Principal
Toux

Causes de toux et d'écoulement nasal chez le nourrisson

La toux et la rhinite chez les nourrissons peuvent apparaître simultanément. La rhinite peut entraîner l'apparition de toux chez le nouveau-né, car le mucus (infecté par des virus, des bactéries) coule le long du mur jusqu'à la gorge, provoquant ainsi une toux. Le renforcement de ces conditions est constaté le soir, la nuit.

Le nez qui coule et la toux chez le nourrisson sont rarement des signes autonomes, il s’agit généralement de symptômes de maladies graves survenant dans le corps de l’enfant. Par conséquent, il est important d'identifier la cause et de traiter le plus tôt possible afin que le bébé ne développe pas de complications.

Raisons

Facteurs de développement de la rhinite chez les nourrissons. La rhinite non infectieuse se développe dans le contexte de:

  • Caractéristiques physiologiques - adaptation de la membrane muqueuse nasale à l'environnement externe;
  • La dentition;
  • Entrée d'un objet étranger (il n'y a pas de température);
  • Trauma des muqueuses.

Avec cette forme, l'apparition de la toux est rare. Lorsque la nature non infectieuse de la rhinite et de la toux peut également se produire sous l'influence d'irritants, une réaction allergique. La rhinite infectieuse se forme lorsque la flore bactérienne ou virale pénètre dans les voies respiratoires supérieures. Dans ce cas, la toux est une conséquence de la rhinite.

Facteurs toux

La toux infantile est un symptôme de maladies des services respiratoires supérieurs et inférieurs. La survenue de la toux est le plus souvent associée à une infection virale respiratoire. Si la toux est intense, paroxystique, il y a un nez qui coule - cela suggère qu'un processus inflammatoire se forme dans la trachée, les bronches et les poumons.

L'asthme peut être un facteur provoquant pour la toux, il se développe sur le fond d'une réaction allergique. La formation de toux dans la période du début des aliments complémentaires, l'introduction de nouveaux produits dans le régime alimentaire, le nourrisson indique un allergène alimentaire.

S'il y a une toux sèche soudaine sans fièvre, la rhinite, cela indique que le nourrisson a un corps étranger dans les voies respiratoires.

Lors de la dentition, la toux et la rhinite peuvent également survenir, elles passent rapidement sans conséquences, mais en cas d'augmentation de la température, les signes ne disparaissent pas longtemps, il est important de consulter un spécialiste pour vous prescrire un traitement.

La rhinite, la toux à l'âge de 2 à 2,5 mois, évoque une production excessive de salive, un facteur prédisposant, qui peut être de l'air sec dans la pièce. L'apparition de la toux peut être un signe de pathologie du tractus gastro-intestinal, du coeur, il est important de montrer l'enfant au médecin pour qu'il soit examiné.

Tableau clinique

La rhinite, la toux chez les nourrissons comporte plusieurs phases de formation. En cas de rhume, il se produit ce qui suit:

  • Phase 1 - apparition de sécheresse, de démangeaisons dans la cavité nasale, le mucus devient pâle;
  • 2 - hyperémie de la membrane muqueuse, sa pastosité. Une décharge aqueuse et abondante apparaît;
  • 3 - le mucus est jaune, vert, une congestion nasale se produit.

Si vous ne traitez pas la rhinite, elle stimule le processus inflammatoire du larynx, la laryngite, en raison du fait que le bébé "respire" avec la bouche - dans cet état, la toux est sèche, épuisante. Si les bronches, la trachée sont atteintes, la toux des poumons est rendue sourde, rugueuse, enrouée. Afin que le processus infectieux ne se déplace pas vers les parties inférieures, il est important de disposer d'un traitement efficace. En l'absence de traitement, des complications se forment ─ bronchite, pneumonie.

Traitement de la rhinite

Avec un traitement rationnel, le nez qui coule du bébé continue toute la semaine. Dans le traitement de la rhinite utilisé solutions de nettoyage de la cavité nasale à base de sel de mer, décoction de camomille, solution saline. Une hydratation et un nettoyage devraient être faits afin d'empêcher le développement de la toux.

Vous pouvez aspirer le mucus accumulé avec un aspirateur spécialisé ou une poire en caoutchouc à bout souple. Il est préférable de ne pas utiliser les gouttes vasoconstricteurs dans le traitement de la rhinite du nouveau-né (dans de rares cas, prescrits par un médecin pour une durée ne dépassant pas 3 jours), elles provoquent une dépendance précoce, elles peuvent provoquer une sécheresse excessive des voies nasales. Il est recommandé au nourrisson de masser les ailes du nez en cas d'absence de température.

  • Il est nécessaire de commencer le massage par les ailes du nez et les points situés légèrement plus haut. Vous pouvez masser sous le nez avec votre index, tandis que les mouvements doivent être très légers;
  • Vous ne pouvez pas affecter les tempes, les sourcils;
  • Chaque point doit être massé 10 cercles (dans le sens horaire et antihoraire);
  • L'exposition ne devrait pas durer plus de 5 à 7 minutes et un massage est possible jusqu'à 5 fois par jour.

Traitement de la toux

Si la toux s'est formée sur le fond de la rhinite, elle a acquis un caractère aboyant, les expectorations deviennent vertes, il y a un mélange de sang dans celle-ci. La respiration devient rauque, les symptômes durent longtemps, c'est la raison pour laquelle vous contactez immédiatement un spécialiste. Le traitement consiste en une thérapie douce comprenant des produits qui adoucissent et hydratent le nasopharynx.

Il est possible de traiter à l'aide de mucolytiques, un massage spécial pour une meilleure évacuation des expectorations. Il est important que le massage se déroule de la manière suivante: l'enfant est placé sur ses genoux, ventre en bas, produisant de légers tapotements sur le dos avec ses doigts. Ensuite, ils placent le bébé sur une surface plane et dure et lui caressent la poitrine, de bas en haut.

Remèdes populaires

Traiter la toux, la rhinite chez les nourrissons est possible avec l'aide de méthodes traditionnelles. Il convient de rappeler que l'utilisation de cette thérapie n'est possible qu'après consultation d'un spécialiste et qu'il n'est pas possible d'annuler le traitement conservateur pour renforcer l'effet thérapeutique.

  • En cas de toux, de rhinite, il est important de créer dans la pièce le microclimat souhaité. Il est permis d'utiliser des humidificateurs d'air, de mettre la vaisselle avec de l'eau, de procéder à un nettoyage à l'air ou à l'eau.
  • Avant le coucher, placez un récipient contenant de l'eau chaude dans laquelle sont ajoutées deux gouttelettes d'huiles essentielles (pin, eucalyptus) avant le coucher. Les huiles essentielles sont utilisées aussi bien que l'inhalation, en utilisant un nébuliseur. Il est permis de donner du thé à la camomille à un enfant de plus de 5 mois. Si le bébé est allaité, la mère elle-même peut consommer ce thé.
  • En cas d'infusion froide de camomille, il est possible de l'enterrer dans les voies nasales avec une pipette de 1-2 gouttes trois fois par jour - un tel traitement aura un effet anti-inflammatoire, antimicrobien et adoucissant.

