Principal
Bronchite

Causes, symptômes et traitement de l'œdème laryngé (gorge) à la maison

Une des pathologies associées à l'œdème laryngé est l'un des phénomènes les plus menaçants pour l'homme. Son apparition est caractérisée par un rétrécissement de la lumière, ce qui représente une menace directe pour la vie. L'œdème laryngé se développe parfois très rapidement et peut entraîner la suffocation. Par conséquent, cette condition nécessite une hospitalisation urgente.

Causes de gonflement de la gorge

Cette pathologie n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme de plusieurs maladies. Il en existe des formes non inflammatoires et inflammatoires. L'œdème laryngé touche le plus souvent les jeunes hommes, mais il existe bien entendu des enfants et des adultes des deux sexes parmi les patients.

Les causes du développement de la maladie chez de nombreux adultes sont les facteurs suivants:

  1. La présence de maladies aiguës et chroniques. Les premiers sont la grippe, la scarlatine, la diphtérie, la typhoïde, la rougeole et autres, et le second est la tuberculose ou la syphilis.
  2. L’émergence de maladies infectieuses et inflammatoires, localisées dans la gorge et ses environs - laryngite, pharyngite, sinusite, chondropérichondrite larynx.
  3. Apparence comme complication après une opération dans la gorge et le cou en général.
  4. Blessures d'origines diverses.
  5. La présence d'allergies.
  6. Maladies cardiovasculaires, ainsi que des pathologies du foie et des reins.
  7. Développement après radiographie d'une radiothérapie près du cou.
  8. Pathologies dans les organes adjacents au larynx.

Chez un petit enfant, un œdème laryngé se produit parfois en réaction à un repas très chaud. Bon nombre des raisons énumérées ci-dessus sont également pertinentes pour les enfants.

Il faut se rappeler que l'œdème laryngé fait référence à de telles conditions qui nécessitent une réaction urgente.

Les symptômes

Une lumière dans la gorge avec l'apparence d'un spasme ou d'un corps étranger est capable de rétrécir en un instant. Cela se produit de manière aiguë lorsque des processus inflammatoires ou une réaction allergique se produisent. La sténose chronique de la gorge se produit s'il y a une tumeur. Le danger de cette affection dépend de la vitesse et du degré de rétrécissement de la lumière laryngée.

S'il existe un oedème du larynx de nature inflammatoire, la personne s'inquiète de ces symptômes:

  • maux de gorge aggravés par la déglutition;
  • la sensation de la présence d'un objet étranger;
  • changer le timbre de la voix.

Avec l'expansion de la zone oedémateuse dans la direction des plis cherpalonadgolatal et des muqueuses squameuses, une sensation d'étouffement cartilagineux apparaît.

Signes généraux de pathologie aiguë:

  • aboiements de la toux;
  • enrouement;
  • gonflement de la surface avant et changer sa couleur en bleuâtre;
  • respiration sifflante.

Dans l'œdème chronique de la gorge, le phénomène de sténose n'est peut-être pas exprimé de manière aussi aiguë, car le corps s'adapte au rétrécissement progressif de la lumière respiratoire et s'habitue au manque d'oxygène.

Diagnostics

L'oto-rhino-laryngologue est diagnostiqué sur la base de l'examen, des antécédents et de la description du patient souffrant de douleur. Il est déjà plus difficile de déterminer la cause du rétrécissement de la glotte. Parfois, le médecin remarque qu'une nouvelle croissance est apparue sous la muqueuse hyperémique ou qu'il y a un objet étranger.

Afin de découvrir les causes de la pathologie, ils font une endoscopie, une laryngoscopie indirecte. Les enfants effectuent une microlaryngoscopie vidéo.

Les procédures sont effectuées avec beaucoup de soin, car certaines d’entre elles peuvent être accompagnées de difficultés de respiration et de spasmes laryngés encore plus grandes. Dans ce cas, l'asphyxie se produit et, par conséquent, la mort.

Après l'examen initial, le médecin décide des organes à contrôler afin de déterminer la cause première de la maladie. Radiographie prescrite de la gorge et du thorax, tomodensitométrie du médiastin, bronchoscopie.

Types de gonflement

Les œdèmes laryngés sont infectieux et non infectieux. Le premier d'entre eux est plus commun en second. Ils sont dus à une laryngite chronique, à une hypothermie, à une surtension des cordes vocales, ainsi qu’après des blessures, notamment des aliments trop chauds et des substances gazeuses toxiques.

La sténose de la gorge provoque parfois un œdème de Quincke ou un œdème de Quincke. Ceci est une condition d'origine allergique lorsque d'autres parties voisines du corps gonflent. Le danger de son développement rapide.

L'œdème allergique est dû à des substances telles que des médicaments contenant de l'iode, des médicaments comme la vitamine B, des produits alimentaires contenant des additifs chimiques, des produits chimiques ménagers. Les piqûres d’insectes, l’hépatite ou les maladies du système endocrinien peuvent également entraîner cette affection. Dans ce cas, très probablement, la personne est génétiquement prédisposée à une telle réaction de l'organisme.

Traitement de l'œdème laryngé

Étant donné que les enfants ont le plus de chances de faire face à une sténose du larynx, ce sont souvent eux qui fournissent les premiers secours. Et les enfants et les adultes, c'est pareil. Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Appelez une ambulance dès que possible. Lors d'un appel téléphonique, le répartiteur doit signaler une sténose du larynx chez un enfant car, dans ce cas, il doit supprimer l'enflure au cours de la prochaine heure.
  2. Calmez-vous et essayez de calmer l'enfant, car l'excitation peut augmenter l'enflure des tissus gutturaux.
  3. Donnez-lui des médicaments antiallergiques. La probabilité de réduire l'enflure après la prise du médicament est élevée.
  4. Augmentez le niveau d'humidité dans la pièce. Pour ce faire, allumez l'humidificateur ou utilisez de la vapeur.
  5. Faire inhalation avec des agents alcalins (solution saline ou eau "Borjomi"). Ces substances suppriment la toux pendant la sténose.
  6. S'élancer ou se frotter les pieds est une distraction.

Causes de l'oedème de la gorge, des symptômes caractéristiques et du traitement d'un patient adulte

La gorge est caractérisée par une croissance progressive et temporaire des tissus du pharynx et des premières sections de la membrane muqueuse du larynx. À la suite du processus pathologique, une obstruction (rétrécissement) de la lumière des voies respiratoires se produit.

Si la gorge est enflée, cette maladie se caractérise par l'apparition d'une dyspnée, d'une asphyxie et d'une asphyxie mécanique (insuffisance respiratoire), elle-même fatale.

Le développement de l'œdème est possible pour de nombreuses raisons pathologiques. Dans tous les cas, un traitement urgent est nécessaire, sinon le patient est susceptible de mourir.

Facteurs infectieux et autres inflammatoires

Les principaux facteurs de gonflement du pharynx sont multiples. Parmi les raisons sont:

  1. Facteurs infectieux (inflammation).
  2. Causes allergiques
  3. Autres facteurs

Devrait les considérer plus en détail.

