Principal
Toux

Souffler les oreilles à la maison

Contenu de l'article

La purge des tubes auditifs est une méthode efficace pour équilibrer la pression externe et interne sur le tympan. Les manipulations physiothérapeutiques permettent d'éliminer les manifestations locales de maladies de l'oreille telles que la tubotimpanite (Eustachite), l'otite catarrhale et diffuse. Le but principal de la procédure est d’éliminer la sensation de congestion de l’oreille et d’empêcher la rupture du tympan.

Pour normaliser la pression à l'intérieur de l'oreille, il est nécessaire de rétablir la perméabilité de la trompe d'Eustache. Il remplit la fonction de ventilation en communiquant la cavité de l'oreille avec le nasopharynx. Au niveau de la paroi postérieure de l'oropharynx, le conduit auditif se termine par une valve à sens unique, appelée rouleau tubulaire. Il ne s'ouvre que lors du bâillement et de la déglutition, ce qui contribue à la réorientation des masses d'air dans la cavité tympanique et, par conséquent, à l'alignement des pressions externe et interne sur la membrane auriculaire.

But de la purge

En faisant sonner l'oreille à la maison, vous pouvez éliminer le sentiment de congestion et de transfusion de liquide dans la cavité de l'oreille moyenne. Les causes d'inconfort le plus souvent sont:

  • otite
  • barotrauma;
  • réactions allergiques;
  • occlusion du conduit auditif avec bouchon sulfurique;
  • processus inflammatoires dans les organes ORL muqueux;
  • changement brusque de pression lorsque vous plongez dans l’eau et décollez dans les avions.

En conséquence, la lumière dans le conduit auditif, qui relie l'oreille au nasopharynx, se réduit considérablement. Cela conduit à une violation de la fonction de ventilation de la trompe d'Eustache et à l'apparition d'une pression négative dans la cavité de l'oreille. À l'intérieur de l'organe de l'ouïe, l'oxygène est constamment absorbé par les tissus des muqueuses. Pour cette raison, une faible pression y est créée, ce qui provoque la rétraction du tympan dans la cavité de l'oreille moyenne.

Les chutes de pression et le blocage du conduit auditif entraînent une accumulation d'épanchements séreux dans l'oreille, qui est l'une des causes principales de la sensation de transfusion de fluide dans l'organe de l'audition.

Soufflé correctement à la maison des tubes auditifs conduit à une augmentation de leur lumière et à la restauration des fonctions de drainage et de ventilation.

Indications d'utilisation de la procédure

Avant de recourir à une procédure physiothérapeutique, vous devriez consulter un spécialiste. Une mauvaise manipulation peut causer des barotraumatismes graves pouvant aller jusqu'à la rupture de la membrane de l'oreille. En outre, la purge n’est pas recommandée pour la myringite, c’est-à-dire inflammation de la membrane tympanique. Un changement soudain de pression peut entraîner une douleur et une inflammation de l'oreille interne.

Les manipulations pour rétablir la pression peuvent être en présence des symptômes suivants:

  • sensation de plénitude dans les oreilles;
  • perte auditive sévère;
  • la congestion de l'oreille;
  • constant "clic" dans la tête;
  • altération de la coordination des mouvements.

En cas d'affections graves de l'oreille, le soufflage est effectué en ambulatoire à l'aide d'un cathéter spécial ou d'un instrument Politzer.

Les symptômes ci-dessus dans 90% des cas indiquent une accumulation de liquide dans l'oreille et, par conséquent, un blocage du conduit auditif. Cependant, il convient de noter que l'efficacité de la manipulation dépend de la fréquence et de la justesse des exercices spéciaux.

Méthodes de soufflage

Comment se moucher à la maison? Il existe au moins 10 techniques d'auto-rinçage des tubes auditifs. La plupart d'entre eux ont été conçus pour prévenir les barotravmes chez les plongeurs professionnels, les sous-mariniers, les pilotes, etc. Beaucoup d'entre eux peuvent être utilisés comme traitement physiothérapeutique supplémentaire des maladies de l'oreille et des conséquences de l'otite.

C'est important! Il est déconseillé de procéder à un soufflage catégorique en présence de processus infectieux dans le nasopharynx. Cela peut provoquer la pénétration d'agents pathogènes dans la cavité de l'oreille moyenne, ce qui engendre le développement d'une otite purulente.

Pour ouvrir la bouche du canal auditif et rétablir une pression normale à l'intérieur de l'oreille, vous pouvez utiliser:

  • Manœuvre de Valsalva - expiration d'air avec le nez et la bouche fermés;
  • technique Lowry - déglutition avec les narines bouchées et la bouche fermée;
  • Manœuvre de Frenzel - utilisation de la langue comme soufflerie d’air dans la cavité du nez et de la bouche;
  • Technique Ovoventa - souffler dans les conduits auditifs à l'aide d'un ballon d'air injecté avec une poire spéciale;
  • Manœuvre d 'Edmonds - expiration avec extension parallèle de la mâchoire inférieure avec nez et bouche obstrués;
  • La technique de Toynbry consiste à imiter l'eau avalée lorsque les narines sont bouchées.

La plupart des techniques ci-dessus ne nécessitent pas l'utilisation d'outils spéciaux. Toutefois, afin d’obtenir les résultats thérapeutiques souhaités, il est important d’effectuer correctement les manipulations physiothérapeutiques. Ce qui suit décrit les moyens les plus simples mais efficaces de rétablir la perméabilité normale des canaux auditifs.

Méthode Valsalva

La méthode de Valsalva est l’un des moyens les plus faciles de souffler dans les canaux auriculaires, qui est utilisé pour enrayer les manifestations locales de la tubobimpanite et de l’otite catarrhale. Pour mettre en œuvre la technique, il est nécessaire de prendre une profonde respiration et, en pressant les narines vers le septum nasal, expirer par le nez.

C'est important! Vous ne pouvez pas faire une forte expiration pendant la procédure, car cela pourrait endommager l'oreille interne.

Les performances de la technique de Valsalva contribuent à l'écoulement d'air dans le nasopharynx, grâce à quoi il pénètre dans le conduit auditif. Cela aide à augmenter la lumière dans la trompe d'Eustache et la sortie de liquide de l'oreille moyenne. Toutefois, il convient de noter que se souffler les oreilles à la maison peut entraîner les complications suivantes:

  • dommages au labyrinthe auriculaire avec une exhalation forte et forte;
  • infection de l'oreille moyenne lorsque des agents pathogènes pénètrent dans le nasopharynx;
  • rupture de la membrane de l'oreille lors de la création d'une pression interne élevée.

Avant de réaliser une procédure physiothérapeutique, il est souhaitable de dégager le mucus des voies nasales. Pour éviter la pénétration de la flore pathogène dans le conduit auditif, rincez le nez avec une solution saline.

