Principal
Les symptômes

Quelle est la pneumatisation des sinus

Pneumatisation des sinus paranasaux - de quoi s'agit-il? Pour répondre à cette question, vous devez savoir que les cavités axillaires sont représentées par des espaces vides. Ils sont concentrés dans la partie faciale et communiquent avec le nez par les canaux.

Pneumatisation des sinus nasaux (PPN) est un terme spécial pour la présence d'un certain volume dans la cavité d'air. Ceci est un critère pour évaluer leur état. En d'autres termes, nous parlons de leur volume d'air dans le volume, ainsi que de la possibilité de sa libre circulation. Une pneumatisation normale crée les conditions optimales pour le fonctionnement correct des sinus et la réalisation des fonctions prescrites pour réchauffer et désinfecter l'air entrant dans le corps. Une pneumatisation réduite indique la présence d'un processus inflammatoire.

Contenu de l'article

Diagnostics

Un examen aux rayons X est utilisé pour examiner les sinus paranasaux. Il s'agit d'une méthode de diagnostic traditionnelle, qui est prescrite si le patient se plaint de:

  • douleur dans les sinus paranasaux;
  • fièvre
  • des frissons;
  • écoulement nasal purulent et quelques autres symptômes.

En plus de la collecte de l'anamnèse (enquête auprès des patients) et de l'examen radiographique, la rhinoscopie est activement utilisée. Tout cela nous permet de déterminer l'état des sinus paranasaux, leur sinusite, leur forme et leur gravité.

Améliorer la précision du diagnostic en utilisant le critère de pneumatisation. Elle, à son tour, peut être normale (sauvée), réduite ou augmentée.

Lors du processus d'évaluation du niveau de pneumatisation, le sinus enflammé est comparé au sinus sain. En outre, au cours de l'examen, il est nécessaire d'analyser l'état actuel des parois des os du sinus, la présence / l'absence de tumeurs pathologiques (kystes, polypes). Dans quels cas le niveau de pneumatisation peut-il changer? Quelles sont les raisons de cet important indicateur et critère d'évaluation?

Causes de changements dans la plénitude des sinus

Lors de l'évaluation du niveau de remplissage sinusoïdal d'air, il est nécessaire de prendre en compte l'âge d'une personne. Ainsi, dans la petite enfance, les sinus paranasaux ne sont pas complètement formés. À deux ans, l'enfant ne peut détecter que les sinus maxillaires, tandis que les trois autres sinus ne sont formés que vers 12 ans. Selon les médecins, dans la plupart des cas, les sinus sont pneumatisés de manière insuffisante en raison de la présence d'une maladie inflammatoire spécifique.

Les sinus proches du nez peuvent être faiblement pneumatisés après l’apparition d’une sinusite, provoquée par des micro-organismes pathogènes. En plus de la sinusite, une rhinite non complètement guérie (rhinite) peut affecter le niveau d'air dans les sinus.

En l’absence de toute pathologie, le sinus est complètement sain, c’est-à-dire qu’il exécute efficacement les tâches qui lui sont assignées. Dans ce cas, le médecin dit que les sinus sont pneumatiques. En d'autres termes, l'air dans leurs limites circule normalement.

Cependant, les sinus peuvent souvent être remplis d'un secret transparent (mucus) et même de pus. Cela signifie que la cavité est affectée par le processus inflammatoire. Le plus souvent, les maladies suivantes entraînent des changements pathologiques:

  • processus inflammatoire dans les sinus paranasaux supérieurs (sinusite);
  • inflammation du sinus ethmoïdal (ethmoïdite);
  • perturbation du fonctionnement normal des sinus frontaux (sinusite frontale);
  • la défaite de tous les sinus existants (pansinusit);
  • inflammation dans le sinus principal (sphénoïdite).

Taux d'occupation des sinus

Le médecin peut déterminer l’un des niveaux de pneumatisation des sinus - enregistré (normal), faible et élevé:

  1. La pneumatisation réduite résulte directement des processus inflammatoires du sinus maxillaire lorsqu’il est aminci dans le septum inférieur. Cela peut se produire si les caries et autres maladies du type infectieux des dents sont diagnostiquées. Souvent, une diminution du niveau survient en raison de formations purulentes, de défauts congénitaux des sinus, de polypes et d'autres tumeurs pathologiques.
  2. Qu'est-ce que cela signifie - pneumatisation économisée? Ceci est un signal positif pour tout patient qui subit un examen des sinus paranasaux. Cette conclusion médicale suggère que les sinus sont en bon état et s’acquittent bien de leurs tâches principales. En outre, il indique l'absence de toute maladie ou processus pathologique dans les sinus.
  3. Si nous parlons d'une pneumatisation accrue, un tel verdict peut nous informer d'un changement des indicateurs réglementaires optimaux du sinus qui se remplit à la hausse. En particulier, l'augmentation de la pneumatisation est un signe non équivoque d'un système endocrinien défectueux. Dans ce contexte, le gigantisme se développe souvent (violation des proportions de parties du corps) et l’acromégalie, une expansion et un épaississement des os du visage du crâne.

Quand avez-vous besoin de l'aide d'un médecin?

Nous vous recommandons de contacter immédiatement votre médecin si vous identifiez les symptômes caractéristiques de l'inflammation des sinus paranasaux. Si vous ignorez le problème pendant longtemps et laissez la maladie suivre son cours, vous ne pourrez pas éviter les complications dangereuses et une détérioration significative du tableau clinique.

N'oubliez pas que le nez est situé très près d'autres systèmes vitaux. Par conséquent, l'inflammation des sinus peut nuire au travail des organes de la vue et de l'ouïe (jusqu'à la cessation complète de leur travail normal).

Les symptômes suivants devraient inciter à solliciter l'aide d'un professionnel:

  • inconfort et inconfort lorsque la tête est inclinée (la douleur est localisée dans la partie frontale, dans la région des yeux et du nez);
  • écoulement nasal purulent abondant;
  • sensation de pression excessive dans la région du visage (même en l'absence de sécrétions nasales);
  • congestion nasale prolongée;
  • congestion nasale fréquente;
  • larmoiement récurrent grave;
  • faiblesse générale;
  • fatigue excessive même après des charges mineures;
  • augmentation de la température corporelle jusqu'à des indicateurs sous-fébriles (jusqu'à 38 degrés);
  • gonflement des tissus mous du visage;
  • toux sèche, pire la nuit et ainsi de suite.

Afin de nous sentir normaux, il est extrêmement important pour nous tous de respirer par le nez et d’assurer une ventilation optimale des sinus paranasaux. Cela a également un effet positif sur la qualité des échanges gazeux dans le sang et sur l'état général du corps.

L'incapacité de respirer normalement par le nez est un signe certain du processus inflammatoire. Par conséquent, ne pas serrer avec une visite chez le médecin. Respirez profondément, vivez heureux pour toujours!

