UHF, diathermie au niveau du larynx, etc. Lorsque la température du corps augmente, un médicament antipyrétique est administré à l'enfant.

Comment traiter une laryngite aiguë chez un enfant à la maison? Des inhalations régulières - alcalines et huileuses - aident à faire face plus rapidement aux manifestations de la maladie. La procédure d'inhalation peut être effectuée à la maison - en utilisant un inhalateur spécial (de nombreuses modifications d'inhalateur sont disponibles sur le marché) ou des objets simples tels qu'une bouilloire, une casserole ou une bouteille d'eau chaude d'une capacité appropriée. Dans la capacité de la mère à rendre l'enfant inhalé avec une solution de furatsilina, avec une solution de bicarbonate de soude, avec des infusions et des décoctions de plantes médicinales, différant par leur action antiseptique et anti-inflammatoire. Inhalation efficace de faux croupe chez un enfant avec une décoction de fleurs de camomille, une décoction d'herbes de sauge, une infusion d'herbe de millepertuis, une infusion de fleurs de calendula. Cela signifie que nous pouvons en même temps gargariser un enfant. Les rinçages sont recommandés fréquemment. L'efficacité du rinçage augmente si les moyens utilisés alternent.

Sont considérées comme prévention des fausses céréales chez l’enfant: aération régulière des locaux résidentiels, visites systématiques de l’enfant, exclusion du contact de l’enfant avec des personnes grippées ou d’autres infections respiratoires aiguës, bonnes, avec une quantité suffisante de vitamines et de nutriments pour l’enfant. Pour éviter les faux croupes chez les enfants, il est nécessaire de commencer à tempérer le bébé le plus tôt possible.

Premiers soins d'urgence pour le faux croup (laryngite aiguë) chez les enfants

En cas de difficulté à respirer et de menace d'étouffement croissante, l'enfant est conduit à l'hôpital en ambulance.

Lorsque la menace d'asphyxie se pose, chaque minute devient chère. Et la mère, chez qui l'enfant présente une tendance à la laryngite, devrait savoir quoi faire dans ce cas.

Pour fournir des soins d'urgence en cas de laryngite aiguë chez les enfants, alors qu'une personne du ménage appelle une ambulance, vous avez besoin des éléments suivants:

  • organiser une aération rapide et de haute qualité de la pièce dans laquelle se trouve un enfant malade. Plus l'oxygène dans l'air est important, moins l'enfant aura de difficulté à respirer. Pendant la saison chaude, en aidant les enfants avec une fausse croupe, vous pouvez ouvrir la fenêtre grande ouverte;
  • dans la pièce où se trouve l'enfant malade, vous devez humidifier l'air. Par exemple, sortez des serviettes humides (de préférence des serviettes éponge). En raison de l'évaporation rapide de l'eau à la surface des serviettes, l'air de la pièce est humidifié et cesse d'irriter (trop sec) la membrane muqueuse enflammée du larynx. La bouilloire en ébullition humidifiera encore plus rapidement l'air de la pièce. S'il n'est pas possible d'installer une bouilloire dans la chambre des enfants, vous pouvez placer 2 ou 3 pots d'eau qui vient de bouillir dans les coins de la pièce.
  • Pour assurer des soins d'urgence aux faux croupes d'enfants, vous devez asseoir le bébé en position assise afin qu'il puisse mieux respirer. Un enfant plus âgé peut s'asseoir dans un lit ou sur une chaise. Il est préférable de prendre un petit enfant sur vos genoux - c'est important car le bébé dont la respiration est difficile a peur. Pour faire face à la peur, il sera beaucoup plus facile sur les genoux de sa mère.
  • Lorsque vous fournissez les premiers soins contre le faux groupe chez les enfants, tout doit être mis en œuvre pour le calmer, pour le distraire des pensées effrayantes relatives aux difficultés respiratoires et à la possible détérioration de l'état. Venant à l'excitation de la peur, l'enfant commence à respirer plus souvent, ce qui ne fait qu'aggraver la gravité de la maladie. Maman devrait pouvoir réaliser une respiration calme et lente du bébé par le nez.

