Principal
L'otite

Otite - Qu'est-ce que c'est, types, symptômes chez l'adulte, traitement de l'otite de l'oreille

L'otite est une maladie ORL qui est un processus inflammatoire dans l'oreille. Elle se manifeste par des douleurs à l'oreille (pulsations, ballonnements, douleurs), une augmentation de la température corporelle, une déficience auditive, des acouphènes, un écoulement mucopurulent du conduit auditif externe. La gravité du processus pathologique dépend entièrement de la virulence des micro-organismes, et l’état de la défense immunitaire de la personne joue un grand rôle.

Qu'est-ce que c'est, quels sont les premiers signes et symptômes de l'otite et comment traiter chez l'adulte sans conséquences pour l'oreille, nous étudierons plus loin dans l'article.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite est une lésion inflammatoire de la partie interne, moyenne ou externe de l'oreille humaine, qui se manifeste sous une forme chronique ou aiguë. La maladie se caractérise par des lésions des structures de l'oreille externe, moyenne ou interne, tandis que les patients présentent des symptômes spécifiques. Les symptômes chez l'adulte dépendent de la zone d'inflammation, de l'ajout de complications locales ou systémiques.

La pathologie peut se développer à tout moment de l’année, mais le pic des visites à l’hôpital tombe en automne et en hiver, lorsque les gens n’ont pas le temps de passer de la chaleur au froid.

Raisons

Les causes et les symptômes de l'otite moyenne dépendent du type de maladie, de l'état immunitaire et des facteurs environnementaux. Les éléments fondamentaux de la formation de la maladie sont l'effet de la température de l'air, la pureté de l'eau utilisée pour l'hygiène et la période de l'année.

Les causes de l'otite sont:

  • Pénétration de l'infection par d'autres organes ORL - en tant que complication d'une maladie virale infectieuse concomitante;
  • Diverses maladies du nez, des sinus et du nasopharynx. Cela inclut tous les types de rhinite, la courbure du septum nasal, les végétations adénoïdes (végétation adénoïde);
  • Blessures de l'auricule;
  • Hypothermie et immunité affaiblie.

Parmi les conditions qui augmentent considérablement le risque de développer la maladie, on peut citer:

  • les allergies;
  • inflammation des voies respiratoires supérieures;
  • états d'immunodéficience;
  • effectuer des opérations chirurgicales dans la région du nasopharynx ou de la cavité nasale;
  • enfance, âge des enfants.
L'otite chez l'adulte est une maladie à prendre au sérieux, à connaître ses symptômes, ses conséquences et son traitement.

Types d'otite

La structure de l'oreille humaine est divisée en trois parties interdépendantes qui portent les noms suivants:

En fonction de la partie spécifique du corps où se produit le processus inflammatoire, il est habituel en médecine de distinguer trois types d'otite:

Otite externe

L'otite moyenne externe peut être limitée ou diffuse. Dans certains cas, elle s'étend au tympan, elle est plus fréquente chez les patients âgés. Se produit à la suite d'une blessure mécanique ou chimique à l'oreille. Un patient souffrant d'otite externe se plaint d'une douleur lancinante à l'oreille, qui se manifeste au niveau du cou, des dents et des yeux et qui est aggravée par le fait de parler et de mastiquer.

Le développement contribue à deux facteurs:

  • Infections avec un objet pointu (épingle à cheveux, cure-dent);
  • Humidité et accumulation dans le conduit auditif.

Cela se produit souvent si l'oreille est constamment en contact avec de l'eau, par exemple lors de la nage, on l'appelle donc "l'oreille du nageur".

Otite moyenne oreille

Avec l'otite moyenne, le processus inflammatoire se produit dans la cavité tympanique. Il existe de nombreuses formes et variantes du cours de cette maladie. Elle peut être catarrhale et purulente, perforée et non perforée, aiguë et chronique. Lorsque l'otite peut développer des complications.

Otite interne

Ce type est également appelé labyrinthite, ses symptômes peuvent varier en gravité (des poumons aux prononcés).

Les symptômes de l'otite sont similaires dans toutes les formes de la maladie, mais leur intensité et certaines caractéristiques dépendent de l'espèce.

Selon la nature de l'évolution de la maladie, on distingue les formes suivantes:

  • Épicé Se produit soudainement, a des symptômes prononcés.
  • Chronique. Le processus inflammatoire se poursuit pendant une longue période, a des périodes d'exacerbation.

Les modes de manifestation de l'otite distinguent les formes suivantes:

  • Purulent. Le pus s'accumule derrière le tympan.
  • Catarrhal Il y a gonflement et rougeur des tissus, il n'y a pas d'écoulement liquide ou purulent.
  • Exsudatif. Dans l'oreille moyenne, des liquides (sang ou lymphe) s'accumulent, ce qui constitue un excellent terrain fertile pour les micro-organismes.

Comment et comment traiter l'otite de l'oreille, l'otolaryngologue le détermine en définissant le type et l'étendue de la maladie.

Symptômes de l'otite chez l'adulte

Le tableau clinique de l'otite dépend directement de la localisation du processus pathologique.

  • mal d'oreille. Ce symptôme est constamment dérangeant et est le principal qui apporte le plus d'inconfort. Parfois, la douleur jaillit dans les dents, la tempe et la mâchoire inférieure. La raison pour le développement de cette condition dans l'otite est considérée comme une pression accrue dans la cavité de l'oreille;
  • rougeur du conduit auditif, changement de couleur du pavillon;
  • la détérioration progressive de l'audition causée par l'ouverture d'abcès et le remplissage du conduit auditif avec des masses purulentes;
  • fièvre - le plus souvent une augmentation de la température corporelle, mais ceci est également une caractéristique optionnelle;
  • écoulement de l'oreille avec une otite externe sont presque toujours. Après tout, rien n'empêche le liquide inflammatoire de se démarquer.

Les symptômes de l'otite sont souvent accompagnés d'un nez qui coule, ce qui entraîne un gonflement de la muqueuse nasale et une congestion du tube auditif.

  • Dans le cas du développement d'une otite externe locale purulente aiguë (furoncle dans le conduit auditif), le patient se plaint de maux d'oreille, qui sont aggravés par la pression ou en le tirant.
  • Il y a aussi des douleurs lors de l'ouverture de la bouche et des douleurs lors de l'insertion de l'entonnoir pour examiner le conduit auditif externe.
  • Extérieurement, l'auricule est gonflée et rougie.
  • L'otite moyenne diffuse, infectieuse et purulente se développe à la suite d'une inflammation de l'oreille moyenne et de sa suppuration.
  • forte fièvre;
  • douleur à l'oreille (battements ou douleur);
  • diminution de la fonction auditive, qui est généralement rétablie quelques jours après les premières manifestations des symptômes;
  • nausée, malaise, vomissements;
  • écoulement purulent des oreilles.
  • acouphènes
  • vertige
  • nausées et vomissements
  • trouble de l'équilibre
  • perte auditive.
  • Le symptôme principal de la forme aiguë est une douleur intense à l'oreille, que les patients décrivent comme une saccade ou une sensation de tir.
  • La douleur peut être très intense et augmenter en soirée.
  • L’autophonie est l’un des signes de l’otite: la présence de bruits constants dans l’oreille, qui ne sont pas associés à des sons provenant de l’extérieur, apparaît comme une oreille congestionnée.

L'otite moyenne aiguë doit toujours être traitée jusqu'au bout, car le pus commencera à se répandre à l'intérieur du crâne.

  • Perte d'audition
  • Écoulement purulent périodique de l'oreille.
  • Vertiges ou acouphènes.
  • La douleur n'apparaît que pendant les périodes d'aggravation.
  • La température peut augmenter.

Si vous avez des symptômes d'otite, vous devez consulter de toute urgence un médecin qui diagnostiquera correctement et vous expliquera comment traiter l'inflammation.

Des complications

Ne pensez pas que l'otite de l'oreille est un rhume inoffensif. De plus, il met définitivement une personne à l'écart de l'ornière, ce qui réduit sa capacité à travailler pendant au moins 10 jours, peut entraîner des changements irréversibles avec une détérioration persistante ou une perte complète de l'audition.

