Principal
Bronchite

Laryngotrachéite sténosante aiguë chez les enfants

Les infections virales respiratoires aiguës (ARVI) sont les maladies les plus courantes chez les enfants. Au cours des années précédentes, les ARVI sévères étaient souvent accompagnés de neurotoxicose et de pneumonie. On a récemment observé une augmentation progressive de l'incidence de la laryngotrachéite sténosante aiguë (TSLT).

Dans le même temps, les symptômes de la laryngotrachéite sont observés chez la moitié des patients atteints d'infections virales respiratoires aiguës, jusqu'à 75% des cas de sténose progressive du larynx. ASCL est plus fréquent chez les garçons (jusqu'à 70%).

L'incidence des TOSL dépend de l'âge: de 6 à 12 mois - dans 15,5% des cas, dans la deuxième année de vie - dans 34%, dans la troisième - dans 21,2%, dans la quatrième - dans 18%, sur cinq ans - dans 11 ans 3%. La mortalité en OSLT est de 0,5 à 13% et de 3 à 33% pour les formes décompensées.

En médecine nationale, le terme «faux-groupe» fait souvent référence à une étiologie virale OSLT, qui révèle clairement l'essence des manifestations cliniques de la maladie (stridor, toux des aboiements, enrouement).

La définition La laryngotrachéite sténosante aiguë (CIM-10 J05.0) est une obstruction des voies respiratoires supérieures avec étiologie virale ou viro-bactérienne, accompagnée par le développement d'une insuffisance respiratoire aiguë et caractérisée par une toux aboyante, une dysphonie, un stridor inspiratoire et une sténose laryngée de gravité variable.

Étiopathogénie de la laryngotrachéite

Les TPLS peuvent survenir avec le parainfluenza (50%), la grippe (23%), l’infection à adénovirus (21%), le rhinovirus (5%), etc. Cependant, la structure étiologique de la TOSL peut varier en fonction de la saison, de la situation épidémique, de la région. âge de résidence des enfants. Au cours d'une épidémie de grippe, le TPCL sévère est la principale cause de mortalité élevée due à cette infection.

La sténose de la lumière des voies respiratoires supérieures est provoquée par trois composants: l'écoulement et l'infiltration de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée, le spasme musculaire du larynx, la trachée, les bronches et l'hypersécrétion des muqueuses des voies respiratoires et l'accumulation de pertes mucopuruleuses.

La croissance de la sténose entraîne une altération de l'hémodynamique, l'accumulation de produits oxydés dans les tissus enflammés, ce qui augmente la perméabilité des membranes cellulaires, ce qui entraîne un œdème accru de la membrane muqueuse et, partant, une sorte de cercle vicieux.

La survenue d'une insuffisance respiratoire aiguë (ARF) avec obstruction aiguë des voies respiratoires est associée à des facteurs prédisposants et à des caractéristiques anatomiques et physiologiques du système respiratoire chez les enfants, qui sont énumérés ci-dessous:

  • l'appareil respiratoire chez les enfants d'un an n'a pas de réserves fonctionnelles significatives;
  • chez les nourrissons de la première moitié de la vie, le passage nasal inférieur est pratiquement absent, les voies respiratoires sont plus étroites et plus courtes, la respiration se fait principalement par le nez (en raison du volume relativement petit de la cavité buccale et de la langue relativement grande);
  • les enfants ont un volume thoracique relativement faible, où le cœur occupe une place importante et où le volume des poumons (la zone des alvéoles) est petit;
  • des flatulences fréquentes entraînent la montée du dôme du diaphragme et la compression des poumons;
  • les côtes chez les nourrissons sont situées horizontalement, chez les jeunes enfants, on note principalement la respiration abdominale;
  • L'épiglotte chez les nourrissons est bénigne, perd facilement la capacité de fermer hermétiquement l'entrée de la trachée, ce qui augmente le risque d'aspiration du contenu de l'estomac dans les voies respiratoires;
  • la faible distance entre l'épiglotte et la bifurcation de la trachée ne permet pas à l'air inhalé d'être suffisamment humidifié et réchauffé, ce qui contribue au développement de processus inflammatoires;
  • chez les nourrissons présentant des lésions périnatales du système nerveux central, le réflexe de toux est réduit, ce qui rend l’expectoration difficile;
  • dans la zone de l'espace de sous-stockage, il y a un rétrécissement physiologique des voies respiratoires, ce qui accélère le développement du croup;
  • les cartilages trachéaux sont mous, tombant facilement;
  • la gravité de l'OSLT est exacerbée par la présence possible d'un stridor congénital chez l'enfant, en raison d'anomalies dans le développement du cartilage de la scyphoïde;
  • le nourrisson est la plupart du temps en position horizontale, ce qui réduit la ventilation des poumons;
  • propension aux spasmes des voies respiratoires;
  • haute vascularisation des muqueuses des voies respiratoires;
  • les jeunes enfants se caractérisent par une immaturité fonctionnelle des mécanismes centraux de régulation respiratoire.

Classifications cliniques de l'OSLT

1. En fonction du type d’infection virale (grippe, parainfluenza, etc.).

2. Selon la variante clinique: primaire, récurrente.

3. Selon la gravité: 1er stade - compensé, 2e - sous-compensé, 3ème compensé, 4ème terminal (asphyxie).

4. Selon la forme clinique et morphologique de la sténose, on distingue:

  • forme œdémateuse d'origine infectieuse-allergique, caractérisée par une augmentation rapide de la sténose au cours de la période aiguë d'infection virale respiratoire aiguë;
  • forme infiltrante d'origine virale et bactérienne, dans laquelle la sténose se développe lentement, mais progresse à un degré sévère;
  • forme obstructive, se manifestant par un processus bactérien descendant du type d'inflammation fibrineuse de la trachée et des bronches.

Une situation urgente se présente du fait de la transition rapide d’un processus pathologique compensé au stade de décompensation.

Manifestations cliniques de la laryngotrachéite

Les manifestations cliniques dépendent de la variante étiologique, du degré de sténose et de l'âge de l'enfant.

L'échelle de Westley est utilisée pour évaluer la gravité de l'OSLT dans la pratique pédiatrique internationale.

Lorsque la sténose est légère - moins de 2 points; avec une sténose modérée - de 3 à 7 points; avec une sténose sévère - plus de 8 points.

Un diagnostic possible de TOSL devrait être formulé comme suit: "Parainfluenza, laryngotrachéite aiguë primaire, sténose sous-compensée du larynx II, sur une échelle de Westley de 5 points, forme oedémateuse."

Le diagnostic différentiel est la meilleure

Soins d'urgence pour la laryngotrachéite

La tâche principale est de réduire la composante œdémateuse de la sténose et de maintenir les voies respiratoires libres. Tous les enfants de la deuxième à la quatrième étape de la sténose devraient recevoir un traitement par oxygène.

Avant le début du traitement médicamenteux, il est nécessaire de clarifier l'usage antérieurement possible de tous les médicaments (en particulier les gouttes nasales - naphazoline, etc.).

Avec la sténose de stade 1, l'enfant reçoit une boisson chaude et fréquente, alcaline, en l'absence de contre-indications - inhalé avec du budésonide de corticostéroïde inhalé par le biais d'un nébuliseur: pulmicort ou budenit à une dose de 0,5 mg.