Traitement des faux croups (laryngites aiguës) à la maison avec des remèdes populaires

Il existe plusieurs recommandations phytomédicine, comment traiter le faux croup chez les enfants, ci-dessous sont les plus efficaces:

  • Si, à cause des spasmes des muscles du larynx, il vous est difficile de respirer, essayez de faire vomir - poussez-le avec une spatule, une cuillère ou tout simplement avec le doigt sur la racine de la langue cela déclenche un mécanisme réflexe, grâce auquel la respiration peut être facilitée;
  • irriguer la gorge avec l'extrait d'herbe de menthe poivrée; Préparation de la perfusion: 1 cuillère à soupe d'herbes séchées, soigneusement hachées, versez un verre d'eau bouillante et laissez dans un récipient scellé à température ambiante pendant environ une demi-heure, passez à travers un petit tamis ou 2-3 couches de gaze; irriguer cette infusion dans la gorge de l'enfant plusieurs fois par jour après les repas;
  • irriguez la gorge et la cavité buccale avec un extrait chaud de feuilles de bouleau verruqueuses; infusion de cuisine; les feuilles séchées (il est recommandé de ne prendre que les jeunes feuilles collantes) hachez bien, versez 1 cuillère à soupe de matière première avec un verre d'eau bouillante et laissez dans un récipient scellé à la température ambiante pendant au moins une demi-heure, filtrez à l'aide de 2-3 couches de gaze, pressez le reste des matières premières à travers la même gaze; irriguez la gorge de l'enfant plusieurs fois par jour.
  • Lorsque vous traitez de fausses céréales à la maison, vous devez irriguer votre gorge avec une décoction chaude d'herbes de sauge. Bouillon de cuisson; les matières premières sèches doivent être soigneusement écrasées avec un mortier et un pilon, verser 1 cuillère à soupe de poudre avec de l’eau bouillante et chauffer dans un bain d’eau bouillante pendant environ 10 minutes, puis refroidir rapidement, filtrer à travers 2 couches de gaze, passer le résidu à travers la même gaze; irriguez la gorge plusieurs fois par jour; avec les phénomènes catarrhales du nez et du nasopharynx, il est recommandé d'enterrer le bouillon dans le nez en étant couché sur le dos;
  • gargarisme avec infusion tiède de la collection: feuilles de sauge médicinales - 3 parties, écorce de chêne ordinaire - 3 parties, racines en croissant croissant de l'anguille - 3 parties, fruits de fenouil ordinaires - 1 partie; Préparation de la perfusion: 1 cuillère à thé de mélange sec et haché, placé dans un thermos préchauffé, versez un verre d'eau bouillante et insistez pendant 3-4 heures, refroidissez, tendez; se gargariser 5 à 6 fois par jour; alterner avec d'autres moyens;
  • boire une infusion de la collection suivante: en quantités égales, mélanger les feuilles du pied de Virginie, les feuilles du grand plantain et la racine de réglisse; préparation de la perfusion: 1 cuillère à thé de mélange sec et haché, versez un verre d'eau bouillante et laissez infuser, enveloppé pendant au moins 20 minutes, égouttez; boire à la chaleur d'un quart de tasse 3 fois par jour.

Comment et quoi traiter une laryngite aiguë (faux croup) chez l'enfant à la maison

Voici quelques conseils supplémentaires sur la façon de traiter une laryngite aiguë à la maison à l'aide de recettes de médecine traditionnelle:

