Principal
Scarlatine

Névrose de la gorge

Un travail incorrect du système nerveux se fait sentir dans les zones du corps où les problèmes sont les moins attendus. Un exemple typique est la névrose du pharynx. Qu'est ce que c'est Quels symptômes provoquent une pathologie et comment s'en débarrasser?

Quelle est la névrose pharyngée

Les symptômes du nerf pharyngé peuvent facilement être confondus avec les signes d’un rhume. Mais avec la nature névrotique de la pathologie, l'hypothermie et l'infection n'y sont pour rien.

La névrose du pharynx (gorge / larynx) est un trouble dans lequel la sensibilité normale de la membrane muqueuse est perturbée. Un problème similaire est le plus souvent observé chez les personnes ayant dépassé l'âge de vingt ans, bien qu'une pathologie puisse également se produire chez les jeunes enfants.

La confirmation du diagnostic pose certaines difficultés en raison de la similitude des symptômes avec les signes d'autres maladies.

Comment apparaît la névrose de la gorge: symptômes

La névrose peut se développer sous plusieurs formes. Ses symptômes sont déterminés par le type de trouble:

Caractéristiques spéciales

  • sensation d'engourdissement
  • maux de gorge
  • incapacité à avaler correctement les aliments ou à avaler la salive
  • mal de gorge, s'étendant jusqu'à l'oreille, la langue, la tête
  • maux de gorge
  • inconfort persistant dans la gorge
  • augmentation de l'inconfort lorsque vous mangez des aliments au goût vif (salé, poivré, acide, etc.)
  • chatouillement envahissant dans la gorge, parfois accompagné de démangeaisons, de grattements, de brûlures
  • présence apparente dans la gorge d'un corps étranger (bosse)
  • forte toux sèche

Dans tous les cas, nous parlons de problèmes de sensibilité. C'est-à-dire que le corps réagit incorrectement aux stimuli externes (ou à leur absence). Les signes les plus évidents de névrose de la gorge apparaissent lorsque des influences extérieures indésirables se produisent: fumer ou inhaler de l'air pollué (certains réagissent même à l'odeur de parfum).

Les symptômes névrotiques en eux-mêmes sont rares. Habituellement, il est accompagné de fonctionnalités plus générales:

  • irritabilité;
  • sautes d'humeur;
  • instabilité émotionnelle;
  • maux de tête réguliers;
  • performance réduite;
  • fatigue constante;
  • transpiration excessive, tachycardie et autres signes sans cause somatique objective.

La gravité des symptômes peut varier selon les cas (en fonction de la gravité de la maladie).

Pourquoi il y a névrose du larynx

Les symptômes de névrose de la gorge ne se produisent pas sur un terrain plat. Comme toute autre pathologie, le désordre a plusieurs causes. Parmi eux se trouvent:

  1. Violations dans la sphère mentale. Nous parlons du syndrome asthéno-névrotique, de l'hystérie, de diverses maladies mentales ainsi que des stress fréquents. Tout cela contribue à renforcer l'excitabilité des récepteurs pharyngés, ce qui est à l'origine du développement de la névrose.
  2. Caractéristiques de la personnalité. Les gens enclins à éprouver, méfiants, démontrant la faiblesse innée de la psyché, sont en principe prédisposés à toutes sortes de névroses. Ils fixent l'attention sur les sensations désagréables, les forçant à prendre pied au niveau du corps.
  3. Échec de l'innervation. Fondamentalement, des pathologies du système nerveux central conduisent à cette maladie, notamment la neurosyphilis, une tumeur au cerveau, un accident vasculaire cérébral, la sclérose en plaques. Une autre cause fréquente est l'ostéochondrose, qui affecte la colonne cervicale.
  4. Maladies du pharynx. Les maladies affaiblissent la gorge, la rendant vulnérable à de nouveaux troubles. La névrose est déclenchée par une amygdalite chronique, une laryngite, une pharyngite, une amygdalite. Il s’agit de changements atrophiques qui accompagnent l’inflammation et violent la sensibilité de la membrane muqueuse.

La vraie névrose est celle qui a été causée par des traits de personnalité ou des troubles mentaux. Dans ce cas, le déclencheur peut être n'importe quoi - stress, fatigue et infection.

Névrose de la gorge: traitement

La thérapie commence par un diagnostic plus précis. Il est nécessaire d'exclure un certain nombre de maladies pouvant personnifier une névrose de la gorge: tumeurs de la gorge, œsophagite, hypertrophie de la glande thyroïde, etc. Un diagnostic par instrument est requis, ce qui implique les procédures suivantes:

  1. IRM du cou et du cerveau.
  2. CT
  3. Pharyngoscopie (utilisé pour vérifier les amygdales).
  4. Radiographie de la colonne cervicale.
  5. Échographie thyroïdienne (peut être complétée par un test hormonal).
  6. Oesophagoscopie (utilisée pour évaluer l'état de l'œsophage).

Le traitement implique l'élimination des causes profondes de la pathologie. Souvent, le traitement comprend deux domaines à la fois:

  • pharmacothérapie (sédatifs, antidépresseurs, antipsychotiques);
  • méthodes de psychothérapie (séances psychanalytiques, entraînement à la relaxation, thérapie cognitivo-comportementale).

De plus, il est possible que le patient subisse une physiothérapie impliquant darsonvalization, electrosleep, acupuncture, massage. Il est très important qu'une personne mange correctement, ne surcharge pas de travail, minimise le niveau de stress dans sa vie et soit optimiste pour l'avenir.

En général, le pronostic de la névrose de la gorge est favorable: les chances de guérison sont assez élevées. L'exception concerne les situations dans lesquelles le trouble a été déclenché par des pathologies graves difficiles à traiter (tumeurs inopérables, effets d'un accident vasculaire cérébral, certaines maladies mentales).

Quelle est l'étrangeté du nerf pharyngé? Anesthésie, Hypoesthésie, Hyperesthésie

Le pharynx est un tube musculaire en forme d’entonnoir reliant la cavité nasale et la bouche à l’œsophage et au larynx. La névrose pharyngée est une maladie qui affecte la sensibilité de la membrane muqueuse, dont la cause principale est la perturbation des fonctions du système nerveux.

Les principales raisons de l'émergence de cette pathologie sont principalement psychologiques:

  • fort stress inattendu;
  • alarme constante;
  • états dépressifs;
  • sautes d'humeur;
  • agression latente;
  • long stress psychologique;
  • la neurasthénie;
  • troubles du sommeil;
  • effrayer

La névrose de la gorge peut survenir en raison de l'influence de facteurs externes tels que:

En outre, le pharynx peut perdre de la sensibilité en raison de:

  • lésions bactériennes de la gorge et des amygdales (amygdalite, candidose);
  • maladies virales du nasopharynx (pharyngite, grippe);
  • ostéochondrose de la colonne cervicale;
  • cancer du cerveau;
  • la paralysie;
  • effets secondaires de certains médicaments.

