Principal
Les symptômes

Nez qui coule d'une narine chez un adulte: causes

Un nez qui coule est un problème commun que beaucoup de gens rencontrent. La rhinite n'épargne personne: ni les adultes ni les enfants. Quelqu'un survient rarement et certains souffrent constamment de la maladie, ce qui nuit considérablement à la qualité de la vie. Et il y a souvent des situations où la décharge ne se fait qu'avec une narine et la seconde reste libre. Pourquoi une rhinite unilatérale survient-elle et comment l'éliminer? Seul un spécialiste compétent répondra à ces questions.

Causes et mécanismes

Le nez qui coule, ou la rhinite - une maladie qui affecte la muqueuse nasale. Les passages droit et gauche sont interconnectés par les ouvertures externe et interne, ils ont un flux sanguin et une innervation communs. Mais pour une raison quelconque, la réaction pathologique n'est observée que dans une moitié du nez. Et ces états sont:

  • Rhinite vasomotrice.
  • La courbure du septum nasal.
  • Corps étrangers.
  • Education volumétrique (polypes, kystes).
  • Blessures.

Chez les jeunes enfants, un problème similaire peut survenir pendant la poussée dentaire. La défaite de leurs racines due à la proximité des sinus nasaux provoque le développement d'un rhume dans une narine et chez un adulte. Comme vous pouvez le constater, les raisons sont très diverses et sont associées à des changements locaux du nez ou des zones adjacentes. Et pour établir un diagnostic, il est nécessaire de différencier les états probables entre eux.

Un écoulement nasal persistant chez un enfant ou un adulte repose nécessairement sur une sorte de fondement. Mais le médecin aidera à le révéler.

Les symptômes

Pour déterminer la source des violations nécessite un examen clinique. Premièrement, le médecin découvre les plaintes du patient, en prêtant attention à tout ce qui le gêne. Vient ensuite le tour de l'examen, au cours duquel des signes objectifs d'irrégularités dans la cavité nasale sont détectés. Ce sont les éléments de base du processus de diagnostic.

La nature du rhume est importante pour le médecin. À partir de l'anamnèse, il est possible de savoir qu'il présente les caractéristiques suivantes:

  • Court ou long.
  • Périodique ou permanent.
  • Accompagné de sécrétions (séreuses, mucopuruleuses) ou des écoulements sans eux.
  • Se produit soudainement ou sous l’influence de certains facteurs (modification de la température ou de la position du corps, odeurs, etc.).
  • Il passe seul ou après avoir pris des médicaments.

Des caractéristiques supplémentaires liées à la pathologie de la cavité nasale sont également prises en compte. Et dans certains cas, il est nécessaire d'analyser l'état général du corps, le fonctionnement des systèmes cardiovasculaire et immunitaire.

Rhinite vasomotrice

Sous rhinite vasomotrice comprendre le nez qui coule constant, dont l'origine est associée à des modifications vasculaires de la muqueuse nasale. Il est de deux types: allergique et neuro-végétatif. Le premier peut se présenter sous forme saisonnière ou annuelle. Et il existe un lien clair entre les symptômes et le contact avec divers allergènes (domestique, végétal, alimentaire, médicinal). Et la rhinite neuro-végétative devient le résultat de changements hormonaux dans le corps, de changements de température, d'utilisation à long terme de gouttes vasoconstricteurs.

La rhinite vasomotrice est souvent accompagnée d'une congestion dans seulement la moitié du nez. La membrane muqueuse gonfle en raison de la perméabilité accrue de la paroi vasculaire, mais ne s'enflamme pas. Cela conduit aux symptômes suivants:

  • Pire respiration nasale
  • Écoulement aqueux abondant (rhinorrhée).
  • Diminution de l'odorat.

La rhinite neurovégétative peut apparaître dans la position couchée sur le côté - sur le côté dans lequel le corps est tourné. La rhinite allergique s'accompagne d'une sensation de démangeaisons et de chatouillements dans le nez et d'éternuements paroxystiques. Ces phénomènes sont observés au printemps et en été ou de manière permanente.

La rhinite vasomotrice est une maladie courante dans laquelle le nez est posé dans une narine.

Déviation du septum nasal

Une pathologie ORL courante est la courbure du septum nasal. Il a un caractère post-traumatique ou est associé à des défauts dans le développement des structures osseuses et cartilagineuses du squelette facial. La déformation du septum ressemble à une pointe, à une arête ou à une courbure lisse. À ce stade, une pression est exercée sur la membrane muqueuse, qui commence à réagir avec un œdème et une inflammation. En conséquence, des symptômes pathologiques apparaissent:

  • Congestion nasale (généralement une moitié).
  • Écoulement muqueux ou purulent.
  • Maux de tête
  • Sécheresse de la gorge.
  • Des choses méchantes.

À l'avenir, rejoint la rhinite vasomotrice, gonflement du mucus commence à se propager au tube auditif et même à la cavité tympanique. Cela provoque une congestion et des acouphènes. Une sinusite peut se développer du côté de la lésion, ce qui nuit davantage à la respiration nasale.

Corps étrangers

En jouant, les petits enfants peuvent fourrer divers petits objets dans le nez: pois, graines, éléments de jouets, boutons, etc. Et ensuite leurs parents remarquent l'apparition d'un nez qui coule d'une narine. Le corps étranger ferme le passage nasal, empêchant le passage normal de l'air. Il exerce une pression sur la membrane muqueuse, l'irritant et provoquant une inflammation. Par conséquent, l'enfant a la morve du côté affecté et la respiration nasale devient difficile. Et cela continuera jusqu'à ce que l'élément soit retiré.

Éducation volumétrique

Les polypes dans le nez - pas un phénomène rare. Ce sont des excroissances bénignes de la membrane muqueuse. Un écoulement nasal persistant est dû au chevauchement de la lumière des voies nasales et à l’infection secondaire. Les patients s'inquiètent de la congestion nasale du côté affecté, en ressortent, en éternuent. En outre, l'odorat est perturbé, il peut y avoir des maux de tête, des troubles de la voix (nasal), des ronflements nocturnes. Des signes similaires sont caractéristiques des kystes de la cavité nasale.

Blessures

Si une moitié du nez est blessée, un nez qui coule se produit de ce côté. Les manifestations cliniques dépendent du type et de la gravité des dommages. Les ecchymoses sont caractérisées par un œdème généralisé, des ecchymoses et des écorchures sur la peau. La muqueuse nasale se gonfle, entraînant des difficultés respiratoires. Et pour les fractures, cela se produit également en raison du déplacement de structures solides. Bien entendu, les patients se plaignent d'une douleur particulièrement intense immédiatement après la blessure.

Dentition

Lorsque les dents commencent à apparaître, les gencives gonflent. L'enfant devient capricieux, pleure, gratte le processus alvéolaire de la mâchoire (doigts, jouets). La muqueuse nasale du côté de la dent émergée réagit également. Il note également un œdème réactif, ce qui conduit à des difficultés respiratoires d'une narine, il peut y avoir écoulement muqueux. Les parents remarquent souvent la fièvre et la perte d’appétit des enfants.

Même un phénomène physiologique tel que la dentition peut provoquer l'apparition d'un rhume chez un enfant.

