Principal
Bronchite

Trachéite chez les enfants: traitement, symptômes, causes

Les maladies respiratoires chez les enfants surviennent rarement isolément. Ils combinent généralement la défaite de plusieurs zones anatomiques. Ne fait pas exception, et l'inflammation de la trachée. Le plus souvent, il accompagne la laryngite, peut survenir conjointement avec une rhinite, une pharyngite ou une bronchite.

La trachéite chez les enfants est assez fréquente, car la toux est l’une des plaintes les plus fréquentes des parents envers un pédiatre.

La maladie est plus susceptible de se produire en octobre-avril, pendant la saison des infections respiratoires. Les enfants de tous âges sont sensibles à la trachéite infectieuse. Surtout de 6 mois à 3 ans. La raison en est la faible immunité locale et l'absence de contact préalable avec des agents pathogènes.

Raisons

Les enfants contractent la trachéite pour plusieurs raisons:

Les virus

Dans 90% des cas, la trachée est enflammée suite à une attaque virale. Voici les agents pathogènes les plus courants capables d’adhérer (coller) sur la membrane muqueuse:

  • la grippe;
  • parainfluenza;
  • adénovirus;
  • virus respiratoire syncytial;
  • coronavirus.

Les bactéries

  • pneumocoque;
  • hémophilus bacille;
  • streptocoque;
  • mycoplasme;
  • chlamydia.

En outre, les symptômes de la trachéite peuvent survenir au cours des premières manifestations de maladies telles que la coqueluche, le paracoclose, l’ornithose.

Divers stimuli non infectieux

qui sont dans l'air, affectent la membrane muqueuse, provoquant son gonflement et la toux réflexe.

  • inhaler la fumée de cigarette (tabagisme passif);
  • vivant à proximité de zones industrielles polluant l'air;
  • une forte concentration de gaz d'échappement, vivant à proximité des principales autoroutes;
  • air frais et sec.

L'incidence peut être augmentée avec une immunité locale réduite, la présence de maladies pulmonaires chroniques, des maladies allergiques.

Les symptômes

Le plus souvent, l'inflammation de la trachée survient sous une forme aiguë. Rareté chronique pour eux.

La forme aiguë survient après une courte période d'indisposition, de nez qui coule, de douleur en avalant. Probablement une élévation de la température corporelle. Les manifestations cliniques dépendent davantage de l'agent causal de la maladie. Alors, avec la grippe, les symptômes de la trachéite apparaissent. Toux sèche gênante, intoxication grave, forte fièvre, courbatures.

Lorsque le parainfluenza n’est pas dépourvu de symptômes de laryngite:

La trachéite bactérienne a tendance à être inhibée, peut être le résultat d'un ARVI non traité.

  • Au début, la toux avec trachéite est sèche et improductive. Le flegme est petit ou mal séparé. Les expectorations virales sont toujours claires et transparentes. Les expectorations bactériennes sont purulentes, jaunes ou jaune-vert. Avec la grippe, des traînées de sang peuvent apparaître.
  • Un enfant peut tousser avec des attaques, surtout s'il respire de l'air froid, rit, pleure, a peur. La toux s'aggrave la nuit quand il se couche. Au matin, les crachats accumulés lui donnent un caractère humide.
  • Les enfants plus âgés peuvent se plaindre de maux de gorge, d'un sentiment de crudité derrière le sternum.
  • La température chez les enfants peut être maintenue à un niveau sous-fébrile (pas plus de 38 ° C) et peut atteindre des valeurs élevées. Les enfants plus jeunes réagissent de manière plus nette et plus brillante à l'infection.

Caractéristiques chez les enfants de différents âges

  • Les nouveau-nés et les nourrissons de moins de 5 à 6 mois se distinguent par le caractère incomplet du réflexe de toux en raison de l'immaturité de certaines structures cérébrales. Par conséquent, leurs symptômes de toux peuvent être absents ou associés à une régurgitation ou à des vomissements. Dans ce cas, ces miettes peuvent donner une température élevée, être paresseuses et capricieuses en raison d'une intoxication.
  • Les enfants d'âge préscolaire toussent improductif. Leurs muscles ne sont pas suffisamment développés pour tousser complètement dans les expectorations. Ils souffrent donc souvent de toux sèche, surtout la nuit.
  • L'hypersécrétion prévaut au contraire chez les écoliers, de sorte que la toux devient rapidement humide, avec beaucoup de crachats.
  • Âge avancé - la température peut ne pas être élevée, le plus souvent sous-fébrile.

Diagnostics

Le diagnostic est fait après clarification des réclamations et inspection. Lors de l'écoute du système respiratoire, le médecin constate une respiration difficile, l'apparition de râles secs. Après avoir toussé, ils peuvent disparaître ou changer de localisation. Les modifications apportées aux tests sanguins (leucocytose, augmentation de la VS, formule à gauche, prévalence des lymphocytes ou des neutrophiles) indiqueront la présence d’une inflammation, ainsi que la nature virale ou bactérienne de la maladie. L'examen radiographique n'est généralement pas nécessaire.

Caractéristiques distinctives

Le fait que la maladie soit localisée dans la trachée aidera à identifier certaines des caractéristiques de cette maladie. Le symptôme principal étant la toux, il est nécessaire de différencier l'inflammation de la trachée par une laryngite, une pharyngite, une bronchite, une pneumonie.

Différence de la laryngite

La voix pendant la trachéite est normale, ne disparaît pas, ne respire pas. La toux est sèche mais n'aboie pas. Se transforme peu à peu en pluie. La laryngite ne change pas avec l'auscultation. Respiration dure maximale. Mais la laryngite peut se transformer en laryngotrachéite.

Différence de pharyngite

Avec une inflammation de la gorge du patient, des maux de gorge et une toux sèche. La toux ne devient pas humide s'il n'y a pas de rhinite concomitante. Il n'y a pas de flegme. Cela peut être atténué par des gargarismes ou des pastilles.

Différence de bronchite

La bronchite est plus grave, avec intoxication, râles secs et humides. Toux agonisante, toujours avec du flegme. Chez les petits enfants, le bronchospasme peut compliquer les choses, ce qui n'est pas le cas de la trachéite. Avec la bronchite, il y a des changements sur la radiographie.

Différence de la pneumonie

Le médecin distinguera facilement l’évolution classique de la pneumonie. Mais une pneumonie à faible symptôme survient, avec une température basse, par exemple une pneumonie à mycoplasme, quand il convient de la différencier d'une toux prolongée avec trachéite.

Bien que la trachéite non spécifique reste aiguë, elle devrait être différenciée de:

Coqueluche

La toux ne passe pas longtemps. Les attaques sont accompagnées d'un souffle sifflant (reprise) et de la séparation des expectorations vitreuses à la fin. Intoxication sévère.

La tuberculose

Longue toux sèche, toux. L'enfant est pâle, perd du poids. Pendant longtemps, la température sous-fébrile est préoccupante.

Corps étranger

La toux survient brutalement après avoir joué avec de petits détails. L'enfant est agité, il y a une cyanose des lèvres, il est difficile de respirer, surtout d'inhaler. L'asphyxie est possible.

Traitement chez les enfants

Le traitement de la trachéite virale aiguë, qui n'est pas compliqué par l'addition de l'infection et se poursuit classiquement, peut être complètement guéri en se référant au médecin uniquement pour qu'il écoute le patient, lui prescrive des tests et vérifie s'il existe une menace de complications.

