Principal
L'otite

Otite moyenne catarrhale aiguë: causes, symptômes, traitement

L'otite catarrhale aiguë diffère de la simple otite moyenne en ce sens qu'elle s'étend non seulement à la cavité tympanique, mais également à toutes les autres cavités de l'oreille moyenne, provoquant ainsi un processus inflammatoire sévère et touchant les cellules mastoïdiennes et même le tube auditif. dangereux.

Causes de la maladie

L'otite est principalement une maladie bactérienne, c'est-à-dire que les agents responsables de la maladie sont des bactéries. Les agents pathogènes peuvent être divers pneumocoques, staphylocoques, streptocoques et autres. Ces bactéries peuvent pénétrer dans les oreilles de la personne lors d'hypothermie, de diverses infections, de carences en vitamines ou de maladies rénales, ainsi que de diabète.

Les bactéries pénètrent dans l'oreille en passant par la cavité nasale, principalement dans les cas d'otite catarrhale aiguë, elles se déplacent dans le tube auditif, mais elles peuvent également se déplacer lorsque la muqueuse est enflammée. La muqueuse enflammée peut être causée par la grippe, une rhinite aiguë ou des infections respiratoires aiguës.

Comment est le traitement de l'otite moyenne chez les enfants de moins d'un an, il est indiqué dans l'article.

Comment traiter l'otite moyenne, indiqué dans l'article.

A quoi ressemble l'otite moyenne de l'atarus? Le traitement indiqué dans l'article ici: https://prolor.ru/u/bolezni/otit/ostryj-kataralnyj-otit.html

Facteurs contribuant à la propagation de l'infection: se moucher par le nez par deux narines considérées comme anormales, éternuer et tousser, ainsi qu'une augmentation de la pression dans le nasopharynx.

En raison de ces facteurs, le mucus infecté a un accès direct au tube auditif.

Symptômes et diagnostic

Le diagnostic d'une otite catarrhale aiguë est facile, vous devez faire attention à la présence des symptômes suivants:

  1. Sévère douleur à l'oreille.
  2. Oreille enterrée, bruit ou perte auditive.
  3. Température élevée (élevée), sensation de malaise.
  4. Mal de dos et pouls dans l'oreille (douleur aux tempes ou aux dents).
  5. Lorsque le béguin sur le tréteau - douleur.

Dans ce cas, toute la douleur sera stable et continue, parfois une récession peut être ressentie, mais insignifiante et de courte durée. La douleur est sur le type de croissance, peut donner aux dents, aux tempes et au cou. En outre, la douleur peut être pulsante, lancinante, douloureuse, ennuyeuse. Il est souvent diagnostiqué que la douleur augmente en cas de toux, d'éternuement ou de soufflage du nez. Peut diminuer l'appétit et montrer l'insomnie.

S'il y a d'autres infections que l'otite, la maladie peut évoluer avec une forte fièvre.

Au cours du diagnostic, des signes d'otite, tels que rougeur de la membrane, douleur lors de l'insertion d'un coton-tige, peuvent apparaître. Peut douloureusement donner des tréteaux. Un médecin peut remarquer des symptômes tels qu'une augmentation de la RSE dans le sang et une leucocytose.

Traitement de la toxicomanie

À des températures élevées, le repos au lit est nécessaire et, en cas de suspicion de complications intracrâniennes, une hospitalisation urgente est nécessaire. Dans le traitement et le soulagement de la douleur seront des outils efficaces tels que la novocaïne ou l’alcool, vous pouvez utiliser de la glycérine et d’autres analgésiques instillés dans l’oreillette. Un oto-rhino-laryngologiste expérimenté vous dira en détail comment égoutter vos oreilles. Par exemple, des gouttes d'Otinum et d'analogues conviennent comme traitement de la mastoïdite.

Avant de mettre un remède dans votre oreille, vous devez le réchauffer (placez le flacon avec les gouttes dans une tasse d’eau tiède). Prenez une pipette, remplissez-la avec 10-15 gouttes et versez-la dans l'oreillette. Il est souhaitable qu'au moins 50% soit couvert. Ensuite, faites une mèche de coton et insérez-la devant la membrane pendant toute la journée.

Si vous utilisez des solutions contenant de l’alcool, vous devez le remplir 2 à 3 fois par jour, mais ne tirez pas sur un tampon. Pour éviter que la substance ne s'évapore si rapidement, branchez votre oreille avec du coton sec. Vous pouvez également mettre des compresses de vodka ou des appareils de chauffage, aider également les lampes ou la physiothérapie tels que Solux et UHF.

Quelles sont les méthodes populaires de traitement de la toux sèche, vous pouvez apprendre de cet article.

Comment traiter une toux après un repas et quelle en est la raison dans l'article.

Comment le traitement des remèdes populaires contre la toux fumeur peut être compris à partir de cet article: https://prolor.ru/g/lechenie/kashel-kurilshhika-kak-izbavitsya.html

Il est déconseillé de chauffer à des températures élevées, car cela pourrait aggraver la température.

À des températures élevées, vous pouvez prendre du paracétamol ou de l'analgine, ainsi que de l'aspirine. Toujours dans le traitement de l'otite, il est nécessaire de libérer le tube auditif dès que possible et de «percer» le passage, pour ainsi dire. Et pour cela, il est nécessaire de prendre un traitement vasoconstricteur dans le nez. Par exemple, la naphtyzine ou l'éphédrine, vous pouvez toujours acheter du sanorin, de la galazoline ou de l'adrénaline. Vous devez vous égoutter 3 à 4 fois par jour, 5 à 8 gouttes. Il est également nécessaire de verser goutte à goutte des gouttes bactéricides dans le nez (mais seulement après la chute du vasoconstricteur). Vous pouvez utiliser 2% de protargol ou de collargol.

N'essayez pas de vous laver le nez vous-même, vous ne pouvez donc qu'aggraver votre état et commencer la maladie.

En outre, en plus des médicaments ci-dessus, vous pouvez utiliser des gouttes pour otite avec un antibiotique ou des sulfamides, ces médicaments sont très puissants et éliminent rapidement le processus inflammatoire.

Remèdes populaires


Comment traiter l'otite moyenne à la maison? Il est impossible de guérir l'otite catarrhale aiguë avec des remèdes populaires, mais il est possible de soutenir et d'aider avec un traitement médical. Par exemple, en plus des gouttes ou des solutions alcooliques, si vous avez mal à l’oreille, vous pouvez l’huile.

