Principal
Scarlatine

Causes, symptômes et traitement de l'œdème laryngé (gorge) à la maison

Une des pathologies associées à l'œdème laryngé est l'un des phénomènes les plus menaçants pour l'homme. Son apparition est caractérisée par un rétrécissement de la lumière, ce qui représente une menace directe pour la vie. L'œdème laryngé se développe parfois très rapidement et peut entraîner la suffocation. Par conséquent, cette condition nécessite une hospitalisation urgente.

Causes de gonflement de la gorge

Cette pathologie n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme de plusieurs maladies. Il en existe des formes non inflammatoires et inflammatoires. L'œdème laryngé touche le plus souvent les jeunes hommes, mais il existe bien entendu des enfants et des adultes des deux sexes parmi les patients.

Les causes du développement de la maladie chez de nombreux adultes sont les facteurs suivants:

  1. La présence de maladies aiguës et chroniques. Les premiers sont la grippe, la scarlatine, la diphtérie, la typhoïde, la rougeole et autres, et le second est la tuberculose ou la syphilis.
  2. L’émergence de maladies infectieuses et inflammatoires, localisées dans la gorge et ses environs - laryngite, pharyngite, sinusite, chondropérichondrite larynx.
  3. Apparence comme complication après une opération dans la gorge et le cou en général.
  4. Blessures d'origines diverses.
  5. La présence d'allergies.
  6. Maladies cardiovasculaires, ainsi que des pathologies du foie et des reins.
  7. Développement après radiographie d'une radiothérapie près du cou.
  8. Pathologies dans les organes adjacents au larynx.

Chez un petit enfant, un œdème laryngé se produit parfois en réaction à un repas très chaud. Bon nombre des raisons énumérées ci-dessus sont également pertinentes pour les enfants.

Il faut se rappeler que l'œdème laryngé fait référence à de telles conditions qui nécessitent une réaction urgente.

Les symptômes

Une lumière dans la gorge avec l'apparence d'un spasme ou d'un corps étranger est capable de rétrécir en un instant. Cela se produit de manière aiguë lorsque des processus inflammatoires ou une réaction allergique se produisent. La sténose chronique de la gorge se produit s'il y a une tumeur. Le danger de cette affection dépend de la vitesse et du degré de rétrécissement de la lumière laryngée.

S'il existe un oedème du larynx de nature inflammatoire, la personne s'inquiète de ces symptômes:

  • maux de gorge aggravés par la déglutition;
  • la sensation de la présence d'un objet étranger;
  • changer le timbre de la voix.

Avec l'expansion de la zone oedémateuse dans la direction des plis cherpalonadgolatal et des muqueuses squameuses, une sensation d'étouffement cartilagineux apparaît.

Signes généraux de pathologie aiguë:

  • aboiements de la toux;
  • enrouement;
  • gonflement de la surface avant et changer sa couleur en bleuâtre;
  • respiration sifflante.

Dans l'œdème chronique de la gorge, le phénomène de sténose n'est peut-être pas exprimé de manière aussi aiguë, car le corps s'adapte au rétrécissement progressif de la lumière respiratoire et s'habitue au manque d'oxygène.

Diagnostics

L'oto-rhino-laryngologue est diagnostiqué sur la base de l'examen, des antécédents et de la description du patient souffrant de douleur. Il est déjà plus difficile de déterminer la cause du rétrécissement de la glotte. Parfois, le médecin remarque qu'une nouvelle croissance est apparue sous la muqueuse hyperémique ou qu'il y a un objet étranger.

Afin de découvrir les causes de la pathologie, ils font une endoscopie, une laryngoscopie indirecte. Les enfants effectuent une microlaryngoscopie vidéo.

Les procédures sont effectuées avec beaucoup de soin, car certaines d’entre elles peuvent être accompagnées de difficultés de respiration et de spasmes laryngés encore plus grandes. Dans ce cas, l'asphyxie se produit et, par conséquent, la mort.

Après l'examen initial, le médecin décide des organes à contrôler afin de déterminer la cause première de la maladie. Radiographie prescrite de la gorge et du thorax, tomodensitométrie du médiastin, bronchoscopie.

Types de gonflement

Les œdèmes laryngés sont infectieux et non infectieux. Le premier d'entre eux est plus commun en second. Ils sont dus à une laryngite chronique, à une hypothermie, à une surtension des cordes vocales, ainsi qu’après des blessures, notamment des aliments trop chauds et des substances gazeuses toxiques.

La sténose de la gorge provoque parfois un œdème de Quincke ou un œdème de Quincke. Ceci est une condition d'origine allergique lorsque d'autres parties voisines du corps gonflent. Le danger de son développement rapide.

L'œdème allergique est dû à des substances telles que des médicaments contenant de l'iode, des médicaments comme la vitamine B, des produits alimentaires contenant des additifs chimiques, des produits chimiques ménagers. Les piqûres d’insectes, l’hépatite ou les maladies du système endocrinien peuvent également entraîner cette affection. Dans ce cas, très probablement, la personne est génétiquement prédisposée à une telle réaction de l'organisme.

Traitement de l'œdème laryngé

Étant donné que les enfants ont le plus de chances de faire face à une sténose du larynx, ce sont souvent eux qui fournissent les premiers secours. Et les enfants et les adultes, c'est pareil. Pour cela, vous avez besoin de:

  1. Appelez une ambulance dès que possible. Lors d'un appel téléphonique, le répartiteur doit signaler une sténose du larynx chez un enfant car, dans ce cas, il doit supprimer l'enflure au cours de la prochaine heure.
  2. Calmez-vous et essayez de calmer l'enfant, car l'excitation peut augmenter l'enflure des tissus gutturaux.
  3. Donnez-lui des médicaments antiallergiques. La probabilité de réduire l'enflure après la prise du médicament est élevée.
  4. Augmentez le niveau d'humidité dans la pièce. Pour ce faire, allumez l'humidificateur ou utilisez de la vapeur.
  5. Faire inhalation avec des agents alcalins (solution saline ou eau "Borjomi"). Ces substances suppriment la toux pendant la sténose.
  6. S'élancer ou se frotter les pieds est une distraction.

Causes de l'oedème de la gorge, des symptômes caractéristiques et du traitement d'un patient adulte

La gorge est caractérisée par une croissance progressive et temporaire des tissus du pharynx et des premières sections de la membrane muqueuse du larynx. À la suite du processus pathologique, une obstruction (rétrécissement) de la lumière des voies respiratoires se produit.

Si la gorge est enflée, cette maladie se caractérise par l'apparition d'une dyspnée, d'une asphyxie et d'une asphyxie mécanique (insuffisance respiratoire), elle-même fatale.

Le développement de l'œdème est possible pour de nombreuses raisons pathologiques. Dans tous les cas, un traitement urgent est nécessaire, sinon le patient est susceptible de mourir.

Facteurs infectieux et autres inflammatoires

Les principaux facteurs de gonflement du pharynx sont multiples. Parmi les raisons sont:

  1. Facteurs infectieux (inflammation).
  2. Causes allergiques
  3. Autres facteurs

Devrait les considérer plus en détail.

Angine de poitrine

En d'autres termes, une amygdalite aiguë ou chronique. De par sa nature, il s’agit d’un processus inflammatoire impliquant les amygdales palatines. Ils grossissent et se gonflent, il est difficile à avaler.

Une gorge très enflée gêne le passage normal de l'air, une suffocation se produit. C'est une condition extrêmement dangereuse.

Les maux de gorge sont accompagnés d'une masse de symptômes caractéristiques, en plus des poches.

C'est une douleur de nature intense. Plus le processus est actif, plus il est fort. Brûlure au niveau du palais mou, altération de la fonction de déglutition et de la prise alimentaire, exsudation intense (débit de contenu purulent).

La thérapie est nécessaire dès les premiers instants après le diagnostic. Toute une gamme de médicaments sera utilisée: anti-inflammatoire non stéroïdien, antibactérien ou antiviral, antiseptique.