Il est important de noter qu'il est impossible de traiter les nourrissons de manière indépendante, seul le médecin déterminera la véritable cause de la formation de la rhinite et de la toux. Le médecin vous prescrira un traitement adéquat. Choisira le dosage exact et la durée du traitement qui sauvera le bébé des symptômes désagréables.

Comment traiter le nez qui coule et la toux chez les nourrissons

Le nez qui coule et la toux chez les nourrissons doivent être éliminés rapidement, sans quoi cela pourrait se transformer en conséquences tragiques. À eux seuls, ces symptômes sont nécessaires à la maladie, car ils nettoient les voies nasales et les voies respiratoires de l’infection. Mais dans le même temps, l’aggravation de l’état du nouveau-né est considérablement aggravée.

Bien que les rhumes soient présents dans nos vies de temps en temps, ils peuvent être dangereux pour les enfants de la petite enfance. Il est nécessaire de les combattre, mais il n'est pas nécessaire d'éliminer uniquement les symptômes, il est nécessaire d'éliminer la cause de la maladie elle-même. Par conséquent, le médecin prescrit une thérapie complexe pour lutter contre la rhinite et la toux.

Causes et types de rhinite

Un nez qui coule est généralement accompagné d'éternuements, de démangeaisons et d'écoulement, qui sont divisés en types suivants:

  • le mucus;
  • séreux;
  • nature purulente;
  • décharge avec veines de sang.

Dans le même temps, la toux, les yeux larmoyants et la fièvre peuvent commencer. À ce moment-là, il n'est pas souhaitable de donner un bain au bébé. La toux est due à un mucus qui coule sur le nasopharynx. En agaçant son mur arrière, l'enfant commence à tousser. Cela se produit généralement après avoir dormi ou couché. En position horizontale, la toux passe. Ceci est différent des autres types de toux. Mais n'espérez pas que la toux soit provoquée par un rhume, il est préférable de consulter un médecin et d'établir sa cause exacte.

Chez le nourrisson, une toux et un écoulement nasal peuvent apparaître pour les raisons suivantes:

  • pénétration de virus ou de bactéries;
  • l'allergie;
  • processus inflammatoire dans les sinus.

Tout commence par un gonflement du nez, lorsqu'il devient difficile pour le bébé de respirer, le nez devient bouché.

Si la cause du rhume est devenue une infection, alors qu’avec un traitement injuste ou non, des bactéries ou des virus se propagent plus loin dans les voies respiratoires. Quelles sont les causes de maladies telles que pharyngite, trachéite, laryngite, bronchite, pneumonie. Si l'infection s'est propagée aux oreilles, une otite moyenne se développe. Avec la pénétration de microorganismes pathogènes dans les sinus apparaissent la sinusite frontale et la sinusite. Toutes ces maladies sont traitées selon un schéma complexe, sur une longue période et entraînent souvent des complications. Par conséquent, il est nécessaire de guérir la toux et le nez qui coule chez les nourrissons dès leur apparition, et cela devrait être fait sous la surveillance d'un médecin.

  1. Infectieux. Cette rhinite est également accompagnée de fièvre et de malaise général.
  2. La rhinite allergique se manifeste par des larmoiements, des démangeaisons dans le nez, des sécrétions nasales liquides, des rougeurs aux yeux, une conjonctivite.
  3. Atrophique. Développe après une utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs.
  4. Vasomoteur. Ils souffrent souvent de jeunes enfants qui ont eu un ARVI. Une telle vue peut rapidement devenir atrophique.

Manifestations symptomatiques

La toux et le nez qui coule chez les bébés sont également des symptômes de diverses maladies. Ils peuvent apparaître avec d’autres symptômes associés:

  • fièvre
  • difficulté à respirer par le nez;
  • écoulement nasal;
  • éternuement

Ces signes peuvent être présents en totalité ou en partie. Parfois, le nourrisson n'a que le nez qui coule et tousse. En raison de la congestion nasale et de la toux qui épuisent les bébés, il devient pleurnichard, morose, agité.

En particulier, la toux sèche peut avoir un effet négatif lorsque les expectorations ne sont pas séparées de la membrane muqueuse. Dans ce cas, pour soulager l’état des miettes, il est nécessaire d’humidifier la membrane muqueuse. Et pour cela, vous devriez donner plus de boisson au bébé et humidifier la pièce où il se trouve.

Mesures de lutte contre le rhume

Dès que les parents remarquent que le bébé a le nez bouché, vous devez immédiatement essayer de régler le problème. Comme avec le nez bouché, il ne pourra pas dormir correctement, surtout pour téter le sein ou le biberon.

Comment traiter un nez qui coule? Traitement de la rhinite:

  1. Hydratant Pour cela, il est nécessaire d'enterrer des gouttes spéciales dans les voies nasales ou une solution saline habituelle jusqu'à 5 à 6 fois par jour.
  2. Mucus d'aspiration. Tout le monde peut avoir son propre chemin. Vous pouvez utiliser une poire en caoutchouc, un aspirateur tubulaire ou vous pouvez le faire de vive voix.
  3. Il est recommandé de plonger 2 fois par jour dans le nez des gouttes vasoconstricteurs pour bébé. Mais seulement si l'enfant ne peut pas respirer par le nez. Il est préférable de le faire avant de se coucher. Ces gouttes peuvent être appliquées plus de 3 jours. Si vous faites cela pendant longtemps, une rhinite atrophique se développera.

Si la toux est apparue à la suite d’un rhume, c’est-à-dire lorsque le mucus s’écoule le long de la paroi arrière et irrite sa membrane muqueuse, il disparaît ensuite après la cessation du rhume.

Traitement de la toux chez les nourrissons

Le nez qui coule peut se produire chez des enfants en bonne santé. Si l'enfant éternue plusieurs fois et renifle son nez, ce n'est pas une raison pour sonner l'alarme. Les voies nasales doivent également être nettoyées périodiquement. Mais l'apparition d'une toux devrait inciter les parents à consulter un médecin. Bien sûr, si l'enfant toussait plusieurs fois au cours de la journée, il est probable qu'il s'étouffe. Mais la toux nocturne peut indiquer l'apparition d'une infection dans le corps de l'enfant. Cela peut être dangereux, surtout si le bébé est nourri au biberon. Chez ces enfants, la toux et l'écoulement nasal, ainsi que les rhumes, sont beaucoup plus fréquents et peuvent évoluer rapidement en bronchite, voire pire en cas de pneumonie. La difficulté à traiter une telle toux et un nez qui coule est qu'il est impossible pour les jeunes enfants de prescrire des médicaments expectorants, car ils ne savent toujours pas comment cracher du flegme.