  • enterrer dans le nez (l'enfant est couché sur le dos) avec 1-2 pipettes pleines d'huile végétale - tournesol, maïs, olive, abricot, pêche, citral et autres; après l’enterrement, l’enfant doit rester couché sur le dos pendant quelques minutes; quand il monte, l'huile coule à l'arrière du nasopharynx, de l'oropharynx, atteint l'hypopharynx et lubrifie la muqueuse enflammée; une mince couche d'huile végétale protégera la muqueuse enflammée des facteurs extérieurs irritants (air sec, air froid) et facilitera ainsi un rétablissement rapide; faire une telle instillation 2-3 fois par jour.
  • Dans le traitement des remèdes populaires contre la laryngite aiguë, vous devez inclure dans le menu d'un enfant malade davantage de céréales chaudes (semoule, gruau, sarrasin, riz et autres céréales); lorsqu'un enfant mange lentement une bouillie tiède, sa gorge se réchauffe et les effets de l'inflammation disparaissent plus rapidement (la chaleur est l'ennemi de toute inflammation); il est recommandé d'ajouter du beurre frais aux bouillies; on sait que le beurre contient beaucoup de vitamine A; Cette vitamine est caractérisée par des propriétés antioxydantes prononcées - en d’autres termes, elle est capable de détruire directement l’infection; De plus, le beurre nourrit bien la membrane muqueuse;
  • 1 à 2 fois par jour par inhalation avec de l'huile de girofle;
  • Faites des inhalations chaudes pour votre bébé avec de la solution de bicarbonate de soude; préparation de la solution: une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude dissoute dans 200 ml d’eau bouillante; exécution de la procédure: l'enfant (avec la mère) se penche sur le gobelet avec la solution, le recouvre d'une grande serviette ou d'une couverture et aspire la vapeur qui s'élève au-dessus du gobelet; durée de la procédure - 10-12 minutes;
  • faire de l'enfant une inhalation d'eau chaude en utilisant la perfusion d'une herbe divisée en trois parties; préparation de la perfusion: 1 cuillère à soupe d'herbes séchées et bien hachées, versez 2 tasses d'eau bouillante et insérez dans un récipient fermé à température ambiante pendant 45 minutes, passez à travers une à deux couches de gaze et amenez le produit à ébullition; inhaler la vapeur; Cette procédure est recommandée pendant 12-15 minutes. faire de telles inhalations besoin plusieurs fois par jour;
  • faire une inhalation avec une infusion préparée à base du mélange suivant de matières végétales médicinales: herbe triple fendue - 1 partie, fleurs de camomille en pharmacie - 1 partie, herbe blanche claire - 1 partie; préparation de l'infusion: 1 cuillère à soupe du mélange séché, pilée en fine poudre, verser un verre d'eau bouillante et infuser dans un récipient scellé à température ambiante pendant environ 15 minutes, filtrer à travers plusieurs couches de gaze et porter à ébullition; (pour une description de la procédure, voir page 30 en italique); inhaler de la vapeur chaude pendant environ 15 minutes;
  • faire des inhalations chaudes avec une infusion de feuilles de cassis; Préparation de la perfusion: 1 cuillère à soupe de matières premières séchées et bien broyées, versez 2 tasses d'eau bouillante et infusez dans un récipient scellé à température ambiante pendant 45 minutes, égouttez à travers une ou deux couches de gaze et amenez le produit à ébullition; inhaler de la vapeur pendant 10-12 minutes; faire de telles inhalations plusieurs fois par jour.
  • Pour le traitement de la laryngite aiguë chez les enfants, les remèdes populaires peuvent boire du lait chaud avec du beurre fondu plusieurs fois par jour.
  • En cas de toux épuisante, buvez du lait tiède dilué de moitié avec de l'eau minérale alcaline (Borjomi convient mieux à cet usage); vous pouvez ajouter le miel - 1 cuillère à café à un verre de lait avec de l'eau minérale;
  • boire 1 cuillère à soupe de jus de canneberge avec du miel ou du sucre plusieurs fois par jour;
  • boire du jus de carotte fraîchement pressé chaque jour; le volume de jus, qui peut prendre un enfant en fonction de l'âge, la mère devrait recommander le médecin de l'enfant local;
  • boire une infusion d'herbe de romarin sauvage; préparation de la perfusion: une demi-cuillère à thé d'herbe sèche, versez un verre d'eau bouillie froide et laissez pendant 6-8 heures sous un couvercle, égouttez; prendre un quart de tasse 3-4 fois par jour.

