Principal
L'otite

Amygdalite chronique: photo, symptômes et traitement chez l'adulte

L'amygdalite est une maladie infectieuse-allergique dans laquelle le processus inflammatoire est localisé dans les amygdales. Sont également impliqués les tissus lymphoïdes voisins du pharynx - amygdales laryngée, nasopharyngée et linguale.

L'amygdalite chronique est une maladie assez commune, avec laquelle, peut-être, le fait que de nombreuses personnes ne la considèrent tout simplement pas comme une maladie grave et est facilement ignorée. Cette tactique est très dangereuse, car une source permanente d'infection dans le corps prendra périodiquement la forme d'un angor aigu performances, détériorer la santé globale.

Étant donné que cette maladie peut déclencher l'apparition de complications dangereuses, tout le monde devrait connaître les symptômes de l'amygdalite chronique, ainsi que les bases du traitement chez l'adulte (voir photo).

Raisons

Qu'est ce que c'est L'amygdalite chez les adultes et les enfants survient lorsque les amygdales sont infectées. Le "blâme" le plus commun dans l'apparition de cette maladie bactérie: streptocoques, staphylocoques, entérocoques, pneumocoques.

Mais certains virus peuvent également provoquer une inflammation des glandes, par exemple les adénovirus, le virus de l'herpès. Parfois, la cause du développement de l'inflammation des amygdales sont les champignons ou la chlamydia.

Un certain nombre de facteurs peuvent contribuer au développement d’une amygdalite chronique:

  • amygdalites fréquentes (inflammation aiguë des amygdales);
  • dysfonctionnement de la respiration nasale en raison de la courbure du septum nasal, de la formation de polypes dans la cavité nasale, avec hypertrophie des végétations adénoïdes et d'autres maladies;
  • l'apparition de foyers d'infection dans les organes voisins (carie, sinusite purulente, adénoïdite, etc.);
  • immunité réduite;
  • réactions allergiques fréquentes pouvant être à la fois une cause et une conséquence de la maladie, etc.

L'amygdalite chronique débute le plus souvent après un mal de gorge. Dans le même temps, l'inflammation aiguë dans les tissus des amygdales ne subit pas de développement inverse complet, le processus inflammatoire se poursuit et devient chronique.

Il existe deux formes principales d'amygdalite:

  1. Forme compensée - lorsqu'il n'y a que des signes locaux d'inflammation des amygdales.
  2. Forme décompensée - quand il y a des signes locaux et généraux d'inflammation chronique des amygdales: abcès, péritonsillite.

L'amygdalite compensée chronique se manifeste par des rhumes fréquents et, en particulier, par une angine de poitrine. Pour que cette forme ne devienne pas décompensée, il est nécessaire d'éteindre rapidement le centre d'infection, c'est-à-dire de ne pas laisser le froid suivre son cours, mais de suivre un traitement complexe.

Signes chez les adultes

Les principaux signes d’amygdalite chronique chez l’adulte incluent:

  • maux de gorge persistants (modérés à très graves);
  • douleur dans les glandes;
  • gonflement du nasopharynx;
  • embouteillages dans la gorge;
  • réactions inflammatoires dans la gorge sur les aliments et le liquide froid;
  • la température corporelle ne diminue pas pendant longtemps;
  • odeur d'haleine;
  • faiblesse et fatigue.

Un symptôme de la maladie peut également être l'apparition de douleurs tiraillantes au niveau du genou et du poignet. Dans certains cas, il peut s'agir d'un essoufflement.

Symptômes de l'amygdalite chronique

Une simple amygdalite chronique se caractérise par la faible présence de symptômes. Un adulte s'inquiète de la sensation de corps étranger ou de gêne lors de la déglutition, des picotements, de la sécheresse, de la mauvaise haleine, la température peut atteindre des valeurs subfébriles. Amygdales enflammées et agrandies. En dehors de l'exacerbation, il n'y a pas de symptômes communs.

Caractérisé par des maux de gorge fréquents (jusqu'à 3 fois par an) avec une période de récupération prolongée, qui s'accompagne de fatigue, de malaise, de faiblesse générale et d'une légère augmentation de la température.

Dans la forme allergique toxique de l'amygdalite chronique, l'amygdalite se développe plus souvent 3 fois par an, souvent compliquée par une inflammation des organes et des tissus voisins (abcès paratonsaire, pharyngite, etc.). Le patient ressent constamment de la faiblesse, de la fatigue et du malaise. La température corporelle reste sous-fébrile pendant une longue période. Les symptômes d'autres organes dépendent de la présence de certaines maladies associées.

Les conséquences

Avec un long cours et l'absence d'un traitement spécifique de l'amygdalite chronique, il y a des conséquences dans le corps d'un adulte. La perte de la capacité des amygdales à résister à l'infection entraîne la formation d'abcès paratonsaires et une infection des voies respiratoires, ce qui entraîne l'apparition d'une pharyngite et d'une bronchite.

L'amygdalite chronique joue un rôle important dans l'apparition de maladies au collagène telles que rhumatismes, périarthrites nodeuses, polyarthrite, dermatomyosite, lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, vascularite hémorragique. En outre, les maux de gorge persistants conduisent à des maladies cardiaques telles que l'endocardite, la myocardite et des malformations cardiaques acquises.

Le système urinaire humain étant le plus susceptible aux complications des maladies infectieuses, la pyélonéphrite est une conséquence grave de l’amygdalite chronique. En outre, une cholécystite et une polyarthrite se forment, le système locomoteur est perturbé. Dans les infections chroniques se développent une glomérulonéphrite, une petite chorée, un abcès paratonaire, une endocardite septique et une sepsie.

Exacerbation de l'amygdalite chronique

L'absence de mesures préventives et de traitement rapide de l'amygdalite chronique entraîne diverses exacerbations de la maladie chez l'adulte. Les exacerbations les plus courantes de l'amygdalite sont les maux de gorge (amygdalite aiguë) et les abcès périamygdalien (okolomindalikovy).

L'angine se caractérise par de la fièvre (38–40 ° C et plus), des maux de gorge graves ou modérés, des maux de tête et une faiblesse générale. Souvent, il y a une douleur et une douleur intense dans les articulations et le bas du dos. La plupart des types de maux de gorge se caractérisent par une hypertrophie des ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire inférieure. Les ganglions lymphatiques sont douloureux à la palpation. La maladie est souvent accompagnée de frissons et de fièvre.

Avec un traitement approprié, la période aiguë dure de deux à sept jours. Une rééducation complète nécessite beaucoup de temps et une surveillance médicale constante.

Prévention

Pour prévenir cette maladie, il est nécessaire de veiller à ce que la respiration nasale soit toujours normale, afin de traiter toutes les maladies infectieuses rapidement. Après un mal de gorge, il convient de procéder au lavage prophylactique des lacunes et à la lubrification des amygdales avec les préparations recommandées par le médecin. Dans ce cas, vous pouvez utiliser 1% d'iode-glycérine, 0,16% de Gramicidine - Glycérine, etc.

Il est également important en général un durcissement régulier, ainsi que le durcissement de la muqueuse pharyngée. Pour cela, les rinçages du pharynx matin et soir sont présentés avec de l'eau à la température ambiante. Le régime devrait contenir des aliments et des aliments riches en vitamines.

Traitement de l'amygdalite chronique

À ce jour, dans la pratique médicale, il n’existe pas beaucoup de méthodes de traitement de l’amygdalite chronique chez les adultes. Traitement médicamenteux, traitement chirurgical et physiothérapie usagés. En règle générale, les méthodes sont combinées en différentes variantes ou alternativement.