Angine de poitrine

En d'autres termes, une amygdalite aiguë ou chronique. De par sa nature, il s’agit d’un processus inflammatoire impliquant les amygdales palatines. Ils grossissent et se gonflent, il est difficile à avaler.

Une gorge très enflée gêne le passage normal de l'air, une suffocation se produit. C'est une condition extrêmement dangereuse.

Les maux de gorge sont accompagnés d'une masse de symptômes caractéristiques, en plus des poches.

C'est une douleur de nature intense. Plus le processus est actif, plus il est fort. Brûlure au niveau du palais mou, altération de la fonction de déglutition et de la prise alimentaire, exsudation intense (débit de contenu purulent).

La thérapie est nécessaire dès les premiers instants après le diagnostic. Toute une gamme de médicaments sera utilisée: anti-inflammatoire non stéroïdien, antibactérien ou antiviral, antiseptique.

Pour éliminer le gonflement utilisé antihistaminique de première génération. Dans les cas graves, ventilation artificielle des poumons ou autres méthodes.

Laryngite dans les stades avancés

La phase aiguë de la laryngite nécessite un traitement urgent, en raison des risques élevés de gonflement et d’augmentation de l’asphyxie. La maladie est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse du larynx.

Le processus pathologique s'accompagne d'une toux aboyante intense de nature improductive (aucune expectoration n'est libérée), de douleurs dans la gorge et le cou, ainsi que d'autres symptômes, tels qu'une voix brûlée.

La thérapie par processus nécessite l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), d'antihistaminiques pour le soulagement urgent de l'œdème de la gorge, d'antibiotiques ou d'antiviraux.

Il est difficile d'arrêter l'obstruction avec des méthodes non invasives, mais il est possible si les premiers secours sont fournis.

Ébullition dans le pharynx

L'abcès de la gorge est une sorte d'abcès formé dans l'hypoderme (tissu adipeux sous-cutané de l'oropharynx). Lorsque la localisation paratonsillar du processus (à côté d'une des amygdales), une suffocation et un gonflement intenses sont observés.

Un effet de masse se produit lorsque l'abcès se gonfle au point de bloquer les voies respiratoires.

Il est traité exclusivement rapidement. Thérapie conservatrice inefficace dans la plupart des cas.

Infections virales respiratoires aiguës

Développe particulièrement souvent la défaite des virus de la grippe, des rotavirus, des adénovirus et d'autres agents pathologiques.

Caractérisé par une augmentation rapide de la température à 39 degrés et plus, coupant la douleur et la douleur dans le larynx, gonflement des amygdales et une faiblesse générale.

La particularité des lésions virales réside dans la complexité du traitement, car les médicaments qui tuent les virus eux-mêmes n'existent pas.

Le traitement est effectué avec l'utilisation d'antiviraux à des doses importantes, d'anti-inflammatoires, d'antihistaminiques et d'autres moyens de même nature.

Varicelle

La varicelle est provoquée par le virus de l’herpès, à savoir sa troisième souche (virus Varicella-Zoster).

Avec un déroulement compliqué du processus pathologique, l'oropharynx et les membranes muqueuses du larynx sont affectés. Progressivement, une inflammation et un gonflement des tissus du larynx se produisent et il y a une condition lorsque la gorge est gonflée, mais ne fait pas mal.

Le traitement est conservateur, doit commencer dès les premiers jours de la maladie.

Surtout souvent la complication décrite se développe pendant la formation de la maladie chez les patients adultes. Les enfants souffrent parfois de varicelle plus facilement en raison des caractéristiques de leur corps.

La mononucléose

Il est provoqué par le virus de l'herpès déjà connu. Cette fois, la souche du quatrième type (virus Epstein-Barr).

Elle se caractérise par tout un ensemble de symptômes, notamment des maux de tête, des manifestations d'intoxication générale, une altération du fonctionnement du foie, des voies urinaires, etc.

La manifestation objective est l'apparition de cellules mononucléées atypiques dans le sang capillaire. Le même effet est produit par le cytomégalovirus (virus de l’herpès du cinquième type).

Facteurs non infectieux

Le plus souvent, nous parlons d'allergies de gravité variable. Y compris dans la forme extrême de choc anaphylactique ou angioedema.

L'essence du processus est la suivante:

  • Au cours de la pathologie, la substance allergène pénètre dans l'organisme du patient. Cela peut être un objet inoffensif, tel que des particules de pollen, de la poussière de maison, des phanères d'animaux, de la laine, des pigments contenus dans les aliments, etc. Dans le cadre du système décrit, l'allergène est appelé antigène.
  • Le corps initie une puissante réponse immunitaire en réponse à la pénétration de structures pathogènes dans le corps. Des immunoglobulines spécifiques sont produites, qui se combinent avec des antigènes pour former un complexe antigène-anticorps unique.
  • Ces structures formées se déposent sur les tissus du larynx et d’autres structures anatomiques, détruisant les cellules basophiles du mât. Le résultat est la libération d'une grande quantité de substance toxique, l'histamine. Il est également un médiateur de l'inflammation et initie le gonflement au niveau local.
  • L'histamine détruit les tissus, provoque des processus inflammatoires et un gonflement grave et soudain.

Une telle allergie ne peut être éliminée que par des antihistaminiques de première génération à forte dose.

Une autre cause commune de gonflement de la gorge est la pénétration d'un corps étranger dans les structures anatomiques des voies respiratoires inférieures.

Dans une telle situation, l'objet doit être retiré pour normaliser la respiration.

Puis la thérapie anti-inflammatoire et l'utilisation d'antihistaminiques pour le soulagement des processus secondaires. Ceci est principalement observé chez les enfants d'âge préscolaire.

Symptômes typiques de gonflement de la gorge

Les symptômes cliniques du gonflement des tissus de la gorge sont multiples et dépendent du type de processus pathologique.

Œdème allergique

Caractérisé par le développement rapide des symptômes suivants:

  • Douleur dans l'oropharynx qui brûle, se gratte la nature.
  • Sensation de manque d'air.
  • Essoufflement. Augmentez le nombre de mouvements respiratoires par minute.
  • Suffocation. Incapacité à respirer normalement en raison d'une obstruction des voies respiratoires inférieures.
  • Sensation de démangeaisons dans la gorge, désir de peigner la zone touchée.
  • Gonflement du visage, des lèvres et d'autres structures anatomiques à proximité.
  • Toux non productive ou peu productive. Développé en réponse au gonflement et à l'irritation des membranes muqueuses.

Les symptômes d'allergie sont suffisamment spécifiques pour permettre un diagnostic rapide. Nous devons agir immédiatement.

Gonflement infectieux de la gorge

Comme déjà mentionné, il se développe au début de la laryngite, de l’angine et d’autres processus pathologiques.

