Principal
Scarlatine

Comment guérir l'amygdalite

L'amygdalite est une maladie très courante qui affecte les adultes et les enfants de plus de 5 ans. Le nombre maximum de cas de cette maladie est enregistré pendant la période automne-hiver, et les deux formes aiguës d'amygdalite et les exacerbations des formes chroniques ne sont pas rares. Nous parlerons de l'amygdalite et de la manière de guérir l'amygdalite pour toujours dans cet article. Alors...

Amygdalite et ses causes

Le terme «amygdalite» désigne une maladie aiguë ou chronique à caractère infectieux-allergique, affectant les tissus des amygdales. Comme il ressort de la définition, la cause de cette maladie est l’infection: l’agent responsable de l’amygdalite aiguë dans la très grande majorité des cas est le streptocoque β-hémolytique, et dans la forme chronique de la maladie, plusieurs types de microflore pathogène sont plantés à la surface des amygdales, parmi lesquelles il peut s’agir de verdissement et d’hyphrite hémolytique, entérocoque, adénovirus, ainsi que la flore conditionnelle et non pathogène de la cavité buccale.

Dans le cas d'une amygdalite aiguë, le principal facteur de précipitation est le refroidissement excessif (à la fois les zones générales et les zones de gorge). Dans sa forme chronique, le statut immunitaire de l’ensemble du corps n’est pas sans importance: il se produit souvent lorsque l’infection se propage aux amygdales à partir d’un certain nombre de foyers d’infection chroniques (carie, sinusite), et également du fait de l’activation de la flore buccale pathogène - ces causes sont possibles statut immunitaire humain. L'un des principaux facteurs responsables de l'amygdalite chronique est également la forme aiguë de cette maladie. Les autres facteurs contribuant au développement de l'amygdalite sont:

  • changements brusques de la température ambiante (lors du passage, par exemple, du gel à un espace de bureau très chaud);
  • mauvaises habitudes, surtout le tabagisme;
  • faible humidité de l'air;
  • présence fréquente prolongée dans les zones poussiéreuses et polluées.

Classification

Comme mentionné ci-dessus, l'amygdalite peut être divisée en 2 formes - aiguë et chronique. L'amygdalite aiguë (ou amygdalite) peut également se présenter sous différentes formes. Les principaux sont:

Les principales formes cliniques d'amygdalite chronique sont:

  • compensée (en fait - foyer d'infection chronique des amygdales en sommeil; exacerbation occasionnelle, la réaction du corps est absente);
  • sous-compensée (la réactivité générale de l'organisme dans son ensemble est réduite, des exacerbations fréquentes et non graves sont notées);
  • décompensée (exacerbations sévères fréquentes, complications locales et générales (paratonsillite, septicémie amygdalienne, syndrome de cardiotérone), maladies allergiques allergiques amygdalogéniques (lésions rhumatismales du cœur, des articulations, des reins).

Selon une classification différente, l'amygdalite chronique se présente sous 2 formes:

  • simple (cas de maladie ne se manifestant que par des symptômes locaux, plaintes subjectives du patient et signes objectifs de la maladie; avec ou sans exacerbations fréquentes);
  • allergique toxique (parallèlement aux changements locaux, il existe des violations de caractère général (état sous-fébrile, signes d'intoxication amygdalogénique, syndrome de l'amygdaloïde; ces manifestations pouvant être exprimées différemment, il est habituel de distinguer 2 de leurs degrés).

Symptômes de l'amygdalite

L'amygdalite aiguë se caractérise par un début aigu avec un syndrome prononcé d'intoxication générale du corps: le patient atteint une température corporelle de 39–40 ºC, une faiblesse générale aiguë, des frissons, une sudation, des douleurs aux articulations et aux muscles, l'appétit diminue ou disparaît complètement. En même temps ou peu de temps après l'apparition des premiers symptômes, le patient constate l'apparition de maux de gorge dont l'intensité augmente progressivement. Au plus fort de la maladie, la douleur est prononcée, ils gênent la déglutition et ne permettent pas de dormir, ils sont dérangés pendant le jour et la nuit. Le système lymphatique répond à l'inflammation dans la gorge par une augmentation et une douleur des ganglions lymphatiques régionaux (antérieurs et sous-mandibulaires).

L'amygdalite chronique est caractérisée par l'alternance constante de périodes de rémission et d'exacerbation. Lors de la rémission de la forme compensée et sous-compensée de la maladie, l'état du patient est satisfaisant, il ne fait pratiquement pas de plaintes. Le plus souvent, ils s'inquiètent d'une condition subfébrile constante (légère augmentation de la température - généralement jusqu'à 37,1–37,3 ºC), d'une sensation de gêne dans la gorge en avalant, de la toux. À ce stade de la maladie, le diagnostic repose principalement sur les données d'un examen visuel de la gorge, en particulier des amygdales. Dans l'amygdalite décompensée, l'état des patients souffre même entre les exacerbations - sa gravité est généralement causée par des complications amygdalogènes. Dans le contexte d'infections virales respiratoires aiguës ou d'autres maladies causées par une diminution de l'immunité, le stade de rémission de l'amygdalite chronique est remplacé par un stade d'exacerbation:

  • la température corporelle s'élève en moyenne à 38 ºC;
  • il y a des signes d'intoxication du corps - faiblesse, léthargie, fatigue, palpitations, transpiration;
  • sensation de corps étranger, inconfort, mal de gorge, généralement d'intensité modérée;
  • sécrétée par les amygdales enflammées provoque une toux constante du patient.

Il faut dire que les symptômes d’exacerbation des amygdalites chroniques ressemblent aux manifestations de sa forme aiguë, mais le tableau clinique de la première n’est généralement pas aussi marqué et que l’état du patient n’est pas perturbé de façon marquée, mais modérément.

Des complications

Les complications suivantes de l'amygdalite sont fréquentes:

  • rhumatisme articulaire aigu;
  • endocardite post-streptococcique;
  • glomérulonéphrite poststreptokokkovy.

Les maladies associées à l'amygdalite chronique sont également:

  • collagénoses (lupus érythémateux systémique (SLE), dermatomyosite, sclérodermie, périartérite nodeuse);
  • thyrotoxicose;
  • maladies de la peau (érythème polymorphe exsudatif, eczéma, psoriasis);
  • maladies des nerfs périphériques (sciatique, plexite);
  • purpura thrombocytopénique;
  • vascularite hémorragique.

