Principal
Scarlatine

Causes de toux et d'écoulement nasal chez le nourrisson

La toux et la rhinite chez les nourrissons peuvent apparaître simultanément. La rhinite peut entraîner l'apparition de toux chez le nouveau-né, car le mucus (infecté par des virus, des bactéries) coule le long du mur jusqu'à la gorge, provoquant ainsi une toux. Le renforcement de ces conditions est constaté le soir, la nuit.

Le nez qui coule et la toux chez le nourrisson sont rarement des signes autonomes, il s’agit généralement de symptômes de maladies graves survenant dans le corps de l’enfant. Par conséquent, il est important d'identifier la cause et de traiter le plus tôt possible afin que le bébé ne développe pas de complications.

Raisons

Facteurs de développement de la rhinite chez les nourrissons. La rhinite non infectieuse se développe dans le contexte de:

  • Caractéristiques physiologiques - adaptation de la membrane muqueuse nasale à l'environnement externe;
  • La dentition;
  • Entrée d'un objet étranger (il n'y a pas de température);
  • Trauma des muqueuses.

Avec cette forme, l'apparition de la toux est rare. Lorsque la nature non infectieuse de la rhinite et de la toux peut également se produire sous l'influence d'irritants, une réaction allergique. La rhinite infectieuse se forme lorsque la flore bactérienne ou virale pénètre dans les voies respiratoires supérieures. Dans ce cas, la toux est une conséquence de la rhinite.

Facteurs toux

La toux infantile est un symptôme de maladies des services respiratoires supérieurs et inférieurs. La survenue de la toux est le plus souvent associée à une infection virale respiratoire. Si la toux est intense, paroxystique, il y a un nez qui coule - cela suggère qu'un processus inflammatoire se forme dans la trachée, les bronches et les poumons.

L'asthme peut être un facteur provoquant pour la toux, il se développe sur le fond d'une réaction allergique. La formation de toux dans la période du début des aliments complémentaires, l'introduction de nouveaux produits dans le régime alimentaire, le nourrisson indique un allergène alimentaire.

S'il y a une toux sèche soudaine sans fièvre, la rhinite, cela indique que le nourrisson a un corps étranger dans les voies respiratoires.

Lors de la dentition, la toux et la rhinite peuvent également survenir, elles passent rapidement sans conséquences, mais en cas d'augmentation de la température, les signes ne disparaissent pas longtemps, il est important de consulter un spécialiste pour vous prescrire un traitement.

La rhinite, la toux à l'âge de 2 à 2,5 mois, évoque une production excessive de salive, un facteur prédisposant, qui peut être de l'air sec dans la pièce. L'apparition de la toux peut être un signe de pathologie du tractus gastro-intestinal, du coeur, il est important de montrer l'enfant au médecin pour qu'il soit examiné.

Tableau clinique

La rhinite, la toux chez les nourrissons comporte plusieurs phases de formation. En cas de rhume, il se produit ce qui suit:

  • Phase 1 - apparition de sécheresse, de démangeaisons dans la cavité nasale, le mucus devient pâle;
  • 2 - hyperémie de la membrane muqueuse, sa pastosité. Une décharge aqueuse et abondante apparaît;
  • 3 - le mucus est jaune, vert, une congestion nasale se produit.

Si vous ne traitez pas la rhinite, elle stimule le processus inflammatoire du larynx, la laryngite, en raison du fait que le bébé "respire" avec la bouche - dans cet état, la toux est sèche, épuisante. Si les bronches, la trachée sont atteintes, la toux des poumons est rendue sourde, rugueuse, enrouée. Afin que le processus infectieux ne se déplace pas vers les parties inférieures, il est important de disposer d'un traitement efficace. En l'absence de traitement, des complications se forment ─ bronchite, pneumonie.

Traitement de la rhinite

Avec un traitement rationnel, le nez qui coule du bébé continue toute la semaine. Dans le traitement de la rhinite utilisé solutions de nettoyage de la cavité nasale à base de sel de mer, décoction de camomille, solution saline. Une hydratation et un nettoyage devraient être faits afin d'empêcher le développement de la toux.

Vous pouvez aspirer le mucus accumulé avec un aspirateur spécialisé ou une poire en caoutchouc à bout souple. Il est préférable de ne pas utiliser les gouttes vasoconstricteurs dans le traitement de la rhinite du nouveau-né (dans de rares cas, prescrits par un médecin pour une durée ne dépassant pas 3 jours), elles provoquent une dépendance précoce, elles peuvent provoquer une sécheresse excessive des voies nasales. Il est recommandé au nourrisson de masser les ailes du nez en cas d'absence de température.

  • Il est nécessaire de commencer le massage par les ailes du nez et les points situés légèrement plus haut. Vous pouvez masser sous le nez avec votre index, tandis que les mouvements doivent être très légers;
  • Vous ne pouvez pas affecter les tempes, les sourcils;
  • Chaque point doit être massé 10 cercles (dans le sens horaire et antihoraire);
  • L'exposition ne devrait pas durer plus de 5 à 7 minutes et un massage est possible jusqu'à 5 fois par jour.

Traitement de la toux

Si la toux s'est formée sur le fond de la rhinite, elle a acquis un caractère aboyant, les expectorations deviennent vertes, il y a un mélange de sang dans celle-ci. La respiration devient rauque, les symptômes durent longtemps, c'est la raison pour laquelle vous contactez immédiatement un spécialiste. Le traitement consiste en une thérapie douce comprenant des produits qui adoucissent et hydratent le nasopharynx.

Il est possible de traiter à l'aide de mucolytiques, un massage spécial pour une meilleure évacuation des expectorations. Il est important que le massage se déroule de la manière suivante: l'enfant est placé sur ses genoux, ventre en bas, produisant de légers tapotements sur le dos avec ses doigts. Ensuite, ils placent le bébé sur une surface plane et dure et lui caressent la poitrine, de bas en haut.

Remèdes populaires

Traiter la toux, la rhinite chez les nourrissons est possible avec l'aide de méthodes traditionnelles. Il convient de rappeler que l'utilisation de cette thérapie n'est possible qu'après consultation d'un spécialiste et qu'il n'est pas possible d'annuler le traitement conservateur pour renforcer l'effet thérapeutique.

  • En cas de toux, de rhinite, il est important de créer dans la pièce le microclimat souhaité. Il est permis d'utiliser des humidificateurs d'air, de mettre la vaisselle avec de l'eau, de procéder à un nettoyage à l'air ou à l'eau.
  • Avant le coucher, placez un récipient contenant de l'eau chaude dans laquelle sont ajoutées deux gouttelettes d'huiles essentielles (pin, eucalyptus) avant le coucher. Les huiles essentielles sont utilisées aussi bien que l'inhalation, en utilisant un nébuliseur. Il est permis de donner du thé à la camomille à un enfant de plus de 5 mois. Si le bébé est allaité, la mère elle-même peut consommer ce thé.
  • En cas d'infusion froide de camomille, il est possible de l'enterrer dans les voies nasales avec une pipette de 1-2 gouttes trois fois par jour - un tel traitement aura un effet anti-inflammatoire, antimicrobien et adoucissant.