  • Compresses chauffantes. Mélanger 50 ml d'eau et 50 ml d'alcool, réchauffer la solution. Humidifiez la gaze dans cette solution, faites-la sortir et placez-la sur le dessus de l'oreille, mais de manière à ce que le pavillon de la oreille soit ouvert. Lubrifiez-le avec de la crème pour bébé ou de la vaseline. Laissez une compresse pendant 2 heures.
  • Oignons au four et plantain. Peut être appliqué à l'oreille cuite au four ou sous
    le roznik. Cette procédure aidera la percée rapide de l'ébullition.
  • Bouillon de laurier. Cette méthode est très efficace. Vous aurez besoin d'un verre d'eau et de cinq feuilles de laurier. Mélanger, porter à ébullition et laisser reposer. Boire deux fois par jour
    trois cuillères à soupe et dix gouttes à verser dans votre oreille.
  • Bain de vapeur. Une fois votre ébullition terminée, vous pourrez faire un bain de vapeur. Pour ce faire, vous devez faire bouillir la bouilloire, couvrir le nez de la bouilloire avec quelque chose de chaud et envoyer de la vapeur à votre oreille (la distance doit être d'au moins 50 cm!). Réchauffez l'oreille dans les 3 minutes, puis essuyez le visage avec une serviette froide. Cette procédure devra être effectuée dix fois. Un bain de vapeur aide à soulager l'inconfort du nez, des oreilles et de la gorge.
  • Le sel Le sel est un remède universel, on peut en tirer beaucoup de choses. Vous pouvez chauffer une tasse de sel au micro-ondes, puis la mettre dans un sac en tissu épais, attendre qu’elle chauffe, mais sans la brûler et la fixer à la zone située à côté de l’oreille. Vous ne pouvez pas mettre un sac, directement dans votre oreille! Maintenez la position pendant 5-10 minutes. Vous pouvez répéter cette procédure plusieurs fois, jusqu'à la récupération complète. S'il n'y a pas de sel, vous pouvez utiliser du riz.
  • Ail L'ail est capable d'éliminer les germes et engourdis. Prenez 2-3 gousses d'ail et faites-les bouillir dans l'eau pendant 5 minutes. Retirer, hacher et saler. Après avoir mis ce mélange dans la gaze et attacher à la zone à côté de l'oreille. Aussi, prenez l'ail à l'intérieur quotidiennement.
  • Vinaigre de cidre Le vinaigre de cidre accélère le traitement des mycoses de l'oreille. Prenez du vinaigre de cidre, de l'alcool ou de l'eau et mélangez dans des proportions égales. Humidifiez un tampon et insérez-le dans votre oreille pendant 5 minutes. Après avoir versé tout le mélange de l'oreille. Vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc. Vous pouvez toujours vous gargariser avec du vinaigre de cidre.

Vidéo

Pour en savoir plus sur les causes, les symptômes et le traitement de l'otite moyenne, lisez cette vidéo:

Pour résumer. Otite moyenne chronique aiguë - la maladie est très désagréable et difficile à traiter. S'il est détecté à temps, le traitement est assez simple et efficace. Mais courir la maladie n'en vaut pas la peine, car les conséquences sont très dangereuses. Nous vous recommandons également de vous familiariser avec le traitement de l'otite externe.

Il est également facile de diagnostiquer la maladie vous-même. Ne pas se soigner soi-même, assurez-vous d'aller chez le médecin. Il est impossible de guérir l'otite moyenne à l'aide de remèdes populaires, mais ils constituent un complément utile et efficace au traitement médical. Lisez également de ce qui peut cliquer dans vos oreilles.

Otite moyenne catarrhale aiguë

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question?

Laisser une application et nos spécialistes
vous consulterons.

L'inflammation aiguë de l'oreille moyenne ne se limite pas à la cavité tympanique, mais implique le tube auditif et les cellules mastoïdiennes, c'est-à-dire toutes les cavités de l'oreille moyenne. Les agents responsables de la maladie sont les streptocoques, les pneumocoques, les staphylocoques, etc. Ils réduisent la résistance du corps - refroidissement, maladies infectieuses, néphropathie, béribéri, rachitisme, diabète, etc. Le plus souvent, les bactéries pénètrent dans l’oreille moyenne de la cavité nasale à travers le otite moyenne aiguë ou exacerbation aiguë d'inflammation chronique de la membrane muqueuse (rhinite aiguë, infections respiratoires aiguës, grippe, etc.). Les facteurs contribuant à la propagation de l’infection sont les suivants: mal au nez (par les deux narines, mais pas en alternance), éternuements, toux, augmentation de la pression dans le nasopharynx, à la suite de quoi un mucus infecté surmonte avec force la barrière qu'est le tube auditif.

Chez les nourrissons au développement de l'otite prédispose tube auditif anatomiquement court et large, rester en position horizontale, régurgitation fréquente. Cependant, dans les maladies infectieuses (rougeole, scarlatine, tuberculose, etc.), une autre voie est possible - par le sang. Les processus pathologiques de la membrane muqueuse du nez et du nasopharynx, et surtout des excroissances adénoïdes recouvrant la bouche des tubes auditifs, favorisent l'inflammation de l'oreille moyenne, favorisent les rechutes et le passage à la forme chronique, en particulier chez les enfants.

Symptômes et cours

Douleur, sensation de plénitude et de congestion dans l'oreille, perte d'audition, bruit dans l'oreille. La douleur n’est que parfois insignifiante, généralement forte et s’accroît progressivement, elle est ressentie profondément dans l’oreille et se manifeste dans la région pariéto-temporale ou occipitale, parfois jusqu’aux dents. La douleur peut être une pulsation, douleur, coup de couteau, ennuyeux, augmente avec une pression croissante dans la cavité tympanique (se moucher, avaler, éternuer, tousser) et prive souvent une personne de sommeil, d'appétit, perturbe son alimentation, etc. Si l'otite aggrave une maladie infectieuse commune, alors son apparition est accompagnée d'une nouvelle augmentation de la température, voire supérieure. À l'examen, la rougeur du tympan est détectée à des degrés divers, sa douleur au toucher avec une mèche en coton, parfois avec une pression sur le tréteau (le symptôme n'est pas constant). Des modifications inflammatoires réactives (leucocytose, augmentation de l'ESR) sont notées dans le sang.

Si vous présentez des symptômes similaires, nous vous recommandons de prendre rendez-vous avec un médecin. Une consultation en temps opportun évitera des conséquences négatives pour votre santé. Téléphone pour l'enregistrement: +7 (495) 777-48-49

Traitement

Habituellement à la maison, si la température est élevée, le repos au lit est recommandé. Avec les symptômes de complications naissantes, en particulier intracrâniennes, une hospitalisation immédiate est nécessaire. Au stade initial de la maladie, la douleur à l'oreille devrait d'abord être éliminée. L'alcool à 70%, la glycérine carbolique, la novocaïne et d'autres anesthésiques locaux, enfouis dans l'oreille, ont un effet analgésique et thérapeutique. Il y a des gouttes spéciales, par exemple, l'otum. En l'absence de ces fonds, vous pouvez utiliser de la vodka ordinaire ou de l'huile stérile (vaseline, légume, etc.). Tous les fonds introduits dans le canal auditif, il est nécessaire de réchauffer légèrement, en laissant tomber une bouteille de médicament dans un verre d'eau chaude. Les gouttes sont versées dans le canal auditif à l’aide d’une pipette de manière à ce qu’elles soient remplies au moins à la moitié (5 à 10 gouttes). Ensuite, une turunda (mèche en coton) est insérée dans le canal auditif jusqu'à la membrane et laissée là pendant une journée.

Lorsque vous utilisez des solutions alcoolisées, versez le médicament dans l'oreille 2 à 3 fois par jour, sans retirer le tampon du conduit auditif. Pour réduire l'évaporation, vous devez fermer le conduit auditif avec du coton sec supplémentaire. En même temps, la chaleur est appliquée localement sous forme de compresses chauffantes semi-alcooliques (vodka), de coussins chauffants, de lampes à lumière bleue ou de kinésithérapie (solux, UHF). Cependant, nous devons nous rappeler que les procédures thermiques à des températures élevées peuvent conduire à une forte augmentation. Par conséquent, il est d'abord nécessaire d'administrer un antipyrétique (aspirine, analgine, paracétamol, etc.). L'un des facteurs les plus importants dans le traitement de l'otite moyenne et la prévention des complications est la restauration rapide de la perméabilité du tube auditif. À cette fin, des agents vasoconstricteurs nasaux sont prescrits (naphtyzine, galazoline, sanorine, adrénaline, éphédrine). Pour les enterrer, vous avez besoin de 3 à 4 fois par jour dans la position couchée sur le côté de la moitié instillée du nez, 5 à 6 gouttes. Des gouttes bactéricides, par exemple du protargol à 2% ou du collargol à 2%, sont instillées après le vasoconstricteur. N'essayez pas de rincer la cavité nasale par vous-même, surtout chez les enfants - cela pourrait aggraver l'otite et entraîner une aggravation de son flux. Les antibiotiques et les sulfamides suspendent souvent le processus et l'éliminent rapidement.

