Principal
Scarlatine

Froid en début de grossesse

Pas plus tard qu'hier, vous vous êtes réjouis des feuilles d'automne et de la plus grande découverte: laissez sous le cœur un minuscule, bien que pas encore complètement formé, mais un enfant! Aujourd'hui, vous essuyez votre nez avec une serviette, grondez sur des nuages ​​gris et vous inquiétez pas: «comment est-il là?». Vous êtes malade

Le rhume, en particulier au cours du premier trimestre de la grossesse, est une chose insidieuse. Ce n’est pas si facile de la traiter tout en restant dans une position «intéressante». Et tout cela à cause du fait que les femmes enceintes sont contre-indiqués avec un certain nombre de médicaments utilisés dans la vie «simple».

Mais que faire? Il faut être traité en quelque sorte! Le moment est venu d'appeler votre grand-mère et de lui apprendre quelques recettes populaires. Mais n'oubliez pas de consulter également votre médecin, car l'automédication dans votre position est tout simplement inacceptable!

Les travailleurs médicaux, se référant aux statistiques, affirment que les maladies respiratoires aiguës habituelles ne menacent généralement pas la santé du fœtus. Mais cela ne signifie pas qu'il n'a pas besoin d'être traité.

Néanmoins, parmi les «effets secondaires» du rhume en début de grossesse, on note les processus inflammatoires des organes génitaux internes, l’accouchement difficile, le prélèvement précoce de liquide amniotique et des saignements, le manque d’oxygène et de nombreuses pathologies chez l’enfant. Si une femme a une maladie virale au premier trimestre, l'enfant peut naître avec une lésion du système nerveux central. Avec ces messages, nous n'essayons en aucun cas de vous intimider et de vous mettre dans un état de stress! Après tout, si vous êtes au courant, vous ne tolérerez pas la maladie, sinon vous saurez clairement comment agir et les problèmes vous échapperont. Confirmation de cela - de nombreuses années d’expérience de mères qui, au début, ne pouvaient pas se protéger du rhume, mais donnaient naissance à un bébé fort.

Alors, écoutez d’abord votre corps et observez vos symptômes. Nez qui coule? Augmentation de la température? La toux?

Comment traiter avec un nez qui coule, nous avons décrit en détail dans l'article "Un nez qui coule en début de grossesse." Ici, vous serez aidé en lavant le nez avec une solution à base de sel marin, d’instillation d’huile de menthol, en frottant le lobe temporal avec un astérisque, des bains chauds pour les mains.

Si vous avez mal à la gorge, vous pouvez le rincer avec un extrait de camomille, de sauge, de calendula et d’écorce de chêne. Ne pas endommager l'inhalation avec l'ajout de bicarbonate de soude, ainsi que les huiles de menthol, de camomille, d'eucalyptus. Vous pouvez envelopper la gorge avec une écharpe chaude et porter des chaussettes en laine, avec de la moutarde sèche préremplie. Les rinçages et les inhalations sont autorisés.

Le froid est-il dangereux en début de grossesse?

Froid en début de grossesse

La grossesse est une condition dans laquelle toutes les maladies sont très indésirables, y compris le rhume. Une femme dans les trois premiers mois de sa grossesse affaiblit considérablement le système immunitaire. C’est le froid en début de grossesse qui est dangereux, car il peut provoquer une pathologie fœtale. En outre, il est strictement interdit d’utiliser des médicaments antiviraux et des antibiotiques au début de la grossesse, car ils pourraient nuire au développement du fœtus.

Par conséquent, une femme enceinte devrait régulièrement s'engager dans la prévention du rhume - inclure dans le régime plus de fruits et légumes frais, prendre des complexes de vitamines, passer beaucoup de temps à l'air frais.

Pendant les maladies de masse, ne pas visiter les endroits surpeuplés, en cas de maladie d’un membre de la famille, isoler le malade, utiliser des assiettes séparées. Il est conseillé à tous les membres de la famille de se faire vacciner contre la grippe ou de prendre des médicaments qui stimulent le système immunitaire. Lors de visites dans des lieux publics, la muqueuse nasale est traitée avec une pommade oxolinique.

Traitement par le froid en début de grossesse

Si vous avez encore un rhume au début de votre grossesse, vous devez prendre des mesures urgentes. Il n'est pas souhaitable de s'auto-traiter afin de ne pas déclencher la maladie et de ne pas nuire à l'enfant. Toutefois, les mesures suivantes peuvent être prises avant l'arrivée du médecin:

- Respecter strictement le repos au lit, ne pas porter la maladie sur ses pieds, afin de ne pas causer de complications. Une femme devrait être dans une pièce sèche et chaude. L'air froid et chaud crée un stress accru sur le système immunitaire, qui est déjà affaibli. Une humidité excessive favorise la reproduction des micro-organismes.

- La pièce doit être ventilée plusieurs fois par jour, il est préférable d’aller dans une autre pièce.

- Pour soulager l'inflammation, gargarisez-vous avec une décoction de sauge, de calendula ou de camomille. Vous pouvez effectuer une inhalation en ajoutant de l'huile d'eucalyptus, de la camomille et du menthol (quelques gouttes de fonds par litre d'eau bouillante).

- En grande quantité, utilisez une boisson chaude (s'il n'y a pas de prédisposition à l'œdème) - thé vert avec framboises, citron et miel, cassis, tisane à la sauge, tilleul et mélisse, infusion d'églantier au miel. Ces boissons ont un effet positif sur le corps, améliorant l'immunité et favorisant la guérison. Ils ne doivent pas être trop chauds - juste au-dessus de la température du corps.

Remèdes populaires pour le rhume pendant la grossesse

Pour la préparation de l'infusion d'églantier, versez un verre d'eau chaude dans une cuillère à soupe de fruits secs hachés et laissez bouillir pendant dix minutes dans un récipient hermétique, laissez reposer pendant un jour dans un thermos, puis passez au moins deux verres par jour.

Pour faire du thé de la collection de sauge, de tilleul et de mélisse - versez un verre d'eau chaude avec deux cuillères à thé de la collection et portez à ébullition. Une heure plus tard, le thé est prêt à boire, vous devez boire un verre de boisson médicinale par jour.

Si un rhume pendant la grossesse est accompagné d'une forte fièvre, vous pouvez prendre du jus de canneberge.

- Rincer le nez avec de l'eau de mer. Il réduit le processus inflammatoire, facilitant une récupération plus rapide. Les médecins recommandent également d'utiliser le spray nasal Aqua Maris à cette fin.

- Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'aliments frits, salés, gras et épicés. Il vaut mieux privilégier les soupes de légumes, le bouillon de poulet, le kéfir, le yaourt, les fruits; Ajoutez de l'ail et des oignons aux salades, qui ont une activité antibactérienne et antivirale.

Les médicaments pour le rhume ne peuvent être prescrits que par un médecin qui les choisira en fonction de la gravité de la maladie et de la durée de la grossesse.

Un rhume aux premiers stades de la grossesse peut entraîner une violation du développement du fœtus ou une fausse couche spontanée. Par conséquent, plus les recommandations du médecin sont suivies scrupuleusement, plus vite la femme enceinte se débarrassera du rhume sans nuire au fœtus.