Diagnostics

Le diagnostic de l'amygdalite aiguë n'est pas difficile. Le médecin soupçonnera la maladie sur la base des plaintes du patient, de l'historique de la maladie et de la vie. Pour confirmer le diagnostic, une pharyngoscopie sera réalisée par un spécialiste (examen de l'oropharynx) et, si nécessaire, d'autres méthodes d'examen complémentaires seront prescrites. Au cours de la pharyngoscopie, une ou deux amygdales palatines sont hypertrophiées, fortement enflées et très fortement hyperémiques. En fonction de la forme d'amygdalite aiguë, des lacunes remplies de pus, de nombreux follicules purulents, de taches vert sale ou même gris, des hémorragies peuvent être visualisées sur la membrane muqueuse. Dans l’analyse générale du sang, il existe des signes d’infection bactérienne, à savoir une augmentation du nombre de leucocytes (leucocytose) avec déplacement des leucocytes vers la gauche, une augmentation de la RSE (dans certains cas, jusqu’à 40–50 mm / h). Afin de déterminer le type d'agent pathogène, un prélèvement de gorge est prescrit au patient, suivi d'un examen bactériologique. Le tableau pharyngoscopique des exacerbations aiguës et aiguës de l'amygdalite chronique est très similaire, il est donc conseillé de diagnostiquer la forme chronique de cette maladie au cours de la période de rémission. La présence d'au moins deux des symptômes énumérés ci-dessous confirme le diagnostic d'amygdalite chronique:

  • les bords des arcs palatins sont hyperémiques et épaissis en valiformes;
  • il y a des adhérences cicatricielles entre les arcs palatins et les amygdales palatines;
  • les amygdales palatines ont augmenté de taille, lâches, compactées, sur elles - changements cicatriciels;
  • dans les interstices des amygdales - pus liquide ou masses caséo-purulentes;
  • ganglions lymphatiques antérieurs élargis cervicaux et / ou sous-maxillaires.

Une numération globulaire complète est moins importante pour le diagnostic d'amygdalite chronique (des signes d'inflammation de nature bactérienne se manifestent au cours d'une exacerbation, des modifications peuvent être totalement absentes au cours de la rémission) et l'examen bactériologique d'un frottis prélevé sur l'oropharynx.

Traitement de l'amygdalite

L'amygdalite aiguë chez la majorité des patients nécessite l'hospitalisation du patient dans un hôpital infectieux. Le médecin devrait traiter cette maladie - l'auto-traitement est inacceptable! Un patient atteint d'une amygdalite aiguë ou d'un mal de gorge est montré:

  • puisque la maladie est très contagieuse - isolement de ceux qui se trouvent autour de la boîte de l'hôpital pour maladies infectieuses ou, si le traitement est effectué à domicile, dans une pièce séparée;
  • repos au lit pendant la période aiguë de la maladie;
  • régime économe, beaucoup de boissons chaudes;
  • antibiothérapie (le traitement de l'amygdalite avec des antibiotiques est nécessairement effectué au cours d'un traitement; le médicament est annulé 3 à 5 jours après la normalisation de la température corporelle; utilisez généralement des antibiotiques à large spectre appartenant aux groupes des céphalosporines (Cefodox, Cefix) protégés par des pénicillines (Flemoklav, Amoxiclav), des macrolides (Erythro, Azithromycin) ));
  • antibiothérapie locale - le médicament Bioparox est le plus efficace dans ce cas;
  • analgésiques (analgésiques) et pastilles anti-inflammatoires (Neo-Angin, Dekatilen, Trakhisan) et sprays (Tantum Verde, Tera-flu, Givalex, Ingalipt et autres);
  • rinçage avec des solutions antiseptiques (alcool chlorophylliptique, furatsiline, chlorhexidine);
  • traitement de la région des amygdales avec des antiseptiques (solution de Lugol, solution d'huile de Chlorophyllipt);
  • antihistaminiques (Loratadine, Cetrin, etc.) avec gonflement marqué des amygdales;
  • médicaments antipyrétiques (ibuprofène, paracétamol) lorsque la température dépasse 38,5–39 ºC;
  • compresser avec Dimexidum et des composants anti-inflammatoires sur la zone des ganglions lymphatiques atteints de lymphadénite.

L'amygdalite n'est pas suffisamment efficace par inhalation, de sorte qu'elles sont très rarement prescrites par un médecin. La tactique de traitement de l'amygdalite chronique est déterminée par sa forme - le traitement peut être à la fois conservateur et chirurgical. Une forme simple de la maladie est sujette à un traitement conservateur, comprenant des médicaments et de la physiothérapie. Il se déroule par cycles de 10 jours, répétés 2 à 3 fois par an. Si l’effet du triple traitement est absent, passez à l’amygdalectomie - élimination des amygdales. La forme allergique toxique de l’amygdalite chronique de stade 1 est également traitée en premier; le schéma thérapeutique est similaire à celui de la forme simple de la maladie, mais l’amygdalectomie est recommandée en l’absence de l’effet attendu de 2 cycles de traitement conservateur. Au deuxième stade de la forme allergique toxique, le traitement conservateur n’a aucun sens: un traitement chirurgical rapide est recommandé immédiatement. Dans le traitement de l'inflammation chronique des amygdales, le point essentiel est le traitement adéquat des foyers d'infection chroniques et d'autres maladies, contre lequel il est exacerbé. Les médicaments contre l'amygdalite chronique les plus couramment utilisés sont:

  • "drogues" naturelles qui augmentent les défenses de l'organisme: régime quotidien, nutrition équilibrée, sommeil sain, activité physique régulière, facteurs climatiques de la station;
  • correcteurs de l’immunité et vaccins (IRS-19, Ribomunil, Bronhomunal, Levamizol) - après avoir consulté un immunologiste;
  • les vitamines B, C, E, K;
  • agents hyposensibilisants (antihistaminiques, préparations de calcium, faibles doses d’allergènes).

Afin d'assainir les amygdales, les laques sont lavées avec des solutions d'antiseptiques (dioxidine, furatsiline), d'antibiotiques (Ceftriaxone), d'enzymes (Lidaza), d'antihistaminiques et d'immunostimulants. Dans le traitement de l'amygdalite chronique, la physiothérapie joue un rôle important:

  • UHF, laser sur la région sous maxillaire;
  • Irradiation UV des amygdales et des ganglions lymphatiques régionaux;
  • pulvérisations ultrasoniques utilisant une suspension d'hydrocortisone, solution de dioxidine, lysozyme;
  • ozokérite et boues thérapeutiques sous forme d'applications sur la région des ganglions lymphatiques.

Chacune de ces procédures devrait idéalement être réalisée en 10-12-15 sessions. Comme mentionné ci-dessus, avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservatrices ou dans le cas d'une forme grave de la maladie, une opération chirurgicale est effectuée pour retirer les amygdales palatines - l'amygdalectomie. L'opération est réalisée uniquement au stade de la rémission stable de la maladie et en l'absence de contre-indications. Les contre-indications absolues sont:

  • diabète sévère avec des symptômes de cétonurie;
  • tuberculose pulmonaire - une forme ouverte;
  • maladie cardiaque avec des symptômes d'insuffisance cardiaque chronique II - III degré;
  • insuffisance rénale élevée;
  • maladies du système hématopoïétique, accompagnées d'une diathèse hémorragique (hémophilie).
  • les caries;
  • maladies inflammatoires aiguës;
  • fin de grossesse;
  • menstruation.