Qu'est-ce que la pneumatisation des sinus indique?

La pneumatisation des sinus est une caractéristique des résultats de l'examen radiographique. Selon cet indicateur, il est possible d'identifier la présence d'une inflammation dans les cavités paranasales, un gonflement de la membrane muqueuse, une accumulation d'exsudat ou de pus, l'apparition d'un kyste et d'autres conditions pathologiques.

Types de sinus pneumatiques

Qu'est-ce que c'est - la pneumatisation des sinus paranasaux? C'est le remplissage des sinus avec de l'air, ce qui est possible grâce à la communication directe avec le nez. Ce processus est impliqué dans la respiration.

Les cavités sont situées à l'avant du crâne. Selon leur emplacement, elles sont divisées en types suivants:

  • sinus maxillaires;
  • sinus frontaux;
  • sinus sphénoïdal;
  • cavité de réseau.

Les cavités nasales jouent un rôle important dans le fonctionnement du corps humain. Ils participent à la respiration, hydratent efficacement, réchauffent bien et purifient l'air inhalé, protègent des grosses particules du contact avec la membrane muqueuse au moyen d'un mécanisme de protection - éternuement. Fournir un bon sens de l'odorat, vous permettent de distinguer les odeurs. Participer à la formation de voix et de timbre.

Selon les résultats de l'examen radiographique, la pneumatisation des sinus peut être définie comme une augmentation ou une diminution. S'il est enregistré, cela signifie qu'il n'y a pas de violation.

Le degré de remplissage des sinus en air est évalué par rapport au côté sain (sinus maxillaires) ou à la transparence de l'orbite. C'est ce dernier indicateur qu'il convient de prendre comme base pour évaluer les résultats de l'enquête car il est inchangé. Si la description de l'image indique que la pneumatisation, ou la plénitude de l'air dans les sinus, n'est pas cassée, ne vous inquiétez pas.

De plus, l'âge du patient est nécessairement pris en compte. En effet, le degré de plénitude des sinus aériens chez les adultes et les enfants peut différer considérablement, ce qui est associé à des caractéristiques anatomiques.

Lorsque la pneumatisation est réduite ou accrue

Cette condition est observée au cours du développement du processus inflammatoire dans le sinus, de l'accumulation de liquide (exsudat, pus), de l'apparition d'un kyste ou de son sous-développement congénital.

Selon la cavité dans laquelle se trouve le processus inflammatoire, il est possible de diagnostiquer:

On peut également diagnostiquer une pansinusite, une affection dans laquelle tous les sinus paranasaux sont impliqués dans le processus inflammatoire. En règle générale, dans ce cas, le risque de complications est le plus élevé.

L'inflammation la plus commune des cavités frontales ou maxillaires. Cela est dû aux caractéristiques de leur placement. Pour le diagnostic nécessite un examen aux rayons X. La diminution de la pneumatisation des sinus maxillaires permet enfin de se convaincre de ce diagnostic. Fondamentalement, la cause de la maladie est la pénétration dans la cavité de divers virus ou bactéries, l’hypothermie.

Si le processus inflammatoire s'accompagne d'une accumulation d'exsudat ou de pus, vous pouvez considérer sur la radiographie son niveau par rapport à la cavité nasale. En même temps, dans la partie inférieure du sinus, l'air sera absent. Cela peut être vu que dans la position verticale du patient pendant l'étude. Les cavités paranasales et une peuvent être impliquées dans le processus inflammatoire.

Il y a d'autres raisons pour cette condition. Un tel désordre, comme une diminution de la pneumatisation des sinus maxillaires, peut se développer à la suite de maladies des dents. Cela est dû à la fine partition qui les sépare. Au cours de la dentisterie, des particules de médicament et de matériau d'obturation peuvent pénétrer dans la cavité. Ces substances étrangères provoquent un processus inflammatoire.

Les sinus nasaux frontaux et les autres sinus paranasaux sont également caractérisés par une diminution de la pneumatisation lorsqu'un processus inflammatoire se produit dans ceux-ci. Par conséquent, la méthode de recherche par rayons X est l’un des principaux moyens d’établir le diagnostic. Cela devrait prendre en compte non seulement les résultats, mais également la présence de plaintes du patient relatives à la détérioration de la santé.

Si les sinus maxillaires sont pneumatisés au-dessus de la norme, cela peut indiquer que le patient a de graves maladies du système endocrinien. Par conséquent, la poursuite du traitement ne doit pas être effectuée par un médecin ORL, mais par un spécialiste. Le plus souvent, cette condition est observée lorsqu'une personne présente des pathologies telles que le gigantisme et l'acromégalie.

Causes et traitement des sinus pneumatiques, désignation

La pneumatisation des sinus nasaux est un terme désignant un concept médical souvent utilisé pour décrire une radiographie des sinus nasaux. Pour un médecin, une telle image sert de moyen de détection et indique les sites de processus inflammatoires, d'œdème de la membrane muqueuse et de liquide purulent chez un patient diagnostiqué avec une sinusite.

Les os du visage n'ont pas une structure solide, ils ont des cavités dans leur structure qui diffèrent par la forme et la taille. Ils ont une structure complexe et servent à remplir plusieurs fonctions importantes:

  • fournir au corps suffisamment d'oxygène;
  • réchauffer l'air entrant dans les organes respiratoires;
  • nettoyage de la poussière et de divers contaminants;
  • assurer la capacité de reconnaître les odeurs.

La pneumatisation fait référence au degré de remplissage des appendices nasaux avec de l'air. En l'absence de violations, une personne ne ressent pas de gêne. La membrane muqueuse produit une petite quantité de mucus, ce qui aide à hydrater l'air entrant dans les poumons. Lorsqu'elle est anormale, la pneumatisation augmente ou diminue, ce qui est important pour le diagnostic de la maladie.

Si les sinus paranasaux sont pneumatisés, le patient éprouve des difficultés respiratoires, des maux de tête et une gêne près de l'arête du nez. La température corporelle peut augmenter en raison de maladies inflammatoires.

Les principales causes de violations

La forme et la structure des sinus paranasaux chez chaque personne sont uniques. Les causes de l’affaiblissement pneumatique peuvent être congénitales, mais le plus souvent sont dues à la pénétration de virus et de micro-organismes dans la cavité nasale, ce qui entraîne l’apparition d’un écoulement nasal et d’une congestion nasale. L'apparition d'une rhinite vasomotrice entraîne un gonflement de la voie nasale et un gonflement dû à un tonus vasculaire altéré.

En cas de violation de la NIP, on observe souvent un gonflement du nez et des paupières. Une personne commence à ressentir des maux de tête, une sensation de pression. Les symptômes peuvent être aggravés en inclinant la tête. Le patient a augmenté de larmoiement et de fièvre. En cas d'infection bactérienne, des décharges vertes avec des particules de pus apparaissent.