Faux croup chez un enfant quoi faire

Le faux croup ou la laryngite sténosante chez les enfants est un processus inflammatoire aigu du larynx, caractérisé par les 5 signes d'inflammation, tels que œdème, dysfonctionnement, douleur, température, rougeur. En raison d'un œdème grave, la lumière du larynx est rétrécie, ce qui rend difficile le passage de l'air. Les faux croupes se manifestent le plus souvent chez les enfants âgés de 6 mois à 6 ans sous forme de toux aboyante, d'enrouement et de difficultés respiratoires prononcées, en particulier lors de l'inhalation.

Le faux croup s'appelle également: laryngite sténosante, laryngite obstructive aiguë, laryngite sous-laryngite, laryngite sous-glottique.

Premiers secours en cas de faux groupe chez les enfants à la maison est d'appeler une ambulance (soins médicaux d'urgence), de calmer le bébé, de lui donner accès à de l'air frais et humide (l'enfant sur le balcon ou dans la salle de bain dans laquelle vous devez ouvrir le robinet avec de l'eau), gouttes vasoconstricteurs nasales, administrer des antihistaminiques et des anti-inflammatoires, boire abondamment.

Faux croup chez les enfants symptômes et traitement

Faux croup - rétrécissement de la lumière du larynx, qui est le plus souvent causé par une infection virale ou bactérienne respiratoire aiguë. Il faut bien comprendre que, en plus du faux croup, il existe en médecine un vrai croup. True ne se produit que dans la diphtérie, lorsque des films de diphtérie recouvrent la lumière du larynx, ce qui bloque le flux d’air.

La laryngite obstructive aiguë peut dans la plupart des cas se développer chez les enfants de 6 mois à 6 ans. Si le bébé est allaité, le lait maternel lui confère une protection contre les infections virales et bactériennes, annulant ainsi la possibilité de sténose de la laryngotrachéite. L'alimentation artificielle augmente le risque et la gravité du croup.

Les principaux symptômes du faux croup chez les enfants peuvent se développer instantanément, en quelques heures.

  1. En cas de rhume, un bébé enroué peut apparaître en raison d'un œdème laryngé et des cordes vocales. Cela devrait alerter les parents. Vous devez comprendre que la lumière du larynx chez les enfants est très petite. Pour plus de clarté, prenez le manche de votre enfant et regardez son petit doigt, c'est à peu près la lumière de sa gorge. Vraiment petit?
  2. Aboiements toux. Sec et ne tousse pas, ce qui ressemble beaucoup à un chien qui aboie, tousse. En même temps, votre enfant a mal à tousser, il essaie de se retenir pour ne pas tousser et ne pas causer de douleur. Dans la littérature étrangère, la toux avec un faux croup est comparée à un croassement de corbeau. En écossais, le mot "croupe" se traduit par "croassement". Lorsque vous entendez une telle toux, vous réaliserez immédiatement que quelque chose ne va pas.
  3. Respiration difficile, bruyante et fréquente. Une des caractéristiques de cette respiration est la difficulté à respirer. Le temps d'inspiration augmente. Et au tout début, lorsque l’oedème laryngé n’est pas encore très prononcé, l’enfant peut respirer normalement au repos et lors de toute activité, il respirera bruyamment en inspirant. Si vous regardez les miettes, vous pouvez voir que le processus de respiration implique les muscles intercostaux et les ailes du nez.

Il est très important de savoir que la détérioration se produit toujours la nuit. Par conséquent, si l'enfant a un enrouement le soir, les parents doivent être vigilants et prendre la bonne décision.

Faux croup - premiers secours

Si les symptômes du faux groupe se développent rapidement et que vous voyez que l’enfant n’a pas assez d’air, voici l’algorithme de premiers secours. Aide que vous pouvez vous fournir à la maison.

    La première chose à faire est de faire appel à une ambulance ou à une assistance médicale d'urgence 03 ou 103 (cela dépend du pays dans lequel vous vivez);

Rassurez l'enfant. Dans un état calme, le corps a besoin de moins d'oxygène et de stress, ce qui provoque des spasmes réflexes supplémentaires du larynx, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. N'oubliez pas que rassurer l'enfant ne travaillera pas si vous ne vous calmez pas. Je comprends parfaitement que cela soit plus facile à dire qu’à faire dans cette situation, mais l’état le plus pacifique aidera à accomplir toutes les actions ultérieures et à sauver la vie de votre bébé.