Diagnostics supplémentaires

Découvrez ce qui inquiète un nez qui coule constamment, permettra des méthodes de diagnostic supplémentaires. Pour clarifier son hypothèse, le médecin référera le patient à un examen de laboratoire et à un instrument:

  • Test sanguin général.
  • Frottis nasal (cytologie, culture).
  • Tests allergiques.
  • Rhinoscopie
  • Rayon X
  • Tomographie

Et lorsque la nature du processus pathologique local devient claire, un diagnostic final est établi. Et sur sa base, d'autres événements sont prévus.

Traitement

Le nez qui coule ne fonctionnera pas comme ça. L'élimination des causes et des facteurs contribuant aux modifications de la membrane muqueuse est une condition préalable à l'élimination des symptômes désagréables. Et cela nécessite l'intervention d'un spécialiste.

Si la rhinite est diagnostiquée, l'utilisation de médicaments locaux ou systémiques constituera un aspect important du traitement. Parmi les médicaments prescrits par le médecin dans ces cas, il convient de noter:

  • Vasoconstricteur (Nazivin, Otrivin).
  • Antihistaminiques (Allergodil, Tsetrin).
  • Corticostéroïdes (Beconaze, Fliksonaze).
  • Solutions salines (Saline, Aqua Maris).
  • Antibactérien (Bioparox, Isofra).
  • Immunostimulants (Ribomunil, Derinat).

Certains ne sont utilisés que pendant 7 à 10 jours, tandis que d'autres devront être pris pendant une longue période. Mais tout médicament doit être utilisé conformément aux recommandations du médecin traitant.

Dans certains cas, une thérapie conservatrice n'aura pas le résultat souhaité. Nous parlons de troubles tels que la courbure du septum nasal, les polypes et les kystes du nez. Les formations volumétriques sont retirées et leur lit se coagule. Le septum nasal est corrigé par rhinoplastie. Si des corps étrangers se trouvent dans le nez, ils sont éliminés lors de la rhinoscopie par capture avec des outils spéciaux. Bien que ce ne soit pas une manipulation invasive.

Il y a des gens qui souffrent d'un nez qui coule qui balaie une narine. Et parmi eux pas mal d'enfants. Par conséquent, il est particulièrement important d’établir l’origine de la rhinite et de la traiter rapidement. Seuls des soins médicaux qualifiés seront la clé pour résoudre efficacement un problème désagréable.

Que faire si snot coule comme de l'eau

La muqueuse nasale produit en permanence une sécrétion nasale qui remplit des fonctions antivirales et bactéricides. Elle nettoie également les voies nasales de la poussière et des autres petites particules inhalées avec l'air. Normalement, ces sécrétions sont incolores et ne causent pas de sensations désagréables à une personne. Toutefois, si divers facteurs se produisent, la quantité et la qualité du mucus peuvent changer.

Ainsi, en plus des manifestations habituelles de la rhinite, une rhinorrhée peut survenir - une affection dans laquelle un courant de morve trop liquide coule, provoquant une irritation de la peau sous le nez, sous forme de rougeur. Avant de faire quelque chose pour réduire le débit des écoulements nasaux, vous devez d’abord comprendre pourquoi ils ont été provoqués. Selon la cause, un traitement est prescrit.

Causes de morve liquide

La rhinorrhée a plusieurs causes, dont certaines sont des manifestations physiologiques, d'autres des symptômes de la maladie.

Considérez les causes de la rhinorrhée, qui surviennent plus fréquemment que d’autres:

Rhinite froide

Avec un changement brusque de la température de l'air, les vaisseaux sous la muqueuse sont fortement réduits, ce qui contribue à la pénétration de l'air froid dans les sinus. Dans une pièce chaude, les vaisseaux se dilatent, augmentant ainsi leur perméabilité, ce qui conduit à un état où le liquide s'écoule du nez le long de la consistance, comme de l'eau. Avec une telle réaction du corps, l'immunité locale est réduite, ce qui peut provoquer un rhume.

Allergie

L'inhalation d'allergènes, tels que le pollen, la laine et l'épithélium animal, la poussière domestique, déclenche la libération d'histamine dans le sang, ce qui entraîne une augmentation de la perméabilité vasculaire. Le plasma du sang pénètre dans la membrane muqueuse, contribuant à son œdème. Certains des symptômes de la rhinite allergique sont la morve, qui coule du nez comme de l'eau, ainsi que l'enflure et les larmoiements du visage.

Expansion des vaisseaux sous l’action de divers facteurs, tels que l’utilisation d’aliments chauds ou épicés, l’immersion dans de l’eau chaude, l’inhalation de vapeur. Cette condition est physiologique et ne nécessite pas de traitement.

Rhinite physiologique chez les bébés

À la naissance d'un enfant, sa membrane muqueuse commence seulement à fonctionner. Il faut donc plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pour ajuster le processus de la sécrétion nasale. La rhinite physiologique ne nécessite pas de traitement, tout ce dont les adultes ont besoin est de prendre soin de la cavité nasale.

Corps étranger

Un corps étranger dans le nez d'un enfant perturbe la membrane muqueuse, l'irrite et contribue à la sécrétion abondante des sécrétions, liquide comme de l'eau. Une morve se forme dans le nez, essayant de pousser un objet étranger, avec le temps, le mucus à cet endroit peut s'épaissir, essayant de l'absorber. Si l'enfant ne présente aucun autre symptôme de rhume, vous devez effectuer une rhinoscopie à l'aide de laquelle vous pourrez détecter un objet dans le nez à temps et l'enlever.

Maladie virale

Presque toutes les infections virales respiratoires aiguës commencent à apparaître lorsque le liquide s'écoule du nez. Cela est dû au fait que la sécrétion nasale est libérée pour résister à l'infection, si le nombre de virus dans le nez augmente, respectivement, et le développement et la mise à jour du mucus sont accélérés plusieurs fois. Les liquides, comme l'eau, éliminent les virus et éliminent les virus dans les deux premiers jours suivant l'infection. Au cours des 3 à 4 prochains jours, la morve devient plus visqueuse.

Sinusite

L'inflammation des sinus paranasaux s'accompagne de la libération d'un grand nombre de sécrétions nasales. En règle générale, la sinusite peut être unilatérale et vous pouvez diagnostiquer cette maladie vous-même si la morve coule de la même narine. Au fil du temps, l'écoulement nasal devient purulent et la teinte acquiert une teinte jaune ou verdâtre.

Avec une sécrétion de mucus à long terme et d'autres symptômes indiquant exactement la maladie, vous devriez consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et un traitement plus précis.

Traitement de la toxicomanie

Lorsque vous confirmez l'étiologie virale de la maladie, qui se manifeste par un liquide, tel que l'eau du nez, le médecin peut vous prescrire des gouttes nasales.

Contre les virus

Les gouttes antivirales, telles que Grippferon, Derinat, Nazoferon, contiennent de l'interféron - une substance sécrétée par l'organisme pour lutter contre les virus. Avec un bon usage du médicament, les défenses de l'organisme sont renforcées et la durée de l'évolution de la maladie est réduite de plusieurs fois.

Antiseptiques

Les gouttes antiseptiques de Protargol assèchent la muqueuse nasale et forment un film qui empêche la reproduction des infections virales et bactériennes. Le médicament est adapté pour le traitement de la rhinite, non seulement chez les adultes, les pédiatres se font aussi souvent prescrire du protargol à leurs jeunes patients.

