Principal
Scarlatine

Les causes de l'apparition de polypes dans la gorge et le traitement de la pathologie

Les polypes dans la gorge sont des néoplasmes bénins de petite taille. Ils sont la maladie la plus commune en oto-rhino-laryngologie. Les nœuds ne sont pas des cellules malignes, mais la pathologie ne peut être ignorée. Sur cette base, beaucoup se demandent comment se débarrasser des polypes du larynx.

Les causes

Les polypes dans la gorge sont relativement sûrs. Il y a plusieurs raisons qui déclenchent des polypes dans la gorge. Ceux-ci incluent:

  • abus de café;
  • réactions allergiques;
  • tabagisme;
  • l'hérédité;
  • maladie de la thyroïde;
  • problèmes d'immunité;
  • pathologie du pharynx sous forme chronique;
  • air pollué.

Des polypes dans la langue peuvent apparaître en raison de:

Il est possible de se protéger de la maladie en évitant de tels effets.

Symptômes de la maladie

Dans certains cas, un polype dans la gorge est observé lors de l'examen du patient. C'est une couleur rougeâtre avec une lunette brillante. Sa surface est lisse et uniforme. La zone de la tumeur peut être différente. La prolifération peut être vue avec un traumatisme secondaire. Parfois, une bouche peut être bleue, rose, grise ou blanche. S'il est localisé sur les cordes vocales, alors l'enrouement apparaît avec le temps.
Parfois, de tels signes peuvent être montrés:

  • essoufflement;
  • tousser avec écoulement sanglant;
  • douleur dans le cou;
  • la disparition de la voix.

Le plus souvent, les polypes ne se manifestent pas dans la bouche. Le patient peut ressentir des picotements et la sensation d’un corps étranger dans la gorge.
Les polypes juvéniles se produisent chez les enfants. Ils diffèrent par leur structure et leur emplacement. Se produire sur la langue et le long du bord de la glotte. Au fil du temps, descendez plus près de la trachée.

Diagnostic de l'éducation

Diagnostique la maladie oto-rhino-laryngologiste avec laryngoscopie. L’objectif principal d’un spécialiste est de distinguer l’affection d’une tumeur maligne et d’un corps étranger. En cas de traumatisme secondaire des cordes vocales, les polypes commencent à se développer très rapidement. Dans ce cas, le patient est envoyé pour une biopsie. Sur la base des résultats obtenus, le médecin prescrit un traitement approprié.
La détection de polypes dans le larynx chez un enfant ou un adulte ne peut se faire indépendamment à la maison. Le diagnostic ne peut être confirmé que par un médecin à l'aide de dispositifs spéciaux après avoir examiné le patient.

Traitement de la maladie

Tous les polypes trouvés sur les cordes vocales, dans la gorge et le larynx, doivent être enlevés. Cela doit être fait, même si la maladie est bénigne. En raison de blessures, du tabagisme ou du travail dans des conditions environnementales nocives, la tumeur peut devenir maligne. La polypectomie peut être pratiquée de plusieurs manières:

  • retrait avec un scalpel d'un polype et de ses jambes;
  • retrait au laser;
  • retrait cryochirurgical;
  • retrait endoscopique.

Cette dernière méthode est utilisée si la taille des formations n'est pas grande. Pour l'opération utilisant une boucle spéciale et une pince gutturale. De tels dispositifs répondent parfaitement aux nodules isolés.
Après la chirurgie, le patient reçoit un traitement qui vise à prévenir une éventuelle récidive. Cette thérapie consiste à prendre des médicaments antihistaminiques, des médicaments renforçant l’immunité et des traitements de physiothérapie. Le traitement de physiothérapie comprend:

  • cure par ultrasons;
  • électrophorèse;
  • massage de la région du cou;
  • rayonnement laser;
  • collier galvanique;
  • hydrothérapie.

Si la formation de petite taille, il est nécessaire d'appliquer un certain nombre de mesures:

  • se gargariser avec une solution d'iode;
  • faire l'inhalation de conifères;
  • bains de brome à l'iodure;
  • humidifier la gorge avec de la streptomycine.

Pour récupérer rapidement après le retrait d’un polype, vous devez arrêter de fumer, humidifier l’air de la pièce et reposer vos cordes vocales pendant deux semaines. Après la chirurgie, la formation peut apparaître à nouveau. Cela se produit si le polype n'a pas été complètement supprimé.
Les polypes peuvent être traités avec l'aide de la médecine traditionnelle. Il est possible d’utiliser des recettes de médecine traditionnelle s’il n’est pas urgent de supprimer l’éducation. Il est possible de traiter de cette manière uniquement après un examen complet par un médecin et son approbation. Sinon, vous pouvez causer des complications. Il n’est pas possible de supprimer complètement le néoplasme en utilisant de telles recettes, mais cette méthode aidera à les réduire en taille et en atténuant le gonflement des glandes ou des amygdales. Il existe plusieurs recettes efficaces:

  1. Celandine 1 cuillère à café d'herbes verser un verre d'eau bouillante et mettre une demi-heure sur un feu lent. Laissez insister et, une fois le médicament refroidi, buvez à petites gorgées. Boire trois fois par jour pendant 10 jours. Après une pause de 4 jours et poursuivre le traitement. La durée du cours est de 3 mois. Une telle ordonnance est contre-indiquée chez les patients souffrant de maladies de la vésicule biliaire et du foie.
  2. Bardane Couper les feuilles de l'herbe et presser le jus. Pour 1 litre de liquide de soin, ajoutez 230 grammes de miel. Prendre 1 cuillère à soupe une fois par jour. La durée du traitement est de 2 mois.
  3. Pour la gorge muqueuse décoction utile de houblon avec des aiguilles de sapin. 2 cuillères à soupe des aiguilles verser un verre d'eau bouillante. Laissez infuser toute la masse pendant une demi-heure. Après cette période, ajoutez une cuillerée de houblon. Mettez sur un feu lent et porter à ébullition. Laissez le médicament refroidir et prenez de petites gorgées tout au long de la journée. La durée du traitement est de 3 jours, après quoi une pause d'une semaine est nécessaire. Si nécessaire, répétez le cours.

Avant d'utiliser tout moyen de la médecine traditionnelle devrait consulter un spécialiste.

Prévention

Afin de ne pas tomber malade avec la polypose, vous devez respecter des règles simples:

  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • porter un masque dans le cas de travail sur le lieu de travail avec des substances nocives;
  • utiliser des médicaments qui réduisent la sensibilité à l'allergène;
  • Ne pas élever la voix, ne tendez pas les ligaments.