  • Fournissez à votre enfant de l'air frais et humide. Immédiatement vous dire pourquoi. À la place de la constriction laryngée s'accumulent des expectorations visqueuses, ce qui aggrave le flux de faux croup. À l'aide d'air humide, d'une consommation abondante d'eau et d'inhalations, vous liquéfiez les expectorations et les expectorations. Cela améliorera considérablement les symptômes de la sténose et vous permettra de respirer normalement. C'est à dire Il est nécessaire de retirer les expectorations, qui bloquent en outre les voies respiratoires:
    • Pour ce faire, déplacez l'enfant sur le balcon si la saison est fraîche.
    • amenez-le dans la salle de bain en ouvrant les robinets, de préférence avec de l'eau chaude. L'air dans la salle de bain deviendra humide, cela facilitera les choses;
    • inclure un humidificateur, si disponible, suspendre des draps ou des serviettes humides pour humidifier davantage la pièce;
    • inhalation par un nébuliseur, si disponible. L'inhalation peut être sous forme de solutions alcalines (eau minérale Borjomi) et de la solution saline habituelle;
    • Boisson chaude copieuse. Le liquide chaud est absorbé plus rapidement dans le corps;
    • Pour l'expectoration des expectorations, vous pouvez provoquer des vomissements réflexes chez le bébé en les poussant avec une cuillère ou une spatule jusqu'à la racine de la langue ou en touchant la luette.
  • Premiers secours d'urgence pour faux groupe avec des médicaments de la trousse de secours à domicile

    1. Goutte abondante gouttes nasales vasoconstricteurs (naphtizine, galazoline, rinazoline, nok-spray, nazivine, etc.). Les surrénomimétiques qui font partie de ces gouttes provoquent une vasoconstriction, ce qui entraîne une diminution de l'œdème.

    Antihistaminiques (tavegil, diazoli, loratodine, etc.). En donnant une pilule à l'enfant, vous retirerez la composante allergique de l'œdème.

  • Anti-inflammatoires ou antipyrétiques - AINS (ibuprofène, nurofène, paracétamol). Les AINS, anti-inflammatoires non stéroïdiens, ont, outre les antipyrétiques, un effet anti-inflammatoire et anti-œdème.
  • En complétant toutes les étapes, vous soulagerez l’état de l’enfant avant l’arrivée du médecin ou de l’ambulance.

    Le traitement ultérieur de la maladie qui en résulte dépend de la gravité et de la cause de sa survenue. Le médecin (pédiatre, ORL ou maladie infectieuse) donnera la réponse à cette question après un examen objectif, des tests et des méthodes de recherche instrumentales.

    Le plus souvent, en répondant correctement et en exécutant les étapes ci-dessus, le traitement du faux croup se termine à l'urgence de l'hôpital. Après examen, le médecin diagnostique une laryngite sténosante d'origine virale (environ 90%) et votre enfant est inhalé respiratoire avec un glucocorticoïde (pulmicort avec fausse guérison). les enfants). Après inhalation de GCS (pulmicort), l'œdème disparaît et l'enfant est envoyé en ambulatoire.

    Cordialement, Skalitsky Mikhail Alexandrovich

    Posez n'importe quelle question au docteur gratuitement!

    Premiers secours en cas de faux croupe chez l'enfant, symptômes de la maladie et méthodes de traitement

    Le faux croup est une maladie infantile qui affecte les enfants âgés de un à cinq ans. 50% des cas sont des enfants âgés de un à trois ans et 9% seulement des cas âgés de plus de six ans.

    La maladie se développe sur le fond d'ARVI et d'autres infections virales. Le pic de la saison est la fin de l'automne - mi-hiver.

    Selon le tableau clinique, il ressemble au vrai croup, causé par la diphtérie.

    Qu'est-ce qu'un faux croup?

    Dans les travaux scientifiques, on peut trouver un grand nombre de noms de la maladie: laryngite sous-glottique, subbarique, obstructive aiguë, sténotique. Ainsi que la laryngotrachéite sténosante aiguë, si la maladie se propage en dessous et capture la trachée.

