Principal
L'otite

Scarlatine - signes, symptômes, traitement de la scarlatine chez les enfants

La scarlatine est une maladie infectieuse hautement contagieuse, une forme d'infection à streptocoque. La scarlatine est causée par une bactérie - le streptocoque hémolytique du groupe A; par conséquent, la maladie est traitée avec des antibiotiques. Principalement des enfants malades âgés de 2 à 8 ans.

Comment pouvez-vous contracter la scarlatine?

La source de l'infection est une personne atteinte d'angine de poitrine, de scarlatine ou d'autres formes d'infection respiratoire et à streptocoques cutanés, ainsi que de la bactérie streptocoque A. Les porteurs de la scarlatine sont les plus dangereux au cours des premiers jours de la maladie.

La scarlatine est un mal de gorge causé par un streptocoque, mais s'accompagne d'une éruption cutanée.

Les manifestations cliniques de la scarlatine sont une langue «framboise» et une éruption cutanée ponctuée avec un arrière-plan cutané rose et un triangle nasolabial pâle.

La voie de transmission du streptocoque est aéroportée. L'infection se produit par une communication étroite et à long terme avec le patient ou la bactérie. L'agent causal est le plus souvent excrété dans l'environnement extérieur lors d'une toux, d'un éternuement ou d'une conversation active. Une forte densité de personnes dans les locaux et une communication étroite à long terme sont des conditions favorables à la scarlatine.

Possibilités d'infection dues aux aliments et aux contacts domestiques (par le biais de mains et d'articles ménagers contaminés). En pénétrant dans certains aliments, les streptocoques peuvent se multiplier et y rester longtemps dans un état virulent (c'est-à-dire dans un état susceptible de provoquer une maladie).

Des facteurs supplémentaires contribuant à la transmission de l'agent causal de la scarlatine sont les températures basses et l'humidité élevée de la pièce. La scarlatine, les infections respiratoires aiguës et les maux de gorge ont une incidence saisonnière croissante en septembre - décembre avec un maximum en novembre.

La scarlatine est malade une fois dans sa vie, mais d'autres infections à streptocoques (par exemple, un mal de gorge à streptocoques) peuvent faire mal à votre guise.

Symptômes de la scarlatine

La période d'incubation de la scarlatine (c'est-à-dire la période allant de l'infection au début des premiers symptômes de la maladie) est de 1 à 7 jours, le plus souvent de 3 jours.

Les premiers symptômes de la scarlatine sont des signes d'intoxication aiguë du corps:

  • forte hausse de la température. La température corporelle augmente généralement brusquement et atteint le deuxième jour un maximum de 39 à 40 ° C. Au cours des 5 à 7 prochains jours, la température se normalise progressivement.
  • maux de tête et courbatures, refus de manger. Une douleur abdominale sévère peut survenir. Les jeunes enfants peuvent avoir des vomissements ou de la diarrhée;
  • somnolence, léthargie, faiblesse, faiblesse, irritabilité;
  • plaintes de maux de gorge. Il y a une rougeur de la gorge (les amygdales sont souvent couvertes de fleurs) comme dans l'amygdalite ou le mal de gorge. Il y a une augmentation et une douleur dans les ganglions lymphatiques régionaux.

La scarlatine ne révèle pas la scarlatine car les mêmes symptômes peuvent se manifester dans de nombreuses autres maladies, telles que l'angine de poitrine. Cependant, les symptômes caractéristiques de la scarlatine apparaissent assez rapidement:

  • "Langue pourpre". Dans les premiers jours de la maladie, la langue se couvre de fleurs blanches à travers lesquelles apparaissent les mamelons rouges œdémateux. Au bout de quelques jours, cette plaque est expulsée, la langue devient rouge vif, brillante, "pourpre".
  • éruption cutanée. Une éruption cutanée caractéristique de la scarlatine apparaît après 12 à 48 heures. Les éruptions cutanées apparaissent sous forme de petits points rouges. Initialement, l'éruption apparaît sur le cou et le haut de la poitrine, puis s'étend rapidement à l'ensemble du corps et du visage. Une éruption de scarlatine n'apparaît jamais dans la région du triangle nasolabial. La pâleur du triangle naso-génien avec la scarlatine est particulièrement soulignée par les joues brûlantes et les lèvres bouffies lumineuses d'un enfant. Si vous maintenez votre doigt à la place de l'éruption cutanée, il reste pendant quelque temps une bande blanche dont la couleur redevient lentement rouge à rouge vif. Dans les plis profonds de la peau (dans la zone des coudes, dans les plis axillaires et poplités, dans la région de l'aine), des bandes de couleur rouge foncé peuvent apparaître qui ne se fanent pas lorsqu'elles sont pressées.

Au 4 ou 5ème jour de la maladie (parfois plus tôt), l'éruption commence à s'estomper et disparaît. Après la disparition de l'éruption à la fin du premier - au début de la deuxième semaine de la maladie sur le visage, la peau commence à se décoller sous la forme d'écailles douloureuses. Ensuite, le pelage apparaît sur le corps et enfin - sur les paumes et la plante des pieds. La peau de scarlatine est exfoliée par couches, en particulier sur les mains et les pieds. La durée et l'intensité de la desquamation dépendent de la gravité de l'éruption. La durée de cette période peut être différée jusqu'à 6 semaines.

Diagnostic de la scarlatine

Faire un diagnostic fiable des infections à streptocoques dans tous les cas sauf la scarlatine nécessite des tests microbiologiques - un frottis du nez et du pharynx pour le streptocoque hémolytique.

Le diagnostic de scarlatine est acceptable si l'enfant a mal à la gorge, une éruption cutanée caractéristique, des vomissements. À l'avenir, avec desquamation de la peau et présence d'un langage "cramoisi".

En règle générale, une analyse de sang montre des signes d’infection bactérienne: leucocytose neutrophile, décalage des leucocytes vers la gauche, augmentation de la RSE. Dans le sérum, le niveau d'ASL-O (antistreptolysin-O) augmente.

Chaque cas de scarlatine, le personnel médical est obligé de se soumettre au centre territorial de surveillance sanitaire et épidémiologique de l'Etat

Traitement de la scarlatine

Tous les enfants présentant un cycle compliqué de scarlatine doivent être hospitalisés dans le service des maladies infectieuses. Les patients de familles où il y a des enfants de moins de 10 ans qui ne souffrent pas de scarlatine sont soumis à une hospitalisation obligatoire pour la scarlatine; les patients de familles où il y a des personnes travaillant dans des institutions de soins préscolaires, des hôpitaux et des cliniques pour enfants, des cuisines de producteurs laitiers - s'il est impossible de les isoler d'un enfant malade. Dans tous les autres cas, le traitement est effectué à domicile.

Dans la forme bénigne de la scarlatine, l'enfant est isolé et le traitement est effectué à la maison: repos au lit pendant 7 jours, régime sans sel et produits irritants (tableau n ° 15), gargarisme avec une solution de furatsilina, décoction d'herbes antiseptiques (calendula, camomille, sauge). À des températures élevées, il est nécessaire de fournir à l'enfant une boisson abondante et, si nécessaire, d'administrer des médicaments contre la fièvre.

Au cours de la scarlatine, le traitement principal est l'administration d'antibiotiques pour prévenir l'apparition de complications précoces et tardives. Un traitement antibactérien est nécessaire pour tous les patients atteints de scarlatine, quelle que soit la gravité de la maladie. Pour le traitement de la scarlatine chez les enfants, des antibiotiques du groupe de la pénicilline, la phénoxyméthylpénicilline, sont utilisés (Ospén 750, Star-Pen). Combinaisons de pénicilline (amoxicilline + acide clavulanique - Amoxiclav). Ou céphalosporines de la génération I (céphalexine). En cas d'intolérance à la pénicilline ou à la céphalosporine, des macrolides sont attribués - érythromycine ou azithromycine (Sumamed). Le traitement antibiotique dure 10 jours.

En cas de statut allergique défavorable de l'enfant, un traitement anti-allergique (hyposensibilisant) est effectué.

Les personnes qui ont eu une infection à streptocoques (maux de gorge, scarlatine) doivent faire un test d’urine 1 à 2 semaines après le rétablissement.

Quelle est la scarlatine dangereuse. Quelles sont les complications possibles?

La scarlatine est une maladie assez grave, car elle laisse derrière elle des complications sous la forme de lésions de divers organes: cœur, reins, oreilles, articulations. La complication de la scarlatine chez les enfants est:

  • purulent. Processus inflammatoires purulents (otite, méningite, lymphadénite, septicémie)
  • allergique. Complications associées aux mécanismes d'allergie infectieux (cardite, arthrite, rhumatismes, vascularite, néphrite).

Avec le développement de complications du système cardiovasculaire, le patient doit consulter un cardiologue, un électrocardiogramme et une échographie du cœur. En cas d'otite, un examen oto-rhino-laryngologique et une otoscopie sont nécessaires. Pour évaluer l'état du système urinaire, une échographie des reins est effectuée.

Quarantaine pour la scarlatine

La sortie de la scarlatine de l'hôpital est effectuée après sa guérison clinique, au plus tôt 10 jours après le début de la maladie.

Les enfants des établissements préscolaires et des 2 premières classes d'écoles qui ont guéri de la scarlatine sont admis dans ces établissements 12 jours après leur guérison clinique.

Les enfants des groupes préscolaires et des deux premières classes de l'école n'ayant jamais souffert de scarlatine et ayant communiqué avec le patient atteint de la scarlatine dans son appartement avant son hospitalisation ne sont pas autorisés dans l'établissement depuis 7 jours à compter de la dernière communication avec le patient. Si le patient n'est pas hospitalisé, les enfants qui ont communiqué avec lui sont autorisés dans l'établissement pour enfants 17 jours après le début du contact et après l'examen médical obligatoire (pharynx, peau, etc.).

Les enfants ayant déjà souffert de scarlatine et ayant communiqué avec le patient tout au long de leur maladie sont admis dans des établissements pour enfants. Ils font l'objet d'une surveillance médicale quotidienne pendant 17 jours à compter du début de la maladie.