En suivant toutes les recommandations, vous pouvez vous protéger des dommages au larynx.
De tout cela, nous pouvons résumer qu'un polype est une croissance bénigne dont les symptômes et le traitement ne sont déterminés que par un médecin. Vous ne pouvez pas laisser le cours de la maladie suivre son cours. Sinon, des complications peuvent survenir.

Causes, symptômes et traitement des polypes dans la gorge chez un enfant et un adulte

Les polypes dans la gorge sont des lésions bénignes de petite taille. Ils sont l'une des maladies les plus courantes des voies respiratoires supérieures, peuvent être de différentes couleurs, tailles et formes. Le plus souvent, les polypes se produisent dans le larynx, le centre de la corde vocale.

Les formations ne nuisent pas au corps, mais vous devez toujours vous en débarrasser. Cela est dû au fait que les polypes peuvent se développer activement, ce qui peut entraîner une perte de voix. Pour éviter le développement de complications, il est important de connaître les symptômes et les moyens de combattre la maladie.

Symptômes principaux

Un polype dans la gorge a l'aspect d'une tache rouge avec des bords nets, une surface lisse et lisse. Il peut être de différentes tailles, bleu, bleu et violet, rose ou gris-blanc. Lorsqu'il est placé sur les cordes vocales, le polype provoque avec le temps un enrouement, une violation de la phonation.

Les polypes n'ont pas de symptômes prononcés. Les patients remarquent la sensation d’un corps étranger dans la gorge, accompagnée d’une douleur indolore. Vous pouvez juger de la présence de la maladie au cas où l'inconfort ne serait pas accompagné de la présence d'un nez qui coule et d'autres signes de maladies virales.

Dans certains cas, il existe les signes suivants de polypes dans la gorge:

  • difficulté à respirer;
  • maux de gorge;
  • perte de voix;
  • douleur dans le cou;
  • cracher du sang.

Les symptômes augmentent à mesure que le polype se développe. Au stade initial de la croissance, la formation dans la gorge est étroitement liée au lieu de la croissance, ce qui entraîne une augmentation de l'épaisseur des tissus. Cela entraîne une diminution du niveau de clarté de la voix et un changement de ton.

En savoir plus sur la présence ou l'absence de polypes dans la gorge peut être une inspection visuelle du larynx. Pour ce faire, il est préférable de consulter un oto-rhino-laryngologiste, qui établira un diagnostic précis et vous prescrira un traitement. La progression et la croissance des polypes s'observent principalement lors de lésions répétées.

Des polypes nasopharyngés peuvent également être observés chez un enfant de moins de 5 ans, de telles formations dans la gorge sont appelées juvéniles. Les galles ont une structure de petite taille et leur apparence est semblable à celle du chou-fleur. Ils disparaissent généralement à l'adolescence. Une des caractéristiques de la maladie chez les enfants est également la localisation possible des excroissances sur les amygdales.

S'il y a des symptômes de polypes dans la gorge, il est nécessaire d'effectuer un traitement visant à réduire l'inflammation et à soulager les sensations désagréables.

Méthode de traitement

Après l'examen nécessaire, le spécialiste prescrit un traitement sur un mode individuel. En fonction de la gravité de la maladie, une thérapie médicamenteuse, physiothérapeutique ou chirurgicale peut être proposée au patient. Les remèdes populaires permettent d'obtenir de bons résultats dans le traitement des polypes dans la gorge.

Le traitement comprend les méthodes suivantes:

  • Conformité au mode vocal. Le patient doit parler le moins possible, il est préférable de rester silencieux. Si vous souhaitez utiliser une voix, parlez le plus doucement possible. Le respect du niveau optimal d'humidité dans la pièce où se trouve le patient est un élément important de cette période.
  • Traitement de la toxicomanie. Élimination de l'inflammation dans le larynx due à l'inhalation et à la prise d'antihistaminiques.
  • Physiothérapie Comprend l'utilisation de l'électrophorèse, du rayonnement laser, de l'hydrothérapie, du traitement par ultrasons et du collier galvanique. En outre, le médecin peut prescrire un massage de la région du cou.
  • Ablation chirurgicale Il est utilisé si les précédents ne donnent pas un résultat positif et que le risque de transformation des polypes en tumeurs malignes est élevé. L'endoscopie est utilisée pour le retrait, à l'aide d'une pince laryngée ou d'une boucle spéciale. L'électrocoagulation, la cryodestruction et le laser peuvent également être utilisés.

Dans tous les cas, avant l'intervention, le médecin suggérera un effet conservateur qui, dans la plupart des cas, aidera à éviter une intervention chirurgicale.

Une récupération plus rapide après une intervention chirurgicale pour éliminer les polypes dans la gorge est observée chez les patients qui ont cessé de fumer, ont suivi le niveau d'humidité pendant 10 à 15 jours et ont parlé aussi peu que possible.

Dans les cas où l'opération visant à éliminer les polypes n'est pas possible, un certain nombre de mesures visant à freiner la croissance de l'éducation dans la gorge sont proposées au patient.

Des spécialistes peuvent être nommés:

  • l'utilisation de glucocorticoïdes sous forme de sprays;
  • inhalation de conifères;
  • se gargariser avec une solution d'iode;
  • phonophorèse à l'aide de glucocorticoïdes;
  • l'utilisation de bains au brome d'iode.

Il existe des cas de récurrence des polypes dans le nasopharynx, dus à l'élimination incomplète des formations antérieures. Pour éliminer cette possibilité, il est important de contacter un spécialiste expérimenté et expérimenté.

Traitement des remèdes populaires

L'utilisation de telles méthodes est permise dans la forme bénigne de la maladie, en plus de prendre des médicaments et seulement après avoir consulté un médecin. L'utilisation de médecines douces contribuera à enrayer les symptômes désagréables et à renforcer l'effet des médicaments.

  • Celandine 1 c. À thé l'herbe broyée sèche est versée avec un verre d'eau bouillante, le bouillon à ragoût sur un petit feu pendant 30 minutes. Laisser refroidir, prendre 3 fois par jour à petites gorgées pendant 10 jours, puis faire une pause de 4 jours. Le traitement général dure 3 mois.

Polypes dans la gorge symptômes et traitement

Polypes dans la gorge - formations bénignes de petite taille. C'est l'une des maladies les plus courantes des voies respiratoires supérieures, qui se décline sous diverses formes, couleurs et tailles.

Il est sujet à de multiples manifestations. Apparaît plus fréquemment dans la région laryngée, le milieu de la corde vocale.

