Principal
Les symptômes

Adénoïdes chez les enfants: causes et degrés d'augmentation, symptômes, traitement. Chirurgie pour enlever les végétations adénoïdes

L’augmentation du nombre de végétations adénoïdes est l’un des principaux problèmes des enfants d’âge préscolaire. Pourquoi grandissent-ils? Est-ce que la santé de l'enfant? Comment les traiter et quand opérer?

Quels sont les végétations adénoïdes

Les végétations adénoïdes, ou plus exactement les végétations adénoïdes, sont l'amygdale du rhinopharynx, qui se compose de tissu lymphoïde et fait partie de «l'anneau pharyngé de Pirogov - Valdeyera». Il se compose de six amygdales: deux palatines (glandes), deux tubulaires, une nasopharyngée (adénoïdes) et une linguale. Les adénoïdes sont situés dans le nasopharynx et font partie du système immunitaire.

Nous savons tous que lorsque vous avez mal à la gorge, les ganglions lymphatiques sont dilatés, voire parfois douloureux. Ces "balles" nous pouvons sentir dans la région sous-maxillaire. Ici et les végétations adénoïdes sont le même ganglion lymphatique, ce qui augmente avec l'inflammation dans la cavité nasale, seulement vous ne pouvez pas le toucher. Le plus souvent, cette maladie survient et est très fréquente entre 1,5 et 7 ans.

Pourquoi les enfants augmentent-ils les végétations adénoïdes?

Une augmentation des végétations adénoïdes est la réponse du système immunitaire de l’enfant à un puissant irritant. Si son effet dure assez longtemps ou se répète fréquemment, les amygdales essaient de produire beaucoup plus de substances qui stimulent le processus de protection. Et pour cela, ils grandissent.

Causes de l'inflammation et de l'élargissement adénoïde:

  1. L'hérédité. Les végétations adénoïdes augmenteront principalement chez les enfants dont les parents ont le même problème qu’un enfant.
  2. Maladies allergiques des voies respiratoires supérieures (sinusite, pollinose, asthme bronchique).
  3. Rhumes fréquents.
  4. Maladies infectieuses réduisant considérablement l’immunité (scarlatine, rougeole, rubéole, mononucléose infectieuse).
  5. La poussière dans la maison (vieux tapis, rideaux épais, tapisserie d'ameublement, debout sur les étagères ouvertes du livre).
  6. Faible taux d'humidité dans la maison pendant la période de chauffage, ventilation rare.
  7. Conditions de vie environnementales défavorables (pollution des gaz par les gaz d'échappement des voitures, émissions industrielles).
  8. Tabagisme passif, surtout si les adultes fument dans la maison.

Le degré d'augmentation des végétations adénoïdes

Comment est l'augmentation des végétations adénoïdes chez un enfant? Tout d'abord, les parents eux-mêmes peuvent s'en rendre compte lorsqu'ils sont en bonne santé! le bébé est agité la nuit, ronfle pendant le sommeil, respire bouche ouverte le jour, redemande souvent lors d'une conversation. Avec un tel enfant devrait absolument contacter le médecin ORL. Pour un diagnostic précis, on effectue une rhinoscopie antérieure et postérieure, c'est-à-dire qu'un miroir spécial est examiné, que le nasopharynx est sondé avec les doigts, que le nasopharynx est examiné par endoscopie et qu'il est impossible d'effectuer une telle radiographie.

Qu'est-ce qu'une augmentation des végétations adénoïdes?


0 degré - la taille normale des amygdales, pas de prolifération.

Grade 1 - une légère surcroissance qui recouvre la partie inférieure de la lumière des voies nasales.

Stade 2 - une croissance plus significative, dans laquelle les voies nasales sont fermées par 2/3.

Grade 3 - l'amygdale nasopharyngée couvre presque complètement ou complètement les voies nasales.

Le danger d'une augmentation des végétations adénoïdes

Les enfants avec des végétations adénoïdes hypertrophiées ou constamment enflammées sont différents des bébés en bonne santé. Après tout, ils ont dans le nasopharynx des vies «qui se nourrissent d’infections».

Quelles complications peuvent être:

  • rhumes fréquents avec un cours long et l'ajout de l'inflammation des voies respiratoires inférieures;
  • maladies inflammatoires de l'oreille moyenne, conduisant souvent à une perte d'audition;
  • diminution de la performance due à une intoxication infectieuse chronique;
  • retard dans le développement physique et mental dû au manque d'oxygène;
  • violation de la formation de l'articulation correcte de la parole;
  • changements dans le squelette facial du type du soi-disant "visage adénoïde". Il s’agit d’un allongement du triangle nasolabial et du menton.

Est-il possible de traiter des végétations adénoïdes sans chirurgie?

C'est possible! Mais dans la vraie vie, tout n’est pas si simple. De ce qui précède, il est clair qu'il y a beaucoup de raisons pour une augmentation des végétations adénoïdes. Ils doivent d'abord essayer d'éliminer. Et les méthodes de traitement sont choisies par le médecin, en tenant compte des caractéristiques individuelles. Il est préjudiciable à l'automédication en utilisant les méthodes fournies sur les forums Internet. Il se trouve que les «outils les plus éprouvés» chez l’enfant provoqueront une détérioration. Nous ne devons pas immédiatement rechercher la méthode la plus chère, et donc la meilleure, mais commencer par rechercher les raisons de l’augmentation du nombre de plantes adénoïdes. Consultez un pédiatre, un spécialiste en ORL - un médecin et, si nécessaire - avec un allergologue, un immunologiste. Et rappelez-vous: il est beaucoup plus facile de prévenir que de guérir une augmentation des végétations adénoïdes.

Avertissez immédiatement que les médicaments qui réduisent les amygdales nasopharyngées hypertrophiées n’existent pas. Le processus est initialement la réponse immunitaire du corps, de sorte que seul le corps lui-même peut l’arrêter. Il est préférable que les parents identifient immédiatement les causes du rhume chez un enfant et les éliminent, au moins pendant un certain temps, jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. Le traitement conservateur vise à éliminer le processus inflammatoire dans la cavité nasale. Traitement médicamenteux dirigé, associé à la physiothérapie et à la thérapie physique. Une fois par mois, un enfant devrait être examiné par un spécialiste ORL - un médecin, afin de détecter au plus tôt le développement des complications. Si, malgré la conduite du traitement conservateur, il y a une diminution de l'audition, une violation persistante de la respiration nasale, une sinusite récurrente, une opération pour enlever les amygdales est indiquée.

Qu'est-ce qu'une opération, est-ce dangereux

Le retrait chirurgical des végétations adénoïdes est effectué à l'hôpital sous anesthésie locale ou générale. Dans la première variante, une adénotomie classique est réalisée. Pour cet enfant, l’infirmière se tient sur ses genoux et lui tient les bras et les jambes. Un instrument chirurgical appelé adénotomie, une cuillère à long manche, est inséré dans le nasopharynx par la bouche et, par un mouvement rapide, les végétations adénoïdes envahies sont enlevées de la membrane muqueuse. Le danger est que le tissu coupé puisse pénétrer dans les voies respiratoires et provoquer une défaillance respiratoire. L'inconvénient de cette méthode est la croissance répétée et fréquente des végétations. Lors du retrait, le chirurgien n'est pas en mesure de voir le nasopharynx et de déterminer la présence de résidus. Sous anesthésie générale (anesthésie), l’opération est réalisée avec un équipement endoscopique. Sous le contrôle de la vision, le chirurgien prélève le tissu lymphoïde et, après avoir arrêté le saignement, il examine le champ opératoire et élimine les restes.

En période postopératoire, l'enfant rentre chez lui le premier jour et observe le mode maison pendant 5 à 7 jours. La fièvre, la congestion des oreilles et l'apparition d'otites aiguës sont possibles ces jours-là.