Les principales causes de pneumatisation sont:

  • sinusite - provoque une inflammation des sinus maxillaires d'origine virale, antibactérienne ou allergique;
  • sinusite frontale - une inflammation des sinus frontaux se produit;
  • ethmoïdite - associée à une inflammation de la surface muqueuse du réseau, accompagnée de douleurs à la place du nez et de l'occiput;
  • rhinite - inflammation de la membrane muqueuse, qui se produit sous l'action de diverses raisons;
  • pansustit - la présence de processus inflammatoires dans tous les sinus nasaux;
  • kyste, l'apparition de formations - violent le passage normal de l'air et sont enlevés par chirurgie.

La violation peut être associée à une pathologie congénitale, se développant sur le fond des violations de la structure des os du visage ou un rétrécissement dans le passage nasal.

Comment est-il diagnostiqué?

L'otolaryngologiste prescrit un examen de diagnostic et un traitement ultérieur. Lors de l'examen initial, un spécialiste fait la palpation, identifie les zones douloureuses, révèle l'anamnèse. La pneumatisation anormale des sinus maxillaires est déterminée par rayons X. Dans le processus inflammatoire, les zones à pneumatisation altérée sont assombries. Si du pus est présent, un instantané indiquera une panne totale.

Lors de l'évaluation de l'état du patient, le médecin prend en compte les caractéristiques d'âge Chez les enfants de moins de 2 ans, seuls les sinus maxillaires sont observés et, à 12 ans, tous les sinus paranasaux sont complètement développés.

La mesure du volume délivré aux poumons du patient n'est pas effectuée. Souvent une étude instrumentale, qui permet d’évaluer le degré de perturbation de la muqueuse et des canaux. Cette méthode permet de déterminer la présence de croissances et d’anomalies dans la structure du tissu osseux.

Quel diagnostic peut être fait

En cas de détection d'un processus inflammatoire ou de suspicion de complications, le médecin prescrit un examen. Pneumatisation des sinus paranasaux pour montrer le résultat sous forme de diagnostic:

Le niveau de plénitude avec l'air est comparé à une zone saine ou à la transparence de l'orbite. Ce dernier chiffre est considéré comme inchangé, il est donc le plus souvent utilisé lors de l'évaluation d'un instantané. La pneumatisation des sinus est préservée, ce qui signifie que le système fonctionne normalement et qu'il n'y a aucun processus inflammatoire.

Pneumatisation des sinus nasaux

Les sinus paranasaux sont la cavité aérienne, située dans les articulations osseuses du crâne et communiquant avec la cavité nasale. Il existe 4 groupes de sinus paranasaux: maxillaire ou maxillaire, frontal, labyrinthe ethmoïdal, cunéiforme ou principal. De plus, les sinus frontal et sphénoïdal sont divisés en deux parties.

Les sinus commencent à se former même pendant le développement fœtal et ne sont complètement formés qu’après la puberté. La face interne des sinus est tapissée d'épithélium cilié et de cellules caliciformes synthétisant le mucus. Avec cela, il se produit un réchauffement et une humidification de l'air inspiré. De plus, la résonance vocale augmente.

Pour résoudre les problèmes de maladies ORL, dans la pratique médicale, on entend un terme comme pneumatisation. Qu'est ce que c'est C'est un terme médical qui définit la présence de cavités d'air dans les os. La pneumatisation des sinus consiste à remplir d'air toute la cavité nasale.

Seulement dans ce cas, les conditions normales pour le fonctionnement des sinus sont réunies. Lorsque les sinus paranasaux sont mal remplis d’air, diverses maladies peuvent survenir. C'est donc l'un des critères de diagnostic des pathologies du nez.

Vous devez également prendre en compte le fait que la circulation de l'air dans chaque sinus est différente, dans chacun il y a une production de mucus. Lorsque le processus de remplissage d'air dans les cavités paranasales est perturbé, le processus inflammatoire commence, en raison duquel la fonction respiratoire est altérée, le sens de l'odorat est réduit et une gêne ressentie.

Diagnostics

Dans le cas de maladies associées à la sinusite paranasale, recourir à des types de diagnostic instrumentaux, à savoir une radiographie. Lors de la description de la radiographie, le type de pneumatisation doit être indiqué

Si cette pathologie présente une pathologie quelconque, les maladies suivantes peuvent être diagnostiquées en fonction du lieu des perturbations: sinusite, sinusite frontale, sphénoïdite, ethmoïdite. Toutes ces maladies sont inflammatoires et nécessitent un traitement rapide. Sinon, des complications associées à une déficience auditive et visuelle peuvent survenir.

Si les résultats des rayons X indiquent que les sinus sont pneumatisés, cela suggère que l'air dans les cavités circule normalement et qu'il n'y a pas de pathologies. En outre, à la suite d'une étude avec de tels indicateurs, ils peuvent écrire que la pneumatisation des sinus est préservée.

La diminution de cet indicateur indique la présence d'un mince septum inférieur des sinus du nez. Cela peut être dû à des processus infectieux survenant dans la cavité buccale, par exemple des caries. Une autre raison de réduire le niveau de remplissage en air peut être la pénétration dans les sinus d'un morceau de dent cassé ou d'un plombage.

Le traitement pathologique se fait par des méthodes conservatrices. Si aucune dynamique positive n’est observée, il faut alors recourir à des méthodes de traitement radicales. Avec la fréquence des phénomènes d'exsudation dans les sinus peuvent être affectés d'une ponction.

Raisons

Dans l’étude des sinus paranasaux, il faut nécessairement prendre en compte l’âge du patient. Ainsi, chez les enfants de deux ans, seuls les sinus maxillaires sont formés jusqu'à la fin et les autres ne sont âgés que de 12 ans.

Une cause fréquente de sinus pneumatique bas est la demande, causée par des microorganismes opportunistes et pathogènes.

Lorsque cela se produit, le processus inflammatoire dans les membranes des muqueuses. Les capillaires, qui s'étendent dans l'épaisseur de la membrane, se dilatent et aboutissent à un œdème. La pneumatisation persiste dans ce cas pendant plusieurs jours, puis elle est perturbée. Il peut également affecter cette condition n'est pas complètement guéri ou une rhinite chronique.

En outre, les allergies entraînent un gonflement des muqueuses du nez. De plus, l'œdème sécrète des sécrétions muqueuses. Par conséquent, les cavités ne sont pas entièrement pneumatisées. Souvent, les sinus paranasaux sont remplis d'un secret séreux ou purulent, qui perturbe également la circulation de l'air dans les sinus. Il témoigne du processus inflammatoire en cours.

Les processus inflammatoires peuvent être divisés en fonction de l'emplacement de la lésion:

  • inflammation des sinus maxillaires ou maxillaires - antrites;
  • inflammation du sinus ethmoïde - ethmoïdite;
  • violation du fonctionnement normal des sinus frontaux - sinusite frontale;
  • inflammation des quatre sinus - pansinusit.