Le traitement de l’amygdalite chronique est appliqué localement, quelle que soit la phase du processus, il comprend les composants suivants:

  1. Nettoyer les lacunes des amygdales pour éliminer le contenu purulent et rincer la gorge et la cavité buccale avec des solutions de cuivre-argent ou des solutions physiologiques additionnées d'antiseptiques (Miramistin, chlorgesxidine, furatsiline). Le traitement dure au moins 10 à 15 séances.
  2. Des antibiotiques;
  3. Probiotiques: Hilak forte, Linex, Bifidumbacterin pour prévenir la dysbiose, qui peut se développer en prenant des antibiotiques.
  4. Les médicaments qui atténuent et éliminent les symptômes tels que la sécheresse, les maux de gorge, les maux de gorge. L'outil le plus efficace est une solution à 3% de peroxyde d'hydrogène, qui doit se gargariser 1 à 2 fois par jour. En outre, le médicament peut être utilisé sur la base de propolis sous la forme d'un spray (Proposol).
  5. Afin de corriger l'immunité générale, Irc-19, Bronhomunal, Ribomunyl peut être utilisé sur ordonnance d'un immunologiste.
  6. Physiothérapie (UHF, tubos);
  7. Assainissement de la bouche, du nez et des sinus paranasaux.

Pour augmenter les défenses de l'organisme, on utilise des vitamines, de l'aloès, du vitré et des FIBS. Pour guérir une fois pour toutes les amygdalites chroniques, vous devez suivre une approche intégrée et écouter les recommandations du médecin.

Physiothérapie

Les procédures de physiothérapie sont toujours prescrites dans le contexte du traitement conservateur et quelques jours après la chirurgie. Il y a quelques décennies, ces méthodes étaient centrées sur: elles essayaient de traiter une amygdalite chronique par ultrasons ou par rayonnement ultraviolet.

La thérapie physique donne de bons résultats, mais il ne peut s'agir d'un traitement de base. En tant que traitement adjuvant, son effet est indiscutable. Par conséquent, les méthodes de traitement physiothérapeutiques de l’amygdalite chronique sont utilisées dans le monde entier et de manière active.

Trois méthodes sont considérées comme les plus efficaces: ultrasons, UHF et irradiation ultraviolette. Ils sont principalement utilisés. Ces procédures sont prescrites presque toujours au cours de la période postopératoire, lorsque le patient est déjà sorti de l'hôpital et transféré en traitement ambulatoire.

Enlèvement des amygdales dans l'amygdalite chronique: critiques

Parfois, les médecins opèrent et retirent les amygdales malades, une procédure appelée amygdalectomie. Mais une telle procédure nécessite des preuves. Ainsi, l'ablation des amygdales est réalisée en cas de récidive d'abcès paratonsaire et de certaines maladies associées. Cependant, il n’est pas toujours possible de guérir les médicaments pour traiter l’amygdalite chronique. Dans de tels cas, il vaut la peine de penser à la chirurgie

Dans les 10-15 minutes sous anesthésie locale, les amygdales sont enlevées avec une boucle spéciale. Après l'opération, le patient doit rester au lit pendant plusieurs jours et ne prendre que des liquides froids ou des aliments pâteux non irritants. Après 1-2 semaines, la plaie postopératoire guérit.

Nous avons recueilli des critiques sur l'élimination des amygdales dans l'amygdalite chronique, que les utilisateurs ont laissés sur Internet.

  1. J'ai enlevé les amygdales il y a 3 ans, pas désolé! La gorge peut être douloureuse (pharyngite), mais très rarement et pas du tout comme avant! La bronchite est souvent une complication d'un rhume (mais ce n'est pas du tout ce que les amygdales me font souffrir! Angine était une fois par mois, douleur éternelle, pus dans la gorge, fièvre, larmes! Il y avait des complications au cœur et aux reins. Si vous n'êtes pas négligés, cela n'a aucun sens, il suffit de marcher quelques fois par an pour aller à Laura, et c'est tout...
  2. Supprimer et ne pense pas. Dans son enfance, elle était malade tous les mois, avec une forte fièvre, des problèmes cardiaques avaient commencé et son immunité s'était affaiblie. Supprimé après 4 ans. Elle a cessé de souffrir, parfois seulement sans fièvre, mais son cœur était faible. La jeune fille, qui avait également constamment mal à la gorge et qui ne se faisait jamais opérer, a commencé à avoir des rhumatismes. Elle a maintenant 23 ans et se déplace avec des béquilles. Mon grand-père a été supprimé dans 45 ans, plus dur que dans son enfance, mais les amygdales enflammées sont une complication grave. Trouvez donc un bon médecin et supprimez-le.
  3. J'ai fait l'opération en décembre et je ne l'ai jamais regretté. J'ai oublié ce qu'est la température constante, la congestion constante de la gorge et bien plus encore. Bien sûr, il est nécessaire de se battre pour les amygdales jusqu'à la fin, mais si elles sont déjà devenues une source d'infection, nous devons nous en séparer sans équivoque.
  4. J'ai été enlevé à l'âge de 16 ans. Sous anesthésie locale, ils étaient toujours attachés à une chaise à l'ancienne, se couvraient les yeux pour ne plus rien voir et se coupaient. La douleur est terrible. Elle a ensuite eu très mal à la gorge, elle ne pouvait pas parler, elle ne pouvait pas bien manger et le saignement s’était aussi ouvert. Maintenant, probablement pas si douloureusement et plus professionnellement fait. Mais j'ai oublié un mal de gorge, ce n'est que récemment que j'ai commencé à tomber un peu malade. Mais c'est de ma faute. Nous devons prendre soin de nous-mêmes.
  5. J'ai eu mes amygdales excisées à 35 ans, après des années de maux de gorge douloureux, de rinçages et d'antibiotiques. Arrivé au point, elle a demandé un otolaryngologist d'opération. C'était malade, mais pas pour longtemps et - voila! Ni les maux de gorge ni les maux de gorge, mais seulement la première année après l'opération, essayez de ne pas boire d'alcool froid et de boire des immunostimulants. Je suis content

Les gens ont tendance à craindre que le retrait des amygdales puisse affaiblir le système immunitaire. Après tout, les amygdales sont l’une des principales portes protectrices à l’entrée du corps. Ces craintes sont justifiées et justifiées. Cependant, il faut comprendre que dans un état d'inflammation chronique des amygdales ne sont pas capables d'accomplir leur travail et deviennent seulement un foyer d'infection dans le corps.

Comment traiter une amygdalite chronique à la maison

Lors du traitement d'une amygdalite à domicile, il est important d'être le premier à augmenter l'immunité. Plus tôt l’infection ne sera pas possible et où elle se développera, plus vite vous pourrez ramener votre santé à la normale.