  • Douleur intense dans la gorge et l'oropharynx. Douleurs qui brûlent, coupent, tirent. Renforcé en mangeant, fluide. Donner dans le cou, la colonne vertébrale, le visage et les pommettes. Peut aussi irradier jusqu'aux dents.
  • Détresse respiratoire comme la dyspnée ou l'étouffement. Au fil du temps, l'asphyxie se développe avec la perspective de la mort.
  • La voix disparaît, devient enrouée, la température du corps augmente.
  • Toux de nature différente. En règle générale, il est peu productif et aboie souvent.
Il est important de noter:

Jamais un œdème infectieux ne se développe simultanément - ceci n'est typique que pour les allergies. Il se forme progressivement, le tableau clinique apparaît longtemps. Il faut plusieurs heures, voire des dizaines d’heures pour former l’état final. C'est assez pour fournir les premiers secours.

Gonflement non inflammatoire

Gonflement non inflammatoire est généralement accompagné des symptômes suivants:

  • Toux
  • Essoufflement.
  • Suffocation.
  • Troubles de la voix (enrouement, enrouement).

Dans les trois cas, il est urgent d'agir, la vie du patient est en jeu.

Soins d'urgence pour le patient

Tout d’abord, vous devez appeler une ambulance, même si le développement de l’œdème ne fait que commencer.

Lorsque vous appelez une ambulance, les symptômes doivent être soigneusement décrits afin que le besoin de soins médicaux urgents soit compris. Pendant un moment, pendant que l'ambulance s'en va, vous devez ralentir le processus pathologique.

L'algorithme d'action est le suivant:

En cas de réaction allergique, il convient d'éliminer l'exposition de la substance dangereuse au corps de la victime. S'il existe un facteur alimentaire, il est recommandé de se rincer la bouche et la gorge avec une solution de soude à raison de 1 cuillère à café par tasse d'eau (si possible).

  • Plantez le patient. La position doit être exactement sédentaire, dans la position couchée du corps, l'état du patient est aggravé.
  • Desserrez le collier et relâchez complètement le cou afin que la compression n'aggrave pas les symptômes du patient.
  • Donnez au patient un antihistaminique, cela éliminera rapidement le gonflement de la gorge. C'est mieux s'il s'agit d'un médicament de première génération. Diphenhydramine ou pipolfen approprié. Des médicaments tels que le cétrin et ses analogues agissent trop faiblement.
  • Il est nécessaire d’ouvrir une fenêtre ou une fenêtre pour assurer l’air frais. Dans les cas extrêmes, vous devez amener le patient dans la rue (sur le balcon, etc.).
  • Mettez une compresse mouillée sur le cou, un sac d’eau froide ou de la glace - il se produira un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui réduira légèrement la taille des tissus oedémateux.

En cas d’arrêt cardiaque, un massage urgent est effectué. De telles situations sont rarement observées, mais parfois, elles se produisent. Vous devez être parfaitement préparé.

Comment le docteur premiers secours

Au sein de l'hôpital, des mesures de premiers secours spécifiques sont appliquées dans tous les cas.

  • Il est nécessaire d'entrer dans l'adrénaline par voie intramusculaire ou intraveineuse. Si la technique n'a eu aucun effet, il est nécessaire d'introduire le médicament à la racine de la langue. Il est bien vascularisé, car l'action sera rapide.
  • L'inhalation d'oxygène à différentes concentrations est obligatoire.
  • L'introduction de glucose et de solution saline par voie intraveineuse pour normaliser l'état du patient. Les solutions nourrissent un corps affaibli.
  • Également nécessairement effectué l'introduction de bronchodilatateurs à base de fénotérol et de bromure d'ipratropium.
  • En l'absence de ce dernier, l'utilisation de prednisolone ou de dexaméthasone est requise (par voie intramusculaire ou intraveineuse).
  • Injections d'antihistaminiques de première génération.
  • L'utilisation d'aminophylline est requise. Il vous permet d'élargir les voies respiratoires et de normaliser la respiration.
  • Avec le développement de l'asphyxie, les tissus mous de la gorge et de la trachée sont disséqués pour former une stomie (trachéotomie). Requis dans les cas extrêmes. La mesure est temporaire.

Méthodes de traitement en fonction de la cause

Le traitement de l'œdème dans la gorge se poursuit après les premiers soins.

  • Antihistaminique de première génération, de préférence sous forme d’injections.
  • Anti-inflammatoire d'origine non stéroïdienne. Comme Ketorol, Diclofenac, d'autres AINS.
  • Antibiotiques. Réalisé uniquement après un diagnostic approfondi et des études de la flore bactérienne pour la sensibilité aux agents antibactériens.
  • Antiviraux et autres drogues sur la situation.

Le traitement est effectué dans un hôpital pendant plusieurs jours.

Gonflement de la gorge est une condition dangereuse qui nécessite une attention médicale immédiate. Il est impossible de faire quoi que ce soit par vous-même. Tout d'abord, il est recommandé d'appeler une ambulance, puis de donner les premiers soins, et les médecins feront le reste.

Œdème laryngé: causes et méthodes de traitement

L'œdème laryngé, ou laryngite œdémateuse, est un processus rapidement évolutif localisé dans la gorge, ou plutôt sur sa membrane muqueuse. Ces poches peuvent se produire soudainement et avoir une origine inflammatoire ou non inflammatoire.

Informations générales

Le processus pathologique de nature inflammatoire se produit chez une personne à la suite de la présence d'infections toxigéniques dans son corps. Un œdème laryngé non inflammatoire se développe à la suite de divers processus allergiques de types divers: maladies affectant les organes internes (par exemple, insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque) et troubles du métabolisme matériel chez l'homme, d'étiologies variées.

En relation avec la formation de processus pathologiques oedémateux dans le larynx, il se produit une forte augmentation des muqueuses qui recouvrent la surface de la gorge, ce qui entraîne un rétrécissement important de la lumière de l'organe, ce qui provoque une diminution de la cavité des voies respiratoires. Un tel phénomène en médecine est connu sous le nom de sténose. L'œdème laryngé survient dans le tissu conjonctif sous-muqueux lâche, qui se développe le plus à la surface de l'épiglotte et affecte le cartilage scalpiforme.

Un tel processus pathologique, tel que l'œdème de la gorge, affecte le plus souvent la population infantile, mais les personnes âgées et les hommes âgés de 17 à 36 ans sont également sensibles au développement de cette maladie.

Classification du processus pathologique

Sur la base des facteurs qui ont provoqué l’apparition d’un gonflement dans la gorge, cette maladie peut être divisée en:

  1. Œdème allergique ou vasomoteur. Le larynx est assez sensible à toute influence externe sur sa cavité, en particulier, et à l'influence de divers allergènes, l'organe. La réaction qui provoque de tels effets peut toucher tout agent pathogène, allant de certains aliments aux piqûres d’insectes. Le gonflement allergique de la gorge résulte de l'action d'une substance sur la structure des capillaires d'un organe, ce qui entraîne une violation de leur perméabilité. Peu de temps après le développement du processus dans les tissus de la sous-muqueuse et des muqueuses du larynx, il se produit une libération intense d'un fluide spécial appelé transsudat. En conséquence, un œdème allergique se forme;
  2. Espèce infectieuse - est la plus courante. Cela provoque l'apparition de cette maladie si une infection entre dans le corps humain et, par conséquent, toutes sortes de maladies sont observées.
  3. Augmentation du tissu de la gorge due à des effets mécaniques, chimiques ou thermiques sur la membrane muqueuse de l'organe.
  4. Gonflement symptomatique. Ce type d'inflammation des tissus de la gorge est la conséquence de diverses maladies qui perturbent le fonctionnement des reins et des maladies oncologiques responsables du développement de tumeurs tumorales dans le corps humain.
  5. Œdème toxique. Ce type de percolation du rétrécissement pathologique de la lumière des voies respiratoires se développe à la suite d'une exposition à la muqueuse buccale de divers produits chimiques toxiques.