Il est important de noter qu'il est impossible de traiter les nourrissons de manière indépendante, seul le médecin déterminera la véritable cause de la formation de la rhinite et de la toux. Le médecin vous prescrira un traitement adéquat. Choisira le dosage exact et la durée du traitement qui sauvera le bébé des symptômes désagréables.

Que faire si un bébé tousse et a le nez qui coule

Le système immunitaire incomplètement formé du nouveau-né n'est pas en mesure de fournir une protection suffisante contre les microorganismes pathogènes. L'allaitement maternel aide à renforcer le système immunitaire à l'aide d'immunoglobulines protectrices, grâce auxquelles les enfants tombent beaucoup moins souvent malades. Cependant, il n'est pas toujours possible d'allaiter le bébé. L'allaitement se fait donc avec des préparations lactées hautement adaptées. Chaque seconde, un petit corps est attaqué par des microbes, ce qui peut provoquer l'écoulement nasal et la toux chez les nourrissons.

Contenu de l'article

Pour comprendre les causes de la détérioration, il est nécessaire d’analyser la période qui a précédé l’apparition des symptômes. L'accent devrait être mis sur l'hypothermie possible, le contact avec des enfants malades et l'action de facteurs allergiques.

Raisons

Chez une fille ou un garçon nouveau-né, la cause de la toux et de l'écoulement nasal est considérée dans la plupart des cas comme un rhume et un ARVI. Parfois, ce n'est pas la première place des facteurs physiologiques.

Caractéristiques physiologiques

Les pédiatres identifient plusieurs facteurs physiologiques pouvant s’accompagner d’une détérioration de l’état du bébé:

  • un enfant de 7 mois avec l'éruption de la première dent peut enflammer les gencives, perturber le sommeil, perturber la fièvre élevée, la salivation prononcée, la congestion nasale avec rhinorrhée aqueuse, ainsi que les troubles intestinaux. L'enfant devient capricieux et tente de grignoter un jouet. D'habitude, dans 3-4 jours, l'état des enfants est normalisé;
  • un bébé d'un mois peut avoir une rhinite physiologique. Son apparition est due à l'adaptation de la membrane muqueuse des voies nasales à des facteurs environnementaux agressifs. Si, pendant la période prénatale, la membrane muqueuse était en contact uniquement avec le liquide amniotique, après la naissance, elle doit faire face à la poussière, aux microbes et aux produits chimiques contenus dans l'air. La rhinite physiologique peut être perturbée dans les 3 premiers mois après la naissance;
  • la régurgitation est une autre cause d'écoulement nasal.

Si le mucus est excrété dans un volume important, il peut couler dans le nasopharynx et provoquer une toux.

Raisons dangereuses

La toux et l'écoulement nasal du nourrisson peuvent survenir en raison de:

  1. infection virale du corps. Les ARVI sont souvent diagnostiqués chez les bébés prématurés, «artificialité», bébés atteints de maladies congénitales graves (VIH). Sur le plan clinique, les ARVI se manifestent par de la fièvre, une difficulté à respirer par le nez, un nez qui coule. La toux survient lorsque l'inflammation se propage à la trachée, aux bronches;

La gravité des symptômes dépend de l'agressivité du virus et de la persistance des défenses immunitaires du nourrisson.

  1. réaction allergique. L'allergène peut être le pollen, la laine, la poussière, les odeurs fortes, les produits d'hygiène, les produits chimiques ménagers, les médicaments et les aliments complémentaires. Symptomatiquement, la pathologie se manifeste par des éternuements, une rhinorrhée profuse, des démangeaisons aux yeux, un nez, des larmoiements, des éruptions cutanées, une toux, un gonflement des lèvres, des paupières, une rougeur conjonctivite;
  2. les rhumes. Il se développe si l'enfant gèle dans la rue ou s'il est resté dans un brouillon pendant longtemps. Avec un rhume, une rhinorrhée, une toux, une difficulté à respirer par le nez, des courbatures et des ennuis. L'enfant est méchant, refuse de manger et ne dort pas bien;
  3. effets mécaniques sur la muqueuse. Lorsqu'un corps étranger pénètre dans les voies respiratoires, il se produit une irritation de la membrane muqueuse, une toux réflexe et des éternuements. Le tableau clinique dépend de la taille, de la forme du sujet, de sa localisation. Les jeunes parents doivent faire attention à une forte détérioration, à l'apparition d'une forte toux sans augmenter la température.

En plus de ces raisons, n'oubliez pas l'asthme, la coqueluche, les maladies cardiaques, le dysfonctionnement digestif.

Caractéristiques cliniques

Il y a trois stades de rhinite:

  1. éternuements, gonflement de la muqueuse nasale, légère congestion, écoulement aqueux peu abondant;
  2. rhinorrhée abondante, manque de respiration nasale;
  3. écoulement jaune épais du nez, dont le volume diminue progressivement.

Pour choisir un médicament efficace, vous devez connaître la forme de la toux:

  • productif, c'est-à-dire avec des expectorations;
  • toux sèche.

Notez que l’impulsion de toux des nouveau-nés est plutôt faible, de sorte que le risque d’accumulation de crachats dans l’arbre bronchique est élevé. Ceci est lourd d'infection de mucus visqueux et le développement de bronchiolite, pneumonie.

Pour prévenir la perte de poids, les parents doivent s’occuper de la nutrition du bébé. En raison de la congestion nasale, du manque de respiration, le processus d'allaitement est difficile. À cet égard, il est nécessaire d'utiliser d'autres méthodes d'alimentation, par exemple une cuillère.

Si la toux est accompagnée d'une respiration rapide et lourde, d'un grognement de l'enfant et d'une peau bleue, vous devez immédiatement consulter votre médecin.

Événements médicaux

Lorsque les enfants toussent, vous pouvez oublier un sommeil paisible. Pour évaluer l'état général, il est nécessaire de mesurer régulièrement la température, de surveiller la quantité de nourriture et de surveiller l'activité de l'enfant.

Microclimat en pépinière

Pour faciliter la respiration du bébé, il est nécessaire de créer des conditions favorables dans la chambre de bébé. Pour cela:

  • besoin de maintenir un taux d'humidité de 70%;
  • normaliser le régime de température (19-21 degrés);
  • aérez la pièce régulièrement;
  • effectuer un nettoyage humide au moins deux fois par jour;
  • nettoyer les fleurs d'intérieur de la poussière;
  • éliminer tous les allergènes possibles (plantes à fleurs, animaux).

Médecine froide

À 2 mois, les voies nasales du bébé sont très étroites. Même un léger gonflement des muqueuses entraîne un manque de perméabilité nasale à l’air. En conséquence, le sommeil se dégrade, l'alimentation devient difficile, l'enfant devient de mauvaise humeur, léthargique et apathique.