Comment et quoi traiter une maladie à la maison? Considérez des recettes communes:

  1. Dans l'inflammation chronique des amygdales, prendre les feuilles fraîches de la mère et de la belle-mère, laver, hacher, presser le jus trois fois, ajouter une quantité égale de jus d'oignon et de vin rouge (ou de cognac dilué: 1 cuillère à soupe pour 0,5-1 verre d'eau). Mélange au réfrigérateur, agiter avant utilisation. Prendre 3 fois par jour et 1 cuillère à soupe, diluée avec 3 cuillères à soupe d'eau.
  2. Deux grosses gousses d'ail non encore germées, broyées, faites bouillir un verre de lait et versez-y de la pulpe d'ail. Après la perfusion, elle doit être drainée et gargarisée avec la solution chaude obtenue.
  3. Teinture de propolis sur l'alcool. Préparer comme suit: 20 grammes du produit broyé et verser 100 ml d'alcool médical pur. Il est nécessaire d'insister sur le médicament dans un endroit sombre. Prendre trois fois par jour pendant 20 gouttes. La teinture peut être mélangée avec du lait tiède ou de l'eau.
  4. Tout ce dont vous avez besoin, c'est 10 fruits d'argousier chaque jour. Ils devront être pris 3 à 4 fois, à chaque fois, avant de bien rincer la gorge. Mâchez lentement et mangez le fruit - et l'amygdalite commencera à passer. Elle devrait être traitée pendant 3 mois et la méthode peut être utilisée à la fois pour les enfants et les adultes.
  5. Coupez 250 g de betteraves, ajoutez 1 c. vinaigre, dates brassées environ 1-2 jours. Les boues peuvent enlever. La teinture obtenue gargarise la bouche et la gorge. Une ou deux c. recommander un verre.
  6. Millefeuille Il est nécessaire de brasser 2 cuillères à soupe de matières premières à base de plantes dans un verre d'eau bouillante. Couvrir et laisser infuser pendant une heure. Après filtrage. La perfusion est utilisée dans le traitement des remèdes populaires pour l’amygdalite chronique pendant la période d’aggravation. Se gargariser 4 à 6 fois par jour.
  7. Mélangez une cuillère à soupe de jus de citron avec une cuillère à soupe de sucre et prenez trois fois par jour. Cet outil aidera à améliorer la santé et aidera également à se débarrasser de l'amygdalite. En outre, pour se gargariser avec une amygdalite, il est recommandé d'utiliser du jus de canneberge au miel, du jus de carotte chaud, une infusion de kombucha de 7 à 9 jours et une décoction d'hypericum.

Comment traiter l'amygdalite chronique? Renforcez l'immunité, mangez bien, buvez beaucoup d'eau, rincez et lubrifiez la gorge, si l'état le permet, ne vous précipitez pas avec des antibiotiques et, surtout, ne vous précipitez pas pour couper les amygdales. Ils peuvent encore vous être utiles.

Comment et avec quoi peut guérir rapidement l'amygdalite pour toujours?

L'amygdalite est un processus inflammatoire chronique qui se produit dans la région des amygdales. Chez l'homme, les amygdales sont considérées comme l'un des organes les plus importants, qui participent activement à la formation d'une protection immunitaire.

Les amygdales palatines sont les plus exposées pendant l’enfance et leur travail actif contribue à la formation d’une forte immunité. Il sera utile pour de nombreux patients de savoir comment guérir durablement une amygdalite, quelles sont les causes qui provoquent son développement dans le corps humain et quelles recettes de la médecine traditionnelle sont considérées comme les plus efficaces?

Caractéristiques de la maladie

L'amygdalite est une maladie infectieuse caractérisée par une inflammation des amygdales.

Lorsqu'une infection bactérienne pénètre dans le corps humain, un processus inflammatoire commence dans les amygdales. Cela provoque une inhibition du processus de formation de l'immunité, avec pour résultat l'apparition d'une amygdalite. Dans certains cas, des problèmes de formation des fonctions de protection de l’organisme peuvent survenir lorsqu’un mauvais traitement est administré, ainsi que lors de la prise d’antipyrétiques à une température peu élevée.

Dans certains cas, les amygdalites sont dues à divers problèmes de respiration nasale, résultant des pathologies suivantes:

La cause de l’amygdalite locale devient souvent des foyers d’infection localisés dans des organes adjacents.

La pathologie peut se développer en présence d'une sinusite ou d'une adénoïdite chronique.

Le dernier rôle dans le traitement des amygdalites chroniques n’appartient pas à une diminution des fonctions de protection de l’organisme, à savoir des réactions allergiques. Cela signifie qu'ils peuvent être à la fois une cause du développement de la maladie et une conséquence d'une maladie de nature chronique.

L'amygdalite aiguë est caractérisée par un début marqué par le syndrome d'intoxication générale du corps:

  • la température corporelle monte à 40 degrés
  • transpiration
  • faiblesse grave de tout le corps
  • diminution ou manque complet d'appétit
  • douleurs et courbatures dans les muscles et les articulations
  • développement de frissons

En même temps que de tels symptômes ou après un certain temps, le patient commence à ressentir l’apparition d’une douleur à la gorge, qui augmente progressivement. Au fil du temps, la douleur atteint une force telle que le patient ne peut rien avaler et il y a des problèmes de sommeil. La réaction du système lymphatique au processus inflammatoire dans la gorge se traduit par une hypertrophie des ganglions lymphatiques et une augmentation de leur douleur.

Vidéo utile - Les principaux symptômes de l'amygdalite aiguë:

L'amygdalite chronique est caractérisée par le fait que les périodes de rémission sont remplacées par une exacerbation de la maladie. Les symptômes les plus caractéristiques de cette amygdalite sont une légère élévation de la température corporelle, une gêne dans la gorge en cas d'ingestion et une légère toux. Le diagnostic à ce stade de la maladie repose sur les résultats d’un examen visuel de la gorge du patient.

Dans le contexte des maladies virales respiratoires associées à une diminution des fonctions de protection du corps humain, le stade de rémission est remplacé par une aggravation:

  • la température corporelle monte à 39 degrés
  • sensation de corps étranger dans la gorge, inconfort et douleur
  • des symptômes d'intoxication apparaissent
  • secret sécrété des amygdales provoque une toux constante du patient

L'amygdalite s'accompagne de l'apparition de symptômes brillants, il est donc difficile de la rater. Si de tels symptômes apparaissent, vous devez contacter un spécialiste qui examinera le patient et sélectionnera le traitement le plus efficace.

Traitement médicamenteux de la maladie

Les médicaments pour l'amygdalite sont pris en fonction de la cause de son apparition et des symptômes supplémentaires.

Lors du diagnostic d'un patient atteint d'une amygdalite aiguë, une hospitalisation est dans la plupart des cas nécessaire. Il convient de rappeler que le traitement d'une telle maladie ne doit être effectué que sous la surveillance d'un médecin, évitant ainsi le développement de conséquences indésirables et de complications.

L'amygdalite est considérée comme une maladie contagieuse, il est donc nécessaire d'isoler le patient des autres. À l'hôpital, le patient est placé dans une boîte d'hôpital dédiée aux maladies infectieuses. Pour le traitement à domicile, il doit disposer d'une chambre séparée.

Pendant toute la durée du traitement, il est nécessaire de suivre un régime alimentaire équilibré et de boire le plus de boissons chaudes possible. De plus, dans la période aiguë de la maladie, le repos au lit est nécessaire.

La pharmacothérapie comprend les domaines suivants:

  • Sucettes et vaporisateurs d'action anesthésique et anti-inflammatoire: Trahisan, Dekatilen, Tantum Verde, Theraflu, Ingalipt.
  • Rince-bouche avec des solutions antiseptiques: furaciline, chlorhexidine, alcool chlorophylliptique.
  • Traitement de la région des amygdales avec des préparations antiseptiques: solution de Lugol, solution d'huile de Chlorophyllipt.
  • Nomination des médicaments antipyrétiques lorsque la température corporelle augmente: Paracétamol, ibuprofène.
  • Acceptation d'antihistaminiques pour le gonflement accru des amygdales: Cetrin, Loratadin.
  • Lorsque la lymphadénite recouvre, compresse avec du dimexide et des composants anti-inflammatoires sur la zone des ganglions lymphatiques.

L'inhalation dans le traitement de l'amygdalite est assignée assez rarement, car il s'est avéré inefficace dans une telle maladie. Le choix d'un mode particulier de traitement de l'amygdalite dépend de la forme de la maladie, c'est-à-dire que le traitement peut être à la fois conservateur et chirurgical.