Contre-indications à l'opération d'élimination des végétations adénoïdes:

  1. Anomalies du palais mou et dur.
  2. Âge de l'enfant jusqu'à 2 ans.
  3. Maladies du sang, accompagnées d'une augmentation des saignements.
  4. Maladies infectieuses aiguës des voies respiratoires supérieures et inférieures.
  5. Le premier mois après la vaccination.

Rechute après adénotomie: comment l'éviter

L'élimination des végétations adénoïdes avant l'âge de 2 ans entraîne une repousse plus fréquente des végétations adénoïdes. Par conséquent, l'opération chez les bébés devrait avoir de très bonnes raisons.

L'adénotomie, réalisée sous contrôle visuel, revient beaucoup moins souvent.

Après le retrait, protégez l'enfant des maladies catarrhales et des facteurs nocifs énumérés ci-dessus, car ils peuvent provoquer une nouvelle croissance en l'espace d'un an ou deux. Il est particulièrement important de nettoyer la maison de la poussière et du goudron de tabac.

Si l'enfant a toujours une mauvaise respiration après l'opération, assurez-vous de contacter l'allergologue pour éliminer la présence du rhume des foins.

Les végétations adénoïdes sont-elles des ennemis ou des amis? Examen complet de la maladie

Si vous avez un petit enfant (ou pas très), vous entendrez certainement parler des végétations adénoïdes. Ces yeux non professionnels invisibles causent souvent de graves problèmes de santé pour un enfant en pleine croissance. L'objectif de cet article est de comprendre ce que sont les végétations adénoïdes et pourquoi elles commencent soudainement à se développer ou à s'enflammer.

>> Le site contient une vaste sélection de médicaments pour le traitement de la sinusite et d'autres maladies du nez. Utilisez sur la santé!

Normalement, les végétations adénoïdes continuent de croître pendant au moins cinq, voire sept ans de la vie d’un enfant.

Nous ajoutons qu'entre 18 et 24 mois, c'est-à-dire entre 1,5 et 2 ans, une augmentation symptomatique de l'amygdale du rhinopharynx est considérée comme tout à fait normale. Lorsqu'un enfant ayant déjà respiré librement commence à ronfler ou à respirer par la bouche, surtout la nuit, il est tout à fait possible que ses adénoïdes aient connu une croissance rapide et soudaine.

Et pourquoi grandissent-ils?

Il existe des facteurs de risque connus qui contribuent à une augmentation dramatique des végétations adénoïdes, et le pédiatre de renom Yevgeny Komarovsky insiste sur leur rôle particulier dans le développement de la maladie chez les enfants:

  • l'hérédité;
  • les maladies du nasopharynx - infections virales et bactériennes respiratoires, par exemple, rougeole, coqueluche, scarlatine, maux de gorge, etc.
  • alimentation déséquilibrée, en particulier excès de sucreries et suralimentation de l'enfant;
  • susceptibilité aux allergies. Il existe une théorie sur la nature allergénique de l'hypertrophie adénoïde;
  • une réponse immunitaire altérée, c'est-à-dire une immunité réduite;
  • conditions environnementales défavorables - saturation de l'air en poussières, produits chimiques. Cela comprend également l'air sec et chaud.

Mais si les végétations adénoïdes peuvent augmenter considérablement, devenir enflammées et, en général, causer autant de problèmes, voire de coupures, «sans attendre de péritonite» et supprimer cette croissance inutile? Essayons d'abord de comprendre en quoi consiste tout ce tapage et pourquoi notre corps a une amygdale nasopharyngée.

Pourquoi nos enfants ont-ils besoin d'adénoïdes?

La nature est un constructeur avisé. Dans un corps humain soigneusement conçu et chéri, chaque cellule et chaque vaisseau a sa propre fonction. Et les végétations adénoïdes ne sont pas des formations aléatoires, en croissance sans but et tout aussi dégradantes. Pourquoi sont-ils nécessaires?

Rappelons que l'amygdale nasopharyngée est formée de tissu lymphoïde. Et cela signifie que cela fait partie intégrante du système lymphatique. Les cellules des végétations adénoïdes sont l’une des premières à «rencontrer» des agents pathogènes qui pénètrent avec l’air inspiré. Ils se rencontrent complètement armés et commencent à produire des anticorps protecteurs dont le but principal est d'étouffer l'infection dans l'œuf, au stade de la mise en œuvre.

Chez les jeunes enfants, la défense immunitaire est faible et inexpérimentée et, par conséquent, leur tissu adénoïde se développe vigoureusement, fournissant ainsi une réponse immunitaire.

Avec l'âge, les capacités de protection du corps de l'enfant augmentent et l'amygdale du rhinopharynx devient de plus en plus inutile - le système immunitaire commence à faire face sans son aide. Et dans un système bien pensé appelé «l'organisme», commence le processus d'élimination d'un organe qui n'est plus utilisé. Donc, pour le moment, les végétations adénoïdes ne sont pas si inutiles et vous ne devez pas vous précipiter pour les enlever.

Bactéries, sans lesquelles il ne peut pas faire

Chez une personne en bonne santé, les bactéries vivent à la surface de toutes les muqueuses. Ils commencent à coloniser notre corps immédiatement après la naissance et se poursuivent encore plusieurs années. La flore des voies respiratoires, à laquelle sont classés les végétations adénoïdes, se forme immédiatement après la naissance. C’est pourquoi il est si important d’attacher le bébé qui vient de voir la lumière blanche au sein de la mère et non au biberon ou même à la blouse stérile de l’infirmière. Après tout, les bactéries de la mère sont beaucoup plus utiles que les bactéries hospitalières. Tout d'abord, sur l'épithélium de l'amygdale nasopharyngée, des «colonies» de lactobacilles sont organisées. Un bébé de six mois a déjà un conglomérat microbien vivant dans:

  • streptocoques anaérobies;
  • les actinomycètes;
  • le fuzobakteriy;
  • nocardias et autres microorganismes.

Nous ajoutons que la flore normale non pathogène et conditionnellement pathogène présente dans le tissu lymphoïde des végétations adénoïdes comprend également:

  • streptocoques alpha hémolytiques,
  • entérocoques,
  • Corynebacterium
  • staphylocoque à coagulase négative;
  • Bactérie Neisseria;
  • bâtons d'haemophilus;
  • des microcoques;
  • stomatocoques.

Et les staphylocoques et les streptocoques trouvés dans l'ensemencement du nasopharynx, que les médecins commencent à cicatriser de manière intensive, s'avèrent parfois être des microbes complètement inoffensifs qui mènent une vie calme et paisible dans le tissu adénoïde.

Adénoïdite: causes et types de maladie

Comme tout autre organe, les végétations adénoïdes peuvent s'enflammer. Et la principale cause de ceci, bien sûr, est l’infection. Quels microbes sont les principaux coupables du processus inflammatoire, qui peut durer plusieurs années et empoisonner la vie de l'enfant et de ses parents?

Ainsi, les causes bactériennes de l'inflammation des végétations adénoïdes - adénoïdite - comprennent:

  • streptocoque pyogénique;
  • pneumonie à streptocoque;
  • streptocoque bêta-hémolytique du groupe A;
  • moraxella;
  • bacille hémophile;
  • une variété d'espèces de staphylocoques, y compris le notoire Staphylococcus aureus Staphylococcus aureus.

Si nous comparons le spectre des agents responsables de l’adénoïdite aux facteurs du développement d’une autre maladie inflammatoire du nasopharynx, la sinusite, nous pouvons observer un schéma surprenant. Dans le premier et dans le second cas, les microorganismes responsables de l'infection sont presque identiques. Dans cette triste logique, il existe une relation claire entre adénoïdite et sinusite, ce qui explique pourquoi ces maladies se complètent si souvent et l'inflammation de l'amygdale nasopharyngée est considérée comme l'un des facteurs de risque du développement d'une inflammation chronique des sinus.