De refroidissement

Des gouttes amincissantes et hydratantes, telles que Rinosol, Aqua Maris, No-Sal, sont utilisées avant de nettoyer le nez de l'accumulation de mucus. En outre, ces médicaments contribuent à la restauration de la muqueuse, raison pour laquelle ils sont prescrits pour la rhinorrhée forte.

Contre les allergies

En cas de rhinite allergique, le débit peut être interrompu et un liquide comme l’eau du nez peut être appliqué avec des gouttes antihistaminiques Fenistil, Allergodil, Sanorin analergin, Kromoheksal. Des médicaments tels que Vibrocil, en plus de l'effet antihistaminique, contractent les vaisseaux sanguins et ne doivent donc pas être utilisés pendant plus de 5 jours.

Au début d'un rhinite froid ou froid, vous pouvez faire des compresses chauffantes avec du sel chauffé ou un œuf à la coque. Cette procédure contribue à l'activation des défenses de l'organisme et à l'élimination du processus inflammatoire.

Recettes de médecine traditionnelle

Dans certains cas, éliminer la morve liquide aidera les gouttes à base d'ingrédients naturels selon les recettes de la médecine traditionnelle. En cas de rhume, vous pouvez verser dans le nez le jus des feuilles d'aloea ou kalanchoe, qui possède des propriétés astringentes et bactéricides.

Pour éliminer l'inflammation, vous pouvez faire des compresses à partir de teinture de propolis. Le produit apicole est dissous dans de l’huile végétale tiède et trempé dans cet outil en coton, qui doit être inséré dans les narines en alternance pendant 5 à 8 minutes. Il est possible d'appliquer de tels moyens en l'absence de réactions allergiques à leurs composants.

Causes d'un nez qui coule dans une narine

Une perturbation fréquente du système respiratoire est un nez qui coule dans une narine. Le patient ressent constamment une sensation de gêne, parfois les symptômes suivants peuvent survenir: vertiges, perte de force, fatigue, somnolence. Cela affecte sérieusement l'état psycho-émotionnel du patient. Une personne devient irritable et peut même développer une dépression. Plus le patient retarde le traitement et ignore le problème, plus le processus de rétablissement de la santé sera long et difficile. Vous devez d’abord déterminer la cause du symptôme.

Contenu de l'article

Causes de

Pour provoquer une congestion ou un écoulement muqueux dans une seule narine, de tels facteurs peuvent:

  • courbure du septum nasal;
  • blessures au nez;
  • polypes et kystes muqueux;
  • corps étranger dans la cavité nasale;
  • déséquilibre hormonal;
  • rhinite vasomotrice;
  • rhinite médicale, etc.

Courbure et lésion du septum nasal

Parfois, diverses courbures et blessures au nez ne permettent pas à l'air de circuler normalement dans les voies respiratoires. C’est l’une des causes les plus courantes d’insuffisance respiratoire dans une narine.

Les malformations de la cloison nasale peuvent être congénitales ou acquises en raison de blessures diverses. Depuis la naissance, la plupart des gens présentent certaines irrégularités dans la symétrie du nez, ce qui est une norme acceptable.

Cependant, un certain nombre d'anomalies entraînent de graves dysfonctionnements dans le corps, des dysfonctionnements du système respiratoire.

Si la maladie est causée par une courbure ou une blessure à la cloison nasale, il est probable que le patient recevra un traitement chirurgical. L'opération est réalisée sous la surveillance d'un médecin ORL. Le septum nasal est aligné, ce qui normalise le flux d'air du patient.

En outre, le médecin la surveille attentivement pour détecter d'éventuelles perforations qui pourraient également nuire au fonctionnement du système respiratoire. Habituellement, les améliorations sont perceptibles pour le patient immédiatement après la chirurgie.

En règle générale, dans la période postopératoire, le traitement médicamenteux comprend des analgésiques, des médicaments renforçant les vaisseaux. Après la chirurgie, la cavité nasale est souvent trop sèche, ce qui entraîne l'écriture de sprays nasaux qui hydratent les muqueuses.

Pour prévenir le développement de l'infection, des antibiotiques sont prescrits, moins souvent - des médicaments antifongiques.

Si le gonflement ne disparaît pas pendant une longue période, une injection peut être administrée pour l'enlever.

Formation de la muqueuse nasale

Une intervention chirurgicale est recommandée pour les problèmes respiratoires causés par des polypes et des kystes dans la muqueuse. Les causes de leur apparition peuvent être à la fois des processus inflammatoires chroniques de la cavité nasale et des maladies des dents (inflammation des racines situées près des sinus nasaux).

Dans ce cas, les symptômes accompagnant la congestion et l'écoulement nasal sont les suivants:

  • la migraine;
  • rhumes fréquents;
  • crachats dans la gorge;
  • perte d'odeur.

Corps étrangers

Il existe des cas où, pendant de nombreuses années, la présence d’un corps étranger dans le nez bloquant un flux d’air normal était à l’origine du blocage des narines. Une graine, un bouton ou tout autre petit objet peut pénétrer dans le nez. Le plus souvent, ce problème se produit chez les enfants.

Dès que le médecin retire le corps étranger du nez, le symptôme est éliminé. Ignorer la maladie peut entraîner une dégénérescence des tissus muqueux, le processus de restauration de la fonction respiratoire sera donc plus long et moins efficace.

Rhinite vasomotrice

Le plus souvent, un nez qui coule dans une narine est une manifestation typique de la rhinite vasomotrice. Cette forme de la maladie est souvent appelée «fausse rhinite», car la maladie a une nature non inflammatoire, se produit lorsque l'œdème de la muqueuse. La maladie se caractérise notamment par le fait que le symptôme se manifeste dans une position couchée: le patient pose la narine même vers laquelle le corps est tourné.

Mais n'excluez pas d'autres causes possibles du symptôme, car ils sont très divers et leurs symptômes sont similaires. Le diagnostic doit être abordé de manière approfondie et faire appel à un spécialiste.

Une fausse rhinite peut survenir avec l’abus de gouttes vasoconstricteurs, des altérations hormonales de l’organisme, des réactions allergiques.

En règle générale, la maladie est traitée localement et il est très rarement nécessaire de subir une opération visant à éliminer les vaisseaux sanguins endommagés de la membrane muqueuse.

Pour le traitement de la rhinite vasomotrice, il est très important de renforcer le système immunitaire du patient, car une immunité affaiblie contribue à l'apparition de la maladie.

En raison d'un déséquilibre hormonal au cours de la grossesse, de l'adolescence ou de la ménopause, l'une des formes de rhinite vasomotrice peut également se manifester. La raison en est un changement des niveaux hormonaux - une augmentation du niveau de stéroïdes. Le problème ne nécessite pas de traitement sérieux, dès que les hormones se stabilisent, la congestion passera.

Rhinite médicale

La congestion nasale se manifeste par l'abus de gouttes vasoconstricteurs en raison de l'accoutumance du corps. Cette forme de la maladie s'appelle la rhinite médicale. Pour éliminer le symptôme, le patient doit complètement abandonner l'utilisation de médicaments à base de vasoconstricteur.

Un gonflement des membranes muqueuses peut se développer avec l'utilisation prolongée d'un certain nombre d'autres médicaments: stéroïde, antihistaminique. Demander l'aide d'un oto-rhino-laryngologiste.