Le plus connu et le plus courant est l'enflure de la gorge accompagnée d'un rhume.

Symptômes accompagnant le développement de la maladie

Une telle maladie, comme la laryngite oedémateuse, se développe assez rapidement en un jour, voire trois jours dans certains cas. Dans le même temps, la sévérité des manifestations accompagnant le début du processus pathologique dépend directement de la rapidité avec laquelle la sténose se développe.

œdème cartilagineux

Les principaux symptômes de la maladie comprennent:

  • une forte augmentation de la température corporelle pouvant atteindre 39 ° C;
  • une augmentation des tissus cartilagineux en forme d'écharpe provoque l'émergence chez le patient d'un objet étranger coincé dans la gorge;
  • maux de gorge, particulièrement prononcés lors de l'ingestion d'aliments ou de liquides;
  • dans le cas du développement d'une inflammation de l'œdème chez l'homme, on observe une forte toux paroxystique, qui s'accompagne à son tour d'une douleur accrue et d'une propagation de microorganismes infectieux pathogènes à d'autres parties du larynx, ce qui peut provoquer l'apparition de processus inflammatoires purulents;
  • détérioration du bien-être général et sentiment de faiblesse constante;
  • la voix du patient change de timbre et devient enrouée ou enrouée;
  • en cas d'œdème grave du larynx, les cordes vocales du patient sont gravement perturbées, ce qui peut entraîner un phénomène tel que l'aphonie (perte totale de la voix, mais en même temps la capacité de la personne de parler à voix basse reste persistante);
  • l'apparition d'essoufflement, même avec un léger effort physique;
  • une inspection visuelle du larynx permet de constater une augmentation significative de celle-ci;
  • avec le temps, si le patient n’a pas reçu les soins médicaux nécessaires en temps voulu, il commence à développer une hypoxie (manque d’oxygène), même si la sténose de la gorge n’est pas très prononcée.

Causes communes de gonflement de la gorge

Les facteurs à l'origine du développement de l'augmentation inflammatoire des tissus laryngés comprennent:

  • la progression des processus inflammatoires et purulents dans l'espace peripharynose, qui peut apparaître à la suite de l'apparition de maladies telles que la trachéobronchite et la laryngotrachéite;
  • la présence chez le patient de divers processus pathologiques infectieux de l'évolution aiguë, tels que la diphtérie, la rougeole et la grippe;
  • exacerbation de certaines infections chroniques, dont la syphilis ou la tuberculose;
  • inflammation du cartilage ou de la gorge;
  • avoir une brûlure thermique de la gorge en raison de la consommation d'aliments ou de liquides trop chauds.

Dans certains cas, la cause de l'inflammation dans les tissus du larynx peut être un examen radiologique du cou.

L'œdème laryngé d'origine non inflammatoire est le résultat de divers processus pathologiques du corps humain.

Ceux-ci incluent:

  • la présence d'une maladie telle que l'insuffisance rénale chez un patient;
  • développement de diverses pathologies affectant le coeur;
  • allergie à n'importe quoi;
  • l'évolution de diverses maladies affectant le système lymphatique;
  • la présence de tumeurs tumorales d'étiologies diverses dans le cou, qui à leur tour compriment les grosses veines;
  • violation du métabolisme des sels d'eau, qui peut survenir en raison de la rétention d'eau dans une zone limitée du corps.

Aspect non inflammatoire, contrairement à l'inflammatoire, souvent accompagné de l'apparition d'un œdème localisé dans d'autres parties du corps.

Manières de traiter le processus pathologique

Comment supprimer le gonflement de la gorge, s'il s'accompagne de l'apparition d'une sténose bien marquée? Tout d’abord, il est nécessaire d’assurer un flux d’air normal dans le corps, c’est-à-dire de déboutonner une chemise épaisse ou une veste, puis de sortir dans l’air frais et d’essayer de se calmer. Ensuite, vous devez appeler une ambulance, car la sténose des tissus muqueux nécessite des soins médicaux urgents. Afin d'éliminer les épisodes de rétrécissement de la lumière du larynx, un traitement médicamenteux est utilisé, qui comprend l'utilisation de médicaments hormonaux et antispasmodiques.

Comment supprimer le gonflement dans la gorge pour diverses raisons ayant entraîné le développement du processus pathologique? Seul un spécialiste devrait traiter le traitement de cette maladie, car une thérapie indépendante peut non seulement ne pas donner de résultat positif, mais aussi aggraver la situation. Dans le cas où l'œdème laryngé était provoqué par une réaction allergique d'un organisme à une substance, son traitement est alors réalisé à l'aide de divers antihistaminiques et de médicaments glucocorticoïdes.

Si la gorge s'est gonflée à cause de la présence d'un corps étranger dans sa cavité, il faut l'enlever.

Dans le cas d'une origine infectieuse ou inflammatoire du processus pathologique pour son traitement, on prescrit au patient divers médicaments anti-inflammatoires et anti-bactériens.

Mesures préventives

En tant que mesure préventive pour prévenir l'apparition de poches dans le larynx, il est recommandé d'installer dans votre maison des dispositifs spéciaux qui hydratent l'air et de vous gargariser régulièrement avec des solutions salines ou antiseptiques, en particulier si vous avez des antécédents d'allergies.

Œdème laryngé: comment reconnaître et quoi faire

Un œdème laryngé peut survenir en raison de processus inflammatoires affectant le pharynx ou le larynx.

Tout le monde a besoin de savoir ce qui constitue un œdème dans la gorge, les raisons de son apparition, comment traiter et prévenir un tel phénomène désagréable afin d'éviter des conséquences désagréables.

Les causes

Un tel symptôme peut indiquer le développement d'une personne d'une certaine maladie telle que la laryngopharyngite, la tuberculose, la grippe, etc.

Parfois, ce phénomène peut se produire chez l'homme après avoir subi un examen radiographique prescrit par un médecin.

Les causes de gonflement de la gorge peuvent être trouvées dans diverses maladies des organes et systèmes internes. Il peut se développer dans le contexte de pathologies des reins ou du foie, associées à des maladies cardiovasculaires.

De plus, l'œdème peut être déclenché par un processus allergique.

Gonflement de la gorge ne peut pas se produire par lui-même. Ce n'est qu'un symptôme de toute maladie grave.