Les complications suivantes peuvent survenir lorsque la maladie commence à dériver:

  • rupture du tympan (en règle générale, il faut 2 semaines pour guérir le trou formé);
  • choléostomie (prolifération tissulaire du tympan, déficience auditive);
  • destruction des osselets auditifs de l'oreille moyenne (enclume, malleus, étriers);
  • mastoïdite (inflammation du processus mastoïdien de l'os temporal).

Diagnostics

Un médecin compétent diagnostique les otites aiguës sans adaptations spéciales ni technologies innovantes. Un examen régulier de l'auricule et du conduit auditif avec un réflecteur monté sur la tête (un miroir avec un trou au centre) ou un otoscope est suffisant pour diagnostiquer une otite de l'oreille.

Une méthode permettant de confirmer et de clarifier le diagnostic consiste à effectuer une analyse sanguine générale dans laquelle des signes d'inflammation sont détectés (augmentation de la RSE, augmentation du nombre de globules blancs et autres).

A partir de méthodes instrumentales utilisant la radiographie, la tomographie par ordinateur des zones temporales.

Comment traiter l'otite moyenne chez l'adulte?

Les médicaments antibactériens (antibiotiques, sulfamides, etc.) jouent un rôle particulier dans le traitement de l'otite. Leur utilisation présente un certain nombre de caractéristiques - le médicament doit non seulement agir sur les bactéries qui ont provoqué l'otite, mais également pénétrer bien dans le tympan.

Le traitement des modifications inflammatoires de l'auricule commence par le repos au lit. Des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des antipyrétiques sont prescrits simultanément. La combinaison de médicaments peut traiter efficacement la pathologie.

Traitement complet de l'otite de l'oreille

Ce n'est pas un secret pour personne de savoir comment traiter une otite aiguë chez l'adulte - des gouttes dans les oreilles. C'est le remède le plus courant contre l'otite. Selon le type de maladie en utilisant différents médicaments. Les gouttes auriculaires peuvent uniquement contenir un médicament antibactérien ou être combinées - pour contenir un antibiotique et une substance anti-inflammatoire.

Les types de gouttes suivants sont distingués:

  • les glucocorticoïdes (Garazon, Sofradex, Dexon, Anauran);
  • ayant dans sa composition des agents anti-inflammatoires non stéroïdiens (Otinum, Otipaks);
  • antibactérien (Otofa, Tsipromed, Normaks, Fugentin).

Le traitement prend 5-7 jours.

  1. En association avec des gouttes auriculaires avec otite, les oto-rhino-laryngologistes prescrivent souvent des gouttes nasales vasoconstricteurs (Naphthyzin, Nazol, Galazolin, Otrivin, etc.), ce qui permet de supprimer le gonflement de la membrane muqueuse de la trompe d'Eustache et de réduire ainsi la charge sur le tympan.
  2. En plus des gouttes dans le complexe, des antihistaminiques (antiallergiques) peuvent également être prescrits pour poursuivre le même objectif - l'élimination de l'œdème muqueux. Ceux-ci peuvent être des comprimés de Loratadine, Suprastin, Diazolin, etc.
  3. Des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens à base de paracétamol (panadol), d’ibuprofène (nurofène) et de nise sont prescrits pour réduire la température et les douleurs aux oreilles.
  4. Les antibiotiques pour l'otite chez l'adulte sont associés au traitement de la forme modérée aiguë dans le développement d'une inflammation purulente. Application bien prouvée Augmentina. Aussi efficace Rulid, Amoxiclav, Cefazolin.

En plus de ces mesures, des procédures de physiothérapie sont utilisées:

  • UHF pour le nez;
  • traitement au laser pour la bouche du tube auditif;
  • pneumomassage orienté vers la région du tympan.

Si toutes les actions susmentionnées ne conduisent pas à une régression du processus ou si le traitement est commencé au stade de la perforation du tympan, il faut tout d'abord assurer une bonne sortie du pus de la cavité de l'oreille moyenne. Pour ce faire, nettoyez régulièrement le conduit auditif de la décharge.

Au cours de la manipulation sous anesthésie locale. Dans le tympan avec une aiguille spéciale, faites une ponction à travers laquelle le pus est retiré. L'incision est recouverte indépendamment après l'arrêt de l'écoulement de pus.

Recommandations

Les recommandations du médecin doivent être observées:

  • Il est impossible de prescrire une auto-médication, de choisir la posologie, d'interrompre l'administration de médicaments lorsque les symptômes de l'otite disparaissent.
  • Des actions incorrectes, effectuées à leur discrétion, peuvent nuire à la santé.
  • Avant de consulter un médecin, vous ne pouvez prendre qu'une pilule de paracétamol pour réduire la douleur. Ce médicament est efficace et présente peu de contre-indications. Lorsqu'il est utilisé correctement, le paracétamol provoque rarement des effets indésirables.

Prévention

L'objectif principal de la prophylaxie contre les otites chez l'adulte est que la trompe d'Eustache ne soit pas obstruée par un mucus épais. Ce n'est pas une tâche facile. En règle générale, la rhinite aiguë est accompagnée de sécrétions liquides, mais au cours du traitement, le mucus devient souvent beaucoup plus épais et stagne dans le nasopharynx.

  1. Les foyers d'infection chronique - amygdalite, pharyngite augmentent le risque d'otite.
  2. Après le bain, en particulier en eau libre, il est nécessaire de bien sécher les oreilles pour empêcher l’eau de pénétrer avec les bactéries à l’intérieur. Les gouttes antiseptiques développées, en particulier pour les personnes sujettes aux otites, sont enfoncées dans les oreilles après chaque nage.
  3. Nettoyez régulièrement les oreilles de la saleté et du soufre pour maintenir l'hygiène. Mais il est préférable de laisser un minimum de soufre, car il protège le conduit auditif contre la pénétration de microbes pathogènes.

En conclusion, il convient de noter que l'otite moyenne est une maladie très désagréable. Ne pensez pas que tous les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Assurez-vous de contacter votre médecin dès l'apparition des premiers signes. Souvent, les gens traitent l'otite moyenne avec une frivolité déraisonnable, sans se rendre compte que les complications de cette infection peuvent avoir les conséquences les plus graves.

Otite moyenne: symptômes, traitement et effets

L'otite moyenne est appelée inflammation des tissus de l'oreille moyenne de nature virale ou bactérienne. On le trouve souvent dans la population adulte - il représente environ 30% de la pathologie des voies respiratoires supérieures, mais il est beaucoup plus souvent diagnostiqué chez les enfants.

Pourquoi l'otite moyenne survient

La cause de l'inflammation dans l'oreille moyenne peut être une infection à la fois virale et bactérienne.

Les agents pathogènes des infections virales respiratoires aiguës provoquent souvent une otite moyenne, à savoir les virus de la grippe et le parainfluenza, les adéno-, rino, corona, les entérovirus, les virus respiratoires syncytiaux.

Initialement, l'otite virale peut devenir bactérienne à cause de la fixation d'une flore appropriée - des bactéries du genre pneumo, strepto et staphylocoques, moraxelles, hémophiles (bacilles).

Parfois, lors de cultures de liquide inflammatoire de l'oreille moyenne, seuls des virus ou des bactéries y sont détectés, mais leurs associations sont plus courantes.

Les facteurs provoquant le développement de la maladie sont:

  • états d'immunodéficience congénitale et acquise;
  • maladies graves associées telles que diabète sucré, asthme bronchique, maladies rhumatismales, insuffisance rénale chronique;
  • "Fente palatine" (fente du ciel) chez un enfant;
  • faible statut socio-économique;
  • fumer - à la fois actif et passif.

