Principal
Les symptômes

Otite chez les nourrissons, comment reconnaître

L'inflammation des oreilles est l'une des maladies les plus courantes chez les nourrissons. Ce schéma s'explique par l'anatomie, à savoir l'immaturité physiologique de l'oreille moyenne, en particulier la trompe d'Eustache. Par conséquent, les agents pathogènes du nasopharynx y pénètrent presque librement avec l’eau, le lait maternel et le mélange. En conséquence, une inflammation de l'oreille se développe - une otite moyenne chez les nourrissons.

Avec l'apparition de la maladie, le bébé commence à réagir, à s'inquiéter et à refuser la nourriture proposée. À ce stade, il est important de montrer l'enfant au médecin, car l'otite moyenne chez les nouveau-nés et les nourrissons peut entraîner des complications telles que la méningite.

Il faut capturer la maladie au tout début et ne pas avoir peur des antibiotiques, souvent prescrits par les médecins, car les complications potentielles de l'otite moyenne sont beaucoup plus dangereuses.

Causes de l'otite moyenne chez les bébés

Les principales causes d'otite chez les enfants de moins d'un an sont les suivantes:

  • rhume, infection du nasopharynx (l'otite moyenne est une complication secondaire de cette infection);
  • traumatisme domestique (nettoyage imprécis des oreilles d’un enfant avec des cotons-tiges, etc.);
  • entrer dans le lait ou le mélange artificiel de l'oreille moyenne;
  • la présence d'adénoïdes qui, en grandissant, peuvent bloquer partiellement ou totalement le passage vers l'oreille moyenne; En savoir plus sur les végétations adénoïdes →
  • réaction allergique;
  • prédisposition héréditaire aux otites fréquentes (structure de l'oreille chez les membres de la famille);
  • malformations congénitales du système broncho-pulmonaire;
  • faible défense immunitaire;
  • pression élevée sur le tympan (peut-être lors d’un vol en avion, etc.).

Il existe également des raisons objectives expliquant le développement de l'otite chez un enfant:

  1. Chez les nourrissons, plus souvent que chez les adultes, du mucus se forme dans la cavité nasale. En outre, les bébés pleurent tous les jours, tandis que les larmes pleurent développent instantanément la muqueuse nasale et la plupart d'entre eux tombent dans l'oreille moyenne. Lors de la fixation de la microflore bactérienne, un processus inflammatoire se développe avec la formation ultérieure de pus.
  2. L'allaitement au sein presque chaque fois après avoir nourri les restes de nourriture sont rotés. Comme le mucus de la cavité nasale, ils pénètrent également dans la trompe d'Eustache, dans laquelle le liquide s'accumule librement et rapidement en raison de son étroitesse anatomique et de son sous-développement, en raison de l'âge du nourrisson.
  3. Et enfin, encore une fois, toujours à cause de leur âge, les bébés ne savent pas se moucher. Le mucus accumulé devient une source d'inflammation et de gêne. Il est important que les parents apprennent à bien nettoyer régulièrement le nez du bébé dès les premiers jours de sa vie.

Les symptômes Comment reconnaître l'otite moyenne chez le nourrisson?

L'inflammation de l'oreille se manifeste vivement et, chose très intéressante, la maladie se développe soudainement: il y a quelques heures, le bébé était en bonne santé et gai, et maintenant sa température a augmenté et il réagit à tout en pleurant.

Les symptômes d'otite moyenne chez un nourrisson sont presque impossibles à confondre avec une autre maladie, car ils sont spécifiques:

  • le soir, la température du bébé monte à 40 degrés, il crie et tourne la tête;
  • le réflexe de succion augmente la douleur, ainsi l'enfant refuse catégoriquement de lui donner le sein ou le biberon;
  • des vomissements non liés à des maux d'estomac ou à une intoxication alimentaire peuvent se produire;
  • il y a des signes de rhinite prolongée et froide;
  • l'enfant respire souvent par la bouche.


Si les parents ne peuvent pas tenir compte des signes d'otite chez le nourrisson pendant une longue période, il aura bientôt un écoulement près du pavillon. Ce sont des traces de pus et signifient qu’une autopsie de l’otite purulente s’est produite avec une percée du tympan.

Tâche des parents: lorsque du liquide de la cavité auriculaire apparaît, appelez immédiatement une ambulance et rendez-vous à l'hôpital.

En fait, il est difficile de ne pas remarquer ni d’ignorer les symptômes de l’otite chez les nourrissons, bien qu’il existe parfois une forme spécifique de la maladie - l’otite catarrhale, qui se manifeste habituellement sans aucun symptôme.

Mais en général, les signes d'otite chez le nourrisson apparaissent dans un complexe. Afin de ne pas les confondre avec les coliques et d'autres maladies, les médecins conseillent de faire pression sur le cartilage de l'oreillette - si le bébé se met à pleurer, cela signifie que son oreille est vraiment enflammée.

Diagnostic de l'otite purulente chez le nourrisson

La forme purulente de l'otite se développe rapidement - dans les 7 à 9 heures. Par conséquent, si les parents ne savent pas comment reconnaître l'otite moyenne chez les nourrissons, ou si l'un des symptômes mentionnés ci-dessus apparaît, il est nécessaire de montrer l'enfant le plus tôt possible à l'otolaryngologue.

Le médecin établira un diagnostic après avoir examiné l'oreille moyenne et prescrit le traitement approprié.

Avant qu'un spécialiste soit examiné, il n'est en aucun cas recommandé de commencer une auto-médication avec des médicaments destinés au traitement de l'otite. L'automédication peut rendre difficile le diagnostic de la maladie et nuire au bébé.

Avant de consulter un médecin, il est autorisé à ne donner à l'enfant que des antipyrétiques à base de paracétamol afin de réduire la température et de réduire la douleur.

Traitement de l'otite chez les nourrissons

Une fois que l'otite moyenne a été identifiée chez le nourrisson, il est nécessaire de commencer immédiatement le traitement. Le médecin devrait traiter les otites. Un traitement médical inadéquat et tardif peut entraîner une perte d'audition et d'autres complications dangereuses.

Par conséquent, vous n'avez pas besoin d'expérimenter sur votre propre enfant et de faire aveuglément confiance à la thérapie populaire ou aux conseils d'un pharmacien dans la pharmacie la plus proche.

La durée du traitement se résume généralement aux points suivants:

  1. Prescription d'antibiotiques pour une période de 5 à 7 jours: Amoxiclav, Ceftriaxone, Cefuroxime. La posologie du médicament est choisie individuellement, en tenant compte du poids de l'enfant. Le plus souvent, les antibiotiques sont administrés par voie intramusculaire, mais si nécessaire, le médecin peut l'injecter directement dans l'oreille ou dans une veine (en fonction des complications de l'otite moyenne).
  2. La nomination de gouttes auriculaires: Otipaks, Otinum. Le médicament est utilisé sous la supervision d'un médecin. Dans chaque canal auditif instillé 4 gouttes 3 fois par jour. Avant la procédure d’instillation, le médicament doit être légèrement réchauffé en le plongeant dans de l’eau tiède ou en le maintenant dans la paume des mains pendant plusieurs minutes. La durée du traitement est réglée par un médecin, mais ne doit pas dépasser 10 jours.
  3. Nomination de gouttes vasoconstricteurs: Nazivin pour enfants. Le médicament est utilisé avant de nourrir l'enfant et la nuit. Enterrer 1 à 2 gouttes jusqu'à 3 fois par jour pendant 7 jours maximum. Le médicament est nécessaire pour le rétrécissement des vaisseaux sanguins et le maintien de la perméabilité de la trompe d'Eustache. De plus, il soulage l’enfant associé à un rhume.
  4. Nomination d'antipyrétiques: Panadol pour enfants, Nurofen, Kalpol. Il est interdit d’utiliser des médicaments en pédiatrie à base d’aspirine et d’analgin.
  5. Prescription d'antihistaminiques: Suprastin, Zodak. Ces médicaments aideront à éliminer l'intoxication générale du corps.