En plus du processus inflammatoire et de l'exsudat, des kystes ou des tumeurs dans les cavités nasales peuvent perturber la circulation de l'air. Si le processus pathologique est absent, la circulation dans la sinusite est normale. Dans ce cas, on dit que les sinus sont pneumatisés.

Quand aller chez le docteur?

Il est nécessaire de contacter un spécialiste dès l'apparition de symptômes spécifiques. Ainsi, avec un diagnostic et un traitement rapides, le résultat est favorable. Quels signes ont besoin de voir un médecin:

  • douleur dans les sinus du nez;
  • une sensation d'éclatement dans la région des yeux et du nez, sans séparation du nez;
  • des frissons et de la fièvre;
  • larmoiement, photophobie;
  • augmentation de la température corporelle, apathie, perte d'appétit;
  • fatigue rapide et perte de performance;
  • gonflement des paupières;
  • écoulement nasal purulent ou séreux.

En cas de diagnostic tardif ou de traitement inapproprié, des complications peuvent survenir. Ne tardez donc pas chez le médecin.

Pneumatisation des sinus paranasaux: description, critères de la norme et pathologie

Okolonosovy, ou sinus paranasal sont l'une des structures les plus importantes des voies respiratoires externes. Leur signification clinique est extrêmement élevée. Participant au processus de respiration, ils humidifient, réchauffent et purifient activement l'air qui passe. Le ton de la voix est formé dans les sinus et la section sensorielle de l'analyseur olfactif est située.

L'innervation des membranes muqueuses du nez et leurs connexions réflexes sont si larges et variées que la violation de la respiration nasale affecte le fonctionnement normal du corps et conduit au développement de divers processus pathologiques.

Qu'est-ce que la pneumatisation des sinus paranasaux?

La cavité nasale communique avec quatre groupes de sinus pneumatiques appariés et non appariés:

  • deux maxillaires (maxillaires);
  • deux frontaux;
  • deux treillis;
  • le principal (en forme de coin).

L'épithélium qui tapisse la surface des sinus joue un rôle protecteur en retenant les particules de poussière et la microflore pathogène. Leur nettoyage se fait par des passages étroits qui s’ouvrent dans la cavité nasale.

En passant par les voies nasales, l’air inspiré devrait circuler librement et être constamment mis à jour, tout en hydratant, réchauffant et se libérant des débris et des agents pathogènes. L'indicateur le plus important de la santé des sinus paranasaux est la pneumatisation - le niveau de remplissage en air de leurs cavités. En pratique diagnostique, trois niveaux sont définis:

  • Normal (3e et 4e degrés) suggère que les sinus sont suffisamment aérés et que la respiration normale est entièrement préservée.
  • Réduit (1er et 2ème degré) est un signe que l’air insuffisant entre dans l’espace okolonosovy. La cause peut être un œdème de la membrane muqueuse, une pénétration de corps étrangers, une stagnation des sécrétions due à un rétrécissement des voies nasales. En conséquence, le processus respiratoire est perturbé, ce qui entraîne une privation d'oxygène du cerveau et des pathologies associées à cette affection.
  • Augmentation (5ème degré) indique une accumulation excessive d'air dans les cavités nasales. Cette condition est le symptôme de pathologies endocriniennes graves ou de lésions traumatiques de la région maxillo-faciale.

Réduit

Les cas de pneumatisation réduite des sinus paranasaux sont les plus fréquents. Si pour une raison quelconque ils sont bloqués, il y a une stagnation du secret. Cela conduit à la multiplication de la microflore pathogène et à l'inflammation des muqueuses (sinusite).

Le tissu épithélial enflé commence à s'épaissir, resserrant les sinus paranasaux. L'exsudat visqueux, sans sortie, s'accumule et bloque encore plus la perméabilité des voies nasales. Une grande quantité de sécrétion déplace l'air des cavités, entraînant ainsi une diminution de la pneumatisation. Une infection secondaire peut se joindre à ce stade. Un processus inflammatoire aigu se développe et les écoulements nasaux acquièrent un caractère purulent.

Selon la cavité impliquée dans l'inflammation, les types de sinusites suivants sont diagnostiqués:

  • sinusite - inflammation des sinus maxillaires ou maxillaires;
  • sinusite frontale - sinus frontaux;
  • ethmoïdite - le labyrinthe de l'os ethmoïde;
  • sphénoïdite - sinus principal (sphénoïde);
  • pansinusite - muqueuse de tous les sinus nasaux.

Perforation du sinus maxillaire après extraction dentaire

De plus, une diminution de la pneumatisation des sinus paranasaux peut être causée par les conditions suivantes:

  • sous-développement congénital des structures des voies respiratoires;
  • entrer dans la cavité d'un corps étranger;
  • le développement de kystes, de polypes ou de néoplasmes malins dans les sinus;
  • pathologies dentaires;
  • perforation de la partie supérieure du palais (la cause du processus inflammatoire est la pénétration de produit de comblement ou de matériel médical dans le sinus pendant le traitement dentaire);
  • rhinite (inflammation de la muqueuse nasale).

Les symptômes

Les symptômes courants des sinus nasaux pneumatiques réduits sont les suivants:

  • sensation de mauvaise circulation de l'air dans les voies nasales;
  • congestion nasale;
  • décharge épaisse ou liquide;
  • mal de tête.

Les signes locaux sont complétés par une détérioration de l'état général du patient. Il peut y avoir de la fièvre, une perte d'appétit, un gonflement du visage, une toux, une photophobie, des zones douloureuses de la projection des sinus.

Il y a aussi des symptômes spéciaux:

  • Étmoïdite - habituellement caractérisée par des maux de tête, des sensations oppressantes dans le nez, un œdème des paupières supérieures et inférieures, des symptômes neurologiques.
  • Le sinus frontal est indiqué par une difficulté à respirer par le nez, un écoulement purulent de la moitié du nez, où l'inflammation est localisée, une douleur au front, une diminution de l'odorat, un gonflement de la région des sourcils.
  • Sphénoïdite est diagnostiquée par la douleur, située dans l'orbite de l'oeil, la couronne ou l'occiput. Si l'inflammation affecte les nerfs optiques, la vision peut se détériorer considérablement en peu de temps.
  • La sinusite est souvent une complication de la rhinite. Un gonflement important des sinus maxillaires entraîne une violation persistante de la respiration nasale, des maux de tête et une diminution de l'odeur.

Diagnostics

Une évaluation du niveau de pneumatisation du sinus paranasal enflammé est réalisée par rapport à celle d'un sinus sain. En outre, analyser l'état des parois osseuses, la transparence de l'orbite de l'œil, exclut la présence de tumeurs.