  • Prévenir le rhume pendant la grossesse

Devrais-je même dire que tout rhume, même en début de grossesse, peut avoir un impact négatif sur le foetus? Lorsqu'un rhume survient, il existe un certain risque d'hypoxie intra-utérine (manque d'oxygène) et de syndrome de retard de croissance du fœtus. Par conséquent, naturellement, certaines mesures thérapeutiques sont nécessaires.

Si vous avez toujours un rhume pendant la grossesse, vous devez prendre des mesures urgentes. Lorsque vous prenez certains médicaments, vous devez d'abord consulter votre médecin et prendre en compte votre position.

Il convient de noter immédiatement qu'Arbidol, Remantadin, Dibazol et d'autres médicaments anti-grippaux pendant la grossesse sont interdits.

Si une forte fièvre pendant la grossesse

Pendant les premiers mois de la grossesse, une légère augmentation de la température peut être considérée comme normale. Si la température est vraiment basse, ne vous précipitez pas dans la clinique, où il y a beaucoup d'éternuements et de gens qui toussent! À des températures supérieures à 38 degrés, il faut l'abattre.

Parmi les médicaments autorisés à prendre pendant la grossesse contre le rhume, vous ne pouvez sélectionner que des antipyrétiques à base de paracétamol. Mais il est largement admis que l’utilisation de ces médicaments en grande quantité entraîne une détérioration du foie et des reins. De plus, l’aspirine n’est jamais prescrite pendant la grossesse, car l’acide acétylsalicylique menacera de mettre fin à la grossesse à un stade précoce et à un accouchement prolongé accompagné de saignements.

Les méthodes populaires ne se montrent pas toujours efficacement, mais elles peuvent aider. Ne pas trop emballer et surchauffer. Soulager la condition aidera chiffon humide sur son front. En outre, vous pouvez essuyer le corps avec une éponge humide ou enveloppez les tibias humidifiés avec de l'eau.

L'acceptation des antibiotiques n'est pas recommandée, mais dans les cas graves, c'est possible. Mais parler des antibiotiques dans le traitement de la grippe n'a pas de sens, car ces médicaments ne guérissent pas les maladies virales. Les antibiotiques ne sont prescrits qu'en cas de complications graves (pneumonie, néphrite, mal de gorge folliculaire).

Il est nécessaire de faire attention aux instructions pour les médicaments, qui indiquent toujours la possibilité de leur admission pendant la grossesse.

Rhume en début de grossesse: traitement des maux de gorge et des rhinites

1Pour que la grippe ne complique pas l'angine de poitrine, il est nécessaire de pratiquer le gargarisme. Pendant la grossesse, il est recommandé de se gargariser avec des solutions de sel de mer, d'écorce de chêne. Sauge, calendula, camomille, soude avec du sel et de l'iode (un tiers d'une cuillerée de soude et du sel, quelques gouttes d'iode).

2 En cas d'utilisation prolongée, des gouttes vasoconstricteurs épuiseront la membrane muqueuse du nasopharynx (Najdzin, Galazolin, Sanorin), provoquant ainsi une détérioration des terminaisons nerveuses olfactives. Bien entendu, de telles gouttes ne sont autorisées pour les femmes enceintes que sur rendez-vous chez le médecin et pour une durée maximale de 3 jours.

3 Dès les premiers signes de rhume, enfilez des chaussettes chaudes, fixez à votre nez un sac de sable ou de sel, un œuf à la coque. Dans chaque narine est nécessaire de goutter quelques gouttes d'huile de menthol, en prenant quelques respirations et exhalations. Cependant, il est recommandé de lubrifier le front, le nez, la peau derrière les oreilles et les tempes.

4 Un remède efficace contre les premiers symptômes d'un rhume, lorsqu'il n'y a pas de température élevée, consiste à l'inhaler avec de l'huile d'eucalyptus, de l'huile de rose musquée, de l'huile de thym, de l'huile de camomille et de l'hysope. Faites chauffer l'eau, ajoutez quelques gouttes d'huile. Couvrir avec une serviette et pendant quelques minutes alors qu'il y a de la vapeur, respirer sur la casserole. Après cela, vous devez immédiatement aller au lit. Il faut être très attentif à ses sentiments, car on rencontre souvent aujourd'hui une intolérance individuelle à l'huile aromatique et aux herbes aromatiques.

5 Si nous parlons des remèdes populaires recommandés aux femmes enceintes, nous pouvons distinguer l’inhalation en paires de sodas, de pommes de terre bouillies avec une cuillère de sauge ou de camomille pharmaceutique, de feuilles de cassis, de chêne, de bouleau et d’eucalyptus. Il est également utile de respirer par le nez sur une paire d'oignons râpés ou de gousses d'ail pendant 10 minutes deux fois par jour.

6 UHF et autres procédures physiothérapeutiques pendant la grossesse devraient être exclus.

Les remèdes homéopathiques sont très efficaces, à condition qu’un homéopathe professionnel traite une femme enceinte contre la grippe. Seul le médecin sera en mesure de sélectionner les formes de dosage individuellement et de prescrire la dose correcte.

8 De nombreux experts disent que les doses de choc de la vitamine C font des merveilles. Mais pendant la grossesse, vous ne devriez pas expérimenter. Si la future mère prend des complexes vitaminés, des boissons à base de cassis, de rose musquée, de citron et de framboise, il n’est pas nécessaire de prendre une dose de charge de vitamines.

9 Il est impossible de prendre des médicaments immunostimulants indépendamment pendant la grossesse, car de nombreux médecins ne les prescrivent pas dans cette position.

Traitement par le froid avec des remèdes populaires en début de grossesse

Si la femme enceinte ne présente pas de réaction allergique au citron, au miel ou aux framboises, il est recommandé de boire du thé avec ces produits. Et avant le coucher, prenez une riche décoction de pommes avec du miel, mélangée avec du jus d’eau minérale, du jus d’airelles ou de canneberges, qui sera très utile à température ambiante.

Bien sûr, lorsqu’un rhume est traité, une femme enceinte veut boire plus, pas manger. Ici, il est important de suivre la quantité de liquide bu et excrété pour prévenir la survenue d'un œdème. Pour cela, il convient de prendre en compte le volume de liquide consommé, y compris le liquide contenu dans les soupes, les légumes et les fruits, et de surveiller également le liquide séparé à l'aide d'ustensiles de mesure. Il est important que le volume consommé ne dépasse pas la quantité allouée.

Lors de la prise de plantes médicinales, il est important de lire les instructions de prise et les contre-indications. Les bouillons et les infusions d'herbes médicinales sont considérés comme des moyens très puissants. Si vous ne respectez pas leur posologie, cela peut nuire au développement de la grossesse.

En même temps, il sera très utile de boire une infusion de viburnum et d'églantier, de sauge et de mélisse, qui sont mélangés en quantités égales. Avant de prendre l'infusion, il est également recommandé d'ajouter quelques gouttes d'huile d'argousier. Entre les repas, vous pouvez également dissoudre le miel sur une cuillère pendant toute la période de la maladie (deux fois par jour).