Selon les statistiques, l'inflammation de l'oreille moyenne est plus souvent diagnostiquée chez les enfants. Plusieurs facteurs contribuent à cela:

  • caractéristiques anatomiques et physiologiques: tube auditif large, court et presque droit - l'infection se propage facilement du nasopharynx à la cavité de l'oreille moyenne;
  • chez les nouveau-nés et les jeunes enfants - le tissu myxoïde, qui constitue la cavité du tambour (c’est un excellent sol pour le développement de micro-organismes pathogènes);
  • chez les jeunes enfants - états d'immunodéficience physiologique (pendant ces périodes, les enfants sont plus susceptibles à diverses infections);
  • hypertrophie des amygdales du nasopharynx - les végétations adénoïdes: souvent rencontrées chez les enfants, sont une source chronique d'infection à streptocoque et d'autres types d'infection;
  • Les enfants fréquentant des établissements préscolaires et des écoles sont en contact permanent avec les agents responsables d'une infection particulière causant des maladies respiratoires aiguës pouvant être causées par une otite moyenne.

Pathogenèse de l'otite moyenne

Dans les infections virales respiratoires aiguës, il existe souvent un gonflement de la muqueuse nasopharyngée. S'il s'étend jusqu'à la membrane muqueuse du tube auditif, sa perméabilité se détériore rapidement et le tube perd la capacité d'exécuter 3 fonctions principales:

  • ventilation (il est difficile que l'air pénètre dans le tuyau);
  • protecteurs (en raison d'une ventilation altérée, la pression partielle d'oxygène dans la conduite diminue, ce qui affaiblit considérablement l'activité bactéricide des cellules qui tapissent la conduite);
  • drainage (la sortie du fluide du tube est perturbée, ce qui conduit à la prolifération active de bactéries dans la cavité de l'oreille moyenne).

En conséquence, la pression dans la cavité tympanique diminue et le liquide inflammatoire du nasopharynx commence à le sucer et le transsudat (liquide non inflammatoire) est libéré. Ces changements sont notés au stade initial de la maladie.

Si, à ce stade, la perméabilité du tube n'est pas rétablie, le processus inflammatoire dans l'oreille moyenne progresse: un liquide inflammatoire s'accumule dans la cavité tympanique ou un exsudat. Ce stade d'otite moyenne aiguë a reçu le nom approprié - exsudatif. Si, toutefois, il est possible de rétablir la perméabilité du tube auditif, l'inflammation régresse rapidement et le patient se rétablit dès que possible. Il existe également 3 variantes du résultat de cette étape - la transformation de l’otite moyenne aiguë en un processus chronique. En même temps, des tissus cicatriciels se forment dans la cavité tympanique, entraînant une perte d'audition persistante du patient.

Si les bactéries sont impliquées dans le processus inflammatoire, le pus commence à s'accumuler dans la cavité tympanique et l'otite à ce stade est appelée otite aiguë purulente moyenne.

  • Dans la plupart des cas, les microbes pénètrent dans la cavité tympanique de manière tubogénique - à travers le tube auditif.
  • La voie d'entrée hématogène de l'infection est moins courante - c'est-à-dire avec la circulation sanguine. Ce mode de transmission est observé dans les maladies infectieuses telles que la tuberculose, la rougeole, la scarlatine, etc.
  • Il existe également une voie traumatique de pénétration de l'infection dans la cavité de l'oreille moyenne - en cas de blessure à l'oreille avec lésions ouvertes de la cavité tympanique, ainsi que par le biais de l'apophyse mastoïde. Ces derniers cas sont caractérisés par l'accumulation de sang dans la cavité de l'oreille moyenne, qui constitue, comme on le sait, un excellent milieu nutritif pour les micro-organismes, en particulier les bactéries.

Les changements inflammatoires à ce stade se propagent profondément dans les structures de l'oreille moyenne - de la membrane muqueuse au périoste. La membrane muqueuse se gonfle, des érosions, des ulcérations se produisent, l'exsudat est libéré, d'abord de séreuse ou sanglante séreuse, puis de caractère purulent. Puisque la fonction de drainage du tube auditif est altérée, le pus ne présente pas de voie de sortie et sa quantité augmente progressivement. Lorsque la membrane muqueuse enflée et le pus formé remplissent la cavité tympanique jusqu'à l'œil, le tympan enfle de plus en plus vers le conduit auditif externe et, à un moment donné, son intégrité est perturbée - une perforation se produit. Dans ce cas, le patient note la suppuration de l'oreille, appelée scientifiquement otorrhée.

Si, à ce stade, des soins médicaux sont prodigués au patient, c'est-à-dire qu'un traitement adéquat est prescrit, l'inflammation dans la cavité tympanique s'atténue progressivement, la perte d'ouïe de l'oreille devient de moins en moins puis s'arrête. Le trou perforé est remplacé par du tissu cicatriciel.

L'otite moyenne chronique se présente sous 3 formes:

  1. Mésotympanique - trou perforé situé au centre du tympan. C'est la forme la plus favorable de la maladie.
  2. Epitimpanit - la partie supérieure du tympan est perforée.
  3. Epimesotimpanite - il y a 2 trous ou plus perforés, et dans la cavité tympanique - polypes et granulations.

Manifestations de l'otite moyenne

L'otite moyenne peut être aiguë et chronique.

L'otite moyenne aiguë aux stades initiaux se déroule assez facilement: le patient s'inquiète d'un sentiment de congestion, du bruit dans l'oreille affectée, de la perte d'ouïe, de l'autophonie, de la résonance de la voix dans l'oreille du patient. Les phénomènes locaux peuvent être accompagnés de symptômes généraux inexprimés: légère augmentation de la température corporelle, faiblesse.

L'otite moyenne suppurative aiguë survient généralement avec des symptômes prononcés. Il y a 3 étapes:

  1. Perforé - dure de quelques heures à plusieurs jours. Sur le fond de l'inflammation du nasopharynx, la température corporelle monte en nombre fébrile, une faiblesse apparente apparaît, la concentration de l'attention se détériore, l'appétit diminue. Le patient commence à perturber la douleur dans l'oreille, dont l'intensité augmente régulièrement. La douleur devient douloureuse, lancinante, surtout dans la position couchée du côté affecté. En plus de la douleur, les patients se plaignent de bruit, d'une sensation de congestion à l'oreille, de troubles de l'audition.
  2. Perforé - dure jusqu'à 5-7 jours. Cette étape commence par l'apparition de l'otorrhée - l'expiration d'un caractère séreux-purulent, purulent, sanglant-purulent du conduit auditif externe. Les allocations sont abondantes au début, leur quantité diminue avec le temps. À la suite de la perforation du tympan, le patient constate une amélioration spectaculaire de son état: la température corporelle tend à devenir normale, la douleur dans l’oreille est réduite et l’audition est légèrement améliorée.
  3. Réparateur. Caractérisé par la fin de l'otorrhée. Le trou perforé est remplacé par du tissu conjonctif, mais la sensation de congestion dans l'oreille ne laisse pas le patient longtemps. Et ce n'est que lorsque son audition est complètement rétablie que nous pouvons supposer que le patient est guéri.

Dans certains cas, une otite aiguë purulente survient de manière atypique:

  • déjà au stade initial, la maladie revêt un caractère oligosymptomatique prolongé - les patients ne ressentent pas de douleur intense, ils ne se préoccupent que de la congestion de l’oreille et de certaines pertes auditives; la perforation du tympan ne se produit pas - le pus s'accumule dans la cavité tympanique et pénètre ensuite dans les tissus environnants, entraînant des complications;
  • L'otite survient lors d'une perturbation brusque de l'état du patient: température allant jusqu'à 40 ° C et plus, Céphalalgie grave, vertiges, nausées et vomissements.

Dans le cas où le patient ne se sentait pas mieux même après la perforation du tympan (la température n’a pas diminué, l’intensité de la douleur à l’oreille n’a pas diminué), il est utile de penser au développement de complications d’otite moyenne suppurative aiguë - inflammation du processus mastoïdien ou mastoïdite.

L'otite moyenne chronique se manifeste par une suppuration intermittente de l'oreille durant plus de 6 semaines. Les excrétions peuvent être mélangées avec du mucus ou du sang, accompagnées d'une odeur désagréable. En cas d'otite moyenne allergique, la décharge sera aqueuse. Pendant la rémission, le patient se plaint de perte auditive, de bruit dans l’oreille, de lourdeur à la tête, d’autophonie, de maux de tête et de vertiges. La douleur dans l'oreille n'apparaît que pendant les périodes d'exacerbation.