Nous devrons utiliser d'autres méthodes de traitement de la toux chez les nourrissons:

  1. Frottez la poitrine et le dos avec un outil tel que Vitaon ou Bronhikum.
  2. Faire un massage drainant. Le médecin expliquera sa technique à sa mère. Pour les parents inexpérimentés, le conseil est le suivant: mettez l’enfant à genoux avec le ventre contre le ventre, de façon à ce que la tête pende un peu et tapez légèrement sur le dos. De plus, vous pouvez allonger le bébé sur son dos, tenir ses mains sur ses jambes et les plier à la poitrine. Il est conseillé de le faire sur l'expiration. Une expiration brusque accélérera l'écoulement des expectorations.
  3. Plus souvent, arroser le bébé, de préférence quelque chose d'acide et chaud. Le flegme se dissout plus rapidement et est éliminé du corps.
  4. Avec une toux sèche, vous pouvez utiliser l'inhalation de soude. S'il n'y a pas d'inhalateur, alors remplissez le bain d'eau chaude, versez le soda dedans et entrez dans la chambre à la vapeur avec le bébé pendant quelques minutes.

Si le bébé est malade et tousse, vous devez suivre le régime alimentaire. L'écart entre l'alimentation doit être tel que les organes digestifs soient suffisamment capables de digérer les aliments entrants. Certaines mamans, pour calmer le bébé malade, lui donnent un sein. Mais vous ne devriez pas le faire, car une consommation excessive de nourriture dans le tractus gastro-intestinal le surchargerait et la récupération serait retardée.

Beaucoup de jeunes parents sont également préoccupés par la question de savoir s'il est possible de marcher si la morve et la toux chez les nourrissons sans fièvre. Bien sûr, le bébé a besoin d'air frais, mais il est utile d'aborder cette question avec sagesse. La marche sera bénéfique si la température de la rue est au dessus de zéro, il n’ya ni vent ni courants d’air. L'essentiel est que l'enfant ne gèle pas et ne sue pas.

Pour vous débarrasser complètement du rhume et de la toux, vous devez d’abord établir la cause de leur apparition. Étant donné que chaque maladie nécessite un traitement spécial. Donc, avec les allergies doivent donner à l'enfant des antihistaminiques. L'allergie est établie. Les agents antiviraux sont nécessaires pour l'infection virale. Avec la pénétration des bactéries dans les cas graves, les antibiotiques ne peuvent pas faire.

Quoi ne pas faire?

Vous devez vous rappeler que traiter rapidement avec un rhume et la toux ne fonctionnera pas. En outre, si la température a augmenté. Il faut de la patience, vous devrez consulter un médecin et, selon son rendez-vous, vous devrez peut-être aller en physiothérapie, faire des inhalations. Il n'est pas nécessaire de donner un bain à un enfant pendant 5-7 jours. De plus, il est important de comprendre que la thérapie populaire n'est pas une panacée, mais seulement une méthode auxiliaire pour le traitement principal. Si un nouveau-né a le nez qui coule jusqu'à l'âge d'un mois, il peut disparaître tout seul sans traitement spécial; il vous suffit de consulter un médecin pour qu'il examine le nourrisson. Il ne sera possible de laver le bébé qu'après sa guérison complète. Et au cours du prochain mois, nous engagerons dans la prévention de la maladie, y compris la vitamine, le massage raffermissant, etc.

Le massage est effectué uniquement après normalisation de la température corporelle. Il peut être appliqué au cours du mois prochain, même si la reprise a déjà eu lieu. De cette façon, vous pouvez renforcer le corps de l'enfant. Après le massage, vous pouvez baigner le bébé dans le bain en y ajoutant des herbes médicinales. Quand on se demande comment traiter la toux et l’écoulement nasal d’un bébé, il faut aussi se rappeler que le traitement doit être complet. En éliminant seulement les symptômes, vous ne pouvez pas faire face à la maladie.

Nez qui coule et toux chez les nourrissons

✓ Article vérifié par un médecin

L'écoulement nasal et la toux sont les symptômes les plus courants d'infections respiratoires et de maladies catarrhaliques, pouvant survenir à la fois chez l'adulte et chez le nourrisson. Chez les enfants de la première année de vie, un nez qui coule et une légère toux peuvent être une manifestation de la norme associée aux processus physiologiques en cours dans le corps. Par exemple, l'augmentation de la sécrétion de mucus par les voies nasales est un phénomène fréquent pendant la période d'éruption des premières dents de lait, car à ce moment-là (environ entre le cinquième et le septième mois), l'activité de toutes les glandes endocrines augmente.

La toux des nourrissons peut aussi être physiologique et pathologique. Dans tous les cas, il ne vaut pas la peine de s'autodiagnostiquer et de prescrire des médicaments pour le bébé: l'automédication peut non seulement être inefficace, mais peut également nuire à l'enfant si la cause de la pathologie est incorrecte. Pour comprendre ce qu’il faut faire dans les situations où un bébé tousse ou a le nez qui coule, vous devez connaître les principales causes de ces symptômes.

Nez qui coule et toux chez les nourrissons

Pourquoi le nez qui coule ou la toux peuvent-ils?

La cause la plus fréquente (plus de 75% des cas) est une infection virale ou bactérienne. La symptomatologie dans la plupart des cas sera presque la même, mais le traitement dépend du type d'agent pathogène qui a provoqué la maladie. La plupart des pathologies des voies respiratoires inférieures (trachéite, bronchite, pneumonie) sont de nature bactérienne. Par conséquent, leur traitement nécessite l'utilisation d'antibiotiques. La symptomatologie de ces maladies étant assez prononcée, le diagnostic n'est pas difficile, à condition que vous contactiez rapidement un pédiatre. Les symptômes typiques des lésions pulmonaires et bronchiques incluent:

  • toux sèche et enrouée;
  • crachats légèrement épais et visqueux (les premiers jours de la maladie peuvent être totalement absents);
  • respiration sifflante pendant l'inspiration et l'expiration (bien entendu avec un phonendoscope ou un stéthoscope);
  • température corporelle élevée;
  • syndrome fébrile, frissons;
  • déni de poitrine ou de biberon;
  • mauvais sommeil;
  • pâleur de la peau.

Causes de la toux chez les nourrissons

Lorsque la toux est tendue, les vaisseaux sanguins qui se trouvent dans les tissus mous du larynx peuvent être endommagés, ce qui peut entraîner la présence d'une petite quantité de sang dans les expectorations sécrétées.

Pour les maux de gorge, la laryngite et d'autres inflammations du pharynx et du larynx sont caractérisées par des éternuements, une insuffisance alimentaire, une douleur, une rougeur des muqueuses de la gorge, une congestion nasale, de la fièvre.

Avec la grippe et les ARVI, le nez qui coule et une toux grasse sont les principaux symptômes avec lesquels le tableau clinique de la maladie commence. Environ le deuxième ou le troisième jour, la température du bébé commence à monter et l'état de santé général se dégrade.

C'est important! Si un bébé tousse et a le nez qui coule en raison de la détérioration de son état de santé, de la fièvre et d’autres symptômes pathologiques, vous devez appeler le médecin à la maison pour éliminer les maladies graves du système respiratoire.