Après l'opération, le patient est traité à l'hôpital pendant 4 à 5 jours. De plus, des exercices physiques lui sont contre-indiqués au cours des 3 prochaines semaines.

Prévisions

Le pronostic des amygdalites aiguës est relativement favorable: dans certains cas, la maladie se termine par une guérison, mais elle se transforme souvent en une forme chronique. L'amygdalite chronique est pratiquement incurable - le but du traitement n'est pas de récupérer, mais d'introduire la maladie dans une phase de rémission stable. Le pronostic des formes simples de cette maladie est également relativement favorable. En ce qui concerne sa forme décompensée, il est défavorable, car même pendant la période entre les exacerbations, l'état du patient peut être fortement perturbé.

Amygdalite chez l'adulte - Description, symptômes et traitement, causes, photo et premiers signes

L'amygdalite est une inflammation des amygdales due aux effets de bactéries ou de virus sur le tissu lymphoïde. À mesure que la maladie progresse, le foyer de l'inflammation peut se propager davantage et toucher les tissus mous environnants. La maladie peut prendre une forme aiguë et chronique. Amygdalite aiguë est le nom bien connu "angine", mais chronique est une maladie infectieuse de nature générale. Ensuite, réfléchissez à ce qu’il est pour la maladie, quels sont les premiers symptômes de l’angine et les méthodes de traitement chez l’adulte.

Qu'est-ce que l'amygdalite?

L'amygdalite (amygdalite) est une maladie infectieuse qui affecte une ou plusieurs amygdales, souvent palatines, provoquée par une infection bactérienne ou virale. Les principaux signes de maladie chez les adultes sont les maux de gorge et les odeurs désagréables de la bouche. Si vous regardez la gorge du patient avec une amygdalite, vous pouvez voir des amygdales palatines élargies et enflammées avec une surface lâche, dont les vides sont remplis de bouchons purulents. Les amygdales peuvent se développer à un point tel qu'elles ferment complètement la lumière de la gorge.

Les amygdales sont essentielles à la fonction défensive du corps. Ce sont les glandes qui constituent la première barrière contre les virus et les bactéries qui tentent de pénétrer dans la gorge ou le nez. Le système immunitaire n'est pas toujours en mesure de faire face aux attaques de virus et de bactéries de l'environnement. Les amygdales s'enflamment. Peut-être une évolution aiguë et chronique de la maladie.

L'amygdalite est-elle contagieuse?

Oui L'amygdalite est une maladie avec un niveau accru de contagiosité. Ainsi, si l'amygdalite est d'origine infectieuse (bactérienne), elle est contagieuse à 100%. La même chose peut être dite à propos des maux de gorge viraux. Si le virus lui-même peut être transmis d'une personne à une autre, cela signifie que la possibilité de partager avec quelqu'un un mal de gorge est également présente.

Une seule forme d'amygdalite n'est pas infectieuse - l'amygdalite allergique. La personne qui souffre de cette maladie est absolument sans danger pour les autres.

En ce qui concerne la susceptibilité à la maladie, on peut noter qu’il n’en est pas de même pour chaque patient, déterminé dans une large mesure par l’état caractéristique de l’immunité locale de la région des amygdales. Ainsi, plus l'immunité est faible, plus le risque de maladie est élevé.

La période d'incubation de l'amygdalite peut durer de 6 à 12 heures à 2 à 4 jours. Plus les tissus affectés sont profonds, plus la progression de la maladie est difficile, plus le processus infectieux-inflammatoire progresse longtemps et plus le risque de développer des complications est élevé.

  • Amygdalite aiguë: CIM-10: J03; CIM-9: 034.0
  • Amygdalite chronique: CIM-10: J35; CIM-9: 474

Raisons

Les causes de l'amygdalite sont divers agents pathogènes:

  • Streptocoque dans la gorge;
  • Candida;
  • la chlamydia;
  • staphylocoque;
  • les adénovirus;
  • les pneumocoques;
  • moraxella;
  • virus de l'herpès;
  • Virus d'Epstein-Barr.

Vous pouvez également identifier les facteurs précédant l'apparition de la maladie. C'est:

  • immunité réduite;
  • hypothermie locale;
  • ingestion d'allergènes qui irritent les muqueuses - poussière, fumée;
  • maladies récentes qui réduisent les fonctions de protection de l'épithélium, par exemple le DRA;
  • violation de la respiration nasale;
  • surmenage;
  • le stress;
  • l'avitaminose;
  • lésion de la muqueuse;
  • sensibilisation du corps ou sensibilité accrue aux agents pathogènes de la maladie.

En outre, les réactions allergiques peuvent être à la base des amygdalites, qui non seulement affectent la progression de la maladie, mais entraînent souvent des complications.

Classification

En fonction de l'évolution de l'amygdalite, les médecins distinguent les amygdalites aiguës et chroniques.

Amygdalite aiguë

L'amygdalite aiguë (ou amygdalite) est une maladie infectieuse qui affecte les amygdales palatines, ainsi que les amygdales linguales, laryngées et rhino-pharyngées. Il se caractérise par une augmentation rapide de la température jusqu'à 39 ° C, des frissons, des maux de tête, des maux de gorge, aggravés par la déglutition, des douleurs dans les muscles et les articulations. Avec le mauvais traitement ou son absence, un corps affaibli ou la présence d'autres maladies chroniques, l'amygdalite aiguë peut se transformer en une forme chronique caractérisée par des exacerbations périodiques.

L'amygdalite sur la photo ressemble à une inflammation des amygdales avec une surface poreuse recouverte de bouchons purulents

Amygdalite chronique

L'amygdalite chronique est caractérisée par le développement d'un processus inflammatoire constant dans les amygdales palatines, l'évolution de la maladie s'accompagnant d'un changement dans les périodes de rémission avec exacerbations. L'amygdalite chronique, dont les symptômes ne se manifestent pas toujours, peut entraîner le développement de divers processus pathologiques chez presque tous les systèmes et organes. Des troubles de la régulation neuro-réflexe et endocrinienne du corps peuvent entraîner une dépression, des troubles menstruels, le syndrome de Ménière, une encéphalopathie, etc.

  • amygdalite primitive: lésion aiguë des amygdales sur fond d'hypothermie générale du corps, immunité réduite, due à des effets thermiques sur le tissu de la gorge;
  • amygdalite secondaire: se développe à la suite d'autres maladies (diphtérie, leucémie, scarlatine), comme complication ou symptôme concomitant d'une maladie infectieuse;
  • amygdalite spécifique (causée exclusivement par des agents infectieux).

Selon le processus de localisation, on distingue les types suivants:

  • Lacunaire - inflammation uniquement dans les lacunes;
  • lacunaire-parenchymateux - le tissu lymphoïde est impliqué dans le processus inflammatoire;
  • amygdalite parenchymateuse se développe dans le tissu lymphadénoïde;
  • sclérotique - prolifération du tissu conjonctif.