Otite moyenne catarrhale - causes et types de maladies chez les enfants et les adultes, diagnostic, méthodes de traitement et conséquences

L'inflammation de l'oreille moyenne (otite catarrhale) survient chez les adultes et les enfants de tous les âges. La maladie diagnostiquée en temps opportun dans une forme chronique devient rarement. Avec un traitement rapide à l'oto-rhino-laryngologiste, il y a un rétablissement complet sans complications. L'absence de traitement adéquat entraîne une perte auditive et peut entraîner une perte auditive persistante.

Quelle est l'otite catarrhale

Il s'agit d'une maladie ORL dans laquelle une infection se propage à l'oreille moyenne, après quoi se développe un processus inflammatoire. L’otite catarrhale est plus fréquente chez les enfants, car les capacités anatomiques des appareils auditifs de l’enfant contribuent à la pénétration facile des bactéries du nasopharynx et de la cavité buccale dans les oreilles. La pathologie a une symptomatologie prononcée et une évolution aiguë, il est donc impossible de la confondre avec les maladies d'autres enfants.

Chez l'adulte, la forme catarrhale de la maladie se développe également souvent. L'infection bactérienne pénètre dans la cavité de l'oreille moyenne par la trompe d'Eustache. Contribue au développement de la maladie précédemment transmise par le SRAS ou la grippe. La cause la plus courante de pathologie de type aiguë chez l'adulte est une complication de toute maladie respiratoire. Caractérisé par une inflammation modérée de l'otite catarrhale avec une sécrétion accrue de mucus. En conjonction avec la sécrétion de cellules épithéliales muqueuses et de leucocytes.

Raisons

La survenue de la maladie est souvent provoquée par une infection du nasopharynx par la sonde nasale. L'impulsion pour la manifestation de l'otite catarrhale chez les adultes et les enfants s'explique par les raisons suivantes:

  • sinusite de toute forme (sinusite frontale, sinusite);
  • inflammation des amygdales;
  • les végétations adénoïdes;
  • ARVI, grippe, rhinovirus;
  • maladies infectieuses (tuberculose, scarlatine, rougeole et autres);
  • flore bactérienne (staphylocoques, streptocoques);
  • septum nasal courbé;
  • blessures du tympan.

La propagation des bactéries et des virus contribue à la toux, à l’expiration et aux éternuements. L'otite moyenne catarrhale gauche ou aiguë est plus fréquente chez l'adulte. Chez les enfants, la situation est plus compliquée. L’enfant ne peut pas toujours localiser avec précision la douleur, il n’est donc pas immédiatement possible de diagnostiquer la maladie. Pour cette raison, les bébés sont plus susceptibles de détecter une otite bilatérale catarrhale. En règle générale, l'infection chez les enfants se produit par le sang (hématogène) au cours d'une maladie infectieuse. Les facteurs qui causent l'otite catarrhale incluent:

  • manque de vitamines;
  • hypothermie fréquente;
  • rachitisme;
  • diabète sucré;
  • immunité affaiblie;
  • foie, maladie rénale;
  • barotrauma (décollage, plongée et autres);
  • éternuements fréquents et toux agressive, provoquant un effort excessif et une augmentation de la pression, fournissant aux structures de l'oreille moyenne un secret infecté.

La forme catarrhale elle-même est un sous-type d'otite moyenne. Elle peut être d'un personnage:

  • Aiguë. Se propage sur le tissu de l'oreille et ses environs. Elle se manifeste par des symptômes prononcés, une détérioration marquée du bien-être du patient. L'otite moyenne aiguë se déverse rapidement dans d'autres formes de la maladie.
  • Subaiguë. Cela prend environ 3 mois. A des symptômes légers.
  • Chronique. Dure plus de 3 mois. Accompagné du flux périodique de pus de l'oreille. Les symptômes semblent ondulés - de légers à aigus.
  • Un côté. L'otite ne se développe que dans la cavité de l'oreille gauche ou droite.
  • Double face. La pathologie affecte les deux oreillettes.

Les symptômes

L'oreille moyenne est la zone située entre la cavité de l'oreille interne et le tympan. Voici les osselets auditifs (malleus, incus, stapes) qui vous permettent de reconnaître les sons. Avec le développement de l'inflammation dans cette partie de l'auricule, le travail de l'aide auditive est perturbé, jusqu'à la surdité totale. Les symptômes primaires de l'otite catarrhale dépendent de la gravité du processus infectieux. Le spécialiste reconnaît la maladie par des signes communs:

  • perte auditive;
  • la congestion;
  • légère douleur, qui augmente avec la pression sur le tréteau cartilagineux.

Si le traitement n'est pas effectué à temps, la douleur devient permanente. Avec le développement de la maladie, elle est lancinante, lancinante, tirante, insupportable. Le syndrome de la douleur augmente avec la toux, les éternuements et l’ingestion de la salive. Chaque type d'otite a ses propres symptômes, mais il existe des signes généraux de pathologie infectieuse: fatigue, léthargie, troubles du sommeil, irritabilité.

Otite catarrhale aiguë

Lorsque la maladie est aiguë, les premiers symptômes apparaissent rapidement. La maladie débute par une augmentation sensible de la température jusqu’à 38 ° C, une douleur pulsante, une congestion de la cavité de l’oreille, ce qui conduit à une déficience auditive. Le plus souvent, le processus inflammatoire est unilatéral, mais dans la pratique médicale, il existe des cas d'otite bilatérale aiguë. Dans la plupart des cas, les sécrétions auditives sont rares et sans odeur, mais peuvent devenir abondantes lors des rechutes.

La plainte principale des patients au stade initial de l'otite est catarrhale - autophonie, lorsque le patient entend sa voix dans l'oreille. Ce phénomène est dû à la présence d'exsudat séreux dans la cavité de l'oreille. Au fil du temps, ce symptôme disparaît et le patient commence à n'entendre que des acouphènes. Si la forme catarrhale est compliquée par un virus, augmentation de la température corporelle à 40 ° C, rougeur du tympan, douleur aiguë au moment de l'appuyer. L'ondulation constante dans l'oreille donne dans les dents, les tempes.

Les symptômes de l'otite moyenne aiguë sont stables et continus. Parfois, il y a un léger déclin et à court terme. Le patient a l'insomnie, perte d'appétit. Il y a une leucocytose et une augmentation de la RSE dans le sang. Lorsque les symptômes aigus augmentent, on note une intoxication corporelle, des convulsions et des vomissements peuvent survenir. Cette condition est dangereuse lors du passage de la maladie de la forme catarrhale à la forme purulente.

Chronique

La transition de la phase aiguë de l'otite dans la chronique se produit en présence de nombreux facteurs. Ceux-ci comprennent une diminution de la résistance corporelle, des comorbidités prononcées (diabète, rhumes fréquents, nez qui coule), la courbure du septum nasal. Les principaux symptômes de l'otite moyenne chronique sont la suppuration et la présence d'un trou résistant dans le tympan. La décharge purulente s'arrête périodiquement, puis reprend, provoquant une évolution du processus pathologique en forme de vague.

L'otite moyenne chronique est accompagnée d'une perte auditive (unilatérale ou bilatérale), qui s'aggrave de façon constante au cours d'un long trajet de la maladie. Une sensation de congestion et d'acouphènes peut disparaître pendant un certain temps après un souffle fort ou un bâillement. En cas d'otite chronique, un patient peut présenter des symptômes différents, en fonction de la localisation du foyer inflammatoire.