Un besoin urgent de consulter un médecin dans les cas suivants:

  • L'enfant a une respiration lourde, avec un essoufflement. Il préfère rester assis et ne pas mentir, il est donc plus facile de respirer. C'est une insuffisance respiratoire.
  • La chaleur, atténuée par les antipyrétiques, augmente plus rapidement qu’après 3 heures. Après plusieurs épisodes d'hyperthermie, un examen par un pédiatre est nécessaire.
  • Pendant la toux, on entend "siffler". Ceci est un signe que l'infection est tombée au niveau des bronches, ce qui a provoqué un spasme.
  • Si l'enfant est faible, léthargique, se sent très mal.
  • Si vous traitez sans succès la trachéite pendant 2-3 semaines.

Qu'est-ce que le médecin va prescrire?

Toux

Mucolytiques, si 3-4 jours après le début de la maladie, la toux ne devenait pas productive. Les mucosités sont difficiles à tousser à cause de leur viscosité accrue. Fluimucil, Mucobene, ACC, Fluditec, Ambroxol et Bromhexine sont prescrits. En raison du fait que les muscles thoraciques sont encore sous-développés et que le bébé ne peut pas tousser les crachats, et que les préparations le rendent fluide, les mucolytiques ne sont pas recommandés pour les enfants de moins de 2 ans.

Pour le traitement de la trachéite chez les enfants, ces médicaments sont rarement prescrits, uniquement dans les premiers jours de la maladie, lorsque la toux est forte et débilitante. Ils donnent des moyens non narcotiques tels que Sinekod, Glauvent, Libeksin, Bronholitin, Tussin Plus (voir antitussifs).

réduire le défi réflexe toux. Ils créent une couche protectrice sur l'oropharynx, souvent utilisée en petites quantités. Ce bonbons et sirops, frais, contenant des extraits d'eucalyptus, de réglisse, de cerises sauvages, d'acacia.

principalement végétal, utilisé pour l’évacuation rapide des expectorations. Attribuez-les dans les cas où la toux est rare, improductive et de faible intensité. Ce sont des sirops, des gouttes et des comprimés contre la toux avec des extraits d’Althea, d’Anis, d’Elecampane, d’Ipecacuantes, de Plantain, de Réglisse et de Thym. Ils sont vendus sous les marques commerciales Gerbion, Linkas, Mukaltin, Docteur Maman, Pertussin, Gedelix, Bronchipret (voir expectorant). Cependant, ils sont soigneusement prescrits aux jeunes enfants en raison d'une possible augmentation des expectorations, de vomissements et d'une asphyxie potentielle. Ceci s'applique aux médicaments ipecac. L'anis, l'origan et la réglisse ont un faible effet laxatif. Il est préférable de choisir des produits à base d'Althea root, gouttes d'anis.

Antipyrétiques

Les antipyrétiques pour enfants sont présentés à des températures supérieures à 38, 5 ° C, chez les enfants jusqu'à 3 mois, ainsi que dans la pathologie des poumons et du cœur.

Médicaments antiviraux

Certains médecins aiment prescrire des médicaments qui stimulent la production d'interféron, ce qui affecte le système immunitaire. Ce sont Viferon, Cycloferon, Influcidum, Occillococcinum. Du point de vue de la médecine factuelle, seuls les antiviraux anti-influenza, Tamiflu, Oseltamivir, sont efficaces. Si la cause de la trachéite - la grippe, ils aideront. Sinon, c'est un gaspillage d'argent et les risques de développement de processus auto-immuns dans le corps.

Médicaments antibactériens

Les antibiotiques pour la trachéite ne sont prescrits qu'en cas d'étiologie bactérienne. Dans les maladies virales, ils ne sont pas nécessaires. Si des expectorations purulentes sont disponibles, elles peuvent être envoyées pour ensemencement et clarifier la sensibilité aux antibiotiques. Parfois, ils sont prescrits de manière empirique, en fonction de la clinique de la maladie. Attribuez de l’amoxicilline protégée (Augmentin, Amoxiclav), des céphalosporines (Zinnat, Cefotakim, Ceftriacon). En cas de chlamydia ou de trachéite à mycoplasmes, les macrolides sont efficaces (Macropene, Fromilid, Sumamed).

Comment traiter à la maison?

  • Fournir de l'air humide, boire beaucoup. S'il n'y a pas de chaleur, laissez-le jouer calmement. Prendre soin de votre bébé implique également de manger des aliments légers et riches en vitamines. Produits laitiers utiles.
  • Les enfants qui ont de la difficulté à tousser peuvent être aidés par la méthode du massage postural. L'enfant est allongé sur l'oreiller ou sur les genoux du ventre d'un adulte. Après avoir caressé, avec une paume en forme de bateau, le tapotement est effectué de bas en haut, sans toucher la zone de la colonne vertébrale. Après les enfants, il devient plus facile de tousser les expectorations. Vous pouvez boire un expectorant avant l'intervention (30 minutes).
  • En l'absence de température, vous pouvez faire flotter les jambes dans de l'eau (pas plus de 45 ° C) ou mettre du plâtre à la moutarde sur le dos.
  • Vous pouvez rendre le bébé inhalé. Mais cela ne devrait pas être de la vapeur brûlante, de sorte que vous pouvez provoquer une brûlure ou un laryngospasme. Appliquer à base de plantes avec réglisse, sauge, charges de la poitrine. L'essentiel - humidifier la membrane muqueuse et éliminer les mucosités.

Combien de temps dure la maladie?

Au bout de 2 à 3 jours, de l'apparition de l'indisposition à l'apparition des symptômes classiques. En moyenne, l'évolution aiguë de la maladie dure au moins deux semaines. Une toux résiduelle peut durer une autre semaine.

Un enfant de la clinique pose souvent ce diagnostic. Quelles pourraient en être les raisons?

Pour commencer, nous déterminerons que les cas fréquents d'ARVI représentent plus de 6 épisodes par an chez les enfants de moins de 3 ans et plus de 5 fois par an après 3 ans. Une trachéite fréquente peut survenir en raison d'un nombre accru de contacts avec des porteurs potentiels d'infection, tandis que la réponse immunitaire diminue en raison de son immaturité. Également chez les enfants fréquemment malades doivent être exclus l'immunodéficience, le développement anormal des voies respiratoires supérieures et du système broncho-pulmonaire, la fibrose kystique.

Comment traiter la trachéite chez les enfants - Komarovsky

Le processus inflammatoire qui se produit dans la muqueuse trachéale est appelé trachéite. C'est l'une des complications des maladies des voies respiratoires supérieures. Parfois, la pathologie se développe indépendamment. Survient le plus souvent chez les enfants de deux ans. La raison en est une immunité mal formée, qui n'est pas capable de lutter contre les microorganismes nuisibles. Comment traiter la trachéite chez les enfants, conseillera le Dr Komarovsky - le célèbre pédiatre.

Trachéite chez les enfants - symptômes et signes

Comme le dit le Dr Komarovsky, la trachéite est causée par un virus ou une bactérie qui affecte les voies respiratoires. D'abord, ils sont localisés dans le larynx et le nasopharynx, puis descendent dans la trachée. Les causes de la maladie sont des organismes pathogènes, mais le Dr Komarovsky identifie certains facteurs de risque qui la déclenchent:

  • contact constant avec l'allergène;
  • l'hypothermie;
  • mauvaise nutrition, avitaminose;
  • lésions mécaniques du système respiratoire;
  • environnement défavorable, pollution de l'air;
  • tabagisme passif.