Les formations sont un type de fibromes, qui comprennent non seulement des fibres de tissu conjonctif, mais également des éléments cellulaires, une certaine quantité de fluide. Cependant, contrairement aux fibromes, les polypes ont une tige plus épaisse et atteignent la taille d'un pois.

Les polypes se développent très lentement. Même la formation de l'éducation prend plusieurs mois ou années. Parfois, les polypes sont appelés "chanteurs de noeuds", car presque tous les chanteurs les possèdent.

Les polypes apparaissent de petites hémorragies, qui se forment avec des larmes. Ces derniers apparaissent pour plusieurs raisons:

Il est à noter que les processus bénins dans le larynx sont souvent dus à des facteurs génétiques, ainsi qu'à l'impact sur le foetus de diverses circonstances tératogènes. Ces derniers incluent les maladies de la mère, l'exposition aux radiations.

Les polypes sont également dus à d'autres causes, telles que des maladies inflammatoires chroniques, des troubles immunitaires, des modifications du système endocrinien.

À certains endroits, le polype est perceptible par la personne lors de l'inspection de la gorge. Il a l'aspect d'une tache rouge, qui se distingue de tout le reste par ses bords nets.

La surface est généralement lisse et uniforme, mais les dimensions peuvent être différentes. La croissance progressive est principalement observée uniquement lors de blessures répétées.

Parfois, les polypes sont bleus, roses, gris-blancs et bleus-violets. S'ils sont situés sur les cordes vocales, alors l'enrouement se développe peu à peu.

Photo d'un polype dans la gorge

Dans certains cas, d'autres signes sont trouvés:

  • douleur au cou
  • difficulté à respirer
  • disparition complète de la voix
  • cracher du sang.

Mais dans la plupart des cas, l’éducation ne se manifeste pas. Ensuite, le diagnostic est posé par un oto-rhino-laryngologiste.

Il existe un autre type de polype - juvénile. Ils apparaissent à l'âge de 5 ans. Cette espèce est sujette à l'extinction à l'adolescence. Les formations ont une structure de petite taille et ressemblent donc à un chou-fleur.

Un signe de type juvénile est la localisation. De nouveaux excroissances apparaissent sur les ligaments, se propagent vers l'épiglotte, la région sous-forfaitaire, puis vers la trachée.

L'otolaryngologue diagnostique la maladie en utilisant la laryngoscopie.

La tâche principale est de différencier la formation bénigne d'un corps étranger, des tumeurs malignes.

Une procédure est réalisée à l'aide d'un fibrolaryngoscope flexible. Il y a aussi un regard sévère, mais son application n'est pertinente que dans les cas où la formation est enlevée. Dans les cliniques municipales, la laryngoscopie miroir est encore utilisée aujourd'hui.

Si le médecin soupçonne l’apparition de cellules malignes,

. Il est plus souvent réalisé après le retrait du polype.

Parfois, il est également nécessaire d’examiner les fonctions de la voix. Pour ce faire, on utilise la phonéthographie, la stoboscopie, l’électroglottographie.

L'élimination des polypes ne se produit que dans une situation où il existe un risque de malignité.

Une endoscopie est utilisée pour les petites formes. Pour ce faire, utilisez une pince spéciale, une pince gutturale. Les outils font un excellent travail avec des nodules isolés.

Pour éliminer les polypes nasopharyngiens, l'électrocoagulation, la cryodestruction et le laser sont largement utilisés. Cependant, avant de décider d'une intervention chirurgicale, le médecin peut suggérer un effet conservateur.

Pour ce faire, la pièce fournit le niveau d'humidité nécessaire et la personne adhère elle-même à un certain régime d'élocution. Il est préférable de garder le silence pendant cette période, de ne pas parler fort.

Pour une récupération plus rapide dans la période postopératoire, il est recommandé d'arrêter de fumer, d'humidifier l'air dans la pièce et de laisser reposer les cordes vocales pendant 10 à 14 jours.

Polype après la chirurgie peut apparaître à nouveau. Cela se produit dans des situations où il n'a pas été complètement supprimé. Par conséquent, il est important de trouver un spécialiste en qui vous avez confiance.

Pour ne jamais vous souvenir des polypes, vous devez prendre soin de vos cordes vocales. Par conséquent, dans l'enfance, il est recommandé d'apprendre à contrôler la voix et à parler à un volume modéré. Les adultes sont invités à arrêter de fumer et de l'alcool. C'est la seule façon de sauver votre larynx.

Si une personne travaille avec des émanations nocives, dans l'industrie ou dans l'industrie, la meilleure solution serait alors d'utiliser un masque respiratoire. Vous devez également guérir complètement les maladies des voies respiratoires supérieures, du tractus gastro-intestinal.

Les polypes dans la gorge sont souvent formés à la suite d'un effort excessif des cordes vocales, sont le résultat de processus inflammatoires chroniques du larynx et de maladies dentaires. Les polypes sont plus souvent localisés sur les cordes vocales, les amygdales. Les foyers polypes résultants peuvent être multiples ou uniques. Les nouvelles croissances sont plus souvent bénignes, elles n’ont pas de tableau symptomatique. Cependant, au fur et à mesure qu'ils grandissent et avec des traumatismes fréquents, des larmes, de petites hémorragies et une auto-mutation partielle du polype se produisent. Tout cela détériore la qualité de vie du patient.

Les polypes dans la gorge n'appartiennent pas aux maladies oncologiques et, dans la majorité des cas, ne sont même pas un précurseur d'une tumeur cancéreuse. Malgré cela, les cliniciens recommandent l'élimination des foyers pathologiques avant même l'apparition des premiers symptômes.

Le mécanisme de formation des polypes laryngés est similaire à la formation de néoplasmes de toute autre localisation - changements atrophiques des membranes muqueuses pour un certain nombre de facteurs multiples (division cellulaire compensatoire chaotique des structures muqueuses).

Les causes suivantes de croissance pathologique des muqueuses sont distinguées:

  • Hérédité chargée;
  • Activités professionnelles (chant, oratoire, enseignement);
  • Mauvaises habitudes (tabagisme, abus de café, alcool);
  • Conditions de travail défavorables (ateliers poussiéreux, production de produits chimiques, mines de charbon ou cimenteries);
  • Pathologie thyroïdienne;
  • Les tumeurs dans la gorge d'une autre genèse;
  • Immunité affaiblie;
  • Maladies respiratoires fréquentes;
  • Bronchite chronique, laryngotrachéite.