Aliments pour le rhume pour les femmes enceintes

Bien entendu, il est recommandé aux femmes enceintes de limiter strictement l'utilisation de viandes fumées, d'aliments salés et épicés, de chocolat. De plus, il est nécessaire de réduire la quantité ou d'abandonner complètement les produits carnés en adoptant un régime à base de produits laitiers et de légumes, en privilégiant le yogourt, le kéfir, les pommes et le fromage cottage. Il est préférable de manger des aliments légers: poulet bouilli, soupe aux légumes simple, céréales, bouillons allégés, fruits, légumes. Si vous avez mal à la gorge, il est recommandé de manger des aliments d’une consistance semblable à celle d’une purée de pommes de terre.

Il est interdit de prendre un bain de pieds chaud pendant le premier trimestre de la grossesse (possibilité de fausse couche). Les femmes enceintes souffrant d'hypertension et de varices à tout moment ne peuvent même pas prendre un bain de pieds chaud.

Quel est le danger d'un rhume pour une femme et un fœtus en début de grossesse?

Le rhume n'est pas seulement désagréable, mais aussi une maladie insidieuse pour les femmes enceintes. Son danger réside dans la survenue de complications inattendues, qui sont plus susceptibles aux femmes enceintes, aux retraités et aux enfants. La future mère tente par tous les moyens d’éviter l’apparition de symptômes catarrhals, car la maladie est dangereuse pour elle et pour le fœtus.

Toute maladie, y compris un rhume, au début de la grossesse peut provoquer des processus anormaux et irréversibles dans le développement du fœtus. A ce stade, la formation des organes vitaux de l'enfant, ainsi que de la prolifération très active des cellules.

Le rhume, qui a été transmis au début de la grossesse, conduit souvent à une altération de la fonction du placenta et à un échec dans le processus d'alimentation du fœtus. En outre, les risques de pathologie dans le développement du cœur, du foie et du cerveau du bébé se développent, ce qui peut parfois aussi entraîner une fausse couche.

Malgré le fait que les risques de complications dues au rhume chez les femmes enceintes soient assez élevés, s’ils se rendent rapidement à l’hôpital et prennent les mesures qui s’imposent, ils sont au minimum, voire exclus. L'essentiel est de surveiller votre santé, en ne permettant pas la négligence à la santé de l'enfant à naître.

Prévenir le rhume pendant la grossesse

Il est fortement conseillé aux femmes enceintes de passer moins de temps dans des lieux publics où les gens éternuent et toussent. Il est également nécessaire de marcher plus souvent au grand air en choisissant des endroits calmes, peu fréquentés et calmes. Vous devez vous habiller selon la météo, vous ne devez pas vous envelopper et transpirer, ce qui augmente les risques d'attraper un rhume. Pendant la grossesse, il n'est pas nécessaire de tempérer le corps.

Si un membre de la famille est enrhumé, le corps doit être protégé par un pansement de gaze. Bien qu'il soit interdit aux femmes enceintes de se faire vacciner contre la grippe, la prévention du rhume à l'aide d'oignons et d'ail est très abordable. Il s’agit d’un excellent produit antimicrobien qui peut non seulement manger, mais aussi couper, se répandre dans la pièce.

L'aération et le nettoyage humide doivent être effectués régulièrement.

Il sera également utile cours de vitamines, conçues pour les femmes enceintes.

L'aromathérapie aux huiles de romarin, d'eucalyptus et de sapin est également utile. Ces plantes, comme la menthe, la lavande, le citron, amélioreront l'immunité déjà réduite chez les femmes enceintes. Les traitements d'aromathérapie seront agréables et utiles. En outre, à partir d'un mélange d'herbes à l'avenir, il sera possible de préparer un excellent thé vitaminé.

Froid pendant la grossesse

Un rhume pendant la grossesse est généralement causé par le contact avec les agents pathogènes d'infections virales respiratoires aiguës, d'infections virales respiratoires aiguës. Toutefois, il n’est pas rare que ce terme désigne d’autres maladies, par exemple l’herpès ou la bronchite provoquée par des infections bactériennes, une sinusite et une pneumonie. Et pour ces maladies, les conséquences peuvent être très différentes.

Premier trimestre de grossesse et rhume

Un rhume en début de grossesse est extrêmement indésirable, car le fait de contracter certaines infections peut entraîner une perturbation du développement du fœtus. Pour la première fois, il est particulièrement dangereux de contracter une infection virale telle que la rubéole, qui se manifeste en cas de toux, d'écoulement nasal, de ganglions lymphatiques enflés et d'éruptions cutanées (l'éruption est parfois si subtile et légère que même un médecin ne peut la voir que sous un jour lumineux).

Un rhume au cours du premier trimestre de la grossesse est également dangereux car il est extrêmement difficile à traiter, vous ne pourrez pas prendre la plupart des médicaments, ce qui signifie que seuls les médicaments traditionnels viendront à la rescousse, les mauvaises herbes (certaines d'entre elles sont également dangereuses). Il est clair que le début de la grossesse et le rhume est une combinaison extrêmement indésirable et que tout doit être mis en œuvre pour ne pas tomber malade.

Il existe un mythe parmi le peuple selon lequel un rhume est considéré comme un signe de grossesse. La cassure, la fatigue, la congestion nasale, caractéristiques des premières semaines après la conception, ressemblent beaucoup au SRAS. Bien entendu, il ne s’agit pas d’un véritable rhume, ce «premier signe de grossesse» n’est provoqué que par un changement radical du fond hormonal de la femme, la progestérone provoque une tendance à la rétention d'eau et un nez bouché peut accompagner une femme enceinte jusqu'à son accouchement.

Et pourtant, un vrai rhume au début de la grossesse peut être obtenu très facilement en raison d'une forte diminution de l'immunité chez la femme enceinte. Cette immunodéficience est justifiée du point de vue du développement de l’enfant, car elle le protège des réactions de rejet de l’organisme maternel, mais elle peut provoquer une légère incidence de maladies infectieuses.

Un rhume dans les premières semaines de grossesse est dangereux en raison de ses complications. Si un écoulement nasal léger se transforme en sinusite, une véritable bronchite commence et même une pneumonie - les conséquences pour le bébé peuvent être désastreuses en raison de la nécessité de prendre une grande quantité de médicaments et non des meilleures conditions de développement. Avoir attrapé un rhume au cours de la première semaine de grossesse, lorsque la mère n'en sait pas davantage sur la conception, peut entraîner un avortement avant même que la menstruation ne soit retardée; dès les premiers jours de la grossesse, l'embryon est très vulnérable. Étant tombés malades, nous prenons des médicaments sans réfléchir pour faire baisser la température, nous débarrasser de la toux, goutter dans le nez tout ce qui peut se débarrasser d'un rhume, et tout cela est destructeur pour l'embryon. La chaleur seule peut constituer une menace pour votre bébé.

Un rhume au cours du premier mois de grossesse est dangereux, il est donc préférable de le prévenir en prévoyant une grossesse sans épisodes de SRAS. Par exemple, au début de l’automne, lorsque le système immunitaire est optimal, vous êtes plein d’énergie et que les infections virales ne sont pas encore courantes.

Rhume au deuxième trimestre de la grossesse

Contrairement au rhume des premiers stades de la grossesse, les infections virales au deuxième trimestre sont moins dangereuses. On ne peut pas dire qu'elles ne puissent en aucune manière affecter l'enfant. Les infections virales respiratoires aiguës transférées peuvent provoquer une insuffisance fœtocentaire lorsque le placenta ne permet pas de fournir à l'enfant oxygène et nutriments.