Si la forme externe de la pathologie progresse, le tableau clinique est le syndrome de la douleur, qui augmente avec les baisses de pression. L'otite moyenne interne se caractérise par des symptômes tels que nausées, vomissements, vertiges et déséquilibre lors de la marche. Autres manifestations cliniques de l'otite catarrhale chronique:

  • congestion de l'oreille touchée;
  • douleur perçante, passage sur les yeux, les dents, le cou;
  • hémorragie dans le tympan;
  • augmentation des pertes purulentes;
  • température corporelle élevée.

Otite catarrhale chez un enfant

Les tout premiers signes de maladie chez les enfants peuvent être exprimés légèrement. Chez les nourrissons, tout d'abord, il y a une congestion dans l'oreille, entraînant une altération de la perception des sons. Le processus inflammatoire provoque un fort frisson ou de la fièvre chez le nouveau-né, une diarrhée peut survenir. La température corporelle du nourrisson atteint souvent 39 ° C. Le bien-être de l’enfant se dégrade en raison de maux de tête graves, de fatigue, qui se développent au cours de la période aiguë de la maladie.

Une intoxication sévère entraîne l'apparition d'une forte soif dans les miettes. Les lèvres de l’enfant s'assèchent, s’éclatent parfois et un raid est observé sur la langue. Les symptômes d'inflammation provoquent une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques. Si l'infection bactérienne se propage aux sinus nasaux paranasaux, un nez qui coule et une congestion prononcée de l'oreille pendant la respiration apparaissent.

Un symptôme fréquent d'inflammation de l'oreille moyenne chez un enfant est l'autophonie, lorsque le bébé entend sa voix lors de la prononciation de sons ou de mots. Au fur et à mesure que la maladie progresse, ce symptôme disparaît, indiquant que la cavité auriculaire est complètement remplie d'un liquide adhésif et que la pression à l'intérieur de la trompe d'Eustache augmente considérablement. En raison du tableau clinique prononcé de la maladie, l'enfant devient capricieux, refuse de manger ses plats préférés, même pendant la journée, il a constamment sommeil.

Des complications

La conséquence la plus dangereuse de la maladie est l'otite purulente. En cas de complication, un adulte et un enfant ont besoin d'une hospitalisation urgente. Sans traitement approprié, l'otite moyenne purulente peut provoquer une rupture du tympan, une labyrinthite, des lésions du nerf auditif et une perte auditive grave. La mastoïdite est une complication grave, éliminée uniquement par la chirurgie. Le risque d'inflammation de l'oreille moyenne réside également dans le fait que du pus peut pénétrer dans le crâne, ce qui entraînera l'apparition d'une méningo-encéphalite purulente entraînant un pourcentage élevé de conséquences fatales.

Diagnostics

Pour prévenir les complications et les effets indésirables de la pathologie, un diagnostic opportun est nécessaire. Avec des symptômes prononcés du médecin ORL peut rapidement faire un diagnostic. En cas de symptômes flous, des méthodes de recherche supplémentaires sont nécessaires:

  • inspection avec un otoscope, qui aide à voir le changement de couleur et la saillie du tympan;
  • impédancemétrie pour déterminer l'état du tube auditif, de l'oreille moyenne, de la cochlée et des nerfs innervants;
  • audiométrie pour le calcul de l'acuité auditive.

Traitement

Si la forme catarrhale d'inflammation de l'oreille moyenne passe sans complications, un adulte ou un enfant reçoit un traitement à domicile, mais un repos strict au lit est prescrit. Un traitement antibactérien est indiqué si le patient est petit (jusqu'à 2 ans) ou si sa température corporelle est critique (Augmentin, Amoxicillin). Dans d'autres cas, des gouttes anesthésiques locales (Otinum, Novocainic) et de la physiothérapie sont nécessaires pour réchauffer l'oreillette (UHF, bouillotte ou une compresse d'alcool dans la zone de l'oreille moyenne).

Le traitement de l'otite moyenne catarrhale comprend également l'utilisation de médicaments vasoconstricteurs locaux (Naphthyzin, Galazolin). Lors de la perforation du tympan, des gouttes antibiotiques sont prescrites (Tsipromed, Kombinil). Le traitement à domicile implique l'utilisation d'anti-inflammatoires et d'analgésiques (paracétamol, ibuprofène), l'utilisation de compresses chaudes (2 à 3 fois par jour). Après le traitement des symptômes de la résorption de l'exsudat se produit indépendamment.

Les gouttes les plus couramment prescrites contre le catarrhe de l'oreille moyenne

  • Otipaks. Le médicament contenant de la lidocaïne, la phénazone. Il a des effets anti-inflammatoires et analgésiques. Attribuer pour la douleur avec des symptômes d'otite vives. Posologie: 4 gouttes 3 fois / jour pendant 10 jours. Contre-indications: hypersensibilité aux composants, violation traumatique ou infectieuse de l'intégrité du tympan.
  • Otofa L'élément principal est la rifamycine, qui a un effet antimicrobien. Appliquer le médicament pour les pertes purulentes de l'oreille, avec une exacerbation de l'otite moyenne chronique. Posologie pour les adultes - 5 et pour les enfants - 3 gouttes 3 fois / jour pendant 7 jours maximum. Le médicament est contre-indiqué en cas d'allergie à ses composants.

Traitement chez les enfants

Le traitement des jeunes patients est effectué à l'hôpital. Cela est nécessaire pour prévenir le développement de complications secondaires du catarrhe de l'oreille moyenne. Le séjour à l'hôpital est différent et dépend de la gravité des symptômes. Les cas graves sont traités dans l'unité de soins intensifs. L'objectif principal des médecins est de faire cesser l'inflammation dans la cavité de l'oreille. En règle générale, un ensemble de médicaments et de procédures physiologiques (phonorésis, ultrasons, thérapie UHF) sont prescrits pour éliminer les symptômes indésirables des bébés.

En cas d'infection bactérienne, des antibiotiques à large spectre sont prescrits (Amoxiclav, Sumamed). La forme chronique de la maladie se produit sur fond d'immunité réduite, par conséquent, les médecins prescrivent des médicaments de la série de l'interféron aux enfants (Tilaxin, Arbidol) et des complexes multivitaminés (Pikovit, Vitrum). Pour éliminer la douleur, des gouttes auriculaires sont prescrites:

  • Otisol. C'est un agent combiné avec une action anesthésique, vasoconstrictrice et anti-inflammatoire. Les enfants sont prescrits à partir de 6 mois en une goutte 3 fois par jour pendant 3 à 10 jours. Ne pas utiliser de gouttes lors de la perforation du tympan, une hypersensibilité aux composants.
  • Tsipromed. Agent puissant avec un effet antibactérien prononcé. Posologie pédiatrique - 2 gouttes 2 à 3 fois par jour. La durée du traitement est de 7-10 jours. Contre-indications à l'utilisation est la présence de réactions allergiques aux composants du médicament.

Si le traitement médicamenteux n’est pas soulagé, les oto-rhino-laryngologistes peuvent prescrire une intervention chirurgicale à l’oreille moyenne. La nature de la chirurgie dépend du tableau clinique de l’inflammation. L'élimination des végétations adénoïdes ou la perforation artificielle de la membrane de l'oreille avec l'introduction d'un shunt peuvent être effectuées pour assurer la sortie de l'exsudat. Une intervention chirurgicale opportune permettra à l'enfant de continuer à travailler normalement pour l'organe de l'audition.

