Principal
L'otite

Après le froid, l'odorat avait disparu - comment revenir?

L'analyseur olfactif est l'organe sensoriel le plus ancien. Même de simples organismes unicellulaires ont la capacité de "renifler". Une personne qui a perdu son odorat se sent inférieure. Après tout, l’odeur est étroitement liée à l’analyseur de goût. Et après que l'odeur disparaisse le goût. Comment rendre l'odorat dans un rhume? Nous en parlerons dans notre article.

Causes de la maladie

La perte d’odeur au nez qui coule est associée à un gonflement des muqueuses et à une altération du récepteur nasal. Quel est l'organe olfactif?

Dans la partie supérieure de la cavité nasale, il y a une zone où se trouvent les cellules réceptrices de l'analyseur olfactif. Ils sont représentés par un tissu neural conduisant à une irritation du nez au cerveau. Là, le signal est analysé. En conséquence, la personne sent une certaine odeur et la relie au nom du parfum.

Avec un fort gonflement de la membrane muqueuse, la zone de l’analyseur réduit son fonctionnement. Les molécules d'une substance ne peuvent pas atteindre les poils sensibles et une hyposmie se développe. Cette condition est caractérisée par une perception réduite des arômes. Le goût et l'odeur ne disparaissent pas mais se détériorent considérablement. C'est un processus réversible. Le traitement consiste à éliminer l'œdème et à traiter activement la maladie sous-jacente.

Dans certains cas, ce phénomène est accompagné de lésions du nez, de tumeurs de la cavité et de polypose de la membrane muqueuse. Le traitement de l'hyposmie dans ces cas consiste en l'élimination de la pathologie sous-jacente.

Avec une longue durée d'hyposmie conduit à une atrophie complète de l'analyseur. Après cela, il est presque impossible de restaurer la fonction de l'organe. L’anosmie totale ou partielle se développe, l’odeur et le goût sont perdus.

Comment le goût est-il lié à la perception de l'odorat? Après tout, quand la tête est froide, les récepteurs de la langue restent normaux. Le fait est que le cerveau perçoit l'odeur et le goût de certains produits au total. Par exemple, une orange est enregistrée comme une combinaison d'arôme d'agrumes et d'une gamme aigre-douce. Notre "ordinateur central" n'est pas en mesure de traiter ce type d'informations en l'absence de tous les composants. Par conséquent, lorsqu'un seul élément de cette chaîne tombe, une analyse complète ne fonctionne pas. Une personne ne ressent pas le plaisir habituel de manger sans en sentir l'odeur. En même temps, il détermine le goût (amer, salé, sucré, acide) sans équivoque.

Quand sonner l'alarme?

Nous avons découvert pourquoi les odeurs disparaissent lorsque le nez est bouché. Mais quand la fonction normale devrait être restaurée. Cela se produit individuellement pour chaque personne. Cependant, si, après une écoulement nasal aigu, une semaine entière s'est écoulée et que le nez ne sent toujours rien, il faut faire quelque chose.

Tout d'abord, consultez un spécialiste. Le médecin ORL évaluera votre état et vous prescrira un traitement approprié. Avant la visite chez le médecin, vous pouvez faire des lavages au sel. Ils hydrateront la muqueuse et aideront à restituer l'odeur et le goût.

Certains patients commencent immédiatement à s'auto-traiter. Le faire est assez risqué. Après tout, les causes de la perte d’odeurs sont multiples et vous pouvez les déterminer après une longue recherche diagnostique. Les recettes les plus sûres de la médecine traditionnelle sont énumérées ci-dessous. Mais rappelons qu’une thérapie à part entière ne fournira que le spécialiste du profil.

Ne remettez pas la visite chez le médecin. Après tout, plus le tissu nerveux de la cavité nasale ne fonctionne pas longtemps, moins il lui est possible de restaurer sa fonction antérieure.

Nous restaurons l'odorat

Et si votre nez vous laisse tomber? Bien sûr, commencez le traitement. Nez qui coule, sinusite, rhinite allergique - toutes ces maladies, accompagnées d'un gonflement grave de la membrane, nécessitent la nomination de gouttes vasoconstrictives. Les médicaments suivants suffiront - Naphthyzinum, Oxymetazoline, Phenylephrine. Après leur utilisation, le gonflement de la membrane muqueuse disparaît et la quantité de mucus diminue. Les molécules odorantes peuvent affecter librement les cellules réceptrices et l'odeur est ressentie plus fortement. Si le sens de l'odorat est perdu et le nez bouché, il suffit de prendre le traitement assez activement et la maladie disparaîtra au plus vite.

Dans certains cas, l'utilisation prolongée de gouttes ayant un effet vasoconstricteur provoque des phénomènes atrophiques sur la membrane muqueuse. Ensuite, le patient peut se plaindre que son odorat est parti. Ces phénomènes sont associés à la malnutrition de la muqueuse nasale, à l'origine du traitement actif avec des décongestionnants. Les gouttes dans le nez devraient être annulées de toute urgence (les médecins conseillent de le faire immédiatement, malgré le syndrome de "rebond"), et avec le temps le sens de l'odorat sera rétabli.

Dans certains cas (rhinite allergique chronique, sinusite chronique), l'inflammation dure plus de 10 jours et la réception de gouttes vasoconstricteurs ne peut pas durer si longtemps. Les médicaments hormonaux viennent à la rescousse (Avamis, Nasonex, Flikonaze). Les hormones locales soulagent non seulement l'enflure, mais également l'inflammation. Avec les pathologies chroniques, ces outils sont indispensables. Le traitement avec des hormones inhalées est totalement sans danger. Ils ne sont pas absorbés dans le sang, agissant uniquement dans la lésion. Ils sont autorisés à utiliser dans l'enfance (chez les enfants âgés de plus de 2,5 ans). Mais cela ne peut être fait qu'après avoir consulté un pédiatre.

Médecine populaire

Des conseils de médecine alternative vous aideront à ramener le goût et l’odorat. Nous listons les méthodes les plus efficaces.

  1. Rincer à l'eau salée. Pour ce faire, utilisez une cuillère à café de sel par litre d’eau bouillie. Remplissez le liquide dans la bouilloire et injectez-le dans la narine sans pression. L'eau devrait couler de l'autre narine. La procédure doit être effectuée 2 fois par jour, matin et soir. Si vous ne voulez pas perdre votre temps avec des solutions, procurez-vous une boîte d’eau de mer prête à l’emploi, stérile et bien emballée. Rincer le nez 3 fois par jour. Ce traitement est utile dans les cas d'inflammation chronique et d'atrophie des muqueuses. L'eau hydrate le nez et lui permet de restaurer rapidement ses fonctions.
  2. Après un rhume, il est utile de faire une inhalation "à chaud". Ils vous permettront de restituer rapidement l'odeur et le goût, de vous éviter les effets désagréables de la maladie et de restaurer la vitalité. La recette est la suivante: versez de l'eau chaude dans un grand bol, ajoutez une cuillère à soupe de jus de citron, 1-2 gouttes d'huile essentielle de menthe ou d'eucalyptus. Nous respirons trop avec deux narines. Après cette procédure, l'odeur et le goût reviennent rapidement, la fonction cérébrale s'améliore et l'humeur s'améliore. Le traitement dure au moins 10 jours.
  3. Avec la perte de sensibilité de l'analyseur olfactif, vous pouvez faire des applications dans le nez avec de la propolis. Pour ce faire, prenez une cuillère à thé de la substance et mélangez-la à une huile végétale (pêche, olive, graine de lin). Saturez le mélange gazeux dans la gaze et insérez-le dans la cavité nasale pendant 20 minutes. Ce traitement convient aux personnes qui ne sont pas allergiques aux produits apicoles.