Rhinite prolongée chez les nourrissons

S'il n'y a pas de température

Avec une légère toux qui n'affecte pas l'état général de l'enfant, son sommeil et son appétit, aucun traitement n'est généralement nécessaire, car un tel symptôme peut être déclenché pour diverses raisons, notamment:

  • trop manger;
  • régurgitations fréquentes;
  • air sec dans la pépinière;
  • promenades rares et courtes;
  • réaction allergique;
  • dentition

Lors de l'éruption des premières incisives, les glandes salivaires commencent à travailler activement chez l'enfant, provoquant une hypersalivation - augmentation de la salivation. L'excès de salive coule à l'arrière du pharynx, ce qui peut provoquer des quintes de toux et des grognements. Si un bébé bave constamment pendant la période de poussée dentaire, vous ne devez pas l'endormir sur le dos ou l'estomac, car cela pourrait entraîner la sécrétion de salive dans les voies respiratoires et la suffocation. La posture optimale pour dormir et se nourrir à ce moment est couchée sur le côté.

Symptômes de dentition

Faites attention! La rhinite physiologique chez les nouveau-nés peut être le résultat de la structure anatomique de la cavité nasale. Chez les enfants de moins de six mois, les voies nasales étroites provoquent la sécrétion de liquide sécrétoire et des sons caractéristiques similaires à ceux d'une respiration sifflante. Avec l'âge, ce phénomène a complètement disparu.

Comment faire face à un rhume?

La plupart des pédiatres ne sont pas invités à prendre des médicaments pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons s’il n’est pas accompagné d’une forte fièvre. Pour hydrater les muqueuses du nez, faciliter l'écoulement du mucus et augmenter l'immunité locale, il est nécessaire de rincer le nez avec une solution isotonique d'eau de mer, que vous pouvez acheter en pharmacie. Dès la naissance, vous pouvez utiliser les outils prêts à l'emploi suivants:

Gouttes du froid pour les enfants

Ces médicaments sont disponibles sous plusieurs formes posologiques. Il est donc impératif de préciser, au moment de l’achat, que le produit a été acheté pour un nourrisson. Toutes les solutions doivent être sous forme de gouttes - l'utilisation de sprays jusqu'à l'âge d'un an est interdite en raison du risque élevé que le médicament pénètre dans les voies auditives et du développement de processus inflammatoires dans l'oreille moyenne.

Les solutions salines peuvent être remplacées par une solution saline (chlorure de sodium à 9%). Il est nécessaire de l'enterrer avec 3-4 gouttes dans chaque passage nasal jusqu'à 4-6 fois par jour. Pendant l'intervention, penchez la tête de l'enfant sur le côté.

L'utilisation d'agents vasoconstricteurs ("Vibrocil", "Nazivin") chez les enfants de moins d'un an n'est possible que si les indications sont strictes. Il est impossible d’utiliser des médicaments de ce groupe pendant plus de trois jours de suite en raison du risque de dépendance et de dessèchement excessif de la muqueuse nasale.

Traitement de morve transparente chez un enfant

Faites attention! Dans certains cas, le médecin peut prescrire des agents immunomodulateurs et antiviraux (Viferon, Gerpferon), qui stimulent la production de son propre interféron pour combattre les virus. Une telle mesure n'est considérée comme justifiée que pour les enfants faibles sujets aux rhumes, aux maladies infectieuses. Si l'enfant est né à un moment où son poids était normal, il n'a pas besoin de stimulant.

Rhinite allergique

Si le flux nasal est provoqué par des allergies, un antihistaminique doit être administré à l'enfant. Ce sont des médicaments qui bloquent la sensibilité des récepteurs à l'histamine et la production d'histamine, une substance qui provoque des symptômes d'allergie. Pour les nourrissons, le médicament de choix est généralement le médicament Fenistil sous forme de gouttes à usage interne. Le médicament est adapté pour une utilisation à partir d'un mois, et la posologie dépend de l'âge de l'enfant. Le schéma recommandé pour l'utilisation de Fenistil dans le soulagement des symptômes d'allergie chez les enfants en première année de vie est présenté dans le tableau.

Fenistil sous forme de gouttes

Combien de fois par jour donner?

C'est important! "Fenistil" - un médicament symptomatique, c’est-à-dire qu’il élimine uniquement les signes et les manifestations d’une réaction allergique, mais ne guérit pas la maladie elle-même. Il est très difficile de traiter les allergies chez les nourrissons en raison du fonctionnement instable du système immunitaire, ce qui devrait être fait par un allergologue immunologue qualifié.

Fonds du froid pour les enfants de la pharmacie

Comment traiter une toux?

Pour traiter une toux sans température, il suffit généralement de boire beaucoup d'eau, d'aérer fréquemment la chambre des enfants dans laquelle il dort et joue, de nettoyer quotidiennement le mobilier et les sols par voie humide et d'humidifier l'air à l'aide d'appareils spéciaux (humidificateurs). Si un enfant a une maladie des voies respiratoires inférieures accompagnée d'une difficulté d'expectoration des expectorations, vous devrez prendre des médicaments appartenant au groupe des expectorants et des mucolytiques.

Les médicaments à base d'Ambroxol (Lasolvan, Ambroxol, Ambrohexal) sont considérés comme les plus sûrs pour les nourrissons. La solution à usage interne et par inhalation "Lasolvan" est administrée à raison de 1 ml 2 fois par jour pendant 5 à 7 jours. Le médicament a un goût amer, vous pouvez donc le diluer avec du lait maternel, des préparations pour nourrissons, du jus de fruits et d'autres boissons incluses dans le régime alimentaire des enfants.

En cas de forte toux, l'utilisation de médicaments contenant de la carbocystéine est autorisée, mais uniquement sur prescription du médecin traitant et sous surveillance médicale stricte.

Vidéo - Traitement de la toux chez un enfant

Vidéo - Rhinite et remèdes contre la rhinite

Dois-je donner des antibiotiques au bébé quand il tousse?

Les médicaments antibactériens peuvent être utilisés chez les enfants de tout âge avec des infections bactériennes après avoir effectué un ensemencement bactérien sur la flore et déterminé le type d'agent pathogène. Dans les cas graves, par exemple, en cas de toux causée par une pneumonie, des antibiotiques peuvent être prescrits même aux enfants en période néonatale, mais étant donné la liste exhaustive de contre-indications et d'effets secondaires, un tel traitement doit être effectué dans un hôpital.

Chez les enfants de la première année de vie, environ 80% des infections sont causées par le staphylocoque, une bactérie fixée à Gram positif qui vit et se reproduit principalement sur la peau et les muqueuses. En ce qui concerne le staphylocoque (y compris Staphylococcus aureus, courant dans les maternités et les hôpitaux pour enfants), les médicaments à base de pénicilline ont une activité thérapeutique suffisante. L'amoxicilline est donc le médicament de choix pour le traitement des nourrissons.