Pour éliminer le gonflement utilisé antihistaminique de première génération. Dans les cas graves, ventilation artificielle des poumons ou autres méthodes.

Laryngite dans les stades avancés

La phase aiguë de la laryngite nécessite un traitement urgent, en raison des risques élevés de gonflement et d’augmentation de l’asphyxie. La maladie est caractérisée par une inflammation de la membrane muqueuse du larynx.

Le processus pathologique s'accompagne d'une toux aboyante intense de nature improductive (aucune expectoration n'est libérée), de douleurs dans la gorge et le cou, ainsi que d'autres symptômes, tels qu'une voix brûlée.

La thérapie par processus nécessite l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), d'antihistaminiques pour le soulagement urgent de l'œdème de la gorge, d'antibiotiques ou d'antiviraux.

Il est difficile d'arrêter l'obstruction avec des méthodes non invasives, mais il est possible si les premiers secours sont fournis.

Ébullition dans le pharynx

L'abcès de la gorge est une sorte d'abcès formé dans l'hypoderme (tissu adipeux sous-cutané de l'oropharynx). Lorsque la localisation paratonsillar du processus (à côté d'une des amygdales), une suffocation et un gonflement intenses sont observés.

Un effet de masse se produit lorsque l'abcès se gonfle au point de bloquer les voies respiratoires.

Il est traité exclusivement rapidement. Thérapie conservatrice inefficace dans la plupart des cas.

Infections virales respiratoires aiguës

Développe particulièrement souvent la défaite des virus de la grippe, des rotavirus, des adénovirus et d'autres agents pathologiques.

Caractérisé par une augmentation rapide de la température à 39 degrés et plus, coupant la douleur et la douleur dans le larynx, gonflement des amygdales et une faiblesse générale.

La particularité des lésions virales réside dans la complexité du traitement, car les médicaments qui tuent les virus eux-mêmes n'existent pas.

Le traitement est effectué avec l'utilisation d'antiviraux à des doses importantes, d'anti-inflammatoires, d'antihistaminiques et d'autres moyens de même nature.

Varicelle

La varicelle est provoquée par le virus de l’herpès, à savoir sa troisième souche (virus Varicella-Zoster).

Avec un déroulement compliqué du processus pathologique, l'oropharynx et les membranes muqueuses du larynx sont affectés. Progressivement, une inflammation et un gonflement des tissus du larynx se produisent et il y a une condition lorsque la gorge est gonflée, mais ne fait pas mal.

Le traitement est conservateur, doit commencer dès les premiers jours de la maladie.

Surtout souvent la complication décrite se développe pendant la formation de la maladie chez les patients adultes. Les enfants souffrent parfois de varicelle plus facilement en raison des caractéristiques de leur corps.

La mononucléose

Il est provoqué par le virus de l'herpès déjà connu. Cette fois, la souche du quatrième type (virus Epstein-Barr).

Elle se caractérise par tout un ensemble de symptômes, notamment des maux de tête, des manifestations d'intoxication générale, une altération du fonctionnement du foie, des voies urinaires, etc.

La manifestation objective est l'apparition de cellules mononucléées atypiques dans le sang capillaire. Le même effet est produit par le cytomégalovirus (virus de l’herpès du cinquième type).

Facteurs non infectieux

Le plus souvent, nous parlons d'allergies de gravité variable. Y compris dans la forme extrême de choc anaphylactique ou angioedema.

L'essence du processus est la suivante:

  • Au cours de la pathologie, la substance allergène pénètre dans l'organisme du patient. Cela peut être un objet inoffensif, tel que des particules de pollen, de la poussière de maison, des phanères d'animaux, de la laine, des pigments contenus dans les aliments, etc. Dans le cadre du système décrit, l'allergène est appelé antigène.
  • Le corps initie une puissante réponse immunitaire en réponse à la pénétration de structures pathogènes dans le corps. Des immunoglobulines spécifiques sont produites, qui se combinent avec des antigènes pour former un complexe antigène-anticorps unique.
  • Ces structures formées se déposent sur les tissus du larynx et d’autres structures anatomiques, détruisant les cellules basophiles du mât. Le résultat est la libération d'une grande quantité de substance toxique, l'histamine. Il est également un médiateur de l'inflammation et initie le gonflement au niveau local.
  • L'histamine détruit les tissus, provoque des processus inflammatoires et un gonflement grave et soudain.

Une telle allergie ne peut être éliminée que par des antihistaminiques de première génération à forte dose.

Une autre cause commune de gonflement de la gorge est la pénétration d'un corps étranger dans les structures anatomiques des voies respiratoires inférieures.

Dans une telle situation, l'objet doit être retiré pour normaliser la respiration.

Puis la thérapie anti-inflammatoire et l'utilisation d'antihistaminiques pour le soulagement des processus secondaires. Ceci est principalement observé chez les enfants d'âge préscolaire.

Symptômes typiques de gonflement de la gorge

Les symptômes cliniques du gonflement des tissus de la gorge sont multiples et dépendent du type de processus pathologique.

Œdème allergique

Caractérisé par le développement rapide des symptômes suivants:

  • Douleur dans l'oropharynx qui brûle, se gratte la nature.
  • Sensation de manque d'air.
  • Essoufflement. Augmentez le nombre de mouvements respiratoires par minute.
  • Suffocation. Incapacité à respirer normalement en raison d'une obstruction des voies respiratoires inférieures.
  • Sensation de démangeaisons dans la gorge, désir de peigner la zone touchée.
  • Gonflement du visage, des lèvres et d'autres structures anatomiques à proximité.
  • Toux non productive ou peu productive. Développé en réponse au gonflement et à l'irritation des membranes muqueuses.

Les symptômes d'allergie sont suffisamment spécifiques pour permettre un diagnostic rapide. Nous devons agir immédiatement.

Gonflement infectieux de la gorge

Comme déjà mentionné, il se développe au début de la laryngite, de l’angine et d’autres processus pathologiques.

  • Douleur intense dans la gorge et l'oropharynx. Douleurs qui brûlent, coupent, tirent. Renforcé en mangeant, fluide. Donner dans le cou, la colonne vertébrale, le visage et les pommettes. Peut aussi irradier jusqu'aux dents.
  • Détresse respiratoire comme la dyspnée ou l'étouffement. Au fil du temps, l'asphyxie se développe avec la perspective de la mort.
  • La voix disparaît, devient enrouée, la température du corps augmente.
  • Toux de nature différente. En règle générale, il est peu productif et aboie souvent.
Il est important de noter:

Jamais un œdème infectieux ne se développe simultanément - ceci n'est typique que pour les allergies. Il se forme progressivement, le tableau clinique apparaît longtemps. Il faut plusieurs heures, voire des dizaines d’heures pour former l’état final. C'est assez pour fournir les premiers secours.

Gonflement non inflammatoire

Gonflement non inflammatoire est généralement accompagné des symptômes suivants:

  • Toux
  • Essoufflement.
  • Suffocation.
  • Troubles de la voix (enrouement, enrouement).

Dans les trois cas, il est urgent d'agir, la vie du patient est en jeu.

Soins d'urgence pour le patient

Tout d’abord, vous devez appeler une ambulance, même si le développement de l’œdème ne fait que commencer.

Lorsque vous appelez une ambulance, les symptômes doivent être soigneusement décrits afin que le besoin de soins médicaux urgents soit compris. Pendant un moment, pendant que l'ambulance s'en va, vous devez ralentir le processus pathologique.

L'algorithme d'action est le suivant:

En cas de réaction allergique, il convient d'éliminer l'exposition de la substance dangereuse au corps de la victime. S'il existe un facteur alimentaire, il est recommandé de se rincer la bouche et la gorge avec une solution de soude à raison de 1 cuillère à café par tasse d'eau (si possible).