Au stade 2 de la sténose, il est recommandé d’inhaler une suspension de budésonide par le biais d’un nébuliseur à la dose de 1 mg (après 30 minutes, nébulisation répétée de 1 mg de budésonide). Si vous réussissez à arrêter complètement la sténose, l'enfant peut être laissé à la maison avec une observation médicale active ultérieure requise au bout de 3 heures.

En cas de soulagement incomplet et de refus d'hospitalisation, la dexaméthasone doit être administrée à une dose de 0,3 mg / kg (prednisolone 2 mg / kg) par voie intramusculaire ou intraveineuse, ou du budésonide à l'aide d'un nébuliseur à une dose de 0,5 à 1 mg. Vous avez besoin d'une surveillance médicale active du patient après 3 heures.

En cas de sténose de stade 3, l'administration intraveineuse de dexaméthasone à raison de 0,7 mg / kg ou de prednisolone de 5 à 7 mg / kg et de budésonide par l'intermédiaire d'un nébuliseur à une dose de 2 mg est indiquée. Le fournisseur de soins de santé qui fournit l'enfant doit être préparé à la réanimation cardio-respiratoire, à l'intubation trachéale ou à la conicotomie.

Le patient doit être hospitalisé, de préférence en position assise. Si nécessaire, appelez l’équipe de réanimation du service médical d’urgence.

Dans la sténose de stade 4, l'intubation trachéale est montrée; lorsqu’il est impossible de pratiquer une conicotomie après l’introduction d’une solution à 0,1% d’atropine à une dose de 0,05 ml / an de vie par voie intraveineuse ou dans les muscles de la cavité buccale.

Pendant le transport, l'hémodynamique doit être maintenue par thérapie par perfusion, atropinisation avec bradycardie. L'enfant doit être hospitalisé dans un hôpital accompagné de parents qui peuvent le calmer, car la peur et la respiration forcée, les cris et l'anxiété contribuent à la progression de la sténose.

Thérapie alternative à la Naphazoline

En cas de température corporelle élevée de l'enfant, en l'absence de nébuliseur, de budésonide et de contre-indications à l'utilisation d'adrénomimétiques, un traitement alternatif à la naphazoline (naphthyzinum) peut être utilisé.

Lors de la sténose de stade 1, l’enfant reçoit une boisson chaude et fréquente, alcaline, qui est inhalée avec une solution à 0,025% de naphtyzine.

Avec la sténose de stade 2, l'administration intranasale d'une solution de naphtyzine à 0,05% à raison de 0,2 ml à des enfants de la première année de vie est efficace, en ajoutant 0,1 ml de solution de naphtyzine, mais au maximum à 0,5 ml, pour chaque année subséquente.

La quantité calculée de solution de naphtyzine doit être diluée avec de l’eau distillée à raison de 1,0 ml par année de vie, sans dépasser 5,0 ml. La naphthyzine diluée est injectée avec une seringue (sans aiguille) dans l’une des narines de l’enfant en position assise, la tête rejetée en arrière.

À propos de l'efficacité de la solution dans le larynx indique l'apparition de toux. Si vous réussissez à arrêter complètement la sténose, l'enfant peut être laissé à la maison avec une observation médicale active ultérieure requise au bout de 3 heures.

L’administration intranasale répétée de naphtyzine n’est acceptable que 2 à 3 fois par jour avec une pause de 8 heures.

En cas de soulagement incomplet de la sténose au stade 2 et en cas de refus d'hospitalisation, la dexaméthasone doit être administrée à une dose de 0,3 mg / kg ou de prednisolone 2 mg / kg par voie intramusculaire ou intraveineuse.Une surveillance médicale active après 3 heures est nécessaire.

En cas de sténose au stade 3, la dexaméthasone doit être injectée par voie intraveineuse à raison de 0,7 mg / kg ou de 5 à 7 mg de prednisone, et l’administration intranasale d’une solution à 0,05% de naphtyzine doit être répétée. Un enfant malade devrait être hospitalisé d'urgence.

L'oxymétrie de pouls doit être effectuée à partir de l'étape 2 de l'ASLT.

Au stade préhospitalier, il est nécessaire d'éviter l'introduction de sédatifs, car la dépression respiratoire de l'enfant est possible.

Dans le cas de l'OSLT, l'utilisation d'inhalations contenant 0,1% d'adrénaline (0,01 mg / kg) n'est pas justifiée et il n'y a pas d'adrénaline racémique sur le marché pharmaceutique russe. En outre, il est nécessaire d’effectuer une surveillance de l’ECG et une surveillance constante et minutieuse de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle pour détecter les signes de sympathicotonie.

Indications d'hospitalisation pour laryngotrachéite

  • tous les cas de sténose II sévérité et plus;
  • les patients présentant une sténose de degré I sur fond de stridor congénital, d'épilepsie et d'autres facteurs aggravants;
  • enfants d'un an et profondément prématurés selon l'anamnèse;
  • les enfants de familles socialement défavorisées;
  • l'incapacité d'assurer un suivi médical dynamique continu de l'enfant avec oslt.

Laryngotrachéite sténosante aiguë chez les enfants

La laryngotrachéite sténosante chez les enfants, ou comme on l'appelle aussi faux croup, est très courante dans la pratique médicale. Cette maladie est le plus souvent observée chez les enfants âgés de 6 mois à 5 ans, en particulier chez ceux vivant dans les grandes villes industrielles où l’état écologique n’est pas très prospère. La maladie est plus fréquente durant la saison morte - à l'automne ou au printemps.

Causes de la maladie

La cause principale du développement du laryngotrach sténosant aigu est généralement des virus:

  • parainfluenza - ce virus représente plus de la moitié des maladies. Ce virus infecte les muqueuses des voies respiratoires supérieures, ce qui provoque une intoxication modérée dans le corps;
  • Pneumonie à mycoplasmes (pneumonie à mycoplasmes) - fait référence aux variétés de bactéries du groupe des mycoplasmes. Il infecte le système respiratoire, causant des maladies de la nature inflammatoire des poumons, des bronches, de la gorge, etc.
  • la grippe;
  • respiratoire syncytial - affecte les voies respiratoires inférieures chez les nouveau-nés. Son danger réside dans le fait qu’il n’ya pas de vaccin contre elle aujourd’hui;
  • adenovirus - a été découvert en premier sur les végétations adénoïdes, d'où son nom. Il infecte les muqueuses des voies respiratoires supérieures et provoque des maladies respiratoires aiguës semblables à celles de la grippe.

Les bactéries ne causent pas souvent le développement de la laryngotrachéite sténosante. Mais lors de l'activation de la flore bactérienne avec le SRAS, ils peuvent provoquer un passage défavorable de la maladie. Pour provoquer une sténose laryngotrache peut maladie infectieuse aiguë, qui est causée par une bactérie diphtérie. La maladie se caractérise par une inflammation des membranes muqueuses de l'oropharynx et du nasopharynx, des lésions des systèmes nerveux, cardiovasculaire et excréteur, ainsi qu'une intoxication générale.