Mesures préventives

Pour éviter ce symptôme, il est recommandé:

  • traiter en temps opportun les maladies du système respiratoire;
  • éliminer les blessures possibles au nez;
  • avec la courbure de la cloison nasale, procéder à sa correction chirurgicale sous la supervision d'un médecin ORL;
  • veillez à ce que les petits objets ne tombent pas dans le passage nasal de l'enfant;
  • éviter l'utilisation prolongée de médicaments vasoconstricteurs;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • plus souvent en plein air;
  • faire des exercices de respiration réguliers;
  • aérez la pièce et humidifiez l'air.

Rappelez-vous que les dysfonctionnements du système respiratoire affectent sensiblement le fonctionnement des autres systèmes des organes humains.

Snot d'une narine

Il arrive parfois qu'un adulte ou un enfant ait le nez qui coule dans une seule narine. Il existe souvent des symptômes associés: faiblesse, maux de tête, larmoiement, somnolence. Pourquoi est-ce que cela se passe? Certains pensent que cette légère indisposition va bientôt disparaître et qu'il ne faut pas s'y attarder. Cependant, une telle hypothèse est dangereuse. Dans certains cas, la congestion nasale d’une seule narine peut avoir des conséquences graves. Par conséquent, il est utile d’établir dès que possible la cause du nez. Il y a plusieurs raisons:

  • septum nasal courbé;
  • polypes et kystes sur la membrane muqueuse;
  • rhinite médicamenteuse ou vasomotrice;
  • corps étranger dans la cavité nasale;
  • blessures du canal nasal.

Considérez chacune des raisons plus en détail.

Septum nasal courbé

Les narines des narines apparaissent le plus souvent en raison d’un septum nasal incurvé. Cette caractéristique est souvent congénitale ou acquise à la suite d’une blessure. La courbure de la cloison conduit à perturber le mouvement de l'air dans l'étroit passage nasal. Cela provoque l'accumulation de mucus, de poussière et de saleté. Si cela se produit régulièrement, les médecins recommandent de redresser le septum par une intervention chirurgicale. Après l'opération, l'air passe librement par les voies nasales, le processus respiratoire est normalisé, le patient se sent beaucoup plus à l'aise et moins souvent enrhumé.

En postopératoire, la thérapie est réalisée avec des agents vasoconstricteurs, hydratants et anesthésiques.

Avec un septum incurvé chez les adultes et les enfants, le catarrhe commun du rhume apparaît en premier dans la narine plus étroite et après quelques jours, il se transforme en un autre. Une telle rhinite est traitée de la même manière que la normale. Le médecin prescrit des médicaments vasoconstricteurs et le lavage de la cavité nasale avec des solutions salines spéciales.

Il est important de noter que les personnes atteintes d'un septum nasal courbé sont plus susceptibles aux complications résultant d'un rhume. Ils ont souvent une sinusite, une frontite et une sinusite. Par conséquent, en présence de telles caractéristiques devraient accorder plus d'attention au traitement de la rhinite et à la prévention de ses complications.

La présence de kystes et de polypes

La cause de la morve d'une narine est souvent des tumeurs dans la cavité nasale d'un certain côté. Ils peuvent survenir à la suite d'une inflammation chronique ou en présence d'une maladie dentaire.

Si la pose des narines est une tumeur au nez, les symptômes qui l'accompagnent peuvent être les suivants: rhumes fréquents, maux de tête, crachats dans le nasopharynx, perte de l'odorat.

Seul un chirurgien peut soulager une personne de kystes, de tumeurs ou de polypes.

Rhinite vasomotrice et médicale

La rhinite vasomotrice est parfois appelée fausse. Il provoque un gonflement de la membrane muqueuse, qui apparaît à la suite de diverses raisons:

  • surdosage de gouttes vasoconstricteurs,
  • avec des allergies;
  • avec des changements hormonaux dans le corps.

Mais il peut y avoir d'autres raisons, il est donc préférable de consulter votre médecin à temps et de ne pas poser vous-même un diagnostic.

Un trait caractéristique de cette rhinite est le fait que la pose du nez a lieu en position ventrale et que la narine sur laquelle le corps est tourné. En même temps, il n’ya parfois pas de froid lui-même, mais seulement une sensation de congestion.

La rhinite vasomotrice est généralement traitée localement. Afin d'éliminer le problème le plus rapidement possible, il est important de renforcer l'immunité du patient, car le faible fonctionnement du système immunitaire est à l'origine de la maladie.

Si un nez qui coule est dû à une allergie, le larmoiement est souvent un symptôme concomitant. Pour résoudre ce problème, il suffit de prendre un antihistaminique.

Lisez aussi l'article utile «Comment traiter correctement la congestion nasale sans rhume chez un enfant?».

Si la congestion sans rhume survient à cause de changements hormonaux: pendant la grossesse, la ménopause, à l'adolescence, elle ne nécessitera pas de traitement. Lorsque le fond hormonal est normalisé, le problème disparaîtra de lui-même.

Un écoulement nasal médical peut apparaître en raison de l'abus de certains médicaments, tels que les sprays vasoconstricteurs ou les stéroïdes.

Objet étranger dans le nez

Parfois, les enfants se plaignent qu'une narine ne respire pas. Dans ce cas, l'enfant a la morve abondante, les yeux larmoyants et il éternue occasionnellement. Habituellement, une combinaison de ces symptômes indique la présence d'un objet étranger dans le nez. Les enfants qui jouent peuvent coller quelque chose dans le nez: papier, bouton, etc. Le corps étranger commence à irriter la membrane muqueuse et à éternuer. Pour pousser le sujet, le corps commence à former une grande quantité de mucus dans le nez et des larmes dans les yeux. Dans la plupart des cas, cela aide et le sujet avec la morve sort par la narine.

Si le corps étranger ne fonctionne pas, vous devriez, dès que possible, montrer l'enfant au médecin. Il retirera soigneusement l'objet avec un outil spécial et les symptômes disparaîtront. Il est impossible d'ignorer le problème, sinon le processus respiratoire sera toujours difficile et le nez qui coule deviendra chronique et conduira à de graves complications.

Blessures du canal nasal

Dans certains cas, un nez qui coule et un œil qui coule peuvent être des symptômes de blessure à l'une des voies nasales. Cela peut être dû non seulement à une influence extérieure, mais également à une intervention médicale, par exemple une détection.

La réponse exacte à la question de savoir pourquoi un nez qui coule n'est apparu que dans une narine ne sera donnée que par un médecin. Un diagnostic posé de manière indépendante ne correspond pas toujours à la réalité.

Traitement médicamenteux

Il est nécessaire de préciser que cette méthode ne convient que pour le traitement de la rhinite par une narine provoquée par un ARVI ou des infections respiratoires aiguës, car les raisons décrites ci-dessus nécessitent non seulement un avis médical, mais également un traitement à long terme avec des médicaments et intervention chirurgicale. Pour soulager les symptômes de ARVI devrait:

  • Lavez votre nez avec des solutions salines - Humer, Aqua Maris, Dolphin.
  • prenez des antiviraux - Gripferon, Nazoferon, Viferon ou autres.
  • utiliser des gouttes nasales vasoconstricteurs - Vibrocil, Naphthyzinum.
  • buvez beaucoup de liquides - comme tisanes, compotes, boissons aux fruits et eau simple.
  • inclure dans le régime des doses accrues de vitamine C.