Sur la base de la nature de la lésion et de sa profondeur, les types d'amygdalite suivants sont déterminés:

Parmi les formes d'amygdalite énumérées, l'évolution la plus modérée est observée dans la forme catarrhale de la maladie et la plus grave - sous sa forme nécrotique.

Symptômes de l'amygdalite

Les symptômes communs de l'amygdalite chez les adultes sont:

  • signes d'intoxication: douleurs dans les muscles, les articulations, la tête;
  • malaise;
  • douleur en avalant;
  • gonflement des amygdales palatines, du palais mou, de la luette;
  • la présence de la plaque, parfois il y a des ulcères.

Parfois, les symptômes de l’amygdalite peuvent même être une douleur à l’abdomen et aux oreilles, ainsi que l’apparition d’une éruption cutanée sur le corps. Mais le plus souvent, la maladie commence par la gorge. En outre, la douleur associée à l'amygdalite est différente d'un symptôme similaire à celui rencontré avec le SRAS ou même la grippe. L'inflammation des amygdales se fait sentir très clairement - la gorge est si douloureuse qu'il est difficile pour le patient de communiquer simplement, sans parler de manger et d'avaler.

Sur la photo - la phase courante de l'amygdalite

Symptômes de l'amygdalite aiguë:

  • mal de gorge en avalant;
  • augmentation de la température (jusqu'à 40 ° C);
  • des rougeurs et des amygdales élargies;
  • formations purulentes sur les amygdales (bouchons purulents);
  • douleurs et ganglions lymphatiques enflés (adénopathies);
  • maux de tête;
  • faiblesse générale.

Les signes d'une amygdalite chronique:

  • Les symptômes de l'amygdalite sous forme chronique sont similaires, mais un peu moins prononcés.
  • La douleur et la température sont généralement absentes.
  • il ne peut y avoir qu'une légère douleur en avalant,
  • prévient le mal de gorge,
  • mauvaise haleine

L'état général du corps en souffre, mais pas autant que dans l'amygdalite aiguë.

  • Douleur dans les articulations;
  • Éruption allergique sur la peau qui ne peut pas être traitée;
  • "Perdu" dans les os "
  • Coliques cardiaques faibles, dysfonctionnement du système cardiovasculaire;
  • Douleur dans les reins, troubles du système génito-urinaire.

Diagnostics

À l'examen, on note une rougeur et un gonflement de la membrane muqueuse des amygdales et des tissus adjacents (voir photo). À la palpation de l'oreille antérieure et des ganglions lymphatiques cervicaux, leur augmentation et leur sensibilité sont enregistrées.

Le diagnostic de l’amygdalite chez l’adulte est réalisé selon les méthodes suivantes:

  • examen du médecin ORL, collecte des antécédents de la maladie;
  • écouvillonnage de la gorge sur la flore avec détermination de la sensibilité aux antibiotiques et aux bactériophages;
  • numération globulaire complète, analyse d'urine;
  • test sanguin pour l'antistreptolysine-O, le facteur rhumatoïde, la protéine C-réactive;
  • ECG;
  • Selon le témoignage, échographie des reins, Echo-KG, consultation d'un cardiologue, urologue.

Traitement de l'amygdalite chez les adultes

Le traitement de l'amygdalite se fait généralement en ambulatoire. Son fort courant nécessite une hospitalisation. Il est prescrit un régime alimentaire doux, riche en vitamines B et C, ainsi qu’une consommation abondante pour la désintoxication.

Antiseptiques adultes pour l'amygdalite:

  • Fucorcine;
  • Proposition;
  • Bioparox;
  • La gramicidine;
  • Aqualore;
  • Oracept;
  • Tonsilotren;
  • Givalex et autres.

Pour lubrifier la gorge à l'aide de solutions:

Si cela est justifié par l'indication, les médicaments antiviraux sont prescrits par un médecin. Souvent, les antiviraux ont un effet immunomodulateur et sont donc prescrits pour soutenir une immunité affaiblie. Mais, encore une fois, l’auto-admission de ce groupe de médicaments peut nuire à l’organisme. Le médecin traitant choisit la posologie et les variations de ces médicaments en fonction des besoins de chacun.

Antibiotiques pour l'amygdalite

La prescription d'antibiotiques (médicaments antibactériens) n'est justifiée qu'en cas de forme grave de la maladie. Cela aide généralement le corps à traiter rapidement avec un agent microbien et à rapprocher la cicatrisation, mais rappelez-vous que les antibiotiques sont inutiles dans le traitement des maladies virales. Cela conduit au fait que les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques.

Afin de sélectionner un médicament antibactérien, il est nécessaire de prélever un frottis sur les lacunes des amygdales touchées afin de déterminer l'agent responsable de la maladie.

Comment traiter l'amygdalite chronique?

L'amygdalite chronique doit être traitée dans son ensemble, car c'est ainsi que vous pourrez vous débarrasser de ses symptômes pendant longtemps. Lors d'une exacerbation, le même traitement est appliqué comme dans l'inflammation aiguë des amygdales. Mais pour un rétablissement complet, il est nécessaire d'éliminer non seulement les symptômes de la forme xp de la maladie, mais également ses causes.

Si vous avez un mal de gorge chronique, le traitement avec ce traitement est le même qu'avec le traitement aigu, mais avec certaines caractéristiques:

  1. Les antibiotiques sont prescrits en déterminant l'analyse de l'agent pathogène, mais le déroulement de leur réception est plus long.
  2. La prévention des exacerbations est très importante. Il est nécessaire de mener une vie saine, d'éviter l'hypothermie, de suivre le régime alimentaire et de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer et protéger le corps.
  3. Les immunostimulants et les probiotiques sont recommandés pour ne pas boire pendant les exacerbations, mais pour la prophylaxie pendant les périodes où le risque d'infection est trop élevé.
  4. Se gargariser avec une amygdalite chronique n'est pas toujours conseillé, car des trous purulents se trouvent dans les interstices, qui sont trop étroitement reliés au tissu lymphoïde. Plus efficace dans cette situation de lavage.
  5. Il est conseillé un traitement radical. Dans ce cas, les amygdales sont enlevées par des moyens chirurgicaux ou autres, ce qui permet de minimiser la fréquence des exacerbations.

Gargarisme pour amygdalite

Le gargarisme peut être fait indépendamment à la maison. Il existe un grand choix de produits pouvant être achetés dans les pharmacies ou préparés par vous-même.

Il est très efficace d'appliquer les solutions suivantes pour le rinçage:

  • Chlorophyllipt;
  • Hexorale;
  • Chlorhexidine;
  • La furaciline;
  • Bicarmint;
  • L'iodinol;
  • Lugol.