Dans la plupart des cas, l'otite moyenne est traitée à domicile, après consultation d'un spécialiste. En cas de complications, le traitement est effectué à l'hôpital.

En cas d'otite purulente, une petite intervention chirurgicale peut être nécessaire - paracentèse. Avec cette procédure, le médecin retirera le pus accumulé de la région du tympan.

Il n'est pas recommandé de compléter le traitement prescrit par le médecin ORL avec des méthodes populaires telles que les sachets d'alcool, le réchauffement d'oreille, les gouttes auriculaires faites maison et plus encore.

Par exemple, une compression d'esprit sur la région de l'oreille chez certains enfants peut réellement soulager la douleur et normaliser le bien-être, alors que chez d'autres, elle peut transformer l'otite catarrhale en purulente, suivie d'une rupture du tympan.

Prévention de l'otite

La prévention de l'inflammation de l'oreille chez les nourrissons est le soin approprié pour l'enfant. Pour nettoyer les oreilles, utilisez uniquement des baguettes avec des limiteurs.

Vous ne pouvez pas entrer le bâton dans le canal auditif lui-même, vous pouvez uniquement nettoyer le canal externe et le pavillon de la oreille lui-même. Après la tétée, l'enfant doit être chaque fois tenu debout et porté dans une telle position avant la régurgitation, de sorte que les restes du mélange artificiel ou du lait ne tombent pas du nasopharynx dans la trompe d'Eustache.

L'otite apparaît généralement chez les nourrissons après un rhume. Le traitement opportun de la congestion nasale est la meilleure prévention de l'inflammation dans le nasopharynx et l'oreille moyenne. Pour prévenir le mucus dans l'oreille moyenne de l'enfant, il est important de l'arroser souvent: dans ce cas, il sera capable de sortir et de ne pas obstruer le tube auditif.

Lors du bain du bébé, il est nécessaire de veiller à ce que de l'eau ne pénètre pas dans ses oreilles. La baignade en eau libre est interdite aux enfants de moins d'un an.

À tout moment de l’année, lors d’une promenade dans la rue sur la tête d’un bébé, le chapeau doit correspondre aux conditions météorologiques. Par temps venteux, il vaut mieux refuser de sortir. La température dans la pièce où se trouve l'enfant doit varier entre 18 et 20 degrés, la pièce doit être ventilée régulièrement.

Lors du traitement d'une rhinite, d'un rhume ou d'une otite, il est important d'exclure le bain et les promenades, ainsi que le contact avec des enfants malades.

S'il y a une opportunité, vous devez continuer à allaiter l'enfant au moins jusqu'à l'âge de un an. Le lait maternel protège le bébé des infections et améliore le fonctionnement de son système immunitaire.

En outre, l'immunité renforce le durcissement, la gymnastique et les séjours fréquents au grand air. Tout en nourrissant le bébé, il est préférable de le tenir debout (bien sûr, autant que possible). Cette position empêche l'infiltration de lait lors de l'aspiration dans la trompe d'Eustache.

Si une otite se développe en raison de la présence d'adénoïdes, il faut alors les enlever chirurgicalement. Le fait est que les végétations adénoïdes sont situées à proximité de la trompe d'Eustache et, en se dilatant, elles ferment la lumière du tube auditif, ce qui provoque une otite.

Le traitement de l'otite moyenne dans la petite enfance doit être effectué sous la surveillance d'un médecin. La principale tâche des parents est de veiller à la bonne prise en charge de l'enfant, au respect de la posologie recommandée de médicaments et au suivi de la réaction du nourrisson à leur utilisation.

L'autotraitement des otites chez les nourrissons et les nouveau-nés est inacceptable et dangereux pour la santé.

Le médecin prescrit généralement des antibiotiques pour l'otite moyenne. Après 24 à 48 heures, le bébé devrait aller mieux. Si plus tard cette période de signes de récupération n'est pas observée, il est nécessaire de contacter immédiatement votre médecin.

Après la fin du traitement, l'enfant doit également être présenté à un spécialiste, car dès le début, la maladie ne peut pas être guérie jusqu'à la fin. Une inflammation non traitée peut entraîner une nouvelle éclosion d'infection dans quelques semaines, voire quelques mois.

Auteur: Olga Rogozhkina, médecin,
spécialement pour Mama66.ru

Otite chez les nourrissons

L'otite est une maladie désagréable assez fréquente, accompagnée d'une douleur intense et d'un inconfort dans le conduit auditif. En termes de prévalence, cette pathologie est présente chez 65% des nouveau-nés et des nourrissons.

Étant donné que le nouveau-né n'est pas en mesure d'exprimer clairement aux parents ses plaintes et ses sentiments, les mères et les pères doivent observer attentivement le comportement et la condition de l'enfant. Il est important de se rappeler que le traitement tardif de la lésion inflammatoire de l'aide auditive est source de complications graves.

Caractéristiques de la condition

L'aide auditive humaine est divisée en divisions externe, moyenne et interne. La trompe d'Eustache, située à la frontière de l'oreille moyenne et du pharynx, est une formation anatomique importante.

La fonction principale de cette formation anatomique est de protéger l'oreille moyenne contre les particules étrangères et les agents pathogènes. En outre, la trompe d'Eustache sert à créer un équilibre de pression dans toutes les parties du tympan.

Avec le développement des maladies allergiques et catarrhal des voies respiratoires, la trompe d'Eustache sert de colonne vertébrale pour le passage des sécrétions muqueuses à l'oreille moyenne.

Le mucus accumulé exerce une pression insupportable sur le tympan, provoquant une gêne et une douleur. Chez le nourrisson, l'otite moyenne est divisée en deux types, parmi lesquels:

  • Inflammation purulente de l'oreille moyenne. Cette affection est caractérisée non seulement par une douleur intense, mais également par la sécrétion d'une sécrétion jaune verdâtre par le conduit auditif externe;
  • Catarrhe de l'oreille moyenne. Cette forme d'otite se caractérise par un inconfort marqué et une douleur à l'oreille.

Du point de vue de la localisation du processus inflammatoire, l'otite moyenne externe, moyenne et interne est isolée. Le plus souvent, chez les nourrissons et les tout-petits, il existe une lésion inflammatoire de l'oreille moyenne.

C'est important! Les lésions inflammatoires infectieuses de l'aide auditive sont le plus souvent une complication de maladies allergiques et inflammatoires infectieuses des voies respiratoires supérieures. Il est impossible de traiter cette maladie comme une maladie indépendante.

Raisons

De tels facteurs négatifs contribuent à la formation de lésions inflammatoires de l'oreille moyenne:

  • Régurgitation fréquente du lait maternel ou du lait artificiel, ce qui entraîne la pénétration d'éléments alimentaires par la trompe d'Eustache dans le canal auditif;
  • Larmes de larmoiement de l’enfant, à la suite desquelles le bébé accumule du mucus dans la cavité nasale, qui pénètre dans le conduit auditif et provoque une inflammation de l’oreille moyenne;
  • Caractéristiques anatomiques de la structure de la trompe d'Eustache chez le nouveau-né et le nourrisson;
  • Manque de compétences pour se moucher du nouveau-né et du nouveau-né. Compte tenu du nettoyage irrégulier de la cavité nasale, le mucus accumulé pénètre dans le canal auditif par la trompe d'Eustache, provoquant ainsi un processus inflammatoire. Comment apprendre à votre enfant à se moucher, lisez l'article sur http://vskormi.ru/children/kak-nauchit-rebenka-smorkatsya/.