Prendre en compte l'âge de la personne. Dans la petite enfance, les caries sont au stade de la formation. À l'âge de deux ans, seuls les sinus maxillaires sont formés chez les enfants et le reste complète la formation à l'âge de 12 ans.

Le diagnostic repose sur l'analyse du tableau clinique. Le degré de remplissage en air des cavités paranasales est déterminé par rayons X, qui se fait en deux projections. La tomodensitométrie, l'endoscopie et l'imagerie par résonance magnétique peuvent être prescrites. Le noircissement ou l’asymétrie de la photo indique la présence d’une inflammation, d’un épaississement des parois de l’épithélium et donc d’une diminution du degré de pneumatisation. Pour exclure la présence de complications dans le cerveau, une IRM ou une tomodensitométrie est réalisée.

Traitement

La pneumatisation réduite des sinus paranasaux n’est pas une maladie indépendante. L’objectif principal du traitement est donc d’éliminer la cause de ce trouble. La tactique de la thérapie consiste à résoudre les tâches suivantes:

  • soulagement de la douleur;
  • élimination des causes d'inflammation;
  • récupération de l'écoulement des sécrétions muqueuses des sinus.

Ils essaient d'y parvenir par des méthodes (médicales) conservatrices. Mais dans les cas particulièrement négligés et en présence de néoplasmes et de polypes, il faut recourir à des opérations chirurgicales.

Le choix des médicaments (avec une lésion infectieuse) dépend du type de microflore pathogène à l'origine de l'inflammation:

  • la perméabilité des voies de drainage est rétablie par un lavage avec des préparations antiseptiques à base d’eau de mer;
  • en cas de forte congestion, des agents vasoconstricteurs sont prescrits (oxymétazoline, phényléphrine);
  • avec la nature bactérienne de l'inflammation, des antibiotiques sont prescrits (Sumamed, Amoxiclav, Isofra);
  • Les infections virales sont traitées en prescrivant des composés antiviraux et immunomodulateurs (acyclovir, viferon);
  • une réaction allergique est stoppée par la prescription d'antihistaminiques.

Pour une inflammation sévère, perforez ou ouvrez le sinus. Cela vous permet d'éliminer l'exsudat purulent, de restaurer le remplissage de la chambre avec de l'air et d'introduire un agent antibactérien pour soulager le processus inflammatoire.

La méthode d’évacuation des sinus a été largement utilisée lorsque, par l’intermédiaire de deux cathéters insérés dans différentes voies nasales, un antiseptique est administré simultanément et que sa succion est entraînée par le pus et le mucus accumulés.

Divers néoplasmes ou corps étrangers sont retirés des cavités par chirurgie à l'aide de méthodes de chirurgie peu invasives.

Élevé

La pneumatisation accrue des sinus est beaucoup moins fréquente. C'est un symptôme de certaines maladies endocrinologiques caractérisées par des modifications pathologiques des os du visage du crâne. Ce sont des pathologies telles que:

  • gigantisme (violation des proportions de parties du corps);
  • acromégalie (épaississement des mains, des pieds, des os du visage du crâne).

Les maladies sont héréditaires. Ils sont provoqués par des lésions du lobe antérieur de l'hypophyse et une production accrue d'hormone de croissance (hormone somatotrope). Les cellules de cette glande commencent à se multiplier activement à un moment donné, conduisant à l'apparition d'une tumeur bénigne - un adénome hypophysaire.

Le symptôme principal des pathologies est un changement d’apparence: taille pathologique, agglomération des traits du visage, morsure perturbée, diminution du timbre de la voix. Les patients ont des maux de tête, une fonction sexuelle altérée. Ils meurent souvent de maladies cardiovasculaires, pulmonaires et oncologiques. De plus, le tissu conjonctif des organes internes se développe, ce qui entraîne leurs modifications sclérotiques.

Pendant le traitement, l'hypersécrétion de l'hormone de croissance est éliminée. Des méthodes médicales, chirurgicales ou radiologiques peuvent être utilisées:

  • Méthode du médicament est la nomination d'un médicament qui inhibe la croissance de l'hormone de croissance. Ce sont des analogues de la somatostatine (octréotide).
  • Chirurgical - est le retrait rapide de l'adénome hypophysaire. L'opération est réalisée à travers le sphénoïde.
  • La radiothérapie est réalisée pour consolider un résultat positif après un traitement médical.

La violation de l'air dans les sinus paranasaux peut être le symptôme d'une maladie grave. En cas d'insuffisance nasale, le cerveau souffre d'hypoxie. L'air entrant par la bouche n'est ni réchauffé ni nettoyé, ce qui entraîne des infections des voies respiratoires inférieures. Par conséquent, une pneumatisation accrue ou diminuée doit être diagnostiquée et traitée rapidement, évitant ainsi le développement de complications.

Que signifie le terme sinus pneumatique?

Souvent, après une visite chez le médecin, vous pouvez voir le dossier de la fiche du patient: sinusis pneumatique. Une terminologie médicale incompréhensible énerve presque tout le monde. Sous ce terme, la pneumatisation n'est pas du tout un diagnostic, elle est utilisée pour caractériser une image radiographique décrivant les sinus paranasaux.

Sinus paranasaux et fonctions qu'ils exercent

Les sinus nasaux accessoires sont de petits espaces non remplis situés dans les os du visage du crâne.

Ils remplissent un certain nombre de fonctions vitales pour chaque personne.

Les caractéristiques de la santé des sinus paranasaux sont les suivantes:

  1. Respiration nasale normale. Grâce à ces sinus, il se produit une humidification, une augmentation de la température et une purification de l'air, qui pénètre dans le corps (directement dans les poumons humains) à chaque respiration. Souvent, au cours de la maladie, lorsque la respiration nasale est perturbée, il se produit un affaiblissement général et une détérioration de la santé de tout l'organisme.
  2. Fonction de protection. Lors de l'impact de parties grossières (par exemple, de la poussière) sur la muqueuse nasale, une fonction de protection est déclenchée, ce qui provoque l'éternuement de la personne. C'est ainsi que se passe la purification des particules.
  3. La fonction de l'odorat. Une partie spéciale de l'épithélium, qui couvre les sinus paranasaux, fonctionne de manière à ce que chaque personne puisse distinguer différentes odeurs.
  4. Ces sinus paranasaux participent à la formation du timbre de la voix humaine.

Pour procéder à une inspection des sinus paranasaux, il est nécessaire de subir un examen tel que la rhinoscopie. Dans certains cas, le médecin peut observer des modifications externes et un gonflement des sinus paranasaux. De plus, en sondant, il est possible d’identifier des processus inflammatoires accompagnés de sensations douloureuses.

Résultats possibles de la recherche

En cas de divers processus inflammatoires, s’ils soupçonnent leur présence, le médecin traitant écrit les instructions pour l’examen. Ce diagnostic consiste en un examen radioscopique.

