Principal
Toux

Otite chronique purulente chez un enfant: physiothérapie et rééducation

L'otite moyenne chronique suppurée est une forme d'inflammation de l'oreille moyenne, dangereuse pour l'audition et parfois la vie du patient. C'est l'une des causes les plus courantes de perte auditive chez les enfants. La maladie est très fréquente. Elle touche 1% des enfants d’âge scolaire et, à 14 ans, elle atteint 4%. Dans la plupart des cas, cette pathologie est la conséquence d'une otite aiguë, qui ne peut être guérie pendant longtemps pour diverses raisons. Dans certains cas, l’inflammation purulente prend dès le départ les caractéristiques d’un processus chronique. Cela se produit avec les formes nécrotiques d'otite moyenne ou d'inflammation lente.

Facteurs prédisposants

  1. Caractéristiques anatomiques de la structure de l'oreille moyenne (présence de poches supplémentaires, plis de la membrane muqueuse, œdème rapide, pneumatisation médiocre du processus mastoïde).
  2. Haute virulence de l'agent pathogène.
  3. Faible réponse immunitaire.
  4. Traitement irrationnel de l'otite aiguë.
  5. Processus inflammatoires aigus fréquents dans la cavité de l'oreille moyenne.
  6. Prédisposition héréditaire
  7. Nutrition insuffisante de l'enfant.
  8. Maladies chroniques des voies respiratoires.
  9. Adénoïdes.
  10. Augmentation du cornet inférieur et dysfonctionnement de la trompe d'Eustache.

Tableau clinique

Les principaux symptômes de la maladie sont une perforation persistante, une suppuration, une perte auditive progressive. L'otite moyenne purulente peut être caractérisée par la présence d'une perforation et d'une perte auditive sans perte permanente de l'oreille. Ou, au contraire, cela peut se manifester par une suppuration constante dans l'état général normal de l'enfant. L'aggravation du processus se développe généralement après avoir subi une IVRA et se caractérise par de la fièvre, des maux de tête, un manque d'appétit, une faiblesse, une douleur à l'oreille et un écoulement purulent.

L'otite suppurée chronique peut survenir sous la forme de mésotympanite (dommages uniquement à la membrane muqueuse de la cavité tympanique), d'épitimpanite (atteinte du tissu osseux dans le processus) et de formes mixtes.

Mésotympanique

Cette pathologie se caractérise par une évolution relativement bénigne et se manifeste par un défaut central du tympan. Chez certains patients, avec une inflammation, des foyers de tissu osseux peuvent apparaître dans la région du processus mastoïdien. La maladie peut durer de nombreuses années, la suppuration apparaît et disparaît. Décharge de l'oreille avec mésotympanite n'a pas d'odeur, son apparence indique une implication dans le processus pathologique de l'os.

Epitimpanit

Cette forme d'otite suppurative chronique est plus dure, elle a des dommages plus profonds aux tissus et une perforation marginale du tympan, qui atteint l'os. Le processus purulent au cours de l'épitaxie se développe dans une zone comportant de nombreuses poches et plis de la membrane muqueuse, ce qui entraîne une accumulation du contenu purulent et rend son drainage difficile. En même temps, l'écoulement de l'oreille dégage une odeur putride. Dans la plupart des cas, l’épitimpaneté forme un cholestéatome. Il s’agit d’une formation épidermique semblable à une tumeur qui remplit la cavité tympanique, fait germer ses parois et détruit le tissu osseux. En conséquence, il existe diverses complications. Il existe une opinion selon laquelle le cholestéatome est formé en raison de la germination dans la cavité de l'oreille moyenne de l'épithélium du conduit auditif externe. Parfois, cette formation pénètre dans la cavité du crâne et se situe entre les lobes du cerveau. Chez les enfants, le cholestéatome apparaît sur une courte période et se développe rapidement, caractérisé par de faibles symptômes, une tendance à la rechute après le traitement. Les patients sont préoccupés par la sensation de pression dans l'oreille, une douleur intermittente dans la région temporo-pariétale, des vertiges et une perte auditive.

Complications de l'otite chronique purulente

  1. Inflammation otogène de la muqueuse du cerveau (méningite).
  2. Abcès cérébral.
  3. Abcès de mastoïdite (inflammation purulente du processus mastoïde).
  4. Labyrinthite purulente diffuse (implication dans le processus pathologique du labyrinthe de l'oreille interne).
  5. Septicopyémie (distribution d'embolies purulentes avec une circulation sanguine dans tout le corps).
  6. Thrombose sigmoïde du sinus.
  7. Parésie du nerf facial.

Le plus souvent, ces affections surviennent lors d'épitimpanite et de germination d'un cholestéatome dans la cavité crânienne. Dans ce cas, l'infection se propage par contact. La mortalité chez les enfants avec complications est de 50 à 80%.

Diagnostics

Le diagnostic de l'otite moyenne chronique suppurée est basé sur le tableau clinique, les données d'anamnèse, l'examen de l'otolaryngologue. Lors de la première rencontre avec l’enfant, le médecin n’établit pas toujours immédiatement l’otite moyenne chronique. Premièrement, l’élimination des formes récurrentes et prolongées de la maladie. Il s'avère que la cause possible de la maladie, sa durée, le taux de récurrence, la durée de la suppuration, etc. Pour confirmer le diagnostic et déterminer le type d'otite, on procède à une otoscopie permettant au spécialiste d'examiner le tympan, d'identifier la perforation ou le cholestéatome. La radiographie et la tomographie par ordinateur des os temporaux revêtent une grande importance diagnostique. Ces méthodes révèlent la destruction du tissu osseux. Tous les patients ont enregistré un audiogramme pour l'audition.

Traitement

Les tactiques thérapeutiques dépendent du type, de la phase et de la gravité de la maladie, ainsi que du degré de perte auditive. En cas de mésotympanite, un traitement conservateur est principalement mis en œuvre. Il s’agit de la prévention du pus retardé, de son effet sur la microflore pathogène et de la réduction de l’inflammation. Le cas échéant, un traitement chirurgical consiste à éliminer les granulations. En cas d'évolution favorable de la maladie sans signes de destruction osseuse, en l'absence d'exacerbation, la perforation plastique de la perforation du tympan (myringoplastie) peut être réalisée au cours de l'année.

Le traitement médicamenteux de l'épitimpanite procure une amélioration temporaire, mais n'élimine pas le processus de destruction des os. C'est pourquoi la principale méthode de traitement de cette pathologie est chirurgicale. En cas de perte auditive significative ou importante, il est généralement procédé à une opération de désinfection radicale de l’oreille, qui entraîne l’élimination de tout le contenu pathologique (granulations, masses de cholestéatome, polypes). Si l'audition chez un enfant, malgré l'otite purulente, reste satisfaisante, une procédure de préservation de l'audition microchirurgicale est réalisée, dans laquelle seul l'os carieux est enlevé.

Mesures thérapeutiques en période d'exacerbation

  1. Traitement antibactérien (amoxicilline, céfépime, ceftriaxone, azithromycine).
  2. Traitement anti-inflammatoire (nurofen, paracétamol).
  3. Toilette quotidienne oreille:
  • laver l'oreille avec des solutions chaudes d'antiseptiques (peroxyde d'hydrogène, furatsilina, acide borique), d'antibiotiques;
  • injection de poudre broyée d'antibiotiques, de sulfamides et d'acide borique dans le conduit auditif externe.
  1. Gouttes auriculaires contenant du protargol, de la dioxidine et du sulfate de zinc.
  2. Thérapie de vitamine.

Physiothérapie

Un traitement avec des facteurs physiques est prescrit pour soulager l'exacerbation aiguë de l'otite, réduire l'inflammation, la fibrodestruktsii et l'intoxication, renforcer l'immunité et stimuler le nerf auditif.