Suspension d'amoxicilline

Chez les nourrissons âgés de 8 à 10 mois, le médicament peut être administré sous forme de suspension, plus tôt, ainsi qu’avec un cycle compliqué du médicament injecté. La dose quotidienne pour les enfants jusqu'à l'âge de deux ans est calculée au taux de 20 mg d'amoxicilline par kilogramme de poids de l'enfant. Ce montant doit être divisé en trois étapes. La durée du traitement chez les nourrissons est de 5 à 7 jours.

C'est important! Vous ne pouvez pas donner d'antibiotiques aux enfants de la première année de vie, même avec une forte toux, sans consulter un médecin. Par exemple, la mononucléose infectieuse présente le même tableau clinique que l'angine de poitrine ou l'amygdalite aiguë, mais est traitée avec des médicaments antiviraux. "L'amoxicilline" et ses analogues sont contre-indiqués dans la mononucléose infectieuse, de sorte que la prescription auto-erronée de ce médicament peut entraîner une détérioration du bien-être de l'enfant.

Traitement de la rhinite chez les enfants remèdes populaires

Un nez qui coule et une toux sont des symptômes désagréables, mais ils n'indiquent pas toujours des maladies ou des pathologies. Dans certains cas, ces signes sont la norme physiologique et la réponse de l'organisme aux processus qui s'y déroulent. Déterminer avec précision la cause de ces symptômes ne peut être qu'un médecin, vous ne pouvez donc pas donner de médicament à l'enfant sans l'avis d'un expert.

Vous aimez cet article?
Enregistrer pour ne pas perdre!

Le nez qui coule et la toux chez les nourrissons - causes, quoi faire et comment traiter?

La santé de bébé est la principale préoccupation des adultes. Par conséquent, même des symptômes mineurs tels que toux et nez qui coule chez un nouveau-né inquiètent beaucoup les jeunes parents. Cependant, un niveau élevé de panique n'est pas toujours justifié. Lorsque cela vaut la peine de tirer la sonnette d'alarme, dans quels cas la toux et l'écoulement nasal chez le nourrisson sont le symptôme d'une maladie grave et le traitement à choisir - les principaux points de l'article.

Causes de la rhinite et de la toux chez les nourrissons

La petite enfance est la plus difficile à diagnostiquer. Les symptômes habituels et prononcés chez un adulte peuvent être des signes d'une maladie complètement différente chez les bébés. Ainsi, la toux et l'écoulement nasal chez un bébé d'un mois peuvent être à la fois un symptôme d'une maladie infectieuse et une réaction à un nouveau jouet ou une nouvelle literie.

Les principales causes de rhinite et de toux sans fièvre chez le nourrisson sont les suivantes:

  • Réaction allergique à l'environnement. C’est la cause la plus fréquente, car les muqueuses non formées du nourrisson réagissent brusquement aux facteurs indésirables. Odeur âpre, air trop sec ou vicié, fumée de cigarette - peut provoquer une toux.
  • Éléments exotiques entrant dans le nasopharynx. Dans ce cas, la toux est le moyen naturel pour le corps de se débarrasser d'un corps étranger.
  • Dentition La morve et la toux chez un enfant de 6 mois est un signe probable de l'apparition du premier zubikov. La présence d'une salivation abondante sera une preuve en faveur de cette raison.

Dans ces cas, la toux et l'écoulement nasal chez un bébé de la première année de vie n'entraînent aucune complication grave. Lors de la suppression d'éléments agressifs de l'environnement du nourrisson, ces symptômes disparaissent. Soulager l'état du bébé lorsque les dents apparaissent peut être un moyen symptomatique.

Cependant, la toux et le nez qui coule sur le fond de l'augmentation de la température, des frissons et un malaise général - la raison d'un traitement urgent chez le médecin. Dans ces cas, la toux peut être un effet secondaire d'une maladie infectieuse grave.

Les maladies pouvant causer la morve et la toux chez les nourrissons sont les suivantes:

  • Laryngite, pharyngite. Lorsque l'inflammation des voies respiratoires supérieures, qui est la cause de ces maladies, l'enfant commence à respirer souvent et par intermittence, la toux peut être rauque, avec un sifflement. En outre, lorsque l’inflammation de la partie supérieure du nasopharynx est caractéristique, ce que l’on appelle «aboiement» tousse avec un rhume.
  • Asthme bronchique. En sa "faveur", disent-ils - passivité, léthargie, quintes de toux le matin et le soir.
  • Diphtérie, coqueluche. Ces maladies se caractérisent par une progression de la toux, la température n'augmente que quelques jours après l'apparition des premières "cloches" sous forme de rhume et de toux.
  • ORZ et ARVI. Un flot abondant de morve, une congestion nasale et une toux grasse indiquent la présence d'un rhume chez un bébé.

IMPORTANT! La structure fragile du nasopharynx et des voies muqueuses du nourrisson rend même le rhume banal dangereux. L'apparition de symptômes suspects en plus de la toux et de l'écoulement nasal - la raison de consulter un médecin de toute urgence.

Comment traiter le nez qui coule et la toux chez les nourrissons?

La fonction de la toux et de la morve chez les nourrissons est similaire à celle des adultes. Des exhalaisons franches et un écoulement abondant du nez permettent au corps de se débarrasser des crachats et donc de la source de l'infection. Par conséquent, le traitement principal consistera à obtenir des expectorations libres.

La principale difficulté est la sélection des médicaments nécessaires et leur mode d'administration. Jusqu'à un an, le poids corporel des enfants est si petit que même le choix d'une dose de médicament contre le rhume devrait se faire sous surveillance médicale. La composition des médicaments doit également être soumise à un examen minutieux.

Si votre bébé a le nez qui coule et tousse, la méthode de traitement dépend de son âge.

1 à 3 mois

Un enfant de 1 à 4 mois peut souvent avoir une toux due à la salive. Le travail des glandes salivaires et le réflexe de déglutition n'étant pas ajustés, l'enfant peut simplement s'étouffer avec sa propre salive. Dans de tels cas, vous devez simplement aider l’enfant à se racler la gorge en se retournant le ventre.

La toux froide peut être traitée avec les médicaments suivants:

  • sirops et mélanges mucolytiques, tels que Flavamed, Lasolvan, etc.
  • les médicaments antitussifs comme Synekod, Panatus;
  • sirops expectorants - Gedelix et Prospan.

Âge du sein jusqu'à six mois

La gamme de médicaments pour un enfant de 6 mois est également limitée. Seul le pédiatre sera en mesure, en évaluant l’état du bébé, de prescrire un médicament et une posologie efficaces. Pour les bébés d'un an et demi, l'utilisation des médicaments suivants est autorisée:

  • Mucolytiques - Bromhexin, Ambroxol;
  • Antitussif et expectorant - Stoptussin, Lasolvan.

Dans ce cas, les médicaments des premier et deuxième groupes ne peuvent en aucun cas être pris ensemble. Depuis leur action est mutuellement agressive. Mucolytiques - bloquer le réflexe de la toux et expectorant - liquéfier et augmenter les expectorations. Ainsi, l'excès de liquide viral peut s'accumuler dans les poumons et les bronches, provoquant encore plus d'inflammation.

Enfants jusqu'à un an

Convient aux enfants de 6 à 12 mois.