Si vous avez un rhume ou un deuxième trimestre de grossesse, vous devez rester sérieux et le traiter avec une extrême prudence. Les malformations chez un enfant ne sont plus possibles, mais son système nerveux peut en souffrir car, au cours du deuxième trimestre de sa maturation active, le bébé peut naître avec un poids faible et à l'avance si vous êtes malade ou prenez des médicaments sans y penser.

Rhume au troisième trimestre de la grossesse

À la fin de la grossesse, le risque de maladie augmente à nouveau. Un rhume en fin de grossesse est particulièrement dangereux à la veille de l'accouchement, car immédiatement après la naissance, le bébé sera exposé à une infection virale, sera inévitablement infecté par la mère et obligé de la combattre.

Un rhume au 9ème mois de grossesse signifie que vous êtes hospitalisé pour un accouchement non pas dans le département de physiologie, mais dans le département où se trouvent des femmes non testées qui n'étaient pas enregistrées pour une grossesse ou un accouchement. Après l'accouchement, le bébé est isolé de vous, ce qui réduira le risque qu'il tombe malade, mais vous prive des premiers beaux moments passés ensemble.

Un rhume au cours du dernier mois de grossesse peut entraîner une évolution compliquée de l'accouchement, vous serez affaibli, donner naissance à de la fièvre n'est pas un plaisir pour les faibles de cœur.

Si nous parlons d'une infection telle que l'herpès - infecter l'enfant immédiatement après la naissance lui donne une menace mortelle.

Symptômes du rhume

Le rhume et la grippe normaux pendant la grossesse coulent, comme dans la condition habituelle, pas enceinte. La température, qui peut être très élevée avec la grippe, peut être élevée, la congestion nasale, le nez qui coule et la toux sont gênants, il peut y avoir des maux de tête, des douleurs articulaires, de la faiblesse. Tous ces symptômes typiques du SRAS sont déchirants, car ils ne peuvent pas être atténués par les médicaments classiques.

Si vous avez une grossesse, un rhume, de la fièvre, préparez-vous à y faire face uniquement par les méthodes populaires, les médicaments uniquement dans les cas extrêmes. Les symptômes du rhume pendant la grossesse, tels que maux de gorge, toux, sont traités avec des rinçages et des inhalations, et non des sirops et des pilules. Même un nez qui coule pendant la grossesse ne peut être traité qu'avec des sprays contenant du sel, par exemple Aquamaris.

Le plus important est de commencer le traitement à temps et d'éviter les complications nécessitant un traitement médicamenteux, en particulier des antibiotiques. Il n'est pas nécessaire de se prescrire les pilules, le même moyen de température, par exemple, l'aspirine, affectent les prostaglandines, qui participent également à tous les processus liés à la grossesse.

Après avoir attrapé les premiers signes de rhume pendant la grossesse, vous devez agir immédiatement.

Certains des symptômes que nous attribuons habituellement au froid banal peuvent en fait être dangereux. Les bulles d'herpès, sautant dans le nez, sur les lèvres, ne sont pas simplement un rhume. C'est un virus de l'herpès dangereux pour un enfant. Le contact primaire est dangereux et l'infection virale des organes génitaux est dangereuse; s'il y a exacerbation du travail, l'herpès génital sera un signe de césarienne dans l'intérêt du fœtus. Les autres symptômes ne sont pas du tout un rhume, bien qu'ils y ressemblent beaucoup.

Pour de nombreuses femmes, la respiration nasale a été perturbée pendant presque tous les 9 mois. Un tel «rhume» constant pendant la grossesse n’est pas dangereux, car ce gonflement n’est causé que par des hormones. Il n'est pas nécessaire de soigner, d'accoucher - tout passera par lui-même.

Danger de rhume

Qu'est-ce qu'un rhume dangereux pendant la grossesse? Devenues malades, la plupart des femmes commencent à comprendre comment cela affectera leur enfant et s’il aura des conséquences graves pour lui. En partie, une telle anxiété a des raisons, en particulier au début et avant l’accouchement.

Considérez ce qui menace le rhume pendant la grossesse à différentes périodes.

Froid pendant la grossesse, 1 trimestre

Un rhume subi avant la grossesse n’a pas d’effet significatif sur la conception et la gestation, mais il convient de rappeler qu’après une maladie, le corps est affaibli. C’est pourquoi il est possible de s’abstenir de concevoir pendant quelques mois si vous avez eu une grippe ou un autre ARVI.

Un rhume au cours du premier mois de grossesse est dangereux car il peut entraîner une interruption, des anomalies du développement chez l’enfant et des malformations congénitales. Tout cela n'est pas garanti à 100%, mais le risque augmente. S'il y a des malformations graves, elles sont facilement détectées lors de la première échographie de dépistage du fœtus à 10-11 semaines, après avoir eu une maladie précoce, ne manquez pas cet examen, il est important pour vous.

Le risque de rhume en début de grossesse tient également au fait que les mères enceintes ont considérablement réduit leur immunité, ce qui signifie que la maladie peut être plus grave que d’habitude. Plus souvent, il y a des complications bactériennes, la maladie est plus difficile à traiter.

Néanmoins, l’effet du froid sur la grossesse n’est pas si grave que de penser que le bébé est né né incomplet. En secret, presque toutes les femmes sont malades ou au moins en contact avec les malades, et presque toutes donnent naissance à des enfants en bonne santé. Ne paniquez pas si vous êtes malade.

Froid pendant la grossesse, 2 trimestres

Le deuxième trimestre est caractérisé par une diminution du risque de conséquences pour l’enfant porteur d’un IVDA chez la mère. Le placenta est formé et protège le bébé en prenant le poids. Cependant, elle-même souffre d'une manière ou d'une autre, si souvent qu'il n'est pas souhaitable de tomber malade. Des rhumes fréquents pendant la grossesse peuvent provoquer une altération de la circulation sanguine dans le placenta, l'apparition de calcifications et son vieillissement prématuré, ce qui peut entraîner une insuffisance fœto-placentaire, une hypoxie fœtale et son hypotrophie. Les effets d'un rhume sur la grossesse dépendent de la fréquence, des infections spécifiques que vous avez et de la façon dont vous avez été traité.

Froid pendant la grossesse, 3 trimestres

Ayant été malade au 3ème trimestre, surtout au cours des dernières semaines, la femme est très à risque. Elle-même n'a pas encore formé d'immunité contre cette infection et si le bébé est né, elle ne pourra pas le protéger, l'enfant peut facilement être infecté par sa mère immédiatement après la naissance. Pour cette raison, les futures mères qui viennent à la maternité avec des infections virales respiratoires aiguës, de la fièvre, ne sont pas hospitalisées dans le service habituel, mais où toutes les mères douteuses mentent et après l’accouchement, le bébé peut même être isolé de vous.

Vous devez comprendre que les rhumes des dernières semaines de grossesse sont extrêmement indésirables et doivent être doublement sécuritaires, ne visitez pas les endroits bondés peu de temps avant d'accoucher, n'utilisez pas les transports en commun, n'allez pas faire les magasins. Les contacts supplémentaires avant la naissance n'ont pas besoin de future mère.

Traitement par le froid

Quelle que soit la façon dont vous avez pris soin de vous, il est toujours arrivé, froid pendant la grossesse, que faire? Tout d’abord, ne paniquez pas, puis agissez.