En outre, ces bactéries sont souvent les agents responsables d'autres maladies du nasopharynx, des voies respiratoires supérieures et même de l'oreille. Ils appartiennent aux microbes les plus résistants, qui résistent parfois activement aux antibiotiques, et provoquent des otites, pharyngites, amygdalites, sinusites (comme nous l’avons déjà dit à propos de la sinusite), des rhinosinusites difficiles à traiter.

Les virus sont également associés à une adénoïdite aiguë, notamment:

  • Adénovirus (qui provoque également facilement une sinusite);
  • rhinovirus, observé parmi les agents responsables de l'inflammation des sinus maxillaires;
  • paramyxovirus - la seule parmi toutes les causes potentielles d'adénoïdite aiguë, non compliquée d'une sinusite aiguë.

Nous avons répertorié les micro-organismes provoquant une infection aiguë. Malheureusement, la liste des parasites associés à l’inflammation des végétations adénoïdes n’est pas encore complète. Si tout se limitait à la forme aiguë de l'adénoïdite, tout ne serait pas si sombre. L'inflammation aiguë a une certaine probabilité de transition vers une forme chronique de longue durée. Ensuite, la liste des bactéries "vivantes" sur les végétations adénoïdes est reconstituée et le traitement est sérieusement compliqué.

À l'heure actuelle, on sait de manière fiable que les biofilms jouent un rôle important dans la progression de l'infection chronique des végétations adénoïdes et des amygdales.

Les conglomérats résistants de bactéries sélectionnées résistent facilement aux antibiotiques et à tout autre médicament. Et la seule mesure pour les combattre est le scalpel et son champ d'activité comprend les amygdales et les végétations adénoïdes.

Symptômes de l'adénoïdite aiguë

L'inflammation aiguë de l'amygdale nasopharyngée ne peut être négligée. Chez les enfants malades, la température augmente fortement, il y a un mal de tête, une toux, un nez qui coule, et la respiration est perturbée jusqu'à l'apnée du sommeil, c'est-à-dire un arrêt temporaire de la respiration pendant le sommeil. L'enfant ronfle et respire principalement par la bouche.

L'écoulement nasal d'une infection virale est de nature séreuse - ils sont transparents ou blanchâtres, sans aucune impureté de pus. A l'origine bactérienne de l'adénoïdite, sécrétion nasale de couleur purulente jaune-vert. En outre, l'inflammation aiguë des végétations adénoïdes s'accompagne d'une lymphadénopathie - un élargissement des ganglions lymphatiques, en particulier des ganglions sous-maxillaire, occipital et postérieur. Et, bien sûr, l'inflammation des végétations adénoïdes s'accompagne presque toujours d'une augmentation et d'un gonflement, mais seul un spécialiste peut remarquer ce symptôme.

En raison de l'emplacement assez proche des amygdales palatine et nasopharyngée et des agents pathogènes communs, l'amygdalite aiguë rejoint souvent l'adénoïdite aiguë, et l'amygdalite est courante chez les gens ordinaires. À propos, l'inflammation aiguë des végétations adénoïdes est souvent appelée angine de poitrine rétronasale. Pour les amygdalites aiguës, la liste des décès potentiels ne se termine pas. L'adénoïdite aiguë peut être accompagnée d'une sinusite aiguë et d'une otite aiguë. Et puis, dans le contexte des symptômes d'inflammation de l'amygdale nasopharyngée, tout un ensemble de manifestations apparaît, déroutant les médecins.

La durée de l'adénoïdite aiguë dépend de l'agent responsable de la maladie. Lorsque l'origine virale de la maladie cesse souvent aussi soudainement qu'elle commence, après seulement deux jours. Si des bactéries pathogènes ou leurs propres bactéries pénètrent dans l'organisme, les microorganismes opportunistes indigènes changent de pôle et provoquent une inflammation. L'adénoïdite dure au moins une semaine, même avec un traitement bien organisé.

Qu'est-ce qu'une inflammation adénoïde dangereuse?

Avec une réponse immunitaire qui fonctionne normalement, l'adénoïdite virale aiguë, comme nous l'avons dit, attend son auto-guérison. La forme bactérienne, traitée à temps et correctement traitée, ne devrait plus déranger l'enfant non plus. Mais c'est un cas idéal. En fait, l'immunité des enfants est très vulnérable et souvent, elle ne s'acquitte pas de ses tâches protectrices. De plus, les végétations adénoïdes enflammées ne sont pas capables de fonctionner pleinement.

Par conséquent, il y a souvent des situations dans lesquelles un enfant, après avoir eu une adénoïdite aiguë, devient un patient fréquent d'un médecin ORL local. Une inflammation aiguë de l'amygdale nasopharyngée est observée lors de récidives fréquentes et lors du passage à la forme chronique. Et l'adénoïdite chronique elle-même ne guérit pas et ne va nulle part, accompagnant l'enfant jusqu'à l'adolescence, voire plus longtemps.

Manifestations d'inflammation chronique des végétations adénoïdes

L'adénoïdite virale aiguë pourrait bien passer inaperçue aux parents. Ce qui est étonnant: l’enfant a ramassé l’ARVI, est resté assis pendant quelques jours et a semblé se remettre complètement, sans médecin ni antibiotique. Seulement ici respire souvent par la bouche. Et la mâchoire inférieure légèrement avancée. Et alors - enfant en parfaite santé. Tandis que les parents se disputent de la sorte, un processus inflammatoire chronique peut survenir dans le nasopharynx de l’enfant, entraînant de tristes conséquences.

Comment remarquer les symptômes de l'adénoïdite chronique dans le temps? Pour ce faire, combinez les symptômes en une seule image. Les manifestations classiques de la maladie comprennent:

  • nez qui coule fréquemment;
  • toux humide le matin en raison du fait que des amygdales nasopharyngiennes dilatées interfèrent avec la sortie normale du secret;
  • violation de la respiration nasale;
  • ronfler dans un rêve;
  • perte auditive.

Parfois, la température subfébrile, la pâleur, l'irritabilité rejoignent ces symptômes. Si vous avez remarqué de telles manifestations chez votre enfant, vous ne devriez pas attendre une adolescence qui, disent-ils, deviendra une solution spontanée au problème. Il est beaucoup plus productif de consulter un médecin et de laisser le spécialiste s'occuper de ce problème. Il sera en mesure de voir une augmentation des adénoïdes accompagnant le processus inflammatoire chronique.

En passant, la taille de ce très petit organe normal dans l'adénoïdite chronique peut s'approcher de la taille d'une balle de tennis. Imaginez que le nasopharynx de votre bébé a fait ses études et que vous ne le sachiez même pas. Sur le fond des amygdales nasopharyngiennes hypertrophiées, des processus pathologiques très désagréables commencent dans le corps.

Une respiration buccale constante augmente le risque d'infections respiratoires, car les bactéries et les virus pénètrent immédiatement dans les voies respiratoires avec l'air froid. Dans la cavité nasale apparaissent stagnation, qui sont accompagnés par un œdème, une rhinite constante, une sinusite.

L'apparition d'un enfant avec des végétations adénoïdes élargies est une bouche ouverte constante, une morsure perturbée, une voix nasale. Il existe même un terme décrivant les caractéristiques du patient - «visage adénoïde».

Et, bien sûr, nous ne devons pas oublier que les végétations adénoïdes élargies causent souvent des troubles auditifs. Effrayant? Adressez-vous ensuite au médecin si vous avez le moindre doute et les signes d’une augmentation du nombre de végétations adénoïdes!