  • Lasolvan, Ambroxol - ces médicaments sont destinés au traitement de la toux. Disponible sous forme de poudre pour la préparation de solution ou sous forme de liquide préparé. Ils peuvent être mélangés avec du lait, du thé, des compotes et des boissons aux fruits.
  • La solution saline est un excellent outil pour le traitement de la rhinite chez les enfants de tous âges. Il n'y a pas de contre-indications ni de restrictions posologiques. Il est appliqué en laissant tomber la solution dans le bec.
  • Nazivin, Vibrocil - faites référence aux agents vasoconstricteurs. Ils bloquent la libération de nozhelek. Cependant, leur utilisation pendant plus de trois jours n’est pas sûre. Pour calculer la dose exacte, vous devez étudier attentivement les instructions ou contacter votre pédiatre.

Caractéristiques du traitement de la rhinite et de la toux chez le nouveau-né

Les enfants jusqu'à un mois tombent rarement vraiment malades. L'immunité du nouveau-né est si forte et renforcée par le lait maternel, que les virus du rhume sont pratiquement impuissants. Par conséquent, dans la plupart des cas, la toux chez les nourrissons sans fièvre n'est qu'une réaction à un élément négatif ou à une caractéristique physiologique.

Cependant, si une infection virale est suspectée, l'enfant aura besoin d'une intervention médicale et d'une aide. Il est extrêmement difficile pour les parents de déterminer l'agent causal de l'infection par eux-mêmes. Par conséquent, le traitement auprès du dispensaire pour enfants est un élément obligatoire du traitement.

Le principal problème dans le traitement de la rhinite est l'élimination rapide du mucus en excès. Comme un nouveau-né n'est pas capable de se montrer seul, les parents doivent assumer cette fonction. Dans ce cas, aidera beaucoup:

  • Nébuliseurs Toutes sortes d’inhalations contre la toux et le coryza pour bébés constituent le traitement le plus efficace. Les inhalateurs et les nébuliseurs médicaux modernes sont spécialement conçus pour tenir compte des caractéristiques physiologiques des bébés. L'inhalation de solutions à base de plantes ou de médicaments affecte positivement et en toute sécurité le bien-être des nouveau-nés.
  • Poire en caoutchouc. Ces petits lavements retirent rapidement et efficacement l'excès de mucus du nez du bébé. Les poires ont un petit nez qui pénètre facilement dans la petite ouverture nasale du nouveau-né.
  • Cotons-tiges. Efficace pour éliminer les sécrétions plus serrées et plus raides. Les buses de liquide avec des baguettes ne peuvent pas être enlevées.

Si un bébé tousse et a le nez qui coule sans fièvre, il n'y a aucune raison de s’alarmer. L'écoulement nasal excessif est une réaction protectrice du corps et la toux peut en être une conséquence. Ainsi, une toux réflexe à cause de la morve chez les nourrissons est souvent trompeuse pour les parents, qui la prennent comme un symptôme séparé, et ce n’est qu’une réaction au suintement qui coule dans la gorge. Dans ce cas, l’élimination de la morve entraînera la disparition de la toux.

Les parents doivent seulement permettre à l'enfant de tousser sans excès de mucus et de liquide.

IMPORTANT! Les enfants prématurés et faibles peuvent également recevoir des agents immunomodulateurs et des médicaments.

Si le nez qui coule et la toux sans fièvre - que faire?

Que se passe-t-il s'il y a une toux et un nez qui coule, et il n'y a pas de température? Tout d’abord, déterminez s’il s’agit des symptômes d’une maladie infectieuse. Seul un spécialiste qualifié peut distinguer une simple toux dès l'apparition d'une maladie grave.

Si le médecin a déterminé la présence du virus, il faut en traiter le motif. Les médicaments prescrits par le pédiatre doivent être pris avec une posologie précise et à une heure fixe. Après avoir vaincu le virus, la toux et le nez qui coule vont également passer.

Soulager la condition du bébé aidera de telles méthodes de la toux et de la rhinite, telles que:

  • Buvez beaucoup d'eau. Un enfant de moins de 6 mois a recommandé un attachement fréquent à la poitrine. Pour les enfants plus âgés, ainsi que pour les bébés sous alimentation artificielle - de l’eau, des compotes faibles, du thé.
  • Nutrition légère. Pendant la maladie, même en l'absence de température chez les nourrissons, vous ne devez pas suralimenter le bébé. Sans restrictions que le lait maternel. La purée de viande et de caillebotte, le bouillon fort devrait être différé jusqu'à la récupération.
  • Pour une toux efficace, vous devez maintenir une humidité suffisante dans la pièce où se trouve l'enfant. La température de l'air recommandée n'est pas supérieure à 20 degrés.

IMPORTANT! Si l'enfant n'a pas de température, les marches au grand air seront utiles et efficaces pour la récupération.

Prudence dans le traitement

Dans les soins d'un petit enfant, il est important de prendre des mesures modérées et équilibrées. Dans le traitement de la toux, ainsi que dans le rhume chez les nourrissons, il est strictement interdit:

  1. Diagnostiquer indépendamment, à partir d’articles d’Internet, de livres ou de livrets.
  2. Prescrire des médicaments et leur posologie sans consulter le médecin.
  3. Utilisez des remèdes populaires sans consulter un spécialiste.
  4. Appliquez les outils proposés aux adultes pour traiter des symptômes similaires.
  5. Ignorer les soins médicaux d'urgence à haute température ou une détérioration marquée de l'état du bébé.

Les méthodes et préparations énumérées pour la toux et la morve ne sont que les méthodes les plus sûres. Ils peuvent soulager la condition du bébé, prévenir l’infection. Cependant, si ces symptômes persistent pendant 3-4 jours, malgré le traitement, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Nez qui coule et toux chez un nourrisson

Il se trouve que les symptômes catarrhal classiques - nez qui coule et toux - se manifestent sur un fond de température normale. La détection de tels symptômes chez un bébé entraîne une anxiété chez les parents car son corps n'est pas encore assez fort et toute toux peut rapidement se transformer en bronchite. Dans ce cas, l’essentiel est de ne pas exagérer le traitement: la morve et la toux chez les nourrissons peuvent être une manifestation de RVIV, des allergies ou une réaction à la poussée dentaire. Dans le même temps, cela peut être une variante de la norme absolue.

Causes de la congestion nasale et de la toux

L'apparition périodique de morve et de toux chez les enfants de la première année de vie indique un nettoyage spontané des voies respiratoires. Jusqu'à six mois, le bébé est principalement en position couchée. En conséquence, leurs expectorations sont pires que chez les adultes. En outre, le réflexe de toux chez les nourrissons est moins développé, ce qui entraîne une légère stagnation du mucus.