La névrose de la gorge est très rare chez les enfants. La peur est considérée comme la principale cause de son développement à un âge précoce. Cela peut déclencher l'apparition de troubles nerveux et même d'une maladie mentale à l'âge adulte. Chez les adultes, cette maladie survient après 20 ans et principalement les habitants des grandes villes.

Anesthésie pharyngée

Ce type de maladie se caractérise par une absence totale de sensibilité de la muqueuse pharyngée et par le processus de déglutition. Si le traitement ne commence pas à temps, alors ce processus peut s'étendre au larynx. C'est le site qui relie le pharynx à la trachée et contient un appareil vocal.

La névrose du larynx est une diminution de la sensibilité qui peut entraîner l’introduction de salive, de liquide ou d’aliments dans les voies respiratoires et entraîner une pneumonie, voire la mort. Les principales causes de l'anesthésie sont:

  • tumeur cérébrale maligne ou bénigne;
  • la syphilis;
  • sclérose en plaques;
  • la grippe.

Les méthodes physiothérapeutiques (acupuncture, immunothérapie, électrophorèse au chlorure de calcium) sont largement utilisées pour traiter ce type de névrose.

Hypesthésie pharyngée

Les principaux symptômes et tactiques de traitement de ce type de névrose sont les mêmes que pendant l'anesthésie, mais le réflexe de déglutition dans ce cas n'est que partiellement réduit. En règle générale, avec le temps, la maladie disparaît d'elle-même, mais si cela ne se produit pas, il est nécessaire d'aller immédiatement chez le médecin.

Hyperesthésie du pharynx

Avec ce type de pathologie, la sensibilité de la muqueuse pharyngée augmente. Les patients développent des démangeaisons, des picotements et des maux de gorge.

Ces manifestations sont plus prononcées chez les fumeurs. Il survient principalement en cas de forte stimulation émotionnelle, après un mal de gorge ou une amygdalite. La maladie disparaît lorsque l’état mental du patient redevient normal.

Paresthésie pharyngée

Dans ce cas, non seulement le réflexe de déglutition augmente et la sensibilité de la membrane muqueuse augmente, mais on a également le sentiment qu'il y a un corps étranger dans la gorge. La paresthésie survient le plus souvent chez les personnes non équilibrées et les femmes pendant la ménopause. Ils se plaignent d'une forte migraine, qui s'aggrave en avalant.

Les symptômes

Les principaux symptômes de la maladie:

  1. La sensation de manque d'air, qui ne disparaît pas même après une profonde respiration.
  2. Au moment de la déglutition, une personne ressent une boule dans la gorge qui ne disparaît pas, même après avoir mangé et toussé.
  3. Muqueuse laryngée sèche et désir constant de boire.
  4. Vomissements et toux, qui ne passent pas après la prise de médicaments mucolytiques et antitussifs.
  5. Maux de gorge constants, aggravés dans des situations stressantes et avec un stress psychologique prolongé.
  6. Perturbation du réflexe de déglutition (absence, affaiblissement ou renforcement).
  7. La gorge devient insensible ou, inversement, sa sensibilité augmente.
  8. Maux de tête, douleurs au cou ou aux oreilles.
  9. La chair de poule dans la gorge, un engourdissement ou des picotements.
  10. Manque d'appétit.
  11. Transpiration
  12. L'insomnie.

Diagnostics

Si ces symptômes apparaissent, il faut absolument consulter un médecin, car la névrose du pharynx n’est en principe pas la principale maladie, mais l’un des symptômes d’une pathologie plus dangereuse. Tout d'abord, le médecin examinera le patient et se référera aux procédures suivantes:

  • livraison d'analyse biochimique du sang;
  • fibrogastroscopie de l'estomac et de l'œsophage;
  • examen électromyographique 9 pour évaluer l'activité bioélectrique des muscles);
  • tomographie de la colonne vertébrale;
  • radiographie de la colonne cervicale.

En outre, sur la base de l'examen, les plaintes du patient et les résultats des procédures, le diagnostic correct sera établi et le traitement nécessaire prescrit.

Traitement

Si la névrose de la gorge est apparue en raison des pathologies de la colonne vertébrale, on prescrit alors au patient des cours de thérapie physique, de massage et de natation.

En présence de troubles du système nerveux central, les patients doivent prendre des sédatifs et des antidépresseurs.

Si la pathologie est due à une maladie inflammatoire, on lui prescrit un traitement anti-inflammatoire et des procédures de physiothérapie:

  • electrofare utilisant du chlorure de calcium;
  • thérapie de boue;
  • Blocus Novocainic. Sous la muqueuse pharyngée injecté une solution de novocaïne, qui aidera à soulager les irritations.

À l'heure actuelle, l'hypnose et l'acupuncture sont largement utilisés pour traiter la névrose. Ces procédures sont utilisées comme un moyen supplémentaire à la thérapie principale.

Tout au long de la période de traitement, vous devez bien manger. Les aliments ne doivent pas être très chauds ou froids, ni trop durs ni trop épicés, car ils peuvent ainsi causer des brûlures et des brûlures à la muqueuse, aggravant ainsi la situation.

Le patient doit également éviter les situations stressantes et observer une paix émotionnelle.

Remèdes populaires

Les médecins recommandent d’utiliser les décoctions d’herbes et de teintures suivantes pour compléter le traitement principal:

  1. Teinture De Thym Une cuillère à soupe de cette herbe doit être versé avec un demi-verre d'alcool et laisser infuser. Prenez deux cuillères à soupe trois fois par jour. En outre, cette infusion peut être faite sur l'eau. Pour ce faire, vous pouvez prendre une demi-tasse d'eau bouillante et ajouter une cuillerée de thym, laisser reposer pendant 1 à 2 heures et filtrer. Buvez 10 à 15 gouttes pas plus de trois fois par jour.
  2. Bouillon d'écorce de saule. Versez une cuillerée à thé de croûte moulue avec un verre d'eau chaude, puis amenez à ébullition et laissez refroidir. Ensuite, filtrez la solution préparée et prenez une cuillère à soupe avec les repas.
  3. Teinture d'huile d'ail. Une cuillère à soupe d'huile d'ail est diluée dans de l'alcool (pas plus de 0,5 litre). Frottez dans la région temporale pendant une forte excitation émotionnelle.
  4. Raifort Il est finement frotté, compresser et mettre sur la gorge. Tout cela devrait être recouvert de cellophane et tenir pendant quelques minutes.
  5. Une décoction de feuilles de menthe. Une cuillère à soupe de menthe est versée avec un verre d'eau, portée à ébullition et cuite à feu doux pendant 15 à 20 minutes. Ensuite, le bouillon doit être filtré et pris deux fois par jour.