Les principales méthodes physiques de traitement de l'otite moyenne suppurée chronique:

  1. La thérapie au laser (réduit l'inflammation, améliore le fonctionnement du système immunitaire).
  2. Irradiation UV à travers le tube (provoque la mort de microorganismes pathogènes, améliore la circulation sanguine et la nutrition des tissus).
  3. UHF-thérapie (en l’absence de polypes et de pus).
  4. Thérapie interne par micro-ondes (anti-inflammatoire, effet immunostimulant).
  5. Electrophorèse intra-oculaire du médicament avec des antibiotiques et des enzymes protéolytiques (Lydasum).
  6. Ultraphonophorèse de préparations enzymatiques (la croissance du tissu conjonctif est inhibée, contribue à la résorption des cicatrices).
  7. Darsonvalization du type local (augmente l'apport en sang et la nutrition des tissus).
  8. KUF-radiation (a un effet bactéricide).
  9. Thérapie Amplipulse (a un effet stimulant sur les fibres du nerf auditif).
  10. Traitement diadynamique (améliore l'apport sanguin à l'oreille moyenne, améliore la mobilité des osselets auditifs).
  11. Thérapie magnétique haute fréquence du thymus (renforce l'immunité).
  12. Aérothérapie (a un effet tonique, améliore le système immunitaire).
  13. Thalassothérapie (les effets thérapeutiques du climat de la mer, la baignade et l’eau de mer sont prescrits pour augmenter la résistance non spécifique de l’organisme).

Traitement Spa

Les patients atteints d'otite moyenne purulente chronique sans exacerbation sont envoyés dans les stations thermales de Sochi, Anapa, Yevpatoria, Feodosiya, Gelendzhik, Odessa, Jurmala, Costa Blanca, etc.. Ce traitement est contre-indiqué dans le processus aigu, la pathologie somatique et mentale grave.

Conclusion

L'otite moyenne chronique suppurée est une maladie grave qui entraîne souvent des complications intracrâniennes et générales. De telles complications nécessitent une intervention chirurgicale urgente pour des raisons de santé. Le traitement de cette pathologie doit être effectué par un spécialiste qualifié. L'automédication ne peut qu'aggraver la situation. Avec un traitement conservateur persistant et persistant en l’absence de destruction du tissu osseux, il est possible d’obtenir une rémission stable et l’arrêt de la suppuration. Si un enfant a un cholestéatome et ne peut pas se passer d'opération, le traitement chirurgical doit être doux et permettre d'économiser l'audition.

École du Dr Komarovsky, le sujet de "l'otite":

Otite chez les enfants

Otite chez les enfants - inflammation de l'otite externe (otite externe), secondaire (otite moyenne) ou de l'oreille interne (labyrinthite). L'otite chez les enfants est accompagnée de douleurs aiguës et d'une congestion à l'oreille, d'une perte auditive, d'une expiration du pus, d'une anxiété chez l'enfant et d'une température corporelle élevée. Le diagnostic de l'otite chez les enfants est réalisé par un oto-rhino-laryngologiste pédiatrique sur la base d'une otoscopie, ensemencement bactériologique de l'oreille. Le traitement de l’otite chez les enfants peut inclure un traitement antibactérien (local et général), de la physiothérapie, le lavage de l’oreille moyenne, si nécessaire, une paracentèse du tympan, une dérivation de la cavité tympanique.

Otite chez les enfants

Les maladies inflammatoires de l'oreille (otite chez les enfants) sont la pathologie la plus courante en pédiatrie et en otolaryngologie pédiatrique. Dans la petite enfance, l'otite transfère environ 80% des enfants et 7 ans - 90-95%. L'évolution et l'issue de l'otite chez l'enfant peuvent être différentes. assez souvent, la maladie acquiert une évolution récurrente et, dans les cas graves, conduit à des complications otogéniques dangereuses (otanthrite, paralysie du nerf facial, abcès extra et sous-dural, méningite, encéphalite, sepsis, etc.). Dans un quart des cas, l'otite moyenne, transmise par un enfant enfant, provoque l'apparition d'une perte auditive chez l'adulte.

Raisons

La cause de l'otite externe chez les enfants est une infection des follicules pileux de la partie cartilagineuse du conduit auditif externe. Les écorchures et les égratignures de l'oreille externe, le diabète, la suppuration, l'otite moyenne accompagnant chez l'enfant prédisposent au développement de l'infection. Les agents responsables des otites externes chez les enfants sont le plus souvent les suivants: Pseudomonas aeruginosa, E. coli, Proteus, Staphylococcus; dans 20% des cas - champignons.

L'otite moyenne agit généralement comme une complication du SRAS chez les enfants (infection à adénovirus, grippe), les infections infantiles (rougeole, scarlatine, diphtérie). L'otite moyenne accompagne souvent une autre pathologie ORL de l'enfance: adénoïdes et adénoïdite, rhinite, sinusite, maux de gorge, pharyngite, corps étrangers à l'oreille, atrésie de Choan, etc.. L'otite moyenne peut se développer même chez les nouveau-nés infectés par une mère souffrant de mammite, de pyélonéphrite, d'endométrite, etc. Lors de l'examen microbiologique des écoulements de l'oreille, les germes de pneumocoques, hémophilus bacillus, moraxcella, streptocoques hémolytiques sont plus souvent semés.

L'otite interne chez l'enfant se présente le plus souvent comme une complication d'une inflammation purulente de l'oreille moyenne ou d'autres infections bactériennes - sinusite, méningite, etc.

La survenue fréquente d'otites chez les enfants contribue à l'immaturité de l'immunité naturelle, de la prématurité, de la malnutrition, de la diathèse exsudative, des allergies, de la pathologie broncho-pulmonaire, de la carence en vitamines et du rachitisme. Les facteurs anatomiques locaux jouent un rôle particulier: le tube auditif chez l'enfant est plus court et plus large que chez l'adulte, n'a pratiquement pas de coudes et est situé horizontalement par rapport au nasopharynx.

Classification

Selon le niveau d'inflammation, on distingue les otites moyennes externes, les otites moyennes et les otites moyennes internes (labyrinthite) chez les enfants. Souvent, à partir de l’oreille externe, le processus inflammatoire s’étend aux parties les plus profondes, c’est-à-dire que l’otite externe pénètre dans la partie moyenne et la partie centrale dans la partie interne.

En cas d'otite externe, l'auricule et le conduit auditif externe sont affectés chez les enfants. L'otite moyenne pédiatrique chez l'enfant peut se présenter sous deux formes: limitée (furoncle du conduit auditif externe) et diffuse (inflammation de l'oreille externe tout au long).

L'évolution de l'otite moyenne chez les enfants peut être aiguë, récurrente et chronique. En raison de la nature de l'exsudat inflammatoire résultant, l'otite moyenne aiguë chez l'enfant peut être catarrhale ou purulente. L’otite moyenne aiguë chez l’enfant passe par 5 étapes: l’eustachite aiguë, l’inflammation catarrhale aiguë, l’étape prépérformative de l’inflammation purulente, l’étape postperfectoire de l’inflammation purulente et le stade réparateur.

Les formes d'inflammation chronique de l'oreille moyenne chez les enfants sont l'otite moyenne exsudative, l'otite moyenne purulente et l'otite moyenne adhésive.

La labyrinthe peut être aiguë ou chronique; sous forme d'inflammation séreuse, purulente ou nécrotique; être limité ou diffus.