Pourquoi l'eau coule du nez: causes et traitement

Les plaintes de patients selon lesquelles l'eau coule du nez peuvent être un signe de processus à la fois physiologiques et pathologiques dans cette région. Ces sécrétions se retrouvent souvent chez les adultes et les enfants.

Le traitement du problème vise à supprimer les symptômes et à en éliminer la cause. Pour cela, il est nécessaire de poser un diagnostic détaillé et de déterminer la cause de la morve liquide. Réfléchissez aux facteurs les plus fréquents de provocation à la rhinite et découvrez comment y faire face.

Pourquoi ça coule du nez?

Pourquoi ce processus peut commencer:

Que disent les écoulements nasaux comme de l'eau?

L'apparition d'une telle morve n'est pas toujours une manifestation de la maladie. Ce symptôme est un symptôme de la maladie: allergie, froid ou conséquence de conditions défavorables (changements de température, pression, air sec).

Un nez qui coule d'une narine est parfois le résultat d'un corps étranger. Les jeunes enfants aiment expérimenter et mettre des objets étrangers dans leurs narines.

Un petit corps étranger ne provoque pas de douleur mais provoque une irritation de la membrane muqueuse, accompagnée d'un écoulement persistant. Au début, ils sont transparents, mais lorsqu'ils rejoignent l'infection, ils changent de couleur.

Chez les nouveau-nés et les nourrissons, une telle décharge peut être le résultat de passages étroits. Il s'avère que ce corps produit un mucus protecteur qui s'accumule dans les narines petites et étroites de l'enfant et est libéré vers l'extérieur sous la forme d'une rhinite blanche et friable.

Ainsi, divers états pathologiques et physiologiques deviennent la cause d'un tel symptôme. Pour connaître le diagnostic final et déterminer la source d'un liquide clair, vous devez consulter un spécialiste qui analysera les données de l'historique et sélectionnera d'autres études. Source: nasmorkam.net

Pourquoi l'eau coule-t-elle du nez lorsque la tête est inclinée?

Les patients se plaignent souvent que le débit augmente, si vous penchez la tête vers le bas ou lorsque vous vous levez après avoir dormi. Ces manifestations concernent souvent des personnes présentant des vaisseaux problématiques ou des processus inflammatoires chroniques dans cette région.

Dans la rhinite chronique et la sinusite, le débit augmente. Quand une personne est en position horizontale, ce liquide s'accumule et lorsque la tête est inclinée, il commence à s'écouler du nez. Avec des problèmes de pression, avec la tête inclinée et une forte élévation, les navires n’ont pas le temps de réagir et de changer correctement de ton; par conséquent, cela s’accompagne souvent de la sortie de morve.

Ce problème est souvent rencontré par les personnes âgées. Au fil des ans, les fibres élastiques de la paroi musculaire deviennent plus petites et perdent leur élasticité. Pour cette raison, le ton se dégrade et l'eau commence à se distinguer des narines. Souvent, de petits caillots sanglants sont mélangés à cette décharge en raison de la fragilité accrue de la paroi vasculaire chez les personnes âgées.

Morve transparente: pourquoi le liquide clair coule du nez

La boue est l’un des mécanismes de défense du système immunitaire. Il hydrate la membrane muqueuse, résiste aux virus et aux bactéries et aide le corps à faire face à l'infection plus rapidement.

Qu'est-ce qu'un nez qui coule si incolore? En fait, c'est une combinaison de protéines, de sels et d'eau. Parmi les protéines, le rôle principal est joué par la mucine. De sa quantité dépend de la viscosité et la densité de morve. Cette protéine a des propriétés antibactériennes et protectrices.

Un tel mucus est produit en permanence par des cellules spéciales, mais lors de processus infectieux, les cellules caliciformes sont activées et commencent à produire une grande quantité de sécrétion, qui se manifeste par une rhinite.

Si le patient est allergique, le mécanisme de la formation de fluide est légèrement différent. Les écoulements transparents du nez comme de l'eau résultent de modifications du travail des vaisseaux. Ils réagissent aux allergènes aéroportés, qui provoquent une réaction inflammatoire.

Parfois, la morve peut couler pendant les pleurs ou le plaisir sauvage aux larmes. Cela est dû au fait que ces deux structures sont interconnectées par le canal nasal. Des déchirures abondantes font qu’un grand nombre de larmes tombent dans les voies nasales. Cela provoque une décharge salée et incolore.

Beaucoup de parents savent que la formation de mucus chez les jeunes enfants est l'un des signes de la coupe des dents. Certains experts peuvent contester ce point, mais le fait est que beaucoup d'enfants ont ce symptôme lorsqu'ils font leurs dents. Ceci peut être expliqué comme suit:

  1. Le nez et la bouche sont très proches. Avec l'activation de l'apport sanguin dans les gencives, le signal pour augmenter la production de sécrétions muqueuses pénètre dans la cavité nasale.
  2. Le temps moyen de la dentition compte pour 6-7 mois. Pendant cette période, commencez à introduire le premier leurre et réduisez la quantité de lait maternel. En raison de ce facteur, l'immunité diminue et, par conséquent, la production de mucus transparent et visqueux.

Distinguer un tel nez "dentaire" est assez simple. Il est incolore, disparaît après quelques jours et il n’ya pas d’autres signes de la maladie pendant cette période.

Morve jaune ou nasale brune

Si un rhume a changé de couleur, il s'agit très probablement d'un processus pathologique et des mesures doivent être prises pour traiter la maladie. Quelles maladies sont accompagnées par la morve jaune-vert-brun:

  1. Rhinite aiguë au stade de l'écoulement purulent. Lorsqu'une infection bactérienne se joint, leur couleur change. Ils deviennent marron, vert, brun, selon le type d'agent pathogène.
  2. L'infection fongique est accompagnée de plaques jaunes, brunes et même noires.
  3. Une sinusite purulente, une sinusite frontale et un autre type de sinusite conduisent à un nez épais et liquide de couleur différente. Un tel mucus est collant et dur à cause de la grande quantité de protéine bactéricide de la mucine qu'il contient. Il s'écoule avec difficulté et il faut un effort pour l'enlever.

Souvent, une décharge orange peut donner des kystes. Ce sont des formations à parois minces situées dans les sinus. Ils sont remplis de liquide jaune clair. Lorsqu'un tel kyste se rompt, une petite quantité de liquide jaune orangé s'écoule des narines du patient et en ressort.

Une demi-heure plus tard, cela s’arrête et il n’ya aucun autre signe de la maladie. Les menaces pour la vie ou la santé que de tels cas ne représentent pas. À l'avenir, vous devrez consulter un spécialiste pour un conseil et effectuer un scanner ou une IRM des sinus paranasaux.

Comment arrêter les fuites du nez?

Le traitement de la rhinite commence par l'établissement d'un facteur provoquant. La réponse à la question du patient quant à savoir si le nez coule, ce qu'il faut faire, dépend de la raison pour laquelle cette maladie a débuté et s'est développée.