Prévention

Pour éviter le développement de la maladie, les mesures préventives contre le catarrhe de l'oreille moyenne devraient viser à réduire au minimum les infections virales et les rhumes saisonniers. La prévention primaire est divisée en primaire et secondaire. Tout au long de sa vie, une personne doit prendre des mesures pour prévenir la maladie. La prévention primaire comprend:

  • nettoyer le conduit auditif de la saleté et de la poussière;
  • élimination de l'hypothermie;
  • rejet de mauvaises habitudes;
  • exercice régulier (de préférence à l'air frais);
  • traitement rapide des pathologies chroniques, en particulier celles associées aux organes de l'audition.

Une prophylaxie secondaire est observée en cas de rhume. Dans ce cas, le patient doit souvent être soufflé, en fermant alternativement les narines gauche et droite et en déchirant la cavité buccale. Vous devriez consulter un médecin dès les premiers symptômes de catarrhe de l'oreille moyenne, car l'auto-traitement entraîne souvent le développement de complications.

Otite moyenne catarrhale aiguë - Traitement et Causes

L'otite moyenne catarrhale aiguë chez un enfant est un processus inflammatoire pathologique qui se développe dans les structures de l'oreille moyenne. La maladie est observée à tout âge, mais les enfants souffrent le plus.

Il n’ya probablement aucun homme qui, au moins une fois dans sa vie, n’a pas eu mal à l’oreille ni à un "lumbago" à l’oreille, ou n’a pas vu la souffrance des gens autour de lui à cause d’une otite.

L'otite moyenne catarrhale aiguë chez les enfants et les adultes est la forme la plus courante et la plus favorable parmi toutes les otites. Le traitement commencé à temps permet de guérir cette forme d'otite littéralement en quelques jours.

Malgré cela, le processus inflammatoire de l'otite catarrhale recouvre la cavité tympanique, la région du grenier et de l'antre, les cellules mastoïdiennes et le tube auditif. De plus, la propagation du processus pathologique se produit rapidement dans le contexte de plaintes prononcées du patient.

L'otite catarrhale non traitée devient une forme plus défavorable de la maladie avec la présence d'exsudat et de pertes purulentes. Souvent, un traitement complémentaire de ces complications est effectué dans les hôpitaux ORL à l'aide de méthodes de traitement chirurgicales, d'une antibiothérapie prolongée, de mesures d'immunocorrection.

Par conséquent, la tâche principale est d’empêcher le passage de la maladie aux stades purulent et chronique. Pour un traitement adéquat, il est nécessaire d'identifier clairement la cause qui a provoqué l'otite moyenne aiguë catarrhale moyenne - et dans cet article, nous allons considérer non seulement les causes, mais également le traitement de cette maladie.

Causes de l'otite catarrhale aiguë

Le développement de la maladie contribue dans la plupart des cas au processus infectieux descendant du nasopharynx, qui se propage par le tube auditif. Le principal déclencheur de l'otite moyenne catarrhale chez l'adulte et l'enfant peut être:

  • la sinusite;
  • végétation adénoïde;
  • les rhinovirus;
  • amygdalite;
  • grippe et ARVI;
  • maladie frontale;
  • flore bactérienne (principalement staphylocoques et streptocoques);
  • la sinusite;
  • maladies infectieuses (scarlatine, rougeole, tuberculose et autres).

Les bactéries et les virus se propagent lors du souffle nasal, des éternuements et de la toux, mais une voie d'infection hématogène est possible (par le sang). Il survient le plus souvent dans les maladies infectieuses infantiles.

Les affections suivantes du corps contribuent également à l'apparition et au déroulement de l'otite:

  • hypothermie et séjour prolongé dans des zones humides;
  • l'avitaminose;
  • maladie du foie et des reins;
  • diabète sucré;
  • faible immunité;
  • toux sévère ou éternuement entraînant un stress excessif et une augmentation de la pression. Cette condition favorise la présence de mucus infecté dans toutes les cavités de l'oreille moyenne.

Chez l'adulte, l'otite moyenne catarrhale droite ou gauche est plus courante. Dans l'enfance, en raison du tube auditif court, les microorganismes pathogènes sont beaucoup plus faciles à réaliser que l'esprit moyen, de sorte que les enfants souffrent souvent d'otite moyenne bilatérale aiguë catarrhale.

Ceci est dû à d'autres raisons. Les enfants se mordent le nez, refusent les lavages rapides et soupçonnent immédiatement que le bébé a mal à l'oreille. Tous les parents ne le peuvent pas.

Symptômes de l'otite catarrhale aiguë

Le développement de l'otite catarrhale aiguë se produit avec des symptômes graves:

  • il y a une douleur intense à l'oreille, souvent une contraction ou une douleur. Le patient ne peut pas dormir. Les enfants pleurent beaucoup, se grattent les oreilles, refusent de manger.
  • la douleur irradie (donne) aux temples, à la mâchoire, ou s'étend à la partie de la tête où se trouve l'otite;
  • rougeur et gonflement du conduit auditif;
  • légère tension lorsque les éternuements entraînent une augmentation de la douleur dans le pavillon;
  • il peut y avoir un émoussement ou une perte d'audition et parfois des bruits, des sonneries et de la congestion dans les oreilles;
  • la température corporelle augmente brusquement avec des phénomènes d'intoxication prononcés: troubles de l'appétit, faiblesse, nausées, maux de tête, douleurs aux mollets et aux articulations.

Premiers soins pour les douleurs d'oreille chez les enfants

Comment traiter l'otite moyenne aiguë catarrhale

Pour que le traitement soit efficace et sans complications, contactez immédiatement un oto-rhino-laryngologiste pour un rendez-vous. Le médecin examinera les oreilles, le nez, la gorge, les ganglions lymphatiques à proximité et dès qu'il aura des organes, il écrira le schéma de traitement nécessaire.

Si, par la volonté du destin, vous êtes loin des hôpitaux et des pharmacies, par exemple, dans le pays, vous pouvez prendre les mesures suivantes. Examinez l'oreille du patient et assurez-vous qu'il n'y a pas d'écoulement du conduit auditif (pas d'eau, de pus ou d'exsudat sanguinolent). Ensuite, prenez une petite gaze turunda et humidifiez-la légèrement avec de l'alcool borique. Turunda doit être pratiquement sec et inséré profondément dans l'oreille.

La nuit, mettez une compresse avec de la vodka sur la région parotide. Pour ce faire, prenez un petit morceau de gaze rectangulaire (en plusieurs couches), découpez un trou au milieu pour pouvoir y insérer votre oreille.

Cette gaze est également légèrement humidifiée à la vodka et posée sur l'oreille. Mettez du papier sur le dessus (vous pouvez utiliser du papier sulfurisé). Un grand morceau de coton est placé sur le papier et le haut de la zone parotide est recouvert d’un foulard chaud. Cette procédure est efficace avant le coucher.

Si vous avez une lampe bleue, réchauffez votre oreille pendant 2 à 5 minutes trois fois par jour. Ne tenez pas la lampe près de votre oreille, le patient ne devrait ressentir qu'une chaleur agréable. Peut-être que dans la trousse de premiers soins à domicile, il y a des gouttes d'otipax ou d'otum. Alors tu es sauvé. Ces gouttes anesthésient parfaitement et soulagent le processus inflammatoire. Ils enterrent l'oreille douloureuse jusqu'à quatre fois par jour, assez pour utiliser 2-3 gouttes dans chaque canal auditif.

Les oto-rhino-laryngologistes prescrivent un traitement après examen, en tenant compte de l'âge et des plaintes du patient. La première tâche consiste à éliminer le gonflement dans toute la zone du processus pathologique. Pour ce faire, utilisez des gouttes qui contractent les vaisseaux sanguins: nazivine, galazoline, otrivine, tezin et autres.

Dans certains cas, les antihistaminiques (élimination des allergies) sont sélectionnés - Erius (manuel), clarititn, suprastine, citrine, tavegil, loratadine et autres. Des gouttes à base d'argent peuvent également être proposées: protargol ou collargol.