Technique Toynbry

La technique consiste à forcer l'air dans la trompe d'Eustache non pas en cas d'expiration forcée, mais en cas d'ingestion. Au moment de la déglutition de la salive est l'expansion de la bouche du conduit auditif. Lorsque la muqueuse nasopharyngée se gonfle dans la bouche, la pression atmosphérique augmente, ce qui pénètre dans la cavité tympanique et rétablit ainsi la pression normale sur la membrane de l'oreille.

Comment faire des oreilles auto-propulsant? Pour éliminer la congestion et la lourdeur dans la tête, il est nécessaire de procéder comme suit:

  1. appuyez sur les narines jusqu'au septum nasal;
  2. prenez une petite quantité d’eau dans la bouche;
  3. avaler l'eau.

La procédure doit être répétée jusqu'à ce que vous entendiez un clic dans les oreilles, signalant l'égalisation des pressions interne et externe. Cette méthode de rinçage des tubes auriculaires est l’une des plus sûres. Elle peut donc être utilisée pour éliminer les symptômes de l’otite chez les enfants à partir de 5 ans.

Méthode Otovent

La méthode Otoventa est un analogue à la maison de la technique de soufflage du tube auditif selon Politzer. Pour terminer la procédure, vous devez acheter un ballon dit «Otoventa» dans une pharmacie. Un simple appareil est un ballon avec un embout en plastique qui est inséré dans la narine pour rincer la trompe d'Eustache. Pendant la procédure, le risque d'augmentation de la pression critique à l'intérieur de l'oreille est pratiquement absent en raison de la grande élasticité de la balle utilisée.

Afin d'éliminer la congestion et de normaliser l'écoulement du liquide de l'oreille, des manipulations physiothérapeutiques doivent être effectuées quotidiennement pendant 4 à 5 jours. Comment se moucher à la maison?

  • pressez une narine au septum nasal;
  • insérer dans la deuxième narine du ballon "Ovovent";
  • inspirez et essayez de gonfler le ballon;
  • faire des manipulations similaires avec la deuxième narine.

Le succès de la technique sera signalé par un clic caractéristique dans l'oreille.

Entraînement musculaire

La plupart des gens n'effectuent pas correctement l'auto-reproduction, qui est causée par les muscles nasopharyngés incompétents. Quelques exercices simples sont nécessaires pour maîtriser les muscles du ciel, du nasopharynx et de l'épiglotte. Les plus efficaces d'entre eux sont:

  • contrôle de l'épiglotte: taper une petite quantité d'eau dans la bouche et, jetant la tête en arrière, se gargariser en essayant de ne pas l'avaler;
  • interrompre l’air lors de l’expiration: ouvrez grand la bouche, faites une expiration peu profonde afin que l’air ne sorte pas de la trachée, c.-à-d. essayez d'expirer dans la "gorge fermée";
  • sons gutturaux: sortez dans la «gorge fermée», puis libérez une petite quantité d'air en ouvrant l'épiglotte (un sifflement indiquera l'exactitude de l'exercice).

Les exercices ci-dessus doivent être effectués 3 à 4 fois par jour jusqu'à ce que le patient ressente le plein contrôle des muscles du voile du palais et de l'épiglotte. La capacité de contrôler les muscles du nasopharynx augmente l'efficacité des procédures de soufflage des tubes auditifs d'au moins 30 à 40%.

Souffler des oreilles

Le soufflage auriculaire est une méthode efficace pour normaliser la pression sur le tympan. Cette manipulation est utilisée pour éliminer les signes d’Eustachite et d’otite diffuse ou catarrhale. Cette manipulation thérapeutique est utilisée pour diverses maladies de l’oreille et pour la chirurgie de tympanoplastie.

À l'aide de cette manipulation simple est déterminée par la perméabilité du tube auditif. La procédure vise à éliminer le sentiment de congestion de l'oreille et à prévenir la rupture du tympan. Vous pouvez purger les oreilles à la maison.

Indications pour la procédure

Le soufflage auriculaire est une procédure dans laquelle de l'air est introduit dans le canal auditif sous pression. Grâce à cela, la fonction de la trompe d'Eustache est normalisée, le patient se débarrasse de son inconfort et de sa congestion aux oreilles. En conséquence, la lumière du tube auditif augmente et ses fonctions sont restaurées: ventilation et drainage. La manipulation peut être effectuée indépendamment à la maison, mais si la pathologie est complexe, la purge est effectuée à l'hôpital.

Contre-indications à la conduite - un processus inflammatoire aigu dans le nasopharynx, car il existe un risque d'infection pénétrant profondément dans la cavité de l'oreille. Ceci, à son tour, est lourd d'otites purulentes ou aiguës. Si le patient est diagnostiqué avec une myringite, la purge n'est également pas recommandée. Un changement soudain de pression peut provoquer un processus inflammatoire dans l'oreille interne et, par conséquent, une douleur.

Vous ne pouvez pas vous moucher et quand le patient souffre de maladies neurologiques ou mentales. La consultation d'un spécialiste si possible pour rincer le tube auditif à la maison est obligatoire. Des manipulations inappropriées entraînent diverses complications, telles que des barotraumatismes et une rupture du tympan.

Le rinçage des oreilles est indiqué pour les symptômes tels que:

  • congestion auriculaire grave;
  • sensation de transfusion dans les oreilles;
  • perte auditive importante;
  • troubles de la coordination et vertiges dus à des problèmes d'oreille;
  • sensation de plénitude dans les oreilles;
  • sentiment constant de cliquer dans la tête.

Comment souffle

Il existe environ une douzaine de techniques de soufflage d'oreille. Les plus courants sont les suivants:

  • Méthode de Valsalva;
  • Procédure Toynbry;
  • souffler sur Otovento;
  • Méthode Politzer

En raison de sa simplicité d’exécution, la méthode la plus couramment utilisée est le souffle aux oreilles selon la méthode de Valsalva. Il est utilisé pour éliminer les symptômes d'otite catarrhale et d'inflammation de la trompe d'Eustache. La technique d'exécution comprend la séquence d'actions suivante:

  1. Le patient doit prendre une profonde respiration.
  2. Les narines sont pressées contre le septum nasal.
  3. Le calme expire par le nez.

Le délai d'expiration ne doit pas dépasser 2 secondes. Soufflant à travers cette technique, l'air dans le nasopharynx est forcé et passe dans le canal auditif. C'est pour cette raison que la trompe d'Eustache se dilate et que la sortie de liquide de l'oreille moyenne s'améliore. En effectuant cette procédure à la maison, vous devez faire attention, car les mauvaises actions sont lourdes de complications telles que:

  • avec une forte expiration, le labyrinthe est endommagé;
  • lorsque le contenu pénètre dans le nasopharynx, l'oreille moyenne peut être infectée;
  • rupture du tympan en raison de la formation d'une pression élevée dans l'oreille.

Afin d'éviter certaines complications, avant de procéder à la procédure, il est nécessaire de libérer les voies nasales du contenu muqueux. La force expiratoire doit être la même que lors du gonflage du ballon. La technique de soufflage des oreilles de Toynbry diffère de la méthode de Valsalva en ce que l’air est soufflé non par exhalation, mais par déglutition. Au moment où une personne avale sa salive, la bouche du conduit auditif se dilate. Et si, en même temps, serrer les narines, la pression dans la cavité auriculaire augmentera.