Ce qui est interdit

En présence de cette maladie, les patients sont strictement interdits:

  1. Fumer et boire de l'alcool et des boissons énergisantes, car ils ont un effet stimulant sur le système nerveux central.
  2. Vous ne pouvez pas vous exposer au stress, mais si cela n'est pas évité, il est nécessaire de se débarrasser de leurs conséquences à temps.
  3. Commencer l'insomnie, car le manque de sommeil affecte le système nerveux central et tout le corps. Le sommeil devrait durer au moins 8 heures par jour.
  4. Vous ne pouvez pas manger des aliments épicés, lourds et gras.
  5. Si le travail du patient est associé à l'utilisation de produits chimiques et d'autres moyens pouvant nuire à la santé, il est préférable de le changer.

Pour éviter l’apparition d’une névrose ou sa réapparition, vous devez suivre quelques règles:

  • le temps de traiter des maladies de nature virale et infectieuse, afin qu'elles ne deviennent pas chroniques;
  • il faut apprendre à réagir calmement aux facteurs de stress, à apprendre à se calmer. Des cours de yoga, de méditation et de fréquentes promenades au grand air conviennent bien à cela. La broderie, le tricot et d'autres activités qui nécessitent persévérance et concentration aident à apaiser les nerfs.
  • bien manger. Le régime devrait contenir une grande quantité de fruits et de légumes.

La névrose de la gorge est une maladie très dangereuse qui, si elle n'est pas traitée, peut provoquer une pneumonie et même être fatale. En outre, il convient de rappeler qu’il s’agit d’un symptôme de maladies très dangereuses telles que, par exemple, une tumeur cérébrale cancéreuse, qui ne peut en aucun cas être déclenchée.

Indépendamment traiter névrose n'est pas recommandé, car vous devez d'abord déterminer la maladie principale qui a provoqué son apparition. Par conséquent, il est nécessaire lorsqu'un premier symptôme survient, une visite urgente chez un spécialiste. Il posera le bon diagnostic et prescrira le traitement, et il est toujours plus facile de traiter la maladie à un stade précoce. Une visite opportune chez le médecin vous aidera non seulement à vous débarrasser de la névrose et de la maladie sous-jacente, mais pourra même parfois sauver la vie du patient.

Cliquez sur "J'aime" et obtenez uniquement les meilleurs messages sur Facebook

Névrose de la gorge

Les scientifiques aiment répéter que toutes les "maladies sont causées par des nerfs", ce qui est vrai, car le système nerveux régule le travail de tout l'organisme. En cas de violation de son travail, la santé humaine se dégrade, ce qui peut se traduire par une augmentation du nombre de battements de coeur, de maux de tête, de troubles de l'alimentation ou de névrose du pharynx - une maladie rare, dont les symptômes doivent être examinés plus en détail.

Qu'est-ce que les médecins appellent la névrose pharyngée et comment cela peut-il être?

La névrose pharyngée est un changement pathologique de la sensibilité de la membrane muqueuse d'un petit canal en forme d'entonnoir (pharynx) (10-12 cm) qui relie les cavités buccale et nasale à l'œsophage et au larynx. Le développement de la pathologie est principalement dû à un trouble mental qui survient à la suite d’une longue surtension du système nerveux ou d’un stress grave.

La névrose de la gorge peut exister sous trois formes, chacune caractérisée par ses propres symptômes:

La pathologie est rare, les personnes en souffrent le plus souvent après l'âge de 20 ans et son traitement est traité par un neuropathologiste ou un psycho-neurologue.

Anesthésie pharyngée

L'anesthésie du pharynx est caractérisée par une diminution ou une absence totale de sensibilité de la membrane muqueuse de l'organe, ainsi que par une violation du processus de déglutition. L'hystérie (la cause la plus fréquente), une tumeur au cerveau, la syphilis ou la grippe peuvent conduire à son développement. L'absence de traitement pour cette forme de névrose peut entraîner la propagation du processus pathologique dans la région laryngée, qui engendre le développement de l'aspiration de la salive ou de la nourriture et peut menacer la vie du patient.

Hyperesthésie du pharynx

Le symptôme principal de l'hyperesthésie est l'amélioration du réflexe pharyngé, qui peut survenir dans le contexte de maladies chroniques de la gorge ou d'un choc nerveux important. Les patients se plaignent de douleurs, de spasmes et de maux de gorge. Ces symptômes sont parfois complétés par une sensation de "grattage" de la membrane muqueuse. Le diagnostic principal de la pathologie impliquait un médecin oto-rhino-laryngologiste.

Paresthésie pharyngée

Les symptômes de la paresthésie seront presque les mêmes que ceux de l'hyperesthésie, mais très souvent, le tableau clinique de la maladie est complété par une sensation de démangeaison, un engourdissement ou la présence d'un corps étranger ("bosse") dans la cavité laryngée. En outre, les patients peuvent souffrir de maux de tête qui augmentent au cours du processus de déglutition. La paresthésie est souvent perturbée par des personnes mentalement déséquilibrées, irritables et par des femmes ménopausées.

Méthodes de diagnostic de base

Il est assez difficile de diagnostiquer la névrose pharyngée, car elle s'accompagne souvent d'un grand nombre de maladies associées, dont les symptômes peuvent être plus prononcés. Le médecin pose un diagnostic sur la base d'un examen approfondi et des plaintes des patients. D'autres méthodes d'examen incluent la radiographie, l'imagerie par résonance magnétique du cou et l'examen électromyographique.

Comment traiter?

Le traitement est prescrit sur la base du diagnostic du patient. Le médecin accorde une attention particulière aux activités qui normalisent le travail du système nerveux (prise de sédatifs). S'il y a un processus inflammatoire dans le pharynx, on prescrit au patient des anti-inflammatoires et un ensemble de procédures physiothérapeutiques - électro ou iontophorèse, traitement par la boue, blocages novocaïniques. De plus, des méthodes de traitement non traditionnelles (acupuncture ou hypnose, par exemple) peuvent être utilisées dans le traitement de la maladie.

Tout au long du traitement, vous devez bien manger (les aliments ne doivent pas être trop durs, chaud ou froid), bien vous reposer, arrêter de fumer (la fumée de cigarette peut provoquer des spasmes dans la gorge), boire de l'alcool et sortir souvent à l'extérieur. Une attention particulière est recommandée pour payer leur état psychologique (l'absence de stress réduit considérablement la période de récupération). Le pronostic du traitement est favorable.