Avoir des facteurs à l'apparition de la maladie

Les facteurs prédisposant à l'apparition du laryngotrax sténosant aigu sont les caractéristiques anatomiques de la trachée et du larynx chez les enfants:

  • seuil court et étroit du larynx;
  • douceur et malléabilité du cartilage squelettique;
  • cordes vocales hautes et courtes;
  • forme d'entonnoir du larynx;
  • l'immaturité des zones réflexes;
  • hyperexcitabilité musculaire, fermeture de la glotte.

Chez les nourrissons, une grande quantité de tissu lymphoïde et un développement insuffisant des fibres élastiques dans la sous-muqueuse et les muqueuses sont un facteur provoquant le gonflement de l’espace sous-glottique et l’apparition d’une laryngotrachéite sténosée.

En outre, les conditions défavorables pouvant déclencher l’apparition de la maladie incluent:

  • pathologies des structures du larynx, exprimées par un stridor congénital (modification des voies respiratoires de la lumière dans la région du larynx, caractérisées par une sorte de respiration inspiratoire bruyante);
  • allergie aux médicaments;
  • prématurité;
  • infection périnatale du système nerveux qui se produit pendant la grossesse entre 28 semaines et 7 jours de la vie d'un nouveau-né;
  • paratrophie (une maladie associée à un excès de poids du nouveau-né à la suite de la perturbation du processus au cours de la première année de vie de l'alimentation).

Description des symptômes, compte tenu de la gravité de la laryngotrachéite sténosante

En règle générale, la maladie commence de manière inattendue, la nuit. Le bébé a du mal à respirer, une toux aboyante apparaît, cela fait peur à l'enfant et il commence à se jeter dans le lit. L’anxiété qu’éprouve un enfant dans cet état est la cause d’une contraction encore plus forte des muscles laryngés, qui provoque un rétrécissement de la lumière. En conséquence, l’état général de l’enfant se dégrade assez rapidement.

La décision la plus correcte dans ce cas est d'appeler une ambulance. Attendre le début de la matinée peut entraîner un gonflement important de la muqueuse laryngée et un arrêt respiratoire.

En médecine, on distingue quatre étapes de la laryngotrachéite sténosante et chacune se traduit par de tels symptômes.

Sténose compensée ou première étape:

  • Les crises, caractérisées par une difficulté et un soupir bruyant, apparaissent pendant l'allaitement, les pleurs ou la toux et peuvent durer de quelques minutes à deux heures.
  • aboiements de la toux;
  • voix enrouée.

Maladie indemnisation incomplète ou deuxième stade:

  • essoufflement, caractérisé par l'engagement de la fosse sous-clavière, des tissus mous du cou et des espaces intercostaux inférieurs. L'essoufflement se manifeste par un état de repos et une augmentation pendant l'exercice;
  • cyanose légère sous forme de décoloration de la peau;
  • respiration bruyante que l'on peut entendre de loin;
  • pouls rapide;
  • tachycardie mineure;
  • transpiration élevée.

Sténose décompensée ou troisième stade:

  • sueurs froides;
  • pâleur prononcée de la peau;
  • acrocyanose (couleur bleutée de la peau), se remarque même au repos;
  • complication respiratoire (expiration et inhalation);
  • le pouls est très rapide;
  • tension artérielle réduite.

Asphyxie ou quatrième stade:

  • respiration irrégulière;
  • une forte augmentation de la cyanose se propageant dans tout le corps;
  • pouls lent;
  • abaisser la pression artérielle.

À ce stade, un arrêt cardiaque ou une insuffisance respiratoire est probable.

Diagnostic de la maladie

En règle générale, la tâche consistant à diagnostiquer la laryngotrachéite aiguë et à la différencier d'autres maladies, au cours de laquelle une sténose du larynx est notée, devient un médecin.

À l'aide de la laryngoscopie, qui consiste en une inspection visuelle du larynx, le spécialiste observe l'image laryngoscopique suivante:

  • dans la trachée et la lumière du larynx, des croûtes purulentes muqueuses visqueuses et détachables;
  • dans les parties moyenne et supérieure du larynx, la membrane muqueuse est modérément hyperémique;
  • la glotte a une forme de trois étages;
  • sous les cordes vocales, la membrane muqueuse oedémateuse de la cavité vocale se remarque sous la forme de riches coussins rouges.

Après un examen général de l'enfant, la fréquence respiratoire, la pression artérielle, le pouls sont mesurés, des phénomènes sonores se font entendre dans la poitrine et l'oxymétrie de pouls est réalisée (le niveau de saturation en oxygène dans le sang est détecté).

Selon la nomination d'un spécialiste, la fibroendoscopie du larynx est réalisée à l'aide d'endoscopes souples et d'une numération globulaire périphérique.

Dans les cas où l’état de l’enfant ne nécessite pas de réanimation urgente, un examen est effectué sous anesthésie des voies respiratoires, qui comprend une laryngoscopie directe à l’aide d’un microscope, une trachéo et une oesophagobronchoscopie. Lorsque le diagnostic différentiel est nécessaire, effectuez les examens suivants:

  • bactérioscopie de frottis si on soupçonne un croup de diphtérie;
  • examen bactériologique du mucus de l'oropharynx et du nez (afin d'éliminer les soupçons de diphtérie);
  • diagnostic virologique.

Traitement de la maladie

À partir du deuxième stade de la maladie, tous les enfants sont placés à l'hôpital. Au stade initial de la maladie (sténose compensée ou premier degré), les enfants sont hospitalisés:

  • prématuré;
  • jusqu'à un an de vie;
  • avec des pathologies congénitales du larynx;
  • avec diverses maladies concomitantes;
  • avec une utilisation antérieure de corticostéroïdes;
  • avec des indications épidémiologiques;
  • pour des raisons sociales;
  • en l'absence de résultat du traitement.

Le traitement de la laryngotrachéite sténosante comprend la prise de glucocorticoïdes, la réduction de l'œdème laryngé, la réduction de la perméabilité capillaire et des effets anti-inflammatoires.

Le plus efficace est le budésonide en suspension, un glucocorticostéroïde par inhalation. Ce médicament est prescrit une fois avec une dose de 2 mg, ou deux fois avec 1 mg avec un intervalle de temps d’une demi-heure.

Le budésonide est le seul médicament glucocorticoïde pouvant être utilisé une fois par jour. L'effet de cet outil est dû à son entrée instantanée dans les voies respiratoires et à une activité anti-inflammatoire locale accrue.

Le budésonide est administré par un nébuliseur, qui est utilisé pour produire une pulvérisation ultra-dispersée du médicament. L'effet anti-inflammatoire se produit dans les 20-25 minutes et l'amélioration maximale est notée après 2 heures.

Les glucocorticoïdes systémiques utilisés sous forme d’injections comprennent:

  • Prednisolone. Cet outil est prescrit par voie parentérale à une dose de 3 à 5 mg par kilogramme d’enfant.
  • Dexaméthasone Moyens est introduit une fois en prenant 0,5 mg par kilogramme de poids. Si les symptômes de sténose du larynx à 2-4 degrés persistent, on utilise alors une injection répétée de Dexaméthasone à une posologie similaire à la première. L'effet après le médicament est noté dans 20-40 minutes et dure 10 heures.

À partir du deuxième jour, la posologie des glucocorticoïdes est réduite et continue d'être administrée pendant plusieurs jours.