Symptômes de l'otite chez les enfants

L'ébullition des oreilles et l'otite moyenne externe diffuse chez les enfants se manifestent par de la fièvre et des douleurs locales sévères, qui s'aggravent en parlant, en mâchant de la nourriture et en appuyant sur le tréteau. À l'examen, on détecte une rougeur du canal de l'oreille qui, en raison de l'œdème, devient une lymphadénite régionale rétrécie semblable à une fente.

L'apparition d'une otite moyenne aiguë chez les enfants est accompagnée d'une vive douleur à l'oreille, d'une température corporelle élevée (jusqu'à 38-40 ° C), d'une diminution de l'audition et d'une intoxication générale. Les enfants de la poitrine deviennent agités, pleurent continuellement, secouent la tête, pressent leurs oreilles douloureuses contre l'oreiller, se frottent l'oreille avec une main. Souvent, les bébés refusent de manger car la succion et la déglutition augmentent la douleur. Les périodes d'anxiété chez un enfant peuvent être remplacées par un état dépressif; les jeunes enfants souffrent souvent de diarrhée, de régurgitations et de vomissements.

Après la perforation du tympan, la douleur diminue, la température baisse, l’intoxication diminue, mais la perte d’audition persiste. À ce stade de l'otite moyenne, les enfants présentent un écoulement purulent de l'oreille (otorrhée). Après la cessation de l'exsudation, tous les symptômes de l'otite moyenne aiguë chez les enfants disparaissent, la perforation est cicatrisée et l'audition est restaurée. L'otite moyenne aiguë chez les enfants dure environ deux à trois semaines. Dans l'enfance, se produisent souvent l'otite moyenne à écoulement rapide et latente.

Les otites moyennes récurrentes chez l’enfant se reproduisent plusieurs fois au cours de l’année suivant le rétablissement clinique complet. Le plus souvent, un nouvel épisode de la maladie survient dans le contexte d'une pneumonie récurrente, d'une infection virale, de troubles de la digestion, d'une immunité réduite. L'otite moyenne récurrente chez les enfants est plus facile; accompagnée d'une légère douleur, sensation de congestion dans l'oreille, écoulement muqueux ou purulent de l'oreille.

L'otite moyenne et adhésive exsudative chez l'enfant se manifeste par des symptômes bénins: bruit dans l'oreille et perte auditive progressive.

L'otite moyenne chronique suppurée chez l'enfant est caractérisée par la présence d'une perforation persistante du tympan, d'une suppuration périodique ou permanente et d'une perte auditive progressive. Lors de l’exacerbation de l’otite chez l’enfant, on observe de la fièvre, des signes d’intoxication, une augmentation du débit de l’oreille et des douleurs. La maladie survient chez la moitié des adultes qui ont souvent eu une otite dans leur enfance.

Des complications

Les complications de l'otite moyenne chez les enfants se développent avec un traitement tardif ou inapproprié, ou dans le cas d'une infection extrêmement grave. Parallèlement, une inflammation de l'oreille interne (labyrinthite) se développe le plus souvent, accompagnée de vertiges, d'acouphènes, de perte d'audition réduite ou complète, de déséquilibre, de nausée et de vomissements, de nystagmus.

Parmi les complications de l'otite moyenne chez les enfants figurent les lésions de l'os temporal (zygomatique, mastoïdite), la paralysie du nerf facial. Lorsque l'infection se propage profondément dans le crâne, des complications intracrâniennes peuvent survenir: méningite, encéphalite, abcès du cerveau, sepsie.

Dans le contexte de l'évolution chronique de l'otite moyenne dans quelques années, les enfants peuvent développer une perte auditive persistante associée à des processus cicatriciels dans le tympan et les appareils récepteurs de son. Cela affecte à son tour la formation de la parole et le développement intellectuel de l'enfant.

Diagnostics

Les enfants présentant des manifestations initiales d'otite ont souvent rendez-vous avec un pédiatre. Il est donc extrêmement important de détecter rapidement une infection de l'oreille et de le renvoyer à une consultation avec un otolaryngologiste pédiatrique. Comme l'otite est souvent accompagnée d'une autre pathologie ORL, les enfants doivent subir un examen oto-rhino-laryngologique complet. Parmi les méthodes de diagnostic instrumentales, la principale place appartient à l'otoscopie, qui permet d'inspecter le tympan, de voir son épaississement, une injection, une hyperhémie, une saillie ou une perforation et une suppuration. Lorsque l’otite moyenne est perforée chez les enfants, on prend l’exsudat pour un examen bactériologique.

La radiographie des os temporaux peut montrer une diminution de la pneumatisation des cavités de l'oreille moyenne. Dans les cas où le diagnostic n'est pas clair, un scanner des os temporaux est réalisé. Dans le cas d'otites récurrentes ou chroniques chez les enfants, il est important d'étudier la fonction auditive à l'aide d'audiométrie ou d'impédancemétrie acoustique, en déterminant la perméabilité du tube auditif. Si vous soupçonnez le développement de complications intracrâniennes, les enfants souffrant d'otite devraient être examinés par un neurologue pédiatrique.

Traitement de l'otite chez les enfants

En cas d'otite externe chez les enfants, elles se limitent généralement à un traitement conservateur: toilette soigneuse de l'oreille, administration de turunds avec des solutions alcooliques et rayonnement infrarouge local. Si l'inflammation ne s'atténue pas dans les 2-3 jours, ils ont recours à l'ouverture du furoncle du conduit auditif.

Avec l'otite moyenne, on prescrit aux enfants des gouttes auriculaires actives sur le plan osmotique (phénazone + lidocaïne) et antibactériennes (contenant de la rifampicine, de la norfloxacine et de la ciprofloxacine). Les analgésiques et les AINS sont utilisés pour réduire l'inflammation et soulager la douleur. Afin de soulager le composant allergique, les antihistaminiques sont indiqués. Si la respiration nasale est difficile, il est nécessaire de procéder à une anémisation de la cavité nasale, instillation de gouttes nasales vasoconstricteurs. Les pénicillines, les fluoroquinolones, les céphalosporines et les macrolides sont le traitement antimicrobien systémique de l’otite chez les enfants.

En cas d'otite purulente non perforée, les enfants doivent subir une paracentèse du tympan pour assurer la sortie des sécrétions purulentes de la cavité tympanique vers l'extérieur. La gestion de l'otite moyenne chez les enfants au stade post-performance implique la purification du conduit auditif externe du pus avec du turund, le lavage de l'oreille moyenne avec des médicaments.

Après l'affaissement des événements aigus afin d'améliorer la fonction du tube auditif, les oreilles sont soufflées selon Politzer, pneumomassage du tympan. Le complexe de mesures thérapeutiques comprend diverses physiothérapies: UHF, UV, thérapie par micro-ondes, thérapie au laser, électrophorèse et phonophorèse.

Chez les enfants souffrant d'otite exsudative, il peut être nécessaire de pratiquer un tympan, une myringotomie, un shunt de la cavité tympanique, une révision tympanotomique pour supprimer le secret. Si le traitement conservateur de l'otite moyenne adhérente chez l'enfant est inefficace et que la perte d'audition progresse, il est possible de réaliser une tympanoplastie avec des prothèses de l'os auditif endommagé.

Pronostic et prévention

Avec une évolution typique d'otite externe et moyenne aiguë chez les enfants, ainsi qu'une thérapie opportune et complexe, le rétablissement commence par un rétablissement complet de la fonction auditive. Si les causes prédisposantes sont préservées, une otite récidivante et chronique peut survenir chez les enfants avec des conséquences graves.