Odeur perdue lors d'un rhume

Raisons

Avec le froid, l'air est bloqué aux récepteurs olfactifs. Cela signifie que les particules en suspension dans l'air qui transportent des arômes pénètrent difficilement dans ces endroits à cause de la morve, ce qui entraîne une perte d'odeur et de goût.

Les personnes souffrant de rhinite chronique, de sinusite et de frontite sont particulièrement sensibles à cette maladie. Les adénoïdes, les polypes, les allergies, les défauts de la cloison nasale et les tumeurs de la cavité nasale aggravent sensiblement la situation.

Infection virale

L'abaissement de l'odorat se produit toujours au cours de la deuxième phase du nez qui coule lors d'une infection virale, lorsque les démangeaisons au nez et les éternuements sont remplacés par un écoulement abondant de liquide et une congestion. Cela se produit pour deux raisons:

  1. Les décharges enveloppent les parois du nez, empêchant l'air de les atteindre.
  2. Certains virus bloquent le travail des récepteurs.

Sinusite

Si, une semaine après le rhume, l'état s'aggravait, la température commençait à monter, l'odorat et le goût disparaissaient, une congestion nasale persistante et des maux de tête apparaissaient, peut-être que la maladie était compliquée par une sinusite. La sinusite est une inflammation des muqueuses des sinus. La membrane muqueuse des sinus se gonfle, le secret stagne et se transforme en pus.

Les micro-organismes responsables de la sinusite détruisent l'épithélium. Les signaux du goût et de l'odorat cessent tout simplement de circuler dans le cerveau. C'est la cause de la perte de l'odorat.

Surdosage de gouttes nasales

Les gouttes de vasoconstricteur ne peuvent être gouttes qu'après 4 à 6 heures et pas plus de 3 ou 4 fois par jour. La durée du traitement pour la plupart des médicaments est de 3 jours. Mais il n’est pas rare que les gens abusent de ces médicaments et les enterrent souvent et souvent.

Avec l'utilisation fréquente et prolongée de médicaments vasoconstricteurs, la couche musculaire des vaisseaux nasaux cesse de fonctionner de manière indépendante, l'alimentation des parois des vaisseaux est perturbée.

La muqueuse nasale sèche peut aussi utiliser de façon irrationnelle des gouttes astringentes - Collargol et Protargol.

Allergie

L'odorat peut disparaître temporairement pendant la rhinite allergique. Cela est dû à un œdème et à une abondance de sécrétions liquides qui empêchent l'air d'entrer en contact avec les récepteurs olfactifs.

Si le sens de l'odorat est perdu à cause de l'allergie, vous devez d'abord vous en débarrasser à l'aide d'antihistaminiques et de médicaments hormonaux.

Troubles hormonaux

Ce n’est pas effrayant si l’odorat est perdu pendant la grossesse (dans le contexte de la rhinite vasomotrice), la menstruation, après la prise de contraceptifs oraux. La raison en est les changements hormonaux, après quoi tout revient à la normale.

Changements anatomiques de la cavité nasale

La perte de l’odorat peut être due à des modifications de la cavité nasale, accompagnées de sécrétions:

  • les polypes;
  • les végétations adénoïdes;
  • grande courbure du septum du nez;
  • des tumeurs;
  • hypertrophie des cornets.

Pour rendre le sens de l'odorat, vous devez vous débarrasser de ces défauts anatomiques. Il n'est pas exclu que cela ne soit possible qu'avec l'aide d'une opération.

Poisons et produits chimiques

L'odeur et le goût disparaissent chez les personnes qui travaillent à la production de substances toxiques et au contact de produits de peinture et de vernis, de produits pétroliers, de vapeurs d'acides divers, etc. Cette condition, appelée anosmie ou perte totale de la perception des arômes, peut être accompagnée d'un écoulement nasal ou peut-être pas.

De plus, les fumeurs actifs et passifs se plaignent souvent d'avoir perdu leur sens de l'odorat. Les récepteurs peuvent mourir complètement et il est presque impossible de restaurer leurs fonctions d'origine.

Traitement

Pour vous débarrasser de ce fléau, vous devez éliminer les écoulements nasaux et ajuster le débit de mucus sortant de la cavité nasale.

Tout d'abord, vous devez vous limiter à l'utilisation de gouttes nasales. Au lieu de cela, il vaut mieux ressembler à la physiothérapie, par exemple électrophorèse, phonophorèse, irradiation ultraviolette du nez et du pharynx, bioptron. Lorsqu'il est urgent d'ajuster votre respiration, vous devez vous entraîner à utiliser des solutions salines qui aident à éliminer les symptômes et les causes de la maladie. Inclus dans leur composition en minéraux, les ingrédients naturels améliorent considérablement les performances de la muqueuse nasale.

Recommandations médicales

  1. Il est nécessaire de faire de la gymnastique quotidienne - dix minutes pour forcer et détendre les muscles du nez. Nez tendu à garder au moins une minute.
  2. Masser les ailes du nez.
  3. Si le sens de l'odorat a disparu et qu'il y a une perte de goût, il est nécessaire de faire un échauffement. Il est recommandé de chauffer le nez avec une lampe bleue; en son absence, vous pouvez utiliser une lampe d’étudiant ordinaire. L'échauffement est effectué à une distance de 25 cm, pendant 10 minutes, une fois par jour pendant une semaine.
  4. Rincer quotidiennement le nez avec des solutions salines de pharmacie - Delphi, Aquamaris, Humer.
  5. Vous pouvez goutter dans le nez gouttes d'huile Pinosol.

Attention! Pour le traitement, il est interdit d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs, des sprays et des gouttes combinées contenant un composant vasoconstricteur (Polydex, Vibrocil).

Manières folkloriques

  • Vous devez faire l'inhalation de vapeur d'eau en ajoutant du jus de citron, de la lavande et de l'huile de menthe. Faites-les quotidiennement, le nombre de procédures - 10. Pour l'inhalation, vous pouvez préparer une décoction de sauge, calendula, ortie ou menthe, avec l'ajout de jus d'ail frais. Vous devez vous couvrir la tête avec une couverture et respirer par dessus la vapeur pendant 15 minutes.
  • Insérez des cotons-tiges imbibés de miel dans le nez pendant 20 minutes.
  • Si le sens de l'odorat est perdu, vous pouvez respirer au-dessus de la fumée d'absinthe, de cosses d'ail ou d'oignons en feu.
  • L'inhalation d'odeurs fortes aidera à rendre le goût: raifort, oignon, moutarde.
  • Il est utile d'inhaler une paire d'huile de menthol ou de baume "Star".
  • Faites des bains de pieds chauds à la moutarde, à l’eucalyptus et au poivre. Ils améliorent la circulation sanguine, gèrent efficacement le nez qui coule et se bouchent, ils chassent le rhume, surtout si vous prenez un bain chaud avant de vous coucher.

Prévention

Pour perdre votre odorat et votre goût, vous devez prendre soin de votre santé et suivre les recommandations suivantes:

  • ne retardez pas le traitement du rhume et du rhume;
  • lors d'une épidémie de maladies virales, rincer le nez avec des solutions salines, des décoctions de camomille, du calendula;
  • éviter le contact avec les allergènes si des allergies sont diagnostiquées;
  • prendre soin de renforcer l'immunité;
  • lorsque vous travaillez avec des substances nocives, utilisez des masques de protection et des respirateurs;
  • suivez les règles de sécurité dans le sport.

La perte de l'odeur après un rhume n'est pas toujours et pas du tout. Elle n'est pas la norme et nécessite un traitement. Par conséquent, si le sens de l'odorat a disparu et qu'il ne s'est pas rétabli après quelques mois, il n'est pas recommandé d'hésiter. Vous devez vous adresser au médecin de l'oto-rhino-laryngite.