Pour soigner la trachéite à temps, Komarovsky recommande de surveiller l'enfant pendant les premiers symptômes. Le symptôme principal de la maladie est une toux soudaine paroxystique. La raison peut être le rire, les pleurs ou tout simplement l’air froid. D'autres symptômes favorisent la toux, qui se manifeste principalement la nuit:

Komarovsky met également en évidence les signes suivants de trachéite chez un enfant:

  • maux de gorge;
  • les crachats ne partent pas lorsqu'ils toussent;
  • l'hyperthermie;
  • essoufflement;
  • douleurs articulaires et musculaires;
  • respiration sifflante en inspirant.

Du système nerveux:

  • faiblesse
  • somnolence;
  • capricieux
  • larmoiement;
  • perte d'appétit.

Le traitement le plus important pendant les trois premiers jours. Si vous ignorez les symptômes et laissez la maladie suivre son cours, la trachéite devient chronique.

Traitement de la trachéite chez les enfants par Komarovsky

Comme le dit le Dr Komarovsky, le traitement de la trachéite chez les enfants consiste à assurer le bon schéma thérapeutique. Les médicaments antibactériens ne sont utilisés que pour les maladies très graves. L'organisme peut à lui seul vaincre une infection virale sans l'aide de médicaments. Si le médecin a détecté la présence de bactéries, des médicaments spéciaux sont prescrits. Lorsque des médicaments sont nécessaires:

  • Dans la forme bactériologique de la maladie, des antibiotiques sont prescrits;
  • Signes cliniques atypiques - pas de fièvre ni de faiblesse. C'est généralement le cas de la trachéite de race allergique.

Si le médecin a diagnostiqué une trachéite virale, tout ce dont vous avez besoin est repos au lit, à jeun et le microclimat adéquat dans la pièce. Aussi, la tâche principale est d'éliminer la toux.

Ce qui est demandé aux parents:

  1. Assurer un microclimat correct dans la pièce: température de 20 à 22 ° C, humidité de 50 à 70%, aération régulière. Pour humidifier l'air, il est recommandé d'acheter une préparation spéciale. Si cela n’est pas possible, vous pouvez suspendre des serviettes mouillées dans la pièce ou y mettre une bassine d’eau.
  2. Nettoyage humide quotidien pour éviter que des particules de poussière pénètrent dans le système respiratoire.
  3. S'il n'y a pas de chaleur, il est conseillé de faire des bains de guérison chauds. La procédure arrête le processus inflammatoire et hydrate la membrane muqueuse.
  4. Respect du repos au lit. Mais le bébé ne doit pas rester couché toute la journée. Assez court sommeil à l'heure du déjeuner et repos pendant la journée. En général, l'enfant a besoin d'un changement de position fréquent.

La trachéite survient souvent dans le contexte d'autres maladies, telles que la rhinopharyngite ou la laryngite. Dans de tels cas, le traitement est dans le complexe.

Préparations

Selon Komarovsky, la tâche principale du traitement de la trachéite chez un enfant est la transformation de la toux non productive en maladie productive. Dans certains cas, elle affecte non seulement la trachée, mais également les bronches, puis la maladie se propage dans la trachéobronchite. Les symptômes de cette maladie sont presque identiques, mais il existe une menace sous forme de pneumonie et d'œdème laryngé.

Quels sont les médicaments prescrits par le médecin:

  1. Les médicaments antitussifs d'action centrale. Ils réduisent l'excitabilité du centre de la toux et arrêtent temporairement les attaques: pertussine, gerbion, bronholitine, gedelix.
  2. Antitussif à effet expectorant: Sinekod, Stoptusin, Linex, Libeksin.
  3. Ramollir les expectorations et expulser les voies respiratoires: CAC, médicaments Althea, Codelac Broncho, Lasolvan, Ascoril.
  4. Antihistaminiques pour réduire l'œdème: Claritin, Erius.
  5. Antipyrétique: ibuprofène, paracétamol.
  6. Immunomodulateurs: Nazoferon, Immunal.

Bien que le Dr Komarovsky pense que les expectorants ne sont nécessaires que pour la bronchite et la pneumonie. Ces médicaments ne font qu'aggraver la toux, activant ainsi la libération de crachats. Une toux sèche peut être transformée en un organisme humide si les conditions suivantes sont remplies:

  • air propre, frais et humide;
  • boire beaucoup d'eau.

Le respect de ces points assurera un rétablissement rapide. Sinon, la trachéite peut se transformer en une forme bactériologique nécessitant des antibiotiques. Si les symptômes de l’enfant deviennent plus prononcés, c’est le signe de la présence de bactéries. Seul un médecin prescrit un traitement antibactérien d'une durée de 3 à 7 jours. Changer la dose ou la durée du traitement est strictement interdit. Quels médicaments sont les plus efficaces:

Ceci est un groupe de pénicillines. Si un patient présente une intolérance individuelle, les macrolides sont prescrits:

Dans les cas graves, les céphalosporines sont prescrites:

Les antibiotiques doivent être pris en même temps, sans interruption. S'il n'y a pas d'amélioration dans les 3-4 jours, cela signifie que la bactérie est immunisée contre ce médicament et doit être remplacée.

Herbes contre la trachéite

Comment traiter la trachéite chez un enfant? Comme le recommande le Dr Komarovsky, l’utilisation de la phytothérapie sera très utile. Quel est utilisé:

  • le rinçage;
  • des compresses;
  • se baigner avec des huiles essentielles;
  • frotter;
  • décoctions d'herbes médicinales.

Si le bébé ne sait pas comment se gargariser, il faut lui donner beaucoup et boire souvent:

  • thé de camomille et de tilleul;
  • lait au miel et beurre;
  • boissons aux fruits et boissons aux fruits.

Quels tisanes donnent un bon résultat dans le traitement de la toux:

Voici quelques recettes utiles:

  1. Deux cuillères à soupe de feuilles de mûre versez de l'eau bouillante (un demi-litre). Couvrir et partir pendant une heure. Alors tendez. Utiliser comme un thé.
  2. 15 Les boutons de pin versent l’eau chaude (2 tasses) et cuisent à feu doux. Laisser infuser, filtrer. Prenez le bouillon dans une cuillère tiède 4-5 fois par jour.
  3. 2-3 cuillères à soupe de thym versez de l'eau bouillante (150 ml) et laissez reposer pendant une heure. Le jour, ne consommez rien de plus qu'un verre de décoction, il est préférable de diviser en plusieurs réceptions.
  4. Une cuillère à soupe de mauve verser deux tasses d'eau bouillante. Couvrir et attendre 2 heures. Il est conseillé de boire le bouillon pendant la journée.

D'autres méthodes populaires aideront à éliminer la toux:

  1. Jus de radis noir. Faites un puits dans le légume et versez le miel là-bas. Partez pour quelques heures. Jus, qui a commencé à se démarquer, vous devez boire trois fois par jour, une cuillère à café.
  2. Préparez du sirop de sucre et mélangez-le avec du jus de carotte fraîchement pressé. Buvez chaud trois fois par jour, une cuillerée.
  3. Verser le plantain séché et broyé dans une tasse d'eau bouillante. Après 2 heures, filtrer et boire une cuillère trois fois par jour.
  4. Miel (5 grammes) + graines d'anis (30 grammes) + sel (2 grammes). Bien mélanger tous les ingrédients, ajouter de l’eau et porter à ébullition. Strain. Buvez deux fois par jour pour une cuillère à café.

Si l'enfant est déjà grand et peut se gargariser, la décoction d'herbes sera également très utile. Bien que, selon le Dr Komarovsky, toutes ces procédures constituent des fonds supplémentaires qui ne font que renforcer le système immunitaire. Le corps de l'enfant sera capable de détruire le virus lui-même.

L'inhalation

Éliminer les symptômes et renforcer le traitement principal aidera l'inhalation. Il est conseillé d'utiliser un nébuliseur, s'il n'est pas là - vous pouvez respirer par la vapeur. C'est important! L'inhalation ne doit pas être effectuée à des températures élevées.