Si vous travaillez et que vous n'êtes pas encore en congé de maternité, rappelez-vous, garder une infection virale des voies respiratoires aiguës chez la femme enceinte est strictement contre-indiqué, rendez-vous à l'hôpital sans hésiter, même si vous avez un rhume.

Un traitement par le froid pendant la grossesse doit être effectué, en évitant le plus possible les médicaments.

Si vous toussez - nous traitons par inhalation et décoction d'herbes à action expectorante. En ce qui concerne les herbes, elles ne peuvent pas toutes être utilisées par les femmes enceintes et la toux peut être différente, vous devez faire attention au choix et la bonne décision est prise avec l'aide d'un médecin.

Nez qui coule Un nez qui coule est dangereux car avec cela, vous n'avez pas assez d'oxygène et l'enfant en souffre. Dans le même temps, vous ne devez pas utiliser de gouttes vasoconstricteurs, il existe d’excellents moyens absolument sûrs, par exemple des gouttes de sel.

Haute température Nous ne baissons pas à 38 degrés, au-dessus de 38 degrés, nous essayons d’abord de faire face aux remèdes populaires, si ni le thé à la framboise, ni le bouillon d’un pied de patte ne nous aident, nous devrons prendre des médicaments. Supposons le paracétamol, sous la surveillance d'un médecin. Maux de gorge - nous traitons les produits de rinçage, les herbes et les sodas viendront à la rescousse.

En général, c'est le médecin qui doit prescrire tous les médicaments contre le rhume pendant la grossesse. Vous ne pouvez pas savoir par vous-même exactement pourquoi vous tombez malade et s'il s'agit d'un mal de gorge? Sinusite? Une pneumonie? Sans traitement antibiotique opportun, ces maladies disparaissent tristement, de sorte que, lorsqu'elles découvrent qu'elles ne vont pas bien, appelez le médecin à la maison sans hésiter. Tous les moyens, médicaments, comprimés doivent être approuvés par votre thérapeute, le plus important est de ne pas nuire au bébé et d’empêcher d’éventuelles complications.

Prendre une décision sur la manière de se faire traiter par un médecin, les expériences sont maintenant contre-indiquées. Vous devez simplement guérir la maladie, sans perte ni conséquences, et croyez-moi. Tout thérapeute sait beaucoup mieux comment traiter un rhume pendant la grossesse.

Prévention du froid

Il est beaucoup plus facile de prévenir la maladie que de la traiter plus tard, la prévention du rhume pendant la grossesse doit être constante. Comment ne pas tomber malade?

- Si vous venez de tomber malade, planifier votre grossesse est un mois au moins pour différer, laissez-vous devenir plus fort.

- Habillez-vous en fonction de la météo, ne surchauffez pas et ne surchargez pas, choisissez des tissus naturels.

- Évitez les endroits encombrés et les contacts inutiles.

- si quelqu'un est malade à la maison - il doit porter un masque (c'est le patient, pas vous), et vous vous lavez souvent les mains sans utiliser la même vaisselle avec le patient.

- Bien manger, utiliser des phytoncides naturels dans les aliments (oignons et ail).

- Prendre des vitamines prescrites pour les femmes enceintes.

- modéré tempéré. Marcher dans les bois, des bains contrastés pour les pieds et les mains sont très utiles.

La prévention du rhume pendant la grossesse devrait commencer avant la conception. Il serait bien de maximiser votre santé avant la conception, par exemple, de bien vous reposer dans le sud.

Vous savez maintenant ce qu’il est dangereux de tomber malade pendant la grossesse, quelles en sont les conséquences et quel type de traitement vous avez besoin pour un rhume. La grossesse n'est pas la meilleure façon de guérir, ce n'est pas une tâche facile, ce qui signifie que vous devez simplement essayer de ne pas tomber malade.

Nous représentons notre partenaire - boutique en ligne BAG RODDOM

Sur le site du magasin, vous avez la possibilité de commander un ensemble de produits prêts à l'emploi pour la maternité ou de faire le sac avec tout ce dont vous avez besoin pour votre bébé. Toutes les choses à la maternité sont certifiées et autorisées par le SES pour une utilisation à la maternité. Elles sont emballées dans un sac transparent personnalisé que vous pourrez emporter avec vous et l’ambulance, ainsi que dans n’importe quelle maternité. Découvrez quelques centaines de critiques sur la manière dont nous aidons les femmes enceintes.

Livraison gratuite par courrier à Moscou et à Saint-Pétersbourg le jour de la commande.

Envoi de commandes vers d'autres régions par courrier de la Russie et de diverses entreprises de transport.

Avez-vous besoin de vitamines pendant la grossesse

Le muguet est l’une des maladies féminines les plus fréquentes.

Comment traiter un rhume en début de grossesse

Le premier trimestre est la période où l'enfant à naître a des organes internes. Un rhume précoce peut provoquer une hypoxie, une insuffisance cardiaque ou rénale, ce qui rendra le fœtus non viable, ainsi que diverses pathologies. Maman, qui a appris la grossesse attendue depuis longtemps, recommande de s'habiller chaudement, d'éviter les grandes foules et de boire des vitamines pour ne pas tomber malade. Et dès les premiers symptômes d'ARVI, allez chez le médecin et sélectionnez le traitement.

Repos et pas d'infections

Le rhume est une maladie virale ou infectieuse dangereuse qui ne peut pas être portée sur les jambes. Le corps de la femme, dépourvu de changements hormonaux et de toxicose, a besoin de repos et de congés de maladie. La future mère reste à la maison jusqu'à ce que les symptômes disparaissent complètement, car les transports en commun, les magasins et même les parcs sont des sources de bactéries supplémentaires. Des microbes supplémentaires aggravent l'état de santé et augmentent le risque de développer des anomalies chez l'enfant.

Il n'est pas souhaitable de traiter les rhumes avec des médicaments au début. La plupart des médicaments entraînent de nombreux effets secondaires et affectent négativement l’enfant non formé. Avant d’utiliser des herbes et d’autres produits populaires, une femme enceinte devrait consulter un gynécologue ou un médecin généraliste. Un médecin en période d'exacerbation de la grippe et des infections virales est préférable d'appeler à la maison. À l'hôpital, une femme enceinte peut recevoir une dose supplémentaire de virus, ce qui entraînera des complications.

Si une visite à la clinique est inévitable, la femme met un bandage de gaze, lubrifie les voies nasales avec une pommade oxolinique et emporte un tube de gel antiseptique. Les gants antibactériens humides conviennent également.

Le médecin dira à la femme enceinte quels médicaments battent la température si elle monte à +38 et plus. Certains thérapeutes prescrivent des antibiotiques, mais des médicaments puissants sont pris dans les cas où le rhume est compliqué. Avec la toux habituelle, le nez qui coule et le mal de gorge, ces fonds ne sont pas nécessaires. Ils ne détruisent que la microflore intestinale, et c'est dans cet organe que se trouvent les cellules immunitaires.