Les symptômes

  • Caprices fréquents, larmoiement et irritabilité de l'enfant;
  • Écoulement épais et visqueux des voies nasales du bébé;
  • Écoulement muqueux abondant des yeux;
  • Augmentation de l'irritabilité et des pleurs après la mise en position horizontale de l'enfant;
  • Manque d'appétit partiel ou complet, ainsi que refus de se fixer à la poitrine;
  • Vomissements;
  • Écoulement jaune, clair ou verdâtre du conduit auditif externe;
  • Augmentation de la température corporelle;
  • Rougeur et gonflement de la peau autour de l'oreille;
  • Troubles du sommeil chez l'enfant, ainsi que larmoiement prononcé la nuit.

Pour que les parents puissent reconnaître les signes d’une lésion inflammatoire de l’oreille moyenne chez le nourrisson, ils doivent procéder comme suit:

  1. Appuyez doucement sur l'oreille du tréteau du bébé. Si, dans le contexte de cette procédure, le bébé commence à crier et à pleurer, alors ce signe indique le développement du processus inflammatoire dans l'oreille moyenne;
  2. Lorsqu'il couche l'enfant en position horizontale, le bébé exprime son mécontentement, ses caprices, ses pleurs et ses hurlements. Ce comportement indique une augmentation de la douleur sur le fond des lésions inflammatoires de l'oreille moyenne.

Diagnostics

En plus d'un test positif avec pression sur l'oreille de l'enfant, pour confirmer le diagnostic de lésions inflammatoires de l'oreille moyenne, le nourrisson aura besoin d'une consultation interne de l'oto-rhino-laryngologiste et du pédiatre. Une condition importante pour le diagnostic est un examen instrumental du conduit auditif et du tympan du nourrisson.

Cette procédure s'appelle l'otoscopie. L'otoscopie permet d'évaluer l'intégrité du tympan, la présence ou non de pertes purulentes, ainsi que l'état général de l'oreille du bébé.

Traitement

La présence d’un ou de plusieurs signes de lésions inflammatoires de l’oreille moyenne est une indication directe de l’assistance médicale. Il est important de se rappeler que la sélection des noms et des dosages de médicaments est effectuée par l'oto-rhino-laryngologiste traitant.

Avant de consulter un spécialiste médical, les parents peuvent utiliser des recommandations simples qui amélioreront l’état général du bébé sans provoquer de conséquences négatives. Ces recommandations comprennent:

  1. Une condition importante pour le traitement de l'otite est la prévention du mucus épais dans la région de la trompe d'Eustache. La solution à ce problème consiste à chauffer l’enfant avec de l’eau propre. Vous devez nourrir le bébé en petites portions.
  2. Pour réduire l'intensité de la douleur et de l'inconfort, le bébé est assis en position verticale ou avec une oreille irritée. Cette situation calme l'enfant et facilite l'endormissement.
  3. Un enfant présentant des lésions inflammatoires de l'oreille moyenne est exposé à la chaleur sèche. À cette fin, il est strictement interdit d'utiliser des bouteilles d'eau chauffée, des coussins chauffants, des sacs de sel chauffé et d'autres options de médecine alternative. Un bonnet en coton ou un bonnet qui couvre les oreilles aidera à réchauffer le conduit auditif;
  4. Si une lésion inflammatoire de l'oreille moyenne est provoquée par un écoulement nasal catarrhale ou allergique, les parents doivent alors nettoyer les voies nasales de l'enfant. Pour le nettoyage des voies nasales, on utilise des coton-tiges de coton préalablement humidifiés à l’eau bouillie;
  5. Si un bébé a une température corporelle supérieure à 38 degrés, les parents doivent utiliser des médicaments antipyrétiques. Les médicaments les plus sûrs pour les nourrissons sont l'ibuprofène et le paracétamol. Ces médicaments sont utilisés sous forme de suppositoires rectaux;
  6. Afin de réduire l'intensité du processus inflammatoire, des gouttes auriculaires Otinum et Otipak sont utilisées. Il est important de se rappeler que l'utilisation de ces fonds doit être coordonnée avec un médecin spécialiste. De plus, les médicaments énumérés ne sont pas utilisés pour les écoulements purulents du conduit auditif externe.

Quoi ne pas faire

Les jeunes parents doivent respecter certaines restrictions afin d’éviter des conséquences négatives pour le corps de l’enfant. Si des symptômes d'otite apparaissent chez un nouveau-né ou un nouveau-né, il n'est pas recommandé de:

  • Installez des gouttes anti-inflammatoires et analgésiques dans le conduit auditif. Pour le traitement du conduit auditif externe, un coton-tige est humidifié dans les gouttes auriculaires et inséré dans le conduit auditif de l'enfant pendant 15 minutes;
  • Pour réchauffer une oreille douloureuse. Les chauffe-eau, une lampe bleue, un sac de chauffe-eau salé et des bouillottes sont strictement interdits. Cela est particulièrement vrai chez les bébés qui ont des sécrétions purulentes muqueuses du conduit auditif externe;
  • Utilisez de l'alcool borique. Certaines recettes de médecine alternative proposent ce produit chimique comme alternative aux gouttes auriculaires. Il est important de se rappeler que l’utilisation d’alcool borique peut causer des brûlures chimiques au tympan et au conduit auditif. De plus, à des fins médicales, il est strictement interdit d'utiliser du jus d'oignon et de l'ail;
  • Nettoyez indépendamment le conduit auditif de l'enfant du contenu muqueux et purulent. Un tel événement devrait être réalisé par un spécialiste médical qualifié;
  • Utilisez du camphre ou de la propolis à des fins thérapeutiques. Ces composés organiques agissent comme un milieu favorable à la reproduction de microorganismes pathogènes. Ils devraient être abandonnés au profit de gouttes auriculaires anti-inflammatoires en pharmacie.

Il est également déconseillé de fermer le conduit auditif externe d'un enfant avec un coton-tige. Si un bébé est affecté par l'écoulement naturel du contenu muqueux ou purulent de l'oreille moyenne, il en résulte un processus inflammatoire généralisé et d'autres complications graves.

Comment déterminer l'otite chez les nourrissons: symptômes, signes, traitement

L'otite est l'une des maladies ORL les plus courantes chez les nouveau-nés. Il a souffert d'environ 60% des enfants. La maladie est accompagnée d'une douleur intense à l'oreille. En conséquence, le bébé souffre, refuse de manger, devient lent. L'otite chez les nourrissons nécessite un traitement rapide et compétent. Sinon, des complications graves se développent. Par conséquent, les parents doivent se rappeler les caractéristiques du tableau clinique d’un tel problème et les règles régissant son traitement.

Qu'est-ce que l'otite moyenne?

L'otite est un processus inflammatoire dont le foyer est situé dans l'oreille. La maladie se manifeste souvent dans l'enfance. Cela est dû au système immunitaire imparfait du jeune corps et aux caractéristiques anatomiques de l'aide auditive. De ce fait, des conditions favorables sont créées pour la reproduction active de la microflore pathogène, responsable du développement de la maladie.

L'otite chez le nouveau-né peut être de deux types:

  1. En plein air Le conduit auditif externe ou le tympan est impliqué dans le processus inflammatoire.
  2. Moyenne Le foyer d'infection est situé dans le département du milieu de l'aide auditive. Cette forme est plus souvent accompagnée par le développement de complications et le traitement est plus difficile.