Le degré d'hypertrophie des végétations adénoïdes

L'inflammation chronique des végétations adénoïdes est toujours accompagnée de leur augmentation. Mais la taille des tissus envahis peut être différente. Les médecins distinguent trois degrés d'élargissement adénoïde:

  • dans les végétations adénoïdes de grade 1, l'amygdale nasopharyngée recouvre la partie supérieure du vomer, l'os qui forme l'arrière de la cloison nasale, ou la partie supérieure de la hauteur du passage nasal. En règle générale, dans de tels cas, l'enfant ne s'inquiète que d'une violation mineure de la respiration nasale pendant le sommeil;
  • avec les végétations adénoïdes 2 degrés déjà 2/3 du vomer se chevauchent. Les symptômes de la maladie deviennent plus évidents - ils sont rejoints par le ronflement et une insuffisance respiratoire quotidienne;
  • Les adénoïdes de grade 3 se caractérisent par une amygdale élargie, qui bloque presque tout le vomer. Le stade d'hypertrophie le plus grave s'accompagne de nombreuses manifestations et, en premier lieu, d'une violation complète de la respiration nasale.

Il semblerait que plus la maladie est grave, plus les symptômes l'accompagnent. Cependant, dans la pratique, ce n'est pas toujours le cas. Il existe des cas où des enfants avec des végétations adénoïdes de niveau 1 arrêtent presque de respirer avec le nez et souffrent d'une perte auditive grave. Et dans le même temps, avec une maladie de grade 3, il est tout à fait possible qu’une violation partielle de la respiration nasale. Par conséquent, seul un médecin peut décider du mode de traitement de l'adénoïde, en tenant compte des manifestations cliniques, des données de l'examen, des antécédents médicaux et de nombreux autres facteurs.

Comment diagnostique-t-on l'adénoïdite?

Un expert peut remarquer une augmentation de l'amygdale nasopharyngée à l'œil nu à l'aide d'un miroir spécial doté d'un long manche. Dans les cas douteux, ils recourent au radiodiagnostic, qui détecte facilement l'adénoïdite, et en même temps à l'antrite, qui s'avère souvent être un compagnon invisible des végétations adénoïdes inflammatoires.

Eh bien, dans les situations les plus difficiles, les médecins ORL ont recours à la procédure de diagnostic la plus informative - l’endoscopie par fibre optique. En règle générale, il n'est pas difficile d'établir un diagnostic d'adénoïdite et de détecter une augmentation du nombre d'adénoïdes pour l'oto-rhino-laryngologiste. Mais guérir la maladie n'est pas si facile. Mais nous en parlerons dans le prochain article "Adénoïdes - pour guérir, ne pouvons-nous pas attendre?" Détails sur le traitement de l'adénoïdite.

Adénoïdes: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Si vous n’avez pas eu l’occasion de rencontrer des enfants qui ont des végétations adénoïdes, vous avez sorti un billet de loterie chanceux. Après tout, ces excroissances pathologiques du tissu lymphoïde qui forme l’amygdale du rhinopharynx sont assez courantes chez les enfants et les adolescents âgés de 3 à 15 ans. La nature «juvénile» de cette maladie s’explique par la physiologie: l’amygdale palatine subit le sommet de son développement dans l’enfance, puis décroît avec le temps; les adultes sont donc assurés contre les végétations adénoïdes.

Si vous, ayant entendu le mot "amygdala", essayez de diagnostiquer de manière indépendante des végétations adénoïdes, en regardant dans la bouche de votre enfant, cela ne produira rien. Le fait est que les amygdales nasopharyngées ne sont pas les amygdales que l'on peut voir de cette façon. La localisation des végétations adénoïdes élimine complètement la possibilité de les détecter lors de l'inspection: elles se situent presque au centre du crâne, presque en face du nez.

Et pourquoi avez-vous besoin d'une amygdale nasopharyngée? Peut-être qu’elle est, comme une annexe, un rudiment inutile, capable de faire exploser une inflammation à tout moment? Ce n'est pas le bon message. L'amygdale palatine palatine fait partie du système immunitaire du corps, le protégeant ainsi de l'infection et de la propagation de l'infection.

Causes de la formation adénoïde

Les végétaux adénoïdes peuvent soit être utilisés seuls soit faire partie d’une réaction inflammatoire générale qui englobe les cavités buccale et nasale et la cavité pharyngée. Ceci explique la variété des causes d'inflammation des végétations adénoïdes:

  • infections subies par la mère pendant la grossesse et blessures à la naissance. La ponte des organes internes du fœtus a lieu au cours du premier trimestre de la grossesse. Par conséquent, les infections de la mère au cours de cette période peuvent nuire au développement des organes et des tissus du bébé. Les végétaux adénoïdes ne constituent pas une exception, et non seulement une infection, mais la consommation par la mère de divers médicaments peut influer sur leur croissance possible. Si nous parlons de traumatisme à la naissance, une blessure au crâne ou un retard dans le canal de naissance de la mère entraîne une privation d'oxygène, qui est à son tour la cause d'infections des voies respiratoires, qui sont associées aux adénoïdes;
  • maladies fréquentes du nasopharynx chez l'enfant - amygdalite, sinusite, laryngite, ainsi que maladies infectieuses affectant la muqueuse nasopharyngée - rougeole, scarlatine, etc.
  • sensibilité aux allergies;
  • faible immunité.

Symptômes de végétations adénoïdes

Adénoïdes - une maladie caractérisée par une nature prolongée et prolongée. Il ne se développe pas en un jour, mais progressivement, exerçant un effet néfaste par voie systémique, au niveau de l'organisme tout entier. Par conséquent, les symptômes peuvent être communs et locaux. Les premiers sont associés au manque d'oxygène: fatigabilité rapide, développement mental et physique tardif, somnolence, irritabilité, mauvaise mémoire. Au fil du temps, la bouche ouverte conduit finalement au type de développement dit adénoïde du squelette facial: elle s’étire, rétrécit la mâchoire supérieure et les voies nasales, la morsure est déformée. Il est très important de commencer le traitement rapidement, car sinon, l'expression faciale adénoïde peut rester avec l'enfant à vie.

Symptômes locaux de végétations adénoïdes:

  • transition de la respiration nasale à la respiration orale;
  • ronfler ou renifler la nuit;
  • se joindre à un rhume;
  • perte auditive due à la fermeture du canal ligamentaire entre les cavités buccale et auriculaire de l'amygdale élargie. L'affaiblissement de l'audition se manifeste dans le désir de l'enfant de demander à nouveau à l'interlocuteur;
  • nasale en raison du chevauchement des sorties de la cavité nasale par les végétations adénoïdes.

Diagnostic des végétations adénoïdes

Outre l’évaluation du tableau clinique, plusieurs méthodes de diagnostic permettent d’identifier la maladie:

  • étude des doigts. C’est la méthode la plus simple pour évaluer l’état du nasopharynx et le degré d’augmentation de l’amygdale nasopharyngienne lors de l’insertion de l’index dans la bouche de l’enfant. Franchement, ce n'est pas la meilleure façon de diagnostiquer les végétations adénoïdes. La recherche avec les doigts ne donne pas une image complète en raison de la contraction réflexe des muscles du pharynx. La même chose peut être dite de la rhinoscopie du dos, dans laquelle un miroir spécial est inséré dans le nasopharynx, ce qui provoque un bâillon et une irritation des muqueuses chez l'enfant;
  • examen endoscopique. Se démarque favorablement dans le contexte des deux méthodes précédentes pour son informatif et sans douleur. L'examen du nasopharynx est effectué à l'aide d'un endoscope qui transmet une image claire au moniteur et vous permet d'enregistrer le déroulement de l'inspection sur un support électronique.
  • L'examen radiographique permet d'établir le degré de croissance des végétations adénoïdes.
  • La tomodensitométrie est une méthode fiable mais coûteuse.