Les personnes qui ont eu la scarlatine et le mal de gorge sont placées dans un dispensaire dans un délai d'un mois à compter de la sortie de l'hôpital. Après 7-10 jours, un examen clinique et des tests de contrôle de l'urine et du sang sont effectués, selon les indications - un électrocardiogramme. L'examen est répété après 3 semaines, en l'absence d'écarts par rapport à la norme retirés de l'enregistrement auprès du dispensaire. En présence d'une pathologie, selon sa nature, le patient a été transféré sous la supervision d'un spécialiste approprié (rhumatologue, néphrologue, etc.).

Lors de l'enregistrement de la scarlatine dans un établissement préscolaire, les mesures suivantes sont prises: une quarantaine est imposée au groupe de patients du patient pour une période de 7 jours à compter du moment de l'isolement du dernier patient. Pendant la quarantaine, l'admission d'enfants nouveaux ou temporairement absents qui n'avaient pas souffert auparavant de scarlatine cesse. Non autorisé à communiquer avec les enfants d'autres groupes d'établissements pour enfants. Dans le groupe de quarantaine, les enfants et le personnel doivent inspecter la gorge et la peau avec la thermométrie matinale au moins 2 fois par jour. Les enfants atteints de maladies aiguës des voies respiratoires supérieures dues à des foyers de scarlatine sont admis dans l'équipe après une guérison clinique complète avec un certificat délivré par un pédiatre. Chaque jour, jusqu'à 15 jours après le début de la maladie, ils sont examinés pour rechercher la présence de desquamation de la peau sur les paumes (pour la confirmation rétrospective de l'infection à streptocoque).

Symptômes de la scarlatine

Faites l'expérience de maladies infectieuses plus de 3 ans.

A un brevet sur "Une méthode pour prédire le risque élevé de formation d'une pathologie chronique du système adéno-amygdalien chez les enfants fréquemment malades". Ainsi que l'auteur de publications dans les revues de la Commission d'attestation supérieure.

Les symptômes de la scarlatine sont une combinaison de symptômes présents chez un patient qui indiquent l'apparition de cette maladie infectieuse dans le corps. La scarlatine tombe le plus souvent malade pendant son enfance. Pour cette raison, il est très important de connaître les symptômes de la scarlatine afin de ne pas rater l'apparition de la maladie chez l'enfant et d'empêcher le développement de complications tardives graves dans son corps. L’objectif du traitement de l’infection ne sera pas l’élimination des symptômes, mais la lutte dirigée contre les bactéries actives - le groupe des streptocoques A.

Premiers signes

Au début de la période d'incubation après l'infection, la maladie ne se manifeste pas. L'activité du streptocoque pénétré dans le corps ne commence généralement à être ressentie que pendant 5 à 7 jours à partir du moment de l'infection, qui survient dans la plupart des cas par l'intermédiaire de gouttelettes en suspension dans l'air.

Le premier symptôme caractéristique de la scarlatine est une vive douleur dans la gorge, associée à une forte augmentation de la température corporelle allant de 38,5 à 41 degrés. Dans le même temps, une personne malade peut refuser complètement la nourriture (la douleur dans la gorge est si grave que l'ingestion de nourriture est beaucoup plus difficile), devient irritable, somnolente et passive.

Ainsi, les premiers et principaux symptômes de la scarlatine comprennent l'enflure et l'inflammation de l'oropharynx, des maux de tête, une faiblesse, une hyperthermie.

Caractéristiques des principales manifestations

Intoxication en tant que symptôme

Une légère évolution de la scarlatine ne peut se traduire par une intoxication que par une augmentation de la température corporelle pouvant atteindre 38,5 degrés. En même temps, l'appétit est quelque peu réduit, l'état général est perturbé, les vomissements se produisent rarement et le tonus du système nerveux sympathique peut augmenter. Avec la scarlatine modérée et sévère, les symptômes ci-dessus, qui caractérisent l'intoxication, peuvent augmenter plusieurs fois. En même temps, il est complété par des troubles cardiovasculaires et du système nerveux central marqués.

Le degré de fièvre détermine en grande partie la sévérité de l'intoxication. Une augmentation de la température à des élévations significatives indique la gravité de la pathologie. Les vomissements sont également un symptôme fréquent d'intoxication, car les toxines attaquent activement les centres de vomissement du corps. Si l'intoxication est très prononcée, les vomissements peuvent être répétés.

L’intoxication scarlatinale est également caractérisée par des phénomènes indiquant des perturbations dans le fonctionnement du système nerveux central du patient. De tels phénomènes seront toujours présents dans les formes graves de la maladie. En même temps, selon le type de système nerveux, l’anxiété, l’irritation, l’insomnie, les convulsions, le délire prévalent chez certains patients et, au contraire, l’apathie, la léthargie, la somnolence et des conditions proches de la stupeur.

Les symptômes de perturbation du système nerveux autonome sont assez fréquents avec l'intoxication dans le cas de la scarlatine. Le plus souvent, au cours des cinq premiers jours de la maladie, les patients développent une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle, un phénomène Ashner négatif, etc. Dans le cas d'une forme sévère de scarlatine, ces troubles sont exprimés en pâleur sévère, adynamie, cyanose, réaction vasomotrice lente, pupille réagissant mal à la lumière, pouls filamenteux, pression artérielle basse.

Sous l'influence de l'intoxication 4 à 5 jours après le début de la maladie, le tonus du système nerveux sympathique diminue et le tonus parasympathique augmente. Le patient commence à ressentir une bradycardie, symptôme fortement positif et long de Ashner, un dermographisme blanc actif à basse pression. Ce n'est qu'au stade de la récupération que l'équilibre du système nerveux autonome commence à se rétablir.

La température du corps

L'hyperthermie peut survenir dès les premières heures de la maladie. Parfois, la température peut atteindre immédiatement un indice de 40 à 41 degrés. Dans le processus d'élévation de la température du patient, des frissons prononcés de degrés divers. Dans le même temps, pendant les premiers jours de la maladie, la température a tendance à augmenter. Après 3 à 6 jours, ses fluctuations peuvent être observées dans les deux sens, et au bout de 10 jours, les marques reviennent toujours à la normale.

Si des complications surviennent pendant la scarlatine, la température peut être élevée pendant une période beaucoup plus longue. À la fin de la première période de la maladie, l'hyperthermie peut se situer dans le cadre d'indicateurs sous-fébriles. Au début de la deuxième période de la maladie, si la température se reproduit, on peut alors en conclure que des complications ont été ajoutées, ce qui affectera grandement le degré d'élévation et la nature des oscillations des barres de température.

Etat de l'oropharynx

La scarlatine est toujours caractérisée par une hyperhémie intense du palais mou et du pharynx, qui est nettement limitée le long du bord du palais dur. Très souvent, dans les premiers jours de la maladie, l'hyperémie du pharynx est exprimée par un exanthème de petite taille ou une hémorragie ponctuée. Sur les amygdales visibles, leur structure est desserrée. Le raid est semblable à celui qui se produit avec une amygdalite lacunaire avec une floraison jaunâtre ou blanc cassé facilement éliminable dans les lacunes.

La langue se superpose à l'apparition de la maladie. Déjà, deux à trois jours après le début de la maladie, la taxation commence à disparaître et quatre à cinq jours plus tard, sa couleur devient pourpre éclatante et les mamelons hypertrophient et donnent encore plus à la baie de framboise à la langue. Les modifications de la langue avec la scarlatine sont une conséquence du catarrhe desquamatif des muqueuses.

Les changements de langue peuvent durer jusqu'à 9 à 10 jours de maladie, puis se résorber progressivement. Les formes septiques graves de pathologie entraînent une nécrose étendue, la langue peut rester enduite pendant une longue période.

Symptômes cutanés

Un symptôme caractéristique de la scarlatine est une éruption cutanée sur tout le corps, à l'exception du triangle nasolabial, qui, au contraire, devient pâle dans cette pathologie. Premièrement, l'éruption débute sur le cou et la moitié supérieure du corps, mais s'étend rapidement au reste du corps, aux membres et au visage. L'éruption cutanée ressemble à une fusion de rougeurs, mais si vous regardez de près, vous pouvez voir de petites taches pointillées très rapprochées sur toute la surface du corps. Les taches ont une couleur écarlate ou rose vif, qui est plus prononcée au centre et un peu plus pâle sur les bords de chaque éruption cutanée. L'éruption est localisée sur un fond hyperémique, à des endroits où elle est abondante (plis internes des membres, aine, fesses) et ses éléments se confondent, créant le sentiment d'un érythème solide. Si vous appuyez sur l'éruption cutanée avec votre doigt, elles disparaissent pendant un court laps de temps, formant une tache blanche, puis reprennent leur couleur. Cette réponse vasculaire indique un pronostic favorable de la maladie. Avec une évolution sévère de la scarlatine, elle est très lente et se rétablit lentement.

Au toucher, la peau présentant des éruptions cutanées est sèche, parfois trop lisse (les éruptions cutanées ne dépassent pas au-dessus de la surface), mais la plupart d'entre elles présentent une rugosité sur la peau en raison de la petite nature maculo-papuleuse. Parfois, la papularité est facilement perceptible même avec un examen de routine - au niveau des plis des membres, par exemple.

Sur le visage de l'éruption semble une manière spéciale. Sur les tempes, sur le front, sa couleur est plus rose et sur les joues, l’éruption ressemble à une tache rouge solide. Dans le même temps, le triangle nasal et nasal du nez diffère de la pâleur et de la pureté des éruptions cutanées.

Sur les plis articulaires avec de fortes éruptions cutanées, les plis de la peau deviennent rouge foncé ou même bleuâtre. Avec le développement de la maladie, les plis deviennent bruns. Dans le même temps, vous remarquerez des hémorragies pétéchiales sur la peau, surtout si l’éruption cutanée sur tout le corps est très vive. Ce symptôme n'a pas de valeur pronostique négative, mais il caractérise parfaitement la scarlatine dans le diagnostic de la maladie.

