Principal
Toux

Pourquoi les saignements de nez viennent: toutes les causes possibles

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de 2ème catégorie, responsable du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

Dans cet article, vous apprendrez: toutes les causes possibles des saignements de nez chez l’adulte et l’enfant.

Les causes des saignements de nez sont grandes. Il est important de déterminer la cause du saignement chez une personne en particulier afin de prévenir les épisodes récurrents.

Chez les enfants, le sang s'écoule du nez par les polypes ou les végétations adénoïdes, une défaillance vasculaire liée à l'âge, la présence d'un corps étranger dans les voies nasales, une anémie, l'utilisation prolongée d'un spray vasoconstricteur, etc.

Si le sang coule à plusieurs reprises du nez, vous ne pouvez pas l'ignorer. Cela peut être le signe d'une maladie sanguine grave, d'organes internes ou d'une manifestation d'oncologie. Vous devez d’abord essayer de comprendre vous-même pourquoi le sang du nez peut couler, s’il ya une fréquence, remarquez si les saignements sont liés à une heure précise de la journée, quelle intensité ils ont, à quelle fréquence ils vont, s’il ya des caillots ou des écoulements de liquide rouge.

Assurez-vous ensuite de contacter l'otolaryngologist. Toutes ces observations l'aideront à comprendre rapidement pourquoi le sang de votre nez provient de vous. Bien entendu, un examen supplémentaire sera nécessaire. La liste des méthodes de diagnostic sera choisie par le médecin, conformément à la raison recherchée. Il est possible qu'après avoir reçu les résultats des recherches, des consultations ou des traitements d'un autre spécialiste - cardiologue, endocrinologue, chirurgien, oncologue. En cas de blessure d'une personne présentant des lésions des voies nasales, la cause du saignement est évidente, auquel cas vous devez contacter immédiatement un traumatologue.

Ce n'est qu'en supprimant le facteur provoquant que vous vous débarrasserez du saignement.

Causes chez l'adulte

Deux groupes de causes de saignement:

  1. local (local) - n'affecte que le nez;
  2. systémique (commun) - se produisent en raison des effets internes du corps, par exemple, dans diverses maladies.

Provocateurs locaux

  • Blessures au nez. Se produisent souvent lors d'un combat dû à des coups au visage ou à des accidents graves.
  • Allergie. Les parois des vaisseaux sanguins se rompent en raison d'une réaction allergique et du débit sanguin.
  • Air chaud et sec La cause des saignements nocturnes est souvent le dessèchement de la membrane muqueuse dû à l'inhalation d'air trop sec avec des piles chaudes en hiver.
  • Polype dans le nez ou déformation du septum nasal. Cela rend difficile la respiration nasale, à cause de ce que la charge n'est pas correctement répartie entre les narines. Le polype serre les vaisseaux sanguins, ce qui cause souvent un écoulement de liquide rouge dans le nez, surtout le matin.
  • Atrophie de la muqueuse. Il se développe dans diverses maladies inflammatoires, par exemple la rhinite chronique. Cela peut être le résultat d'une maladie héréditaire ou d'un risque professionnel - poussières dans la pièce, air sec et travail par temps froid. Une sécrétion insuffisante de mucus, un assèchement et un amincissement de la muqueuse entraînent une fragilisation des vaisseaux sanguins et, par conséquent, une saignement de nez.
  • L'inflammation de la muqueuse nasale (rhinite) peut être accompagnée de légers saignements de nez. Les caillots sanguins sont visibles avec le mucus qui apparaît quand il fait froid.
  • Utilisation prolongée de spray hormonal ou vasoconstricteur (gouttes).
  • L'insolation est l'un des principaux facteurs de l'apparition de saignements de nez en été chaud. La surchauffe générale du corps, due à une exposition prolongée aux rayons du soleil, est souvent accompagnée de saignements de nez. Les vaisseaux muqueux deviennent fragiles et éclatent.
  • Inhalation de cocaïne. On a longtemps observé que les toxicomanes qui consomment de la cocaïne par le nez, la membrane muqueuse devient plus mince, l’odorat est perdu, il y a des saignements de nez.

Pathologies générales du corps

  • L'hypertension est la cause la plus fréquente de saignements de nez chez les adultes, en particulier chez les personnes âgées. Cette «saignée naturelle» réduit le risque d'accident vasculaire cérébral. Habituellement, après lui, l’état d’une personne ne se détériore pas mais s’améliore. Il se développe dans le contexte d'acouphènes, de céphalées (maux de tête) et d'autres symptômes de la crise. Les vaisseaux éclatent, incapables de résister à la pression, à cause desquels le sang du nez est un mince filet sans caillots.
  • Infections aiguës affectant la muqueuse nasale. Ce sont les sinusites, sinusites, sinusites frontales, rhinites, ARVI et autres. Les vaisseaux enflammés sont plus fragiles et éclatent plus souvent, entraînant une circulation sanguine du nez. Ces modifications des parois vasculaires sont associées à la rhinite allergique.
  • Maladies du sang ou autres pathologies, accompagnées d'une violation de sa coagulation. Qu'est-ce qui fait couler le sang du nez dans ce cas? Par exemple, dans l'hémophilie, une déficience en facteurs de coagulation du plasma sanguin entraîne non seulement des saignements abondants au niveau du nez et d'autres organes externes, mais également des saignements internes graves. Les autres pathologies comprennent la diathèse hémorragique, la vascularite, la coagulopathie, les carences hypo et vitaminiques. K, C.
  • Ajustement hormonal ou perturbations pendant la puberté, la ménopause ou la grossesse.
  • Prendre des médicaments pour éclaircir le sang. L'héparine, la warfarine, l'aspirine peuvent causer des saignements de nez.
  • Le phéochromocytome est une tumeur hormono-dépendante de la glande surrénale de nature maligne ou bénigne. Son symptôme principal est l'hypertension artérielle avec des crises fréquentes durant lesquelles des saignements nasaux sont possibles. La forme stable de la maladie se caractérise par une augmentation persistante de la pression artérielle et, par conséquent, par de fréquents épisodes de saignements de nez.
  • Tumeur maligne dans la cavité nasale. Diverses tumeurs cancéreuses entraînent une ulcération de la membrane muqueuse, une violation de la respiration nasale, un saignement.
  • Chute de pression barométrique. Les plongeurs, les alpinistes ou les pilotes sont confrontés à cela.

Pourquoi saigne du nez - aussi pour d'autres raisons:

  • Inhalation d'irritants chimiques.
  • Vol aérien.
  • Éternuement intense.

Causes chez les enfants

Pourquoi le saignement de nez chez les bébés? Facteurs, comme chez les adultes, nombreux. Très fréquent:

  1. Corps étranger dans le passage nasal.
  2. Drop avec des dommages au nez.
  3. Lésion mécanique jouet muqueux ou un doigt.

La raison du saignement du nez chez les enfants la nuit peut être une augmentation de la pression ou de l'air sec dans la pièce. S'il s'agit d'un cas isolé, le sang s'arrête facilement, il n'y a pas d'autres symptômes, alors il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Si le saignement se produit à plusieurs reprises, s'arrête mal, l'enfant se plaint de faiblesse, de douleurs diverses, il est alors nécessaire de contacter un pédiatre et de l'examiner. Dans de tels cas, le sang du nez peut s'écouler à cause d'une maladie grave, telle que l'anémie, la leucémie, l'hémophilie ou une autre maladie associée à une mauvaise coagulation du sang.