De bons résultats sont donnés par des procédures avec des huiles essentielles:

Mais d'abord, vous devez tester le patient pour une réaction allergique. Par exemple, chez les petits enfants, une obstruction peut survenir instantanément. Avec une toux sèche, les huiles d'eucalyptus, de citron, de menthe et d'anis donneront le meilleur résultat. Ils peuvent être utilisés comme un seul ingrédient et dans des compositions. Les décoctions à base de plantes sont également utilisées pour les inhalations. La camomille ou l'eucalyptus est utilisé comme base. Les herbes ne peuvent pas être utilisées pour le nébuliseur, il est préférable d'acheter un inhalateur à vapeur. Quelles herbes sont efficaces pour la trachéite:

Souvent, les parents utilisent la méthode traditionnelle - respirer par-dessus des paires de pommes de terre. Les pommes de terre doivent être bouillies jusqu'à ce qu'elles dégagent une odeur caractéristique. La durée de la procédure est de 10 minutes maximum.

Les préparations pharmaceutiques sont utilisées comme médicament pour le nébuliseur:

Mais le Dr Komarovsky lui-même considère le nébuliseur comme un médicament inefficace. Comme le dit le médecin, il n’est efficace que dans le cas des maladies pulmonaires. Le médicament peut provoquer la propagation de l'infection des voies respiratoires supérieures vers le bas et, par conséquent, la récurrence de la maladie. Et respirer par-dessus les émanations est dangereux pour les petits enfants. La paire augmente la taille des expectorations, ce qui peut causer un bronchospasme.

Autres moyens

La trachéite est une maladie qui peut être traitée avec la chaleur. Mais il est important de rappeler que les procédures thermiques ne peuvent pas être effectuées s'il y a une température élevée. Appliquer des compresses et frotter est recommandé seulement après avoir consulté un médecin. Moyens utilisés pour le meulage:

  • Dr. Mom;
  • L'astérisque;
  • graisse de blaireau;
  • solution de vinaigre de cidre et d’eau.

Vous devez d'abord vous assurer que le petit patient n'est pas allergique à ces fonds. Ensuite, vous pouvez traiter la zone touchée et les pieds devant et derrière. Massage conseillé de faire avec du miel.

Des compresses chaudes seront utiles. Quels sont les moyens conseillés pour fabriquer des compresses:

  • graisse d'oie;
  • les pommes de terre;
  • vodka ou alcool dilué;
  • huiles essentielles;
  • la moutarde

De la moutarde sèche peut être versée directement dans vos chaussettes et se mettre au lit pour se réchauffer. Peut-être une légère sensation de brûlure. Bain de pieds et utile à la moutarde.

L'un des remèdes pour traiter la trachéite est la propolis. Il peut être mâché sous forme pure ou utilisé comme moyen d'inhalation. Autres recettes populaires aident à la thérapie:

  1. Lavez, épluchez et hachez le radis noir à fond. Couvrir de sucre et cuire au four pendant deux heures. Le liquide qui en résulte doit être drainé et pris deux fois par jour, une cuillère à thé.
  2. Mettez le lait à ébullition et jetez-y quelques morceaux de figues. Buvez un verre avant le coucher.
  3. Les baies séchées de viorne verser de l'eau bouillante et faire bouillir. Une autre façon - baies de viorne remplies de sucre (couches) et laisser pour quelques jours. Le jus résultant dilué avec de l'eau à boire sous forme de thé.

Il est important que le bébé ait beaucoup bu. Cela peut être de l'eau filtrée ordinaire, du thé faible, des compotes.

Trachéite chez un enfant - Komarovsky recommande

Dr. Komarovsky encourage toujours les parents à obéir au bon sens. Une publicité éclairée sur les médicaments ne garantit pas toujours leur efficacité et leur qualité. Pour commencer, il ne faut pas paniquer et nourrir l'enfant avec tous les moyens disponibles. Si les parents remarquent les symptômes à temps, le traitement de la trachéite sera couronné de succès. Ce que le Dr Komarovsky conseille aux parents de faire dès les premiers signes de maladie:

  • arrosez l'enfant avec du thé chaud, du lait avec du soda ou de l'eau de Borjomi.
  • fournir du repos, surveiller l'activité physique;
  • surveiller la propreté et l'humidité de l'air et de la pièce.

En l'absence de fièvre et de perte d'appétit, aucun antibiotique ni antiviral n'est nécessaire. Les méthodes de traitement ci-dessus suffiront. Si la température augmente et que le bébé commence à agir, vous devriez consulter le médecin. Ces signes peuvent indiquer une pathologie plus grave:

  • une bronchite;
  • pneumonie.

Lorsque les premiers symptômes de la trachéite virale sont nécessaires pour améliorer le système immunitaire. Cela aidera immunomodulateur, vitamines et nutrition appropriée.

Prévention

Il est nécessaire de renforcer le système immunitaire dès la naissance. Le lait maternel aide les bébés à le faire. Au fil du temps, on peut apprendre à l'enfant à se durcir. Autres mesures préventives:

  • une alimentation saine;
  • promenades quotidiennes;
  • activité physique;
  • boire suffisamment d'eau;
  • sommeil complet;
  • durcissement
  • traitement en temps opportun des rhumes.

L'atmosphère dans la famille est également très importante. Les querelles et les conflits sont la cause du stress, ce qui donne son empreinte sur l'état du corps.

Le bébé doit être porté en fonction de la saison pour éviter l'hypothermie et inversement. En cas de maladie chronique, vous devez consulter régulièrement votre médecin et vous soumettre à un examen de routine. L'hygiène buccale et des dents saines sont un autre facteur de prévention des maladies des organes des voies respiratoires, notamment la trachéite.

Pendant les épidémies, évitez les foules, évitez de marcher avec le bébé sur le marché et dans les magasins, réduisez le nombre de visites aux minibus. Améliorer le corps aidera le reste de la mer ou dans un sanatorium médical.

Comment traiter la trachéite chez les enfants à la maison

Une trachée est un tube creux qui mène du larynx aux bronches. Pour diverses raisons, ce tube peut devenir enflammé, entraînant une maladie telle que la trachéite. La trachéite se caractérise par une toux longue, débilitante, la plupart du temps sèche. La trachéite est une maladie assez commune, en particulier chez les enfants âgés de 5 à 7 ans. Le fait est que la trachéite se produit rarement seule. Il survient dans le contexte de maladies respiratoires et reste souvent longtemps dans le corps. Si un simple rhume passe dans une semaine, alors la trachéite chronique sous la forme d'une toux persistante peut durer des mois, voire des années.

Étant donné que tous les organes respiratoires du corps sont liés à la pâte, la trachéite survient rarement seule. Le plus souvent, le médecin diagnostique une trachéobronchite, une laryngotrachéite, etc. en fonction des organes enflammés. Avant d’examiner les méthodes de traitement de cette maladie, essayons de comprendre comment se déroule la trachéite chez l’enfant, quels en sont les symptômes et quelle est la cause de son développement.

Pourquoi la trachéite survient-elle?

La trachéite se produit souvent sur fond de maladies respiratoires, mais qu'est-ce qui peut provoquer une inflammation?