Perte d'odeur au nez qui coule - que faire?

Si la rhinite se prolonge, la membrane muqueuse des voies nasales perd sa sensibilité antérieure et le sens de l'odorat est sensiblement réduit. L'odeur manquante ne revient pas immédiatement, un traitement conservateur supplémentaire est nécessaire, il est possible à la maison. Dans tous les cas, avant de renvoyer l'odorat dans un rhume, il est important de comprendre en quoi consiste le processus pathologique, pourquoi il se produit et comment le prévenir.

Vue d'ensemble du problème

Comme on le sait, le rhume courant provoque un écoulement nasal grave qui, dès l'apparition des premiers symptômes, provoque un gonflement accru de la membrane muqueuse, un changement (épaississement) de sa structure. En conséquence, les récepteurs des voies nasales perdent leur sensibilité, moins susceptibles aux odeurs et aux odeurs. Cette affection anormale est temporaire, mais dans les scènes cliniques compliquées, elle peut persister jusqu’à la fin de la vie, conséquence désagréable d’une maladie autrefois récurrente.

Le deuxième problème avec la rhinite est l'accumulation d'une grande quantité de mucus, qui viole non seulement la respiration nasale, mais réduit également la qualité du sommeil, supprime le goût et l'odorat. En l'absence de traitement intensif, sa viscosité augmente, une consistance épaisse se produit et le problème peut être unilatéral ou bilatéral. La personne blessée ne comprend pas le goût des aliments et le sens de l'odorat ne revient pas même après le nettoyage forcé des voies nasales enflammées.

La perte de l'odorat lors d'un rhume doit alerter le patient. De plus, il est important de réagir rapidement à un symptôme aussi déplaisant. Avant de choisir un traitement à domicile, il est nécessaire de consulter le médecin local. Sinon, des réactions allergiques potentielles peuvent provoquer des membranes muqueuses sèches, une irritation, un manque de dynamique positive. Réception exclusivement des médicaments vasoconstricteurs peut ne pas suffire, montre une approche globale du problème.

Classification des maladies

Avant de restaurer le sens de l'odorat, il est important de déterminer en détail pourquoi les symptômes caractéristiques sont apparus. Il est important de prévenir sa survenue à l'avenir, afin d'éliminer les complications. Un tel symptôme désagréable a la classification suivante, qui détermine simplement le schéma optimal de thérapie intensive à la maison et dans un hôpital. C'est:

  1. Anosmie Perte complète de sensibilité suite à un long processus inflammatoire. Les polypes, les tumeurs, les infections, l'utilisation à long terme d'antibiotiques peuvent précéder le symptôme.
  2. L'hyposmie. Perte temporaire d'odeur résultant d'une réaction allergique, résultant de l'élimination des polypes, complication du processus inflammatoire. La présence de mucus laisse espérer que ce symptôme est temporaire, mais une augmentation de la viscosité ne fait qu'exacerber l'évolution de la maladie.

Dans les deux scènes cliniques, le patient ne sent pas, et son retour dépend entièrement de ses actions ultérieures, des mesures de réponse rapides.

Facteurs pathogènes

Il est difficile de déterminer les mesures thérapeutiques sans savoir pourquoi l’odeur est perdue. S'il ne s'agit que d'un événement ponctuel, ne paniquez pas - les signes d'un rhume vont bientôt disparaître complètement. Lorsque le processus pathologique se répète encore et encore, il est temps de réfléchir sérieusement aux facteurs pathogènes possibles. Alternativement, ceux-ci peuvent être:

  • infections virales;
  • réaction allergique;
  • inflammation des sinus paranasaux;
  • pathologies chroniques de la muqueuse nasale;
  • anomalies anatomiques du septum nasal;
  • ARVI, ARI, grippe, rhume;
  • conséquence de la médication.

Si le sens de l'odorat est perdu lors d'un écoulement nasal pour l'une des raisons indiquées, la première chose à faire est d'éliminer le potentiel "agresseur" et de commencer ensuite un traitement productif. Étant donné que d'autres symptômes désagréables apparaissent pendant le rhume, une thérapie intensive vise également à les supprimer.

Les principales méthodes de traitement

Première règle - le traitement doit être instauré rapidement. Par conséquent, n'hésitez pas avec une visite imprévue chez l'otolaryngologist, diagnostic détaillé. C’est ce spécialiste étroit qui expliquera judicieusement quoi faire dans un tel tableau clinique, comment se débarrasser rapidement des symptômes anxieux. Il existe plusieurs façons de rétablir le sens de l'odorat et le goût dans le rhume, en commençant par la prise de médicaments vasoconstricteurs et en terminant par des recettes efficaces pour la santé des médecines parallèles. Voici le traitement offert par le médecin traitant:

  1. Recevoir des médicaments vasoconstricteurs par voie nasale. Ce sont des gouttes, des aérosols, des aérosols, par exemple, Rinozolin, Nazol, Nazivin, Nasonex, Naphthyzinum. L'autotraitement superficiel avec de tels médicaments est strictement interdit. C'est la réponse à la question de savoir comment rendre le goût, mais le traitement est très long.
  2. L'inhalation à domicile est également une méthode efficace qui permet de restaurer le sens de l'odorat de manière productive. Ces procédures accessibles doivent être effectuées à domicile, la durée d’une session n’excédant pas 7 minutes, après cela - pour ne pas sortir, ne pas entrer dans les brouillons. Pour la solution thérapeutique, utilisez des huiles essentielles de pommes de terre, d'eucalyptus et de menthe, et d'huile de camphre.
  3. Si l'odeur et le goût sont perdus, vous pouvez utiliser le lavage des voies nasales. Cela peut être une solution saline, une décoction de camomille ou d’autres plantes médicinales. Le retour des odeurs sera graduel, mais avec la régularité des procédures, le résultat sera vraiment plaisant.
  4. Il est possible de retrouver le sens de l'odorat après un rhume avec des méthodes physiothérapeutiques, par exemple dans un hôpital, pour suivre un cycle complet de thérapie magnétique, inhalation, rayonnement ultraviolet, traitement au laser. La récupération est progressive et la méthode est plutôt auxiliaire à l'utilisation d'agents vasoconstricteurs. Le problème, je ne sens pas le goût, sera bientôt résolu.
  5. Le massage du nez et les exercices de respiration vous aideront à retrouver rapidement le sens du goût et de l'odorat. Si les actions sont effectuées correctement, les recommandations médicales sont suivies, la nourriture lui rendra sa saveur, et le réflexe olfactif deviendra la norme de la situation quotidienne, de la vie quotidienne. Combien de temps sera consacré au traitement, une question individuelle.

Ce sont les actions des patients si l'odorat a disparu après un rhume. Plus tôt vous commencez les activités de traitement, plus vite se fera sentir "l'odeur du monde qui l'entoure". Si vous ignorez les règles des soins intensifs, une "vie sans goût" sera une complication de la maladie caractéristique.

Mesures préventives

Bien que l’odorat soit rétabli progressivement, il est préférable de ne pas provoquer une telle récidive. La prévention est d’une importance primordiale et chaque personne consciente devrait être au courant de tels événements. Donc:

  1. Afin de ne pas perdre le réflexe gustatif, il est nécessaire d'éviter un refroidissement excessif prolongé du corps.
  2. Les premiers signes d'un rhume sont nécessaires pour traiter avec une consommation d'alcool abondante, sans oublier un symptôme tel que le nez qui coule progressivement.
  3. Avant de traiter une maladie, assurez-vous que la réaction allergique aux médicaments sélectionnés est complètement absente.
  4. Ne pas entrer en contact avec des patients atteints de rhume, éviter les lieux de rassemblement massif de personnes en période d'épidémies saisonnières.
  5. Traiter rapidement les rhumes, les sinusites, les laryngites, les amygdalites, les rhinites de toutes formes et les réactions allergiques aggravées.