Lorsque l'épistaxis est ponctuel et intermittent

Saignement de nez

  1. Blessure de la muqueuse avec un objet étranger, particulièrement caractéristique des jeunes enfants.
  2. Stress excessif ou stress.
  3. Fièvre avec une infection respiratoire aiguë ou autre.
  4. Surchauffe du corps lors d'une visite au bain, sauna, long séjour au soleil.

Si un enfant a du sang par le nez après l'application de gouttes à effet vasoconstricteur, il convient de cesser de l'utiliser. La muqueuse est si sèche que les capillaires nasaux éclatent.

Les saignements uniques sans perte de sang massive ne sont généralement pas dangereux. Cependant, si vous répétez plusieurs épisodes, vous devez vous méfier et consulter un spécialiste.

Une attention particulière mérite un "signal" de saignement. Cela commence soudainement, se termine rapidement, mais il y a une perte de sang importante et la couleur du sang peut être inhabituelle - sombre, recourbée de flocons et de gros caillots, ou mousseuse rouge. Cela peut indiquer un anévrisme, la rupture d'un gros vaisseau, la désintégration d'un néoplasme malin, une hémorragie pulmonaire, gastrique, etc.

Causes de saignements nasaux récurrents

Si le sang coule systématiquement, il s'accompagne d'autres symptômes - saignements utérins, saignements des gencives, ecchymoses, fièvre, douleurs articulaires, vous devez vous méfier et vous assurer de consulter d'abord le médecin ou le thérapeute ORL. Peut-être avez-vous une maladie systémique ou maligne, telle qu'une anémie, un phéochromocytome, un purpura thrombocytopénique, une leucémie, etc.

Les patients hypertendus qui ont tendance à avoir des saignements de nez remarquent généralement que le sang qui coule du nez coule pendant une crise hypertensive. Après normalisation de la pression, cela s'arrête.

S'il n'est pas possible d'arrêter le sang de l'enfant tout seul, il existe des ecchymoses sur différentes parties du corps, il est alors nécessaire d'appeler immédiatement l'ambulance, puis de réussir l'examen pour exclure l'hémophilie.

En cas de récidive d'hémorragie nasale d'une durée supérieure à 20 minutes, les symptômes qui accompagnent le patient doivent toujours être visités par un spécialiste pour rechercher et corriger la cause de l'état pathologique.

Quelles sont les raisons d'un saignement du nez chez un adulte?

N'importe qui au moins une fois, mais devait faire face à des saignements de nez. Mais tout le monde ne sait pas pourquoi ils saignent du nez. Les causes de ce phénomène chez l'adulte peuvent être très différentes: surmenage et fatigue, lésions nasales, ainsi que d'autres maladies plus graves.

Dans les cas où les saignements de nez se produisent assez souvent, vous devez immédiatement subir un examen médical pour identifier la cause réelle ou la maladie.

De tels symptômes peuvent signaler la maladie de divers organes internes - le foie, les reins et le sang. En outre, les saignements de nez peuvent être causés par des maladies cardiovasculaires, des rhumatismes et diverses maladies infectieuses.

Classification

La quantité de sang qui coule du nez peut aller de quelques millilitres à un demi-litre.

  1. Il est considéré comme une perte de sang insignifiante de quelques millilitres. De tels saignements ne sont pas dangereux pour la santé et n'entraînent aucune conséquence. Le seul point négatif peut être la peur, l'hystérie ou l'évanouissement chez les jeunes enfants.
  2. La perte de sang est considérée comme modérée si son volume n'excède pas 200 ml. Cette perte de sang provoque une faiblesse légère, des vertiges, un pouls rapide et des mouches clignotantes devant ses yeux. Blanchiment possible des muqueuses et de la peau visibles.
  3. On parle de perte sanguine massive dans les cas où jusqu’à 300 ml de sang coulent en tout ou en une étape. Elle s'accompagne de symptômes plus graves en comparaison avec un degré léger: faiblesse, acouphènes, vertiges, maux de tête, soif, essoufflement.
  4. Les saignements abondants se caractérisent par un volume important - 500 ml et plus. Une perte de sang massive entraîne un choc hémorragique, qui se traduit par une chute brutale de la tension artérielle, une léthargie, des troubles de la conscience allant jusqu’à sa perte, une circulation sanguine insuffisante dans les organes internes.

En outre, les saignements de nez peuvent être divisés en locaux et généraux. Les locaux sont ceux qui causent le sang pour des dommages localisés au nez, et ceux qui causent des saignements en général.

Pourquoi un adulte saigne du nez: causes

Des gouttes ou un filet de sang sortant des voies nasales sont une conséquence des dommages vasculaires. Cela se produit à la suite d'un stress mécanique (traumatisme au nez) ou de processus internes du corps.

Examinons plus en détail les principales raisons pour lesquelles un adulte peut saigner du nez et ce qu'il faut faire dans ce cas:

  1. Blessure - le plus souvent, diverses blessures au niveau du visage entraînent des lésions au nez, qui peuvent être accompagnées d'une fracture du septum accompagnée d'un saignement marqué. Dans l'enfance, l'habitude de se casser le nez avec un doigt ou d'autres objets (crayon, stylo) entraîne des lésions de la muqueuse nasale.
  2. L'impact des conditions extérieures. Long séjour au soleil, surmenage, effort physique - facteurs pouvant causer des saignements de nez spontanés. C'est un phénomène solitaire, ce n'est pas une raison pour aller chez le médecin, le sang s'arrête rapidement et l'incident est oublié.
  3. Coup de soleil et surchauffe - l'un des principaux facteurs de saignements de nez, surtout en été. En raison des températures élevées, la cavité nasale s'assèche et les vaisseaux deviennent fragiles. Ils éclatent facilement et à cause de cela, le sang du nez. Pour vous protéger du coup de chaleur, vous devez porter un chapeau ou un chapeau, soyez plus dans un endroit ombragé.
  4. Le séchage des membranes muqueuses peut également provoquer des saignements de nez, car les capillaires deviennent fragiles. Le séchage de la muqueuse nasale peut être le résultat d'un long séjour dans une pièce à l'air sec ou au froid.

Le deuxième groupe de saignements de nez est généralement causé par des causes beaucoup plus graves, consistant en des troubles systémiques. Dans ce cas, les saignements de nez ne constituent pas un état pathologique distinct, mais une manifestation des symptômes de maladies de tous les organes et systèmes physiologiques, le plus souvent des systèmes respiratoire et circulatoire. Ce groupe comprend des maladies telles que:

  1. L'hypertension. Une augmentation de la pression artérielle ou intracrânienne peut également causer des saignements de nez. Mais il s’agit plus d’une bénédiction que d’un malheur, car il vaut mieux perdre du sang et réduire la pression que de subir un accident vasculaire cérébral. En passant, le plus souvent, les chutes de pression se produisent de 4 à 6 heures du matin. Ce fait explique pourquoi certaines personnes saignent du nez le matin.
  2. Inflammation de la muqueuse nasale (rhinite) ou de ses sinus (antrites, sinusites) - une inflammation affaiblit les parois des vaisseaux sanguins et les rend plus fragiles. Une infection virale respiratoire aiguë, une rhinite allergique et des bactéries (streptocoques, staphylocoques, E. coli) peuvent entraîner le développement du processus inflammatoire.
  3. Papillomes dans le nez - excroissances sur la membrane muqueuse. Sont le résultat d'une infection virale, des mutations dangereuses dans les tumeurs malignes. Les polypes exercent une pression sur les vaisseaux, rendent la respiration difficile, provoquent des saignements fréquents le matin.
  4. Dystonie végétative-vasculaire - accompagnée de vaisseaux fragiles et fragiles, provoque souvent du sang provenant du nez chez un adulte ou un enfant chez qui on a diagnostiqué un TRI. Symptômes supplémentaires - écoulement de sang, larmoiement, acouphènes.
  5. Athérosclérose - modifications des vaisseaux sanguins, perte de leur élasticité, dommages fréquents avec l'apparition de divers saignements (internes et externes).
  6. Phéochromocytome est une tumeur des glandes surrénales, ce qui augmente le niveau d'hormones de stress. De ce fait, la pression augmente brusquement et le sang coule constamment du nez. Les signes de cette tumeur sont des saignements nasaux fréquents et une sécheresse du nez. Avec de tels symptômes devrait contacter la clinique.
  7. Réception des médicaments. En règle générale, les saignements sont causés par des médicaments destinés à prévenir la coagulation du sang. Ceux-ci incluent l'héparine, l'aspirine et d'autres. Le sang du nez peut couler avec l'utilisation prolongée et incontrôlée de sprays nasaux qui sèchent la membrane muqueuse.
  8. Maladies oncologiques. L'épistaxis survient dans les néoplasmes malins et bénins du nez. En plus des saignements, il peut y avoir un ulcère sur la muqueuse nasale, un gonflement du nez, une modification de sa forme.
  9. Troubles associés aux troubles de la coagulation sanguine, tels que l'hémophilie.
  10. Carence en vitamine C. Comme vous le savez, la vitamine C renforce les parois des vaisseaux sanguins. S'il en manque, les parois vasculaires deviennent friables et fragiles. Ce fait peut être la réponse à la question de savoir pourquoi on saigne souvent du sang.

Chez les adultes, la cause la plus fréquente de sang du nez est les dommages aux vaisseaux de la partie antérieure de la cloison nasale (site de Kisselbach), densément pénétrés par un réseau de petites artérioles et capillaires. En règle générale, ces saignements ne constituent pas une menace pour la santé humaine. Le sang du nez s'écoule sous forme de gouttes ou d'un mince filet et, lors d'une coagulation normale, il s'arrête rapidement de lui-même.

La situation est pire lorsque les vaisseaux des parties supérieure et postérieure de la cavité nasale sont endommagés. Les artères sont sensiblement plus larges que dans la section antérieure et, par conséquent, le saignement est plus important, peut nuire considérablement à la santé et même être fatal en raison d'une perte de sang importante. Dans ce cas, le sang coule dans un flux rouge vif non mousseux, peut apparaître de la bouche et ne s'arrête pratiquement pas tout seul.

Que faire lorsque le sang coule du nez?

Il est inutile de traiter les symptômes exclusivement, car la maladie sous-jacente doit être éliminée. Les causes des saignements de nez fréquents sont déterminées par le médecin. Vous devez consulter un thérapeute ou un pédiatre et un otolaryngologiste. Pour le diagnostic devra passer une numération sanguine complète et vérifier sa coagulation.

Les saignements de nez peuvent ne pas être si inoffensifs. Beaucoup ne font pas assez attention à cela. Si le sang du nez est perturbé dans de rares cas, et ensuite en raison d'un stress mécanique, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Si le sang du nez est souvent perturbé, il se produit une projection ou le saignement est abondant et prolongé - tout cela est un signal pour la demande rapide de l'aide d'un spécialiste.

Comment arrêter le saignement du nez?

Si le sang coule du nez à la suite de dommages mécaniques et d’un léger mal de tête, il n’ya aucun signe de maladie grave, vous pouvez régler le problème vous-même. La séquence des tâches est la suivante: d’abord, arrêtez le saignement, puis avec l’aide d’analgésiques, vous pourrez réduire l’intensité de la douleur.

Prenez une position assise et inclinez légèrement la tête en arrière. Desserrer le nœud de cravate, déboutonner le col. N'inclinez pas la tête vers l'avant - cela provoquerait un afflux de sang vers le nez et une augmentation des saignements. Il est également impossible d'incliner la tête en arrière - le sang va pénétrer dans le nasopharynx et provoquer des vomissements.

Sur le nez, vous pouvez mettre un morceau de glace ou une serviette humidifiée avec de l'eau froide - brièvement, environ dix minutes. Une lingette humidifiée à froid peut également être appliquée sur la nuque. Il est conseillé d'appuyer sur la narine d'où elle saigne pendant 5 à 10 minutes, jusqu'à ce que le saignement cesse. Si le saignement est intense ou ne s’arrête pas, utilisez des tampons. Les cotons-tiges imbibés de peroxyde d'hydrogène conviennent à cet effet. Ils doivent être insérés dans le nez, mais pas trop profondément, et rester assis pendant 10 à 15 minutes.

S'il n'y a pas de tampon ni de peroxyde d'hydrogène, insérez un bandage dans la narine d'où coule le sang, en laissant au moins 10 centimètres à l'extérieur pour pouvoir le retirer facilement des narines. Ceci est fait pour empêcher la circulation du sang du nez. De même, si vous avez des préparations vasoconstricteurs pour l’instillation du nez, mettez quelques gouttes sur un tampon et insérez-le dans votre nez. Ces gouttes aideront à resserrer le vaisseau endommagé, ce qui a causé le saignement. Ensuite, placez la personne dans une pièce fraîche, calme et sombre. Il arrive que ces mesures soient déjà suffisantes.

Si le saignement est abondant et ne peut pas être arrêté assez rapidement à la maison, la tête est douloureuse, la parole, la vision ou la conscience dans son ensemble sont altérées, appelez une ambulance de toute urgence.

Pourquoi les saignements de nez viennent: causes, moyens d'arrêter

L'épistaxis, ou saignements de nez, est un phénomène assez fréquent qui survient chez l'adulte et chez l'enfant en raison de diverses maladies ou d'autres causes. Visuellement, cela se manifeste sous la forme de divers degrés d'intensité du flux sanguin sortant des narines.

Les saignements de nez sont divisés en antérieurs et postérieurs. La séparation est basée sur les caractéristiques physiologiques de l'apport sanguin au nez.

Que sont les saignements de nez?

La source la plus courante d'hémorragie antérieure (dans 90 à 95% des cas) est le plexus de Kisselbach, réseau dense veineux sous-muqueux composé d'une masse de petits capillaires et d'artérioles qui alimentent en sang la partie antérieure du cartilage nasal. Les épistaxis de cette région ne sont généralement pas dangereux en raison de la perte de sang minime. Le sang coule ou un mince filet ou des gouttes. Avec une coagulation normale, le saignement cesse tout seul en quelques minutes.

Dans 5 à 10% des cas de saignements postérieurs, le sang coule à partir des branches des grandes artères des sections postérieure ou moyenne du nez. Les saignements de ces artères sont lourds, peuvent avoir des conséquences graves pour la santé et même dans de rares cas, entraîner la mort du patient. Le sang écarlate brillant coule dans un flux continu. Un tel saignement ne s'arrête pas tout seul. Une autre manifestation de l'épistaxis postérieure est l'apparition de sang dans la bouche et de vomissements sanglants, résultant de l'ingestion de sang s'écoulant du nez par le pharynx dans la cavité buccale.

Dans certains cas graves, des saignements de l'orbite ou du point de déchirure peuvent être observés, et le sang monte du nez dans le canal nasolacrimal.