Comme mentionné précédemment, le dermographisme est caractéristique de la scarlatine, ce qui entraîne l'apparition de taches blanches ou de stries sur la peau accompagnées d'une éruption cutanée lorsqu'on appuie dessus avec le doigt. Une bande blanche apparaît 10 secondes après avoir appuyé sur la souris et peut parfois durer si longtemps que vous pouvez écrire sur la peau du patient. Une fièvre scarlatine abondante est presque toujours accompagnée de démangeaisons, de sorte que des traces de rayures sont souvent visibles sur la peau du patient.

Dans de très rares cas, une éruption cutanée accompagnée de scarlatine ne se produit pas immédiatement, mais seulement 3-4 jours après le développement de la pathologie. Parfois, une éruption cutanée peut ne pas apparaître du tout. Il existe également des cas d'éruption cutanée miliaire dans le cadre de la scarlatine lorsque de petites bulles apparaissent sur le corps du patient, remplies d'un contenu transparent (parfois trouble). Des éruptions cutanées peuvent se produire encore moins souvent avec la scarlatine, une éruption cutanée en petits points et des taches irrégulières de forme irrégulière et de différentes tailles. Ces taches sur l'intensité de la couleur peuvent être plus vives que le reste de l'éruption cutanée, elles sont capables de faire saillie au-dessus de la surface de la peau, de prendre une apparence maculo-papuleuse. Les éruptions cutanées hémorragiques accompagnées d'hémorragies cutanées étendues sont rares, ce qui indique une forme très grave de scarlatine.

En cas d'infection bénigne, l'éruption dure sur le corps pendant des heures, un jour, entre 2 et 4 jours maximum et entre 6 et 8 jours pour les formes graves. L'éruption disparaît progressivement, perd de sa luminosité et devient brune. Après la disparition des lésions sur la peau reste pigmentaire, provoquant l'effet de la peau sale. Dans les plis articulaires, les bandes de pigment restent pendant plusieurs jours. Une fois que l'éruption a complètement disparu, la peau commence à se décoller activement.

Lourd pour la scarlatine

Un symptôme très commun de la scarlatine grave est un mal de gorge classique avec une nécrose typique qui se produit après 3-4 jours de maladie.

Une amygdalite nécrotique accompagne constamment la scarlatine septique. Quand il se forme à la surface des amygdales, une nécrose blanchâtre se propage sur toute la surface du pharynx - sur les amygdales, les arcs palatins, les parois du pharynx, le palais mou, la langue. Au stade initial, la nécrose a une surface inégale qui dépasse au-dessus de la surface de la membrane muqueuse. Puis, après fusion purulente, elles deviennent comme profondes, avec une surface lisse. La muqueuse environnante présente un gonflement et une hyperémie. Une nécrose étendue provoque une haleine désagréable, une sécheresse et une langue fine. La propagation de la nécrose dans la région du nasopharynx provoque des symptômes de rhinopharyngite nécrosante - difficultés respiratoires nasales, écoulement nasal mucopurulent, fissures cutanées autour des narines, excoriation.

Aux premiers stades de l'amygdalite nécrotique, le patient a un effet douloureux prononcé lors de la déglutition. À l'avenir, même avec la préservation de la nécrose, la douleur diminue. La nécrose disparaît progressivement et lentement, la vitesse de purification des muqueuses dépend de la profondeur et de l'étendue de l'infection. L'angine nécrotique dure environ deux à trois semaines pour la scarlatine, ce qui peut provoquer une hyperthermie prolongée. Récemment, en raison de l'évolution plus facile de la fièvre scarlatine chez la plupart des patients, la fréquence de l'angor nécrotique dans cette pathologie a diminué.

Très souvent, il se produit une lymphadénite douloureuse à la gorge et au cou. Les ganglions lymphatiques cervicaux supérieurs sont élargis dès le premier jour de la maladie, épaissis, provoquent des douleurs lors de la palpation. Si les phénomènes inflammatoires de la lymphadénite sont prononcés, alors la maladie fait référence à la complication de la scarlatine.

Période de récupération

Une kératinisation imprégnée d’exsudat d’épiderme (parakératose) entraîne un pelage de peau écarlate. Le pelage se produit à la fin de la première semaine de la maladie ou au début de la seconde. Plus l'éruption de scarlatine était prononcée et colorée, plus la peau commençait à se décoller activement. Avec une éruption cutanée légère et pâle, la desquamation se produit plus tard, peut ne pas se produire du tout ou presque pas être ressentie.

D'abord, la desquamation se produit dans le cou, la poitrine, les oreilles, puis se répand dans tout le corps. Au niveau des mains, le pelage se développe généralement du bout des doigts des ongles ou de l’arrière des surfaces latérales des paumes. Le visage et le cou sont feuilletés en petites fractions, et de plus grandes écailles sont séparées sur le corps, tandis que sur les extrémités, l'épiderme peut tomber par grandes couches au niveau des pieds et des paumes. En moyenne, la peau après la scarlatine peut peler jusqu’à 2-3 semaines et parfois jusqu’à 5-6 semaines.

Cours atypique de la scarlatine

Chez l'adulte, la scarlatine peut se présenter sous une forme atypique. Parmi les formes atypiques d'infection sont:

  • La forme effacée de la scarlatine, lorsque la pathologie est caractérisée exclusivement par le mal de gorge, et une éruption cutanée ne peut se produire que sur les sites d'infection;
  • forme extrabukkalnuyu dans laquelle le streptocoque pénétrait dans le corps du malade pénétrait à travers la surface de la plaie (parfois, lors de l'accouchement, des bactéries pénètrent dans la membrane muqueuse des organes génitaux de la femme) et ce n'était que dans la zone de pénétration de l'infection l'apparition d'une éruption ponctuée;
  • la forme aggravée, qui est la plus grave, dans laquelle un choc septique toxique ou un CID peut se développer.

Les premiers signes de choc septique toxique peuvent être des vertiges, une détérioration générale de l'état de santé, une chute de la tension artérielle et des nausées. En cas de tels symptômes, une ambulance devrait être appelée de toute urgence.

Le dermographisme de la peau peut également être un signe clair de scarlatine lorsqu'un parcours atypique se produit, lorsqu'un traîné blanc se forme lorsque l'on appuie sur le site de l'éruption et ne disparaît pas immédiatement.

Symptômes de divers degrés de sévérité de la scarlatine

Plus récemment, la scarlatine survient chez les patients sous forme bénigne. La symptomatologie de la forme bénigne de la maladie est modérée, elle se traduit par une hyperthermie allant jusqu'à 38,5 degrés, un mal de tête modéré. Les symptômes catarrhaux dans la pathologie légère sous forme de maux de gorge ou de pharyngite apparaissent sans complication sous forme de plaque purulente sur les amygdales. L'hypertrophie des papilles linguales et sa couleur pourpre sont le principal symptôme lumineux de la scarlatine dans sa forme bénigne. Les éruptions cutanées peuvent ne pas être, ou il est exprimé par de petites éruptions et fanées. Peler la peau au stade de la récupération n’est pas non plus grand chose. Les symptômes aigus doivent cesser dans les 5 premiers jours de la maladie - pendant 3 jours l'intoxication et la fièvre disparaissent, puis l'éruption disparaît et le dernier est l'angine. L'état de la langue est normalisé 10 jours après le début de la maladie. En règle générale, les complications tardives de la forme bénigne de la scarlatine ne se produisent pas.

La forme modérée de scarlatine se caractérise par une augmentation de la température corporelle à 39–40 degrés, une faiblesse, des maux de tête, des nausées. Une augmentation de la température corporelle à des niveaux significatifs peut provoquer un délire ou des hallucinations. Une intoxication grave provoque des vomissements, des palpitations, des symptômes de "cœur écarlate" (essoufflement, douleur derrière le sternum). Les maux de gorge qui apparaissent sont souvent accompagnés de plaques purulentes dans la gorge. L'éruption cutanée est très abondante et prononcée, entraînant par la suite une desquamation importante de la peau. La symptomatologie initiale de la scarlatine de la forme modérée ne disparaît qu'après une semaine à partir du moment de la maladie et la température devrait également être normalisée au cours de la même période.

La scarlatine modérée peut être accompagnée de complications précoces de la maladie associées à la propagation de l'infection dans les tissus et les organes. Rarement, mais il y a aussi des complications tardives du processus d'infection sous la forme de rhumatisme articulaire, myocardite, néphrite. Pour éviter leur apparition et la détection rapide des symptômes, il est recommandé de réaliser un électrocardiogramme après la récupération et de subir des tests sanguins et urinaires généraux. Avec une fièvre scarlatine modérée chez les enfants présentant des symptômes vifs, il est utile d’envisager la possibilité de traiter la pathologie en milieu hospitalier. Cette décision est généralement prise par un pédiatre.

Très rarement dans la médecine moderne, il existe des cas de scarlatine. Ce fait s’explique par l’amélioration du niveau de vie de la population et la prise opportune d’antibiotiques, qui ne permettent pas le développement global de l’infection. Cependant, il peut arriver parfois que la scarlatine soit gravement atteinte. Dans ce cas, l'hyperthermie du patient atteint un niveau de 41 degrés, ce qui entraîne souvent des hallucinations et un délire, des troubles mentaux. L'intoxication est très prononcée, elle se manifeste par des nausées sévères, des vomissements fréquents, une pulsation accrue, des maux de tête. L'angine peut se propager du pharynx à la cavité buccale, au ciel, à l'oreille moyenne. L'éruption cutanée sur la peau du patient est très abondante et brillante.

La scarlatine sévère a plusieurs variétés. La scarlatine toxique est associée à la libération et à l'exposition à l'érythrotoxine streptococcique. Il empoisonne activement le patient, provoquant une hyperthermie extrême. La forme d'intoxication peut être exprimée en choc infectieux-toxique toxique. Dans la scarlatine septique, une lésion purulente-nécrotique étendue du nasopharynx et des tissus adjacents peut se développer. La plus dangereuse est la forme toxique septique de la maladie, qui combine les caractéristiques des deux variétés susmentionnées de formes graves de scarlatine.