Enceinte restreint la communication avec les autres membres de la famille. Le mari et les enfants plus âgés qui vont à la maternelle ou à l’école peuvent être des porteurs potentiels de virus. Pendant que la femme est malade, la maison suit quelques règles:

  1. Ne faites pas de bruit. Un sommeil complet de huit ou neuf heures accélère la récupération.
  2. Préparer indépendamment, laver la vaisselle, nettoyer et se baigner. Moins une femme travaille, plus il reste d'énergie dans le corps pour combattre les virus.
  3. Ne contrariez pas la future mère et ne vous disputez pas avec elle. Le stress affaiblit le système immunitaire et augmente le risque de complications et de fausse couche.
  4. Après chaque promenade, lavez leurs chaussures, leurs mains et leur visage. Les microbes s'accumulent sur les vêtements et la peau exposée. Pour qu'ils n'entrent pas dans l'appartement, vous devez respecter les règles d'hygiène.

Une femme enceinte dort non seulement la nuit, mais aussi après le déjeuner. Le corps est restauré pendant le repos. Lorsque vous avez un rhume, vous ne pouvez pas vous fatiguer les yeux en lisant des livres ou en travaillant sur un ordinateur portable. La télévision est autorisée, mais pas pour longtemps. Le froid passe plus vite si la future mère mange correctement, boit beaucoup de liquide et ne fait pas trop.

Traitements thermiques

Avec des symptômes d'infections virales respiratoires aiguës dans les premiers stades ne peuvent pas être congelés. La maison est maintenue à une température de +20 à + 22-24 degrés. L'air est constamment humidifié et les pièces sont régulièrement aérées. L'oxygène réduit la concentration de microbes dans les locaux. Il est plus difficile pour le corps de lutter contre les virus s'il est bouché et chaud dans un appartement.

Il est recommandé aux femmes enceintes de porter des chaussettes en laine ou en éponge épaisse, ainsi que des pyjamas à manches longues et des pantalons, mais il est contre-indiqué de les envelopper avec plusieurs couvertures. En cas de surchauffe du corps, la circulation sanguine s'accélère et un tonus utérin peut se produire, ce qui peut conduire à une fausse couche.

Par temps froid, il est utile de réchauffer les sinus maxillaires avec des œufs à la coque ou des sacs en tissu contenant du sel red-hot. Les inhalations de pommes de terre et de sodas sont autorisées, avec des décoctions à base de plantes ou des huiles essentielles. La procédure avec des additifs aromatiques est effectuée si la femme enceinte n’est pas allergique aux composants.

Les décoctions à base de plantes pour réchauffer le nez sont préparées à partir de plantes médicinales:

  • écorce de chêne;
  • calendula;
  • la sauge;
  • l'eucalyptus;
  • marguerites;
  • bourgeons de bouleau;
  • feuilles de fraise ou de cassis.

Les teintures aux herbes à base d’eau faible sont utilisées pour se gargariser lors de l’écrasement et de la séparation du pus. Vous pouvez préparer une décoction de camomille et de sauge en mélangeant 1 c. l composant avec 500 ml d'eau, puis divisez le médicament naturel en deux parties. Le premier est versé dans une tasse et refroidi. Réchauffez l'infusion des amygdales lavées et des voies nasales. La deuxième partie, alors qu’elle est chaude, est recouverte d’un capuchon en papier propre. Le nez ou la bouche inspirent doucement les vapeurs chaudes.

De manière similaire, les inhalations sont effectuées avec des huiles essentielles. 5 à 6 gouttes de l'additif sont dissoutes dans un bol d'eau chaude. Insister 3 minutes, puis inhaler les vapeurs éthérées. Huile de grossesse convenable rose musquée, eucalyptus ou thym.

En conduisant l'inhalation est préférable de ne pas couvrir avec une serviette. Un air trop humide et chaud entraîne un manque d'oxygène, des vertiges et une hypoxie du fœtus. La procédure est arrêtée pour des sensations inconfortables ou étranges.

Les rhumes précoces ne sont pas traités avec des pansements à la moutarde, des banques, des compresses alcoolisées ou des bains de pieds. Maximum - une douche chaude, qui élimine temporairement le gonflement de la muqueuse nasale et facilite la respiration.

Préparations: ce qui peut et ne peut pas être

Au premier trimestre, une température comprise entre 37 et 37,2 degrés est considérée comme normale. La chaleur dégagée par le froid n’est pas réduite tant que le thermomètre n’indique pas plus de 38–38,5 ° C. La température est réduite en buvant abondamment: thé noir ou vert au citron, viorne ou canneberge mors, eau. Vous ne pouvez pas utiliser plus de 2 litres de liquide par jour. L'eau stagne dans les tissus mous, provoquant un gonflement et une prééclampsie.

En cas de chaleur, des pansements sont appliqués sur les poignets et le front et humidifiés au vinaigre. Si tout échoue, prenez des préparations de paracétamol. Au lieu de pilules, achetez des sirops ou des suppositoires qui agissent moins fort.

Les antipyrétiques autorisés incluent:

Le nez qui coule et l'œdème de la membrane muqueuse sont nettoyés avec des gouttes aux propriétés vasoconstrictrices: Sanorin, Naphthyzinum ou Otrivin. Au début de la grossesse, Pinosol est évacué. Le médicament est cher, mais sûr et efficace. Les gouttes vasoconstrictrices sont utilisées jusqu'à 4 fois par jour, mais pas plus de 3 jours. Lorsqu'ils sont maltraités, ils nuisent à la circulation sanguine et entraînent une privation d'oxygène du fœtus en oxygène.

En cas de rhume, les voies nasales sont lavées avec des vaporisateurs à base d’eau de mer. Ils hydratent la muqueuse, adoucissent et apaisent l'inflammation. Aquamaris et Humer appropriés. Les sprays remplacent une solution saline peu coûteuse. Le médicament se compose d’eau purifiée et de sel, ne nuit donc pas à l’enfant.
Maux de gorge supprime "Faringosept", "Lizobakt", "Stopangin".

Les immunomodulateurs et les antipyrétiques contenant de l’acide acétylsalicylique sont contre-indiqués. La première cause d'arythmie et d'hypertension. Ce dernier fluidifie le sang, augmentant le risque de rejet du placenta et de fausse couche. Les préparations "Biseptol" et "Bactrim" provoquent le développement de la gueule du loup. L'indométacine est à l'origine de l'hypertension artérielle pulmonaire et du rejet d'embryons, tandis que Citramon provoque des saignements utérins. Les teintures à base d'alcool d'échinacée, d'eucalyptus, de calendula et d'autres plantes sont également interdites. Les préparations à base de plantes ne peuvent pas se gargariser ni se rincer le nez.

Pour ramasser des fonds d'un rhume devrait un spécialiste. Toute pilule prise par une femme sans la permission d'un médecin peut causer des anomalies ou la mort du fœtus.

Régime pour un rhume

Les cellules immunitaires responsables de la destruction des virus sont produites dans les intestins. La tâche de la femme enceinte est de restaurer la microflore de cet organe et de démarrer la production de leucocytes. Le corps lors d'un rhume n'est pas capable de digérer les aliments lourds. La future mère supprime de la diète saucisse, beurre, porc et agneau, viande fumée, bacon et bacon, pommes de terre sautées et fast food.

Les marinades et les aliments contenant une grande quantité de sel retiennent les liquides dans le corps. L'œdème crée une charge supplémentaire sur les reins et le cœur d'une femme enceinte. Les cornichons et les tomates, les champignons en conserve, les craquelins, le hareng et le poisson séché disparaissent du menu.