Si le patient commence à ressentir les premiers symptômes de malaise, il est nécessaire de le traiter à temps. Par exemple, lorsque l’arôme du parfum ne semble plus être épicé ni saturé, mais qu’un rhume empêche le sommeil, la respiration et la parole; il est temps de réfléchir sérieusement. Si vous ignorez ce symptôme de la maladie, dans un court laps de temps cessera de sentir toutes les odeurs résistantes. En tout état de cause, lorsque le sens de l'odorat a été perdu dans le rhume, une visite chez l'oto-rhino-laryngologiste est obligatoire. Le médecin va certainement aider.

Que faire en cas d'odeur et de goût perdus? Causes et traitement

Que faire si les odeurs et les goûts ont disparu et que le nez ne sent pas?

Dans les cas où cette maladie, même considérée comme peu fréquente, s'accompagne d'une détérioration de la perception des arômes ou même du goût, les gens commencent à tirer la sonnette d'alarme et à chercher des moyens de les restaurer.

Les causes et le traitement de ce trouble seront abordés dans cet article.

Les raisons ou pourquoi l'odeur et le goût ont disparu?

Il peut sembler que l’incapacité à distinguer les odeurs soit une bagatelle, sans laquelle il est facile de vivre.

Mais lorsqu'une personne perd l'un de ses sentiments principaux, elle réalise sa véritable valeur.

Après tout, privé de la possibilité de faire l'expérience du parfum et des "chouchous désagréables", il perd partiellement le plaisir de manger et peut également se mettre en danger de manger un produit gâté.

En même temps, le monde qui nous entoure ne semble plus aussi coloré qu'auparavant. Par conséquent, il est extrêmement important de réfléchir à la manière de restituer l’odeur et le goût par temps froid.

L'incapacité à distinguer les odeurs est le plus souvent observée dans le contexte du rhume, accompagné d'un écoulement nasal (rhinite). Selon le degré de détérioration de la fonction olfactive, il existe:

  • hyposmie (diminution partielle de la gravité de l'odeur);
  • anosmie (absence totale de sensibilité aux substances aromatiques).

La rhinite aiguë est la cause la plus fréquente d'hyposmie, voire d'anosmie. Il se développe en raison de la chute de l'immunité locale et générale et de l'activation de micro-organismes, vivant toujours sur les membranes muqueuses de personnes en parfaite santé.

Puisque le corps perd sa capacité d'interférer avec sa reproduction, les microorganismes infectent les tissus et provoquent l'apparition du processus inflammatoire.

Cela s'accompagne de l'apparition de poches et d'un assèchement de la membrane muqueuse. Ensuite, il est humidifié en raison d'un épanchement séreux (un fluide spécial qui se produit lors d'une inflammation tissulaire).

La quantité de mucus augmente progressivement, l'épanchement s'accumule partiellement sous la couche de membrane muqueuse supérieure, formant des bulles, ce qui permet à celui-ci de s'écailler et de provoquer la formation d'une érosion.

Au cours de tous ces processus, les récepteurs sensibles aux composés aromatiques situés dans la partie supérieure de la cavité nasale peuvent être bloqués par le mucus ou être endommagés.

Par conséquent, ils sont incapables de répondre aux stimuli et, par conséquent, transmettent un signal au cerveau. Cela explique le fait qu'après le froid, l'odorat a été perdu.

Mais la détérioration de la capacité de sentir l'odeur de diverses substances n'est pas la seule conséquence possible de la rhinite. Il y a souvent une perte simultanée de goût et d'odeur.

La raison en est que très souvent une personne confond involontairement goût et goût. Les vraies sensations gustatives apparaissent en réponse à la pénétration de substances salées, acides ou sucrées sur la langue, car des récepteurs spéciaux situés dans différentes parties de la langue sont responsables de leur perception.

Pour leur pleine perception, la participation simultanée d'analyseurs de goût et de récepteurs olfactifs est requise. Par conséquent, le fait qu'une personne ait l'habitude de considérer le goût d'un plat peut facilement être son arôme.

Attention! Si le patient a cessé de sentir et qu'aucun écoulement nasal n'a été observé, il est impératif de contacter un neurologue pour éliminer les pathologies cérébrales et autres maladies graves.

Si l'odorat est parti: que faire dans ce cas?

Et l'odeur et le goût ont-ils vraiment disparu? Il arrive souvent que le patient dise: «Je ne sens pas les odeurs…», «Je ne sens pas le goût des aliments et les odeurs», mais il s’avère que ce n’est pas le cas.

Pour vérifier avec précision la présence d'hyposmie, il existe même un test spécial en médecine - l'olfactométrie.

Son essence consiste à alterner l'inhalation de vapeurs de 4 à 6 substances odorantes contenues dans des flacons étiquetés.

Pour le patient, l'une des narines est serrée avec un doigt et un vaisseau contenant une substance est placé à une distance d'un centimètre de l'autre. Le patient devrait prendre une respiration et répondre à ce qu'il ressent. Traditionnellement utilisé:

  • Solution d'acide acétique à 0,5%;
  • pur esprit de vin;
  • teinture de valériane;
  • l'ammoniac.

Ces substances sont classées par ordre d'amélioration de la saveur. Par conséquent, il est possible de déterminer le degré de dysfonctionnement olfactif provoqué par l'odeur de la personne capable de la sentir.

Un test similaire peut être effectué à la maison, même sans disposer de solutions spéciales, d’articles et de produits ménagers ordinaires appropriés.

Le test comporte plusieurs étapes, le passage de l’une à l’autre n’est effectué qu’après la réussite de la précédente. On propose au patient de sentir:

  1. Alcool (vodka), valériane et savon.
  2. Sel et sucre.
  3. Parfum, oignon, chocolat, solvant (dissolvant pour vernis à ongles), café instantané, allumette éteinte.

Si l’un d’eux ne peut être reconnu, c’est un signe clair de diminution de la fonction olfactive et une raison de se tourner vers l’ENT afin de déterminer comment restituer l’odeur et le goût lorsqu’il fait froid.

Si le sens de l'odorat a disparu pendant un rhume ou après un rhume.

Les patients se plaignent souvent que leur goût et leur odeur ont disparu à cause du rhume. De tels symptômes peuvent survenir lorsque:

rhinite:

  • aigu;
  • chronique;
  • allergique.
inflammation aiguë et chronique des sinus paranasaux:
  • une antrite;
  • l'ethmoïdite;
  • avant;
  • sphénoïdite.
Beaucoup moins souvent, les causes d'un instinct aggravé sont les suivantes:
  • l'ozène;
  • sclérome;
  • polypose.

Ainsi, le plus souvent, la perception des parfums est altérée par le rhume, la grippe et d'autres infections respiratoires aiguës.

Néanmoins, de telles maladies courantes, accompagnées de rhinites, telles que les sinusites, les frontites et autres, peuvent également le précéder.

Et comme ils se développent souvent sur le fond de la courbure de la cloison nasale, on leur prescrit souvent une septoplastie.

Cette opération, qui a pour but de niveler le septum et de normaliser la respiration, est nécessaire pour éliminer les conditions préalables au maintien des processus inflammatoires dans les sinus paranasaux et, par conséquent, pour perturber le parfum.

Mais, malheureusement, les septoplatiques ne constituent pas une garantie pour rétablir la capacité de distinguer normalement les odeurs, car il est possible de provoquer ensuite des modifications dégénératives de la membrane muqueuse et le développement d'une hyposmie, voire d'une anosmie.