En cas de laryngotrachéite sténosante, un traitement antibactérien est prescrit uniquement en cas de signes de conditions douloureuses ou de complications bactériennes.

Après le retrait des glucocorticoïdes, des agents broncho-et mucolytiques sont utilisés par inhalation ou à l'intérieur, ce qui permet d'éliminer et de fluidifier les expectorations des canaux respiratoires:

  • Bromhexine - a un effet antitussif et expectorant. À utiliser avec prudence chez les enfants présentant des problèmes de foie ou de reins.
  • Ambroxol est l’un des médicaments mucolytiques les plus populaires avec le principal ingrédient actif, l’hydrochlorure Ambroxol. Analogues d'Ambroxol: Aflegan, Lasolvan, Bronchovern, Ambrobene, etc.
  • Acétylcystéine - a un effet mucolytique et vasoconstricteur.
  • Karbotsistein - médicament anti-inflammatoire, expectorant et mucolytique efficace.

Prévention de la laryngotrachéite sténosante aiguë

  • agents antiviraux;
  • durcissement
  • prophylaxie par des vitamines, en particulier de la vitamine C;
  • vaccins contre la grippe;
  • respect des règles d'hygiène personnelle: se laver les mains au savon, se laver le nez après une visite dans une clinique, une école, un jardin d'enfants, une promenade, etc.
  • consommation de phytoncides naturels (oignons, ail, etc.);
  • ne permettent pas l'hypothermie;
  • ventilation de pièce régulière;
  • dans l'épidémie de grippe - assurez-vous d'utiliser des masques médicaux jetables et évitez d'assister à des manifestations de masse
  • bonne nutrition - consommation d’aliments contenant des vitamines du groupe C, des protéines de haute qualité (bouillon de hanche, choucroute, agrumes, etc.).

Il ressort clairement de ce qui précède que cette maladie est assez grave et requiert avant tout l’attention des parents, qui ne doivent en aucun cas s'affoler et réagir de manière adéquate à la situation, la plus importante étant opérationnelle.

Quelle est la laryngotrachéite sténosante aiguë, les premiers soins, les symptômes et le traitement chez les enfants et les adultes

La laryngotrachéite sténosante est considérée comme l'une des maladies les plus problématiques du système respiratoire. Il se développe souvent chez les jeunes enfants, entraînant de graves complications. La plus dangereuse est la dernière étape, qui se forme lors d’une attaque d’asphyxie, menace une cessation complète de la respiration. Par conséquent, les parents doivent connaître les règles régissant la fourniture d'une assistance d'urgence dans de telles situations, agir rapidement et correctement.

Quel est le danger de laryngotrachéite sténosante aiguë?

Avec la laryngotrachéite, le patient commence une inflammation de la paroi postérieure du larynx, qui passe rapidement au tube trachéal. La membrane muqueuse avec les poches et la douleur est impliquée dans le processus inflammatoire. La maladie provoque la croissance des tissus mollusques de l'épithélium, la production active d'exsudat à partir des glandes. Lors de l'infection des cordes vocales, une irritation des voies respiratoires supérieures se produit avec un gonflement, ce qui réduit considérablement la lumière de la gorge.

La laryngotrachéite sténosante est dangereuse non seulement en raison de l'évolution aiguë de la maladie et des symptômes désagréables. Son problème principal pour le patient est l'apparition d'une sténose du larynx avec manque d'air. La complication se développe soudainement, ne se prêtant pas au diagnostic préliminaire. Il est plus communément appelé faux groupe et menace de troubles respiratoires en raison d'un œdème grave, d'une perte de conscience et de la mort si les soins d'urgence ne sont pas prodigués rapidement. Mais il est possible de réduire le risque de développer le problème grâce au traitement correctement choisi.

Causes de la trachéite sténosante

Les principales causes de la trachéite sténosante aiguë sont cachées dans l’infection du corps par des agents pathogènes pathogènes. Dans 90 à 95% des cas diagnostiqués, les virus du SRAS se déposent sur la membrane muqueuse pendant l'inspiration, ce qui entame une reproduction active sur une surface humide. Souvent, il devient une complication de la diphtérie, la scarlatine, la rougeole ou la varicelle, sur le fond de l'infection herpétique.

Dans d'autres cas, la laryngotrachéite sténonisante est causée par une bactérie du genre staphylocoque, streptocoque, pneumocoque, représentants de la microflore. Maladie de plus en plus diagnostiquée, déclenchée par une forte augmentation des allergènes dans le sang. Cela se produit lors de la consommation d'aliments auxquels le patient est allergique, lors de l'inhalation de grandes quantités de poussière ou de pollen de plantes à fleurs.

Les facteurs qui augmentent la possibilité de développer une laryngotrachéite sténosante:

  • réduction de l'immunité après une inflammation, une intervention chirurgicale, des antibiotiques;
  • allergies congénitales ou acquises;
  • dysbactériose et autres maladies du tube digestif;
  • anomalies anatomiques du système respiratoire;
  • fumer;
  • travailler dans le gaz ou la production dangereuse;
  • la nécessité de parler beaucoup et fort, en tendant les ligaments;
  • air sec dans l'appartement.

En outre, les agents responsables de la laryngotrachéite sténosante aiguë peuvent être:

  • virus de la grippe A;
  • virus parainfluenza de types I et II;
  • Infection par PC;
  • infection à adénovirus;
  • la diphtérie;
  • autres infections bactériennes;
  • brûlure chimique en cas d'empoisonnement.

La laryngotrachéite sténosante chez les enfants jusqu'à 3 ou 4 ans apparaît plus souvent que chez les parents en raison du travail instable de la trachée, la structure imparfaite des voies respiratoires. Ils n'ont pas le temps de réchauffer l'air, ne peuvent pas faire face à des bactéries et des virus nocifs. Par conséquent, un simple rhume devient rapidement un problème plus grave.

Quels sont les stades de la maladie dans la laryngotrachéite sténosante aiguë?

La laryngotrachéite sténosante aiguë est classiquement divisée en plusieurs étapes.

Ils diffèrent par la gravité des symptômes, le risque de développer des complications dangereuses:

  1. Compensé. Cela commence par une toux sèche et forte avec un aboiement caractéristique. L'œdème de la trachée passe aux cordes vocales, affecte le mur du fond. Le patient a un enrouement dans la voix, un enrouement désagréable. La plupart des enfants restent actifs, ne perdent pas l'appétit.
  2. Sous-compensé. La difficulté à respirer n'apparaît qu'en position couchée avec des expectorations dans les poumons. Les attaques d'expectoration commencent la nuit. En cas de toux, le patient a la peau bleue autour de la bouche - la zone du triangle nasolabial.
  3. Décompensé. La laryngotrachéite sténosante à ce stade provoque de graves lésions du larynx. Une toux sèche et aboyante cède la place à une solution humide, avec écoulement de mucus, douleur thoracique à l'inspiration, sensation de brûlure irritante qui se développe en une sensation de bosse dans la gorge. Lorsque la respiration est altérée, le corps reçoit moins d'oxygène, ce qui affecte l'efficacité: il y a un assombrissement de la conscience, des vertiges, des périodes de faiblesse sont remplacés par une stimulation excessive.
  4. Asphyxie aiguë. À ce stade, la laryngotrachéite provoque un spasme du larynx, appelé sténose. La respiration du patient est presque complètement bloquée, la circulation sanguine est perturbée, une cyanose est marquée sur le bout des doigts, autour de la bouche. Une personne ne comprend pas bien les autres, ne répond pas aux questions. Dans le diagnostic, un ralentissement du pouls et une chute de la pression artérielle à des valeurs critiques sont détectés, l'aide de médecins est requise.