Selon les statistiques, les nourrissons sont principalement atteints d'otite moyenne. Le groupe à risque particulier comprend les enfants souffrant d'allergies, de pathologies du système immunitaire ou du système respiratoire. La maladie est souvent diagnostiquée chez les bébés prématurés. L'otite torture souvent le bébé, qui est nourri artificiellement. Cela est dû au fait que l'enfant ne reçoit pas d'anticorps maternels qui le protègent des virus et des infections.

Caractéristiques de l'otite moyenne chez les nourrissons

Environ 60% des enfants tolèrent l'otite moyenne avant l'âge de 11 mois. Un nouveau-né n'est pas capable de montrer tous les symptômes qui le tourmentent. Cela conduit au fait que les parents ne peuvent pas reconnaître le problème à temps. En conséquence, la maladie progresse rapidement et contribue au développement de complications. Il est donc important, au cours de la première année de vie, de surveiller attentivement l’état du bébé et de le montrer au pédiatre lorsque des signes négatifs apparaissent.

Les manifestations fréquentes de la maladie chez les enfants sont dues aux caractéristiques anatomiques de la structure de l'aide auditive. Chez les nourrissons, la trompe d'Eustache est trop mince et trop courte. Il se colmate rapidement avec des sécrétions qui provoquent une inflammation.

Le bébé ne peut pas se moucher. De ce fait, du mucus s'accumule dans la cavité nasale. Progressivement, il est aspiré dans l’aide auditive. Cela provoque le développement de l'otite.

Les symptômes de l'otite moyenne chez les enfants se manifestent souvent la nuit. Pendant la journée, le bébé bouge activement et fait des mouvements de déglutition. Pour cette raison, la trompe d'Eustache est nettoyée indépendamment. Pendant le sommeil, cela ne se produit pas. En conséquence, il accumule un secret qui provoque le développement de la maladie.

Les principales causes de la maladie

Les causes de l'otite chez le nourrisson peuvent varier. Parmi eux, particulièrement distingués:

  1. Blessure à l'oreille. Cela peut arriver avec une mauvaise hygiène de l'auricule avec un coton-tige.
  2. Réactions allergiques.
  3. Les conséquences du froid et des maladies infectieuses.
  4. Augmentation de la pression dans la région du tympan.
  5. Pathologie du système respiratoire.
  6. Immunité réduite.
  7. La surfusion du corps.
  8. Fluide entrant dans le canal auditif. Cela peut arriver lors du bain d'un bébé.
  9. La présence d'adénoïdes. En grandissant, ils bloquent le canal auditif, ce qui contribue à l'accumulation d'un secret.

Les causes de l'otite moyenne chez les nourrissons peuvent également résider dans l'hérédité négative. Si les parents présentent une pathologie de la structure de l'aide auditive, ils seront probablement avec le bébé.

Symptômes caractéristiques

Les signes d'otite chez un enfant se manifestent soudainement. Ils apportent des souffrances au bébé. Parmi les principaux symptômes émettent:

  1. Le gamin constamment méchant, devient pleurnichard, refuse de manger.
  2. Un secret visqueux est séparé du nez.
  3. Il y a des écoulements des yeux.
  4. L'enfant perd l'appétit, refuse de prendre le sein.
  5. Il y a des vomissements.
  6. Augmentation de la température corporelle.
  7. La peau de l'auricule devient rouge.
  8. Sommeil perturbé

Plus la manifestation des symptômes de l'otite moyenne aiguë chez les nourrissons est précoce, plus elle est susceptible de rester en bonne santé. Sinon, la maladie devient chronique. L'infection se propage de l'oreille à la région nasopharyngée et même au cerveau. Cela contribue au développement de complications graves pouvant aller jusqu'à la méningite.

Comment reconnaître l'otite moyenne chez le nourrisson?

Les symptômes de la maladie chez un bébé peuvent être similaires à la manifestation d'autres maladies. Souvent, les parents ne savent pas comment déterminer le développement de l'otite moyenne chez les nourrissons. Il existe plusieurs techniques de base pour cela:

  1. Poussez doucement l'oreille de l'enfant dans le tréteau. Si, après cela, il commence à pleurer, à crier, en étirant ses bras jusqu'à ses oreilles, on peut parler de l'existence d'un problème.
  2. Surveillez le comportement du bébé pendant l'allaitement. Un enfant affamé attrape un sein. Les mouvements de succion augmentent la douleur et le bébé commence immédiatement à agir, à pleurer et à refuser de manger.
  3. Un signe d'inflammation de l'oreille externe devient le refus du bébé de s'allonger. Dès que l'enfant prend une position horizontale, la douleur augmente.

Les parents peuvent comprendre que les nourrissons ont une otite moyenne et qu’ils empirent sa respiration. Le bébé essaie d'inhaler l'air par la bouche et une dyspnée est observée après les mouvements. Lors de la détection de manifestations gênantes, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

Diagnostic correct

Seul un ORL peut effectuer un diagnostic précis. Pour ce faire, un examen médical du bébé. Il comprend les procédures suivantes:

  1. Test sanguin général. Le taux de leucocytes est déterminé, ainsi que le taux de sédimentation des érythrocytes (ESR). Ces indicateurs aident à déterminer la présence d’une inflammation dans le corps.
  2. Une étude de l'écoulement purulent de l'oreille. La présence de l'agent causatif et ses caractéristiques dans l'échantillon sélectionné sont déterminées. Un test de sensibilité aux antimicrobiens est en cours.
  3. Examen avec un otoscope. Le médecin examine l'oreille avec un appareil spécial muni d'une ampoule. Il éclaire le canal auditif, vous permettant de considérer sa structure et son état. Après inspection, il est possible d’établir la forme d’otite, la présence de liquide, le développement de complications.
  4. Audiogramme. Une telle étude permet de déterminer le degré de dommage auditif dans les formes sévères de la maladie. Le diagnostic apporte des sensations douloureuses, il n’est donc pratiquement pas utilisé chez les bébés. Il est utilisé pour les enfants plus âgés.

Sur la base des résultats de la recherche, le médecin développe un programme de traitement de l'otite moyenne chez les nourrissons. Les parents doivent suivre scrupuleusement toutes les recommandations du spécialiste et ne pas modifier les méthodes thérapeutiques sans autorisation.

Premiers secours

Tous les parents devraient se rappeler comment l'otite apparaît. Si vous trouvez les premiers signes, vous devez appeler une ambulance. Si cela ne peut pas être fait tout de suite, il est nécessaire de donner les premiers soins au bébé. Il comprend les procédures suivantes:

  1. Dégagez les voies nasales du mucus accumulé. Pour ce faire, il est préférable d'utiliser une seringue.
  2. Pour éviter la formation de mucus trop épais, laissez l’enfant boire davantage par petites portions.
  3. Fournir de l'air frais dans l'appartement. Ouvrez la fenêtre où l'enfant ne peut pas être. Mieux vaut le faire dans la pièce voisine.
  4. Prenez l’enfant dans vos bras et attachez-le à votre poitrine avec une oreille en bonne santé, de sorte qu’il occupe une position semi-assise. Calmez et rassurez le bébé dans tous les sens.
  5. Lorsque l'otite chez un enfant de moins d'un an, il est important que les oreilles soient gardées au chaud. Pour ce faire, mettez un chapeau ou une casquette sur le bébé.
  6. Avec une forte augmentation de la température corporelle, vous pouvez donner un enfant antipyrétique. "Nurofen" ou "Ibuprofen" fera l'affaire.