Bien que la courbure du septum lui-même n'affecte en rien la capacité d'une personne à percevoir toutes sortes de saveurs. Source: nasmorkam.net

En outre, des modifications dégénératives de la membrane muqueuse peuvent survenir non seulement à la suite d'une septoplastie, mais également à la suite de dommages accidentels causés par des corps étrangers.

Dans de telles situations, parlez du développement de la rhinite traumatique. La cause de son apparition peut être non seulement des macro-objets, mais également de petites particules solides, telles que le charbon, les poussières, les métaux, contenues dans:

  • de la fumée;
  • les aérosols;
  • diverses émissions industrielles, etc.

Il a également été observé que la netteté de l'odeur et la perception du goût se détérioraient avec l'âge. Ces changements peuvent être qualifiés de physiologiques, car ils sont causés par "l'affaiblissement" des récepteurs correspondants.

Mais généralement, les personnes âgées remarquent que le parfum s’est détérioré après un rhume. Cela peut être dû à des dommages aux récepteurs dus au déroulement actif du processus inflammatoire, qui ne sont alors pas complètement restaurés. Par conséquent, après le rétablissement, les personnes âgées peuvent se plaindre d'hyposmie.

Comment restaurer le sens de l'odorat?

Bien sûr, la réponse exacte à cette question ne peut être donnée qu’à un spécialiste.

Un médecin qualifié sera en mesure de trouver les véritables causes des violations et de les éliminer rapidement.

Toute auto-médication ne peut qu'aggraver le problème et retarder le retour à la normale.

Par conséquent, même s'il existe divers remèdes populaires permettant de résoudre le problème, avant de commencer à les utiliser, vous devez demander à l'oto-rhino-laryngologiste s'ils peuvent être utilisés.

Selon les raisons de la détérioration de la fonction olfactive, le médecin peut vous prescrire un certain nombre de médicaments pour aider à la restaurer, notamment:

  • Naphazoline (Naphthyzinum);
  • La xylométazoline (galazoline);
  • Oxymétazoline (nazol);
  • Tramazoline (Lasolvan Reno), etc.

Ces médicaments font partie des vasoconstricteurs. Des mécanismes qui éliminent le gonflement de la membrane muqueuse sont au cœur de leurs actions. Mais leur utilisation pendant plus de 5 à 7 jours n’est pas recommandée, car ils créent une dépendance et perdent leur efficacité.

Dans le pire des cas, une rhinite médicamenteuse se développe, accompagnée d'une rhinite constante, beaucoup plus difficile à traiter que, par exemple, aiguë.

Si l'hyposmie est le résultat d'une rhinite allergique, on prescrit aux patients des antihistaminiques et, dans les cas plus graves, des corticostéroïdes locaux:

  • Chloropyramine (Suprastin);
  • Loratadine (claritine);
  • Erius (Eden);
  • Telfast;
  • Le kétotifène;
  • Nasonex;
  • Fliksonaze;
  • Béclométhasone, etc.

Lorsque la sinusite est devenue la cause de l'hyposmie, le traitement est exclusivement sous contrôle ORL. Toute auto-traitement dans de tels cas peut avoir des conséquences tragiques, car une inflammation des sinus peut provoquer le développement d'une septicémie, d'une méningite et d'autres pathologies mettant la vie en danger.

Par conséquent, dans de tels cas, toute mesure permettant de retrouver l’odorat et le goût en cas de rhume doit être approuvée par l’otolaryngologue.

Que faire si après le froid, une odeur, un goût et une odeur perdus

À l'aide de l'odorat, une personne perçoit les saveurs et sent le goût des aliments consommés. Il existe des cas où cette sensation et la capacité de distinguer les odeurs disparaissent lorsque le nez est bouché pendant la période de la maladie et quelque temps après.

Pourquoi l'odeur et le goût disparaissent-ils lorsque vous avez un rhume?

La perte d'odorat par le rhume est normale en raison de la manifestation symptomatique de la maladie. Ne paniquez pas si cette déviation se produit dans le nez. Pour comprendre pourquoi cela se produit, vous devez disposer d'informations sur les causes du processus pathologique.

Le coupable de la disparition des perceptions gustatives est la formation d'un œdème de la membrane muqueuse du corps avec l'apparition d'effets indésirables, notamment de modifications du fonctionnement de certaines parties du système nerveux.

Sur la surface nasale interne se trouve une zone de cellules sensibles qui ont la capacité de capter l’odeur et de transporter ensuite les informations vers le cerveau. Il existe une analyse détaillée qui donne à l’odeur sa direction et son nom caractéristiques.

Le nez qui coule et l’accumulation régulière de mucus réduisent considérablement l’efficacité des récepteurs nerveux, bloquant ainsi la pénétration des molécules dans les zones responsables de l’odorat. Dans ce cas, le traitement doit viser à réduire le niveau d'œdème de la membrane muqueuse et à éliminer les principaux signes cliniques de la maladie.

Car les sensations gustatives sont des récepteurs responsables situés à la surface de la langue, ne modifiez pas leurs fonctions lors des rhumes. Mais en raison de leur lien indissociable avec l'organe de l'odorat, il y a une perte de sensibilité dans ce domaine.

Cela est dû au fait qu'en cas d'informations insuffisantes sur l'odeur des aliments, le cerveau n'est pas en mesure de produire une analyse qualitative complète des nuances de goût, tout en faisant une distinction précise entre les éléments profondément exprimés:

Attention! Avec la disparition de la possibilité de sentir, une personne perd la capacité de distinguer le goût des produits.

Quand s'inquiéter

Afin d'éviter de négliger les processus pathologiques, ainsi que la formation de diverses complications, il est nécessaire de connaître les particularités du processus associé à la perte de sensibilité aux arômes:

  1. Si le sens de l'odorat est absent lors d'un rhume ou d'une maladie virale accompagnée d'un rhume, ne vous inquiétez pas. En appliquant toutes les recommandations médicales nécessaires, la perception des odeurs reviendra quelques jours après le traitement.
  2. En cas de congestion nasale due au développement d’une réaction allergique, le temps nécessaire pour rétablir une activité normale des récepteurs augmente.
  3. Si le sens de l'odorat est perdu dans le cas de la rhinite vasomotrice, qui se forme lorsqu'une personne présente une courbure du septum nasal ou des polypes, afin d'éliminer la source d'œdème provoquant, une intervention chirurgicale sera nécessaire.
  4. Lorsque la sinusite peut également être perdu des sensations aromatiques et gustatives. Après avoir suivi un traitement thérapeutique efficace pour se débarrasser de la maladie et laver plusieurs fois par jour les voies nasales avec une solution saline, la perception des odeurs réapparaît généralement.

Attention! Lorsque, après le rétablissement, les fonctions perdues ne reprennent pas, il est nécessaire de faire appel à un établissement médical pour obtenir un avis médical et un examen complet.

Comment restaurer l'odeur et le goût?

Les actions médicales visant à rendre les fonctions perdues comportent plusieurs étapes.

Identification et élimination de la source de la maladie

Fondamentalement, la formation d’un rhume a plusieurs causes principales:

  • rhinite virale - une moyenne de 55% de tous les cas de rhinite implique un traitement symptomatique sous forme d'échauffement et d'utilisation d'antiviraux;
  • nez liquide qui coule - en plus de la physiothérapie, implique l'utilisation d'antibiotiques;
  • manifestation allergique - le traitement consiste à prendre des antihistaminiques.

Attention! Les gouttes vasoconstrictrices soulagent la congestion nasale, mais n'ont pas d'effet thérapeutique. En raison du grand nombre d'effets secondaires et de la dépendance rapide, l'utilisation de ces médicaments est recommandée pendant une période allant jusqu'à sept jours.