Complications de l'otite moyenne

La complication la plus fréquente de l'otite moyenne est la mastoïdite, une inflammation du tissu mastoïdien. Il se manifeste par une douleur à l'oreille et derrière le pavillon, qui ne s'arrête pas pendant plusieurs semaines avec une odeur de l'oreille.

En outre, si le stade perforé de l'otite ne se produit pas, une percée est possible avec la propagation de masses purulentes aux méninges avec le développement de complications intracrâniennes graves. Leurs manifestations peuvent être différentes: maux de tête, vertiges, parésie des nerfs crâniens, convulsions au coma à des degrés divers.

Diagnostics

Les plaintes du patient et les antécédents de cette maladie permettront au spécialiste de proposer un diagnostic d'otite moyenne.

Étant donné que les jeunes enfants ne peuvent pas dire qu'ils s'inquiètent et que les enfants d'âge préscolaire et les plus jeunes ne nomment pas toujours correctement tel ou tel symptôme, le médecin doit faire très attention et envoyer l'enfant pour consultation chez l'oto-rhino-laryngologiste dans les cas suivants:

  • une violation flagrante de l'état général du bébé;
  • signes de douleur intense;
  • fièvre de plus de trois jours;
  • deux nuits sans sommeil;
  • la réaction douloureuse de l’enfant à l’appui sur le tréteau de l’oreille affectée ou à la palpation et à la percussion de l’apophyse mastoïde;
  • lissage du pli de l'oreille, saillie de l'auricule;
  • suppuration de l'oreille.

À propos de l'inspection du tympan, ou de l'otoscopie, en faveur du diagnostic diront les changements suivants:

  • rétraction ou gonflement du tympan;
  • son hyperémie et son œdème;
  • la présence d'un trou perforé dans n'importe quelle partie de celui-ci; le pus est libéré du trou;
  • tissu cicatriciel à la place du trou perforé.

Pour déterminer le degré de perte auditive, le patient effectue l’étude dite du diapason.

Une numération globulaire complète indiquera la présence d'une inflammation bactérienne dans le corps (on observera une leucocytose, un glissement des leucocytes à gauche, une augmentation de la RSE).

L'exsudat, pris de la source de l'inflammation, peut être examiné pour déterminer la bactérie qu'il contient et sa sensibilité aux antibiotiques.

Traitement de l'otite moyenne

Au stade initial de la maladie, il est recommandé au patient de subir une procédure quotidienne de cathétérisme du tube auditif en le rinçant avec une solution antiseptique, anti-inflammatoire et vasoconstrictrice. Localement - gouttes nasales vasoconstricteurs.

Au stade exsudatif, l’introduction dans le méat auditif externe du coton avec osmotol - un mélange de glycérine et d’éthanol à 90% dans un rapport 1: 1. Après la turunda, un coton-tige avec de la vaseline est inséré dans le conduit auditif. Turunda est situé dans l'oreille pendant environ 24 heures et procure des effets chauffants, analgésiques et déshydratants. En plus de turunda avec osmotol patient reçoit des gouttes nasales vasoconstricteurs.

En cas d'otite purulente, on prescrit également au patient une compresse avec un osmotol, en l'absence de l'effet pour lequel il est nécessaire de décider le jour où la paracentèse est effectuée - la perforation du tympan est percée, suivie de la réhabilitation de la cavité tympanique.

Immédiatement après le diagnostic d'otite moyenne suppurée aiguë, des antibiotiques doivent être prescrits au patient. Le type d'agent pathogène étant inconnu à ce stade, le médicament prescrit doit être actif contre la majorité des otites moyennes possibles. Il peut s'agir d'un antibiotique à base de pénicilline ou de céphalosporine.

Des gouttes nasales vasoconstrictrices, ainsi que des antipyrétiques et des analgésiques doivent également être prescrits à ce stade.

Lorsque du pus s'écoule à travers l'ouverture perforée, des préparations antibactériennes sous forme de solutions à usage local peuvent être ajoutées au traitement. Il est important qu'ils n'aient pas d'effet ototoxique (comme la gentamicine), sinon le patient risquerait de perdre définitivement son audition.

Le stade réparateur de l'otite moyenne purulente aiguë ne nécessite aucune procédure médicale spéciale. Cependant, l'observation du médecin ORL est nécessaire si le trou perforé est suffisamment grand pour contrôler complètement le processus de cicatrisation.

Dans le traitement de l'otite moyenne chronique, il est important de rétablir la libre circulation du pus à partir de la cavité tympanique. Si l'otite est limitée, il peut être suffisant de laver régulièrement la cavité et le conduit auditif externe. Cependant, dans la plupart des cas, il y a des granulations dans l'oreille moyenne et les polypes doivent être enlevés chirurgicalement.

Des antibiotiques et des médicaments antiallergiques peuvent être prescrits à partir de médicaments.
N'oubliez pas la physiothérapie - l'électrophorèse, la thérapie par micro-ondes éliminera l'inflammation et améliorera la microcirculation dans les tissus.

Prévention

La prévention spécifique de l'otite moyenne n'existe pas. Afin de prévenir le développement de cette maladie, il est important de diagnostiquer et de traiter en temps voulu les maladies qui peuvent y conduire: rhinite, pharyngite, amygdalite, etc.

En outre, le maintien du statut immunitaire normal du corps et le contrôle strict de la sécurité de la respiration nasale libre jouent un rôle important.

Prévisions

L'otite moyenne exsudative dans la très grande majorité des cas est complètement guérie, sans laisser de conséquences.

L'otite moyenne suppurative évoluant favorablement passe également sans laisser de trace. Toutefois, il peut exister un processus chronique qui entraîne de graves troubles de l'audition persistants.

L'otite moyenne se manifeste souvent par une congestion de l'oreille, un symptôme du programme "À propos des plus importants":

Causes et symptômes de l'otite moyenne, comment la traiter?

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite est une inflammation de l'oreille. La maladie peut être chronique ou aiguë, purulente ou catarrhale. La gravité du processus pathologique dépend entièrement de la virulence des micro-organismes, et l’état de la défense immunitaire de la personne joue un grand rôle.

Les statistiques indiquent que 30% de toutes les maladies oto-rhino-angulaires sont des otites moyennes aiguës. Les enfants d'âge préscolaire tombent malades beaucoup plus souvent que les adultes. À l'âge de trois ans, 80% des enfants tolèrent l'otite moyenne.

Pour endommager l'organe de l'audition, causant une otite, peut:

Bâtons hémophiles et autres microorganismes.

Toute inflammation de l'oreille est extrêmement dangereuse et vous devez consulter un médecin immédiatement après la détection des symptômes de la maladie décrite ci-dessous.

Symptômes de l'otite

Les symptômes de l'otite moyenne, qui peuvent être utilisés pour identifier une otite moyenne, sont les symptômes suivants: mal d'oreille grave (selon les patients, il s'agit d'une fusillade), fièvre et après 1 à 3 jours - écoulement purulent du conduit auditif. Après l'apparition du pus, l'état du patient s'améliore généralement, la température diminue, la douleur devient moins prononcée ou disparaît complètement.

Le pus est libéré de la percée à travers le tympan. Un tel résultat de la maladie est considéré comme positif, avec un traitement approprié, le trou dans le tympan est lentement envahi par la végétation, sans affecter l'audition.

Avec le développement défavorable de la maladie, le pus ne peut pas sortir, ce qui est lourd du fait que l'infection peut commencer à se propager à l'intérieur du crâne. Une telle otite peut se transformer en méningite, ainsi qu'en un abcès du cerveau. Afin d'éviter de telles conséquences terribles, contactez l'otolaryngologiste pour obtenir des conseils et un traitement adapté dès les premiers symptômes de l'otite.

L'otite, selon l'emplacement de l'inflammation, peut être:

Les nageurs souffrent souvent d'otite externe, c'est pourquoi cette maladie est communément appelée "l'oreille du nageur". L'inflammation commence en raison d'une blessure mécanique de l'auricule ou du conduit auditif externe. Les dommages causés à l'enveloppe protectrice entraînent la pénétration et la reproduction de micro-organismes pathogènes, puis un furoncle se forme à cet endroit.