La plupart des parents utilisent des gouttes nasales ayant un effet vasoconstricteur lorsque le rhume à la tête se développe chez les enfants. Leur utilisation est justifiée dans le cas de:

  1. risque élevé de développer une otite. La boursouflure des muqueuses peut se propager au tube auditif, ce qui perturbe la ventilation dans la cavité de l'oreille et active la flore sous condition pathogène;
  2. absence complète de respiration nasale associée à une hyperthermie élevée;
  3. perte de poids sur le fond d'une mauvaise nutrition. L'instillation nasale est réalisée 15 minutes avant le début de l'allaitement, après quoi le bébé a retrouvé la respiration nasale, il peut téter le sein.

Pour le traitement de la rhinite, le médecin vous prescrit des solutions salines, des médicaments vasoconstricteurs. Dans de rares cas, des médicaments antimicrobiens et astringents peuvent être inclus dans le traitement. L'utilisation de spray nasal pour les nouveau-nés est interdite. Un bébé de trois mois risque de passer dans le tube auditif.

Nez qui coule et toux chez le nouveau-né

Le nez qui coule et la toux à tout âge indiquent la présence d'allergies, de rhumes ou d'ARVI. Les adultes, connaissant ce fait, achètent leurs moyens habituels, qui se sont déjà prouvés plus d’une fois, ou ignorent les symptômes, car, comme vous le savez, le rhume disparaît en une semaine, qu’il soit soigné ou non. Cependant, un nez qui coule et une toux chez les nourrissons peuvent effrayer sérieusement les jeunes parents. Et c'est tout à fait vrai, car le corps des enfants n'a pas encore réussi à acquérir une immunité fiable. Comment agir, si le bébé a des signes de rhume, vous apprendrez de cet article.

Causes: qu'est-ce qui est considéré comme normal?

Chaque jeune maman doit absolument savoir qu’il ya ce qu’on appelle la rhinite physiologique et la toux chez les nourrissons. Un tel nez qui coule se produit dans les premiers jours de la vie d’un bébé et est considéré comme une manifestation absolument normale de l’adaptation du corps du nouveau-né à un nouvel environnement. Les glandes situées dans le nez ne «savent pas» comment excréter la quantité de mucus nécessaire pour maintenir un niveau d'humidité normal. En conséquence, il se forme plus que nécessaire et des symptômes de pseudo-froid se développent, qui se déroulent sans température. Après quelques jours, le nez qui coule disparaît progressivement sans traitement.

Chez les enfants âgés de six à sept mois, les dents commencent à éclater. Ce temps ne peut pas être appelé simple ni pour maman ni pour le bébé. Après tout, l'éruption peut être accompagnée d'une augmentation de la température, d'une salivation accrue (salivation), ainsi que de l'apparition d'un écoulement abondant par le bec. Ce phénomène est considéré comme une réaction normale à la poussée dentaire: en règle générale, après quelques jours, l’état du bébé redevient normal.

Une autre cause de rhinite et de toux chez un nourrisson peut être une régurgitation abondante.

Causes pathologiques de la toux et de la rhinite

Chez les nourrissons, un nez qui coule se produit généralement à la suite d'un contact avec les membranes muqueuses de micro-organismes pathogènes. En règle générale, l’infection est accompagnée non seulement de toux et de nez qui coule, mais aussi d’augmentation de la température corporelle, de léthargie, de caprices, de perte d’appétit, de troubles du sommeil, etc.

Une forte toux peut indiquer que la maladie affecte les voies respiratoires, telles que la trachée ou les bronches. Dans ce cas, la toux peut être sèche (non productive) ou humide (avec écoulement des expectorations). De tels processus chez le nouveau-né sont souvent dus au fait que le mucus du nez, apparu aux premiers stades de la maladie, n'a pas été éliminé à l'aide de dispositifs spéciaux. Après tout, on sait qu’un bébé ne peut se moucher lui-même, ce qui le rend beaucoup plus souffrant qu’un adulte. Pour que le bébé puisse respirer et dormir paisiblement, il doit absolument enterrer des gouttelettes spéciales dans le bec, qui contractent les vaisseaux sanguins, soulagent l'enflure et réduisent la sécrétion de mucus.

Chez le nourrisson, la toux et le nez qui coule peuvent être causés par l'asthme, une réaction allergique à la poussière, aux peluches, aux fibres synthétiques, à la laine ou aux aliments pour animaux, aux nouveaux aliments ou aux détergents. La toux survient également après qu'un corps étranger ait été jeté dans la gorge, ce qui est extrêmement dangereux pour la vie d'un enfant. Le corps étranger doit être retiré d'urgence des voies respiratoires, il est nécessaire d'appeler une ambulance.

Comment fonctionne le nez qui coule chez les nourrissons?

La rhinite virale ou bactérienne chez les nourrissons se déroule en trois étapes:

  • l'enfant éternue, la membrane muqueuse du nez se gonfle. Le nez est bouché. Décharge du nez maigre, avoir une nuance transparente;
  • le nez de l’enfant est tellement bouché qu’il ne peut respirer que par la bouche;
  • du nez sont des décharges épaisses de couleurs jaunes ou verdâtres. Cela indique un prompt rétablissement.

En aucun cas, on ne peut ignorer les symptômes similaires observés dans la rhinite. Si la maladie se déclare, elle se développera progressivement pour toucher des zones plus profondes et plus profondes du système respiratoire. En conséquence, l'enfant peut développer une condition dangereuse telle que la pneumonie.

La toux et le nez qui coule sont particulièrement dangereux pour les enfants immunodéprimés ou nés prématurément. Les parents devraient être particulièrement attentifs à leur condition.

Et si le bébé tombe malade?

Si un nouveau-né tousse et que son nez est bouché, consultez un médecin qui diagnostiquera et vous prescrira un traitement. Il est strictement interdit de traiter un nourrisson avec les mêmes moyens que pour l'adulte, par exemple des gouttes vasoconstrictrices avec une concentration élevée en principe actif!

De telles gouttes peuvent provoquer une brûlure de la délicate membrane muqueuse du nez du bébé. Certains sirops contre la toux suppriment simplement le réflexe naturel, ce qui empêche le bébé de se débarrasser du mucus accumulé dans les voies respiratoires.