En fonction du volume de sang coulé, on distingue plusieurs degrés de perte de sang:

  • Perte de sang mineure entraînant la perte de quelques gouttes à quelques millilitres de sang. De tels saignements ne sont pas dangereux pour la santé et n'entraînent aucune conséquence. Le seul point négatif peut être la peur, l'hystérie ou l'évanouissement chez les jeunes enfants.
  • De légères pertes sanguines, dont le volume sanguin n'excède pas 700 ml chez l'adulte, ne représentent pas plus de 12% de la quantité totale de sang en circulation. Cette perte de sang provoque une faiblesse légère, des vertiges, un pouls rapide et des mouches clignotantes devant ses yeux. Blanchiment possible des muqueuses et de la peau visibles.
  • Le degré moyen est caractérisé par une perte de sang de 1 000 à 1 400 ml chez un adulte, ce qui représente jusqu'à 20% du volume total de sang en circulation. Elle s'accompagne de symptômes plus graves en comparaison avec un degré léger: faiblesse, acouphènes, vertiges, maux de tête, soif, essoufflement.
  • Sévère avec une hémorragie massive. Le volume de perte de sang dépasse 20% du total du sang circulant dans le corps. Une perte de sang massive entraîne un choc hémorragique, qui se traduit par une chute brutale de la tension artérielle, une léthargie, des troubles de la conscience allant jusqu’à sa perte, une circulation sanguine insuffisante dans les organes internes. Des saignements soudains à court terme mais massifs, entraînant une perte de sang importante, constituent un grand danger.

Causes des saignements de nez

Pourquoi saigne-t-il du nez? Considérez les raisons. Les facteurs responsables des saignements de nez sont divisés en facteurs locaux (locaux) et généraux (systémiques).

Facteurs locaux:

  • Diverses blessures du nez.
  • Dommages mécaniques aux structures internes auxquelles appartient la muqueuse. Une violation de son intégrité peut survenir lors de l’enlèvement sans précaution des croûtes sèches, des égratignures intenses du nez avec les doigts, des coups rudement répétés du nez, etc. Les jeunes enfants aiment mettre différents objets étrangers dans la bouche et le nez, provoquant des lésions aux muqueuses.
  • Barotrauma avec une chute brutale de la pression barométrique, caractéristique des plongeurs, des pilotes, des alpinistes.
  • Hyperémie de la membrane muqueuse, amincissement ou exposition à celle-ci avec divers médicaments au cours de processus inflammatoires du nez, par exemple, grippe, ARVI, rhinite allergique ou sinusite chronique. Risque particulier lorsqu’il est utilisé dans le traitement du spray nasal aux stéroïdes.
  • Inhalation par le nez de stupéfiants, principalement de la cocaïne.
  • Déformations anatomiques du nez. Par exemple, la courbure du septum nasal ou la télangiectasie causée par la maladie de Rendu-Osler.
  • Tumeurs malignes et bénignes de la cavité nasale. Porter le cancer du nasopharynx à l'oncologie et aux angiomes ou polypes bénins.
  • Inhalation prolongée d'air froid d'hiver. Dans ce cas, une faible humidité relative de l'air joue un rôle.
  • Thermique ou insolation due au chaud soleil par temps chaud.
  • Épistaxis à la suite d'une intervention chirurgicale dans la région du nez.
  • Drainage possible de la membrane muqueuse lors de l'utilisation d'un cathéter à oxygène.

Facteurs systémiques du saignement nasal:

  • Hypertension artérielle.
  • Les allergies
  • Maladie vasculaire.
  • Pathologie vasculaire congénitale.
  • Maladies du sang (leucémie, hémoblastose, anémie, etc.).
  • Avitaminose, principalement un manque de vitamine C et K.
  • L'utilisation de boissons alcoolisées qui contribuent à l'expansion des vaisseaux sanguins, y compris dans le nez.
  • Maladie cardiaque accompagnée d'insuffisance cardiaque.
  • Maladies du tissu conjonctif.
  • Effets secondaires liés à la prise d’AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens).
  • Troubles associés aux troubles de la coagulation sanguine, tels que l'hémophilie.
  • Diathèse hémorragique.
  • Pathologie sévère des reins.
  • Surmenage physique.
  • Maladies infectieuses graves, y compris le VIH et le sida.
  • Restructuration hormonale du corps chez une femme enceinte.

Premiers soins pour saignements de nez

Une personne qui a du sang par le nez peut être aidée avant de consulter un médecin. Pour cela, vous devez effectuer alternativement une série de manipulations:

  1. Tout d’abord, plantez la personne et abaissez légèrement la tête pour assurer un bon écoulement du sang. Si le patient est difficile à s'asseoir tout seul, il est préférable de le poser, mais de lever la tête du canapé et de tourner la tête sur le côté. Une mesure folklorique commune, comme la baisse de la tête, est strictement interdite. Cela n'arrêtera pas le sang, mais ne conduira qu'à des conséquences indésirables sous forme de pénétration dans la bouche, d'ingestion dans l'estomac et, dans les cas graves, dans les voies respiratoires.
  2. Fournir de l'air frais (ouvrir le maillot, ouvrir la fenêtre).
  3. Au nez, mettez un sac de glace. Si les saignements ne se sont pas arrêtés peu de temps après, vous devez appuyer sur la narine, d'où coule davantage de sang, vers le septum nasal pendant 5 à 10 minutes. Se moucher est interdit. Lorsque le sang entre dans la bouche, vous devez le recracher.
  4. Si les mesures ci-dessus ont échoué, vous pouvez essayer de fabriquer une turunda ou un tampon de coton stérile, de l’humidifier avec 3% de peroxyde d’hydrogène ou de tout vasoconstricteur, par exemple Sanorin, Naphthyzinum, Galazolin, Tizin. Cette turunda entre dans le passage nasal et partent jusqu'à ce que le saignement cesse.
  5. Lorsque l'épistaxis est la conséquence d'un nez qui coule et que des croûtes se forment après, il est souhaitable de lubrifier le tampon avec de la vaseline. Le ramollissement des muqueuses sèches aidera à arrêter les saignements.
  6. Si les saignements nasaux sont causés par une insolation, placez la personne dans un endroit frais et bien ventilé et placez du tissu froid sur le front et le visage, et de la glace sur le pont nasal.

En cas de saignement important, résultant d'une lésion du nez avec distorsion de sa structure anatomique, ou s'il n'est pas possible d'arrêter le sang lui-même, vous devez immédiatement consulter un médecin et mettre temporairement froid sur le pont du nez pour soulager l'enflure.

Traitement des saignements de nez

Après un examen visant à déterminer l'étendue et la cause du saignement, le médecin choisit un moyen de l'arrêter et, si nécessaire, un traitement supplémentaire.

Les soins médicaux spécialisés comprennent les mesures suivantes:

  • La tamponnade nasale est une méthode pour arrêter le saignement nasal en introduisant des tampons dans sa cavité, imbibée d'un des agents hémostatiques, par exemple, la thromboplastine. Eh bien aide éponge hémostatique, qui comprend la thromboplastine et la thrombine.

Selon la situation, le médecin fait la tamponnade antérieure - des narines ou du dos - du pharynx.