Si vous n'effectuez pas immédiatement le traitement approprié, l'otite externe devient grave et se propage au cartilage et aux os parotides. Avec ce type de maladie du patient, la douleur douloureuse, lancinante, enflure de l'oreille et une fièvre modérée sont concernées.

Avec l'otite moyenne, le processus inflammatoire s'étend à la cavité respiratoire de l'oreille moyenne, située juste derrière le tympan: la cavité tympanique, le tube auditif et le processus mastoïdien.

La forme de l'otite moyenne coule souvent du catarrhal au purulent.

L'otite moyenne catarrhale aiguë se présente sous la forme d'une complication d'infections respiratoires aiguës ou de SRAS, après que l'agent infectieux ait pénétré dans la cavité tympanique. Au stade initial, le niveau d'audition peut diminuer, des acouphènes peuvent apparaître, mais la température reste normale ou légèrement augmentée.

Si ces symptômes sont ignorés, l'otite catarrhale se manifeste par une fièvre aiguë et sévère et une douleur lancinante à l'oreille, se propageant aux yeux, au cou, à la gorge ou aux dents. Pour guérir une telle otite ne peut que se débarrasser de l'infection, pour laquelle un besoin urgent de consulter un médecin.

L'otite purulente aiguë de l'oreille moyenne est une forme catarrhale négligée. La maladie se manifeste par une percée du tympan et des fuites de pus, suivie d'une diminution de la température corporelle. Le traitement, en plus de lutter contre l'infection, devrait inclure l'élimination définitive du pus de l'oreille, ce que seul l'agent de santé peut faire.

De plus, le pus ne peut pas toujours sortir tout seul. Si le tympan est très fort, une opération est nécessaire pour perforer le tympan. Cette procédure est appelée «paracentèse» et est réalisée à l'aide d'un anesthésique local: une ponction est pratiquée au moyen d'un outil spécial au point le plus favorable et le pus est complètement expulsé.

Une fois le pus retiré, le tympan se cicatrise et la qualité de l'audition ne diminue plus.

Si l'otite moyenne aiguë n'est pas traitée, le pus se propage à l'intérieur du crâne. En conséquence, une otite moyenne interne se développe, affectant l'appareil vestibulaire, provoquant un abcès cérébral et conduisant à une perte auditive au moins partielle ou complète. Par conséquent, dès les premiers signes d'otite, n'essayez pas de faire pénétrer quelque chose dans vos oreilles, ne posez pas de tampon avec de l'alcool ou un autre antiseptique, mais vous devez consulter un médecin d'urgence!

Causes de l'otite

Chaque maladie ORL s'accompagne d'une augmentation de la formation de mucus. Avec l'augmentation de sa quantité en cas d'échec, le mucus pénètre dans la trompe d'Eustache, perturbant ainsi la ventilation de la cavité tympanique. Les cellules de la cavité tympanique sécrètent un liquide inflammatoire. En plus de bloquer la lumière de la trompe d'Eustache, les microorganismes pathogènes normalement inclus dans la microflore locale contribuent également à l'aggravation de l'inflammation.

Les causes de l'otite sont:

Pénétration de l'infection par d'autres organes ORL - en tant que complication d'une maladie virale infectieuse concomitante;

Diverses maladies du nez, des sinus et du nasopharynx. Cela inclut tous les types de rhinite, la courbure du septum nasal et chez les enfants - les végétations adénoïdes (végétations adénoïdes);

Blessures de l'auricule;

Hypothermie et immunité affaiblie.

Complications et conséquences de l'otite

En cas d'otite, les complications liées à un traitement inadéquat ou à l'absence de traitement peuvent toucher de nombreux organes. Le traitement inachevé de l'otite moyenne entraîne des conséquences très terribles: la suppuration va à la mâchoire inférieure, touche la glande salivaire et conduit souvent à une invalidité.

Mais l'otite moyenne rend encore plus dangereux le fait que la maladie n'est pas toujours facile à identifier. Par exemple, dans certains cas, la maladie ne s'accompagne pas de douleur aiguë aux oreilles. Souvent, à cause d'une otite, le tractus gastro-intestinal est perturbé. C'est parce que notre région abdominale et notre oreille sont connectées par un nerf. Par conséquent, pendant les otites, en particulier chez les enfants, les intestins peuvent gonfler, des vomissements et une constipation peuvent apparaître. C'est-à-dire que vous pouvez suspecter une appendicite, dans ce cas, vous serez dirigé vers un chirurgien. Mais le diagnostic des maladies inflammatoires chez les jeunes enfants doit être réalisé avec la participation d'un spécialiste ORL.

Si une mère pense que son enfant ne souffre que d'un trouble du tractus gastro-intestinal et commence à se soigner elle-même, l'otite moyenne peut se transformer en une maladie plus grave: l'ooanthrite. C'est une situation dans laquelle le pus passe dans la région de l'oreille et une autre inflammation se joint, provoquant un gonflement des oreilles, un gonflement apparaissant et la température augmentant à nouveau. Une complication peut survenir dans les prochains jours ou dans un mois, c'est-à-dire qu'elle ne peut être prédite. Si ces symptômes d'otite ne sont pas remarqués, la méningite se développera dans quelques mois. Soyez donc prudent avec l'otite.

Parmi les autres complications courantes des otites figurent le passage au stade chronique, la défaite de l'appareil vestibulaire et la perte auditive.

En outre, les complications de l'otite comprennent:

Méningite et autres complications intracrâniennes (abcès cérébral, encéphalite, hydrocéphalie) - l’étape suivante après une oanthrite, si les mesures ne sont pas prises à temps;

Parésie du nerf facial;

Déchirement du tympan et remplissage de la cavité de l'oreille avec du pus;

Cholestéatome - chevauchement du conduit auditif avec une formation en forme de kyste ressemblant à une tumeur sous la forme d'une capsule à peau morte et à la kératine;

Mastoïdite - inflammation du processus mastoïdien, entraînant la destruction des osselets auditifs dans l'oreille moyenne;

Dysfonctionnement gastro-intestinal - ballonnements, vomissements, diarrhée;

Déficience auditive persistante, surdité (surdité complète).

L'otite moyenne chronique est extrêmement difficile à traiter et réduit considérablement la qualité de vie - l'audition est altérée, il existe un processus inflammatoire constant dans les oreilles et la suppuration se produit. Souvent, pour se débarrasser de l'otite chronique chez l'adulte, le traitement conservateur ne suffit pas et il faut recourir à la chirurgie.

Otite Diagnostic

Un médecin compétent diagnostique les otites aiguës sans adaptations spéciales ni technologies innovantes. Un examen régulier de l'auricule et du conduit auditif avec un réflecteur monté sur la tête (un miroir avec un trou au centre) ou un otoscope suffit pour diagnostiquer une otite.

Comment diagnostique-t-on l'otite externe?

En cas d’otite externe, le médecin attire l’attention sur la peau de l’oreille, la taille du conduit auditif et son écoulement. Si la lumière auditive est fortement rétrécie, en particulier si le tympan n'est même pas visible, si la peau devient rouge et s'il y a un écoulement de liquide notable dans l'oreille, le médecin pourra poser un diagnostic d'otite externe.

Comment diagnostique-t-on l'otite moyenne?

L'otite moyenne aiguë est également diagnostiquée dans une plus grande mesure par un examen externe. Le médecin est guidé par certains signes caractéristiques de cette maladie: un tympan rouge, une restriction de sa mobilité et la présence de perforations.

Il est facile de contrôler tous ces symptômes: il suffit au patient de gonfler ses joues sans ouvrir la bouche. «Souffler les oreilles» est une technique appelée manœuvre de Valsalva qui est constamment utilisée par les plongeurs et les plongeurs afin d’égaliser la pression dans l’oreille lors de la descente en haute mer. Lorsque l'air pénètre dans le tympan, la membrane se gonfle de manière visible et si la cavité est remplie de liquide, il n'y aura plus de flexion.

La perforation du tympan dans les otites est perceptible à l'œil nu après le débordement de la cavité de l'oreille avec du pus et ses fuites lors de la percée.