La pneumatisation des sinus paranasaux peut être diagnostiquée par plusieurs indicateurs.

Réduit. La réduction de la pneumatisation permet de déterminer la présence d’un processus pathologique et inflammatoire. Un tel phénomène se produit souvent lorsque survient l'inflammation du sinus maxillaire. De plus, le résultat d'une réduction peut être:

  • la présence de caries ou d'autres maladies infectieuses des dents et de la bouche;
  • l'apparition de kystes ou d'autres tumeurs;
  • accumulations d'exsudat (présence de fluide purulent ou autre);
  • hypoplasie congénitale des espaces internes du nez.

Sauvé. Cette conclusion indique le fonctionnement normal du corps. C'est également le résultat du diagnostic, lorsque les processus inflammatoires des sinus maxillaires n'étaient pas identifiés.

Mis à niveau. Une augmentation des indicateurs réglementaires indique des dysfonctionnements du système endocrinien (en particulier le gigantisme et l’acromégalie se développent souvent).

Quelles maladies entraînent des changements dans les caractéristiques?

L'un des résultats, qui contribue à réduire la pneumatisation des sinus paranasaux, peut être le développement d'une maladie telle que la sinusite. Ce processus est dû à l’apparition de divers virus ou bactéries. En outre, il peut survenir après un rhume, mais pas guéri jusqu'à la fin.

Si les sinus paranasaux sont en bon état, le terme «sinus pneumatiques» est utilisé. Ils sont constamment remplis d'air qui se déplace le long des voies nasales. Il existe des cas où ces sinus sont remplis de pus ou d’autres liquides inflammatoires. Cela peut indiquer la présence des processus inflammatoires suivants:

  • sinusite (inflammation des sinus paranasaux supérieurs);
  • sinusite frontale (résultant du dysfonctionnement des sinus frontaux);
  • l'ethmoïdite (sinus ethmoïdal enflammé, qui est l'agent responsable de cette maladie);
  • la sphénoïdite (processus inflammatoires affectant le sinus nasal principal);
  • pansinusite (une maladie qui indique la présence de processus inflammatoires dans tous les sinus).

D'après les caractéristiques anatomiques, l'inflammation se produit le plus souvent dans les cavités maxillaires et frontales.

Symptômes indiquant la nécessité de consulter un médecin

En cas de symptômes indiquant des processus inflammatoires possibles, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et un examen.

Un traitement tardif ou tardif peut entraîner divers types de complications et de problèmes de santé. La proximité du nez avec d'autres organes vitaux, et donc les processus inflammatoires qui y sont associés, peut avoir un impact négatif sur le fonctionnement normal de ces organes et systèmes.

Symptômes apparaissant lorsque les sinus paranasaux sont pneumatisés et qui nécessitent un traitement par un spécialiste:

  • sensation d'inconfort douloureux au niveau du front, des yeux ou du nez (généralement, la douleur augmente lorsque la tête est inclinée vers l'avant);
  • une sensation d'éclatement dans la région du nez et des yeux sans écoulement;
  • on observe souvent une congestion nasale persistante pendant une longue période;
  • écoulement de pus par le nez;
  • larmoiement excessif, les yeux réagissent péniblement à la lumière;
  • augmentation de la température corporelle;
  • la fatigue, qui s'accompagne d'une perte d'appétit et d'un sentiment d'apathie;
  • gonflement de la paupière ou de la joue, rougeur de l'œil du côté de la cavité enflammée;
  • des accès de toux sèche, particulièrement prononcés la nuit.

De plus, une personne peut développer une odeur désagréable à partir de la cavité nasale et une perte ou une diminution de la sensibilité de l'odorat à la suite du développement de processus inflammatoires.

Pneumatisation des sinus nasaux

Souvent, après une visite chez le médecin, le patient voit dans l’histoire de la maladie un terme incompréhensible - sinus pneumatique. Peu de gens savent ce que cela signifie, tant de questions se posent. Ce terme ne peut être considéré comme un diagnostic, il s’agit simplement d’une description de la radiographie des cavités nasales. Grâce à cet indicateur, vous pouvez déterminer le processus inflammatoire dans les appendices nasaux, l'accumulation de pus, le gonflement et la formation de kystes. L'examen aux rayons X est utilisé pour référer les patients diagnostiqués avec une sinusite.

Pneumatisation - c'est quoi

Les os du visage ne sont pas une structure solide, ils ont des cavités sur toute leur épaisseur, de taille et forme anatomiques différentes. Toutes ces cavités sont situées autour du nez et sont appelées sinus paranasaux. Les appendices sont frontaux, maxillaires, en treillis et en forme de coin. Tous ces sinus sont des formations structurelles complexes qui remplissent simultanément plusieurs fonctions importantes.

Dans les sinus, l'air inhalé est chauffé, humidifié et nettoyé des impuretés de la poussière. Ce n'est qu'alors que l'air entre dans les organes respiratoires inférieurs. De plus, les sinus et les cordes vocales affectent le timbre de la voix.

Les appendices nasaux peuvent fonctionner normalement s'il n'y a pas de perturbations dans leur structure. Chaque appendice est tapissé de la plus fine membrane muqueuse, qui produit un peu de mucus. Ce mucus contribue à l'humidification de l'air pénétrant dans les organes respiratoires. Les appendices nasaux communiquent avec la cavité nasale par le biais de petites fistules, de sorte que l'air dans les sinus change constamment.

Pneumatisation est un terme médical qui signifie remplir d'air tous les appendices nasaux. En même temps, l'air circule librement et est constamment mis à jour.

Ce n'est que si les sinus paranasaux sont pneumatisés normalement que les sinus peuvent pleinement remplir leurs fonctions. Si la circulation de l'air dans les sinus paranasaux est altérée, cela signifie que la personne est atteinte d'une maladie.

Une pneumatisation accrue ou, au contraire, réduite, est le critère principal pour le diagnostic de certaines pathologies.

Causes de pneumatisation altérée

Toutes les personnes, quelle que soit leur forme, ont des appendices nasaux accessoires, de sorte que chaque individu a un volume d’air différent dans les sinus. Cependant, lors de l'examen d'un patient, le volume d'air total dans les annexes n'est pas mesuré, le niveau de pneumatisation de l'un ou l'autre sinus est déterminé par d'autres critères.

Cela inclut un examen instrumental, une évaluation de l'état de la membrane muqueuse et des canaux de drainage. Les médecins font attention aux excroissances externes des sinus, ainsi qu'aux violations de la structure du tissu osseux.

Lors de l'évaluation de l'occupation du sinus paranasal avec de l'air, l'âge du patient est nécessairement pris en compte. Ainsi, chez les enfants, les sinus paranasaux ont une structure particulière. À l'âge de deux ans, seuls les sinus maxillaires sont observés chez l'enfant et, à mesure qu'ils mûrissent, les trois autres paires d'appendices paranasaux se développent. À partir de 12 ans seulement, tous les sinus paranasaux sont pleinement fonctionnels.