Une forme grave de scarlatine représente un danger pour la santé et la vie du patient; son évolution ne peut donc plus suivre son cours. Dès le premier signe d'une telle pathologie, le patient devrait être hospitalisé d'urgence.

Caractéristiques de la manifestation chez les enfants

À l'âge de un an, la scarlatine chez le bébé n'est presque jamais retrouvée. Ceci est associé à l'obtention d'une protection immunitaire maternelle du lait maternel limitant le contact avec d'autres enfants chez les bébés jusqu'à l'âge de un an. Mais dans ce cas, le développement de la maladie est possible. La source d'infection peut être un membre de la famille infecté ou une personne non autorisée avec laquelle l'enfant était en contact. Avec la maladie avant l'âge de 1 an, les signes de la scarlatine ne diffèrent pas pratiquement de la maladie bien connue. Le bébé a mal à la gorge, la température augmente, des éruptions cutanées apparaissent, la langue devient pourpre. Lorsque la maladie entre dans la phase de récupération, les peelings commencent à tourmenter l'enfant. La difficulté réside dans le fait que le bébé ne peut exprimer un changement de santé que par un cri et que les mères ne peuvent pas toujours suivre, que l'enfant réagit ainsi aux symptômes existants ou qu'il présente des symptômes de complications précoces de la maladie qu'il est très important de différencier. Les complications précoces chez les jeunes enfants sont généralement exprimées par la survenue d'un "cœur écarlate", d'une inflammation des organes internes, d'hémorragies. Les complications tardives chez les jeunes enfants peuvent être exprimées par un rhumatisme articulaire, une glomérulonéphrite, une myocardite.

La symptomatologie et l'évolution de la maladie étant bien connues des pédiatres, ils sont les seuls à pouvoir maîtriser totalement la scarlatine chez les jeunes enfants. Il est également important de rappeler que de nombreux médicaments antipyrétiques et antibiotiques ne doivent pas être administrés aux bébés sans surveillance médicale, car le développement de la maladie avant l’âge de 1 an peut évoluer rapidement et, pour éviter cela, il est important de surveiller en permanence tout changement dans le tableau clinique de l’enfant.

Les symptômes de la scarlatine chez les enfants plus âgés ne diffèrent pas non plus beaucoup du tableau typique de cette maladie. Maux de gorge, forte fièvre, signes d'intoxication, langue de la framboise et éruptions cutanées constituent un ensemble standard de patients atteints de scarlatine, quel que soit leur âge. Les éruptions cutanées dans ce cas peuvent avoir une similitude avec une éruption similaire avec la rubéole et la rougeole. La pâleur du triangle naso-génien, qui n’est caractéristique que de cette maladie, ainsi que l’accumulation d’éruptions au niveau des plis articulaires et de la zone inguinale aideront à distinguer l’éruption cutanée provoquée par la scarlatine. L'éruption disparaît après 7 jours de maladie et la peau sous-jacente commence à se décoller. Au stade de la guérison, il est important de surveiller l’état de l’enfant afin de prévenir l’apparition de complications graves tardives caractéristiques de cette infection.

Scarlatine pendant la grossesse

Sur la présence de la scarlatine enceinte peut dire une éruption cutanée en petits points dans le premier ou le deuxième jour après la détérioration du bien-être général. En même temps, lorsque vous appuyez un doigt sur l'éruption, celle-ci disparaît et au bout d'un moment, elle réapparaît. L'abondance des éruptions cutanées prédomine dans la région du visage, où seul le triangle naso-génien reste propre et pâle, ainsi que dans les régions des plis articulaires. Après 4-5 jours, l'éruption disparaît et disparaît, le pelage de la peau commence à sa place. En plus de l'éruption de la scarlatine, une femme enceinte présentera tous les symptômes typiques de la scarlatine: maux de gorge, fièvre, langue de framboise. Les ganglions lymphatiques cervicaux peuvent également augmenter.

Souvent, chez les femmes enceintes, la scarlatine provoque des vomissements forts et fréquents.

Ce symptôme dans la période qui suit la fin du premier trimestre de la grossesse parle toujours de pathologies globales. Après la scarlatine, une femme enceinte peut présenter une otite purulente ou une lymphadénite nécrotique. En outre, il peut y avoir des complications infectieuses-allergiques de la maladie, développer des rhumatismes, l'hypertension, la tachycardie.

Pendant la grossesse, la scarlatine ne peut être menacée que par une femme qui a déjà toléré cette infection et qui en est immunisée. Dans d'autres cas, lorsqu'un contact avec la scarlatine est détecté, une femme enceinte devrait être hospitalisée de manière urgente.

Scarlatine chez les enfants:
symptômes et traitement (17 photos)

Une éruption cutanée, des lésions de la gorge et de la fièvre sont les symptômes de nombreuses infections infantiles. La scarlatine est l'une de ces maladies infectieuses. Il est très courant dans l’enfance et peut entraîner de graves complications. Et par conséquent, de nombreux parents s'inquiètent de la façon dont un enfant contracte la scarlatine et de ce à quoi ressemble une éruption cutanée au cours d'une maladie donnée, de la fièvre scarlatine chez l'enfant et de la dangerosité de cette infection, entre autres.

C'est quoi

La scarlatine est une infection aiguë dont les agents responsables sont des streptocoques hémolytiques appartenant au groupe A. Ces bactéries peuvent avoir des effets toxiques et septiques, ainsi que des effets allergiques sur le corps humain en raison du développement d'une substance toxique spéciale - l'érythotoxine.

C'est cette toxine et provoque tous les symptômes caractéristiques de la scarlatine. En raison de l'expansion de petits vaisseaux chez les enfants, une éruption cutanée apparaît et la mort de l'épiderme, provoquée par une exposition à l'éritrotoxine, provoque un desquamement marqué de la peau.

Comment est-il transmis

Les streptocoques du groupe A des porteurs et des patients sont transmis aux enfants en bonne santé principalement par des gouttelettes en suspension dans l'air. Les bactéries se propagent quand on éternue ou tousse, ce qui rend les personnes proches d'un enfant malade particulièrement à risque. La transmission d'agents pathogènes est également possible par le biais de vêtements, de jouets contaminés ou d'aliments.

De qui vous pouvez être infecté

Les streptocoques peuvent provoquer la scarlatine lorsqu'ils sont ingérés par:

  • Une personne atteinte de scarlatine qui est particulièrement contagieuse dans les premiers jours de l'infection.
  • Une personne souffrant de pharyngite ou de mal de gorge si ces maladies sont causées par des streptocoques du groupe A.
  • Une personne nouvellement récupérée, car les bactéries continuent à être libérées dans l'environnement jusqu'à trois semaines après l'amélioration.
  • Le porteur de streptocoque hémolytique, qui ne présente aucun symptôme de la maladie. Les bactéries peuvent vivre sur la membrane muqueuse du nez et de la gorge, non pas pour causer la scarlatine à son porteur, mais pour être dangereuses pour les autres.

Période d'incubation

Les premiers symptômes de la maladie apparaissent en moyenne 3 à 7 jours après l’infection. Le plus souvent, la période d'incubation chez les enfants dure deux à trois jours. Parfois, il est réduit à un jour ou même à quelques heures. Dans de rares cas, la période d'incubation peut être étendue à douze jours.

Combien de jours l'enfant est-il contagieux?

Un enfant malade commence à excréter l'agent pathogène de la scarlatine dans l'environnement dès les premières manifestations de l'infection. Une période infectieuse peut avoir une durée différente - quelques jours et quelques semaines. Si la scarlatine se déroule sans encombre et que l'enfant commence un traitement antibiotique, il cesse d'être contagieux au bout de 7 à 10 jours.

Un enfant adulte peut-il être infecté?

La scarlatine est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants de 2 à 10 ans. Dans la plupart des cas, la maladie cause une immunité à vie. Ainsi, si un adulte a contracté une telle infection dans son enfance, la scarlatine après le contact avec un enfant malade ne se développe souvent pas. Une maladie répétée est possible avec une immunité réduite des adultes.

Si un adulte n'a jamais eu la scarlatine, il peut être infecté par un enfant malade par des gouttelettes en suspension dans l'air. Dans ce cas, la sévérité de la scarlatine à l’âge adulte peut être différente. Il existe à la fois des formes effacées et une scarlatine toxique à évolution très grave.

Les symptômes

Le stade initial de la scarlatine chez la plupart des enfants est court et dure moins d'une journée. La maladie commence gravement par la fièvre et le mal de gorge. Les principales caractéristiques d'une forme typique de scarlatine chez les enfants sont les suivantes:

  • Symptômes d'intoxication générale. La maladie se manifeste par des maux de tête, de la fièvre, un malaise général, un état agité (moins de léthargie), des vomissements, des douleurs musculaires et articulaires, une tachycardie.
  • Une éruption cutanée qui apparaît le premier ou le troisième jour de la maladie.
  • Angine de poitrine, qui peut être plus grave qu'avec une angine de poitrine normale.
  • Un changement dans la langue pour laquelle il s'appelle "framboise". Le langage de la scarlatine est d'abord recouvert d'une floraison blanchâtre, mais le deuxième ou le quatrième jour suivant le début des manifestations cliniques, il devient rouge vif. Il montre du grain lorsque la taille des papilles augmente.
  • Peeling de la peau, qui apparaît environ 1-2 semaines après les premières manifestations de la maladie (il remplace l'éruption cutanée). Sur les pieds et les paumes, la peau est squameuse en grandes parties, et sur le corps, les oreilles et le cou, il y a un petit desquamation, appelée squameuse.

Vous pouvez en apprendre davantage sur les symptômes qui accompagnent la maladie dans la vidéo suivante.

À quoi ressemble une éruption cutanée

Les éruptions cutanées ressemblent à de nombreux points de rouge ou de rose vif. La localisation de l'éruption est principalement représentée par la zone du visage (sur les joues), la région de l'aine, les surfaces fléchisseurs des membres et les parties latérales du corps.