En raison de l'étiologie des polypes dans la gorge, des tumeurs peuvent survenir chez des patients de tout âge et de tout sexe.

Le groupe de risque potentiel de cancer comprend les patients ayant des antécédents héréditaires, parmi lesquels des cas de cancer de la gorge chez des parents proches.

Attention! Prévenir les risques de maladie ne peut que:

  • observer le mode de protection
  • mener des enquêtes régulières avec les oto-rhino-laryngologistes,
  • renforcer l'immunité locale avec diverses préparations de vitamines.

La grande majorité des polypes de la gorge sont des néoplasmes acquis, devenant une conséquence ou une complication des maladies chroniques du larynx, l’arbre bronchique.

En eux-mêmes, les polypes ne constituent pas une menace oncologique directe, mais ils peuvent provoquer toute une série de conséquences graves avec une distribution intensive, une croissance et également un changement de la structure morphologique:

  • maux de gorge chroniques, bronchite, toux persistante;
  • changements de voix irréversibles;
  • lésions purulentes dans la gorge;
  • atrophie des muqueuses de la gorge et sensibilité réduite.

Les risques oncologiques ne sont présents que dans 0,9% des cas cliniques, mais lorsqu'ils surviennent, il est important de commencer un traitement rapide et adéquat.

La croissance des polypes est lente, cependant, lorsqu’ils sont exposés à certains facteurs, une croissance incontrôlée et une augmentation du nombre de foyers pathologiques sont possibles.

Les polypes laryngés sont un domaine d'étude de l'otolaryngologie et de l'oncologie. La suspicion de foyers polypes dans la gorge survient lors d'un examen typique du pharynx du patient, ainsi que lors de l'examen de la gorge avec des outils spéciaux.

La principale méthode de recherche est la laryngoscopie endoscopique, mais dans les institutions médicales municipales, ils utilisent encore la laryngoscopie miroir.

La laryngoscopie vous permet de:

  1. Pour évaluer l'état des muqueuses profondes dans le larynx, la structure de la polypose se concentre;
  2. Prendre des échantillons de biopsie pour un examen endoscopique ultérieur en cas de suspicion de présence de cellules malignes.

L'histologie est souvent prescrite après la procédure d'élimination d'un polype.

Pour évaluer le fonctionnement des capacités vocales du patient, utilisez:

  • Électroglottographie - évaluation de la mobilité des cordes vocales;
  • Stroboscopie - étudiez le mouvement des vraies cordes vocales à l'aide d'un faisceau lumineux;
  • La phonographie est une méthode d’enregistrement d’ondes sonores récupérables.

Dans les maladies inflammatoires chroniques, des tests cliniques généraux de sang, d'urine et de matières fécales sont prescrits pour éliminer diverses maladies associées.

Les symptômes de polypes dans la gorge sont toujours flous et recouvrent souvent les manifestations de la maladie sous-jacente. Cela est dû au fait que les polypes n'appartiennent pas à des maladies indépendantes et ne se manifestent en aucune manière sans exacerbation des véritables facteurs provoquants.

La formation de polypes peut donner une image prononcée en présence d’une croissance intense et d’une irritation de la gorge muqueuse.

Les principaux symptômes suivants sont distingués:

  • Vu d'un polype de couleur rouge vif avec un bord de couleur intense avec une surface lisse;
  • Enrouement, respiration sifflante (avec localisation des excroissances sur les cordes vocales);
  • Salivation accrue;
  • Difficulté à respirer;
  • Chez les enfants de moins de 4 ans, il peut y avoir une perturbation dans l'appareil de la parole;
  • Toux avec expectorations et mélangé avec un petit composant sanguinolent;
  • Maux de gorge constants;
  • Toux sèche gênante sans signes de DRA, ARVI;
  • Douleur dans le cou

Chez les enfants, les polypes du pharynx se forment dans le larynx, plus près de la glotte, et au fil des années, ils descendent dans les voies trachéales. Le principal symptôme est toujours considéré comme une irritation constante de la gorge et des infections respiratoires.

Les environnements pathogènes "se cachent" derrière les polypes des médicaments, et se multiplient donc constamment et provoquent le développement d'angines, de pharyngites, de trachéites.

Les cliniciens proposent aux patients deux façons de résoudre un problème clinique:

  1. Conservateur (traitement médical ou alternatif);
  2. Traitement chirurgical.

Dans le premier cas, seul un traitement symptomatique à court terme est appliqué pour améliorer l’état général du patient. La deuxième option est préférable en ce qui concerne les risques oncologiques potentiels et les signes persistants.

Un traitement médicamenteux est prescrit pour les petits polypes avec des manifestations cliniques marquées sur le fond des maladies inflammatoires du larynx:

  • Inhalations (Lasolvan, Pulmicort, Berodual, eau minérale, esters);
  • Sprays et sirops anti-inflammatoires (Geksoral, Miramistin, Ambroxol);
  • Pastilles à la menthe pour réduire les spasmes et les maux de gorge;
  • Antihistaminiques pour les attaques allergiques;
  • Antibiotiques pour le mal de gorge, la bronchite.

Attention! Le traitement médicamenteux ne peut pas continuer tout le temps, donc après la fin du cours, la date de l’élimination prévue des foyers de polypose est prescrite.

Tous les polypes formés sur les cordes vocales muqueuses, les amygdales et le larynx nécessitent un traitement chirurgical.

Il est recommandé de retirer les lésions polypeuses lorsque:

  • l'inefficacité de la médecine conservatrice,
  • aucune amélioration due à la rémission des maladies chroniques,
  • maintenir des symptômes désagréables persistants.

La chirurgie moderne est connue pour plusieurs méthodes principales d'élimination des polypes du larynx:

  • Excision traditionnelle de tissu avec un scalpel;
  • Polypectomie avec un polyphope spécial;
  • Cryodestruction ou combustion à l'azote;
  • Enlèvement au laser.

Toutes les méthodes sont effectuées à l'aide d'un équipement endoscopique.

L'algorithme d'action est le suivant:

  1. Le patient subit une anesthésie (généralement, une zone de déchirure conductrice de la zone d’extraction, comme lors de procédures dentaires graves).
  2. Puis développez la gorge et entrez dans la boîte à outils.
  3. Ensuite, effectuez soit l’élimination du laser, soit l’excision au scalpel, soit la cryodestruction.

L'élimination des polypes est possible à la fois simultanément dans une approche chirurgicale unique et de manière fragmentée. L'élimination de la fragmentation convient aux polypes trop volumineux, qui doivent être excisés progressivement pour réduire le volume de la surface de la plaie.