  • Plantez le patient. La position doit être exactement sédentaire, dans la position couchée du corps, l'état du patient est aggravé.
  • Desserrez le collier et relâchez complètement le cou afin que la compression n'aggrave pas les symptômes du patient.
  • Donnez au patient un antihistaminique, cela éliminera rapidement le gonflement de la gorge. C'est mieux s'il s'agit d'un médicament de première génération. Diphenhydramine ou pipolfen approprié. Des médicaments tels que le cétrin et ses analogues agissent trop faiblement.
  • Il est nécessaire d’ouvrir une fenêtre ou une fenêtre pour assurer l’air frais. Dans les cas extrêmes, vous devez amener le patient dans la rue (sur le balcon, etc.).
  • Mettez une compresse mouillée sur le cou, un sac d’eau froide ou de la glace - il se produira un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui réduira légèrement la taille des tissus oedémateux.

En cas d’arrêt cardiaque, un massage urgent est effectué. De telles situations sont rarement observées, mais parfois, elles se produisent. Vous devez être parfaitement préparé.

Comment le docteur premiers secours

Au sein de l'hôpital, des mesures de premiers secours spécifiques sont appliquées dans tous les cas.

  • Il est nécessaire d'entrer dans l'adrénaline par voie intramusculaire ou intraveineuse. Si la technique n'a eu aucun effet, il est nécessaire d'introduire le médicament à la racine de la langue. Il est bien vascularisé, car l'action sera rapide.
  • L'inhalation d'oxygène à différentes concentrations est obligatoire.
  • L'introduction de glucose et de solution saline par voie intraveineuse pour normaliser l'état du patient. Les solutions nourrissent un corps affaibli.
  • Également nécessairement effectué l'introduction de bronchodilatateurs à base de fénotérol et de bromure d'ipratropium.
  • En l'absence de ce dernier, l'utilisation de prednisolone ou de dexaméthasone est requise (par voie intramusculaire ou intraveineuse).
  • Injections d'antihistaminiques de première génération.
  • L'utilisation d'aminophylline est requise. Il vous permet d'élargir les voies respiratoires et de normaliser la respiration.
  • Avec le développement de l'asphyxie, les tissus mous de la gorge et de la trachée sont disséqués pour former une stomie (trachéotomie). Requis dans les cas extrêmes. La mesure est temporaire.

Méthodes de traitement en fonction de la cause

Le traitement de l'œdème dans la gorge se poursuit après les premiers soins.

  • Antihistaminique de première génération, de préférence sous forme d’injections.
  • Anti-inflammatoire d'origine non stéroïdienne. Comme Ketorol, Diclofenac, d'autres AINS.
  • Antibiotiques. Réalisé uniquement après un diagnostic approfondi et des études de la flore bactérienne pour la sensibilité aux agents antibactériens.
  • Antiviraux et autres drogues sur la situation.

Le traitement est effectué dans un hôpital pendant plusieurs jours.

Gonflement de la gorge est une condition dangereuse qui nécessite une attention médicale immédiate. Il est impossible de faire quoi que ce soit par vous-même. Tout d'abord, il est recommandé d'appeler une ambulance, puis de donner les premiers soins, et les médecins feront le reste.

Œdème laryngé, ses symptômes et son traitement

L'œdème laryngé est dû à une inflammation du pharynx ou du larynx. La présence d'un tel symptôme indique la présence d'un certain nombre de maladies chez l'homme, telles que la laryngopharinite, la tuberculose, la grippe et d'autres. Ce syndrome apparaît souvent à la suite de brûlures du larynx après les rayons X, prescrites aux patients atteints de tumeurs au cou.

Les œdèmes de la série non inflammatoire peuvent apparaître dans les affections des organes internes, en particulier les affections hépatiques et rénales, ainsi que dans certaines cardiopathies. En outre, ils peuvent être dus à des allergies.

Le gonflement du patient par le larynx est visible sur la photo ci-jointe.

Différences inflammatoires des manifestations non inflammatoires du symptôme

L'œdème laryngé n'est pas une maladie indépendante et indique toujours la présence d'une maladie plus grave, dont il est la conséquence. Cependant, il est impossible de traiter cette manifestation de manière frivole, car si vous ne fournissez pas une assistance rapide à une personne, celle-ci risque de s'étouffer et de mourir.

Un œdème inflammatoire peut accompagner des maladies telles que:

  • maladies buccales;
  • amygdalite laryngée;
  • la laryngite phlegmoneuse;
  • abcès épiglottique;
  • suppuration de la racine de la langue.

Contrairement à l'œdème inflammatoire, qui s'accompagne de douleur, l'inflammation non inflammatoire peut disparaître absolument sans symptômes et que si elle est très forte, le patient peut ressentir une gêne lors de la déglutition et respire fortement.

Un œdème laryngé de type non inflammatoire peut être le symptôme de maladies telles que:

  • maladie cardiaque;
  • maladie rénale;
  • maladie du foie, y compris la cirrhose;
  • allergie à un produit médical ou à un aliment;
  • troubles circulatoires dans le larynx avec compression des vaisseaux lymphatiques.

Les autres causes de ce symptôme comprennent des dommages mécaniques au larynx avec des objets étrangers, une condition postopératoire ou l'ingestion d'aliments chauds chez les enfants.

Quel est le gonflement du larynx?

En fonction de la maladie, qui s'accompagne d'œdème et d'autres causes de son apparition, ils sont répartis comme suit:

  • infectieux - la forme la plus commune. L'infection peut être primaire et secondaire. L’hypothermie, une voix «cassée» ou une laryngite chronique sont la cause des poches.
  • gonflement qui apparaît sur le fond des dommages au larynx causés par un corps étranger. Ils peuvent être causés par des lésions mécaniques, thermiques ou chimiques de la membrane muqueuse, mais aussi par des blessures, l’inhalation de vapeurs chaudes ou des gaz toxiques;
  • toxique;
  • symptomatique - se développant sur le fond des maladies rénales, des tumeurs et d'autres maladies;
  • vasomoteur.

Qu'est-ce que l'angioedema?

L'œdème de Quincke, ou en d'autres termes l'œdème de Quincke, est une affection dans laquelle d'autres parties du corps commencent à gonfler. Il se développe immédiatement et est une manifestation allergique aux phénomènes et produits suivants:

  • médicaments contenant de l'iode;
  • médicaments à base de vitamine B;
  • l'aspirine;
  • la pénicilline;
  • pollen d'insecte;
  • produits additionnés d'émulsifiants ou de colorants;
  • libération d'histamine;
  • produits chimiques contenus dans les cosmétiques, les peintures ou les produits chimiques ménagers.

En outre, ce syndrome peut être causé par des maladies infectieuses telles que la giardiase, l'hépatite ou des maladies endocriniennes.

Cela peut se produire lors de la libération d'histamine, ce qui contribue à la consommation d'alcool. En outre, une personne peut avoir une prédisposition héréditaire à Quinck.

Œdème laryngé: symptômes

Cette maladie peut être identifiée par les symptômes suivants:

  • voix enrouée;
  • toux sous la forme de ce qu'on appelle aboiement;
  • étouffement, de forme croissante;
  • apparition de cyanose sur le visage.

Un patient présentant un gonflement du larynx est extrêmement difficile à inspirer, puis à expirer. Il y a gonflement du palais mou, des amygdales et de la luette célestes. En outre, le syndrome peut être identifié par un sifflement à la poitrine pendant la respiration.

En présence d'œdème de Quincke, tous ces symptômes sont complétés par un œdème sur le visage et les mains. Les lèvres, les doigts et d'autres parties du corps peuvent enfler.

Comment donner les premiers secours?