À la maison, vous pouvez aider votre enfant des manières suivantes:

  • Obtenez un humidificateur. Si cela n’est pas possible, vous pouvez simplement poser des serviettes humides sur les radiateurs de chauffage central. Il est particulièrement important d'humidifier l'air pendant la saison froide.
  • un bon résultat avec une toux grasse aide à réaliser des exercices spéciaux et des massages. Par exemple, une méthode efficace de massage de drainage consiste à tapoter doucement votre bébé avec le bord de la paume sur le dos. Le massage ne peut être fait que lorsque l'enfant est sans fièvre;
  • l'enfant devrait être portée verticalement sur ses mains: cela atténuerait les symptômes du rhume;
  • avec une toux sèche, frotter le dos et la poitrine d'un enfant avec des onguents spéciaux avec un effet chauffant est indiqué. Choisissez soigneusement l'onguent. Le produit ne doit pas contenir de colorants et avoir une forte odeur, sinon le nourrisson pourrait développer un bronchospasme ou une forte réaction allergique;
  • en cas de maladie, l'enfant doit boire au moins 200 ml d'eau par jour. Pour faire la rééducation du cou, vous pouvez donner un thé faible de camomille. Infuser à raison de 1 cuillère à thé avec un tas de matières premières sèches pour 0,5 litre d'eau, laisser bouillir pendant 2-3 minutes, laisser infuser jusqu'à ce qu'il refroidisse complètement, puis filtrer à travers une double couche de gaze. Donnez à l'enfant à boire 5 à 6 cuillerées à thé de bouillon par jour, en ajoutant l'extrait médicinal à l'eau bouillie tiède. Cela devrait être fait avec précaution: certains enfants sont allergiques à la camomille médicinale;
  • Ne pas enterrer le lait maternel du bébé. De nombreuses femmes "expérimentées" proposent cette méthode de traitement de la rhinite, affirmant que le lait maternel aide à surmonter les épreuves. Cependant, ce n'est pas le cas: le lait sucré est un excellent milieu nutritif pour le développement de bactéries pathogènes, de sorte que la quantité de mucus sécrétée n'augmente que;
  • le nez qui coule et la toux chez le nourrisson lui causent beaucoup de souffrance. Pour aider le bébé à respirer, il est nécessaire d’aspirer doucement et régulièrement le mucus du nez avec un aspirateur spécial, qui est une petite poire avec un bout en caoutchouc souple;
  • ne marchez dans la cour que si le bébé se sent satisfait et que la température extérieure est supérieure à zéro et qu'il n'y a pas de vent. Surchauffer le bébé ne vaut pas la peine, alors il vaut mieux abandonner le suremballage excessif.

Il est important de dire quelques mots sur l’alimentation des nourrissons lors d’un rhume. Le bébé peut devenir irritable et agité, ce qui pousse les mères à le nourrir plus souvent pour le calmer. Vous ne devriez pas faire ceci: il est difficile pour un corps affaibli de faire face à une charge supplémentaire, c'est-à-dire à la nécessité de digérer une grande quantité de nourriture. Il est particulièrement important de ne pas trop nourrir le bébé s'il fait de la fièvre. Une surcharge du tractus gastro-intestinal ne fera que rendre la récupération plus difficile: vous devez calmer le bébé avec d'autres méthodes tout en respectant le régime quotidien.

Massage pour rhinite

Pour soulager la condition du bébé avec un rhume et le froid, la mère devrait apprendre des techniques de massage simples. Il est important de se rappeler qu'un tel massage ne peut être pratiqué que si le bébé se sent satisfait et ne présente pas une température élevée.

Donc, le massage se fait comme suit:

  • commencez à masser les ailes du nez et les points situés à proximité. Sous le nez, vous devez masser avec des mouvements légers en touchant légèrement la peau du bébé.
  • Tous les points doivent être massés pendant 2-3 minutes, alternativement 10 tours à droite et à gauche.

Vous pouvez faire ce massage jusqu'à sept fois par jour. Il soulage parfaitement d'un rhume. Afin de ne pas nuire à l'enfant, il est impossible d'influencer activement les sourcils et le whisky du bébé.

Prévention de la rhinite et de la toux

Les parents doivent se rappeler que toute maladie est beaucoup plus facile à prévenir qu'à guérir. Par conséquent, il est nécessaire d'observer des mesures préventives simples qui aideront à réduire le risque de développer un nourrisson souffrant de maladies respiratoires aiguës, ainsi que de toux et d'écoulement nasal, causées par d'autres raisons:

  • l'immunité des bébés n'est pas encore complètement formée. Par conséquent, il est important que l'enfant ne soit pas en contact avec des personnes atteintes d'ARVI ou d'ARI. Si un membre de la famille du nourrisson a le nez qui coule et tousse, il est nécessaire de limiter leur contact avec le bébé et, si cela n’est pas possible, mettez un masque à chaque contact;
  • Essayez de ne pas emmener l'enfant à de grands rassemblements de personnes jusqu'à six mois: dans les supermarchés, les marchés, les transports en commun. Un éternuement normal chez un adulte peut entraîner une méningite chez un nourrisson. Et ce n’est pas une exagération;
  • il est important de ventiler la pièce dans laquelle le nouveau-né dort, mais le bébé ne devrait en aucun cas être autorisé à rester dans un siège;
  • si vous suspectez une rhinite allergique, supprimez tous les allergènes possibles, par exemple, excluez un nouveau produit alimentaire du régime de la mère qui allaite, sortez tous les jouets en peluche de la chambre des enfants, amenez un animal domestique (même du poisson) temporairement à votre famille ou à vos amis (avec des toilettes et de la nourriture) afin de: assurez-vous que ce n'est pas un allergène. Enlevez aussi les plantes d'intérieur;
  • ne pas utiliser d’assouplissant à forte odeur ni fumer près de l’enfant;
  • dès les premiers symptômes d’un nez qui coule, retirez régulièrement le mucus du nez du bébé. Cela aidera à éviter un développement ultérieur de la maladie.

C'est important! Une forte toux devrait entraîner une attention médicale immédiate! Gardez cela à l'esprit et n'essayez pas de soigner l'enfant, utilisez uniquement les méthodes populaires et les conseils des forums.

La toux et le nez qui coule chez un nourrisson peuvent être à la fois un phénomène physiologique normal et des symptômes d'infections virales ou bactériennes. Contactez un médecin à temps et assurez-vous que le bébé ne soit pas en contact avec des personnes infectées pendant les épidémies.

Que faire en cas de toux et de morve chez les nourrissons sans chaleur

La présence de toux chez un nourrisson peut signaler le développement d'une grande variété de maladies. La toux, le nez qui coule et la fièvre sont les symptômes du rhume. Mais il est beaucoup plus difficile de déterminer la cause si le réflexe pathologique se manifeste sans élévation de température. Il est nécessaire de commencer le traitement de la toux et de la morve chez les nourrissons dès que possible afin d'éviter d'éventuelles complications.

Variétés de toux chez le nouveau-né

Lors du traitement d'un réflexe de toux chez un enfant, il est important de comprendre le type de symptôme qu'il tourmente. Il y a trois variétés de toux étouffante:

  • Les aboiements, caractérisés comme rugueux, improductif, ressemblant au son d'un chien qui aboie, sont des manifestations concomitantes des attaques sifflantes et suffocantes. Dans le larynx, un processus inflammatoire est observé avec une transition vers un œdème marqué. Avec la progression de la maladie dans la voix d'un enfant peut disparaître. La diphtérie, la coqueluche, la laryngite, la pharyngite, l'asthme bronchique, l'air sec dans la pièce, la présence d'un corps étranger dans la gorge, des réactions allergiques et des maladies infectieuses peuvent provoquer une toux aboyante.
  • Toux sèche improductive caractérisée par la présence de mucosités pathologiques rares, d'expectorations, d'attaques fréquentes et intenses, de sensations douloureuses. Un tel symptôme indique dans la plupart des cas un rhume ou la présence de l'agent pathogène dans les canaux. Au stade initial du développement de la maladie chez les enfants, il y a un chatouillement dans la gorge, puis le réflexe de toux avec crachat difficile à séparer apparaît. Les virus de la grippe, la fumée de tabac, l'air sec dans la pièce, l'inhalation de substances toxiques peuvent provoquer une telle toux. Si les expectorations ne toussent pas et que le réflexe pathologique apparaît plusieurs fois au cours de la journée, la cause peut en être une laryngite, des maladies infectieuses, la coqueluche, la rougeole.
  • Toux humide. Si le bébé tousse et crache dans les expectorations, ce symptôme s'appelle productive ou humide. À la suite d'une exposition réflexe, le mucus bronchique est retiré des canaux respiratoires et l'enfant se sent soulagé, sa respiration est normalisée. Provoque une toux grasse ORZ, une inflammation de la muqueuse nasale (rhinite), des réactions allergiques, une pneumonie, une bronchite.