Pour l'élimination la plus naturelle de la congestion nasale, les actions suivantes sont effectuées:

  • Les narines se sont bien serrées contre le septum nasal.
  • Il y a de l'eau dans la bouche.
  • Une gorgée est prise.

La séquence d'actions est répétée jusqu'à ce que la personne entende un clic dans les oreilles. Il signalera la normalisation de la pression externe et interne dans la cavité de l'oreille. Cette procédure élimine avec succès le sentiment de congestion dans les oreilles. Il est considéré comme le plus sûr et est donc autorisé à l'appliquer aux enfants de plus de 5 ans.

Pour effectuer la procédure selon la méthode d'Ottovent, un ballon sera nécessaire. C'est une balle avec une buse en plastique, qui est insérée dans le nez. En raison de l'élasticité élevée de la balle, il n'y a aucun risque d'augmentation de la pression intra.

La manipulation comprend les actions suivantes:

  1. Une narine est fixée au septum.
  2. Un embout en plastique est inséré dans l'ouverture libre du nez.
  3. Le patient prend une respiration.
  4. L'air est soufflé par le nez.
  5. La même chose est faite avec l'autre narine.

L'exactitude de la procédure peut être déterminée par l'apparition d'un clic dans l'oreille. Une auto-exploration correctement menée élimine la congestion et favorise la libération de fluide par l'oreille. Pour obtenir cet effet, il est répété quotidiennement pendant 5 jours.

Méthode Politzer

L'utilisation d'une procédure Politzer est une alternative au soufflage d'oreille à domicile. Pour la manipulation d'une poire en caoutchouc spéciale. Vous pouvez utiliser un ballon en caoutchouc à bout rond - olive. La taille requise est choisie par le médecin en fonction de l'âge du patient. Directement à la procédure doit être précédé par le nettoyage du nez du mucus accumulé. Après cela, une préparation vasoconstrictrice est instillée dans le nez.

Après que vous puissiez procéder à la procédure:

  1. Oliva de la poire est insérée dans le passage nasal et pressée avec un doigt pour renforcer l'étanchéité.
  2. Le patient prononce les mots: coucou, corbeille à pain ou steamer.
  3. Lors de la prononciation du son de la voyelle, le médecin serre le ballon et, par conséquent, l’air passe dans le tube auditif.

Un sifflement ou un clic dans les oreilles indique un blocage dans les tuyaux. Dans la plupart des cas, une procédure suffit au patient pour se sentir soulagé. Il est permis d'effectuer ce type de soufflage jusqu'à 10 fois par jour. Les adultes peuvent facilement le tolérer. Malgré le fait que la procédure de soufflage soit efficace pour éliminer les symptômes désagréables liés à la congestion de l'oreille, il est conseillé de les effectuer uniquement selon les recommandations de l'otolaryngologue.

Comment faire l'oreille à la maison?

La congestion et la sensation de pression dans les oreilles provoquent un sérieux inconfort.

Très souvent, cela peut être le symptôme d'une pathologie grave.

Pour éviter de telles conséquences, il arrive souvent que les oreilles soient soufflées à la maison.

Indications pour la procédure

Les causes d'inconfort dans les oreilles sont assez nombreuses. Les principaux sont les suivants:

  • l'allergie;
  • maladies infectieuses;
  • l'apparition de bouchons de soufre;
  • maladie de l'oreille moyenne;
  • otite
  • fluctuations de pression.

Sous l'influence de ces facteurs, il existe un risque d'altération de la perméabilité de la trompe d'Eustache, qui est un petit tubule permettant de relier l'oreille moyenne et le nasopharynx.

En conséquence, l'accumulation de liquide commence dans l'oreille interne, ce qui conduit à l'apparition de tels signes:

  • sensation de plénitude dans les oreilles;
  • syndrome de douleur;
  • autres sons - craquements ou cliquetis;
  • perte auditive complète ou partielle;
  • manque de coordination des mouvements;
  • l'apparition de vertige.

Avec l'aide du soufflage, il est possible de normaliser le travail de la trompe d'Eustache, de réduire les embouteillages et de faire face à l'inconfort.

En cas de pathologies dangereuses, la procédure est réalisée uniquement sous le contrôle d'un oto-rhino-laryngologiste. Cependant, dans la plupart des cas, cela peut être fait à la maison.

Est-il nécessaire de souffler pendant les otites et les rhinites?

La congestion des oreilles se produit le plus souvent avec une otite. En raison des caractéristiques anatomiques de la structure de l'aide auditive, cette anomalie se produit beaucoup plus souvent chez les enfants que chez les adultes.

Les patients souffrant d'otite peuvent avoir l'oreille si difficile qu'ils ne peuvent pas pleinement entendre leur propre voix. Cela se produit à la suite du gonflement de la trompe d'Eustache, qui perd sa mobilité.

L'otite moyenne se développe souvent en raison d'un traitement inadéquat du rhume et des pathologies virales.

Si le temps ne guérit pas l'inflammation de l'organe de l'audition, il existe un risque de développer une otite purulente. Il s'agit d'une anomalie plus grave caractérisée par de la fièvre et l'apparition de douleurs lancinantes.

Le soufflage auriculaire est effectué pendant le développement de l'otite moyenne. Avec elle, vous pouvez obtenir la restauration de la perméabilité de la trompe d'Eustache.

Beaucoup de gens s'intéressent à la possibilité de souffrir du rhume aux oreilles. Cette procédure est strictement contre-indiquée pour la rhinite et les maux de gorge.

Cela peut entraîner une infection du tympan. Dans une telle situation, il ne sera pas possible d'éviter le développement d'une otite purulente.

Méthodes de soufflage

Comment faire l'oreille se souffle par vous-même? Il existe aujourd'hui au moins 10 méthodes pour effectuer cette procédure.

Pour ouvrir la bouche du canal auditif et normaliser la pression dans les oreilles, vous pouvez utiliser ces techniques:

  • Manœuvre de Valsalva - consiste à respirer de l'air avec la bouche et le nez fermés;
  • Frenzel manoeuvre - consiste à utiliser la langue comme un ventilateur dans les cavités nasales et buccales;
  • technique Lowry - implique la mise en œuvre d'un mouvement de déglutition avec une bouche et un nez fermés;
  • Technique Ovovent - dans ce cas, une poire spéciale est utilisée pour souffler dans les oreilles;
  • Technique Toynbee - consiste à simuler l’avalage de l’eau avec des narines bouchées;
  • Manœuvre Edmonds - implique l'expiration avec l'extension de la mâchoire inférieure, tandis que le nez et la bouche restent bloqués.

Dans la plupart des cas, les techniques de soufflage ne nécessitent pas de fixations spéciales. Cependant, pour obtenir le résultat souhaité, il est très important de suivre la technique de la procédure.