Actualiser le diagnostic de l'otite moyenne: audiométrie

L'étude de l'audition sur un appareil spécial - l'audiométrie, ainsi que la mesure de la pression à l'intérieur de l'oreille - la tympanométrie - est utilisée pour clarifier le diagnostic de suspicion d'otite chronique.

Si la gravité de l'audition avec une otite moyenne en écoulement diminue brusquement et que des accès de vertiges commencent, il y a un doute raisonnable d'otite interne (inflammation du labyrinthe auriculaire). Dans ce cas, ils utilisent l’audiométrie, ont recours à un otolaryngologue et à un examen neurologique.

Tomographie par rayons X et par ordinateur

La radiographie dans l'otite aiguë est utilisée pour confirmer ses complications - infections intracrâniennes graves ou mastoïdite. Ce sont des cas assez rares, mais s'il existe des suspicions de ces dangereuses complications, un scanner du cerveau et des os temporaux du crâne est nécessaire.

Détermination de la flore bactérienne dans les otites

Ensemencement bactérien pour otite, à première vue, il semble que la recherche n'a pas de sens. En effet, la culture de bactéries prend du temps, et le résultat de l'analyse ne sera visible que pendant 6-7 jours, et si le traitement de l'otite moyenne était effectué dans les délais, la maladie aurait déjà passé. Mais tous les cas d'otite n'aident pas les antibiotiques habituels, et si le médecin sait d'après les résultats du frottis, quels micro-organismes ont provoqué l'otite, il vous prescrira un médicament manifestement adapté.

Que faire avec une otite?

Dès qu'il y a une gêne dans les oreilles, qu'il s'agisse d'une congestion périodique ou de douleurs douloureuses, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un traitement approprié. Sinon, l'otite moyenne aiguë deviendra très probablement chronique, laissant des cicatrices, un amincissement, une rétraction ou une casse du tympan, après quoi le patient présentera une inflammation et une perte auditive fréquentes.

Si vous allez chez le médecin le jour même où la douleur est apparue, c'est impossible, alors la seule chose à faire est d'utiliser des antihistaminiques en interne (en réduisant la pression dans l'oreille, la douleur diminue) et en cas de douleur grave - anti-douleur.

Attention: huile de camphre, extrait de camomille, alcool borique, jus d'oignon et ail ou phyto-bougie - ces médicaments "cicatrisants" contre l'otite moyenne peuvent provoquer la surdité toute la vie. La même chose s'applique au réchauffement avec du sable, du sel ou un coussin chauffant. Le processus inflammatoire dans l'oreille augmentera plusieurs fois, car ces remèdes populaires donnent de la nourriture aux bactéries et accélèrent leur reproduction, entraînant une accumulation de pus et un gonflement important. Les antiseptiques à base d'alcool sont particulièrement dangereux pour les enfants aux muqueuses délicates et sensibles.

Mais le pire est de toucher le pus dans le cerveau, avec des conséquences irréversibles: une personne peut rester handicapée de manière permanente!

Comment traiter l'otite moyenne?

Indépendamment de la forme d'otite, le patient a besoin d'analgésiques, car il est insupportable de supporter un mal d'oreille. Il s’agit généralement d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. L’ibuprofène est le médicament le plus couramment prescrit. Tout en prenant des AINS, le patient doit être sous surveillance médicale constante.

Quel est le traitement de l'otite moyenne externe?

Si une otite externe survient chez l’adulte, le traitement principal consiste à administrer des gouttes auriculaires. Chez une personne en bonne santé avec une immunité normale, l'otite moyenne externe disparaîtra uniquement avec l'utilisation de gouttes; les antibiotiques en injections ou les comprimés ne seront pas nécessaires. Les gouttes peuvent uniquement consister en un médicament antibactérien et peuvent combiner un antibiotique et un agent anti-inflammatoire. Les gouttes d'otite externe sont traitées en moyenne toute la semaine.

Fondamentalement, pour le traitement des otites externes prescrites:

Antibiotiques - norfloxacine (Normaks), chlorhydrate de ciprofloxacine (Ciprolet), rifamycine (Otof);

Antibiotiques avec corticostéroïdes - Candibiotic (béclométhasone, lidocaïne, clotrimazole, chloramphénicol), Sofradex (dexaméthasone, framcétine, gramicidine);

Les pommades antifongiques - clotrimazole (Candide), natamycine (Pimafucin, Pimafukort) - sont prescrites si l'otite moyenne externe est d'origine fongique.

Parmi les agents récemment éprouvés, on utilise une pommade contenant l'ingrédient actif «mupirocine», qui n'a pas d'effet pathologique sur la microflore normale de la peau mais qui est active contre les champignons.

Quel est le traitement de l'otite moyenne aiguë et du labyrinthe auriculaire chez l'adulte?

Antibiotiques

L'otite moyenne est généralement traitée avec des médicaments antibactériens. Mais le traitement de l'otite chez l'adulte diffère légèrement de celui de l'enfance: la fréquence de récupération spontanée de l'otite moyenne chez l'adulte est supérieure à 90%, ce qui réduit pratiquement le besoin d'utiliser des antibiotiques. Mais les 10% restants entraînent de très graves conséquences. Par conséquent, si aucune amélioration ne survient après les deux premiers jours de la maladie, des antibiotiques sont prescrits.

Les antibiotiques doivent être prescrits par un médecin qualifié, car cette classe de médicaments est extrêmement dangereuse en raison des effets secondaires. Cependant, le taux de mortalité par complication d'une otite atteint 28 000 personnes par an. Le traitement est donc généralement justifié. Généralement, les antibiotiques sont prescrits sous forme de pilule, mais si le patient ne peut pas prendre de pilule, des injections sont utilisées.

Pour traiter l'otite moyenne chez l'adulte, utilisez:

L'amoxicilline (Flemoxin Solutab, Ekobol, Ospamox ou Amosin);

La combinaison d'amoxicilline avec de l'acide clavunalique (Flemoklav, Augmentin, Ecoclav);

Céfuroxime (Cefurus, Aksetin, Zinnat, Zinatsef).

D'autres médicaments peuvent être prescrits, mais il est important de respecter la principale exigence de l'antibiothérapie: suivre un traitement d'une durée d'au moins une semaine. Si les micro-organismes ne se sont pas éteints du fait de l'interruption de la prise d'antibiotiques, les bactéries développent une résistance à ce groupe de médicaments et les antibiotiques cessent de fonctionner.

Gouttes auriculaires pour l'otite

Le traitement complet de l'otite moyenne comprend souvent l'utilisation de gouttes. Il est extrêmement important de savoir que toutes les gouttes ne sont pas identiques et que si vous avez mal aux oreilles, toutes les gouttes ne tiendront pas. La différence est qu’avant l’endommagement du tympan et après sa perforation, le principe actif du traitement de l’otite est complètement différent.

Si le tympan est intact, utilisez alors des gouttes antidépresseurs - Otipaks, Otinum ou Otizol - avec de la lidocaïne, de la benzocaïne ou du salicylate de choline. Dans le cas d'otite moyenne catarrhale chez l'adulte, les gouttes avec un antibiotique ne seront d'aucune aide, car la substance ne tombe pas dans la source de l'inflammation - derrière le tympan.

Lorsque le pus a éclaté et que la cavité tympanique est ouverte, au contraire, les gouttes avec effet anesthésique sont contre-indiquées car elles peuvent avoir des conséquences indésirables. Surtout qu'avec la décharge de pus, la douleur diminue.

Des antibiotiques sont prescrits dans la cavité tympanique ouverte - il s’agit des «Normaks», «Tsiprofarm», «Miramistin» et d’autres, sur ordonnance du médecin. L'utilisation d'antibiotiques ototoxiques, de médicaments à base d'alcool, de phénazone ou de salicylate de choline est strictement interdite.

Paracentèse du tympan - mesure extrême

Lorsque le traitement thérapeutique de l'otite moyenne avec des médicaments n'a aucun effet, une grande quantité de pus s'accumule derrière le tympan. Cela entraîne l'apparition de douleurs très intenses et une absorption accrue des déchets bactériens dans le sang. Il y a une intoxication générale du corps. Dès que ces symptômes sont apparus, les médecins ont immédiatement organisé une paracentèse, une opération qui évite les complications graves de l'otite.