Afin de ne pas permettre à la microflore pathogène de se multiplier dans les canaux respiratoires, il est nécessaire de prendre des mesures en vue de son élimination dans les meilleurs délais. Sinon, la probabilité de complications graves. Le signal du début du processus inflammatoire est une nuance trouble de sécrétion sécrétée. S'il y a une teinte rouillée, cela est dû à une allergie à un certain irritant (poussière, pollen, laine, etc.). La glaire verte exprime le développement d'une antrite, la tuberculose. Avec la bronchite et la trachéite, le mucus est sécrété de manière trop intense.

Comment traiter un bébé tousser et cracher

Pour soigner une toux sèche et non productive chez un enfant, il est possible d'utiliser des médicaments mucolytiques, dont l'action est de diluer l'épaisse sécrétion pathologique et de l'éliminer efficacement des voies respiratoires.

Pour information! Si un réflexe de toux productif est observé pendant le traitement d'un petit patient, il s'agit d'un bon signal indiquant le processus de guérison.

Les antitussifs à base de plantes ont un effet positif, mais avant de les utiliser, il est recommandé de s’assurer qu’il n’ya pas d’intolérance individuelle à l’un des composants du médicament. Pour accélérer le processus de récupération, il est nécessaire de ventiler souvent la pièce, de fournir au patient une boisson abondante sous forme de boisson aux fruits, thé aux citrons, eau minérale, compote de fruits secs, décoctions d’herbes médicinales. Vous pouvez utiliser du lait chaud, du jus de radis noir avec du miel.

Pour obtenir un résultat positif dans le traitement d'un nourrisson, il est recommandé de faire appel à un spécialiste qualifié, qui établira correctement le diagnostic et vous prescrira le traitement approprié.

Causes et traitement thérapeutique de la toux

Si la morve et la toux atroce se sont déjà manifestées chez des nourrissons sans fièvre, il est conseillé d'utiliser des médicaments à base d'étiotropes (destinés à éliminer la cause de la maladie), à ​​savoir:

  • Les antihistaminiques qui aident à supprimer une réaction allergique chez l’enfant et à réduire la gravité du processus inflammatoire dans le nasopharynx. Afin d'éviter l'apparition d'effets indésirables chez les nouveau-nés, le médecin leur prescrit des médicaments de 3ème et 4ème génération (Rivtagil, Zodak, Desal, Fexadadin, Erius).
  • Médicaments antiviraux. Ce groupe de médicaments contient des substances (interféron, ses inducteurs, immunomodulateurs, etc.) qui inhibent l'activité vitale des microorganismes pathogènes et interfèrent avec la synthèse de l'ARN.

Pour information! L'utilisation indépendante de médicaments contenant de l'interféron peut provoquer des perturbations du système immunitaire.

A la suite de l'application, l'inflammation est éliminée, la régénération des voies respiratoires par la muqueuse est améliorée. Les sirops, les suppositoires rectaux et les solutions injectables sont prescrits aux nourrissons en tant que thérapie thérapeutique. Parmi les médicaments efficaces et sûrs, on peut distinguer Viferon, Grippferon, Tsitovir-3, IRS-19.

Thérapie antibactérienne

Si la toux et la morve chez un petit patient sont de nature bactérienne et sont des manifestations de maladies telles que la sinusite, le mal de gorge, la pneumonie, la diphtérie, il est alors rationnel d’utiliser des antibiotiques d’origine végétale ou synthétique.

La priorité est donnée aux médicaments n'altérant pas les organes digestifs et le système cardiovasculaire. Ceux-ci incluent:

Vous devez savoir que les médicaments antimicrobiens sont impuissants dans la lutte contre les coronavirus, les adénovirus, les virus de la grippe et qu’il n’est pas efficace de les utiliser en cas de rhume. De plus, l'utilisation inappropriée d'antibiotiques peut perturber considérablement la microflore intestinale (dysbiose).

Autres traitements

Pour aider votre enfant à se débarrasser de la morve et de la toux, vous devez effectuer une procédure de réchauffement (frottement). Ils contribuent à la restauration de la microcirculation sanguine dans le système respiratoire, améliorent l'élimination de la lymphe des bronches des muqueuses touchées.

Traitez les pommades chauffantes les plus sûres et les plus demandées:

  • Dr. Mom;
  • Bébé Pulmeks;
  • Dr. Theiss.

Les moyens à effet réflexe améliorent la sécrétion pathologique des voies respiratoires et normalisent la fonction respiratoire du corps. Le traitement dure 7 jours. Le nombre de procédures par jour - 2.

Un point important! Il n'est pas recommandé d'appliquer une pommade chauffante à une température corporelle élevée chez un enfant. Il est susceptible d'aggraver l'état général du bébé et de créer des conditions favorables au développement de la microflore pathogène.

Si la toux est apparue à cause de la morve chez le nourrisson, il est nécessaire de réorganiser les voies nasales et les sinus paranasaux pour améliorer la respiration nasale.

Les remèdes suivants ont fait leurs preuves:

Après la réadaptation, vous avez besoin d’une poire en caoutchouc pour aspirer le secret visqueux accumulé dès le début, avec un passage, puis avec un autre. Compte tenu des caractéristiques structurelles du tube auditif chez le nourrisson, qui relie la cavité nasale à l'oreille moyenne, il est uniquement autorisé d'utiliser des préparations sous forme de gouttes. L'utilisation de sprays peut déclencher le développement de l'Eustachite.

Pour ne pas nuire au bébé, il est recommandé de consulter un médecin sachant traiter la toux et la morve chez le nouveau-né.

Comment traiter un nez qui coule chez les nourrissons, vous apprendrez de cette vidéo:

Le nez qui coule et la toux chez les nourrissons - causes, quoi faire et comment traiter?

La santé de bébé est la principale préoccupation des adultes. Par conséquent, même des symptômes mineurs tels que toux et nez qui coule chez un nouveau-né inquiètent beaucoup les jeunes parents. Cependant, un niveau élevé de panique n'est pas toujours justifié. Lorsque cela vaut la peine de tirer la sonnette d'alarme, dans quels cas la toux et l'écoulement nasal chez le nourrisson sont le symptôme d'une maladie grave et le traitement à choisir - les principaux points de l'article.