Après le retrait, le polype est soumis à un examen histologique pour évaluer les risques potentiels de cancer, et les composants vasculaires sont coagulés avec un laser ou une électrode afin de prévenir les saignements.

Les méthodes modernes d'élimination des polypes réduisent pratiquement à néant diverses complications, mais les risques demeurent lors de toute opération. Plus le volume chirurgical est important, plus le risque de complications est grand.

Parmi les cas typiques, notons:

  • Lésion infectieuse de la plaie en l'absence de soins antiseptiques adéquats;
  • Timbre altéré de la voix;
  • Sténose du larynx, en particulier chez les jeunes enfants;
  • Douleur en avalant de la salive;
  • Sensation d'une boule dans la gorge;
  • Tension en mangeant.

L'apparition d'une petite quantité de sang dans les expectorations, une douleur de plusieurs jours est la norme.

C'est important! Le principal danger étant un processus infectieux, une attention particulière est accordée au traitement antiseptique de la plaie après la manipulation.

Pour une récupération rapide après la chirurgie, vous devez suivre toutes les recommandations médicales.

Les principales règles du comportement postopératoire sont les suivantes:

  • Mode de protection de la voix (ne chantez pas, ne parlez pas fort, observez le silence si nécessaire);
  • Assurez-vous de boire des infusions chaudes aux herbes, du thé vert, du bouillon de baies de rose sauvage;
  • Cesser complètement de fumer;
  • Manger de la nourriture chaude semi-liquide;
  • Effectuer une thérapie vocale obligatoire sous la supervision du médecin traitant.

Au début de la période postopératoire, un traitement horaire de la gorge avec des antiseptiques est obligatoire:

  • Furacilin,
  • Eau de chlorhexidine,
  • solution de peroxyde d'hydrogène,
  • Spray Miramistin,
  • chlorure de sodium.

Remarque: en l'absence de solutions, vous pouvez vous gargariser avec une solution de soude et de sel.

Souvent prescrit un traitement antibiotique pour prévenir la récurrence de la pathologie, des complications graves de maladies chroniques exacerbées.

Le système urogénital est l’un des endroits les plus communs de la localisation des structures polypeuses. Compte tenu des différences anatomiques dans sa structure chez les hommes et les femmes, les causes et les signes de la pathologie peuvent également différer. Quels sont les symptômes du polype urétral chez les femmes, vous pouvez apprendre un article séparé sur notre ressource.
Comment la suppression du polype urétral chez les hommes découvre-t-elle ici. Malheureusement, la chirurgie est la seule méthode efficace pour traiter les polypes de l'urètre.

Le traitement physiothérapeutique joue un rôle particulier dans la récupération du patient après une intervention chirurgicale visant à éliminer les polypes laryngés.

Les procédures principales sont:

  • Traitement par ultrasons;
  • Massage de l'espace du collier;
  • Échauffement par faisceau laser;
  • Traitement par courants galvaniques;
  • Rincer à l'iode;
  • Inhalation de vapeur de conifère;
  • Rincer avec une solution de streptomycine.

Les compresses thermiques contenant des compositions médicales sont acceptables.

Les recettes de la médecine traditionnelle doivent être utilisées en cas de besoin urgent, généralement un rinçage à la camomille, au calendula et à la chélidoine suffit. En présence d'un œdème pharyngé postopératoire, des médicaments anti-œdème sont appropriés.

Comment utiliser l'acupuncture contre les polypes laryngés, voir cette vidéo:

La principale prévention des polypes dans le larynx consiste à adhérer à un mode de vie sain et à un traitement rapide des maladies inflammatoires. Si l'activité professionnelle du patient est associée à une charge vocale accrue, certaines thérapies vocales doivent être observées, les surtensions et les ligaments déchirés doivent être évités. Toutes ces mesures ne garantissent pas la prévention complète des risques de pathologie, mais réduisent considérablement les risques de foyers de polypose.

Lisez cet article sur la différence entre les polypes adénomateux et adénomyomateux de l'utérus.

Les polypes dans la gorge peuvent être appelés l'une des formations bénignes les plus courantes dans la gorge. Leur couleur et leur taille diffèrent, mais elles se caractérisent par le désir d’augmenter leur quantité.

Le plus souvent, les polypes se développent au milieu des cordes vocales. Les polypes se développent lentement, de plusieurs mois à plusieurs années. Les polypes n'ont aucun lien avec le cancer, ils ne sont pas accompagnés de phénomènes tels que les ulcères et les métastases.

Les polypes ne sont pas oncologiques, ni même une maladie antérieure de l'oncologie. Cependant, malgré ce fait, le traitement des polypes doit être réalisé sans faute.

Dans le traitement des polypes, il faut non seulement être extrêmement prudent, mais aussi procéder à un examen approfondi, car des formations étrangères supplémentaires peuvent être trouvées sous les polypes.

Les polypes dans la gorge peuvent se former pour diverses raisons. Ainsi, par exemple: des polypes peuvent se former à la suite d’une mauvaise hérédité génétique.

Les polypes peuvent provenir d'une personne même lorsqu'elle est dans l'utérus, si elle a eu une maladie infectieuse pendant la grossesse, telle que la rougeole, l'hépatite, la rubéole, ou si elle a pris des drogues illicites et si elle a été exposée à des radiations.

La grande majorité des cas de polype dans la gorge est acquise. Cela s’explique par diverses maladies inflammatoires chroniques du larynx et de la gorge. Les polypes deviennent souvent une maladie professionnelle, et des personnes telles que les enseignants, les chanteurs et d'autres personnes dont le travail est associé à la prise de parole en public en souffrent.

En outre, la cause d'un polype peut être:

  • l'allergie;
  • abus de café, nicotine, alcool;
  • problèmes de thyroïde;
  • long séjour dans des endroits aux conditions environnementales déplorables;
  • travailler dans des usines de produits chimiques dangereux;
  • toux chronique;
  • maladies chroniques du larynx et de la gorge;
  • traumatisme aux cordes vocales.

Les polypes sont causés par les processus suivants:

  • hyperplasique. Ces processus sont causés par l’influence négative de l’environnement sur le corps humain, ce qui entraîne l’apparition de tumeurs sur les tissus sains;
  • inflammatoire. Ces processus sont dus à la présence de processus inflammatoires chroniques chez l'homme;
  • néoplasique. Ce processus est basé sur la prolifération de tissus modifiés. La plupart des formations ainsi formées ne sont pas des polypes.