Nettoyer la cavité nasale du mucus

La prochaine étape pour retrouver l’odorat consiste à laver la muqueuse nasale avec une solution préparée à partir d’une cuillerée à thé de sel dissous dans 200 ml d’eau bouillie tiède. La mise en oeuvre de la manipulation de purification est la suivante:

  • remplissez la seringue avec le liquide préparé;
  • penché au-dessus de l'évier, tourne la tête;
  • placez la pointe de l'appareil dans la région d'une narine;
  • en appuyant sur la seringue, rincez la cavité, et la solution devrait s'écouler de l'autre passage nasal.

La procédure d'irrigation doit être effectuée jusqu'à 4 fois par jour.

Des médicaments spéciaux sont également recommandés pour le rinçage du nez. Parmi eux se trouvent:

Soulagement de la respiration

Afin de réduire la congestion nasale et d'accélérer le processus de restauration des récepteurs olfactifs, il est recommandé de respecter certaines conditions:

  1. Prenez un bain chaud ou une douche avant d'aller vous coucher. La vapeur a un effet positif sur l’état de la cavité nasale, en fournissant un effet hydratant et nettoyant, en aidant à éliminer le mucus. Dans ce cas, il convient d'éviter l'hypothermie après avoir suivi les procédures.
  2. Maintenir une humidité normale dans les chambres. Des humidificateurs spéciaux sont utilisés à cet effet. Vous pouvez utiliser la méthode à la maison, en plaçant dans la chambre des serviettes ou des draps trempés.
  3. Boisson régulière sous forme de chaleur. Il est nécessaire de boire une boisson chaude le plus souvent possible pendant la journée. Le thé est particulièrement utile avec l'ajout de confiture de citron ou de framboise, ainsi que d'un bouillon faible en gras.

L'utilisation de méthodes folkloriques

Il existe de nombreuses recettes différentes utilisées pour traiter le rhume, ce qui permet de restaurer la sensibilité du goût et de l'odorat. Les plus efficaces d'entre eux sont:

  1. Inhalation huileuse. Pour la procédure à la maison, vous devez verser 1 tasse d'eau purifiée dans le récipient, le jus de citron dans la quantité de 1 cuillère à soupe. cuillère, menthe ou huile de lavande. Après ébullition, laissez le liquide reposer à feu doux pendant 1 à 2 minutes. Le médicament reçu à appliquer une fois par jour dans une forme chaude pour l'inhalation par le nez en alternance de l'un et l'autre des narines. Le cours thérapeutique est de 12-15 jours.
  2. Propolis. Préparation d'un mélange comprenant 1 partie de propolis, 3 parties de beurre, 3 parties d'huile de tournesol. Bien mélanger jusqu'à consistance lisse. De la laine de coton torsadée dans du turund, trempée dans un médicament, est placée dans les deux narines pendant 10 minutes. La manipulation est recommandée deux fois par jour.
  3. Jus de chou. 1 goutte de jus pressé de feuilles fraîches de la plante doit être instillée dans le nez trois fois par jour. La condition dans laquelle les patients ne sentent pas les odeurs s’améliore considérablement après 10 à 15 interventions.
  4. Jus d'ail ou d'oignon. Le liquide à l'ail est dilué avec de l'eau dans un rapport de 1:20, l'oignon - 1:50. En l'absence de réaction allergique au miel, on peut ajouter à la solution quelques gouttes d'un produit apicole naturel liquide.
  5. Lait aux herbes de sauge. Il a un effet positif sur les sinusites d'origines diverses, améliore l'immunité. Pour la préparation des moyens, il est recommandé de réchauffer 200 ml de lait, non bouillante, combiner avec 1 cuillère à soupe. cuillère de sauge crue sèche. Insister pour 10-15 minutes. Après cela, un moyen de forcer et de prendre oralement par petites portions au cours de la journée.
  6. Inhalation de pommes de terre. Pommes de terre bouillies dans leur peau. Sans vider le liquide, un récipient de pommes de terre est utilisé pour inhaler les vapeurs pendant 5 à 10 minutes. Les procédures sont effectuées quotidiennement pendant 7 à 10 jours.
  7. Gymnastique et massage du visage. Les séances de conduite aident à améliorer l'apport sanguin, ce qui entraîne une circulation sanguine plus rapide du nez, renouvelant progressivement la sensibilité aux récepteurs d'arômes.

La perte d'odeur et de goût ne représente pas un danger particulier pour la santé humaine. Mais cela ne s'applique qu'aux cas de complications du rhume ou d'allergies. Si la sensibilité gustative et l’odorat ne reviennent pas avant longtemps, il est utile de consulter un oto-rhino-laryngologiste pour déterminer la source de la déviation pathologique et définir un traitement efficace.

Comment retourner rapidement l'odeur et le goût dans un rhume

En l'absence d'odeur et de goût, le monde semble terne, monotone et ennuyeux. Bien que l’odeur et le goût ne puissent être comparés à des organes sensoriels aussi importants que la vue et l’ouïe, il est très difficile de vivre sans odeur. Vous ne pouvez pas sentir l'arôme préféré du café le matin, ne pas montrer l'anxiété, si soudainement l'odeur de brûlé, et ne pas apprécier la nouvelle petite amie de parfum. Sans goût, la vie est encore pire - aimez-vous la nourriture monotone, sans saveur?

Vous pouvez restituer l’odeur et le goût, mais vous devez d’abord décider que, par conséquent, vous pouvez perdre ces organes essentiels importants et indispensables.

Pourquoi l'odeur et le goût sont perdus

Au nez, une personne a une cavité olfactive, dont la surface est différente de la membrane muqueuse. Sur cette cavité, il existe un grand nombre de récepteurs qui envoient au cerveau des informations sur différentes odeurs. Après avoir traité cette information, le cerveau se souvient de l’odeur et la lie à un événement spécifique. Nous savons tous que les fraises fraîches ou les oranges sentent. Parfois, l'odeur peut être associée à quelque chose de désagréable - tout ce travail laborieux du cerveau. Cependant, parfois, des odeurs étrangères ne peuvent tout simplement pas pénétrer dans la cavité olfactive en raison du gonflement de la membrane muqueuse. En d'autres termes, l'odeur ne bouge tout simplement pas. Il y a plusieurs raisons qui entraînent la perte de l'odorat et du goût, considérez les principales.

  1. La cause la plus commune et commune est un nez qui coule. Cela est particulièrement vrai si la rhinite n'est pas traitée pendant une longue période. Le virus pénètre dans la membrane muqueuse, à cause duquel le mucus commence à être produit, les poches apparaissent. Lorsque l'infection virale du corps et le goût sont perdus.
  2. Les blessures, les fractures et les courbures de la cloison nasale empêchent également l'odeur de pénétrer à l'intérieur.
  3. Divers excroissances, polypes, tumeurs bloquent également le passage vers la cavité olfactive.
  4. Parfois, la perte de goût et d'odeur est due à une réaction allergique. Si la poussière, le pollen, les poils d'animaux et d'autres allergènes pénètrent dans le nez, la membrane muqueuse commence également à produire du mucus et à gonfler.
  5. Une sinusite, une sinusite frontale et d'autres inflammations des appendices du nez, ainsi que des formes chroniques de ces maladies entraînent souvent une perte de goût et de qualités olfactives.
  6. Souvent, la perte de l'odorat est due à une surdose de gouttes vasoconstricteurs. Tout le monde sait que ces médicaments visent à soulager l’état du patient, mais n’ont aucunement des propriétés curatives. De telles gouttes ne peuvent pas être utilisées plus de 3 à 4 fois par jour, elles ne peuvent pas être utilisées plus de 5 jours, sinon il existe une dépendance. Avec l'utilisation constante de gouttes vasoconstricteurs, les vaisseaux s'atrophient, ils ne peuvent plus se contracter ni se desserrer, leur alimentation est perturbée, ce qui entraîne une perte d'odorat.
  7. Parfois, des modifications hormonales dans le corps d'une femme peuvent entraîner une perte d'odeur et de goût. Ceci est souvent observé pendant la grossesse, après le début de la prise de nouveaux contraceptifs oraux, pendant la menstruation.
  8. Si votre travail implique une inhalation constante de poisons, de produits chimiques et d'odeurs de peintures et de vernis, votre odorat peut en souffrir.
  9. Les fumeurs, qui tuent lentement leurs récepteurs d'année en année, se plaignent souvent du manque d'odeurs et de goût. Souvent, restaurer la capacité d'attraper les odeurs est tout simplement impossible.