L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Dans le processus de paracentèse, le tympan est incisé à l’aide d’une aiguille spéciale à l’endroit le plus mince afin de nuire le moins possible aux tissus et le pus s’échappe par l’ouverture. De plus, une plaie parfaitement incisée se développe beaucoup plus rapidement qu'un trou lors de la perforation naturelle et une cicatrice minimale se forme après la paracentèse.

Le lendemain, il y a une nette amélioration de la santé et accélère le rétablissement du patient. Cela est particulièrement vrai de la paracentèse dans le traitement de l'otite chez les enfants.

La paracentèse d’urgence est indiquée pour:

Inflammation de l'oreille interne;

Dommages causés à la dure-mère se manifestant par des maux de tête et des nausées;

Lésion du nerf facial;

Si pendant trois jours après le début du traitement antibactérien, la douleur ne disparaît pas et la suppuration ne disparaît pas.

Contrairement aux otites externes ou moyennes plus ou moins graves, l’inflammation du labyrinthe auditif est traitée de manière globale et uniquement dans les conditions d’un établissement médical sous la surveillance constante d’un neurologue et d’un oto-rhino-laryngologiste. Pour le traitement du labyrinthe, non seulement des antibiotiques sont nécessaires, mais également des neuroprotecteurs et des médicaments pour améliorer la microcirculation du sang dans l'oreille interne.

Prévention de l'otite

L'objectif principal de la prophylaxie contre les otites chez l'adulte est que la trompe d'Eustache ne soit pas obstruée par un mucus épais. Ce n'est pas une tâche facile. En règle générale, la rhinite aiguë est accompagnée de sécrétions liquides, mais au cours du traitement, le mucus devient souvent beaucoup plus épais et stagne dans le nasopharynx.

Afin d'empêcher le développement d'une otite causée par des processus purulents stagnants, il est nécessaire de traiter rapidement les maladies ORL correspondantes - rhinite banale, sinusite ou adénoïdes retirés du pharynx.

Que faire pour prévenir les complications des maladies ORL sous forme d'otite moyenne:

Utiliser des médicaments vasoconstricteurs dans le nez pour réduire l'œdème muqueux;

Maintenir l'équilibre hydrique dans le corps, boire plus d'eau;

À temps pour prendre des médicaments antipyrétiques à des températures très élevées, empêchant sa rétention;

Maintenir la température de l'air dans l'habitation entre 18 et 20 degrés Celsius;

Maintenir l'humidité dans la pièce, l'air et faire régulièrement le nettoyage humide;

Observez un peu le nez qui coule - n'en faites pas trop, cela entraînerait un blocage des tubes auditifs et la stagnation du mucus infecté, puis expulsez chaque narine en la serrant séparément.

Mais la prévention la plus importante pour les tous premiers symptômes sera une visite opportune chez un médecin. Il examinera le tympan et déterminera dans quelle partie de l'oreille se trouve l'otite, si l'exsudat purulent est collecté dans la cavité tympanique. Il peut être nécessaire de faire un test sanguin ou un autre examen, selon les résultats desquels le médecin sélectionnera le traitement approprié et sauvera le patient des terribles complications de l'otite.

Éducation: En 2009, a reçu un diplôme en «médecine» de l'Université d'État de Petrozavodsk. Après avoir terminé son stage à l'hôpital clinique régional de Mourmansk, un diplôme en oto-rhino-laryngologie (2010) a été obtenu.

Otite aiguë

L'otite est l'un des diagnostics les plus courants dans la pratique quotidienne d'un otorhinolaryngologue. Dans l'otite moyenne aiguë, nous observons un processus inflammatoire affectant l'une des parties de l'organe auditif humain. L'apparition d'un mal d'oreille aigu est le principal symptôme signalant le début de l'inflammation.

La maladie est commune chez les enfants et les adultes. Bien que les enfants courent un risque accru de développer une inflammation aiguë. Cela est dû aux caractéristiques de la structure de l'oreille des enfants et à une immunité faible et immature.

Les maladies de l'organe de l'audition, comme toute autre maladie concentrée dans la région de la tête, doivent être traitées avec soin et de manière responsable, car l'infection par le sang peut facilement atteindre le cerveau et avoir des conséquences irréversibles. Par conséquent, il est nécessaire de traiter les processus inflammatoires aigus dès l'apparition des premières causes de la maladie. Le traitement de la maladie doit être effectué à l'hôpital, sous la surveillance d'un médecin compétent.

Dans cet article, nous verrons comment la maladie évolue, quelles méthodes de traitement sont disponibles aujourd'hui, comment se manifestent les complications de l'otite et comment les éviter.

Types de maladie

L'inflammation qui se produit dans l'organe de l'audition est chronique ou aiguë. En cas d'otite aiguë, la maladie dure jusqu'à trois semaines, avec une infection chronique - plus de trois mois. Le processus chronique est déclenché lorsque le traitement de la forme aiguë de l'otite n'a pas été effectué ou n'a pas été effectué au niveau approprié. Il existe également une forme intermédiaire - subaiguë, lorsque la durée de la maladie est de trois semaines à trois mois.

L'organe de l'audition humaine est divisé en trois parties: l'oreille externe, moyenne et interne. L'otite peut apparaître dans chacune de ces zones. En fonction de la localisation de l'inflammation, l'otite moyenne aiguë est isolée et l'inflammation de l'oreille interne est appelée différemment labyrinthite.

Les manifestations externes de l'inflammation, à leur tour, sont divisées en limitées, se manifestant principalement sous la forme d'un furoncle de l'oreillette et d'otites diffuses. Dans les otites diffuses, une zone importante de l'oreille externe est atteinte.

L'inflammation aiguë de l'oreille moyenne englobe la cavité tympanique, le tube auditif (Eustache) et le processus mastoïdien. Ce type de maladie des organes de l'audition est le plus courant.

La maladie de la division interne s'appelle la labyrinthite (cette partie de l'oreille s'appelle le labyrinthe en raison de sa ressemblance avec la forme d'un escargot). En règle générale, l'inflammation couvre la partie interne si le traitement d'une maladie inflammatoire de l'oreille moyenne a été réalisé avec un retard ou si le traitement de l'otite a été choisi de manière incorrecte.

Sur la base des causes, l'otite moyenne infectieuse, causée par divers types d'agents pathogènes, et non infectieuse (résultant par exemple d'une exposition à des allergènes sur le corps ou à la suite de blessures à l'oreille) est isolée.

L'otite sous forme aiguë peut se présenter sous les formes catarrhale (sans formation de sécrétions dans la cavité auriculaire), exsudative (avec formation de liquide dans la cavité tympanique) et purulente (avec présence de masses purulentes).

Otite aiguë de l'oreille moyenne: pourquoi une inflammation se produit-elle?

Le processus inflammatoire est toujours causé par des microorganismes pathogènes, ce qui signifie que le corps doit avoir les conditions préalables pour leur activation. Les causes de l'otite moyenne de l'oreille moyenne sont les suivantes:

  • l'hypothermie;
  • maladies causées par une infection (grippe, ARVI, rougeole);
  • processus inflammatoires des voies respiratoires supérieures (la cavité tympanique est reliée au nasopharynx par la trompe d'Eustache, il n'est pas surprenant que l'infection du nasopharynx pénètre facilement dans l'oreille moyenne);
  • soufflage inapproprié;
  • hypertrophie des végétations adénoïdes;
  • la rhinite, la sinusite;
  • réactions allergiques;
  • septum nasal tordu;
  • corps étranger dans l'oreille;
  • dommages à l'organe de l'audition.

Oreille externe et interne: causes d'inflammation

L'otite externe peut se développer en raison d'une mauvaise hygiène des oreilles. Si vous ne vous souciez pas des oreilles, de la saleté s'y accumulera, ce qui constituera un terrain fertile pour les bactéries. Une hygiène excessive est également néfaste: le cérumen est une barrière naturelle contre la pénétration de bactéries dans l’oreille. Si chaque jour avec diligence pour nettoyer les passages auditifs, une personne perd cette barrière et ouvre la voie à des agents pathogènes. Une autre erreur conduisant à une inflammation aiguë de l’oreille est le nettoyage des oreilles avec des objets pointus qui n’y sont pas destinés (cure-dents, allumettes, épingles à cheveux). De telles actions peuvent endommager l'oreillette, ce qui entraîne la pénétration de l'infection dans les plaies. L'eau sale dans l'oreille, qui contient les agents responsables de la maladie, est un autre facteur. "L'oreille du nageur" ​​est aussi appelé ce type de maladie.