En apparence, les polypes sont divisés en deux types: les polypes avec une jambe et les polypes qui n'en ont pas. Dans la plupart des cas, un polype ressemble à une tumeur distincte: rose, rouge, cyanose, gris, avec des directions de croissance dans la direction de la glotte. Certains polypes peuvent avoir des nodules ou des formations de papilles.

Les polypes bénins peuvent se développer à partir de tissus, membranes muqueuses, cartilages, racines nerveuses et autres tissus conjonctifs. Au début de la croissance d'un polype à l'endroit de sa formation, il y a une stagnation de fluide et une dilatation des vaisseaux sanguins. Plus loin, le polype commence à se développer.

Avec la croissance des polypes dans la gorge, ils peuvent être reconnus par une simple observation visuelle. D'autres lieux de prolifération de polypes ne peuvent être envisagés qu'avec l'aide d'un équipement médical spécial. L'inspection visuelle d'un polype diffère le plus souvent clairement d'un tissu sain.

Si le polype se développe sur les cordes vocales, le patient commence à avoir des problèmes de fermeture et de vibration. Très souvent, les polypes se développent par paires, l'un à côté de l'autre ou l'un vers l'autre. Le lieu de prédilection des polypes est le milieu des cordes vocales.

  • problèmes avec la publication des sons;
  • la présence d'une voix enrouée sans aucun signe d'indisposition;
  • sensation d'avoir un corps étranger gênant dans la gorge;
  • désir obsessionnel de tousser;
  • problèmes de respiration (extrêmement rare).

Le niveau des symptômes augmente avec la croissance du polype. Au début de sa croissance, le polype est très étroitement lié au lieu de croissance, ce qui augmente l'épaisseur des tissus, ce qui affecte la qualité des sons parlés, le niveau de la voix diminue, le timbre peut changer. Dans de rares cas, un polype se développe entre les ligaments, ce qui entraîne l'apparition de deux tonalités de voix différentes.

Lorsqu'un polype est petit et n'a pas d'effet sur la parole humaine, dans ce cas, les symptômes de sa présence peuvent être complètement absents. Dans ce cas, la maladie ne peut être détectée complètement que par accident.

Lors de l'étude du larynx, il est nécessaire de faire la distinction entre un polype et un corps étranger, ou une tumeur maligne. Même un médecin expérimenté ne peut pas toujours le faire à l'œil. Après l'examen, une biopsie et une histologie sont effectuées.

Parfois, dans le diagnostic, une seule microlaryngoscopie suffit. Au cours de cette procédure, le polype est étudié avec un fort grossissement. Dans les cas douteux, une étude plus approfondie est réalisée, qui peut inclure la radiographie, l'IRM et le scanner.

Tous les objets trouvés dans la région de la gorge, du larynx et des cordes vocales éducatives sont soumis à un retrait obligatoire. Cela devrait être fait, même dans les cas où l'éducation est bénigne, due au tabagisme, aux blessures ou au travail dans des conditions nuisibles à l'environnement, une tumeur bénigne peut se transformer en tumeur maligne.

Pour le moment, la médecine connaît plusieurs manières d’éliminer les polypes:

  • retrait d'un polype et de ses jambes avec un scalpel;
  • élimination au laser (la méthode est utilisée uniquement sur de petits polypes);
  • retrait cryochirurgical;
  • retrait endoscopique à l'aide d'une boucle ou d'une pince spéciale.

Après l'opération visant à retirer un polype, un traitement est prescrit au patient afin de prévenir une éventuelle rechute. Ce traitement consiste à prendre des médicaments qui soutiennent le système immunitaire, à prendre des antihistaminiques et à la physiothérapie.

Si le polype est de petite taille et qu'il est impossible d'effectuer une opération pour l'enlever, il est possible de prendre un certain nombre de mesures pour limiter la croissance de la formation.

  • l'utilisation de glucocorticoïdes par pulvérisation;
  • gargarisme avec de l'iode raster;
  • phonophorèse à l'aide de glucocorticoïdes;
  • mouillage de la gorge avec de la streptomycine;
  • inhalation de conifères;
  • traitement par ultrasons;
  • utilisation d'un collier galvanique;
  • l'utilisation de bains de brome.

Les méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées s'il n'est pas urgent d'éliminer un polype. Cependant, cela ne devrait être fait qu'après un examen complet par un médecin et avec son approbation complète. La médecine traditionnelle ne parvient pas à se débarrasser complètement des polypes, mais elle peut aider à réduire légèrement sa taille et le gonflement de l'organe sur lequel elle se développe.

  • une cuillère à café de chélidoine verser un verre d'eau bouillante et mettre au bain-marie pendant 30 minutes. Attendez qu'il refroidisse et buvez par petites gorgées. Buvez trois fois par jour pendant 10 jours, puis faites une pause de 4 jours et répétez le cours. La durée d'un cours est de 3 mois. Si vous avez une maladie de la vésicule biliaire ou du foie, cette recette vous est contre-indiquée;
  • hacher les feuilles de bardane dans un hachoir à viande, presser le jus. Pour un litre de jus, ajoutez 200 grammes de miel. Utilisez une fois par jour, une cuillère à soupe. La durée du traitement est de 2 mois.
  • la gorge muqueuse aidera à la décoction de houblon avec des aiguilles de sapin. Prenez deux cuillères à soupe d’aiguilles, versez un verre d’eau bouillante, laissez reposer 30 minutes, puis ajoutez une cuillère à soupe de houblon à la masse totale et portez à ébullition. Laisser refroidir et boire une gorgée par jour. Un traitement dure 3 jours, puis une pause d'une semaine est ensuite prise, après quoi un traitement répété est possible.

Après la chirurgie pour enlever un polype, il est nécessaire de suivre certaines recommandations pour prévenir les rechutes.

  • éliminez les discours forts, il vaut mieux ne pas parler du tout pendant quelques jours;
  • au cours du premier mois, limitez autant que possible les communications vocales;
  • mener une thérapie vocale avec un médecin;
  • complètement arrêter de fumer.

Évitez les laryngites et les pharyngites chroniques, ne sollicitez pas trop votre voix, ne criez pas, n'abandonnez pas vos mauvaises habitudes, utilisez une protection respiratoire si nécessaire. De temps en temps, passez des examens chez Laura.

Les polypes dans la gorge sont des néoplasmes bénins très fréquents sur la membrane muqueuse de petite taille. Le plus souvent, ils apparaissent dans la région du larynx et des cordes vocales. Leur forme et leur couleur peuvent être très différentes. Un polype est constitué de fibres conjonctives, d’éléments cellulaires et d’une petite quantité de liquide. Le temps de sa croissance peut aller de plusieurs mois à plusieurs années. Ces tumeurs ont presque tous des chanteurs. Par conséquent, le polype dans le peuple s'appelle "noeud chantant".