Symptômes et traitement de la névrose pharyngée

La névrose pharyngée, ou pharyngonévrose, est une pathologie dans laquelle, en raison du stress et de l'exposition à d'autres facteurs, la sensibilité de la membrane muqueuse de l'organe change. Ce problème affecte une petite partie du canal en forme d'entonnoir situé entre la cavité nasale et l'œsophage. Dans la névrose du pharynx, les symptômes et le traitement dépendent de la forme de l'état pathologique.

Raisons

Les causes les plus probables de pharyngoneurose sont le stress. Sur fond de forte excitation, les gens ont souvent:

  • maux de gorge;
  • chatouillement désagréable;
  • sentiment d'avoir un objet étranger.

Ces phénomènes indiquent qu'il y avait un spasme de gorge pendant la névrose. Cette condition est considérée comme dangereuse, car l'obsession du problème augmente la tension nerveuse, ce qui entraîne une détérioration de la condition humaine.

La névrose se développe en raison d'un dysfonctionnement du système nerveux. Il affecte divers organes, dont la muqueuse pharyngée.

La névrose entraîne à la fois une diminution et une augmentation de la sensibilité de la membrane laryngée. Le premier processus se développe sous l'action des facteurs suivants:

  • tumeurs malignes dans le tissu cérébral;
  • la syphilis affectant la membrane muqueuse du larynx;
  • la paralysie;
  • évolution des maladies de la gorge de différentes étiologies;
  • maladies infectieuses;
  • sclérose en plaques, caractérisée par la destruction de la gaine externe des nerfs;
  • ostéochondrose de la colonne cervicale.

Pour la pharyngoneurose, entraînant une augmentation de la sensibilité de la muqueuse pharyngée, il en résulte:

  • laryngite (maladie inflammatoire chronique du larynx);
  • amygdalite (maladie inflammatoire chronique des amygdales, du palais);
  • pharyngite (maladie inflammatoire chronique de la muqueuse pharyngée);
  • situation écologique défavorable;
  • dépendance au tabac;
  • usage fréquent de boissons alcoolisées.

Le groupe à risque pour le développement de problèmes comprend principalement les personnes d'âge moyen et les personnes âgées. Les personnes névrosées de nature différente sont suspectes et sujettes à l'irritabilité. Des problèmes de gorge sont également possibles en raison d'une insomnie chronique ou d'une dystonie vasculaire. Dans ce dernier cas, des méthodes visant à réduire l'intensité des symptômes sont appliquées dans le traitement de la névrose.

Formes de névrose et leur description

La névrose de la gorge se développe sous les formes suivantes, chacune se caractérisant par ses propres symptômes:

Le principal signe de l'anesthésie est une diminution de la sensibilité du larynx. Dans le cas du développement de cette forme de l'état pathologique, une violation de la déglutition est observée. Plus souvent, l'anesthésie se développe sur le fond de l'hystérie. Plus rarement, cela indique des lésions cérébrales ou des pathologies infectieuses.

L'hypesthésie se déroule selon le même scénario que l'anesthésie. La différence entre les deux formes réside dans le fait que le premier type de névrose diminue, mais que la sensibilité de la membrane muqueuse ne disparaît pas. L'hypesthésie est principalement causée par des pathologies virales. Il est important de traiter l'état pathologique dès l'apparition des premiers signes du trouble. Il a été établi qu’en raison d’une hypesthésie, le patient peut mourir.

L'hyperesthésie est caractérisée par une augmentation de la sensibilité des muqueuses. Dans la gorge avec la névrose de cette forme, les démangeaisons et la douleur sont perturbées. En outre, lorsque l'hyperesthésie des problèmes avec la déglutition. Dans ce cas, les changements névrotiques et les spasmes dans la gorge sont dus à des fumeurs fréquents et à des pathologies inflammatoires.

La paresthésie pharyngée se caractérise par des symptômes similaires à l'hyperesthésie. Dans cette forme de pharyngoneurose, on note également:

  • engourdissement;
  • sensation de coma dans la gorge;
  • maux de tête, dont l'intensité augmente en avalant.

Contrairement aux autres formes de névrose apparaissant sur le fond de processus pathologiques, la paresthésie ne survient que par excès de tension nerveuse.

Moins fréquemment, l'état pathologique est diagnostiqué chez les femmes pendant la ménopause.

Avec la névrose du pharynx, les symptômes sont divers. Le patient est noté non seulement les phénomènes indiquant la défaite de la gorge, mais aussi les signes d'autres pathologies:

  • augmentation des caprices;
  • faible appétit;
  • problèmes de sommeil;
  • accès de tachycardie;
  • transpiration active;
  • irritabilité;
  • difficultés à résoudre des problèmes logiques.

Parfois, en même temps que la pharyngonévrose, des crises de migraine se produisent. Les patients ont également des performances diminuées et une sensibilité accrue à la lumière ou au son fort.

Chez les enfants, le tableau clinique présentant des sensations désagréables dans la gorge est complété par l'énurésie et le bégaiement, ce qui se produit lorsque l'excitation est intense.

Traitement

Les difficultés de diagnostic de la névrose du pharynx résident dans le fait que l'état pathologique se manifeste à la manière de nombreuses autres maladies. Par conséquent, le traitement de la pharyngoneurose n’est effectué que lorsque les autres causes de problèmes de gorge sont exclues.

La névrose de la gorge se différencie des autres pathologies par les méthodes d'examen suivantes:

  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • test sanguin biochimique;
  • un test sanguin pour les niveaux d'hormones thyroïdiennes;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • IRM et TDM de la gorge;
  • radiographie de la tête, des poumons, de la gorge;
  • Échographie Doppler des vaisseaux sanguins dans le cerveau et le cou.

Lors du diagnostic, le médecin prend également en compte les plaintes du patient et collecte des informations sur les événements précédant l'apparition de la névrose. Cela vous permettra de choisir le traitement le plus optimal.

Traitement médicamenteux

Le schéma thérapeutique est élaboré en tenant compte du facteur causal. La névrose laryngée chez l'adulte est traitée par:

  1. Médicaments antibactériens. Attribué si l'état pathologique est causé par la syphilis.
  2. Intervention chirurgicale ou autres moyens d'éliminer une tumeur cérébrale.
  3. Anti-inflammatoire. Utilisé pour la pharyngite, la laryngite et d'autres maladies de la gorge.

Si l’ostéochondrose cervicale est diagnostiquée, le traitement est effectué en utilisant:

  • blocus de novocaïne, si la pathologie provoque une douleur intense;
  • massage
  • physiothérapie.