Parce que ce processus ne peut être négligé, car si la maladie commence à progresser, le gonflement risque d'augmenter, de bloquer les voies respiratoires et d'étrangler un malade.

En outre, un mal de gorge aura un caractère croissant.

Le processus inflammatoire de la gorge peut être un symptôme de telles maladies:

  1. Laryngite phlegmoneuse ou oedémateuse.
  2. Abcès épiglottique.
  3. Suppuration de la racine de la langue.
  4. Toutes sortes de maladies infectieuses de la cavité buccale.
  5. Une gorge enflée est un symptôme inhérent à divers maux de gorge.

L'œdème laryngé peut être inflammatoire et non inflammatoire. Dans le premier cas, un tel processus s'accompagne d'une douleur et d'un inconfort importants.

La deuxième variante de l'œdème peut ne pas se manifester du tout, bien qu'il soit parfois pénible pour une personne d'avaler ou de respirer fortement.

Un type d'œdème laryngé non inflammatoire peut indiquer un développement:

  1. Maladies du système cardiovasculaire.
  2. Maladie rénale.
  3. Toute maladie du foie.
  4. Réaction allergique à un médicament ou à un produit alimentaire pharmacologique.
  5. Violations du processus de circulation sanguine de la gorge dues à une augmentation des ganglions lymphatiques.

En plus de la raison ci-dessus, le gonflement de la gorge peut être causé par des dommages mécaniques au larynx d'un corps étranger, par des complications après une opération au cou ou à la gorge, par la consommation d'aliments ou de boissons trop chauds.

Types de gonflement de la gorge

L'œdème laryngé est divisé en plusieurs types en fonction de la maladie qui l'a provoqué, en plus d'autres symptômes associés:

  1. Œdème infectieux. C'est le type le plus courant de cette pathologie dans la pratique médicale. Dans ce cas, l'infection peut apparaître à la fois principalement et accessoirement en raison du développement d'une autre maladie. Ce type de gonflement peut survenir avec une laryngite, une hypothermie, une perturbation de la voix, etc.
  2. La gorge est enflée à cause d'un corps étranger. Les dommages peuvent être le résultat d’impacts mécaniques, thermiques ou chimiques sur la muqueuse, de diverses plaies et blessures de la gorge. En outre, le nasopharynx nuit à la respiration avec de la vapeur chaude, des gaz toxiques, etc.
  3. Œdème toxique.
  4. Gonflement symptomatique du larynx. Il se développe sur le fond de n'importe quel rein, coeur, tumeur et autres maladies.
  5. Œdème vasomoteur. Se produit en tant que symptôme d'une réaction allergique.

Ce dernier point peut également être attribué à l’angioedème (angioedema). Il s’agit d’un état pathologique du corps, dans lequel non seulement la gorge se gonfle, mais aussi d’autres parties du corps.

Son rythme de développement est extrêmement rapide et le symptôme de l’allergie est assez grave. Vous trouverez ci-dessous les principales causes d'angioedema.

  1. Acceptation de médicaments contenant de l'iode, de l'aspirine ou de la pénicilline.
  2. L'utilisation de médicaments, qui incluent les vitamines B.
  3. Inhalation de pollen de diverses plantes.
  4. Manger des aliments contenant des émulsifiants ou des colorants.
  5. La libération d'histamine dans le corps.
  6. Exposition à divers types de produits chimiques contenus dans les cosmétiques, la peinture ou les produits chimiques ménagers.

Un tel syndrome peut survenir en raison du développement d'une maladie infectieuse. Ces maladies incluent les pathologies du système endocrinien, la giardiase ou l'hépatite.

Dans de rares cas, une personne peut avoir une prédisposition génétique à l’œdème de Quincke. Parfois, de fortes doses d'alcool peuvent provoquer une libération d'histamine, provoquant ainsi ce type de gonflement.

Symptômes et traitement

Beaucoup de gens ne sont pas toujours capables de reconnaître un œdème laryngé, dont les symptômes ne sont pas si divers.

Une telle ignorance est très dangereuse, vous devez donc vous rappeler que les principaux signes d'une telle maladie sont l'enrouement, la toux sèche et le visage bleu.

Tout cela est accompagné d'une respiration lourde, qui évolue en suffocation.

Si vous analysez correctement tous les symptômes, l’oedème laryngé peut être guéri rapidement et efficacement.

L'enflure de la gorge est susceptible de s'accompagner d'un gonflement du palais mou, des amygdales et de la luette. Dans ce syndrome, le patient peut entendre une poitrine caractéristique siffler en respirant.

Gonflement Quincke peut être accompagné d'un gonflement supplémentaire des mains, du visage, des lèvres, des doigts et d'autres parties du corps.

Si vous suspectez un œdème laryngé, le traitement doit commencer par un appel à l'ambulance. Cela devrait être fait dès que possible, jusqu'à ce que le patient commence à suffoquer.

Il existe des recommandations médicales concernant la prise en charge de l'enflure de la gorge avant l'arrivée de l'équipe médicale. Il est nécessaire de prendre une série d’actions capables de soulager l’état du patient plutôt que de le soigner.

Les premiers soins pour l'œdème laryngé consistent à déboutonner les vêtements d'un malade, à enlever un foulard, une cravate ou tout autre objet susceptible de gêner la circulation de l'air.

Si l'affection est provoquée par une réaction allergique, il est nécessaire d'arrêter de toute urgence l'écoulement de l'allergène dans le corps du patient.

Les allergies peuvent être facilement distinguées parmi les autres causes, car elles évitent rarement l'écoulement nasal, les yeux rouges ou les muqueuses.

La personne devrait être amenée à la vie, puis mise dans un bain chaud ou au moins plonger ses membres dans un récipient rempli d’eau tiède.

Si vous ne comptez pas sur l’arrivée prématurée des médecins et si le patient a déjà une gorge enflée, vous pouvez essayer d’éliminer ou au moins de soulager ses manifestations en rinçant la cavité buccale avec du chlorhydrate d’adrénaline.

Un puissant spray nasal aidera également dans cette situation. Parfois, il ne peut rester que l'enlèvement du gonflement du nasopharynx par injection intramusculaire d'un antihistaminique (comme la suprastine ou la diphénhydramine).

Avec de tels médicaments, vous devez faire très attention et tenir compte du fait que les posologies chez l'adulte et chez l'enfant sont différentes.

Une réaction allergique causée par une piqûre d’insecte doit être suivie d’un traitement presque fulminant, l’oedème laryngé entraînant très souvent des conséquences tragiques.

Si la morsure est sur le bras ou la jambe, appliquez dès que possible un garrot sur la zone située légèrement au-dessus de la plaie.

Pour bien décider quoi et comment enlever le gonflement de la gorge, vous devez d’abord trouver la cause de son apparition.