  • Cautérisation des vaisseaux saignants. Il y a beaucoup de façons. Les moyens de cautérisation sont certains acides - lactique, trichloroacétique ou chromique. Les sels de zinc, l'alun, le tanin et la solution de nitrate d'argent sont également utilisés.
  • Les méthodes modernes d’arrêt des saignements nasaux sont très efficaces - il s’agit de la désintégration par ultrasons (destruction délibérée de l’approvisionnement en sang des turbins hypertrophiés à l’aide d’un guide à ultrasons), de la thérapie au laser (coagulation au laser), de l’exposition à l’azote liquide (combustion à froid), de l’électrocoagulation (combustion électrique).
  • En cas de saignements fréquents, accompagnés d’une perte importante de sang, il est indiqué de procéder à une intervention chirurgicale consistant à ligaturer les gros vaisseaux et les artères, ainsi qu’à décoller le périoste au site des saignements, entraînant la désolation des vaisseaux.

Il est important de savoir que les saignements de nez ne sont pas toujours inoffensifs. C'est souvent un symptôme de maladie grave. Si elle est forte et ne s’arrête pas longtemps, et même plus souvent, elle entraîne une détérioration de l’état, il est impératif de consulter un médecin pour un examen approfondi afin de déterminer les causes de l’épistaxis et de choisir une méthode de traitement qualifiée.

Version vidéo de l'article:

Le programme "À propos des plus importants" décrit les causes des saignements de nez:

Quelles maladies dangereuses le symptôme de saignement de nez cache-t-il chez les adultes et les enfants?

Chaque personne avait du sang qui sortait de son nez. Selon la classification internationale des maladies, le phénomène s'appelle épistaxis et sert de signal de l'impact négatif de divers facteurs et pathologies. En règle générale, il ne présente aucun danger pour la vie. Cependant, les raisons peuvent être très graves. Si la situation se répète régulièrement, s’est prolongée, s’accompagne d’une importante perte de sang, des mesures doivent être prises.

Pourquoi y aller souvent?

Pour comprendre les causes de la condition, il est nécessaire de comprendre le mécanisme de son développement. L'épistaxis est principalement associé à des lésions des capillaires. Dans 9 cas sur 10, cela est dû à la violation de leur intégrité x, dans les autres cas, à la rupture de l'artère.

En adulte

Les maladies pouvant causer l'épistaxis sont très diverses. Laissez-nous examiner les pathologies les plus courantes.

Tableau Ce qui fait qu'un adulte saigne régulièrement du nez

Le sang du nez provient souvent d'un effet traumatique, mais d'autres facteurs sont également probables. Un seul symptôme ne suffit pas pour un diagnostic précis. Il est recommandé de mener une enquête complète.

Que s'est-il passé pendant la grossesse?

Le beau sexe rencontre souvent le fait que du sang du nez coule périodiquement pendant le port de l'enfant. Ce phénomène peut être dû à:

  • augmentation de la pression artérielle;
  • fluctuation des niveaux hormonaux.

À deux semestres, la pression artérielle augmente en raison d'une augmentation de la charge du système cardiovasculaire de la mère. Ceci est considéré comme normal, mais peut causer des dommages aux vaisseaux nasaux. Les fluctuations hormonales sont également associées aux changements causés par la grossesse. Si le sang saigne de temps en temps, n'empire pas l'état général et n'entraîne pas une perte de sang importante, ne vous inquiétez pas. Comment arrêter de fumer pendant la grossesse sans conséquences?

Il est important de savoir comment vous aider vous-même avec un saignement de nez subit.

Avoir un adolescent

Souvent, les adolescents se plaignent de saigner constamment du nez. Cela peut être dû aux changements des niveaux hormonaux dus au début de la puberté. Chez les filles, l'épistaxis coïncide parfois avec le début des jours critiques, ce qui est également dû à la libération d'hormones. En outre, les adolescents ont un fardeau émotionnel important, à partir duquel le sang peut s'écouler du nez. Avec des saignements fréquents, il vaut la peine de consulter un médecin pour exclure la présence de pathologies dangereuses. Parmi eux figurent les malformations cardiaques congénitales, l'hémophilie, les maladies du système endocrinien, etc.

Avoir un enfant

L'épistaxis chez un enfant est un réel stress pour ses parents. Les causes des saignements nasaux chez les enfants sont presque les mêmes que chez les adultes. Cependant, le plus souvent, la situation est provoquée par des facteurs tels que:

  • blessure traumatique;
  • air sec;
  • carence en vitamines;
  • l'allergie;
  • surchauffe.

Le manque de vitamines B, K et d’acide ascorbique fait que l’enfant coule du sang par le nez. Les enfants tombent souvent, frappent, se battent, ce qui cause des dommages.

Pourquoi le bébé saigne-t-il?

Parmi les cas d'épistaxis d'enfants, la présence d'un corps étranger mène. Si l'enfant a commencé à saigner abruptement, il est probable qu'il déposera un petit jouet, un caillou ou un autre objet dans la cavité. Dans ce cas, vous devez immédiatement consulter un médecin. Parfois, le sang signifie que l’enfant aime se casser le nez. Cette mauvaise habitude signale parfois un trouble du développement.

Une cueillette modérée n'est pas considérée comme une déviation de la norme.

Qu'est-ce que cela signifie si vous êtes allé dans un rêve?

En saignant la nuit, vous ne devriez pas paniquer. Si le sang du nez est parti dans un rêve, cela peut être dû aux fluctuations de la pression artérielle, précédant une surcharge physique ou émotionnelle intense. Si le sang du nez pendant le sommeil est allé en grande quantité et que l'épistaxis n'a pas duré longtemps, la rupture de l'anévrisme, un gros vaisseau dans la cavité nasale ou la rupture de tumeurs doivent être exclus. Le sang du nez dans un rêve peut aussi signaler un air sec dans la chambre. Jardin dans l'appartement.

Ça coule le matin comme ça

Le plus souvent, une telle plainte survient chez les personnes âgées. Ils saignent périodiquement du nez en raison de la sécheresse des muqueuses. En outre, la plupart des personnes âgées souffrent d'hypertension. Si le sang du nez est parti le matin, cela peut être dû au manque de sommeil, aux fluctuations de la pression atmosphérique, à l'alcool avant le coucher, etc. Dans de rares cas, le symptôme signale l'apparition de tumeurs, des pathologies du sang, des maladies systémiques.

Lorsque vous vous mouchez

Si avec ARVI le mucus du nez sort avec une petite quantité de sang, ne vous inquiétez pas. L'apparition de liquide brun est associée à un processus inflammatoire localisé sur la membrane muqueuse. Cependant, si une personne se sent en bonne santé mais découvre du sang en se mouchant, il est nécessaire de subir un examen. Ce phénomène est considéré comme un symptôme de kystes dans les sinus, les polypes, la sinusite chronique, etc.

Si cela arrive souvent

Dans la plupart des cas, la question de savoir pourquoi le sang du nez, la personne peut répondre par eux-mêmes. Pour certains, c'était le résultat d'une grève, quelqu'un a trouvé une pression artérielle élevée et quelqu'un qui luttait avec ARVI. Cependant, il arrive qu'une personne ne comprenne pas pourquoi elle peut saigner du nez et pourquoi cela se répète régulièrement. Parfois, la maladie provoque un traitement pharmacologique. Parmi les causes possibles figurent l'insuffisance cardiaque, des déformations anatomiques, des néoplasmes, etc.

Saignements nasaux réguliers - une raison de consulter un médecin

Saignements de nez persistants

L'épistaxis régulier est un signal d'alarme. Lorsque le sang du nez passe tous les jours sans raison apparente, on soupçonne une maladie hématologique. Le symptôme est caractéristique pour:

  • l'anémie;
  • maladies néoplasiques;
  • Verlgof maladie, etc.