    La maladie n'affecte que les jeunes enfants. La raison en est les caractéristiques anatomiques du larynx des enfants: la forme de l'entonnoir est de petite taille avec la présence de fibres en vrac dans la partie sous-mentale. Une telle structure provoque l'apparition rapide d'un œdème, d'une inflammation rapide et d'un rétrécissement supplémentaire - sténose du larynx.

    Il est important de distinguer le faux croup chez les enfants du vrai, qui ne se manifeste que chez la diphtérie et chez les enfants et les adultes.

    La raison du rétrécissement de la lumière:

    • œdème ligamentaire résultant d'une inflammation;
    • compression réflexe des muscles constricteurs du larynx;
    • augmentation de la sécrétion des glandes muqueuses (il se forme beaucoup de crachats qui obstruent la lumière rétrécie du larynx).

    Pourquoi cela se produit-il?

    La laryngite sténosante est une conséquence de pathologies virales telles que:

    • coqueluche
    • la grippe;
    • l'herpès;
    • la rougeole;
    • varicelle;
    • la scarlatine;
    • infection à adénovirus.

    Laryngotrachéite avec sténose du larynx peut également avoir une étiologie bactérienne. Le danger est:

    • staphylocoque;
    • hémophilus bacille;
    • les pneumocoques;
    • streptocoques.

    La forme bactérienne est plus lourde mais moins commune.

    Un groupe à risque particulier de survenue d'une laryngite sténosante est constitué d'enfants ayant des antécédents de:

    • hypoxie au cours du développement prénatal;
    • blessure à la naissance;
    • manque de vitamines;
    • rachitisme;
    • alimentation avec des mélanges de lait artificiel;
    • dermatite atopique.

    Classification

    Il existe plusieurs types de classification:

    • en raison de son apparence - bactérienne et virale;
    • sur la présence ou l'absence de complications (compliquées ou non compliquées);
    • en fonction du degré ou du stade de la constriction laryngée.

    La laryngotrachéite sténosante aiguë a plusieurs degrés de gravité.

    1. Degré numéro 1, ou sténose compensée. Une respiration difficile est caractéristique pendant l'effort et l'agitation.
    2. Degré numéro 2, ou sténose sous-compensée. Dyspnée inspiratoire exprimée au repos.
    3. Degré numéro 3 ou sténose décompensée. Essoufflement grave au repos et respiration paradoxale.
    4. Degré numéro 4, ou sténose terminale. Hypoxie sévère. La mort

    La sténose du larynx peut également être classée selon les formes.

    • Oedémateux Caractérisé par une augmentation de la quantité de liquide dans l'espace interstitiel du larynx, à cause de laquelle la voix devient enrouée et rend la respiration difficile.
      Catarrhe enflé. Exprimé dans l'hyperémie et l'œdème de la membrane muqueuse du larynx sans apparition de plaque.
    • Œdémateux-infiltrant. Il se produit avec une inflammation sévère qui va profondément et affecte les ligaments, les couches superficielles du cartilage et du muscle.
    • Fibrinous et purulent. La muqueuse tire la plaque de fibrine avec des tubes purulents. Cette forme est généralement une complication d'œdème-infiltrant.
    • Hémorragique. Il se caractérise par une hémorragie de la muqueuse sur les sillons de la gorge et du nadgortany, entraînant l'apparition de taches pétéchiales ou étendues hémorragiques confluentes.
      Ulcératif-nécrotique. L'étape la plus difficile. Se produit en raison de la mort des tissus dans différentes couches du larynx. Les ulcères ne guérissent pratiquement pas. Violation possible de l'intégrité du tissu cartilagineux.

    Tableau clinique

    Les premiers symptômes de fausses céréales apparaissent avec le SRAS. Habituellement le soir ou la nuit. Pour commencer l'attaque sont caractérisés par:

    • élévation de la température;
    • l'apparence d'anxiété, de gémissements;
    • toux sévère, appelée "aboiements";
    • respiration bruyante fréquente et essoufflement.
    Le rétrécissement de la lumière du larynx avec une sténose

    Si à ce stade une attaque de faux groupe ne peut pas être arrêtée, le rétrécissement de la lumière laryngée progresse et l'état du malade s'aggrave.