À la maison, vous pouvez utiliser:

  1. Laver la gorge avec l'extrait de propolis. Il est vendu dans une pharmacie, ce n'est pas cher. Il a un très bon effet antiseptique et nettoie les amygdales des bouchons purulents et de la plaque. Il a également un effet analgésique sur la muqueuse buccale.
  2. Se gargariser avec du sel. Préparation: ajoutez une demi-cuillère à café de sel à un verre d'eau à la température ambiante. Remuer. Rincer aussi souvent que possible. Vous pouvez y ajouter une demi-cuillère à café de soda, puis un rinçage produira un effet anti-inflammatoire plus prononcé.
  3. 15 g de chélidoine finement hachée versez de l’eau bouillante, laissez infuser 10-15 minutes. Rincer avec une solution tiède - avant chaque procédure, il est souhaitable de la réchauffer un peu.

Physiothérapie:

  • inhalations avec décoctions à base de plantes (calendula, camomille);
  • phonophorèse - traitement par ultrasons;
  • Thérapie UHF;
  • irradiation ultraviolette;
  • thérapie au laser.

Ces méthodes sont utilisées uniquement en combinaison avec la thérapie principale. Ils ne sont pas destinés à l'autotraitement des amygdalites.

L'absence de résultats de plusieurs traitements intensifs pour l'amygdalite chronique, les récidives fréquentes (de 2 à 4 par an) de la maladie, ainsi que les signes de lésions rhumatismales d'autres organes (cœur, reins, articulations) sert d'indication à l'ablation chirurgicale des amygdales.

Ablation chirurgicale des amygdales avec amygdalite

Les méthodes chirurgicales sont utilisées pour traiter l'amygdalite dans certains cas:

  • En l'absence d'effet thérapeutique avec des méthodes conservatrices;
  • En cas de développement sur le fond de l'amygdalite abcès;
  • Si une septicémie amygdalogénique se produit;
  • Si vous soupçonnez une pathologie maligne.

Guérir l'amygdalite pour toujours possible. Les méthodes de traitement sont complètement différentes. Parfois, une antibiothérapie massive est suffisante et, dans certains cas, une intervention chirurgicale est indispensable.

Nutrition et régime

Si vous souffrez d'amygdalite, on suppose que vous passez à un régime liquide pendant plusieurs jours. Tous les repas doivent être consommés à la vapeur, bouillis ou en compote. L'accent doit être mis sur les aliments liquides ou les aliments ne causant pas de difficultés lors de la mastication et de la déglutition. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser des soupes, de la gelée, des compotes de fruits, de la purée de légumes, du thé au gingembre.

Tout aliment doit être consommé sous forme de chaleur (il réchauffe les amygdales, soulage l'inflammation et tue les germes). Le sucre pendant la période de maladie vaut mieux être remplacé par du miel, et le lait est légèrement réchauffé avant utilisation.

  • Pain au blé des pâtisseries d'hier.
  • Soupes de viande ou de poisson. Pas de graisse, sans graisse - à cet effet, la première eau est drainée lors de la cuisson de la viande. Dans les soupes, ajoutez les légumes, les pâtes et les céréales. Comme il est difficile pour les patients d'avaler, les soupes sont frottées ou écrasées avec un mélangeur.
  • Viandes, volailles et poissons cuits à la vapeur, faibles en gras. Nous recommandons également les boulettes de viande à la vapeur, les boulettes de viande, les boulettes de viande.
  • Produits à base de lait fermenté, fromage cottage frais et faible en gras, fromage non épicé. La crème sure est utilisée uniquement pour habiller les plats.
  • Céréale semi-liquide et visqueuse à base de céréales.
  • Accompagnements de légumes: purée de pommes de terre, ragoûts, caviar de légumes.
  • Fruits et baies frais, pas durs et pas acides. Confiture, compotes, gelées, jus dilués avec de l'eau 1: 1.
  • Miel, marmelade, confiture.
  • Boissons: thé et café faibles, bouillon de hanches.
  • Muffin, pain de seigle.
  • Poissons gras et variétés de viande, bouillons d’entre eux.
  • Produits fumés, conserves, poisson salé.
  • Orge et orge perlée, millet.
  • Crème, lait entier, crème sure, fromages gras.
  • Produits qui favorisent la formation de gaz: chou, légumineuses, radis, radis.
  • Épices, assaisonnements épicés.
  • Thé fort, café.
  • Boissons alcoolisées

Comment traiter les remèdes populaires pour l'amygdalite

À la maison, vous pouvez utiliser des remèdes populaires pour l’amygdalite. Mais, avant utilisation, nous vous recommandons de consulter votre médecin.

  1. Se gargariser avec du jus de betterave. Râpez les betteraves sur une râpe fine et pressez le jus. Dans un verre de jus, ajoutez 1 cuillère à soupe de vinaigre de table (pas d’essences!). Se gargariser 5 à 6 fois par jour.
  2. Gargarisme avec une décoction d'écorce de saule blanc (saule, rakita). 2 cuillères à soupe d'écorce broyée verser 2 tasses d'eau chaude, porter à ébullition et laisser bouillir pendant 15 minutes à feu doux.
  3. Rinçage de la gorge avec une décoction de camomille, calendula, sauge, écorce de chêne.
  4. Faites bouillir le lait et ajoutez une pincée de poudre de curcuma et de poivre noir moulu. Buvez ce mélange avant d'aller au lit pendant au moins trois nuits de suite pour traiter efficacement les amygdales enflammées.
  5. Prenez 1 gramme d'un mélange d'herbes médicinales: camomille (fleurs), ficelle (herbe), cassis (feuilles), menthe poivrée (feuilles), calendula (fleurs). Tous mélanger et verser un verre d'eau bouillante. Insister dans un thermos, après avoir essayé d'utiliser à l'intérieur d'un demi-verre 3-4 fois par jour.

Prévention

Les mesures suivantes doivent être prises pour réduire l'incidence de la maladie:

  • il faut veiller à ce que la respiration nasale soit toujours normale,
  • manger sainement et équilibré;
  • surveiller de près l'hygiène buccale;
  • désinfecter en temps opportun les foyers d’infection et traiter les dents.

Après un mal de gorge, il convient de procéder au lavage prophylactique des lacunes et à la lubrification des amygdales avec les préparations recommandées par le médecin.

L'amygdalite chez l'adulte est une maladie grave qui doit être commencée le plus tôt possible. Si des mesures sont prises aux premiers stades de la maladie, il est possible de récupérer assez rapidement pour éviter les récidives et les complications.

Traitement de l'amygdalite chronique une fois pour toutes

Si une personne souffre d'une amygdalite aiguë ou chronique, le traitement doit avant tout viser à détruire le principal agent responsable de la maladie. Le dernier est le streptocoque du groupe A. L'amygdalite est aiguë et chronique. Dans le premier cas, nous parlons d'un mal de gorge. Avec le mauvais traitement ou son absence complète, l'inflammation aiguë devient chronique, entraînant des exacerbations périodiques. L'amygdalite chronique est un nid d'infection qui peut endommager d'autres organes (reins, cœur). Les effets à long terme de l’angor incluent la cardiopathie rhumatismale. Quelles sont les causes du développement et des symptômes de la maladie et comment guérir l'amygdalite?