L'anémie est une réduction des taux d'hémoglobine et du nombre de globules rouges. Les pathologies néoplasiques sont le nom collectif de tout un groupe de diagnostics affectant les systèmes hématopoïétique et lymphatique. La maladie de Verlhof est une diathèse hémorragique. La pathologie affecte les plaquettes.

Qu'est-ce qui vient chaque jour périodiquement?

Cette épistaxis fréquente est un signe de formation de tumeur. Le cancer du nasopharynx est l’une des causes des saignements de nez quotidiens. La pathologie est caractéristique des territoires d’Asie orientale, mais se retrouve également en Russie. Cela provoque non seulement du sang dans le nez le matin ou à tout autre moment de la journée, mais également une congestion, des douleurs, des acouphènes, etc.

Si ce mal de tête?

Les symptômes peuvent être associés à une augmentation de pression. Si un saignement nasal s’est ouvert et un mal de tête, il est probable que:

  • crise hypertensive (gingembre et tension artérielle);
  • sinusite frontale chronique ou sinusite;
  • réaction allergique, etc.

Comment arrêter?

Si le sang du nez est parti, il est important de l'arrêter non seulement rapidement, mais également correctement. Il est interdit de prendre une position horizontale ou de lever la tête. Si le sang coulait, alors:

  • vous devez prendre une position semi-assise;
  • desserrer les vêtements serrés;
  • appliquez une compresse froide sur le nez (pas plus de 10-12 minutes).

Comment arrêter un enfant?

Indépendamment du moment où l'enfant a des saignements de nez, vous devez utiliser le schéma ci-dessus. Si nécessaire, vous pouvez entrer dans le nez turunda humidifié avec une solution saline. Une fois autorisé à utiliser des gouttes vasoconstricteurs.

Vidéo utile

Igor Branovan, un oto-rhino-laryngologiste, expliquera les causes des saignements de nez fréquents et vous expliquera quoi faire si votre nez saigne:

Pourquoi saigne du nez chez un adulte? Causes et traitement des remèdes populaires

Saignements de nez (épistaxis) - saignement de la cavité nasale, qui peut généralement être vu lorsque le sang coule à travers les narines. Il existe deux types de saignements de nez: antérieur (le plus fréquent) et postérieur (moins fréquent, mais nécessitant plus d'attention de la part du médecin). Parfois, dans des cas plus graves, le sang peut monter à travers le canal nasolacrimal et s’écouler à travers l’orbite. Le sang frais et le caillot peuvent également pénétrer dans l'estomac, provoquant des nausées et des vomissements. L'épistaxis est extrêmement rarement fatal; Par exemple, aux États-Unis en 1999, seuls 4 décès sur une épistaxis de 2,4 millions de décès ont été enregistrés. La mort la plus connue des saignements de nez est peut-être la mort d'Attila, qui s'est étouffé dans le sang en rêve après un festin orageux autour de son propre mariage. Selon les statistiques, environ 20% de tous les patients atteints d'épistaxis se tournent vers les médecins ORL pour obtenir une aide d'urgence. 80 à 85% des patients sont diagnostiqués avec des problèmes avec le système hémostatique. Environ 85% des cas d'épistaxis sont un symptôme de maladies d'organes et de systèmes du corps, et dans 15% des cas, les causes du phénomène sont des pathologies de la cavité nasale.

Le sang du nez provoque

Le premier groupe de saignements du nez

Des gouttes ou un filet de sang sortant des voies nasales sont une conséquence des dommages vasculaires. Cela se produit à la suite d'un stress mécanique (traumatisme au nez) ou de processus internes du corps.

- Le séchage des muqueuses peut également provoquer des saignements de nez, car les capillaires deviennent fragiles. Le séchage de la muqueuse nasale peut être le résultat d'un long séjour dans une pièce à l'air sec ou au froid.

- l'impact des conditions extérieures. Long séjour au soleil, surmenage, effort physique - facteurs pouvant causer des saignements de nez spontanés. C'est un phénomène solitaire, ce n'est pas une raison pour aller chez le médecin, le sang s'arrête rapidement et l'incident est oublié.

- Coup de soleil et surchauffe - l'un des principaux facteurs de saignement de nez, surtout en été. En raison des températures élevées, la cavité nasale s'assèche et les vaisseaux deviennent fragiles. Ils éclatent facilement et à cause de cela, le sang du nez. Pour vous protéger du coup de chaleur, vous devez porter un chapeau ou un chapeau, soyez plus dans un endroit ombragé.

- Traumatisme - le plus souvent, les blessures au nez sont causées par divers coups au visage, qui peuvent être accompagnés d'une fracture du septum avec développement de saignements prononcés. Dans l'enfance, l'habitude de se casser le nez avec un doigt ou d'autres objets (crayon, stylo) entraîne des lésions de la muqueuse nasale.

Le deuxième groupe de saignements du nez

Dans ce groupe, les saignements sont généralement causés par des causes beaucoup plus graves, telles que des troubles systémiques.

Troubles associés aux troubles de la coagulation sanguine, tels que l'hémophilie.

Dystonie végétative-vasculaire - accompagnée de vaisseaux fragiles et fragiles, provoque souvent du sang provenant du nez chez un adulte ou un enfant chez qui on a diagnostiqué un TRI. Symptômes supplémentaires - écoulement de sang, larmoiement, acouphènes.

Papillomes dans le nez - excroissances sur la membrane muqueuse. Sont le résultat d'une infection virale, des mutations dangereuses dans les tumeurs malignes. Les polypes exercent une pression sur les vaisseaux, rendent la respiration difficile, provoquent des saignements fréquents le matin.

Athérosclérose - modifications des vaisseaux sanguins, perte de leur élasticité, dommages fréquents avec l'apparition de divers saignements (internes et externes).

Phéochromocytome est une tumeur des glandes surrénales, ce qui augmente le niveau d'hormones de stress. De ce fait, la pression augmente brusquement et le sang coule constamment du nez. Les signes de cette tumeur sont des saignements nasaux fréquents et une sécheresse du nez. Avec de tels symptômes devrait contacter la clinique.

L'hypertension. Une augmentation de la pression artérielle ou intracrânienne peut également causer des saignements de nez. Mais il s’agit plus d’une bénédiction que d’un malheur, car il vaut mieux perdre du sang et réduire la pression que de subir un accident vasculaire cérébral. En passant, le plus souvent, les chutes de pression se produisent de 4 à 6 heures du matin. Ce fait explique pourquoi certaines personnes saignent du nez le matin.

Carence en vitamine C. Comme vous le savez, la vitamine C renforce les parois des vaisseaux sanguins. S'il en manque, les parois vasculaires deviennent friables et fragiles. Ce fait peut être la réponse à la question de savoir pourquoi on saigne souvent du sang.

Maladies oncologiques. L'épistaxis survient dans les néoplasmes malins et bénins du nez. En plus des saignements, il peut y avoir un ulcère sur la muqueuse nasale, un gonflement du nez, une modification de sa forme.

Inflammation de la muqueuse nasale (rhinite) ou de ses sinus (antrites, sinusites) - une inflammation affaiblit les parois des vaisseaux sanguins et les rend plus fragiles. Une infection virale respiratoire aiguë, une rhinite allergique et des bactéries (streptocoques, staphylocoques, E. coli) peuvent entraîner le développement du processus inflammatoire.