Antibiotiques pour la maladie

Les antibiotiques sont sélectionnés strictement individuellement en fonction de l'agent pathogène qui a provoqué le développement de la maladie.

Lors du diagnostic d'une amygdalite aiguë, un traitement antibactérien est nécessairement effectué et la prise de médicaments est généralement annulée 3 à 5 jours après la normalisation de la température corporelle. Lors du traitement des enfants et des adultes, les mêmes médicaments sont prescrits et la différence ne concerne que la posologie.

Malgré le fait que le traitement avec des médicaments antibactériens pour l'amygdalite soit considéré comme assez efficace, il est possible de se débarrasser de cette pathologie uniquement lorsque les amygdales sont enlevées.

Dans ce cas, si le traitement antibactérien conduit ne donne pas le résultat souhaité, le spécialiste peut alors décider de procéder à une opération pour enlever les amygdales.

Quels groupes de médicaments antibactériens peuvent être prescrits dans le traitement de l'amygdalite aiguë:

  • Céphalosporines: Cefodox, Cefix.
  • Pénicillines: Flemoklav, Amoxiclav, Augmentin.
  • Macrolides: Clarithromycine, Josamycine, Azitral, Sumamed, Hémomycine.

En outre, un traitement antibactérien local est prescrit et Bioparox est considéré comme le médicament le plus efficace. Il faut se rappeler que lors de la prise d'antibiotiques dans le traitement de l'amygdalite, il est nécessaire de boire simultanément avec eux les moyens de maintenir la microflore du tube digestif.

Chirurgie pour pathologie

Lorsqu'un patient est diagnostiqué avec une forme simple de la maladie, un traitement conservateur est généralement effectué, qui comprend des médicaments et de la physiothérapie. Le traitement chirurgical de l’angine n’est utilisé que dans le cas où le traitement conservateur devient inefficace.

Une amygdalectomie bilatérale, pendant laquelle les amygdales sont enlevées. Avec un tel traitement, une élimination complète ou partielle du tissu lymphoïde est possible et l'opération est assez rapide. Le lendemain, le patient rentre chez lui et sa capacité de travail est rétablie au bout de 10 à 12 jours.

Une autre méthode de traitement chirurgical de l'amygdalite est la lacunotomie, au cours de laquelle les amygdales ne sont pas enlevées. Une telle intervention chirurgicale est effectuée avec un laser et, pendant les 5 à 7 prochaines années, le bien-être du patient s’améliore. Les amygdales sont réduites de manière significative et commencent à remplir leurs fonctions, de même que le risque d'exacerbation des pathologies respiratoires aiguës.

La cryothérapie est considérée comme une procédure efficace et sûre utilisée dans le traitement de l'amygdalite.

À l'aide de l'azote, les tissus endommagés sont congelés et l'immunité est stimulée. Le seul inconvénient de cette méthode de traitement est l'apparition d'une gêne dans la gorge du patient. Avec la cryothérapie, le développement des saignements est complètement exclu et les cicatrices ne se forment pas.

Thérapie populaire contre la maladie

Se gargariser va rapidement guérir l'amygdalite

Le traitement de l'amygdalite peut être effectué à l'aide d'un traitement médicamenteux, d'une chirurgie et de remèdes populaires. Le remède populaire le plus courant est considéré comme un gargarisme des maux de gorge avec diverses décoctions et infusions.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser des plantes aux propriétés antibactériennes et cicatrisantes:

Se gargariser avec une amygdalite peut être une solution de peroxyde d'hydrogène, de sel et de soude. Les inhalations avec décoctions d'herbes médicinales donnent de bons résultats dans le traitement de la maladie; le miel et les produits à base d'abeille sont recommandés comme remèdes toniques.

En plus du rinçage avec une amygdalite, vous pouvez effectuer les opérations suivantes:

  • appliquer des compresses de chou sur la gorge pendant 2 heures, après avoir enveloppé le légume râpé dans une gaze
  • effectuer l'inhalation avec du jus d'oignon, c'est-à-dire respirer sur le légume râpé
  • appliquer un pansement et un tissu imbibé de solution saline sur la région des amygdales

Au cas où le traitement effectué par les remèdes populaires n'apporterait pas le résultat souhaité, vous devriez alors consulter un médecin.

Dans les amygdalites aiguës, le pronostic est généralement favorable et, avec un traitement approprié, le patient récupère complètement. Dans le cas où un patient ignore la prescription du médecin et refuse le traitement, la forme aiguë de la pathologie finit par devenir chronique. Il est presque impossible de se débarrasser des amygdalites chroniques et la tâche principale consiste à introduire la maladie au stade de la rémission permanente.

Amygdalite - traitement des remèdes populaires et des médicaments

Les maux de gorge sont l’une des maladies les plus désagréables et les plus dangereuses de la gorge. Son nom plus correct est l'amygdalite. Cette maladie infectieuse affecte les adultes et les enfants et nécessite toujours un traitement rapide. Il existe plusieurs méthodes différentes pour y faire face.

Comment traiter l'amygdalite

L'angine est une inflammation des amygdales causée par une infection et moins souvent par des virus et des champignons. Peut survenir dans les formes aiguës ou chroniques. Le traitement des amygdales avec amygdalite est nécessaire, faute de quoi la maladie peut entraîner de graves complications, par exemple une péritonsillite. Chez les adultes et les enfants, le mal de gorge est différent, les symptômes sont très différents. Il n’existe pas de régime général pour guérir l’angine. Différents schémas thérapeutiques sont utilisés.

Traitement de l'amygdalite chez les adultes

À propos des maux de gorge dit la présence de tels symptômes:

  • maux de gorge;
  • la température monte d'abord jusqu'à subfebrile, et sans traitement encore plus haut;
  • la gorge se gonfle, cela se remarque sur la photo;
  • la bouche sent désagréable;
  • amygdales élargies;
  • un malaise général se fait sentir;
  • les ganglions lymphatiques cervicaux sont douloureux;
  • les amygdales rougissent, gonflent, des morceaux de pus apparaissent dessus, ce qui est clairement visible sur la photo;
  • maux de tête;
  • des frissons

Le traitement de l'angine de poitrine chez l'adulte doit viser à combattre l'agent infectieux, en supprimant les symptômes de l'amygdalite. Réalisé dans le strict respect du repos au lit, du régime alimentaire. Le médecin prescrit des antibiotiques. Si une personne a une intolérance à l'un ou l'autre des médicaments antibactériens, alors prescrit des médicaments à large spectre, anti-inflammatoires. Ce dernier peut être prescrit en plus des antibiotiques pour la forme compliquée d'amygdalite. De plus, un traitement symptomatique est nécessaire.

Amygdalite chez les enfants

Chez les bébés, les symptômes progressent rapidement et la température augmente presque immédiatement. Seul un médecin devrait déterminer comment se débarrasser de l'amygdalite chez un enfant. Le mal de gorge chez les enfants est souvent accompagné d'une laryngite, d'une pharyngite. L'amygdalite est traitée chez les enfants par les mêmes groupes de médicaments que chez les adultes, mais on leur prescrit en outre des décongestionnants et des antiallergiques. Ce complexe de médicaments aide à vaincre rapidement les maux de gorge et à prévenir les conséquences désagréables.

Comment traiter l'amygdalite

La tactique de traitement de l'angine diffère selon sa forme. L'amygdalite est aiguë et chronique. La première survient à la suite d'une lésion infectieuse qui répond bien au traitement. L'amygdalite chronique accompagne constamment une personne, des périodes de rémission alternent avec des exacerbations. La détérioration de l'état peut être déclenchée non seulement par une infection, mais également par une simple hypothermie, affaiblissement du système immunitaire. Le traitement de l'angine est prescrit avec ces caractéristiques.