La prévention de l'otite moyenne chez les enfants nécessite une augmentation de la résistance globale de l'organisme, l'exclusion des traumatismes du conduit auditif externe et du tympan par des objets étrangers (cotons-tiges, allumettes, épingles à cheveux, etc.) et d'apprendre à l'enfant à se moucher correctement. Si un enfant a des maladies concomitantes des voies respiratoires supérieures, son traitement est nécessaire, y compris une intervention chirurgicale prévue (adénotomie, amygdalectomie, polypotomie nasale, etc.).

Ne pas traiter soi-même les otites chez les enfants; pour les plaintes indiquant une inflammation de l'oreille, l'enfant doit immédiatement être consulté par un spécialiste de l'enfant.

Symptômes et traitement de l'otite chronique

L'otite chronique chez un enfant est due au mauvais choix des méthodes de traitement. Une exacerbation de la maladie est également observée lorsque les recommandations du médecin ne sont pas suivies, leur ignorance pouvant entraîner un dysfonctionnement du tube auditif, une diminution de l'audition, une congestion de l'oreille et le développement d'une labyrinthite.

Classification

La forme épitimpanoanthrale de l'otite affecte les parois osseuses de l'oreille moyenne. La pathologie est le plus dangereux des types d'inflammation existant dans la cavité tympanique.

Le diagnostic d'otite moyenne chronique est posé en présence d'un écoulement permanent de l'oreille et de la formation d'un trou dans le tympan.

Otite moyenne

L'otite moyenne adhésive est caractérisée par l'apparition d'adhérences dans la cavité de l'oreille moyenne, qui s'accompagne dans la plupart des cas d'une altération de la fonction auditive.

L'otite moyenne exsudative est une inflammation chronique de l'oreille moyenne. Cette maladie d'étiologie non infectieuse se caractérise par la formation d'une consistance collante liquide dans la cavité de l'oreille, pouvant entraîner une perte complète de l'audition.

Otite externe

L'eustachite chronique se développe à la suite d'une inflammation de la région de l'auricule. Le développement de cholestéatome est observé dans la plupart des cas cliniques. Nous parlons de la formation, constituée de cellules de la couche supérieure de la peau du conduit auditif externe, qui se développent dans la cavité tympanique à travers le trou situé dans la partie supérieure du tympan.

La forme diffuse de la maladie est caractérisée par la pénétration d'agents infectieux dans le tissu adipeux. La maladie est plus fréquente chez les nageurs.

Purulent

L'otite moyenne chronique suppurée (CHD) commence par un processus inflammatoire aigu. Car cette pathologie se caractérise par de tels signes symptomatiques:

  • syndrome de douleur intense;
  • malaise général;
  • sensation de pression dans l'oreille.

En cas d'interruption prématurée des soins médicaux, le tympan est déchiré, puis du pus s'écoule de l'oreille.

La forme chronique de la maladie provoque de tels facteurs:

  • haute résistance des agents pathogènes de l'inflammation aux médicaments utilisés;
  • affaiblissement des forces immunitaires du corps;
  • le diabète.

Pointu

La forme aiguë de la maladie diffère des symptômes symptomatiques chroniques. La douleur d'oreille est plus intense.

Dans Eustachitis, le traitement dépend du stade de l’infection et, dans la plupart des cas, l’inflammation de l’oreille chez l’adulte peut être éliminée à l’aide de gouttelettes chauffées à + 38... + 39 ° C.

Catarrhal

La pathologie est caractérisée par une sensation de congestion de l'oreille. Lorsque le patient bâille, l'audition s'améliore, mais l'effet d'une telle action est bref. Pour plus d'informations sur la maladie, voir la vidéo:

Les symptômes

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, les mêmes signes symptomatiques sont observés que dans le cas de la forme aiguë de la maladie. Le tableau clinique flou est caractéristique.

Au cours de l’exacerbation du processus inflammatoire, les symptômes suivants sont observés:

  • augmentation de l'excrétion de pus;
  • douleur dans l'oreille, la douleur s'étend souvent à la région de l'oreille en bonne santé;
  • mauvaise haleine;
  • douleur ressentie dans les tempes;
  • sensation de liquide gargouillant, apparition de bourdonnements, acouphènes;
  • parésie du nerf facial (altération du tonus musculaire facial).

Dans la plupart des cas, les patients consultent leur médecin lorsqu'ils commencent à souffrir d'une perte auditive.

L'otite moyenne tubotympanique purulente se manifeste par la formation d'un trou dans le tympan. Les structures osseuses ne sont pas endommagées, il reste des os d'oreille. Les troubles auditifs et les acouphènes sont les principaux symptômes de l'otite moyenne chronique.

Diagnostics

Un diagnostic différentiel (examen du patient) est nécessaire pour déterminer la maladie.

Avec le diagnostic d'otite moyenne chronique purulente, les mesures suivantes sont prises:

  1. Prise d'histoire, analyse des plaintes des patients. Le médecin demande à quelle fréquence des exacerbations répétées de la maladie sont observées, le processus inflammatoire se déroule sous une forme sévère ou s'accompagne de symptômes bénins. Les informations sont importantes pour savoir s’il existe des maladies chroniques concomitantes (par exemple, une violation de la respiration nasale).
  2. Otoscopie (examen de l'oreille) à l'aide d'un microscope ou d'un endoscope. Parfois, il est nécessaire de nettoyer l'oreille du contenu purulent afin d'étudier soigneusement l'état du tympan: en cas d'otite chronique, il y a un défaut de l'organe de l'ouïe, l'exacerbation de la maladie est caractérisée par l'excrétion de pus de l'ouverture, dans la otite exsudative, la membrane n'est pas endommagée, et dans le cas de la maladie adhésive, les lésions sont observées.
  3. L'étude de l'audience. Les échantillons avec un diapason vous permettent d'identifier les principales causes de perte auditive. Il est nécessaire d'exclure l'apparition de la lésion du nerf auditif. L'audiométrie vous permet de déterminer le degré de dysfonctionnement auditif.
  4. La tympanométrie est recommandée si l’intégrité du tympan du patient n’est pas compromise. L'application de la méthode est nécessaire pour déterminer la pression dans la cavité tympanique.
  5. Frottis d'oreille pour la détection des agents infectieux et de leur résistance aux médicaments.
  6. Des tests vestibulaires sont effectués pour identifier la pathologie de l'oreille interne.

Parfois, la consultation du neurologue est nécessaire.

Les causes

Une otite moyenne chronique suppurée se développe si les causes suivantes se manifestent:

  1. Programme de traitement de l'analphabétisme.
  2. La croissance des tissus du canal de l'oreille, qui se développe dans la cavité tympanique.
  3. Fonctionnement altéré du tube auditif.
  4. Scarlatine.

La transition de la maladie de aiguë à chronique est due aux facteurs suivants:

  1. Déficit immunitaire acquis.
  2. Antibiothérapie à long terme.
  3. Consommation excessive d'alcool et de fumer.

Les otites avec formation ultérieure d'exsudat se développent en raison de:

  • l'hypothermie;
  • les rhumes
  • pénétration d'eau dans la cavité membranaire.

Les causes de l'otite moyenne chronique chez les enfants sont similaires à celles des adultes.

Comment traiter l'otite moyenne chronique

Le traitement de l'otite moyenne de l'oreille moyenne comprend la prise de pilules, médicaments sous forme de gouttes.

Intervention chirurgicale

L'otite moyenne chronique est souvent traitée par des méthodes opératoires. Les soins chirurgicaux suivants sont fournis:

  1. L'opération est réalisée sous anesthésie générale. La méthode la moins invasive est celle où l'incision est faite à l'intérieur de l'oreille par le canal auditif. Le choix des instruments chirurgicaux en raison de la nature de l'évolution de la maladie.
  2. Lors de la perforation de la membrane, le cartilage du patient est utilisé pour empêcher le rejet, comme dans la plupart des cas lorsqu’un corps étranger est utilisé pour éliminer un défaut.
  3. En présence d'exsudat, la mise en place d'un shunt est nécessaire pour permettre au médecin d'injecter un médicament dans la cavité tympanique. Après retrait du tube microscopique, on observe une régénération des tissus et des muqueuses de la zone touchée.
  4. Lorsque la forme adhésive est établie greffe.