La thérapie locale pour cette maladie est la suivante:

Gouttes et sprays:

  • gouttes nasales vasoconstricteurs (Otrivin spray, Nazivin, etc.). Ils travaillent rapidement, éliminent la congestion et la morve pendant une courte période. Ne pas traiter, mais éliminer temporairement les symptômes. Ne pas appliquer pendant plus de 7-10 jours, avoir des contre-indications et des effets secondaires;
  • vaporisateurs hormonaux (fliksonaze). Mucos bien séché et utilisé pour les allergies et la rhinite vasomotrice. Commencer à travailler 3-4 jours après la première application;
  • les sprays antihistaminiques (Vibrocil) conviennent au traitement des poches et de la rhinite allergique;
  • Protargol. Les gouttes à base d'ions d'argent ont un effet desséchant et désinfectant. Utilisé chez les nourrissons et les femmes enceintes;
  • pulvérisations de sel et solutions pour le lavage (Humer, Salin, Aqualore). La composition comprend de l'eau de mer, qui hydrate les muqueuses et soulage les poches. Convient aux adultes et aux enfants, utilisé dans tous les types de pathologie.
  • Gouttes et pulvérisations d'antibiotiques (Isofra, Polydex, etc.). Ils comprennent un antibiotique local qui lutte contre diverses bactéries.

Gouttes froides: pas cher et efficace

La liste des gouttes et des pulvérisations de rhinite-vasoconstricteur, hydratante, antivirale, homéopathique, avec un antibiotique.. Choisissez le meilleur

Procédures:

  • Laver avec une solution saline ou une décoction d'herbes.
  • Physiothérapie Un physiothérapeute choisira les UV, l'électrophorèse, le traitement au laser magnétique et d'autres méthodes et dosages en fonction des caractéristiques de la rhinite.
  • Gouttes, cuites à la maison à partir de recettes folkloriques (à base d'aloès, de camomille, de betterave, etc.).

Traitement général:

  • Antiallergique (Zodak, Zyrtec). Utilisé pour les allergies.
  • Immunomodulateurs (interféron, échinacée, éleuthérocoque, etc.). Il est prescrit pour les infections virales et l'immunité réduite.
  • Les antibiotiques conviennent au traitement de la sinusite, de la sinusite frontale et d'autres processus bactériens.
  • Mucolytiques (Sinupret, ACC). Ces remèdes aident à expulser le mucus. Ils le rendent moins épais, le rendant plus facile à enlever des narines.
  • Tisanes et tisanes.

En cas de besoin, des interventions chirurgicales sont ajoutées au traitement conservateur:

  • septoplastie - niveler la cloison courbe;
  • conchotomie inférieure - éliminer les zones envahies par les corbeaux inférieurs;
  • effectuer l'extraction de rhinolite (corps étranger);
  • Hymorotomie - ouvrir le sinus maxillaire et en retirer le contenu pathologique (polypes, kystes, pus), etc.

La morve de n'importe quelle couleur et épaisseur complique considérablement la vie humaine normale. Pour leur élimination effective, il est nécessaire d'identifier la cause et de jeter toutes les forces sur le combat. Dans les cas difficiles, vous devriez consulter un médecin.

Pourquoi un adulte coule du nez: causes possibles et méthodes de traitement

Chez le jeune enfant, il y a souvent un nez qui coule: il vaut la peine de prendre un peu froid, d'avoir froid dehors ou même de se fatiguer. Chez l'adulte, ce symptôme est moins fréquent et peut indiquer de graves problèmes.

Pourquoi snot liquide comme l'eau

Un nez qui coule - une réaction naturelle du corps, qui est conçu pour protéger les voies nasales d'une éventuelle invasion de l'extérieur. Il apparaît si:

  • l'homme est trop cool. Snot est dans ce cas une tentative d'empêcher l'ingestion de bactéries pathogènes;
  • l'homme a la rhinite. C'est-à-dire le processus inflammatoire qui se produit dans les voies nasales;
  • sinusite C'est un processus inflammatoire qui se produit dans les sinus sous les yeux.
  • allergie Inflammation de nature auto-immune, déclenchée par l'ingestion d'un allergène.
  • kyste dans les sinus. C'est-à-dire, une petite formation bénigne qui gêne la respiration et commence tôt ou tard à s'enflammer.

En fonction de la raison, l'évolution de la maladie et son traitement seront différents.

Par exemple, l'hypothermie, qui menace de faire un rhume, n'a pas besoin d'être traitée du tout, elle suffit pour se réchauffer correctement.

Symptômes associés

Et, bien sûr, la morve transparente chez l'adulte n'apparaît pas sans les symptômes qui l'accompagnent, caractéristiques d'une rhinite. Habituellement marqué:

  • difficulté à respirer - quand la morve coule du nez, respirer n'est pas facile;
  • éternuement - tentative du corps de se débarrasser de la morve en excès;
  • faiblesse générale - symptôme caractéristique d'un manque d'oxygène;
  • mal de tête - douleur, se concentre généralement sur le front.

Selon les causes de la maladie, la température, la diminution de la fonction cognitive, les rougeurs de la peau et les larmoiements peuvent être ajoutés.

Comment déterminer la maladie par la couleur de l'écoulement

La couleur du mucus change également en fonction de la cause. Une morve transparente, visqueuse et semblable à l'eau peut signaler:

  • hypothermie - s'il n'y a pas d'autres symptômes et que la personne vient d'entrer dans une pièce chaude de la rue;
  • le processus inflammatoire commence - puis le mucus cesse de couler, s'épaissit et change de couleur après quelques jours;
  • Réaction allergique - dans ce cas, le mucus coulera très brièvement et après quelques heures, le patient sentira que son nez est bouché.

D'autres couleurs indiquent d'autres maladies:

  • dans le processus inflammatoire aigu provoqué par une infection bactérienne, l'écoulement sera jaunâtre, verdâtre ou même brun;
  • dans les processus inflammatoires aigus causés par une infection fongique, les pertes seront jaunâtres, verdâtres, brunes ou noires;
  • en cas d'antrite, ils seront jaunâtres ou verdâtres, ils auront une odeur désagréable et une consistance visqueuse - ce mucus cesse rapidement de ressembler à un liquide et commence à ressembler à une gelée;
  • quand un kyste se rompt, la couleur du mucus sera orange.

Et si un capillaire se dégage dans le nez, le mucus va rapidement changer de couleur en rouge puis en brun.

Comment arrêter rapidement un rhume

Si la morve liquide répandue par le nez est très inappropriée - demain est un jour important au travail, une date ou des vacances en famille - le premier désir sera de les guérir rapidement.

Ceci est malheureusement impossible. Cause ne peut pas être enlevé dans quelques heures.

Mais vous pouvez supprimer les symptômes. Il suffit d’utiliser des gouttes vasoconstricteurs, dont la plus simple coûte moins de cinquante roubles.

Cependant, il est important de se rappeler qu'ils ne doivent pas être utilisés plus de trois jours de suite, sinon vous pouvez contracter une rhinite atrophique à part entière au lieu d'une inflammation naissante.

Il est également important de se rappeler que les gouttes vasoconstricteurs ne résolvent pas le problème. Avec leur aide, vous pouvez arrêter le mucus pendant un certain temps, mais ne pas arrêter sa circulation du tout.

Comment se moucher correctement

Pour tomber malade plus rapidement, vous devez vous moucher correctement. Les erreurs que les gens font habituellement sont les suivantes:

  • essayez de vous moucher sans vous pincer la narine;
  • ils essaient de se moucher sans fermer la bouche;
  • ils essaient de se moucher, mais ouvrent leurs narines avant la fin.