Méthode Valsalva

La purge par Valsalva est considérée comme l’un des moyens les plus faciles de restaurer la perméabilité de la trompe d’Eustache. Il est utilisé pour éliminer les symptômes locaux d'otite catarrhale et de toubotimpanite.

Pour mettre en œuvre cette technique, vous devez prendre une profonde respiration. Ensuite, il faut appuyer les narines sur le septum et expirer par le nez.

Il est important de considérer que l'expiration ne doit pas être trop forte. Cela peut endommager les structures de l'oreille interne.

L'application de la méthode de Valsalva fournit une injection d'air dans le nasopharynx, ce qui lui permet de pénétrer dans le conduit auditif. De ce fait, la lumière augmente dans la trompe d'Eustache et stimule l'élimination des liquides de l'oreille moyenne.

Cependant, il est important de garder à l'esprit que la procédure peut entraîner des conséquences indésirables. Ceux-ci incluent les suivants:

  • affection du labyrinthe en cas d'expiration vive et forte;
  • infection dans l'oreille moyenne;
  • rupture de la membrane due à une augmentation de la pression interne.

Avant de commencer la procédure, il est impératif de nettoyer les orifices de mucus nasal. Afin d'éviter que des microorganismes pathogènes pénètrent dans le conduit auditif, le lavage nasal est effectué avec une solution saline.

Technique Toynbee

Cette méthode est basée sur l'injection d'air dans la trompe d'Eustache. Cependant, cela implique la mise en œuvre du mouvement de déglutition. En avalant de la salive, la bouche du conduit auditif se dilate.

Avec le gonflement de la membrane muqueuse augmente la pression de l'air pénétrant dans la cavité tympanique. Cela vous permet de normaliser la pression sur la membrane.

Donc, pour utiliser cette méthode, vous devez effectuer les actions suivantes:

  • appuyez sur les narines jusqu'au septum;
  • prenez de l'eau dans votre bouche;
  • avaler l'eau.

Combien de fois avez-vous besoin de faire de tels mouvements? La procédure est répétée jusqu'à ce qu'un clic apparaisse dans les oreilles, indiquant une égalisation de pression.

Cette technique est considérée comme l'une des plus sûres. Parce qu'il peut être utilisé même chez les enfants de plus de 5 ans.

Méthode Otovent

Cette technique permet de remplacer le souffle des oreilles selon Politzer, qui est effectué uniquement sous la supervision d'un médecin ORL. Pour faire la procédure vous-même, vous devez acheter dans la pharmacie un ballon pour souffler les oreilles avec des olives de rechange, qui s'appelle Oventa.

C'est un appareil assez simple, qui est un ballon équipé d'une pointe en plastique. Il est inséré dans la narine pour effectuer un coup. Pendant la procédure, il n'y a pas de risque d'augmentation critique de la pression. Cela est dû à la grande élasticité de la balle.

Pour éliminer la congestion et normaliser l'écoulement du liquide de l'oreille, des manipulations sont effectuées tous les jours. La durée du traitement est de 4-5 jours.

Se souffler les oreilles par le nez signifie:

  • appuyez sur la narine jusqu'au septum;
  • placez la pointe du cylindre dans la deuxième ouverture nasale;
  • respirer et essayer de harceler le ballon;
  • effectuer les mêmes actions de la deuxième narine.

Pour que la procédure soit correcte, vous devez faire attention à l'apparition d'un clic caractéristique dans l'oreille.

Entraînement musculaire

Beaucoup de gens se demandent si ça fait mal de passer à travers. Habituellement, l'inconfort est causé par une violation de la technique d'exécution de la session. Cela est dû à une mauvaise gestion des muscles nasopharyngés.

Pour apprendre à contrôler le tissu musculaire du ciel, du nasopharynx, de l'épiglotte, il est utile de faire les exercices suivants:

  1. Aspirez de l'eau dans la bouche. Après cela, jetez la tête en arrière et commencez à vous gargariser. Dans le même temps, avaler le liquide n'est pas recommandé.
  2. Ouvrez grand la bouche, faites une petite expiration pour que l'air reste dans la trachée.
  3. Expirez dans la «gorge fermée» puis libérez de l'air en ouvrant l'épiglotte. Sur l'exactitude du mouvement parlera un sifflement.

Tous les exercices ci-dessus doivent être effectués 3 à 4 fois par jour, jusqu'à ce que les muscles de l'épiglotte et le palais mou soient complètement contrôlés. De ce fait, il sera possible d'augmenter l'efficacité du soufflage des tubes auditifs d'au moins 30 à 40%.

Souffler les oreilles est tout à fait possible d'effectuer à la maison. Grâce à cette procédure, il sera possible de rétablir le fonctionnement des tubes auditifs et d'éviter des complications dangereuses.

Pour éviter les effets négatifs sur la santé, il est très important de contrôler la technique de manipulation.

Comment faire l'oreille à la maison?

Très souvent, cela peut être le symptôme d'une pathologie grave.

Pour éviter de telles conséquences, il arrive souvent que les oreilles soient soufflées à la maison.

Indications pour la procédure

Les causes d'inconfort dans les oreilles sont assez nombreuses. Les principaux sont les suivants:

  • l'allergie;
  • maladies infectieuses;
  • l'apparition de bouchons de soufre;
  • maladie de l'oreille moyenne;
  • otite
  • fluctuations de pression.

Sous l'influence de ces facteurs, il existe un risque d'altération de la perméabilité de la trompe d'Eustache, qui est un petit tubule permettant de relier l'oreille moyenne et le nasopharynx.

En conséquence, l'accumulation de liquide commence dans l'oreille interne, ce qui conduit à l'apparition de tels signes:

  • sensation de plénitude dans les oreilles;
  • syndrome de douleur;
  • autres sons - craquements ou cliquetis;
  • perte auditive complète ou partielle;
  • manque de coordination des mouvements;
  • l'apparition de vertige.

Avec l'aide du soufflage, il est possible de normaliser le travail de la trompe d'Eustache, de réduire les embouteillages et de faire face à l'inconfort.

En cas de pathologies dangereuses, la procédure est réalisée uniquement sous le contrôle d'un oto-rhino-laryngologiste. Cependant, dans la plupart des cas, cela peut être fait à la maison.

Est-il nécessaire de souffler pendant les otites et les rhinites?

La congestion des oreilles se produit le plus souvent avec une otite. En raison des caractéristiques anatomiques de la structure de l'aide auditive, cette anomalie se produit beaucoup plus souvent chez les enfants que chez les adultes.

Les patients souffrant d'otite peuvent avoir l'oreille si difficile qu'ils ne peuvent pas pleinement entendre leur propre voix. Cela se produit à la suite du gonflement de la trompe d'Eustache, qui perd sa mobilité.

L'otite moyenne se développe souvent en raison d'un traitement inadéquat du rhume et des pathologies virales.

Si le temps ne guérit pas l'inflammation de l'organe de l'audition, il existe un risque de développer une otite purulente. Il s'agit d'une anomalie plus grave caractérisée par de la fièvre et l'apparition de douleurs lancinantes.