Tympanoplastie

La meilleure méthode de traitement est la tympanoplastie avec otite moyenne.

L'otite moyenne chronique suppurée est accompagnée d'une violation de la position du malleus et de l'incus, ce qui entraîne une détérioration de la fonction auditive. La méthode de thérapie radicale consiste à normaliser le travail du système de sonorisation.

Physiothérapie

La physiothérapie aidera avec la forme légère du processus inflammatoire:

  1. La luminothérapie a un effet dévastateur sur les agents infectieux.
  2. Le laser élimine les agents pathogènes.
  3. L'électrophorèse est utilisée pour administrer des médicaments sous l'influence d'un courant à basse fréquence.
  4. Le gonflement de la poitrine avec la technologie chinoise est également un traitement pour l'otite moyenne chronique.

Traitement de la toxicomanie

Des antibiotiques pour l'otite moyenne chronique sont prescrits dans la plupart des cas cliniques, en particulier lorsqu'il s'agit d'un traitement chez l'adulte, qui dure au moins une semaine.

  1. Les gouttes à effet antibactérien constituent la forme posologique préférée. Sofradex est l’un des médicaments les plus utilisés pour le traitement de la mésotympanite.
  2. Lorsque Ototak bilatéral bilatéral nommé à la fois adultes et enfants. Le médicament a un effet analgésique.
  3. La néomycine est nécessaire en présence d'un syndrome de douleur intense dans le contexte du développement d'une infection à staphylocoques.

La posologie exacte, la fréquence et l'intervalle de temps pour prendre les médicaments sont déterminés par le médecin, en tenant compte de la nature de l'évolution de la maladie et des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Méthodes folkloriques

Les otites moyennes suppuratives à domicile peuvent être traitées. L'intolérance organique des composants actifs des herbes médicinales est possible, par conséquent, une consultation médicale est nécessaire.

Le traitement des remèdes populaires peut être effectué comme suit:

  1. Bouillon à base de laurier. 5 feuilles doivent être remplies avec un verre d'eau froide. Porter à ébullition. Insister pour quelques minutes. L'outil est utilisé pour l'instillation de l'oreille du patient et non pour l'administration par voie orale. La dose recommandée est de 10 gouttes.
  2. Les oignons cuits au four doivent être appliqués dans la zone enflammée. L'outil est efficace dans la forme externe de la maladie.
  3. Compresse à base de solution d'alcool.

Indications d'hospitalisation

Dans la plupart des cas, le traitement de l'otite chronique est effectué à domicile, si l'on parle de symptômes bénins.

L'hospitalisation est appropriée si le patient subit une intervention chirurgicale pour perte d'audition compte tenu de la destruction des osselets auditifs.

Des complications

Dans les otites moyennes épitympano-antrales chroniques purulentes, les complications ne surviennent que si le patient présente un affaiblissement des forces immunitaires:

  1. Méningite développée (inflammation des méninges).
  2. Inflammation chronique de la muqueuse nasale.
  3. Pour les enfants, les lésions osseuses sont souvent caractérisées, ce qui conduit à un blocage du canal auditif.

Les conséquences

Dans la plupart des cas, l'otite moyenne purulente chronique provoque une perte complète de l'audition, ce qui affecte le retard mental des enfants.

Chez l'adulte, des complexes sont formés qui nécessitent la consultation d'un psychologue ou d'un psychothérapeute.

Prévention

Le développement de l'otite chronique chez les enfants peut être évité si vous suivez un certain nombre de règles simples:

  1. Demander de l'aide médicale en temps opportun.
  2. Pour traiter les maladies du nasopharynx, car les otites moyennes sont des infections qui affectent la membrane muqueuse du nez et de la gorge.
  3. Ne pas surcharger. Habillez-vous pour la météo.
  4. Enrichissez le régime avec des fruits et des légumes frais.
  5. Renforcer l'immunité.

Code CIM-10

Dans le classificateur international, l'otite moyenne purulente (DCI) porte le code H65.

Mais ce code dans la CIM-10 pourrait changer cette année.

Traitement de l'otite moyenne chronique chez les enfants

Otite chez les enfants: symptômes et traitement

L'otite est tout dommage à l'oreille de nature inflammatoire. Dans la plupart des cas, la maladie survient chez les enfants à la suite d’erreurs dans le traitement de la rhinite.

Mais dans certains cas, l’inflammation de l’oreille se produit sans raison apparente, ce qui s’explique par l’activation de la microflore pathogène après une hypothermie. L'otite moyenne chez le nouveau-né peut être une conséquence de la pénétration du liquide amniotique dans le tube auditif.

Types d'otite chez les enfants

Parfois, l'inflammation, en commençant par l'oreille externe, s'étend à l'oreille moyenne et à l'oreille interne. Selon le niveau du processus inflammatoire, l'otite moyenne est distinguée: externe, moyenne et interne.

L'otite chez les enfants est caractérisée par des lésions de l'auricule et du conduit auditif externe et peut se présenter sous une forme limitée et diffuse. La forme limitée est un furoncle du conduit auditif externe et la forme diffuse est une inflammation de l'oreille externe sur toute sa longueur.

L'otite moyenne chez l'enfant se caractérise par trois étapes: aiguë, récurrente et chronique. À son tour, l'otite moyenne aiguë chez les enfants peut être purulente ou catarrhale, en fonction de la nature de l'exsudat inflammatoire résultant. La forme aiguë de l'otite moyenne peut avoir plusieurs étapes:

  • eustachite aiguë;
  • inflammation catarrhale aiguë;
  • inflammation purulente prépérforative;
  • postperforer l'inflammation purulente;
  • inflammation réparatrice.

L'otite moyenne chronique chez l'enfant se présente sous trois formes: exsudative, purulente et adhésive.

Une otite de l'oreille interne chez un enfant (labyrinthe) peut évoluer de manière aiguë ou chronique, être limitée ou diffuse et se manifester également par une inflammation purulente, séreuse ou nécrotique.

Causes de l'otite chez les enfants

L'otite externe chez les enfants est due à une infection des follicules pileux de la partie cartilagineuse du conduit auditif externe. Le développement de la maladie peut être causé par des abrasions et des égratignures de l'oreille externe, un diabète sucré, ainsi que par le flux de pus qui accompagne l'otite moyenne.

Dans la plupart des cas, les agents responsables de l'infection sont Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, Proteus et, dans certains cas, des champignons.

L'otite moyenne chez un enfant peut se développer pour un certain nombre de raisons:

  • En tant que complication des maladies suivantes: SRAS (grippe, infection à adénovirus), maladies infectieuses chez les enfants (diphtérie, scarlatine, rougeole).
  • Une association d'otites moyennes et de pathologies ORL (angine, rhinite, adénoïdes et adénoïdite, sinusite, pharyngite, amygdalite, atrésie de Joan, corps étrangers à l'oreille).
  • Traumatisme du tympan.
  • Infection d'un nouveau-né d'une mère atteinte de mammite, d'endométrite, de pyélonéphrite, etc.

Les agents responsables de l'infection par l'otite moyenne sont les suivants: bacilles hémophiliques, pneumocoques, streptocoques hémolytiques, moraxcella, champignons.

L'otite interne chez l'enfant se développe en tant que complication d'une otite moyenne avec écoulement purulent ou d'autres infections bactériennes (méningite, sinusite, etc.).