Causes de la rhinite et de la toux chez les nourrissons

La petite enfance est la plus difficile à diagnostiquer. Les symptômes habituels et prononcés chez un adulte peuvent être des signes d'une maladie complètement différente chez les bébés. Ainsi, la toux et l'écoulement nasal chez un bébé d'un mois peuvent être à la fois un symptôme d'une maladie infectieuse et une réaction à un nouveau jouet ou une nouvelle literie.

Les principales causes de rhinite et de toux sans fièvre chez le nourrisson sont les suivantes:

  • Réaction allergique à l'environnement. C’est la cause la plus fréquente, car les muqueuses non formées du nourrisson réagissent brusquement aux facteurs indésirables. Odeur âpre, air trop sec ou vicié, fumée de cigarette - peut provoquer une toux.
  • Éléments exotiques entrant dans le nasopharynx. Dans ce cas, la toux est le moyen naturel pour le corps de se débarrasser d'un corps étranger.
  • Dentition La morve et la toux chez un enfant de 6 mois est un signe probable de l'apparition du premier zubikov. La présence d'une salivation abondante sera une preuve en faveur de cette raison.

Dans ces cas, la toux et l'écoulement nasal chez un bébé de la première année de vie n'entraînent aucune complication grave. Lors de la suppression d'éléments agressifs de l'environnement du nourrisson, ces symptômes disparaissent. Soulager l'état du bébé lorsque les dents apparaissent peut être un moyen symptomatique.

Cependant, la toux et le nez qui coule sur le fond de l'augmentation de la température, des frissons et un malaise général - la raison d'un traitement urgent chez le médecin. Dans ces cas, la toux peut être un effet secondaire d'une maladie infectieuse grave.

Les maladies pouvant causer la morve et la toux chez les nourrissons sont les suivantes:

  • Laryngite, pharyngite. Lorsque l'inflammation des voies respiratoires supérieures, qui est la cause de ces maladies, l'enfant commence à respirer souvent et par intermittence, la toux peut être rauque, avec un sifflement. En outre, lorsque l’inflammation de la partie supérieure du nasopharynx est caractéristique, ce que l’on appelle «aboiement» tousse avec un rhume.
  • Asthme bronchique. En sa "faveur", disent-ils - passivité, léthargie, quintes de toux le matin et le soir.
  • Diphtérie, coqueluche. Ces maladies se caractérisent par une progression de la toux, la température n'augmente que quelques jours après l'apparition des premières "cloches" sous forme de rhume et de toux.
  • ORZ et ARVI. Un flot abondant de morve, une congestion nasale et une toux grasse indiquent la présence d'un rhume chez un bébé.

IMPORTANT! La structure fragile du nasopharynx et des voies muqueuses du nourrisson rend même le rhume banal dangereux. L'apparition de symptômes suspects en plus de la toux et de l'écoulement nasal - la raison de consulter un médecin de toute urgence.

Comment traiter le nez qui coule et la toux chez les nourrissons?

La fonction de la toux et de la morve chez les nourrissons est similaire à celle des adultes. Des exhalaisons franches et un écoulement abondant du nez permettent au corps de se débarrasser des crachats et donc de la source de l'infection. Par conséquent, le traitement principal consistera à obtenir des expectorations libres.

La principale difficulté est la sélection des médicaments nécessaires et leur mode d'administration. Jusqu'à un an, le poids corporel des enfants est si petit que même le choix d'une dose de médicament contre le rhume devrait se faire sous surveillance médicale. La composition des médicaments doit également être soumise à un examen minutieux.

Si votre bébé a le nez qui coule et tousse, la méthode de traitement dépend de son âge.

1 à 3 mois

Un enfant de 1 à 4 mois peut souvent avoir une toux due à la salive. Le travail des glandes salivaires et le réflexe de déglutition n'étant pas ajustés, l'enfant peut simplement s'étouffer avec sa propre salive. Dans de tels cas, vous devez simplement aider l’enfant à se racler la gorge en se retournant le ventre.

La toux froide peut être traitée avec les médicaments suivants:

  • sirops et mélanges mucolytiques, tels que Flavamed, Lasolvan, etc.
  • les médicaments antitussifs comme Synekod, Panatus;
  • sirops expectorants - Gedelix et Prospan.

Âge du sein jusqu'à six mois

La gamme de médicaments pour un enfant de 6 mois est également limitée. Seul le pédiatre sera en mesure, en évaluant l’état du bébé, de prescrire un médicament et une posologie efficaces. Pour les bébés d'un an et demi, l'utilisation des médicaments suivants est autorisée:

  • Mucolytiques - Bromhexin, Ambroxol;
  • Antitussif et expectorant - Stoptussin, Lasolvan.

Dans ce cas, les médicaments des premier et deuxième groupes ne peuvent en aucun cas être pris ensemble. Depuis leur action est mutuellement agressive. Mucolytiques - bloquer le réflexe de la toux et expectorant - liquéfier et augmenter les expectorations. Ainsi, l'excès de liquide viral peut s'accumuler dans les poumons et les bronches, provoquant encore plus d'inflammation.

Enfants jusqu'à un an

Convient aux enfants de 6 à 12 mois.

  • Lasolvan, Ambroxol - ces médicaments sont destinés au traitement de la toux. Disponible sous forme de poudre pour la préparation de solution ou sous forme de liquide préparé. Ils peuvent être mélangés avec du lait, du thé, des compotes et des boissons aux fruits.
  • La solution saline est un excellent outil pour le traitement de la rhinite chez les enfants de tous âges. Il n'y a pas de contre-indications ni de restrictions posologiques. Il est appliqué en laissant tomber la solution dans le bec.
  • Nazivin, Vibrocil - faites référence aux agents vasoconstricteurs. Ils bloquent la libération de nozhelek. Cependant, leur utilisation pendant plus de trois jours n’est pas sûre. Pour calculer la dose exacte, vous devez étudier attentivement les instructions ou contacter votre pédiatre.

Caractéristiques du traitement de la rhinite et de la toux chez le nouveau-né

Les enfants jusqu'à un mois tombent rarement vraiment malades. L'immunité du nouveau-né est si forte et renforcée par le lait maternel, que les virus du rhume sont pratiquement impuissants. Par conséquent, dans la plupart des cas, la toux chez les nourrissons sans fièvre n'est qu'une réaction à un élément négatif ou à une caractéristique physiologique.

Cependant, si une infection virale est suspectée, l'enfant aura besoin d'une intervention médicale et d'une aide. Il est extrêmement difficile pour les parents de déterminer l'agent causal de l'infection par eux-mêmes. Par conséquent, le traitement auprès du dispensaire pour enfants est un élément obligatoire du traitement.