La plus dangereuse est la dernière étape, qui transforme le type sténosant de la laryngotrachéite en une maladie pouvant entraîner la mort. En cas d'asphyxie prolongée, l'apport de nutriments aux organes internes est perturbé. Ceci est lourd avec la fin des fonctions vitales.

Symptômes de la laryngotrachéite sténosante

Au premier degré, la laryngotrachéite aiguë sténosante est souvent confondue avec une grippe ordinaire ou une manifestation du DRA. Il survient aussi tôt que 2 jours après une infection par un virus ou une bactérie aérobie, due à une inflammation de la muqueuse trachéale. Chez l'adulte, les symptômes apparaissent le plus souvent après avoir fumé ou inhalé de la fumée, de la poussière, des produits ménagers lors du nettoyage et sont activés la nuit.

Les principaux signes de la laryngotrachéite:

  • la voix devient grossière;
  • douleur dans la partie supérieure de la poitrine, irradiant parfois vers le dos;
  • toux fréquente avec enrouement;
  • la respiration devient superficielle et bruyante;
  • basse température;
  • faiblesse musculaire;
  • maux de tête.

Chez l'adulte, le manque d'oxygène entraîne une exacerbation de l'hypertension, des maladies du système cardiovasculaire et d'autres pathologies chroniques. Si la laryngotrachéite sténosante commence, le patient perd son activité et ses performances, de l'irritabilité apparaît et il n'y a pas d'appétit.

La laryngotrachéite sténosante aiguë chez les enfants se développe très rapidement en raison d'une faible immunité. Les enfants d'âge préscolaire, qui souffrent souvent d'infections respiratoires, de maladies congénitales du tube digestif et de dysbactériose chronique, constituent le principal groupe à risque. L'inflammation devient souvent une conséquence de la rougeole, de la varicelle, de la scarlatine ou de la diphtérie, à laquelle le bébé est malade.

La laryngotrachéite sténosante chez les jeunes enfants se caractérise par une forte apparition de plusieurs symptômes à la fois:

  • montée en température jusqu'à 38 °;
  • refus de la nourriture préférée;
  • les humeurs dues à la faiblesse et au mal de gorge;
  • toux rauque, pouvant vomir;
  • nez qui coule léger;
  • la voix peut disparaître ou l'enfant a du mal à parler;
  • ganglions lymphatiques élargis.

Dès les premières minutes, la chatte devient lente, ne veut pas jouer ou faire des choses intéressantes. Dans ce cas, on observe rarement une rougeur de la gorge ou une température élevée. La laryngotrachéite sténosante est indiquée par un son de toux caractéristique qui ressemble à un aboiement. Il apparaît après que l'enfant ait essayé de rire, de parler fort ou de sortir dans l'air froid.

Diagnostics et analyses nécessaires

L'oto-rhino-laryngologiste peut apporter une aide qualitative à la laryngotrachéite sténosée. Lors d'un examen visuel, il analyse l'état du larynx et des cordes vocales, le degré de gonflement des voies respiratoires supérieures.

Une autre liste des tests requis ou recommandés dépend des symptômes graves du patient:

  1. Un test sanguin pour confirmer le processus inflammatoire, établir le niveau des indicateurs importants.
  2. Radiographie des poumons pour détecter une pneumonie ou d'autres complications.
  3. La trachéo-bronchoscopie utilisant un endoscope spécial vous permet de prendre une couche d'épithélium pour identifier la cause de l'infection.
  4. Reculer de la surface interne du nez, des joues et de la bouche pour ensemencer l'agent pathogène et sélectionner l'antibiotique (si nécessaire).

Dans le cas d'une nature allergique de la laryngotrachéite, une attaque aiguë peut provoquer un allergène. Par conséquent, il est recommandé au patient de subir des tests d'allergie spéciaux à l'aide d'une application cutanée d'irritants chimiques et biologiques. Avant de prescrire un traitement chez les enfants, la coqueluche, la diphtérie ou un corps étranger dans la gorge, entraînant également une sténose, doivent être exclus.

Premiers soins et soins d'urgence pour la laryngotrachéite sténosée

Si un diagnostic de laryngotrachéite sténotique est diagnostiqué, le traitement doit être strictement suivi et suivi scrupuleusement. Aux stades 1 et 2, les médicaments aident à éliminer l'œdème laryngé et à prévenir les crises de dyspnée, normalisent l'état du patient. Une aide est nécessaire en cas de détérioration de la santé, de signes de suffocation et de cyanose des muqueuses.

Une situation plus dangereuse se présente aux stades 3 ou 4 de la maladie. Les médecins recommandent de traiter la laryngotrachéite aiguë sténosante de cette forme uniquement à l'hôpital du service des maladies infectieuses afin de surveiller l'état du patient.

A la maison, les premiers secours sont effectués comme suit:

  • assurez-vous d'appeler la brigade des ambulances pour vous prévenir de l'attaque de sténose;
  • avec un fort œdème, il est nécessaire d’offrir au patient une inhalation avec des médicaments qui dilatent les bronches et les alvéoles: Pulmicort, Hydrocortisone;
  • la pièce doit être ventilée, ouvrir les fenêtres, augmenter le niveau d'humidité. Certains experts recommandent que le bain soit rempli d'eau chaude afin de fournir une grande quantité de vapeur de vapeur;
  • donner au patient des médicaments qui réduisent les poches en bloquant les allergènes: Suprastin, Telfast, Loratadin;
  • utilisez des médicaments vasoconstricteurs qui réduisent la sténose des voies nasales: Farmazolin, Xylen.

La dexaméthasone est administrée à un patient adulte, ce qui normalise les hormones et améliore les performances des récepteurs. Vous pouvez donner une boisson chaude: thé vert, décoction de camomille à la menthe, eau minérale sans gaz. Il est préférable que les enfants donnent des médicaments sous forme d'inhalation afin d'assurer le traitement du larynx en quelques minutes.

Vidéo informative: Quel devrait être le premier secours contre la laryngotrachéite sténosée?

L’approche générale du traitement de la laryngotrachéite sténotique à domicile

Le traitement de la laryngotrachéite sténosante chez les enfants et les adultes des stades 1 et 2 peut être effectué à domicile sous la surveillance d'un médecin. Le patient doit bénéficier d'une humidité accrue, d'un flux d'air frais constant dans la chambre et d'un régime alimentaire simple et nutritif. Au moment où vous devez abandonner la conversation pour réduire la charge sur les cordes vocales.

Que comprend le traitement médicamenteux chez les enfants et les adultes?

Lorsque la laryngotrachéite virale est nécessaire de prendre des médicaments anti-inflammatoires. Ils arrêtent le développement de la maladie, ne lui permettant pas de se transformer en un regard net.

Plus efficace en cas d'infection par le virus parainfluenza, le rhume et la rougeole:

Lorsque la nature bactérienne des antibiotiques sélectionne un spécialiste sur la base de bacpossev.