Naturellement, si vous présentez l'un des symptômes de l'œdème laryngé, appelez une ambulance dès que possible pour éviter que le patient ne s'étouffe à temps. Avant l'arrivée de l'ambulance devrait prendre les mesures suivantes;

  • faciliter la respiration du patient, par exemple, déboutonner une écharpe, enlever une cravate, etc.
  • sous l'action de l'allergène pour empêcher son utilisation ou exposition ultérieure;
  • immerger le patient dans un bain chaud ou au moins baisser les bras ou les jambes dans une bassine d'eau chaude;
  • rincer la bouche avec du chlorhydrate d'adrénaline;
  • spray nasal spray nasal forte action;
  • Si possible, injectez par voie intramusculaire un antihistaminique (par exemple, la suprastine ou la diphenhydramine).

Dans les cas où le gonflement est provoqué par une piqûre d'insecte dans la région du bras ou de la jambe ou par l'administration d'un médicament allergique, vous devez immédiatement appliquer un garrot juste au-dessus de la plaie.

Méthodes de traitement

Le traitement de cette maladie implique l'élimination de l'action de l'allergène ou des procédures pour le traitement d'une maladie clé, contre laquelle il est apparu. Si le gonflement est de nature inflammatoire, l'abcès doit être ouvert et des actions thérapeutiques doivent être effectuées.

Le gonflement est le plus dangereux, et dans ce cas tout doit être fait très rapidement, des mesures sérieuses ne doivent pas être prises indépendamment, mais l'arrivée du médecin doit être accélérée.

L’examen médical d’un patient présentant ce symptôme vise principalement à identifier la cause de son apparition. Il incombe donc au médecin de déterminer si la personne souffre de quelque chose d’autre, si elle présente une maladie chronique ou une allergie.

Avec un œdème de la luette, une difficulté respiratoire ou une lésion de la corde vocale, le patient est soumis à une hospitalisation immédiate.

Le traitement à domicile ou à l'hôpital comprend les mesures suivantes:

  • injections et inhalations de pénicilline;
  • chaleur au cou;
  • bains de pieds chauds;
  • banques et emplâtres de moutarde;
  • prise de nourriture sous forme liquide;
  • avaler de la glace;
  • Novocainic blocus sous la peau et à l'intérieur du nez;
  • solution de glucose par voie intraveineuse.

Quelle que soit la cause de l'œdème, celui-ci doit être détecté le plus tôt possible et prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver le patient des conséquences possibles.

Comment éliminer rapidement le gonflement de la gorge, les symptômes et les méthodes de traitement

Les voies respiratoires sont la passerelle vers l'infection. Tout ce qui pénètre dans le corps se dépose sur la membrane muqueuse de la gorge. Contrairement à la cavité nasale, le larynx ne comporte pas de barrière protectrice sous forme de petits poils. Cet organe souffre le plus pendant la saison du rhume et de la grippe. Sur sa membrane muqueuse trouver un lieu pour la reproduction de diverses bactéries. Tous peuvent provoquer un gonflement de la gorge. Et tout commence par des chatouillements, une voix enrouée, une toux, une légère douleur.

Pourquoi la gorge se gonfle

Gonflement de la gorge ne doit pas être confondu avec un œdème d'autres organes du cou, par exemple:

  • ganglions lymphatiques enflés;
  • furoncles et abcès en plein air;
  • gonflement des glandes enflammées;
  • varicelle
  • cochon
  • la mononucléose;
  • la syphilis

Toutes ces maladies entraînent un gonflement externe du cou. Rappelez-vous toujours que l'œdème laryngé n'est pas détectable. Ils se manifestent par une série de signes à ne pas négliger. Si la gorge est enflée, vous devez immédiatement consulter un médecin et en déterminer la cause. La pathologie est très dangereuse. Cela peut coûter une vie malade. Un certain nombre de facteurs conduisent à un œdème.

    Les poches des voies respiratoires provoquent des allergènes. L'œdème de Quincke est associé à leur ingestion. La maladie est mortelle. En quelques minutes, la tumeur capture tous les tissus de la gorge: le ciel, le pharynx, la langue, la cavité buccale, le larynx. Avec le passage de l'œdème aux ganglions lymphatiques, une suffocation se produit.

Traitement prescrit par un médecin. Les agents responsables de la maladie sont différentes bactéries. Pour un traitement approprié, vous devez établir la nature de la lésion. Cela aidera le test sanguin.

Causes de l'œdème

L'œdème n'est pas une pathologie indépendante de la gorge, mais seulement l'un des signes du processus pathologique. Les causes sont le plus souvent des facteurs infectieux. La boursouflure de la gorge accompagne les procès inflammatoires. Il est facile à reconnaître par divers degrés de douleur. L'emplacement et l'intensité de la douleur dépendront du type d'infection ou de la présence d'une autre pathologie.

Dans l'angine de poitrine, la douleur est si intense que la personne a du mal à respirer. Avec la pharyngite, il n'y a pas beaucoup de douleur lors de la déglutition. Le gonflement le plus dangereux de la gorge n'est pas accompagné de douleur. L'œdème allergique se propage rapidement, provoquant une asphyxie. Un gonflement de la gorge avec la diphtérie ne provoque pas non plus de douleur. Mais justement, de telles manifestations sont des signes des maladies les plus dangereuses.

Gonflement du dos du larynx

L'œdème au fond de la gorge est accompagné de certains symptômes:

  • douleur lors de la déglutition, apparaissant du fond de la gorge;
  • difficulté à tourner la tête;
  • diminution du timbre vocal dû au gonflement des cordes vocales;
  • chatouillement et toux sèche;
  • sensation de présence d'un corps étranger dans le larynx.

Lors de l'inspection visuelle, la paroi postérieure du larynx a un aspect granuleux, rougie et œdémateuse. Selon ces signes, il est difficile d'établir la nature de l'agent pathogène. Un diagnostic précis ne peut être posé que par un médecin sur la base de recherches complémentaires: laryngoscopie et bronchoscopie. Lorsque l'œdème du dos du larynx devrait consulter immédiatement un médecin. Le processus inflammatoire qui dure plusieurs jours peut conduire à une pathologie plus grave.

Les signes d'œdème de l'arrière du larynx sont liés: l'un suit l'autre. Infecté dans la muqueuse, l'infection provoque une inflammation. Le processus inflammatoire conduit à une rougeur et à un gonflement. L'infection qui se propage s'empare de toutes les nouvelles zones et atteint les cordes vocales. Les ligaments enflammés s'épaississent, provoquant une aphonie. La muqueuse enflée resserre la lumière de l'œsophage. Cela entraîne des difficultés et des douleurs lors de la déglutition.

L'inflammation envahissante affecte l'état des ganglions lymphatiques adjacents, ce qui entraîne des douleurs lors de la rotation de la tête. Le larynx enflé ne permet pas à l'air de circuler librement, ce qui provoque un essoufflement. Une faible saturation du corps en oxygène entraîne un malaise général, un blanchissement de la peau.

Lorsque les œdèmes du fond de la gorge sont causés par des allergies, les symptômes indiqués s'ajoutent aux larmoiements et démangeaisons de la gorge, du nez et des oreilles. Avec le stress physique et émotionnel, l'essoufflement apparaît. À un degré extrême, une hypoxie, une arythmie respiratoire, des convulsions peuvent survenir. La principale différence entre la cause infectieuse de l'œdème de la gorge et l'allergie est liée aux signes secondaires. Si le gonflement est accompagné de démangeaisons, c'est une allergie.

Les causes de gonflement de la gorge ne sont pas toujours à la surface. Dans la plupart des cas, ils sont associés à une inflammation de la gorge et à des allergies. Mais cela peut conduire à un œdème:

  1. Abcès Zagothy - la formation d'une ébullition sur le dos du larynx.
  2. Le reflux gastro-oesophagien est une pathologie dans laquelle le contenu de l'estomac retourne dans la gorge et les acides qu'il contient irritent la paroi arrière.
  3. Traumatisme à la gorge dû à des corps étrangers.
  4. Candidose. Cette infection fongique affecte parfois les tissus du larynx.