Avant de commencer à traiter cette maladie, vous devez connaître les raisons de son apparition.

À ce jour, un grand nombre de facteurs ayant une incidence sur la formation de polypes n’est pas entièrement compris. Par conséquent, nous ne considérons que les raisons ayant une base scientifique. Ceux-ci incluent:

  • surtension systématique des cordes vocales (cris, chants, chuchotements);
  • Allergie - elle peut aussi causer la formation de polypes, surtout si vous éliminez complètement la source qui provoque son apparition, il n’ya aucune possibilité;
  • tabagisme - sous l'influence de cette habitude néfaste, peuvent se former non seulement des polypes dans la gorge, mais également d'autres maladies mettant en péril la vie;
  • consommation fréquente de café et de boissons alcoolisées;
  • perturbation de la glande thyroïde;
  • les conditions de travail difficiles, par exemple, les personnes travaillant dans une usine automobile respirent constamment des impuretés de métaux lourds;
  • l'hérédité.

En raison du fait que toutes les raisons de l'apparition de ce néoplasme sont inconnues, la consultation annuelle Laura sera la meilleure option pour la prévention.

La présence d'un polype dans la gorge peut donner les symptômes suivants:

  • enrouement de la voix, qui peut être accompagné de douleur, ce symptôme est pertinent si la probabilité d'un rhume est complètement absente;
  • enrouement en même temps que la sensation d'un corps étranger dans la gorge.

Comment déterminer qu'il existe des polypes dans la gorge (la photo est présentée ci-dessus)? Visuellement. Un examen attentif de la gorge peut révéler des taches distinctes rouge, rose ou bleu-rose qui se détachent fortement sur l'arrière-plan général et qui sont attachées à la membrane muqueuse avec une jambe mince ou une base épaisse. Le milieu des cordes vocales est un lieu de prédilection pour les polypes. Des lésions répétées de la membrane muqueuse de la gorge et des cordes vocales peuvent entraîner une augmentation de leur nombre. Ce phénomène s'appelle la polypose.

Les polypes dans la gorge peuvent également se former chez les enfants de moins de cinq ans. Ce sont des polypes dits juvéniles qui disparaissent à l'adolescence.

Dans de rares cas, l'apparition de telles formations peut être accompagnée de douleurs dans le cou, de toux sanglante, de problèmes respiratoires et d'un manque total de voix. Le plus souvent, ce processus est asymptomatique.

Pour aider à diagnostiquer cette maladie, aidez l'inspection et la consultation. La procédure de la laryngoscopie miroir reste la plus courante de nos jours.

La tâche principale est de différencier ce néoplasme des autres. Afin de s'assurer que la formation n'est pas maligne, un examen histologique est effectué après son retrait.

La thérapie vocale joue un rôle important dans le traitement de cette tumeur. Bien sûr, il est impossible de guérir complètement la maladie de cette manière. Mais cela vous permet de restaurer la voix et de réduire considérablement la taille du polype. Par conséquent, les oto-rhino-laryngologistes expérimentés recommandent, pendant un certain temps, d'éliminer complètement les communications vocales.

Pour se débarrasser complètement d'un polype, on ne peut pas se passer d'une intervention chirurgicale. Le retrait a lieu sous anesthésie locale. Actuellement, l'éducation peut être supprimée de plusieurs manières, mais les plus courantes sont les suivantes:

  1. Endoscopie. Avec cette méthode, une pince gutturale et une boucle spéciale sont utilisées. Un polype ne peut être retiré de cette manière que s'il est petit.
  2. Traitement au laser ou électrocoagulation.
  3. Cautérisation à l'azote liquide (cryodestruction). Cette méthode est utilisée uniquement si la probabilité que la tumeur soit maligne est complètement absente.

Si le polype n'a pas été complètement éliminé, la probabilité d'une rechute est élevée.

Afin de récupérer plus rapidement de l'opération, les experts conseillent de laisser vos cordes vocales au repos, d'arrêter de fumer et d'humidifier l'air de la maison pendant deux semaines.

Pour réduire la taille des polypes dans la gorge, utilisez souvent la médecine traditionnelle. Un tel traitement aidera seulement à retarder la procédure de retrait et à éliminer les symptômes, mais la formation ne disparaîtra pas.

Les personnes dans cette situation utilisent de la propolis, car il s'agit d'un bon agent anti-inflammatoire. Un petit morceau de propolis est simplement mâché le matin à jeun. Ainsi, il est possible non seulement de réduire la taille du polype, mais également d'améliorer considérablement le système immunitaire.

La décoction de géranium est également un bon moyen de lutter contre ces excroissances. Pour ce faire, verser deux cuillères à soupe de feuilles broyées dans de l'eau et faire bouillir pendant cinq minutes après la cuisson. Il est nécessaire d'utiliser ce bouillon deux fois par jour dans le look refroidi.

La perfusion de Wintergreen soulage l'inflammation dans le corps et élimine tous les symptômes de la formation de polypes. Deux cuillères à café de la plante nécessiteront 200 ml d'eau bouillante. Infuser cette infusion doit être dans un thermos et insister pendant trois heures. Cette quantité devrait être bue pendant la journée en petites portions. Le traitement continue jusqu'à la disparition des symptômes.

Comme on dit, la maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Cette remarque s'applique aux polypes. Comment éviter leur apparence? Pour ce faire, vous n'avez pas besoin de surcharger les cordes vocales, il est nécessaire de surmonter toutes les mauvaises habitudes et de rendre visite à Laura une fois par an.

Les personnes travaillant dans la production et respirant des émanations nocives doivent obligatoirement porter un masque respiratoire.

Les polypes en général constituent un phénomène désagréable, même si la lutte contre eux ne prend pas toujours beaucoup de temps et que le processus de guérison après une intervention thérapeutique ne dépasse pas deux semaines.

Symptômes et traitement des polypes dans la gorge

Les polypes dans la gorge sont des tumeurs bénignes de la muqueuse. Les zones des cordes vocales ou du larynx sont le plus souvent touchées. Peut avoir différentes tailles, formes et couleurs. La structure des tumeurs comprend les cellules glandulaires, les fibres du tissu conjonctif et les fluides. Bien que les tumeurs aient une faible capacité de dégénérescence maligne, elles devraient être éliminées immédiatement après leur apparition.