Amygdalite aiguë

Ce type de mal de gorge répond bien au traitement. Faits saillants du traitement de l'amygdalite aiguë:

  • Thérapie systémique. Prescrire des antibiotiques contre un agent pathogène spécifique, ou un large spectre d’action, en cas d’amygdalite bactérienne. Si l'angine est virale ou fongique, il est recommandé au patient de boire des comprimés anti-inflammatoires et immunostimulants.
  • Thérapie locale. Il aide à se débarrasser rapidement des symptômes de l'amygdalite. On prescrit au patient des mélanges spéciaux pour se gargariser et se rincer. Les sprays d'irrigation, les pastilles avec des effets analgésiques, antiseptiques et probiotiques se sont bien révélés.

Les médicaments de composition complexe ont fait leurs preuves dans le traitement des médicaments pour le mal de gorge à usage local. Par exemple, Anti-Angin® Formula Spray, qui comprend la chlorhexidine, qui a un effet bactéricide et bactériostatique, et la tétracaïne, qui a un effet anesthésique local.

Une forme pratique de pulvérisation vous permet d’assurer l’impact des composants actifs du médicament exactement où il est nécessaire. Grâce à sa composition complexe, Anti-Angin® a un triple effet: il aide à combattre les bactéries, à soulager la douleur et à réduire l'inflammation et l'enflure. (3)

Anti-Angin® est présenté sous une large gamme de formes posologiques: aérosol compact, pastilles et pastilles. (1,2,3)

Anti-angina® est indiqué en cas d'amygdalite, de pharyngite et au stade initial d'angine de poitrine. Il peut s'agir d'une irritation, d'une oppression, d'une sécheresse ou d'un mal de gorge. (1,2,3)

Les comprimés Anti-Angin® ne contiennent pas de sucre (2) *

* Avec prudence dans le diabète, contient de l'acide ascorbique.

  1. Instructions pour l'utilisation du médicament Anti-Angin® Formula dans la forme galénique de la pastille.
  2. Instructions pour l'utilisation du médicament Anti-Angin® Formula sous la forme posologique d'un comprimé pour sucer.
  3. Instructions pour l'utilisation du médicament Anti-Angin® Formula dans la forme de pulvérisation en spray pour une utilisation locale dosée.

Il y a des contre-indications. Vous devez lire les instructions ou consulter un spécialiste.

  • Physiothérapie Un ensemble de mesures visant à éliminer les agents pathogènes et à supprimer les symptômes.
  • Comment traiter l'amygdalite chronique

    Cette forme de la maladie se développe généralement en cas de mal de gorge aigu. Le risque d'apparition augmente si le traitement n'est pas complètement terminé. L'amygdalite chronique est compensée et décompensée. Dans le premier type, seules les amygdales sont touchées et dans le second, les autres organes, les tissus. Si vous avez un mal de gorge chronique, le traitement avec ce traitement est le même qu'avec le traitement aigu, mais avec certaines caractéristiques:

    1. Les antibiotiques sont prescrits en déterminant l'analyse de l'agent pathogène, mais le déroulement de leur réception est plus long.
    2. La prévention des exacerbations est très importante. Il est nécessaire de mener une vie saine, d'éviter l'hypothermie, de suivre le régime alimentaire et de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer et protéger le corps.
    3. Les immunostimulants et les probiotiques sont recommandés pour ne pas boire pendant les exacerbations, mais pour la prophylaxie pendant les périodes où le risque d'infection est trop élevé.
    4. Se gargariser avec une amygdalite chronique n'est pas toujours conseillé, car des trous purulents se trouvent dans les interstices, qui sont trop étroitement reliés au tissu lymphoïde. Plus efficace dans cette situation de lavage.
    5. Il est conseillé un traitement radical. Dans ce cas, les amygdales sont enlevées par des moyens chirurgicaux ou autres, ce qui permet de minimiser la fréquence des exacerbations.

    Traitement de l'amygdalite à la maison

    Vous pouvez utiliser le traitement médicamenteux vous-même. Le traitement de l’amygdalite à domicile doit être effectué exclusivement avec les médicaments prescrits par le médecin. Assurez-vous de suivre toutes ses recommandations et allez régulièrement à la réception. Le médecin doit surveiller la dynamique et, si nécessaire, changer de tactique, de prescription. En règle générale, les médicaments antibactériens, anti-inflammatoires et antihistaminiques, les rinçages, les inhalations sont prescrits.

    Antibiotiques pour l'amygdalite

    Ces médicaments ne sont prescrits que par un médecin. Il peut prescrire un antibiotique pour le traitement de l'amygdalite par type d'agent pathogène, ou recommander un médicament à large spectre. Ce dernier est prescrit plus souvent. Les antibiotiques de la pénicilline sont bons pour l'amygdalite. Dans la plupart des cas, l’angine de poitrine est prescrite aux médicaments suivants:

    • Flemoxin;
    • Ceftriaxone;
    • Les ampioks;
    • Flemoklav;
    • L'amoxicilline;
    • Cefixin;
    • Amoxiclav;
    • Augmentin;
    • Unazine;
    • Céfépime;
    • L'oxacilline;
    • L'ampicilline;
    • Ampisidus;
    • Panklav

    Comment guérir l'amygdalite

    L'amygdalite est une maladie très courante qui affecte les adultes et les enfants de plus de 5 ans. Le nombre maximum de cas de cette maladie est enregistré pendant la période automne-hiver, et les deux formes aiguës d'amygdalite et les exacerbations des formes chroniques ne sont pas rares. Nous parlerons de l'amygdalite et de la manière de guérir l'amygdalite pour toujours dans cet article. Alors...

    Amygdalite et ses causes

    Le terme «amygdalite» désigne une maladie aiguë ou chronique à caractère infectieux-allergique, affectant les tissus des amygdales. Comme il ressort de la définition, la cause de cette maladie est l’infection: l’agent responsable de l’amygdalite aiguë dans la très grande majorité des cas est le streptocoque β-hémolytique, et dans la forme chronique de la maladie, plusieurs types de microflore pathogène sont plantés à la surface des amygdales, parmi lesquelles il peut s’agir de verdissement et d’hyphrite hémolytique, entérocoque, adénovirus, ainsi que la flore conditionnelle et non pathogène de la cavité buccale.

    Dans le cas d'une amygdalite aiguë, le principal facteur de précipitation est le refroidissement excessif (à la fois les zones générales et les zones de gorge). Dans sa forme chronique, le statut immunitaire de l’ensemble du corps n’est pas sans importance: il se produit souvent lorsque l’infection se propage aux amygdales à partir d’un certain nombre de foyers d’infection chroniques (carie, sinusite), et également du fait de l’activation de la flore buccale pathogène - ces causes sont possibles statut immunitaire humain. L'un des principaux facteurs responsables de l'amygdalite chronique est également la forme aiguë de cette maladie. Les autres facteurs contribuant au développement de l'amygdalite sont:

    • changements brusques de la température ambiante (lors du passage, par exemple, du gel à un espace de bureau très chaud);
    • mauvaises habitudes, surtout le tabagisme;
    • faible humidité de l'air;
    • présence fréquente prolongée dans les zones poussiéreuses et polluées.