Vous pouvez établir un diagnostic précis en analysant l’ensemble des symptômes. Le mot décisif reste toujours pour les études de diagnostic.

Œdème de la muqueuse

Les tissus de la bouche et du larynx sont des muqueuses. Il est habituel de distinguer plusieurs types de gonflement des muqueuses de la gorge:

  • infectieux,
  • symptomatique;
  • toxique;
  • angioneurotique,
  • idiopathique.

Les symptômes de gonflement infectieux de la gorge se produisent souvent. Son symptôme principal est une douleur intense dans le larynx. L'œdème symptomatique est le résultat d'une maladie systémique: foie, cœur, rein. Les œdèmes toxiques incluent l’écoulement de liquide dans les tissus mous du larynx, conséquence de la destruction des substances toxiques. Angioneurotic ou angioedema est caractérisé par un manque de douleur. Pour l'œdème idiopathique dont la cause n'est pas établie.

Que faire avec un gonflement de la gorge

Quelle que soit la nature du gonflement de la gorge, la question se pose immédiatement: comment le traiter? Le plus correct est de consulter immédiatement un médecin. Les méthodes modernes de traitement et de diagnostic clinique nous permettent d’établir un diagnostic précis. Dans le diagnostic de l'œdème dans la gorge, les méthodes suivantes sont utilisées:

  1. Inspection visuelle de l'otolaryngologist. Le médecin examine le patient, écoute les plaintes et tire une conclusion préliminaire.
  2. Laryngoscopie Inspection du larynx avec un appareil spécial - un laryngoscope.
  3. Rayon X - la projection des organes internes avec des rayons X.
  4. La tomodensitométrie - une méthode d'examen moderne, qui donne l'image la plus précise des organes internes.
  5. La bronchoscopie est une méthode matérielle permettant d'examiner la trachée et les bronches.

Le patient doit obligatoirement être soumis à des tests cliniques de sang et d'urine, ainsi qu'à des tests sanguins biochimiques.

Ces méthodes vous permettent de déterminer avec la plus grande précision l'étiologie de l'œdème et des agents pathogènes possibles. Selon son étiologie, le gonflement de la gorge peut être inflammatoire et non inflammatoire. Le gonflement inflammatoire est caractérisé par la présence d'exsudat. Ce liquide est excrété dans le tissu affecté. Avec gonflement non inflammatoire de la gorge, le transsudat est sécrété par les vaisseaux sanguins. Il détruit les muqueuses, à l'origine de l'œdème.

Comment enlever le gonflement de la laryngite

Le plus souvent, le gonflement de la gorge apparaît sous différentes formes de laryngite. Le principal symptôme de cette maladie est la voix enrouée. Lorsque vous courez une inflammation, la voix peut disparaître complètement. Le traitement de la laryngite consiste en une série d’activités. En cas de processus inflammatoire accompagné d’un changement ou d’une perte de la voix, vous devez vous mettre immédiatement au lit et consulter un médecin. Si l'avis d'un expert n'est pas possible, faites d'abord attention au régime.

Les produits épicés, salés et fumés conduiront à une perte totale de la voix. Il devrait adhérer à la nourriture liquide et chaude. Vous devez commencer à prendre des antibiotiques. Dans l'angine et la laryngite, on utilise des préparations de groupes de la pénicilline: ampicilline, amoxicilline, amoxiclav. Parfois, des macrolides sont prescrits: érythromycine, roxithromycine, Summamed.

Les céphalosporines peuvent être utilisées: Zinacef, Céfotaxime, Céfazoline. Les antibiotiques sont un bon complément aux médicaments locaux. Ce sont des aérosols: Bioparox, Hexoral, Ingalipt. Si la maladie prend une forme récurrente, Interoferon est utilisé. Ce médicament est utilisé sous forme de bougies.

Que dois-je faire si ma gorge est enflée et que la pharmacie n'est pas disponible? Dans ce cas, il existe un certain nombre de médicaments traditionnels qui peuvent aider en cas d’urgence. Enlève bien le vinaigre de cidre gonflé. Ne confondez pas le vinaigre de cidre de pomme avec les repas. Le vinaigre de cidre est un produit de la transformation de pommes mûres, qui possède un certain nombre de qualités utiles. Un milieu acide aide à détruire les bactéries pathogènes.

Détruisant l'habitat des microbes, le vinaigre de cidre empêche la propagation de l'infection. Dans un verre d'eau bouillie tiède, on dissout une cuillère à soupe de vinaigre. Cette solution rince les maux de gorge.

S'il n'y a pas d'abcès, d'abcès et d'abcès au cours de l'œdème dans la gorge, des compresses chauffantes sont utilisées pour le traitement. Le remède le plus courant est une compresse d’alcool. Vata est fortement imbibé d'alcool et appliqué sur le cou. Un sac en plastique ou une couche de papier ciré est placé sur le dessus. Tout enveloppé dans un linge chaud. Mettez une compresse devrait être la nuit. Au matin, la douleur diminue.

Comment déterminer s'il y a suppuration dans la gorge ou pas? Vous pouvez essayer de regarder le larynx dans le miroir. Cela peut être difficile à faire. Il vaut mieux se concentrer sur les signes externes.

Si le gonflement de la gorge passe sans fièvre, alors il n'y a pas d'abcès. Toute accumulation de pus dans les voies respiratoires est accompagnée d'une augmentation de la température corporelle.

Afin de ne pas avoir mal à la gorge et aux amygdales, vous devez effectuer un nettoyage en temps opportun à l'intérieur. Le plus grand nombre de bactéries pathogènes est caché dans la poussière. Il est nécessaire d'essuyer les meubles plus souvent et d'aspirer des articles mous. Les locaux doivent être bien ventilés tous les jours.

Comment soulager le gonflement allergique

Si la gorge est enflée mais pas douloureuse, il s'agit d'un soupçon direct d'œdème allergique. L'œdème de Quincke est dangereux en raison de sa rapidité. Cela peut entraîner la suffocation. L'œdème allergique ne se limite pas au larynx. Il se propage à d'autres parties du corps. Ce type d'œdème est également dangereux car une personne ne soupçonne pas toujours la présence d'allergènes nocifs. Et ils peuvent être n'importe quoi. Le plus commun:

  • n'importe quelle poussière: domestique, construction, industrielle;
  • pollen végétal, souvent pendant la période de floraison;
  • produits alimentaires: baies, fruits, miel, agrumes;
  • les médicaments (même l'iode peut provoquer des allergies);
  • plumes d'oiseaux et poils d'animaux.

La gorge ne fait pas mal, mais l'œdème disparaît et il est difficile de respirer? C'est une allergie. Devrait se dépêcher, jusqu'à ce qu'il conduise à une sténose du larynx - rétrécissement pathologique, empêchant le passage de l'air. Il est nécessaire d'appeler dès que possible une ambulance. Parfois, il est impossible de faire cela et vous devez décider vous-même comment éliminer rapidement le gonflement.

Dans ce cas, il est préférable de privilégier les médicaments. Fit:

Chacun de ces médicaments est préférable de prendre par injection. Mais vous pouvez utiliser des tablettes. Enlever le gonflement aidera les décongestionnants pour la gorge. Ce sont les médicaments hormonaux Prednisolone et Hydrocortisone. Ils doivent être pris avec prudence, il est donc important de lire attentivement les instructions avant de vous appliquer. Vous pouvez rincer la gorge enflée avec du jus de pomme de terre. Bien rincer avec le jus de carotte et la solution de bicarbonate de soude.

Parmi les recommandations générales devraient adhérer à ce qui suit:

  • identification et élimination de l'allergène;
  • prendre une grande quantité d'eau avec des médicaments diurétiques;
  • nettoyer l'estomac avec une solution faible de permanganate de potassium;
  • réception du charbon actif;
  • élimination complète de l'alcool.

Après un traitement prolongé d'oedème allergique, il est inacceptable d'accepter l'alcool.