Pour soulager la douleur et l’inflammation locales, vous pouvez utiliser des gouttes d’otipak. Les médicaments: pentalgin, paracétamol, nurofen, aspirine permettent de normaliser la température corporelle et de soulager l’inflammation.

S'il existe un ARVI, l'oto-rhino-laryngologiste choisira un agent antiviral ou vous dirigera vers un spécialiste des maladies infectieuses. Dans la plupart des cas, l'otite moyenne est à l'origine de bactéries. Pour la sélection des agents antibactériens, la pré-ensemencement est effectuée sur la flore bactérienne du nez, de la gorge et de l’oreillette.

Malheureusement, cette analyse sera prête au moins dans une semaine, mais en cas de complications ou de traitement inadéquat, une image claire de la maladie sera disponible dans 5 jours: ce qui a provoqué l'otite moyenne aiguë et quel antibiotique contribuera à éliminer la bactérie.

Au début de la maladie, les gouttes antibactériennes locales pour les oreilles (normax, cipromed, fugentine) sont utilisées pour s'entendre, et c'est seulement lorsque l'efficacité du traitement local est insuffisante que les antibiotiques sont administrés par voie orale.

Gouttes auriculaires populaires et combinées contenant un antibiotique et des glucocorticoïdes: sofradex, polydex, anaurine. De telles gouttes tuent les bactéries, éliminent les poches, l'inflammation et les allergies. Lors du traitement de l'otite moyenne catarrhale chez les enfants, une consultation obligatoire avec un médecin est nécessaire.

Pour réduire la sécrétion dans la lumière de la cavité tympanique et dans la région du tube auditif, les médicaments suivants sont recommandés: synupret, fluimucil, erespal et autres.

C'est important! Il est préférable de procéder à une instillation d'oreille couchée. Les gouttes doivent être à la température ambiante. Après l’instillation, assurez-vous de fermer le canal auditif avec un coton ou une gaze turunda.

Méthodes physiothérapeutiques de traitement de l'otite moyenne

Le but de la physiothérapie est de stabiliser et de régresser le processus pathologique. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées pour cela:

  • réchauffer la région auriculaire avec le réflecteur de Minin (lampe bleue);
  • tréteau vibrant;
  • traitement infrarouge (lampe Solux);
  • électrophorèse (endonasale);
  • OVNI
  • thérapie au laser;
  • UHF

Un traitement de physiothérapie supprime efficacement le développement de la maladie et, au bout de quelques jours, le patient oublie son otite. Le nombre de procédures prescrites oto-rhino-laryngologiste. Après un traitement de physiothérapie, il est impossible de sortir.

Au moins le patient doit se reposer pendant 30 minutes. Il est conseillé de rentrer chez soi en transport personnel afin de minimiser le contact avec l'air froid, en particulier pendant la période automne-hiver. Sinon, tout le traitement ira à l'égout.

Prévention des maladies inflammatoires des oreilles

Pour que les oreilles restent toujours en bonne santé, il est nécessaire de minimiser l’incidence des rhumes et des infections virales. Et avec l'apparition de la rhinite ou un mal de gorge devrait immédiatement éliminer le gonflement des muqueuses, qui sont l'une des causes de l'otite.

L'amélioration des défenses de l'organisme est un ingrédient essentiel dans le traitement de toutes les maladies infectieuses et virales. La nutrition rationnelle, l'éducation physique, l'air frais, le durcissement sont les meilleures étapes pour la santé.

Commencez avec une simple charge et améliorez votre corps en utilisant des techniques de méditation, de yoga et de respiration. Il est également important de maintenir un niveau adéquat de santé psycho-émotionnelle, ce qui réduit souvent l’immunité de la personne.

Si vous avez une prédisposition aux otites, après avoir pris un bain d’eau naturelle, traitez vos oreilles avec une solution désinfectante (l’alcool borique ou la teinture de calendula feront l'affaire). Ce traitement est particulièrement nécessaire si vous vous êtes baigné dans un lac ou une rivière.

En cas de problèmes mineurs des oreilles, contactez immédiatement Laura. Ne remettez pas le matin votre rendez-vous chez le médecin. Parfois, même douze heures suffisent pour que l’otite devienne plus active. Rappelez-vous que le développement de l'otite a un flux rapide, c'est sa ruse! Prenez soin de votre santé!

Comment traiter l'otite catarrhale aiguë chez les enfants - Réponses du Dr Komarovsky

Otite moyenne catarrhale

L'otite moyenne catarrhale est un processus inflammatoire qui se propage aux membranes muqueuses de toutes les structures de l'oreille moyenne - cavité de l'oreille, trompe d'Eustache et cellules mastoïdes.

L'otite catarrhale aiguë est notée chez l'adulte et l'enfant, elle est dangereuse pour la déficience auditive ou même la surdité. L'otite aiguë se distingue par un cours rapide.

Signes d'otite catarrhale

La maladie est la forme initiale d'inflammation dans l'oreille moyenne. A ce stade, l'inflammation commence, accompagnée de la sécrétion active des glandes muqueuses, ajoutant des leucocytes à la sécrétion des cellules épithéliales.

Des modifications des membranes muqueuses sont notées dans l'épithélium cilié du tube auditif, le nasopharynx. L'action des virus, des bactéries provoque une augmentation de la perméabilité du sang et des vaisseaux lymphatiques, l'afflux de leucocytes sanguins au centre de l'inflammation, stimule la sécrétion de mucus.

À la suite de changements, un gonflement de la membrane muqueuse se produit dans la région de la bouche du tube auditif et la circulation de l'air dans la cavité tympanique est perturbée.

Le stade catarrhal de l'otite dure jusqu'à 4 jours, pendant lesquels l'exsudat s'accumule dans l'oreille moyenne. Lorsque l'exsudat stagne dans la cavité tympanique, du pus apparaît, l'otite moyenne passe au stade purulent.

Pourquoi l'otite moyenne aiguë se produit-elle?

Les causes d'otite catarrhale sont considérées comme une infection virale ou bactérienne. Les agents pathogènes courants de la maladie sont les suivants: pneumonie à Streptococcus, Streptococcus pyogenes, Haemophilus Influenzae, Staphylococcus aureus.

Caractéristiques de l'otite moyenne chez les enfants

On observe des otites moyennes unilatérales et bilatérales chez les nouveau-nés.

L'otite otite favorise l'inflammation des végétations adénoïdes, ainsi que:

  • la présence de tissu embryonnaire myxoïde dans l'oreille, se résolvant normalement jusqu'au début de la deuxième année de vie;
  • position horizontale de l'enfant pendant l'alimentation;
  • caractéristiques structurelles de la trompe d'Eustache;
  • maladies des amygdales;
  • structure imparfaite de l'os temporal.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les conséquences de l'otite moyenne et sur le danger de cette maladie dans notre prochain article.

Qu'est-ce qui contribue à l'otite?

L'otite moyenne catarrhale aiguë peut se propager à partir du foyer d'infection par le sang dans le cadre de la tuberculose, de la rougeole.

Contribue à l'otite catarrhale, à la carence en vitamines, au rachitisme, à l'hypothermie et aux maladies du rein. L'otite provoque une augmentation des éternuements en cas de rhume, de grippe et de mal au nez.

Si une femme a eu une otite moyenne pendant la grossesse, l'enfant peut avoir de graves conséquences, même une surdité.

Les symptômes

Les premiers symptômes de l'otite catarrhale se manifestent par une congestion de l'oreille, une augmentation de la température corporelle, une pulsation de la douleur dans l'oreille affectée, des dents, une perte de l'audition.

Les changements sont plus souvent unilatéraux, une otite moyenne bilatérale catarrhale est rarement observée.