Réception des médicaments. En règle générale, les saignements sont causés par des médicaments destinés à prévenir la coagulation du sang. Ceux-ci incluent l'héparine, l'aspirine et d'autres. Le sang du nez peut couler avec l'utilisation prolongée et incontrôlée de sprays nasaux qui sèchent la membrane muqueuse.

Comment arrêter le saignement du nez

Si un adulte ou une personne âgée saigne du nez, procédez comme suit:

- Les premiers soins consistent à arrêter le saignement. Tout d'abord, vous devez vous calmer, asseyez la victime sur une chaise, inclinez légèrement la tête vers l'avant.

- Au nez, vous devez mettre une compresse froide (glace du congélateur, enveloppée dans une serviette de table). Gardez la compresse dont vous avez besoin 10 minutes.

- En cas de saignement faible, vous pouvez pincer les narines au niveau des ailes du nez pendant 5 à 7 minutes. S'il y a un assistant qui va serrer les narines blessées, le patient peut tendre ses mains vers le haut, si l'épistaxis est observé à partir de deux narines, ou une correspondant au passage saignant du nez. Ainsi, le flux sanguin dans le corps ralentit et le caillot de sang résultant obstrue le vaisseau.

- Pour que l'air pénètre librement dans les poumons de la victime, vous devez ouvrir la ceinture, casser la cravate (dégrafer la cravate (si l'épistaxis est observé chez l'homme), déboutonner le soutien-gorge, retirer les bijoux (si le sang du nez provient de femmes).

- Si le sang a coulé dans le nasopharynx, il doit cracher.

- En cas de saignement faible, vous pouvez pincer les narines au niveau des ailes du nez pendant 5 à 7 minutes. S'il y a un assistant qui va serrer les narines blessées, le patient peut tendre ses mains vers le haut, si l'épistaxis est observé à partir de deux narines, ou une correspondant au passage saignant du nez. Ainsi, le flux sanguin dans le corps ralentit et le caillot de sang résultant obstrue le vaisseau.

- Si le sang continue de couler, le peroxyde est appliqué sur un coton-tige et injecté dans le passage nasal en le pressant doucement contre la paroi centrale du nez.

- Si le patient est inconscient, vous devez le coucher sur le dos, la tête sur le côté. Ensuite, appelez une ambulance.

- En cas de saignement important dans les narines, vous pouvez faire goutter du peroxyde à 3% ou tout médicament à effet vasoconstricteur.

- Si le nez saigne de façon inattendue en raison d'une surchauffe, la victime doit être transportée dans un endroit frais et une compresse de glace appliquée sur le nez. La victime devra être hospitalisée.

- Si, pendant 15 à 20 minutes, les premiers soins ne donnent pas de résultats positifs, vous devez contacter la clinique.

Ce qu'il est interdit de faire quand le nez saigne

- N'expulsez pas le sang du nez: la conséquence d'actions inconsidérées est un saignement abondant.

- Vous ne pouvez pas vous pencher beaucoup en avant - l'hémorragie augmente.

- Jeter en arrière la tête - le sang peut descendre dans l'œsophage, provoquant un réflexe nauséeux; provoquer étouffement.

- Vous ne pouvez pas retirer le coton-tige des narines avec un mouvement brusque - il doit d'abord être imprégné de peroxyde

- Si la raison pour laquelle du sang est versé du nez est devenue un objet étranger, vous ne devez pas essayer de le récupérer vous-même.

- Il n'est pas recommandé de se coucher horizontalement et de tenir la tête droite - il est préférable de la tourner sur le côté.

Traitement thérapeutique de l'épistaxis (épistaxis)

- Moxibustion de la muqueuse nasale. Il est utilisé si les facteurs, pourquoi le sang coule du nez, sont de petits vaisseaux de la paroi antérieure de l'organe.

- traitement avec des médicaments. Si le sang provient du nez plus d'une fois, des médicaments hypotenseurs, un renforcement hémostatique, un renforcement vasculaire et une amélioration de la coagulation du sang sont prescrits.

- Tamponnade - La tamponnade nasale est nécessaire en cas de saignement de la cavité nasale. Il aide à arrêter les saignements et retient une partie importante du sang. La tamponnade est souvent confondue avec les premiers soins à domicile pour les hémorragies nasales. Cependant, cela ne peut pas être fait à la maison et constitue une opération qualifiée, et non une mesure d'aide temporaire.

La procédure est effectuée dans les établissements médicaux conformément aux règles d'hygiène, et l'auto-exécution ne fera qu'aggraver la situation dangereuse.

- méthodes chirurgicales. En cas de saignement faible, le chirurgien peut injecter de la Novocain (0,5%) ou du dichlorhydrate de quinine (0,5-1%) sous la muqueuse, retirer le septum sous-muqueux nasal et racler les excroissances vasculaires. Si le sang coule constamment dans le nez, une ligature des vaisseaux est réalisée. La plastie cutanée nasale est récurrente (les muqueuses de la partie antérieure de la cavité nasale sont disséquées et remplacées par un lambeau de peau prélevé dans l'oreille du patient).

- Moxibustion de la muqueuse nasale. Il est utilisé si les facteurs, pourquoi le sang coule du nez, sont de petits vaisseaux de la paroi antérieure de l'organe.

Si vous n’aidez pas les remèdes populaires, vous devez consulter un médecin.

Causes des saignements nasaux chez les enfants et les adultes - premiers soins et traitement à domicile

Des saignements de nez se produisent chez un adulte et chez un enfant présentant des manifestations fréquentes ou rares. Même quelques gouttes vous inquiètent. Saignements de nez abondants peuvent provoquer la panique chez la personne de sang froid. Pour fournir les premiers soins, vous devez rester calme et découvrir ce qui cause le sang du nez.

Ce qui est saignement de nez

En médecine, le saignement de la cavité nasale est appelé épistaxis. Un tel phénomène se produit souvent de manière inattendue, symptôme de nombreuses pathologies. Avant d’analyser les raisons pour lesquelles le sang coule, il est nécessaire d’étudier les types de cette affection. Ce symptôme de nombreuses maladies a une manifestation locale, dans laquelle le sang est sécrété par des lésions locales de la membrane muqueuse, et un phénomène courant est dû à des problèmes systémiques du corps. Les pathologies qui endommagent les vaisseaux des membranes muqueuses peuvent être dangereuses pour la santé, mais les saignements sont parfois qualifiés de symptômes inoffensifs.

En termes de volume de fluide perdu, ils libèrent:

  • Pertes mineures - le sang coule des gouttes. Ils ne causent aucune complication, ils ne sont pas dangereux pour la santé. Le point négatif du phénomène est qu’une personne peut avoir peur.
  • Modéré - volume de sang libéré environ 200 ml. Une personne peut se sentir étourdie, faible et les zones muqueuses et visibles de la peau deviennent un peu pâles.
  • Pertes massives - dans ce cas, plus de 300 ml de liquide sont libérés. Symptômes de la maladie apparentée: faiblesse, mal de tête grave, perte de conscience, essoufflement.
  • Profuse - quand ils développent une perte de sang aiguë. Dans un état grave, un choc hémorragique, une forte chute de pression, une léthargie, une syncope, une altération de la circulation sanguine sont possibles.