Le soufflage auriculaire est effectué pendant le développement de l'otite moyenne. Avec elle, vous pouvez obtenir la restauration de la perméabilité de la trompe d'Eustache.

Beaucoup de gens s'intéressent à la possibilité de souffrir du rhume aux oreilles. Cette procédure est strictement contre-indiquée pour la rhinite et les maux de gorge.

Cela peut entraîner une infection du tympan. Dans une telle situation, il ne sera pas possible d'éviter le développement d'une otite purulente.

Méthodes de soufflage

Comment faire l'oreille se souffle par vous-même? Il existe aujourd'hui au moins 10 méthodes pour effectuer cette procédure.

Pour ouvrir la bouche du canal auditif et normaliser la pression dans les oreilles, vous pouvez utiliser ces techniques:

  • Manœuvre de Valsalva - consiste à respirer de l'air avec la bouche et le nez fermés;
  • Frenzel manoeuvre - consiste à utiliser la langue comme un ventilateur dans les cavités nasales et buccales;
  • technique Lowry - implique la mise en œuvre d'un mouvement de déglutition avec une bouche et un nez fermés;
  • Technique Ovovent - dans ce cas, une poire spéciale est utilisée pour souffler dans les oreilles;
  • Technique Toynbee - consiste à simuler l’avalage de l’eau avec des narines bouchées;
  • Manœuvre Edmonds - implique l'expiration avec l'extension de la mâchoire inférieure, tandis que le nez et la bouche restent bloqués.

Dans la plupart des cas, les techniques de soufflage ne nécessitent pas de fixations spéciales. Cependant, pour obtenir le résultat souhaité, il est très important de suivre la technique de la procédure.

Méthode Valsalva

La purge par Valsalva est considérée comme l’un des moyens les plus faciles de restaurer la perméabilité de la trompe d’Eustache. Il est utilisé pour éliminer les symptômes locaux d'otite catarrhale et de toubotimpanite.

Pour mettre en œuvre cette technique, vous devez prendre une profonde respiration. Ensuite, il faut appuyer les narines sur le septum et expirer par le nez.

Il est important de considérer que l'expiration ne doit pas être trop forte. Cela peut endommager les structures de l'oreille interne.

L'application de la méthode de Valsalva fournit une injection d'air dans le nasopharynx, ce qui lui permet de pénétrer dans le conduit auditif. De ce fait, la lumière augmente dans la trompe d'Eustache et stimule l'élimination des liquides de l'oreille moyenne.

Cependant, il est important de garder à l'esprit que la procédure peut entraîner des conséquences indésirables. Ceux-ci incluent les suivants:

  • affection du labyrinthe en cas d'expiration vive et forte;
  • infection dans l'oreille moyenne;
  • rupture de la membrane due à une augmentation de la pression interne.

Avant de commencer la procédure, il est impératif de nettoyer les orifices de mucus nasal. Afin d'éviter que des microorganismes pathogènes pénètrent dans le conduit auditif, le lavage nasal est effectué avec une solution saline.

Technique Toynbee

Cette méthode est basée sur l'injection d'air dans la trompe d'Eustache. Cependant, cela implique la mise en œuvre du mouvement de déglutition. En avalant de la salive, la bouche du conduit auditif se dilate.

Avec le gonflement de la membrane muqueuse augmente la pression de l'air pénétrant dans la cavité tympanique. Cela vous permet de normaliser la pression sur la membrane.

Donc, pour utiliser cette méthode, vous devez effectuer les actions suivantes:

  • appuyez sur les narines jusqu'au septum;
  • prenez de l'eau dans votre bouche;
  • avaler l'eau.

Combien de fois avez-vous besoin de faire de tels mouvements? La procédure est répétée jusqu'à ce qu'un clic apparaisse dans les oreilles, indiquant une égalisation de pression.

Cette technique est considérée comme l'une des plus sûres. Parce qu'il peut être utilisé même chez les enfants de plus de 5 ans.

Méthode Otovent

Cette technique permet de remplacer le souffle des oreilles selon Politzer, qui est effectué uniquement sous la supervision d'un médecin ORL. Pour faire la procédure vous-même, vous devez acheter dans la pharmacie un ballon pour souffler les oreilles avec des olives de rechange, qui s'appelle Oventa.

C'est un appareil assez simple, qui est un ballon équipé d'une pointe en plastique. Il est inséré dans la narine pour effectuer un coup. Pendant la procédure, il n'y a pas de risque d'augmentation critique de la pression. Cela est dû à la grande élasticité de la balle.

Pour éliminer la congestion et normaliser l'écoulement du liquide de l'oreille, des manipulations sont effectuées tous les jours. La durée du traitement est de 4-5 jours.

Se souffler les oreilles par le nez signifie:

  • appuyez sur la narine jusqu'au septum;
  • placez la pointe du cylindre dans la deuxième ouverture nasale;
  • respirer et essayer de harceler le ballon;
  • effectuer les mêmes actions de la deuxième narine.

Pour que la procédure soit correcte, vous devez faire attention à l'apparition d'un clic caractéristique dans l'oreille.

Entraînement musculaire

Beaucoup de gens se demandent si ça fait mal de passer à travers. Habituellement, l'inconfort est causé par une violation de la technique d'exécution de la session. Cela est dû à une mauvaise gestion des muscles nasopharyngés.

Pour apprendre à contrôler le tissu musculaire du ciel, du nasopharynx, de l'épiglotte, il est utile de faire les exercices suivants:

  1. Aspirez de l'eau dans la bouche. Après cela, jetez la tête en arrière et commencez à vous gargariser. Dans le même temps, avaler le liquide n'est pas recommandé.
  2. Ouvrez grand la bouche, faites une petite expiration pour que l'air reste dans la trachée.
  3. Expirez dans la «gorge fermée» puis libérez de l'air en ouvrant l'épiglotte. Sur l'exactitude du mouvement parlera un sifflement.

Tous les exercices ci-dessus doivent être effectués 3 à 4 fois par jour, jusqu'à ce que les muscles de l'épiglotte et le palais mou soient complètement contrôlés. De ce fait, il sera possible d'augmenter l'efficacité du soufflage des tubes auditifs d'au moins 30 à 40%.

Souffler les oreilles est tout à fait possible d'effectuer à la maison. Grâce à cette procédure, il sera possible de rétablir le fonctionnement des tubes auditifs et d'éviter des complications dangereuses.

Pour éviter les effets négatifs sur la santé, il est très important de contrôler la technique de manipulation.

Méthodes de soufflage d'oreille à la maison

L'objectif principal de la procédure de soufflage auriculaire est d'assurer l'équilibrage de la pression dans différentes parties du système ORL. La différence de pression dans la cavité tympanique et le nasopharynx, qui se connectent au tube auditif, provoque des maladies: eustachite, otite moyenne et coups de bélier causés par l'immersion ou la fuite. La membrane étant attirée dans l'oreille moyenne, elle provoque une sensation de congestion et un risque de rupture. Un certain nombre de méthodes de soufflage permettent de rétablir la ventilation libre de la trompe d'Eustache.