Signes d'otite moyenne chez un nouveau-né

L'otite chez les nourrissons, dont les symptômes seront décrits ci-dessous, est une inflammation de l'oreille. Cette pathologie n'est pas rare chez les nourrissons, car la trompe d'Eustache (oreille moyenne) n'est pas complètement développée. Pour cette raison, les agents pathogènes effectuent une pénétration sans barrière du nasopharynx par le lait maternel ou un mélange, ainsi que par de l'eau.

En conséquence, le nouveau-né commence à souffrir d'otite. Il est nécessaire de consulter un spécialiste en raison du risque de méningite.

Causes de la maladie

Chez les nourrissons, la génération de mucus dans la cavité nasale se produit de manière plutôt intensive. Du fait qu'elles pleurent souvent, d'importantes particules de sécrétions passent à l'oreille moyenne, ce qui, associé aux bactéries, garantit à 100% la présence d'une otite avec du pus.

En raison de la régurgitation régulière des aliments après leur adoption, leur partie, ainsi que le liquide, peuvent facilement pénétrer dans l'oreille moyenne, où se trouve la masse globale accumulée, car la trompe d'Eustache de l'enfant est plutôt étroite.

En raison de sa petite enfance, le nourrisson est incapable de se moucher. Par conséquent, le mucus existant devient l’un des facteurs de développement du processus inflammatoire - l’otite chez le nouveau-né et le nourrisson. Ce fait exige que les parents possèdent les compétences nécessaires pour retirer régulièrement le mucus sécrété de la cavité nasale de l’enfant.

Les causes de l'otite chez les nourrissons comprennent:

  • Otite sur le fond d'une infection dans le rhinopharynx ou le rhume.
  • Dommage pour l'oreille lors du nettoyage.
  • Pénétration du mélange ou du lait dans la cavité de l'oreille moyenne.
  • Adénoïdes.
  • Allergie.
  • Prédisposition génétique.
  • Anomalies congénitales du système broncho-pulmonaire.
  • Immunité non développée.
  • Une pression importante sur le tympan.

Par conséquent, vous devez être attentif à l'état des organes ORL du bébé et, à la moindre angoisse, il est important de ne pas prendre de décision indépendante, mais d'aller chez le médecin.

Tableau clinique pathologique

Les signes d'otite chez les nourrissons sont généralement prononcés et leur manifestation est assez nette. Ainsi, il y a encore peu de temps, l'enfant était de bonne humeur et ne manifestait pas d'inquiétude, mais à un moment, il s'est mis à pleurer sans raison et il avait une augmentation significative de la température corporelle.

Ainsi, il faut que chaque parent connaisse l'otite chez le nourrisson, de sorte que ses symptômes aient des propriétés particulières.

Par exemple, un enfant a généralement une augmentation de température de 40 °, il tourne activement la tête, tandis que ses pleurs sont accompagnés d'un cri. Le syndrome de la douleur dans la trompe d'Eustache provoque le refus du bébé au biberon avec de l'eau ou un mélange. Même le lait maternel et le lait maternel ne deviennent plus une joie, car les gestes de succion sont douloureux.

Avec tout cela, l'enfant peut avoir des vomissements, ce qui ne s'applique pas aux déviations dans le tractus gastro-intestinal.

Les symptômes de l'otite chez les nourrissons se manifestent souvent sous la forme d'un rhume long avec des signes de rhume, et l'enfant peut respirer par la bouche pendant un temps considérable.

Dans le cas où la mère pendant une longue période ne peut pas déterminer les symptômes de l'otite, alors après un certain temps, la sortie de la poche de l'oreillette du nourrisson deviendra perceptible, ce qui indique une percée d'otite purulente avec des dommages au tympan. Ce fait est un signal dangereux par lequel les parents doivent immédiatement recourir à l'aide de médecins.

En règle générale, les signes d'otite sont toujours visibles et ne peuvent pas être ignorés, mais il existe une forme particulière d'otite - catarrhale, qui n'est pas causée par les symptômes d'une otite typique.

Chaque mère peut indépendamment confirmer la présence d'une inflammation de l'organe de l'ouïe en appuyant sur le cartilage de l'oreille de l'enfant. Si, lors de l'exécution de telles actions, le bébé se met à pleurer et à crier fort, nous pourrons alors parler de la présence d'une otite.

Examen et traitement de l'otite

Il faut comprendre que l'otite purulente chez le nourrisson peut se former en un laps de temps relativement court, de 7 à 9 heures. Pour cette raison, si vous avez des symptômes chez le nouveau-né, vous devez faire appel à un otolaryngologue.

Le médecin, sur la base d'un examen approfondi effectué par lui, enregistrera le diagnostic et déterminera le traitement de l'otite moyenne dont l'enfant a besoin.

Avant de consulter un médecin, il est important de ne donner que des médicaments contenant un principe actif, tel que le paracétamol, aux bébés, ce qui réduira le niveau élevé de température et d'anesthésie.

En règle générale, dans de tels cas, le médecin prescrit le traitement suivant:

  • Antibiotiques.
  • Gouttes d'oreille.
  • Médicaments antipyrétiques.
  • Dosage goutte à goutte vasoconstricteur.
  • Antihistaminique.

Des antibiotiques pour les otites moyennes sont prescrits dans un traitement de 5 à 7 jours, tels que Amoxiclav et Céfuroxime. Sélection de la posologie faite uniquement par un spécialiste, en fonction du poids de l'enfant. La plupart des antibiotiques sont administrés par voie intramusculaire, mais il existe des cas où le médicament est situé directement dans l'oreille et parfois par voie intraveineuse. Tout détermine la complexité du cours de la maladie.

Les gouttes auriculaires, telles que Otinum ou Otipaks, sont appliquées sous la stricte surveillance d'un spécialiste. Selon les signes, il est possible de reconnaître le degré de pathologie et d'assigner la posologie appropriée à l'enfant et la durée du cours. Avant utilisation, le récipient contenant le médicament doit être chauffé dans de l'eau chaude, ainsi que dans les paumes d'un adulte. Dans ce cas, le traitement prend une période ne dépassant pas 10 jours.

Les remèdes vasoconstricteurs, comme le bébé Nazivin, sont instillés avant de se nourrir et en prévision d'une nuit de sommeil. Présentez-le 1-2 gouttes 3 fois par jour cours par semaine. Ce médicament éliminera l'inconfort d'un rhume et assurera la perméabilité de l'oreille moyenne.

L'abaissement de la température est effectué par l'otite des enfants Nurofen ou Panadol correspondant à l'âge des enfants. Il est important de se rappeler que la pédiatrie n’implique pas l’utilisation d’Analgin ni d’aspirine.

Les préparations de Zodak ou de Suprastin assureront l’élimination de l’intoxication générale de l’organisme.

En règle générale, le traitement de l'otite moyenne chez les nourrissons est effectué en ambulatoire, mais en raison des complications survenues, il peut s'avérer nécessaire de procéder à un traitement dans un hôpital.

Parfois, le symptôme purulent de l'otite chez un enfant peut nécessiter une intervention chirurgicale, telle que la paracentèse. Grâce à cette méthode, le spécialiste produira une élimination de haute qualité du produit purulent de la surface du tympan.

Il est important de comprendre que les méthodes de la médecine traditionnelle peuvent nuire à l'enfant, notamment avec les compresses chauffantes et les gouttes auriculaires. Parce que pour un nourrisson, l’effet positif peut réellement se produire (élimination du syndrome de la douleur et atténuation de l’état général), lorsqu'un autre bébé peut contracter une otite purulente grave provoquée par une otite catarrhale, ce qui n’exclut pas les lésions du tympan.