Les préparations d'antidépresseurs constituent la base du traitement de la névrose pharyngée provoquée par une surmenage nerveuse. Ils normalisent les échanges de noradrénaline et de sérotonine dans le corps. Dans le traitement de la névrose sont utilisés:

Les tranquillisants et les médicaments nootropes sont présentés aux patients ayant une faible tolérance au stress de la pharyngonévrose:

La posologie et la durée d'administration de ces médicaments déterminent le médecin traitant. Certains tranquillisants sont interdits en cas de troubles mentaux: la probabilité de suicide augmente.

En outre, les antipsychotiques sont utilisés dans le traitement de la névrose, qui apaise le système nerveux:

Dans les cas graves, le traitement de l'état pathologique est réalisé à l'aide d'agonistes des récepteurs de benzodiazépines:

La réception des médicaments de ce groupe est effectuée sous le contrôle du médecin. De telles drogues créent une dépendance.

Psychothérapie

La névrose de la gorge, provoquée par une surcharge nerveuse, est traitée par un psychothérapeute.

Il faut tout d’abord choisir une méthode permettant de normaliser l’état du système nerveux.

Pour enlever la motricité du nerf dans la gorge d'un enfant ou d'un adulte, le traitement par un psychothérapeute devrait être le suivant:

  1. Rechercher des conflits émotionnels, des expériences cachées, des problèmes non résolus.
  2. Étudiez le problème afin d’éliminer les attitudes négatives et de les remplacer par des attitudes positives.
  3. Développement et formation aux techniques de relaxation rapide.

Le taux de guérison du patient dépend de son désir de travailler avec un psychothérapeute.

Remèdes populaires efficaces

Le traitement populaire de la pharyngoneurose est utilisé pour réduire l’intensité des symptômes courants: mal de gorge, mal de gorge, etc. Cela ne devrait pas remplacer le traitement médical.

En raison du fait que la névrose du pharynx se produit dans le contexte du stress, dans le traitement d'un état pathologique, il est recommandé d'utiliser des plantes qui ont un effet calmant:

  • aubépine;
  • Agripaume à cinq lobes;
  • mélisse;
  • adonis de printemps;
  • dope
  • l'origan;
  • Eleutherococcus et autres.

Ces plantes sont utilisées dans le traitement de la névrose sous forme d'infusions et de décoctions. Vous pouvez également utiliser la teinture de thym trois fois par jour pour restaurer le système nerveux.

Prévention

Le traitement de la névrose n’est efficace que si le patient prend des mesures préventives. Pour éviter la survenue d'une pharyngonévrose, vous devez:

  • bien manger;
  • dormir au moins 8 heures par jour;
  • éviter les situations stressantes;
  • air frais quotidien;
  • mener une vie active;
  • arrêter de fumer et de l'alcool;
  • traiter en temps opportun les maladies respiratoires.

La névrose pharyngée est une pathologie désagréable, qui survient souvent dans le contexte du stress ressenti.

Elle s'accompagne d'une diminution ou d'une augmentation de la sensibilité de la membrane muqueuse. En l'absence de traitement, la névrose provoque parfois la mort d'une personne, du fait qu'elle ne peut pas contrôler le passage des aliments dans l'œsophage.

Névrose laryngée: symptômes, diagnostic et méthodes de traitement

Une boule dans la gorge, un affaiblissement de la voix avant une conversation importante sont souvent le signe d'une pathologie telle que la névrose du pharynx. Les changements organiques, les raisons psychologiques y mènent. Dans de nombreux cas, les gens ont tendance à ignorer ces symptômes, oubliant que parfois cela ne leur rend pas service.

Névrose de la gorge

Une caractéristique de la névrose du pharynx est l'apparition de sensations inhabituelles dans la gorge. Ceux-ci incluent la perte complète de sensibilité, l'apparition d'une sensation de coma, d'un objet étranger. La maladie affecte principalement les femmes après 20 ans.

La combinaison des causes et des signes de la manifestation du trouble vous permet de sélectionner plusieurs de ses types.

Anesthésie

Le trouble de type anesthésique est accompagné de l’absence de sensation lors de la déglutition. Cette névrose pharyngée est due à des néoplasmes cérébraux, à la sclérose en plaques, à la grippe, à la syphilis, à la paralysie.

L'hypesthésie

L'hypoesthésie est proche de la symptomatologie anesthésique. Cependant, il est temporaire et disparaît dès que la cause de la violation est éliminée. Causer sa maladie virale.

Hyperesthésie

Quand l'hyperesthésie est difficile à avaler, parlez. Ce trouble est caractérisé par une sensibilité hypertrophique. Une hyperesthésie apparaît après une angine et une pharyngite. Il est caractéristique pour les fumeurs, les personnes travaillant dans des conditions de production nocives, les névrosés.

Paresthésie

La pathologie est accompagnée de démangeaisons et de brûlures dans la gorge. Il semble qu'un objet ou un objet étranger y soit apparu. L'ingestion provoque des maux de tête. La paresthésie de la gorge provoque des troubles du sommeil, de l'anxiété. Apparaît principalement chez les personnes suspectes, sujettes à l'irritabilité, l'hystérie, à l'écoute de leur santé.

Hyperalgésie

Souffrant de cette forme de névrose se plaint de maux de gorge persistants. La condition s'aggrave pendant l'hyperalgésie pendant les repas.

Raisons

La névrose de la gorge déclenche les causes de nature mentale. Il s’agit tout d’abord d’une tendance à la hystérie, à une agression dissimulée ou inconsciente, à un sentiment de peur, à une anxiété accrue, au stress. Ils ont un impact négatif sur les efforts prolongés, le surmenage, l'épuisement émotionnel, l'épuisement.

Un rôle important dans l'origine de la pathologie est joué par diverses maladies:

  1. Thyrotoxicose. La maladie est associée à une production accrue d'hormones thyroïdiennes.
  2. Ostéochondrose cervicale. Hernie intervertébrale, la destruction des disques entraîne un pincement des nerfs. En conséquence, la transmission de l'influx nerveux est perturbée, un inconfort dans la gorge apparaît.
  3. Maladies inflammatoires chroniques. La laryngite conduit à un épaississement des ligaments. La pharyngite affecte la gorge, l'amygdalite - les amygdales.
  4. Les tumeurs. Les nouveaux excroissances dans la région du nasopharynx exercent une pression sur les organes situés à proximité immédiate de leur emplacement. Les tumeurs dans le cerveau pressent les voies par lesquelles les impulsions nerveuses passent dans les centres qui régulent le fonctionnement des organes de la parole, et inversement.
  5. Myotonie La pathologie est héréditaire. Manifesté dans l'incapacité des muscles à se détendre. Violé le processus de déglutition, mouvement de la langue. Les symptômes empirent par le froid.
  6. Myasthénie La maladie est associée à une diminution de la force des tissus musculaires, y compris des muscles du cou. La fatigue apparaît rapidement, la gêne apparaît après la conversation.
  7. Maladies du tube digestif.