En même temps, dans la région des plis du coude, sous les aisselles et sous les genoux, l’éruption cutanée s’épaissit, formant des rayures rouge foncé (on appelle cela le symptôme de Pastia). Dans la zone appelée «triangle nasolabial», il n’ya pas d’éruption cutanée avec la scarlatine, et la peau de cette partie du visage sera pâle (c’est ainsi que se manifestent les symptômes de Filatov).

Si vous appuyez modérément sur l'éruption cutanée avec la scarlatine avec une spatule, les taches deviennent plus distinctes, mais si vous appuyez fortement avec votre paume, l'éruption disparaît et la peau paraît jaunâtre (c'est ce qu'on appelle le "symptôme de la paume"). Toucher la peau du bébé avec une éruption cutanée est semblable au papier de verre.

Après 3-7 jours après l'apparition de l'éruption commence à disparaître, laissant derrière un peeling. Une desquamation particulièrement prononcée sur les mains - la peau est enlevée du bout des doigts dans les grandes surfaces, comme les gants. La pigmentation après une telle éruption ne reste pas.

Comment se manifeste l'angine

Le streptocoque piégé sur les muqueuses du nasopharynx se dépose sur les amygdales et commence à libérer une toxine, qui est à l'origine de l'angine de poitrine provoquée par la scarlatine. La gorge d’un enfant acquiert une couleur rouge vif (en raison d’une grave inflammation, cette image est appelée «gorge enflammée»), et les amygdales sont couvertes d’une floraison purulente.

Voici quelques photos de la gorge du bébé pour la scarlatine:

Combien de temps dure la température

La fièvre est l’un des symptômes les plus fréquents du stade initial de la scarlatine. La température monte brusquement à 38-40 ° C Chez certains enfants, des convulsions fébriles sont notées en raison d'une telle élévation de la température. On observe une diminution de la température chez la plupart des bébés du troisième au cinquième jour de la maladie.

Gravité de la maladie

En fonction de l'âge, de l'état d'immunité et du tableau clinique de la scarlatine chez l'enfant, il existe:

  • Facile Les symptômes d'intoxication sont légers, la fièvre ne dépasse pas + 38,5 ° C, les amygdales peuvent être dépourvues de plaque et l'éruption est moins vive et moins abondante. La forme bénigne progresse plus rapidement: au quatrième ou cinquième jour, la température est revenue à la normale et tous les symptômes aigus ont disparu. À notre époque, cette forme chez les enfants est diagnostiquée plus souvent que les autres.
  • Moyen lourd. La maladie débute de manière aiguë, la température monte à + 40 ° C, l'enfant se plaint de maux de tête, de faiblesse, a noté des vomissements, un pouls rapide. L'éruption de cette forme est assez abondante, sa couleur est vive et le pharynx et les amygdales sont couverts d'une floraison purulente. Une diminution de la température et la disparition des symptômes aigus sont notées le septième ou le huitième jour de la maladie.
  • Lourd. Actuellement, une telle forme se développe rarement. En raison d'une grave intoxication, cette scarlatine est appelée septique ou toxique. En outre, la forme sévère de la scarlatine est nécrotique si l'enfant présente une inflammation nécrotique des amygdales et si les ganglions lymphatiques sont enflammés et suppurés. Dans les formes graves, les enfants doivent être hospitalisés.

Fièvre écarlate atypique

Chez certains bébés, l'infection est atypique (une forme latente se développe). Les médecins distinguent ces formes de scarlatine en plus des cas typiques:

  • Anéanti. Lorsque l’intoxication est légère, maux de gorge, catarrhale et éruption cutanée pâle, peu abondante, elle disparaît rapidement.
  • Extrabuccal. Avec une telle scarlatine, les streptocoques pénètrent dans le corps de l'enfant par la peau touchée.
  • Scarlatine sans éruption cutanée. Avec une telle infection, tous les symptômes de la scarlatine sont présents, mais il n'y a pas d'éruption cutanée sur la peau.

Combien de fois sont malades

Dans la plupart des cas, après avoir souffert de la scarlatine, une personne développe une immunité contre les érythrotoxines produites par les streptocoques, de sorte que les enfants souffrent souvent d'une telle infection une fois dans leur vie. Cependant, bien que très rarement, des cas de maladie récurrents se produisent.

Le transfert de l'immunité antitoxique de la mère marquée au bébé après la naissance provoque la rareté de la scarlatine chez le nouveau-né. Un enfant dans les six mois suivant la naissance est protégé de cette infection par l'immunité maternelle.

Traitement

La plupart des enfants atteints de scarlatine bénéficient d'un traitement à domicile. L’hospitalisation n’est requise que dans les cas graves ou de complications, ainsi que dans certaines autres situations (par exemple, si un enfant est malade dans un pensionnat ou dans la famille d’un enfant malade, certaines personnes travaillent avec des enfants, mais ils ne peuvent pas être isolés).

Mode

Jusqu'au moment où la température diminue, l'enfant doit rester au lit. En outre, dans la phase aiguë, il est important de suivre un régime et de renforcer le régime de consommation. La nourriture est donnée à l'enfant sous une forme semi-liquide ou liquide et les produits protéiques sont limités. Un enfant atteint de scarlatine devrait boire beaucoup. Il est préférable de donner une boisson chaude, telle que du thé.

Traitement médicamenteux

Le traitement médicamenteux de la scarlatine comprend certainement des antibiotiques. On prescrit souvent aux enfants des préparations à base de pénicilline sous forme de comprimés ou de sirop, par exemple, amoxicilline, augmentine, amoxiclav, retarpen. La durée d'utilisation et la posologie sont déterminées par le médecin, mais une antibiothérapie dure généralement 7 à 10 jours.

En outre, des préparations vitaminées et des médicaments antiallergiques sont administrés à l'enfant. En cas d'intoxication prononcée, un traitement par perfusion est recommandé (du glucose et d'autres médicaments sont injectés par voie intraveineuse). Extrait de camomille, solution de furatsilina, solution de soude, infusion de calendula et autres antiseptiques sont utilisés pour se gargariser.

L'homéopathie et les remèdes populaires peuvent être utilisés dans le traitement de la scarlatine comme méthode auxiliaire, mais uniquement après avoir consulté un médecin.

Est-il possible de se baigner un enfant

Le lavage avec la scarlatine n'est pas interdit. Au contraire, les enfants devraient être baignés, car cela réduira les démangeaisons de la peau et empêchera les irritations de l'éruption. Cependant, il est important de suivre certaines règles:

  • L'eau du bain ne doit pas être trop chaude ni trop froide.
  • Si l'enfant a de la fièvre, le bain est remplacé par un frottement.
  • La peau ne doit pas être frottée avec une éponge ou une éponge.
  • Pour laver les savons à la place de la douche, il est préférable de verser les douches de la louche.
  • Après le bain, essuyer l'enfant avec une serviette n'est pas conseillé. Il est préférable de mouiller l’eau en enveloppant le bébé dans un drap ou une couche.

Des complications

Lorsque la scarlatine chez les enfants, de telles complications sont possibles:

  • Glomérulonéphrite.
  • Otite purulente.
  • Inflammation des sinus paranasaux.
  • Inflammation des ganglions lymphatiques.
  • L'arthrite
  • Myocardite
  • Inflammation des poumons.

Le risque de complications est considérablement réduit avec une antibiothérapie opportune. Dans le développement de lésions du cœur, des articulations et des reins, la sensibilisation du corps de l’enfant (sensibilité allergique accrue à l’érythotoxine) revêt une grande importance.

Opinion Komarovsky

Le pédiatre de renom rencontrait assez souvent la scarlatine dans son cabinet. Komarovsky attire l'attention des parents sur ces nuances:

  • Les streptocoques étant très sensibles aux antibiotiques de la pénicilline, l'état des enfants atteints de scarlatine s'améliore nettement après plusieurs doses de ce médicament.
  • Si un enfant a une intolérance à la pénicilline, cela ne posera pas non plus de problème, car les streptocoques sont sensibles à de nombreux autres médicaments antimicrobiens.
  • La scarlatine peut être qualifiée de maladie dans laquelle l'administration d'antibiotiques au moment opportun garantit le succès du traitement. Si cette infection n'est pas traitée, des complications graves (lésion des reins et du coeur) sont possibles.
  • Le traitement ne doit pas être arrêté dès que l'état de l'enfant s'est amélioré. Il est important de suivre un traitement antimicrobien prescrit par un médecin.
  • En raison de la prescription opportune d’agents antimicrobiens, les streptocoques meurent parfois très rapidement dans le corps de l’enfant et n’ont pas le temps de développer une immunité contre leurs toxines. C’est la cause de maladies répétées qui, selon Komarovsky, sont plus faciles que la première infection.
  • Le streptocoque peut pénétrer dans le corps de l’enfant, pas seulement par la gorge. Il y a des cas d'infection par le biais de plaies sur la peau. Dans ce cas, l'enfant a tous les signes de la scarlatine (il n'y aura pas de mal de gorge). Le traitement est prescrit comme pour la scarlatine ordinaire.
  • Un enfant qui a eu la scarlatine pendant un certain temps après une maladie ne devrait pas être en contact avec d’autres personnes, puisqu’un deuxième coup de streptocoque menace d’allergies et d’autres complications. Komarovsky recommande de commencer l'école ou la maternelle après la scarlatine au plus tôt après 3 semaines.

Les formes bénignes et la plupart des formes modérées de la scarlatine chez les enfants sont traitées en toute sécurité à la maison. Les bébés sont isolés pendant 10 jours, après quoi, dans des conditions satisfaisantes, ils sont autorisés à marcher.

Les conséquences

Actuellement, le pronostic pour un enfant atteint de scarlatine est favorable dans la plupart des cas. Lorsqu'un enfant est guéri, il est important de surveiller son bien-être afin d'identifier d'éventuelles complications en temps opportun. La couleur de l'urine doit être soigneusement enlevée (elle change avec les dommages aux reins, devenant ainsi une "salade de viande") et les plaintes de douleurs aux articulations.