Prévention de l'otite

Pour prévenir le développement de symptômes d'otite chez un nouveau-né, certaines recommandations doivent être suivies.

Étant donné que l'otite est souvent la conséquence des pertes observées dans la cavité nasale, il est nécessaire de s'inquiéter des facteurs en présence, qui jouent un rôle important dans le dessèchement de la membrane muqueuse de la localisation du nasopharynx.

Par exemple, il est nécessaire d'éliminer l'air chaud et excessivement sec. Afin de maintenir l'état optimal de l'enfant, il est recommandé d'utiliser des dispositifs spéciaux à l'intérieur - humidificateurs. Il est important, aussi souvent que possible, de procéder à un nettoyage humide.

Pour éviter les symptômes, les interactions de l’enfant avec des sources d’allergie telles que la fumée de cigarette, les particules nocives provenant des poils et de la poussière d’animaux devraient être neutralisées. La chambre dans laquelle le bébé dort devrait être débarrassée de ses peluches, en particulier des cheveux longs. De plus, il est important d’exclure les produits pouvant servir de provocateur d’allergies.

Dans les conditions de froid, il est important d'appliquer immédiatement un traitement adéquat, tout en surveillant toujours la propreté des sinus et en prévenant le contact possible de votre bébé avec un enfant malade.

Pour prévenir une telle maladie chez un nourrisson, il est nécessaire de la porter après chaque repas, en une colonne et en aucun cas, car il existe un risque de régurgitation à la position horizontale de la pénétration du lait ou du mélange dans le passage nasal avec un mouvement ultérieur dans l'oreille moyenne.

Il est important de traiter l'enfant jusqu'à la fin logique pour éviter que le risque d'infection ne revienne plus lourdement.

Otite chez les nouveau-nés et les nourrissons

Avec l'otite moyenne, la plupart des parents sont familiers. Huit nouveau-nés et nourrissons sur dix avant l'année au moins une avaient une inflammation des organes de l'audition. Nous expliquerons dans cet article pourquoi les plus jeunes enfants sont plus souvent exposés à cette maladie et comment l'aider.

C'est quoi

Le processus inflammatoire se produisant dans l'un des départements de l'oreille humaine, appelé "otite". En conséquence, dans le cas d'une inflammation de l'oreille externe, ils parlent d'otite externe, l'oreille moyenne - de la moyenne, interne - de l'otite interne ou du labyrinthe.

L'otite moyenne est plus fréquente chez les nourrissons de la première année de vie.

Chez les bébés, cette maladie est généralement aiguë. Il est possible de parler d'otite chronique lorsque des épisodes d'inflammation se reproduisent 5 fois par an.

L'inflammation peut être soit catarrhale (inflammation normale), soit purulente ou exsudative (inflammation avec accumulation et séparation du pus).

Les principales causes d'inflammation des organes de l'audition sont des bactéries pathogènes et conditionnellement pathogènes (cocci, bâtonnet pyocyanique, moraxella, etc.). Nombre d'entre eux résident sereinement dans le nasopharynx sans causer de maladie.

Quelle que soit l'infection, le rhume, sous l'influence d'autres facteurs externes, les bactéries pénètrent mécaniquement dans le tube auditif et l'oreille moyenne. Pour les microbes, les conditions de reproduction sont excellentes - chaud, humide. Alors commence l'inflammation.

L'otite moyenne peut pénétrer dans les organes de l'audition lorsque vous éternuez, buvez mal, reniflez, toussez. Dans la circulation sanguine, les microbes pénètrent beaucoup moins dans l'oreille.

Parfois, les virus causent la maladie, par exemple pendant la rougeole. Dans tous les cas, il n'est pas accepté de considérer l'otite comme une maladie indépendante. Dans 99% des cas, il ne s'agit que d'une complication d'anciennes maladies des voies respiratoires supérieures, infections virales ou bactériennes.

Le principal danger des otites réside dans la possibilité de perdre l'audition. Cela peut se produire avec une inflammation purulente, lorsque la structure des organes de l'audition est perturbée, avec une labyrinthite.

L'otite purulente sous forme sévère peut également provoquer une inflammation des méninges si les masses purulentes éclatent vers l'intérieur et non vers l'extérieur. La plupart des inflammations aiguës sans pus ne conduisent pas à une perte auditive.

Caractéristiques de l'âge

Les six premiers mois après la naissance de l’enfant contre les infections virales protègent l’immunité innée - les anticorps que la mie miette a transmis pendant la grossesse. Par conséquent, les maladies virales graves à cet âge sont plus rares que la règle.

Après six mois, le bébé devient vulnérable à des centaines de virus, pour lesquels son immunité n'est pas prête. La protection immunitaire face aux microbes et aux virus "apprend", produit ses propres anticorps, et cela prend du temps. C’est pourquoi les formes les plus bénignes de maladies chez les nourrissons du plus jeune âge sont souvent compliquées, y compris l’otite.

Quant aux enfants de moins de six mois, ils ont alors une otite moyenne, ce qui n’est pas rare non plus. Mais la raison ne réside pas même dans un état d'immunité, mais dans les caractéristiques physiologiques liées à l'âge de la structure des organes de l'audition.

Chez les bébés, le tube auditif est court et large.

Il est situé presque horizontalement. C'est pourquoi il peut facilement pénétrer dans le lait maternel, l'eau, le mucus nasal, ainsi que dans des bactéries qui existaient paisiblement dans le nez et dans l'oreille, qui s'activaient rapidement et commençaient à se multiplier.

Le mucus nasal chez les bébés est produit plus activement. En outre, les bébés pleurent souvent et des larmes excessives coulent dans le conduit nasal dans la cavité nasale. En "reniflant", ils peuvent facilement être dans le tube auditif.

Ne vous inquiétez pas, car à mesure que l'enfant grandit, son tube auditif grandit lui aussi. Il s'allonge, devient plus étroit, son emplacement dans l'espace devient plus vertical. Les risques de tomber dans le tube du contenu du nez, la bouche est fortement réduite. C'est pourquoi chez les enfants de 5 à 6 ans, le nombre d'otites diminue rapidement.

Raisons

Ainsi, les causes les plus courantes d'inflammation de l'oreille sont les suivantes:

  • l'hypothermie;
  • blessure mécanique (par exemple, lors du nettoyage des oreilles de l’enfant avec un coton-tige);
  • infection bactérienne;
  • infection virale et ses complications;
  • pénétrer dans la cavité des liquides de l'oreille moyenne (lait, larmes, eau, mucus nasal);
  • réaction allergique.

Symptômes et signes

L'otite externe se manifeste généralement par la formation de furoncles sur l'oreille et derrière l'oreille. L'oreille est rouge, enflée, très douloureuse. Le diagnostic du travail n'est pas, car la source de la douleur est immédiatement perceptible. Avec l'otite externe, la température augmente, l'état général de l'enfant se dégrade.

L'otite moyenne est plus difficile à détecter. Elle s'accompagne d'une forte douleur lancinante à l'oreille, aggravée par les mouvements de la tête. La température ne monte pas toujours. L'enfant a un bruit dans l'oreille, la congestion. Si non seulement le tube auditif est enflammé, mais aussi le tympan, la température augmente, d'autres symptômes, y compris la douleur, deviennent également plus forts.

L'otite purulente s'accompagne toujours de douleurs presque insupportables et d'une forte fièvre. L'enfant ne se sentira soulagé qu'après le début de l'écoulement de pus. Des masses purulentes exercent une pression sur le tympan et finissent par le traverser. Après la sortie du pus, la douleur diminue, la température diminue et la récupération commence. La percée du tympan est progressivement cicatrisée, elle est en cours de restauration. La perforation de la membrane n'affecte pas l'audition.

