Principal
Scarlatine

Comment traiter la morve chez les nourrissons et les bébés

Traiter la morve chez un enfant est une tâche difficile, surtout quand ils apparaissent dans les plus petits - nouveau-nés, bébés de 1 à 3 mois et effrayés par de jeunes parents qui n'ont aucune expérience et ne savent pas comment les gérer.

Bébé qui coule

Chez les nourrissons, on observe souvent un phénomène naturel et sans danger, tel que la rhinite physiologique, chez les enfants âgés de 1 à 3 mois. Et comme les nouveau-nés ne savent pas utiliser un mouchoir, la morve passe par la bouche des nourrissons et le bébé qui éternue, essayant de s'en débarrasser, fait exploser des bulles.

Cette caractéristique du développement disparaît avec l'âge, mais jusqu'à 3 à 5 mois, les problèmes liés au traitement causent beaucoup de problèmes aux parents.

La morve chez les nouveau-nés et les nourrissons n'est pas toujours inoffensive, leur apparence peut indiquer une maladie chez un enfant. Comment distinguer ces conditions chez les bébés, que faire et comment traiter si un nouveau-né ou un nourrisson a la morve?

Types de rhinite chez les nourrissons

Même lors de la planification d'une grossesse, il est souhaitable de prévoir qu'un nouveau-né puisse tomber malade et de se préparer à sa naissance - pour obtenir un aspirateur pour aspirer le mucus du nez, un nébuliseur pour inhalation. Sans ces dispositifs, les bébés sont plus difficiles à traiter que les enfants plus âgés et ne peuvent être utilisés que si les bébés ont la morve nette, mais pas de haute température.

L'aspirateur peut être utilisé dans les soins des nourrissons, si la cause de l'apparition de mucus est une augmentation de la fonction des glandes salivaires, des poussées dentaires, une régurgitation lors de l'alimentation du nouveau-né.

  • Une morve transparente chez le nourrisson peut entraîner une infection virale ou une allergie respiratoire, ainsi qu'une rhinite physiologique, qui ne nécessite pas de traitement spécifique.
  • Si le bébé a la morve épaisse et peint en jaune ou en jaune verdâtre, il est fort probable qu'un virus bactérien ait rejoint l'infection virale, nécessitant un traitement avec des médicaments prescrits par le pédiatre.

Traitement infantile

Pour placer le médicament sur la membrane muqueuse de la cavité nasale et agir, le nez du bébé doit être nettoyé des sécrétions accumulées. Il est extrêmement prudent d'utiliser la buse si la morve est transparente et coule abondamment chez les nourrissons âgés de 1 mois ou le nouveau-né.

En cas d'apparition de traces de sang dans les sécrétions du nez, vous ne pouvez pas utiliser les supersomes.

Si la morve chez le nourrisson est verte, épaisse et obstruée par les voies nasales, cette accumulation doit être soigneusement humidifiée avant d'être traitée. Pour hydrater, utilisez les moyens Aquamaris, Aqualore, solution saline.

Il n'est pas nécessaire de préparer des solutions salées seules. Pour les nouveau-nés et les nourrissons, il est préférable d'utiliser des produits pharmaceutiques stériles.

Le nez du bébé est bien nettoyé, et ce n'est qu'après que le pédiatre, des gouttes vasodilatatrices, sont instillées, si prescrit.

Quelles gouttes pour le traitement des nourrissons

Il est possible de traiter un nourrisson de la morve avec des gouttes de Nasol Baby, Nazivin, Otrivin, mais pas plus de 3 à 5 jours. Avec un traitement plus prolongé de la morve avec des gouttes nasales, les vaisseaux sanguins de la cavité nasale perdent leur capacité à se rétrécir et le nourrisson développe une dépendance aux médicaments vasoconstricteurs (rhinite vasomotrice médicale).

Pour les rhumes causés par des infections virales des voies respiratoires, des antiviraux tels que Grippferon, Interferon peuvent aider à éliminer la morve chez les nourrissons et les nouveau-nés.

Pour protéger votre bébé de la réinfection, vous pouvez lubrifier les voies nasales avec une pommade oxolinique. Pour le mucus persistant du nez, utilisez la pommade Bactroban lorsque la morve chez le nourrisson ne passe pas pendant plusieurs jours.

Conseils de Dr. Komarovsky

Pour soigner la morve chez les nourrissons, vous devez écouter les conseils d'un pédiatre expérimenté tel que le Dr Komarovsky.

Un médecin expérimenté recommande de faire appel à un pédiatre pour comprendre la cause de la morve chez le nourrisson et obtenir un rendez-vous dans lequel il est écrit comment le sauver de la cause qui a provoqué la sécrétion de mucus par la cavité nasale.

Si une morve transparente chez un nouveau-né ou un bébé est apparue en raison d'un virus respiratoire, Tamiflu peut être guéri avec un agent antiviral à l'efficacité prouvée, décrite plus en détail dans l'article Antiviraux pour enfants.

Le pédiatre Komarovsky recommande:

  • utilisez le médicament anti-inflammatoire Etercicide;
  • appliquer pour lubrifier les voies nasales d'huile végétale toutes les 3 heures avec un froid clair;
  • Ne pas utiliser de gouttes vasoconstricteurs.

Le médecin conseille d’essayer de guérir le bébé de la morve, en n’utilisant pas de gouttes vasoconstricteurs, en les remplaçant par Ekteritsid, qui provoque rapidement la mort de bactéries aussi dangereuses que le staphylocoque, le bacille bleu de pus intestinal.

Ne conseillez pas au médecin de traiter la morve chez les nourrissons avec des oignons, de l'ail et d'autres remèdes populaires, car ce médicament n'est pas suffisamment efficace et peut-être même dangereux pour les nourrissons.

Selon le Dr Komarovsky, la chose la plus importante à faire en cas de morosité transparente chez un nouveau-né est de créer un microclimat favorable dans la pièce où dort le nouveau-né.

La maison ne doit pas être trop chaude et sèche. L'humidité optimale de l'air doit être comprise entre 55 et 60%. Et dans les appartements ordinaires en hiver en Russie, le chauffage central assèche l'air à 20-25% d'humidité, ce qui correspond à l'air du désert du Sahara.

Comment traiter la morve chez les nourrissons: que devez-vous savoir?

La morve chez les nourrissons, malheureusement, sont assez fréquents. Cela devient une véritable tragédie pour tout l'environnement du bébé, mais surtout pour les nouvelles mères.

Après tout, un nez qui coule déséquilibre le bambin et, par conséquent, ses parents. Mais pour soulager les souffrances des miettes, vous devez d'abord comprendre les raisons de son apparition et ensuite seulement décider des mesures à prendre pour améliorer la situation.

Causes de la morve chez les nourrissons

Selon de nombreuses études, les anticorps maternels circulent chez les enfants de la première année de vie, les protégeant ainsi de nombreuses maladies graves.

Mais cela ne sauve pas les bébés de diverses infections respiratoires courantes, surtout après 4 mois, ils souffrent donc souvent du nez qui coule d'étiologie différente.

Les virus et les bactéries sont les principales causes de rhinite chez les nourrissons. Un peu moins, cela devient une conséquence des allergies.

Néanmoins, une morve physiologique peut être observée chez un nouveau-né. Ils sont le résultat de l'adaptation des miettes aux nouvelles conditions de la vie en dehors de l'utérus.

Pour une telle rhinite, des pertes abondantes ou un petit grognement sont typiques, mais il n'y a pas de morve, et ces phénomènes sont permanents. Habituellement, ils passent au cours des premières semaines de la vie. Dans de rares cas, ils sont retardés jusqu'à ce que l'enfant ait 2 mois, voire 2,5 ans.

Mais si le bébé a déjà 4 mois et qu'il a le nez qui coule, cela ne peut plus être un signe de rhinite physiologique. Dans de telles situations, vous devriez rechercher d'autres causes de malaise.

Quels sont les cris chez les nourrissons, et ce qui devrait être normal

La couleur de la décharge peut être soupçonnée pourquoi ils sont à l'origine. Ce symptôme aidera même les parents inexpérimentés à comprendre s’il est possible de se soigner eux-mêmes ou s’il faut immédiatement appeler un médecin.

Normalement, une quantité assez importante de mucus clair se forme quotidiennement. Il s'agit d'un mécanisme de défense naturel destiné à empêcher la pénétration de particules de poussière, de saleté et d'agents pathogènes dans les voies respiratoires inférieures.

Peu à peu, il coule à l'arrière du nasopharynx et, inaperçu par les humains, est avalé. Ainsi, même un enfant en parfaite santé a constamment la morve à la gorge, ce qui n’a aucun effet négatif sur lui.

Morve verte chez les nourrissons

Sécrétions visqueuses vertes - signe typique d’une infection bactérienne, car le corps y réagit par la formation active d’un nombre important de leucocytes. Ces cellules immunitaires absorbent et détruisent les agents pathogènes, alors qu'elles sont elles-mêmes détruites.

Ce sont les restes de leucocytes et de bactéries «digérées» par ceux-ci qui donnent au mucus nasal une couleur verdâtre. Chez les nourrissons, le traitement de ces affections est réalisé exclusivement sous la surveillance d'un pédiatre, car elles peuvent entraîner le développement de complications assez graves.

Jaune

Les écoulements jaunâtres sont souvent remplacés par des résidus verts ou transparents. Dans de tels cas, ils acquièrent cette teinte en raison des mêmes globules blancs, mais produits en quantités beaucoup plus faibles qu’au plus fort de la rhinite bactérienne, et indiquent un rétablissement rapide.

Néanmoins, du mucus jaune vif est parfois observé, ou il devient l'un des premiers signes de l'apparition du développement d'une pathologie. Dans de telles situations, vous devez immédiatement déclencher l'alarme et appeler le médecin, car cela indique la présence de pus.

Transparent

Les décharges incolores sont les plus anodines. Ils sont observés dans le contexte d'une santé complète, y compris chez les nouveau-nés atteints de rhinite physiologique, d'infections virales et d'allergies aux allergènes respiratoires, par exemple:

  • la poussière;
  • substances contenues dans les produits chimiques ménagers;
  • poils d'animaux, etc.

Dans le premier cas, ils sont invisibles, dans le reste, ils coulent dans un ruisseau. Ils sont liquides ou brûlants, mais avec les allergies, la morve coule généralement, les yeux sont larmoyants et il y a des accès d'éternuement.

Cependant, si le bébé éternue et que la morve est formée en grands volumes, cela ne signifie pas toujours une réaction allergique. Lorsque seuls ces symptômes sont présents, ils peuvent être considérés comme une réaction normale du corps à la sécrétion abondante des sécrétions nasales.

Dans de telles situations, les parents se plaignent parfois que l'enfant crache une semaine avec la morve. Ceci est considéré comme une réponse à la sécrétion excessive de mucus liquide et, par conséquent, à sa déglutition. Il n'y a donc aucune raison de paniquer.

Les blancs

Décharge épaisse et laiteuse - signe d’un processus inflammatoire grave, voire purulent. Par conséquent, dans de telles situations, il est nécessaire de consulter un médecin.

Morve de sang

Les enfants de la première année ont des muqueuses très délicates et minces. Par conséquent, ils sont très faciles à blesser lors de manipulations hygiéniques quotidiennes.

Les taches rouge vif dans le secret nasal indiquent que le dommage vient d'être subi et que le sang n'a pas eu le temps de se coaguler. En général, ces blessures ne sont pas dangereuses.
Source: nasmorkam.net Cependant, pour éviter leur apparition, vous ne devez pas utiliser nos cotons-tiges favoris pour obtenir la morve d'un bébé. À ces fins, il est préférable de choisir des cotons-tiges ou de rouler indépendamment les chaussures en laine de coton.

Orange

Ceci est une variante de la coloration du sang. Cela peut se produire même sur le fond de muqueuses sèches causé par un air excessivement sec et chaud, ce qui est typique des locaux d'habitation pendant la saison de chauffage.

Brown

Le mucus brunâtre indique un léger saignement survenu il y a quelques heures, l'hémoglobine étant déjà oxydée. Les kozyavki ont généralement une couleur uniforme.

Snot traitement chez les nourrissons

Il est nécessaire d’aborder très soigneusement le traitement de la morve chez les nourrissons, car seule une petite partie des médicaments est autorisée pour une utilisation chez les enfants aussi jeunes. Oui, et leur utilisation n'est pas toujours requise.

Et pour le traitement des nourrissons, seuls des médicaments sous forme de gouttes sont utilisés. Cela s'explique par le fait qu'en raison des particularités de l'anatomie du bébé, les pulvérisations peuvent entraîner la propagation de l'infection à d'autres organes de l'ENT.

Remèdes universels

Le moyen le plus inoffensif et le plus efficace de soulager l’état du patient et de supprimer la morve et le mucus en excès est l’instillation de solutions salines. Ils peuvent être utilisés indépendamment même sans consultation préalable avec un médecin pour tous les types de rhinite.

Ceux-ci incluent:

En général, la solution de lavage peut même être préparée à la maison à partir d'un litre d'eau bouillie et d'une cuillerée à thé de chlorure de sodium ou de sel marin. Dans tous les cas, il est introduit dans chaque passage nasal par 2 à 3 gouttes jusqu’à 6 fois par jour.

Cela peut aider à éclaircir le secret épais et visqueux, ramollir les croûtes sèches et hydrater les muqueuses du bébé, c'est-à-dire comment se moucher. Mais avant d’entrer dans la solution, vous devez éliminer le mucus de la manière qui vous convient parmi l’une des options suivantes.

Utilisez des solutions salines acceptables pour toutes les infections, les allergies et même comme moyen d'hygiène nasale quotidienne. Même le pédiatre populaire EO Komarovsky recommande son utilisation en cas de problème respiratoire nasal.

Mais si avec les sécrétions transparentes tout est assez simple, alors avec l'apparition de besoin verdâtre, jaune ou laiteux, il faut consulter un médecin. Le médecin sera en mesure de diagnostiquer correctement la maladie et de prescrire le traitement approprié.

Si le nez du bébé ne respire pas, quelles que soient les causes de la congestion, vous pouvez utiliser des gouttes vasoconstrictives spécialement conçues pour de si jeunes enfants. Ceux-ci incluent:

  • Nazivin 0,01%;
  • Nazol Baby;
  • Rinazoline 0,01%;
  • Vibrocil et autres

Mais avant de les utiliser, il vaut la peine de consulter un médecin. Il faut également garder à l’esprit que l’utilisation de médicaments vasoconstricteurs ne peut être supérieure à 5 jours, sinon ils développent une dépendance.

Mais, malgré le danger apparent de tels médicaments, ils sont beaucoup plus nécessaires pour les bébés que pour les adultes.

Après tout, l’incapacité de respirer par le nez fait que le bébé perd la capacité de téter calmement le sein ou le mélange du biberon.

Il doit être constamment interrompu pour respirer, ce qui le gêne énormément. En outre, les médicaments de ce groupe aident le bébé à dormir paisiblement, sans étouffer ni se réveiller de son incapacité à respirer.

Ainsi, les médicaments vasoconstricteurs pour les enfants de la première année de vie constituent un véritable salut. Mais ils sont capables de sécher un peu la membrane muqueuse, par conséquent, avant leur introduction, les voies nasales doivent être lavées.

Sécrétions vertes, jaunes et laiteuses

Ainsi, avec la rhinite bactérienne peut nécessiter l'utilisation de médicaments avec effet antibactérien. Les plus courants sont:

En prescrivant des gouttes complexes, le pédiatre sélectionne individuellement les composants nécessaires. Il peut s'agir de substances vasoconstrictrices, hormonales, antibactériennes et antihistaminiques.

Pas mal Derinat s'est établi. Il stimule l'immunité, accélérant ainsi le début de la récupération.

Une action similaire est différente:

  • Nazoferon;
  • Genferon;
  • Grippferon;
  • l'interféron leucocytaire;
  • IRS-19.

Si le bébé a un écoulement verdâtre ou purulent, il est extrêmement important de guérir rapidement la morve chez le nourrisson, car sinon des complications pourraient se développer. Ainsi, un nez qui coule peut provoquer le développement d'une otite moyenne et de certaines autres maladies désagréables.

Ce qu’il faut faire et comment traiter une rhinite doit être traité avec un pédiatre. Toute tentative d'auto-traitement peut avoir des effets indésirables qui peuvent se manifester au fil des ans.

Rhinite allergique

Si les méthodes pour éliminer le nez qui coule ne sont pas couronnées de succès et que les médecins diagnostiquent une allergie chez l'enfant, il faut tout d'abord déterminer ce qui la provoque et éliminer complètement ce facteur.

Et pour soulager la souffrance des miettes, au moins pour lui permettre de manger et de dormir normalement, vous pouvez enterrer des antihistaminiques, par exemple le même Vibrocil.

Mais pour commencer l'utilisation de tout moyen et déterminer la durée maximale de leur utilisation doit être exclusivement prescrite par le médecin.

Comment sucer la morve chez les nourrissons correctement


Comment sucer la sécrétion nasale dépend des préférences des parents et de leur situation financière. Convient à cet effet:

Seringue (poire) à bout souple. Pour pomper le mucus, ils compressent le corps de la poire et injectent sa pointe dans la narine de manière superficielle. Le corps est libéré, ce qui permet aux sécrétions de pénétrer dans la cavité formée sous l’action du vide.

Une fois que vous avez réussi à débarrasser votre nez de la morve, la seringue doit être bien rincée en effectuant les mêmes manipulations.

Il est possible d’utiliser une seule poire pour nettoyer le nez du bébé

Parfois, lors de la tétée du sang, il y a de la morve avec du sang, ce qui indique que l'adulte a inséré l'embout trop profondément dans le passage nasal ou endommagé accidentellement la muqueuse.

Et si la morve d'un nourrisson n'est pas sucée: que faire?

Ceci est généralement observé aux derniers stades de l'évolution de la maladie, lorsque le mucus n'est plus sécrété et qu'il est épais. Ensuite, vous devez verser quelques gouttes de solution saline dans chaque passage nasal et seulement après avoir essayé de sucer les sécrétions liquéfiées.

Snot et la toux chez les nourrissons

La plupart des infections respiratoires sont accompagnées de toux. En outre, les nourrissons ont souvent une toux causée par la morve, car ils coulent dans le dos du nasopharynx et irritent la gorge, provoquant ainsi des convulsions.

Pour vous débarrasser de la toux dans de telles situations, vous devez régulièrement nettoyer le nez de l'excès de mucus, afin que la morve liquide dans le nasopharynx du nourrisson soit présente en quantité minimale. Pour cela, la morve est pompée d'une manière ou d'une autre.
Dans tous les cas, le traitement est sélectionné par le médecin. Si le pédiatre diagnostique une trachéite, une laryngite ou une bronchite chez un enfant, il peut recommander l'inhalation d'un nébuliseur avec une solution saline ou de certains médicaments.

Décidez indépendamment de l'utilisation d'un médicament ne peut pas être!

Snot chez les nourrissons sans fièvre: comment traiter

Dr. Komarovsky recommande dans de telles situations les activités les plus simples qui ne nécessitent pas de coûts matériels importants. C'est:

  • faire la lessive;
  • pomper le mucus;
  • effectuer le nettoyage humide;
  • aérer la chambre des enfants;
  • installer un humidificateur domestique;
  • marcher

Tout cela aidera à se débarrasser rapidement du froid et à optimiser le cours de la maladie pour le bébé. Et les recommandations sont les mêmes, à la fois pour les enfants à 1 mois et à 6 mois.

Questions au docteur

Si ce n'est pas pour longtemps?

Lorsqu'un nez qui coule ne disparaît pas pendant longtemps, sauf dans les cas de rhinite physiologique, vous devez faire appel à une assistance médicale qualifiée. Seul un médecin ayant un examen direct du bébé pourra déterminer correctement la cause du rhume et choisir en conséquence le schéma thérapeutique optimal.

Est-il possible de marcher avec des bébés snot?

La présence de rhinite n'est pas une raison pour abandonner les promenades. Rester à la maison n'est nécessaire que si l'enfant a de la fièvre. [Ads-pc-1] [ads-mob-1]

Depuis combien de temps a-t-on des bébés?

Après combien de jours l'enfant a une respiration nasale normale, dépend de la cause du rejet. En cas d'infection virale, cela prend environ 1 à 2 semaines, 2 semaines pour les infections bactériennes bénignes et, dans les cas graves, un nez qui coule peut être retardé encore plus longtemps.

Les bébés peuvent-ils suffoquer de la morve?

En effet, la médecine connaît les cas où un enfant étouffe au cours d'une rhinite. Cela est dû au fait que les jeunes enfants ne réalisent pas encore la nécessité de respirer par la bouche en cas de congestion nasale. Pour éviter de telles conséquences tragiques, il est nécessaire d'éliminer rapidement tout excès de mucus de toute manière qui convient.

Si vous vous étouffez et vous étouffez, quoi faire?

La première chose à faire est de retirer le mucus avec un aspirateur ou une poire à pointe tendre et de verser quelques gouttes de solution saline dans chaque narine. Si ces manipulations ne permettent pas de remédier à la situation, n’hésitez pas à appeler l’équipe de l’ambulance.

Causes et traitement de la rhinite chez le nouveau-né

Cet événement joyeux, comme la naissance d'un bébé, provoque de nombreuses difficultés dans la vie des jeunes parents. Un des problèmes les plus courants du premier mois de la vie est la morve chez un nouveau-né (rhinite). L'incidence élevée de la maladie est due à de nombreux facteurs. Quoi exactement - voir ci-dessous.

Caractéristiques anatomiques et physiologiques du nouveau-né

Le premier mois de vie de l'enfant a un très petit nasopharynx. La membrane muqueuse des voies nasales est épaisse, avec une grande quantité de tissu conjonctif et un riche apport sanguin.

Par conséquent, même une légère inflammation ou une irritation des muqueuses conduit à un œdème et rend la respiration beaucoup plus difficile. Cela contribue à l'étroitesse des voies nasales (2-3 mm). Il est difficile pour un bébé de respirer par la bouche car presque toute la cavité buccale est occupée par une langue large et épaisse.

Le nouveau-né a une dysbactériose transitoire (violation de la microflore).
En cas de grossesse simple, le fœtus est stérile. Après la naissance, le bébé entre dans un milieu rempli de microorganismes. Cela conduit à la colonisation de la peau, des muqueuses et des intestins de diverses microflores.

Le système immunitaire a aussi ses propres caractéristiques. Dans les premiers jours de la vie du bébé, les anticorps reçus de la mère in utero sont protégés. Au dixième jour de la vie, ces défenses sont affaiblies et l'enfant devient susceptible à l'infection. Ceci est facilité par la faiblesse de son propre système immunitaire.

Causes de la rhinite chez les jeunes enfants

Pas toujours de sortie des voies nasales chez les nourrissons - un signe de la maladie. Un mauvais diagnostic peut entraîner de graves problèmes.

Rhinite physiologique

Dans l'utérus, l'enfant est dans un environnement humide. Après la naissance, son système respiratoire est reconstruit. Bébé apprend à respirer l'air atmosphérique.

L'une des conséquences de l'adaptation est la sécrétion excessive des glandes de la muqueuse nasale. Le corps tente de restaurer l'humidité habituelle.

L'enfant apparaît écoulement muqueux du nez. En règle générale, ils sont petits et ne préoccupent pas les parents. Mais parfois, une telle augmentation de la rhinite entraîne un œdème des voies nasales et une altération du bien-être.

  • utilisation constante de radiateurs en saison froide;
  • une abondance de peluches et de tapis avec une longue sieste dans la chambre du bébé;
  • nettoyage humide irrégulier;
  • l'abus de médicaments vasoconstricteurs.

En l'absence de complications, la rhinite physiologique n'a pas besoin de traitement.

Rhinite pathologique

À l'inflammation des voies nasales mènent:

  • infections virales et bactériennes;
  • traumatisant la membrane muqueuse au cours de nettoyages négligents ou de manipulations médicales;
  • corps étrangers dans la cavité nasale;
  • l'allergie;
  • irritation des muqueuses du contenu gastrique avec régurgitations fréquentes.

Au nouveau-né, il y a un écoulement abondant du nez. Le bébé devient agité, refuse de téter. En raison d'un œdème grave, des troubles de la respiration nasale se développent. Le «symptôme trompettiste» est caractéristique: l'enfant gonfle ses joues et tire ses lèvres, libérant de l'air par la bouche.

Que dira la couleur de la sélection?

La nature des écoulements nasaux est un critère de diagnostic important qui vous permet de déterminer la cause du processus pathologique.

Transparent se trouvent dans les cas suivants:

  1. Infection virale
  2. Rhinite physiologique.
  3. Rhinite allergique.

L'écoulement transparent des voies nasales peut également être un signe de liquorrhea (fuite du liquide céphalo-rachidien lors d'un traumatisme crânien à la naissance ou d'une malformation congénitale). Dans ce cas, la sélection sera unilatérale, amplifiée lorsque la tête est inclinée.

Si le nouveau-né a la morve est vert, cela indique l'apparition d'une infection bactérienne.

Parfois, snotting est confondu avec snot par le nez avec un contenu gastrique stagnant. Cela se produit avec une obstruction intestinale anatomique ou fonctionnelle.

Peint en sang (rose, rouge, marron, strié).

Peut-être un signe:

  1. Dommages mécaniques.
  2. Corps étranger.
  3. Séchage du mucus.
  4. Complications liées à la prise de médicaments vasoconstricteurs.
  5. Fragilité capillaire dans les infections congénitales.

Dans ce cas, une consultation interne de l'oto-rhino-laryngologiste est nécessaire.

Un écoulement blanc mousseux dans les premières heures après la naissance vous laissera penser:

  1. Pneumonie congénitale.
  2. Atrésie de l'œsophage.

Des méthodes supplémentaires d'examen sont utilisées, les actions indépendantes sont inacceptables.

Mucus visqueux de couleur (jaune ou vert).

Se produit dans les pathologies:

  1. Fibrose kystique.
  2. Dyskinésie ciliaire primaire.

La dyskinésie ciliaire primitive est une maladie génétique qui se manifeste par une violation de la structure des cils de l'épithélium qui tapisse les voies respiratoires. Un signe indirect de pathologie est une rhinite prolongée dès la naissance.

La bronchite fréquente et la pneumonie sont des indications de la fibrose kystique.

Comme vous pouvez le constater, derrière un rhume, il peut y avoir une maladie grave. Sois attentif!

Traitement

Tout changement dans l'état d'un nouveau-né doit être traité de manière responsable.

Appeler un médecin à la maison est nécessaire si:

  • avoir de la fièvre;
  • l'enfant est devenu léthargique ou, au contraire, agité;
  • cessé de prendre des seins;
  • ne pas prendre du poids;
  • la dyspnée est apparue;
  • du sang est apparu dans l'écoulement nasal.

En l'absence des symptômes ci-dessus, un traitement symptomatique suffit.

Utilisation de médicaments

L'auto-traitement dans le cas des nouveau-nés est inacceptable. Tous les médicaments doivent être prescrits uniquement par un médecin. Étant donné que le corps est très petit et fragile, la surdose est mortelle.

Les mesures thérapeutiques comprennent l’utilisation des médicaments suivants:

  • Hydrater la muqueuse avec des solutions salines isotoniques. Les médicaments suivants peuvent être utilisés pendant la période néonatale: «Physiomer» (à partir de 2 semaines), «Aquamaris pour enfants», «Salin». Vendu dans une pharmacie sans ordonnance. Utilisation: deux gouttes dans chaque passage nasal quatre fois par jour.
  • Dans l'œdème grave (congestion nasale), des gouttes vasoconstricteurs sont utilisées. Pour les enfants, le plus souvent ceci: “Nazivin” 0,01%, “Nazol Baby”. L'intervalle entre l'utilisation du médicament - au moins 6 heures. Des précautions doivent être prises: pipeter la quantité exacte de gouttes indiquée dans la recette. Il est conseillé d'utiliser des gouttes vasoconstricteurs pendant trois jours au maximum.
  • Antiseptiques. Effectivement traiter le snot chez un nouveau-né, avec leur origine bactérienne, permettra au médicament "Protargol". Il se compose d'ions d'argent. En pénétrant dans une cellule bactérienne, ils la détruisent.
  • Agents antiviraux. Ceux-ci incluent "Viferon", "Interferon". Les deux médicaments sont immunomodulateurs. Ils n’ont pas d’effet direct sur les cellules des micro-organismes, mais augmentent la production de leurs propres anticorps immunitaires, les interférons.

Effets secondaires des médicaments vasoconstricteurs:

  1. la tachycardie;
  2. des convulsions;
  3. vomissements;
  4. dommages à la membrane muqueuse des voies nasales;
  5. développement de rhinite médicale - œdème accru lors de l’utilisation de gouttes.

Les remèdes populaires suivants ne doivent pas être utilisés pour traiter la morve chez le nouveau-né:

  • Lait maternel C'est un excellent terrain fertile pour les bactéries. De plus, une instillation négligente dans le nez conduit souvent à une aspiration. L'ingestion de lait dans les voies respiratoires peut entraîner une pneumonie grave et entraîner la mort du bébé.
  • Jus d'aloès ou Kalanchoe. Provoque souvent une irritation des muqueuses et une réaction allergique.
  • Jus d'oignon et ail - peuvent causer des brûlures.
  • Ne pas enterrer dans le nez les solutions antibiotiques des flacons et des ampoules.
  • Les huiles essentielles sont strictement interdites - chez les enfants allergiques, elles peuvent déclencher une crise d'asthme.

Comment dégager le nez de la morve

Un petit enfant ne peut pas se moucher. Que faire si la morve du nouveau-né a entraîné une violation de la respiration nasale ou un écoulement du bec?
Pour éliminer les sécrétions de mucus et de liquide, vous pouvez utiliser un aspirateur nasal pour bébé.

  1. Pressez la poire en enlevant l'air.
  2. Insérez la pointe dans le passage nasal.
  3. Libérez l'aspirateur en récupérant le contenu de la cavité nasale et retirez la poire du nez.

Une mauvaise utilisation de l'appareil peut entraîner un refus de l'écoulement dans l'oreille moyenne et un processus inflammatoire. Il est inacceptable de compresser l’aspirateur lorsque la pointe est à l’intérieur du passage nasal.

La toilette des voies nasales est faite à l’aide de flagelles de coton stériles, qui doivent être légèrement humidifiées avec de la vaseline ou de la crème pour bébé. La procédure aide à éliminer la morve épaisse du nouveau-né et à libérer la cavité nasale des croûtes qui forment l'écoulement séché.

Avant le nettoyage, versez quelques gouttes de solution saline dans le passage nasal et attendez cinq minutes que la croûte soit imbibée.

Il est interdit d'utiliser des cotons-tiges: vous pourriez endommager le septum nasal.
Il est impossible de nettoyer simultanément les deux narines.

Recommandations générales

Pour une récupération rapide, vous avez besoin de:

  • pendant la période aiguë de la maladie, exclure la baignade et les promenades;
  • si le nouveau-né refuse d'allaiter à cause d'un rhume, vous devez le nourrir avec du lait de synthèse (pour lutter contre la maladie, vous aurez besoin d'énergie);
  • aérez la pièce régulièrement;
  • laver quotidiennement les planchers;
  • pour augmenter l'humidité due à la vapeur d'eau, une couche humide peut être suspendue aux radiateurs.

Afin de prévenir la maladie, il est nécessaire de protéger le bébé de l'hypothermie et des virus. Réduisez le nombre d'invités après la sortie du bébé de l'hôpital, en particulier lors d'épidémies saisonnières.

Créez un environnement confortable pour l’enfant: enlevez les tapis, les livres et les lourds rideaux de la pièce. Si vous devez utiliser constamment des radiateurs électriques, utilisez un humidificateur. Un mode de vie actif et un durcissement aideront votre bébé à grandir en bonne santé et à éviter le rhume!

Traitement de la morve chez les nourrissons sans fièvre

Morve - un phénomène pas agréable. Et s'ils apparaissent chez les nouveau-nés, toute la famille s'en soucie, car le bébé ne peut pas s'en débarrasser tout seul, ce qui signifie que c'est inconfortable et que le bébé devient capricieux. De plus, l'écoulement nasal précoce est beaucoup plus difficile en raison de complications possibles à l'oreille. Les enfants de la première année de vie, souvent après un rhume banal, contractent une otite.

Par conséquent, le traitement de la morve est une affaire sérieuse. Il est clair que lorsque le bébé a une température élevée, une gorge rouge et que ça coule du nez - les parents appellent immédiatement le médecin, car il y a des signes d'infection. Dans ce cas, le médecin prescrit un traitement complet après l'examen.

Mais que se passe-t-il s'il n'y a pas de température et que l'enfant semble se sentir bien et que le nez est bouché? Comment traiter la morve chez les nourrissons sans fièvre? Ceci est notre article. Mais avant de parler de traitement, il est nécessaire de comprendre la cause du rhume.

Quand la prévention suffit

Physiologie

Pas toujours morve sont un signe de maladie. Par exemple, un nourrisson au cours du premier mois de sa vie peut avoir une rhinite dite physiologique. Cela est lié au fait que respirer par le nez pour un enfant n'est pas très familier, car dans le ventre de la mère, l'oxygène lui était fourni par le cordon ombilical. Après la naissance, les organes respiratoires fonctionnent en mode test, comme pour vérifier leurs capacités. Par conséquent, le nez du nourrisson peut être soit sec (ce qui reste inaperçu des parents), soit "mouillé".

C'est-à-dire qu'une morve liquide claire chez les nourrissons, qui n'est plus inquiète, peut indiquer une rhinite physiologique. Ils ne l'empêchent pas de manger, de respirer et de dormir, et ils passent seuls, sans aucun traitement. Si, à ce moment-là, nous essayons de traiter l'enfant, par exemple avec des agents vasoconstricteurs, le processus peut être retardé car le corps n'a pas compté sur une «aide extérieure» et sera confus pendant un certain temps. Et il doit encore tester son nez.

Dentition

La période de poussée dentaire est également assez souvent accompagnée d'une morve transparente et d'une salivation abondante. Du point de vue de la physiologie, rien de grave ne se produit, les gencives étant situées à proximité immédiate de la cavité nasale, une circulation sanguine plus active entraîne une sécrétion plus active de mucus par le nez.

Le traitement pour un tel rhume n’est pas non plus nécessaire, à condition que l’enfant n’ait pas de fièvre, qu’il soit gai, qu’il mange bien. Un état similaire peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avec de courtes pauses jusqu'à ce que toutes les dents soient sorties.

Conditions météorologiques

Si un nouveau-né est né en janvier glacial, le bec peut fuir pendant les promenades, ce qui est tout à fait normal. Lorsque la température baisse, nos navires tentent de s’adapter à l’environnement et, en fonction du repère sur le thermomètre extérieur, ils se rétrécissent ou s’agrandissent parfois. Il est même difficile d'appeler ce phénomène un nez qui coule, c'est plutôt une réaction protectrice du corps, qui passe presque immédiatement après votre retour dans la pièce. Il n'y a rien à traiter dans ce cas.

Bave

La période de poussée dentaire est accompagnée d'une salive abondante. Ils sont si nombreux qu'ils peuvent trouver un moyen de sortir par le nez. Donc, si les miettes de la bouche bave et, comme on dit, des "bulles snot", vous ne devriez pas sonner l'alarme. Nettoyer et hydrater le nez sera une prévention suffisante.

Quand un traitement est nécessaire

Et si la morve ne passe pas et qu’il est clair qu’elles empêchent l’enfant de respirer normalement? Il est nécessaire de rechercher la raison pour laquelle le traitement a été ciblé. La rhinite pathologique sans température dans la période néonatale est le plus souvent pour deux raisons.

Allergie

Il convient de noter que, dans la petite enfance, les enfants souffrent principalement d’allergies alimentaires, dont les principaux signes sont des éruptions cutanées et des rougeurs sur la peau. Cependant, il est également possible qu'un jeune enfant soit allergique au pollen (ambroisie, absinthe, pissenlit). Cette maladie s'appelle la pollinose.

Les principaux symptômes de la pollinose sont:

  • éternuer;
  • morve abondante transparente;
  • larmoiement.

La pollinose saisonnière est impossible à ne pas remarquer, l'enfant devient méchant, se frotte les yeux, car il pique, le nez est bourré, il devient rouge après s'être essuyé constamment avec un mouchoir. Si vous constatez des signes similaires, le bébé devrait être amené pour une consultation avec un pédiatre et de préférence avec un allergologue.

Le traitement est spécifique. Les antihistaminiques sont prescrits en fonction de l'âge de l'enfant (gouttes de Fenistil, sirops de Cetrin et de Claritin). Dans les cas graves, des gouttes de sperme ou de nez à effet antiallergique sont prescrites. Avant de les utiliser, le bec est nettoyé de la morve et lavé avec une solution saline ou d'autres gouttes contenant des sels de la mer Adriatique.

S'il s'avère que le pollen provoque des allergies, les promenades sont réduites pendant ce temps, les fenêtres de la chambre sont fermées, l'air est conditionné, un nettoyage quotidien et humide de l'appartement est souhaitable. En cas d'éternuements et d'écoulement nasal causés par les acariens, un audit des choses est effectué. Il est déconseillé d’installer dans la chambre de l’enfant de vieux livres, des matelas, des gros jouets en peluche et des tapis: en général, tout ce qui peut devenir un dépoussiéreur.

Morve comme conséquence d'ARVI

Dans la très grande majorité des cas, la morve se manifeste lorsqu’une infection virale est infectée, accompagnée d’une forte fièvre, d’une toux et d’autres symptômes du VRAI. Mais il se trouve que l'enfant a presque récupéré et que la morve a changé de couleur en jaune ou en vert et continue de s'éloigner. Que faire

La couleur changée peut être la dernière étape de la maladie. Mais si l'écoulement nasal a été retardé, il faut montrer l'enfant au médecin, car les savons jaunes indiquent la présence d'une infection bactérienne, les savons bruns indiquent la présence de pus. Il peut être nécessaire d’ajouter des gouttes antibactériennes au schéma thérapeutique, mais il ne faut pas en abuser, le rendez-vous doit alors être fixé par le médecin.

Principes de traitement

Le traitement de la rhinite est complexe et comprend plusieurs points:

Voyage chez le médecin

Rappelez-vous que les bébés de moins d'un an devraient toujours être examinés par un médecin, même s'il s'agit d'une rhinite banale. La structure des voies nasales des enfants étant différente de celle des adultes, le traitement sera également différent.

Enfin, un pédiatre vous prescrira les médicaments qui conviennent à votre âge. Par exemple, la plupart des sirops et des gouttes ne peuvent pas être appliqués aux enfants de moins de 1 an. Par conséquent, plus l'enfant est jeune, plus l'approche thérapeutique doit être responsable.

Nettoyage du nez

La miette ne peut pas encore être laissée seule. Par conséquent, dans la trousse de premiers soins à domicile, il doit y avoir un soplots ou un aspirateur pour enfants pour le bec. Son design peut être simple (comme une poire en caoutchouc avec une pointe spéciale) ou tout neuf (aspirateurs électroniques).

Hydratant muqueux

Cette action accomplit plusieurs objectifs:

  • un mucus épais est liquéfié, ce qui facilite l'évacuation des voies nasales;
  • la muqueuse humide empêche la formation de croûtes;
  • La solution saline a un effet antibactérien modéré.

Vous pouvez utiliser à la fois la solution saline habituelle et les médicaments finis à base de sel marin ou de sel. Drogues célèbres d'enfants de cette région: Salin, Aqua Maris, Humer, Aqua Laure.

Attention! Lisez attentivement les instructions avant d’utiliser le médicament. Il est interdit aux enfants de moins d'un an d'utiliser des sprays car des complications peuvent se développer (otite moyenne, eustachite).

Conditions de température

L'action tombe à court. Pour la muqueuse nasale n'est pas sèche, vous devez prendre soin de la température dans la pièce où se trouve l'enfant.

Température recommandée: 18-20 °
Humidité recommandée: 60-70%

Des conditions similaires peuvent être difficiles à atteindre en été et en hiver. Par conséquent, des appareils modernes tels que la climatisation et l'humidificateur peuvent être très utiles. Sur la sécurité et les précautions du climatiseur dans la maison où il y a un bébé, vous pouvez lire séparément.

Médicaments snot

Parlons maintenant des groupes de médicaments utilisés en pédiatrie pour traiter la rhinite.

Vasoconstricteur

D'après leur nom, ces gouttes contribuent au rétrécissement rapide des vaisseaux dans le nez (dans les 2 à 5 minutes), éliminant ainsi le gonflement et rétablissant la respiration nasale. Ils sont simplement indispensables en cas de mal de tête car aucun médicament ne peut avoir l’effet souhaité avec un nez bouché. Il est conseillé de les utiliser avant de se coucher pour que le bébé puisse dormir.

Un point important: les gouttes vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisées plus de 7 jours et il est souhaitable de les limiter à 3 jours, car la dépendance se développe rapidement vers eux. Les produits suivants sont adaptés aux enfants de moins d'un an: Nazivin 0, 01%, Nazol Bebi, Otrivin 0,05%.

Anti-inflammatoire

Ce sont des médicaments à effet antibactérien (Protargol, Izofra) et contenant des corticostéroïdes. Ce groupe de médicaments est très grave, et donc prescrit par un médecin strictement selon les indications.

Combiné

Les fabricants ont appris à combiner plusieurs produits dans une seule bouteille, obtenant ainsi un meilleur effet thérapeutique. Un exemple de ceci est les gouttes Vibrocil. Ils contiennent 2 composants, l'un vasoconstricteur et l'autre antiallergique. Ou le médicament Polidex: il contient 2 antibiotiques, composant antiallergique et hormonal.

Hydratants

Nous avons déjà parlé en détail de ce groupe de médicaments. Là encore, ils sont nécessaires pour éliminer les bactéries et prévenir le dessèchement excessif de la muqueuse nasale.

Immunomodulateurs, antiviraux

Des préparations à base d'interféron recombinant, telles que Nazoferon, Grippferon, sont prescrites pour les infections virales. Les gouttes de Derinat sont utilisées dès la naissance pour renforcer le système immunitaire dans les infections respiratoires aiguës et le SRAS.

Homéopathique

L'homéopathie pour le nez est généralement disponible sous forme de sprays ou de comprimés. Par conséquent, des outils tels que Euphorbium et Delufen, destinés aux enfants jusqu'à un an, ne conviennent pas. Bien que les drogues elles-mêmes soient bien établies.

Antiallergique

Un groupe spécifique de médicaments est prescrit aux enfants uniquement par un médecin, car le principal composant est souvent un agent hormonal. Nasonex contient donc du mométasone dans la composition du corticostéroïde et son utilisation est approuvée à partir de 2 ans.

Remèdes populaires

Si la morve chez les nourrissons sans fièvre, blanc ou jaunâtre, mais pas jaune vif, vous pouvez essayer ces façons populaires:

  • Décoction de camomille, calendula (non teinture!). Une cuillerée à thé de fleurs est versée avec un verre d'eau bouillante et infusée au bain-marie pendant 10 minutes. La solution filtrée refroidie peut être instillée dans le bec par 2 gouttes jusqu'à 4 fois par jour.
  • Jus d'aloès Le jus de la feuille d'aloès est pressé et mélangé avec de l'eau bouillie refroidie à température ambiante dans un rapport 1: 1. Instiller 2 gouttes 3 fois par jour.

Les huiles essentielles ne sont pas recommandées pour les enfants de la première année de vie. Vous ne devriez pas expérimenter avec des gouttes d'oignon, d'ail, de persil, etc. En général, tout ce qui peut brûler une muqueuse délicate du bébé ou provoquer une réaction allergique n'est pas approprié.

Mesures préventives

N'oublions pas que l'air et le soleil sont une sorte d'antiseptique naturel capable de lutter efficacement contre différentes bactéries. Par conséquent, les promenades quotidiennes avec le bébé à l'air frais sont indiquées par presque tous les temps (à moins qu'il ne fasse très chaud ou trop froid dehors).

Un autre facteur est la prévention du dessèchement de la muqueuse nasale. Par conséquent, le bec verseur pour l’hygiène matinale devrait inclure son nettoyage et, si nécessaire, son hydratation.

Donc, snot n'est pas toujours mauvais. Au début du chemin de la vie, un nez qui coule peut être physiologique, puis une dent après l'autre commence à ramper, puis une adaptation à la maternelle… il est clair pourquoi ils disent que l'enfance est «arrogante». Mais dans la plupart des cas, au cours de la première année de vie, les buses à liquide sans température ne sont pas dangereuses. Et si nécessaire, un traitement approprié aidera à les éliminer rapidement.

Snot in a newborn: que faire pour guérir rapidement?

04/11/2017 à 23:41

Bonjour, chers lecteurs, avec vous Lena Zhabinskaya. Selon de jeunes parents, la rhinite dans la chapelure, qui ne peut se moucher, n'est qu'un cauchemar: si elle suffoque et ne peut tout à fait pas sucer le lait à cause du nez bouché, et tout à coup la morve «tombe» et déclenche une pneumonie? Partagez-vous ces préoccupations? Ensuite, vous avez à l'adresse.

Aujourd'hui, il n'y aura pas d'histoires d'horreur et de paquets avec un tas de gouttelettes soi-disant magiques dans le nez. Seule manière efficace de résoudre le problème. Appelons le sujet de l'article comme ça. Snot in a newborn: que faire pour les guérir rapidement et sans complications?

Causes de

  1. Virus. Dans 95% des cas, le nez qui coule est causé par des infections virales, le soi-disant SRAS. La présence de décharge du nez - une preuve très fiable que vous en avez est ARVI.
  2. Les bactéries. Le nez qui coule est aussi bactérien. En règle générale, il s'agit d'une complication de la rhinite virale mal traitée.
  3. Allergie. Il est reconnu comme suit: passe sans laisser de trace après exclusion du contact avec la source (chat, fleurs, poussière, etc.).

De plus, s’il s’agit d’un premier-né, en cas de nez qui coule, il est recommandé de le montrer au médecin et de s’entendre avec lui, plutôt que de tenter de vous diagnostiquer vous-même.

Peut-être que dans le futur, quand vous aurez plus d’expérience et que la miette sera plus vieille, vous saurez exactement comment enlever la morve et elle ne sera plus une raison pour vous d’aller chez le médecin.

Diagnostics

Si le médecin a des doutes sur le fait que le bébé a le nez qui coule causé par le SRAS, une étude en laboratoire est menée. Un écouvillon nasal est prélevé et examiné au microscope.

En fonction des cellules dans le contenu du frottis, la cause du rhume détermine le nombre de cellules supplémentaires. Si les lymphocytes sont dominants, l’infection est virale, si les neutrophiles sont bactériens (en passant, ils sont responsables de la coloration verte), si les éosinophiles sont une rhinite allergique.

Caractéristiques de la rhinite chez les nouveau-nés

  1. Les nouveau-nés ne savent pas se moucher, et c'est la principale difficulté.
  2. Ils ne peuvent pas se plaindre et dire que le bec ne respire pas.
  3. Ils sont la plupart du temps en décubitus dorsal, ce qui rend encore plus difficile la respiration dans le nez bourré.
  4. Ils ne peuvent pas creuser plus profondément dans le nez et enlever les croûtes et les chèvres par eux-mêmes.
  5. N'essayez pas de vous libérer et appelez au secours s'ils ne peuvent pas inhaler (d'où la mort soudaine du nourrisson).

Ces difficultés obligent les parents à bien aider les bébés enrhumés et à être particulièrement vigilants et attentifs aux bébés malades.

Comment traiter pour que la morve aille vite

Les lecteurs assidus savent que j'ai deux enfants. Et si l'aîné est tombé malade pour la première fois seulement après un an, quand il est entré dans l'équipe des enfants, le plus jeune est au courant de l'ARVI à peine âgé de deux semaines.

Le fait est que Leva va à la maternelle et nous apporte régulièrement quelque chose de nouveau à partir de là. Séparer les enfants d'un appartement afin que le second ne soit pas infecté est irréel. Par conséquent, je sais personnellement ce qu'est un nez qui coule chez un nouveau-né, je sais comment nettoyer le nez d'un bébé et guérir la morve en 4 à 7 jours sans complications.

La règle la plus importante dans le traitement réussi de la rhinite chez le nouveau-né: ne laissez pas les buses s'épaissir et se dessécher.

Seulement de cette façon. La morve liquide qui coule du nez du bébé ou qui coule dans la gorge le long du dos du nasopharynx ne pose aucun danger pour les miettes, ne rend pas la respiration difficile. De plus, seul le mucus dans le nez contient des substances qui combattent le virus et le neutralisent.

Comment ne pas laisser les buses se dessécher:

  • Fournir de l'air frais et humide dans la pièce (température 18-20 degrés, humidité 50-70%).

L'humidité de l'air est un paramètre clé. Si vous ne fournissez pas les indicateurs nécessaires, tout traitement échouera et pourrait entraîner des complications.

Mesurez l'humidité de l'air avec un hygromètre, un appareil spécial vendu séparément qui fait partie de l'équipement d'une station météorologique moderne. Fournissez l’humidité nécessaire avec un humidificateur à ultrasons - il en existe maintenant un grand nombre dans les magasins en ligne, pour tous les goûts et tous les budgets.

Les paramètres spécifiés de l'air inhalé sont la clé du succès du traitement de toutes les infections virales respiratoires aiguës, et il y en aura beaucoup dans la vie des enfants. Par conséquent, abordez la question de l'acquisition de ces dispositifs de manière très responsable.

En plus de l'air inhalé, la quantité de liquide dans le corps affecte la consistance du mucus dans le nez. Par conséquent, si le bébé est allaité, c'est plus souvent de lui offrir le sein.

Si le bébé est un artificiel, il est recommandé de réduire la concentration du mélange pendant la période aiguë de la maladie (par exemple, au lieu de 7 cuillères par portion, mettez 5-6). Et assurez-vous que dans ce cas, offrez plus souvent à votre enfant de boire de l'eau embouteillée à la température du corps (il est plus agréable pour les enfants de la boire, et ainsi le liquide est absorbé plus rapidement dans le sang).

  • Goutte à goutte dans le bec salin.

Cet exercice, encore une fois, nous aidera à garder le mucus à l’état liquide. Nous sommes appropriés à cet effet en tant que solutions spéciales (telles que Aqua Maris, Aqualor, etc.) et une solution saline ordinaire (achetées dans une pharmacie et préparées à la maison).

Recette pour rincer le nez d'un nouveau-né à la maison: 1 c. À thé de sel pour 1 litre d'eau de boisson.

Il est important d'utiliser des gouttes (un biberon, une pipette, une seringue sans aiguille) et non un spray, car le spray crée une pression inacceptable à l'âge du nouveau-né, ce qui peut endommager le tube auditif du bébé.

Rincez le bec et enterrez la solution saline au besoin, mais en moyenne, cela suffit généralement toutes les 3 à 4 heures.

  • Nettoyez correctement le bec.

Il arrive que même avec la mise en œuvre de toutes les activités, le mucus dans le bec se forme beaucoup, surtout après la miette endormie. Dans ce cas, lorsque nous constatons que le bébé respire nettement et qu'il grogne, nous devons l'aider à se débarrasser de l'excès de mucus. À première vue, il est difficile d’imaginer comment aspirer la morve et nettoyer le nez d’un nouveau-né. Mais tout a été inventé il y a longtemps, grâce aux réalisations modernes de la civilisation!

Ici, des inventions modernes nous viendront en aide: les aspirateurs nasaux ou, comme on appelle ces personnes, les pompes à succion.

Ils ont maintenant le plus différent: et mécanique, et électronique, et attaché à l'aspirateur. Je recommande de choisir un terrain d'entente.

Les plus simples (sous la forme d'une poire en caoutchouc sont absolument inefficaces, avec leur aide, il ne sera pas possible d'éliminer le mucus épais). Les unités accrochées à un aspirateur ou à d'autres gadgets super-fantaisie peuvent effrayer un bébé.

La meilleure option est un aspirateur nasal mécanique avec un rembourrage en mousse, dont une extrémité est placée dans le nez et l'autre mère le prend dans sa bouche pour trier la morve (tout rentre et reste dans la pagaie, rien n'arrive dans la bouche de ma mère).

Pour faciliter le processus d'élimination de la morve épaisse, vous devez d'abord déposer plusieurs gouttes de solution saline dans le bec et aspirer le mucus avec ce liquide - dans ce cas, le processus sera plus facile.

Comment tirer le kozyavki du bébé, si quelque chose est encore sec et sucer a échoué - vous pouvez utiliser des cotons-tiges spéciaux avec des limiteurs. Celles-ci sont vendues dans les rayons pour enfants et ont l’apparence normale, mais en raison de la méthode spéciale de rembourrage du coton, leur profondeur de pénétration est conditionnellement inférieure.

  • Marcher en plein air, s'il n'y a pas de température corporelle élevée et dans la rue au-dessus de 0 degrés.

L'air frais aide à réduire naturellement l'oedème des muqueuses et à rétablir la respiration nasale, enrichit le corps en oxygène, accélère le métabolisme et favorise une récupération rapide.

Ce sont toutes des activités qui, une fois faites, vous garantissent de guérir rapidement et sans complications le rhume chez le bébé - vérifié à plusieurs reprises, rien de plus n'est nécessaire!

Si le nez qui coule a été causé par ARVI - un virus, il vous suffit alors de traiter correctement les symptômes et d'aider votre corps à lutter contre l'agent pathogène. Tout le reste sera pris en charge par le système immunitaire lui-même: aucun médicament à l'efficacité prouvée ne peut l'aider (y compris les gouttes miracles homéopathiques).

Morve verte

Si un bébé a la morve verte, cela indique que la morve virale blanche transparente s'est épaissie, a perdu sa capacité à combattre les bactéries et que les bactéries prévalent dans le nez de l'enfant.

Cela indique que toutes les conditions nécessaires au rétablissement du bébé n'ont pas été réunies, que le mucus du nez s'est desséché et qu'il y avait un risque de complications.

Que faire dans ce cas? Rincez immédiatement le bec avec du sérum physiologique, aspirez la morve avec un aspirateur, humidifiez l'air et donnez de l'eau à l'enfant. Si tout est fait, la morve redeviendra blanche et la capacité de l’organisme à combattre le virus sera restaurée.

Gouttes de vasoconstricteur

Presque toujours prescrit par les médecins, même aux enfants d'un mois ou moins (le même Naphthyzinum, Nazivin, Xylmetazolin, Tizin, etc.), mais le médecin n'a pas toujours le temps d'expliquer en détail comment utiliser ces médicaments correctement.

En attendant, il y a des nuances. Tout d'abord, ces médicaments présentent de nombreux inconvénients:

Dépendance rapide (si on l'utilise pendant plus de 5 à 6 jours, on crée une pharmacodépendance - gonflement de la membrane muqueuse sans nouvelles doses de drogue).

Peut causer des spasmes des vaisseaux sanguins non seulement dans le nez, mais dans tout le corps.

Inutile de dire que ces médicaments devraient être utilisés dans des cas extrêmes, quand il n'y a pas moyen de s'en passer, à savoir:

  1. Le nouveau-né respire par la bouche (la respiration nasale est en principe absente). Dans ce cas, le risque de complications est élevé en raison du dessèchement du mucus dans les voies respiratoires et du fait que la toux est ajoutée.
  2. La miette respire un peu avec le nez et un peu avec la bouche, mais il est difficile de respirer avec la bouche (asthme, essoufflement, croup, adénoïdes).
  3. Rare respire un peu la bouche, mais la pièce est sèche et chaude, les paramètres de température et d'humidité ne sont pas respectés. Là encore, le risque de dessèchement du mucus dans les voies respiratoires et de complications est élevé.
  4. Nez posé et température corporelle élevée (supérieure à 38,5 degrés). Risque élevé de déshydratation et de dessèchement du mucus dans les voies respiratoires.
  5. Otite moyenne aiguë (mal d'oreille).

Si la pièce a l'humidité nécessaire (50-70%) et la température de l'air (18-20 degrés), l'enfant boit beaucoup et la solution saline lui tombe, la morve ne se dessèche pas et ne cause donc aucun inconvénient. Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'appliquer des gouttes vasoconstricteurs!

Ce qu'il ne faut pas égoutter dans le nez d'un nouveau-né

Personnellement, je ne l'ai jamais eu, mais d'après les critiques de certaines momies, je sais qu'elles recommandent souvent de laisser couler le lait maternel dans le nez d'un nouveau-né lors d'un rhume. Il contient prétendument des substances bénéfiques qui traitent le nez qui coule. Ce n'est pas.

Le mucus dans le nez lui-même contient plusieurs fois plus de substances capables de combattre le virus, en fait, il est nécessaire pour qu'il se forme dans le nez.

Le lait maternel est un moyen idéal pour la reproduction des bactéries et des virus qu’il contient. Par conséquent, de telles mesures non seulement n’aideront pas, mais pourraient même nuire et prolonger le temps de récupération.

Le lait maternel ne peut pas tuer les virus et les bactéries.

En plus du fait que les jus de fruits, comme le lait, constituent un excellent terrain fertile pour les bactéries, ils peuvent également causer des brûlures à la membrane muqueuse tendre du nourrisson en raison des acides qu'elles contiennent.

Par conséquent, il n'est pas nécessaire d'égoutter les jus de fruits au nez. Une solution saline normale est plus que suffisante.

La pommade oxolinique et l'interféron ne sont pas indiqués chez les enfants du monde civilisé, car ce sont des agents dont l'efficacité n'a pas été prouvée et qui n'ont pas d'effet thérapeutique prononcé.

Quant aux médicaments antibactériens, ils ne sont pas prescrits par les médecins compétents pour une utilisation nasale en raison de leur faible efficacité et du risque élevé de développement d’une bactérie résistante.

C’est peut-être tout ce que je voulais vous dire au sujet de la morve d’un nouveau-né. Maintenant, vous savez comment les traiter correctement et ce qu'il faut faire pour qu'ils soient une nuisance temporaire et non une tragédie.

Rejoignez le groupe VC, faites des entrées de republication, pour ne pas perdre, Lena Zhabinskaya était avec vous, au revoir!