Caractéristiques de l'inflammation des amygdales

L'amygdalite est une inflammation aiguë ou chronique des amygdales palatines et pharyngiennes. Les amygdales palatines sont le plus souvent touchées. Cela se manifeste par la douleur. L'amygdalite peut être une maladie indépendante ou un signe d'autres maladies. Ainsi, l'angine peut être une manifestation de la scarlatine, de la candidose, de la syphilis, de la tularémie, de la mononucléose infectieuse, de la diphtérie, de la grippe. L'angine fait référence aux processus inflammatoires aigus. C'est une pathologie très commune dans la population. Les adultes et les enfants de tout âge souffrent d'amygdalite aiguë. La plupart des patients sont des personnes de moins de 30 ans. Le groupe à risque comprend les enfants de moins de 15 ans.

Il y a l'angine primaire et secondaire. Primaire développer indépendamment sur le fond des effets de divers facteurs provoquant (hypothermie, contact avec des personnes malades). Dans l'amygdalite aiguë aiguë, la source est une personne malade. L'agent causal de la maladie peut être transmis par des gouttelettes en suspension dans l'air. En fonction des modifications des amygdales et des manifestations cliniques, on distingue les formes d’angor:

  • catarrhal;
  • lacunaire;
  • folliculaire;
  • nécrotique;
  • fibrineux;
  • l'herpès;
  • ulcère-film.

L'amygdalite lacunaire est la plus facile. Dans la forme inflammatoire nécrotique, le tissu amygdalien devient mort. Dans les amygdales sont les follicules. Ce sont des formations lymphoïdes. Lorsque les maux de gorge folliculaires, ils s'infectent. Dans l'amygdalite lacunaire, l'inflammation affecte les couches profondes des amygdales. L'amygdalite chronique est sclérotique, lacunaire, phlegmoneuse et lacunaire-parenchymateuse.

Causes de la maladie

Un médecin expérimenté doit savoir non seulement quel est le traitement de l'amygdalite, mais également pourquoi cette pathologie se développe. Les micro-organismes suivants peuvent causer une amygdalite:

  • bactéries (streptocoques, staphylocoques);
  • virus (herpès, coxsackie, grippe);
  • les champignons;
  • spirochètes

Le mal de gorge primaire le plus courant se développe dans le contexte de la reproduction des streptocoques bêta-hémolytiques du groupe A. Les agents responsables de l'angine secondaire sont la chlamydia, le tréponème pâle, le mycoplasme, le gonocoque. Une personne peut être infectée par contact avec le patient. Cela se produit lors d'une conversation, lorsque vous toussez ou éternuez. Vous pouvez avoir mal à la gorge en vous embrassant et en utilisant des plats ordinaires avec une personne malade. Contribue à l'infection encombrant l'équipe. La susceptibilité humaine dépend de l'état immunitaire. Plus le système immunitaire est faible, plus la probabilité de développer la maladie est élevée.

Les facteurs à l'origine du développement d'une amygdalite aiguë sont les suivants:

  • l'hypothermie;
  • les baisses de température et d'humidité;
  • lésion traumatique des amygdales;
  • perturbation du système nerveux;
  • la présence de foyers d'infection chronique (carie, sinusite, rhinite);
  • nourriture monotone;
  • manque de vitamines.

Chez les enfants, le mal de gorge se développe souvent après avoir été mouillé aux pieds. Les maladies suivantes sont les causes des maux de gorge secondaires: scarlatine, diphtérie, grippe, maladies du sang, agranulocytose, infection à entérovirus, mononucléose, tularémie. L'angine à tularémie se développe le plus souvent chez les personnes vivant en milieu rural. Le groupe à risque comprend les chasseurs, les ouvriers de la transformation de la viande. L'infection se produit par la piqûre d'une tique infectée, le contact avec des animaux malades, en buvant de l'eau infectée. Le mal de gorge avec la syphilis se développe par contact sexuel oral avec une personne malade. Chez les enfants, une amygdalite aiguë secondaire se développe souvent sur fond de scarlatine. Amygdalite chronique se forme chez les personnes qui ne vont pas chez le médecin et ne sont pas traitées.

Manifestations cliniques

L'amygdalite aiguë survient le plus rapidement, alors que dans les inflammations chroniques des amygdales, les périodes d'exacerbation cèdent le pas à la rémission. Dans l'amygdalite aiguë, les symptômes suivants sont observés:

  • fièvre
  • des frissons;
  • mal de gorge en se reposant et en avalant de la nourriture ou de la salive;
  • ganglions lymphatiques enflés;
  • douleur des ganglions lymphatiques;
  • maux de tête;
  • malaise général.

La période d'incubation est de 1-2 jours. Les symptômes de la maladie apparaissent soudainement. Les frissons commencent brusquement, la température corporelle s'élève à 39-40 degrés, des douleurs musculaires, des maux de tête graves. Les patients ne peuvent pas dormir correctement et travailler quotidiennement. Les symptômes résultent de l'exposition au corps de toxines produisant des microorganismes. Outre les manifestations générales, il existe des signes locaux d'amygdalite.

Ils dépendent de la forme clinique de l'angine. Dans la forme catarrhale des amygdalites aiguës, il y a une rougeur et une augmentation des amygdales. On trouve souvent un film ou un exsudat muqueux-purulent. Le mal de gorge catarrhal dure souvent 3 à 5 jours. Elle se manifeste par des douleurs, une gorge sèche, une fièvre allant jusqu'à 39 degrés, une langue sèche et enrobée et des ganglions lymphatiques. Amygdalite aiguë plus difficile à folliculaire. À l'examen des amygdales, on trouve de petites taches jaunâtres. Une splénomégalie est parfois observée.

Chez les enfants, cette forme de la maladie se manifeste souvent par une violation de la chaise causée par le type de diarrhée, de vomissements, de nausées et de signes de méningisme. L'enfant devient agité, mange mal et pleure. Dans le cas des angines aiguës fibrineuses, les amygdales présentent un enrobage continu jaune-blanc. Les signes d’amygdalite chronique sont l’épaississement des arcs palatins dans les marges, la rougeur et l’induration des amygdales, la présence de bouchons cicatriciels ou purulents. L'amygdalite chronique manifeste souvent une odeur désagréable de la bouche. Avec exacerbation de la maladie apparaît une douleur aiguë dans la gorge.

Examen du patient

Le traitement de l'amygdalite est choisi par un médecin après un diagnostic. Le diagnostic comprend l'examen de la membrane muqueuse de la bouche, du pharynx et des amygdales, l'historique de la maladie, l'identification des facteurs d'élimination possibles (hypothermie, contact avec un malade), la numération sanguine complète et le dosage de l'urine, le prélèvement et l'examen du frottis de la gorge et du nez. L'examen de la muqueuse pharyngée s'appelle pharyngoscopie. L'examen initial du patient est effectué par un oto-rhino-laryngologiste, un thérapeute ou un pédiatre. La rougeur des amygdales, la présence de pustules ou de plaque indiquent une amygdalite aiguë.