Otite interne - la plus difficile et la plus difficile parmi toutes les inflammations de l'analyseur auditif. Elle est rarement complétée sans conséquences pour l'audition et les organes de l'équilibre qui s'y trouvent, mais elle ne peut que se réjouir du fait que cette otite survient extrêmement rarement chez les enfants.

Les symptômes de la labyrinthite, comme on l'appelle aussi, sont les suivants: transpiration, léthargie, refus de manger en raison de vertiges et de nausées, peau trop pâle ou au contraire rougie, pouls augmenté ou lent.

Après un certain temps, les parents peuvent prêter attention à la perte auditive. Le bébé cesse de répondre aux voix auxquelles il avait déjà répondu avec un sourire ou en tournant la tête, ne déclenche pas le bruit du hochet, ne bronche pas si la porte claque soudainement.

Il y a ensuite des douleurs aiguës dans l'oreille, qui deviennent plus intenses lorsque la position de la tête et du corps change. Les tentatives visant à retourner l'enfant sur le côté seront accompagnées d'un rugissement fort et perçant.

Comment reconnaître l'otite moyenne chez le nourrisson?

Avec le diagnostic d'otite chez les enfants âgés de plus de deux ans, les problèmes ne se posent généralement pas, car ces bébés sont déjà capables de dire à leur mère quoi et où ils ont mal. Tout est beaucoup plus difficile avec les nourrissons, ils ne parlent pas, ils n'indiquent pas la source de la douleur.

Par la nature des pleurs, beaucoup de mères sont en mesure de déterminer que l'enfant a mal. De tels pleurs sont tranchants, pure, l'enfant va littéralement dans un cri. Le cri est presque permanent.

Un bébé affamé prend goulûment le sein ou un biberon du mélange, mais après quelques secondes, il cesse de téter et recommence à crier fort. Cela est dû au fait que les mouvements de succion et de déglutition ne font qu'augmenter la douleur dans l'oreille.

Le comportement de l'enfant change de façon dramatique, il devient déprimé, léthargique, le sommeil est perturbé, il peut refuser de manger après avoir réalisé que sucer est douloureux. Lorsque de tels signes sont détectés, la mère doit mesurer la température de l'enfant et examiner les oreilles pour détecter les sécrétions qu'elles contiennent.

Pour confirmer le soupçon d'utiliser la méthode de pression sur le tragus. Le tragus est un cartilage situé au centre, à l'entrée du foramen auditif. Il se lève, il est difficile de ne pas remarquer. Maman appuie sur le tréteau hryashchik avec l'index de sa main. S'il y a un processus inflammatoire dans l'oreille, alors un tel effet augmente la douleur, l'enfant commence à pleurer.

Il est préférable d'effectuer un test de diagnostic lorsque le bébé est au repos. S'il rugit sans test, il sera difficile de distinguer le changement de la nature de la douleur et des pleurs.

De cette façon, l’oreille gauche est vérifiée, puis l’oreille droite. Ensuite, ils appuient simultanément sur les deux tréteaux. Cela permettra non seulement d’établir s’il ya ou non une otite, mais de quel côté elle se développe ou est bilatérale. Les enfants ont généralement une inflammation unilatérale, mais tout peut arriver.

Il est un peu plus facile de comprendre un enfant qui a déjà 9 ou 10 mois. Un tel bébé frotte l'oreille douloureuse, tire-le. Si le mouvement est répété souvent et associé à la température, une réaction positive en appuyant sur le tréteau, nous pouvons alors affirmer que l'enfant a une otite.

Il sera plus facile de reconnaître une otite moyenne si vous savez que chez l’enfant en bas âge, l’inflammation de l’oreille se manifeste habituellement le soir ou la nuit. Tout commence par une douleur aiguë. Par conséquent, si le bébé s'est réveillé et a soudainement crié, c'est aussi une raison de vérifier s'il a des signes d'otite.

Si un bébé a un écoulement d'oreille purulent ou sanguinolent, il ne fait aucun doute que l'inflammation se produit et que seul un médecin peut déterminer son emplacement exact et son étendue.

Au premier signe d'otite chez un enfant de moins d'un an, un médecin doit être appelé. L'automédication et les expériences avec des remèdes populaires à cet âge et avec une telle maladie sont absolument inacceptables.

Diagnostics

Le médecin examine les oreilles visuellement à l’aide d’un otoscope. Établit la présence ou l'absence de pus, ainsi que le degré d'inflammation. Une inspection visuelle vous permet de déterminer si le tympan est intact.

Si vous trouvez un exsudat purulent, prélevez-en un échantillon pour une analyse bactériologique afin de déterminer le type de microbe qui a provoqué l'inflammation. Cela est nécessaire pour sélectionner des antibiotiques pour le traitement de l'otite moyenne.

Si les bactéries et les virus ne sont pas détectés, si les analyses de sang ne montrent pas d’anticorps dirigés contre les maladies virales et si baccavi ne montre pas la présence de microbes, le médecin peut suggérer une otite allergique. Dans ce cas, le traitement est prescrit complètement différent.

Si vous pensez qu'il y a une otite interne, il est impératif de mener une étude de la fonction auditive en utilisant une audiométrie tonale pour les tout-petits.

Premiers secours

Si un enfant à partir de 2 ans peut appeler un médecin à la maison et que son aîné peut être amené à la clinique, le retard est inacceptable pour les enfants de moins d'un an, car les otites purulentes peuvent se développer en seulement 5 à 7 heures.

Les parents préfèrent appeler une ambulance, surtout si les miettes ont de la fièvre.

Attendre le médecin ne coûte rien d'enterrer dans les oreilles, car rien ne garantit que le tympan est intact.

Les gouttes ne peuvent être arrosées que par une membrane holistique et cette intégrité ne peut être évaluée que si elle est visualisée avec un otoscope avec une ampoule - un outil spécial. Par conséquent, les premiers soins doivent consister dans le fait que l’enfant doit être pris en charge et que l’œil du patient soit baissé au cas où le veau pourrait se calmer un moment.

Il n’est pas intéressant non plus de faire des compresses de réchauffement dans le contexte des soins d’urgence, car à la maison, il n’ya aucun moyen de savoir si du pus se forme dans la cavité enflammée.

Lorsque le réchauffement d’une otite purulente n’exacerbe que l’inflammation déjà forte. La compresse est un bon moyen de traitement, mais seulement après que le médecin a examiné l'enfant.

Otite: prévention, symptômes et traitement des maladies de l'oreille chez les nourrissons

L'otite chez les nourrissons n'est pas rare. Ce terme désigne le processus inflammatoire de l'oreille moyenne, le plus souvent déclenché par une infection. La maladie peut entraîner de graves complications. Il est donc important que les parents la diagnostiquent à un stade précoce.

Les causes

Les principales causes d'otite chez les nourrissons sont les suivantes:

  1. le froid (la maladie se développe comme une forme de complication)
  2. un traumatisme domestique (par exemple, lorsque les parents nettoient les oreilles de l’enfant avec un coton-tige)
  3. frapper la partie moyenne de l'oreille avec du lait ou un mélange (chez les enfants de moins d'un an, le tube reliant le nasopharynx et les oreilles est court et étroit; ainsi, lorsque le bébé est à l'horizontale après la tétée, le lait peut facilement pénétrer dans l'oreille moyenne et devenir un environnement propice aux infections)
  4. la croissance des végétations adénoïdes (elle survient pendant une période pouvant aller jusqu'à 2 ans; si, à l'heure actuelle, une infection des adénoïdes atteint l'inflammation et peut bloquer le passage à l'oreille moyenne).
  5. pathologies congénitales du système ho-pulmonaire
  6. réactions allergiques
  7. forte pression sur le tympan (lors d'un vol en avion, en descente ou en montée dans les montagnes)
  8. faible immunité, dont la cause réside dans l'alimentation artificielle).