S'il est impossible d'effectuer des analyses complètes, on utilise des préparations à large spectre:

Pour réduire le gonflement, le traitement est effectué avec l'aide de l'inhalation. Le dispositif disperse le médicament à l'aide de fines particules sur le larynx, ce qui permet d'utiliser des doses minimales à des fins thérapeutiques.

Formulations recommandées pour la laryngotrachéite aiguë:

L'acceptation des médicaments antitussifs a un effet positif sur l'état des muqueuses, réduit l'enflure et normalise la circulation sanguine dans les voies respiratoires. Les mucolytiques destinés aux enfants doivent être choisis sans alcool à base d'extraits de plantes: Dr. Mom, Prospan, Alteyka, Mucoltin. Pour augmenter l'excrétion du mucus, il est préférable d'utiliser Lasolvan, Ambrobene, Sinekod.

Méthodes traditionnelles de traitement

Le traitement de la laryngotrachéite sténosante aiguë chez les enfants doit être effectué uniquement avec des médicaments. Mais l'utilisation de techniques folkloriques complète parfaitement la thérapie de base et accélère le processus de guérison.

Les recommandations suivantes améliorent l'état du patient:

  1. L'effet expectorant donne des bouillons de thym, du thé au miel, du gingembre et une rondelle de citron.
  2. La camomille, le millepertuis, l'eucalyptus et la sauge ont des effets antiviraux. Préparé à partir de leur infusion devrait se gargariser 2 fois par jour.
  3. Pour réduire l'œdème, il est proposé aux patients de boire du lait chaud avec un morceau de beurre dissous. Non moins utile est le jus de radis noir avec du miel, gruau d'oignon avec du sirop de sucre.

Avant de vous coucher, vous pouvez vous frotter la poitrine avec du blaireau chaud ou de la graisse d’oie, après vous être assuré qu’il n’y avait pas de réaction allergique.

Caractéristiques du traitement pendant la grossesse

La laryngotrachéite sténosante aiguë chez les femmes en position est dangereuse, non seulement en raison du développement d'une inflammation, qui affecte négativement l'état du placenta. Une forte toux augmente le risque d'accouchement prématuré et de détachement qui menace de saignement et de perte du fœtus. Le médecin sélectionne tous les médicaments sur la base du terme, à l'exclusion des antibiotiques lourds et des teintures à base d'alcool.

Pour le traitement de la laryngotrachéite chez la femme enceinte, vous pouvez utiliser des médicaments conçus pour le traitement des jeunes enfants. Bien aider les inhalations avec décoctions d'herbes, huiles naturelles d'eucalyptus, menthe poivrée et calendula. Jusqu'au dernier trimestre, il est préférable de différer les composés hormonaux pour soulager l'œdème: Dexométhasone, Ventolin, Pulmicort. Ils sont remplacés par 1–2 ml d'Ambrobene, Ambroxol.

L'utilisation de la physiothérapie chez les enfants et les adultes

Dans la forme aiguë de la laryngotrachéite sténosante, il est recommandé de n'utiliser que des inhalations à la vapeur, qui éliminent les poches et préviennent les convulsions. Une fois que l'état du patient est normalisé et que la température a été réduite à 37-37,5 ° C, le traitement de la toux peut être amélioré par les procédures suivantes:

  • réchauffement à l'ozokérite;
  • UHF sur la poitrine;
  • massage à percussion;
  • électrophorèse avec eufilline.

En cas de toux prolongée, il est recommandé de faire des exercices de respiration plusieurs fois par jour pour renforcer le larynx et les cordes vocales.

Quelles sont les complications et les conséquences d'une laryngotrachéite sténosante aiguë?

La complication la plus grave de la laryngotrachéite sténosante aiguë est une attaque de faux croup avec asphyxie. Après cela, le travail de tous les organes est restauré pendant longtemps, les fonctions cérébrales sont réduites. Avec une immunité affaiblie, il se développe souvent en une trachéite chronique ou une pneumonie grave. Ces maladies affectent négativement l'état du système respiratoire et du système cardiovasculaire. Par conséquent, il est important de prévenir toute complication, le traitement rapide des infections virales respiratoires aiguës et du rhume.

Laryngotrachéite chez les enfants - symptômes. Traitement de la laryngotrachéite aiguë et sténotique à la maison

Les virus et la microflore pathogène sont impliqués dans l'inflammation et le gonflement du larynx chez les enfants. La laryngotrachéite survient après des maladies infectieuses et virales. La deuxième option est une réaction aux allergènes. Le traitement de la laryngotrachéite chez les enfants dépend du type de maladie, de sa gravité.

Quelle est la laryngotrachéite

En médecine, le processus inflammatoire de nature infectieuse, qui s'étend à la trachée (trachéite) et aux voies respiratoires, le larynx (laryngite) est appelé le terme général "laryngotrachéite". La maladie se présente sous la forme d'une complication de sinusite, pharyngite, rhinite, laryngite, végétations adénoïdes, amygdalite. La maladie laryngotrachéite peut se transformer en une inflammation des voies respiratoires inférieures. Dans de tels cas, la survenue d'une pneumonie, d'une bronchiolite et d'une bronchite n'est pas exclue.

Causes de la laryngotrachéite chez les enfants

La principale cause de laryngotrachéite chez les enfants de 2 à 5 ans est le bacille hémophilique de type B. L'épiglotte gonfle lorsque l'agent pathogène pénètre dans l'organisme des enfants. Le processus inflammatoire commence par le nasopharynx et se déplace vers la trachée et le larynx. Ensuite, les cellules épithéliales, la membrane muqueuse et la sous-muqueuse sont gonflées. Autres causes de laryngotrachéite chez les enfants:

  • infections virales / adénovirales, par exemple, entérovirus, parainfluenza, rhinovirus, adénovirus;
  • infections bactériennes (mycoplasmes);
  • complication de pharyngite, sinusite, amygdalite, rhinite;
  • l'allergie;
  • hypothermie, inhalation d'air froid;
  • environnement peu écologique (fumées nocives, tabagisme passif, poussière, air sec).

Complications de la laryngotrachéite chez les enfants

Un enfant de moins de 6 ans peut développer un rétrécissement de la lumière du larynx - faux croup (laryngotrachéite chez le nourrisson). Avec la propagation des virus dans les sections inférieures du système respiratoire se développe une laryngotrachéobronchite et une pneumonie, qui est accompagnée d'une bronchiolite. Les complications de la laryngotrachéite chez l'enfant peuvent être plus graves: avec la laryngite chronique hypertrophique, il existe un risque de cancer du larynx ou d'inflammation suppurée. Une complication mortellement dangereuse nécessitant l'appel d'une ambulance est considérée comme une trachéolaryngite à sténose chez l'enfant.

Laryngotrachéite chez les enfants - symptômes

Les symptômes de la maladie apparaissent en fonction du type de laryngotrachéite: aiguë, chronique, sténosée et allergique. La maladie commence soudainement, la nuit. Le danger de la pathologie réside dans la difficulté de la distinguer d'autres maladies similaires. Les signes courants de laryngotrachéite chez les enfants sont les suivants:

  • nez qui coule (s'il y avait hypothermie);
  • congestion nasale;
  • essoufflement;
  • maux de gorge;
  • enrouement;
  • accès de toux aiguës;
  • palpitations.