C’est aussi une habitude courante de ne pas s’émerveiller du tout, mais simplement d’aspirer constamment de l’air pour aspirer du mucus. Cette méthode n’aide en rien, car elle peut également propager l’infection et la gorge.

Montrer correctement comme suit:

  • tenez une narine;
  • brusquement, avec force, expirez par la seconde.

L'expiration doit être la même que si vous essayiez de souffler les bougies sur le gâteau, à dix centimètres du patient.

Comment traiter la morve liquide

Un traitement adéquat est la clé d'un rétablissement rapide. N'oubliez pas qu'avant de commencer le traitement, vous devez obtenir le diagnostic d'un médecin. Parce qu'avec les kystes, par exemple, l'inhalation ne va pas aider. Et gouttes à base de plantes gouttes dans le nez n'aide pas non plus. Il est nécessaire de traiter les kystes avec des préparations spéciales qui réduisent leur croissance, voire une opération.

Gouttes nasales et sprays

Pour arrêter la morve actuelle, utilisez:

  • gouttes vasoconstrictrices, qui améliorent l'état général du patient, réduisent la privation d'oxygène et ont généralement un effet bénéfique sur les symptômes;
  • les médicaments anti-inflammatoires qui réduisent l'œdème et la probabilité que le processus inflammatoire continue à se développer;
  • antibiotiques, antifongiques ou antiviraux qui détruisent l'agent causal de la maladie.

Il est nécessaire d'enterrer les gouttes lorsque la tête est inclinée et de ne pas les baisser immédiatement, afin qu'elles aient le temps de s'absorber. Les sprays doivent être pulvérisés avant de vous moucher.

Lavage et irrigation avec des préparations pharmaceutiques

Le lavage est effectué à la maison lorsque vous utilisez des médicaments en pharmacie. Il peut s'agir de toutes les mêmes compositions anti-inflammatoires, ou de compositions hydratantes et apaisantes. Le plus populaire d'entre eux est la solution saline ordinaire, mais d'autres formulations peuvent être utilisées, par exemple à base d'eau de mer.

L'irrigation est généralement effectuée à l'aide de l'arroseur fourni avec le distributeur intégré. Mais pour le lavage, vous aurez besoin d'une théière.

Une solution y est versée, le patient se penche au-dessus du bain, dans la narine au-dessus, insère le bec de la bouilloire et attend que la solution coule de l'autre. Ensuite, vous devez changer de côté et répéter.

Si la température augmente avec un rhume, il est préférable de ne pas se laver.

Physiothérapie

Si le patient vient avec une plainte «l'eau coule de mon nez et j'éternue», le médecin vous prescrira probablement de la physiothérapie. Parmi eux se trouvent:

  • le rayonnement ultraviolet, qui détruit les bactéries;
  • l'électrophorèse, contribuant à une meilleure circulation sanguine, réduisant ainsi le gonflement et le soulagement général de la maladie;
  • thérapie au laser, qui a un effet bénéfique sur l'immunité;
  • UHF-thérapie, qui renforce également l'immunité et améliore le flux sanguin;
  • thérapie au sel, qui aide à traiter même le nez qui coule le plus avancé.

La physiothérapie est prescrite aux patients qui peuvent se rendre à la clinique de manière autonome. Après cela, il est conseillé de s’asseoir tranquillement pendant une demi-heure, de lire un livre et de rentrer chez soi, surtout s’il ya un été chaud et sec ou un hiver froid et venteux.

L'inhalation

Un salut supplémentaire dans une situation où un patient a la morve en marche et chatouille dans le nez devient également une inhalation. Pour eux, vous pouvez appliquer:

  • décoctions d'herbes - menthe, mélisse, camomille, sauge;
  • huiles essentielles - une ou deux gouttes par tasse d'eau bouillante suffisent;
  • eau salée et eau minérale - hydrate le nasopharynx et a un effet bénéfique sur les vaisseaux.

L'inhalation peut s'effectuer par la méthode à la vapeur, en chauffant la solution au-dessus du feu et en inspirant la vapeur.

Vous pouvez utiliser un nébuliseur qui permet aux médicaments de pénétrer plus profondément et le patient ne risque pas de se brûler.

L'inhalation doit être effectuée trois fois par jour, environ une heure après les repas et une heure avant. Si vous commencez à vous sentir étourdi pendant la procédure, il est préférable d'interrompre et de changer de solution.

Inhalation prescrite uniquement par un médecin. Par exemple, une personne allergique qui a essayé d'inhaler des huiles essentielles risque de se retrouver avec une réaction allergique grave.

Remèdes populaires

Et, bien sûr, le traitement de la morve actuelle sans remèdes populaires ne coûte pas.

Cependant, il est important de rappeler que la logique «je suis malade, mais demain, je vais au travail, je n’irai pas chez le médecin, j’essayerai moi-même» - c’est une mauvaise option avec laquelle il est facile de terminer un congé de maladie pour tenter de guérir les effets de l’auto-traitement.

Seul un médecin peut prescrire des remèdes populaires et vous ne pourrez les utiliser qu’après avoir consulté son médecin. Utiliser:

  • des gouttes de miel et du jus d'aloès - et ajoutez du miel avec du jus dans un rapport de un pour un, puis dilué avec de l'eau pour ne pas brûler la membrane muqueuse;
  • rinçage à la décoction de camomille, de calendula, de sauge et d'eucalyptus;
  • inhalations avec de la décoction de pommes de terre ou des huiles essentielles;
  • auto-massage, dans lequel le patient doit masser les ailes du nez et du nez pendant cinq minutes - pour faciliter les choses, vous pouvez ajouter une simple crème pour bébé;
  • raifort, oignon et ail - ajoutés à la nourriture, on pense qu'ils renforcent l'immunité;
  • la propolis - le jus est appliqué sur un coton-tige et lubrifie les narines de l'intérieur;
  • bain de pieds - avec de la poudre de moutarde ou de l'eau tiède.

En outre, les médecins conseillent de ne pas oublier de boire beaucoup de liquide chaud en cas de maladie - cela peut être du thé, une boisson aux fruits, du lait chaud ou une décoction d'herbes. Pour le rendre plus amusant, vous pouvez confiture de confiture de framboises.

Au moment du traitement, mieux vaut aller au lit tôt, moins nerveux, essayez de ne pas travailler trop fort. Il vaut mieux ne pas aller au travail - il y a une chance qu'un nez qui coule signale un virus infectieux se multipliant dans le corps.

Ritty.ru

Magazine en ligne féminin pour les belles dames

Que faire si le nez est serré et que la morve coule

  • La santé
- 04/04/2018 04/04/2018 0 5979


Les causes de la rhinite peuvent être des infections, des rhumes, des réactions allergiques. Ainsi, la muqueuse nasale signale un problème. La rhinite à court terme non dangereuse survient après une course, dans les premières minutes dans la chaleur après une promenade dans le froid, etc. Mais il existe également des formes dangereuses de rhinite qui, sans traitement, entrent dans des stades plus sévères, telles que la sinusite ou la sinusite.

Voyons donc ce qui doit être fait si un écoulement nasal grave a commencé, comment déterminer son origine par la couleur des sécrétions et comment soulager la maladie.

Il est important de comprendre que seul un médecin peut prescrire des médicaments appropriés pour le rhume, cependant, il existe des remèdes populaires qui aideront à soulager les premiers symptômes précoces ou à compléter le traitement avec des médicaments traditionnels.