Traitement adénoïde

Le traitement des végétations adénoïdes n'est pas un problème particulier pour l'oto-rhino-laryngologie moderne. En fonction du stade de la maladie et de l'étendue de la lésion, on a recours à l'une des deux méthodes de traitement suivantes: conservatrice, médicamenteuse ou chirurgicale, qui consiste à retirer l'amygdale nasopharyngée élargie.

La méthode conservatrice est utilisée dans les premiers stades de la maladie. Si les végétations adénoïdes envahies recouvrent les 2/3 ou la totalité du vomer (os qui forme le septum nasal) ou s'il existe des signes d'inflammation chronique, la méthode chirurgicale est utilisée.

Dans le cadre du traitement conservateur des végétations adénoïdes, les groupes de médicaments suivants sont utilisés:

  • antiallergique (Diazoln, Suprastin, Tavegil, Ketotifen, Dimedrol, Pipolfen, etc.). Ils préviennent les réactions inflammatoires et allergiques dans la cavité nasale: soulagent la douleur, éliminent les poches et les écoulements nasaux;
  • antiseptiques topiques à activité antimicrobienne. Les gouttes de protargol et de collargol des produits pharmaceutiques fonctionnent bien;
  • multivitamines pour renforcer le système immunitaire.

Avec les médicaments, les méthodes physiothérapeutiques sont largement utilisées: UHF, UFO, électrophorèse.

Le traitement chirurgical est utilisé dans les cas plus graves:

  • quand il est complètement "sourd" avec un traitement conservateur;
  • avec une croissance impressionnante des végétations adénoïdes (voir ci-dessus);
  • aux stades avancés des infections à staphylocoques ou à streptocoques (les adénoïdes hypertrophiés constituent un excellent terrain fertile pour ces microbes);
  • le passage du processus pathologique aux sinus paranasaux (sinusite).

Pour l'opération visant à enlever les végétations adénoïdes (adénotomie), il n'est pas nécessaire d'aller à l'hôpital: elle peut également être effectuée en clinique externe. L'opération est réalisée sous anesthésie locale. Dans certains cas, une anesthésie générale à court terme est utilisée. L’outil du chirurgien est un couteau spécial en forme d’anneau - l’adénotomie. En quelques mots sur l'opération elle-même: le chirurgien appuie la spatule sur la langue pour qu'elle ne gêne pas les manipulations ultérieures. Puis injecté dans le pharynx par adénotomie. Quand il atteint le vomer, il est envoyé à l'arrêt et avec un mouvement explosif brusque de l'adénotome en arrière, le tissu lymphoïde dilaté de l'amygdale du rhinopharynx est coupé avec un retournement. Est fait. Vous pouvez éliminer l'adénotomie et oublier les végétations adénoïdes comme un cauchemar. Il ne reste plus qu'à se moucher et respirer par le nez. Et le saignement inévitable cesse rapidement et après 2 heures (nécessite encore un examen), le patient peut rentrer chez lui.

Il existe également une méthode plus moderne de suppression des végétations adénoïdes: l'endoscopie (comme vous pouvez le constater, l'endoscopie n'est pas utilisée uniquement à des fins de diagnostic). Ici, au lieu d'un adénotome, on utilise un endoscope.

Jour après la chirurgie, l'enfant devrait rester au lit. Et sur l'effort physique devrait être noté pour une période plus longue - au moins deux semaines. Il existe des restrictions alimentaires: vous devez exclure les aliments bruts et chauds. Pas besoin ces jours-ci de se baigner dans le bain, laver à l'eau chaude.

Prévention des végétations adénoïdes

Comme prévention des végétations peuvent être conseillées:

  • renforcer le système immunitaire en se durcissant, en faisant du sport ou des promenades ordinaires au grand air;
  • Enrichissez votre alimentation en fruits et légumes frais, source naturelle de vitamines et de minéraux nécessaires au corps;
  • traiter rapidement la rhinite, la sinusite, l'amygdalite.

Comment déterminer la croissance adénoïde et les méthodes de son traitement

Les pédiatres disent qu’un très grand nombre de mères d’enfants se plaignent de difficultés à respirer et à ronfler la nuit. L'examen révèle une maladie comme les végétations adénoïdes. De plus, la maladie affecte les enfants et les adolescents de 3 à 15 ans.

La raison en est encore insuffisamment formée des amygdales. À cet âge, l'amygdale pharyngée se développe et, au contraire, sa taille diminue, de sorte que les adultes sont assurés contre les végétations adénoïdes. Il convient de noter que la prévention et le traitement rapide du rhume sauveront le bébé des végétations adénoïdes.

Les végétations adénoïdes sont normales et élargies

Les parents ne peuvent pas révéler de manière indépendante des végétations adénoïdes. Si vous regardez dans la cavité buccale, vous ne pouvez voir que les amygdales et le rhinopharynx se situe à l'intérieur du crâne, c'est-à-dire juste derrière le nez.

Ou peut-être s'agit-il, en annexe, d'un corps vestigial inutile? Non, le fait est que le tissu lymphoïde de l'amygdale, même envahi par la végétation, constitue une partie importante du système immunitaire du corps et protège contre le développement de bactéries pathogènes dans la cavité nasale.

Causes et caractéristiques du développement des végétations adénoïdes

Les adénoïdes peuvent se développer en tant que symptôme d'une maladie inflammatoire commune et seuls produisent des manifestations douloureuses. Parmi les causes de cette maladie sont:

  • infections subies par la mère pendant la grossesse et traumatismes subis par le fœtus pendant le travail (en passant par le canal utérin, le fœtus blesse le crâne, ce qui affecte par la suite la respiration nasale et provoque la croissance des amygdales nasales);
  • maladies respiratoires aiguës et chroniques fréquentes (trachéite, rhinite, laryngite), ainsi que rougeole et scarlatine - le traitement de ces maladies doit être rapide;
  • tendance à la manifestation de réactions allergiques, ce qui provoque un gonflement et une prolifération de la muqueuse nasopharyngale;
  • forces immunitaires affaiblies du corps.

Les symptômes des végétations adénoïdes ne se développent pas de manière aiguë en une journée mais perturbent progressivement le patient.

Les manifestations courantes de la maladie, associées à un apport insuffisant en oxygène, entraînent une fatigue chronique, une somnolence, le développement mental de l'enfant peut être en retard et un développement physique médiocre, de l'irritabilité et de l'anxiété apparaissent.

Le manque d'oxygène s'accompagne d'une bouche constamment ouverte, ce qui entraîne l'apparition de l'un des symptômes les plus dangereux: il s'agit du type adénoïde du crâne (la mâchoire supérieure est tirée et la morsure est déformée chez un enfant).

Par conséquent, le traitement doit commencer immédiatement après la détection des amygdales envahies par la végétation, car il existe un risque que l'expression de la personne reste toute sa vie.

Symptômes de la croissance adénoïde:

  • l'enfant ne respire pas par le nez mais par la bouche;
  • le ronflement apparaît pendant le sommeil;
  • l'amygdale élargie recouvre partiellement le conduit auditif, ce qui s'accompagne cliniquement d'une diminution de l'audition;
  • nasalement dans la voix.

Le spécialiste identifie la maladie par les méthodes suivantes:

  • examen mécanique (avec les doigts);
  • l'endoscope examine la cavité du nez, du nasopharynx et de l'oropharynx, toutes les informations sont affichées sur le moniteur, où la pathologie est clairement visible;
  • Un examen aux rayons X déterminera le stade de développement de la maladie.
  • Une excellente méthode d’investigation fiable à cent pour cent est l’imagerie par résonance magnétique et par ordinateur.