Vous connaissez sûrement la raison approximative de la perte de l’odorat et du goût. Si vous cessez de sentir les odeurs et les goûts soudainement, sans raison apparente, vous devez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis.

Comment renvoyer l'odeur et le goût

Si vous n'êtes pas prêt à supporter le statu quo, vous devez essayer de retrouver vos sentiments afin de pouvoir profiter à nouveau des saveurs du monde.

  1. Traitement. Tout d'abord, vous devez éliminer le gonflement du mucus, et pour cela, vous devez éliminer la cause même du rhume. Si la rhinite allergique, prenez des antihistaminiques, avec un rhume, commencez à prendre des anti-inflammatoires. Utilisez des gouttes vasoconstricteurs, mais pas si vous en dépendez depuis longtemps.
  2. Gymnastique. Gymnastique très efficace pour le nez. Il améliore la circulation sanguine dans la cavité nasale, ce qui permet d'activer les récepteurs. Essayez d'ouvrir les ailes du nez tout en contractant les muscles. Maintenez cette position pendant une minute, répétez l'exercice plusieurs fois.
  3. Massages Masser les ailes du nez avec les doigts plusieurs fois par jour. Il favorise la circulation sanguine, améliore la fonction du récepteur.
  4. Échauffement Vous pouvez réchauffer la cavité nasale avec une lampe à ultraviolets, et s'il n'y en a pas, utilisez une lampe ordinaire. Dirigez la lumière et les rayons de chaleur vers le nez, de sorte que la lampe soit à une distance de 25 cm de votre visage. L'échauffement devrait être quotidien pendant une semaine.
  5. L'inhalation. Il est très efficace de respirer de l'air chaud qui désinfecte la cavité nasale de l'intérieur et s'attaque au virus. Si vous ajoutez les huiles essentielles de menthe et d'eucalyptus au liquide d'inhalation, cela vous aidera à vous débarrasser immédiatement de l'œdème muqueux. Pour rétablir la capacité d'attraper les odeurs et les goûts, vous pouvez créer la composition suivante pour l'inhalation. Préparez une décoction de calendula, ajoutez du jus de citron, de l'huile essentielle de menthe et un peu de cumin. Inhalez les vapeurs de bouillon cuit - elles sont très utiles pour restaurer le sens de l'odorat, ainsi que contre le rhume.
  6. Rinçage. Il est très efficace contre le rhume et pour restaurer les papilles gustatives. Rincez le nez avec de l’eau salée à l’aide d’une petite bouilloire. Insérez le nez dans une narine de manière à ce que le liquide sorte de la deuxième narine. Si cette procédure ne vous est pas possible, utilisez un médicament à base d’eau de mer à base d’eau de mer - Aquamaris, Delphi, Humer.
  7. Gouttes. Si vous sentez que la muqueuse est sèche, utilisez des gouttes nasales à base d’huiles médicinales, par exemple, Pinosol.

N'oubliez pas la qualité de l'air dans la pièce où vous vous trouvez. Il est très important que l'air dans la pièce soit humide et que la muqueuse nasale ne se dessèche pas.

Remèdes traditionnels pour restaurer l'odeur et le goût d'un rhume

  1. Préparez de petits tampons en coton, qui doivent être humidifiés au miel et placés dans le nez. Le miel a des propriétés antiseptiques, il aidera à restaurer les récepteurs.
  2. L'odeur forte de raifort, d'oignon, de moutarde et d'ail aidera à restaurer le sens de l'odorat. Inhalez ces arômes aussi souvent que possible.
  3. Restaurez la capacité d'attraper les odeurs peut utiliser de la fumée. Brûlez une branche d'absinthe, d'oignons pelés ou d'ail et respirez la fumée. Très vite, vous pourrez ré-apprécier les odeurs et les goûts étrangers.

Ces règles simples vous aideront à vous débarrasser rapidement et en toute sécurité du rhume.

Une fois que le nez qui coule est complètement guéri, l'odorat et le goût peuvent être restaurés en 7 à 10 jours. Si les odeurs et les sensations gustatives ne sont pas revenues dans votre vie après le délai spécifié, un dysfonctionnement plus grave peut s’être produit dans le corps. Dans ce cas, vous devez contacter un spécialiste. Prenez soin de votre santé et ne commencez pas à avoir le nez qui coule pour ne pas souffrir d'un monde monotone et terne.

Pourquoi l’odeur a-t-elle été perdue et comment la récupérer?

La perte de l'odorat (anosmie) est un problème grave qui affecte négativement non seulement la qualité de la vie, mais aussi la santé. Si le sens de l'odorat a disparu, utilisez immédiatement des médicaments de la pharmacie ou des méthodes traditionnelles de traitement afin d'éviter les complications.

Si le sens de l’odorat a disparu, recherchez la raison du retour sans complications.

Les raisons du manque d'odeur

La perte d’odorat ou d’anosmie est classée dans la catégorie des traits congénitaux ou acquis.

L'anosmie congénitale est due au sous-développement des voies respiratoires. Cette pathologie est souvent concomitante lors du développement non standard du nez ou de la partie faciale du crâne. La perte centrale d'odorat et de goût se produit principalement dans les maladies liées à l'activité cérébrale et au système nerveux central.

Maladies, à cause desquelles il y a une perte cérébrale d'odeurs

  • altération aiguë ou chronique de l'activité cérébrale due à des modifications athéroscléreuses;
  • formation de tumeurs du lobe antérieur du cerveau;
  • encéphalomyélite;
  • méningite;
  • blessures à la tête;
  • La maladie d'Alzheimer;
  • l'ethmoïdite;
  • arachnoïdite.

Les médecins appellent pathologie périphérique ou centrale les causes de l'anosmie acquise. La réduction périphérique de l'odeur (hyposmie) se produit directement dans le nez. L'hyposmie, d'origine virale, comme le rhume, la sinusite, les infections virales aiguës des voies respiratoires, la grippe ou après un rhume, est complètement rétablie après le traitement.

L'hypertrophie du cornet peut entraîner la disparition de l'odorat

Les signes périphériques du manque d'odeur comprennent:

  • troubles fonctionnels - gonflement de la muqueuse nasale après une maladie virale. Après traitement, la pathologie disparaît;
  • lésions respiratoires - courbure ou hypertrophie des voies nasales, formations tumorales dans la cavité nasale;
  • raisons d'âge - atrophie sénile de la cavité nasale avec diminution de la production de mucus;
  • lésions essentielles - inflammation, brûlure ou lésion du nasopharynx.

Les signes périphériques les plus caractéristiques de la détérioration des sensations de l'odorat et du goût des aliments.

Quel médecin contacter?

Si le nez a cessé de sentir, il est nécessaire de contacter un otolaryngologue. Le diagnostic est réalisé sur la base d'une enquête auprès des patients, d'un examen externe, d'un examen médical et d'une analyse des données obtenues. Lorsqu'une anosmie cérébrale est détectée, le patient doit consulter un neuropathologiste ou un neurochirurgien.

Aux premiers problèmes d'odorat, consultez un oto-rhino-laryngologiste

Diagnostics

Lorsque le patient ne sent plus aucune odeur, il est important de déterminer rapidement et avec précision la cause de la pathologie.