Le gonflement de la gorge peut être traité à la maison et à l'hôpital en combinant les mesures thérapeutiques suivantes:

  1. Injections et inhalations de pénicilline.
  2. Garder votre cou en chaleur constante.
  3. L'utilisation de bains de pieds chauds.
  4. Vous pouvez mettre les banques, utilisez des emplâtres de moutarde.
  5. Prenez des aliments finement hachés ou liquides.
  6. Parfois, avaler de la glace peut aider.
  7. Introduction Solution Novocainic sous la peau. Si la maladie persiste sans rhume, cette substance peut être administrée par le nez.
  8. L'administration intraveineuse d'une solution de glucose peut également être efficace.

Il est préférable de prévenir l'apparition d'une gorge enflée que de l'enlever.

Par conséquent, vous devez éviter tout contact avec des insectes dangereux, lire attentivement les contre-indications aux médicaments utilisés, traiter rapidement les maladies infectieuses, s'abstenir de vaisselle contenant des émulsifiants et des colorants.

Œdème laryngé

L'œdème laryngé n'est pas une pathologie indépendante, mais un symptôme caractéristique de divers processus infectieux et non infectieux dans le corps. Cet état pathologique se caractérise par un rétrécissement brutal ou progressif de la lumière laryngée avec une augmentation des symptômes d'insuffisance respiratoire. Le plus souvent, cet état pathologique survient chez les enfants, ainsi que chez les hommes âgés de 19 à 35 ans. Les femmes sont moins susceptibles de développer ce symptôme. Le traitement de l'état pathologique devrait être opportun, car sans intervention le symptôme peut provoquer le développement de l'asphyxie et la mort du patient.

Raisons

Dans la pratique médicale, il existe deux types de pathologies telles que l'œdème laryngé: inflammatoire et non inflammatoire. Des maladies telles que:

  • processus purulents dans le nasopharynx (amygdalite, pharyngite, amygdalite et autres);
  • pathologies aiguës infectieuses telles que la typhoïde, la rougeole, la scarlatine;
  • maladies infectieuses chroniques telles que la syphilis, la tuberculose;
  • inflammations du cartilage et du larynx nadkhryaschnit.

Si nous parlons de type non inflammatoire, la cause de ce symptôme est souvent une lésion mécanique du larynx et le collage de corps étrangers dans celui-ci. Souvent, ce syndrome peut être observé chez un enfant qui a avalé accidentellement de petites pièces d'un jouet. Il est très important de commencer le traitement en temps voulu d'une maladie aussi pathologique, car dans ce cas, l'œdème augmente en quelques minutes et conduit souvent à la mort de l'enfant.

L'œdème allergique du larynx est également non inflammatoire et peut survenir en cas d'ingestion de diverses substances provoquant des allergies chez l'homme. Cela peut être un aliment contenant des allergènes, des médicaments, du pollen, etc.

En outre, des maladies courantes, telles que les maladies du rein ou du coeur, ainsi que la cirrhose du foie, conduisent au développement d'un symptôme pathologique. L'œdème laryngé peut également se développer dans le contexte d'une compression des veines et des ganglions lymphatiques du cou, due à des processus inflammatoires de la région laryngée et à une asphyxie mécanique. Souvent, ce syndrome peut être le résultat d’opérations sur les tissus et les cartilages du corps.

Séparément, il faut parler de l'oedème angioneurotique du larynx ou de l'œdème de Quincke, avec des symptômes similaires à l'œdème allergique, mais plus prononcés. Cet état pathologique est une réaction allergique critique à certains antigènes dans le corps. Les causes de cet œdème laryngé sont souvent:

  • pollen et allergènes fongiques;
  • allergènes ménagers et produits alimentaires;
  • drogues.

En outre, l'angioedème se développe chez de nombreuses personnes en tant que réaction de sensibilisation aiguë aux piqûres de divers insectes et parasites.

Les symptômes

Un syndrome tel que l'œdème laryngé a ses manifestations typiques qu'il est difficile de confondre avec d'autres. Les symptômes peuvent augmenter progressivement ou se développer instantanément, selon la forme de la pathologie.

En cas d'œdème aigu, les symptômes apparaissent rapidement et quelques minutes après le début de l'asphyxie. Les symptômes peuvent apparaître en quelques heures, voire quelques jours, avec une évolution subaiguë et chronique. Le corps a alors le temps de s’adapter au manque d’oxygène, de sorte que les symptômes de la pathologie ne sont pas aussi prononcés chez l’enfant ou l’adulte.

Le premier signe d'un état pathologique tel qu'un œdème laryngé est un mal de gorge et une sensation de présence d'un corps étranger. L'état général de l'enfant et de l'adulte présentant cette pathologie est perturbé - il y a une faiblesse, une augmentation de la température, une apparence d'anxiété et d'irritabilité.

La respiration est difficile, devient bruyante et sifflante, la toux sèche et l'essoufflement. Il y a enrouement, jusqu'à sa perte complète (aphagie).

En fin de compte, sans traitement, la sténose laryngée se développe chez un enfant ou un adulte, entraînant le développement d'une insuffisance respiratoire.

Diagnostic et premiers secours

Il n’est pas difficile de diagnostiquer cet état pathologique - un examen visuel d’un enfant ou d’un adulte et une laryngoscopie suffisent, dans lesquels se manifestent une rougeur et un gonflement de la muqueuse laryngée et un rétrécissement de la glotte.

Les premiers soins pour l'œdème laryngé sont importants, surtout si l'enfant ou l'adulte a développé un œdème de Quincke, caractérisé par une évolution rapide. Elle consiste à libérer la poitrine de l'enfant ou de l'adulte de la pression sur les vêtements et à lui assurer un accès d'air frais. Les inhalations à la vapeur de soude permettent également d’éliminer ou de réduire les poches laryngées. Mais cette méthode ne fonctionnera pas si l'œdème laryngé s'est développé en raison de l'ingestion de substances étrangères.

Assurez-vous de donner aux patients des antihistaminiques disponibles dans la maison - cela ralentira le processus et éliminera la gravité des symptômes. En cas d'asphyxie mécanique avec œdème laryngé chez un enfant, il ne faut pas essayer de retirer indépendamment l'objet qui a provoqué cet état pathologique, car cela pourrait entraîner sa progression dans les voies respiratoires. Vous devriez immédiatement demander de l'aide médicale.

Traitement

Avec un accès rapide à un médecin, le traitement de ce syndrome n’est pas difficile et le pronostic de l’état pathologique, dans la plupart des cas, est favorable. Le traitement est généralement conservateur, mais dans les cas graves, une trachéotomie ou une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer une partie de la trachée, la trachéotomie.

Le traitement médicamenteux est la nomination d'antihistaminiques et de corticostéroïdes. Dans le processus inflammatoire du pharynx et du larynx, le traitement implique la prescription d'antibiotiques et, pour la déshydratation du corps, des préparations diurétiques sont nécessaires.

En outre, le traitement exige du patient un repos complet - il n’est pas autorisé à parler et la nourriture ne doit être consommée que sous forme liquide. Cela vous permet d'éliminer rapidement les manifestations d'œdème en réduisant les effets irritants sur la membrane muqueuse.