Thérapie populaire

En oto-rhino-laryngologie moderne, le traitement des végétations adénoïdes n'est pas difficile et le pronostic de la maladie est plutôt positif. Le traitement est effectué de deux manières:

  1. Méthode conservatrice.
  2. Intervention chirurgicale.

Le traitement conservateur implique la prise des médicaments suivants:

  • antiallergiques (suprastine, tavegil, claritine), ces médicaments réduiront le gonflement des muqueuses et élimineront les manifestations allergiques dans le corps de l'enfant;
  • vaporisateurs et gouttes antiseptiques (une solution de protargol est très efficace pour la désinfection de la membrane muqueuse);
  • complexes multivitaminiques et minéraux;
  • physiothérapie.

Le traitement chirurgical est effectué en dernier recours dans les cas suivants:

  • quand les médicaments ne sont pas efficaces;
  • avec des adénoïdes fortement élargis, puisqu’une grande surface de tissu contribue à la prolifération excessive de bactéries pathogènes, telles que le staphylocoque et le streptocoque;
  • lorsque le processus de croissance se déplace vers les sinus nasaux, provoquant ainsi une sinusite et une sinusite frontale.

Le traitement chirurgical est réalisé en clinique à l'aide de l'outil "adénotome" sous anesthésie locale. Le saignement sera alors inévitable, mais il s’arrête rapidement et le patient peut rentrer chez lui deux heures après le réexamen par le médecin.

Une méthode plus moderne d'élimination des végétations adénoïdes implique l'utilisation d'un endoscope lorsque le médecin constate que la procédure est effectuée sur un écran d'ordinateur.

Après l'opération devrait être quelques jours pour éliminer l'activité physique. Ne prenez pas d'aliments trop chauds ou trop froids, excluez les aliments épicés et salés, car ces facteurs irritent davantage les muqueuses. Les bains chauds et les douches devraient être évités.

Mesures préventives

Pour prévenir le développement de végétations adénoïdes chez un enfant devrait observer les mesures suivantes:

  • de la petite enfance à s'engager dans le durcissement, l'exercice, les longues promenades au grand air;
  • la nutrition doit comprendre une teneur élevée en vitamines et en minéraux, provenant notamment des légumes, des fruits, des céréales, de la viande de produits allégés, des fromages et du fromage cottage;
  • traitement en temps opportun des maladies respiratoires et non pas les transférer au stade de chronique.

Pendant les épidémies saisonnières de rhumes, avec le traitement opportun des sinusites, maux de gorge, sinusites, bronchites, des mesures préventives doivent être prises pour améliorer l’immunité et la résistance à la microflore pathogène.

Ces médicaments comprennent des extraits d’échinacée. Il est d'origine végétale et constitue un puissant stimulateur des défenses de l'organisme. Parmi les médicaments, la prévention comprend la prise d'immunaux, de bronchomunaux, de ribomunyl et de quelques autres.

Concept d'adénoïdes envahis

Parmi les maladies des voies respiratoires supérieures devrait être appelé l'un des végétations les plus courantes - adénoïdes envahis. Cette maladie survient le plus souvent chez les enfants et est une prolifération pathologique du tissu amygdalien nasopharyngé. Lorsqu'il est présent, l'enfant présente un grand nombre de symptômes désagréables qui affectent fortement son développement.

Caractéristiques de développement

En raison de la présence de végétations adénoïdes envahissantes, les enfants sont beaucoup plus susceptibles de souffrir de rhumes et d'autres maladies, et les difficultés respiratoires conduisent à une déficience en oxygène dans le corps, qui fait souffrir tous les autres organes. Chez l'adulte, cette maladie survient également, mais beaucoup moins fréquemment. Cependant, il est nécessaire de le guérir afin d'éviter d'éventuels effets indésirables. Dans certains cas, les médecins prescrivent même une ablation chirurgicale des végétations adénoïdes - lorsque le tissu lymphoïde envahi par la végétation devient un obstacle à une respiration normale et qu’il existe un risque d’étouffement.

Cette maladie peut se manifester de différentes manières, en fonction de son degré de développement. Au total, il y a 4 degrés de croissance adénoïde. C'est:

  1. Premier degré C'est le plus facile. Dans ce cas, les amygdales poussent très peu et ne ferment que très peu les voies nasales de la partie supérieure.
  2. Deuxième degré L'amygdale se développe de sorte qu'elle recouvre la moitié (et même davantage) des voies nasales.
  3. Troisième degré Cela se produit si plus des 2/3 des voies nasales sont obstruées.
  4. Quatrième degré C'est le plus difficile et le plus dangereux. L'amygdale bloque presque le passage à l'air car elle ferme presque tous les passages nasaux. Le patient nécessite des soins médicaux urgents.

Cependant, les schémas respiratoires ne dépendent pas toujours du degré d'obstruction des voies nasales. Par conséquent, les médecins devraient examiner en détail les caractéristiques de l'évolution de la maladie afin de déterminer le choix du traitement.

Dans la gorge humaine se trouvent les amygdales formées à partir de tissu lymphoïde. Leur fonction est de protéger le corps contre les infections et les bactéries. Dans l'enfance, le corps a particulièrement besoin d'une telle protection, de sorte que les amygdales chez l'enfant sont bien développées. En vieillissant, ils deviennent plus petits et, dans certains cas, s’atrophient complètement.

Le mécanisme de développement des végétations adénoïdes est le suivant. Les amygdales, remplissant une fonction de protection, ne peuvent toujours pas éliminer les agents pathogènes qui sont entrés dans le corps. Ils les empêchent seulement de pénétrer profondément dans. Par conséquent, les bactéries peuvent s'accumuler sur les amygdales et même pénétrer à l'intérieur. De ce fait, le processus inflammatoire se développe souvent, le tissu lymphoïde commence à se développer et, par conséquent, cette maladie survient.

Les voies bactériennes peuvent être différentes, et sinon, le risque de croissance adénoïde augmente. En outre, le degré de danger peut dépendre des caractéristiques de l'organisme. Soumis à des allergies ou à des maladies des voies respiratoires supérieures, les enfants faibles sont plus susceptibles de contracter cette maladie; il est donc nécessaire de prendre des mesures préventives.

Les principales causes et manifestations

La cause de la croissance des végétations adénoïdes est une infection dans le corps d'un enfant ou d'un adulte. Mais cela peut être là de différentes manières. Par conséquent, plusieurs raisons peuvent déclencher le développement de ce problème. C'est:

  • infections portées par la mère pendant la grossesse;
  • blessures à la naissance de l'enfant;
  • propension aux maladies virales aiguës et chroniques (par conséquent, elles devraient toujours être complètement guéries);
  • réactions allergiques conduisant à un œdème et à la croissance des membranes muqueuses du nasopharynx;
  • faible immunité du patient.

N'importe lequel de ces problèmes peut conduire à des végétations adénoïdes envahissantes, bien que cette maladie puisse ne pas se produire même avec tous. Cela dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la rapidité de la détection.

Symptomatologie

Cette maladie se développe progressivement et ses symptômes ne se manifestent donc pas brusquement et en un jour. Parfois, il faut beaucoup de temps avant que les parents de l'enfant ou le patient lui-même (s'il est adulte) commence à soupçonner une déviation. Le danger réside souvent dans le fait que les symptômes de la maladie se manifestent trop tard, lorsqu'un traitement rapide et radical est nécessaire. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un spécialiste à temps lorsque des événements indésirables sont détectés. Cela évitera la progression de la maladie.

En outre, si nous ignorons pendant longtemps les symptômes qui apparaissent, d’autres anomalies peuvent survenir en raison du manque d’oxygène, ce qui dans l’enfance est très dangereux pour le développement de pathologies du développement.

Le plus souvent, les végétations adénoïdes manifestent des symptômes dus à des difficultés respiratoires et à un manque d'oxygène. C'est:

  • fatigue chronique
  • somnolence
  • apathie
  • sautes d'humeur
  • irritabilité,
  • perte d'appétit
  • retard de développement physique,
  • refus de s'engager dans une activité vigoureuse,
  • troubles de l'attention et de la mémoire, etc.