Les méthodes de recherche médicale comprennent:

  1. Clarification des symptômes et examen externe du nez.
  2. Radiographie ou rhinoscopie des sinus nasaux.
  3. Échographie de la cavité nasale.
  4. IRM ou scanner de la cavité nasale, des sinus nasaux ou du cerveau.
  5. Tests olfactifs à forte odeur.
  6. Identifiez le seuil de perception.

Une échographie de la cavité nasale est effectuée pour découvrir la raison de la perte de l'obéité

L'olfactométrie est réalisée pour mesurer la netteté de la perception des odeurs. Un dispositif spécial sous la forme d'un cylindre creux contenant des substances aromatiques détermine le seuil des sensations du patient et la reconnaissance des odeurs.

Si le patient manque complètement de perception, le médecin lui prescrit un scanner cérébral pour établir les causes de l'anosmie.

Traitement médicamenteux

Les préparations sont prescrites en fonction de la cause de la pathologie.

  1. Médicaments vasoconstricteurs. Naphthyzinum, Galazolin, Nazivin, Nazol.
  2. Antihistaminiques. Alleron, Loratadin, Suprastin, Tsetrin, Eden, Zodak.
  3. Solutions salines. Aqua Maris, Aqualor, Reno Stop, solution saline.

Naphthyzinum a un effet vasoconstricteur et est utilisé pour traiter les pathologies des voies nasales.

Comment restaurer le sens de l'odorat des remèdes populaires?

Parallèlement au traitement médical traditionnel, les remèdes populaires jouissent également d’une grande popularité auprès des patients, dans la lutte contre l’odorat faible. L'avantage particulier de ce traitement est qu'il peut être administré à la maison.

Bains de sel

Si le nez cesse soudainement de respirer, utilisez une solution saline pour le rincer. Le liquide salin a de fortes propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.

Rincer le nez avec une solution saline pour libérer les muqueuses des voies nasales.

Dissoudre dans 200 ml d'eau tiède 2 grammes de sel de mer ou ordinaire, vous pouvez ajouter une goutte d'iode. Injectez la solution pour les narines en la passant par la bouche. Le liquide ne peut pas être avalé, les résidus de la solution sont recrachés. En savoir plus sur le bon rinçage.

Inhalation de citron

Le jus de citron contient une grande quantité de vitamine C, qui peut empêcher la reproduction d'une infection virale en stimulant la réponse immunitaire.

Dans 200 ml d'eau tiède, ajoutez une cuillère à soupe de jus de citron et 5 gouttes d'huile essentielle (menthe poivrée ou lavande). Amenez la solution à ébullition et respirez dessus. Un traitement au citron est effectué tous les jours pendant deux semaines.

Propolis

Traiter la cavité nasale avec une solution de propolis pour arrêter le développement de bactéries sur les muqueuses

Agit comme un antibiotique naturel, élimine rapidement le développement de la microflore pathogène et renforce le système immunitaire.

Mélangez la propolis avec du beurre et de l'huile végétale dans un rapport de 1: 3. Humidifiez le coton-tige avec le mélange et insérez-le dans la narine pendant 15 minutes. La procédure se fait pas plus de deux fois par jour.

Vinaigre

En raison des propriétés anti-inflammatoires et bactéricides du vinaigre, il est très efficace dans le traitement de maladies d'étiologie virale.

Faites chauffer du vinaigre de table dans la casserole et inspirez les vapeurs. Veillez à ne pas laisser de vinaigre dans vos yeux.

Inhalation à l'huile de basilic

Utilisez l'huile essentielle de basilic pour traiter la congestion nasale persistante.

L'huile essentielle est utile dans la forme prolongée d'un rhume. Mélanger 200 ml d'eau chaude avec 5 gouttes d'huile de basilic. Inhaler l'odeur, couvrir avec une serviette sur le récipient.

Oignon brûlant

L'inhalation de fumée provenant d'enveloppes brûlées est efficace dans la congestion nasale chronique. Pour la procédure, vous pouvez toujours utiliser de l'absinthe séchée ou du zeste d'ail. Inhalation au moins trois fois par jour pendant 7 minutes.

Instillé avec de l'huile de menthol ou de camphre

Huile essentielle de menthol - une alternative naturelle aux gouttes nasales

Chaque jour, versez l'huile dans le nez avec trois gouttes dans la narine. Pour améliorer l'effet, essuyez le whisky, le front et la zone sous le nez avec de l'huile.

Gingembre

La racine de gingembre a des propriétés bactéricides et anti-inflammatoires. Pour la procédure, il est nécessaire de broyer le gingembre à l'état de poudre et de le sécher au four.

Faites bouillir une cuillère à café de poudre dans 50 ml de lait, filtrez la solution. Creusez dans chaque narine trois fois par jour.

Sauge

Utilisez la sauge médicinale pour enlever le gonflement de la cavité nasale

La plante a une action désinfectante et anti-œdémateuse. Effectivement dans les maladies où l'odorat a disparu en raison du gonflement des sinus nasaux.

Une cuillère à soupe de la collection verser 400 ml d'eau bouillante, insister une demi-heure et filtrer. Prendre 100 ml de perfusion trois fois par jour.

Complications possibles

Une semaine après la disparition de l'odorat, avec un traitement approprié, la fonction de perception de l'odorat est complètement restaurée.

Avec le refus de traiter la maladie, une personne peut développer une pathologie qui présente de nombreux symptômes:

  • l'absence de réaction émotionnelle à l'odeur (empoisonnement alimentaire);
  • Immunité aux odeurs constituant une menace pour la vie humaine (fuite de gaz, contamination de l'air toxique ou incendie d'un câblage électrique);
  • sous l'influence de la perte partielle de l'odorat, l'appétit diminue et la dépression apparaît;
  • La progression de l'anosmie conduit à une altération fonctionnelle de l'activité cérébrale.

Le manque d'odorat peut être dangereux pour la vie.

Prévention de la dégradation olfactive

Pour éviter le développement d'effets indésirables, vous devez observer les mesures préventives suivantes:

  1. En cas de rhume, il est nécessaire de traiter les maladies du nez et des sinus paranasaux.
  2. Pour désinfecter et prévenir les maladies infectieuses, rincez-vous régulièrement le nez avec des bouillons d’herbes médicinales telles que la camomille, la sauge, l’eucalyptus ou le calendula.
  3. Évitez l'exposition aux allergènes ou aux irritants des muqueuses nasales. Pour la protection, utilisez des bandages de gaze ou des respirateurs.
  4. Arrêtez de fumer. La fumée de cigarette irrite les muqueuses et a des effets néfastes sur le goût et les récepteurs olfactifs.
  5. Observez un régime alimentaire sain. Des aliments riches en vitamines et de haute qualité renforcent le système immunitaire.

Évitez les irritants nasaux pour éviter les problèmes d'odeurs

Des exercices quotidiens simples réduiront à jamais les problèmes de respiration et de sentir un adulte ou un enfant:

  • 6 secondes reniflent l'odeur imaginaire, aspirant fortement l'air avec les narines avec de petits soupirs;
  • En appuyant sur le bout du nez avec votre doigt, appuyez dessus tout en essayant de retirer votre lèvre inférieure;
  • appuyez avec votre doigt sur le nez et essayez de bouger les sourcils.

Si vous perdez votre odorat, déterminez-en la cause avant de vous auto-soigner. Le développement de la maladie peut provoquer un processus inflammatoire irréversible d'autres organes. Rappelez-vous que lorsque des violations graves sont détectées, le traitement du stade précoce de la maladie est beaucoup plus efficace que le soutien médical des cas négligés et inopérables.

Noter cet article
(1 point, moyenne 5,00 sur 5)

Article Précédent