Déficience auditive

Le fonctionnement de l'aide auditive dépend de l'effet d'équilibrage de la pression atmosphérique externe et interne sur la membrane de l'oreille. L'expansion de la bouche de la trompe d'Eustache sous l'influence des tissus mous du palais lors de la déglutition assure l'entrée d'air dans la cavité tympanique. Après l'absorption d'oxygène par l'épithélium muqueux, la pression à l'intérieur de l'oreille diminue. La différence de pression résultant de la trompe d'Eustache est compensée.

Les violations de la conduction des conduits auditifs réduisent la lumière dans le tube avec une diminution ou une perte des fonctions de ventilation, accompagnées des symptômes suivants:

  • la congestion;
  • sensation de pression sur le tympan;
  • déglutition devient pénible à produire;
  • sensation de plénitude avec du liquide;
  • perte auditive;
  • un clic dans la tête;
  • manque de coordination des mouvements.

Pour déterminer la cause de la maladie et rétablir le fonctionnement complet de l'aide auditive, une purge des canaux auditifs est effectuée.

Causes de la maladie

La diminution de la lumière de la trompe d'Eustache peut être due aux raisons suivantes:

  • Barotraumatisme de l'oreille moyenne avec un changement brutal de pression causé par:
    • maréotite - immersion dans l'eau;
    • Aerootite - vol dans l'avion.
  • Maladies inflammatoires provoquant une otite moyenne avec altération de la fonction du tube auditif:
    • infectieux:
      • maladies respiratoires aiguës;
      • maux de gorge;
      • la grippe;
      • pharyngite (inflammation du pharynx);
      • la rhinite;
      • sinusite (sinusite, sinusite frontale);
    • prolifération tissulaire:
      • les végétations adénoïdes;
      • hypertrophie des extrémités postérieures des corbeaux inférieurs;
      • gonflement du pharynx nasal.
  • Défauts de la cloison nasale.
  • Tamponnade antérieure et postérieure (postopératoire ou résultant de saignements de nez).
  • Réactions allergiques.
  • Occlusion sulfurique.

Procédure de soufflage

La procédure de physiothérapie consistant à souffler dans les oreilles implique l'introduction d'air à travers le conduit auditif dans la région de l'oreille moyenne. Le soufflage est effectué en ambulatoire avec un cathéter spécial ou un instrument Politzer, pour les maladies d'oreille graves telles que:

  • les conséquences de l'otite moyenne grave;
  • sténose récurrente des canaux auriculaires (Eustachite);
  • perte de drainage et de ventilation du canal auditif;
  • sensation fréquente de douleur dans les oreilles;
  • sensation de congestion;
  • perte auditive;
  • audibilité accrue de votre propre voix.

Conduire le soufflage des canaux auditifs à l'aide du dispositif Politzer

Avant la procédure, il est nécessaire de nettoyer complètement les voies nasales du mucus et d'éliminer l'œdème du nasopharynx par des gouttes vasoconstrictives.

Une pointe de ballon désinfectée est insérée dans le canal nasal et serrée par une aile de la narine pour le scellement.

Le patient prononce clairement le mot "steamer" en syllabes. En prononçant les voyelles, le médecin appuie sur le ballon, forçant l'écoulement d'air dans le conduit auditif.

À l'aide d'un otoscope, un médecin évalue les sons entendus:

Purger les oreilles: le but de la procédure et les caractéristiques de

Le soufflage auriculaire est une technique efficace pour aider à se débarrasser de la congestion auriculaire et à prévenir la rupture du tympan. Comment effectuer cette procédure correctement pour ne pas nuire à l'organe de l'audition?

Quel est le but de souffler?

La fonction principale du soufflage est d’assurer l’égalisation de la pression dans le système ORL. Un certain nombre de maladies (Eustachite, otite moyenne catarrhale et diffuse) et de pathologies (pertes de charge pendant le mouvement, la plongée, l'ascension, le décollage et l'atterrissage) sont associées à l'apparition d'une différence de pression dans le tube auditif reliant le nasopharynx au tympan. Dans le même temps, la membrane se plie fortement dans l'oreille moyenne, ce qui entraîne une congestion désagréable et le risque de rupture.

Pour équilibrer la pression, il est nécessaire de garantir le libre écoulement de la trompe d'Eustache et le flux d'air de celle-ci dans la cavité tympanique. À la jonction de ces deux sections du système ORL, il y a une valve à sens unique - un rouleau tubulaire. Sous l'action de la différence de pression, il s'effondre et ne fournit plus le processus de ventilation.

La mobilité peut être renvoyée à la valve lors du processus de bâillement ou de déglutition, ainsi que lors de l'imitation de ces manipulations à la maison à l'aide de techniques spécialement développées.

Dans les cas graves, un oto-rhino-laryngologiste doit être utilisé pour souffler Politzer avec des outils spéciaux.

Indications pour la procédure

Assurer une ventilation de haute qualité du système ORL aide à faire face à la masse de problèmes qui s'y posent et à accélérer le processus de guérison de nombreuses maladies des organes de l'audition. Quand faut-il se moucher?

  • Si nécessaire, retirez l'exsudat de la cavité tympanique avec une otite catarrhale et diffuse de l'oreille moyenne;
  • avec une diminution de l'audition après avoir subi une otite;
  • au besoin, améliorer l'évacuation des masses d'exsudat ou de soufre du conduit auditif;
  • en cas d'aérootite survenant pendant les plongées, les vols et les déplacements en cours de transport en raison de pertes de charge;
  • avec barotrauma;
  • avec obstruction de la trompe d'Eustache;
  • avec des plaintes de bruit et de bruissement dans les oreilles après que l'eau y soit entrée;
  • avec une congestion des oreilles d'étiologie différente;
  • lors du diagnostic de la perméabilité de la trompe d'Eustache.

Souffler les oreilles à temps et correctement effectué améliore la ventilation à l'intérieur du système ORL et ramène la fonction de drainage à la trompe d'Eustache. Ces mesures permettent d’éliminer les symptômes désagréables de congestion et d’autophonie, d’accélérer le processus de guérison de l’otite moyenne et d’éviter la propagation de la microflore pathogène dans l’ensemble du système.

Contre-indications

Malgré les avantages évidents de la procédure et la simplicité de la procédure, tout le monde ne peut se moucher les oreilles après une otite, la méthode comporte un certain nombre de contre-indications.

Tout d’abord, le soufflage auriculaire ne peut se faire sans consultation préalable de l’otolaryngologue. Après l’inspection, seul un spécialiste sera en mesure de déterminer si vous avez des contre-indications à cette procédure. Vous ne pouvez pas le faire avec:

  • Inflammation du tympan;
  • avec des inflammations aiguës de nature virale et bactérienne dans le système ORL.

Dans le premier cas, le processus de soufflage peut entraîner une rupture du tympan. Toutefois, si la procédure est réalisée au cours de la phase aiguë des processus inflammatoires dans les parties inférieure et moyenne du système ORL (mal de gorge, rhinite, etc.), le mucus et l'air forcé peuvent pénétrer dans la cavité tympanique et provoquer une otite moyenne purulente.