L'autophonie est une plainte fréquente au début de l'otite catarrhale chez l'adulte et l'enfant. C'est un phénomène dans lequel le patient entend sa voix dans une oreille bouchée. Lorsque l'oreille moyenne est remplie d'exsudat séreux, l'autophonie disparaît et le bruit augmente dans l'oreille malade.

Un symptôme de l'otite catarrhale est une douleur intense en appuyant sur le tréteau, augmentant progressivement avec le développement d'une inflammation, une douleur à l'oreille.

Attacher des douleurs lancinantes est particulièrement douloureux pour le patient. L'état de santé général se dégrade, l'indisposition, la fatigue est constatée. Chez les adultes et les enfants atteints d’otite catarrhale, la température atteint 38 ° C.

Une réaction de température particulièrement forte est observée chez les jeunes enfants. Chez un enfant de moins d'un an, la température d'un nouveau-né peut atteindre 40 ° C.

Dans cet état, les enfants refusent de manger, deviennent indifférents aux autres, ne montrent pas de réaction aux jouets.

Au fur et à mesure que les symptômes d'intoxication augmentent, l'état de santé de l'enfant s'aggrave, il peut présenter des convulsions, des vomissements. Cette condition menace la transition de l'otite moyenne de catarrhale à purulente.

Diagnostics

L'otoscopie révèle des modifications dans le tympan:

  • les vaisseaux sanguins sont remplis de sang, la membrane rougie;
  • tympan rétracté, une violation de sa mobilité.

L'implication du tympan dans la cavité de l'oreille moyenne entraîne une altération de la mobilité des osselets auditifs, l'apparition d'une perte auditive.

Traitement

Les enfants de moins de deux ans sont traités pour une otite aiguë à l'hôpital. Les adultes sont hospitalisés pour une maladie grave et compliquée.

Au stade de l'otite moyenne catarrhale, le patient est traité avec des méthodes physiothérapeutiques et des médicaments. On montre au patient des compresses chauffantes sur l'oreille douloureuse, thérapie UHF, Solux.

Le traitement de l’otite catarrhale vise à réduire le gonflement de la membrane muqueuse du nasopharynx, du tube auditif et à rétablir la ventilation naturelle de la cavité de l’oreille moyenne.

Dans le nez, des agents vasoconstricteurs sont instillés - la nazivine, l'otrivine, des gouttes anti-inflammatoires sont instillées dans l'oreille, des gouttes anti-douleur - une injection.

Pour réduire la température en utilisant de l'aspirine, du paracétamol. En tant qu'analgésique, l'agent anti-inflammatoire donne de l'ibuprofène. À des températures normales, des compresses chauffantes sont placées dans l'oreille et la région de l'oreille.

Le patient reçoit une compresse avec un effet analgésique, anti-inflammatoire et chauffant. Pour cela, la gaze turunda est humidifiée avec un mélange d'alcool à usage médical, de glycérine et de résorcinol, puis insérée dans le conduit auditif de l'oreille du patient. Compresse laissé pour un jour.

Dans la zone située derrière l'oreille pour les adultes atteints d'otite moyenne aiguë catarrhale, une compresse chauffante de vodka et d'alcool dilué est placée. Laissez une compresse pendant 6 heures.

Un moyen efficace de traiter l'otite moyenne consiste à injecter du protargol ou du collargol à l'oreille. Ces agents antibactériens soulagent les symptômes de l'inflammation, réduisent l'enflure.

Avec une évolution légère de la maladie ne pas recourir à la nomination de médicaments antibactériens, limités à un traitement local (instillation dans l'oreille) avec le médicament otinum, contenant un antibiotique.

À des températures supérieures à 39 ° C, on prescrit un traitement antibiotique aux adultes et aux enfants, qui ne provoque pas de perte auditive. Ces médicaments comprennent les céphalosporines, l'amoxicilline.

La durée du traitement antibiotique de l'otite catarrhale est de 7 à 10 jours. Chez les enfants de moins de deux ans, l'antibiothérapie dure jusqu'à deux semaines.

Les méthodes efficaces de traitement de l'otite moyenne catarrhale aiguë comprennent le cathétérisme de la trompe d'Eustache. Pour le traitement des antibiotiques sont utilisés - augmentine, pénicilline, corticostéroïdes.

Caractéristiques du traitement

Le stade catarrhal de l'otite moyenne après 3-4 jours se transforme en otite moyenne purulente. Avec ce type de maladie, ainsi qu’à haute température, il est impossible de faire des compresses chauffantes sur les oreilles, les oreilles et le cou.

Lorsque la grossesse est nécessaire pour consulter un médecin, un certain nombre de médicaments utilisés dans le traitement de l'otite moyenne catarrhale peuvent nuire à l'enfant.

Prévention

La prévention de l'otite catarrhale vise à prévenir le rhume, la grippe et les maladies infectieuses inflammatoires aiguës.

Il est important de renforcer le système immunitaire, une alimentation riche en vitamines, un durcissement du corps.

Afin de prévenir les otites aiguës, les maladies chroniques des sinus paranasaux, du nasopharynx et des dents carieuses sont rapidement traitées.

Prévisions

Le pronostic de l'otite moyenne catarrhale est favorable.

Les premiers signes d'otite catarrhale chez les enfants

On estime qu'environ 25% des bébés de moins de 5 ans souffrent de cette maladie. Et ce n’est pas surprenant: les causes de l’otite catarrhale chez les enfants sont assez simples - des infections virales respiratoires aiguës fréquentes aux toux sévères.

Les médecins affirment que si l’otite est diagnostiquée chez un enfant, cela ne signifie pas que les maladies ORL le hanteront tout au long de son enfance.

Cela suggère plutôt que certains organes d'un enfant, en raison de leur taille, sont plus susceptibles aux maladies inflammatoires que les mêmes organes d'un adulte. Et les miettes de tubes auditifs font simplement référence à de tels organes.

Comment traiter les infections respiratoires aiguës chez un enfant? Lire à ce sujet ici.

Le concept et les caractéristiques

L'otite moyenne catarrhale est l'une des maladies ORL les plus fréquemment diagnostiquées, et la membrane muqueuse de l'oreille moyenne est enflammée.

Très souvent, c'est cette forme d'otite qui précède l'otite purulente, car les symptômes sont presque les mêmes, car seul un spécialiste saura les distinguer les uns des autres. Chez les enfants, l'otite catarrhale est plus fréquente car le tube auditif de l'enfant n'est pas encore complètement formé.

Le tube auditif de l'enfant est plus court que celui d'un adulte, car une infection pouvant pénétrer dans la cavité du bec vers le tube auditif ne devrait pas prendre beaucoup de temps. En conséquence, c'est le bébé qui a plus de chances de contracter une otite.

En cas d'otite, la trompe d'Eustache est obstruée, la cavité de l'oreille est remplie de liquide et cela s'épaissit, ainsi que du pus.

Après cinq ans, ce tube est déplacé verticalement chez les enfants, ce qui constituera un obstacle à l’infection, car l’otite moyenne catarrhale est pour ainsi dire une maladie préscolaire.

Les causes

L'otite provoque des infections respiratoires fréquentes, la grippe, des maladies nasales chroniques, une toux sévère et des éternuements, des problèmes d'adénoïdes. Comme nous l’avons déjà mentionné, c’est l’âge de l’enfant et le manque de formation du tube auditif qui provoquent en soi une otite.

Chez le nouveau-né les premiers mois de sa vie, tous les organes sont alors formés, y compris le nez et la bouche.

Ceux qui ont un écoulement nasal grave sont plus susceptibles de contracter une otite moyenne.

Les parents de ces bébés doivent être très attentifs - sous la pression de ce mucus, le tympan du bébé peut se rompre.