Des malaises dans la gorge, des sensations de grosseur sont provoqués par un empoisonnement, des conditions environnementales défavorables, le tabagisme, après avoir pris certains médicaments.

Les symptômes

Les principaux symptômes de la névrose du pharynx sont une sensation de sécheresse, de brûlures et de démangeaisons dans la gorge. Ceux-ci incluent la sécheresse, les brûlures, les démangeaisons, la voix enrouée. Pour se débarrasser de son inconfort, une personne tente constamment de tousser, ce qui provoque de l'irritabilité et de l'anxiété.

Une autre manifestation typique est la sensation de boule coincée dans la gorge. Sa présence entraîne une diminution de l'appétit, une détérioration de l'humeur.

La névrose se manifeste par un sentiment de suffocation, d’irritabilité, de tachycardie, de transpiration, de troubles de l’appétit. Le patient se plaint de maux de tête, d'insomnie.

Un groupe séparé comprend l'irritabilité, l'impatience, la méfiance et les sautes d'humeur fréquentes. Souvent, les patients recherchent agressivement des modifications anatomiques du cou et des mamelons.

Diagnostics

Déterminer la névrose du larynx est extrêmement difficile. Pour poser un diagnostic précis, il est nécessaire de subir un examen approfondi. Il comprend:

  1. Test sanguin En général, la biochimie est attribuée, le statut hormonal est étudié.
  2. Échographie. Une échographie de la glande thyroïde, de la colonne cervicale, des vaisseaux cérébraux et du cou. Dans ce dernier cas, la sonographie Doppler est utilisée.
  3. Rayon X L'étude porte sur les voies respiratoires, le larynx et le crâne.
  4. IRM du larynx

Des consultations d'un oto-rhino-laryngologiste, d'un endocrinologue et d'un neurologue sont organisées afin d'établir un diagnostic précis. Une visite chez un psychiatre est recommandée.

Traitement

Trouver la véritable cause de la névrose du pharynx n’est pas toujours possible, mais dans la plupart des cas, vous pouvez identifier plusieurs facteurs qui ont conduit à la maladie. Chez une personne qui a commencé le traitement à temps, les symptômes de névrose du pharynx disparaîtront rapidement et sans douleur.

Traitement conservateur

Le traitement de la névrose est effectué à l'aide de sédatifs, de médicaments nootropes et d'antidépresseurs. Persen a un effet sédatif, teinture Motherwort, signifie avec les chasseurs. Réduire la dépression permet Melipramin, Fluval. Les nootropiques stimulent le cerveau et réduisent l’apparence de la dépression. Les médicaments de ce groupe comprennent Piracetam, Phenibut, Pantogam. Les neuroleptiques, par exemple Aminazin, aideront à éliminer les manifestations hystériques, une excitation excessive.

Si la pathologie est causée par des maladies infectieuses, un traitement médicamenteux est dirigé contre elles. Les complexes de vitamines sont prescrits pour les patients.

Psychothérapie

Les méthodes psychothérapeutiques aideront à atténuer les manifestations d'anxiété, de dépression, d'anxiété et à faire face aux traumatismes psychologiques. Selon les caractéristiques d'une personne, l'hypnose, la famille, la thérapie cognitivo-comportementale, neurolinguistique, l'art est appliquée.

Physiothérapie

Acupuncture usagée, électrophorèse. Dans les cas graves, les blocages de novocaïne sont recommandés. Pour que le patient se détende et se calme, un massage est effectué.

Médecine populaire

Détendez-vous la sensation d'un coma dans la gorge, aidez le thé de menthe. Des feuilles fraîches peuvent être ajoutées à la boisson déjà préparée ou pour préparer une décoction de matières premières sèches. Pour préparer la dernière cuillère à soupe d'une feuille, faites bouillir dans 200 ml d'eau pendant un quart d'heure.

Pour réduire les signes de neurasthénie, vous pouvez préparer une cuillerée à thé d'écorce de saule broyée dans de l'eau bouillante. Une fois la perfusion refroidie, filtrer et boire une cuillère à soupe.

Compresse avec des troubles neurologiques permettent des compresses de feuilles de raifort. Ils sont frottés et appliqués sur les temples tous les jours. Une autre recette pour la névrose est l'application d'huile d'ail sur le front et les tempes, diluée dans de l'alcool dans une proportion correspondant à une cuillère à soupe pour un demi-litre de solution d'alcool.

Prévention

Pour éviter la réapparition de névrose du pharynx, l’exacerbation et la progression de la pathologie, il est possible d’observer certaines mesures préventives. Toute maladie virale ou bactériologique doit être traitée rapidement. Il est recommandé de marcher plus souvent, de faire de l'activité physique, de ne pas trop travailler. Même après un seul cas de névrose, il est conseillé au pharynx d'arrêter de fumer et de ne pas boire d'alcool.

Lorsque vous vivez dans des conditions environnementales défavorables, vous devez utiliser des filtres à la maison et marcher davantage à un moment où le niveau de pollution est minimal.

L'important est la capacité de faire face au stress, de réagir plus calmement à des situations de stress émotionnel, provoquant de l'anxiété.

Des complications

Bien que la névrose du pharynx ne soit généralement pas un trouble aussi grave, certaines de ses formes ont des conséquences dangereuses. Donc, pendant l'anesthésie, il y a une forte probabilité de s'étouffer avec de la salive, des morceaux de nourriture. Cela conduit à l'asphyxie.

L'important est une diminution forcée de la socialisation du patient, une diminution de la capacité de travail.

La névrose de la gorge, causée par un traumatisme psychologique, le stress, la tension, répond bien au traitement. Cependant, le désordre est désagréable et dans certains cas peut effrayer sérieusement une personne. Les troubles résultant de lésions organiques nécessitent un traitement immédiat pour éviter des conséquences graves.

Symptomatologie et traitement de la névrose pharyngée

Une forme de la maladie névrotique qui se produit lorsque le système nerveux est perturbé est des plateaux de névrose. La maladie se présente sous 3 formes qui diffèrent par la nature des manifestations. Le traitement est choisi en fonction du type de maladie.

Description de la maladie

Selon la définition de la névrose pharyngée apportent des maladies de la membrane muqueuse de la gorge, qui sont apparues en raison de troubles psychologiques. La maladie provoque une sensibilité accrue du canal en forme d'entonnoir et la perturbation des terminaisons nerveuses de l'appareil d'innervation de la gorge.