Le principal problème dans le traitement de la rhinite est l'élimination rapide du mucus en excès. Comme un nouveau-né n'est pas capable de se montrer seul, les parents doivent assumer cette fonction. Dans ce cas, aidera beaucoup:

  • Nébuliseurs Toutes sortes d’inhalations contre la toux et le coryza pour bébés constituent le traitement le plus efficace. Les inhalateurs et les nébuliseurs médicaux modernes sont spécialement conçus pour tenir compte des caractéristiques physiologiques des bébés. L'inhalation de solutions à base de plantes ou de médicaments affecte positivement et en toute sécurité le bien-être des nouveau-nés.
  • Poire en caoutchouc. Ces petits lavements retirent rapidement et efficacement l'excès de mucus du nez du bébé. Les poires ont un petit nez qui pénètre facilement dans la petite ouverture nasale du nouveau-né.
  • Cotons-tiges. Efficace pour éliminer les sécrétions plus serrées et plus raides. Les buses de liquide avec des baguettes ne peuvent pas être enlevées.

Si un bébé tousse et a le nez qui coule sans fièvre, il n'y a aucune raison de s’alarmer. L'écoulement nasal excessif est une réaction protectrice du corps et la toux peut en être une conséquence. Ainsi, une toux réflexe à cause de la morve chez les nourrissons est souvent trompeuse pour les parents, qui la prennent comme un symptôme séparé, et ce n’est qu’une réaction au suintement qui coule dans la gorge. Dans ce cas, l’élimination de la morve entraînera la disparition de la toux.

Les parents doivent seulement permettre à l'enfant de tousser sans excès de mucus et de liquide.

IMPORTANT! Les enfants prématurés et faibles peuvent également recevoir des agents immunomodulateurs et des médicaments.

Si le nez qui coule et la toux sans fièvre - que faire?

Que se passe-t-il s'il y a une toux et un nez qui coule, et il n'y a pas de température? Tout d’abord, déterminez s’il s’agit des symptômes d’une maladie infectieuse. Seul un spécialiste qualifié peut distinguer une simple toux dès l'apparition d'une maladie grave.

Si le médecin a déterminé la présence du virus, il faut en traiter le motif. Les médicaments prescrits par le pédiatre doivent être pris avec une posologie précise et à une heure fixe. Après avoir vaincu le virus, la toux et le nez qui coule vont également passer.

Soulager la condition du bébé aidera de telles méthodes de la toux et de la rhinite, telles que:

  • Buvez beaucoup d'eau. Un enfant de moins de 6 mois a recommandé un attachement fréquent à la poitrine. Pour les enfants plus âgés, ainsi que pour les bébés sous alimentation artificielle - de l’eau, des compotes faibles, du thé.
  • Nutrition légère. Pendant la maladie, même en l'absence de température chez les nourrissons, vous ne devez pas suralimenter le bébé. Sans restrictions que le lait maternel. La purée de viande et de caillebotte, le bouillon fort devrait être différé jusqu'à la récupération.
  • Pour une toux efficace, vous devez maintenir une humidité suffisante dans la pièce où se trouve l'enfant. La température de l'air recommandée n'est pas supérieure à 20 degrés.

IMPORTANT! Si l'enfant n'a pas de température, les marches au grand air seront utiles et efficaces pour la récupération.

Prudence dans le traitement

Dans les soins d'un petit enfant, il est important de prendre des mesures modérées et équilibrées. Dans le traitement de la toux, ainsi que dans le rhume chez les nourrissons, il est strictement interdit:

  1. Diagnostiquer indépendamment, à partir d’articles d’Internet, de livres ou de livrets.
  2. Prescrire des médicaments et leur posologie sans consulter le médecin.
  3. Utilisez des remèdes populaires sans consulter un spécialiste.
  4. Appliquez les outils proposés aux adultes pour traiter des symptômes similaires.
  5. Ignorer les soins médicaux d'urgence à haute température ou une détérioration marquée de l'état du bébé.

Les méthodes et préparations énumérées pour la toux et la morve ne sont que les méthodes les plus sûres. Ils peuvent soulager la condition du bébé, prévenir l’infection. Cependant, si ces symptômes persistent pendant 3-4 jours, malgré le traitement, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Comment traiter le nez qui coule et la toux chez les nourrissons

Le nez qui coule et la toux chez les nourrissons doivent être éliminés rapidement, sans quoi cela pourrait se transformer en conséquences tragiques. À eux seuls, ces symptômes sont nécessaires à la maladie, car ils nettoient les voies nasales et les voies respiratoires de l’infection. Mais dans le même temps, l’aggravation de l’état du nouveau-né est considérablement aggravée.

Bien que les rhumes soient présents dans nos vies de temps en temps, ils peuvent être dangereux pour les enfants de la petite enfance. Il est nécessaire de les combattre, mais il n'est pas nécessaire d'éliminer uniquement les symptômes, il est nécessaire d'éliminer la cause de la maladie elle-même. Par conséquent, le médecin prescrit une thérapie complexe pour lutter contre la rhinite et la toux.

Causes et types de rhinite

Un nez qui coule est généralement accompagné d'éternuements, de démangeaisons et d'écoulement, qui sont divisés en types suivants:

  • le mucus;
  • séreux;
  • nature purulente;
  • décharge avec veines de sang.

Dans le même temps, la toux, les yeux larmoyants et la fièvre peuvent commencer. À ce moment-là, il n'est pas souhaitable de donner un bain au bébé. La toux est due à un mucus qui coule sur le nasopharynx. En agaçant son mur arrière, l'enfant commence à tousser. Cela se produit généralement après avoir dormi ou couché. En position horizontale, la toux passe. Ceci est différent des autres types de toux. Mais n'espérez pas que la toux soit provoquée par un rhume, il est préférable de consulter un médecin et d'établir sa cause exacte.

Chez le nourrisson, une toux et un écoulement nasal peuvent apparaître pour les raisons suivantes:

  • pénétration de virus ou de bactéries;
  • l'allergie;
  • processus inflammatoire dans les sinus.

Tout commence par un gonflement du nez, lorsqu'il devient difficile pour le bébé de respirer, le nez devient bouché.

Si la cause du rhume est devenue une infection, alors qu’avec un traitement injuste ou non, des bactéries ou des virus se propagent plus loin dans les voies respiratoires. Quelles sont les causes de maladies telles que pharyngite, trachéite, laryngite, bronchite, pneumonie. Si l'infection s'est propagée aux oreilles, une otite moyenne se développe. Avec la pénétration de microorganismes pathogènes dans les sinus apparaissent la sinusite frontale et la sinusite. Toutes ces maladies sont traitées selon un schéma complexe, sur une longue période et entraînent souvent des complications. Par conséquent, il est nécessaire de guérir la toux et le nez qui coule chez les nourrissons dès leur apparition, et cela devrait être fait sous la surveillance d'un médecin.

  1. Infectieux. Cette rhinite est également accompagnée de fièvre et de malaise général.
  2. La rhinite allergique se manifeste par des larmoiements, des démangeaisons dans le nez, des sécrétions nasales liquides, des rougeurs aux yeux, une conjonctivite.
  3. Atrophique. Développe après une utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs.
  4. Vasomoteur. Ils souffrent souvent de jeunes enfants qui ont eu un ARVI. Une telle vue peut rapidement devenir atrophique.