Les médecins doivent surveiller leur état après la scarlatine sous forme modérée ou grave pendant un mois. Si, au bout de 3 semaines après la guérison, l'enfant est examiné, les analyses de sang et d'urine ne révèlent aucune anomalie, la surveillance du dispensaire est arrêtée. Après avoir identifié des symptômes alarmants chez un enfant atteint de scarlatine, il est examiné par un néphrologue ou un rhumatologue.

Prévention

On sait qu'il n'existe pas de vaccins protecteurs contre la scarlatine. Protéger de l’infection chez les enfants et les adultes qui n’ont jamais été malades, ces mesures peuvent être:

  • Afin de prévenir l’infection des membres de la famille dans la pièce où réside l’enfant malade, il est important de procéder à un nettoyage régulier et à un nettoyage humide.
  • Les soins d'un enfant atteint de scarlatine doivent être confiés à une personne à qui il est recommandé d'utiliser des vêtements spécialement sélectionnés et un masque de gaze.
  • Un enfant malade devrait recevoir une serviette séparée, sa vaisselle, un mouchoir, des jouets et d’autres objets que les membres sains de la famille ne devraient pas toucher.

Si l'enfant a été en contact avec une personne atteinte de la scarlatine et n'a jamais souffert d'une telle infection, il convient de l'isoler de son équipe pendant 7 jours. Après être resté à la maison pendant une semaine, un tel enfant peut retourner à l’école (c’est à propos de l’école primaire) ou à la maternelle.

Scarlatine. Causes, symptômes, diagnostic et traitement de la maladie

Foire Aux Questions

Le site fournit des informations de base. Un diagnostic et un traitement adéquats de la maladie sont possibles sous la surveillance d'un médecin consciencieux. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation requise

La scarlatine est une maladie infectieuse aiguë. Il se manifeste par une petite éruption cutanée, une intoxication et un mal de gorge. Cela affecte plus souvent les enfants, mais les adultes peuvent aussi devenir victimes de cette maladie. Tous les signes et symptômes de la scarlatine sont causés par l'action de l'érythrotoxine (du grec «toxine rouge»).

C'est une substance toxique qui produit ce type de streptocoque. Après avoir eu la scarlatine une fois, une personne développe une immunité contre le streptocoque bêta-hémolytique. Par conséquent, il n’est plus possible d’être infecté à nouveau par la scarlatine.

Quelle est la cause de la scarlatine?

La scarlatine est une maladie infectieuse causée par un microorganisme. Dans ce cas, l'agent responsable de la maladie est le streptocoque du groupe A. Il est également appelé streptocoque bêta-hémolytique. Cette bactérie a une forme sphérique. Il libère la toxine de Dick, qui provoque une intoxication (intoxication du corps par des toxines) et de petites éruptions cutanées (exanthème). Installé sur les muqueuses de l'homme. Le plus souvent, ils se reproduisent dans le nasopharynx, mais peuvent vivre sur la peau, dans les intestins et dans le vagin. Pour protéger les bactéries peuvent créer une capsule autour d'eux, ont tendance à former des grappes - des colonies.

Chez certaines personnes, le streptocoque A peut faire partie de la microflore. Autrement dit, il coexiste pacifiquement avec le corps humain sans causer de maladie. Mais après le stress, l'hypothermie, lorsque le système immunitaire se dégrade, les streptocoques commencent à se multiplier activement. En même temps, ils empoisonnent le corps avec leurs toxines.

Une personne est à l'origine de la propagation de l'infection par la scarlatine. Cela peut être:

  1. Un patient avec la scarlatine, maux de gorge ou pharyngite à streptocoques. Une telle personne est particulièrement dangereuse pour les autres dans les premiers jours de la maladie.
  2. Reconvalescent est une personne qui a guéri d'une maladie. Il peut encore excréter des streptocoques pendant un certain temps. Un tel transport peut durer jusqu'à trois semaines.
  3. Un porteur en bonne santé est une personne qui ne présente aucun signe de maladie, mais les streptocoques du groupe A vivent sur la muqueuse de son nasopharynx et sont rejetés dans l'environnement. Il y en a beaucoup, jusqu'à 15% de la population totale.
La principale voie de transmission de la scarlatine est l’air. En parlant, en toussant ou en éternuant, des bactéries sont libérées avec des gouttelettes de salive et de mucus. Ils tombent sur la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures d'une personne en bonne santé. Les streptocoques peuvent trouver un nouveau propriétaire d'une autre manière. Par exemple, à travers des jouets, des draps et des serviettes, de la vaisselle mal lavée, de la nourriture. Il y a eu des cas où l'infection s'est produite chez les femmes par le canal utérin.

Épidémiologie de la scarlatine.

Aujourd'hui, cette maladie est considérée comme une infection infantile. La plupart des patients ont moins de 12 ans. Mais la maladie peut être observée chez les adultes. Mais les enfants jusqu'à un an ne tombent presque pas malades. Cela est dû au fait qu'ils ont hérité de l'immunité maternelle.

Le patient est considéré contagieux du premier au 22ème jour. Il existe un avis selon lequel il peut infecter d'autres personnes la veille de l'apparition des premiers symptômes. Cela est dû au fait qu'au cours de cette période, les streptocoques sont déjà nombreux dans le nasopharynx et se distinguent lors des conversations. Mais les cellules immunitaires du corps gardent toujours la situation sous contrôle, de sorte que les signes de la maladie ne sont pas perceptibles.

Les pics de la maladie sont observés en septembre-octobre et en hiver, lorsque les enfants reviennent de leurs vacances à l'école ou à la maternelle. En été, le nombre de cas diminue.

En raison de la densité de population plus élevée, l’incidence est plus élevée dans les villes. Les enfants des zones urbaines souffrent de cette maladie à l'âge préscolaire et scolaire et deviennent immunisés. Et dans les campagnes, la scarlatine est souvent causée par la maladie chez les adultes s’ils ont communiqué avec un patient atteint de scarlatine.

Tous les 3 à 5 ans, il y a des épidémies de scarlatine. La scarlatine est devenue une maladie beaucoup moins grave au cours des dernières décennies. Si auparavant le taux de mortalité avait atteint 12 à 20%, il n'atteint même pas un millième de pour cent. Cela est dû à l'utilisation d'antibiotiques pour le traitement de la scarlatine avec l'affaiblissement de la toxicité du staphylocoque. Cependant, certains chercheurs affirment qu’il ya tous les 40 à 50 ans des épidémies de scarlatine «maligne». Lorsque le nombre de complications et les taux de mortalité augmentent à 40%.

Quels sont les signes et les symptômes de la scarlatine chez les enfants?

La scarlatine chez les enfants provoque une intoxication grave par la toxine streptocoque érythrogénique. Son action provoque tous les changements qui se produisent dans le corps pendant la maladie.

L'apparition de la maladie est toujours aiguë. La température monte brusquement à 38-39 °. L'enfant devient léthargique, ressent une grande faiblesse, des maux de tête et des nausées. Ceci est souvent accompagné de vomissements répétés. En soirée, une éruption cutanée caractéristique commence à apparaître. À propos de ses fonctionnalités seront discutés ci-dessous.

Les enfants se plaignent d'avoir mal à la gorge, surtout lorsqu'ils avalent. La bouche devient rouge, les glandes s'élargissent et se couvrent d'une floraison blanchâtre. Cela est dû au fait que le streptocoque A colonise les amygdales et s'y multiplie intensément. Par conséquent, presque toujours avec l'angine streptococcique développe une amygdalite streptococcique.

Les ganglions lymphatiques, situés au niveau des coins de la mandibule, sont en augmentation et douloureux. Avec le flux de toxines lymphatiques et les bactéries du nasopharynx y entrer, provoquant une inflammation.

Si la porte d'entrée de l'infection était une plaie ou une coupure, alors l'angine ne se développe pas. Les symptômes restants caractéristiques de la scarlatine persistent.

A quoi ressemble un enfant atteint de scarlatine (photo)?

L'état général ressemble à un rhume (fièvre, faiblesse)
Pendant les premières heures, l'évolution de la scarlatine est comparable à la grippe ou à une autre maladie aiguë.

Éruption cutanée
Mais environ un jour plus tard, une éruption cutanée spécifique et d’autres symptômes externes apparaissent. Une éruption cutanée avec la scarlatine est appelée éruption cutanée. Elle est causée par une toxine érythrogénique, qui fait partie de l’exotoxine sécrétée par le streptocoque du groupe A.

L'érythrotoxine provoque une inflammation aiguë des couches supérieures de la peau. Une éruption cutanée est une réaction allergique du corps.

Certains signes externes caractéristiques permettent de distinguer la scarlatine des autres maladies infectieuses. Les premiers petits boutons apparaissent sur le cou et le haut du torse. La peau devient rouge et rugueuse. Progressivement, en 2-3 jours, les éléments de l'éruption se propagent dans tout le corps. L'éruption dure de quelques heures à cinq jours. Ensuite, le pelage se produit à sa place. Ce sont des cellules de l'épiderme qui sont touchées par la toxine de Streptococcus.

Symptômes du visage
Le visage du bébé devient gonflé et gonflé. Lorsque vous regardez pour la première fois, l’enfant attire l’attention d’une zone pâle autour des lèvres. Il contraste nettement avec les joues rouges et les lèvres cramoisies. Les yeux brillent fébrilement.


À quoi ressemble la langue pour la scarlatine?

Dans les premiers jours de la maladie, la langue est recouverte de fleurs blanches ou brunâtres.

Vers le quatrième jour, il est nettoyé et acquiert une coloration caractéristique de la scarlatine. La langue devient cramoisie avec des mamelons lisses élargis. Il le reste jusqu'au 12ème jour de maladie. Cette fonctionnalité est appelée langage "framboise" ou "fraise".

À quoi ressemble une éruption cutanée liée à la scarlatine?

L'exposition à la toxine du streptocoque du groupe A entraîne l'expansion de tous les petits vaisseaux. En même temps, à travers les parois des capillaires, perdent une toxine contenant de la lymphe. Il y a un gonflement et une inflammation de la peau, une éruption cutanée apparaît.

Quels sont les symptômes de la scarlatine chez les adultes?