L'apparition de la maladie est typique chez les personnes âgées de 20 ans. Les personnes émotionnellement sensibles sont sujettes à la maladie. En outre, la maladie se manifeste chez les personnes nerveuses, irritables et obsédées.

Le mécanisme de la maladie dépend de la cause. Avec la forme mentale de la maladie, la maladie se développe dans le contexte de troubles de la personnalité et de troubles psycho-émotionnels. La névrose de la gorge provoque un stress constant, une fatigue chronique ou une perturbation des organes internes. Cela provoque un trouble de l'appareil cérébral, responsable de la collecte et du traitement des impulsions nerveuses du corps.

Causes du problème

La névrose de la gorge apparaît pour ces raisons:

  1. Troubles mentaux. Les maladies mentales, les surtensions persistantes, ainsi que le syndrome asthénoneurotique entraînent une sensibilité accrue des récepteurs dans la gorge. Cela affecte également la concentration sur les émotions négatives et les expériences inutiles.
  2. Maladies du larynx. Des maladies telles que maux de gorge, amygdalite, laryngite, pharyngite et rhinopharyngite provoquent une inflammation. Ils violent la sensibilité de la membrane muqueuse de la gorge.
  3. Ostéochondrose. Les pathologies du cou et de la colonne cervicale provoquent une inflammation et des troubles du système nerveux, ce qui entraîne des spasmes musculaires et des attaques hystériques, qui affectent également l'état mental.
  4. Problèmes d'innervation. La fonction du larynx est altérée en présence de tumeurs, d'accidents vasculaires cérébraux, de sclérose en plaques et de maladies neuropathiques.

Symptômes de la maladie

Les symptômes et le traitement de la névrose pharyngée dépendent de la classification de la maladie. Il y a 3 options de développement.

Anesthésie

Ce type de maladie se caractérise par une faible sensibilité du larynx ou son absence complète. Le réflexe de déglutition est également perturbé.

  1. Syndrome hystérique.
  2. Sclérose en plaques
  3. Boulevard paralysie.
  4. État post-infectieux.
  5. Tumeurs cérébrales.
  6. La syphilis

Cette forme de névrose de la gorge est dangereuse en raison du risque de manque de sensibilité qui se propage au larynx. Cela augmente les risques d'inhalation et d'ingestion d'aliments non chauffés par une personne, d'air sale. Particulièrement dangereux si la maladie se manifestait chez un enfant.

Hyperesthésie

Ce syndrome est caractérisé par une sensibilité accrue de la gorge. L'hyperesthésie est caractéristique des névrosés ayant de mauvaises habitudes, ainsi que des personnes travaillant dans un air mal nettoyé.

  1. Se nouent dans la gorge.
  2. Toux et chatouilles.
  3. Brûlant dans la gorge.
  4. Besoin d'expectoration.
  5. Vomissements.
  1. Maladies chroniques du larynx, maladies telles que pharyngite ou amygdalite.
  2. Syndrome latéral d'hystérie ou de neurasthénie. Son apparence provoque des spasmes et des douleurs.

Paresthésie

Un type de névrose pharyngée, dans lequel le patient se plaint d'inconfort, mais il n'y a aucune raison de leur présence. Les patients peuvent avoir la gorge serrée, des douleurs ou des crampes, des fourmillements et des brûlures.

Une gêne peut se produire au bas du larynx. Le symptôme est un signe de neurasthénie ou d'hystérie, ainsi que de manifestations d'ostéochondrose de la colonne cervicale.

Signes de névrose pharyngée

Pour déterminer la présence de névrose de la gorge peut être fondée sur de tels motifs:

  1. Mal de gorge, s'étendant aux joues, aux oreilles, à la langue.
  2. Vertiges et nausées.
  3. Sécheresse de la gorge et irritations.
  4. Démangeaisons dans la membrane muqueuse.
  5. Se nouent dans la gorge.
  6. Difficulté à avaler de la nourriture.
  7. Bâillonnement.
  8. Faible performance.
  9. Tachycardie.

Les symptômes de la maladie sont aggravés par l'inhalation d'air sale. En outre, la douleur peut être causée par la fumée de cigarette.

Complications nerveuses

L'absence prolongée de traitement entraîne des complications.

  1. Troubles mentaux, devenant chroniques.
  2. Difficulté à dormir
  3. Perte d'appétit.
  4. L'hypocondrie
  5. Asphyxie
  6. Carcinophobie
  7. Aspiration d'objets étrangers.
  8. La dépression

Si vous ne commencez pas le traitement à temps, les troubles des réflexes pharyngés provoquent des troubles mentaux qui affectent négativement le corps et augmentent les manifestations de la maladie.

Diagnostic du trouble

Si vous présentez des symptômes de névrose pharyngée, vous devriez consulter un médecin qui vous diagnostiquera. Cela est nécessaire pour établir les causes et les formes de la maladie, ainsi que l'exclusion d'autres maladies présentant des caractéristiques similaires. Consulter un neurologue, un psychiatre ou un oto-rhino-laryngologiste.

Méthodes de diagnostic:

  1. Oesophagoscopie. Cette procédure vise à déterminer la présence de pathologies et d'inflammations dans le tractus gastro-intestinal.
  2. Imagerie par résonance magnétique de la région cervicale. Destiné à identifier les formations pathologiques et les processus destructeurs.
  3. Imagerie par résonance magnétique du cerveau. Permet de détecter la présence de formations malveillantes. Lorsqu'il est impossible d'utiliser l'IRM, la tomodensitométrie est utilisée.
  4. Radiographie du cou. Vous permet de détecter les déformations de la colonne vertébrale pathologiques et les modifications de la distance entre ses segments.
  5. Pharyngoscopie. Il détermine l'état de la membrane muqueuse et révèle les dysfonctionnements des amygdales, ainsi que la détection des tumeurs et des inflammations.
  6. Échographie de la glande thyroïde. Réalisé pour exclure les violations du corps.

Méthodes de traitement

La méthode de traitement de la névrose de la gorge dépend de la cause de la maladie et du mécanisme de son développement. Si elle est causée par des troubles psychiatriques, des méthodes psychologiques de traitement sont utilisées. Ils sont complétés par des médicaments et de la physiothérapie. Si la névrose du pharynx est le symptôme d'une autre maladie, le traitement consiste à l'éliminer.

Les méthodes psychiatriques vous permettent de normaliser l'état émotionnel du patient. Menez des procédures pour examiner le problème d’un point de vue différent.