Si les sinus frontaux chez un enfant de 8 ans sont pneumatisés avec un volume insuffisant, alors cela peut être considéré comme un état physiologique, mais seulement s'il n'y a pas de symptôme d'une maladie inflammatoire. Fondamentalement, si la pneumatisation des sinus paranasaux est préservée, cela indique l'absence de processus pathologique dans les appendices.

Avec la pénétration de bactéries et de virus dans les sinus du nez, la membrane muqueuse est très enflammée, ce qui tapisse les sinus. Les capillaires sanguins se dilatent et se remplissent de sang. Cela conduit finalement à un œdème grave. La membrane muqueuse s'épaissit sensiblement et prend déjà plus de place dans les sinus qu'elle n'en occupait à l'état physiologique. Dans ce cas, la pneumatisation physiologique persiste pendant quelques jours, après quoi elle commence à diminuer.

La pneumatisation des sinus maxillaires et autres est toujours réduite si beaucoup de mucus ou de pus s'accumule dans ceux-ci. Dans ce cas, l'occupation de l'air est réduite car la majeure partie de l'appendice est remplie d'exsudat. En outre, plus la maladie est grave, plus le contenu purulent ou le mucus se forment dans le sinus paranasal. Plus l'œdème des canaux de drainage est prononcé, plus le mucus et le pus accumulés s'évaporent.

Ce sont les principaux mécanismes de violation de la pneumatisation des sinus paranasaux. Les maladies infectieuses sont la cause la plus courante de ces troubles.

Des processus similaires se produisent dans les maladies de nature allergique. Sous l’action d’un allergène, la membrane muqueuse qui tapisse les sinus s’enflamme, ce qui finit par perturber la circulation des liquides dans les cavités. Avec les pathologies allergiques dans les sinus paranasaux, seul un exsudat muqueux se forme, le pus ne peut se développer qu’avec l’apparition d’une infection bactérienne ou virale.

Déterminer le niveau de pneumatisation et détecter la présence de processus pathologiques n'est possible que par rayons X.

Quand la pneumatisation diminue-t-elle et augmente-t-elle?

A l'état physiologique, les sinus paranasaux sont pneumatisés dans un volume suffisant. Des violations sont observées dans les processus inflammatoires aigus et chroniques des sinus. En outre, les violations du remplissage du sinus de l'air du nez peuvent être causées par des polypes, des kystes ou un sous-développement des caries.

Selon la localisation du processus inflammatoire, de telles maladies peuvent être diagnostiquées chez une personne:

  • Sinusite, si la pneumatisation des sinus maxillaires est réduite.
  • Frontalite si l'inflammation a touché les sinus frontaux.
  • Etmoïdite - inflammation du sinus ethmoïdal.
  • Sphénoïdite - inflammation du sinus paranasal sphénoïde.

Dans les cas particulièrement graves, une pansinusite peut être diagnostiquée. Dans cette condition, tous les appendices okolonosovye sont impliqués dans le processus pathologique. C'est dans ce cas que diverses complications surviennent le plus souvent.

Plus souvent, il y a des processus inflammatoires dans les appendices nasaux frontal et maxillaire. Cela peut être attribué à leur emplacement. Pour clarifier le diagnostic, le patient doit être envoyé pour une radiographie. Si la pneumatisation des sinus maxillaires est altérée, il est prudent de parler de sinus. La maladie se développe sous l'influence de virus et de bactéries, bien que des allergènes puissent également en être la cause.

Si l'inflammation s'accompagne d'une accumulation de pus ou de mucus dans le sinus, le volume de l'exsudat est visible sur une radiographie. Dans ce cas, il n'y a toujours pas d'air dans la partie inférieure des sinus. Une telle pathologie ne peut être détectée que si les rayons X sont effectués à la verticale du patient. Un appendice du nez et les deux peuvent être impliqués dans le processus pathologique.

Les maladies pneumatiques ne sont pas toujours la cause des troubles pneumatiques. Les appendices nasaux maxillaires sont souvent enflammés et présentent certaines pathologies de la dentition. Cela est dû à la paroi mince entre les sinus maxillaires et les racines des dents. Pendant les manipulations dentaires, le sommet de la racine de la dent peut être endommagé avec la paroi mince qui sépare les dents des appendices maxillaires. Dans ce cas, les particules de médicament et la composition de comblement tombent dans la cavité et provoquent une inflammation.

Si, dans le volume normal, les sinus frontaux sont pneumatisés, il s'agit d'une affection physiologique. Si le volume d'air est réduit, parlez de l'avant. Dans le cas où le volume de plénitude est dépassé, nous pouvons assumer des maladies endocriniennes. Avec de tels troubles, ce n'est pas le médecin ORL qui est déjà engagé dans le traitement, mais un spécialiste étroit.

Le diagnostic prend en compte non seulement les données de l'image reçue, mais également les plaintes du patient, ainsi que les résultats généraux de l'examen.

Quand aller à l'hôpital

Si le sinus principal est pneumatisé et qu'il y a pneumatisation dans d'autres sinus, cela se manifeste souvent par certains symptômes. Lorsque des signes de maladie apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible. Le danger d'inflammation des appendices du nez est qu'ils se trouvent à proximité d'autres organes importants. Lorsque la sinusite peut développer une inflammation du cerveau, cela conduit souvent à de graves complications. Les symptômes suivants doivent être alertés:

  • douleur au visage, qui augmente avec l'inclinaison de la tête en avant;
  • sensation d'éclatement autour du nez;
  • congestion nasale prolongée et n'importe quelle quantité d'écoulement purulent;
  • forte fièvre;
  • larmoiement;
  • faiblesse anormale et apathie;
  • odeur désagréable du nez.

Tous ces symptômes marquent l'apparition d'une inflammation dans les sinus. Seul un spécialiste peut diagnostiquer correctement, il ne vaut pas la peine de s'auto-traiter, car vous pouvez perdre un temps précieux.

Toutes les pathologies entraînant une pneumatisation altérée des sinus nasaux répondent bien au traitement. Mais vous devez comprendre que plus tôt le diagnostic correct est posé et le traitement commencé, plus le pronostic est favorable.

Signification et vérification de la pneumatisation des sinus paranasaux

Le terme "pneumatisation" signifie la plénitude des cavités d'air des sinus ou des os de l'air, est utilisé lors de l'examen diagnostique de patients souffrant de sinusite, sinusite, pharyngite, insuffisance respiratoire. Selon les images radiographiques, l'ENT détermine le degré de pneumatisation des sinus, révèle la présence d'un processus inflammatoire, l'accumulation de masses purulentes, la formation de kystes et de polypes dans les sinus.