Causes naturelles

Les causes naturelles de morve chez un enfant de moins d'un an peuvent être:

  • régurgitations fréquentes. La valve entre l'estomac et l'œsophage, appelée sphincter inférieur, n'est pas suffisamment formée au cours de la première année de vie. Par conséquent, le contenu de l'estomac ressort parfois et, bien sûr, peut se trouver dans les voies nasales. Par conséquent, si l'enfant a 2 mois et qu'il grogne parfois pendant son sommeil, cela signifie que du lait reste dans les voies nasales;
  • temps froid et humide. Si le bébé a froid pendant une promenade ou dans un rêve, son nez peut devenir légèrement rouge et développer un peu de mucus. Après le réveil, l'enfant tousse en essayant de se débarrasser des expectorations qui se déversent dans le larynx.
  • nettoyer les voies respiratoires de la poussière et du mucus. Toutes les personnes toussent parfois, car le système broncho-pulmonaire est ainsi nettoyé. Pour les nourrissons, une telle réaction est également une option de norme absolue;
  • dentition Lors de l'apparition d'une nouvelle dent, les gencives de l'enfant sont activement alimentées en sang, ce qui provoque une salivation abondante et une irritation des muqueuses des voies nasales, qui se trouvent à proximité de la cavité buccale. En conséquence, le bébé commence à éternuer, puis il a la morve et la toux sans fièvre ou avec une légère augmentation.

De telles manifestations ne nécessitent aucun traitement spécial. Si l'enfant a froid, il faut juste le réchauffer et les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Lorsque ses dents sont coupées ou qu'il crache souvent, la mère doit régulièrement nettoyer les voies nasales avec quelques gouttes de solution saline. Ces mesures sont suffisantes pour que la toux due à la morve ne se transforme pas en complication.

Vous ne pouvez vous rincer le nez qu'avec une solution saline en pharmacie, sous forme de gouttes ou de solution saline. Les sprays pour ces bébés sont interdits. En outre, il est impossible de verser un antiseptique dans le nez de manière incontrôlable - il suffit de verser 1 à 2 gouttes dans chaque narine.

Causes pathologiques

Malheureusement, les bébés peuvent tousser pour d'autres raisons. Les enfants de moins de deux ans sont protégés par l'immunité maternelle et leur propre résistance aux virus et aux maladies infectieuses se forme plus tard. Par conséquent, le bébé peut facilement contracter une infection. Parmi les causes pathologiques de la toux et de l'écoulement nasal chez les enfants de moins d'un an, on peut identifier:

  • rhumes, infections virales respiratoires aiguës et complications de ces maladies (bronchite, pneumonie, etc.);
  • allergique à la poussière domestique, aux produits alimentaires, aux squames d'animaux.

L’apparition de la morve et de la toux chez les nourrissons sans fièvre avec ARVI suggère que le corps du bébé ne peut pas reconnaître l’agent pathogène et commencer un combat contre celui-ci. Si nous parlons d'une infection bactérienne, alors une telle maladie survient presque toujours sur fond de température corporelle élevée, mais les virus peuvent ne pas provoquer une réaction similaire. En outre, jusqu'à un certain âge, la température du nouveau-né peut périodiquement atteindre 37,3 - 37,5 ° C. Il est donc difficile de savoir s'il est malade ou non.

Les enfants de la première année de vie doivent être sous la stricte surveillance d'un pédiatre! C'est pourquoi vous devez rendre visite à votre médecin de district chaque mois et lui expliquer en détail vos observations et problèmes. Si le bébé s'inquiète de quelque chose, vous devriez immédiatement vous rendre à la clinique pour le montrer à un spécialiste.

Comment traiter les ARVI chez les nourrissons

Les infections virales peuvent entraîner de graves complications. Après le diagnostic, vous devez commencer à traiter activement la maladie. Si un ARVI provoque une forte toux et un écoulement nasal, le bébé peut développer: une laryngite ou une pharyngite, une rhinosinusite, une bronchite, une amygdalite et même une pneumonie. Identifier le problème à un stade précoce est facile - il suffit de regarder dans la gorge de l'enfant. S'il y a une augmentation et une hyperhémie des amygdales - nous parlons d'une infection virale. Habituellement, un pédiatre prescrit un traitement complexe avec les médicaments suivants:

  • l'interféron sous forme de gouttes nasales ou de suppositoires rectaux, par exemple, les gouttes de Nazoferon ou les suppositoires de Laferobion. Ces médicaments activent les forces du système immunitaire et les orientent dans la lutte contre la maladie.
  • des pilules pour sucer la gorge, par exemple, Lisobact ou Septefril. On prescrit aux bébés un tiers de comprimé par jour, qui est moulu en poudre et donné à l'enfant dans une cuillère à thé;
  • sirop contre la toux Le plus souvent, on prescrit aux enfants de moins d'un an des médicaments complexes contenant de l'ambroxol, par exemple Flavamed ou Lasolvan. Ces fonds empêchent le ruissellement de mucus dans le larynx et en même temps diluent et font ressortir les crachats descendants;
  • gouttes nasales vasoconstricteurs. Il s’agit généralement de Nazivin, Rinazolin ou de leurs analogues. Avec une morve prolongée connectez une solution à un pour cent de Protargol ou de gouttes complexes;
  • solutions salines, par exemple Humer, Aquamaris, etc.

Il est important de comprendre que le bébé a plus de chances de tomber malade en raison de la surchauffe que du froid. Un enfant qui transpire dans le vent, dans la très grande majorité des cas, s’avérera facile le lendemain de la promenade. Il est donc nécessaire de toujours habiller l'enfant en fonction de la météo.

Il est préférable de ne pas utiliser de médicaments mucolytiques puissants chez les enfants de moins de 5 ans, car ils contribuent à la formation de crachats supplémentaires. Un bébé de moins de 4 mois n'est pas capable de cracher complètement le mucus. Le meilleur remède contre la toux à cet âge est donc l'allaitement fréquent. Boire beaucoup de liquide favorise la dilution rapide et la séparation des expectorations.

Nez qui coule et toux nature allergique

La toux et la congestion sans fièvre peuvent être des signes d'une réaction allergique. Ces symptômes peuvent être confondus avec le SRAS. Cependant, le fait qu’ils ne soient pas une manifestation du rhume n’est pas difficile à remarquer, car il existe certaines différences:

  • morve transparente et gonflement constant du nez chez un enfant;
  • toux sèche qui ne devient pas productive, comme avec ARVI;
  • il y a une forte déchirure;
  • urticaire sur certaines parties du corps du bébé (pas toujours).

Les causes de la rhinite allergique peuvent être des acariens. Dans ce cas, vous devez nettoyer soigneusement l’appartement et souvent effectuer un nettoyage humide. Dans la pièce où vit l'enfant, vous ne pouvez pas fumer et empêcher la pénétration de la fumée du tabac. En outre, la cause de la morve et de la toux allergiques peut être une allergie saisonnière aux plantes à fleurs.

Les poils d'animaux peuvent également provoquer une réaction allergique. Ne négligez pas et ne respectez pas le régime alimentaire de votre mère pendant l'allaitement, car certains produits sont des allergènes puissants pour les miettes.