L'otite chez les enfants se produit assez souvent. Cela est dû principalement à l’immaturité du système immunitaire, ainsi qu’aux antécédents d’avitaminose, de prématurité, de rachitisme, de pathologie broncho-pulmonaire, de diathèse exsudative, de malnutrition, d’allergies.

Les facteurs anatomiques locaux jouent également un rôle important dans le développement de la maladie. Contrairement à l'adulte, le tube auditif chez l'enfant est beaucoup plus court et plus large, il est horizontal par rapport au nasopharynx et ne présente presque pas de coudes.

Symptômes de l'otite chez les enfants

L'apparition du processus inflammatoire dans l'oreille s'accompagne le plus souvent d'une pression, d'une douleur lancinante ou lancinante d'intensité différente, qui augmente la nuit. Souvent, la douleur peut être associée à une congestion des oreilles ou à une perte auditive. Dans certains cas, l'otite moyenne se manifeste par des nausées et des vomissements, des crampes.

Les symptômes de l'otite externe chez un enfant comprennent:

  • l'apparition de douleur en appuyant sur le tragus;
  • diminution de l'audition;
  • gonflement et démangeaisons à l'oreille;
  • écoulement purulent de l'oreille.

Symptômes de l'otite moyenne chez un enfant:

  • rougeur de la peau de l'oreille et du conduit auditif;
  • augmentation de la température corporelle à haute altitude;
  • l'apparition de douleurs lancinantes dans l'oreille.

Symptômes de l'otite moyenne chez les enfants:

  • la détérioration de l'état général du patient;
  • des nausées et des vomissements;
  • contractions oculaires.

Traitement de l'otite chez les enfants

Seul un spécialiste expérimenté peut diagnostiquer une otite chez un enfant et, pour cette raison, seul un médecin peut prescrire le traitement approprié. Si vous soupçonnez une otite, les parents doivent montrer à l'oto-rhino-laryngologiste.

Toutefois, dans certains cas, pour améliorer l'état de l'enfant avant le début d'un traitement complet, vous pouvez recourir à certaines des techniques suivantes:

  • En l'absence totale de température corporelle élevée, une compresse sèche et chaude peut être appliquée à l'oreille du bébé.
  • Il est possible de soulager une douleur perçante ou fulgurante dans l’oreille de l’enfant à l’aide de coton qui n’est pas inséré très profondément dans le conduit auditif.
  • Les enfants de sept ans et plus recommandent des compresses de vodka et d’alcool, appliquées pendant 2 à 3 heures sur le point sensible. Pour une plus grande efficacité de la procédure, la tête est attachée avec un foulard ou une écharpe chaude.
  • Afin d'éviter de nouvelles attaques et d'améliorer l'état de santé de l'enfant malade, il est nécessaire de lui permettre de respirer librement par le nez. Les plus petits sucent le mucus du nez et, pour les enfants plus âgés, utilisez des cotons-tiges imbibés d'huile végétale.

Comme l'otite est une maladie infectieuse et se présente souvent sous forme purulente, le traitement de cette maladie implique l'utilisation d'un traitement antibiotique. Les agents antibactériens prescrits pour les otites chez les enfants peuvent prendre différentes formes: injections, comprimés, suspensions, sirops.

Pour réduire la pression sur les oreilles et obtenir un effet vasoconstricteur, des gouttes pour otite pour le nez et pour les oreilles sont prescrites aux enfants souffrant d'otite.

En tant que méthodes supplémentaires de traitement de l'otite chez l'enfant, utilisez:

  • thérapie de boue;
  • Thérapie UHF;
  • thérapie au laser;
  • OVNI
  • pneumomassage du tympan.

Prévention de l'otite chez les enfants

Pour protéger l’enfant des problèmes d’oreille, les parents doivent adhérer à certaines règles de prévention:

  • ne pas trop refroidir les oreilles elles-mêmes;
  • il est nécessaire de traiter un nez qui coule dès les premiers instants de son apparition;
  • il est nécessaire de protéger l'enfant du contact avec la fumée de tabac, car les oreilles sont très sensibles à cet irritant;
  • nécessité de renforcer le système immunitaire du bébé;
  • il est nécessaire d'enlever les végétations adénoïdes à temps.

Otite moyenne aiguë et chronique chez un enfant: causes et prévention de la maladie

Qu'est-ce que l'otite?

L'otite est une inflammation de l'oreille, y compris celle du milieu. La maladie se manifeste beaucoup plus souvent chez les enfants que chez les adultes. Les enfants atteints d'otite sont les plus susceptibles de la naissance à l'adolescence.

La fréquence d'apparition de la maladie chez les enfants est associée à l'immunité émergente, aux rhumes fréquents, à l'incapacité du corps à supporter de nombreuses attaques de virus et de bactéries.

Causes de la maladie chez les enfants

Forme aiguë

Chez les bébés, une trompe d'Eustache raccourcie et épaissie est capable de provoquer l'apparition de la maladie. Situé au même niveau que le pharynx, il n'empêche pas la pénétration de bactéries ni la pénétration de mucus dans l'oreille d'un nourrisson et d'un nouveau-né. À un âge plus avancé, la trompe d'Eustache est allongée, située à un angle qui devient un obstacle pour les microorganismes pathogènes.

Les facteurs favorables au développement de l'otite chez les bébés sont:

  • prématurité;
  • rachitisme;
  • l'avitaminose;
  • la présence d'allergies dans l'histoire.

Chez les enfants de 3 à 5 ans, les rhumes fréquents provoquent une otite. L'immaturité de l'immunité permet aux infections de pénétrer facilement dans la cavité de l'oreille. L'otite externe survient à la suite d'un traumatisme du canal de l'oreille (par exemple, lors du nettoyage de l'oreille) et de l'entrée dans la plaie, une bactérie qui cause une inflammation.

À un âge plus avancé, l'otite moyenne est associée à des maladies associées à une difficulté à respirer par le nez:

  • nez qui coule;
  • la laryngite;
  • une antrite;
  • adénoïdite;
  • inflammation des sinus nasaux.

L'hypothermie peut devenir une cause banale d'otite chez un enfant. Le canal auditif externe chez les enfants est droit, contrairement à celui incurvé chez les adultes. Toute entrée d'air froid sera le début de l'inflammation.

Forme chronique

L'émergence de l'otite moyenne chronique chez les enfants contribue à:

  • otite aiguë fréquente;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • amygdalite.

Le traitement tardif ou inapproprié de l'otite chez un enfant contribue au développement du processus inflammatoire en un processus chronique. Les maladies concomitantes (diabète sucré, allergies, immunité affaiblie) ralentissent la lutte de l’enfant contre la maladie et constituent un facteur favorable à l’apparition d’une otite chronique chez l’enfant.

L'exacerbation de l'otite chronique est précédée d'une hypothermie générale de l'enfant, d'une infiltration d'eau dans la cavité de l'oreille, d'une inflammation catarrhale ou bactérienne du nasopharynx.

Causes d'otites fréquentes chez les enfants

Les facteurs suivants conduisent au développement fréquent de la maladie chez les enfants:

  • caractéristiques structurelles de l'oreille interne chez les nourrissons;
  • épaississement du tympan chez les enfants par rapport aux adultes;
  • manque d'immunité;
  • se moucher ou se laver mal le nez, provoquant une infiltration de mucus dans le conduit auditif;
  • inflammation des végétations adénoïdes;
  • inflammation chronique du nasopharynx;
  • l'hypothermie;
  • pénétration d'eau ou de corps étrangers dans la cavité auriculaire;
  • rhume guéri;
  • dents carieuses.