Gonflement pour maux de gorge quoi faire

L'angine est une maladie infectieuse aiguë causée par un staphylocoque et un streptocoque. La maladie est accompagnée de fièvre, maux de gorge et gonflement du larynx. Si la gorge est enflée et qu'il est difficile à avaler, on soupçonne d'abord un mal de gorge. Avec cette maladie, la suppuration peut apparaître sur les glandes. Si les amygdales sont enflées, il est préférable d'appeler immédiatement un médecin. L'infection se propage rapidement. Un gonflement grave peut conduire à une sténose du larynx.

La cavité laryngée se rétrécit. Cela contribue au développement de l'asphyxie. Il arrive qu'un mal de gorge n'affecte que la moitié du larynx. Si l'amygdale est gonflée d'un côté, alors c'est moins dangereux, mais le traitement ne peut être différé. Le traitement dure deux semaines. Dans les cas graves, le patient est placé à l'hôpital. Avec un œdème intense, utilisez des médicaments hormonaux pour le gonflement de la gorge. À la maison, vous ne pouvez traiter un mal de gorge qu'avec un léger gonflement.

Les patients sont toujours intéressés par la façon de supprimer rapidement le gonflement de la gorge à la maison. Bon gargariser avec le métronidazole aide. Le métronidazole est un agent antimicrobien à large spectre. À la maison, les inhalations sont souvent utilisées. Pour eux, vous pouvez utiliser des herbes qui ont un effet anti-inflammatoire. Pour le traitement de l'angine de poitrine chez l'adulte, l'inhalation combinée est appropriée.

Dans un demi-litre d'eau minérale chlorée, verser quelques gouttes d'huile d'olive. Ajoutez également une cuillère à café de soda et une cuillère à soupe de camomille séchée en pharmacie. Mettez la vaisselle sur le gaz et porter à ébullition. Lorsque le bouillon bout, éteignez le feu et respirez à travers le cône en papier. Avec une sténose et un essoufflement grave, bonne inhalation de solution saline avec l'ajout de Berodual. Ce médicament est bien élargit les voies respiratoires, améliore la fonction respiratoire.

Que faire si une gorge soudaine est enflée? Si vous ne pouvez pas appeler un médecin, vous devez commencer un traitement:

  • Commencez à prendre des antibiotiques. Quand l'angine est utilisée: Amoxiclav, Flemoxin, Zinnat.
  • En outre, utiliser des sprays: Lyugol, Ingalipt, Miramistin.
  • Entre sucer sucettes: Strepsils ou Lizobact.
  • Faire l'inhalation

Il faut se rappeler qu'un mal de gorge est une maladie complexe pouvant donner lieu à des complications. L'auto-traitement n'est qu'une nécessité absolue. Dans d'autres cas, vous devriez appeler le médecin ou aller à l'hôpital.

Oedème avec ARVI

Gonflement de la gorge est possible avec le rhume. Les infections respiratoires aiguës se manifestent par le nez qui coule, les yeux rouges, la fièvre et un œdème laryngé. La gorge se gonfla et il devint pénible d'avaler: comment décider de quoi il s'agit - maux de gorge ou ORVI? Les maux de gorge sont accompagnés d'une forte fièvre. Avec ARVI, la température ne dépasse pas 38 degrés. Ce n'est peut-être pas du tout. Mais avec ARVI possible douleur dans le cou. Dans le diagnostic joue également un rôle dans la nature du gonflement. Il fait doux

Sur les symptômes de ARVI, nous pouvons tirer la conclusion suivante:

  • il y a une légère indisposition;
  • la température n'est pas élevée ou plus élevée pas beaucoup;
  • il y a une douleur dans le cou, il est difficile de se retourner;
  • il y a une légère douleur dans le larynx;
  • une petite hirondelle douloureuse.

Si ces symptômes sont présents, nous parlons alors du SRAS.

Comment enlever le gonflement de la gorge en cas de rhume? Le plus souvent, les antibiotiques ne sont pas utilisés. La maladie disparaît grâce à l'immunité. Soulager la condition aidera les médicaments sous forme de sprays et sucettes. Avec une manifestation prononcée d'ARVI, prenez des comprimés anti-inflammatoires: Polyoxidonium, Froid, Froid.

Le traitement du gonflement de la gorge avec un rhume est possible par inhalation et rinçage aux herbes antiseptiques.

Directives de prévention

Le traitement de l'enflure de la gorge dépend des raisons qui l'ont provoqué. Toute maladie est plus facile à éviter qu'à guérir. Les mesures préventives de l'œdème laryngé comprennent:

  • Hygiène du logement.
  • Aération régulière des lieux.
  • Hygiène des cordes vocales.

Un bon traitement prophylactique pendant la saison du rhume et de la grippe consiste à se gargariser avec une décoction d’herbes: calendula, camomille, bleuet.

J'écris des articles dans divers domaines qui, à des degrés divers, affectent une maladie telle que l'œdème.

Œdème laryngé

L'œdème laryngé est un gonflement des tissus laryngés de nature inflammatoire ou non inflammatoire, avec rétrécissement de la lumière de l'organe, résultant d'une violation des mécanismes neuro-réflexes et de l'hypersensibilité du système immunitaire. Il se développe dans le contexte d'autres maladies, il peut être fulminant, aigu ou chronique. Manque de gorge, changement de voix, sensation de corps étranger. En cas de sténose, il est possible que le patient suffoque. Diagnostiqué sur la base de plaintes et de données de laryngoscopie indirecte. Traitement - antibiotiques, corticostéroïdes, antihistaminiques et médicaments pour la déshydratation. Dans la sténose aiguë, une trachéostomie est nécessaire.

Œdème laryngé

L'œdème laryngé est une pathologie secondaire pouvant survenir lors de lésions traumatiques et de maladies du larynx d'origines diverses. La polyéthéologie de cet état provoque sa prévalence assez répandue. En raison de la possibilité de foudre ou de développement aigu de sténose, l'œdème laryngé nécessite une attention particulière des spécialistes en otolaryngologie pour la mise en œuvre opportune de mesures médicales d'urgence permettant de sauver la vie du patient. Il peut être diagnostiqué à tout âge, plus souvent chez les hommes de 18 à 35 ans. Au printemps et en été, l’incidence augmente légèrement en raison de l’augmentation du nombre de réactions allergiques aux allergènes respiratoires.

Causes de l'œdème laryngé

Il y a les causes de développement suivantes:

  • Maladies allergiques. En tant qu'allergènes, on utilise le plus souvent du pollen, de la poussière végétale, des phanères d'animaux, des médicaments et des produits alimentaires.
  • Blessures traumatiques. L'exposition à un œdème agressif peut être causée par des produits chimiques agressifs ou des dommages mécaniques aux tissus du corps étranger du larynx.
  • Infections aiguës. En règle générale, cette pathologie se développe dans les maladies infectieuses infantiles: diphtérie, rougeole, scarlatine. Il peut y avoir un œdème laryngé avec grippe ou mal de gorge au larynx.
  • Maladies inflammatoires du larynx. Chez les enfants, l'œdème est plus souvent détecté avec la laryngite à podskladochnogo, chez l'adulte - avec la laryngite infiltrante ou phlegmoneuse. Dans la forme catarrhale de la maladie, cette complication est moins fréquente.
  • Tumeurs du larynx. Un œdème peut survenir dans les néoplasies bénignes et malignes de l'organe.
  • Maladies et lésions des organes et des tissus voisins. La pathologie est parfois diagnostiquée lors du développement de processus purulents (cellulite, abcès) dans le cou, les tumeurs de la glande thyroïde et les organes du médiastin.