La composition d’une alimentation équilibrée et saine comprend:

  • soupes de légumes;
  • bouillie muqueuse;
  • viande de poulet cuite à la vapeur ou bouillie;
  • poisson de mer cuit au four;
  • salades de fruits et de légumes frais;
  • gelées de baies;
  • boissons au lait fermenté;
  • fromage cottage

Les femmes enceintes qui ne sont pas allergiques aux agrumes doivent manger des oranges, des pamplemousses et des mandarines. Des sources exotiques de vitamine C remplacent la décoction des hanches. Dans les baies rouges, il y a beaucoup d'acide ascorbique, mais pour le conserver, la billette est versée avec de l'eau chaude et insistée. Bouillir le bouillon des hanches ne peut pas être.

Les symptômes du rhume suppriment le lait chaud avec du miel et du soda. Le beurre est ajouté à la boisson lors des démangeaisons et de la toux, il peut s'agir de blaireau ou d'huile de poisson. Le miel est un remède universel contre la rhinite, les maux de gorge et la bronchite, mais le produit à base d'abeille ne doit pas être maltraité pendant la grossesse. Par jour, manger jusqu'à 60 g d'édulcorant naturel, afin de ne pas provoquer d'allergie.

Le miel est dissous dans un bouillon à base de plantes et des boissons aux fruits. Dessert aux vitamines préparé à partir de produits apicoles et de citron haché. Les médicaments à base d'agrumes sont interdits aux femmes souffrant de gastrite, de brûlures d'estomac ou d'ulcères.

Recettes à base de plantes

Les plantes médicinales aident à renforcer le système immunitaire et à éliminer les symptômes du rhume à un stade précoce:

  1. Le thé de fleurs de tilleul se boit à des températures élevées et des frissons. Mélanger en proportions égales avec des fleurs de sureau, mesurez 1 c. l brasser et ajouter une tasse d'eau bouillante.
  2. Une décoction de sauge gargariser avec un mal de gorge pour prévenir les maux de gorge. Combinez 30 g d'herbe broyée avec un verre d'eau chaude. Filtrer le médicament refroidi à la température ambiante. À l'intérieur de la perfusion n'est pas prise, cela affecte les hormones de la femme enceinte et conduit à la mort de l'embryon.
  3. Le thé à la framboise renforce le système immunitaire en accélérant la récupération. Les feuilles et les rameaux n'utilisent pas de plantes, mais uniquement des baies séchées ou fraîches. Le produit est mélangé avec des hanches et des groseilles. Prendre 1 cuillère à soupe. l baies, brasser 0,5 litres d'eau bouillante. Dans la boisson actuelle, ajoutez 35 ml de miel. Tous les 500 ml de médicament sont bues par jour.
  4. La toux, même sèche et aboyante, est traitée avec les feuilles de la mère et de la belle-mère. La plante n'affecte pas le développement du fœtus et ne présente aucune contre-indication. Une pincée d'herbes est mélangée à une tasse d'eau, une assiette chauffante ou un bain d'eau. Insister pour chauffer pendant une demi-heure, boire avec du miel ou sans.
  5. Infusion utile de 12 dates et 500 ml d'eau. Les fruits secs bouillent pendant 30 minutes. Les fruits mangent, et le thé est divisé en 2-3 portions et boit avec de fortes attaques de toux.

Les femmes enceintes présentent souvent des symptômes du rhume au cours du premier trimestre. Mais plus de 80% des mères ayant eu un ARVI donnent naissance à des enfants en bonne santé et forts. L'essentiel est de suivre toutes les instructions du gynécologue, de bien manger et de ne pas s'inquiéter. Et puis le froid passera rapidement et ne nuira pas à l'enfant.

Comment traiter les rhumes en début de grossesse

Les rhumes en début de grossesse sont assez fréquents chez les femmes enceintes. Lorsque le corps de la femme est reconstitué dans un état de procréation particulier, un nouveau système fonctionnel se forme dans le corps de la mère, conçu pour fournir toutes les conditions nécessaires au plein développement du fœtus. Ceci, bien que inhabituel, mais tout à fait naturel, conduit à une diminution générale de l’immunité et, par conséquent, à un risque élevé de rhume. C'est pourquoi les rhumes fréquents sont considérés comme un signe de grossesse précoce.

Lire dans cet article.

Symptômes du rhume en début de grossesse

Le rhume est le nom générique de diverses maladies respiratoires aiguës dues à un virus ou à une infection chez l'homme. Les premiers symptômes du rhume sont: fatigue, faiblesse, vertiges et congestion nasale. Mais tous les maux sont caractéristiques du début de la grossesse, lorsque le corps est reconstruit. Pour pouvoir détecter rapidement un rhume ou d’autres maladies similaires, la future mère doit surveiller de près la température de son corps et son état de la gorge. Après tout, ces deux indicateurs distinguent l'hypothermie simple de l'infection du corps par un virus. Si une femme gèle pendant la grossesse à un stade précoce, vous ne devriez jamais fermer les yeux!

Symptômes nécessitant une attention médicale immédiate

Les symptômes indiquant le besoin de demander de l'aide incluent:

  • Une forte augmentation de la température est un signe d'infection par la grippe, elle provoque des frissons, des muscles et des maux de tête marqués, des courbatures et une toux légère et sèche.
  • Douleurs nasales épaisses, douleurs dans les yeux, maux de tête et toux sèche signifient sans aucun doute une infection adénovirale, qui se manifeste initialement par la présence d'un écoulement nasal, de fréquents éternuements et une fièvre prolongée.
  • Les chatouilles et les maux de gorge, difficiles à avaler, sont les premiers signes d'une infection à rhinovirus. En outre, avec cette maladie, la respiration devient difficile et une sensation de brûlure et des picotements commencent dans le rhinopharynx.

La survenue d'une des affections susmentionnées chez une femme enceinte indique qu'il est urgent de consulter un médecin pour établir un diagnostic précis et attribuer le traitement efficace correct.

L'effet du froid sur le développement fœtal

La plupart des femmes modernes ne sont pas suffisamment informées de l’importance et de la gravité du processus de portage. C’est pourquoi, avec la maladie aux premiers stades, beaucoup sont traités avec les moyens habituels, mais inacceptables, ou ne sont pas traités du tout, souffrant de la maladie "aux pieds". Toutefois, à en juger par les données des statistiques médicales, plus de 10% des femmes subissent une interruption de grossesse précoce, à cause du SRAS en début de gestation.

Le rhume banal d'une future mère, survenu entre la cinquième et la sixième semaine de l'âge gestationnel de l'embryon, peut entraîner une anomalie du système nerveux de l'enfant, car c'est à ce stade de son développement que se forme le tube neural fœtal. Une respiration difficile et, par conséquent, une simple congestion nasale au début de la grossesse peuvent entraîner un déficit en oxygène dans l'embryon et, par conséquent, son hypoxie et son retard de développement. Au cours du premier trimestre de la grossesse (période embryonnaire), tous les organes les plus importants sont couchés et formés et, par conséquent, c'est cette période de gestation qui affectera toute la vie future de la personne future.

Comment traiter dans les premiers stades

Que faire si la femme est toujours malade au début de sa grossesse? Il est très important de consulter le thérapeute général, qui établira le diagnostic et vous dirigera vers un spécialiste qualifié, ainsi que l’obstétricien-gynécologue qui mène la grossesse.