Laryngotrachéite aiguë chez les enfants

Après des infections virales respiratoires aiguës, les symptômes de la laryngotrachéite aiguë chez les enfants (TSLT, laryngite récidivante) commencent à apparaître pendant 3 à 5 jours. L'enfant a des difficultés à respirer et est bruyant, une toux «croassante», de la fièvre, de l'anxiété. Pour déterminer la forme aiguë de la maladie pour les médecins va aider 3 caractéristiques principales:

  1. changer la voix de l'enfant;
  2. respiration sténotique;
  3. forte toux.

Laryngotrachéite sténosante chez les enfants

Les cordes vocales constituent le point le plus étroit des voies respiratoires supérieures, avec un œdème dans lequel l'enfant devient difficile à respirer en raison de la réduction de la lumière. Ce phénomène indique une laryngotrachéite sténotique. Le traitement de la forme légère peut être effectué à domicile après avoir consulté un médecin, mais dans les cas difficiles, des soins médicaux d'urgence sont indiqués. Les symptômes de la laryngobronchite en pneumologie sont divisés en 3 degrés:

  1. La sténose décompensée se manifeste par une respiration faible, des sueurs froides, des troubles du sommeil, une pâleur de la peau, une toux fréquente et une variabilité du comportement.
  2. Parmi les signes de sténose compensée, il y a un enrouement, une "toux aboyante", un essoufflement qui s'accompagne d'un souffle bruyant lorsque vous toussez ou pleurez.
  3. Avec une compensation incomplète, les narines gonflent, lors de la respiration lors de l'expiration, du bruit est entendu, une toux paroxystique, une peau bleuâtre, une transpiration apparaissent.

Laryngotrachéite chronique

Cette maladie survient progressivement lorsque le processus inflammatoire de la membrane muqueuse du larynx dure plus de trois semaines. La laryngotrachéite chronique est caractérisée par une toux persistante accompagnée d'écoulements de crachats. Avec l'exacerbation de la toux, la quantité de crachats augmente, et dans la région du larynx et de la trachée des démangeaisons et une sensation de sécheresse apparaissent. Si vous remarquez les symptômes suivants chez votre enfant, vous devriez consulter un médecin car il existe un risque de cancer du larynx. Devrait alerter:

  1. Différents changements dans la voix - de l'enrouement et de la dysphonie à l'aphonie (perte de voix).
  2. Avec une respiration profonde, le rire et la toux froide.
  3. Douleur lors de la toux, dans la partie supérieure des voies respiratoires, derrière le sternum et dans la région du larynx.
  4. Lorsque vous parlez - fatigue vocale.

Laryngotrachéite allergique

Les enfants de moins de 3 ans sont sensibles aux manifestations allergiques: une immunité incomplètement formée et un petit larynx peuvent même endommager une petite inflammation. Avec l'inhalation unique d'allergènes, rien ne se passera, mais si l'immunité de l'enfant est réduite et que le corps est systématiquement affecté par des irritants, il existe un risque de développer la maladie. Les symptômes de la laryngotrachéite allergique ne diffèrent pas de la forme virale: toux "aboyante", difficulté à avaler et à respirer, chatouillement, enrouement. Lorsqu'une infection se joint, la température corporelle atteint 38,5 degrés.

Laryngotrachéite chez les enfants - traitement

Le Dr Komarovsky soutient que le traitement de la laryngotrachéite chez les enfants devrait se faire sans prendre d'antibiotiques et se limiter à un repos au lit strict, à l'air frais dans la pièce et à une consommation abondante d'eau chaude. Si la maladie ne frappe pas les bronches et ne se transforme pas en bronchite, vous devez prendre des antitussifs. Pour le traitement de la laryngotrachéite avancée, une physiothérapie, une inhalation alcaline doit être effectuée et les effets des facteurs indésirables doivent être éliminés.

Un traitement immunostimulant aidera à guérir la maladie, dont le complexe comprend:

  • immunomodulateurs antiviraux (Cycloferon, Arbidol, Anaferon, Grippferon);
  • immunomodulateurs antibactériens (Imudon, IRS-19).

Un traitement symptomatique est appliqué pour éliminer les symptômes douloureux, notamment les médicaments:

  • contre la toux sèche: Tussin, Sinekod, Tusupreks, Lasolvan;
  • pour les expectorations: ACC, Bromhexin, Mucaltin, Ambroxol;
  • contre les démangeaisons, les irritations et le gonflement: Erius, Zyrtec, Xizal, Erespal.

Premiers soins pour la laryngotrachéite

Avant l'arrivée des médecins, lorsqu'il devient difficile pour l'enfant de respirer, il est nécessaire de donner les premiers soins pour la laryngotrachéite. Il est nécessaire de calmer l'enfant, de le mettre à demi assis, de boire un liquide alcalin chaud. S'il n'y a pas de température, pour soulager l'enflure, vous devez utiliser vos jambes et vos bras à la vapeur: le flux de sang vers les extrémités produira un écoulement sortant du larynx. Lorsque vous arrêtez de respirer, les vomissements sont causés en appuyant sur la racine de la langue avec une cuillère. Si la maladie est due à des allergies, les antihistaminiques peuvent aider à soulager l’enflure.

Laryngotrachéite sténosante aiguë chez les enfants

La laryngotrachéite sténosante est une maladie dangereuse dans laquelle les muqueuses de la trachée et de la gorge sont affectées par le processus inflammatoire.

La maladie peut provoquer un gonflement grave, entraînant des difficultés ou un arrêt complet de la respiration.

Laryngotrachéite sténose au stade chez les enfants

Les médecins distinguent quatre stades de développement de la maladie: du plus facile au plus grave. Le traitement ultérieur et les complications possibles dépendent du stade auquel l'enfant est aidé.

La première étape. L'enfant commence à tousser mal, sa voix change. À ce stade, il est presque impossible de se renseigner sur la présence de la maladie, car la respiration est maintenue sous une forme normale.

Deuxième étape La toux peut augmenter et le patient commence à se plaindre de difficultés respiratoires. La lumière du larynx commence à se rétrécir, il est de plus en plus difficile de respirer. Des symptômes supplémentaires apparaissent: la peau devient d'abord pâle puis bleue. En raison du manque d'oxygène, le cœur pompe le sang plus rapidement et le pouls augmente considérablement.

La troisième étape. Il n'y a pratiquement pas de place pour l'air, l'enfant suffoque fortement. L'hypoxie se manifeste visuellement: toute la peau devient pâle et les lèvres, le triangle nasolabial et le bout des doigts deviennent gris-bleu. À cause d'une insuffisance respiratoire, les enfants développent une attaque de panique, ils agitent leurs jambes et leurs bras et peuvent tenter de s'enfuir. Si vous portez votre oreille contre votre poitrine, vous entendrez le sifflement caractéristique. Une personne peut se pencher pour améliorer sa respiration.

Quatrième étape. La lumière se ferme et la personne perd conscience. La peau continue à virer au bleu. Identifier les signes de respiration devient impossible. Le corps et le cerveau ont un grand besoin d'oxygène. Décès possible sans soins médicaux.