Purge sur Politzer

Si, après examen, le spécialiste décide qu'il est nécessaire de procéder à une purge, il établira probablement un cycle complet de procédures selon la méthode de Politzer. Cette manipulation physiothérapeutique est effectuée par un oto-rhino-laryngologiste à l'aide d'un otoscope et d'une poire, qui injecte de l'air dans le système ORL.

Comment souffle-t-on sur Polittser?

  1. La purge selon Politzer nécessite une certaine préparation: la cavité nasale est soigneusement nettoyée du mucus et des croûtes possibles, puis traitée avec des préparations vasoconstricteurs. Ces derniers sont conçus pour réduire le gonflement des tissus des voies nasales, du nasopharynx et de la trompe d'Eustache.
  2. Le spécialiste évalue ensuite la largeur des voies nasales du patient et sélectionne l'embout approprié.
  3. Au cours de la procédure, le bout de la poire Politzer est inséré dans une narine, tandis que l’autre est fermement serrée.
  4. Si la procédure est nécessaire pour assurer l'évacuation des masses de soufre ou d'exsudat de l'oreille, la tête du patient est inclinée sur le côté et un récipient est placé sous son oreille.
  5. On demande au patient de prononcer certains mots avec des syllabes ouvertes et, lors de la prononciation de la voyelle, le médecin fabrique une poire en forçant de l'air dans ses narines. Son flux se déplace le long de la trompe d'Eustache, pousse la valve, pénètre dans la cavité tympanique et arrive à la membrane.

Le soufflage à travers Politzer dure de 5 à 10 jours. La durée de la physiothérapie dépend de la gravité de la maladie et du taux d’élimination des symptômes désagréables.

Méthodes d'exécution de la procédure à domicile

En cas de légères manifestations pathologiques ou d’aérootites dues en permanence à une activité professionnelle, l’otolaryngologiste vous recommande de faire sauter votre otite moyenne en utilisant des techniques spéciales à la maison.

À l'heure actuelle, de nombreuses méthodes efficaces d'autoproduction ont été développées, basées sur l'utilisation appropriée des muscles nasopharyngés. Pour apprendre à contrôler ce muscle, les experts recommandent de «pratiquer» et commencent à comprendre comment travailler:

  • Mettez de l’eau dans la bouche et, jetant la tête en arrière, gargarisez-vous la gorge - c’est ainsi que se forment les muscles de l’épiglotte;
  • ouvrez grand la bouche et faites une expiration peu profonde, de sorte que l'air ne puisse même pas sortir de la trachée - un tel exercice nous apprend à faire ce qu'on appelle. "Gorge fermée";
  • faites une «gorge fermée», puis, en relâchant légèrement les muscles de l'épiglotte, libérez un petit flux d'air de la trachée - elle devrait émettre un sifflement.

Il est conseillé de faire ces exercices plusieurs fois par jour, et seulement après avoir réalisé que vous maîtrisez parfaitement les muscles de l'épiglotte, vous pourrez commencer à souffler. Ces mesures préparatoires garantiront le bon déroulement de la procédure et son efficacité.

Quelles sont certaines techniques, comment se moucher, adaptées à un usage domestique? Actuellement, environ 10 façons différentes d’égaliser la pression auriculaire sont considérées comme efficaces et sûres. Certaines de ces techniques ne sont utilisées que par des professionnels (plongeurs, sous-mariniers et pilotes) et d’autres sont disponibles pour l’homme moyen qui a besoin d’être soufflé à l’oreille.

Manœuvre de Valsalva

Cette technique, comment sonner l'oreille, contribue à l'égalisation rapide de la pression au sein du système ORL. La simplicité de la manœuvre de valsalva permet de l’utiliser pour des personnes pratiquement non préparées:

  1. Prenez une profonde respiration.
  2. Créez une «gorge fermée», fermez vos lèvres et appuyez vos narines contre le septum nasal.
  3. Prenez une lente et douce expiration.

L'air des poumons, qui se précipite vers le nez, ne peut pas s'échapper par les voies nasales. Il commence donc à se déplacer le long du seul chemin libre - la trompe d'Eustache, par laquelle il pénètre dans la cavité de l'oreille moyenne et s'appuie contre le tympan, le remettant dans la bonne position et évitant ainsi la congestion. l'oreille.

Technique Lowry

Cette technique agit en déplaçant les muscles du pharynx, associés à la valve, en bloquant l’entrée de la cavité tympanique et directement avec les tissus mous et cartilagineux de l’oreille.

  1. Fermez bien vos lèvres.
  2. Expirer
  3. Pincez les voies nasales.
  4. Faites quelques mouvements de déglutition.

Technique Otovent

Cette technique est une option maison pour souffler sur Politzer. Durant la procédure, un ballon spécial «Ovovent» est utilisé pour forcer l'air dans la narine, qui est vendue librement dans les pharmacies. La grande élasticité de la balle en caoutchouc assure la sécurité des oreilles soufflant à la maison.

Si, en utilisant la méthode Politzer, de l’air pénètre dans le tube auditif de l’extérieur, alors, en utilisant la technique Ovovent, vous devrez au contraire gonfler le ballon à travers une narine dans laquelle la pointe est insérée. Un clic caractéristique dans l'oreille et la suppression de la congestion désagréable parleront du succès de la procédure.

Edmonds manœuvre

Selon Edmons, souffler dans le tube auditif consiste à expirer de l'air avec des voies nasales fermées avec un mouvement parallèle de la mâchoire inférieure.

Cette technique combine à la fois deux moyens efficaces: lorsque la mâchoire bouge, les tissus mous et cartilagineux de l'oreille commencent à bouger et le roulement du tube se déplace, ouvrant la lumière de la trompe d'Eustache à la cavité tympanique. L'air injecté, à son tour, souffle à travers le système ORL.

Technique Toynbry

Cette technique est similaire à la technique de Lowry - le soufflage des tubes auditifs est réalisé par l'action de mouvements de déglutition sur la position de la valve et du tympan. Au cours de cette technique, il est nécessaire de tenir les narines et de fermer les lèvres, en avalant méthodiquement la salive jusqu'à ce que les oreilles soient bouchées.

En cas de manque de salive, il est permis de prendre une petite quantité d’eau dans la bouche et de l’avaler progressivement. Techniques Toynbri est considéré comme le plus sûr, il est donc autorisé à utiliser à la maison, même pour les enfants à partir de 5 ans.

Comment se moucher les oreilles avec la méthode de Politzer et d'autres manières

Les oreilles sont interconnectées avec le nasal et l'oropharynx. Des processus inflammatoires fréquents dans l'un ou l'autre de ces organes entraînent le développement de pathologies de l'oreille et, par conséquent, la détérioration de l'audition. Le traitement de l'organe de l'audition est réalisé à l'aide d'antibiotiques, ainsi que d'agents physiothérapeutiques.