Manifestations symptomatiques

La toux et le nez qui coule chez les bébés sont également des symptômes de diverses maladies. Ils peuvent apparaître avec d’autres symptômes associés:

  • fièvre
  • difficulté à respirer par le nez;
  • écoulement nasal;
  • éternuement

Ces signes peuvent être présents en totalité ou en partie. Parfois, le nourrisson n'a que le nez qui coule et tousse. En raison de la congestion nasale et de la toux qui épuisent les bébés, il devient pleurnichard, morose, agité.

En particulier, la toux sèche peut avoir un effet négatif lorsque les expectorations ne sont pas séparées de la membrane muqueuse. Dans ce cas, pour soulager l’état des miettes, il est nécessaire d’humidifier la membrane muqueuse. Et pour cela, vous devriez donner plus de boisson au bébé et humidifier la pièce où il se trouve.

Mesures de lutte contre le rhume

Dès que les parents remarquent que le bébé a le nez bouché, vous devez immédiatement essayer de régler le problème. Comme avec le nez bouché, il ne pourra pas dormir correctement, surtout pour téter le sein ou le biberon.

Comment traiter un nez qui coule? Traitement de la rhinite:

  1. Hydratant Pour cela, il est nécessaire d'enterrer des gouttes spéciales dans les voies nasales ou une solution saline habituelle jusqu'à 5 à 6 fois par jour.
  2. Mucus d'aspiration. Tout le monde peut avoir son propre chemin. Vous pouvez utiliser une poire en caoutchouc, un aspirateur tubulaire ou vous pouvez le faire de vive voix.
  3. Il est recommandé de plonger 2 fois par jour dans le nez des gouttes vasoconstricteurs pour bébé. Mais seulement si l'enfant ne peut pas respirer par le nez. Il est préférable de le faire avant de se coucher. Ces gouttes peuvent être appliquées plus de 3 jours. Si vous faites cela pendant longtemps, une rhinite atrophique se développera.

Si la toux est apparue à la suite d’un rhume, c’est-à-dire lorsque le mucus s’écoule le long de la paroi arrière et irrite sa membrane muqueuse, il disparaît ensuite après la cessation du rhume.

Traitement de la toux chez les nourrissons

Le nez qui coule peut se produire chez des enfants en bonne santé. Si l'enfant éternue plusieurs fois et renifle son nez, ce n'est pas une raison pour sonner l'alarme. Les voies nasales doivent également être nettoyées périodiquement. Mais l'apparition d'une toux devrait inciter les parents à consulter un médecin. Bien sûr, si l'enfant toussait plusieurs fois au cours de la journée, il est probable qu'il s'étouffe. Mais la toux nocturne peut indiquer l'apparition d'une infection dans le corps de l'enfant. Cela peut être dangereux, surtout si le bébé est nourri au biberon. Chez ces enfants, la toux et l'écoulement nasal, ainsi que les rhumes, sont beaucoup plus fréquents et peuvent évoluer rapidement en bronchite, voire pire en cas de pneumonie. La difficulté à traiter une telle toux et un nez qui coule est qu'il est impossible pour les jeunes enfants de prescrire des médicaments expectorants, car ils ne savent toujours pas comment cracher du flegme.

Nous devrons utiliser d'autres méthodes de traitement de la toux chez les nourrissons:

  1. Frottez la poitrine et le dos avec un outil tel que Vitaon ou Bronhikum.
  2. Faire un massage drainant. Le médecin expliquera sa technique à sa mère. Pour les parents inexpérimentés, le conseil est le suivant: mettez l’enfant à genoux avec le ventre contre le ventre, de façon à ce que la tête pende un peu et tapez légèrement sur le dos. De plus, vous pouvez allonger le bébé sur son dos, tenir ses mains sur ses jambes et les plier à la poitrine. Il est conseillé de le faire sur l'expiration. Une expiration brusque accélérera l'écoulement des expectorations.
  3. Plus souvent, arroser le bébé, de préférence quelque chose d'acide et chaud. Le flegme se dissout plus rapidement et est éliminé du corps.
  4. Avec une toux sèche, vous pouvez utiliser l'inhalation de soude. S'il n'y a pas d'inhalateur, alors remplissez le bain d'eau chaude, versez le soda dedans et entrez dans la chambre à la vapeur avec le bébé pendant quelques minutes.

Si le bébé est malade et tousse, vous devez suivre le régime alimentaire. L'écart entre l'alimentation doit être tel que les organes digestifs soient suffisamment capables de digérer les aliments entrants. Certaines mamans, pour calmer le bébé malade, lui donnent un sein. Mais vous ne devriez pas le faire, car une consommation excessive de nourriture dans le tractus gastro-intestinal le surchargerait et la récupération serait retardée.

Beaucoup de jeunes parents sont également préoccupés par la question de savoir s'il est possible de marcher si la morve et la toux chez les nourrissons sans fièvre. Bien sûr, le bébé a besoin d'air frais, mais il est utile d'aborder cette question avec sagesse. La marche sera bénéfique si la température de la rue est au dessus de zéro, il n’ya ni vent ni courants d’air. L'essentiel est que l'enfant ne gèle pas et ne sue pas.

Pour vous débarrasser complètement du rhume et de la toux, vous devez d’abord établir la cause de leur apparition. Étant donné que chaque maladie nécessite un traitement spécial. Donc, avec les allergies doivent donner à l'enfant des antihistaminiques. L'allergie est établie. Les agents antiviraux sont nécessaires pour l'infection virale. Avec la pénétration des bactéries dans les cas graves, les antibiotiques ne peuvent pas faire.

Quoi ne pas faire?

Vous devez vous rappeler que traiter rapidement avec un rhume et la toux ne fonctionnera pas. En outre, si la température a augmenté. Il faut de la patience, vous devrez consulter un médecin et, selon son rendez-vous, vous devrez peut-être aller en physiothérapie, faire des inhalations. Il n'est pas nécessaire de donner un bain à un enfant pendant 5-7 jours. De plus, il est important de comprendre que la thérapie populaire n'est pas une panacée, mais seulement une méthode auxiliaire pour le traitement principal. Si un nouveau-né a le nez qui coule jusqu'à l'âge d'un mois, il peut disparaître tout seul sans traitement spécial; il vous suffit de consulter un médecin pour qu'il examine le nourrisson. Il ne sera possible de laver le bébé qu'après sa guérison complète. Et au cours du prochain mois, nous engagerons dans la prévention de la maladie, y compris la vitamine, le massage raffermissant, etc.

Le massage est effectué uniquement après normalisation de la température corporelle. Il peut être appliqué au cours du mois prochain, même si la reprise a déjà eu lieu. De cette façon, vous pouvez renforcer le corps de l'enfant. Après le massage, vous pouvez baigner le bébé dans le bain en y ajoutant des herbes médicinales. Quand on se demande comment traiter la toux et l’écoulement nasal d’un bébé, il faut aussi se rappeler que le traitement doit être complet. En éliminant seulement les symptômes, vous ne pouvez pas faire face à la maladie.