  1. Infection virale Le plus souvent, la trachéite survient en raison de l'agent responsable de l'adénovirus et peut être diagnostiquée en raison de l'ingestion du virus de la rougeole, du virus de la grippe et de l'entérovirus.
  2. Bactérie Les agents pathogènes les plus graves sont les bactéries difficiles à excréter sans traitement antimicrobien. La cause du développement de la trachéite peut être le pneumocoque, le staphylocoque, les bâtons de coqueluche.
  3. Allergie. Parfois, une trachéite survient à la suite d'une réaction allergique. Une telle trachéite est très difficile à traiter car la cause et la nature de la maladie ne sont pas immédiatement connues. Dans ce cas, l'inflammation de la trachée apparaît en raison de l'irritation constante de la membrane muqueuse par la toux et l'exposition à des allergènes. L'allergène peut être le pollen des plantes, la poussière, les poils d'animaux, l'odeur de cigarettes.
  4. La température baisse. Une trachée peut devenir enflammée si de l'air excessivement chaud ou froid s'est infiltré dans la membrane muqueuse.
  5. Air sale Non seulement les allergènes peuvent irriter la muqueuse trachéale. Si les plus petites particules de laque pour cheveux, les produits chimiques ménagers, la nicotine (signifiant à la fois le tabagisme actif et passif) tombent dessus, cela provoque également une inflammation.
  6. Facteurs provocateurs. Si la trachéite est fréquente, il faut porter une attention particulière aux organes voisins, qui peuvent être une source d’infection. Assurez-vous de vérifier vos dents pour les caries - l'inflammation commence souvent à partir de là. La trachéite peut être observée sur le fond des végétations adénoïdes élargies ou de la sinusite - assurez-vous de visiter l'ENT.

Il est très important de connaître la cause du développement de la maladie afin de développer des tactiques de traitement et d’éviter les rechutes.

Comment reconnaître la trachéite

La toux est l’un des principaux signes de la trachéite. Le plus souvent, il est sourd, grave, sec et douloureux. Au cours du développement du processus inflammatoire, les terminaisons nerveuses sont touchées, lesquelles sont très nombreuses sur la muqueuse trachéale. Les récepteurs sont irrités, un réflexe de toux se produit. La toux est souvent accompagnée de douleur à l'intérieur du sternum. Si la trachéite n'est pas associée à une inflammation des bronches, les expectorations sont difficiles à séparer, souvent visqueuses et très petites.

En règle générale, la toux est pire la nuit et le matin. Cela est dû à la position horizontale du corps et aux respirations profondes. La toux avec trachéite commence le plus souvent par une légère éraflure et une toux, et devient très douloureuse et paroxystique dans la période aiguë. La toux augmente également après la course, avec le rire, les pleurs et le choc émotionnel.

La trachéite dans une forme aiguë peut aussi changer le timbre de la voix. Le plus souvent, la voix devient rauque et enrouée. Mais cette condition dure rarement plus de 4 jours. Au fil du temps, l'inflammation s'atténue, la voix redevient normale, la toux devient plus douce, le flegme commence à régresser. A partir de maintenant, les crises se produisent de moins en moins.

Pendant la trachéite, l'état général de l'enfant change également. Il devient apathique, somnolent, capricieux. Si la trachéite survient sur fond de maladies respiratoires, il peut y avoir des symptômes associés - augmentation de la température corporelle, écoulement nasal, douleurs articulaires.

Si le nez qui coule se met à aboyer et à siffler - très probablement, le bébé est atteint de laryngotrachéite. Ceci est une inflammation de la trachée et du larynx. Avec un tel diagnostic, il est très important de garder le doigt sur le pouls, car une inflammation peut entraîner un rétrécissement de la lumière respiratoire, ce qui peut entraîner une suffocation. Ceci est particulièrement dangereux pour les jeunes enfants.

Le diagnostic est la trachéite!

La trachéite chez les enfants traite un pédiatre. Il est très important de reconnaître la nature de la maladie et si la toux est allergique, vous devrez consulter un allergologue. Si la trachéite ne répond pas au traitement intensif, elle peut être infectieuse. Dans ce cas, vous aurez besoin d'un spécialiste des maladies infectieuses. Si l'inflammation affecte les bronches et les poumons, vous devrez consulter un pneumologue. Lorsque la trachéite passe sur le fond de la sinusite ou des végétations adénoïdes élargies - le chemin à l'ENT. Si l'enfant est souvent malade et tousse, bien qu'il n'y ait pas de facteurs provocants, vous devez contacter un immunologiste.

Pour établir un diagnostic, un pédiatre interrogera d'abord les parents du patient. Il est très important de fournir au médecin des informations fiables sur la durée pendant laquelle l'enfant tousse, sur la nature de la toux lorsque les crises s'accentuent. Après cela, le médecin écoute le bébé à l'aide d'un phonendoscope, ce qui aidera à identifier les bruits lors de la respiration. Au début de la maladie, on entend des râles secs et une respiration difficile. Si le flegme commence à s'éloigner, la respiration sifflante devient humide et plus douce. Dans le même temps, dans les poumons eux-mêmes pas de respiration sifflante, que si la trachéite se produit avec une bronchite.

Traitement médicamenteux de la trachéite

Le traitement de la trachéite est prescrit par un médecin, mais nous allons vous présenter le groupe principal de médicaments pouvant vous être utiles avec ce diagnostic.

  1. Agents antiviraux. Ce sont les médicaments habituels pris avec le SRAS. Parmi eux figurent Kagocel, Arbidol, Viferon, etc. L'ibuprofène est un excellent anti-inflammatoire. Si vous le prenez 2 à 3 fois par jour, quelle que soit la température, il a un effet anti-inflammatoire.
  2. Antibiotiques. Si la maladie est d'origine bactérienne, il y a une intoxication prononcée (forte fièvre, maux de tête, léthargie, toux sévère) - il faut prendre des antibiotiques. La pédiatrie moderne tente d'éliminer les injections et d'administrer des antibiotiques par voie orale. Cela signifie que le médecin vous prescrira probablement une suspension, pas des injections.
  3. Antihistaminiques. Même si l'enfant n'est pas allergique, il est très important de lui donner des antihistaminiques. Parmi eux, Zodak, Zyrtec, Diazolin, Suprastin - ce que vous avez à la maison. Ils aideront à éliminer le gonflement du mucus et à réduire le nombre d'attaques.
  4. Médicaments antitussifs. Si votre bébé a une toux sèche et débilitante, des médicaments antitussifs lui sont généralement prescrits. Ils suppriment le spasme trachéal et arrêtent le réflexe de toux. Il est très important d'arrêter de les utiliser une fois que les crachats commencent à se séparer. Dans ce cas, les médicaments antitussifs peuvent entraîner le fait que les expectorations ne sortent tout simplement pas des poumons et conduisent à la stagnation. Parmi les médicaments antitussifs peuvent être distingués Sinekod, Herbion contre la toux sèche, racine de réglisse.
  5. Expectorants. Si la toux devient humide, vous devez aider le corps à la faire sortir. Pour cela, vous pouvez utiliser des expectorants - ACC, Prospan, Lasolvan, etc.
  6. Médicament symptomatique. En outre, les remèdes symptomatiques sont activement utilisés - sprays vasoconstricteurs et gouttes avec congestion nasale, sirops antipyrétiques et comprimés à haute température, etc.

Ne pas se soigner soi-même - seul un médecin peut prendre les médicaments! Surtout si l'enfant est petit - le risque de complications est élevé.