En plus de ceux-ci, il peut y avoir d'autres symptômes d'adénoïdes envahis, tels que:

  • respirer par la bouche et non par le nez;
  • ronflement pendant le sommeil;
  • déficience auditive (si l'amygdale élargie bloque le conduit auditif);
  • nasalisme;
  • morsure anormale (se produit si le type de crâne adénoïde est formé - avec une mâchoire supérieure allongée).

Tous ces symptômes peuvent considérablement compliquer la vie du patient et affecter sa vie. Par conséquent, il n’est pas souhaitable de porter la situation à un stade difficile. À un stade précoce, la maladie peut être surmontée à l'aide de méthodes conservatrices.

Diagnostics

Avant de traiter cette maladie, vous devez vous assurer que le patient en souffre. Pour ce faire, il est nécessaire de poser un diagnostic, d’analyser les symptômes apparus, l’histoire de l’anamnèse et d’autres caractéristiques. Seuls les résultats des procédures de recherche permettront de poser le bon diagnostic et de déterminer la méthode de traitement la plus efficace.

Les méthodes suivantes sont les plus couramment utilisées:

  1. Pharyngoscopie. Il vous permet d'évaluer l'état des amygdales et de l'oropharynx. En présence de la maladie à l'arrière du pharynx, une décharge du contenu mucopurulent sera détectée.
  2. Rhinoscopie antérieure. Il peut être utilisé pour détecter un œdème présent dans la cavité nasale.
  3. Rhinoscopie du dos. Au cours de ses passages nasaux sont examinés à travers l'oropharynx à l'aide de miroirs. En termes d’informativité, cette méthode est l’une des plus efficaces, mais elle est difficile à utiliser, en particulier pour les jeunes enfants.
  4. Rayon X Elle est réalisée pour le nasopharynx et dans la projection latérale. Cette méthode est également très fiable dans le processus de diagnostic des végétations adénoïdes.
  5. Endoscopie. Avec cela, vous pouvez examiner soigneusement le nasopharynx. Si vous envisagez de le faire pour de jeunes patients, il vaut la peine de recourir à l'anesthésie.

Si la maladie présente des symptômes prononcés, des examens supplémentaires peuvent ne pas être nécessaires. Le médecin lui-même détermine les procédures de diagnostic appropriées dans chaque cas particulier et, lorsque le diagnostic est confirmé, le traitement le détermine.

Thérapie et prévention des maladies

Le traitement des végétations adénoïdes envahies est effectué de deux manières. C'est:

Thérapie conservatrice. Pendant ce temps, utilisez les groupes de médicaments suivants:

  • antiallergique - aide à combattre les allergies, à réduire la taille de l'œdème (Cetrin, Suprastin)
  • antiseptiques - Furacilin, Miramistin;
  • vitamines, complexes minéraux - Vitrum.

En plus des médicaments avec des végétations adénoïdes, des procédures de physiothérapie (inhalation, lavage, exercices de respiration) aident à faire face.

  • Une intervention chirurgicale est utilisée si les médicaments conventionnels ne fonctionnent pas. Il est également utilisé si la maladie s'est trop développée, à cause de laquelle le patient a de graves problèmes. Dans ce cas, il n'y a pas de temps à attendre pour l'action des médicaments, des mesures urgentes sont nécessaires. De plus, dans une telle situation, il existe un risque de développer d'autres maladies.
  • Effectuer une telle opération dans la clinique avec un adénotome. Elle est réalisée sous anesthésie. Après cela, de légers saignements peuvent se produire, mais en général, une telle opération est relativement sûre et ne nécessite pas d'hospitalisation.
  • Récemment, l'élimination des végétations adénoïdes a commencé à l'aide d'un endoscope ou d'un laser.
  • Toute maladie est beaucoup plus facile à prévenir qu'à guérir. Cela s'applique également aux végétations végétariennes envahies. Les mesures de prévention à cet effet sont les suivantes:

    • durcissement
    • renforcement de l'immunité;
    • activité physique;
    • bonne nutrition riche en vitamines;
    • traitement complet des maladies infectieuses.

    Malheureusement, rien ne garantit qu'il n'y aura pas de problèmes, même si vous respectez les règles de prévention des maladies décrites ci-dessus. Cependant, si vous les respectez, l'incidence de cette maladie sera considérablement réduite en raison de l'augmentation de la résistance corporelle.

    Symptômes des végétations adénoïdes et leurs méthodes de traitement

    Les végétaux adénoïdes jouent un rôle très important dans notre corps, car ils contribuent au maintien de l'immunité. Mais quand ils grandissent pour une raison quelconque (végétation adénoïde), ils deviennent le terreau de micro-organismes pathogènes.

    Les végétations adénoïdes se produisent le plus souvent chez les enfants âgés de un à quinze ans. Leur croissance se produit progressivement, diverses maladies catarrhales, la grippe, la scarlatine, etc. peuvent en être la cause.

    Dans cet article, nous vous parlerons des symptômes des végétations adénoïdes, des raisons de leur croissance, ainsi que des méthodes de traitement et de prévention de la maladie.

    Définition de la maladie

    Les adénoïdes sont des tissus envahissants de l'amygdale pharyngienne, généralement dus à la présence d'un foyer inflammatoire chronique.

    Dans la pièce, elles ressemblent à des formations arrondies rose pâle à la surface inégale, situées sur la voûte nasale du nasopharynx.

    Les végétations adénoïdes peuvent être isolées ou associées à une augmentation des amygdales palatines. On les trouve généralement chez les enfants de cinq à dix ans. À l'âge adulte, une atrophie complète des végétations adénoïdes peut survenir.

    L'inflammation des végétations adénoïdes s'appelle une adénoïdite, qui peut être aiguë ou chronique.

    Selon le degré de croissance des végétations adénoïdes sont divisés en trois groupes:

    1. Le premier degré de croissance - les végétations adénoïdes ferment le vomer d'un tiers. Pendant la journée, la respiration est normale, mais pendant le sommeil, lorsque les végétations adénoïdes augmentent, des difficultés respiratoires apparaissent. Dans
    2. Le deuxième degré de croissance - ouvreur couvert par les deux tiers. Il y a un ronflement, la respiration passe par la bouche.
    3. Le troisième degré de croissance - l'ouvre est couvert presque complètement. En conséquence, l'air ne peut pas pénétrer dans la gorge respiratoire et vous devez respirer par la bouche.

    Respirer par la bouche n’est pas aussi inoffensif qu’il semble au premier abord. Cela peut provoquer l'apparition de maladies telles que l'amygdalite chronique, la pneumonie, la laryngite, etc. Une telle respiration est également dangereuse en raison du retard de développement physique et mental de l'enfant.

    Les causes

    Les adénoïdes peuvent survenir en raison de la présence dans les voies respiratoires supérieures d'un foyer inflammatoire chronique tel qu'une sinusite ou une sinusite. Il en résulte une stagnation du sang dans le rhinopharynx et la lymphe. La stagnation conduit à des anomalies du système immunitaire.

    Les autres causes d'adénoïdes comprennent:

    Il est associé à des violations de la structure des systèmes endocrinien et lymphatique. Chez les enfants atteints de cette pathologie, l'hypothyroïdie est souvent diagnostiquée, accompagnée d'apathie, d'enflure, de surcharge pondérale et de léthargie.

    • États d'immunodéficience.
    • Allergie.

    Les symptômes

    Les végétations adénoïdes se développent assez lentement. Le symptôme principal du problème est le rhume fréquent.

    La végétation adénoïde peut être vue en regardant l'amygdale pharyngée avec un miroir spécial.