    Classification

    Comme mentionné ci-dessus, l'amygdalite peut être divisée en 2 formes - aiguë et chronique. L'amygdalite aiguë (ou amygdalite) peut également se présenter sous différentes formes. Les principaux sont:

    Les principales formes cliniques d'amygdalite chronique sont:

    • compensée (en fait - foyer d'infection chronique des amygdales en sommeil; exacerbation occasionnelle, la réaction du corps est absente);
    • sous-compensée (la réactivité générale de l'organisme dans son ensemble est réduite, des exacerbations fréquentes et non graves sont notées);
    • décompensée (exacerbations sévères fréquentes, complications locales et générales (paratonsillite, septicémie amygdalienne, syndrome de cardiotérone), maladies allergiques allergiques amygdalogéniques (lésions rhumatismales du cœur, des articulations, des reins).

    Selon une classification différente, l'amygdalite chronique se présente sous 2 formes:

    • simple (cas de maladie ne se manifestant que par des symptômes locaux, plaintes subjectives du patient et signes objectifs de la maladie; avec ou sans exacerbations fréquentes);
    • allergique toxique (parallèlement aux changements locaux, il existe des violations de caractère général (état sous-fébrile, signes d'intoxication amygdalogénique, syndrome de l'amygdaloïde; ces manifestations pouvant être exprimées différemment, il est habituel de distinguer 2 de leurs degrés).

    Symptômes de l'amygdalite

    L'amygdalite aiguë se caractérise par un début aigu avec un syndrome prononcé d'intoxication générale du corps: le patient atteint une température corporelle de 39–40 ºC, une faiblesse générale aiguë, des frissons, une sudation, des douleurs aux articulations et aux muscles, l'appétit diminue ou disparaît complètement. En même temps ou peu de temps après l'apparition des premiers symptômes, le patient constate l'apparition de maux de gorge dont l'intensité augmente progressivement. Au plus fort de la maladie, la douleur est prononcée, ils gênent la déglutition et ne permettent pas de dormir, ils sont dérangés pendant le jour et la nuit. Le système lymphatique répond à l'inflammation dans la gorge par une augmentation et une douleur des ganglions lymphatiques régionaux (antérieurs et sous-mandibulaires).

    L'amygdalite chronique est caractérisée par l'alternance constante de périodes de rémission et d'exacerbation. Lors de la rémission de la forme compensée et sous-compensée de la maladie, l'état du patient est satisfaisant, il ne fait pratiquement pas de plaintes. Le plus souvent, ils s'inquiètent d'une condition subfébrile constante (légère augmentation de la température - généralement jusqu'à 37,1–37,3 ºC), d'une sensation de gêne dans la gorge en avalant, de la toux. À ce stade de la maladie, le diagnostic repose principalement sur les données d'un examen visuel de la gorge, en particulier des amygdales. Dans l'amygdalite décompensée, l'état des patients souffre même entre les exacerbations - sa gravité est généralement causée par des complications amygdalogènes. Dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës ou d'autres maladies causées par une diminution de l'immunité, le stade de rémission de l'amygdalite chronique est remplacé par un stade d'exacerbation:

    • la température corporelle s'élève en moyenne à 38 ºC;
    • il y a des signes d'intoxication du corps - faiblesse, léthargie, fatigue, palpitations, transpiration;
    • sensation de corps étranger, inconfort, mal de gorge, généralement d'intensité modérée;
    • sécrétée par les amygdales enflammées provoque une toux constante du patient.

    Il faut dire que les symptômes d’exacerbation des amygdalites chroniques ressemblent aux manifestations de sa forme aiguë, mais le tableau clinique de la première n’est généralement pas aussi marqué et que l’état du patient n’est pas perturbé de façon marquée, mais modérément.

    Des complications

    Les complications suivantes de l'amygdalite sont fréquentes:

    • rhumatisme articulaire aigu;
    • endocardite post-streptococcique;
    • glomérulonéphrite poststreptokokkovy.

    Les maladies associées à l'amygdalite chronique sont également:

    • collagénoses (lupus érythémateux systémique (SLE), dermatomyosite, sclérodermie, périartérite nodeuse);
    • thyrotoxicose;
    • maladies de la peau (érythème polymorphe exsudatif, eczéma, psoriasis);
    • maladies des nerfs périphériques (sciatique, plexite);
    • purpura thrombocytopénique;
    • vascularite hémorragique.

    Diagnostics

    Le diagnostic de l'amygdalite aiguë n'est pas difficile. Le médecin soupçonnera la maladie sur la base des plaintes du patient, de l'historique de la maladie et de la vie. Pour confirmer le diagnostic, une pharyngoscopie sera réalisée par un spécialiste (examen de l'oropharynx) et, si nécessaire, d'autres méthodes d'examen complémentaires seront prescrites. Au cours de la pharyngoscopie, une ou deux amygdales palatines sont hypertrophiées, fortement enflées et très fortement hyperémiques. En fonction de la forme d'amygdalite aiguë, des lacunes remplies de pus, de nombreux follicules purulents, de taches vert sale ou même gris, des hémorragies peuvent être visualisées sur la membrane muqueuse. Dans l’analyse générale du sang, il existe des signes d’infection bactérienne, à savoir une augmentation du nombre de leucocytes (leucocytose) avec déplacement des leucocytes vers la gauche, une augmentation de la RSE (dans certains cas, jusqu’à 40–50 mm / h). Afin de déterminer le type d'agent pathogène, un prélèvement de gorge est prescrit au patient, suivi d'un examen bactériologique. Le tableau pharyngoscopique des exacerbations aiguës et aiguës de l'amygdalite chronique est très similaire, il est donc conseillé de diagnostiquer la forme chronique de cette maladie au cours de la période de rémission. La présence d'au moins deux des symptômes énumérés ci-dessous confirme le diagnostic d'amygdalite chronique:

    • les bords des arcs palatins sont hyperémiques et épaissis en valiformes;
    • il y a des adhérences cicatricielles entre les arcs palatins et les amygdales palatines;
    • les amygdales palatines ont augmenté de taille, lâches, compactées, sur elles - changements cicatriciels;
    • dans les interstices des amygdales - pus liquide ou masses caséo-purulentes;
    • ganglions lymphatiques antérieurs élargis cervicaux et / ou sous-maxillaires.

    Une numération globulaire complète est moins importante pour le diagnostic d'amygdalite chronique (des signes d'inflammation de nature bactérienne se manifestent au cours d'une exacerbation, des modifications peuvent être totalement absentes au cours de la rémission) et l'examen bactériologique d'un frottis prélevé sur l'oropharynx.

    Traitement de l'amygdalite

    L'amygdalite aiguë chez la majorité des patients nécessite l'hospitalisation du patient dans un hôpital infectieux. Le médecin devrait traiter cette maladie - l'auto-traitement est inacceptable! Un patient atteint d'une amygdalite aiguë ou d'un mal de gorge est montré:

    • puisque la maladie est très contagieuse - isolement de ceux qui se trouvent autour de la boîte de l'hôpital pour maladies infectieuses ou, si le traitement est effectué à domicile, dans une pièce séparée;
    • repos au lit pendant la période aiguë de la maladie;
    • régime économe, beaucoup de boissons chaudes;
    • antibiothérapie (le traitement de l'amygdalite avec des antibiotiques est nécessairement effectué au cours d'un traitement; le médicament est annulé 3 à 5 jours après la normalisation de la température corporelle; utilisez généralement des antibiotiques à large spectre appartenant aux groupes des céphalosporines (Cefodox, Cefix) protégés par des pénicillines (Flemoklav, Amoxiclav), des macrolides (Erythro, Azithromycin) ));
    • antibiothérapie locale - le médicament Bioparox est le plus efficace dans ce cas;
    • analgésiques (analgésiques) et pastilles anti-inflammatoires (Neo-Angin, Dekatilen, Trakhisan) et sprays (Tantum Verde, Tera-flu, Givalex, Ingalipt et autres);
    • rinçage avec des solutions antiseptiques (alcool chlorophylliptique, furatsiline, chlorhexidine);
    • traitement de la région des amygdales avec des antiseptiques (solution de Lugol, solution d'huile de Chlorophyllipt);
    • antihistaminiques (Loratadine, Cetrin, etc.) avec gonflement marqué des amygdales;
    • médicaments antipyrétiques (ibuprofène, paracétamol) lorsque la température dépasse 38,5–39 ºC;
    • compresser avec Dimexidum et des composants anti-inflammatoires sur la zone des ganglions lymphatiques atteints de lymphadénite.