L'importance de la forte consommation d'alcool et de la qualité de l'air

Une fois dans le corps, le virus commence à se multiplier activement et à se développer. De nombreux médecins disent qu’il n’existe aucun moyen plus sûr et plus efficace d’éliminer le virus (à ne pas confondre avec une infection bactérienne!) Que de boire beaucoup d’eau. C'est-à-dire que le virus ne quitte le corps que par l'urine. Par conséquent, pour accélérer la récupération, l'enfant doit boire beaucoup. Pas seulement une tasse de thé chaud aux framboises, mais un litre de liquide pour un enfant de moins de deux ans. Si un enfant a 4 ou 5 ans, il devrait boire 1 litre et demi, s'il est écolier, 2 litres de liquide par jour (en cas de maladie). Il est difficile d'imaginer qu'un enfant accepterait de boire autant d'eau, mais seulement s'il ne s'agit pas de sa compote préférée. Pendant la période de maladie, vous devez différer toutes les interdictions concernant les liquides - le bébé doit boire beaucoup, que ce soit n'importe quoi - compote ou jus.

De plus, une grande quantité de liquide contribue à la dilution des expectorations et à leur élimination précoce. Par conséquent, la boisson chaude abondante que les médecins nous prescrivent n'est pas que des mots, mais la recommandation principale. De plus, un tel traitement est absolument sans danger - l'enfant prend moins de produits chimiques sous forme de comprimés et de sirops.

Il est très important de fournir à l'enfant une bonne qualité de l'air. Dans une pièce boueuse et sale, la toux ne fera que s'intensifier. Il est nécessaire d'aérer la pièce le plus souvent possible, d'installer un humidificateur, de modérer l'intensité des radiateurs. Dans de telles circonstances, la reprise viendra beaucoup plus vite.

Réchauffement avec trachéite

Pour soulager l'inflammation et réduire l'enflure, vous devez utiliser différents types de chauffage.

  1. Bathhouse Si possible, allez au bain avec l'enfant afin que le bébé respire de l'air chaud et humide.
  2. Plateaux à la moutarde. Des bains distrayants à la moutarde pour les pieds - c’est un excellent remède contre la trachéite. Versez un peu de moutarde sèche dans un bol d'eau chaude, baissez les jambes avec le bébé. Lorsque l'eau refroidit, ajoutez du liquide chaud. Après cette procédure, vous devez vous allonger sous une couverture et dormir jusqu'au matin en chaussettes de laine.
  3. Compresses. Vous pouvez faire des compresses de réchauffement qui aideront à réchauffer la zone de la trachée. Les gâteaux pour la toux sont très efficaces. Pour leur préparation, mélangez le miel, une pincée de moutarde, la vodka, la farine et pétrissez la pâte des ingrédients. La moutarde irrite la peau, augmente la circulation sanguine dans la trachée, la vodka la gardera au chaud pendant longtemps, l'huile protégera la peau des brûlures et la farine est nécessaire pour la cohérence. Préparez un gâteau plat en pâte, fixez-le à votre poitrine, couvrez-le de papier d'aluminium et enveloppez-vous jusqu'au matin.
  4. Pansements à la moutarde Il est très efficace de faire des emplâtres de moutarde contre la trachéite. Dans le dos, ils sont placés entre la colonne vertébrale et les omoplates, et sur la poitrine, en évitant le cœur.
  5. UHF La physiothérapie est un autre moyen de se réchauffer. Il est généralement prescrit si la toux après la maladie dure plus de deux semaines. En règle générale, 3 à 5 procédures suffisent pour réduire le nombre d'attaques de toux.
  6. Graisse de blaireau. Les graisses animales ont un long effet de réchauffement. En cas de trachéite, le sein de l’enfant doit être enduit de graisse de blaireau, de chien ou d’oie, porter un pull chaud et aller au lit.

Divers types d'échauffement au tout début sont particulièrement efficaces lorsque le bébé a froid ou que le premier écoulement de mucus par le nez est apparu. Après le bain de moutarde, la maladie régressera et n'aura pas le temps de se développer.

L'inhalation

L'inhalation de vapeurs bactéricides chaudes est un autre moyen de traiter la trachéite. Il est très efficace de faire des inhalations avec un nébuliseur - à l’aide d’un aérosol, le dispositif pulvérise le médicament sur les plus petites particules, de sorte que le médicament ne pénètre pas dans l’œsophage mais directement sur la muqueuse trachéale et les poumons, renforçant ainsi l’effet médicinal. Il est possible d'effectuer les inhalations et à l'ancienne - nous versons la composition chaude médicinale dans le bassin, nous recouvrons d'une serviette et inhalons activement les vapeurs.

Les jeunes enfants ont du mal à respirer, vous devez donc suivre ce conseil. Versez le liquide dans la casserole et mettez le feu maximum. La hotte ne s’allume pas, la porte de la cuisine est bien fermée. Nous prenons l'enfant dans ses bras et nous nous levons près de la casserole. Bébé bon gré mal gré va inhaler les vapeurs et avoir un effet positif sur la trachée enflammée.

Comme solutions pour l'inhalation, vous pouvez utiliser une tisane, une solution de furatsilina, des miramistina et chlorophyllipt, de l'eau salée et minérale, du jus d'ail et d'oignon, du baume "Zvezdochka", du chlorure de calcium, de l'huile de théier et de l'anis.

Remèdes populaires contre la trachéite

Voici quelques recettes de médicaments à domicile efficaces qui peuvent vous aider à faire face à une toux agaçante.

  1. Massages Pour faciliter l'évacuation des expectorations des poumons lors de la toux, il est très efficace de faire un massage par percussion. Cela peut être fait par un physiothérapeute et, une fois que maman a vu les principes du massage de ses propres yeux, elle peut répéter les actions elle-même à la maison.
  2. Radis noir et miel. Prenez le radis noir et coupez-le en deux. Dans la grande moitié, vous devriez faire un puits et y verser du miel. Laissez le radis pendant quelques heures pour donner le jus de légumes racine. Tout le contenu de l'indentation doit être vidé dans une bouteille et boire une cuillerée à thé deux fois par jour.
  3. Feuilles de mûre. Les feuilles de mûre sont capables de liquéfier les expectorations épaisses. Ils se couchent dans un bocal en verre, versent de l'eau bouillante et boivent du thé au citron, au miel et au gingembre.

Ces recettes simples mais éprouvées vous aideront à débarrasser rapidement et en toute sécurité votre enfant de la toux.

La trachéite est une maladie assez courante et commune à tout enfant ou adulte. Mais cela ne signifie pas que la trachéite doit être traitée avec dédain. Si vous tentez depuis longtemps de vous débarrasser de la toux, testez les allergies de votre enfant. Un test sanguin pour Immunoglobulin E vous aidera à déterminer la nature de la maladie. Pour vaincre l'ennemi, vous devez connaître son visage!

Que devraient savoir les parents sur les symptômes et le traitement de la trachéite chez un enfant?

Qui des parents n'a pas rencontré de problèmes causés par une infection respiratoire chez un enfant? Les plaintes concernant la toux sont l'une des raisons les plus fréquentes de consulter un pédiatre. Mais ce symptôme commun peut indiquer diverses maladies, y compris une inflammation de la trachée. Il est utile que les parents sachent identifier la trachéite chez l’enfant, les symptômes et le traitement de cette maladie.

Comprendre les concepts

La trachéite chez un enfant est une maladie qui se manifeste par une inflammation de la muqueuse trachéale. La maladie survient rarement de manière isolée. Dans la plupart des cas, la maladie est associée à un écoulement nasal, des maux de gorge, des lésions du larynx, des bronches.

On note la saisonnalité de la trachéite - la maladie survient souvent en automne et au printemps. Il affecte la maladie plus d'enfants jusqu'à 3 ans, ce qui est associé à l'immaturité du système immunitaire, incapable de résister aux bactéries et aux virus, ainsi qu'aux caractéristiques anatomiques de la structure des voies respiratoires chez les enfants.