La scarlatine est considérée comme une maladie infantile. Cela est dû au fait que vers 18-20 ans, la plupart des personnes ont déjà développé une immunité aux streptocoques. Mais les épidémies de la maladie sont encore chez les adultes. Surtout souvent dans des équipes serrées et fermées: dans des dortoirs d'étudiants, parmi le personnel militaire.

Actuellement, les épidémies graves chez les adultes ne sont pas courantes. Dans la plupart des cas, ils se présentent sous forme de pharyngite à streptocoques sans éruption cutanée.

Les signes de scarlatine chez les adultes peuvent ne pas être aussi brillants que chez les enfants. Souvent, une éruption cutanée sur le corps est invisible et insignifiante, cela prend quelques heures. Cela complique le diagnostic.

La scarlatine chez l'adulte commence de façon aiguë et a beaucoup en commun avec l'angine. Les changements dans le nasopharynx sont dus au fait que le streptocoque bêta-hémolytique se multiplie plus rapidement dans cette région. Il provoque la destruction de la membrane muqueuse. La couleur rouge intense du ciel et de la langue s'explique par le fait que les petits vaisseaux se dilatent sous l'influence des toxines sécrétées par les bactéries. Se posent aussi:

  • maux de gorge graves, qui augmentent considérablement lors de la déglutition
  • une patine jaune blanchâtre apparaît sur les amygdales, des foyers purulents et des lésions peuvent apparaître
  • ganglions lymphatiques sous-maxillaires se développent et s'enflamment
Chez l'adulte, les symptômes d'intoxication générale - l'intoxication par la toxine de streptocoque se développent rapidement:
  • température élevée, souvent jusqu'à 40 °
  • faiblesse et mal de tête sévère
  • nausées et vomissements répétés dans les premières heures de la maladie
Ils sont causés par l'ingestion de la toxine de Dick dans le sang et par la propagation de l'infection dans tout le corps. Il provoque une éruption cutanée allergique mineure. La peau devient sèche, rugueuse, démangeaisons. Les éruptions cutanées ont les mêmes caractéristiques que les enfants:
  • première éruption apparaît sur le visage
  • la zone sous le nez au menton sans éruption cutanée et nettement pâle
  • Roseol est surtout dans les plis du corps et au-dessus du pubis
  • on observe un dermographisme - une marque blanche après avoir appuyé sur, qui est visible pendant 15 à 20 secondes
  • dans les cas graves, l'éruption peut devenir bleuâtre. Cela est dû à des hémorragies mineures sous la peau.
Le streptocoque A peut pénétrer dans le corps par des coupures et des brûlures. Dans ce cas, l'éruption cutanée est plus prononcée près de la plaie, où les bactéries se sont installées. Les ganglions lymphatiques situés près de la zone touchée deviennent dilatés et douloureux. Cela est dû au fait qu'ils essaient de retarder la propagation de l'infection. Dans ceux-ci, comme dans les filtres, s'accumulent les microorganismes et leurs produits de décomposition.

Quelle est la durée de la période d'incubation de la scarlatine?

La période d'incubation correspond au temps écoulé entre le moment où le streptocoque bêta-hémolytique pénètre dans l'organisme et les premières manifestations de la maladie. Cette période de la maladie est aussi appelée cachée. Une personne est déjà infectée, mais le nombre de bactéries n’est toujours pas important et elles n’ont pas d’effet notable.

La période d'incubation de la scarlatine dure de 1 à 12 jours. Dans la plupart des cas, de 2 à 7 jours. La durée dépend de l'état d'immunité et du nombre de streptocoques dans le corps.

Pendant cette période, les streptocoques se déposent sur la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures et s'y multiplient de manière intensive. Les cellules immunitaires du corps essaient de les détruire et, au début, font leur travail. Le corps commence à produire des anticorps spéciaux pour lutter contre la maladie.

Mais il arrive un moment où les streptocoques deviennent trop nombreux et libèrent intensément des toxines, nuisant à la force du corps. L'immunité humaine n'est pas en mesure d'y faire face indépendamment et un traitement est nécessaire.

Comment prévenir la scarlatine?

Afin de se protéger contre la scarlatine, il est nécessaire d'éviter le contact avec les patients atteints de scarlatine et porteurs de staphylocoque. Mais malheureusement, ce n'est pas toujours possible. Après tout, les transporteurs semblent absolument en bonne santé.

Pour vous protéger et protéger votre enfant, vous devez savoir comment cette maladie se transmet.

  • aéroporté - l'infection se produit lors de la communication, en restant dans la même pièce
  • nourriture (alimentaire) - les staphylocoques se nourrissent des produits qu'une personne en bonne santé consomme ensuite
  • contact - transfert de bactéries d'une personne malade à une personne en bonne santé via des articles ménagers, des jouets, des vêtements
La scarlatine n'est pas aussi contagieuse que d'autres maladies infectieuses, telles que la varicelle. Vous pouvez être dans la même pièce que le patient et ne pas être infecté. La susceptibilité à la maladie dépend de l'immunité.

Les principales mesures préventives: identification et isolement des patients. Dans l'équipe où se trouvait le patient, imposer une quarantaine pour une période de 7 jours. Si l'enfant va à la maternelle, le groupe n'accepte pas les enfants qui n'ont pas été en contact avec la personne malade. Ils sont temporairement transférés à d'autres groupes.

Pendant cette période, effectuez une inspection quotidienne de tous les enfants ou adultes en contact. Dans les groupes d'enfants, mesurez quotidiennement la température, inspectez la gorge et la peau. Cela est nécessaire pour identifier les nouveaux malades. Une attention particulière est portée aux signes d'infection respiratoire et d'amygdalite. Comme cela peut être les premiers symptômes de la scarlatine.

Les enfants qui ont communiqué avec le patient ne sont pas autorisés dans les jardins d'enfants et les deux premières classes de l'école pendant 7 jours après le contact. Cela est nécessaire pour s'assurer que l'enfant n'est pas infecté.

Un patient atteint de scarlatine est isolé et admis dans l'équipe 22 jours après le début de la maladie ou 12 jours après son rétablissement clinique.

Tomitsid est prescrit à tous ceux qui ont communiqué avec le patient. Le médicament doit être rincé ou saupoudré la gorge 4 fois par jour, après les repas pendant 5 jours. Cela aide à prévenir le développement de la maladie et à se débarrasser des streptocoques pouvant pénétrer dans le nasopharynx.

Le plus souvent, le traitement est effectué à la maison. Les patients atteints d'une maladie grave sont envoyés à l'hôpital même s'il est nécessaire d'empêcher l'infection des jeunes enfants ou des travailleurs des professions prescrites. Ce sont les personnes qui travaillent avec les enfants, dans les hôpitaux et dans le domaine de la nutrition. Ils sont hospitalisés pendant au moins 10 jours. Douze autres jours après la reprise, ces personnes ne sont pas autorisées dans l'équipe.

Si un enfant est malade dans la famille, alors vous devez suivre ces règles:

  • exclure la communication avec d'autres enfants
  • mettre le patient dans une pièce séparée
  • prendre soin d'un enfant si un membre de la famille
  • ne pas laver les vêtements de bébé avec le reste de la famille
  • séparer la vaisselle, les draps, les serviettes, les produits d'hygiène
  • traiter les jouets à fond avec une solution désinfectante, puis rincer à l'eau courante
Dans la pièce où le patient est désinfecté. Il s’agit d’un nettoyage humide avec une solution à 0,5% de chloramine. Vous devez également faire bouillir régulièrement les vêtements et la vaisselle du patient. Ces mesures aideront à prévenir la propagation du streptocoque et l’infection des autres.

Inscription au dispensaire

Afin de prévenir le port du streptocoque, les patients sont placés sous surveillance médicale pendant un mois après leur sortie de l'hôpital. Après 7 jours et un mois, des tests sanguins et urinaires de contrôle sont effectués. Si nécessaire, faites un cardiogramme. Si les tests ne révèlent pas de bactéries, la personne est radiée de l'enregistrement du dispensaire.

Quelles sont les conséquences possibles de la scarlatine?

Toutes les complications de la scarlatine s'expliquent par la particularité de la bactérie qui la provoque. Le streptocoque bêta-hémolytique a un triple effet sur le corps:

  • toxique - poison bactérien. La toxine de Dick affecte le cœur, les vaisseaux sanguins, le système nerveux, le cortex surrénalien, le métabolisme des protéines et des minéraux
  • allergique - les protéines qui se forment à la suite de la dégradation des bactéries provoquent une réaction allergique. Ce facteur est considéré comme le plus dangereux.
  • septique - se propage à travers le corps par la circulation sanguine et provoque des foyers purulents d’inflammation dans divers organes.
Selon les statistiques, des complications surviennent dans 5% des cas. Près de 10% de ce nombre sont des lésions cardiaques (endocardite, myocardite). En deuxième lieu, 6% - pyélonéphrite (inflammation des reins). En troisième lieu - la sinusite (inflammation des sinus).

Les complications après la scarlatine sont divisées en début et en fin.

Les complications précoces de la scarlatine apparaissent 3 à 4 jours après le début de la maladie.

Les conséquences associées à la propagation du processus infectieux et à la propagation du streptocoque bêta-hémolytique.

Peut se produire:

  • angine nécrotique - la destruction causée par le streptocoque peut entraîner la mort des muqueuses des amygdales
  • abcès paraamygdalien - accumulation de pus sous la membrane muqueuse du nasopharynx autour des amygdales
  • lymphadénite - inflammation des ganglions lymphatiques à la suite de l'accumulation de bactéries et de produits résultant de l'effondrement
  • otite moyenne - inflammation de l'oreille moyenne
  • pharyngite - inflammation des parois du pharynx
  • sinusite - inflammation des sinus paranasaux
  • foyers purulents (abcès) dans le foie et les reins
  • septicémie - empoisonnement du sang
Toxique. La toxine de streptocoque provoque un «cœur toxique» dans les tissus cardiaques. Ses parois gonflent, se ramollissent et le cœur grossit. Le pouls ralentit, la pression baisse. Il y a un essoufflement et des douleurs à la poitrine. Ces phénomènes sont de courte durée et disparaissent après que le corps ait accumulé une quantité suffisante d’anticorps qui lient la toxine.