    L'amygdalite n'est pas suffisamment efficace par inhalation, de sorte qu'elles sont très rarement prescrites par un médecin. La tactique de traitement de l'amygdalite chronique est déterminée par sa forme - le traitement peut être à la fois conservateur et chirurgical. Une forme simple de la maladie est sujette à un traitement conservateur, comprenant des médicaments et de la physiothérapie. Il se déroule par cycles de 10 jours, répétés 2 à 3 fois par an. Si l’effet du triple traitement est absent, passez à l’amygdalectomie - élimination des amygdales. La forme allergique toxique de l’amygdalite chronique de stade 1 est également traitée en premier; le schéma thérapeutique est similaire à celui de la forme simple de la maladie, mais l’amygdalectomie est recommandée en l’absence de l’effet attendu de 2 cycles de traitement conservateur. Au deuxième stade de la forme allergique toxique, le traitement conservateur n’a aucun sens: un traitement chirurgical rapide est recommandé immédiatement. Dans le traitement de l'inflammation chronique des amygdales, le point essentiel est le traitement adéquat des foyers d'infection chroniques et d'autres maladies, contre lequel il est exacerbé. Les médicaments contre l'amygdalite chronique les plus couramment utilisés sont:

    • "drogues" naturelles qui augmentent les défenses de l'organisme: régime quotidien, nutrition équilibrée, sommeil sain, activité physique régulière, facteurs climatiques de la station;
    • correcteurs de l’immunité et vaccins (IRS-19, Ribomunil, Bronhomunal, Levamizol) - après avoir consulté un immunologiste;
    • les vitamines B, C, E, K;
    • agents hyposensibilisants (antihistaminiques, préparations de calcium, faibles doses d’allergènes).

    Afin d'assainir les amygdales, les laques sont lavées avec des solutions d'antiseptiques (dioxidine, furatsiline), d'antibiotiques (Ceftriaxone), d'enzymes (Lidaza), d'antihistaminiques et d'immunostimulants. Dans le traitement de l'amygdalite chronique, la physiothérapie joue un rôle important:

    • UHF, laser sur la région sous maxillaire;
    • Irradiation UV des amygdales et des ganglions lymphatiques régionaux;
    • pulvérisations ultrasoniques utilisant une suspension d'hydrocortisone, solution de dioxidine, lysozyme;
    • ozokérite et boues thérapeutiques sous forme d'applications sur la région des ganglions lymphatiques.

    Chacune de ces procédures devrait idéalement être réalisée en 10-12-15 sessions. Comme mentionné ci-dessus, avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservatrices ou dans le cas d'une forme grave de la maladie, une opération chirurgicale est effectuée pour retirer les amygdales palatines - l'amygdalectomie. L'opération est réalisée uniquement au stade de la rémission stable de la maladie et en l'absence de contre-indications. Les contre-indications absolues sont:

    • diabète sévère avec des symptômes de cétonurie;
    • tuberculose pulmonaire - une forme ouverte;
    • maladie cardiaque avec des symptômes d'insuffisance cardiaque chronique II - III degré;
    • insuffisance rénale élevée;
    • maladies du système hématopoïétique, accompagnées d'une diathèse hémorragique (hémophilie).
    • les caries;
    • maladies inflammatoires aiguës;
    • fin de grossesse;
    • menstruation.

    Après l'opération, le patient est traité à l'hôpital pendant 4 à 5 jours. De plus, des exercices physiques lui sont contre-indiqués au cours des 3 prochaines semaines.

    Prévisions

    Le pronostic des amygdalites aiguës est relativement favorable: dans certains cas, la maladie se termine par une guérison, mais elle se transforme souvent en une forme chronique. L'amygdalite chronique est pratiquement incurable - le but du traitement n'est pas de récupérer, mais d'introduire la maladie dans une phase de rémission stable. Le pronostic des formes simples de cette maladie est également relativement favorable. En ce qui concerne sa forme décompensée, il est défavorable, car même pendant la période entre les exacerbations, l'état du patient peut être fortement perturbé.

    Amygdalite que traiter

    Dans notre corps, il y a 7 endroits où les tissus lymphoïdes s'accumulent, y compris l'anneau avec les amygdales (glandes) près du pharynx.

    Il fait partie du système immunitaire qui protège le corps contre la pénétration de micro-organismes qui pénètrent dans la bouche. Sous l’influence de facteurs favorables, la microflore pathogène commence à attaquer les amygdales, ce qui provoque leur inflammation et la détérioration de la condition humaine.

    C'est ainsi que commence l'amygdalite - une maladie aux symptômes désagréables. Par conséquent, son traitement chez l'adulte doit être instauré dès que possible.

    Qu'est-ce que l'amygdalite?

    Les lymphocytes et les macrophages forment la base fibreuse du tissu lymphoïde, qui comprend les glandes. Les amygdales sont sur le chemin des vaisseaux lymphatiques et deviennent un filtre pour la lymphe en ce qui concerne les organismes pathogènes.

    Vous trouverez plus d'informations sur la lymphe dans le corps humain ici.

    Lorsque des bactéries, des virus ou des champignons se déposent sur l'épithélium des amygdales, leur taille peut grossir et s'enflammer. C'est le début du développement de l'amygdalite - inflammation locale des amygdales.

    La photo montre le stade avancé de l'amygdalite chez les adultes.

    Si le traitement n'est pas commencé, le tissu lymphoïde commence progressivement à remplacer le tissu conjonctif et des lacunes se forment. Ils cicatrisent, des follicules purulents apparaissent. Les rechutes fréquentes conduisent au développement d'une amygdalite chronique, à la mort du tissu lymphoïde et à une diminution de la fonction protectrice des amygdales.

    En savoir plus sur le formulaire chronique de la vidéo:

    Une forme aiguë d'amygdalite - amygdalite, chez les adultes peut survenir à tout âge. L'amygdalite chronique pour la première fois à l'âge adulte est rarement diagnostiquée. Habituellement, le problème survient dans l'enfance et atteint l'âge adulte.

    Causes de

    Le développement de l'amygdalite chez les adultes peut être causé par une infection des amygdales par des bactéries, virus, champignons et autres microflores pathogènes. Vous pouvez être infecté par une personne malade qui, en éternuant, en toussant ou en parlant, projette des particules de l'agent pathogène dans l'air.

    Les agents pathogènes présents sur les amygdales peuvent également être exogènes s’il existe des poches d’infection dans le corps (otite, conjonctivite, carie, etc.).

    L'inflammation des amygdales est souvent causée par une bactérie (90% des cas):

    • streptocoque hémolytique;
    • Staphylococcus aureus;
    • bacille de pus bleu;
    • entérocoque;
    • pneumocoque.

    Plus rarement, la maladie est associée à l'exposition à des virus:

    • les rhinovirus;
    • grippe et parainfluenza;
    • les adénovirus;
    • l'herpès;
    • entérovirus;
    • rougeole, etc.