Un œdème fulminant est plus souvent observé lors de lésions et d'allergies aiguës - avec maladies infectieuses et inflammatoires, chroniques - avec des lésions cancéreuses. Le taux de progression de l'œdème dans toutes ces pathologies peut varier en fonction des différences dans la dynamique de la maladie sous-jacente, de la réactivité corporelle individuelle, de l'impact des facteurs négatifs, etc. Les oto-rhino-laryngologistes considèrent l'épuisement commun, la carence en vitamine, le diabète décompensé, l'insuffisance rénale chronique et d'autres pathologies, provoquant un affaiblissement général du corps. L'espace principalement sous-dossier, la zone des cartilages en écharpe, squameuse, les plis du vestibule et l'épiglotte, principalement en raison de la présence de tissu conjonctif lâche dans la couche sous-muqueuse des zones ci-dessus, est affectée.

Symptômes de l'œdème laryngé

Les premières manifestations sont un mal de gorge et une sensation de corps étranger, aggravés par la déglutition et la parole. Le timbre d'une voix change - il devient plus bas, sourd, enroué. Avec l'augmentation supplémentaire de l'oedème, la respiration bruyante (stridor) devient difficile en raison d'une diminution de la lumière de l'organe. Il y a anxiété, irritabilité. L'asphyxie se développe. Perte de voix possible (aphonie). La vitesse d'apparition et la gravité des symptômes varient en fonction du type d'œdème laryngé. Dans le cas de la forme semblable à la foudre, la formation d'un tableau clinique développé prend plusieurs minutes, avec un temps aigu - plusieurs heures, avec un temps chronique - plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Plus la pathologie progresse rapidement, plus le risque de complications menaçant le pronostic vital est élevé.

Complications de l'œdème laryngé

La sténose aiguë du larynx, qui représente une menace immédiate pour la vie du patient, est une complication grave de l'œdème. Il y a essoufflement, difficulté respiratoire bruyante avec la participation des muscles du cou, du dos et de la ceinture scapulaire, espaces intercostaux et contraction des fosses supraclaviculaires. Le patient prend une position forcée. Hyperémie faciale marquée, alternant avec cyanose. Ensuite, la peau devient grisâtre. Il y a transpiration, troubles métaboliques, troubles du tractus gastro-intestinal, des systèmes cardiovasculaire et urinaire. En l'absence de soins médicaux urgents, l'asphyxie et la mort.

Diagnostics

Le diagnostic ne pose pas de problème et est posé dès l’admission du patient sur la base de:

  • Consultation oto-rhino-laryngologue. Le spécialiste collecte les plaintes, clarifie l'historique (date d'apparition des premiers symptômes, quelle était la dynamique de la maladie), clarifie la présence de pathologies pouvant provoquer un œdème laryngé, note les modifications caractéristiques: dyspnée inspiratoire, modification de la voix, etc.
  • Laryngoscopie indirecte. Au cours de l'examen, le médecin a révélé un gonflement de la membrane muqueuse de la nature gélatineuse ou aqueuse, un épaississement prononcé de l'épiglotte, un rétrécissement de la glotte. Lorsqu’un œdème de la genèse inflammatoire est détecté, une hyperhémie et des hémorragies mineures dans la muqueuse, avec des lésions non inflammatoires, ces modifications ne sont pas observées.

D'autres méthodes de diagnostic peuvent être utilisées pour déterminer la pathologie sous-jacente, y compris l'examen aux rayons X, le larynx, le scanner des organes médiastinaux, la bronchoscopie, etc. La liste des études est déterminée individuellement, en tenant compte des symptômes.

Traitement de l'œdème laryngé

Les patients sont hospitalisés au département d'oto-rhino-laryngologie. Il est recommandé de limiter la consommation de liquides, la voix et l'activité physique. Avec une constriction légère ou modérée du larynx, un traitement conservateur est effectué. Les patients se voient prescrire des antihistaminiques, des glucocorticoïdes, des médicaments pour la déshydratation (diurétiques de l'anse et hypothiazides), du gluconate de calcium, de la vitamine C et du glucose par voie parentérale. En l'absence de dynamique positive, la dose d'hormones est augmentée, le schéma thérapeutique est complété par des perfusions intraveineuses, nat. solution avec chlorure de calcium, prednisone et diurétiques. En raison de l’inefficacité du traitement médicamenteux, une trachéostomie est indiquée. Chez les patients atteints de sténose du larynx, l'opération est réalisée à l'admission. Dans les cas graves, ils pratiquent d'abord une conicotomie pour éliminer l'asphyxie, puis une trachéotomie.

Pronostic et prévention

Le pronostic dépend de la maladie sous-jacente, du taux d'augmentation de l'œdème et de la rapidité avec laquelle on recherche de l'aide médicale. Avec l'œdème fulminant, il existe un risque de sténose avec asphyxie et décès du patient. Chez les patients présentant un œdème aigu, la sténose se développe moins souvent et, avec un traitement qualifié de la pathologie sous-jacente (généralement une maladie inflammatoire ou infectieuse), le résultat est généralement favorable. Pour les œdèmes chroniques, la sténose n’est pas caractéristique, dans ce cas, un pronostic défavorable peut être dû à la gravité de la maladie sous-jacente (par exemple, la présence d’une tumeur inopérable).

Pour la prévention de l'œdème, il est nécessaire de contacter un oto-rhino-laryngologiste lorsque des signes de maladies inflammatoires et infectieuses des voies respiratoires supérieures apparaissent, afin d'éviter l'infiltration de corps étrangers, de faire l'objet d'un traitement préventif régulier. examens, être observés par un spécialiste en présence de pathologies chroniques du larynx.

Comment supprimer le gonflement de la gorge chez les adultes et est-il possible de l'éliminer à la maison?

L'œdème de la gorge n'est pas une pathologie indépendante, mais se présente sous la forme d'un syndrome à l'origine de diverses causes.

C'est sur l'état de la gorge qu'il faut faire attention aux premiers signes de la maladie.

De nombreux facteurs contribuent à l'œdème.

En outre, il est généralement divisé en plusieurs types.

Types et causes de l'œdème laryngé

Allergiques

L'œdème allergique du larynx contribue à un certain nombre de facteurs auxquels le corps humain réagit négativement.

Ceux-ci comprennent les allergènes alimentaires, les produits chimiques contenus dans les détergents et les produits de nettoyage, les poussières de route et domestiques, les médicaments, les flocons de peuplier et même certains aliments sans colorants ni conservateurs.

Identifier le facteur provoquant la maladie n’est souvent possible qu’après un examen médical.

Les stimuli, pénétrant dans la gorge par les voies nasales, affectent la région laryngée et le cartilage épiglottique.

Parfois, une sténose se produit en raison de la pénétration de l'irritant par l'œsophage. Dans ce cas, le gonflement se produit sur les cartilages squameux.

Au début, tous les patients présentant un œdème allergique de la gorge ont des difficultés d’inhalation et d’expiration d’air, la fréquence du processus respiratoire augmente, l’essoufflement apparaît et la fréquence cardiaque diminue.

Lors de l'examen, le médecin enregistre le gonflement des amygdales, du palais mou et de la luette.

Au stade avancé de l'œdème allergique du larynx, le patient développe les symptômes suivants:

  • il devient douloureux d'avaler de la salive;
  • une voix sifflante;
  • il y a un manque aigu d'oxygène même à l'air libre;
  • il y a asphyxie et sensation d'un objet étranger dans la gorge;
  • la toux devient aboyante et grossière;
  • la peau pâlit et, avec le temps, elle prend une teinte bleuâtre;
  • frissons et augmentation de la transpiration ne laissez pas une personne, avec une augmentation de la température corporelle peut être observée;
  • le patient a de plus en plus un sentiment d'anxiété, d'anxiété et de nervosité.

Traumatique

La structure anatomique du larynx est telle qu'il est très proche du cou.

Dans le cas de blessures dues à des chutes, à des objets lourds, à des blessures et à d’autres blessures au cou, la gorge peut en souffrir considérablement, ce qui se traduira par des symptômes de gonflement et de douleur graves.