À l'examen, la palpation des ganglions lymphatiques mandibulaires est réalisée. L'examen d'un écouvillon pharyngé permet d'identifier l'agent responsable de la maladie et de déterminer sa sensibilité aux antibiotiques. En cas de suspicion de complications du cœur, des reins, des os ou des articulations, un examen instrumental (échographie, radiographie) est effectué. Au cours des examens médicaux et physiques, diverses complications du mal de gorge (abcès, insuffisance rénale, rhumatisme articulaire aigu) peuvent être détectées.

Tactique thérapeutique dans la période aiguë de la maladie

Tout le monde ne sait pas comment traiter les amygdalites chroniques et aiguës. Le traitement doit être orienté vers la réhabilitation de la cavité buccale, l'élimination de l'inflammation et les principaux symptômes de la maladie. Le traitement peut être conservateur et radical. Dans ce dernier cas, les amygdales touchées sont enlevées.

L'intervention chirurgicale est réalisée dans l'amygdalite chronique, lorsqu'il y a des complications et que le traitement médicamenteux n'est pas efficace.

Pour vous débarrasser du mal de gorge une fois pour toutes, vous devez suivre toutes les recommandations du médecin. Le traitement de l'amygdalite aiguë comprend:

  • l'utilisation d'agents antibactériens;
  • gargarisme avec des solutions antiseptiques;
  • prendre des antihistaminiques;
  • l'utilisation d'agents renforçant l'immunité;
  • l'utilisation de sprays et de pastilles;
  • respect du repos au lit;
  • prendre des vitamines;
  • normalisation de la nutrition;
  • inhalation;
  • utilisation d'herbes médicinales.

Comment traiter l'amygdalite sous forme aiguë, le médecin doit informer le patient. Il détermine la durée du traitement et sélectionne le meilleur médicament. Cela tient compte de la tolérance individuelle aux médicaments, de la gravité de la maladie, du type d'angine de poitrine et de l'âge du patient. Les antibiotiques sont prescrits uniquement lorsque l'étiologie bactérienne de l'amygdalite aiguë. Si les champignons agissent en tant qu’agent causal, le traitement comprend l’administration de médicaments antifongiques.

Parmi les antibiotiques, les pénicillines (amoxicilline, Augmentin, Amoxiclav, benzylpénicilline), les céphalosporines (Ceftriaxone, Cefazolin) et les macrolides (Azithromycine, Sumamed, Erythromycine) sont les plus couramment utilisés. Le traitement de l'angine de poitrine avec des tétracyclines et des sulfamides n'est pas effectué. Pour éliminer la douleur et l'inflammation, on prescrit souvent des pastilles (Grammidin, Tantum Verde, Falimint, Faringosept) et des aérosols (Kameton, Tantum Verde, Stopangin, Hexoral, Orasept, Anti-Angin). Vous pouvez vous gargariser avec une solution de Furatsilina ou de teinture de calendula. Les médicaments antipyrétiques réduisent les températures élevées (supérieures à 38 degrés).

Comment guérir la forme chronique

Beaucoup de patients se demandent: peut-on guérir l'amygdalite chronique? Il est possible de se débarrasser de cette maladie en se conformant strictement à tous les rendez-vous chez le médecin. Le traitement conservateur est pratiqué en l'absence de complications et le traitement chirurgical est contre-indiqué. Le traitement conservateur de l’amygdalite chronique comprend le traitement des amygdales et de la cavité buccale avec des agents antimicrobiens, des inhalations, l’utilisation d’antibiotiques systémiques et d’immunomodulateurs. Le traitement de l'amygdalite chronique au stade aigu ne diffère pas beaucoup du traitement de l'angine de poitrine. Dans les amygdalites chroniques, la thérapie conservatrice est effectuée par cours.

Le traitement de l'amygdalite chronique doit être effectué deux fois par an. Il est préférable de le faire au printemps et à l'automne, lorsque les exacerbations sont le plus souvent observées. Pour éliminer l'inflammation des lacunes, il faut se laver. Il est réalisé par des solutions antiseptiques. Après avoir nettoyé les amygdales des sécrétions purulentes, un antiseptique est inséré à l'aide d'une seringue ou d'un dispositif spécial. Le meilleur effet donne le remède Miramistin. Irrigation pratique des amygdales en combinaison avec un traitement par ultrasons. Souvent, après le lavage, l'amygdale est traitée avec une solution de Lugol.

Comment guérir une amygdalite chronique si les médicaments ne vous aident pas? Une amygdalectomie est pratiquée en l'absence de l'effet du traitement médicamenteux. Cela implique l'enlèvement des amygdales touchées. L'opération est indiquée pour les exacerbations fréquentes (plus de 4 fois par an), avec le développement d'abcès, la présence de complications. Le traitement chirurgical de l'amygdalite chronique est une mesure radicale, rarement utilisée. Cela est dû au fait que les amygdales sont activement impliquées dans l'immunité. Ainsi, une douleur aiguë dans la gorge est une raison pour rechercher une aide médicale. Le spécialiste doit savoir comment traiter les amygdalites chroniques. L'amygdalite chronique est beaucoup plus difficile à guérir. Les amygdales sont une source d'infection constante, ce qui peut entraîner un dysfonctionnement des organes internes.

Amygdalite - traitement des remèdes populaires et des médicaments

Les maux de gorge sont l’une des maladies les plus désagréables et les plus dangereuses de la gorge. Son nom plus correct est l'amygdalite. Cette maladie infectieuse affecte les adultes et les enfants et nécessite toujours un traitement rapide. Il existe plusieurs méthodes différentes pour y faire face.

Comment traiter l'amygdalite

L'angine est une inflammation des amygdales causée par une infection et moins souvent par des virus et des champignons. Peut survenir dans les formes aiguës ou chroniques. Le traitement des amygdales avec amygdalite est nécessaire, faute de quoi la maladie peut entraîner de graves complications, par exemple une péritonsillite. Chez les adultes et les enfants, le mal de gorge est différent, les symptômes sont très différents. Il n’existe pas de régime général pour guérir l’angine. Différents schémas thérapeutiques sont utilisés.