    1. Respiration nasale difficile, accompagnée d'écoulement nasal. Dans les végétations adénoïdes, le nez est bloqué de façon constante ou périodique. Lorsque cela se produit, l'écoulement de sécrétions abondantes séreuses. Tout cela conduit à créer des conditions favorables à la reproduction des micro-organismes dans la cavité nasale.
    2. Nez qui coule fréquemment. À cause des végétations adénoïdes envahissantes, les tissus mous accumulent en eux-mêmes le sang qui y stagne. Cela ne fait qu'aggraver les problèmes de respiration. Au bout d'un moment, le nez qui coule devient chronique.
    3. Ronflement C'est à cause de la respiration forcée par la bouche et le ronflement se produit. Les amygdales empêchent la circulation de l'air, car les voies respiratoires sont rétrécies.
    4. Perturbation du sommeil Le sommeil devient agité. Il peut y avoir des crises d’asthme dues au fait que la racine de la langue coule ou aux tissus mous rapprochés. Après le réveil, la somnolence demeure, il y a une fatigue constante.
    5. Discours abusif et incompréhensible. Ces problèmes surviennent lorsque les végétations adénoïdes deviennent très grandes et bloquent presque la sortie de la cavité nasale.
    6. Déficience auditive. Avec l'augmentation de la taille de l'adénoïde, les ouvertures des tubes auditifs sont fermées.
    7. Presque tous les temps la bouche ouverte. En raison de la congestion nasale, vous devez respirer par la bouche.
    8. Type adénoïde de visage squelette. L'expression faciale adénoïde est caractérisée par le fait que la section faciale est étirée, la mâchoire supérieure et les voies nasales sont rétrécies, les lèvres ne se ferment pas complètement. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, une telle personne peut persister pour toujours.

    De plus, avec les végétations adénoïdes, le patient se fatigue rapidement, il est apathique et léthargique, se plaint de maux de tête.

    Complications possibles

    Les complications possibles de la prolifération adénoïde comprennent:

    • Déficience auditive. Les adénoïdes bloquent le passage du tube auditif, gênant ainsi le passage normal de l'air dans l'oreille moyenne. Le tympan perd sa mobilité, ce qui conduit à une déficience auditive.
    • Rhumes réguliers. Les végétations adénoïdes qui empêchent le mouvement de l'air, entravent la circulation du mucus des sinus. Cela crée des conditions favorables à l’infection.
    • Inflammation chronique (adénoïdite). Les végétations végétales envahissantes sont un foyer d’inflammation chronique où prolifèrent activement des micro-organismes pathogènes.
    • Troubles de la parole. Les végétations adénoïdes ont un effet négatif sur la croissance des os du squelette du visage. En conséquence, la parole est mal formée.
    • Otite régulière. Les végétations adénoïdes perturbent le fonctionnement normal de l'oreille moyenne en fermant le passage du tube auditif. Cela crée des conditions favorables au développement d'une infection de l'oreille moyenne.
    • Maladies respiratoires (bronchite, laryngite, pharyngite, trachéite). En se développant dans les végétations adénoïdes, l'inflammation chronique se développe. En conséquence, le mucus ou le pus est constamment formé, ce qui tombe dans les parties inférieures du système respiratoire.
    • Toux adénoïde. Il se produit en raison d'une irritation des terminaisons nerveuses du nasopharynx. Avec cette toux, il n'y a pas de changement dans les bronches et les poumons.

    Ce sont les complications les plus courantes. Les autres effets des végétations adénoïdes comprennent des modifications de la composition du sang, une altération du fonctionnement du système nerveux, des reins, etc.

    Traitement

    Le traitement des végétations adénoïdes devrait être obligatoire. Il existe deux méthodes: chirurgicale et conservatrice. Le choix de la méthode est effectué par le médecin sur la base de données sur l'état général du patient.

    Méthode de médication

    Le traitement médicamenteux et la physiothérapie sont conservateurs. Cela peut être à la fois local et général. Les anti-inflammatoires et les antibiotiques sont utilisés pour le traitement local. Pour soulager la respiration nasale, des gouttes vasoconstricteurs (naphtyzine, glazoline) sont utilisées. Les égoutter pendant cinq à sept jours.

    Après cela, lavez le nez avec une solution de furatsilina ou de protargol, ainsi que d’eau de mer. Cette procédure permet de nettoyer la cavité nasale du mucus, qui contient de nombreuses bactéries, soulageant ainsi l’enflure. Le traitement général comprend l’utilisation de fortifiants (vitamines, teinture d’échinacée) et d’antihistaminiques (Suprastin).

    Une intervention chirurgicale ou une adénotomie est un traitement efficace des adénoïdes. Il faut y avoir recours aux premiers stades de la maladie.

    Mais l'opération ne peut être effectuée que s'il existe des indications qui doivent être déterminées par un spécialiste. L'adénotomie est généralement réalisée avec des végétations adénoïdes à 2 degrés. L'intervention chirurgicale est contre-indiquée pour les maladies du sang, de la peau et les maladies infectieuses en phase aiguë. L'opération est réalisée jusqu'à trois ans, puis dans cinq ou six ans, dans neuf ou dix ans. En effet, les périodes de croissance sont prises en compte.

    Remèdes populaires

    • Jus de chélidoine Presser le jus d'une plante, déposer quatre gouttes dans chaque narine. La procédure est effectuée trois fois par jour. Le traitement avec le jus de chélidoine dure deux mois.
    • Infusion de chélidoine. Versez deux cuillères à soupe d'herbes avec deux tasses d'eau bouillante. Insister pour une demi-heure. La perfusion est utilisée pour laver le nasopharynx.
    • Une solution de sel de mer. Une cuillère à café de sel de mer ou de sel de table ordinaire est dissoute dans un verre d'eau chaude. Passer au chiffon pour éliminer les cristaux qui ne se sont pas dissous. Ajoutez trois gouttes d’iode et laissez refroidir à la température ambiante. Rincer le nez plusieurs fois par jour.
    • Jus Kalanchoe. Une partie du jus de la plante diluée avec trois parties d'eau tiède. Rincer le nez trois à quatre fois par jour.
    • Infusion d'argousier. Une cuillère à soupe de baies et de feuilles séchées s'étirent et versent de l'eau tiède bouillie. Insister sous un couvercle pendant six heures, égoutter. Rincer le nez plusieurs fois par jour. Après avoir versé cinq gouttes d'huile d'argousier dans chaque narine.

    Prévention

    La prévention des végétations adénoïdes comprend l’assainissement des foyers d’inflammation chronique, le nettoyage régulier de la cavité nasale. À cette fin, divers médicaments sont utilisés pour améliorer la respiration nasale, ainsi que le durcissement, les exercices de respiration et la physiothérapie.

    Le régime devrait inclure autant que possible des fruits et des légumes frais. Avec leur manque de besoin d'utiliser des multivitamines.

    En cas de rhumes fréquents, il est nécessaire de prendre un traitement approprié et rapide pour que la maladie ne devienne pas chronique.

    Des médicaments expectorants, peu coûteux mais efficaces, sont présentés dans cet article.

    Vidéo

    Conclusions

    Les adénoïdes sont des excroissances pathologiques du tissu conjonctif et lymphoïde. Ils peuvent être à la fois une maladie indépendante et combinés à d'autres processus inflammatoires dans le corps. Le traitement des végétations adénoïdes est assez simple, mais il est nécessaire de prendre en compte leur structure, leur degré d’augmentation, leur fréquence d’inflammation. Le traitement comprend une méthode conservatrice et chirurgicale. Le choix de la méthode reste avec le médecin.

    Il convient de rappeler qu’il est possible d’empêcher la croissance d’adénoïdes. Pour cela, il y a prévention.

    Les caractéristiques du traitement de l'otite chez les enfants sont décrites ici.