Symptômes de l'otite

L'otite chez les nourrissons se manifeste par les symptômes suivants:

  1. si le bébé commence à crier et à secouer la tête pendant la tétée, cela signifie que le réflexe de succion provoque l'apparition de douleurs aux oreilles: lors d'une otite, l'enfant peut mal manger ou refuser complètement de manger à cause de la douleur
  2. élévation de la température le soir et les nuits jusqu'à 38-40С
  3. lorsque vous appuyez sur l'oreille, le bébé a mal, il essaie de se refermer
  4. mauvais sommeil, insomnie
  5. vomissements non associés à une indigestion ou à une intoxication
  6. nez qui coule, rougeur au nez
  7. respiration rapide par la bouche, essoufflement
  8. écoulement de l'oreille (abcès clair ou purulent)

Les symptômes se produisent souvent dans le complexe. Il est difficile de détecter une otite à un stade précoce: elle survient de manière inattendue et se manifeste principalement chez le nourrisson par un état de pleurs et d'inquiétude.

Traitement

Reconnaître une otite à temps signifie aider l'enfant à faire face à la maladie aussi rapidement et facilement que possible. L'auto-traitement à domicile de cette maladie est dangereux, car un traitement inapproprié peut transférer l'otite moyenne au stade chronique.

Dans la plupart des cas, le traitement de l'otite peut être effectué à domicile, pas à l'hôpital, mais uniquement après avoir consulté un médecin ORL expérimenté.

Le traitement de l'inflammation dans l'oreille est généralement effectué à l'aide des techniques suivantes:

Compresse sèche et chaude. Vous pouvez fabriquer de petits tampons en coton et fermer le conduit auditif en y mettant un capuchon. Il est impossible de traiter de cette façon avec une oreille douloureuse, s'il existe déjà un abcès purulent, dans ce cas, l'accumulation de pus dans la cavité de l'oreille aggravera la situation.

Compresse humide. Le traitement avec cette méthode ne peut pas être effectué si le bébé a une augmentation de la température corporelle supérieure à 37,5 ° C. Pour une compresse, une solution d'alcool dilué est utilisée. Celle-ci est appliquée sous la forme d'une compresse sur la région de l'oreille, à l'exclusion du conduit auditif.

«Lampe bleue». Cet échauffement peut rapidement réduire la douleur chez le nourrisson: il peut être utilisé avant de nourrir l'enfant afin qu'il puisse manger plus.

Remèdes populaires. Basé sur l'utilisation de plantes médicinales domestiques. Un tel traitement ne peut remplacer les médicaments, mais peut être utilisé en parallèle avec eux. Il est possible de traiter les maladies des oreilles à l’aide de géranium, jus d’aloe.

Les gouttes d'otite doivent être prescrites par un médecin. Si un traitement renforcé est nécessaire, par exemple, lorsque la température est élevée ou que l'enfant est menacé d'épuisement en raison d'une perte d'appétit, des antibiotiques et des médicaments antiviraux peuvent également être prescrits pour les gouttes. Prendre rendez-vous vous-même dans ce cas est strictement interdit. Le médicament le plus commun dans le traitement de cette maladie est Otipaks, à propos duquel de bonnes critiques.

Prévention de l'otite

La prévention de cette maladie implique le soin approprié des oreillettes de l'enfant. Pour les nourrissons, vous devez utiliser des bâtons d'oreille avec un limiteur. De cette manière, seul le canal externe (externe) peut être nettoyé sans pénétrer profondément dans l'oreille. Après la tétée, le bébé doit le porter debout pour que le lait qui reste ne soit pas évacué du nasopharynx par l’oreille.

Les symptômes de l'otite apparaissent souvent après un rhume chez un enfant. Un traitement compétent et rapide de la congestion nasale permettra d'éviter les processus inflammatoires dans l'oreille.

Les symptômes de la rhinite doivent être traités rapidement chez le nourrisson. Pour cela, il est important de comprendre ses causes. Afin d'empêcher le mucus de l'oreille moyenne de s'accumuler et de ne pas obstruer le passage, il est nécessaire de donner plus de liquide au bébé: dans ce cas, il sera plus facile de sortir sans obstruer le tube. Il est également important d'observer la température optimale en pépinière (18-20 ° C). Si un enfant a mal aux oreilles, vous devriez choisir un chapeau chaud pour une promenade pendant la saison froide et léger, mais couvrant les oreilles, dans un casque chaud. Annuler les coûts de marche par temps venteux.

Pourquoi l'otite est-elle dangereuse?

Le canal de l'oreille moyenne est la partie la plus vulnérable de l'organe de l'audition. Lorsque l’oreille externe est endommagée ou enflammée, il est facile d’identifier et de commencer rapidement le traitement; dans le cas des parties internes, il est plus difficile à faire.

L'otite peut endommager les sinus paranasaux, le cerveau et peut affecter considérablement le fonctionnement du cœur et du système respiratoire du nourrisson. Si la zone externe blesse l'enfant pendant longtemps et qu'il n'y a aucun signe d'otite, la maladie peut se déplacer librement dans l'oreille interne - il s'agit d'une perte auditive dangereusement partielle ou complète - la surdité.

Si l'otite moyenne purulente n'a pas été guérie correctement, une méningite purulente peut également se développer. Les oreilles, dans ce cas, font très mal, épuisant l'enfant sérieusement.

Komarovsky à propos de l'otite

Komarovsky dit qu'il est particulièrement important, au stade du diagnostic de la maladie, de déterminer l'intégrité du tympan. Pour cela, le spécialiste utilise un appareil spécial - l'otoscope. Si la membrane est endommagée, vous ne devez en aucun cas enfouir ni verser de drogue dans votre oreille.

En cas d'otite purulente, le médecin peut percer indépendamment le tympan et ainsi libérer le pus du conduit auditif. Komarovsky confirme qu'il s'agit de l'une des méthodes de traitement de l'otite aiguë les plus efficaces et efficaces dans une situation donnée, lorsqu'un nourrisson a très mal à l'oreille et à la douleur.

En outre, Komarovsky répond à la question sur les raisons du développement de cette maladie, ce qui est tout à fait justifié est la théorie de la susceptibilité individuelle de certains enfants à l'otite. Chez ces patients, le tube auditif est situé à un angle qui ne le protège pas de la pénétration du mucus par le nasopharynx. Komarovsky dit que même après le traitement correct de l'otite avec succès, lorsque les oreilles du bébé ne sont plus blessées, une perte partielle de l'audition peut être observée pendant 1 à 3 mois supplémentaires, c'est un phénomène normal.

Komarovsky critique toutes les méthodes de traitement associées à l'échauffement de l'oreille du patient. Le médecin confirme, en particulier que cette pratique est dangereuse dans le cas d’une maladie purulente, accompagnée d’une augmentation de la température.

Komarovsky souligne que l’otite moyenne peut souvent être associée à la conjonctivite bactérienne. Lors du diagnostic de cette maladie des yeux, vous devez donc porter une attention particulière à la condition des oreilles de votre bébé. Les signes d'infection dans ce cas apparaissent plus tard que, par exemple, lorsqu'une otite externe se développe.

Si un enfant a un déséquilibre, il y a des problèmes avec l'appareil vestibulaire, Komarovsky confirme que ces manifestations peuvent également indiquer la présence d'une otite chez le nourrisson.