Supprimer les symptômes de la maladie peut de telles méthodes:

Si la cause de la maladie repose sur des facteurs mentaux, il est impossible de guérir la névrose du pharynx sans que le patient connaisse la source et les symptômes de la maladie. Ensuite, ils mettent en œuvre des procédures visant à comprendre le mensonge des peurs et des expériences, et encouragent une personne à rechercher de nouveaux intérêts et de nouveaux loisirs qui détournent les pensées négatives. Une fois que le patient a compris que les causes de la maladie sont de nature psychogène, il traite les manifestations physiologiques.

Approche cognitive

La procédure consiste essentiellement à reproduire les événements à l'origine de la névrose du pharynx. Le patient est modelé sur une situation qui est devenue un stimulant pour un trouble psychologique qui a affecté l'apparition du syndrome. Pendant la procédure, le patient doit se sentir calme et en sécurité, car les crises d’hystérie et de panique sont inacceptables. Cela aide une personne à regarder la situation d'un point de vue alternatif et à comprendre la psychogénicité des causes de la maladie.

Pour que le patient entre dans une condition nécessaire, appliquez l'hypnose. L’achèvement du traitement est une conversation entre un psychologue et un patient, ce qui renforce l’effet de la procédure et normalise l’état psycho-émotionnel. Pour distraire des pensées négatives, le patient doit trouver un nouveau passe-temps ou passe-temps.

Produits de pharmacologie

Pour éliminer les manifestations psychogènes de la névrose pharyngée, utilisez:

  1. Antidépresseurs
  2. Neuroleptiques.
  3. Psychostimulants.
  4. Nootropiques
  5. Préparations toniques.
  6. Tranquillisants

Les neuroleptiques ont des effets antipsychotiques. Leurs propriétés préviennent les attaques d’hystérie et de panique, soulagent le patient et améliorent le sommeil. Les moyens prescrits et en présence d'hallucinations, sont apparus sur le fond d'un trouble psychologique. Un effet secondaire est la possibilité d'immersion dans une dépression profonde ou une apathie. Un médicament efficace est "l'aminazinol".

Les antidépresseurs sont prescrits si nécessaire pour avoir un effet sédatif. L'efficacité est l'amitriptyline. Ils suppriment le sentiment constant de peur et d'anxiété provoqué par une névrose pharyngée. Utilisé sous forme de comprimé et sous forme d'injections intramusculaires.

Tranquillisants

Ce remède a également un effet sédatif, mais diffère dans la façon dont il affecte le patient. Il stimule la production de substances gamma-aminobutyriques au cours de la pathogenèse. L'outil a un effet relaxant et permet de se débarrasser des idées obsessionnelles. L'inconvénient est la possibilité d'une thérapie de courte durée.

Le médicament élimine les symptômes psychologiques de la névrose pharyngée, tels que la peur et l'anxiété, et améliore également l'état émotionnel et prévient la dépression. Les moyens sont utilisés en complément de la psychothérapie.

La période initiale de traitement se caractérise par l'apparition d'une faiblesse, d'une fatigue et d'une somnolence. Des nausées, des vertiges et des vomissements peuvent également se produire. Du fait que l'action des tranquillisants n'affecte pas le travail du cerveau, le corps s'adapte rapidement aux effets et les effets secondaires disparaissent après plusieurs applications.

Types et utilisation de tranquillisants

Pour traiter les troubles névrotiques de la gorge, utilisez:

Les agents sont des dérivés de benzodiazépines. Prévenez les crampes et réduisez le sentiment de peur ou d'anxiété. Ils ont également des effets sédatifs et hypnotiques, ce qui améliore le fonctionnement du système vasculaire. Appliquer et "Andaksin" et "Trioxazin", qui ont un effet psychopharmacologique.

Le choix du tranquillisant dépend du type de névrose du pharynx et des caractéristiques individuelles du patient. La posologie commence par 4–5 mg de «Seduxen» ou 8-10 mg de «Librium». Des moyens sont utilisés chaque jour, en augmentant progressivement le volume de 1 à 2 mg. Il est interdit de prendre plus de 60 mg de tranquillisants par jour, ceci entraîne des effets secondaires.

Psychostimulants

L'action des psychostimulants vise à stimuler l'activité mentale, émotionnelle. Utilisé pour traiter l'apathie et la dépression.

Pour traiter efficacement les troubles névrotiques du pharynx avec de tels médicaments:

La caféine et l'adrénaline font partie des préparations. Ils stimulent le corps et le tonifient, ce qui a un effet positif sur l'état psycho-émotionnel.

L'inconvénient des stimulants est qu'ils n'ont pas d'effet thérapeutique, mais activent les capacités cachées du corps. En outre, l'utilisation à long terme est un risque élevé de dépendance.

  1. Normalisation de l'état émotionnel.
  2. Fatigue réduite.
  3. Une poussée d'énergie supplémentaire.
  4. Améliorer les capacités mentales.
  5. Élimination de la faiblesse et de la somnolence.

Préparations pour améliorer le ton

Ce sont des traitements supplémentaires prescrits pour le syndrome de névrose de la gorge asthénique. Vous pouvez acheter un produit pharmaceutique prêt à l'emploi ou préparer une version maison d'ingrédients naturels.

Exemples de toniques:

  1. Racine de ginseng.
  2. Teinture d'aralia.
  3. Extrait de Leuzea.
  4. Teinture de citronnelle.
  5. Teinture Zamanihi.
  6. Extrait d'Eleutherococcus.
  7. Teinture sterculia.

Prévention des violations

Pour prévenir les troubles névrotiques de la gorge, il est nécessaire de normaliser le mode de travail et de repos, de pratiquer un passe-temps. Il est également utile de marcher.

Pour soulager le stress émotionnel, ils tiennent un journal personnel dans lequel une personne repousse les pensées négatives. Pour éliminer l'apathie et la dépression, la luminothérapie est utilisée pour prévenir l'apparition d'une névrose du pharynx.

La prévention primaire comprend:

  1. Prévenir les situations traumatiques.
  2. Améliorer l'atmosphère de la maison.
  3. Élimination des situations de conflit.
  1. Faire un régime pour équilibrer la nutrition.
  2. Traitement des maladies.
  3. Augmentation de l’éclairage des locaux.
  4. Thérapie de vitamine.
  5. Élimination de la dépendance aux substances nocives.
  6. Normalisation du sommeil.
  7. Échec de la caféine.

Conclusion

Pour un traitement rapide et efficace, il est nécessaire de consulter un médecin à temps. Les raisons de la consultation sont les premiers symptômes évidents. Le diagnostic opportun vous permet de traiter rapidement la névrose du pharynx.

La phase aiguë d'une maladie névrotique peut provoquer des pensées suicidaires. Risque élevé d’attaques de panique pouvant entraîner une grave perturbation de la respiration.