Fonctions des sinus paranasaux

Chaque personne présente dans la région des os du visage comporte plusieurs groupes de cavités pneumatiques accessoires: labyrinthe maxillaire, frontal, sphénoïdal et ethmoïde. Leur fonction principale est d'hydrater et de réchauffer l'air inhalé, protégeant ainsi les voies respiratoires supérieures de l'hypothermie. Les cils qui tapissent l'intérieur des sinus paranasaux retiennent les particules de poussière et les bactéries pathogènes.

La pneumatisation de chacune des cavités est différente. En cas d'inflammation infectieuse ou allergique des muqueuses, les parois des sinus commencent à s'épaissir activement, des exsudats visqueux s'accumulent, ce qui est produit par l'épithélium et déplace l'air. La perméabilité des voies de drainage est bloquée, le flux de sécrétion devient difficile, un processus inflammatoire aigu se développe et, lorsqu'une infection secondaire se joint, le mucus se transforme en masses purulentes avec une odeur fétide.

Les patients se plaignent d'une augmentation de la quantité de sécrétions nasales de couleur verte, d'une détérioration du bien-être général, de fièvre, de maux de tête provoqués par une flexion. La respiration est difficile, la congestion nasale est constante en raison du gonflement des muqueuses, des larmoiements, de l'odorat est perturbé et des sensations gustatives sont altérées.

Diagnostics

Pour déterminer le degré de plénitude des sinus avec l'air, une radiographie, une tomodensitométrie ou un examen endoscopique (rhinoscopie) est réalisée. La photo est prise dans plusieurs projections afin que vous puissiez évaluer avec précision l'état des cavités.

Normalement, la pneumatisation est préservée, ce qui signifie que les vides accessoires fonctionnent dans le mode naturel, la personne ne souffre ni de sinusite ni de sinusite. Lorsque le paramètre diagnostique diminue, l'image montre un assombrissement ou une asymétrie des sinus enflammés, un rétrécissement des voies nasales, un épaississement des parois des muqueuses et une augmentation du niveau de liquide.

Lors de l'évaluation du degré de pneumatisation, l'âge du patient est pris en compte, car le développement anatomique des sinus paranasaux ne se termine que pendant la puberté. Chez les enfants de moins de 2 ans, seuls les sinus maxillaires fonctionnent et à 12-14 ans, le reste est formé.

Pneumatisation réduite

La raison du remplissage insuffisant des vides d’air peut être:

  • inflammation des muqueuses;
  • kystes, polypes;
  • anomalies congénitales de la structure des sinus;
  • courbure du septum nasal;
  • traitement dentaire incorrect;
  • la fibrose kystique;
  • sous-développement des sinus;
  • antrite, sinusite, ethmoïdite, sphénoïdite;
  • sinusite allergique;
  • conséquences d'une rhinoplastie infructueuse;
  • pénétration d'un corps étranger dans la cavité du sinus;
  • tumeurs malignes;
  • blessure mécanique du crâne;
  • accumulation d'exsudat purulent;
  • caries des dents, maladie parodontale.

Le plus souvent, une diminution de la pneumatisation est observée avec une inflammation des sinus maxillaires et le développement d'une sinusite aiguë. Une grande quantité de pus s'accumule dans les cavités, ce qui déplace l'air. Avec la prolifération de polypes, kystes et autres néoplasmes dans les sinus, il y a peu d'espace libre, l'air est donc insuffisant. La polypose lancée avec la propagation dans les voies de drainage et la cavité nasale conduit à l'absence de pneumatisation.

L'inflammation des muqueuses peut se propager à une ou plusieurs cavités à la fois, pour se poursuivre sous forme aiguë ou chronique. Les facteurs provoquant une diminution de la pneumatisation incluent le tabagisme, les brûlures chimiques, l’atrophie, la nécrose de l’épithélium, l’irritation allergique des tissus mous du nez et la dépression du système immunitaire.

Un traitement dentaire inadéquat peut provoquer une perforation du bas du sinus maxillaire, un processus inflammatoire chronique, une pénétration du matériau d'obturation, des morceaux d'aliments dans sa cavité.

Pneumatisation accrue

Une augmentation de l'indice indique un dysfonctionnement du système endocrinien. Une grande quantité d'air dans les sinus est diagnostiquée chez les patients souffrant d'acromégalie. La maladie se caractérise par une expansion pathologique et un épaississement des os du crâne, des membres supérieurs et inférieurs.

La maladie commence à se développer à l'adolescence et progresse au fil des années. Les patients souffrent de maux de tête, de troubles visuels et de capacités intellectuelles réduites. Une pneumatisation accrue des sinus et des os du visage est un signe diagnostique important pour l'acromégalie.

Méthodes de traitement

Le traitement est effectué en tenant compte de la cause de la pathologie. En cas d'inflammation d'étiologie infectieuse, un traitement antibiotique est prescrit, les voies nasales sont lavées avec des solutions antiseptiques et antibactériennes et des gouttes vasoconstrictives sont instillées. En outre, des procédures physiothérapeutiques sont effectuées; en cas de complications, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Si les sinus ne sont pas suffisamment pneumatiques en raison d'une réaction allergique, des antihistaminiques et des sprays nasaux sont prescrits aux patients. Les patients sont priés d'éviter tout contact avec des allergènes et, en période de rémission, d'effectuer une vaccination préventive.

Pour les polypes, kystes et autres néoplasmes de la muqueuse nasale, des méthodes de traitement conservateur et chirurgical sont utilisées. Les opérations sont effectuées selon la méthode de l'endoscopie mini-invasive avec formation de gros excroissances réduisant la pneumatisation normale des sinus maxillaires.

Complications et prévention

La diminution du volume d'air dans les cavités annexielles s'accompagne de maladies respiratoires fréquentes, de difficultés respiratoires nasales et de maux de tête. Une personne parle au nez, souffrant d'une violation de l'odorat et du goût. En présence d'affections chroniques des voies respiratoires supérieures, une diminution de la pneumatisation, des rechutes surviennent plus fréquemment, nécessitent un traitement plus prolongé et entraînent souvent diverses complications.

Remplissage insuffisant de l'air dans les sinus enflammés, traitement différé peut entraîner le développement d'abcès, d'otite, d'ostéopériostite, d'amygdalite chronique, de méningite cérébrale, de bronches et de poumons, d'infection sanguine.

Les principales mesures préventives comprennent le respect des règles d'un mode de vie sain, l'amélioration de la santé, l'alimentation équilibrée, le traitement des maladies respiratoires chroniques. Il est important de ne pas autoriser l'hypothermie, de s'habiller en fonction de la saison, de surveiller l'humidité et la température de l'air dans la pièce, de rincer le nez avec une solution de sel marin. Les personnes allergiques devraient éviter tout contact avec les irritants, prendre des antihistaminiques lors d'exacerbations.