Comme nous l'avons dit, l'inflammation de la section interne est due à une otite moyenne sous-traitée, si le traitement de l'otite n'a pas fait l'objet de l'attention requise. Les bactéries peuvent également arriver ici des méninges, par exemple avec une méningite. Ce type d'inflammation peut causer des blessures et des fractures du crâne ou de l'os temporal.

Afin de reconnaître la maladie à temps et de choisir le traitement approprié, il est nécessaire de pouvoir déterminer ses signes.

Symptomatologie

L'évolution aiguë de la maladie se caractérise par une symptomatologie rapide et prononcée.

En cas de maladie de l'oreille externe, une personne ressent une douleur à l'intérieur, aggravée en la pressant de l'extérieur. Une douleur aiguë survient lors de la déglutition et de la mastication d'aliments. L'oreille elle-même gonfle et rougit. La peau de l'auricule démange, les plaintes du patient sont réduites à un état de congestion et de bourdonnement à l'oreille.

Dans l'otite moyenne aiguë, le symptôme principal de l'inflammation est l'apparition soudaine de douleurs lancinantes, qui s'aggravent la nuit. La douleur peut irradier jusqu'aux tempes, aux parties frontales gauche ou droite, à la mâchoire - il est très difficile de supporter même un adulte, sans parler des enfants. En outre, les symptômes suivants sont caractéristiques de l'otite moyenne aiguë:

  • fièvre (jusqu'à 39 ° C);
  • bourdonnement dans les oreilles;
  • perte auditive;
  • léthargie, malaise, perte d'appétit;
  • dans une forme exsudative, une décharge de l'oreille se produit (généralement cette décharge est transparente ou blanche);
  • pour l'otite moyenne purulente aiguë est caractérisée par la suppuration de l'oreille.

Le principal symptôme de la labyrinthite est le vertige. Ils peuvent durer quelques secondes et peut-être quelques jours.

Si vous avez remarqué un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement consulter un médecin pour le traitement.

Étapes de la maladie

Le traitement de l'otite moyenne aiguë dure une à trois semaines. Il y a plusieurs étapes dans le développement de la maladie. Mais il n'est pas nécessaire que le patient les passe tous. Si le traitement de l'otite infectieuse commence à l'heure et que le traitement d'une maladie aiguë est traité par un médecin ORL compétent, le rétablissement ne sera pas long.

Ainsi, l'évolution de la maladie est classiquement divisée en plusieurs étapes:

  1. Catarrhal Les agents pathogènes commencent à se multiplier activement, déclenchant un processus inflammatoire dans l'oreille. À ce stade, il existe un œdème catarrhal et une inflammation.
  2. Exsudatif. L'inflammation entraîne la formation active de fluide (sécrétion). Il s'accumule et les agents pathogènes continuent à se multiplier ici. Le traitement opportun à ce stade permettra de guérir l'otite, en évitant les complications.
  3. Purulent. L'inflammation purulente aiguë est caractérisée par une formation accrue de masses purulentes dans la cavité de l'oreille moyenne. Ils s'accumulent, le patient est sous pression de l'intérieur. L'état d'étouffement ne laisse pas. Cette phase dure généralement de plusieurs jours à plusieurs heures.
  4. Perforé. A ce stade, le pus accumulé provoque une rupture du tympan, des masses purulentes quittent le tympan vers l'extérieur. À ce stade, le patient commence à ressentir un soulagement notable, la fièvre est réduite, la douleur disparaît progressivement. Il arrive que le tympan ne soit pas capable de se casser, puis le médecin perce manuellement le tympan (paracentèse) et libère ainsi le pus vers le conduit auditif.
  5. Phase de réparation - la sortie de pus est terminée. Le trou dans le tympan est resserré. En règle générale, après un traitement symptomatique correctement conduit, le patient récupère rapidement.

Complications et mesures préventives

En règle générale, si nous commençons à traiter la maladie à temps, en traitant une otite aiguë purulente, un exsudat ou une inflammation de tout autre type, il est possible d'éviter toute complication.

Cependant, si le traitement n'est pas traité et que la maladie est déclenchée, le diagnostic peut devenir chronique. Les conséquences les plus graves sont: méningite, encéphalite, abcès du cerveau, névrite du nerf facial, perte auditive. Mais ces conditions dangereuses ne peuvent se manifester que lorsque les patients ont été négligés par le traitement de l'otite.

Les mesures préventives comprennent la lutte contre les inflammations présentes dans le corps, le traitement compétent et en temps voulu des maladies ORL, une bonne hygiène des oreilles et, bien sûr, le renforcement du système immunitaire.

Traitement

Il est beaucoup plus facile de guérir l'otite moyenne aiguë si le traitement de la maladie a commencé le plus tôt possible. Le traitement doit avoir lieu sous la supervision d'un otolaryngologue. Le traitement complet comprend les activités suivantes:

  • les analgésiques sont indiqués pour soulager la douleur aiguë;
  • pour faire baisser la température, vous devez prendre des médicaments antipyrétiques;
  • dans les cas graves, un traitement antibiotique est fourni;
  • traitement topique consiste à utiliser des gouttes auriculaires spéciales, qui sont prescrites dans chaque cas individuellement. La sélection indépendante des gouttes, ainsi que des médicaments antibactériens, a de graves effets sur la santé.
  • les antihistaminiques aident à éliminer l'œdème;
  • un bon effet est obtenu pendant la physiothérapie;
  • intervention chirurgicale: l'ouverture du tympan (paracentèse) est réalisée au cas où sa rupture spontanée ne se serait pas produite.

Tous les rendez-vous d'un médecin ORL doivent être pleinement mis en œuvre: après tout, le respect des recommandations de traitement est la clé d'un rétablissement rapide.

Quoi ne pas faire pendant le traitement

Certains patients ont trop confiance en eux et croient qu'une maladie telle que l'otite peut être facilement guérie à l'aide de remèdes populaires et de recettes de «grand-mère». Dans le cours sont une variété de méthodes. C'est une idée fausse énorme!

La première erreur est de ne pas placer d'objets étrangers dans le conduit auditif. Quelqu'un essaie d'utiliser phytocandia, par exemple des feuilles de géranium. De telles mesures sont lourdes du fait que dans l'oreille peuvent rester collés les restes de feuilles, ce qui provoque une augmentation de l'inflammation.

La deuxième erreur est l'utilisation de compresses de chaleur et de réchauffement en cas de forme purulente de la maladie. Quelqu'un remplace les compresses plus chaudes. A ce stade de la maladie, le chauffage thermique ne fera qu'augmenter la prolifération des bactéries.

La troisième erreur est une tentative d'enterrer diverses huiles ou variations d'alcool dans les oreilles. Si une perforation du tympan se produit pendant un tel traitement, de telles instillations apporteront non seulement des sensations douloureuses, mais provoqueront également un processus cicatriciel dans l'oreille moyenne et le tympan.

Où soigner?

Une telle question est posée par de nombreux patients qui ont eu une maladie inattendue des oreilles. Parmi la variété de cliniques et de centres médicaux, il est très difficile de choisir le meilleur, en particulier lorsque, en raison d'une douleur aiguë, il est impossible de se concentrer sur quoi que ce soit.

«Clinique ORL du docteur Zaitsev» est spécialisée exclusivement dans les maladies des oreilles, du nez et de la gorge.

Notre profil est le traitement des maladies de l’oreille, y compris l’otite.

La réception est assurée par des spécialistes hautement qualifiés possédant une vaste expérience pratique.

L'équipement le plus moderne, les méthodes de traitement de l'auteur et, en même temps, des prix abordables - c'est ce que nos clients apprécient.

S'il vous plaît ne retardez pas le traitement!

Appelez, prenez rendez-vous et venez.

Article Précédent