    • dyspnée constante sur l'inspiration dans un état calme;
    • le souffle clairement entendu à distance;
    • participation à la respiration musculaire auxiliaire;
    • excitation et anxiété;
    • pâleur
    • en toussant, la peau autour de la bouche devient bleuâtre (se développe une cyanose).

    Si à ce stade de l'attaque du faux croup, les premiers secours n'étaient pas fournis, la laryngite sténosante passe au stade suivant.

    L'enfant est dans un état d'horreur, remplacé par l'indifférence et l'inhibition. Il y a des signes de manque d'oxygène et d'insuffisance respiratoire. Dyspnée pire. Il y a une respiration bruyante avec une respiration sifflante. Progressivement, la toux disparaît à cause d'une sténose. La peau et les muqueuses deviennent bleues. Il y a une chute de pression. Faible

    Ensuite, la croupe chez un enfant se développe dans une phase terminale. Ceci - crampes, coma, arrêt cardiaque.

    Ce sont les signes et stades de développement classiques d'une attaque de faux croupe chez l'enfant, qui se produit dans le contexte d'une infection virale.

    Le point culminant de la maladie chez un enfant de moins de deux ans est de 3 à 5 jours. Ces jours sont particulièrement susceptibles d'être fatals en raison d'une augmentation des lésions nécrotiques du larynx.

    Diagnostics

    Le diagnostic de laryngite sténosante peut être posé par un oto-rhino-laryngologiste ou un pédiatre. Le diagnostic du faux croup comprend:

    • examen général du patient;
    • écouter les poumons;
    • microlaryngoscopie;
    • frottis bactérien du pharynx;
    • PCR et ELISA sanguin pour exclure la flore phagocytaire et infectieuse;
    • l'étude de la composition gazeuse du sang et du KOS pour l'analyse de la sévérité du manque d'oxygène;
    • radiographie des poumons, rhinoscopie, otoscopie pour évaluer la probabilité de complications.

    En cas de suspicion de larynx, les champignons sont semés sur le milieu de Saburo et analysés au microscope des colonies obtenues.

    Thérapie

    Le premier traitement du croup chez les enfants est d'empêcher le développement d'une attaque. Pour cela, vous avez besoin de:

    • aérer constamment la chambre du bébé;
    • exclure les aliments pouvant causer une irritation de la gorge (tout acide, épicé, salé, sucré est interdit);
    • appliquez des comprimés absorbants, des pastilles, des sprays (Strepsils, Doctor Mom, Ingalipt, Septefril).

    Règles de secourisme

    Si votre enfant a reçu un diagnostic de laryngite sténotique, il est extrêmement important que vous sachiez quoi faire avec un faux croup si une attaque ne pouvait être évitée.

    Action numéro 2 - appelez l'ambulance. À ce stade de la prise en charge d'urgence d'un faux groupe, certains parents commettent une grave erreur: ils n'appellent pas une ambulance. Espère que tu respires et calme l'enfant. En attente, et pas si ce sera mieux. Et si c'est le cas et que l'ambulance arrive? Rappelez-vous que c'est mieux si l'ambulance arrive au moment où le bébé va déjà mieux qu'elle n'a pas le temps pour lui.

    Ensuite, nous agissons comme ceci:

    • nous donnons à l'enfant la position la plus haute dans le lit ou le prenons dans vos bras;
    • nous nous calmons (c'est pourquoi vous devez vous calmer vous-même, car les enfants sont extrêmement conscients de la condition d'un adulte et que la peur et l'anxiété augmentent la sténose du larynx);
    • ouvrez la fenêtre, s'il ne fait pas très froid et qu'il ne fait pas chaud dehors, amenez-y un enfant;
    • s'il fait très froid ou s'il fait très chaud, allez dans la salle de bain et ouvrez l'eau (pas chaude), attendez que le bébé respire;
    • si le bébé a une température élevée, nous lui donnons un antipyrétique (le meilleur choix est le paracétomol);
    • En cas d'écoulement nasal, enterrez les gouttes de vasoconstricteur dans le nez.