Traitement de l'amygdalite chez les adultes

À propos des maux de gorge dit la présence de tels symptômes:

  • maux de gorge;
  • la température monte d'abord jusqu'à subfebrile, et sans traitement encore plus haut;
  • la gorge se gonfle, cela se remarque sur la photo;
  • la bouche sent désagréable;
  • amygdales élargies;
  • un malaise général se fait sentir;
  • les ganglions lymphatiques cervicaux sont douloureux;
  • les amygdales rougissent, gonflent, des morceaux de pus apparaissent dessus, ce qui est clairement visible sur la photo;
  • maux de tête;
  • des frissons

Le traitement de l'angine de poitrine chez l'adulte doit viser à combattre l'agent infectieux, en supprimant les symptômes de l'amygdalite. Réalisé dans le strict respect du repos au lit, du régime alimentaire. Le médecin prescrit des antibiotiques. Si une personne a une intolérance à l'un ou l'autre des médicaments antibactériens, alors prescrit des médicaments à large spectre, anti-inflammatoires. Ce dernier peut être prescrit en plus des antibiotiques pour la forme compliquée d'amygdalite. De plus, un traitement symptomatique est nécessaire.

Amygdalite chez les enfants

Chez les bébés, les symptômes progressent rapidement et la température augmente presque immédiatement. Seul un médecin devrait déterminer comment se débarrasser de l'amygdalite chez un enfant. Le mal de gorge chez les enfants est souvent accompagné d'une laryngite, d'une pharyngite. L'amygdalite est traitée chez les enfants par les mêmes groupes de médicaments que chez les adultes, mais on leur prescrit en outre des décongestionnants et des antiallergiques. Ce complexe de médicaments aide à vaincre rapidement les maux de gorge et à prévenir les conséquences désagréables.

Comment traiter l'amygdalite

La tactique de traitement de l'angine diffère selon sa forme. L'amygdalite est aiguë et chronique. La première survient à la suite d'une lésion infectieuse qui répond bien au traitement. L'amygdalite chronique accompagne constamment une personne, des périodes de rémission alternent avec des exacerbations. La détérioration de l'état peut être déclenchée non seulement par une infection, mais également par une simple hypothermie, affaiblissement du système immunitaire. Le traitement de l'angine est prescrit avec ces caractéristiques.

Amygdalite aiguë

Ce type de mal de gorge répond bien au traitement. Faits saillants du traitement de l'amygdalite aiguë:

  • Thérapie systémique. Prescrire des antibiotiques contre un agent pathogène spécifique, ou un large spectre d’action, en cas d’amygdalite bactérienne. Si l'angine est virale ou fongique, il est recommandé au patient de boire des comprimés anti-inflammatoires et immunostimulants.
  • Thérapie locale. Il aide à se débarrasser rapidement des symptômes de l'amygdalite. On prescrit au patient des mélanges spéciaux pour se gargariser et se rincer. Les sprays d'irrigation, les pastilles avec des effets analgésiques, antiseptiques et probiotiques se sont bien révélés.

Les médicaments de composition complexe ont fait leurs preuves dans le traitement des médicaments pour le mal de gorge à usage local. Par exemple, Anti-Angin® Formula Spray, qui comprend la chlorhexidine, qui a un effet bactéricide et bactériostatique, et la tétracaïne, qui a un effet anesthésique local.

Une forme pratique de pulvérisation vous permet d’assurer l’impact des composants actifs du médicament exactement où il est nécessaire. Grâce à sa composition complexe, Anti-Angin® a un triple effet: il aide à combattre les bactéries, à soulager la douleur et à réduire l'inflammation et l'enflure. (3)

Anti-Angin® est présenté sous une large gamme de formes posologiques: aérosol compact, pastilles et pastilles. (1,2,3)

Anti-angina® est indiqué en cas d'amygdalite, de pharyngite et au stade initial d'angine de poitrine. Il peut s'agir d'une irritation, d'une oppression, d'une sécheresse ou d'un mal de gorge. (1,2,3)

Les comprimés Anti-Angin® ne contiennent pas de sucre (2) *

* Avec prudence dans le diabète, contient de l'acide ascorbique.

  1. Instructions pour l'utilisation du médicament Anti-Angin® Formula dans la forme galénique de la pastille.
  2. Instructions pour l'utilisation du médicament Anti-Angin® Formula sous la forme posologique d'un comprimé pour sucer.
  3. Instructions pour l'utilisation du médicament Anti-Angin® Formula dans la forme de pulvérisation en spray pour une utilisation locale dosée.

Il y a des contre-indications. Vous devez lire les instructions ou consulter un spécialiste.

  • Physiothérapie Un ensemble de mesures visant à éliminer les agents pathogènes et à supprimer les symptômes.
  • Comment traiter l'amygdalite chronique

    Cette forme de la maladie se développe généralement en cas de mal de gorge aigu. Le risque d'apparition augmente si le traitement n'est pas complètement terminé. L'amygdalite chronique est compensée et décompensée. Dans le premier type, seules les amygdales sont touchées et dans le second, les autres organes, les tissus. Si vous avez un mal de gorge chronique, le traitement avec ce traitement est le même qu'avec le traitement aigu, mais avec certaines caractéristiques:

    1. Les antibiotiques sont prescrits en déterminant l'analyse de l'agent pathogène, mais le déroulement de leur réception est plus long.
    2. La prévention des exacerbations est très importante. Il est nécessaire de mener une vie saine, d'éviter l'hypothermie, de suivre le régime alimentaire et de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer et protéger le corps.
    3. Les immunostimulants et les probiotiques sont recommandés pour ne pas boire pendant les exacerbations, mais pour la prophylaxie pendant les périodes où le risque d'infection est trop élevé.
    4. Se gargariser avec une amygdalite chronique n'est pas toujours conseillé, car des trous purulents se trouvent dans les interstices, qui sont trop étroitement reliés au tissu lymphoïde. Plus efficace dans cette situation de lavage.
    5. Il est conseillé un traitement radical. Dans ce cas, les amygdales sont enlevées par des moyens chirurgicaux ou autres, ce qui permet de minimiser la fréquence des exacerbations.

    Traitement de l'amygdalite à la maison

    Vous pouvez utiliser le traitement médicamenteux vous-même. Le traitement de l’amygdalite à domicile doit être effectué exclusivement avec les médicaments prescrits par le médecin. Assurez-vous de suivre toutes ses recommandations et allez régulièrement à la réception. Le médecin doit surveiller la dynamique et, si nécessaire, changer de tactique, de prescription. En règle générale, les médicaments antibactériens, anti-inflammatoires et antihistaminiques, les rinçages, les inhalations sont prescrits.

    Antibiotiques pour l'amygdalite

    Ces médicaments ne sont prescrits que par un médecin. Il peut prescrire un antibiotique pour le traitement de l'amygdalite par type d'agent pathogène, ou recommander un médicament à large spectre. Ce dernier est prescrit plus souvent. Les antibiotiques de la pénicilline sont bons pour l'amygdalite. Dans la plupart des cas, l’angine de poitrine est prescrite aux médicaments suivants:

    • Flemoxin;
    • Ceftriaxone;
    • Les ampioks;
    • Flemoklav;
    • L'amoxicilline;
    • Cefixin;
    • Amoxiclav;
    • Augmentin;
    • Unazine;
    • Céfépime;
    • L'oxacilline;
    • L'ampicilline;
    • Ampisidus;
    • Panklav