En cas de lésion mécanique du cou, une personne peut endommager le ligament cartilagineux ou la trachée.

Dans les cas plus graves, tels que des plaies pénétrantes dans la gorge, le patient peut subir une forte détérioration de son état général, jusqu’à un choc traumatique.

Tout d’abord, la victime a une dyspnée inspiratoire et une respiration rapide.Si le canal de la plaie est rempli de caillots sanguins, un emphysème peut alors se développer.

Dans ce cas, la déglutition est difficile et provoque une douleur intense.

Infectieux

Un gonflement infectieux de la gorge est dû à des infections non traitées, souvent accompagnées d'une laryngite et d'un mal de gorge.

Les parois laryngées deviennent enflammées et le canal de la gorge est considérablement rétréci.

Le patient semble respirer bruyamment et très lourdement avec une toux aboyante, tandis que, en inspirant, une forte ingestion du sternum et des espaces intercostaux est perceptible.

La respiration devient non rythmique et fréquente, dans les cas les plus graves, un état convulsif du patient peut être observé.

L'œdème infectieux du larynx se développe très rapidement et, avec un traitement tardif, peut provoquer une asphyxie.

Inflammatoire

Le plus souvent, l'œdème inflammatoire du larynx est précédé d'une myosite cervicale, qui est essentiellement une maladie avec des symptômes douloureux.

Le processus inflammatoire affecte également le larynx, les muscles de la gorge et l'œsophage.

Dans ce cas, la personne souffre de toux et d'un essoufflement terrible, sa respiration est perturbée.

Les maux peuvent devenir fréquents sur fond de maladies telles que rhumatismes, grippe ou mal de gorge.

Il existe également une pathologie dans les troubles endocriniens, les lésions toxiques, ainsi que dans les cas d'infection parasitaire.

Gonflement de la luette dans la gorge

L'angioedème héréditaire de la luette, qui est hérité exclusivement et nécessite une intervention médicale immédiate, est considéré comme rare.

Lorsqu’il provoque une œdème de la luette allergique, le patient présente des réactions corporelles locales: la gorge se gonfle et le corps se recouvre d’une éruption cutanée.

Dans le cas d'œdème sur le fond d'une infection aiguë, la température augmente brusquement, un mal de gorge survient et une hyperémie apparaît.

Le plus souvent, un œdème de la langue est observé chez les enfants qui ont mal à la gorge.

Premiers soins pour l'œdème laryngé, séquence d'urgence à la maison

En attendant que le médecin prenne un certain nombre de mesures:

  • En cas de manifestation allergique de la maladie, l’effet de l’allergène sur le corps humain doit être exclu.
  • Dans le cas d'un facteur d'effet alimentaire, une solution de soude doit être préparée pour le gargarisme.
    Pour ce faire, diluez 1 cuillerée à thé de bicarbonate de soude dans un verre d'eau et rincez-vous la gorge avec ce liquide jusqu'à l'apparition de symptômes de soulagement.
  • Le patient doit être positionné verticalement.
    Pour ce faire, il est idéalement assis sur une chaise ou un tabouret avec le dos.
  • Complètement libérer un cou de toutes choses (une cravate, une écharpe ou des vêtements avec un cou).
  • Pour éliminer le gonflement, donnez au patient un antihistaminique (Diphenhydramine, Pipolfen).
  • Si possible, emmener la victime à l'air frais.
    Dans les cas extrêmes, vous devez ouvrir les fenêtres et les portes pour accéder à l'oxygène.
  • Une compresse humide devrait être appliquée sur le cou comme un paquet avec de l'eau froide ou de la glace.
    Cette procédure réduira considérablement le gonflement et soulagera les symptômes douloureux.

Traitement

Les manifestations allergiques de l'œdème impliquent l'adoption d'un vasoconstricteur, principalement un groupe antihistaminique.

Avec l'asphyxie prononcée soulage les poumons avec de l'oxygène pur. Toutes ces mesures sont réanimées et sont effectuées en premier lieu par un spécialiste.

En cas de faible efficacité du traitement par injection et de l'inhalation d'oxygène, on recourt au moins à la guérison de la sténose: trachéotomie des voies respiratoires.

Son essence réside dans l'excision des tissus de la gorge juste en dessous de la zone oedémateuse par voie chirurgicale.

Le gonflement inflammatoire de la gorge devrait être éliminé par des antibiotiques qui inhibent la multiplication des agents pathogènes, à savoir:

  • Bioparox.
    Le spray contient le principe actif fusafungine, qui réduit l’inflammation de la gorge et normalise sa fonction.
    L'outil est assez coûteux, mais en même temps assez efficace.
  • Amoxiclav
    Vendu sous forme de comprimés ou de poudre pour injection.
    Les symptômes de l'inflammation sont soulagés par l'amoxicilline et l'acide clavulanique contenus dans la préparation.
  • Cefogram.
    La poudre pour injection à base de ceftriaxone combat le processus inflammatoire et soulage les poches en quelques heures seulement.
  • Ingalipt.
    Le spray contient du sulfanilamide de sodium, qui soulage le gonflement dans un laps de temps assez court.
  • Theraflu.
    Le médicament sous forme de comprimés ou de poudre contient une dose importante de paracétamol, ce qui améliore considérablement le bien-être du patient.
    Teraflu est le médicament le moins cher et peut être administré même aux enfants.

Pour traiter les expectorations, les médicaments expectorants sont prescrits selon le type de Mukaltin, Herbion, Prospan ou Gedelix.

En cas de forte chaleur, des antipyrétiques tels que l'ibuprafène ou le paracétamol viendront à la rescousse.

Pour réduire l’inconfort de la gorge, il faut le lubrifier avec une solution de Lugol.

Les médicaments fortifiants et divers complexes de vitamines peuvent aider la résistance naturelle du corps.

Lorsque l'œdème de la gorge avec laryngite, les remèdes populaires ne peuvent aider que dans le premier stade de la maladie.

Ceux-ci incluent le soda de rinçage, la solution saline, le jus ou la solution de fines herbes.

Pour la laryngite aiguë ou chronique, seuls les antibiotiques peuvent aider. Mais en même temps, les méthodes folkloriques sont une aide précieuse sur le chemin de la guérison.

Le traitement combiné des formes inflammatoires de l'œdème de la gorge consiste en un rinçage alterné du larynx et des procédures par inhalation.

L'inhalation est effectivement réalisée par le biais d'un médicament spécial vendu dans une pharmacie - nébuliseur.

Quel médecin contacter pour le diagnostic et comment est-il effectué?

Si vous présentez des symptômes d'œdème laryngé, vous devez d'abord contacter votre thérapeute dans votre communauté.

Après avoir examiné et interrogé un patient, ce médecin peut diagnostiquer et prescrire indépendamment le traitement nécessaire.

Mais dans la plupart des cas, cela nécessite un appel à des spécialistes tiers et des procédures de diagnostic supplémentaires.

Pour identifier les causes et la nature de l'œdème, une laryngoscopie directe ou indirecte est prescrite.

Chez l’adulte, il est possible d’examiner l’épiglotte oedémateuse lorsqu’on presse la racine de la langue vers le bas;

Avec la nature non inflammatoire de l'œdème, une observation prolongée est effectuée car, dans ce cas, il est assez difficile d'identifier la nature et la cause.

Il est nécessaire d'effectuer un test sanguin pour modifier sa composition en raison du processus inflammatoire dans le corps, et effectuer une micro-laryngoscopie directe.

Vidéo utile

Dans cette vidéo, vous découvrirez les causes et le traitement de l'œdème laryngé:

Selon les causes de gonflement de la gorge et la nature de l'inflammation, le médecin fournit les premiers soins.

Après les manipulations effectuées, les antécédents du patient doivent être étudiés en détail et un certain nombre de procédures de diagnostic doivent être effectuées.

Le traitement dépendra de la gravité des symptômes et de la négligence du processus.