Comment faire face aux allergies

Un nez qui coule et une toux persistante peuvent provoquer l'apparition d'une bronchite chronique. Si vous n'agissez pas, cette maladie se transforme très rapidement en asthme bronchique, avec lequel vous devez vous battre toute votre vie. Il est facile de diagnostiquer les allergies - tout ORL expérimenté constatera que la muqueuse nasale est pâle. Les étapes suivantes aideront à guérir les manifestations allergiques:

  • identification et élimination de l'agent pathogène. Pour ce faire, des tests d'allergie sont effectués, à l'aide desquels son type est déterminé;
  • utilisation d'antihistaminiques, par exemple. Loratadin, gouttes de Fenistil, etc.
  • maintenir une température et une humidité optimales;
  • aération fréquente (uniquement si le problème est dû à une floraison non saisonnière) et nettoyage humide;
  • rincer le nez avec une solution saline et utiliser des médicaments vasoconstricteurs sur demande.

La rhinite allergique et la toux disparaîtront dès que le contact avec l'irritant cessera. Cependant, il n'est pas nécessaire de protéger complètement l'enfant de l'allergène. À un si jeune âge, l’enfant a peu de connaissances sur l’environnement extérieur; il est donc possible que la réaction se produise après la rencontre avec un phénomène ou un produit inconnu.

Par exemple, si une réaction allergique a suivi la consommation d'un produit, vous ne devez pas l'abandonner complètement. Quelques semaines après la disparition de tous les symptômes, vous pouvez à nouveau entrer dans le produit alimentaire allergène, mais avec prudence et progressivement. Le corps du bébé accumulera les anticorps nécessaires et finira par ne plus percevoir cet aliment comme un allergène.

Malheureusement, une personne souffre de problèmes respiratoires depuis sa naissance. La première année de la vie d’un enfant est la plus difficile pour ses parents, car il ne peut pas dire ce qui l’inquiète, alors il est difficile de comprendre d’où viennent la toux et l’écoulement nasal. Les causes de ces symptômes sont variées: de l'ARVI à l'éruption de la prochaine dent. L'essentiel est d'identifier le problème à temps et de l'éliminer.

Morve et toux chez un nourrisson sans fièvre - que faire?

La toux est un symptôme qui peut indiquer des problèmes dans le corps humain. C’est une sonnerie inquiétante du corps, à laquelle vous devez répondre. Vous ne pouvez pas quitter ce symptôme sans y faire attention, car cela aura des conséquences indésirables. Si nous parlons du bébé, alors les parents sont responsables de la santé de l'enfant et ils sont obligés de réagir au problème. Entendre une toux chez un bébé, écoutez-le, jetez un coup d'oeil. Il s'accompagne d'autres symptômes qui incitent à la cause de la maladie. Pour suivre le bon chemin de traitement, demandez l'aide de votre pédiatre.

Bébé toux

Quel peut être un symptôme de toux?

Avant de donner un médicament à votre enfant pour le traitement, consultez votre médecin. Les parents inexpérimentés peuvent confondre ou négliger les symptômes qui l'accompagnent, et le traitement ira dans le mauvais sens.

Causes de la toux chez les nourrissons

Quand un adulte ou un enfant de plus de trois ans tousse, ce n'est pas un problème aussi grave que la toux chez un nourrisson. Pourquoi Oui, parce que le bébé ne peut pas informer les parents de son état, de ce qui le dérange et de ses douleurs. Par conséquent, les parents sont responsables du diagnostic. Une toux chez un nouveau-né apparaît pour les raisons suivantes:

  • Maladie du rhume. Si la raison est la suivante, alors au début, les parents entendent une toux périodique de caractère sec. Il tourmente le gamin la nuit. Plus tard commence la toux sèche avec des crachats. Dans le même temps, d'autres symptômes se rejoignent: température, mal de gorge, toux et morve chez le nourrisson. N'attendez pas une nouvelle détérioration, consultez votre médecin.
  • Maladies du système respiratoire. Ces maladies sont toujours accompagnées d'une forte toux chez les nourrissons. L'angine, la bronchite, la sinusite, la coqueluche sont des maladies qui nécessitent un traitement urgent. Il est difficile pour un bébé de respirer non seulement la nuit, mais aussi pendant le jour, il a une respiration sifflante. Cela ne peut pas être autorisé, et si autorisé, alors procéder à un traitement urgent. La présence de respiration sifflante suggère que les expectorations pénètrent dans les voies respiratoires et sont dangereuses pour la santé.
  • Réaction allergique. Apparaît comme un symptôme de l’allergie du bébé à un irritant externe. La poussière, le pollen, les squames animales, une préparation chimique et d’autres éléments jouent le rôle de stimulus. Pour soigner la toux d'un nouveau-né, éliminez l'irritant, puis suivez les instructions du pédiatre. Accompagné d'une toux allergique symptômes tels que éruption cutanée, fièvre, crampes, respiration sifflante. Dans le même temps, distinguer le type sec et humide.
  • Objet étranger Lorsqu'un corps étranger pénètre dans le système respiratoire d'un enfant, le corps tente de retirer l'objet. En conséquence, une toux de piratage commence. Comme tous les éternuements, la toux aide le corps à éliminer l’élément perturbateur. C'est une situation dangereuse, car il n'est pas toujours possible de tousser. Dans ce cas, un besoin urgent de demander un avis médical.
  • Maladie de l'oreille Étonnamment, une toux peut indiquer qu'il y a un problème avec les oreilles d'un bébé. Pour vous assurer qu'il n'y a pas de problème, serrez légèrement les oreilles de l'enfant. Bébé qui pleure va vous dire que le problème est dans les oreilles. Ne vous soignez pas, allez chez le médecin. Il évaluera l'état de l'enfant et prescrira le traitement approprié.
  • Air pollué. Les parents commencent un traitement contre la toux chez les nourrissons et, en même temps, ne voient pas que la cause de la toux est la mauvaise attitude à l'égard du nettoyage de la pièce. L'enfant réagit à la poussière, à la fumée de cigarette et à l'air vicié. Une pièce non ventilée entraîne le fait que l'air dans la pièce devient trop sec et provoque l'assèchement du nasopharynx. Le résultat est une toux.
  • Dentition En soi, le processus d’apparition des dents est complexe. Il existe de nombreux symptômes qui induisent les parents en erreur. Selles rares, fièvre, rhinite, toux - ils disent qu'une autre dent va bientôt pousser. Vous n'avez pas besoin de traiter votre enfant avec des pilules si vous n'êtes pas sûr qu'il s'agisse d'un rhume. Examinez la bouche du bébé, sentez la gomme, vous remarquerez immédiatement la réaction du bébé aux gestes posés. Lorsque vous cliquez sur un point sensible, le bébé pleure. Cela indique la place de la future dent. L'enfant tousse non seulement pendant la journée, mais la nuit. Il y a une rougeur autour de la bouche à cause des crachats qui sortent la nuit. Le corps humain est un mécanisme dont le travail est établi. Lorsque les dents commencent à être coupées, le corps active une fonction de protection afin qu'aucune infection ne pénètre à l'intérieur. La toux aide à prévenir une telle infection par les voies respiratoires.