Gonflement de la gorge - causes, symptômes de l'apparition et traitement

✓ Article vérifié par un médecin

L'œdème de la gorge est un symptôme dangereux, en particulier s'il se développe à la suite d'un contact avec un allergène et d'une production accrue d'histamine. L'œdème de la gorge se distingue par sa rapidité: en quelques heures, les poches peuvent se transformer en sténose du larynx, une pathologie caractérisée par un rétrécissement ou une fermeture complète des vaisseaux (artères) d'un organe et par la suffocation.

Le gonflement de la gorge est le plus souvent diagnostiqué chez les fumeurs de moins de 40 ans. Chez les enfants, le gonflement de la gorge est presque toujours le signe de maladies infectieuses graves (par exemple, la scarlatine). Dans la vieillesse, la pathologie est extrêmement rare.

Gonflement de la gorge - causes, symptômes de l'apparition et traitement

Causes de gonflement de la gorge

Environ 60% des cas de gonflement du larynx surviennent à la suite d'une lésion mécanique de la muqueuse de la gorge, pouvant survenir à la suite d'une intervention chirurgicale infructueuse, d'un examen radiologique de la région cervicale ou d'une bronchoscopie prolongée.

Des poches apparaissent parfois lors de l’utilisation de certains aliments ou de la prise de médicaments. Un tel œdème est appelé angioneurotique. Chez les enfants, un œdème de Quincke peut survenir après un traitement avec des préparations à base d'iode («Lugol»). Par conséquent, leur utilisation n'est recommandée qu'à l'âge de cinq ans.

Signes d'angioedema

Les maladies infectieuses sont une autre cause de gonflement inflammatoire du larynx. Surtout souvent ce symptôme accompagne une amygdalite purulente et lacunaire. La formation de pus à la surface des amygdales, du palais et de la langue provoque une lésion des muqueuses environnantes, qui s'enflamment et grossissent rapidement. Les maladies infectieuses chroniques (tuberculose ou syphilis) sont parfois accompagnées d'un gonflement des cordes vocales (un enrouement apparaît dans la voix).

Parmi les causes d'œdème non inflammatoire, les médecins énumèrent les suivantes:

  • malformations cardiaques et autres anomalies congénitales du système cardiovasculaire;
  • dysfonctionnement rénal;
  • maladies du foie (cirrhose, hépatite);
  • compression des vaisseaux cervicaux;
  • allergie

C'est important! La sténose laryngée est dangereuse pour la vie du patient. Il est donc important de connaître les symptômes de la pathologie et de pouvoir la reconnaître grâce aux manifestations cliniques existantes.

Le développement de la sténose du larynx

Comment reconnaître l'œdème laryngé: symptômes

L'œdème laryngé apparaît souvent à la base de maladies infectieuses des voies respiratoires. Il peut donc être difficile de le reconnaître vous-même. Pour cette raison, il n'est pas nécessaire de se soigner soi-même: le médecin doit prescrire le traitement de toute maladie, procéder à un examen visuel et pouvoir diagnostiquer les conditions dans lesquelles des soins médicaux d'urgence sont nécessaires pour le patient.

On peut suspecter des poches laryngées par les symptômes suivants:

  • douleur en avalant de la nourriture (salive) ou en parlant;
  • voix enrouée;
  • maux de tête;
  • toux sans crachats;
  • fièvre accompagnée de signes d'intoxication générale (fièvre, frissons);
  • troubles respiratoires;
  • sensation étrangère dans la gorge.

La laryngite compliquée chez les patients de tout âge est très difficile. Un œdème de la gorge peut se développer en quelques heures: si l'agent pathogène est hautement toxique, la voix du patient disparaît et une respiration sifflante apparaît lorsque vous essayez de respirer.

C'est important! L'apparition d'une respiration sifflante est un symptôme dangereux nécessitant une assistance immédiate. Le patient doit être hospitalisé d'urgence, car avec un tel tableau clinique, le risque d'asphyxie est élevé.

Dans de rares cas, la sténose peut être accompagnée d'un gonflement des genoux. Le plus souvent, cela se produit avec la typhoïde et la scarlatine. En l'absence de traitement opportun, le patient peut développer une forme grave et dangereuse de complication - le phlegmon du larynx. C'est une inflammation purulente des tissus sous-muqueux d'un organe. Le pronostic favorable pour le traitement de cette affection ne représente que 25% du nombre total de cas; il est donc nécessaire de se débarrasser de l'œdème immédiatement après son apparition.

Vidéo - Sténose aiguë du larynx

Aide d'urgence avec gonflement de la gorge

Les premiers soins pour l'œdème du larynx sont généralement dispensés à l'hôpital, car dans la trousse de premiers soins à domicile, la majorité des patients ne dispose peut-être pas des médicaments nécessaires, qui sont strictement prescrits par le médecin traitant. Avant l’arrivée de l’ambulance, vous pouvez utiliser les techniques énumérées dans le tableau ci-dessous - elles contribueront à réduire la gravité de la douleur et à prévenir l’œdème.

C'est important! Si l'œdème est de nature allergique, il est important d'éliminer le contact avec l'allergène et d'injecter du sulfate de magnésium au patient («Magnésie»).

Magnesium sulfate pour gonflement allergique de la gorge

Régime alimentaire pour gonflement de la gorge

Pendant toute la durée du traitement, on prescrit au patient un régime strict, excluant les irritants et les produits. Les épices, les épices, les assaisonnements, le chocolat et les boissons gazeuses sont complètement supprimés du menu. Tous les aliments doivent être réduits en purée ou en purée. Au moment du traitement, le patient est principalement nourri de plantes à la température ambiante (il est autorisé à se réchauffer un peu). Le régime devrait inclure:

  • soupes de légumes (peuvent être de la purée de pommes de terre);
  • des bouillies liquides;
  • puddings au lait;
  • la gelée;
  • cocottes molles.

Toute nourriture pour gonflement de la gorge doit être amenée à l'état de purée.

Le régime de consommation doit être surveillé attentivement. La quantité de fluide consommée est limitée au minimum de vie nécessaire - environ 1,5 litre. Une telle mesure aidera à éviter l’accumulation de liquide dans les tissus enflés et à éviter la détérioration du bien-être.

C'est important! Après l'élimination des symptômes de l'œdème, le régime thérapeutique est prescrit pendant 3 à 7 jours supplémentaires afin d'éliminer le risque de rechute.

Recommandations pour le traitement du gonflement de la gorge

La première chose que le patient doit faire après avoir arrêté une crise aiguë est de limiter, et il est préférable d’éliminer complètement la charge sur les cordes vocales. Si les conditions le permettent, il est souhaitable de ne pas parler du tout avant l'élimination complète de la pathologie. Au moment du traitement, le tabagisme est complètement exclu. Le patient ne doit pas se trouver dans des endroits pollués (par exemple, près d'installations industrielles ou d'usines), car l'inhalation d'air sale peut provoquer une nouvelle attaque.