Les enfants plus âgés sont également à risque - jusqu'à cinq ans, l'emplacement de la trompe d'Eustache du bébé est tel que l'infection de la cavité nasale atteint rapidement l'oreille moyenne.

Et si le bébé est souvent plus infections virales respiratoires aiguës, souffre d'une toux longue et sévère, il a une rhinite prolongée, les risques d'otite augmentent considérablement. Également dans la catégorie de risque, les enfants sujets aux allergies.

Comment se développe la maladie?

Les organismes pathogènes qui provoquent des otites, provoquent une inflammation de la membrane muqueuse, gonflent, l’illumination se rétrécit, à cause de la ventilation de l’organe, ainsi que de la fonction auditive.

L’ensemble constitue un "excellent" moyen de pénétration d’une infection secondaire dans le corps du bébé, ce qui aggrave son état.

Premièrement, l'enfant se plaint de faiblesse générale, il refuse de manger, devient lent. Ensuite, il y a une rougeur de la région autour de l'oreille. Ensuite, la température corporelle augmente, l'enfant devient agité.

L'oreille est posée, le bruit se fait entendre à l'intérieur, l'enfant a des problèmes d'audition.

Enfin, commencent les douleurs insupportables dans l'oreille, elles peuvent être lancinantes et lancinantes, donner aux tempes et aux joues, à la mâchoire.

Des recommandations pour le traitement de la laryngite chez un enfant sont disponibles sur notre site Web.

Symptômes et signes

La douleur d'oreille sévère est le symptôme principal de la maladie. Il donne à presque toutes les parties de la tête et lorsqu'il éternue, l'enfant ressent une douleur en avalant, en toussant. Il ne peut pas trouver une place, essayant de s'allonger ou de s'arranger pour que la douleur ne soit pas ressentie.

Les symptômes suivants s'intensifient davantage:

  • la température corporelle augmente;
  • appétit pire;
  • en avalant, ça fait mal;
  • le bébé est faible et léthargique.

Il est nécessaire d'aller définitivement chez le médecin, si vous ne vous tournez pas immédiatement vers un oto-rhino-laryngologiste, la maladie va plus loin, l'enfant peut perdre de l'audition.

Le processus inflammatoire doit être arrêté et sous la direction d'un médecin.

Caractéristiques de la forme aiguë

Si vous cliquez sur le tragus, la douleur ne fait qu'augmenter.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la douleur devient plus forte et l'état de santé général se dégrade.

La douleur peut «marcher» pendant la journée, mais la nuit, elle devient insupportable: elle ne peut s'endormir si elle tire, palpite. Les parents paniqués appellent une ambulance, et à juste titre.

Si la douleur grave, et il n'est pas éliminé par l'ibuprofène, il ne peut pas dormir, vous avez besoin de l'aide de médecins.

Avec un traitement supplémentaire rapide et approprié, la maladie ne s'attarde pas - mais la maladie est active pendant quelques semaines, la forme latente (le processus de guérison et de récupération) continue, mais l'enfant se sent bien et ne se plaint de rien.

Des complications

Parfois, l'évolution aiguë de la maladie nécessite une intervention chirurgicale. L'opération est menée par un oto-rhino-laryngologiste.

Si la maladie est due à la pathologie des végétations adénoïdes, celles-ci sont retirées afin de permettre à l'appareil auditif de fonctionner pleinement.

Si l'affaire est en cours, l'enfant a une paracentèse du tympan. Tout cela est nécessaire pour préserver la fonction auditive.

Diagnostics

En cas d'otite ou de suspicion, amenez immédiatement l'enfant à l'ENT.

Sur la base du tableau clinique, examen spécial utilisant l'instrument otolaryngique, le médecin identifiera le diagnostic.

Il peut avoir besoin de recherches supplémentaires - tests, parfois radiographie.

Méthodes de traitement

Il est impossible de guérir l'otite catarrhale en quelques jours, le traitement peut être retardé de 2 à 4 semaines.

Au stade initial de la thérapie, il est nécessaire de donner au bébé une respiration nasale libre. Pour éliminer le mucus du nasopharynx, on utilise des aspirateurs spéciaux ou une seringue à bout en caoutchouc.

Drogues et gouttes

Le médecin peut prescrire des gouttes vasoconstricteurs nasales qui soulagent le gonflement - ceci garantit la perméabilité du tube auditif.

Des préparations pour les oreilles telles que Otipaks, Otinum, Otizol sont des moyens nécessaires pour soulager la douleur, soulager l'inflammation. Nouveau-né en forme de drogues liquides.

Ai-je besoin d'antibiotiques?

Au départ, les médecins ne prévoient pas de traitement antibiotique.

Mais si le médecin voit un danger, s'il présente un risque d'otite purulente ou s'il se base sur des analyses identifiant certaines violations supplémentaires, le médecin prescrit raisonnablement des antibiotiques.

Remèdes populaires

Pour réduire l'intensité de la manifestation de l'otite moyenne, vous pouvez faire des compresses de chaleur.

Les oreilles peuvent être chauffées avec une lampe bleue ou avec des compresses à base d’alcool, mais uniquement sur prescription d’un médecin.

Si c'est un bébé, vous devez lui porter un chapeau, il est important d'exclure le bébé qui est refroidi.

Échauffement

En outre, pour atténuer les symptômes, le médecin peut prescrire une physiothérapie thermique. Ils se déroulent dans le service de physiothérapie de la clinique sous la supervision de spécialistes. Fabriqué par le cours. Dans certains cas, une thérapie par la boue peut être prescrite.

Vous pouvez apprendre comment traiter une toux grasse chez un enfant dans notre article.

Conseils Komarovsky

Le pédiatre populaire Komarovsky dit que l'otite moyenne est traitée avec des gouttes vasoconstricteurs.

Et divers types de sprays sont des médicaments douteux que les enfants ne devraient pas utiliser.

En outre, le médecin vous rappelle que jusqu’à ce que vous alliez chez le médecin, vous ne devez pas enterrer quelque chose dans l’oreille de l’enfant. Vous devez lui donner un anesthésique, mais tous les autres médicaments - uniquement après avoir consulté le médecin.

Notes Yevgeny Komarovsky et le fait que l'otite ne guérit pas rapidement. Mais toute thérapie doit être complétée jusqu'au bout. Si cela n'est pas fait, la rechute ne peut être évitée.

Il rappelle également que souvent l'otite est provoquée par un rhume.

Prévention

Tout est simple: augmenter l’immunité de l’enfant, ce qui signifie que le bébé doit se promener tous les jours, il doit avoir un régime journalier sain, une bonne nutrition. Enseignez à l’éducation physique, au durcissement élémentaire.

Les vitamines saisonnières sous forme naturelle sont nécessaires. Traitez les rhumes non pas avec une montagne de médicaments, mais avec la création de conditions optimales de guérison. Mais toutes les maladies doivent être traitées.

Il est nécessaire d'éviter les blessures à l'oreille - ne laissez pas l'enfant mettre des cotons-tiges et des épingles à cheveux dans l'oreille. Apprenez à votre bébé à se moucher correctement. Ne vous engagez pas non plus dans l’auto-traitement, l’otite moyenne est une spécialité de l’oto-rhino-laryngologie.

Et rappelez-vous que la maladie ne passera pas d'elle-même, ne passera pas dans quelques jours.

La période active est assez longue, mais la récupération prend du temps.

Ne soyez pas pressé de fermer l’hôpital rapidement, la hâte peut provoquer une maladie chronique.

Dr. Komarovsky sur l'otite moyenne chez les enfants dans cette vidéo:

Nous vous demandons de ne pas vous soigner vous-même. Inscrivez-vous avec un médecin!

Article Précédent