Prévention

Chez les nouveau-nés et les nourrissons:

  1. Il est recommandé d’avoir la bonne posture pendant l’alimentation - avec la tête surélevée. Une telle position du corps ne permettra pas au mucus et au liquide de s'écouler dans la cavité de l'oreille, provoquant l'apparition d'une otite.
  2. Hygiène opportune et précise du nez et des oreilles. N'essayez pas de nettoyer en profondeur. Cela peut entraîner des lésions de la peau délicate du bébé et une inflammation ultérieure.
  3. Après le bain, essuyez soigneusement les oreilles pour empêcher l’eau de pénétrer dans la cavité auriculaire du bébé.
  4. Traitement en temps opportun des maladies du nasopharynx.
  5. Renforcement de l'immunité.

Chez les enfants plus âgés:

  1. Cure complète d'un rhume. Vous ne pouvez pas tolérer la maladie "sur ses pieds", cela peut entraîner de graves complications, notamment une otite.
  2. Hygiène des oreilles attentive et soignée.
  3. Bon souffle du nez. Vous ne pouvez pas beaucoup vous moucher, le flux d'air soufflé amène l'infection dans la cavité de l'oreille.
  4. Traitement de la cavité buccale. Les caries peuvent provoquer la pénétration de bactéries dans l'oreille, provoquant une otite.
  5. Refus de plonger en été. L'eau dans la plupart des réservoirs est remplie d'agents pathogènes. Entrant dans les oreilles, ils sont capables de provoquer une maladie.
  6. Renforcement général du corps: durcissement, marche, activité physique, prise de vitamines, adhérence au jour.

La vidéo du docteur Komarovsky sur la maladie

L'otite aiguë et chronique chez le bébé peut causer de nombreuses complications désagréables. La connaissance des causes de la maladie, les mesures préventives et l'accès en temps voulu à un médecin aideront les parents rapidement et sans conséquences à faire face à la maladie chez un enfant.

Otite moyenne purulente # 8212; Otite moyenne, aiguë, chronique, purulente chez un enfant, traitement

Otite moyenne purulente

L'otite moyenne purulente est un processus inflammatoire qui passe à travers l'oreille moyenne, entraînant la destruction des muqueuses et du tympan par des microbes. La cause principale de l'apparition d'une otite purulente est la propagation de l'inflammation du nasopharynx dans la cavité de l'oreille moyenne,

c'est-à-dire que l'infection pénètre dans l'oreille moyenne par le tube auditif. Ceci est appelé chemin rhinotubare. Et à la suite d'un dysfonctionnement de la trompe d'Eustache dans l'oreille moyenne, une pression négative se forme. Il en résulte une formation d'épanchement dans l'oreille moyenne due à l'introduction de la microflore nasopharyngée. De plus, les particules infectieuses pénètrent dans l'oreille d'une autre manière. Par exemple, cela est dû à une blessure grave ou à une méningite. Et dans certains cas, l'inflammation de l'oreille moyenne est due à un retard de la tuberculose ou de la rougeole. Dans les cas avancés, la septicémie se manifeste par une otite purulente.

Otite suppurative aiguë

L'otite purulente aiguë est la maladie la plus répandue chez les enfants. Selon les statistiques, 95% des enfants ont eu une otite au cours de leur vie. Dans la plupart des cas, la maladie chez les enfants survient après des complications d'infections respiratoires aiguës et peut se présenter sous forme catarrhale ou purulente. Si ce sont des symptômes d'otite purulente, elle apparaît généralement la nuit et se caractérise par un mal d'oreille. Et si vous ne commencez pas le traitement, le pus s'accumule dans la cavité de l'oreille moyenne, ce qui brise tout simplement le tympan et le pus en sort. Très rapidement, ce processus se produit chez les nourrissons.

Otite purulente chez un enfant

Chez les enfants, l'otite est catarrhale et purulente, bien sûr, la dernière est la plus dangereuse, car le pus de l'oreille moyenne peut pénétrer dans le cerveau et dans le processus mastoïdien. Et chez les nourrissons, une telle maladie est plus prononcée: ils se mettent à pleurer, ils sont agités, capricieux, se frottent l'oreille douloureuse, refusent de manger. Il convient de rappeler que l'otite moyenne aiguë et purulente chez les enfants n'est traitée qu'à l'hôpital et que les adultes peuvent être traités à domicile, selon les recommandations du médecin. Les antibiotiques et les antipyrétiques sont utilisés pour traiter les enfants atteints d'otite. Et s'il n'y a pas d'effet après le traitement conservateur, le tympan est ouvert. Après cette opération, le pus coule et le patient va mieux. Si après le traitement l'audition reste faible, le médecin vous prescrit soufflage, physiothérapie et pneumomassage.

Otite suppurative chronique

L'otite moyenne chronique suppurée est une inflammation chronique de l'oreille moyenne avec présence de pus et se caractérise par une suppuration périodique ou permanente du conduit auditif, la présence d'une perforation du tympan et une perte auditive progressive. Il s'agit d'une maladie assez commune qui affecte jusqu'à 0,8-1% des personnes. Bien sûr, l'otite moyenne chronique est une menace sérieuse pour l'oreille et la vie d'une personne. Dans la plupart des cas, cette forme d'otite est le résultat d'une otite aiguë purulente précédemment transférée ou se produit après une rupture traumatique du tympan. Il est à noter que plus de la moitié des otites chroniques débutent dans l’enfance.

La liste des micro-organismes semés dans les otites chroniques puruleuses comprend l’ensemble des agents pathogènes, où se trouvent le plus souvent des microbes tels que Staph, aureus, Proteus, Pseudomonas, Esherichia coli, Klebsiella pneumoniae. Selon des études récentes, il a été découvert que, dans 70 à 80% des patients, l'otite moyenne purulente chronique contient des microorganismes tels que Peptococcus, Lactobacillus, Bacteroides, Fusobacterium.

Traitement de l'otite purulente

Le traitement de l'otite moyenne purulente comprend: une nutrition adéquate, des biostimulants, le durcissement, l'homéopathie. traitement des maladies courantes, la réhabilitation des voies respiratoires supérieures ou est effectuée chirurgicalement. S'il s'agit d'une thérapie locale, il faut alors éliminer soigneusement et systématiquement le pus et utiliser des désinfectants ou des astringents pour agir sur la membrane muqueuse. Lorsqu'un patient a un écoulement abondant de l'oreille, il est lavé avec une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène, de lactate d'éthacridine et d'antibiotiques, mais conformément aux résultats de l'ensemencement. À l'avenir, l'utilisation de poudres antibiotiques à souffler directement dans l'oreille. L'utilisation des médicaments doit être alternée après 12 à 15 jours, car les microbes ont tendance à acquérir une résistance aux médicaments. Lorsqu'une exacerbation de la maladie ou un traitement local était inefficace, les antibiotiques sont injectés par voie intramusculaire. Et comme physiothérapie prescrit un OVNI par un tube, un rayonnement laser ou une thérapie de boue. Si le patient a des polypes ou des granulations, alors recourir à des opérations chirurgicales mineures.

Il convient de rappeler que le traitement de l'otite moyenne purulente doit être opportun et que, tel que prescrit par un médecin, un traitement tardif ou inapproprié de l'otite peut entraîner des complications et des conséquences graves. Les principales complications après cette maladie incluent: méningite intracrânienne, mastoïdite locale, polypes. granulation et perte auditive du patient. Et c'est particulièrement important pour les enfants, car ils sont les plus susceptibles à de nombreuses infections.