Causes de la maladie chez les enfants

Les causes de l'inflammation de la membrane muqueuse de la trachée sont nombreuses et principalement liées à l'exposition de micro-organismes à celle-ci, à des facteurs physiques ou chimiques.

Causes infectieuses

  • infection virale.

Les principaux "coupables" de la trachéite chez les enfants sont des agents infectieux viraux. Ces structures non cellulaires sont capables de pénétrer dans les cellules de la membrane muqueuse des voies respiratoires. La multiplication active des virus provoque un œdème et une inflammation, ainsi qu’une augmentation de la formation de crachats. En réponse à cela, les terminaisons nerveuses sont irritées et la toux est un mécanisme protecteur. Parmi les agents infectieux non cellulaires, la trachéite est le plus souvent causée par les virus de la grippe et le parainfluenza, le syncytial et l'adénovirus respiratoires et autres;

La deuxième en fréquence est la trachéite bactérienne causée par le staphylocoque et le streptocoque, le bacille de l’hémophilus et d’autres microorganismes. Souvent, des complications bactériennes apparaissent après une infection virale, car les virus ont la capacité de réduire l'immunité du bébé. Un organisme affaibli devient plus susceptible aux bactéries opportunistes et des exacerbations de maladies chroniques apparaissent.

  • le plus simple.

Ces microorganismes occupent une niche entre les virus et les bactéries. Ils ne possèdent pas leur propre paroi cellulaire et ne peuvent exister que dans les cellules hôtes. Parmi les plus simples, causant une trachéite à noter, les mycoplasmes et les chlamydia. La présence d'agents pathogènes atypiques peut indiquer une tendance au processus chronique, à l'inefficacité des méthodes de traitement "conventionnelles", aux antibiotiques, à l'apparition d'une pneumonie;

  • champignons

Très rarement en pédiatrie, il existe des cas de lésions trachéales fongiques. L'inflammation de la membrane muqueuse causée par une candidose, une aspergillose, une actinomycose peut indiquer de graves problèmes d'immunité de l'enfant;

  • infections infantiles.

Certaines maladies infectieuses caractéristiques de l'enfance (rougeole, diphtérie, scarlatine, coqueluche) surviennent lors d'une trachéite. Bien que ce symptôme ne soit pas le principal, une inflammation de la membrane muqueuse de la trachée est souvent observée chez les enfants.

Causes non transmissibles

  • non-respect des normes hygiéniques relatives à l'air respiré par un enfant.
  • tabagisme parental, inhalation passive de la fumée du tabac par un enfant;
  • causes allergiques.

Au moment de l'apparition de la maladie est divisée en trachéite aiguë chez l'enfant et chronique, chacun d'eux a ses propres manifestations cliniques spécifiques.

Principaux symptômes de la trachéite aiguë

Manifestations communes

Comme la trachéite est dans la plupart des cas une conséquence d’une infection virale, les manifestations de la maladie sont accompagnées de signes d’intoxication, de faiblesse, de somnolence et d’une augmentation de la température jusqu'à 38 - 39 ° C. Le bébé refuse de manger. Au cours de l'examen, le médecin constate une augmentation du volume des ganglions lymphatiques. Très rarement, la trachéite survient de manière isolée. Elle commence généralement par un petit nez qui coule, une douleur, un mal de gorge et une toux. Ensuite, la toux est le premier symptôme de la trachéite.

Toux spécifique

La toux sèche et paroxystique devient plus forte et tourmente l'enfant la nuit lorsqu'il est en position horizontale pendant une longue période. Les troubles du sommeil ne font qu'aggraver la santé générale du bébé, le bébé se réveille faible, «brisé».

Dans les premiers jours, les quintes de toux sont fréquentes et peuvent durer de quelques minutes à une heure. Parfois, une toux débilitante se termine par des vomissements. Un changement aigu de la température de l'air peut provoquer une attaque, par exemple, si un bébé est sorti pour une promenade. Les éclats de rire, les pleurs, l’excitation peuvent également «déclencher» le mécanisme de défense et le stress psycho-émotionnel, la peur l’empêchent de s’apaiser.

Les premiers jours, les expectorations sont pratiquement inexistantes après tous les 3 ou 4 jours, avec un traitement approprié, la toux convient moins au bébé. L'acte réflexe devient moins douloureux, les expectorations commencent à se séparer.

Douleur à la poitrine

L'irritation de la membrane muqueuse lors de la toux entraîne l'apparition de sensations douloureuses le long de la trachée. Le bébé se plaint de douleurs derrière le sternum, qui s'aggravent après une quinte de toux. Parfois, la douleur survient dans la région interscapulaire.

Phénomènes d'insuffisance respiratoire

Pendant l'attaque, vous pouvez remarquer la participation active des muscles auxiliaires, les muscles intercostaux, dans l'acte de respiration. L'enfant tente par réflexe de respirer de manière plus superficielle et fréquente, afin de ne pas provoquer une nouvelle crise de toux.

Symptômes associés

Le processus inflammatoire recouvre rapidement les voies respiratoires de l'enfant et les manifestations d'une insuffisance respiratoire dans la trachéite aggravent les difficultés respiratoires nasales, endommagent le larynx et les bronches. Afin de comprendre quelle partie du système respiratoire est affectée par le bébé, il est intéressant de comprendre les caractéristiques des manifestations cliniques.

L'inflammation du larynx, de l'espace sous-numérique et des cordes vocales pendant la trachéite est une affection très courante et dangereuse pour les enfants. La laryngotrachéite se caractérise par un œdème prononcé et une accumulation d'exsudat dans la région des cordes vocales.

  • bronchite

Avec une inflammation des bronches, les symptômes de la maladie ressemblent aux manifestations de la trachéite, mais la maladie se manifeste par des symptômes d'intoxication plus prononcés. Lors de l'auscultation, le médecin constate la présence de multiples râles secs ou humides, les expectorations lors de l'inflammation des bronches sont beaucoup plus affectées que pour la trachéite. La combinaison de l'inflammation de la trachée et des bronches, les experts appellent la trachéobronchite;

Un tableau clinique caractéristique de l'inflammation des poumons permet de distinguer facilement cette maladie grave. Mais parfois, avec une inflammation oligosymptomatique, des formes atypiques de pneumonie, la maladie peut durer longtemps et se manifester par une toux ressemblant à une trachéite.

Caractéristiques de l'inflammation chronique de la trachée chez les bébés

Le développement de la trachéite chronique se produit avec le mauvais traitement d'une maladie aiguë. Les conditions préalables à une évolution à long terme de la maladie sont les infections chroniques chez le bébé - caries, sinusites, amygdalites et autres. La même maladie peut être causée par un contact prolongé avec l'allergène.

Les manifestations cliniques typiques de la maladie deviennent moins prononcées, le corps s'habitue à l'irritation constante de la membrane muqueuse. L'enfant tousse constamment, parfois avec toux, maux de gorge. Les symptômes prédominent pendant la journée, ainsi que la fatigue et l'enrouement grandissants chez le bébé.

Diagnostic de la trachéite chez l'enfant

  • sondage

En discutant avec les parents, le médecin précise quels symptômes ont précédé l'apparition de la toux chez un enfant, s'il y a eu contact avec un patient contagieux. Les facteurs physiques qui provoquent une attaque chez un bébé revêtent une grande importance dans le diagnostic de la trachéite. Les enfants plus âgés peuvent se dire quelles plaintes ils présentent;

  • examen physique.

Lors de l'examen du bébé, le médecin attire l'attention sur la couleur de la peau, la fonction de la respiration externe, détermine la nature de la toux, remarque le travail des muscles auxiliaires, des muscles intercostaux pendant la respiration. Avec les percussions, en tapotant la lumière, il n'y aura aucun changement.