L'exercice devrait être limité. Les patients présentant un œdème ne doivent pas courir, soulever des poids et effectuer des tâches pouvant entraîner une diminution du rythme respiratoire. Si le patient est obèse et que tous ses mouvements sont accompagnés d'un essoufflement, un repos au lit strict est prescrit pour la période de traitement.

La chambre avec le patient doit être ventilée tous les jours.

Pour empêcher le nasopharynx de se dessécher, il est nécessaire de ventiler la pièce tous les jours et de faire un nettoyage humide. S'il fait chaud à l'extérieur, laissez la fenêtre ouverte toute la journée pour assurer un air frais.

Traitement chirurgical

Un traitement chirurgical est indiqué en cas de développement rapide de l'œdème ou d'une vaste zone de vasoconstriction. Dans ce cas, le patient est une trachéotomie. Il s'agit d'une opération consistant à disséquer les tissus de la trachée et à insérer une trachéostomie de taille appropriée dans la bouche du patient, par laquelle la respiration et l'oxygène sont effectués.

La trachéotomie est une opération simple, mais dans certains cas, des complications peuvent survenir. Une trachéotomie nécessite également des soins spéciaux (en cas d'accouchement prolongé), ce que les infirmières de l'hôpital ou le médecin traitant informeront le patient.

Gonflement de la gorge chez les enfants: que faire?

Chez les enfants, la sténose du larynx est généralement causée par deux causes: des maladies infectieuses et un corps étranger dans la gorge. Le laryngospasme se produit souvent à la base d'une laryngite aiguë, particulièrement chez les jeunes enfants. Si un diagnostic de laryngite ou de mal de gorge est diagnostiqué chez un enfant de moins d'un an, le médecin prescrira nécessairement l'hospitalisation de l'enfant dans un hôpital infectieux car, chez l'enfant, l'oedème augmente rapidement et conduit souvent à une asphyxie (suffocation).

Si la cause de l'œdème est un objet étranger pénétrant dans la gorge, vous devez agir rapidement et de manière décisive. Les bébés mettent sur le ventre et font quelques sauts dans la zone située entre les omoplates. Les enfants plus âgés doivent appuyer sur le ventre dans le sens indiqué de bas en haut. En parallèle, il est impératif d'appeler l'équipe d'urgence, car il n'est pas toujours possible d'obtenir l'objet seul et l'enfant peut avoir besoin d'une intervention chirurgicale d'urgence.

C'est important! Lorsqu'un objet pénètre dans la gorge du bébé, les parents vivent un état de stress profond, mais il est important de se ressaisir et de ne pas paniquer, car l'enfant a déjà peur. L'excitation de la mère va aggraver l'état psychologique de l'enfant et entraîner le fait que celui-ci va se contracter et s'échapper, risquant ainsi de pousser le corps étranger plus profondément dans les voies respiratoires.

Pour que l'enfant ne s'aggrave pas, il ne faut en aucun cas procéder comme suit:

  • secoue le bébé;
  • essayez de saisir le sujet avec vos mains;
  • crier et faire des mouvements brusques;
  • faire vomir.

Si des signes d'asphyxie apparaissent, il est nécessaire d'hospitaliser rapidement l'enfant.

Si des signes d'asphyxie apparaissent, l'enfant doit être réanimé d'urgence.

Traitement par des méthodes folkloriques

Au début de la maladie, le traitement avec des remèdes populaires peut être efficace, mais uniquement si le patient ne présente aucun signe d'asphyxie et si l'état général permet d'attendre à la clinique. Les recettes les plus efficaces pour éliminer l’œdème du larynx à la maison sont indiquées ci-dessous.

Jus de pomme de terre. Consommer du jus de pomme de terre cru aide à éliminer l'excès de liquide dans les tissus, à éradiquer les agents pathogènes, à atténuer la douleur et à accélérer la récupération. Pour le faire, vous devez presser le jus de 1-2 pommes de terre. S'il n'y a pas de presse-agrumes à la maison, vous pouvez râper les pommes de terre avec une râpe et faire sortir le jus à travers une gaze.

Le jus de pomme de terre aide à tuer les agents pathogènes

Buvez la boisson devrait être jusqu'à 4-6 fois par jour sur un estomac vide. Après cela, ne mangez rien pendant 30 à 40 minutes.

Soda La solution de soude est la méthode la plus connue et la plus efficace pour éliminer l’œdème. Il est préparé comme suit: 1 cuillère à café de soda est prise dans un verre d'eau tiède. Vous pouvez ajouter à la composition résultante quelques gouttes d’eucalyptus ou d’huile de calendula, mais uniquement si le patient n’est pas allergique à ces types de plantes. Il est nécessaire de se gargariser avec une solution plusieurs fois par jour (plus il y a de mieux) jusqu'à ce que les symptômes soient complètement éliminés.

Décoctions d'herbes médicinales. Pour les gargarismes, les plantes aux effets anti-inflammatoires et apaisants sont excellentes: camomille, calame, millepertuis, sauge. Une petite quantité de matière première sèche est versée dans un verre d’eau bouillante et infusée pendant 3 à 4 heures. Le rinçage doit être effectué 5 à 6 fois par jour.

Boisson au miel et au lait. Un mélange de lait chaud et de miel naturel est l’un des meilleurs moyens de se débarrasser rapidement de la sténose, de restaurer les ligaments, de calmer les muqueuses irritées et de soulager l’inflammation. Pour obtenir des résultats optimaux, il est recommandé de boire plusieurs fois par jour. Vous devez le faire cuire immédiatement avant de l'utiliser, car le lait sucré est rapidement acide. Dans des cas exceptionnels, vous pouvez retirer le mélange fini au réfrigérateur pendant 2 à 4 heures.

Le lait au miel aide à restaurer les ligaments

Est-ce qu'il fait chaud ou froid?

Vous pouvez souvent trouver des conseils pour avaler des glaçons pour soulager l’enflure ou appliquer des compresses chaudes pour réchauffer la gorge. Les médecins conviennent que cela ne vaut pas la peine d'être fait. Le froid intensifiera l'effet irritant et ne peut qu'aggraver la situation, aggraver la douleur et provoquer une inflammation des cordes vocales. Des compresses chaudes augmenteront le flux sanguin vers la zone touchée, ce qui pourrait contribuer à un rétrécissement plus important des artères et à une aggravation de l'état du patient.

L'œdème laryngé est une pathologie dangereuse, en particulier s'il survient chez un enfant. L'asphyxie risque de se produire si l'assistance nécessaire n'est pas fournie en temps voulu, ce qui se produit parfois en quelques heures à peine. Il existe de nombreux cas de médicaments connus pour être mortels à la suite d'une sténose du larynx, il est donc impossible de traiter ce symptôme de manière frivole. Un traitement précoce aidera à éviter les complications et à sauver la vie du patient. Il est donc nécessaire d’aller à l’hôpital lorsque les premiers symptômes cliniques de la maladie apparaissent, même si l’état de la patiente est généralement satisfaisant et que le seul symptôme est le mal de gorge.

Vous aimez cet article?
Enregistrer pour ne pas perdre!