Caractéristiques et causes de l'apparence

Le polype dans la gorge se distingue par son caractère bénin et son développement lent. Les tumeurs ont une jambe mince et une forme de champignon. Ils atteignent rarement la taille d'un pois. Le plus souvent, leur diamètre ne dépasse pas 3 mm.

Les causes suivantes contribuent à la formation de polypes dans la gorge:

  • traumatisme systématique des cordes vocales lors des cris, des chuchotements et des chants;
  • réactions allergiques (deviennent souvent la cause de croissance bénigne, les réactions allergiques persistantes sont particulièrement dangereuses);
  • tabagisme (les substances toxiques s'accumulent dans les tissus, provoquant une division cellulaire incontrôlée, ce qui entraîne la formation de tumeurs de toutes sortes);
  • activation du virus du papillome humain;
  • maladies infectieuses et inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures;
  • perturbation endocrinienne;
  • travailler dans des conditions dangereuses (le développement de polypes contribue à l'intoxication du corps par des sels de métaux lourds);
  • prédisposition génétique;
  • usage fréquent de café et de boissons alcoolisées.

Symptômes et diagnostic

Pour les petits polypes dans la gorge, les symptômes peuvent être absents. Dans d'autres cas, le tableau clinique de la maladie comprend:

  1. Changer le ton et le volume de la voix. La cause de la voix enrouée est la présence de polypes sur les cordes vocales.
  2. Douleur non associée à la présence d'infections virales ou bactériennes. En discutant et en avalant de la nourriture, les sensations désagréables sont aggravées. La douleur peut se propager à l'ensemble de la région cervicale.
  3. Une sensation de boule dans la gorge. Se produit avec l'apparition de grosses excroissances qui chevauchent la lumière du larynx.
  4. La présence de croissances sur les muqueuses. Lors de l'auto-examen de la gorge, il apparaît des polypes rapprochés, de couleur rouge, de jambe mince ou de large base. Les galles peuvent avoir plusieurs motifs et former des grappes ressemblant à des inflorescences de chou-fleur.

Les polypes laryngés sont souvent formés chez les enfants d’âge préscolaire. Leur croissance est accompagnée de:

  • maux de gorge graves;
  • insuffisance respiratoire;
  • toux sèche;
  • saignements;
  • manque de voix.

Pour identifier les tumeurs bénignes dans la gorge, utilisez:

  1. Fibrolaryngoscopy. Un endoscope flexible équipé d'une caméra et d'un rétro-éclairage est inséré dans la gorge. L'image est transmise à l'écran, ce qui permet d'examiner en détail les muqueuses, de déterminer le type, la taille et l'emplacement du polype. Si nécessaire, l'élimination simultanée de la tumeur à l'aide d'une sonde dure.
  2. Laryngoscopie miroir. L'inspection est effectuée à l'aide d'un miroir laryngé et d'un réfracteur frontal. La procédure provoque une gêne, elle est donc rarement utilisée dans les cliniques modernes. L'examen révèle des modifications pathologiques des cordes vocales et des amygdales.
  3. Examen histologique. Nommé si une dégénérescence maligne d'une tumeur est suspectée. Le plus souvent effectué après l'excision de la croissance. L'analyse microscopique vise à déterminer le type de cellules qui constituent la tumeur.
  4. Phonétographie. La procédure est utilisée pour évaluer les fonctions des cordes vocales.

Méthodes de traitement

La thérapie vocale joue un rôle important dans le traitement de la polypose laryngée. Pendant un certain temps, le patient devrait complètement abandonner la communication vocale. Cela réduit la taille de l'accumulation. Si le polype du larynx se développe rapidement, une intervention chirurgicale est nécessaire. L'intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie locale. Pour supprimer les polypes, utilisez les méthodes suivantes:

  1. Chirurgie endoscopique. La mise à l'échelle est supprimée à l'aide d'une pince gutturale et d'une boucle en métal. De cette façon, les néoplasmes de petite taille sont éliminés. Après la chirurgie, il reste une plaie qui guérit en une semaine.
  2. Exposition au laser. Le polype est coupé avec un rayon laser, ce qui réduit le risque d'infection et le développement de saignements.
  3. Électrocoagulation. L'accumulation de courant est affectée par le courant électrique, raison pour laquelle ses tissus meurent.
  4. La cryodestruction La cautérisation à l'azote liquide est utilisée en l'absence de risque de malignité (transformation maligne). Après destruction par exposition à basse température, le polype peut réapparaître.

Dans le traitement des néoplasmes bénins du larynx sont utilisés et remèdes populaires:

  1. Propolis. Il a des effets anti-inflammatoires et cicatrisants. Une petite quantité de propolis est absorbée le matin à jeun. La durée du traitement dure pour réduire la taille de la croissance. L'outil renforce l'immunité en aidant l'organisme à lutter contre le papillomavirus.
  2. Bouillon de géraniums. Il est considéré comme un traitement efficace pour les tumeurs bénignes. 2 cuillères à soupe l Les feuilles fraîches de la plante sont bouillies dans 200 ml d'eau pendant 5 minutes. Le bouillon est pris 2 fois par jour, 100 ml.
  3. Infusion de gaulthérie. Élimine les foyers inflammatoires chroniques dans le corps, aide à se débarrasser de la polypose laryngée. 2 c. À thé les herbes sèches brasser dans 1 tasse d'eau bouillante. Il faut insister dans un thermos pendant 3 heures, laisser refroidir, filtrer et boire une gorgée pendant la journée. Le traitement dure jusqu'à la disparition des signes de la maladie.

Complications possibles

Les complications courantes des lésions polypeuses de la gorge incluent:

  1. Accession d'infections bactériennes. Accompagné d'une augmentation de la température corporelle, augmentation des maux de gorge, suppuration tumorale.
  2. Cancer du larynx. C'est une maladie rare qui se développe avec le traumatisme constant des polypes.
  3. Dysphonie. Une modification des caractéristiques de la voix peut persister même après l'élimination chirurgicale des excroissances.
  4. Constriction du larynx. Cette pathologie est liée à des complications postopératoires. Provoque des problèmes d'élocution et de déglutition.

Prévention

La prévention des polypes comprend:

  • rejet de mauvaises habitudes;
  • exclusion de l'effet des rayonnements ionisants;
  • élimination des maladies inflammatoires du larynx;
  • utilisation d'équipements de protection individuelle dans les industries dangereuses;
  • maintien d'un mode de vie sain (adhésion aux principes d'une nutrition adéquate, régime de travail et de repos).

Les personnes à risque doivent être examinées régulièrement par un otolaryngologue.