    L'amygdalite aiguë secondaire se produit dans le contexte des infections: rougeole, grippe, diphtérie, maladies du sang, etc. L'amygdalite aiguë est plus souvent diagnostiquée avant l'âge de 20 ans et peut s'accompagner d'une pharyngite.

    Le développement d'une amygdalite chez l'adulte peut contribuer à de tels facteurs:

    • être dans de grands groupes et des endroits surpeuplés;
    • l'hypothermie;
    • mauvaise écologie;
    • le stress;
    • régime alimentaire malsain;
    • non-respect des règles d'hygiène;
    • immunité affaiblie.
    au contenu ↑

    Les symptômes

    Le développement rapide de l'inflammation est diagnostiqué comme une amygdalite aiguë (amygdalite). Une amygdalite chronique est un processus d'inflammation prolongé et lent, accompagné d'exacerbations périodiques.

    Dans la glande lymphoïde est toujours le centre de l'infection. Cela conduit à sa croissance et à son compactage, à une immunité réduite.

    Les symptômes courants de différentes formes de la maladie chez l'adulte sont:

    1. prolifération volumineuse des glandes, hyperémie;
    2. douleur lors de la déglutition pouvant donner aux oreilles;
    3. gonflement du ciel;
    4. maux de gorge et inconfort;
    5. plaque caractéristique sur les amygdales;
    6. odeur désagréable de la bouche;
    7. fièvre, fièvre;
    8. hypertrophie des ganglions lymphatiques cervicaux (lymphadénopathie);
    9. maux de tête;
    10. malaise général.

    L'amygdalite virale apparaît plus souvent comme une maladie secondaire dans le contexte de l'influenza ou des ARVI. En plus des modifications des amygdales, il se caractérise par un écoulement nasal nasal, des éternuements, un gonflement de la muqueuse nasale, une conjonctivite. Il n’ya pas de caractéristique pour la forme bactérienne de plaque blanche sur les amygdales, des bouchons purulents.

    Lorsque l'amygdalite fongique apparaît plaque de fromage sur les amygdales. Les températures peuvent rester normales. Un test sanguin peut ne pas montrer la présence d'un processus inflammatoire.

    Dans la plupart des cas, les symptômes aigus cessent 3 à 5 jours après le début du traitement. Parfois, malgré les interventions thérapeutiques, les symptômes persistent pendant deux semaines.

    Diagnostics

    Pour identifier l'agent responsable de l'amygdalite chez l'adulte, une analyse microbiologique de la flore de l'échantillon d'amygdale est réalisée. Sans cela, un traitement efficace est impossible car, pour différentes formes d'organismes pathogènes, leurs méthodes de traitement sont adaptées.

    En outre, pour le diagnostic peuvent être utilisés des méthodes instrumentales:

    Traitement

    Toute forme d'amygdalite nécessite un traitement complet et opportun. Il devrait viser à détruire la microflore pathogène, à réduire les effets de leurs produits de désintégration sur le corps et à réduire les symptômes de la maladie.

    Pendant le traitement, le patient doit observer le repos au lit et boire beaucoup de liquide afin d'éliminer plus rapidement les toxines du corps. Afin de ne pas irriter les cellules épithéliales, vous devez manger des aliments chauds et doux. Évitez les sodas, les jus acides et les plats épicés. Cuisiner, c'est mieux pour un couple.

    Pharmacies

    Le médecin prescrit des médicaments en fonction du type d'agent pathogène.

    Les antibiotiques sont le principal composant de l’amygdalite bactérienne. Ils sont prescrits, si les symptômes de la maladie progressent, longue fièvre. Ils réduisent le risque de complications.

    Les antibiotiques sont sélectionnés en fonction de la sensibilité de la microflore bactérienne du patient. S'il est impossible de déterminer la sensibilité, utilisez une moyenne large.

    Plus souvent recours au groupe d'antibiotiques de la pénicilline. S'ils sont allergiques au patient, les sulfamides, les macrolides, les céphalosporines sont prescrits. La durée du traitement antibiotique est de 10-14 jours. N'interrompez pas leur admission prématurément, même si les symptômes ont disparu.

    L'agent causal de l'amygdalite est également affecté par les agents locaux sous forme de solutions, aérosols, sprays, qui ont un effet antiseptique, éliminent les bactéries des amygdales, les cellules épithéliales mortes et le pus.

    Antiseptiques adultes pour l'amygdalite:

    • Fucorcine;
    • Proposition;
    • Bioparox;
    • La gramicidine;
    • Aqualore;
    • Oracept;
    • Tonsilotren;
    • Givalex et autres.

    Pour lubrifier la gorge à l'aide de solutions:

    Un traitement symptomatique est appliqué pour les douleurs dans la gorge, la fièvre et d'autres manifestations de l'amygdalite.

    Pour éviter une réaction allergique, il est en outre recommandé de mélanger des antihistaminiques (Cetirizine, Erius, Suprastin).

    Si les virus deviennent la cause de la maladie, alors les antibiotiques sont inefficaces. En quelques jours, le système immunitaire peut faire face au virus lui-même. Il a besoin d’aide à cet égard afin de prévenir l’apparition d’une infection bactérienne secondaire.

    Il est recommandé de prendre des médicaments antiviraux:

    Pour soulager l'inflammation des amygdales, éliminer l'inconfort, irriguer la gorge avec des antiseptiques:

    Méthodes folkloriques

    La médecine non traditionnelle à la maison peut être utilisée comme mesure supplémentaire du traitement primaire pour soulager les symptômes de la maladie.

    Remèdes efficaces pour l'amygdalite chez les adultes:

    1. Rinçage de la gorge avec une décoction de camomille, calendula, sauge, écorce de chêne.
    2. À l'intérieur, prenez du thé à la camomille avec du miel.
    3. Lubrifier l’huile d’argousier des amygdales.
    4. Prenez l'huile de propolis une heure avant les repas pendant 2 semaines.
    5. Faire un bain de vapeur (en l'absence de température) avec de la banane plantain, du tilleul, de la sauge, de l'eucalyptus.
    6. Exigez 5 oeillets dans 0,3 litre d’eau. Prendre pendant la journée.
    au contenu ↑

    Intervention chirurgicale

    En cas d’amygdalite répétée et régulière, avec complications qui gênent la vie humaine normale, on peut suggérer un retrait chirurgical des amygdales - amygdalectomie. Elle est réalisée sous anesthésie générale ou locale.

    Indications pour la chirurgie:

    1. plus de 4 exacerbations d'amygdalite par an;
    2. abcès paratonsaire;
    3. dommages articulaires, en tant que complication de la maladie;
    4. recouvrement complet du larynx avec des glandes enflammées;
    5. oncologie suspectée.

    Prévention

    Pour minimiser le risque de développer une amygdalite chez les adultes, il est nécessaire de renforcer le plus tôt possible les défenses immunitaires et les défenses immunitaires.

    Mesures préventives:

    • tempérament;
    • manger sainement et équilibré;
    • assurer un bon sommeil;
    • marcher plus souvent en plein air;
    • surveiller de près l'hygiène buccale;
    • désinfecter en temps opportun les foyers d’infection et traiter les dents.

    L'amygdalite chez l'adulte est une maladie grave qui doit être commencée le plus tôt possible. Si des mesures sont prises aux premiers stades de la maladie, il est possible de récupérer assez rapidement pour éviter les récidives et les complications.

    L'amygdalite est causée par divers agents pathogènes. Par conséquent, un diagnostic minutieux est nécessaire afin de prescrire correctement le traitement. L'autotraitement de cette maladie est inacceptable et peut avoir des conséquences indésirables.

    Article Précédent