Otite chronique chez les enfants

L'otite chez les enfants est l'une des maladies les plus courantes à un âge précoce (de 3 mois à 3 ans) et peut être à la fois une maladie indépendante et une complication d'infections virales, bactériennes, fongiques et autres. En règle générale, dans son enfance, le plus souvent, l'otite est aiguë et, avec un diagnostic précoce et un traitement bien prescrit, il guérit rapidement sans aucune complication.

Mais si le traitement prescrit par le médecin n’a pas été réalisé complètement, mais seulement jusqu’à la disparition du syndrome douloureux, ou si la nature de l’otite est déterminée de manière incorrecte et si un traitement inadéquat est prescrit (par exemple, une otite fongique est inutile pour traiter avec des antibiotiques), ou si l’enfant a une soi-disant otite récurrente (lorsqu'une maladie des voies respiratoires supérieures s'accompagne invariablement d'une inflammation de l'oreille moyenne), ou si l'enfant présente une forme d'immunodéficience ou une maladie sous-jacente réduisant les défenses de l'organisme, par exemple le sucre. le diabète, l'otite moyenne aiguë peut devenir chronique, ce qui complique considérablement le traitement et aggrave le pronostic de la maladie. Après une otite moyenne aiguë, on pense que la chronique se produit en l'espace d'un an et, dans le cas d'une ита récidivante, en cinq ans, elle survient souvent à la fin de l'été («otite plongeurs»).

Étiologie (agents pathogènes)

Le spectre des agents pathogènes de l'otite est extrêmement large, mais Staphylococcus aureus, les entérobactéries et Pseudomonas bacillus produisent le plus souvent un processus chronique. Récemment, le pourcentage d'otites causées par divers champignons a considérablement augmenté, ce qui peut être associé à une diminution des défenses de l'organisme, à la prescription fréquente et injustifiée d'antibiotiques et à une dysbactériose chez les jeunes enfants. De plus, les mycoses (maladies causées par des champignons) surviennent généralement pour la deuxième fois, après l'administration répétée d'antibiotiques ayant un large spectre d'action, l'application locale de médicaments à base de glucocorticoïdes; contribuer à la transition des maladies aiguës vers les maladies chroniques, à l'apparition de rechutes et à l'évolution plus grave de la maladie.

Clinique

Le principal symptôme de l'otite moyenne suppurative chronique est une suppuration prolongée de l'oreille, une ouverture perforée persistante du tympan et une perte auditive irréversible par la suite. Les patients peuvent également être perturbés par des acouphènes, une sensation de "transfusion de liquide" dans l'oreille, une congestion de l'oreille.

L'un des symptômes de l'otite moyenne chronique de faible intensité est la douleur. Dans ce cas, la douleur est associée à une altération de la fonction de drainage du tube auditif, c'est-à-dire à la difficulté d'évacuation du pus par l'oreille moyenne. La douleur dans l'oreille n'est généralement pas très forte, elle augmente progressivement, parfois elle devient insupportable, douloureuse. Par la nature de la douleur peut être palpitant, poignardant, tirant, éclatant, donne souvent dans les dents, la tempe, le cou.

En cas d'otomycose (dommages aux oreilles causés par des champignons), de démangeaisons dans le conduit auditif, d'hypersensibilité, de la peau du conduit auditif et de l'oreillette, des maux de tête du côté de l'oreille affectée apparaissent à l'avant-plan. Alloué peut avoir une couleur différente et dépend du type de champignon qui a provoqué le processus inflammatoire.

Je tiens à souligner une fois de plus que dans les otites chroniques, le tympan est toujours affecté, et particulièrement grave, ainsi que la capsule osseuse (elle contient un labyrinthe - l’un des composants de l’oreille).

Principes de traitement

Le traitement conservateur dépend principalement de la nature de l'agent pathogène et de la gravité des manifestations cliniques. Une antibiothérapie est possible pour les otites purulentes non compliquées (l’amoxicilline est le médicament de choix, l’azithromycine, le céfuroxime-acétyle, la clarithromycine peuvent également être utilisés). Pour l’infection fongique de l’oreille moyenne, des médicaments tels que le diflucan, le brutal, le nizoral et d’autres sont utilisés. Mais un traitement conservateur n'est possible que dans le cas où l'écoulement de pus, l'exsudat est effectué librement. Entrez dans la cavité tympanique tout médicament devrait être qu'après avoir soigneusement retiré le pus, l'exsudat. Pour ce faire, essuyez l'oreille avec du coton et vissez sur la sonde jusqu'à ce que le coton retiré de l'oreille soit sec. Pour l’instillation dans l’oreille, des désinfectants sont utilisés (solutions de furatsiline, d’acide borique, de protargol, etc.), pour otomycose, mettre localement de la turunda avec un travogène, du levaril, du nisoral, etc. dans un mois.

Étant donné que l’otite chronique survient généralement chez les enfants dont le statut immunitaire est réduit, il est conseillé d’utiliser un immunomodulateur moderne, le viféron, à des doses adaptées à l’âge dans le complexe de traitement. Pour le traitement topique, vous pouvez utiliser un inducteur d'interféron naturel - megasin sur la base de la pommade.

La plupart des enfants souffrant d'otite chronique, après un examen plus approfondi, ont révélé des violations de la microflore intestinale. Par conséquent, dans les traitements complexes, veillez à utiliser des produits biologiques (baktisubtil, Linex et autres).

Il est conseillé d'utiliser des médicaments fortifiants (acide lipoïque, acide pantothénique, limontar, tous multivitamines associés à des microéléments, en particulier des vitamines du groupe B) et d'autres médicaments permettant de corréler le statut immunitaire altéré.

De plus, des méthodes physiques de traitement sont également utilisées: soufflage des oreilles, massage pneumatique et vibratoire, thérapie par la boue, UHF ou électrophorèse sur l'oreille affectée.

Traitement chirurgical - avec l'inefficacité du traitement conservateur, ainsi que l'incapacité de mener un traitement complet en utilisant différents types de traitement chirurgical. Par exemple, la tympanoplastie (tympan plastique) est utilisée pour améliorer l'audition.

Pour éliminer l'inflammation chronique, vous pouvez utiliser d'autres types de traitement chirurgical (chirurgie générale de la cavité ou chirurgie radicale), suivi de! chirurgie plastique de l'organe prélevé.

Et enfin, quelques conseils pratiques pour les parents:

  • en cas de douleur dans n'importe quelle oreille de l'enfant, consultez immédiatement un médecin;
  • mener le traitement prescrit complètement et jusqu'au bout;
  • ne réchauffez jamais l'oreille de l'enfant tant que le médecin ne l'a pas examiné et autorisé.
  • avec des enfants de plus de 3 ans, discutez du fait qu'il est impossible de mettre des objets étrangers dans l'oreille;
  • chez le nourrisson, l'otite moyenne survient généralement sans augmentation de la température corporelle, mais l'enfant est extrêmement agité, la douleur augmente au moment de la tétée (les enfants refusent de téter). L'enfant essaie de se "fixer" à l'oreiller avec une oreille douloureuse;
  • les bébés ont une otite d'origine allergique (par exemple, si une mère mange des fraises ou un autre produit qui cause des allergies), une femme qui allaite devrait donc suivre de près un régime;
  • pendant le bain du bébé, veillez à ce que l'eau ne pénètre pas dans l'oreille;
  • Les oreilles de l’enfant doivent être nettoyées 2 à 3 fois par semaine comme suit: essuyez le pavillon, le conduit auditif externe, mais pas l’interne, avec un morceau de coton enroulé dans un flagellum, car il est très doux et, en outre, il est nettoyé seul à l'aide de poils fins le soufre dehors;
  • Parfois, la peau derrière les oreilles se décolle: il faut la couvrir de crème pour bébé et l’essuyer avec un coton-tige après 20 à 30 minutes.