Causes chez un adulte

Les principales causes du sang du nez sont les suivantes: lésions mécaniques des muqueuses et processus pathologiques naturels affectant les vaisseaux faibles. Les circonstances mécaniques du nez saignent:

  • Blessures graves aux vaisseaux sanguins des membranes muqueuses - des blessures fréquentes surviennent lorsqu’on frappe le visage.
  • Facteurs externes - effort physique, surmenage, exposition prolongée au soleil.
  • Insolation - à cause d'une surchauffe, la surface des sinus et des accidents vasculaires nasaux se dessèche et les plus petits vaisseaux éclatent.
  • Air intérieur sec - des lésions mécaniques des vaisseaux sanguins se produisent souvent lors du chauffage en hiver en raison de la sécheresse des muqueuses.

Processus pathologiques dans le corps, manifestés par ce symptôme:

  • l'hypertension;
  • sinusite, rhinite, rhinite aiguë et autres inflammations des muqueuses;
  • les cancers;
  • tumeurs bénignes;
  • l'athérosclérose, dans laquelle les vaisseaux sont endommagés;
  • trouble de la coagulation;
  • carence en vitamines.

Saigne souvent du nez

Si une personne s'inquiète de saignements soudains fréquents, qui ne s'arrêtent pas pendant une longue période, elle devrait alors consulter un médecin. Cette pathologie due à une perte de sang importante peut entraîner le développement d'une anémie. Un examen complet du patient déterminera la cause de ce symptôme: coagulation médiocre, hypertension artérielle, conditions dans lesquelles les vaisseaux de la cavité nasale antérieure deviennent plus minces, ou d’autres circonstances.

La température et le sang du nez

Si des saignements abondants et prolongés se développent, accompagnés d'une forte fièvre, appelez immédiatement un médecin. Cette condition peut être dangereuse pour la vie de l’enfant, mais aussi de l’adulte, car elle signale des problèmes de santé. Une augmentation de la température corporelle survient dans de nombreuses maladies infectieuses. Si le traitement nécessaire n'est pas prescrit à temps, le patient peut développer des complications graves: pneumonie, méningite.

Le matin

Qu'est-ce qui peut faire saigner le nez le matin, juste après le réveil? Les causes de ce phénomène sont les mêmes pour lesquelles il se produit pendant la journée. Le plus souvent, une perte de sang permanente le matin apparaît chez les patients hypertendus et diabétiques. Ces deux maladies entraînent un amincissement et une fragilité des parois capillaires. En cas d’hypertension artérielle, le liquide peut couler à l’aide d’un puissant jet; il faut donc prendre des mesures pour l’arrêter immédiatement.

Le sang ne s'arrête pas

Pourquoi le nez saigne-t-il longtemps? Dans la plupart des cas, les saignements de la cavité interne sont dus à une lésion du plexus de Kisselbach situé sur la paroi du nasopharynx. Si une personne présente une pathologie hépatique ou hématopoïétique, la perte peut durer longtemps. Arrêter le sang indépendamment dans cette situation sera difficile, donc dès les premiers signes de la maladie, vous devez appeler une ambulance.

Combien de pression saigne du nez

Des saignements dans la cavité nasale peuvent survenir à n'importe quelle pression. En raison de l'hypertension, l'afflux de liquide dans la tête se produit sous pression et les parois des vaisseaux de la muqueuse mince éclatent sous l'effet des effets pathologiques. À basse pression, les capillaires se compressent progressivement et les téguments du corps pâlissent. Après un certain temps, le saignement peut également commencer. Les chutes de pression importantes sont particulièrement dangereuses car elles contribuent à l'usure prématurée des vaisseaux.

Aucune raison le sang du nez

Ce symptôme effrayant se produit toujours de manière inattendue. Pourquoi le sang coule-t-il du nez s'il n'y a pas de raison visible à cela? Chez les enfants et les adultes ayant un mode de vie actif, ce symptôme survient plus souvent que chez les personnes plus calmes. Les experts notent que, contrairement à l’opinion, les saignements ne se produisent jamais seuls. En règle générale, la personne présente une maladie non diagnostiquée ou une lésion nasale.

Causes chez les femmes

En plus des causes courantes de perte de sang énumérées précédemment, les femmes, dans certaines conditions, ont des circonstances supplémentaires qui peuvent être à l'origine de cet état pathologique. Ceux-ci incluent:

  • adhésion à divers régimes illettrés entraînant une carence en protéines, lipides et vitamines;
  • Maladies dans lesquelles il y a des violations du système hormonal;
  • utilisation de médicaments pour le traitement de thrombophlébite avec varices contribuant à l’éclaircissement du sang.

Pendant la grossesse

Pendant la période de port d'un enfant, de nombreux problèmes de santé d'une femme peuvent être manifestés par ce symptôme. Si quelques gouttes sont libérées, cela n'est pas un sujet de préoccupation, mais le médecin observateur devrait en parler. Les manifestations constantes sont dangereuses pour la santé de la future mère. Causes de saignement des voies respiratoires chez la femme enceinte:

  • changements hormonaux dans le corps;
  • carence en calcium;
  • l'hypertension;
  • toxicose sévère;
  • l'infection;
  • coup de chaleur;
  • long séjour au soleil.

Causes chez les hommes

Les circonstances avec ce symptôme chez les hommes sont souvent associées à de graves lésions du nez. Dans la plupart des cas, les saignements sont considérés comme une conséquence directe des jeux actifs chez les enfants et les adolescents. De plus, le tabagisme, la consommation d'alcool et l'hypertension artérielle, qui est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, affectent la santé du nasopharynx. Cela les distingue des autres groupes de patients. Si l'écoulement est abondant, répétitif, accompagné d'une sensation de douleur, vous devez être examiné.

Pourquoi un enfant saigne-t-il du nez?

Chez les enfants, ce symptôme survient plus souvent que chez les adultes. Cela s'explique par le fait que leurs muqueuses sont plus fines et leurs vaisseaux fragiles. Les causes incluent des maladies des organes internes et des perturbations des systèmes du corps, ainsi que des blessures mécaniques. Dans la plupart des cas, il s'agit de lésions des muqueuses de la cavité interne du nez qui se produisent lorsque des corps étrangers pénètrent dans le corps. Chez les jeunes enfants, on a l'habitude de mettre des crayons, des jouets ou des doigts dans les voies respiratoires. Pour éviter les blessures de la paroi postérieure de la cavité ne apparaissent pas, vous devez surveiller le bébé.

Que faire en cas de saignement

Lorsque ce symptôme se produit, vous ne pouvez pas rejeter la tête en arrière, car une ingestion de caillots sanguins peut survenir, s'écoulant dans les sections postérieures du nez. Actions correctes:

  1. Asseyez-vous en appuyant votre menton sur la poitrine.
  2. Fixez tout objet froid au nez.
  3. Versez ensuite les préparations de vasoconstricteur dans les deux voies respiratoires.
  4. Serrez les ailes du nez avec vos doigts en respirant avec votre bouche.
  5. Si aucune amélioration ne se produit, placez un coton-tige imbibé d'une solution de peroxyde d'hydrogène à 3% dans la narine.

Pour éviter d'endommager les voies respiratoires muqueuses pendant la saison de chauffage, utilisez un humidificateur d'air pour les maintenir au sec. De plus, l'huile d'églantine ou l'argousier dégoutte tous les jours. Après avoir placé l'agent dans l'allée, appuyez sur la narine pour qu'elle ne s'écoule pas rapidement. Si vous êtes confronté à un saignement persistant qui ne s’arrête pas pendant longtemps, consultez un médecin. Selon les résultats du test, il prescrira le traitement nécessaire.

Article Précédent

Mukaltin - composition