Lors de l'auscultation à l'aide d'un phonendoscope, le médecin pourra entendre des râles secs sur la région de la trachée. En cas d'inflammation combinée des bronches et de la trachée, on détermine une variété de râles secs et humides sur toute la surface de l'arbre bronchique;

  • tests de laboratoire.

Des tests cliniques généraux peuvent confirmer la présence d’une inflammation dans le corps et aider à déterminer la cause de la maladie. Un nombre accru de lymphocytes dans un test sanguin clinique indique une infection virale chez un bébé. En cas d'étiologie bactérienne de la maladie, la formule sanguine est décalée vers la "gauche" - le nombre de leucocytes, de neutrophiles en bande, le taux de sédimentation des érythrocytes augmente.

Une augmentation du nombre d'éosinophiles peut indiquer le caractère allergique de la maladie. Les tests d'allergie aideront à confirmer l'augmentation de la sensibilité à certaines substances;

  • méthodes bactériologiques.

Parfois, afin de clarifier la cause de la maladie, identifier l'agent causal de l'infection et la nomination de la thérapie rationnelle examen bactériologique des expectorations est effectuée. Les inconvénients de la méthode sont la pénibilité de la collecte des exsudats chez les enfants et la longue analyse. En cas de maladies concomitantes du pharynx nasal, une étude des frottis du nez et de la gorge est en cours;

  • examen instrumental.

Pour exclure le phénomène de bronchite et de pneumonie, le bébé est radiographié des organes de la poitrine. L'évaluation visuelle du degré d'endommagement de la membrane muqueuse peut être réalisée à l'aide de la laryngotrachéoscopie et de la trachéobronchoscopie. Avec ces méthodes d'examen, un endoscope flexible spécial est inséré dans les voies respiratoires du bébé. L'appareil est équipé d'une source de lumière pour une bonne inspection de l'état du larynx, de la trachée et des bronches de l'intérieur.

  • consultation d'experts.

Pour un diagnostic précis, il peut être nécessaire de consulter un allergologue, un oto-rhino-laryngologiste, un pneumologue pédiatrique.

Traitement de la trachéite chez un enfant

Créer des conditions environnementales optimales

De nombreux problèmes peuvent être évités si vous suivez des règles simples. Les parents doivent créer des conditions permettant au corps du bébé de faire face à l’infection plus rapidement. Il est impératif de maintenir la température ambiante dans la chambre à moins de 20 ° C et une humidité de 40 à 60%. Respirer de l'air chaud et sec entraîne inévitablement le dessèchement de la délicate membrane muqueuse, l'apparition d'une infection bactérienne et le développement de complications - faux croupe, bronchospasme, pneumonie. Selon le Dr Komarovsky, la création d'une température confortable pour le bébé et de l'humidité est le principal moyen de prévenir les conséquences graves de la maladie.

Mode de consommation

N'oubliez pas que la viscosité des expectorations dépend des propriétés réorgologiques du sang. Étant donné que la maladie est souvent accompagnée d'une augmentation de la température corporelle, une perte de liquide supplémentaire se produit. Une boisson chaude et abondante de la boisson préférée de l'enfant aidera à reconstituer l'équilibre hydrique et à améliorer le déversement des expectorations.

Lutter contre la toux

La trachéite survient rarement de manière isolée et la nature de la toux peut varier dans le temps. Par conséquent, le médecin doit choisir, après un examen minutieux et un examen physique du bébé, le choix d'un médicament pour éliminer un symptôme désagréable.

Avec une toux sèche, obsessionnelle et douloureuse qui perturbe le sommeil et l’appétit du bébé, les médecins recommandent l’utilisation de sirops antitussifs («sirop Herbion psyllium», «Bronholitin», «Sinekod», etc.).

En cas de toux avec des expectorations épaisses et fortement expectorées, les médecins prescrivent des agents mucolytiques. Ces substances sont capables de diluer le mucus épais et facilitent l'évacuation des sécrétions du corps. Ceux-ci comprennent des médicaments à base d’ambroxol, de guaifénésine, d’acétylcystéine.

Les médicaments expectorants contribuent à éliminer les expectorations en stimulant les muscles des bronches et de l'épithélium ciliaire. De nombreuses préparations à base de plantes appartiennent à ce groupe - racine de réglisse, extrait de thermopsis, huiles essentielles et autres moyens.

Bon effet thérapeutique donne l'utilisation de médicaments sous forme d'inhalation. Cette méthode vous permet d '"apporter" un médicament important directement dans l'inflammation et de réduire le risque d'effets indésirables du traitement. Lors des inhalations, l’avantage du traitement par nébuliseur est l’utilisation de compresseurs et d’ultrasons.

Lutte contre les agents pathogènes

La question de la nécessité d'utiliser des antiviraux et des médicaments qui stimulent les processus immunitaires dans le corps reste controversée. Des interférons, des préparations homéopathiques combinées ou des substances ayant des effets antiviraux directs sont prescrits pour le traitement de la trachéite, mais leur efficacité n’est souvent pas prouvée.

Des agents antimicrobiens sont prescrits en cas de signes d'infection bactérienne: présence d'expectorations épaisses et purulentes, détérioration de l'état général de l'enfant, correspondant au tableau sanguin. Des antibiotiques de différents groupes sont utilisés - pénicillines, céphalosporines, macrolides. Le médecin choisit le médicament nécessaire en tenant compte de toutes les caractéristiques des antécédents de l’enfant et du tableau clinique de la maladie.

Antipyrétiques

Si la température corporelle du bébé dépasse 38 - 38,5 ° C et que l'état général du bébé se détériore, vous devez utiliser des anti-inflammatoires à base d'ibuprofène et de paracétamol.

Traitement symptomatique

Parfois, un essoufflement associé à un œdème de la membrane muqueuse du larynx et de la trachée est associé à un rhume. Dans de tels cas, il est nécessaire d'égoutter les miettes de gouttes vasoconstrictrices, cela soulagera l'état du bébé. Les médicaments antiallergiques aideront à réduire le syndrome œdémateux et à prévenir les réactions d'hypersensibilité chez les enfants allergiques.

Procédures distrayantes

Les bains de pieds chauds, les compresses, les emplâtres de moutarde, le frottement de la poitrine sont largement utilisés à la maison. En utilisant ces méthodes, vous devez vous rappeler de respecter les règles de sécurité. Vous ne devez jamais utiliser de procédure de réchauffement si votre bébé a de la fièvre ou des plaies sur sa peau, des éruptions pustulaires, des néoplasmes.

Prévision et prévention de la trachéite chez les enfants

L'inflammation trachéale a un pronostic favorable, le traitement rationnel des complications ne se développant pas et les symptômes de la maladie disparaissant complètement après 10 à 14 jours. La prévention de la maladie comprend des principes généraux pour la prévention des maladies respiratoires chez le bébé: améliorer la résistance du corps, créer des conditions optimales pour le fonctionnement du système respiratoire et éviter le contact avec des patients infectieux.

Conclusions

La toux d'un bébé est l'une des plaintes les plus fréquentes des parents lors de la nomination d'un pédiatre. Ce symptôme peut indiquer des dommages à diverses parties du système respiratoire, y compris la trachée. La trachéite chez les enfants est une maladie fréquente et, dans la plupart des cas, pas grave. Le danger est sa combinaison avec la laryngite ou la bronchite, le développement de complications. Il est important que les parents sachent quand consulter un médecin et comment créer les conditions optimales pour le rétablissement du bébé. Ensuite, la toux ne deviendra pas un compagnon fidèle de l'enfant et le rétablissement ne sera pas long.