Allergique. Une réaction allergique du corps à la bactérie et à ses toxines provoque des lésions rénales temporaires. Sa sévérité dépend de la réaction individuelle de l'organisme et du fait qu'il ait ou non déjà rencontré cette bactérie.
Les manifestations des allergies sont des dommages vasculaires. Ils deviennent fragiles et des saignements internes se produisent. Les hémorragies cérébrales sont particulièrement dangereuses.

Complications tardives de la scarlatine

Les conséquences tardives sont les plus dangereuses et sont associées à une sensibilisation du corps - les allergies. En conséquence, les cellules immunitaires attaquent leurs propres tissus et organes. Les complications allergiques les plus graves sont:

  1. Dommages aux valves cardiaques - les valves qui fournissent le flux sanguin dans la bonne direction s'épaississent. En même temps, le tissu devient fragile et déchiré. La circulation sanguine dans le cœur est perturbée, une insuffisance cardiaque se développe. Manifesté par un essoufflement et une douleur à la poitrine.
  2. La synovite - inflammation séreuse des articulations - résultant d'une allergisation, survient au cours de la deuxième semaine de la maladie. Les petites articulations des doigts et des pieds sont touchées. Manifesté par le gonflement et la douleur. Passe indépendamment sans traitement.
  3. Rhumatisme - la défaite des grandes articulations, se produit à 3-5 semaines. En plus des douleurs aux extrémités, des complications cardiaques peuvent également apparaître. Le rhumatisme est considéré comme la complication la plus courante et la plus désagréable de la scarlatine.
  4. Glomérulonéphrite - lésions rénales. Après récupération, la température monte à 39 °. Il y a gonflement et mal au dos. L'urine devient trouble, sa quantité diminue. Dans la plupart des cas, la glomérulonéphrite streptococcique est traitable et passe sans laisser de trace. Mais si le temps ne passe pas à l'action, une insuffisance rénale peut se développer.
  5. Chorée Sydenham - lésions cérébrales survenues 2 à 3 semaines après le rétablissement. Les premières manifestations: rire et pleurer sans cause, sommeil agité, distraction et oubli. Plus tard, des mouvements incontrôlés dans les membres apparaissent. Ils sont rapides et erratiques. Coordination, démarche, discours. Dans certains cas, le cerveau parvient à compenser une altération de la fonction, dans d'autres, une incohérence dans les mouvements persiste toute la vie.
Les complications tardives après la scarlatine surviennent le plus souvent si la maladie infectieuse était traitée seule sans antibiotiques ou si le diagnostic était mal posé.

Prévention des complications - le traitement correct et rapide de la scarlatine. Aux premiers signes de la maladie, vous devriez consulter un médecin. La prise d'antibiotiques, d'antiallergiques et de grandes quantités de liquide constitue une protection fiable contre la survenue de complications.

La scarlatine contagieuse est-elle contagieuse?

La scarlatine est une maladie contagieuse. Pour en être malade, vous devez communiquer avec un patient souffrant de maux de gorge, de scarlatine ou d'un porteur d'infection à streptocoque. Les personnes de l’environnement du patient atteintes d’une amygdalite aiguë, d’une rhinopharyngite et d’une bronchite sont également dangereuses. Le plus souvent, ils sécrètent également du streptocoque hémolytique.

Il existe quatre mécanismes d'infection:

  1. Airborne - L'infection se produit lors de la communication avec le patient ou le transporteur. La maladie se propage rapidement dans les groupes d'enfants. En toussant, en parlant dans l’air, un aérosol se forme à partir de petites gouttelettes de salive contenant l’agent pathogène. Lorsqu'elles sont exposées à la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures d'une personne en bonne santé, les bactéries colonisent d'abord les amygdales (glandes) et commencent à produire une toxine. Au fil du temps, ils se sont propagés aux tissus environnants et aux ganglions lymphatiques régionaux.
  2. Ménage - articles de ménage utilisés par le patient. Les jouets, la vaisselle et le linge peuvent être une source d'infection s'ils ont la salive ou les sécrétions muqueuses d'un malade. Bien que le streptocoque perde quelque peu ses propriétés dangereuses dans l’environnement, il peut provoquer une infection. Cela se produit si le microorganisme provenant de choses avec de la poussière pénètre dans la bouche ou le nez d'une personne en bonne santé. La bactérie, une fois dans des conditions favorables, se fixe à la muqueuse nasopharyngée, commence à se multiplier activement et à produire des toxines. Par conséquent, il est important de procéder à la désinfection en cours dans la pièce où elle se trouve et d’empêcher le partage de ses objets.
  3. Aliment (alimentaire) - si, lors de la cuisson d'un aliment, des bactéries le frappent, un tel plat peut être un terrain fertile pour eux et un vivier. Particulièrement dangereux à cet égard, les produits laitiers, qui ne sont pas soumis à l'ébullition et à des gelées diverses. Lors de l'utilisation de tels aliments, un grand nombre de micro-organismes pénètrent immédiatement dans le corps. Ils s'attardent sur la muqueuse nasopharyngée et causent des maladies. Par conséquent, l'examen du transport bactérien des cuisiniers et des autres travailleurs de la cuisine accorde une si grande attention.
  4. Les lésions cutanées endommagées - plaies, brûlures, organes génitaux muqueux endommagés et la paroi interne de l'utérus après l'accouchement - peuvent constituer le point d'entrée de l'infection. Dans ce cas, le staphylocoque ne se reproduit pas dans les glandes, mais sur le tissu endommagé. Cela provoque la concentration de l'éruption autour de la plaie et l'inflammation des ganglions lymphatiques les plus proches.

Dois-je utiliser des antibiotiques pour la scarlatine?

La scarlatine, une des infections qui est causée non par un virus, mais par une bactérie. Et si les antibiotiques n’affectent pas le virus et ne peuvent contribuer à un prompt rétablissement, dans ce cas, la situation est différente.

Les antibiotiques combattent efficacement le streptocoque. Un jour après le début de la réception, il est possible d'arrêter la propagation de l'infection dans le corps. Les bactéries meurent et cessent de sécréter des toxines. Le patient se sent beaucoup mieux. Par conséquent, des antibiotiques pour la scarlatine sont nécessaires. Le choix du médicament dépend de la gravité de la maladie:

  • sous forme bénigne, les pénicillines et les macrolides sont prescrits sous forme de comprimés ou en suspension chez l'enfant: Erythromycine, Azimed, Azithromycine. Durée du traitement - 10 jours
  • avec forme modérée - pénicillines sous forme d'injections par voie intramusculaire: oxacilline pendant 10 jours
  • dans la forme sévère, les céphalosporines de la génération I-II: clindamycine, vancomycine pendant 10 à 14 jours. Injecté par voie intraveineuse
Grâce à la thérapie antibactérienne, il a été possible de transformer la scarlatine d'une infection mortelle en une maladie relativement facile. Les antibiotiques pour la scarlatine permettent d'éviter l'apparition de complications potentiellement mortelles. En outre, ils rendent une personne sûre pour les autres d'un point de vue épidémique. Cela cesse d'être contagieux.

Comment traiter la scarlatine?

Lorsque la scarlatine est nécessaire pour se conformer au repos au lit pendant 3-7 jours. Sa durée dépend de l'état du patient et des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Dans la plupart des cas, le traitement a lieu à domicile. Dans l'hôpital envoyé dans de tels cas:

  • avec une maladie grave
  • les enfants des orphelinats et des pensionnats
  • les patients de familles où il y a des personnes qui travaillent dans des jardins d'enfants, des hôpitaux, des travailleurs du commerce et de la restauration collective, ainsi que d'autres représentants de professions réglementées
  • patients de familles où il y a des enfants de moins de 10 ans n'ayant pas eu la scarlatine
  • s'il n'est pas possible d'isoler le patient et de prendre soin de lui
Le traitement de la scarlatine est basé sur des antibiotiques. Mais pour un rétablissement rapide nécessite une approche intégrée.

Parallèlement, d'autres médicaments sont prescrits:

  1. Les médicaments antiallergiques (antihistaminiques) - pour éliminer les manifestations d’allergie et les complications pouvant être causées par une allergie du corps: Loratadin, Cetrin;
  2. Antipyrétique - pour normaliser la température et soulager les maux de tête: paracétamol, ibuprofène;
  3. Renforcement de la paroi des vaisseaux sanguins - pour éliminer l'effet de la toxine sur les capillaires sanguins: Ascorutine, Galascorbine;
  4. Moyens d'assainissement local - préparations pour nettoyer le nasopharynx des bactéries: rinçage au Chlorophyllipt, Furacilin;
  5. Dans un état grave du patient, des solutions salines et du glucose sont administrés par voie intraveineuse. Cela est nécessaire pour maintenir l'équilibre eau-sel et l'élimination rapide des toxines.
Pour soigner rapidement un mal de gorge avec la scarlatine et éliminer les amygdales du streptocoque, une physiothérapie est prescrite.
  1. Irradiation des amygdales avec les rayons UV - elles détruisent les protéines des bactéries et provoquent leur mort.
  2. Traitement des amygdales Centiwave (CMW) - traitement des amygdales au micro-ondes.
  3. Thérapie au laser magnétique - améliore la circulation sanguine et fournit une activité accrue des cellules immunitaires.
  4. UHF-thérapie - a un effet anti-inflammatoire, accélère la guérison.
  5. KUF-thérapie - tue les micro-organismes, élimine les glandes de la plaque.

Régime de la scarlatine

La nutrition du patient devrait viser à maintenir la force de l'organisme, à accroître la résistance aux infections et à réduire les allergies. La nourriture devrait être facile à digérer. Il faut aussi se rappeler que le mal de gorge est pire lorsqu’il avale. Par conséquent, les plats doivent être semi-liquides et en purée. Les médecins recommandent le régime thérapeutique numéro 13, prescrit pour les maladies infectieuses. Il est nécessaire de manger souvent - 4 à 5 fois par jour, mais les portions doivent être petites.

Article Précédent