Causes de la laryngotrachéite sténosante

La maladie n'apparaît presque jamais seule. La laryngotrachéite sténosante aiguë est une conséquence de la complication des maladies infectieuses. Et il fait également référence au symptôme spécifique de la diphtérie chez les enfants.

Causes et facteurs de risque de laryngotrachéite sténosante aiguë:

  • toute maladie infectieuse causée par le virus de la grippe, l'adénovirus, le virus parainfluenza;
  • jeune âge Les enfants de moins de cinq ans font partie du groupe à risque de développer une laryngotrachéite sténosante aiguë. Cela est dû au fait que la lumière du larynx est plutôt étroite chez l'enfant et que les cordes vocales sont courtes. Le risque de processus inflammatoire est accru par l'abondance de mastocytes dans les tissus du larynx;
  • en surpoids. En raison des kilos en trop chez les enfants, le risque d'œdème laryngé est beaucoup plus élevé que celui des œufs minces;
  • tendance à des réactions allergiques fréquentes;
  • asthme bronchique;
  • blessure à la naissance;
  • caractéristiques structurelles des cordes vocales - leur emplacement élevé dans le larynx ou une taille anormalement courte.

Les parents doivent surveiller attentivement leurs enfants pendant quelques jours après les vaccinations. À ce stade, le système immunitaire «s'entraîne» pour tuer les virus et peut s'affaiblir ailleurs. Il est particulièrement important de connaître l'état de l'enfant qui est sujet aux allergies.

Symptômes de la laryngotrachéite sténosante

Un autre nom pour la laryngotrachéite sténosante chez les enfants est croup. Il est faux et vrai. Un faux croup peut apparaître dans le contexte d'une infection virale, tandis que le véritable croup ne survient que dans le cas d'une diphtérie menaçant le pronostic vital.

Tous les parents devraient connaître les symptômes de la laryngotrachéite sténosante aiguë chez les enfants afin d'aider leur enfant à temps. Le développement de la pathologie se produit dans les deux à trois premiers jours de la maladie.

À ce moment-là, il est nécessaire de surveiller attentivement l'état du patient. La ruse de la laryngotrachéite sténosante réside dans le fait que l'attaque se développe plus souvent la nuit lorsque l'enfant n'est pas aux yeux des parents.

La première chose à faire attention est la dysphonie. La déficience vocale est le premier signe de croupe. Avec le temps, en raison de l'enflure, la voix peut disparaître complètement. La toux est forte au début, puis elle devient plus silencieuse, mais elle cause encore plus de tourments à l'enfant.

La respiration est la meilleure pour reconnaître la maladie. Au fur et à mesure que la crise se développe, elle devient lourde et l'air commence à "siffler". Dans la plupart des cas, il n’est même pas nécessaire de l’écouter: on peut entendre le passage à travers le rétrécissement du larynx à quelques mètres d’une personne.

L'enfant devient très agité, commence à s'agiter autour du lit ou de la chambre, agite les mains, essayant de crier et d'attirer l'attention sur lui. Les muscles situés au-dessus et au-dessous du sternum sont activement impliqués, ce qui est parfaitement visible visuellement. Lorsque la lumière du larynx est complètement fermée, la personne perd conscience et commence à virer au bleu.

Premiers soins pour la laryngotrachéite sténotique

Il faut agir immédiatement au groupe. La première chose à faire est d'appeler une ambulance. Avec la fermeture complète de la lumière du larynx, aider l'enfant est presque impossible.

Actions au premier soupçon de laryngotrachéite sténosante aiguë:

  1. Il est nécessaire de calmer la personne, de l’asseoir sur le lit. Les pleurs et les mouvements soudains exacerbent la situation.
  2. Sous le dos, vous devez mettre un grand oreiller ou une couverture roulée pour vous permettre de mieux respirer. La partie supérieure du corps a dominé la partie inférieure.
  3. L'inhalation sera excellente aux premier et deuxième stades. Elles peuvent être effectuées avec un appareil spécial, où de l'eau salée ou de l'eau minérale médicinale est versée.
  4. Le bébé a besoin d'air humide. Pour ce faire, vous pouvez suspendre autour de lui beaucoup de serviettes mouillées, portées au bain et allumer de l'eau fraîche. Avec un bébé doux aura besoin d'air pur.
  5. Les antihistaminiques, les gouttes vasoconstrictrices, mais les médicaments anti-shpa et antipyrétiques aideront à prévenir le développement d'une crise, à améliorer l'état et le bien-être du bébé.

Traitement de la laryngotrachéite sténosante

Les enfants du troisième et quatrième degré doivent être hospitalisés. Cela est nécessaire pour un diagnostic supplémentaire et éviter les complications. Le traitement peut être fait comme suit:

  1. Un patient reçoit un masque avec 30% d'oxygène. Les petits enfants peuvent être placés dans des tentes spéciales à oxygène. Des aérothérapies supplémentaires peuvent également être prescrites, notamment en restant dans une pièce entièrement humide.
  2. Pour prévenir les récidives, les corticostéroïdes sont une piqûre ou une chute chez l'enfant. Ces médicaments hormonaux sont le meilleur antihistaminique. Ils aident à améliorer la respiration et à réduire le nombre de mastocytes dans le larynx.
  3. Pour améliorer la respiration, des aérosols ou des inhalations avec des médicaments vasoconstricteurs sont utilisés.
  4. Avec une forte toux, on utilise nécessairement des médicaments qui diluent les expectorations dans les bronches et les poumons et les éliminent.

En cas d'arrêt complet de la respiration, le médecin peut utiliser la méthode de la conicotomie. Au cours de celle-ci, une petite incision est pratiquée dans le cou, à travers laquelle l'enfant peut respirer jusqu'à ce que la lumière normale du larynx soit rétablie. Pour mener à bien cette procédure ne peut être qu'un professionnel. Il y a beaucoup de vaisseaux importants sur le cou, si l'enfant est endommagé, il peut mourir très rapidement.

Complications et prévention de la laryngotrachéite sténotique

En cas de développement grave de laryngotrachéite sténosante aiguë, un enfant malade augmente le risque d'asphyxie et, par conséquent, d'hypoxie cérébrale. Ceci est très dangereux et peut conduire à une altération irréversible des fonctions cognitives et du fonctionnement des organes internes.

En l'absence d'assistance dans les délais, l'enfant peut mourir. Dans les cas moins graves, le stade aigu de la maladie peut entraîner une bronchite ou une pneumonie.

La maladie compliquée est considérée quand une infection bactérienne est ajoutée aux virus. Dans certains cas, le croup devient récurrent et survient dans presque tous les cas de rhume ou de grippe.

La prévention de la maladie consiste à exclure l'infection de l'enfant par tout type d'infections et à renforcer l'immunité. Même un rhume mineur peut être compliqué par un autre agent pathogène viral et conduire à une lingotrachéite sténosante. Il est recommandé à tous les enfants de vacciner contre la grippe à chaque saison et, en période d’incidence croissante, d’éviter les endroits bondés et de consommer plus de vitamines.

Le durcissement et un mode de vie sain pour un enfant sont une excellente occasion de protéger votre santé. Cela inclut également les procédures d’approvisionnement en eau, la ventilation quotidienne de la pièce et l’activité physique.