    Si vous avez un humidificateur, vous pouvez l’activer.

    Si le bébé ne refuse pas de boire, donnez-lui de l'eau tiède.

    En principe, les soins d'urgence pour sténose de la laryngotrachéite sont terminés - une ambulance devrait apparaître à côté. Mais il se trouve que ce n'est pas le cas et que le bébé ne va pas mieux. Il ne reste alors plus rien, comment donner l’automédication à l’enfant. A ce moment sont montrés:

    • antihistaminiques (Loratadine, Cetirizine, etc.);
    • antispasmodiques (papaverine, No-Shpa);
    • médicament avec salbutamol (sirop bronchoral, sirops Intaril).

    Que ne peut pas être fait?

    Pour les premiers secours en cas de faux croupe, il est important de savoir non seulement quoi faire, mais aussi ce qu'il ne faut pas faire. Strictement interdit:

    • réchauffer la gorge, mettre des compresses et des pansements à la moutarde (cela renforce le gonflement et augmente le risque d'étouffement);
    • essayez de nourrir le bébé;
    • le forcer à boire;
    • vaporiser les huiles essentielles dans la pièce, même celles qui se positionnent comme «respirant plus facilement»
    • ajoutez des huiles essentielles à de l'eau chaude dans un bain ou une casserole et essayez de faire respirer ces paires à l'enfant;
    • donner des médicaments contre la toux tels que la codéine, Kolderpin, etc.

    Traitement de la toxicomanie

    Le traitement du faux croup chez l’enfant, dont l’attaque a atteint les 3ème et 4ème stades, n’est pratiqué qu’en réanimation. Le traitement à domicile est possible uniquement avec la première et la deuxième sévérité des crises. Bien que dans ce cas, l'hospitalisation est préférable.

    Mais même si le bébé reste à la maison, il est possible de lui donner des médicaments pour prévenir les attaques suivantes uniquement sur ordonnance du médecin.

    Le traitement de la laryngotrachéite sténosante implique l’utilisation des médicaments suivants.

    • Glucocorticoïdes contre l'œdème et l'inflammation du larynx (hydrocortisone, prednisolone).
    • Antihistaminiques pour le soulagement des symptômes d'allergie (Fenistil, Tavegil, Suprastin, Dimedrol, Loratadin).
    • Sédatifs (comprimés de valériane, bromures, Neurohel). Plus le bébé est calme, plus sa respiration est douce.
    • Les médicaments antispasmodiques qui affaiblissent le spasme du larynx (No-Spa, Salbutamol, Atrovent, Baralgin).
    • Médicaments bronchodilatateurs qui diluent le flegme (Solutan, Bromheksin).
    • Médicaments antiviraux actifs contre les agents pathogènes du faux groupe (Kagocel, Tsitovir). Ou antibiotiques, si le processus inflammatoire est de nature bactérienne (tétraoléen, tseporine).

    Des inhalations peuvent être prescrites pour hydrater la membrane muqueuse du larynx drainée par une inflammation.

    Prévisions

    Si les parents ont compris comment traiter le faux groupe, que faire au moment de l'attaque, leur bébé n'est pas en danger. Le bébé est complètement guéri. Il n'y aura pas de complications.

    Mais si les parents pensaient se soigner eux-mêmes et ne se tournaient vers les médecins que lorsque l'attaque était sur le point de se décomposer, la mort est possible.

    Prévention

    La maladie survient sur le fond d'une infection virale. Par conséquent, la principale méthode de prévention consiste à renforcer l’immunité, ce qui permet d’éviter les infections. Il est important de durcir le bébé.

    Pendant la période d'infections saisonnières, il faut éviter de se trouver dans des endroits où se rassemblent un grand nombre de personnes. Habillez-vous pour la météo. Prenez des vitamines et des adaptogènes (prescrits par un médecin).

    Le risque accru de symptômes de faux croup concerne les enfants qui n'ont pas été traités pour des allergies alimentaires. Par conséquent, il est extrêmement important d’établir un régime alimentaire approprié et de lui donner quotidiennement des produits à base de lait fermenté.