La morve comme de l'eau: causes communes


Si la morve coule dans un ruisseau, elle dure depuis plusieurs jours et procure un inconfort important; il est intéressant de savoir pourquoi la muqueuse nasale sécrète une quantité accrue de mucus. Les causes les plus courantes de rhinite sont:

Ici, nous ne prenons pas en compte l'écoulement nasal sans danger après un long séjour dans le froid ou après un exercice.

Examinons donc de plus près les formes dangereuses de rhinite:

1. Un nez qui coule avec des allergies peut disparaître tout en éliminant sa cause (poil, fleur, odeur, etc.). Vous aurez également besoin de médicaments conventionnels contre les allergies, qui sont prescrits par un immunologiste ou un allergologue. Si un nez qui coule apparaît pendant le nettoyage et passe juste après, il s'agit d'une allergie courante à la poussière domestique.

2. Le rhume. Dans ce cas, le nez qui coule apparaît brusquement et la morve coule dans un ruisseau, la gorge devient rouge, la faiblesse se fait sentir et la température augmente. Au début, la consistance des écoulements nasaux ressemble à celle de l'eau, mais si le froid n'est pas traité, la morve s'épaissit et devient jaune.

3. Le virus. Les symptômes du virus et du rhume qui l’accompagne sont les mêmes que dans le cas d’un rhume. Seul le virus est durci plus longtemps et peut être accompagné de nausées, d'une très forte fièvre et d'une forte détérioration. Traiter le virus doit être sous la supervision d'un médecin.

4. La rhinite est la prochaine étape de difficulté après le rhume et le virus. Cela s'accompagne également du fait que la morve coule comme de l'eau tout en maintenant la température, en éternuant et en séchant le nez.

5. Sinusite - stade avancé de la rhinite de gravité modérée. Nécessite un repos au lit pendant un mois et un traitement. Avec la sinusite, on a l'impression que le nez éclate de l'intérieur, la morve coule avec du pus, un mal de tête et une fièvre.

6. Sinusite - forme sévère suivie d'une sinusite. Accompagné des mêmes symptômes, il a en outre une odeur purulente. La sinusite n'est pas guérie à la maison, elle nécessite un traitement à l'hôpital.

Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un médecin afin de recevoir des recommandations de traitement et de ne pas porter une forme grave de la maladie.

Qu'est-ce que la couleur de morve. Rhinite et ses causes

Si la coulée transparente coule dans le flux, il s'agit généralement des premiers signes d'un rhume ou d'une allergie. Si les sécrétions transparentes ne sont pas abondantes et ne dérangent pas, il s'agit d'un processus normal dans le corps et rien ne doit être traité. Les impuretés blanches peuvent indiquer une grande quantité de produits laitiers dans l'alimentation, ce qui n'est pas dangereux non plus.

La morve jaune vif apparaît dans les premiers jours d’un rhume ou d’une infection virale, puis s’assombrit. Si un tel nez qui coule, accompagné de fièvre, de maux de tête et de faiblesse ne disparaît pas dans les trois jours, il est nécessaire d'appeler un médecin.

Les décharges du nez de couleur jaune-vert indiquent que le corps combat une infection ou une antrite commence. Si vous sentez que votre nez éclate de l'intérieur, ce qui ne passe pas au bout d'une semaine, vous avez besoin de l'aide d'un médecin.

La morve est moins commune en bleu, marron, noir ou gris. Une rhinite bleue est causée par une certaine bactérie. Dans ce cas, vous devez consulter un médecin. Brown nez qui coule - un attribut des fumeurs et est considéré comme la norme. La morve grise ou noire indique une grande quantité de poussière dans le nez et c'est aussi la norme.

Une couleur orange ou rougeâtre qui coule indique qu'il y a un mélange de sang dans les sécrétions, ce qui est dû à une irritation de la membrane muqueuse et n'est pas considéré comme un problème.

Comment traiter la morve actuelle chez un adulte


Si vous avez un rhume, il est conseillé aux adultes de boire beaucoup d'eau, de s'habiller chaudement, de nettoyer régulièrement les sinus nasaux, d'utiliser une solution saline pour se rincer le nez et de maintenir un taux d'humidité normal dans la pièce. Sur recommandation du médecin, se conformer au repos au lit et prendre certains médicaments.

Afin de passer un nez qui coule, vous pouvez masser les points au nez, entre les sourcils et le menton.

Comment traiter la morve actuelle chez un enfant


Si un bébé a la morve comme de l'eau, il est nécessaire de consulter un médecin à temps pour diagnostiquer ou écarter des maladies ou des allergies.

Les enfants atteints de rhinite sont souvent recommandés une solution saline. C'est une méthode naturelle pour nettoyer le nez et lutter contre la morve due au contenu en iode. La solution de sel de cuisine est meilleure que le sel de mer dans la proportion d'une cuillère à dessert par tasse d'eau tiède. Le lavage se fait avec une poire en caoutchouc ou une seringue sans aiguille. Avalez la solution n'en vaut pas la peine.

Remèdes traditionnels et folkloriques contre le rhume

Dans le traitement anti-virus traditionnel, les médicaments antiviraux sont pris, et les gouttes nasales et les aérosols sont auxiliaires. Parmi les médicaments efficaces, on peut distinguer Pinosol, Sinuforte, Tizin, Nazivin, Rinostop.

La réception des médicaments est prescrite par le médecin et, en fonction de la cause du rhume, prescrivent des médicaments d’action appropriée. L'utilisation d'outils uniquement par le froid n'éliminera pas la cause de la morve.

Parmi les remèdes populaires, l'inhalation est considérée comme l'une des principales. Si vous aimez couler comme de l'eau, vous pouvez préparer une solution d'inhalation d'eucalyptus, d'écorce de chêne, de calendula, de camomille ou de sauge. L'inhalation est faite sur de l'eau chaude, mais pas bouillante, en se penchant sur le récipient avec la solution et recouverte d'une serviette. La vapeur ne devrait pas brûler.

Après l'inhalation, vous devez vous envelopper dans une couverture et ne pas sortir ou ne pas ouvrir les fenêtres pendant les prochaines heures.

L'inhalation peut être effectuée à l'aide de nébuliseurs. Les nébuliseurs spéciaux produisent des particules d'une taille telle qu'elles pénètrent dans la partie souhaitée des poumons et combattent l'infection directement au centre de sa propagation. Les nébuliseurs peuvent être utilisés non seulement pour le rhume, mais également pour le traitement de la bronchite.

Si la morve coule comme de l'eau en cas de sinus ou d'inflammations plus légères des sinus, toujours accompagnées d'un gonflement, chauffez le sel dans une poêle, mettez-le dans un petit sac et fixez-le au pont nasal. Gardez jusqu'à ce que le sel refroidisse. Avant la procédure, assurez-vous de vérifier le degré de chauffage du sel afin de ne pas brûler la peau.

Enlever l'inflammation dans les sinus aidera également l'huile de menthol. Il est instillé dans 4 gouttes dans chaque narine, puis ils boivent du thé avec des framboises, du miel ou du gingembre.

Les méthodes traditionnelles de traitement sont bien combinées avec les traditionnelles. Mais si le traitement n'a pas fonctionné pendant la semaine, il est urgent de consulter un médecin pour prévenir une sinusite ou une sinusite frontale.