Cependant, malgré toutes les précautions que la future mère prend, il existe des cas d’incompétence du principal médecin, qui peuvent nuire gravement au fœtus et à la femme elle-même. Comme on dit, "faites confiance, mais vérifiez", il est donc nécessaire de savoir quels médicaments peuvent ou non être utilisés pendant le premier trimestre de la grossesse.

Préparations sécuritaires contre le rhume lors du transport d'un enfant

Malheureusement, les médicaments les plus rapides sont souvent contre-indiqués pendant la grossesse. Pour les femmes occupant ce poste, vous pouvez choisir les moyens présentés dans le tableau.

Groupes de médicaments qui ne devraient pas être pris pendant la grossesse

Le principal danger de l'auto-traitement réside dans l'ignorance de l'action des médicaments sur le fœtus. S'il n'est pas possible de se rendre à l'hôpital, évitez d'utiliser de tels médicaments:

  1. Antibiotiques, excluant la série de la pénicilline. La grande majorité des antibiotiques perturbe le processus de développement embryonnaire, en particulier au début de la grossesse.
  2. Aspirine. Son utilisation nuit au développement du système cardiovasculaire et des poumons du bébé, ainsi qu’au risque de rupture du placenta.
  3. Pertussin. Ce médicament est souvent prescrit si la patiente a mal à la gorge; son utilisation est interdite dans les premiers stades de la grossesse, car ses substances actives provoquent une augmentation du tonus de l’utérus et conduisent souvent à une fausse couche.
  4. Glycodine et ACC. N'utilisez pas ces médicaments en raison de leur action mucolytique prononcée, pouvant provoquer des saignements, une hypotension et une tachycardie.

En fait, la liste des médicaments interdits et non recommandés lors de la naissance de l'enfant est beaucoup plus vaste, il existe un nombre très limité de substances sans danger pour le fœtus. Par conséquent, il est beaucoup plus facile et plus sûr d'essayer de guérir le rhume avec les méthodes de la «grand-mère» et non avec des préparations pharmaceutiques. De plus, la nature a vraiment quelque chose à offrir à la future mère et à son bébé. De nombreuses substances naturelles largement utilisées résistent efficacement au rhume.

Méthodes traditionnelles de traitement du rhume

En plus des mesures préventives contre le rhume, qui sont familières à tous, il est également nécessaire de faire très attention en dehors des saisons: après la promenade, vous devez vous laver les mains, manger des aliments riches en vitamines, éviter l'hypothermie et les courants d'air. Lorsque des symptômes même apparemment anodins apparaissent, tels que des frissons précoces pendant la grossesse, il est urgent de prendre des mesures pour prévenir les maladies.

Aux premiers signes d'indisposition, une femme doit passer au «repos au lit», il est également recommandé de boire beaucoup d'eau tiède ou de la compote. La pièce dans laquelle la mère passe le plus de temps devrait être chaude et aérée. Si nécessaire, rendez-vous dans les lieux publics et lubrifiez les sinus nasaux avec une petite quantité de pommade oxolinique. Ce médicament est utilisé avec succès depuis des décennies. Des infusions aux herbes capables de soulager l'inflammation des muqueuses et d'améliorer l'immunité sont également utiles.

Infusions à base de plantes pour tous les symptômes du rhume

Il existe plusieurs recettes de décoctions éprouvées au fil des années qui sont efficaces dans la lutte contre le rhume:

  • Le thé au tilleul à partir de fleurs est accepté si la femme frissonne au début de sa grossesse. La recette du thé est simple: mélangez à parts égales des fleurs de tilleul et de sureau noir, deux cuillères à soupe du mélange sont ajoutées à un verre d’eau bouillie. Cette infusion doit être bue modérément en une étape.
  • Les feuilles de pied de pied aident à bien tousser et n'ont absolument aucune contre-indication pour la future mère. Et avec une toux sèche et aboyante, un bon remède est une infusion de datte sous cette forme: faites bouillir 10 à 12 dattes dans un demi-litre d'eau pendant 30 minutes. Buvez une boisson chaude pour un effet positif maximum.
  • La framboise au miel a un effet tonique et renforce l'immunité. Il est à noter que les feuilles de framboises sont interdites pendant la grossesse, seules les baies de framboises sont utilisées pour la perfusion. Préparation d'une boisson médicinale selon la recette: faites bouillir un demi-litre d'eau bouillante dans une cuillère à soupe de miel, d'églantier, de framboise et de baies de cassis, puis infusez le mélange pendant 15 minutes. Buvez la perfusion devrait être avant les repas 3 fois par jour.

Comment traiter un nez bouché

Pour vaincre le froid en début de grossesse, vous pouvez non seulement vous rincer le nez avec des solutions salines, mais également utiliser des inhalations thérapeutiques. Recettes pour la préparation de mélanges pour l'inhalation une quantité énorme, cependant, ne sont pas tous appropriés pour le corps de la future mère. Les remèdes les plus inoffensifs sont considérés comme des pommes de terre bouillies. Pour les inhalations bénéfiques, on utilise un nettoyage de la pomme de terre bouillie, dans lequel vous devez respirer par paires, recouvert d'une serviette épaisse.

Comment traiter un mal de gorge

De nombreuses teintures pour le rinçage font face à un mal de gorge, cependant, la future mère doit faire attention au manque d’alcool qu’elle contient si le médicament est acheté en pharmacie. Indépendamment préparer la solution pour gargariser peut être en utilisant du sel, de la soude ou une infusion de sauge. Un rinçage avec des remèdes maison éliminera les effets négatifs du bébé dans le ventre de la mère et de son corps, de sorte qu’ils doivent porter une attention particulière.

L'infusion de sauge est préparée en insistant pour une cuillère à soupe d'herbes dans un verre d'eau bouillante pendant trente minutes. Les gargarismes et la cavité buccale avec ce médicament doivent être particulièrement prudents et ne doivent en aucun cas être avalés. La sauge est interdite d'utilisation interne par les femmes pendant la gestation, car elle a un effet important sur les hormones et provoque une contraction utérine.

Soda gorge devrait être selon le schéma: 2 cuillères à café diluée dans 250 ml d'eau tiède, rincer tenue cinq fois par jour. L'utilisation de soude pour la cavité buccale aidera à se débarrasser des éternuements pendant la grossesse aux premiers stades, car avec cette solution, il est efficace de se rincer le nez lors d'un rhume. Le même effet se produit lors de l'utilisation d'une solution saline pour le mal de gorge et le nez.

Chaque mère essaie de ne donner que le meilleur à son enfant et une bonne santé est un cadeau précieux! Et cela dépend entièrement des 9 mois de croissance et de développement du bébé dans l'utérus. Il est très important de prendre conscience de toutes les responsabilités que chaque femme qui porte un enfant porte sur ses épaules fragiles. En surveillant leur santé, la jeune mère assurera la santé et son enfant à naître.

. au cours de la grossesse dans les premières périodes au-dessus de la norme de 37,5 ° C, il provoque une gêne chez une femme, signale la présence d'un rhume ou.

C'est pourquoi il est important de savoir quelle prévention du rhume pendant la grossesse aux stades précoces est correcte et efficace.

Et se sentir mal, attribué à son rhume ou à une infection. Mais si une cystite est effectivement apparue pendant la grossesse, elle ne met pas une croix.