Et dans certains cas, la physiothérapie est utilisée comme traitement principal. Le soufflage auriculaire est l’une des méthodes de physiothérapie, qui permet d’améliorer la fonction auditive et l’état général du patient souffrant de diverses pathologies de l’oreille.

Quelle est la procédure pour

La purge du tube auditif aide à normaliser la pression interne et externe exercée sur le tympan. Il est possible d'obtenir le résultat souhaité uniquement si la perméabilité de la trompe d'Eustache reliant la cavité auriculaire au nasopharynx est rétablie.

L'égalisation de la pression est possible lorsque le tube est ouvert - une valve située à l'extrémité du conduit auditif. L'ouverture de la valve se produit lors de la déglutition et du bâillement. C'est à ces moments que les masses d'air sont redirigées vers la cavité tympanique, ce qui a pour effet d'égaliser la pression externe et interne exercée sur le tympan.

Les conditions pathologiques suivantes contribuent à l'émergence d'un tel déséquilibre:

  • otite
  • lésions de l'oreille moyenne ou interne résultant de modifications de la pression atmosphérique;
  • maladies allergiques qui provoquent une congestion dans les oreilles;
  • bouchons de soufre;
  • maladies infectieuses des voies respiratoires supérieures, provoquant le développement de processus inflammatoires;
  • fonction auditive altérée qui se produit lors du changement de pression atmosphérique.

Toutes ces pathologies entraînent une contraction de la trompe d'Eustache, entraînant une perturbation de la ventilation, des fonctions de drainage et, par conséquent, l'apparition d'une pression négative dans la cavité auriculaire.

Les tissus de l'oreille interne absorbent en permanence l'oxygène, ce qui entraîne une diminution de la pression interne, entraînant l'aspiration du tympan dans la cavité de l'oreille moyenne. Le blocage des conduits auditifs entraîne l’accumulation de liquide séreux. La purge augmente la pression et la lumière du tube auditif, ce qui permet de restaurer sa fonction de ventilation et de drainage.

Dans quels cas souffle

La procédure de rinçage de la trompe d'Eustache peut être effectuée à la maison. Mais avant de procéder à sa mise en œuvre, vous devriez consulter un oto-rhino-laryngologue. Une mauvaise conduction du souffle peut entraîner des conséquences graves sous forme de barotraumatisme et de rupture du tympan. En outre, il existe certaines conditions dans lesquelles il est strictement interdit de se souffler les oreilles selon Politzer.

Il existe plusieurs méthodes de soufflage, dont certaines sont applicables à la maison, tandis que d'autres ne sont pratiquées que par un médecin ORL. Sur une base ambulatoire, les oreilles sont purgées selon Politzer à l'aide d'un équipement spécial. Il consiste en une poire en caoutchouc, à laquelle est fixé un tube en caoutchouc, muni d'une pointe oblongue - olive.

La pointe est insérée dans la narine du patient. Sa taille est sélectionnée individuellement, ce qui vous permet de l'appuyer étroitement avec l'aile du nez. La deuxième narine est pressée contre le septum nasal, ce qui crée une sensation d'oppression.

Au cours de la procédure, le patient doit prononcer le mot "pa-ro-move" en syllabes. Au moment de prononcer la dernière syllabe, le médecin appuie sur la poire, dirigeant le flux d'air dans le tube auditif.

La purge est effectuée si les symptômes suivants sont présents:

  • sensation de fluide à l'intérieur de l'oreille;
  • déficience auditive;
  • congestion dans une ou les deux oreilles;
  • la présence dans la tête de cliquetis;
  • manque de coordination des mouvements;
  • l'autophonie;
  • douleur fréquente aux oreilles.

Dans la très grande majorité des cas, ces symptômes sont une manifestation de pathologies apparues dans le contexte d'une accumulation de liquide séreux dans la cavité de l'oreille, entraînant une obstruction des canaux auriculaires. Les indications de manipulation médicale sont les otites et les eustachites précédemment transférées.

Méthodes de soufflage utilisées à la maison

La méthode de soufflage du tube auditif selon Politzer est une procédure désagréable, effectuée exclusivement par un oto-rhino-laryngologiste. Cependant, si les symptômes de la maladie ne sont pas très prononcés, vous pouvez vous couper les oreilles à la maison. Plus de 10 méthodes sont utilisées pour cela. Les plus simples et accessibles sont les suivants:

  • Méthode de Valsalva;
  • Appareils Toynbry;
  • Technique Otovent.

Méthode Valsalva

Cette méthode est le plus souvent utilisée pour souffler la trompe d'Eustache à la maison. Pour ce faire, vous devez prendre une profonde respiration, tenir les deux narines et essayer d'expirer l'air par le nez. La durée d'expiration ne doit pas dépasser 2 secondes.

Cette méthode vous permet d'augmenter la pression dans le nasopharynx, élargissant ainsi la trompe d'Eustache.

Effectuez cette procédure avec prudence. Si vous soufflez trop, vous pouvez endommager l'oreille interne. Par conséquent, le soufflage doit être effectué de la même manière que lorsqu'une personne tente de gonfler un ballon.

Technique Toynbry

Cette méthode vous permet de gérer efficacement la suppression de la congestion dans les oreilles. De plus, la technique de Toynbry est plus sûre. Dans ce cas, la pression dans le tube auditif augmente en raison de la déglutition.

Pour purger, vous devez boire une gorgée d’eau dans la bouche, serrer les deux narines avec les doigts et avaler le contenu de votre bouche. La procédure est effectuée plusieurs fois pour obtenir le résultat souhaité.

Technique Otovent

Cette méthode est un analogue simplifié du soufflage des tubes auditifs selon Politzer. La manipulation est effectuée à l'aide d'un ballon spécial "Ovovent", que vous pouvez acheter en pharmacie. Le ballon est un ballon équipé d'un embout nasal.

Pour la procédure, vous devez tenir une narine et insérer la buse dans l’autre. Ensuite, vous prenez une profonde respiration, fermez votre bouche et essayez de gonfler le ballon avec votre nez. La manipulation est considérée comme effectuée si le patient parvient à gonfler un ballon de la taille d’une orange.

Des actions similaires sont effectuées à partir de la deuxième narine.

Caractéristiques soufflant des oreilles à la maison

Pour effectuer des manipulations devrait être jusqu'à ce qu'un clic caractéristique dans les oreilles. Les oreilles doivent être soufflées avec soin sans créer trop de pression. Sinon, il existe une forte probabilité de rupture du tympan, ce qui entraîne une déficience auditive. Cette complication survient le plus souvent lors de l’utilisation de la méthode Valsalva.

L’auto-traitement peut entraîner les effets suivants:

  • dommages au tympan;
  • inflammation dans l'oreille moyenne;
  • saignements de nez graves;
  • convulsions (chez les patients atteints d’épilepsie et de la maladie de Parkinson);
  • emphysème des tissus sous-cutanés et pharyngés provoquant un gonflement du visage.

Si, après avoir pratiqué la procédure selon Politzer ou d’une autre manière, une personne éprouve des manifestations négatives, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Ces manifestations comprennent: