Principal
Scarlatine

Comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né

Avant de commencer à traiter le nez qui coule d'un bébé, une règle importante consiste à demander immédiatement des soins pédiatriques. Après examen, le médecin diagnostiquera et prescrira le traitement.

Chez les nouveau-nés jusqu'à deux mois, la présence de rhinite n'est pas toujours le début d'une maladie respiratoire. À cet âge chez les enfants, la membrane muqueuse du nasopharynx ne peut toujours pas remplir pleinement ses fonctions, son travail n'est pas suffisamment ajusté, de sorte que du mucus en quantité suffisante peut ressortir, il s'agit d'une rhinite physiologique chez le nourrisson.

Causes de la rhinite chez les nourrissons

Bien sûr, la raison principale pour laquelle il y a un nez qui coule chez un nourrisson est un rhume banal, ainsi qu'une infection virale aiguë ou une grippe. En cas d’infection, l’écoulement nasal chez les enfants de moins d’un an est toujours accompagné d’un gonflement important de la membrane muqueuse, ce qui perturbe considérablement la respiration du bébé.

L'air dans la mégalopole ou même dans une petite ville, et toute la vie moderne d'une personne sont pleins de divers irritants chimiques, auxquels un bébé fragile peut avoir une réaction allergique, qui se manifeste par un écoulement nasal et des éternuements, un gonflement de la muqueuse nasopharyngée.

Dans tous les cas, en particulier si le nourrisson est malade pour la première fois, un examen par un pédiatre est requis. Si le bébé a une température, vous devez appeler le médecin à la maison. S'il n'y a pas de température, vous devez vous présenter à la réception. En particulier, il n'est pas nécessaire de différer l'appel du médecin si l'enfant a une toux, un larmoiement, il refuse la poitrine, devient lent, larmoyant.

Caractéristiques de la rhinite chez les nourrissons

Il est facile de remarquer que l'enfant a la morve facilement, il n'y a aucune différence dans les symptômes d'écoulement nasal du nouveau-né et de l'adulte - le bébé éternue, la respiration par le nez devient difficile, le mucus du nez apparaît. L'enfant renifle, serre son nez, refuse de téter normalement, jette souvent sa poitrine ou sa tétine. Mais à cet âge, il ne peut pas encore se moucher.

Par conséquent, le bec doit être nettoyé avec une pompe spéciale d'aspiration du mucus - aspirateur, qui sont vendus dans les pharmacies ou les services pour nourrissons. Vous pouvez utiliser une seringue avec un bec souple, qui doit être bouillie, refroidie, pressée pour pomper l'air, démarrer dans l'arc, relâcher. Tout le mucus sera en lavement.

Vous ne pouvez pas utiliser les cotons-tiges habituels avec une base dure, ce qui peut endommager le nez délicat du bébé. En outre, vous ne pouvez pas utiliser de seringues, car à un âge aussi précoce, le mucus du nez peut facilement pénétrer sous la trompe d'Eustache, ce qui peut provoquer une otite chez le bébé.

Les nouveau-nés ne sont pas toujours en mesure, dans le cas d'un manque de respiration nasale et d'essoufflement, de passer à la respiration par la bouche. Il existe des cas en médecine où un écoulement nasal prolongé chez un enfant, un blocage par un mucus épais des voies nasales, a causé la mort du nourrisson, celui-ci ayant été étranglé. Avec une grande accumulation de mucus, un nez non nettoyé, il se déverse dans les bronches et provoque une bronchite, et lorsqu'il pénètre dans l'oreille par la trompe d'Eustache, une otite se développe. Traitez cette maladie apparemment bénigne chez les enfants de moins d'un an comme un nez qui coule avec tout le sérieux.

Traitement de la rhinite chez les nourrissons

Comment traiter un nez qui coule chez un nouveau-né? Comme nous l'avons dit, la première chose à faire est de nettoyer les muqueuses nasales du bébé à l'aide d'un aspirateur. Ils sont très pratiques à utiliser, il vous suffit de vous adapter. Si la décharge n'est pas très importante, comme cela se produit chez les nourrissons après la naissance, vous pouvez créer un flagelle de coton et les tordre dans le nez du bébé. Après la procédure, le mucus accumulé se trouvera sur le flagelle et le nez sera nettoyé. Il suffit de ne pas le pousser profondément!

Recommandations générales pour le traitement du rhume chez un nourrisson

Lorsque la rhinite est accompagnée de fièvre, il est déconseillé de marcher avec l'enfant, surtout par temps glacial, il est également impossible de laver le bébé. Lorsque la température redevient normale, vous pouvez marcher, mais par temps calme, vous pouvez vous laver 4 jours après l'amélioration apparente de l'état de l'enfant.

En ce qui concerne la nutrition, en cas de rhume, l’appétit de l’enfant est réduit car il a du mal à téter avec le nez bouché. Lorsqu’il tète, il suffoque et quand elle est obligée de respirer par la bouche, ses lèvres ne sont pas complètement fermées et elles tètent, en particulier les seins de l’enfant font défaut. De plus, dans le contexte des ARVI, une diminution de l'appétit est naturelle, puisque le corps lutte activement contre une infection virale et une charge supplémentaire sur le système digestif, le foie n'est pas nécessaire dans ce cas.

Si l'enfant refuse de manger, veillez à ce que le bébé respire librement, nettoyez le nez, ne soyez pas paresseux, enterrez les gouttes vasoconstricteurs. Même pendant la période de maladie, le nourrisson devrait manger au moins un tiers du lait et l'intervalle entre les tétées devrait être réduit. Si vous n'allaitez pas - utilisez une cuillère, une tasse, une seringue pour nourrir votre enfant, il est important que l'enfant reçoive de la nourriture, car très rapidement, les nourrissons sont déshydratés et mettent leur vie en danger.

Si l'enfant a plus de 8 mois et qu'il a déjà essayé des compotes, des jus de fruits ou des tisanes (voir comment bien nourrir le bébé jusqu'à un an), vous pouvez le boire avec de telles boissons. Si l'enfant a plus d'un an, dans ce cas, l'essentiel est de lui donner un bon verre. Vous pouvez utiliser de l'eau bouillie comme liquide d'appoint.

Il vaut également la peine d'aérer régulièrement la pièce dans laquelle se trouve le bébé, à l'aide d'un humidificateur, de le nettoyer tous les jours ou de le suspendre dans la pièce, avec des couches mouillées sur la batterie. Lorsque l'air dans la pièce est sec et poussiéreux, la récupération du bébé se prolonge. En présence de températures élevées chez les nourrissons, il est recommandé de les baratter à des températures supérieures à 38 ° C (voir un aperçu détaillé de tous les agents antipyrétiques pour les enfants en suspension et les bougies).

Traitement de la rhinite

L'industrie pharmaceutique moderne est riche en divers moyens du rhume. En l'absence de fièvre et d'autres symptômes, le traitement peut être limité à l'utilisation de moyens locaux pour l'instillation dans le nez. Les bébés font plus correctement et en toute sécurité l'instillation de gouttes nasales, plutôt que l'utilisation de divers sprays.

Médicaments hydratants

Les divers sprays à l'eau de mer annoncés et recommandés (Aqualor, Aquamaris, Quicks, Otrivin Baby, etc.) ne peuvent pas être utilisés par les nourrissons, ils sont contre-indiqués par l'âge. En outre, ils peuvent provoquer un coryza purulent, pénétrer dans la trompe d'Eustache, provoquer une otite, provoquer un spasme du larynx.

Vasoconstricteur

Lorsque le gonflement de la muqueuse nasale devient très important, vous pouvez instiller le vasoconstricteur, selon les recommandations du médecin. Avec des médicaments de cet effet, vous devez être très prudent, ne mesurer que les gouttelettes avec une pipette spéciale, éviter les surdosages et ne pas utiliser pendant plus de trois jours.

Parmi les gouttes vasoconstricteurs pour le traitement de la rhinite chez les enfants, vous pouvez utiliser Nazol Baby, Nazivin 0,01% pour les bébés. Il est nécessaire de ne pas égoutter plus d'une fois en six heures, il est préférable de dormir la nuit ou avant de dormir. Après une instillation unique, certaines mères tentent de réinstiller ou continuent à utiliser des gouttes vasoconstricteurs pendant plus de 3 jours - ceci est inacceptable. En cas de surdosage, l'enfant peut présenter des battements de coeur, des vomissements, des convulsions et d'autres effets indésirables. Il est également possible que le syndrome de rebond se produise lorsque les récepteurs du médicament sont bloqués et que le froid ne fait qu'augmenter.

Vibrocil (une combinaison d’antihistaminique et d’action vasoconstrictrice) peut être utilisé.

Gouttes Antiseptiques

Protorgol est un médicament antiseptique. Cet outil est à base d’argent (vous pouvez le commander dans la rubrique Prescription). Vous pouvez également utiliser des gouttes pour les yeux sulfacyl sodiques - Albucid, elles peuvent également être utilisées pour l’instillation dans le nez. Même ces produits doivent être utilisés uniquement tels que prescrits par un médecin.

Agents antiviraux et immunomodulateurs

Les médicaments antiviraux et les immunomodulateurs ne peuvent être utilisés que selon les indications, car les effets à long terme de l’utilisation de médicaments qui affectent l’immunité du bébé sont encore mal compris (voir Médicaments antiviraux pour ARVI et grippe). Avec un rhume, si le pédiatre le juge nécessaire, vous pouvez utiliser - Grippferon, bougies Viferon, Genferon-light.

En pédiatrie, Derinat s'est révélé être un immunomodulateur d'origine naturelle, approuvé pour les enfants dès la naissance. Cette solution, facilement tolérée par les enfants, active le système immunitaire pour lutter contre la maladie.

Il est plus pratique d’utiliser la bouteille sans compte-gouttes, car il est alors plus pratique de mesurer le nombre de gouttes avec une simple pipette. En utilisant les compte-gouttes fournis avec le médicament, vous pouvez dépasser la dose. À titre prophylactique, Derinat est perfusé pour les bébés qui ont été en contact avec des personnes malades, 2 gouttes 2 à 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours. Et s'il y a déjà des signes de rhume, 2 gouttes toutes les heures et demie.

Méthodes traditionnelles de traitement

Beaucoup de gens conseillent de commencer à avoir le nez qui coule avec une instillation de lait maternel. Cela ne devrait pas être fait. Oui, le lait maternel est utile, il contient des anticorps qui augmentent l'immunité du bébé, mais le lait n'est pas un antibactérien ni un désinfectant. De plus, les bactéries se multiplient dans le lait à un taux encore plus élevé. Cette procédure nuira au bébé plutôt qu'à l'aider.

Pour les nourrissons, il est déconseillé d'utiliser des remèdes populaires en raison de leur effet irritant sur les muqueuses, par exemple le jus de Kalanchoe. Beaucoup de grand-mères recommandent le jus d'aloès amer pour l'instillation dans le nez des bébés, mais avant de l'utiliser, les feuilles cueillies doivent rester au frais pendant 2 à 3 jours, sinon le jus peut provoquer des rougeurs et une irritation de la membrane muqueuse de l'enfant en raison de sa forte activité biologique. Si vous risquez d'utiliser du jus de Kalanchoe, le jus frais doit être dilué à 1/1 avec de l'eau bouillie et instillé dans un capuchon. 3 p / jour.

Complications du rhume chez le nouveau-né

Est-il nécessaire de traiter le nez qui coule chez les nourrissons? Après tout, il passe le plus souvent seul. Il est nécessaire de traiter la rhinite chez un enfant de moins d'un an, tout d'abord, pour soulager son état. Le bébé ne peut pas dire quels sentiments il est désagréable, mais nous savons tous combien il est difficile de respirer lorsque le nez est bouché, combien le mal de tête est douloureux et le sommeil de l'enfant perturbé la bouche sèche apparaît et la peau tendre sur les ailes du nez et de la lèvre supérieure est enflammée.

Lisez nos articles sur les antibiotiques pour le rhume chez les enfants, ainsi que sur la façon de traiter le rhume chez les enfants. La perte de poids et la déshydratation sont l’une des complications que peuvent causer les bébés qui coulent, car il est difficile pour le bébé de téter le sein ou le biberon.

Très souvent, les mères diligentes peuvent trop essuyer et «expirer» les bébés, ce qui peut entraîner des lésions sur les ailes du nez, de la lèvre supérieure et sous le nez. Cela provoque une douleur chez le bébé et l'enfant devient encore plus morose et en pleurs.

Il est nécessaire de traiter le nez qui coule à temps, jusqu'à la guérison complète. La complication la plus grave qui provoque un nez qui coule chez les nourrissons sans traitement:

  • Otite moyenne signifie suppuratif
  • Bronchite aiguë
  • Étmoïdite
  • Conjonctivite bactérienne
  • Dacryocystite

Nez qui coule chez les nouveau-nés

Un nez qui coule ne pose généralement pas de problème, en particulier chez les adultes, mais il s'agit d'une maladie grave pour les bébés. Le nez qui coule chez le nouveau-né nécessite un traitement urgent. D'abord parce que cela ne permet pas à l'enfant de respirer normalement. Les nourrissons des premiers mois de la vie ne savent pas respirer par la bouche et peuvent même suffoquer. Deuxièmement, un nez qui coule peut se transformer en maladies plus graves, comme la bronchite ou la pneumonie.

Le corps d'un nouveau-né est très sensible et il ne vaut pas la peine d'être traité avec des méthodes convenant à un adulte - ils peuvent nuire gravement au bébé. Seul un pédiatre est capable de déterminer la nature de la maladie chez un nourrisson et de prescrire un traitement efficace et sans danger.

Causes et symptômes

Un nouveau-né peut attraper un rhume pour diverses raisons. Une rhinite ne signifie pas toujours qu'un enfant a été infecté par un ARVI: la rhinite chez les bébés peut être physiologique ou allergique. De plus, avec un rhume, une toux peut apparaître, ce qui signifie qu'un rhume commence à se transformer en bronchite et qu'il est urgent de commencer à la soigner. Dans tous les cas, pour bien traiter un nez qui coule, il est important de connaître sa nature.

Causes de la rhinite chez le nouveau-né:

  1. Grippe, rhume ou ARVI. Avec de telles infections, l'écoulement nasal chez le nouveau-né est accompagné d'un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui conduit à une insuffisance respiratoire.
  2. Réaction allergique aux irritants chimiques. En plus du rhume, dans ce cas, l’enfant peut ressentir des éternuements et un gonflement de la membrane muqueuse.
  3. Adaptation de la muqueuse nasale au monde extérieur. L'enfant dans l'utérus était dans un "climat" complètement différent et, à la naissance, son corps commence à s'habituer aux nouvelles conditions. Les organes respiratoires ne sont pas suffisamment formés et la respiration peut donc être difficile. C'est la rhinite physiologique. Le plus souvent, si le bébé «grogne», alors c'est à propos de lui.
  4. Séchage de la muqueuse nasale. Cela se produit généralement s'il y a peu d'humidité dans la pièce où se trouve l'enfant. Dans ces conditions, l'enfant, en plus du rhume, peut développer une toux.

Les symptômes d'écoulement nasal chez le nouveau-né peuvent également inclure:

  • snot;
  • respiration lourde, reniflement, ronflement, bébé "grognements" du nez;
  • éternuer;
  • toux

En raison de la maladie, le bébé peut perdre son appétit et dormir mal. Déterminer indépendamment la cause d'un nez qui coule et soigner un nez qui coule est assez difficile. Si des symptômes apparaissent, vous devez contacter votre pédiatre, surtout si vous avez le nez qui coule pour la première fois.

Si un nouveau-né, en plus du rhume, avait une toux, commençait à avoir beaucoup de larmoiement, avait une forte fièvre, perdait son appétit et commençait à pleurer plus que d’habitude, un pédiatre devrait être appelé. Le médecin vous prescrira un traitement.

Traitement de la rhinite chez les nouveau-nés

Le traitement de la rhinite dépend de la raison pour laquelle elle est apparue. Il est généralement plus efficace d’utiliser des drogues. Il existe plusieurs types de remèdes contre la rhinite: vasoconstricteur, antiviral, hydratant.

Les préparations du rhume pour les nouveau-nés se présentent sous la forme de gouttes et de sprays. Il est recommandé de traiter les nouveau-nés avec des gouttes ou uniquement avec des vaporisateurs dosés; les vaporisateurs ne peuvent pas être utilisés.

Vasoconstricteur

Les agents vasoconstricteurs sont recommandés lorsque le gonflement de la muqueuse nasale devient très fort. Ce type de gouttes pour le traitement de la rhinite chez les nouveau-nés doit être utilisé avec précaution, dans tous les cas, pour éviter un surdosage pouvant entraîner des symptômes tels que vomissements, convulsions, etc. Gouttes mieux enterrer dans le nez avec une pipette.

Les médecins prescrivent généralement un traitement à l'aide de médicaments tels que Nazol Bebi, Nazivin Detsky, Vibrocil. Ces fonds sont utilisés 3 fois par jour, une ou deux fois. Le moment le plus favorable pour prendre le médicament est avant le sommeil nocturne ou diurne.

Les agents vasoconstricteurs ne peuvent pas être utilisés plus de trois jours. Dans le cas contraire, des complications peuvent survenir et vous devrez consulter un oto-rhino-laryngologiste.

La toux n'est pas traitée avec des médicaments vasoconstricteurs. Par conséquent, si ce symptôme se présente, vous devez contacter un pédiatre.

Agents antiviraux et immunomodulateurs

Il est également conseillé d’utiliser les médicaments antiviraux et immunomodulateurs uniquement selon les directives du médecin, car les effets de leur utilisation sur l’immunité de l’enfant ne sont pas bien compris.

Lorsqu'un nez qui coule apparaît, en particulier si le bébé «grogne», le pédiatre peut lui prescrire un traitement avec des gouttes «Grippferon», des bougies «Viferon» ou «Genferon-light».

De bonnes recommandations ont "Derinat", qui est un agent immunomodulateur qui comprend uniquement des ingrédients naturels. Il est facilement toléré par les enfants, activant leur immunité pour lutter contre la maladie. Il est également préférable d'utiliser une pipette lorsque vous déposez des gouttes dans le bec.

"Derinat" peut être utilisé à la fois pour prévenir et combattre la maladie. En tant qu'agent prophylactique, il est utilisé pour prévenir la maladie chez les enfants qui ont été en contact avec des personnes malades. Pour empêcher un nouveau-né, 2 gouttes sont ajoutées 2 ou 3 fois par jour pendant deux ou trois jours. Avec des signes de rhume, deux gouttelettes sont instillées dans le nez toutes les heures et demie.

Médicaments hydratants

Une variété de sprays tels que Aqualor et Aquamaris ne peuvent pas être utilisés pour traiter un rhume chez les enfants de moins d'un an. Les sprays peuvent provoquer une décharge de pus et un spasme laryngé. En outre, si elle pénètre dans la trompe d'Eustache, les pulvérisations peuvent déclencher une otite moyenne.

Ils peuvent être donnés aux enfants jusqu'à un an seulement sous forme de gouttes. Aqualore, Aquamaris contient du sel de mer. Ces médicaments ont donc de très bonnes propriétés curatives. Ils sont:

  • hydrater la membrane muqueuse des parois nasales;
  • traiter les infections inflammatoires;
  • prévenir les infections dans le corps;
  • traiter les allergies;
  • éliminer les bactéries, ne leur permettant pas de se multiplier;
  • éliminer l'excès de mucus et la saleté de la cavité nasale;
  • améliorer l'immunité.

Méthodes traditionnelles de traitement de la rhinite

Certains parents utilisent les anciennes méthodes de traitement du rhume et enfouissent le lait maternel dans le nez. Ceci est le remède populaire le plus populaire utilisé lorsque le bébé snob et «grognements». Le lait de prescription est recommandé d'appliquer quelques gouttes 3 fois par jour. Malgré le fait que le lait maternel soit vraiment très utile, cela n'en vaut pas la peine.

Le lait maternel contient des anticorps qui renforcent l’immunité du nouveau-né, mais si vous utilisez du lait en gouttes nasales, il n’apportera aucun bénéfice. Dans la cavité nasale, le lait créera un excellent environnement pour la multiplication des bactéries. En d'autres termes, le lait ne fera qu'aggraver l'état du nouveau-né.

Une autre recette populaire, basée sur l'utilisation du jus de Kalanchoe, ne peut pas non plus être utilisée pour le traitement de la rhinite chez les nourrissons. L'utilisation du jus de Kalanchoe irrite la muqueuse nasale.

Aloe est considéré comme un remède populaire plus sûr pour le traitement de la rhinite. Il réduit rapidement et efficacement l'inflammation et fournit également à l'organisme des vitamines, des acides aminés et des minéraux. Il est seulement important de le cuire correctement. Dans le traitement de la rhinite chez les enfants, il est intéressant de préparer du jus à partir d'une plante d'aloès adulte, âgée de plus de trois ans.

Recette:

  1. Arrachez les feuilles du bas, rincez-les et essuyez-les.
  2. Enveloppez-le dans un journal et conservez-le au réfrigérateur plus de 12 heures.
  3. Presser le jus des feuilles.

Méthode d'utilisation:

  1. Amener le jus de feuilles d'aloès à la température ambiante.
  2. Goutte dans le nez du bébé 3 ou 4 gouttes 3-4 fois par jour.

Appliquez uniquement du jus de fruits frais, préparé il y a un jour à peine, sinon les propriétés curatives sont perdues. Le jus d'aloès a l'effet le plus bénéfique et favorise une récupération rapide. Cela aide également à éliminer la toux.

Les remèdes populaires, y compris le lait maternel, n'ont pas de base scientifique solide et leurs effets secondaires sont imprévisibles. Consultez donc un spécialiste avant de les utiliser.

Comment nettoyer le nez d'un enfant enrhumé

Le traitement de la rhinite doit commencer par le nettoyage des voies nasales. Vous pouvez nettoyer le nez de votre bébé avec une poire spéciale ou un aspirateur. Ils viennent de toutes sortes, les aspirateurs peuvent être achetés à la pharmacie. Mais il est préférable de nettoyer le nez avec des flagelles de coton, qui sont tordues indépendamment du coton. Ils sont moins chers et plus sûrs, contrairement aux aspirateurs qui, s’ils sont mal utilisés, peuvent nuire au bébé.

Il est très facile de faire un flagelle: vous devez tordre un petit morceau de coton dans un tube. Le flagellum de coton doit être inséré délicatement dans chaque narine et défilé plusieurs fois. Faites ceci avec précaution pour ne pas endommager les voies nasales. La procédure doit être répétée jusqu'au nettoyage complet des narines, en remplaçant les tubules par des narines si nécessaire.

Les cotons-tiges ne sont pas recommandés, car ils sont beaucoup plus durs que les flagelles et peuvent endommager les parois nasales fragiles du bébé. En plus du mucus dans le nez, des croûtes se forment qui, lors du nettoyage du nez, se ramollissent par avance. De la vaseline ou de l’huile de pêche, de l’eau bouillie ou de l’eau de mer est appropriée pour cela.

Mode de vie de l'enfant pendant le traitement de la congestion nasale

Afin de traiter le bébé plus facilement, son mode de vie doit faire l’objet d’une attention particulière.

Si un enfant a une forte fièvre lorsqu’il a le nez qui coule, vous ne pouvez pas marcher. En cas de rhume, un enfant peut également tousser. Dans cette situation, il peut marcher, mais par temps calme. Il est impossible de laver un enfant s'il a de la fièvre, une toux, un nez qui coule, sinon des complications graves peuvent apparaître.

L'appétit de l'enfant pour la tête froide disparaît, car il a du mal à respirer. Les parents doivent faire tout leur possible pour que le bébé mange normalement. Pendant la période de maladie, l'enfant doit manger au moins 1/3 de la portion normale, tout en réduisant l'intervalle entre les repas. Si le bébé ne tète pas le sein ni le biberon, vous pouvez essayer de le nourrir avec une cuillère ou avec une seringue sans aiguille, tant qu'il mange. Le lait ou le mélange aident à prévenir la déshydratation. Si l'enfant boit déjà de l'eau, vous ne pouvez pas en limiter le volume.

Dans la chambre de l'enfant ne devrait pas être l'air sec, il doit être constamment humidifié. Vous pouvez effectuer un nettoyage humide ou passer à sécher des objets mouillés. L'air sec peut provoquer une toux. Il est également important de ventiler régulièrement la pièce afin que l'air soit exempt de germes.

N'oubliez pas que si votre enfant a le nez qui coule, vous ne devriez pas vous impliquer dans l'auto-traitement, mais il est préférable de contacter immédiatement un spécialiste.

Comment traiter la morve chez les nourrissons sans fièvre

Bébé qui coule

Les enfants de la première année sont appelés bébés. Chez le nouveau-né, le nasopharynx n'est pas complètement formé, les voies nasales sont étroites et courtes, le nez est aplati et le mucus est lâche. La formation finale du système respiratoire supérieur se termine à l'âge de 4-5 ans. Au même âge, la muqueuse s'adapte à l'environnement et à la microflore.

En raison de la structure particulière du nasopharynx, tout processus inflammatoire entraîne un œdème grave, une altération de la fonction respiratoire et l’impossibilité de respirer. Les nourrissons ont souvent une rhinite physiologique. Le traitement des jeunes enfants doit être accompagné d'un pédiatre qualifié. Pour soulager la maladie, il est nécessaire de surveiller la pureté et l'humidité de la muqueuse nasale, de suivre les règles de prise en charge d'un enfant malade.

Causes de la rhinite chez les nourrissons

La principale cause de congestion nasale chez les jeunes enfants est l’infection. Chaque mère remarque immédiatement que la respiration du bébé devient bruyante, il commence à éternuer, la morve s'en va. Parallèlement à ces symptômes, le comportement du nourrisson change, il devient agité, il mange mal, la température du corps peut augmenter. Un nez qui coule chez le nouveau-né gêne la respiration, de sorte que l'enfant pleure souvent, refuse le sein ou le biberon et ne dort pas bien. Pour comprendre ce qui a provoqué le gonflement de la membrane muqueuse et nommer un traitement, le médecin devrait. En cas de rhume sur fond de température élevée, ils appellent le pédiatre de district.

C'est important! Les enfants jusqu’à un an souffrent d’un écoulement nasal plus lourd qu’à un âge plus avancé. La propagation et le développement de l'infection se produisent rapidement.

La morve de bébé ne signifie pas toujours l'apparition d'une infection respiratoire ou virale aiguë. La morve chez les nourrissons sans température est causée par des imperfections dans la structure et le fonctionnement du système respiratoire. L'excès de mucus nasal est associé aux caractéristiques d'âge de l'enfant. La rhinite prolongée sans fièvre et autres symptômes avant l'âge de 3 mois est appelée physiologique.

Attention! Les parents doivent savoir que la rhinite est l'un des signes de la coqueluche, de la rougeole, de la scarlatine, de la diphtérie.

Autres causes non liées à l'infection:

  1. Éternuements, toux, écoulement nasal, larmoiement sont des manifestations d'une réaction allergique.
  2. Pour effectuer des tests et pour passer des tests d'allergies devrait être si la peau semblait éruption cutanée.
  3. Les anomalies anatomiques de la structure du nasopharynx entraînent également une augmentation de la production de mucus, ce qui entraîne une détérioration de la respiration.
  4. La rhinite vasomotrice chez les enfants est diagnostiquée en violation du tonus des vaisseaux sanguins dans les sinus.
  5. En cas de violation du processus de décharge naturelle du mucus, il stagne, formant des croûtes.
  6. L'irritation mécanique des muqueuses chez les nourrissons entraîne généralement un œdème grave, une insuffisance respiratoire.

Caractéristiques de la rhinite chez les enfants de la première année

La morve chez un nouveau-né entraîne des difficultés de respiration nasale. La décharge s'accumule dans les sinus du nez, peut couler. Un jeune enfant ne peut se moucher, alors les parents utilisent un appareil spécial pour nettoyer les voies nasales: un aspirateur. Il peut être de type mécanique ou automatique.

Astuce! Si la mère n'a pas d'aspirateur en main et que le bébé a besoin de nettoyer rapidement la cavité nasale, celui-ci peut être remplacé par une seringue à embout souple.

Avec de petits organes chez le nouveau-né, il est impossible d'administrer des fluides médicamenteux sous pression au nez. Avec une forte pression, le mucus peut être projeté dans le tube auditif, provoquer une otite moyenne, provoquer une sténose du larynx. S'il y a beaucoup de sécrétions, elles passent dans la gorge par la bouche et peuvent pénétrer dans les bronches avec de l'air. Avant de commencer le traitement, vous devez savoir pourquoi une rhinite est apparue.

Infectieux

Un écoulement nasal peut survenir en raison du développement d'une infection sur la membrane muqueuse tapissant les sinus. Dans ce cas, le nez bouché est considéré comme l’un des symptômes des infections respiratoires aiguës, du SRAS et de la grippe. La rhinite infectieuse accompagnée de fièvre, la gorge devient rouge, la toux peut se joindre. Les maladies infectieuses sont particulièrement susceptibles chez les enfants prématurés et nourris au biberon, affaiblies par la grossesse et l'accouchement compliqués. Le traitement est déterminé par le médecin, est effectuée en fonction du type d'agent pathogène.

Rhinite virale chez les nourrissons

Le nez qui coule peut causer des virus - rhinovirus, coronavirus, adénovirus. La maladie se déroule en plusieurs étapes. Au début, on observe un écoulement nasal dans un petit volume. Ensuite, beaucoup de mucus clair et liquide apparaît, ce qui rend presque impossible l'arrêt de l'écoulement nasal. L'inflammation du nasopharynx s'accompagne d'une déglutition douloureuse, de démangeaisons et de douleurs, et d'une augmentation de la température. L'enfant refuse de manger, est capricieux, pleure, ne dort pas. Au fil du temps, la morve acquiert une texture épaisse, la couleur peut être jaune, verte ou brune. Sans le traitement nécessaire, des complications peuvent survenir: sinusite chronique, rhinite purulente, otite moyenne ou bronchite.

Bactérienne

Des bactéries malveillantes telles que le streptocoque, le staphylocoque, le Pseudomonas aeruginosa, le Staphylococcus aureus et d'autres deviennent la cause du rhume bactérien. L'infection peut survenir soudainement par contact, par des gouttelettes domestiques ou aéroportées. Les nourrissons contractent souvent une infection bactérienne de la mère pendant l’alimentation, si elle est chronique. La défaite des bactéries peut affecter la conjonctive de l'œil, provoquer une conjonctivite chez le bébé.

Comment aider bébé

Les voies nasales obstruées empêchent la respiration normale de l'enfant par le nez. Les petits enfants ne respirent pas toujours calmement et rapidement par la bouche. Il faut donc nettoyer le nez de l'accumulation de mucus. Si les voies nasales sont bouchées, utilisez un aspirateur. Lorsque des croûtes se forment dans le nez de l'enfant, il est nécessaire de les imbiber préalablement, puis de les retirer à l'aide d'un aspirateur ou d'une seringue. Pour liquéfier les sécrétions accumulées, vous pouvez utiliser des gouttes à base d’eau de mer naturelle, préparer une solution saline faible à la maison.

C'est important! Les articles auxiliaires et d’hygiène doivent être tenus propres, sinon ils pourraient provoquer une nouvelle infection.

Les gouttes vasoconstrictrices sont utilisées uniquement sur prescription médicale et conformément à une posologie stricte, car elles peuvent entraîner une dépendance et conduire à une sécheresse des tissus muqueux du nez de l’enfant. La rhinite aiguë doit être guérie jusqu'au bout. La rhinite non traitée peut provoquer une inflammation chronique de la muqueuse nasopharyngée.

Quoi ne pas faire

Dans le but de sauver un jeune enfant de la gêne, de nombreux parents font des erreurs qui, en conséquence, se transforment en problèmes de santé encore plus graves.

Ce que vous ne pouvez pas faire avec un rhume chez les nourrissons:

  • marcher et laver l'enfant s'il fait de la fièvre;
  • insister pour nourrir le bébé avec le nez bouché, il est difficile pour le bébé de téter;
  • essayez de nettoyer les voies nasales avec des moyens improvisés, avec la moindre négligence, vous pouvez blesser, blesser des tissus délicats;
  • rincer ou irriguer le nez, donner un jet sous pression, le résultat de telles manipulations peut être un laryngospasme, une otite moyenne;
  • forcer un petit enfant à se moucher, avant l’année où il a peu de chances de réussir, avec un zèle excessif, vous pouvez vous frotter ou endommager la peau, provoquer des irritations;
  • enfouir le lait maternel dans le nez et les yeux, car il constitue un environnement favorable au développement de la microflore pathogène.

Recommandation! Pendant la période de maladie, il est recommandé de donner de l'eau à l'enfant. Cela aidera à soulager la maladie, à réduire la température corporelle et à éviter la déshydratation.

Le microclimat environnant dans la pièce doit être en bonne santé. Pour ce faire, il est nécessaire d'aérer la pièce deux fois par jour, en retirant temporairement l'enfant et en effectuant un nettoyage humide. Pour augmenter l'humidité, vous pouvez utiliser un humidificateur domestique. S'il n'est pas là, placez un récipient avec de l'eau sur le rebord de la fenêtre, disposez des serviettes ou des couches mouillées.

Traitement de la rhinite chez les nourrissons en 1 mois

Pour les enfants de moins d'un an, très peu de produits sont fournis qui remplissent les conditions de sécurité pour la santé des enfants. La position couchée, dans laquelle l'enfant se trouve le plus souvent à cet âge, entraîne une stagnation du liquide dans le nez, une difficulté à respirer et le développement rapide de complications.

Traitement de la rhinite

Si un enfant a de la fièvre, c'est-à-dire que la température corporelle est supérieure à 38 ° C, il est conseillé aux pédiatres d'utiliser des moyens spéciaux - sirops ou suppositoires. Nurofen est souvent utilisé pour réduire rapidement et efficacement la température chez les nouveau-nés et les enfants plus âgés. Il est fabriqué à base d'ibuprofène. Cet outil a plusieurs saveurs, différentes formes de libération, pratique pour les jeunes enfants. Tous les antibiotiques doivent être utilisés sur recommandation d'un médecin, en association avec les moyens permettant d'améliorer la microflore intestinale.

Attention! Avec une température élevée stable, un enfant a besoin de l'aide urgente d'un médecin pendant plusieurs heures!

Les médicaments vasoconstricteurs pour les nourrissons ne doivent être utilisés qu'en cas d'urgence. Pour les enfants de la première année de vie, leur liste est limitée. Les plus célèbres sont Nazivin ou Nazol avec la marque Baby, Vibrocil. Ils sont égouttés au bout de 6 heures, de préférence avant le sommeil de jour ou de nuit, afin de faciliter la respiration pendant la période de repos de l'enfant. Les gouttes pour bébés sont autorisées à ne pas utiliser plus de 3 à 5 jours. L'utilisation prolongée conduit au développement du syndrome de rebond, lorsque les récepteurs deviennent inertes au médicament, la rhinite augmente.

Quels médicaments peuvent être utilisés pour traiter le rhume chez les jeunes enfants:

  1. Les gouttes ayant des effets antiseptiques et antihistaminiques sont prescrites par un pédiatre, un allergologue qui surveille l'enfant. Leur posologie est calculée en fonction de l'âge et du poids du bébé. La réception longue est interdite.
  2. Les préparations visant à renforcer l'immunité et à éliminer les virus sont également prescrites par un médecin, sur la base du diagnostic, de l'état général de l'enfant.
  3. Sur les conseils d'un médecin, vous pouvez utiliser des bougies Viferon. Ce produit complexe contient de petites doses d'interféron, bloque la propagation des virus dans le corps, soutient l'immunité. Le médicament est autorisé aux bébés dès les premiers jours de la vie pour la prévention et le traitement. Moyens-analogues appropriés pour les jeunes enfants - Derinat, Grippferon, Genferon.
  4. Protargol est un autre remède bien connu pouvant être utilisé pour traiter les bébés de moins d'un an. Le médicament est fabriqué à base de protéinate d'argent, possède un effet antiseptique, astringent, vasoconstricteur. Utilisé régulièrement, il forme un film protéinique protecteur sur la surface des muqueuses qui empêche la pénétration de microorganismes et de champignons nuisibles. En l'absence de réaction allergique, l'agent peut être utilisé à titre prophylactique durant la période automne-hiver pour l'hygiène du nasopharynx chez les enfants.

Remèdes populaires contre la rhinite chez les nourrissons

La liste des recettes populaires qui peuvent être utilisées pour les nourrissons est également petite. N'utilisez pas d'herbes médicinales, car l'enfant pourrait développer des allergies. Avec un nez qui coule, cela peut avoir des conséquences extrêmement indésirables. Des doses excessives de nombreux composants naturels entraînent des brûlures du tissu muqueux, une longue période de guérison et de récupération. La solution la plus sûre peut être une solution faible de sel de mer (1 cuillère à café de sel pour 1 litre d'eau tiède) pour hydrater et éliminer l'œdème du nasopharynx.

C'est important! Si le nez qui coule chez un bébé dure plus de 10 jours, cela signifie qu'il est nécessaire de changer de schéma thérapeutique pour pouvoir subir des examens complémentaires.

L'inhalation aidera à combattre le froid. Ils constitueront une mesure efficace pour le soulagement rapide de la respiration en hydratant la muqueuse nasopharyngée. Le moyen le plus sûr - l'inhalation par un nébuliseur. Respirer au cours de la petite enfance peut être dangereux. Les procédures respiratoires qui conviennent aux enfants de moins d’un an peuvent être l’eau minérale, une solution saline, une décoction d’herbes médicinales, de camomille ou de calendula. L'inhalation est effectuée, s'il n'y a pas de température, pendant 3-5 minutes deux fois par jour.

Pour guérir un nourrisson, vous devez déterminer la véritable cause du rhume, ce qui ne se fait que sous la direction d'un pédiatre. Parfois, des écoulements fluides et clairs sont les précurseurs des dents. Pour aider l'enfant devrait, en utilisant des moyens acceptables et sans danger - médicaments, recettes folkloriques. Selon les experts, l'allaitement maternel pendant un an ou plus est le meilleur moyen de renforcer l'immunité naturelle.

Nez qui coule chez le nouveau-né: comment traiter en toute sécurité

Un nez qui coule chez un nouveau-né est une nuisance assez commune, qui fait chagrin aux parents. Mais si le nez qui coule pour un adulte n’est qu’un petit problème, il peut se transformer en complications sérieuses pour un bébé. Les voies nasales du nourrisson sont très étroites, ce qui signifie que le mucus qui s'y accumule l'empêche de respirer. Le bébé devient capricieux, mange mal et dort. Le traitement doit commencer immédiatement, empêchant le développement de la maladie.

Un nez qui coule chez un nourrisson entraîne immédiatement un gonflement grave de la muqueuse nasale et un remplissage de mucus. Il est nécessaire de commencer le traitement immédiatement, sans attendre que le mucus du nez s'assèche. Dans ce cas, vous ne pouvez pas le faire vous-même, car cela peut entraîner des complications désagréables, comme une pneumonie ou une sinusite. La seule situation dans laquelle le problème ne nécessite pas de traitement est la rhinite physiologique du nouveau-né. Dans ce cas, il disparaîtra de 3 mois.

Les causes

Si les miettes ont le nez bouché, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un pédiatre. Il aidera à déterminer le type de rhinite, qui peut être:

  • physiologique;
  • vasomoteur (résultant du faible tonus vasculaire);
  • associé à la dentition;
  • allergique.

La cause la plus courante est la rhinite physiologique chez le nouveau-né. Il survient au cours des trois premiers mois de la vie d’un bébé.

C'est une situation tout à fait naturelle qui ne nécessite pas de traitement spécial. Il est associé à l'établissement d'un fonctionnement normal de la muqueuse nasale après la naissance du bébé. La principale caractéristique d'une telle rhinite est l'absence de tout autre symptôme, à l'exception du "nez reniflant". Un tel problème passe très vite de lui-même. L'essentiel est de créer pour le bébé des conditions dans lesquelles le mucus du nez ne se dessèche pas.

Si nous parlons d'un rhume pathologique, les raisons de l'apparition d'un rhume chez un nouveau-né peuvent être:

  • infection virale;
  • infection bactérienne;
  • troubles neuro-végétatifs;
  • rhinite allergique;
  • violation du bon fonctionnement du système vasculaire;
  • dentition

Aggraver la condition du bébé dans ce cas peut être de tels facteurs:

  • air sec et chaud dans la pièce;
  • l'hypothermie;
  • changement brusque de la température de l'air.

Déterminer correctement la cause du problème et attribuer un traitement adéquat ne peut être fait que par un médecin.

Les symptômes

S'il s'agit d'un signe de maladie, des symptômes tels que ceux ajoutés au nez bouché:

  • éternuer;
  • rhinorrhée (sécrétion abondante de mucus par le nez);
  • des démangeaisons;
  • la léthargie;
  • troubles du sommeil et appétit;
  • capricieux
  • essoufflement.

Lorsqu'une infection virale ou bactérienne et une poussée dentaire, une augmentation de la température est ajoutée à ces symptômes. Si nous parlons d'un nouveau-né, pour un de ces symptômes, l'aide d'un pédiatre est nécessaire. Même s'il ne s'agit que d'une rhinite physiologique, cela devrait être confirmé par un spécialiste. Un médecin est nécessaire d'urgence si:

  • la rhinite physiologique dure plus de 2 semaines;
  • il y a une élévation de température au dessus de 37 ° C;
  • le bébé refuse la nourriture;
  • la perte de poids commence;
  • pleurs constants;
  • il y a du sang dans le mucus;
  • avoir une respiration sifflante;
  • gonflement, rougeur grave de la gorge;
  • il y a une chute de température inférieure à 36,5 ° C;
  • pleurs constants;
  • le mucus devient épais et devient jaune-vert.

N'importe lequel de ces symptômes peut indiquer des complications graves, telles qu'une pneumonie ou une bronchite.

Traitement

Pour que la rhinite du bébé passe le plus rapidement possible, vous devez d'abord créer des conditions adéquates. Tout d'abord, il devrait être:

  • air propre et frais dans la pièce;
  • nettoyage humide quotidien dans la chambre;
  • promenades fréquentes dans l'air frais (s'il n'y a pas d'augmentation de température).

La température de l'air dans la pièce doit être de 20 à 23 degrés, l'humidité de l'air ne doit pas être inférieure à 60%. Cela ne dessèche pas le mucus dans le nez du bébé et ne lui permet pas de respirer par le nez. Il est également important de boire beaucoup de liquide, car le lait maternel ne couvre que la perte naturelle de liquide. En cas de maladie, on parle de «perte liquidienne pathologique», qui ne peut être compensée que par un apport supplémentaire d'eau à l'enfant. Pour cela, vous pouvez également utiliser des thés spéciaux pour enfants.

Le sopleots est un autre dispositif important pour traiter une rhinite chez le bébé. Le nez d'un nouveau-né ne peut pas être nettoyé avec des cotons-tiges car cela pourrait endommager la délicate membrane muqueuse. Le mucus du nez du bébé ne peut être aspiré que doucement, ce qui l'aidera à respirer sans problème par le nez. Pour cela, le meilleur moyen serait une buse spéciale ou un aspirateur nasal.

  1. Mécanique. Ce sont des tubes souples spéciaux avec un réservoir, avec lesquels vous pouvez facilement sucer le mucus du nez du bébé. De nombreux modèles ont un filtre spécial, grâce à quoi la morve ne va pas entrer dans la bouche d'un adulte.
  2. Vide Ces aspirateurs sont connectés à un aspirateur, après quoi ils retirent rapidement et en douceur le mucus. Le seul inconvénient d'un tel appareil peut être considéré comme le bruit d'un aspirateur pouvant effrayer un bébé.
  3. Électronique. Les pelles les plus chères qui peuvent aspirer du mucus sans se connecter à d’autres appareils. Pour nettoyer le nez avec un tel appareil, insérez-le simplement dans la narine du bébé et appuyez sur un bouton. De nombreux modèles ont en outre pour fonction d'humidifier simultanément la cavité nasale.
  4. Seringues Le type d'aspirateur le plus simple et le plus efficace. Ils représentent la seringue souple habituelle, qui est en outre équipée d’une buse spéciale en silicone.

Nettoyer le nez du bébé avec un aspirateur coûte 5 à 6 fois par jour, avant de le nourrir et peu avant de se coucher. Cela aidera le bébé à ne pas respirer librement avec le nez en mangeant, puis à s'endormir calmement.

Méthode de médication

Les remèdes qui empêchent l'épaississement du mucus nasal constituent le traitement principal du nez qui coule du nouveau-né. Pour cela, il convient d'utiliser des produits sûrs à base de chlorure de sodium. Cela peut être une solution saline normale ou des préparations spéciales à base de celle-ci. Ils nettoient et hydratent la muqueuse nasale en douceur, empêchant ainsi la formation de sécrétions épaisses. En outre, ils réduisent l'enflure, permettant au bébé de respirer librement. S'il vous plaît noter que pour cela, il est utile d'utiliser uniquement des préparations pour enfants. À l’âge de 1 an, il est absolument impossible d’utiliser des sprays et des "douches nasales". Pour le traitement de la rhinite chez un nourrisson, vous ne pouvez utiliser que des médicaments sous forme de gouttes. Ceux-ci peuvent être:

  • Otrivin Baby (disponible dans des contenants jetables pratiques);
  • Solution saline (produite à partir d’eau de mer purifiée, présente un niveau élevé d’hypoallergénicité);
  • Physiomer (préparation à base d’eau de mer à concentration physiologique de chlorure de sodium);
  • Aqualor Baby (le moyen sur la base de l'eau de mer purifiée qui ne contient pas de conservateurs nocifs).

Instiller 1 à 2 gouttes dans chacune des narines, 3-4 fois par jour. Tous ces médicaments sont absolument sans danger, de sorte qu'ils peuvent être utilisés dans la rhinite physiologique. En cas d’œdème grave des muqueuses, le pédiatre peut prescrire des gouttes vasoconstricteurs, telles que:

  • Nazivin;
  • Vibrocil;
  • Otrivin.
  • Nazol Baby.

Tous ces médicaments peuvent être utilisés dès les premiers jours de la vie d’un bébé. Dans ce cas, vous devez respecter scrupuleusement la posologie prescrite par le médecin. Ces médicaments peuvent créer une dépendance avec le temps, ne les prenez donc pas plus longtemps que ceux prescrits par un pédiatre. Il est important de se rappeler que les enfants de moins d'un an ne peuvent pas être vidés, utilisez des sprays pour adultes.

Antibiotiques pour le mal de gorge chez les enfants: que peut-on donner et pourquoi les soins médicaux sont-ils importants à cet égard?

Remèdes populaires

Le seul remède à la maison qui peut être utilisé en toute sécurité pour traiter la rhinite d'un nouveau-né est une solution saline. Il peut constituer un substitut peu coûteux aux produits spéciaux pour enfants à base de chlorure de sodium. Pour le préparer, c’est très simple, il vous faut pour cela:

  • litre d'eau bouillie;
  • 2 cuillères à café de sel.

Cette solution peut être utilisée pour rincer le nez du bébé en injectant 2 à 3 gouttes dans chaque narine avec une pipette. Veuillez noter que vous ne devez pas utiliser de lait maternel pour cela. En dépit de ses immunoglobulines bénéfiques, il constitue un excellent terreau pour la reproduction de bactéries nocives. En outre, vous ne pouvez pas enterrer dans le nez du bébé divers jus de plantes, y compris l'aloès ou le kalanchoe. Cela peut considérablement aggraver la situation, car un tel traitement irrite la délicate membrane muqueuse du nez, voire conduit à un bronchospasme.

Complications possibles

Si le nez qui coule du bébé n’est pas physiologique, un traitement tardif peut entraîner de graves complications. Dans les passages nasaux étroits du bébé, le mucus s'accumule rapidement, rendant la respiration difficile. L'un des problèmes peut être des soins inappropriés. Dans ce cas, une irritation grave ou même des plaies ulcéreuses peuvent apparaître sur la peau délicate du bébé en raison d'un essuyage trop fréquent du nez.

Un traitement inapproprié du rhume chez un bébé peut entraîner le développement de maladies graves telles que:

  • sinusite (inflammation des sinus);
  • otite (inflammation de l'oreille);
  • pneumonie (pneumonie);
  • pharyngite (inflammation du pharynx);
  • l'ethmoïdite (inflammation du labyrinthe ethmoïdal dans le nez);
  • amygdalite (inflammation des amygdales).

La conjonctivite bactérienne est un autre problème qui peut survenir. Cela est dû au fait que tout est très proche du nouveau-né, ce qui entraîne une propagation rapide de l'infection. Tous ces problèmes peuvent survenir dès les deux premiers jours. Vous devez donc contacter immédiatement un pédiatre pour obtenir de l'aide. En aucun cas, ne peut pas s'auto-traiter. Cela pourrait à l’avenir entraîner de graves problèmes de santé pour l’enfant.

Prévention

Pour que le bébé qui coule se lève rarement et coule facilement, vous devez utiliser des recommandations simples:

  1. Ventilez souvent la chambre du bébé. L'air frais et humide ne permet pas le mucus sec dans le nez.
  2. Marchez davantage avec votre bébé au grand air.
  3. Faites un nettoyage humide tous les jours.
  4. Si l'un des adultes est malade avec ARVI, isolez le bébé de lui.
  5. Demander l'aide d'un pédiatre en temps opportun.

Tout cela réduira le risque de maladie et atténuera considérablement l'écoulement nasal physiologique du nouveau-né.

Vidéo

Le nez qui coule pendant la grossesse: cet article décrit le traitement des remèdes populaires.

Conclusions

Un nez qui coule chez un nouveau-né est un problème dont la solution ne devrait pas être autorisée à fonctionner par elle-même. Même si nous parlons d'une rhinite physiologique naturelle avant l'âge de 3 mois, avec une aide inappropriée, elle peut aboutir à un traitement sérieux et sans danger ne peut être qu'un pédiatre. Il vaut la peine de commencer le traitement dès le premier jour afin de prévenir les complications graves. Parmi les remèdes maison, vous ne pouvez utiliser que la solution saline fabriquée par vous-même pour l’instillation dans le nez.

Tous les autres remèdes populaires et procédures distrayantes sont inefficaces dans ce cas et peuvent en outre causer un préjudice grave au bébé. Cela ne devrait surtout pas être fait avec la rhinite physiologique, qui finit par passer toute seule. Avec l’aide appropriée, le nez qui coule du bébé passera rapidement et facilement, sans conséquences néfastes pour la santé.

Les symptômes de la bronchite chronique avec un traitement médical, y compris la médecine traditionnelle. Rhinite allergique chez un enfant: symptômes et traitement à la maison.

Pourquoi un bébé qui coule du nez: causes et traitement

Le nez qui coule chez un nourrisson est alarmant pour les parents. Un nez bouché l'empêche de respirer librement, de boire du lait et de dormir paisiblement. Dans les premiers mois de la vie, ce phénomène n’est pas toujours un signe de rhume. Par conséquent, avant de commencer un traitement, vous devez connaître sa nature. Alors, comment se comporter avec les parents, que faire - si les bébés ont un rhume, comment les aider?

Ce qui fait un nez qui coule

Avant de traiter un nez qui coule chez un bébé, examinez-le chez le pédiatre. Seul un médecin peut comprendre pourquoi une rhinite est apparue et prescrire un traitement efficace. Le remède universel contre la congestion nasale n'existe pas, car il intervient pour diverses raisons.

  • Il est souvent causé par un rhume, des infections virales ou bactériennes. Une fois dans le corps, ils commencent à progresser rapidement et se manifestent par de la fièvre, une congestion de la gorge et du nez et un écoulement nasal. Le bébé devient lent, mange mal et a besoin d'un traitement urgent.
  • Parfois, les nourrissons s'inquiètent de la rhinite physiologique. Cela n'indique pas l'apparition d'une infection virale ou bactérienne. La muqueuse du nasopharynx du nouveau-né n’est pas en mesure de s’acquitter pleinement de son travail; les sécrétions sont donc souvent produites en excès.
  • Souvent, un mauvais rhume chez les nourrissons est une manifestation d'une réaction allergique. Cela peut être dû à la poussière urbaine, à des produits cosmétiques inappropriés, à de la poudre de parfum, etc. Le corps des bébés commence à se battre avec l'allergène, ce qui provoque une rhinite, un œdème de la membrane muqueuse et parfois une toux.
  • L'éruption des dents de lait peut s'accompagner d'une légère augmentation de la température et d'une congestion nasale. Lorsque les dents éclosent, les symptômes douloureux disparaissent immédiatement.
  • De l'air sec, la membrane muqueuse commence à sécréter plus de mucus pour empêcher le dessèchement des sinus nasaux.

Les causes de la rhinite chez les nourrissons doivent être mises en place dès que possible. Par conséquent, si les miettes, en plus de la congestion nasale, la température augmente, il refuse du lait maternel et est capricieux, appelez immédiatement le médecin à la maison. Dans d'autres cas, allez dans une clinique. Le pédiatre procédera à un examen complet et conseillera un remède contre le rhume du bébé.

Premiers pas pour la congestion nasale

Remarquer que la miette d'un mois souffre d'un rhume, c'est simple. Il renifle, grogne dans son sommeil, alors qu'il allaite tète le sein, parfois éternue. Le bébé est difficile pendant cette période, car il ne peut se moucher et nettoyer le bec tout seul. Pour soulager l’état de toute rhinite, il est conseillé aux parents d’écouter les recommandations du Dr Komarovsky.

  • Réduire l'écoulement nasal chez le nouveau-né peut normaliser la température de l'air. Pour les muqueuses du nez des adultes et des enfants, l'indicateur de thermomètre idéal est de 20 C. Il est préférable de réduire la température à froid jusqu'à 18 C, car dans de telles conditions, le mucus ne se dessèche pas et la maladie devient moins souvent plus grave.
  • En cas de rhume, il est nécessaire d’assurer une bonne humidité dans la pièce. Il devrait être d'environ 60 pour cent. Pour ce faire, suspendez un chiffon humide sur la batterie fournie, placez des tasses d'eau dans l'appartement ou achetez un humidificateur. L'appareil contrôlera toujours l'humidité, ce qui aura un effet bénéfique sur la santé de tous les ménages.
  • Un nez qui coule chez les nourrissons (1 mois) ira plus vite si vous aérez régulièrement la pièce et nettoyez la poussière une fois par jour de manière humide. L'air frais et l'eau nettoient la pièce des micro-organismes nuisibles qui causent la rhinite.

Afin de ne pas vous soucier plus tard de la façon de se débarrasser d'un rhume chez un enfant en bas âge, ces trois étapes doivent être effectuées dès les premiers jours de sa vie. Cela réduit considérablement les risques de rhume catarrhal.

Si la rhinite du bébé ne disparaît pas au bout de quelques jours, il faut nettoyer régulièrement son nez.

Pour ce faire, achetez un aspirateur à la pharmacie. Il est recommandé par les médecins comme un appareil sûr et efficace conçu spécifiquement pour aider la mère à prendre soin de son enfant.

Du froid pour les nouveau-nés autorisés à utiliser la seringue, qui a un nez doux. Avant utilisation, faites-le bouillir complètement, laissez-le refroidir complètement et séchez-le. Pressez la poire pour que tout l'air en ressorte, insérez délicatement la pointe dans la pointe des miettes et détachez. La décharge sous pression d'air se déplacera rapidement vers la seringue.

Un peu de mucus peut être enlevé avec un coton, en le tordant fermement et en le mouillant dans une solution saline. Insérez-le délicatement dans le nez, tournez-le plusieurs fois et retirez-le.

Il est dangereux que les bébés nettoient lorsqu'ils ont la tête froide avec des cotons-tiges et d'autres instruments rigides. Ils sont faciles à endommager le nez doux.

Le nez qui coule d'un nouveau-né à 1 mois laisse penser que le bébé a du mal à téter. Il est vite fatigué, vilain et en conséquence ne reçoit pas assez, comme il se doit. Il est important que le bébé reçoive suffisamment de nutriments et de liquides. Réduisez donc les intervalles entre les tétées et appliquez-les au sein le plus souvent possible.

Comment reconnaître la rhinite physiologique?

Un nez qui coule chez un nouveau-né est un phénomène physiologique normal. A cette époque, la membrane muqueuse s'adapte aux nouvelles conditions de son existence. Pour le bon fonctionnement du système respiratoire, un certain niveau d'humidité dans le nez est nécessaire. Bien qu’il soit normalisé, le mucus peut produire une décharge supplémentaire, ce qui ne provoque pas un écoulement nasal prolongé.

La rhinite physiologique est reconnaissable à ses sécrétions liquides transparentes caractéristiques. Ils ne perturbent pas le sommeil de l'enfant, n'interfèrent pas avec l'allaitement, ne conduisent pas à une augmentation de la température.

Si, après l'examen, le médecin a confirmé la présence d'une rhinite physiologique, ne vous inquiétez pas. Le petit corps ajustera bientôt son travail, s'habituera aux nouvelles conditions et commencera à produire la quantité optimale de mucus pour la respiration.

Pour rapprocher ce moment, maintenez l'humidité et la température nécessaires dans la crèche et assurez-vous que le bébé respire facilement et librement.

Le plus souvent, les sécrétions physiologiques disparaissent sans laisser de traces 2 semaines après la naissance. Dans de rares cas, un nez qui coule chez un nouveau-né dure un mois.

Sécrétions allergiques

Un nez qui coule peut être un signe d'allergie. Si le médecin a exclu d'autres causes de congestion nasale, traitez le traitement avec sérieux. La maladie peut se transformer en une forme chronique et apporter de nombreux problèmes dans le futur.

La congestion nasale, provoquée par des allergies, passe sans fièvre et présente les symptômes suivants:

  • décharge claire et lourde;
  • rougeur des yeux, éternuements;
  • difficulté à respirer.

Parfois, ces signes sont accompagnés d'une éruption cutanée.

Ne pensez pas longtemps comment aider les miettes. Enlevez tous les allergènes possibles et les sources de poussière de l'appartement. Nettoyez la chambre des enfants des tapis, des meubles en excès, de l’air régulièrement et nettoyez la maison. Évitez le contact de l'enfant avec duvet et des poils d'animaux, ne pas utiliser pour des besoins domestiques des substances contenant du chlore. Corrigez votre alimentation et excluez les produits dangereux. Habituellement, ces actions suffisent pour aider le nouveau-né.

Comment traiter un nez qui coule?

Avec un rhume, il y a trois phases d'un rhume chez les enfants.

  • Au cours de la première, le bébé éternue constamment, sa membrane muqueuse se dessèche et pâlit, son humeur s'aggrave. Si vous portez une attention particulière à l'état de votre enfant et que vous le montrez au médecin, le traitement aidera la décharge à passer rapidement et sans complications.
  • Dans la deuxième étape, l'œdème de la membrane muqueuse se produit, les vaisseaux se dilatent, la respiration devient difficile. L'écoulement nasal s'écoule abondamment et la température augmente.
  • Dans la troisième étape, du mucus vert purulent apparaît, indiquant le développement d'une infection bactérienne. Dans ce cas, un traitement médical urgent prescrit par un pédiatre est requis.

Il est à noter que les bébés nourris au sein jusqu'à l'âge de six mois sont rarement inquiets du froid. Ils sont protégés par des anticorps dans le lait maternel.

Si l’infection persiste, le médecin vous prescrit un remède contre le rhume pour le nouveau-né. Le plus souvent, il s'agit de gouttes ayant des propriétés hydratantes, vasoconstrictives ou antivirales.

Hydrater la membrane muqueuse avec un rhume peut être gouttes sur la base d'eau de mer. Les nouveau-nés sont autorisés à utiliser Aqualore Baby. Au lieu de cela, il est permis d'enterrer la solution saline dans le nez, en recueillant 1 à 2 gouttes dans une pipette.

Pour les bébés, des gouttes nasivines de 0,01% ou «Nazol Bebi» conviennent. Ils doivent être utilisés avec un intervalle de six heures d'une goutte, pendant trois jours au maximum, uniquement sur prescription d'un médecin.

Le «Vibrocil» est un autre médicament doux et efficace contre le rhume chez les bébés. Les gouttelettes sont composées de manière à lutter efficacement contre la rhinite froide et allergique. Ils agissent en douceur sur les muqueuses et réduisent rapidement la quantité d'écoulement nasal. Ce remède contre le rhume chez les bébés est autorisé à utiliser jusqu'à 4 fois par jour pendant 1 goutte.

Avant d'appliquer les gouttes, assurez-vous de nettoyer le nez du bébé du mucus avec un aspirateur, sinon les médicaments ne fonctionneront pas.

Parmi les médicaments antiviraux, les pédiatres prescrivent souvent «Derinat» - un immunomodulateur qui améliore l’immunité. Afin d'éviter le rhume dans les deuxième et troisième phases, il est recommandé de laisser tomber 2 gouttes de médicament pendant les deux premiers signes de décharge au cours de la journée.

Il est préférable de ne pas utiliser de recettes traditionnelles. Ne pas expérimenter sur la santé de votre bébé. Le lait maternel, le jus de carotte et d'autres remèdes maison instillés dans le nez sont un excellent terrain fertile pour les bactéries pathogènes.

Certaines mères sont inquiètes et ne savent pas quoi faire si le rhume du bébé ne s’arrête pas. Essayez de vous calmer, les nouveau-nés ressentent profondément l'état émotionnel des parents et commencent à être encore plus méchants. Faites confiance au médecin, suivez ses instructions, n'écoutez pas les conseils superflus et le bébé sera bientôt rétabli. Assurez-vous de subir une rhinite complète afin d'éviter une récidive.